Les rémunérations des patrons du privé seront elles aussi encadrées

La rémunérations des mandataires sociaux des entreprises et établissements publics ne pourra pas être vingt fois supérieure à la moyenne des rémunérations des 10% des salariés de ces entreprises les moins bien rémunérés. Soit, selon le ministre de l' Économie, un revenu annuel brut de 450.000 euros pour 2012 et 2013. Environ 70 établissements sont concernés. A l'automne, une loi viendra encadrer les rémunérations des dirigeants du privé.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)

En cette période électorale, le gouvernement est à la man?uvre... Avant le premier tour des élections législatives, le 10 juin, il présentait en conseil des ministres les contours du futur décret abaissant à 60 ans l'âge de la retraite pour les carrières longues. Une promesse électorale de François Hollande. A la veille du second tour, dimanche 17 juin, re-belotte : cette fois, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a présenté en conseil des ministres "une communication" sur  "la moralisation et l'encadrement des rémunérations des dirigeants d'entreprise "... Une autre très populaire promesse de François Hollande. Dans les deux cas, la présentation de ces projets en conseil des ministres n'était pas obligatoire...Mais, électoralement parlant, c'était de bonne guerre.


Environ 70 établissements concernés par le plafonnement

Sur le fond, comme prévu par le candidat Hollande, un décret - sans doute prêt pour le mois de juillet - viendra encadrer les rémunérations des dirigeants des entreprises publiques détenues majoritairement par l'Etat : EDF, Areva, La Poste, SNCF, RATP, etc. Mais, Pierre Moscovici a précisé que la règle s'appliquerait également "aux établissements publics et autres opérateurs de l'Etat, ainsi qu'à la Caisse des dépôts et consignations et ses principales filiales". Au total donc,environ une cinquantaine d'établissements seraient directement concernés plus une vingtaine d'autres indirectement. Là où l'Etat est employeur.  En revanche, dans les entreprises où l'Etat ne détient pas la majorité du capital (Renault, par exemple avec 15% ou Air France- KLM avec 15,7%), le ministre de l'Economie a indiqué qu'il  "continuera à donner instruction aux représentants de l'Etat dans les organes de gouvernance pour proposer les mêmes règles de modération dans la fixation des dirigeants mandataires sociaux".


Un rémunération annuelle limitée à 450.000 euros

Comme convenu, la gouvernement a arrêté un mode de calcul  : la rémunération des dirigeants mandataires sociaux sera plafonnée "à 20 fois la moyenne des plus bas salaires des principales entreprises publiques". A Bercy, on précise que l'assiette prise en compte sera la suivante : la moyenne des rémunérations du premier décile (les 10% de salariés les moins payés dans les entreprises publiques). Et Pierre Moscovici d'indiquer que, ainsi, les rémunérations des mandataires sociaux seront plafonnées dans les entreprises publiques à 450.000 euros annuels, dès 2012 ou 2013 "ce qui ne me paraît pas dissuasif si on veut avoir à la tête de nos entreprises des hommes et des femmes de qualité".... Sans oser ajouter que, ainsi, ces dirigeants échapperont à l'imposition exceptionnelle de 75% qui s'appliquera sur la tranche des revenur supérieure à un million d'euros...  Etant bien entendu que cette rémunération plafond sera réévaluée les années suivantes. C'est d'ailleurs le Ministre de l'Economie lui-même qui devra donner son imprimatur pour la rémunération des dirigeants ce qui permettra "de faire respecter cette limite et d'éviter que les rémunérations ne convergent toutes vers ce plafond " de 450.000 euros.
A ce stade donc, seuls les mandataires sociaux sont concernés par ce plafonnement, et non les hauts dirigeants titulaires d'un contrat de travail. Comme l'avait souligné Michel Sapin, ministre du Travail, il aurait été juridiquement incertain de modifier les contrats de travail. En effet, la rémunération étant considérée comme un élément essentiel du contrat de travail, sa révision à la baisse s'analyserait comme une modification substantielle de ce contrat qui, en cas de refus par l'intéressé, peut conduire à son licenciement... Et donc à de fortes indemnités.

Une loi à la rentrée pour encadrer les rémunérations dans le privé

Dès la parution du décret en juillet, le plafonnement de la rémunération des mandataires sociaux s'appliquera aux mandats en cours. La décision sera prise à l'occasion des prochains conseils d'administration qui statueront sur les rémunérations de leurs dirigeants. Ainsi, dans l'année, l'ensemble des rémunérations aura été revu.
S'agissant, enfin, des entreprises privées, conformément à un autre engagement du candidat Hollande, après une phase de concertation avec les partenaires sociaux et l'Association française des entreprises privées (Afep) - notamment à l'occasion de la conférence sociale des 9 et 10 juillet qui abordera ce thème -, le gouvernement présentera un projet de loi à l'automne permwww.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20120613trib000703711/stephane-richard-legiferer-sur-la-remuneration-des-patrons-peut-etre.htmlettant d'interdire ou d'encadrer certaine pratiques ainsi que de renforcer le contrôle exercé sur les rémunérations (stock options, retraites chapeau). Ainsi, des représentant des salariés pourraient siéger dans les comités de rémunération.

Retrouvez  l'interview de Stéphane Richard, le président de France Telecom, qui explique à La Tribune sa position sur la rémunération des chefs d'entreprise.

 

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 136
à écrit le 10/07/2012 à 23:37
Signaler
Moralisation de l'économie. Plus d'égalité. Mois de copinage.

à écrit le 14/06/2012 à 19:25
Signaler
il va suffire de privatiser à 51% pour que rien ne bouge. 81 revient

à écrit le 14/06/2012 à 16:04
Signaler
On oublie de parler de toutes les combines que possèdent les patrons (publiques et privés) pour augmenter leurs revenus: stocks options etc. Ce n'est que de la poudre aux yeux pour amadouer les électeurs. Quand on voit la façon que le président utili...

le 14/06/2012 à 16:14
Signaler
Merci le scoop Jean-Claude

à écrit le 14/06/2012 à 15:09
Signaler
Si le gouvernement se mêle du privé alors nous ne sommes plus dans un pays libre.Soit l'Etat rentre au capital et contôle l'entreprise "OU la sauve avec nos impots (TRES IMPORTANT)" soit ils n'ont strictement rien à décider. Que cela pose des questio...

le 14/06/2012 à 15:58
Signaler
J'aime ;)

le 14/06/2012 à 16:41
Signaler
moi aussi j'aime :)) mais nous assistons désormais chaque jour à des effets d'annonces de la part de nos nouveaux gouvernants qui partent dans tous les sens et se termineront en eau de boudin; Pas un jour sans une idée farfelue comme s'ils avaie...

à écrit le 14/06/2012 à 14:40
Signaler
Dès lors que le gouvernement plafonne les salaires, les rentrées fiscales au titre de l'IR s'en trouvent réduites à proportion!! Ne vaudrait-il pas mieux agir sur la fiscalité plutôt que sur les salaires ?

à écrit le 14/06/2012 à 14:15
Signaler
J'ai une idée : pour donner de la cohérence entre le plafonnement des patrons du public et ceux du privé, je propose de commencer dans le privé par plafonner les salaires de tous les fonctionnaires qui viennent y pantoufler. Par exemple, on pourrait ...

le 14/06/2012 à 14:38
Signaler
Vous vouliez dire "haut fonctionnaires"... Attention au dénigrement primaire.

le 14/06/2012 à 14:41
Signaler
La techno structure étatique et l'oligarchie du CAC40 sont des incongruités du ''modèle français'' que personne ne nous envie... Pratiquer le centralisme et la verticalité de Napoléon 1er au XXI ème siècle condamne la France à la médiocrité et au dé...

le 14/06/2012 à 16:44
Signaler
@mouais : quel haut fonctionnaire ? le militaire qui prend sa retraite et se cherche un job dans le privé, un conducteur de TGV qui reprend du boulot dans un pays étranger, les exemples ne manquent pas.

à écrit le 14/06/2012 à 14:09
Signaler
je trouve bizarres ces messages qui adhérent au 20 fois (pourquoi pas 21 ou 22 ? ou 19 ?) décidé comment ? les salaires mirobolants sont voyants et génants mais il faudrait considérer ceux qui savent faire ce que d'autres ne savent pas de ceux -conda...

à écrit le 14/06/2012 à 14:02
Signaler
Qu'entendons nous par "privé"? un technocrate va t-il décider de ce que doit gagner un artisan lorsqu'il peut gagner enfin de l'argent après avoir passé les périodes où il ne s'est pas -ou peu- payé ? même chose pour un patron de PME car nous allons ...

à écrit le 14/06/2012 à 13:36
Signaler
Je trouve que dans le public comme dans le privé le salaire le plus élevé ne devrait pas dépasser de 20 fois celui du salaire le plus bas. point barre. Cela inciterait le pdg à augmenter les plus bas salaires de x lui permettant ainsi d'obtenir 20...

le 14/06/2012 à 13:44
Signaler
@RDN: Et ba voila, tout est dit. Montez votre boite de conseil RH et allez convaincre vos clients, les actionnaires, de vous ecouter et de faire de precieuses economies en virant le dirigeant et en mettant a la place un "travailleur" salarie...

le 14/06/2012 à 14:19
Signaler
decidement Tyler on s'entend sur beaucoup de choses... ;) Mail?

le 14/06/2012 à 16:55
Signaler
@M92: Avec plaisir!

à écrit le 14/06/2012 à 12:31
Signaler
C'est quand même effarant de voir toutes ces personnes qui ne toucheront JAMAIS ces montants et qui font la tête (je reste poli) car quelques dizaines de personnes se verront voir leurs revenus plafonné....Mais vous avez peur de quoi ? Que votre patr...

le 14/06/2012 à 13:21
Signaler
@Chich tout à fait d'accord +1 et @M92 qui nous suggère ci-dessous le retour des chars soviétiques... c'est bon ! l'argument est un peu fanné ! quant à l'assistanat, sur ce point nous pouvons être d'accord si toutes les entreprises assistées par des...

le 14/06/2012 à 13:37
Signaler
@Reinal: "c'est bon ! l'argument est un peu fanné !", pas si sur... Quand aux niches fiscales, je vous rejoins sur ce point, et Sarkozy etait un enorme interventioniste... Moins cependant, je pense, que nos amis socialistes... Mais ce n'est pas polit...

le 14/06/2012 à 13:45
Signaler
Et moins d'exonérations de charges sociales pour les grands groupes !

le 14/06/2012 à 14:07
Signaler
@Les Blagis: pas de raisons de faire de cadeaux aux PME et d'introduire des distorsions de concurrence. Il faut se sortir de cette logique ou chaque lobby attend des faveurs de l'Etat. Meme niveau de charges sociales qque soit la taille. En revanche,...

le 14/06/2012 à 14:53
Signaler
En revanche les cadeaux aux copains de promo à la tête du CAC40, ça n'est pas de la distorsion de concurrence ? Vous m'avez l'air d'être un libéral d'une obédience un peu particulière ...

le 14/06/2012 à 15:07
Signaler
@Henri: Tant mieux pour eux et tant pis pour les actionnaires en question si ils perdent le controle sur les decisions de remuneration, apres tout, c'est leur tune...

le 14/06/2012 à 15:22
Signaler
@Henry: comprenez-moi bien. On ne peut qu'etre agace de cet entre soi des elites a la Francaise, qui nous vient tout droit de l'Empire et de ses institutions, symbole du prestige national... "Pour la patrie, les sciences et la gloire"... Vous me pret...

le 14/06/2012 à 15:27
Signaler
Ne ne dites pas que vous n'avez pas remarqué qu'il y a un gros problème de gouvernance dans ces boîtes ! En fait je crois que vous avez bien remarqué... J'ai bien compris de quel bord vous êtes et vous, vous comprenez bien ce que je dis ...

le 14/06/2012 à 15:52
Signaler
"J'ai bien compris de quel bord vous êtes et vous, vous comprenez bien ce que je dis ...". Tu bluffes Martoni...

le 14/06/2012 à 17:03
Signaler
Sauf trou de mémoire, il ne me semble pas que nous avons crapahuté dans le même Tallweg...

le 14/06/2012 à 17:11
Signaler
Il dit qu'il bluffe

le 14/06/2012 à 17:20
Signaler
^^

le 14/06/2012 à 17:27
Signaler
Pas sur...

le 14/06/2012 à 17:30
Signaler
Il dit qu'il a plus de genoux...

à écrit le 14/06/2012 à 11:21
Signaler
Cela me fais penser a une citation de Churchill qui colle parfaitement a ce que la plupart d'entres vous dites : « Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une é...

le 14/06/2012 à 11:27
Signaler
Je souscris aussi Ce qui est embêtant, c'est que le capitalisme financier est en train de s'auto détruire Il va falloir réinventer quelque chose vite fait, sinon ce sera la guerre ...

le 14/06/2012 à 11:37
Signaler
@M92, je suis comme toi je choisis le capitalisme, mais dans une démocratie il quand à moment faire attention qu'une majorité de citoyen soit satisfaite de son sort. et malheureusement en 2012 en France sous Chirac et Sarkozy on l'a un peu oublié.

le 14/06/2012 à 11:54
Signaler
@RPR: C'est vrai. Mais regardez-ce qui se passe en Grece, et vous constatez les limites de la democratie lorsqu'on traverse des temps difficiles (voir les annees 30 egalement...). Une grande majorite de grecs pour rester dans la zone Euro, mais une m...

le 14/06/2012 à 11:57
Signaler
Plus de liberalisme et moins d'assitanat sont les clés de l'avenir... Comme disais Tatcher, laissez les gens se debrouiller, ils sont grands pour faire leurs choix... Evidemment il faut des regles, mais laisser les gens choisir quand ils se mettent ...

le 14/06/2012 à 12:11
Signaler
Je voudrais vous apporter une petite précision. Il y a souvent une confusion entre le capitalisme et le libéralisme. Le capitalisme c'est un concept économique qui permet à l'économie de se développer grace aux capitaux privés dont a besoin toutes le...

le 14/06/2012 à 12:12
Signaler
Tout à fait d'accord avec M92 !! + 1 !

le 14/06/2012 à 12:26
Signaler
@M92 : Utopique de croire que les gens sont capables de se mettre d'accord seuls, l'individualisme est un réflexe trop fortement ancré dans l'ADN humain.

le 14/06/2012 à 12:28
Signaler
Dans les 1800 milliards de dettes de la France, il y a 1400 milliards d?intérêts qu'elle doit aux banques. Sans cela la dette française ne serait que d'environ 300 ou 400 milliards, ce qui est déjà trop, mais bien moins qu'actuellement. Il faut que l...

le 14/06/2012 à 12:34
Signaler
@Libre: J?apprecie votre intervention, mais permettez-moi de corriger ce que vous venez de dire concernant la souverainete monetaire, qui je pense est faux et s?inscrit droit dans la propagande demagogique de Le Pen, Melenchon et autres, allegrement ...

le 14/06/2012 à 12:35
Signaler
@M92 : c'est beau... non serieusement je ne suis pas d'accord avec vous et si je l'étais vous ne prenez pas en compte que tout le monde ne né pas avec les mêmes outils dans la main. Dans ce cas c'est sur qu'il est plus facile pour un enfant de famill...

le 14/06/2012 à 14:10
Signaler
A Chich : Ok, je suis d'accord, sauf que dans un etat plus liberal, le fils de prolo comme vous dites aura moins de mal a créé de la richesse et a atteindre le niveau du fils de riche... (petite chose, seul 20% des millionaires sont des heritiers... ...

le 14/06/2012 à 15:20
Signaler
Regardez la fortune moyenne des héritiers et comparez-la à celle des entrepreneurs : vous comprendrez pourquoi la France est un paradis pour les insiders et les (déjà) riches et un enfer pour ceux qui veulent le devenir ...

le 14/06/2012 à 18:53
Signaler
à Tyler. Je suis désolé mais je persiste dans ma mon analyse, et les détails de qui préte quoi et sur combien de temps et à quel taux ne change rien. Et permettez moi de vous corriger à mon tour mais lorsque je parle de banque centrale je parle de b...

à écrit le 14/06/2012 à 10:54
Signaler
Ce n'est même pas une goutte d'eau dans un océan Il faut réduire les dépense ,que les politiques commencent par réduire leur nombre ,sénateurs ,députés ,vice président de toutes sortes dans les collectivités territoriales.Des mesure purement électora...

le 14/06/2012 à 11:07
Signaler
Et oui, mais il est plus delicat de s'attaquer a ca, et de prendre des decisions impopulaires... Tandis que cibler les plus riches, c'est une strategie electorale gagnante, qui a fait ses preuves (en tout cas en France): vous faites 9 heureux pour un...

à écrit le 14/06/2012 à 10:10
Signaler
des mesures électoralistes sans intérêts. Ce qu'attendent les Français, c'est que les finances publiques de la France soient assainies, et il faudra autre chose que de la mesurette pour se "faire bien voir"! on est mal barré avec FH...

à écrit le 14/06/2012 à 10:01
Signaler
La France a vraiment le don de se tirer une balle dans le pied ; forcément avec tous ces énarques qui n'ont jamais vu une entreprise et avec un système aussi passéiste que le socialisme..

à écrit le 14/06/2012 à 9:38
Signaler
N'est-il pas plutôt question de 20 fois ?

à écrit le 14/06/2012 à 9:21
Signaler
Je trouve ça sympa comme mesure... S'ils veulent s'augmenter les patrons devront augmenter les salaires de leurs employés. Au moins ceux du dernier décile.

le 14/06/2012 à 10:13
Signaler
Non, il feront tout simplement sous-traiter les tâches les plus ingrates et donc les moins payées. Ce faisant, la masse salariale sera tirée vers le haut sans augmentation de salaire, et les patrons pourront augmenter le leur.

le 14/06/2012 à 11:54
Signaler
oui, c'est également une hypothèse plausible... Mais cette sous-traitance, ne la pratique-t-il pas déjà ? pour info : je me suis adressé à un artisan menuisier pour lui confier le lot huisseries et fenêtres, à ma grande surprise ce sont des polonais ...

à écrit le 14/06/2012 à 9:19
Signaler
faudrait pas oublier aussi de limiter à 450k? les revenues annuels de tous ces "artistes" musiciens, acteurs etc.. mais chut !!!! cela sont de bon riches ils votent à gauche pour la pluspart.

le 14/06/2012 à 10:18
Signaler
si leur business est rentable, la on parle de salaire d'une entreprise en faillite: l'état.

le 14/06/2012 à 10:35
Signaler
@fma44: Il ne faut pas assimiler l'Etat au global (en faillite comme vous dites), et certaines entites qui sont economiquement viables, performantes et rentables (EDF par exemple); certes elles pourraient etre plus optimisees en etant en partie priva...

le 14/06/2012 à 11:10
Signaler
@fma44, vous oubliez un peu vite que l'état a en projet de contraindre également les salaires des dirigeants du privé, mais qu'il évite soigneusement de parler des revenues faramineux de ses copains du show biz.

à écrit le 14/06/2012 à 8:57
Signaler
est ce que quelqu'un a réfléchi une seconde à l'effet global sur la grille des salaires ? parce qu'en contractant le sommet comme ca il n'y a qu'un seul point qui ne bouge pas: celui du bas ... ça va être très sympa pour tout le monde ! amis non smic...

le 14/06/2012 à 11:23
Signaler
Et oui, c'est ce qui arrive dans des environnements economiques a tendance planifiee... A ceux qui se rejouissent de ces mesures: il y aura certainement des effets pervers (car jamais une bande de technocrates assis dans un bureau ne seront en mesure...

le 14/06/2012 à 12:15
Signaler
+ 1 !!!!!! Je n'aurais pas mieux écris. bravo !!!!

à écrit le 14/06/2012 à 8:44
Signaler
450000 euros/an, c'est pas des salaires ça, ce sont des fortunes... pour un état en faillite et en crise ???

à écrit le 14/06/2012 à 8:32
Signaler
tout cela uniquement, pour se payer M.Proglio.. une usine à gaz, ( en augmentation au 1° juillet ? !!! ).

à écrit le 14/06/2012 à 8:32
Signaler
il est clair que pour certain PDg de groupe, leur salaire est totalement injustifié. D'autres méritent vraiment les salaires importants,car leur mission, vision. travail et responsabilité sont importants et décisifs. Aux actionnaires de faire la diff...

à écrit le 14/06/2012 à 8:30
Signaler
cette décision irréversible ( ! ) , est une catastrophe car : les cotisations sociales prélevées sur ces "riches" vont être minorées, ainsi que la rentée d ' impôts.; Qui va payer le manque à gagner : peut être vous, surement moi....

le 14/06/2012 à 9:00
Signaler
vous avez raison. Pour accroître les cotisations sociales, il serait sans doute préférable d'augmenter les salaires des gands patrons. Je propose 50 %, ça me semble raisonnable....

à écrit le 14/06/2012 à 7:47
Signaler
Chers citoyens Français, ne voyez-vous rien venir......j'ai 70 ans et cela me rappelle l'ère soviétique avec la nomenklatura. C'est-à-dire que nous allons tout droit vers une société avec un ensemble de personnes qui jouissent de prérogatives particu...

le 14/06/2012 à 9:02
Signaler
de là à tomber dans la caricature, il n'y a qu'un pas, et il est franchi allègrement. Au secours Lénine est de retour...

le 14/06/2012 à 9:34
Signaler
@Folie: Vous parlez de cette nomenklatura des patrons du public,qui sont parachutes dans tel ou tel entreprise en fonction de leur copinage avec untel? C bien pour cela que cette loi a ete faite. Reprenez vous

le 14/06/2012 à 10:36
Signaler
@rb: Il n'empeche qu'il existe un marche pour les dirigeants d'entreprise au chiffre d'affaire superieur a 50 milliards d'euros... Et si on paye les gens 4 fois moins que le prix du marche, ca posera un probleme a terme...

le 14/06/2012 à 11:31
Signaler
Mensonge : il n'existe aucun mercato pour les dirigeants de grosses boîtes et encore moins pour les français qui pour la plupart sont des anciens fonctionnaires C'est un mythe entretenu par leurs services de com pour justifier la hausse de leurs émo...

le 14/06/2012 à 12:22
Signaler
@Henri: Si si, il existe bien un marche; etre chasseur de tete pour des cadres dirigeants est un job qui marche tres bien en France, croyez-moi. Il y a aussi evidemment bon nombre d'exemples de parachutage, de copinage, dans les anciennes entreprises...

le 14/06/2012 à 14:23
Signaler
Je ne tombe pas dans l'extrême du petit entrepreneur, c'est vous qui parlez de ''petit'' Gérard Mulliez et Steve Job sont des entrepreneurs Les quelques patrons du CAC 40 que j'ai approché et leurs états majors : des outres gonflées de leur suffis...

le 14/06/2012 à 14:38
Signaler
Bien d'accord, mais Mulliez et Job sont des exemples de types qui ont cree un empire en partant de quasiment rien. Vous noterez que c'est assez rare aujourd'hui. Les autres dirigeants ne sont pas a mettre a la poubelle pour autant. Parmi les dirigean...

le 14/06/2012 à 15:33
Signaler
Ca ne risque pas : les copains du CAC40 s'arrangent pour éliminer toute forme de nouvelle concurrence : ils rachètent les PME et les ETI ou les empêchent de grandir... Lorsqu'ils les rachètent, ils les noient. Lorsqu'ils les font travailler, c'est ...

le 14/06/2012 à 16:38
Signaler
A nouveau, bien que je vous rejoigne sur certains points, votre description est tres caricaturale et tranchee...

le 14/06/2012 à 16:55
Signaler
Je comprends que vous êtes un partisan du ''libéralisme à la française'' (bel oxymore). Merveilleux système qui produit 5 millions de chômeurs et 75 milliards de déficit commercial, sans parler de la profitabilité minable des entreprises françaises ...

à écrit le 13/06/2012 à 23:57
Signaler
Que Hollande prennent les mesures qu'il souhaite, la seule et unique qui soit utile c'est libérer le travail. Des idées (que dis-je, des évidences pleines de bon sens !) en pagaille pour commencer immédiatement (n'allons pas trop vite, nous sommes fr...

le 14/06/2012 à 11:35
Signaler
Vous y allez un peu fort : vous allez vous mettre tous les rentiers couineurs à dos ...

à écrit le 13/06/2012 à 23:21
Signaler
Pas d'affolement !...il n'est pas encore certain que le PS est une majorité a l'assemblée pour faire passer ces torchons de lois a tendances comunistes....une chose certaine , Hollande a été élu grace a une volonté nationale d'éliminer Sarkozy...et i...

le 14/06/2012 à 0:13
Signaler
Il est Oh15, fais de beaux rêves Jacky...pour au moins 5 ans.

à écrit le 13/06/2012 à 22:45
Signaler
"La rémunérationS des mandataires sociaux des entreprises et établissements publics ne pourra pas être supérieure à la moyenne des rémunérations des 10% des salariés de ces entreprises les moins bien rémunérés." supérieure à dix fois, vingt fois, cen...

à écrit le 13/06/2012 à 21:54
Signaler
... ce serait une excellente mesure...! Le retour à un peu de moralité dans ce pays permettrait de remettre la machine en route !

le 13/06/2012 à 22:11
Signaler
Ah oui? Et en vertu de quel principe? Moralité x meilleures idées / bisous = rentabilité + hausse du chiffre d'affaires? Ça doit être ça...

le 13/06/2012 à 22:42
Signaler
... de toute façon, nous sommes déjà dans le mur; le libéralisme c'est fini...! La rentabilité, pour qui ...spip...?

le 13/06/2012 à 23:48
Signaler
Dans le mur, oui, en raison de la dette, pas du libéralisme, vous mélangez tout!

le 14/06/2012 à 1:44
Signaler
Mais de quel libéralisme parlez vous Pourquoi pas? Vous n'en avez pas marre de raconter n'importe quoi? Il n'y a pas eu une mesure libérale en France depuis des années. Il n'y a que l'état et ses affidés et ses obligés. Si vous ne voyez pas ça, c'est...

le 14/06/2012 à 11:45
Signaler
Je suis d'accord avec "SPIP" et "SIMPLE CITOYEN", et je m'inscris en faux contre les propos ignares et scnadaleux de "POURQUOI PAS". Jamais il n'y a eu de parti libéral en France, et pour cause c'est le seul pays de l'occident qui n'a jamais eu un p...

le 14/06/2012 à 12:07
Signaler
@Libre: Les medias, l'Education Nationale parfois egalement... Anecdote amusante, mais je me rappelle d'une prof, il y a qques annees, qui decrivait la grandeur de l'Universite en France "ce qu'il y a de beau en France, c'est qu'on enseigne le savoir...

le 14/06/2012 à 12:20
Signaler
Vous avez raison il n'y a pas qu'eux, d'ailleurs je rends gommage aux enseignants courageux qui osent aller contre ce courant malheureusement minorité dans nos écoles, nos colléges et nos université. Mais comme ils sont ultra minoritaire leurs voix n...

à écrit le 13/06/2012 à 21:22
Signaler
Mesure démagogique aux conséquences potentiellement désastreuses. Des nouveaux talents pas encore trop gourmands, et à l'horizon bouché, viendront se faire les dents dans le public. A priori c'est bien, mais une fois que les meilleurs auront émergé, ...

le 13/06/2012 à 22:29
Signaler
le grand chamboule tout a remettre plus tard a l'endroit mdrrrrr

à écrit le 13/06/2012 à 21:21
Signaler
Comme aucune loi n'est parfaite et qu'il y a toujours des effets pervers, regardons celle-ci qui part d'un bon sentiment. 1/ ceux qui gagnaient moins que 20 fois vont demander plus, figeant à terme les rémunérations et créant une sorte de caste, mais...

à écrit le 13/06/2012 à 21:18
Signaler
Quand on entend dire que la crise est due à la finance, c'est un délire paranoïaque. C'est une hyperspéculation inventée par l'Etat à travers des banques comme Freddy sous mandat de l'administration. Conséquence, 75 millions de jeunes au chômage. Qua...

à écrit le 13/06/2012 à 21:12
Signaler
Ben nous avons des brejnéviens, les députés touchent 20 smics. C'est certain c'est pas les 450 des autres, mais un patron de pme touche 5 smics, la moyenne bac+5 est de 1,8 alors de quoi parlons-nous? Le vrai problème c'est le malheur de ces classes ...

à écrit le 13/06/2012 à 20:05
Signaler
Et les joueurs de foot ? Et les acteurs ? Et les chanteurs/musiciens célèbres ? Et les indemnités à vie du président ? On tape encore dans le tas sans distinguer les bons des mauvais... Quel problème si un dirigeant qui redresse une entreprise et sau...

le 13/06/2012 à 21:03
Signaler
C'est bien prévu, pour ces gens là...ils hurlent déjà (sauf Noah) qu'ils seront dans la tranche des 75 % !

le 14/06/2012 à 10:45
Signaler
@Fred: sauf que comme d'habitude, la France raisonne dans un monde ferme... Il est evident que n'importe qui disposant de ce niveau de revenu ira se faire domicilier ailleurs plutot que de se faire racketter par l'Etat... Comme vous le savez, cette m...

à écrit le 13/06/2012 à 19:59
Signaler
pourquoi ne pas faire comme ont fait les Khmers rouges au Cambodge. Supprimer carrément les rémunérations?

le 13/06/2012 à 21:20
Signaler
Vous avez raison, il existe trop de kmers en Europe, la lanterne rouge de l'humanité, en récession quand le monde est en croissance. Alors à quand la révolte?

à écrit le 13/06/2012 à 19:16
Signaler
Sur le fond, ce qui me fait de la peine, c'est de savoir que ceux qui ont porté les socialistes au pouvoir n'ont pas compris dans leur écrasante majorité que de telles mesures ne sont destinées qu'à faire passer des mesures beaucoup plus lourdes conc...

à écrit le 13/06/2012 à 18:48
Signaler
Oui il faudra appliquer cette règle à tous les patrons et cadres des fournisseurs de l'Etat et des collectivités locales, sinon il leur sera interdit de répondre aux appels d'offres. Cette règle de plafonnement des salaires devra être inscrite dans l...

le 13/06/2012 à 19:47
Signaler
cela ne touche que les non salaries or dans ces grosses boites les patrons sont salariés...c'est la que le bas blesse!

le 13/06/2012 à 20:02
Signaler
Bien vu, Bug. Mais il y a pire. A mon faible niveau, je peux recevoir une enveloppe de deux mois de salaire ... chaque mois. Simplement parce que je décide. La corruption tue la corruption qui donne la crise actuelle. Tout simple.

à écrit le 13/06/2012 à 18:42
Signaler
Ce projet de loi, d'une superbe esthétique, aura-t-il pour effet de réduire le chômage. Que quelqu'un m'explique comment éviter les problèmes juridiques qui ne peuvent manquer de se poser, car il y aura inévitablement rupture des contrat de travail. ...

le 13/06/2012 à 19:05
Signaler
Mais enfin Henry: regardez autour de vous! Que ce soit aux US avec Obama qui viole allègrement la constitution ou ici avec l'UE, il n'y a plus d'état de droit. C'est d'ailleurs tout le problème.

le 13/06/2012 à 19:50
Signaler
Oui le monde des affaires est un panier de dirigeants crabes, faucons, crocodiles, renards, qui s'est affranchit du droit, ou pire, qui a profité de la stupidité des politiques depuis 10 ans pour organiser le vol , à leur seul profit, le vol du trava...

le 13/06/2012 à 21:57
Signaler
Monte ta boite, hypotheque ta maison et investit tes economies. On en reparlera apres...

à écrit le 13/06/2012 à 18:42
Signaler
Ce projet de loi, d'une superbe esthétique, aura-t-il pour effet de réduire le chômage. Que quelqu'un m'explique comment éviter les problèmes juridiques qui ne peuvent manquer de se poser, car il y aura inévitablement rupture des contrat de travail. ...

à écrit le 13/06/2012 à 18:41
Signaler
Et est-ce que les stars du foot français méritent plus que ce plafond par rapport à ce qu'ils rapportent assez peu de créations d'emploi, d'impôts et de rayonnement à là France ?

à écrit le 13/06/2012 à 18:38
Signaler
le temps des pays de l'est serait il de retour!!!!mdr je suis artisant et pas prés d'embaucher un ouvrier (comme beaucoup de mes collégues) pas de 35 h qui nous bloque régulierement dans notre organisation ; une liberté qui nous font payer chère (17...

le 13/06/2012 à 19:00
Signaler
Je suis artisan?? idem en france on flingue les emplois et ceux qui veulent entreprendre

à écrit le 13/06/2012 à 18:35
Signaler
j'oubliais limitation des gains de "l'euro couillon" à 100.000 euros" !

à écrit le 13/06/2012 à 18:31
Signaler
Et si on aime pas les socialistes pourquoi pas limiter leur nombre de députés à 2 et interdire tout candidat socialiste à la présidentielle.

à écrit le 13/06/2012 à 18:30
Signaler
Messieurs les INGENIEURS ,CADRES , ENTREPRENEURS, ETES PENSANTE si vous etes doués , si vous etes PERFORMANT fuyés la FRANCE le reste de l'EUROPE voir plus RECHERCHENT LES TALENTS NOVATEURS

le 13/06/2012 à 18:42
Signaler
Le reste de l'Europe rentre dans la récession, tous les salaires vont DéGRiNGOLER au niveau des salaires des pays de l'est et de la Chine justement ces pays low cost adorés par les patrons voyous.

à écrit le 13/06/2012 à 18:27
Signaler
Merci à la gauche de lancer ce mouvement de retour sur terre des grands patrons ! Comme le dit Mosco 450 K? par an n'est absolument pas dissuasif pour avoir des personnes compétentes comme dirigeants et cela concerne aussi bien l'Etat, qui se devait ...

le 14/06/2012 à 10:59
Signaler
"absolument pas dissuasif pour avoir des personnes compétentes comme dirigeants "; Et qu'est ce qui vous permet de dire ca? Simplement parce que cela represente 10 fois, 15 fois ou 20 fois votre salaire, c'est bien "suffisant"? Fiez-vous a votre intu...

le 14/06/2012 à 12:23
Signaler
Je pense que citoyen, comme moi même d'ailleurs, se fie non pas au marché mais à l'éthique et à la morale. Je gagne, en gros, 1500e par mois et j'arrive à bien vivre. 20 fois mon salaire et LARGEMENT suffisant pour vivre tranquillement et voir l'aven...

le 14/06/2012 à 12:46
Signaler
@Chich: Je comprends ce que vous dites, "est-ce necessaire?", mais la question n'est pas pertinente meme d'un point de vue philosophique: qui peut juger de ce qui est "suffisant" pour vivre ou non? Du "prix du bonheur" ? Et si j'ai envie de partir au...

à écrit le 13/06/2012 à 18:17
Signaler
... et obligation pour les patrons des groupes de distribution ... de consacrer 5h par semaine de mise en rayons ! ;o))))

le 13/06/2012 à 18:43
Signaler
pmxr vous avez la solution pour soigner l'arrogance des directeurs, grands chefs, moyens chefs, petits chefs de la grande distribution, tous à la mise en rayon 1 semaine sur 3.

à écrit le 13/06/2012 à 18:15
Signaler
de la poudre aux yeux !

à écrit le 13/06/2012 à 17:55
Signaler
malheureusement il faudra en passer par là aussi dans le privé : pas d'argent pour augmenter les employés doit signifier pas d'argent pour augmenter les dirigeants.

le 13/06/2012 à 21:58
Signaler
Et puis quoi encore... Je prend les risques, j encaisse.

le 14/06/2012 à 1:36
Signaler
@Spaghetti splash, Tu prend des risque sur le dos de QUI????

le 14/06/2012 à 9:15
Signaler
tu confond dirigeants et actionnaires, dans les grandes entreprises ce ne sont fréquement pas les mêmes !

le 14/06/2012 à 11:04
Signaler
@ @spaghetti: C'est vrai, mais encore une fois, la question de la remuneration des dirigeants ne regarde que les actionnaires et personne d'autres, certainement pas l'Etat en tout cas. Si les proprietaires du groupe pouvaient payer de bons dirigeants...

le 14/06/2012 à 11:19
Signaler
@tyler, tu as en grande partie raison, mais dans un système démocratique, il faut qu'une majorité de votant soit convaincus de retirer des bénéfices du systeme existant. que nous soyons d'accord ou pas il semble qu'aujourd'hui ce ne soit plus le cas....

le 14/06/2012 à 19:02
Signaler
à "++" c'est du grand n'importe quoi car comme vous a écris Tyler ce ne sont pas vos affaires, et les actionnaires ont toujours le choix et la possibilité de retirer leurs fonds s'ils ne sont pas satisfait, et ce n'est ni à vous ni à l'état de d'inte...

le 16/06/2012 à 18:53
Signaler
par la force des choses la lutte des classes qui ne dit pas son nom est de retour. certains vont s'en appercevoir avec douleur drappé dans leur certitude libérales.

à écrit le 13/06/2012 à 17:51
Signaler
Ben voyons! Et à quand une limitation du nombre de m², des km parcourrus, des calories consommées, du droit de vivre?

le 13/06/2012 à 18:20
Signaler
nouvelles taxes : l'air et le soleil (bracelet électronique de détection)!

le 13/06/2012 à 18:23
Signaler
"Ben voyons! Et à quand une limitation du nombre de m², des km parcourus" exonération pour les voyages en rosalie looooooooool !

le 14/06/2012 à 9:19
Signaler
c'est déjà le cas Sarkozy plus de 40 nouvelles taxes créées, les patrons équipent leurs employés de géolocalisation, la loi carbone limite les calories etc........

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.