Eva Joly veut supprimer les grandes écoles

 |   |  369  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) organise ce samedi 17 mars à Paris une journée d'interpellation des candidats . Les propositions de la candidates d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), notamment un système éducatif moins élitiste et la création de 20.000 postes, ont reçu un très bon accueil.

Au cours d'une journée d'interpellation des candidats par la fédération de parents d'élèves FCPE organisée à La Bellevilloise dans le XXe arrondissement de Paris, la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à l'élection présidentielle a prôné un système éducatif moins élitiste et souhaité la création de 20.000 postes.

Elle dénonce une "école à bout de souffle" et "200 ans de tradition élitiste", et déplore un quinquennat qui se termine par "une dérive des inégalités" et "une dégradation de notre école" qu'elle attribue notamment au "non remplacement d'un enseignant sur deux" et à "la suppression des structures d'aide" contre l'échec scolaire, comme les "Rased".

Eva Joly plaide pour une "école devant former des citoyens capables de prendre la parole en public, de comprendre les grands enjeux et de pouvoir dire non". Pour cela, elle prône notamment 20.000 recrutements dans l'Education nationale, des formations professionnelles et permanentes pour les enseignants, une carte scolaire "qui assure la mixité sociale" et une offre de scolarité en maternelle "dès deux ans dans les quartiers difficiles". La candidate écologiste souhaite "des écoles dans de mêmes lieux de six à seize ans", des équipes pédagogiques stables et un "véritable statut pour les parents d'élèves".

Fondre les grandes écoles dans les universités

Sans vouloir déclencher de guerre scolaire entre le public et le privé, elle insiste sur les obligations de service public pesant sur les écoles qui bénéficient de fonds publics", notamment en termes d'accueil des élèves et de mixité sociale.
Dans le supérieur, elle veut "fondre les grandes écoles ( des lieux de reproduction des élites, selon elle) dans les universités" ce qui en élèverait le niveau tout en permettant à tous d'accéder à l'enseignement supérieur.


Philippe Poutou (candidat du NPA) et Claude Goasguen comme représentant de Nicolas Sarkozy (UMP) étaient intervenus avant elle, elle seule a été très applaudie, alors que les relations de la salle avec Claude Goasguen ont parfois été tendues.
Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), François Hollande (PS) et Jacqueline Gourault au nom de François Bayrou (Modem) seront également interrogés dans l'après-midi.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2012 à 22:40 :
Si la Tribune précise que Eva Joly a été applaudie contrairement aux représentants de Sarkozy, peut-être pourrait-elle avoir l'honnêteté intellectuelle de préciser que la FCPE est fréquemment catégorisée comme proche des idées de gauche.
a écrit le 20/03/2012 à 8:47 :
N'est-ce pas un programme de lutte contre le savoir?

Que nous ayons besoin d'une révolution culturelle certes, il suffit de voir l'Etat de précarité de la population, la grande plainte pour le niveau de vie et l'industrie qui fout le camp.
Faire administrer par des fonctionnaires, c'est un principe bolchévique. Or l'Etat est censé être responsable...
Ce dont on a surtout besoin, c'est de former des diplômés et de les embaucher, au lieu de cela on les met au goulag.
Combien le salaire moyen déjà, 1350 ??
a écrit le 19/03/2012 à 17:46 :
Mme Joly est une visionnaire! Les grandes écoles vont fusionner avec l'université dans un grand élan d'amour réciproque. Ah, la France! La Chine déjà s'en inquiète, elle qui ne forme que quelques dizaines de millions d'étudiants, l'Inde envisage de rappeller son ambassadeur en France pour consultation. Ce projet révolutionnaire français mettrait en péril son industrie...
a écrit le 19/03/2012 à 9:56 :
Une lecture intéressante:

http://www.alliot.fr/fx.html.fr
a écrit le 19/03/2012 à 9:27 :
Eva Joly, heureusement que vous ferez que 1 %, tant vous ^tes ignorante de ce que sont les Grandes Ecoles - simplement faites un petit tour dans certains bahuts qui organisent les "classes spéciales ", tout de suite pour bacheliers S, et autres spécialisations pour entrer dans les grandes Ecoles. Vous confondez l'école en générale qui est toute à repenser comme le fait Marine !
a écrit le 18/03/2012 à 20:42 :
@ Paul de : ah bon vous avez des idées mais lesquels mais chut inutile de les dires, vous monsieur je sais tout, il y à des commentaires qui volent pratiquement à hauteur de celui qui les écris. J'attend avec impatience vôtre réponse
a écrit le 18/03/2012 à 20:24 :
C'est à peu près la seule personne politique honnete dans ce systeme pourri. Bravo Eva!!!!!
a écrit le 18/03/2012 à 17:33 :
C'est école coute cher à la nation. Il y a suffisamment de grandes écoles en Europe pour les fils à papa.
Réponse de le 18/03/2012 à 18:03 :
"c'est école"... Celle où vous auriez sans doute besoin de refaire un petit tout (hautes études communales...) ma fille.
Réponse de le 18/03/2012 à 18:33 :
dix-huis mars : T'es trop forte : 18 s'écrit "dix-huit" et un petit tour s'écrit avec un "r" et non un "t"...ma fille.
Réponse de le 20/03/2012 à 4:47 :
Et vlan, prends ça dix-hui"s" mars, et ça repart.. mdrrrrrrrr!!!!!
a écrit le 18/03/2012 à 17:24 :
Supprimer les grandes écoles c'est le nivellement par le bas, c'est jeter le bébé avec l'eau du bain.
Si on leur reproche "la reproduction des élites" (polytechnicien fils de polytechnicien ou bien énarque fils d'énarque) que les grandes écoles peuvent entraîner il faut simplement contrôler leurs système de sélection de leurs étudiants pour qu'ils représentent mieux la diversité sociale française.
a écrit le 18/03/2012 à 16:04 :
La petite revanche rêvée des sans talents continue....pitoyable
a écrit le 18/03/2012 à 15:37 :
Pas étonnant qu'elle ne monte pas dans les sondages. Veut elle vraiment le bien de la France et aime t'elle vraiment ce pays. J'en doute sérieusement.
a écrit le 18/03/2012 à 14:36 :
C'est vrai ça, supprimons la seule chose qui marche à peu près ! A force de supprimer l'élitisme depuis 68, on nivelle par le bas et les élèves de collège ne savent même plus lire. Acadomia a de l'avenir !
a écrit le 18/03/2012 à 14:19 :
Je ne savais pas que les grandes écoles polluaient ?
a écrit le 18/03/2012 à 12:59 :

crise oblige . un bruit !!! le remboursement des frais des hommes politique se ferait sur presentation des notes de frais uniquement ...bonne idee
a écrit le 18/03/2012 à 12:26 :
Réjouissant ! Elle persiste dans les inepties pour tenter de faire des coups médiatiques et fait plonger un peu plus chaque fois les écolos...moi, ça me va, ces gens s' autodétruisent avec une telle détermination, bravo !
a écrit le 18/03/2012 à 9:56 :
Alors elle elle comme les autres mais en pire,veut carrément détruire la france.
a écrit le 18/03/2012 à 9:22 :
E Joly parle une fois de plus de ce qu'elle ne connaît pas ! Par sa culture elle est aux antipodes de la culture scientifique ! Qu'elle se cantonne dans l'écologie véritable, à moins que là aussi elle soit incompétente également...
a écrit le 18/03/2012 à 9:22 :
Eva Joly je te soutiens à100% ça veut dire quoi des grandes écoles dans le pays de la soi disant égalité, même chose pour les lycées publics parisiens réservés à la soi disant élite alors qu'on y trouve principalement à coté de 20 à 25% d'élèves réellement brillants venus de tous les coins de France des fils et des filles de politiques, de journalistes, de gens du show bizz et de comme on les appellent des capitaines d'industrie qui ne sont que des financiers jouissant de leurs rentes acquises à coup de financements bancaires ou autres. Finalement la France c'est un peu la Russie des oligarques, la France a inventé les deux modèles qui ont sévi et qui sévissent en Russie, le soviétisme nomenkaturiste et l'oligarchie néo capitaliste.
a écrit le 18/03/2012 à 7:32 :
Le « Vert » cosmopolite frappe : détruire les grandes écoles françaises !
Augmenter encore les effectifs pléthoriques de gens incapables d?enseigner !

Mais rien sur la canaille psycho socio pédagogue dont les programmes et « méthodes » d?enseignement sont la seule cause de l?illettrisme des élèves.
Jules Ferry les aurait fusillés pour moins que ça !

Aux ingénieurs la construction et l?industrie, pas les ministères et la politique !
a écrit le 18/03/2012 à 6:00 :
qu'elle commence a se pencher sur la véracité de l'emploi de contassot a la banque de france:chargé du dévelloppement durable!
a écrit le 17/03/2012 à 23:57 :
Il est facile pour certain de prôné un nouveau systéme éducatif et d'envisager 20 000 postes supplémentaires. C'est en fait une chose que d'autres ne se permettent pas de faire étant gérant de leur propre société, dire nous avons inventé " L'Authentique08 " concept innovant qui permet à beaucoup de vêtements de s'apdater à la morphologie de la personne qui le porte, donc plus de problèmes de tailles, de hanches et de cuisses etc... ce patron là ne prône rien du tout il se contente d'aller de l'avant pour faire en sorte d'avoir du travail et ne pas à avoir à licencier, d'ailleurs il ne se permet même pas de faire croire qu'il va embaucher pendant les mois à venir même s'il pense que son carnet de commandes va être à la hausse.
a écrit le 17/03/2012 à 22:45 :
Je suis tout de même étonné que personne ne soit choqué par cette volonté de niveler systématiquement l'éducation par le bas ... Il est vrai qu'il existe un système français difficilement lisible avec deux voies, l'une par l'université et l'autre par les grandes. Il faut améliorer ce système qui peut paraître fermer mais là encore pourquoi faudrait t'il supprimer ce qui fonctionne au profit de ce qui fonctionne mal? Non je pense très honnêtement qu'il faut revaloriser l'université et l'améliorer dans son fonctionnement pour qu'elle soit plus attractive pour les élites, plus en accord avec le monde du travail et plus proche des entreprises, en somme prendre exemple sur les grandes écoles ou bien les universités étrangères ... Regardez donc le classement de Shanghai, y voyez vous le reflet de l?excellence du système français? Il n'est pas à la hauteur de la qualité de l'enseignement Français. Par contre allez voir le classement du Financial Times des Ecoles de Commerce là vous y verrez de quoi être fier. Je suis d'accord que Mme Joly soulève un problème intéressant dans l'éducation Française mais le problème c'est qu'il n'y apporte pas des réponses appropriés. Je pense vraiment que Mme Joly essaie simplement de prendre des voix à gauche avec cette mesure mais que au fond aucune personne sensé n'imagine cela comme véritablement la bonne solution. Serait ce la première man?uvre purement électoraliste de la part de la candidate écologiste? Hélas moi qui pensait voter pour elle...
a écrit le 17/03/2012 à 22:24 :
On excelle dans certains domaines grâce à la qualité de nos grandes écoles. Et si les universités s'inspirent du mode de fonctionnement grande école depuis quelques années c'est peut être pas pour rien (réseau Polytech et des IAE de plus en plus recherché). L'X est une école élitiste mais elle est juste l'une des toutes meilleures école d'ingénieur au monde. Cette femme est hors sujet
a écrit le 17/03/2012 à 21:54 :
C'est bizarre. L'Ecole Nationale de la Magistrature ne serait-elle pas une grande école de l'administration ? Mince alors !
a écrit le 17/03/2012 à 19:34 :
Marocains, Turcs, Africains, émigrés où enfants d'émigrés qui avez essaimés en europe, vous qui devez certainement confronter vos expériences lorsque vous vous rencontrer, en vacances, dans les pays d'origine de vos parents, s'il vous plait, témoignez, car les français n'évolueront pas sans vous.
Réponse de le 17/03/2012 à 22:16 :
@PaulDE; c'est vrai qu'avec des gens comme toi, l'évolution est plus qu'une gageure :-)
Réponse de le 18/03/2012 à 8:46 :
@Patrickb : Tout le monde ne peut avoir fuit la France comme toi, Canadien du Dimanche.
Réponse de le 18/03/2012 à 11:17 :
Ou sont les Francais? car les francais n'evolueront pas sans vous?
Réponse de le 18/03/2012 à 11:50 :
Sans moi ? c'est trop d'honneur que d'avoir cette pensée.
Réponse de le 18/03/2012 à 22:05 :
@Patrickb, désolé pour la réponse postée à 18/03/2012 à 09:46:, elle n'est pas de moi, quelqu'un a usurpé mon pseudo, ce n'est pas grave en soi, sauf que personnellement je ne tutoye jamais les inconnus et que je respecte votre opinion quel que soit votre pays de résidence et bien que je ne comprenne pas le sens de votre intervention, mais ça à l'air d'être réciproque et général; donc je précise: la france à besoin du feedback de l'expérience en civilisations européennes comparées dont les immigrés détiennent la connaissance afin que l'on réalise que la vie est parfois meilleure et plus facile dans des pays qui n'ont pas axé leur développement sur le prestige de quelques-uns en sacrifiant tous les autres. Autrement dit les immigrés peuvent nous sortir du nombrilisme.. bon je m'arrète là puisque personne ne va me lire de toutes façons. Bonne nuit (au sens imagé pour les élitistes et au sens littéral pour les quelques autres)
a écrit le 17/03/2012 à 19:29 :
Elle a bien raison vu ce qu'il en sort (Sarko, Hollande et leurs valets)
Réponse de le 17/03/2012 à 19:42 :
C'est remarquable. Avec vous, on a aussi un exemple des 1% qui votent Eva Joly. Du haut niveau...
Réponse de le 17/03/2012 à 21:32 :
Je suis désolé, restreindre uniquement les gens qui sortent de ces grandes écoles à des hommes politiques est sans doute restrictif. Et la proposition de Mme Joly est vide de réflexion...
Réponse de le 17/03/2012 à 23:00 :
Sarkozy n'a pas fait une Grande Ecole.
Réponse de le 18/03/2012 à 6:49 :
@Indeed : 1 % ? c'est toujours ça que Hollande ou Sarkozy n'auront pas.
a écrit le 17/03/2012 à 18:49 :
@ Ben détrompez-vous c'est une décision à voir, à part les grandes écoles touchant le corps médical, moi personnellement peu importe mon parcours professionnelle et mes diplômes je vois quand ces jeunes gens ou fille bardé de diplôme sortant de grande école se retrouver en chômage, et qui sont prêt à accepter des boulots dans les macdo, la restauration rapide, le ménage, ou travailler dans les grands magasin, sur le fond il faut voir si ces hyper diplômés se retrouve en chômage, ou sous la pression des petits chefs pète un plomb, et vont jusqu'à se suicider, il faut mieux valoriser un apprentissage qui amène à un bon boulot, vous avez vu ou vous ne voulez pas savoir combien demande un plombier, ou un électricien, ou un chauffagiste, ne dites pas que ces idées sont idiote il faut voir comment elle veut faire, c'est typique du français moyens de rabaisser les gens à leur niveau et si vous voulez me répondre je vous laisse mon email ou je réceptionne toute les réponses des internautes. Mais soyez correcte
a écrit le 17/03/2012 à 18:36 :
Elle va pas tarder à atteindre 0.2%
a écrit le 17/03/2012 à 18:34 :
Ils n en veulent plus les norvégiens?
a écrit le 17/03/2012 à 18:33 :
Mes parents sont smicards, je suis en Ecole de Commerce top 5, en France on ne comprend pas que se sortir les doigts du *** ne fait pas de mal pour s'en sortir au lieu d'attendre 5000? d'aides par mois et ne rien foutre que ses 35h devant une chaîne de montage.
Les grandes écoles sont la seule chose qui est reconnue par les étrangers et les grandes firmes notamment.
Merci la gauche.
Réponse de le 19/03/2012 à 9:11 :
Non les "grandes écoles" ne sont pas la seule chose qui soit reconnue en France et à l'étranger. Le diplôme ne fait pas l'intelligence celle qui vous permet de ne pas vous croire tout seul sur terre mais de vivre ensemble. Votre grande école n'a pas l'air de vous apprendre l'humilité ni le savoir écrire et compter (5000?). Mes enfants ont tous un diplôme qui n'est pas celui des "grandes écoles" et tous ont un emploi et je rajoute pour les travailleurs acharnés mes enfants ne sont pas fonctionnaires. Soyez respectueux pour ceux qui travaillent sur un chaîne de montage ce sont eux qui paient vos études.
a écrit le 17/03/2012 à 18:15 :
Bravo à tous ceux qui ont "tavaillés dur", forts en math et mentalement très flexibles.. encore bravo; dommage que donc 99% de la population passeront le reste de leur vie à vivre avec un sentiment de "loser", de parasite, de personnes qui n'ont rien d'utile à apporter à la société, le micro et la caméra ne sont tendu que sous le nez de l'élite, ce pays est celui de cette élite, d'ailleurs il fait faillite. Mme Joly vous parle d'un monde dont vous n'avez pas idée.. (moi si)
Réponse de le 17/03/2012 à 21:08 :
Cassons ce qui marche, pour que tout soit au même niveau : bonne idée !!
Réponse de le 17/03/2012 à 21:10 :
y a des chômeurs qui ne sont pas à égalité avec les autres : elle voudrait pas essayer de faire quelque chose pour eux, plutôt ?? A moins que ce ne soit plus facile de mettre tout le monde à égalité... au chômage !!! merci Eva !
a écrit le 17/03/2012 à 17:38 :
Heureusement qu'elle a eu ses 500 signatures, elle va enfin pouvoire voir ce que pensent la France et les Francais des ses idées idiotes
a écrit le 17/03/2012 à 17:12 :
l'art de parler pour ne rien dire
eva joly ne sera qu'une caricature de la magistrature
n'est pas eva perron qui veut
a écrit le 17/03/2012 à 16:44 :
Hollande veut supprimer les riches, elle c'est les grandes écoles chacun son truc, il n'y a pas de candidat pour supprimer la médiocrité parce que là il y a vraiment du boulot.
a écrit le 17/03/2012 à 15:23 :
et le stade suivant sera de punir les enfants qui savent lire, car c'est assez anti egalitariste / ceux qui ne savent pas lire ( une bonne punition, ca leur fera passer le gout de reussir qqch, ce qui fera d'eux des bons petits francais)
Réponse de le 17/03/2012 à 15:53 :
@churchill: le scandale de ces "gerandes écoles", c'est que seuls les riches ont les moyens d'y parvenir et que quand ils y sont entrés, ils reçoivent un salaire que le contribuable s'appuie. La punition pour eux n'est donc pas si douloureuse, sauf si bien entendu on supprime lesdites grandes écoles :-)
Réponse de le 17/03/2012 à 16:37 :
@Patrickb Pur mensonge, il suffit de bosser dur pour accéder au grande école, vous oubliez les facilités faites aux enfants issus de familles modestes. Le moteur c'est le boulot et rien d'autre !!! je sais de quoi je parle...
Réponse de le 17/03/2012 à 17:08 :
@ patrickb :
Vous racontez n'importe quoi ; mon père est un modeste agriculteur (50 ha) et ma mère ouvrière a connu le chômage et percevait le SMIC avant de prendre sa retraite à 60 ans (avec 42 annuités et 3 enfants). Pourtant j'ai fait une grande école (GE), en travaillant d'arrache-pied en classe prépa (CPGE), de 8 h à minuit chaque jour, même samedi et dimanche. J'ai réussi grâce à mon travail et mon investissement personnel. Pour que j'étudie, mes parents prenaient 1 seule semaine de vacances par an. Pourtant j'ai eu une enfance heureuse, sans téléphone portable ni écran plasma dernier cri.
Patrickb, votre commentaire insulte les jeunes comme moi qui ont la hargne de réussir, comme je l'avais à l'époque. Si les écolos-communautaristes-tiers mondistes suppriment les grandes écoles, mes enfants (et je ne pense pas être le seul) iront étudier à l'étranger, ce ne sont pas les propositions qui manquent. Et nous regarderont la France s'enfoncer dans sa médiocrité... ce que je regretterai au plus haut point.
Réponse de le 17/03/2012 à 20:06 :
@logic: avant d'affirmer que c'est un pur mensomnge, renseigne-toi :-) mais je suis d'accord que rien ne remplace le boulot, mais là aussi on s'aperçoit que des gens ayant travaillé toute leur vie sont pauvres ne fun de parcours. il y a donc un problème sérieux à résoudre :-)
Réponse de le 17/03/2012 à 20:08 :
@Anjou; Je dis t je répète que les "étudiants" des "grandes écoles" touchent un salaire, mais évidemment, certains croient avoir fait des grandes écoles...qui l'étaient à l'échelle de leur quartier :-)
Réponse de le 17/03/2012 à 20:39 :
Patrickb : SVP ne dites pas n importe quoi ! il existe 220 grandes écoles en france ; on y accéde via les classes prépa et presque tous les élèves ont une place .( il existe également des passerelles entre les fac , DUT et ces écoles ) ; bien sur il existe un concours qui permet de répartir ces élèves comme il exitse une sélection dans les meilleurs universités du monde ; sachez enfin que 30 % des élèves de prépa sont boursiers. Il faut arreter cette idéologie de gauche qui consiste a fustiger les gens qui bossent et réussissent .
Réponse de le 17/03/2012 à 21:38 :
@joli discours: désolé d'en réveiller cetians qui ne savent même pas dans quel environnement ils vivent. Dixit wikipedia, parce qu'videmment, ni les écoles, ni le gouvernment ne font la pub de cet état de fait : "Comme dans beaucoup d'autres écoles de la fonction publique française, les élèves de l'ENA sont rémunérés pendant leur scolarité. Ils perçoivent un salaire de 1 370 euros nets par mois pour ceux issus du concours externe, et de 2 100 euros au minimum pour les élèves issus du concours interne. Les élèves s'engagent en contrepartie à travailler pour l'État pendant dix ans, faute de quoi ils devront rembourser les sommes perçues." (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_nationale_d'administration_(France)

Réponse de le 17/03/2012 à 21:53 :
@joli discours: et j'en rajoute une couche avec la question de Gilbert Béréziat: "Est-il normal aujourd 'hui de donner un salaire à certains étudiants et pas à d 'autres Je suis pour la suppression du salaire donné aux normaliens et aux polytechniciens." (http://entreprise.lefigaro.fr/salaire-etudiants.html). les innocents me font tellement rire :-)
Réponse de le 17/03/2012 à 22:22 :
@patrickb : oui mais c est une minorité d écoles !ENA ens X et les ecoles militaires ... avec engagement décennal donc rien de choquant ; mines paris centrales supelec ponts supaero etc... sont elles a vos yeux de simples écoles de quartier comme vous l ecrivez?
Réponse de le 17/03/2012 à 23:00 :
@joli discours: j'étais sûr que t'allais dure ça, mais mon pauvre si tu connaissais toutes les exceptions dont tu n'as même pas idée, tu serais sans doute un peu plus âgé et un peu moins crédule. aux innocents, les mains pleines dit-on, non :-) Nous vivons dans un monde de combines à tiroirs multiples cher dupont la joie :-)
Réponse de le 18/03/2012 à 13:01 :
@ Patrickb :
Joli discours a raison, on connait parfaitement les grandes écoles qui rémunèrent leurs élèves tout à fait légalement puisque ces rémunérations sont publiques et disponibles sur la Toile : l'ENA, les ENS (Cachan...) et les 5 écoles militaires (Polytechnique, Ecole de l'air, Ecole navale, Saint-Cyr, ENSIETA). Mais l'énorme majorité des GE ne rétribue pas ses étudiants !
Réponse de le 19/03/2012 à 16:38 :
Ce n'est pas le système des GE qui est en cause, c'est la co-optation systématique. Il n'y a qu'en France que, pour une personne ayant 15 ou 20 ans d'expérience réussie dans son domaine, le diplôme soit encore un des critères tacites de selection.
a écrit le 17/03/2012 à 15:23 :
20000 postes en plus dans l'enseignement, qui dit mieux ?! Mr Hollande ? non ? bon adjugé à Mme Joly, félicitations
Réponse de le 17/03/2012 à 17:12 :
Si, Hollande a dit mieux : 60 000 postes, qu'il va prendre sur la Défense (40 000) et d'autres ministères (20 000 postes, mais sur quels ministères... mystère).
Les 40 000 postes pris à la Défense sont d'après Hollande, déjà prévus par la réforme de la carte militaire qui court de 2008 à 2014 avec 8 000 suppressions de postes par an. Donc entre 2012 (année éventuelle de l'élection de Hollande) et 2014, la Défense va supprimer 16 000 postes. Oui, vous avez bien lu, Hollande le magicien ne dit volontairement rien aux 24 000 militaires dont les postes vont être supprimés...
a écrit le 17/03/2012 à 15:21 :
sinon elle peut aussi voter une loi qui donnerait le qualificatif de 'polytechnicien' et 'PhD' a tout francais qui nait, ca serait assez egalitariste, comme mesure...
Réponse de le 17/03/2012 à 18:36 :
Et pourquoi pas aux étrangers en situation illégale?
Réponse de le 17/03/2012 à 19:29 :
Je crois que ça existe déjà, ou presque, et ça s'appelle la Légion d'Honneur.
a écrit le 17/03/2012 à 15:13 :
Non mais on rêve !
C'est ça, éliminons les grandes écoles... et par quoi on remplace les seuls endroits où on arrive à sortir quelques élites en France ? Nos concurrents se battent pour renforcer leur universités, et nous on va faire le contraire ? dans ce cas, autant aller se vendre à la Chine tout de suite on va gagner 30 ans.

... et si on se concentrait un peu sur la lecture, le calcul, l'apprentissage de langues étrangères dès le plus jeune age ?
... et si on enseignait l'économie dès le collège que tout le monde puisse avoir un minimum de compréhension des problèmes modernes ?
... et si on arrêtait de faire croire à nos enfants qu'on peut réussir sans travail ? qu'il est normal qu'il y ait des disparités entre les métiers, les salaires, les responsabilités mais que quel que soit son métier on peut y être heureux ?
a écrit le 17/03/2012 à 15:04 :
Eva Joly plaide pour une "école devant former des citoyens capables de prendre la parole en public, de comprendre les grands enjeux et de pouvoir dire non"

Pouvoir dire NON, c'est la seule chose qu'on sait faire en France. On est contre... contre tout et son contraire, mais ca nous fait plaisir.

Je préfère une élite capable de prendre des décisions courageuses et lucides, et une population instruite capable de les comprendre. Je préfère une école qui ne fait pas passer les 20% d'une tranche d'age qui n'a pas le Bac pour des imbéciles, alors qu'on manque de plombiers, soudeurs, charcutiers... qui maitrisent leur sujet (et accessoirement qui ont envie de se lever tôt), et soit dit en passant qui peuvent très bien gagner leur vie tout en se réalisant dans des métiers intéressants.

Envoyer tout le monde au Bac a obligé l'Education Nationale à baisser son niveau. Merci Jospin. A vouloir lutter contre les inégalités avec des moyens servant votre idéologie, vous avez envoyé au chomage des centaines de milliers de jeunes qui se retrouvent plantés en Fac, incapables d'espérer autre chose que de devenir profs...

Tant que la gauche n'aura pas compris que l'idéologie ne permet pas de gouverner un pays, nous continuerons à avoir la gauche la plus bête du monde. Le pire c'est que certains croient en la gauche pour gouverner ce Pays. Attention ! le rêve peut tuer !
a écrit le 17/03/2012 à 14:57 :
Entièrement d'accord Madame Joly, vous avez de bonnes idées, parfois dérangeantes, ils faut les défendre comme Mélanchon défend les siennes. Le système des grandes écoles est révolu, non reconnu à l'Etranger c'est pour ça entre autre que la France est si mal placée dans les principaux classements internationaux qui comptent alors qu'on a les moyens de figurer parmi les meilleurs. Par contre il y a une école qui faut supprimer et définitivement, donc à ne rapprocher d'aucune fac, c'est l'ENA, cette école est responsable de la médiocrité, de l'incompétence et de l'irresponsabilité, d'une grande partie des gens qui sont au pouvoir ou pas loin. Sans l'ENA et ses énarques, la France ne serait pas dans la m....où elle est.
Réponse de le 17/03/2012 à 16:12 :
hollande et royale sont sortis de l'ENA contrairement a sarkozi
Réponse de le 17/03/2012 à 16:34 :
Justement, j'ai voté contre Royal et je ne voterai pas pour Hollande, car Hollande a fait les trois écoles à ne pas faire : Sciences Po, HEC et l'ENA, on voit le résultat, aucune vision, aucune constance, aucun sens stratégique, aucune pertinence, aucun sens tactique, un aréopage gargantuesque servant de machinerie électorale, donc si ce type là arrive au pouvoir il faut vite se tirer car en plus y aura plus un seul contre pouvoir en France même pas la Presse.
Réponse de le 17/03/2012 à 16:41 :
Eva JOLY a raison. L'UMP comme le PS sont des "écuries" des grandes écoles, et force est de constater que ces 2 écuries nous ont mené au désastre économique, à des absurdités politiques et à un désert indsutriel. FERMER LES GRANDES ECOLES sera SALUTAIRE pour la France.
Réponse de le 17/03/2012 à 17:17 :
Dans "grandes écoles", il faut comprendre les écoles d'ingénieurs dont font partie Polytechnique, Sup Aéro, les ENS, les écoles supérieures d'optique, électricité... En gros, tous les ingénieurs qui aujourd'hui travaillent sur la R&D française et vont donner demain à la France des emplois.
Réponse de le 17/03/2012 à 17:17 :
arreter de parler des sujets dont vous ne maitrisez pas mais pas du tout!
Réponse de le 17/03/2012 à 19:31 :
Euh, ce serait plutôt "QUE vous ne maîtrisez pas du tout". Non ?
Réponse de le 18/03/2012 à 17:58 :
Entièremement débibile comme idée (non pas qu'il n'y ait pas chochoses à chanchanger dans le système actuel, surtout du côté des fafacs)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :