Ayrault révise à la baisse les ambitions fiscales du PS

 |   |  689  mots
Jean-Marc Ayrault, premier ministre / Copyright Reuters
Jean-Marc Ayrault, premier ministre / Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le premier ministre exclut tout "big bang fiscal" et refuse de confirmer l'engagement de François Hollande d'une fusion, à terme, de l'impôt sur le revenu et de la CSG. Un temps évoqué, un simple rapprochement des assiettes de ces deux impôts est même écarté, selon des experts proches du PS

« Il n'y aura pas de big bang fiscal ». La petite phrase, prononcée ce vendredi matin sur BFM par Jean-Marc Ayrault, peut paraître anodine. Le premier ministre est dans son rôle, quand il veut rassurer les Français, toujours inquiets de devoir payer plus d'impôts à l'avenir, ce qui pourrait être la conséquence d'une réforme d'ampleur, source de transferts entre ménages. L'adage fiscal le plus célèbre n'est-il pas : « un bon impôt est un vieil impôt » ?
Au-delà de cette fonction lénifiante, la phrase du chef du gouvernement indique, en creux, une orientation. François Hollande, spécialiste de la fiscalité s'il en est, serait en passe de renoncer à l'une mesure phares du projet socialiste adopté en mai 2011, à savoir la fusion entre impôt sur le revenu et CSG. Déjà, fin décembre, il s'était montré hésitant, évoquant seulement le « rapprochement progressif» des assiettes des deux impôts.

Le projet présidentiel insistait sur la « fusion à terme de l'impôt sur le revenu et de la CSG ».
Mais, dans son projet présidentiel, sur la base duquel il a fait campagne, le candidat Hollande affirme clairement qu'il « veut engager une grande réforme fiscale », que « la contribution de chacun sera rendue plus équitable par une grande réforme permettant la fusion à terme de l'impôt sur le revenu et de la CSG, dans le cadre d'un prélèvement simplifié sur le revenu (PSR). »
Aujourd'hui, il n'en est plus question. « On ne parle plus vraiment de réforme fiscale, encore moins de fusion IR-CSG » souligne un hiérarque socialiste, devenu ministre. A savoir : l'impôt sur le revenu sera adapté, mais de là à vouloir mettre en oeuvre une grande mécanique de refonte du système...

Ayrault renvoit les arbitrages à plus tard
De fait, Jean-Marc Ayrault, interrogé sur cette fusion répond: « je ne veux pas m'engager sur ce terrain aujourd'hui. Le ministre des Finances présentera des scénario. Il y aura un arbitrage, d'ici la loi de finances 2013». Et d'ajouter : « sur quoi je m'engage, c'est la progressivité de l'impôt sur le revenu, la justice fiscale » a-t-il déclaré. La progressivité, il entend l'assurer par plusieurs moyens. Notamment la remise en cause de certaines niches fiscales, qui prendra surtout la forme de leur plafonnement à 10.000 euros par an par foyer fiscal, confirmé par le premier ministre. Et le plafonnement du quotient familial, également confirmé, à un niveau correspondant à six fois le Smic. Mais aussi surtout le fait de soumettre au barème de l'impôt sur le revenu l'ensemble des revenus du patrimoine, qui bénéficient aujourd'hui de régimes dérogatoires (prélèvement libératoire et système d'imposition des plus-values). Ce qui n'empêcherait pas le maintien d'autres régimes favorables : assurance-vie et Plan d'épargne en actions.

De redoutables problèmes techniques
Voilà de quoi rendre l'impôt progressif. Et la fusion CSG-IR, inscrite en bonne place dans le projet socialiste, puis dans le programme présidentiel ? Son objectif était d'assurer une sensible progressivité du prélèvement fiscal. En fusionnant les deux impôts, avec un barème totalement rénové, les bas revenus se seraient acquittés d'un prélèvement global (CSG+IR) inférieur aux 8% de CSG qu'ils doivent payer actuellement, sur les salaires (7,5% de CSG et 0,5 point de CRDS, très exactement, un taux valable pour tous les salariés). Un allègement d'impôt qui serait inscrit dans la logique du projet de Lionel Jospin, fin 2000, qui voulait annuler la CSG pour les smicards (le conseil constitutionnel avait jugé ce texte contraire à la constitution).
Mais ce projet pose de redoutables problèmes techniques. La CSG est un impôt individuel, l'impôt sur le revenu est familialisé. Le premier a une assiette large, celle du second est très étroite...A vouloir rapprocher les deux, le risque est élevé de mettre fin à l'avantage premier de de la CSG, à savoir sa base très large.
Un expert proche du PS conclut : « la fusion est écartée, et, dans ces conditions, le rapprochement des deux assiettes ne s'impose plus ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2012 à 23:23 :
Bref, on continue dans une fiscalité punitive, contreproductive, et incohérente.
a écrit le 04/06/2012 à 18:58 :
Héros...hic
a écrit le 04/06/2012 à 16:30 :
QUELLE DECEPTION !!!! Après le flanby voici le gouvernement "soufflet"..... mensonges encore et encore mais jusqu'où ??
a écrit le 04/06/2012 à 14:38 :
la grande réforme fiscale tant vantée finit par accoucher d'une souris, la désillusion c'est maintenant ! et ce n'est que le début.
Notre président normal se cantonne à la normalité, à la médiocrité et la lenteur de sa chère fonction publique. L'important c'était d'avoir le pouvoir, pour le reste, en perte et profit, cadeaux du père noel pour avoir les voix et ensuite profil bas, gestion à minima. on s'enfonce dans la catastrophe créée par manque total de courage, mais dans la solidarité ça change tout!
Après le président bling bling, on a le président bla bla, l'homme normal pour gérer l'énorme crise, notre monsieur Michu transparent comme le verre, passif, de grandes qualités bien utiles pour gérer face au monde qui change à toute vitesse, silence, la france dort !!!!
Réponse de le 04/06/2012 à 16:32 :
OUI le fouttage de gueule ...... c'est MAINTENANT !!! Heu heu heu !!!
a écrit le 04/06/2012 à 14:06 :
Tous égaux devant l'impôt ! les élus comme les autres. On aura ainsi la divine surprise de voir les impôts ne plus augmenter mais diminuer. Trop facile de faire payer les impôts aux autres quand on en paie pas soi-même. C'est bien ce qui se passe dans la République exemplaire.
a écrit le 04/06/2012 à 12:50 :
Pour une République exemplaire il faut avant tout que ceux qui votent les impôts soient eux-mêmes imposables (et en finir avec les indemnités non imposables des élus)
a écrit le 04/06/2012 à 12:28 :
UMPS meme combat...on promet mais comme tous les dirigeants UMPS profite a fond du systeme...pourquoi en changer...Justice ordonnee commence par...soi meme...
Rate pour ceux qui y ont cru....
a écrit le 04/06/2012 à 12:21 :
imposer les pauvres et laisser les riches à la niche
a écrit le 04/06/2012 à 11:34 :
La machine à traire le contribuable est en marche. En France il vaut mieux être pauvre que riche, cela s'appelle le socialisme, c'est une idéologie un peu ringarde qui passera un jour dans les oubliettes de l'histoire comme le communisme.
Réponse de le 04/06/2012 à 13:21 :
Ben faut devenir pauvre alors. Rien ne vous en empeche. Seulement c'est tellement facile de s'en prendre au plus pauvre. Vous vous imaginez faire partie de l'elite comme tout ces beaufs proprietaire d'un minable pavillon de banlieue sense faire baver l'entourage.Ceux qui tire les ficelles et qui profitent à fond de ce système doivent bien se marrer.
Y a une autre ideologie ringarde si on peut parler d'ideologie. Celle qui prone l'individualisme, le chacun pour soi, le fric comme unique valeur.Que c'est petit et meprisable.
Réponse de le 04/06/2012 à 13:26 :
Oui petit et méprisable pour ceux qui n'ont pas été en mesure de bien se placer dans le système ou qui sont bien conscients que celui-ci aurait peu de chances de servir leurs intérêts.

Vous nierez mais la réalité est là
a écrit le 04/06/2012 à 10:55 :
Reponse à Mecatroid qui apparemment a beaucoup de temps , vous revez ... vous oubliez la gestion désastreuse des collectivites locales pour l'essentiel socialistes. A commencer par leur leader en Correze....
Réponse de le 04/06/2012 à 11:13 :
C'est chirac qui lui a laissé le bordel en corrèze.
a écrit le 04/06/2012 à 10:55 :
il faudrait peut etre presiser que les impots avenirs prochainement vont etres augmenté assez fortement mais que ceux ci sont calcules sur le bareme de Sarkosy car les declarations sont fini depuis belles lurettes et les plafonds ont ete abaissés par Baroins et Pecresse et ca il faut le dire et meme le redire car moi je n'ai pas gagné plus mais je vais payer plus car j'ai changé de tranche et il y en aura beaucoup tres tres beaucoup pour qui se sera pareille
a écrit le 04/06/2012 à 10:08 :
C'est plus facile de multiplier les taxes, et d'augmenter séparément l'une ou l'autre sacré UMPS, rien ne change, quand à Mélanchon il se découvre enfin, lui il préfère donner un travail en priorité à un travailleur étranger plutôt qu'à un Français, maintenant je comprends mieux le racisme anti-français. J'ai compris donc, dès demain je me présente à Pôle Emploi et je dis que je suis un sans papier, que j'ai pas de logement et pas de travail, maintenant il faut mentir pour devenir honnête, et en plus je veux travailler avec Mélanchon, il peut pas refuser...
Réponse de le 04/06/2012 à 11:08 :
ET oui...
a écrit le 04/06/2012 à 10:00 :
N'oublions pas que nouis sommes en période électorale ! Alors les promesses !!! Ayrault ne peut pas faire autre chose qu'être réaliste pendant cette période, ... mais après... Autrement dit les socialistes parlent, ce sont même des spécialistes de la paroles. Embobiner les gens c'est bien, mais gérer le pays c'est autre chose. Il serait stupide de la part des Français de leur donner tous les pouvoirs au couirs des deux prochains week-end.
a écrit le 04/06/2012 à 8:54 :
Comme toujours à la Française du blabla et trop de blabla dans tous ces commentaires mais quand il s'agit de réellement réformer, la France s'arrête.
Pendant que les citoyens se disputent (la droite est mauvaise, la gauche est démagogue et son contraire), je m'aperçois que depuis le départ du Général De Gaulle, la droite et la gauche ont ruiné la France. Cela montre bien que les gagnants dans tout cela ce sont les élus et ils se réjouissent de nos divisions. On fait fortune dans ce métier, la preuve, le journal SUD OUEST en dévoile une toute petite partie (le dessus de l'iceberg). Ce qu'il nous faut c'est un De Gaulle du vingt et unième siècle et non plus des professionnels de la politique. La France a besoin d'ordre, de sérénité, d'équité et de travailleurs compétents. Jetons à l'eau tous ces parasites dont la plupart sont incompétents et qui vivent sur le dos de la bête. C'est-à-dire sur le dos de ceux qui travaillent réellement comme vous et moi.
a écrit le 03/06/2012 à 20:43 :
Avec le controle de l'évasion fiscale, le controle du budget des députés, le controle des aides sociales, le controle du travail au noir, le controle de la TVA, il y en a du travail pour le fisc et de l'argent à récupérer.Encore faut il que le gouvernement en ait la volonté.
a écrit le 03/06/2012 à 20:18 :
@ geneste J'espère que l'article du journal SUD OUEST que j'ai lu sur son site va inciter les journaux nationaux les plus courageux à imiter ce journal régional, car ça c'est de la vraie l'information.Félicitations à ce journal.
Réponse de le 04/06/2012 à 3:25 :
Il faut absolument lire l'article de SUD OUEST pour comprendre combien on est floué, abusé, trompé, par ceux-là même qui devraient être des exemples.
Réponse de le 04/06/2012 à 11:12 :
Fallait pas voter c'est tout....
a écrit le 03/06/2012 à 17:54 :
Il serait bon que les électeurs soient beaucoup plus éclairés sur les mesures fiscales avant les élections législatives.Par exemple est il vrai que ce gouvernement va rétablir la contribution sur les postes de télévisions détenus dans une résidence secondaire?
Réponse de le 03/06/2012 à 18:16 :
Non, bien sur que non. François Hollande a fait éditer un petit livret contenant l'ensemble des mesures prévues, fiscales et autres. Tout étaient très clair depuis très longtemps, écrit et largement diffusé. Tout le reste, ce ne sont que des rumeurs lancées par ses détracteurs. Les paroles s'envolent, les écrits restent. Je vous encourage donc à vous procurer ce fameux petit livret et vous serez pleinement éclairés.
Réponse de le 03/06/2012 à 23:50 :
Sauf que l'imposition à 75% n'était pas dans son petit livret !
a écrit le 03/06/2012 à 17:29 :
Je viens de prendre connaissance de l'article du Journal SUD OUEST sur les frais des députés et leur opacité, vraiment très très intéressant, je m'étonne qu'il n'y est pas plus de médias qui en parlent, car cela mérite d'étre connu de tous les français. Je comprends mieux maintenant pourquoi i l y a autant de volontaires à devenir députés.Mais il est grand temps de mettre de l'ordre, avec la crise que nous vivons tout cela est scandaleux.
Réponse de le 03/06/2012 à 18:01 :
@geneste: félicitations pour ce réveil aux réalités du monde :-) et pour ta gouverne, si les journalistes français n'en parlent pas, c'est pour ne pas compromettre leur carrière :-) Faut quand même respecter les règles de la "démocratie" :-)
Réponse de le 03/06/2012 à 19:44 :
@geneste: exemple concret: combien de journaux ont osé parler de la réponse de Poutine hier à Hollande (Bashar el-Assad a plus souvent été l'invité de Paris que de Moscou) qui est pourtant un fait incontestable ??? S'il s'était agi de dire du mal de la Russie, la presse française en aurait rajouté pendant au moins un semaine :-)
a écrit le 03/06/2012 à 17:13 :
Mr Hollande va maintenant qu'il est président doubler ses revenus , cela doit le faire réfléchir à la refonte de l'impot
a écrit le 03/06/2012 à 17:02 :
A la veille du vote des législatives, j'invite tous les électeurs à lire l'article sur deux pages du Journal SUD OUEST concernant les frais des députés et d'en parler avec eux. Il y a dans cet article des révélations que la plupart d'entre nous ignore et qui sont très éclairantes.Bravo !
Réponse de le 03/06/2012 à 20:30 :
C'est honteux que l'argent public soit ainsi distribué aux députés sans controle, que ce soit de droite du centre ou de gauche.Puisque la gauche est maintenant au pouvoir et qu'elle préconise tous les jours la justice, il est urgent qu'elle mette de l'ordre dans toutes indemnités des députés.L'exemple venant d'en haut, il faudra le faire dès la fin des législatives, des controles et des controles pour savoir ùu va l'argent des contribuables, qui en profite alors que l'on nous annonce plus d'impots.
Réponse de le 03/06/2012 à 23:54 :
@révolté: c'est pas qu'il n'y a pas de contrôle, mais plutôt que ledit contrôle est exercé par ceux qui devraient être contrôlés. Tu voudrais pas non plus qu'ils se mettent une balle dans le pied :-)
a écrit le 03/06/2012 à 16:37 :
@ pospère et michel le journal sud ouest de ce jour donne bon nombre d'informations sur les frais des députés opaques et secrets.Avant de voter soyez informé.
a écrit le 03/06/2012 à 16:26 :
Le big-bang fiscal aura lieu après les législatives, si la gauche est majoritaire à ces élections. Pour l'instant la prudence pour gagner c'est ne pas faire peur aux français.Le réveil sera douloureux pour tous..
Réponse de le 03/06/2012 à 18:20 :
Douloureux pour tous car il y a du travail à faire, mais salutaire pour tous et pour la France car cela va nous sortir du gouffre dans lequel nous ont mis 10 années de gouvernance UMP. Il faut sauver la France.
Réponse de le 03/06/2012 à 20:06 :
On peut rèver, on peut même rèver en couleur.
Réponse de le 03/06/2012 à 20:34 :
@Mecafroid Quelles illusions vous vous faites, on en reparlera avant 5 ans
Réponse de le 03/06/2012 à 21:00 :
A votre disposition pour en reparler dans 5 ans. En ce moment, la France n'a pas besoin de crédules, de loosers et de beaux parleurs. Il lui faut des actes ! Laissez faire ceux qui savent ...
Réponse de le 04/06/2012 à 2:17 :
@mecatroid : vous qui savez ... vous avez créé combien d'emploi, vous ???(perso!)
Réponse de le 04/06/2012 à 10:47 :
@ lyon69 : vous devriez apprendre à lire, Mecatroid est chef d'entreprise de son état. Donc vos leçons de morale, nous nous en passerons fort bien, merci :-)
Réponse de le 04/06/2012 à 11:16 :
Si il est chef d'entreprise il ferait mieux de s'occuper de se boite plutot que de perdre du temps à ecrire.... time is money mon ami
a écrit le 03/06/2012 à 16:25 :
RIEN ne sera acceptable sans une remise a PLAT totale de tout les systemes differents entre FRANCAIS
a écrit le 03/06/2012 à 16:15 :
De tout temps la gauche c'est toujours plus d'impots plus de taxes ce qui équivaut à décourager les gens à travailler, à entreprendre, à se constituer un patrimoine, puisque la gauche au pouvoir vous en confisque une bonne partie.Pourquoi donc faire des efforts ?
Réponse de le 03/06/2012 à 20:39 :
bien sur qu'il ne faut pas faire d'efforts, la gauche nous assistera comme elle l'a toujours fait.Ceux qui font des efforts pour aller de l'avant seront toujours pénalisés c'est la doctrine gauchiste.
Réponse de le 03/06/2012 à 21:34 :
@ alix et à pepe
Parceque nous avons un gouvernement socialiste vous n'avez plus le "courage" de bosser, pauvre chochotte.
Heureusement que Melenchon n'est pas au pouvoir, parce que c'etait le sucide assure.
Allez ne vous inquietez pas on va pas vous prendre votre caissette. Dormez tranquille braves gens et amassez amassez du pognon. Si c'est votre seul ambition....
Réponse de le 04/06/2012 à 10:46 :
Sarkozy : 40 nouvelles taxes en 5 ans. Peut mieux faire ?
a écrit le 03/06/2012 à 15:26 :
@mecatroid : tu parles de l'exemplarité du gouvernement jospin et d'une baisse de la dette : elle est passée de 752.5 milliards d'euros en 1997, à 912 milliards d'euro en 2002, soit une augmentation de près de 160 milliards d'euro !
(source : dette des administrations publiques au 31 décembre de chaque année au sens de Maastricht (règlement n° 3605 de la Commission Européenne)).
Et puis-je me permettre de rappeler que cette periode à bénéficiée d'une embellie de la croissance mondiale !
et si la méthode était si bonne, ...pourquoi ne pas proposer la semaine des 20h : ça marcherait peut-etre à nouveau ???? LOL !!!
Réponse de le 03/06/2012 à 18:25 :
@lyon69 : Que chacun se fasse sa propre idée sur le sujet. Il suffit d'aller sur google te de taper "dette publique de la France", et de cliquer sur le lien wikipedia. Vous tomberez sur une page avec un graphique comportant 2 courbes (une rouge et une bleue) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Dette_publique_France_1978-2010.png .Tout le monde comprendra facilement où se trouve la vérité, sauf ceux comme vous qui par pur dogmatisme refusent de comprendre.
Réponse de le 03/06/2012 à 18:28 :
@lyon69 : Cette période a été bénéfique pour la France car le gouvernement a su exploiter les bon moment et résister au mauvais moment de la croissance mondiale. Depuis 10 ans, il y a eu des bons moments et des mauvais moments, mais les gouvernements en place n'ont RIEN su exploiter. C'est pitoyable, juste pitoyable.
Réponse de le 03/06/2012 à 18:31 :
@lyon69 : Pourquoi ne pas proposer la semaine des 20h ? Je ne pense pas que votre idée démagogique fonctionnerait, mais je suis prêt à l'étudier si vous venez avec des arguments chiffrés, prouvés et valables. Je ne suis pas fermé et dogmatique comme vous. Après tout, avec ce mécanisme et d'autres, Jospin avait créé 1,5 millions d'emploi. Actuellement, après 10 années UMP, nous avons 4,3 millions de chômeurs, alors je suis prêt à tout essayer : TOUT !
Réponse de le 04/06/2012 à 2:03 :
Sauf que mes chiffres sont vrais !! Quand aux créations d'emplois, les 35h ont ete tellement bénefiques que meme Hollande n'en parle plus ! Il est vrai que par dogmatisme...je m'en tiens aux chiffres et pas aux discours de parti politicien !
Enfin , si on écoute, on va finir par croire que c'est Jospin qui a relancé l'économie mondiale !!!
a écrit le 03/06/2012 à 15:00 :
Ainsi pas de reforme fiscale profonde ! juste des suppressions de niches a la marge ! Bref, le politiquement correcte, mais aussi tout ce qu il ne faut pas faire economiquement.
Un premiere promesse de campagne annullee !
Réponse de le 03/06/2012 à 18:32 :
Pas annulé, simplement reporté. Il ne faut pas perdre les législatives, sinon la France deviendra ingouvernable et s'enfoncera dans le déclin.
Réponse de le 04/06/2012 à 10:12 :
Bravo mecatroid : vous qui semblez bien informé, Hollande aurait-il promis de démissionner en cas de défaite et éviter "la France deviendra ingouvernable et s'enfoncera dans le déclin." ???? chiche ?!
a écrit le 03/06/2012 à 14:28 :
Ce gouvernement qui se veut normal et irréprochable devra s'attaquer sérieusement au chantier de la transparence financière de l'Assemblée Nationale et notamment à l'IRFM (indemnité représentative des frais de mandat) soit 6200 euro par mois par député en plus dz leur indemnité de base de 5514,68 euro par mois.Pour beaucoup de députés cette IRFM est utilisée à des fins personnelles. Une honte!
Réponse de le 03/06/2012 à 16:01 :
Effectivement Mr Hollande qui prone la justice et l'équité fera bien de mettre de l'ordre dans tous ces comptes opaques, s'il veut éviter le scandale des élus de la république.
Réponse de le 03/06/2012 à 16:41 :
Savez vous que certains députés achétent à crédit avec leur indemnité leur local de permanence et se constituent ainsi un patrimoine immobilier, dixit le journal Sud ouest de ce dimanche.
a écrit le 03/06/2012 à 14:07 :
Ce gouvernement ferait mieux de mettre tous les moyens dont il dispose pour lutter contre l'évasion fiscale, mais de cela il n'en parle pas.
Réponse de le 03/06/2012 à 15:02 :
Tant que la France sera un enfer fiscal, il y aura depart et evasion fiscale !
La concurrence entre etat meme europeen est une realite, ainsi des pays qui ont de forts taux d imposition, peuvent apparaitre attractif fiscalement en comparaison des taux francais !
Réponse de le 03/06/2012 à 18:39 :
Il y a deux débats : L'évasion fiscale et les exilés fiscaux. Concernant l'évasion fiscale, il faut la combattre par tous les moyens. Tout le monde doit être égal devant l'impôt et contribuer à hauteur de ses revenus. Ceux qui essayent de vivre en France en cachant leur argent à l'étranger, il faut les sanctionner. La France, on l'aime (et on suit ses règles) ou on la quitte. Eric Woerth disposait d'un fichiers contenant des noms, mais il a préféré le cacher; c'est normal, cela aurait dérangé sa femme ... Concernant l'exil fiscal, les gens ont le droit de partir. Nous n'avons pas besoin d'eux. Toutes les guerres ont leur lot de déserteurs, la geurre économique actuelle ne fait pas exceptions. Peu importe, ce sont des gens de peu de valeur nés avec une cuillère dans la bouche et qui vive de leurs rente sans aucune contribution au pays. S'il y a de l'argent à faire en France, d'autres viendront les remplacer.
Réponse de le 03/06/2012 à 20:56 :
réflexion particulièrement primaire
et dogmatique conduite sans doute par la jalousie de la réussite ..n est pas bon qui veut !!!
continuez comme cela la duré réalité va vous rattraper
dormez bien là dessus
Réponse de le 03/06/2012 à 21:24 :
Sur ce coup là, je suis d'accord avec Mecatroïd. Les exilés fiscaux, même à l'étranger, cherchent encore à tirer profit de leur nationalité française en envoyant leurs enfants étudier en France, et j'en connaît... C'est vraiment lamentable, cela s'appelle le beurre et l'argent du beurre. Mais en définitive, en quittant la France, ils sont passés du poste recettes au poste dépenses pour nos finances publiques...Pas bon!
Réponse de le 03/06/2012 à 22:40 :
@Clovis : effectivement, vous n'êtes pas bon ... Et bien sur que je compte bien continuer comme ça, en passant bien de vot bénédiction. Après tout, c'est moi qui décide, vous, vous subissez. Ce qui explique ma réussite, dont on ne devrait plus avoir à rougir en France ... À condition de payer son du.
Réponse de le 04/06/2012 à 2:20 :
@mecatroid : "c'est moi qui décide, vous, vous subissez" : ça me rappelle une phrase du genre "vous avez tord, puisque vous êtes minoritaire" qui avait en son temps fort justement fait scandale ... mais je crois que c'est votre conception de la démocratie et de la concertation .. des mots creux !!
a écrit le 03/06/2012 à 13:52 :
. l'impôt sur le revenu ou impôt familialisé est une anomalie. non seulement il est dégressif une fois car il est fonction d'un pourcentage qui varie selon une tranche mais il est dégressif deux fois car il bénéficie de parts en fonction du nombre de personnes. ce qui n'existe nulle part ailleurs au monde. et on ose encore défendre cette anomalie. c'est exemplaire effectivement.
Réponse de le 03/06/2012 à 14:12 :
C'est vrai que c'est anormal. Quand François Hollande a essayé de s'attaquer au quotient familial, il c'est fait allumer. Il avait pourtant raison sur le principe. Après, il faut discuter des modalités de mise en ?uvre, mais espérons que cela finira par se faire.
Réponse de le 03/06/2012 à 14:42 :
Bien d'accord. On a mélangé politique fiscale et politique familiale. Mais pour rester cohérent, il faudrait que les allocations familiales soit versées sans conditions de ressource.
Réponse de le 03/06/2012 à 14:49 :
Ce sont des réflexions de célibataires ou presque... Personnellement je trouve tout à fait normal le système actuel car une famille nombreuse contribue à l avenir de notre pays au contraire des nombrilistes individualistes!
Réponse de le 03/06/2012 à 14:54 :
qu'il y ait un plafond de ressource pour toucher les allocs, ça ne me choque pas . Par contre, que toutes les ressources soient imposables, ... même les allocs : car participer au financement des frais de la collectivités par TOUS me semble indispensables pour ne pas déresponsabiliser !
Réponse de le 03/06/2012 à 16:23 :
C'est vrai, c'est une autre solution. J'avance une autre proposition: qu'on ne verse des alloc que jusqu'au 4ème enfant. Au-delà, les parents devront assumer. Qu'on ne vienne pas me raconter que dans le monde d'aujourd'hui, il est possible d'éduquer correctement, c'est à dire préparer ses enfants à la vie qu'ils devront affronter, quand on en a + que 4. J'en ai 2, et ce n'est déjà pas une mince affaire. Et qu'on ne vienne pas me raconter non plus que ce sont des accidents, qu'il ne faut pas stygmatiser, mot très à la mode actuellement, que c'est l'avenir du pays... Que de belles paroles! Savez vous comment on appelle les allocations familiales au Sénégal (entre autres): les allocations braguette...
Réponse de le 03/06/2012 à 17:06 :
C est une vision restrictive et stigmatisante , pourquoi ne pas interdire d avoir plus de 4 enfants??? De plus si vous avez du mal à élever vos 2 enfants je comprends que vous n en vouliez pas plus! Personnellement j en ai 5 , sa se passe très bien et je paie plus de 100 k€ d impôts par an !!! Les images d Epinal ont la vie dure!!!
Réponse de le 03/06/2012 à 17:19 :
Très cher, dans votre situation plus qu'exceptionnelle, vous avez beau jeu de défendre les familles nombreuses. Descendez un peu de votre piédestal, pour voir, vous risqueriez d'être surpris.
Réponse de le 03/06/2012 à 18:58 :
Il faut faire attention avec ce point précis car il touche à ce que les familles ont de plus cher à savoir les enfants. Je n'aime pas les effets de seuil, je n'aime pas la taxation aveugle. J'aime la progressivité. Il va falloir bien étudier avant d'agir. Heureusement il y a plein d'autre niches fiscales ou les décisions seront bien plus simples à prendre, et bien plus lucratives pour le budget de la France ...
Réponse de le 03/06/2012 à 21:28 :
Histoire de mettre tout le monde d'accord, dans le respect de la culture du consensus de notre nouveau Président, la solution serait donc: suppression du quotient familial, donc même impôt progressif quelles que soient les charges de famille, allocations sans conditions de ressources, sans plafonnement par enfant, et imposables comme tout autre revenu.
a écrit le 03/06/2012 à 8:10 :
pas facile d'être socialiste dans un pays ruiner..plus difficile de distribuer l'argent publique..!!! faire des cadeaux aux fonctionnaires au profs aux assistés...!!! Sarkozy aura laisser un champ de ruine...!!!!
Réponse de le 03/06/2012 à 10:26 :
Qu' elles ont ete les decisions les plus couteuses des 20 dernieres annees? Les 35 h allegement de 20 milliard, le passage de la retraite a 60 (mitterand) Le RMI (rocard)
Qu'elles ont ete les meilleurs economies? La reforme sur la retraite Juppe puis Fillion(9 milliard), augmentation de la TVA de 2 points (juppe). La ruine c'est le PS et leur politique de relance
Réponse de le 03/06/2012 à 11:22 :
La meilleure économie ? C'est le gouvernement Jospin. Croissance, baisse de la dette, création de 1,5 million d'emplois. Des résultats concrets et époustouflants. On sait comment il a été remercier : par 10 années de politique UMP qui ont mi le pays dans un gouffre financier et social sans précédent. La France à fait son choix en 2002. Elle n'a qu'à l'assumer !
Réponse de le 03/06/2012 à 11:25 :
Scandale... vous oubliez le million de fonctionnaires embauchés dans les années 80, l'ISF, la CMU, la politique sociale et j'en passe, vous mettez tout bout à bout, avec les intérêts des emprunts vous arrivez à un total de l'ordre de 1200 milliards... maintenant les gôchos reprennent le chemin de l'endettement, leur idéologie est incompatible avec le bon sens économique. La politique migratoire de la France nous coûte environ 70 milliards d'euros par an, financée par l'emprunt, une richesse pour la France, à en croire les bobos de gauche !!!
Réponse de le 03/06/2012 à 15:00 :
le point positif dans cette situation de ruine, c'est effectivement qu'il va falloir que les socialistes seront bien obligés d'admettre que l'on ne peut distribuer que ce que l'on a, et qu'il faut d'abord aider à la cr&éation de richesse AVANT de vouloir la distribuer ! Comme personne n'a fait le job, ils vont être obligés de s'y mettre... ou ils n'auront rien à distribuer !
Et pour aider à la création de richesses, ill faut encourager les entrepreneurs au lieu de les critiquer sans cesse, i faut mettre en place une progressivité dans l'impot sur les sociétés au lieu de taxer plus les petits que les gros, il faut baisser le coût du travail au lieu de le matraquer, il faut attirer les investissements au lieu de les faire fuir : c'est du bon sens, sauf à vouloir une économie ...à la nord-coréenne !!!
Réponse de le 03/06/2012 à 18:42 :
Tout à fait d'accord avec ce point. Hollande va d'abord relancer et éventuellement redistribuer une fois que nous serons repartis dans le bon sens. Il est effectivement vital de rééquilibrer entre les grosses entreprises du CAC (qui payent en moyenne 12,8% d'impôts seulement) et les petites entreprises (qui comme moi payent environ 35%).
a écrit le 02/06/2012 à 21:47 :
2) Soit le PS est redevenu lucide car trop de fiscalité tue l'économie. Il faudra de toute façon réduire les dépenses...
Soit le PS a peur de perdre les législatives car la droite et la gauche sont au coude à coude...
Réponse de le 03/06/2012 à 0:16 :
moi je penche pour la perte des législatives, encore un enfumoir, pour être élu et rectifier le tir après coup, ils sont coutumiers du fait, peut-on faire confiance à ayrault...??? en tout cas moi je reste très méfiante sur ce coup là
Réponse de le 03/06/2012 à 15:07 :
Tout n est que calcul politique !
Les legislative approchent ! et le PS veux une large majorite a l assemblee!!!
Il feront tout, et diront tout et le contraire pour avoir cette majorite !!
Ce sont des communiquants, et des politiques qui veulent etre elus
a écrit le 02/06/2012 à 21:42 :
Et si la droite gagnait les législatives, on aurait une cohabitation qui emmerderait les politicards de droite et de gauche, car le mal est là, trop d'élus coupés des réalités qui vivent sur le dos de la société...Un seul mandat pour tous, non au cumul, non à des politicards professionnels de la politique.Plus sérieusement, attention à ne pas trop cumuler les impôts sur le capital nécessaire à l'investissement, plafonnement des niches à 10000 euros, insuffisant, il faut les éradiquer afin de faire payer l'impôt à ceux qui auraient dû en payer avt même de penser à augmenter les impôts pour tous, lutte contre l'économie souterraine , un des maux de la Grèce et de l'Espagne, baisse ciblée de certaines dépenses....



Réponse de le 03/06/2012 à 2:49 :
"Aucun responsable politique ne prendra jamais une décision qu'il sait indispensable au bien de tous, si cette décision va à l'encontre de ses intérêts personnels, de sa carrière". Livre "les corps indécents" qui fustige les politicards professionnels, véritables prédateurs, vivant sur le dos de la société, qui votent d'autant plus facilement les impôts pour les autres qu'ils s'en exonèrent sans vergogne pour eux-mêmes (pas de salaire mais des indemnités non-imposables). Un seul mandat, en finir avec le cumul et moralisation de la politique. Trop de voyous et d'opportunistes cyniques dans ce milieu. Le changement c'est pour quand ?
a écrit le 02/06/2012 à 21:25 :
toujours la guerre aux riches au nom de l Égalité !!mais la véritable Égalité ne vous déplaise ce n est surtout pas l impôt progressif mais la Flat tax!!
et attendez les dégâts de lISF nouveau
sans plafond!!!on va retrouver des imposés à 150%c est cela lEgalité??
mais il est vrai que cela ne concerne
qu une petite partie (la meilleure) des français
pas d Égalité pour les riches vive la Justice de Gauche
Réponse de le 03/06/2012 à 10:15 :
Il ne s'agit pas de faire la guerre aux riche, mais d'être juste, morale et éthique, des valeurs que vous ne connaissez visiblement pas. À part piller le pays, que savez vous faire ? Il est normal de taxer à 150% des escrocs qui ont pillé le pays en piochant dans la caisse (Woerth, Bettencourt, etc...) et ne payant pas leur simple du pendant plus de 50 ans (ce que vous appelez la meilleure, et que j'appelle les liquideurs). Vive la justice.
Réponse de le 03/06/2012 à 14:16 :
ce qui est juste, morale et éthique, c'est que tout le monde travaille, et via ce travail, participe à la relance du pays !!!!!
le travail, il y en a partout !!!!!
les impôts ne sont ni justes, ni moraux et encore moins éthique : CELA NE SERT QU'AUX POLITIQUES !!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 03/06/2012 à 15:15 :
Vive Clovis roi des francs !
Il y a trop d impot en france, l isf est un impot spoliateur sur les economies d une vie !
Maintenant il faut voter avec nos pieds ! les assujettis a l isf partent, et bien cela sera un signal FORT !!
Réponse de le 03/06/2012 à 19:02 :
@bertrand : Vous écrivez "le travail, il y en a partout". C'est une honte d'écrire cela. On voit bien que vous n'avez jamais eu à chercher du travail. Les plus jeunes lecteurs apprécieront, eux qui doivent accepter le pire pour de simples ... stages ! Continuez donc à vivre dans votre bulle ! Honteux !
Réponse de le 03/06/2012 à 19:19 :
@Mecatroid: parce que quand on est plus âgés, toutes les portes s'ouvrent ?? J'apprécie toujours les discours sélectifs qui démontrent bien la limite de pensée de leurs auteurs :-)
Réponse de le 03/06/2012 à 21:03 :
Mecatroid je vous lis avec joie !!il faudrait pour votre santé arrêter de délirer. vos propos ne vous servent pas
et rendent votre pensée ,si pensée,il y a
totalement déplacée
Désolé pour vous
Réponse de le 03/06/2012 à 22:31 :
@Clovis : ne soyez désolé que pour vous. Je suis en parfaite santé, entrepreneur depuis bien des années d'une société qui marche bien, et entouré par des gens qui valent le coup. Tout est parfait dans ma vie. Ma pensée s'exprime clairement et simplement, avec des arguments factuels et chiffrés, argumentés. Tout le contraire de vos propos hiératique et sans fondement. Pauvre de vous !
Réponse de le 03/06/2012 à 22:36 :
@Patrickb : mon discours n'est nullement limité, bien au contraire. Toutes les catégories d'age souffre, mais certaines plus que d'autre. Ce n'est pas un discours selectif, ce sont juste les statistiques. Arrêtez de supposer. Chercher plutôt des preuves, du concret. Regardez les chiffres du chomage, cherchez quelles sont les catégories les plus touchées. Il y en a 2, je vous laisse les chercher vous même. Vous savez écrire des bêtises, nous allons voir si vous savez aussi les corriger par vous même ...
a écrit le 02/06/2012 à 19:53 :
Martine est chez l'autre "naz " .... attendons !?
a écrit le 02/06/2012 à 17:33 :
Au terme de 2 semaines voilà déjà les renoncements et volte-face. J'ai l'impression que le nouveau gouvernement , et le président de la République ont confondu gestion d'une ville : Nantes, la 2ème plus endettée de France et le petit département de la Corrèze : le plus endetté de France, avec la gestion d'un pays au coeur de la mondialisation. Nous allons vite comprendre que nous avons affaire à des néophites et de grands amateurs.....mais les français ont choisi ce nouvel attelage......
Réponse de le 03/06/2012 à 10:08 :
Il ne s'agit aucunement de renoncement. Il s'agit de gagner les élections de sorte à avoir une majorité stable pour pouvoir gouverner. Ils pourront alors réformer le pays convenablement et le sortir de la ruine dans laquelle il se trouve après 10 années de gestion UMP.
Réponse de le 03/06/2012 à 15:18 :
@Mecatroid,
je confirme que la gauche veux une majorite pour gouverner !
j affirme aussi qu ils sont pret a tout pour l avoir, a toutes les fausses promesses, a tout les renoncement, et a leur contraire !!!!
N importe quoi pourvu qu ils aient des votes pour eux !!!
Réponse de le 03/06/2012 à 18:45 :
@gg : C'est une bonne chose, c'est le volet "politique". Il est important que la France ne soit pas bloquée à la suite des législative. Ensuite seulement, on pourra passer au volet "économique", et les choses concrètes pourront commencer pour sortir le pays de la ruine.
a écrit le 02/06/2012 à 16:59 :
Le changement c'est pas maintenant....
Réponse de le 03/06/2012 à 10:08 :
C'est juste après les élections.
Réponse de le 03/06/2012 à 15:21 :
J attends de le voir pour le croire !
A combiens de vote ai je deja participé !
Combiens de fois ai je entendu «avec moi le changement» ou «pour le renouveau», oui ces slogans de campagne presque publicitaire ????
Et pour quel resultat, toujours les memes rangaines, les memes vieilles lunes....
J attends Mecatroid, de voir pour le croire !!!!
Mais je prends le pari qu en fin de compte je ne verrai rien du tout !
Réponse de le 03/06/2012 à 18:48 :
Soit, mais qui croire : Ceux qui étaient au pouvoir les 10 dernières années ? Je ne les crois plus, car il on eu leur chance. La dernière fois qu'un gouvernement socialiste a été au pouvoir, la France a créé 1,5 millions d'emplois, résorbé une (faible) partie de sa dette publique. Je ne juge que sur les faits, les chiffres et le concret. Je ne crois que ce que je vois et que je peux vérifier. Le changement, c'est peut être maintenant, en tout cas, comptez sur moi pour vérifier ...
a écrit le 02/06/2012 à 16:45 :
C'est heureux que l'on ne fusionne pas ces deux taxes, ce qui devrait permettre au moins d'en annuler une à terme pour refonder les caisse des retraites et de maladie.
Réponse de le 02/06/2012 à 19:56 :
m'wai ... retraite à 60 ans si vous né un jour de pleine lune une année bissextile ...pour le reste c'est la même sauce .... vaste programme !


retour à la réalité !
a écrit le 02/06/2012 à 15:49 :
Gagner les élections pour la gauche à toujours été de construire ses campagnes sur des promesses démagogiques. Les problèmes économiques sont tellement complexes à comprendre pour la majorité des gens, et la culture economique des Francais tellement basse, qu'il est plus simple de promettre de la justice fiscale, de la solidarité, de faire payer les riches , ou de propager le rêve de n'avoir pas à rembourser la dette publique en spoliant ceux qui ont créés des emplois, faits tourner l'economie, payes leurs impôt toujours plus chers, en se servant dans leur épargne chèrement acquise. Êtres socialement assisté est tellement plus facile, mais il faudra bien se rendre à l'évidence: la spoliation mène à la révolte! Relisez vos livres d'histoire!
Réponse de le 02/06/2012 à 16:40 :
Voilà les fiscalement assistés, bénéficiaires de niches fiscales et d'un impôt de moins en moins progressif qui se révoltent...
Réponse de le 02/06/2012 à 17:04 :
En quoi la justice fiscale et la solidarité sont de gros mots. C'est ce qui à mon avis permettra de faire accepter par tous des efforts. On ne peut pas demander plus d'efforts à des gens qui n'ont déjà pas assez pour vivre et finir leur fin de mois. Rien de plus révoltant que des situations comparables à la Grèce ou l'on matraque les salariés et les fonctionnaires mais ou les riches (armateurs et autres) echappent à l'impot.
Réponse de le 02/06/2012 à 19:01 :
Rien n est plus révoltant que de voir ceux qui ne payent pas d impots ( IR) de demander plus de justice fiscale . Rien n est plus révoltant que d entendre un premier ministre parler de patriotisme pour faire payer plus d impôt a ceux qui en payent : nous sommes pas en guerre et la gauche a mené toute sa campagne en disant que nous étions pas en crise
Réponse de le 02/06/2012 à 20:32 :
Je suis entrepreneur, je paye des impôts (impôt sur les sociétés,CSG, IR, CVAE, taxes diverses sur salaires, impôts locaux) à foison. Je considère qu'il est normal d'en payer. J'ai 0 € de recettes au black. Je n'utilise pas de niche fiscale, si ce n'est un emploi à domicile pour quelques heures de ménage par mois, mais j'ai créé de l'emploi "officiel". Je n'ai pas d'enfants à charge donc je paye plein pot. C'est très lourd. Si le gouvernement compte accentuer la pression, je ne sais pas si j'aurais le courage de continuer à être honnête.
Réponse de le 03/06/2012 à 10:10 :
Moi aussi je suis entrepreneur, et je paye de lourdes charges. Mais pour moi, le courage et l'honneteté ne sont pas des options. C'est un mode de vie.
Réponse de le 03/06/2012 à 10:29 :
Si l etat porrait alleger les charges sur les salaires ca aiderai un peu. Mais bon hollande est contre la TVA sociale
Réponse de le 03/06/2012 à 11:05 :
@ mecatroid: donc pour vous, il n'y a pas de limites à la pression fiscale et sociale? Soit vous avez des marges suffisantes, soit vous pouvez répercuter sur les prix. J'ai bossé dur pour en arriver où je suis, études longues, rachat d'entreprise, lourds investissements, que je paye encore d'ailleurs, et j'estime ne pas être récompensé à ma juste valeur. Je retrouverai ma mise quand je revendrai? Rien ne le garantit. Il faut s'adapter? Je l'ai toujours fait en toute honnêteté et avec courage car ce sont mes principes de vie. Et il faut aussi du courage pour dire stop! J'aime mon métier, passionnément, mais n'oublions pas que du point de vue neurologique, les zones de l'amour et de la haine/dégoût sont contigu dans notre cerveau. Le basculement peut être rapide. En résumé, je n'ai qu'un seul vœu à l'attention du gouvernement: LAISSEZ NOUS BOSSER! Je parle des chefs d'entreprises TPE/PME dont je fais partie, arrêtez de nous mettre des boulets aux pieds et des bâtons dans les roues! Sanctionnez les excès, 100% d'accord, mais LAISSEZ NOUS BOSSER!
Réponse de le 03/06/2012 à 11:29 :
@spip : Houla non ! On se comprend mal. Bien sur qu'il faut baisser la pression fiscale. Mais il faut faire les choses dans l'ordre. Nous devons d'abord (tous ensemble collectivement) participer au remboursement de la dette. Ensuite seulement, nous pourrons baisser les impôts. J'ai effectivement de très bonnes marges, avec des frais minimes, ce qui est TRÈS TRÈS loin d'être la majorité des cas. Je respecte donc au plus haut point ceux qui doivent faire avec des coûts importants et des marges faibles. Mon crédo, c'est la mise en place d'un Small Businness Act, qui partage une partie des contrats avec des petites entreprise. Marre que Total paye 9% d'impots et taxes alors que moi, c'est 33% !
Réponse de le 03/06/2012 à 11:53 :
Ok, mais j'estime que je participe déjà assez au remboursement de la dette. Que le gouvernement fasse déjà le ménage, à commencer par devant sa porte (réduction conséquente du nombre d'élus de toute nature, du nombre d'échelons administratifs: pourquoi un conseil municipal quand il y a une com com?,etc ...), puis qu'il mette une parenthèse à la générosité qui parait-il fait la grandeur de la France, qu'il s'attaque aux abus d'en haut mais aussi d'en bas. Il y a du boulot, et la solution la plus facile, vers laquelle le gouvernement se dirige, est de dire: on va encore augmenter les charges parce que vous le valez bien, et on verra plus tard quand tout ira mieux. Ceux qui payent devront payer encore plus pour 30 ans de errements de nos gouvernements démago successifs. Je ne suis pas d'accord. Il est grand temps de s'attaquer aux vraies réformes de fond. Parce que je le vous venir: on augmente les rentrées, finalement ça passera, puis Hollande et sa troupe diront: vous voyez? Ça passe, donc on continue... Jusqu'à la prochaine crise...
Réponse de le 03/06/2012 à 15:29 :
@spip,
@mecatroid,
Alors pour ma part la fermeture definitive de ma PME en septembre 2011 a ouvert de grande interrogation !
Pour faire court, je suis parti ! Je monte une boite a l etranger !
Bonne chance messieurs
a écrit le 02/06/2012 à 15:19 :
Allez C'est parti pour un tour !
a écrit le 02/06/2012 à 15:18 :
il ne faut pas renoncer à la fusiion IR CSG, il faut plus de justice et de progressivité , les pauvres n'ont pas à payer pour les riches. Par ailleurs , il faut supprimer toutes leS niches fiscales et ainsi, cesser de développer cet état d'esprit antifiscalisation chez les gens qui a fait beaucoup trop de dégâts, ça nuit à la solidarité.
Réponse de le 02/06/2012 à 16:37 :
La solidarité, c'est un élan spontané, volontaire. L'impôt, c'est un prélèvement obligatoire, qui n'a rien de volontaire. Par ailleurs, être riche ne fait certainement pas consommer plus de services publics. Chacun devrait payer la même chose ou presque, tous devraient payer l'impôt. Dire que si l'on es "pauvre" on ne doit pas payer, c'est le moyen le plus sur de développer une mentalité d'assisté.

La progressivité de l'impôt est une escroquerie intellectuelle qui conduit à augmenter sans cesse les dépenses.

Au lieu de prendre ce dont il a besoin, l'Etat s'est habitué à fixer un taux et une assiette, et à voir ce qui en découlait, en engageant des dépenses à long terme (charges de personnel notamment) sans pouvoir prévoir ses dépenses. C'est cela qui a conduit au déficit budgétaire.
Réponse de le 02/06/2012 à 17:09 :
@ben l'impot est progressif dans à peu près tous les états du monde (même les états unis). Comment peut on dire qu'il faut faire contribuer les pauvres, quand par définition ils n'ont pas vraiment d'argent pour le surperflu. Déjà pour certain arriver à manger 3 fois par jour est difficile...quand d'autres hésitent entre une mercedes ou une BMW!!!
Réponse de le 02/06/2012 à 17:32 :
progressivité : oui. D'ailleurs il faudrait en faire de même pour l'IS. En plus, les actionnaires étrangers ne seraient plus exonérés alors que ceux qui vivent en France sont taxés à la fois via l'IS, puis par l'IR !!
Mais l'impôt, ce n'est pas qu'une redistribution, c'est d'abord une participation aux frais de la collectivité ...! Il me semblerait de la simple équité que TOUS participent, même à faible hauteur pour certains, et qu'il n'y est plus d'exonération d'impôt du tout : ni sur des niches, ...ni sur des prestations sociales... car sinon, pour un même revenu, il y a 2 poids 2 mesures...!
Réponse de le 03/06/2012 à 15:33 :
@Lyon69,
je confirme tout le monde doit payer un IR, meme si cela signifie 1 euro symbolique.
De plus la collectivite a des frais certes, mais elle GASPILLE L ARGENT !
les administrations territoriales en particulier, peuvent faire beaucoup d effort en ce sens !!!!!!
a écrit le 02/06/2012 à 15:02 :
Ces gens là votent d'autant plus facilement de nouveaux impôts ou des augmentations d'impôts qu'ils n'en paient pratiquement pas eux-mêmes (indemnités non imposables). Les 45 % de français qui paient des impôts en paieront encore bien plus. Une façon comme une autre de relancer la croissance en ponctionnant toujours plus pour payer des gens à ne rien faire (comme par exemple les 11 députés censés représenter les expatriés qui sont tous, absolument tous soumis aux lois du pays où ils vivent et non aux lois françaises).
Réponse de le 03/06/2012 à 15:35 :
Alors si il y a 11 depute en ce momment, je pari qu a la fin du mendat de Francois, on sera a 20 !!
Hi, hi, hi
a écrit le 02/06/2012 à 14:41 :
les legislatives il faut les gagner et ouiiiiiiiiiiiiiiiiii
a écrit le 02/06/2012 à 11:27 :
On ne "s'avance" pas avant les législatives, ce qui semble sensée si l'on respecte l'avis des autres! mais aussi normal, si l'on veut éviter le vote d'incompréhension!
a écrit le 02/06/2012 à 11:21 :
Avec la fin des familles "stables", l'impôt sur le revenue n'a plus lieu d'être! Par contre la redistribution peut favoriser les familles "stables"!
a écrit le 02/06/2012 à 11:07 :
La gauche en action : promettre, promettre et ..... rien! elle ne sais qu'augmenter les impots de toutes façon.
Réponse de le 04/06/2012 à 11:05 :
alors la on voit bien que vous n'en payez pas car cette année il y a une tres forte augmentation et vous ne le savez meme pas <la critique est facile quand on est borné>Baroin et pecresse on baissé les plafonds et la tous les plus pauvres vont paye reflechissez renseignez vous un tout petit peu avant de raconter des conneries
a écrit le 02/06/2012 à 11:07 :
La gauche en action : promettre, promettre et ..... rien! elle ne sais qu'augmenter les impots de toutes façon.
a écrit le 02/06/2012 à 11:07 :
La gauche en action : promettre, promettre et ..... rien! elle ne sais qu'augmenter les impots de toutes façon.
Réponse de le 02/06/2012 à 18:34 :
et avant c'était comment?
a écrit le 02/06/2012 à 11:03 :
Dommage de se priver d'une économie d'emplois publics qui aurait bien pu servir à autre chose qu'à recevoir et expliquer comment déclarer et payer un impôt totalement incompréhensible. Mais, il est vrai qu'à trop simplifier cet impôt ils tueraient des emplois de conseils en défiscalisation très rentable pour une minorité... Le changement c'est pas maintenant !
a écrit le 02/06/2012 à 10:23 :
Ben voyons! On va juste s'assurer de la majorité à l'assemblée nationale avant de le confirmer, histoire de ne pas prendre de risques. Si j'ai raison vous direz quoi? Qu'ils vous ont bien eu? Pour la nième fois et de la même façon?
Réponse de le 03/06/2012 à 15:37 :
Bin, non, je fais partie de 10% de vitant qui ne se deplace plus !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :