Quant la presse conservatrice allemande évoque "le cauchemar Hollande"

 |   |  357  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
La presse allemande de droite tirait à boulets rouges mercredi sur la proposition fiscale choc du candidat socialiste à la présidentielle française, François Hollande, et même celle de gauche semblait réservée.

"Le cauchemar Hollande", titre le quotidien conservateur Die Welt dans un éditorial. "Hollande suit la voie de Mitterrand et on n'a pas besoin d'être prophète pour prédire qu'il va conduire le pays au bord de la ruine avec son folklore rouge foncé", assène-t-il en référence aux réformes radicales de début de mandat du président François Mitterrand.

"Un impôt contre les patrons", estime le quotidien économique Financial Times Deutschland. De nombreux journaux voient cette proposition avant tout comme la conséquence d'une surenchère qui règnerait avant les présidentielles françaises. "L'annonce d'Hollande est avant tout l'expression d'un populisme croissant en période électorale", estime le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung.

Un autre conservateur, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, juge que Nicolas Sarkozy veut prendre des voix à Marine Le Pen et François Hollande des voix à Jean-Luc Mélenchon et "se demande avec consternation quelle idiotie va bien pouvoir encore être inventée lors de cette surenchère électorale". "Hollande propose un programme rouge foncé qui devrait lui assurer au premier tour fin avril un très bon résultat", prédit le quotidien berlinois Der Tagesspiegel, dans un éditorial intitulé "celui qui met du baume à l'âme".

Applaudi par Die Linke

La proposition de M. Hollande est en tout cas applaudie par Die Linke, l'extrême gauche allemande, héritière des communistes de l'exRDA. "L'idée d'Hollande doit faire école ici", déclare Sarah Wagenknecht, députée de cette formation, dans Die Welt. Et le coprésident de ce parti, Klaus Ernst, de renchérir, dans Der Tagesspiegel: M. Hollande "est plus proche de nous que des sociaux-démocrates (SPD)", dit-il.

Selon Die Welt, "les sociaux-démocrates allemands regardent avec inquiétude vers la France. Hollande qui avait été reçu récemment si aimablement au congrès du SPD, pourrait devenir un cauchemar pour les représentants plus raisonnables de ce côté-ci du Rhin de l'internationale socialiste". Le journal veut même croire que les sociaux-démocrates "vont croiser en secret les doigts pour l'ami d'Angela Merkel, Nicolas Sarkozy".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2012 à 9:23 :
la presse allemande serait-elle plus clairvoyante que la presse française?chez nos journalistes le "dieu" Hollande se déguste a toutes les sauces ,je comprend la réaction allemande et confirme qu'avec Hollande la France rejoindra la Grèce en queue de peloton européen
Réponse de le 04/03/2012 à 14:48 :
j'ai reconnu Un Mauvais Plaisantin
a écrit le 01/03/2012 à 10:57 :
ce n'est plus la FRANCE, mais nous sommes en SARKOLLANDE
a écrit le 01/03/2012 à 6:52 :
orthographe please... dès le titre...
a écrit le 29/02/2012 à 17:05 :
...de voir à quel point celui qui se voit déjà président empile les absurdités et se fourvoie dans des impasses qu'il est le seul à avoir inventé, et prend donc le chemin d'une défaite qu'il ne pourra attribuer qu'à lui même... C'est ce qui risque de nous arriver de moins mal !
Réponse de le 29/02/2012 à 21:23 :
Quel pansement ce gus
Réponse de le 04/03/2012 à 14:52 :
encore Un Mauvais Plaisantin
a écrit le 29/02/2012 à 17:00 :
comme dit, c'est surtout de la braillerie et de la gesticulation...
a écrit le 29/02/2012 à 16:06 :
Les socialistes n'ont toujours rien compris.On a la gauche la plus bête du monde.Après les 35 heures,les nationalisations,la retraite à 60 ans,la CMU pour les personnesqui n'ont jamais cotisées.Quelle démagogie...
Réponse de le 29/02/2012 à 17:43 :
Nous avons aussi la droite la plus stupide du monde.
Réponse de le 01/03/2012 à 11:04 :
Nous avons la politique la plus stupide du monde avec l'UMPS!!!!
Réponse de le 04/03/2012 à 14:54 :
encore Un Mauvais Plaisantin
a écrit le 29/02/2012 à 14:41 :
A lire le cauchemar HOLLANDE que l ALLEMANGE nous envoie on devrait pouvoir savoir quoi mettre comme bulletin dans l urne.
Réponse de le 01/03/2012 à 5:40 :
Ben non, l'article dit qu'ils sont tous nuls. Donc vraiment à lire l'article, on ne sait rien du tout. Par ailleurs, j'ose espérer qu'un électeur avec un cerveau ne se décide pas en lisant l'opinion d'un journaliste sur un programme politique
a écrit le 29/02/2012 à 14:41 :
le comble du populisme:croire que l'on va solutionner les multiples problemes de la France en pompant quelques millions d'Euros a des gens qui ont fait ou font avancer celle ci alors que le trou se chiffre en millards.Chercher les racines du probleme au lieu d'en battre la queue.Tristes politicards.
a écrit le 29/02/2012 à 14:39 :
A lire le cauchemard HOLLANDE on a compris quel bulletin doit on mettre dans l urne car si c'est HOLLANDE c'est foutu à jamais.
a écrit le 29/02/2012 à 14:13 :
Notre cher candidat Hollande s'aligne sur les positions de l'extrême gauche allemande. Bon, alors qu'il ailles un peu chez eux. Il s'appercevra vite qu'ils le renverront d'où il vient de manière expresse, lui et sa cuillière d'argent dans la bouche. D'après un article du Parisien de la semaine dernière, on apprend que les éléphants du PS étaient des habitués d'un célébre restaurant des Champs Elysées (oops, mais cela ne semble pas intéresser tous les journalistes).
Réponse de le 29/02/2012 à 17:01 :
et montebourg s'est fait soi disant agresser, et ca se passait ou? a la sortie d'un resto du 16eme, le quartier des clodos et autres creves la misere...
a écrit le 29/02/2012 à 14:03 :
Avec Hollande nous risquons un exode massif des talents et des entrepreneurs! C'est le premier signal d'un faillite assurée
a écrit le 29/02/2012 à 13:47 :
Le cauchemar c'est l' Allemagne et ses solutions à la teutonne qui risquent de conduire l'Europe au bord du chaos.La droite Allemande n'a rien à envier à la droite Française, elle a aussi ses "godillots" qui se laissent enfermer dans le discours néo-libéral.
Réponse de le 04/03/2012 à 15:00 :
longue tradition
a écrit le 29/02/2012 à 13:43 :
Avec Hollande, on va droit dans le mur. Retour aux années 80 qui nous ont amené dans la situation où nous sommes aujourd'hui. Suis très inquiet pour l'avenir de ce pays.
Réponse de le 29/02/2012 à 15:12 :
C'est ce que j'ai toujours dit DROIT AU MUR?dans quelques mois,beaucoup d'entreprises réfléchiront à 2 fois,,,
a écrit le 29/02/2012 à 13:42 :
C'est vrai que Hollande quand il jouait dans son parc c'était le "good guy" toujours souriant, toujours un bon mot et puis c'était cool, comme le dit si bien Ségolène, il ne faisait rien c'était le bonheur.
Maintenant il nous la joue "je suis le Président" et là, malheureusement, patatras voila qui nous la joue à la dure. Dans ce rôle de composition il n'est pas bon et c'est vrai que petit à petit il prend une tête de cauchemar.
Réponse de le 04/03/2012 à 15:04 :
ça va etre dur de changer pour vous. je compatis
a écrit le 29/02/2012 à 13:03 :
Si le SPD s interroge avec inquietude sur la possibilité que Hollande soit président demain, que dire des anglais qui le reçoivent aujourd'hui avec froideur suite à ses fameuses déclarations ...
a écrit le 29/02/2012 à 12:49 :
Taxer Die Welt, la Suddeutsche Zeitung ou la FAZ de "conservateurs" relève d'une lecture hâtive de ces quotidiens sans être passés, auparavant, par la case Institut Goethe....
a écrit le 29/02/2012 à 12:29 :
enfin une proposition censée!!
Réponse de le 29/02/2012 à 13:40 :
censée faire quoi ?
Réponse de le 29/02/2012 à 13:40 :
censée faire quoi ?
a écrit le 29/02/2012 à 12:09 :
En tout cas les fameuses 35 heures n'ont pas fait école. C'est une spécificité française qui aurait pu être d'ailleurs abrogée par Sarkozy.
Réponse de le 29/02/2012 à 12:32 :
c'est clair, dans plusieurs secteurs d'activité, les allemands sont à 32 H, ils n'ont pas envie de faire 35H
Réponse de le 29/02/2012 à 14:05 :
Il est peut-être temps de balayer toutes ces vieilles lubies d'un partage hypothétique du travail, où tout est figé au niveau national, et de libérer les forces vives de la nation, seules à même à créer des emplois
Réponse de le 29/02/2012 à 15:51 :
Ca fait longtemps que les 35h sont morts avec la loi TEPA de Nicolas. Et si c'était tellemnt mauvais, il n'avait qu'à les supprimer. Ils sont depuis 10 ans au pouvoir, non?
Réponse de le 02/03/2012 à 9:29 :
c'est vrai "letroll" que les allemands font 32 heures ,mais ils sont payés 32 heures contrairement aux français qui en font 35 payées 39 ,de plus les charges sociales
françaises sont bien élevées que les charges allemandes ,il est vrai qu'ils n'ont pas inventés la CMU et le RMI
a écrit le 29/02/2012 à 10:22 :
Quand et non pas Quant dans le titre. Merci de corriger
a écrit le 29/02/2012 à 10:17 :
Gardez moi de mes amis mes ennemis je m'en charge. a jouer sur ce créneau Sarko va apparaître comme le candidat de l'étranger pas sur que la tactique soit payante vu la méfiance suscitée par l'Europe. et si la vraie rupture c'était cela: remettre du social dans cette europe libérale. le Défi est redoutable mais courageux à reprendre
Réponse de le 29/02/2012 à 13:35 :
c est pas du social qu il veut remettre c est un miroir aux alouettes il va financer comment tout ça M Hollande? par des impots? super la classe moyenne va encore etre saignée pour les assistés...par la dette? le message etait pourtant clair sur les risques encourus non? en pressant les sociétés du CAC 40? génial elles iront faire leur siége ailleurs ....rien sur les reductions de budgets que des promesses payés avec de l argent qu on a pas
Réponse de le 29/02/2012 à 18:10 :
@Mordrakheen vous avez raison sur un point les politiques doivent faire un geste sur leurs rémunérations pour envoyer un message aux citoyens mais ne vous leurrez pas ces économies seront plus symboliques qu'efficaces en terme d'économie il y a beaucoup plus a récupérer avec les niches fiscales et les différentes aides aux entreprises
a écrit le 29/02/2012 à 10:08 :
Avec Hollande on aura bientôt plus 60 millions de consommateurs mais 60 millions de clochards ! Vive les socialos et vive la Corée de France (Corée du Nord bis)
Réponse de le 29/02/2012 à 12:33 :
60 millions de pauvre ? c'est pas le programme de Sarko , ça ? En piquant aux pauvres, on renfloue les banquiers
Réponse de le 29/02/2012 à 13:18 :
réponse à estouche vous racontez vraiment n'importe quoi !!! vivement l'alternance politique!!!!
Réponse de le 29/02/2012 à 13:37 :
heu ouais letroll sauf que les banques ont tout remboursés avec un bénéf de plus de 2.5 milliards pour l Etat allez on demande la meme chose à la SNCF, Sécu, et autres trous noirs étatiques?
Réponse de le 29/02/2012 à 14:06 :
Ce dont nous sommes certain, meme nousélecteurs de droite, c'est que Sarkozy Fillonn cest le duo du record de désindustrialisation, 900 sites industriels fermés, 2èmer ecord, la France est à médiocre 11ème place de l'innovation en Europe des 27, cest ler ecord des travailleurs pauvres et le record de chômage : 4 000 000 = 4 millions de chômeurs PLUS 1 Million d'auto entrepreneurs sans activité ... bref un bordel dont nous ne voulons plus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :