En 2011, la dette a continué d'exploser mais le déficit public s'est réduit

 |   |  385  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France a réduit son déficit public davantage que prévu en 2011, à 5,2% du PIB, mais la dette publique a continué d'augmenter, davantage qu'attendu, atteignant le niveau record de 85,8% du PIB, a annoncé vendredi l'Insee.

En 2011, la dette publique a continué d'exploser, à 85,8% du PIB (produit intérieur brut) contre 82,3% en 2010, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques. A la fin du quatrième trimestre 2011, la dette publique s'élevait à 1717,13 milliards d'euros, soit une hausse de 7,65 % par rapport à la fin de l'année 2010 où la dette s'élevait à 1595,2 milliards d'euros.

C'est davantage que prévu par le gouvernement, qui tablait sur une dette à 84,9% l'an dernier. "À la fin du quatrième trimestre 2011, la dette publique au sens de Maastricht, qui est une dette brute, s'établit à 1.717,3 milliards d'euros, en hausse de 24,8 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent. Exprimée en pourcentage du PIB, elle se situe à 85,8 %, en augmentation de 0,3 point par rapport au trimestre précédent. La dette publique nette progresse de 22,4 milliards d'euros", précise l'Insee dans une étude rendue publique ce vendredi.

Une augmentation due plus particulièrement à l'endettement des administrations publiques locales et de sécurité sociale. La constribution des administrations publiques augmente de quelque 12,9 milliards d'euros, soit une hausse plus importante que celle observée au quatrième trimestre 2010. Quant aux administrations de sécurité sociale, elles contribuent à l'augmentation de la dette à hauteur de 6,3 milliards d'euros.

Plus forte réduction du déficit public jamais réalisée

Le déficit public, qui comprend les comptes de l'Etat, des collectivités locales et de la Sécurité sociale, a été ramené de 7,1% du PIB à 5,2%, soit la plus forte réduction jamais réalisée par la France. Le gouvernement s'était engagé auprès de ses partenaires européens sur un objectif de 5,7%, avant d'affirmer, depuis fin janvier, que le déficit 2011 serait plutôt à 5,4% ou 5,3%. Il doit le ramener à 4,5% cette année puis 3% l'an prochain. "Cette amélioration en part de PIB provient à la fois du dynamisme des recettes, qui passent de 49,5 % à 50,7 % du PIB, et de la modération des dépenses, qui passent de 56,6 % à 55,9 % du PIB", explique l'Insee. Les prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations...) passent de 42,5% du PIB en 2010 à 43,8%, soit un peu plus que les 43,7% prévus.

Une baisse historique dont s'est félicité le Premier ministre français, arrivé à Copenhague pour le sommet européen. François Fillon a salué "un effort des Français très encourageant" après l'annonce de cette "excellente nouvelle".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/04/2012 à 18:24 :
Et bien moi, j'en ai plein les bottes. Vivement la retraite.
a écrit le 01/04/2012 à 22:26 :
Un truc interessant au fait serait d'avoir la répartition de cette amélioration entre le déficit de l'état ( à droite) des régions (à gauche) de la sécu (gérées par les partenaires sociaux), et de voir qui a fait quoi ?
a écrit le 31/03/2012 à 16:35 :
fabius ne va pas tarder a hurler qu'il y a une cagnotte fiscale, vu que le deficit est moins important que prevu !! il est coutumier du ft, le bonhomme....
a écrit le 31/03/2012 à 10:39 :
nous vivons au dessus de nos moyens ? quelle nouvelle !!!
M. Sarkosy voulait profiter tout en dégraissant (entouré d'énarques qui ont la même première idée, mais en oublient la deuxième)
M. Hollande qui se prend pour Mitterrand (ne vous inquiétez pas plus que cela, il nous fera la même politique que ce dernier)
Mme Le Pen, une certaine Marine qui veux les renvoyer via un bateau et le couler au large ( non, non, je ne parle pas des deux susnommés, mais des autres ). Superbe idée !!
Un certain communiste qui souhaite à terme avoir un Grand ministère
La solution ???
Dégraisser le Mammouth (vous inquiétez pas la spéculation arrive)
Ne pas charger le salaire d'au moins un salarié par entreprise (tiens l'idée d'un Seul de nos politiques) . Alors certains dirons, mais Monsieur cela représente 10 M d'euro de moins en entrée.... effectivement... mais eu lieu de payer un chômeur ( qui a force d'être payé par l' Etat se demande à terme s'il n'est pas devenu fonctionnaire ) vous faisiez travailler cette personne avec un salaire non chargé. On préfère payer quelqu'un au chômage (une partie de nos dépenses) et s'il jamais, par malheur, il trouve du travail, nous le ponctionnons à 50%. Pas mal le système !!!
Nos petits politiciens pensent que pour sortir de la crise il faut obligatoirement passer par la rigueur (augmentation des prélèvements), alors que c'est SIMPLEMENT l'inverse qui peut produire de la croissance (un de nos maux) : les divers cabinets de notation ne sont pas d'ailleurs pour une politique d'austérité, mais bien pour une politique de réduction des dépenses des Etats.
Réponse de le 31/03/2012 à 17:35 :
il serait plus judicieux de convertir tout ou partie des charges en revenu disponible pour les salariés, ce qui aura pour effet immédiat de relancer l'activité.
Réponse de le 02/04/2012 à 6:18 :
Cela n'allègera en rien la fiscalité sur le travail
a écrit le 30/03/2012 à 19:12 :
Conséquence : c'est le résultat final qui compte : Totale dette publique à fin 2011 :
1717 Md? alors qu'en 06/2007, date de prise de fonction du gouvernement, le
total de la dette publique était (déjà..) de 1223 Md? soit + 494 Md? en 4 ans et demi..... comme vous le dites : "on peut louer l'action de nos gouvernants"....
Réponse de le 30/03/2012 à 20:02 :
Mitterrand a multiplié par 7 la dette publique, sur ses deux mandats : de 100 à 700 milliards... Tous les mêmes, ces socialistes, qu'ils soient de droite ou de gauche.
a écrit le 30/03/2012 à 18:14 :
c'est si simple de toujours demander plus aux contribuables mais de ne pas réduire le train de vie de l'état .Arrêtons de loger a bas prix les fonctionnaires ,vendons les propriétés qui nécessitent une armée de personnels pour l'entretien .Supprimons les habitudes dignes de Louis XIV tels, les gardes républicains à l?Élysée ou ailleurs ,les consulats qui ne délivrent même plus les passeports aux français à l'étranger .Et arrêtons de ponctionner les contribuables!!!!
Réponse de le 30/03/2012 à 21:21 :
Idée passionnantes !
Hélas, quand on sort de l'ENA, l'on a pas la culture de réforme
du fonctionnement de l'état.
Que ces personnes suivent des cursus style MBA en chine, après on en reparle !?!
Réponse de le 31/03/2012 à 6:46 :
Quand on sort de l'ENA on a une seule idée : faire carrière et s'en mettre plein les poches. (un ancien de l'ENA)
a écrit le 30/03/2012 à 17:28 :
Si je résume la valeur relative du déficit 2011 a diminué donc la dette cumulée est moins importante que prévue initialement mais comparée au PIB elle est relativement plus importante que ce qui avait été prévu. En conséquence c'est le PIB qui est moins important que ce qui été prévu (moins de croissance en 2011 que ce qui était envisagé).
On peut louer l'action de nos gouvernants d'avoir dans des conditions plus difficile d'obtenir un meilleur résultat (approche macro-économique).
Par contre cela se traduit forcément par une réduction des dépenses et donc des pertes d'avantages ou de droits (selon son ressenti politique) pour les citoyens ou les fonctionnaires.
a écrit le 30/03/2012 à 16:13 :
Oui bien sur, on arrête pas d'être racketté par les PV, pour ces pseudos déficit créés par les banquiers pour faire de nous des esclaves du capitalisme, moi c'est réglé plus de crédits, vendu ma voiture, et retiré mon argent de mes comptes, et je prends le métro, au moins je serais pas flaché par un radar si je cours pour attraper mon train...
Au lieu de faire la grève pour que cela change, il faut rester chez soit, les grand patrons iront bosser à notre place, et en plus ils pourront ce payer des heures supp...
Réponse de le 30/03/2012 à 18:26 :
Attendez qu'ils augmentent le prix du pass mensuel !!!
Que ferez vous ?? Du vélo !!!!
Réponse de le 30/03/2012 à 18:55 :
Vous avez raison, il faut bloquer nos dépenses, stopper les déplacements, ne plus partir en vacance, arreter le tel portable en prenan une carte prépayée, ainsi vous ne payez que 15 euros tous les 6 mois et vous pouvez toujours etre joints. Arrêter aussi d'acheter ces gadgets pour benets que sont tablettes et smartphones qui ne servent qu'à échanger des blas blas inutiles et stupides abrutissants.
a écrit le 30/03/2012 à 15:33 :
l'Etat ne fair d'effort mais à des rzebntrées supplémentaires comme la TVA sur les craburants chiffrées à plus de 0,5 Mdrs; il faut noter également le non respect de l'Etat concernant la règle pour les rémunérations des livrets A, LDD et autre gain indiresty pour l'Etat 0, 950 Mdrs. Concernat les dépenses de la SS le mécanime du prix des médicaments TRES FAVORABLE aux labos mais également le refus de l'Etat pour que les complémentaires "valuident" certains patriceens , le refus de l'Etat de sanctionnzer les labos qui refusent la carte Vitale, le cadeau de l'Etat aux maisons de retraites un énorme cadeau fait aux investisseurs au delà d'une rentabilté de 10 pour cent plus près de 20. Et n'oublions pas le non remplacement d'un fon,ctionnaire sur deux la grande kermesse du gouvernement car la msse salarilae de la fonction publique qui est de 8( Mdrs a augmenté d'un pour cent. L'etat est un grand menteur et un mauvias gestyionnaire comme l'ensemble de nos politiciens trop petits face à une crise qu'ils sont icapable du juguler car lorsq'un chiffre va l'auttre s'écroule alors M. Fillon de mamodestie comme à l'ensemble du gouvernement et surtout de nos deux artistes des finaces M. Baroin et Mme Pécresse et ce n'est pas les Pieds Nickelés de la gauche qui vont changer la donne.
Réponse de le 30/03/2012 à 17:48 :
Si je résume : des rzebntrées, des indiresty, le mécanime du prix, les complémentaires "valuident" certains patriceens, le refus de l'Etat de sanctionnzer car la msse salarilae de la fonction publique et un mauvias gestyionnaire, face à une crise qu'ils sont icapable du juguler car lorsq'un chiffre va l'auttre s'écroule.>>>>>>>>C'est très claire.>>>>>>>Relisez-vous un tout petit peu quand même ou vous n'aurez pas le bac cette année. Quoique !!!
a écrit le 30/03/2012 à 15:20 :
Quelqu'un peut m'expliquer? Le déficit commercial a explosé en 2011 à -70 milliards d'euros. Est il pris en compte dans le calcul de ce déficit? Ou sera t'il rajouté plus tard dans les comptes accentuant la dette de 70 milliards d'euros ?
Merci
Réponse de le 30/03/2012 à 16:48 :
La déficit commercial n'a rien à voir avec le déficit budgétaire Le premier concerne les échanges commerciaux avec les autres pays, le second les recettes et dépenses de l'Etat français.
Réponse de le 30/03/2012 à 17:01 :
Vous confondez effectivement déficit privé et déficit public. Le déficit commercial est un déficit privé qui ne regarde pas l'Etat, mais nous tous individuellement. Pour faire le lien entre les deux, on remarque que le déficit public stérilise les capitaux qui normalement devraient s'investir dans les entreprises créant les richesses, au lieu du secteur public destructeur de richesses. Les entreprises ne disposant pas des capitaux nécessaires, elles sont moins compétitives et le déficit commercial privé se creuse inéluctablement.
Réponse de le 30/03/2012 à 17:22 :
Oui, bien sur, je suis d'accord avec vous sur la différence entre un déficit commercial et budgétaire. Mais, il faut bien financer ce déficit commercial, non?
Réponse de le 30/03/2012 à 17:40 :
C'est vous qui financez le déficit commercial quand vous payez les biens, l'essence par exemple. D'ailleurs, on parle de déficit commercial mais c'est un terme impropre : il ne s'agit que d'un compte partiel de la balance extérieure. Par définition, une balance est équilibrée.
Réponse de le 30/03/2012 à 17:46 :
En fait le déficit commercial est financé par les consommateurs qui achètent des produits. Cela veut simplement dire qu'une partie de la richesse produite (travail et épargne) par l'ensemble des Français va à l'étranger pour augmenter de fait leurs richesses à eux.
Réponse de le 30/03/2012 à 18:11 :
@lemeusois!
En effet vous avez tout compris !
Réponse de le 30/03/2012 à 18:39 :
Déficit commercial = différence entre la somme des importations et des exportations.

alors que le Deficit budgétaire = différence entre la somme des recettes et des dépenses de l'état.
Réponse de le 31/03/2012 à 8:05 :
Ok, j'ai compris
En fait, la balance est équilibrée par une entrée de marchandises dans notre pays et une sortie de devises. Ces dernières ne peuvent plus financer notre pays puisque parties
Réponse de le 31/03/2012 à 14:08 :
@sebc,
Parfait: Et une bonne note à votre intero ! UNE !
a écrit le 30/03/2012 à 15:11 :
test
Réponse de le 30/03/2012 à 17:06 :
je ne suis pas d'accord avec test
Réponse de le 30/03/2012 à 17:49 :
Faut voir.
Réponse de le 30/03/2012 à 18:12 :
Tic Tac, pour le tic ou toc, tic tac toc !!!!!
a écrit le 30/03/2012 à 15:04 :
Je rappelle juste à La Tribune que tant qu'il y'aura un deficit la dette augmentera forcément et les intérêts avec. D'où la necessité d'avoir un EXCEDENT budgétaire, mais bon là je rentre dans la Science Fiction...
Réponse de le 30/03/2012 à 17:34 :
A force de ne s'intéresser qu'aux dérivées secondes et premières (la hausse de la croissance de la dette qui est en légère baisse), on finirait par oublier la triste réalité des données réelles : l'Etat s'enfonce chaque jour un peu plus dans la dette et la cavalerie. 1 milliard de dettes supplémentaires par jour ouvrable sont nécessaires à l'Etat obèse ! 1 milliard ! 1 000 000 de smic, chaque jour !
Réponse de le 30/03/2012 à 18:14 :
@1 milliard par jour !
Tout les fonctions ont des dérivées mais hélas toutes les fonctions ne sont pas intégrables!
a écrit le 30/03/2012 à 15:04 :
la présentation exacte serait:
on note une diminution de l'augmentation du déficit cumulé de la France
Réponse de le 30/03/2012 à 18:14 :
+1!
Bonne formulation
a écrit le 30/03/2012 à 14:11 :
C'est marrant tous les gens de droite disent que la France vit au dessus de ses moyens depuis 30 ans. Mais la droite est au pouvoir depuis 10 ans (une éternité!) et loin d'améliorer la situation, elle ne sait que l'aggraver. Une dette à 85% du PIB!!! Heureusement que la droite est bonne gestionnaire!
Réponse de le 30/03/2012 à 15:38 :
Avoir la mémoire courte est on ne peut plus accommodant, n'est-ce pas !!! Vous semblez oublier que le monde du travail a du "faire avec" le cadeau AUBRY (quand je pense qu'elle est déjà sur les startings blocs....) qui a appauvrit tout le monde et au premier chef l'industrie, qui était la principale pourvoyeuse de devises directement en exportant, et en PIB par la consommation des salariés concernés... C'est bien plus confortable de décréter que vos amis (qui ont gouverné presque la lmoité de ces 30 dernières années...) ne sont pour rien dans le constat actuel...
Réponse de le 30/03/2012 à 17:37 :
Il y a une seconde environ, les socialistes de gauche ont instauré les 35h. Une seconde plus tard (10 ans), nous payons plein pot cette décision suicidaire : dette, chômage, pauvreté, déficits...
Réponse de le 30/03/2012 à 21:25 :
@10 ans = une seconde !
C'est pas faux, mais il faut dire que les français sont irréalistes !
Regardez les suisses ! ILS ONT REFUSE UNE SEMAINE EN + DE CONGES !!!!
En France elle auraient été immédiatement validée !
Réponse de le 30/03/2012 à 22:12 :
Au bout de 10 ans c'est encore les 35h! On ne serait pas à court d'arguments chez les umpistes! La vie est simple à l'UMP : Le chômage c'est les 35h, la dette c'est les 35h, augmentation des impôts et taxes c'est encore de la faute des 35h. Remarque c'est vrai que depuis 10 ans la politique économique est tellement nulle, c'est simple y a rien. Donc forcément les 35h sont la dernière réforme d'envergure.
Réponse de le 31/03/2012 à 14:14 :
@Sarkover,
Je ne suis pas UMPISTE !
Je ne suis pas SARKO-ISTE !
Sarko a lamentablement échoué dans le réforme de l'état !
Mais je dit ce que j'ai vu dans ma vie pro, à savoir : LE TRAVAILLLE NE SE PARTAGE PAS, IL SE CREE !!!!
D'autre par je ne fait pas la critique des 35h pour faire la critique des 35h !!!!! Je dit que le cout du travail en france est trop élévé !
Pour le faire baise, il y a plusieurs possibilité, soit moins de charges, soit plus de temps travaillé, mais aussi l'esclavage !!!!
Faites un choix !
a écrit le 30/03/2012 à 13:48 :
La petite URSS française continue de prendre l'eau. La pause "pré-électorale" sur les marchés ne dépassera pas l'été, ou même l'élection. A quand une vraie politique responsable et courageuse ? Il n'est jamais trop tard pour redresser les comptes de la nation avec une baisse massive des dépenses publiques et pour libérer l'économie par la baisse des impôts et l'abrogation immédiate des lois socialistes.
Réponse de le 30/03/2012 à 15:25 :
On peut toujours rêver. Avec la mentalité des français... et l'assistanat en tout genre. Regardez nos élites : ils ont refusés en bloc une légère diminution de leurs émoluments. Pourtant ils n'ont pas de salaire mais des indemnités non-imposables. Pas fous les gars.
Réponse de le 30/03/2012 à 21:26 :
@François,
Hé, Hé, la France est un pays corporatiste !
Chacun défend la corporation, son steak !
Mais l'intéret général lui a disparu !
a écrit le 30/03/2012 à 13:15 :
Je crois que c'est déja bien que l on ait fait deja une bonne nouvelle et que si tout va bien d un coté il est impossible de faire deux choses a la fois aussi je dis que nous devons nous serez la ceinture unn peu plus d une part et moi j ai deja commncé et j ai perdu 5 kilogrammes depuis trois mois mais c'est parce que je crois que l on puisse faire de meme en ce qui concerne les affaires financières de la FRANCE
Réponse de le 30/03/2012 à 17:50 :
vous racontez n'importe quoi sur la base de rien du tout ! abstenez-vous à l'avenir de vos commentaires-conseils de nul.
a écrit le 30/03/2012 à 12:36 :
Epargne francaise: 11 000 milliards d'Euros
Dette: 1700 milliards

CQFD
Réponse de le 30/03/2012 à 13:09 :
Donc selon vous, il faut prendre l'épargne privée (déjà hyper taxée) pour combler le déficit publique, si je vous lis entre les lignes. En gros vous dites à tous ces gens qui ont économisé toute un vie une épargne chèrement acquise et taxée, et bien on vous la prend pour combler une dette publique liée à une gestion calamiteuse des budgets publics. C'est totalement immorale.
Réponse de le 30/03/2012 à 13:58 :
Ce sont tous les francais qui ont beneficies de la generosite des depenses publiques (reduction d'impots, ecoles, prestations sociales, sante... ) quelle difference cela fait-il qu'ils le prennent de l'epargne francaise ou des salaires? L'epargne francaise est une des plus elevee d'Europe parce que grace a la redistribution les francais n'ont pas eu a mettre la main a la poche tout en vivant au dessus de leurs moyen par l'endettement de l'etat.
Réponse de le 30/03/2012 à 14:17 :
@bondos : C'est bien parce-que cohabitent des cigales et des fourmis que votre raisonnement est irrecevable... je ne vois pas pourquoi je serais spolié une fois de plus de mon épargne constituée par la différence entre le fruit de mon travail, déduction faites des impots et taxes que l'on ne m'a pas épargnés, et un train de vie "modeste" afin de pouvoir assurer ma future retraite et surtout aider mes enfants dans la mesure de mes moyens... Pendant ce temps là, d'autres ont su se contenter de leurs 35 heures + RTT, connaissent l'adresse du bureau d'aide sociale ou autre sécu, et se retrouvent maintenantfort dépourvus... Et vous voulez que l'on en prélève encore une part non négligeable ? C'est bien cela que vous proposez ???? c'est plus qu'une double peine vous ne croyez pas ?
Réponse de le 30/03/2012 à 15:36 :
@ Bondos: Ne savez vous vivre qu'aux crochets de ceux qui ont su épargner et bâtir par le seul fruit de leur travail, dans leur écrasante majorité, honnêtement? Ne savez vous pas que l'épargne est aussi une règle de prudence? Bondos, épargnez nous (!) vos superbes commentaires. @ Ben voilà: Je partage votre approche.
Réponse de le 30/03/2012 à 18:20 :
Je soutiendrais Sudrail, et Ben voilà !
Il est temps que les fourmies soient récompensées !
Et pour les cigales !?! Qu'elles assument leurs choix !
a écrit le 30/03/2012 à 12:34 :
Personne n'évoque le programme de Bayrou 'le seul qui ait les pieds sur terre et entouré de gens sérieux :Rochefort ,'Pebereau ....contrairement à tous les autres bonimenteurs et menteurs !
Réponse de le 30/03/2012 à 12:55 :
Exact, mais ce n'est pas un thème de campagne "porteur". Malheureusement, les Français veulent que les politiques les fassent "rêver" ...
Réponse de le 30/03/2012 à 18:23 :
Non seulement rêver !
Mais les français veulent entrendre ce qui leur fait plaisir !
Tout va bien ! La sécu continuera de payer ! Les allocs seront versées ! Les collectivités locales embaucheront ! Vos retraites seront payées !
AH OUI : VOTEZ POUR MOI BRAVE ELECTEURS
a écrit le 30/03/2012 à 11:38 :
Toujours en hausse par le simple effet des intérêts car parait-il que le train de vie a été revu et corrigé à la baisse à moins d'un mensonge ce qui est tout aussi probable.
Bon courage aux successeurs car les anglo-saxons nous en ont préparé une bien bonne : http://www.dailymotion.com/video/xpp8ie_marc-fiorentino-bfm-business-23-03-2012-sur-la-speculation-sur-la-dette-francaise_news
Réponse de le 30/03/2012 à 14:46 :
mais que font Sarko et Angela pour empêcher EUREX!!!
Réponse de le 30/03/2012 à 15:25 :
pourquoi empêcher?
plus tard sera la chute, plus tard celle-ci sera douloureuse. On va prendre une bonne leçon et ce que nos politiques n'arrivent pas à réformer, les marchés s'en occuperont
Réponse de le 30/03/2012 à 20:18 :
les marchés ne s'occuperont plus de rien, ils mourront , en faillite
a écrit le 30/03/2012 à 11:34 :
Aucune promesse de Sarko n'a été tenue.... Impôts et Taxes sont passées de 42,5% du PIB en 2010 à 43,8% du PIB en 2011........!! L'endettement de la France est passé de fin 06/2007 : 1223 Md? à fin 2011 : 1717 Md? soit + 494 Md? en
4ans et demi....!! Le total chômage toutes catgories A+B+C = 4.500.000 personnes
Réponse de le 30/03/2012 à 17:53 :
Eh oui, pourtant les Français ont la mémoire courte et n'hésiteront pas à revoter pour notre Merlin l?enchanteur.
Réponse de le 30/03/2012 à 18:28 :
Entre 2 M... il faut choisir le moindre !
Mais qui est ce ??????

VOTEZ ! CHAQUE VOTE COMPTE !
a écrit le 30/03/2012 à 11:33 :
Si je comprends bien, nous sommes entrés dans une phase d'augmentation tendancielle de la réduction du déficit et d'augmentation "tendancielle" de la réduction de la dette publique.

"Un effort des français très encourageant"... mais peut mieux faire?
A 3% de déficit, on pourra dire en progrès mais ça n'empêchera pas les dettes de se creuser. Lorsqu'on n'emprunte pour rembourser...

Réponse de le 30/03/2012 à 20:21 :
non, il n'y a pas d'augmentation tendancielle de la réduction de la dette, il y a , au mieux une réduction de la vitesse d'augmentation de la dette ... on creuse moins vite :-)) quoique :-))
a écrit le 30/03/2012 à 10:51 :
Pourquoi alors que le déficit est moins élevé que prévu, la dette augmente plus que prévu ? Ce n'est pas cohérent, où alors d'autres mécanismes interviennent qu'il aurait fallu expliciter ?
Réponse de le 30/03/2012 à 11:28 :
Vous confondez l'encours de la dette publique (cumulée) et le déficit budgetaire de chaque année....!! Chaque année le déficit budgetaire vient gonfler la dette..;!!! La dette publique augmentera encore ...tant que le budget annuel sera déficitaire....!!! Equilibre prévu par Sarko Hollande 2017 d'ici là la dette augmentera et il faudra alors continuer à rembourser....!!
Réponse de le 30/03/2012 à 11:37 :
parceque le PIB n'augmente pas d'autant, ce qui veut dire qu'en pourcentage de PIB, la dette augmente! simple non!
et vous votez? abstenez-vous, cela fera un vote non éclairé de moins.
Réponse de le 30/03/2012 à 11:38 :
Parce que le déficit est donné en fonction du PIB (c'est à dire la richesse créée en France : privé+public) Si vous calculez le vrai déficit de l'état, c'est à dire le ratio entre les dépenses et recettes celui-ci doit être au environ de 35%. Pour info, le déficit budgété en 2010 était de 55,5% (ce qui est énorme mais moins sexy que 6,..% du PIB). D'où nous allons directement dans la même direction que la Grèce : l'état dépense sans compter et après c'est au peuple de payer ! et on nous dira que l'on a vécu aux dessus de nos moyens !
Réponse de le 30/03/2012 à 15:29 :
exact, d'ailleurs, je ne comprends pas pkoi on présente un déficit en fonction du chiffre d'affaires!!! alors que le calcul de ce dernier devrait être recettes moins dépenses.
a écrit le 30/03/2012 à 10:41 :
Combien de temps faudra-t-il encore attendre pour admettre que la France vit au dessus de ses moyens, depuis trente années, et qu'elle na pas les moyens de mettre en oeuvre une politique qui respecte chaque particularisme professionnel, chaque catégorie sociale dans un esprit béat? Le "modèle" français tant vanté dans l'hexagone, se résume aujourd'hui à une dette énorme, c'est un échec. A quand le pragmatisme des décideurs de tous niveaux, la dépense publique contrôlée, efficace et réduite de moitié, la mise à plat d'un système fiscal inextricable?
Réponse de le 30/03/2012 à 12:04 :
Si ca peut vous rassurer ou non, la vaste majorite des pays industrialises sont dans la meme situation: l'allemagne avec 2000 milliards de dette (83% du pib), les USA 15 000 milliards de dollars (100% du pib), la GB 1600 milliards d'euros avec une economie toujours en recession et (84% du pib si on ajoute l'aide publique pour sauver les banques), le Japon (229% du pib)... ce sont les financiers qui s'en frottent les mains avec leurs taux d'interets a 1% et moins donnes gracieusement par la Fed et la BCE
a écrit le 30/03/2012 à 10:20 :
Si Hollande est élu, la dette explosera, et les taux d'emprunt exploseront.
Après avoir insulté les financiers du monde entier, ceux-ci lui feront payer ses déclarations.
Et donc à tous les français.
Heureusement, Hollande ne sera pas élu
Réponse de le 30/03/2012 à 11:13 :
Bilan Sarko : 06/2007 Total dettes pub. = 1223 Mds?
fin 12/2011 " " " " " = 1717Mds? Quid du programme de Sarko pour diminiuer cet endettement.....??? Même un socialiste ne pourrait pas faire pire.... (Jospin a même fait baisser le taux d'endett./PIB : 06/1997 = 59,3% du PIB - 06/2002 à son départ = 58,7% du PIB ....!! Nous sommes à fin
2011 à 85,8% du PIB .....!!!!!!!!!!!!!!!!!!
e
Réponse de le 30/03/2012 à 11:30 :
bien au contraire !!
la dette a déjà explosé avec Sarkozy, donc ça sera difficilement pire :-)) en se laissant tondre sans rien dire, nous laissons les marchés faire ce qu'ils veulent et la dette continuera à grimper. Les "marchés" n'existent pas, ce ne sont qu'une foule d'organismes indépendants et mortels, si les états se coordonnent pur résister, voire même organiser un défaut, la plupart de ces organismes disparaitront.
Réponse de le 30/03/2012 à 11:35 :
On se croirait vraiment dans une cours de maternelle ici de temps en temps vu le niveau de certaines reactions...
Réponse de le 30/03/2012 à 11:46 :
Depuis 10 ans, la France a été précipitée dans le déclin économique, déclin industriel, dans la désintagration des valeurs morales, dans l'insécurité et la violence par les Ministres UMP et Socilistes réunis autour des 1ers Ministres Raffarin, DeVilepin et Fillon, tous aussi brouillons et approximatifs les uns que les autres. Nous avons bien comprit qui doit être écarté dans les urnes, aux Présidentielles et ensuite aux Législatives.
Réponse de le 30/03/2012 à 12:15 :
Mais si malheureusement ça peut être pire! Et franchement le programme de Hollande ne rassure pas du tout!
Réponse de le 30/03/2012 à 12:39 :
@joe parce que vous connaissez le programme de Sarko vous?
Réponse de le 30/03/2012 à 17:56 :
69 se lit dans les 2 sens. C'est le programme de Sarko et Flamby. Cela dit, y en a qui apprécient.
a écrit le 30/03/2012 à 10:08 :
proposition simple, en gros 68 millions de français (pour faciliter les calculs) à 4 par familles cela fait 17 millions de ménages si on prenait 1 milliard à Lyliane B. cela fait déjà 10000 familles.étant donné que sa fortune est supérieure à 17 milliards on peut même lui en mobiliser 10 ce qui nous fait déjà 100 000 familles et d'autant moins d'intérêt de la dette! on passe nesuite aux 1000 première fortunes et on arrive à réduitre cette dette de quelques millions de familles. on récupère les bijoux de famille public chèrement payés et bradés au privé, autoroute, énergie, télecom, courrier(rentable!)et le paiement des intérêts de la dette devient tellement faible que l'on peut même réinvestir dans l'industrie, puis l'éducation.
seulement il faut avoir les C...lle de le faire.
Réponse de le 30/03/2012 à 10:44 :
Bien beau le projet mais si vous reprenez les bijoux de famille rentable comme vous le dites, ou est ce que vous prenez l'argent ? Vous serez a nouveau oblige d'emprunter plus dans ce cas!
Réponse de le 30/03/2012 à 11:34 :
on peut considérer qu'une bonne partie des bijoux de famille à été privatisée de façon illégale suite ç une collusion entre le pouvoir et les grandes fortunes, donc nationalisation sans remboursement, et peut-être même procès pour corruption.. en ce qui concerne les banques, on laisse couler et on nationalise au dernier moment à valeur zéro. Nous pouvons considérer que nous sommes dans un système libéral et que l'état peut se comporter comme un spéculateur ou un actionnaire comme un autre, avec l'avantage d'être immortel et soumis à aucune loi.
Réponse de le 30/03/2012 à 12:32 :
@letroll: Ce que vous prônez s'est déjà produit en Russie, Europe de l'Est, Cambodge, Chine, et a lamentablement échoué après plus de 50 années de "bonheur collectif". Cela vous a-t-il échappé? Mais peut-être n'êtes vous pas assez doué pour avoir une activité, et un salaire qui ne soit pas le fruit d'un vol organisé des biens d'atrui.
Réponse de le 30/03/2012 à 12:35 :
@ letroll

Sauf à la Constitution, aux traités bi et multilatéraux, au droit communautaire, au droit international en général...
Réponse de le 30/03/2012 à 12:46 :
De facon illegale? Jusqu'a preuve du contraire une majorite a elu ceux qui ont privatises (de droite comme de gauche). Si vous laissez couler les banques ce seront les francais qui seront contant de perdre leurs economies et qui financera l'economie (les PME..)? L'etat en empruntant plus? Si on voulait appauvrir la France, faire fuire les investisseurs (oui il y a des etrangers qui creent des emplois en investissant en France) et les epargnants on ne s'y prendrait pas differemment
a écrit le 30/03/2012 à 9:59 :
Evitons alors, d'élire un socialiste ou un communiste, ce qui ferait qu' augmenter le déficit public, à leur habitude.. ...
Réponse de le 30/03/2012 à 10:47 :
Arretons un peu ce jeu de qui augmente le deficit public plus que l'autre car a ce jeu la il n'y en a pas un pour sauver l'autre de droite comme de gauche. 10 ans de pleins pouvoirs a droite et on est a 85,8% de dette par rapport au PIB...
Réponse de le 30/03/2012 à 10:51 :
Erreur volontaire ou involontaire? C'est sous Sarkozy (comme ministre des Finances ou Président), que la dette publique en fonction du PIB a le plus augmenté ! (source http://www.google.fr/publicdata/explore?ds=ds22a34krhq5p_&met_y=gd_pc_gdp&idim=country:fr&dl=fr&hl=fr&q=dette+publique+de+la+france )
Réponse de le 30/03/2012 à 10:56 :
Voir également, le tableau : Dette Publique en fonction des critères de Maastricht sur Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Dettepubliqueetpolitique.JPG
Réponse de le 30/03/2012 à 11:19 :
On ne peut pas faire pire....!! 06/2007 élection de Mr Sarko : dettes publiques =
1223 Md? - fin 2011 : 1717 Md? (il manque encore le 1er semestre 2012 pour faire un bilan complet de so mandat) soit + 494 Md? en 4ans et demi...!!
Facile de baisser les impôts en les remplaçant par une hausse de la dette..!!
Réponse de le 30/03/2012 à 13:36 :
@ MiloC4 : Hélas, de nombreux imb*ciles contiuront de prétendre que la gauche est plus dispendieuse que la droite alors même que la gauche n'a gouverné que 15 années sur les 50 dernières...
Réponse de le 30/03/2012 à 17:11 :
@derrichter:oui la gauche est au meme niveau,elle le prouve avec les collectivités locales qui n'arretent pas de gaspiller et s'endetter.alors oui,les deux ont fait leurs preuves
a écrit le 30/03/2012 à 9:53 :
L'économie, pour en parler, il faut analyser des milliers de chiffres,leurs évolutions sur des décennies, faire des comparaisons multicritères avec d'autres pays, etc... Sinon cela n'a pas de sens.
a écrit le 30/03/2012 à 9:50 :
C'est pourtant simple, la dette, c'est 1/4 d'argent emprunter et 3/4 d'intérêts.

Pourquoi autant d'intérêt, car l'état emprunte entre 3 et 5%, quand les banques elles, ont empruntés entre 0 et1% à la BCE (pour prêter aux états).

Donc en réalité, toute cette dette... va directement dans la poche des banquiers, qui va s'en servir non pas pour financer l'économie, mais pour aller spéculer en bourse, payer des trader etc... C'est à ça que sert nos impôts.
Réponse de le 30/03/2012 à 10:50 :
Tout a fait d'accord avec vous sur ce point. Et a ces taux pourquoi ne pas plutot mobiliser directement l'argent de francais qui investissent massivement dans le livret A qui est aujourd'hui en dessous de 3%. Les francais n'ont jamais tant epargne et des lors qu'on leur propose un placement quasiment sans risque avec un taux des 2 a 3% net je pense qu'ils seront pret a investir
Réponse de le 30/03/2012 à 15:14 :
L'argent du Livret A est déjà utiliser pour d'autres utilités, mais dans la théorie le gouvernement pourrait faire appel aux ménages directement effectivement.
Seulement les sommes dont nous aurions besoins sont trop énorme...

Non, la solution la plus simple, c'est d'enlever cette règle libéral (ce n'est pas un gros mot, mais un adjectif), qui veut que l'état emprunte aux banques privés au nom du saint marché libre et non faussé. Et que les Etats empruntent directement à la BCE, ça fait des lustres que tout le monde le dit.

Je rappel que cette règle fut créer avec l'Europe, dont l'un des fervents créateur, en tout cas pour cette partie, est quand même François Bayrou. D'ailleurs vous remarquerez qu'il parle toujours du déficit de l'état (soit disant il n'y a que lui qui en parle), mais JAMAIS de la dette en elle même et de ses taux d?intérêts, je vous laisse deviner pourquoi.
a écrit le 30/03/2012 à 9:16 :
Pas de quoi se féliciter , c'est incroyable, les prélèvements augmentant de plus de 1% , il est normal que ça comble un peu le trou. Ce qui est grave c'est l'augmentation de la dette , et toujours rien pour réduire VRAIMENT les dépenses !
Fillon nous prend pour des idiots !
a écrit le 30/03/2012 à 9:08 :
Cela ne fait "que" 25 000 euros par habitant... Le ménage moyen se voit donc titulaire de 100 kEuros de dette publique. Une fois exclus les ménages insolvable, ou qui ont organisé leur isolvabilité, ca commence à causer ! On compte expliquer quoi à nos gamins ?????
Réponse de le 30/03/2012 à 9:58 :
Il faut rappeler que 12 000 000 oui 12 Millions de français sont sous le seuil de pauvreté.
Réponse de le 30/03/2012 à 10:00 :
Je constate que l'administration publique ets la cause de près de 20 milliards de déficits supplémentaires, PEUX MIEUX FAIRE .
Réponse de le 30/03/2012 à 10:22 :
Sans compter que les"50% de ménages" qui ne paient pas d'impôts sont certainement ceux qui comptent le plus de personnes (la moyenne doit être au dela de 4...)...
A nos gamins ? Apprenez des langues étrangères !!
a écrit le 30/03/2012 à 9:04 :
Le déficit public a été ramené à 5,2 % du PIB en 2011. Mais la dette est à un niveau record (85,8 % du PIB) et les impôts sur le revenu et le patrimoine ont progressé de 10 %.
Et Sarkozy annonce (en toute discrétion) que seul 1/3 des taxes et impôts ont été mis en place.

Ajouté au fait, que nos exportations sont en déficit. Que le taux de chômage explose. Que notre économie est en berne, etc ... Mais ça, Sarkozy préfère ne pas en parler.

Bref, le réveil va être dur. L'avenir n'est pas brillant.

Et là, on assiste à une campagne électorale qui ressemble plus à une campagne publicitaire.

Finalement, seul Bayrou est réaliste avec une force de proposition et d'action qui a pour but, d'assainir notre économie. Il dit ce qu'il en est et ce qu'il va faire. Mais, il est vrai qu'il n'est pas un homme de show, de buz, d'enfumage, d'excès. Mais, c'est le plus honnête, réaliste et pertinent !
a écrit le 30/03/2012 à 8:53 :
a croire que le gouvernement prend tous les francais pour des demeurés.
les comptes sont truqués comme d habitude un controle des comptes par des personnes n ayant aucun intéret ni lien avec les organismes d état s'impose.
a écrit le 30/03/2012 à 8:50 :
Il est plus que fâcheux de trouver sur la même page de La Tribune que la dette a explosé (article de une) et un renvoi "Sur le même sujet" (en haut, à droite de l'article) titrant... "La dette publique s'est réduite"... ! mais c'était il y a trois mois...
Ces deux informations se percutent, et rendent la lecture de l'écran d'accueil incompréhensible ! Il faut - d'urgence - corriger le titre de l'article passé (et dépassé)
a écrit le 30/03/2012 à 8:49 :
J'ai lu et relu l'article mais, n'etant pas tres ferre en Economie, je n'y comprends pas grand chose. Cepandant, n'est il pas evident que la dette continuera a augmenter tant qu'il y aura un deficit public et meme un equilibre ne serai pas suffisant si l'on considere l'interet de la dette. Est ce juste ou suis je completement largue ? Merci d'avance.
Réponse de le 30/03/2012 à 9:38 :
Je pense que vous avez parfaitement juste (mais je ne suis pas économiste non plus...)

Tant qu'on dépense plus qu'on ne gagne, on ne peut se désendetter, c'est évident
Réponse de le 30/03/2012 à 9:55 :
Vous avez bon... Malheureuselment ! Les intérêts de la dette au taux actuel (très bas...) est de plus de 50 milliards d'Euros par an... Il me semble que c'est plus que l'iimpot sur le revenu depuis quelques années ! Dit autrement, la dette brute pèse pour plus de 25 k Euros par habitant (cela me parait plus palpable exprimé de la sorte, ce dont se gardent bien nos dirigeants). Si vous ne tenez pas compte de la moitié environ de nos concitoyens pas du tout ou pas assez solvable, je vous laisse faire un calcul approché de ce qui va peser dans le futur sur ceux chez qui on pourra espérer faire les ponctions ficales ad-hoc...
Réponse de le 30/03/2012 à 11:11 :
La seule maniere de reduire la dette est non seulement de ne pas avoir de deficit d'annee en annee, mais en plus un excedent pour resorber la dette... ou alors reussir a reduire le taux d'interet, mais tant que les banques se remunereront grassement sur les dettes, c'est pas demain la veille (pour memoire elles empruntent a la BCE a 1% ou moins et prettent aux etats a des taux pouvant avoisiner les 6 a 7% dans certains cas, chercher l'erreur)
Réponse de le 30/03/2012 à 12:28 :
@ jo

C'est le vrai scandale de cette crise !
Réponse de le 31/03/2012 à 1:56 :
J'avais un peu peur d'etre ridicule mais vous etes dans l'ensemble d'accord avec moi . Merci a tous pour vos interressants complements
a écrit le 30/03/2012 à 7:59 :
Un peu de patience : bientôt c'est la rue qui va exploser !
Réponse de le 30/03/2012 à 8:56 :
Ah bon la rue ???? En France ?je ne dois pas voir la même chose que vous alors! Pour quelles raisons ?
Réponse de le 30/03/2012 à 9:16 :
J'aurais tellement aimé voir Gaston exploser.
Réponse de le 30/03/2012 à 9:19 :
vous etes bien optimiste !
Réponse de le 30/03/2012 à 11:54 :
Gaston est lucide. Ceux qui ne veulent pas voir la pauvreté et la misère, ceux qui ne veuelnt pas voir la corruption en France, en seront pour leur aveuglement.
Réponse de le 30/03/2012 à 18:41 :
Je confirme les propos de Bouga !
La rue ne va rien faire !
La France est bien trop corporatiste pour organiser une action collective de ce type ! Chacun voit midi à sa porte !
Et puis au sujet de la misère, ce n'est pas la première fois que l'on
trouve des mécontants et de la misère. A force on a eu le temps de s'habituer !
Il y a eu un sondage réalisé, il y a 6 mois sur les voeux des français! Et si + de 50% d'entre eux veulent du changement, seulement 46% estime qu'il peut avoir lieu par "la rue" ! (Si je ne fait pas erreur!)
a écrit le 30/03/2012 à 7:55 :
Sarko nous fait plus le coup des banques comme en 2008, il y a une mauvaise gestion des deniers publics effroyable en France, près de 8% de pnb de gaspillage par rapport à l'Allemagne de plus soit près de 200 milliards d'argent jeté par les fenêtres ! Le bon représentant d'aspirateurs de la corrèze va remettre la France au pas avec son taux de 75% sur la tranche marginale de 1 millions, mais il aura pas vendu assez d'aspirateur, car pour 200 millions, il faudra encore trouver plus de 50 milliards, c'est dur de vendre autant d'aspirateurs pour boucler son budget !
a écrit le 30/03/2012 à 7:55 :
c est un bon début mais il reste pas mal de travail encore et le reveil sera difficile apres les elections...nos créanciers nous rappeleront à certaines realites de bonne gestion des ressources...je vous renvois sur les avis de la cour des comptes

http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPA/Finances_publiques_situation_ensemble.pdf
a écrit le 30/03/2012 à 7:53 :
Les marchés vont rigoler à la veille du 7 mai, ils se frottent les mains, car en continuant de la sorte, le feu de joie sera magnifique.
a écrit le 30/03/2012 à 7:42 :
Ce matin sur France Inter notre petit roitelet s'est gobergé de la baisse du déficit public en oubliant de mentionner la dette globale qui elle monte, monte, monte.
Réponse de le 30/03/2012 à 8:56 :
La dette globale augmente, cela est la fait de tous: assurés sociaux, partenaires sociaux, ministres, chef d'état, mais également présidents de régions et élus locaux (PS à 80%). Le Président de la République est loin d'être seul responsable de cette dérive. Il a raison de souligner son action et celle du gouvernement dans la réduction du déficit, qui va se confirmer en 2012.
Réponse de le 30/03/2012 à 13:31 :
@ Darkside : il me semble que la dette des collectivités locales, départements et régions n'est pas comptée dans la dette de l'Etat. De souvenir.
Réponse de le 26/03/2013 à 0:04 :
c koi la formule du calcul du solde commercial par rapport à la richesse créée nationalement representée par le PIB ? merci de répondre
Réponse de le 26/03/2013 à 0:17 :
je veux savoir le calcul du solde commercial par rapport au PIB

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :