Bercy fait main basse sur les (gros) revenus de l'épargne

 |   |  454  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : E.Rouy)
Pour les foyers atteignant la tranche supérieure de l'impôt sur le revenu, soit 45% à partir de 2013, la taxation des revenus de l'épargne sera particulièrement lourde. A ces 45%, il faudra ajouter 15,5% de prélèvements sociaux.

Le gouvernement Ayrault a décidément la main lourde avec la fiscalité de l'épargne. Non seulement, tous les revenus de l'épargne seront soumis à partir de 2013 à l'impôt sur le revenu, mais ils seront frappés de prélèvements sociaux particulièrement élevés. Ceux-ci resteront fixés à 15,5%, contrairement à ce qu'avaient indiqué Jérôme Cahuzac et Michel Sapin pendant la campagne électorale. Au début de l'année, ils soulignaient que le maintien de cette « CSG » majorée sur les placements -elle n'est que de 8% sur les salaires, CRDS comprise- se justifiait seulement par la faiblesse de l'impôt sur les revenus de l'épargne et du patrimoine, ceux-ci bénéficiant d'un prélèvement libératoire. Dès lors qu'ils seraient soumis au barème de l'impôt sur le revenu, comme s'y était engagé François Hollande, il ne serait plus question de maintenir ces prélèvements sociaux à hauteur de 15,5%. Ils seraient ramenés à 8%.

45% d'impôt et 15,5% de prélèvements sociaux
Or, devenu ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac affirme que ce ne sera pas le cas. Cette surtaxation à hauteur de 15,5% sera pérennisée. Elle s'ajoutera au barème de l'impôt sur le revenu. Autrement dit, un cadre célibataire bénéficiant d'un salaire net approchant les 80.000 euros annuels, et touchant des revenus de placements, verra ceux-ci frappés au taux maximum de l'impôt sur le revenu. Celui-ci est aujourd'hui de 41%, mais François Hollande a prévu de la faire grimper à 45% pour les revenus de 2012 imposés en 2013.
Au total, ce cadre verra donc ses revenus de l'épargne taxés à hauteur de 60,5% (45% d'impôt et 15,5% de prélèvements sociaux). Cela concernera bien sûr les revenus fonciers. Aujourd'hui, ce taux global d'imposition est aux maximum de 39,5% pour les revenus fixes de placement (intérêts), soit 24% d'impôt et 15,5% de prélèvements sociaux. Et il est de 36,5% pour les dividendes (21% d'impôt, plus les 15,5%). S'agissant des plus values boursières, elles sont imposées à hauteur de 34,5% (dont 19% d'impôt).
Avec le passage au barème de l'impôt, certains contribuables seront avantagés, ceux dont les revenus sont modestes et dont les suppléments de revenus sont imposés dans les tranches de 5,5% ou 14%. Mais ils ne représentent pas la majorité des épargnants. Pour les autres, reste la solution de l'assurance-vie, dont François Hollande a promis qu'elle serait détaxée pour les placements d'au moins huit ans, ou le plan d'épargne en actions, qui ne sera pas bouleversé. Reste aussi le livret A, dont le plafond sera doublé. Tous ces placements devraient largement profiter des réformes en cours.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/09/2012 à 12:38 :
c'est une chasse aux sorcieres menée par des aigris ! Personellement je ne considère pas le petit François comme mon président. On nous parle pouvoir d'achat mais ces revenues sont injectés dans l'économie de la France. Je pars du principe qu'il vaut mieux taxer un peu mais en France plus que de taxer au maximum et voir les capitaux partir à l'étranger.
a écrit le 15/08/2012 à 17:06 :
J'approuve les réformes fiscales du gouvernement actuel ! Bravo !
Les familles les plus aisées pouvaient acheter, louer, placer, envoyer leurs enfants étudier à l'étranger ; obtenant moult avantages sur toutes les actions.
A présent, des mesures justes sont en place et j'en suis ravie.
a écrit le 07/07/2012 à 23:54 :
le message depuis plusieures années, droite et gauche confondues, est très clair. Ceux qui ont les moyens d'épargner ne doivent pas s'attendre à avoir une juste rénumération de leur épargne, la chasse à la propriété, au patrimoine, et la taxation graduelle et en augmentation ininterrompue depuis de nombreuses années est une constante depuis une génération en France. Les personnes concernées savent ce qu'il leur reste à faire, le monde est devenu aussi un village, nuls n'est obligé d'accepter le collectivisme rampant propre à la France.
a écrit le 06/07/2012 à 12:57 :
Vous dites que le bateau va couler parce qu'on le fait sombrer, pourquoi ne pas l'empêcher?
a écrit le 05/07/2012 à 19:25 :
Tout doit être pris en compte pour l'IR ,notamment les avantages liés aux facilités qu'offre les CE .Je crains qu'avec leur avidemment de l'impôt les socialistes nous préparent un désert d'entreprise
a écrit le 05/07/2012 à 16:47 :
Ils sont devenus fous. Les recettes fiscales vont s'effondrer: Plus personne ne voudra créer une entreprise ou un commerce en France. Baisse de l'investissement = baisse des emplois = baisse de la consommation = baisse des rentrées fiscales. Si quelqu'un sait comment faire pour quitter la barque avant le naufrage je suis preneur de tout les conseils.
Réponse de le 12/07/2012 à 19:44 :
SFIO pire que l'UMP tout est dans le titre !
a écrit le 05/07/2012 à 14:23 :
""Avec le passage au barème de l'impôt, certains contribuables seront avantagés, ceux dont les revenus sont modestes et dont les suppléments de revenus sont imposés dans les tranches de 5,5% ou 14%."" Ce choix me semble t-il existe déjà. Nous bénéficions même d'un abattement de 40 % à l'IR pour les dividendes...
a écrit le 05/07/2012 à 14:06 :
Dans un pays sans capitaliste , qui va créer d'emploies ??? L'État va créer d'emploies ? Encore nous, des contribuables, payerons leur salaire. Ce politique va ruiner l'économie. J'ai voté contre Sarko, mais?Sarko a fait d'avantages pour des capitalistes, mais il a ajouté des taxes et d'impôts par ci par là pour remplir le trou qui a donné comme cadeau aux riches. La droite ou la gauche n'ont pas pensé aux contribuables, la France est fini par la gestion de ces deux partis
Réponse de le 05/07/2012 à 16:33 :
@ TAN
Très bon raisonnement sur le rôle des capitalistes dans l'économie sociale d'un pays. Il fallait juste l'avoir avant d'aller voter.... Tu as ce que tu mérites.
a écrit le 05/07/2012 à 12:20 :
Si on prend les choses en sens inverse,il reste pour l'ex du celibataire donne par le journal,40% de benefices.... Ca va la rentabilitee est plutot pas mal
Réponse de le 05/07/2012 à 12:31 :
40% du fruit de son travail ?
En gros 7 mois sur 12 bosser pour l'état, c'est celà oui...
Vaut mieux être dealer de shit : avec des politiques comme Duflot, la clientèle est assurée en plus !
Réponse de le 05/07/2012 à 13:24 :
@rb: retournez à l'école, manifestement, les calculs de rentabilité, c'est pas votre truc! Et pourquoi pas 97,5% de prélèvements, pendant que vous y êtes, reste encore 2,5, c'est mieux que le livret!
Réponse de le 05/07/2012 à 13:41 :
Quand on est dans la tranche d'imposition à 41% et bientôt 45% ça veut pas du tout dire qu'on donne 45% de son salaire annuel aux impôts. On lit trop souvent ça!

Pour rappel le barème de l'impôt sur le revenus est le suivant :
- jusqu?à 5 963 ? 0 %
- de 5 963 ? à 11 896 ? 5,5 %
- de 11 896 ? à 26 420 ? 14 %
- de 26 420 ? à 70 830 ? 30 %
- plus de 70 830 ? 41 %

Donc quelqu'un qui gagne 100 000 ? par an ne va pas payer 41 000 ? d'impôt mais plutôt 23 542? soit un taux d?imposition moyen de 26.16%. Vous pouvez très facilement faire le calcul sur le site des impôts.
Réponse de le 05/07/2012 à 13:50 :
On sait tout ça mais s'il n'y avait que l'IRPP !
Avant de vous verser des dividendes vous avez déjà réglé 34% à votre actionnaire fidèle : l'Etat !
Ensuite au moment du paiement de dividendes et hop un petit coup de CSG
Etc. Etc. Etc.
PS : je ne fais pas travailler des Chinois, je crée de la VA en France avec des bons salaires
Réponse de le 05/07/2012 à 13:53 :
Oh, un agent des impôts! Faut prendre un peu de hauteur, là! Mes revenus du travail sont de loin mes principaux revenus, à peu près ci stands d'une année sur l'autre. Je considère donc qu'ils remplissent les premières tranches. Sur lesquelles je ressort à un taux moyen de l'ordre de 20%. Jusque là, OK. Ces revenus nets d'IR sont affectés à des dépenses courantes, comme tout un chacun: me loger, me nourrir, m'habiller, etc...et payer mes impôts. Il ne reste plus grand chose, pour tout dire rien, après tout cela. Mes autres revenus (fonciers et financiers) mes servent pour mes extras. Ce sont eux les + importants, qui me permettent de partir en vacances, ou de rénover ma maison, ou d'épargner/investir. Eux sont taxés au taux marginal! Vous m'augmentez ce taux, je ferai moins! Est-ce bon pour la croissance?
Réponse de le 05/07/2012 à 16:42 :
Pour la croissance de vos pleurnicheries oui....
a écrit le 05/07/2012 à 12:12 :
aujourd'hui les français regrettent encore plus la justice fiscale des années sarko.ils l'ont chassé,et ils voient avec horreur une foret de taxes s'abbatre sur eux
a écrit le 05/07/2012 à 11:53 :
Toujours taxer et encore taxer. Les capitaux vont fuir encore plus .Garanti.
a écrit le 05/07/2012 à 11:05 :
En France, en tant qu'actif, il vaut mieux être un bon petit cadre moyen du public et du privé (grosse boite) le gars qui ne fait pas de vagues mais qui engrange une augmentation tous les ans, qui ne sait plus quoi foutre de ses congés et RTT, qui bénéficie d'une bonne mutuelle et de tous un tas de petits avantages
Ok il va payer un peu plus d'impôts mais comme le rentier, ce sera le grand gagnant du Flambysme (d'ailleurs il a voté pour)
Bref un rond de cuir à la Courteline !
France pays de rentiers et d'insiders !
Réponse de le 05/07/2012 à 14:20 :
En fait, la bonne technique c'est d'être dans la même catégorie de revenus et patrimoine que Flamby, vu qu'il a déjà donné des indices laissant à penser qu'il n'augmenterait pas ses propres impôts (ISF qui démarre à 1.3M, pas de vrai changement d'IR en dessous de 150k).
a écrit le 05/07/2012 à 10:54 :
Pourquoi conserver l'abattement de 10 % sur les pensions de retraite et minorer la CSG des retraités? Combien cela fait perdre à l'état ? Et c'est ça la justice.
Réponse de le 05/07/2012 à 11:55 :
d'accord pour ta justice mais il faut aller jusqu'au bout donc taxer cheques vacances ,participation intéressement heures sup heures sup bien entendu tout ce qui vient de la caf(somme enorme dans certains cas et dont profite également des revenus confortables bien entendu en gardant la redistribution par le quotient familiale ;
Réponse de le 05/07/2012 à 13:52 :
Et pourquoi pas retenir dans l'assiette soumise à l'impot, les aides et allocations multiples et diverses qui ne sont soumises à aucun prélèvement. L'équité entre les Français qui paient l'IRPP seulement 45 % des personnes physiques c'est ausssi cela. Rappelons que seul dix % des contribuables réglent 80 % du montant total de la facture. EST CE JUSTE, parlons de justice de A à Z.
Réponse de le 05/07/2012 à 13:58 :
Tout à fait d'accord tout revenu doit être soumis à l'IR
Réponse de le 05/07/2012 à 15:17 :
@Et pourquoi pas : vous dites que 10% des contribuables reglent 80% de la facture. Ok je ne conteste pas mais ces 10% gagnent l'équivalent de 80% du reste de la population. Mais ca j'imagine que c'est trop dur à comprendre.
a écrit le 05/07/2012 à 10:51 :
Prendre l'argent là ou il est, c'est pas bête comme idée. Mais cela va pousser les "pauvres" riches à s'engraisser d'avantage, non ?
a écrit le 05/07/2012 à 10:45 :
Echange: poste à dimension internationale avec fréquents déplacements à l'étranger, fort bien rémunéré et conditionel à la performance (acquisition de clientèle, CA), comportant l'encadrement d'une petite équipe de 3 personnes dont une syndiquée, 65h hebdomadaires en moyenne, compétences techniques et linguistiques (4 langues), taxé actuellement à 50% hors CSG, demain peut-être plus, avec en prime invectives en tout genre. Contre: poste (quelconque) cadre (quelconque) dans une administration (quelconque), salaire maximum demandé: 3'000 euros. Raison: salaire net du poste recherché, après déductions fiscales et dépenses incompressibles, SUPERIEUR à l'actuel, risque professionel bien moindre.
Réponse de le 05/07/2012 à 11:55 :
Paradoxe de notre france à plusieurs vitesses, ou une minorité qui bosse dur est matraquée pour alimenter l'autre minorité de parasites, et un énorme mille feuilles que personne ne veut faire maigrir. Problème : votre cible ne devrait pas etre bien large, parceque les postes enviés sont jalousement occupés par le fond de commerce de nos amis de gauche... Bon courage quand même !
a écrit le 05/07/2012 à 10:03 :
Venez à Londres...
Réponse de le 05/07/2012 à 13:07 :
C'est ça, allez à Londres.
Mais pour vous faire soigner, RESTEZ-Y !!
Parce que pour payer ses impots là-bas, il y a du monde.. Mais chaque fois qu'il faut avoir recours à la Médecine, vite, on revient en France, sans jamais avoir participer par ses impôts à la Construction des hôpitaux, à la formation des médecins et des soignants...
Et après vous allez parler des assistés !!
Réponse de le 05/07/2012 à 13:13 :
@Aluk
Ah, autre chose : le Guardian soulignait la semaine dernière que près de 25% des enfants arrivent à l'école le ventre vide, parce que leur parent sn'ont pas de quoi les nourrir.
A tel point que l'on se structure pour que ces gamins puissent déjeuner en arrivant à l'école.
Mais l'angleterre est un si beau pays, n'est-ce pas ? peu importe que des enfants souffrent de malnutrition, du moment que vous, vous avez de quoi épargner..
Réponse de le 05/07/2012 à 15:19 :
@bigtof : +1 merci de remettre en place ces doux idiots qui préfèrent répéter bêtement ce que leur dit tonrton Copé plutôt que de réfléchir par eux même et d'aller chercher l'information.
Réponse de le 05/07/2012 à 18:07 :
Si un expat peut revenir de faire soigner en Franc, c'est qu'il a choisit de cotiser volontairement a la secu sociale Francaise, où est le mal a part faire travailler des gens en France qui vont eux meme payer des impots en France ?
a écrit le 05/07/2012 à 10:02 :
Je pense que nous sortons de la sociale démocratie pour entrer dans un système dirigiste qui ne dit pas son nom. Quand on assiste a la création de 22 commissaires avec plein pouvoirs sur les entreprises, qui ne joueraient pas le jeux du plein emploi. quand on taxe encore plus les dividendes. Quand on met en place le contrôle des loyers. Quel espace de liberté reste t'il a l'entrepreneur individuel pour créer de la richesse ? C'est grâce à lui que se fait la croissance économique ce que semble avoir oublier nos dirigeants
Réponse de le 05/07/2012 à 10:09 :
en quoi votre job de rentier et de pseudos investisseur de l'immo contribue t'il à crééer la moindre richesse si ce n'est etre la sangsue des jeunes et des actifs !?!
Réponse de le 05/07/2012 à 10:23 :
Peut etre que tu as les competences pour creer ta propre entreprise et donc ton propre emploi. Peut etre que tu as les moyens de construire ta propre maison. Mais moi je suis bien content que certaines personnes creent des entreprises qui generent des richesses et offrent du travail ou fassent construire des habitations pour les autres.
Réponse de le 05/07/2012 à 11:41 :
@ pipo :
j'épargne, donc je fourni du capital à l'entreprise qui investit et qui va t'embaucher. Je loue un logement avec tous les risques que cela comporte pour te permettre de te loger. En gros, grâce à moi, tu as un boulot et un logement. Je suis donc une sangsue inutile ? qui a réellement besoin de l'autre ? moi, biên sûr, toi, tu peux te retrouver au chomage et à la rue sans souci, tandis que moi, je perdrais juste les revenus de mon épargne, c'est moi en tant qu'égoiste qui est trop besoin de toi ... le socialisme, ça ne marche pas
Réponse de le 05/07/2012 à 13:10 :
@john Galt
Cher John Galt, l'épargne placée sur les marchés financiers ne représentent que 7% des financements de entreprises, autant dire, RIEN.
Votre épargne (et la mienne d'ailleurs aussi) n'est donc pas vraiment si utile.
Et en tant que patron de TPE, cette épargne, mon entreprise n'y a pas accès. Alors pour tout dire, je m'en fous un peu...
Réponse de le 05/07/2012 à 13:37 :
La fameuse Epargne, c'est en effet majoritairement de l'immo (illusion de richesse...) et de l'Assur-vie (dette des états).
Ne parlons pas des FIP et FCPI qui sont des véhicules d'investissement qui enrichissent surtout les intermédiaires qui les commercialisent.
Perso : le banquier je l'ignore, mais malheureusement pour beaucoup d'entrepreneurs, c'est un incontournable au moins pour financer le BFR !
a écrit le 05/07/2012 à 9:59 :
Et tous les exilés qui travaillent pour l'Europe à Strasbourg ou Bruxelles, qui sont très grassement payés, combien paient ils d'impôts ?
Et pourquoi tous nos députés, sénateurs dont le métier n'est que de faire de la politique ne contribuent ils pas plus justement au redressement du pays, eux qui, de gauche comme de droite, ont fini par le mettre à genou ?
Le social attire le social, la philosophie de baisse de recherche des meilleurs prix toujours plus bas nous conduit à cette situation : non seulement nous avons scié la branche sur laquelle nous étions assis, mais là ils ont décidé de tuer les dernières poules qui pouvaient encore pondre quelques oeufs. Courage fuyons !
Réponse de le 05/07/2012 à 10:31 :
D'accord, OK, je veux bien, fuyons mais où ? Et comment ? Ce n'est pas donné à tout le monde... Quand on approche l'âge de 60 ans, et sans vraiment d'économies, et sans parler l'anglais, pas simple... Encore loin de la retraite (9 ans), il va falloir subir, et tenir (pas du tout évident d'avoir du boulot jusque-là). Et même, c'est à supposer que nos retraites, Sécu et complémentaire soient versées (loin d'être sûr, ça...), ne seront-elles pas encore plumées ??!!
Réponse de le 05/07/2012 à 11:15 :
Vos retraites ? Oubliez !
Dans le Ponzi des boomers, vous arrivez trop tard !
Ma mère (qui est née avant guerre donc pas boomeuse) me l'a dit il y a 30 ans : tu n'auras jamais de retraite, tu paye pour des gens qui ont fait les cons sur les barricades avec Dany le rouge !
Je précise que dans ma famille, on conchie Dany le rouge, le bourgeois qui a fait rater les examens universitaires de 68 aux fils et filles de pauvres ...
Réponse de le 05/07/2012 à 13:15 :
Sur les retraites, vous avez en ce moment plus de chance d'en toucher par répartition que sur les fonds de pensions..
D'ailleurs, aux US et au RU, il me semble que quelques uns de ces fonds ont coulé ces derniers temps...
Réponse de le 05/07/2012 à 13:39 :
La partie importante dans ce que vous dites c'est '' en ce moment'' et encore ... Tant que les caisses de retraite peuvent emprunter !
a écrit le 05/07/2012 à 9:54 :
BRAVO Mr Hollande quelle belle logique:
"Et il est de 36,5% pour les dividendes (21% d'impôt, plus les 15,5%). S'agissant des plus values boursières, elles sont imposées à hauteur de 34,5% (dont 19% d'impôt)."
DONC vos choix sont de FAVORISER les SPECULATEURS puisqu'ils paierons moins d'impôts que les investisseurs qui attendent des dividendes.. dont les fonds de complément de retraite privés!!!
Réponse de le 05/07/2012 à 11:09 :
Vous venez de comprendre que Sarko ou Hollande, c'est kif kif bourricot !
Et devinez qui sont les bourricots ?
a écrit le 05/07/2012 à 9:48 :
Si l'efficacité économique était corrélé au stocks d'épargne / habitant, alors nous serions champion de l'efficience.... L'épargne c'est bien, c'est ma petite richesse, mais, depuis 38 ans maintenant, c'est du vent puisque cette épargne est constitué à crédit en partie. Et comme la croissance qui devait payer nos déficits annuels et notre dette n'est pas là, toute cette épargne n'est qu'un transfert sociale en somme.

A titre perso, je suis "jeune" entrepreneur, et tout ce qui n'est pas fond propres pourrait être taxé je m'en moque. La jeune génération a compris l'arnaque sociale et économique dans laquelle nos ainés ont CHOISI de nous mener. La seule bonne solution : nous manquons de travail et d'entrepreneurs, nous avons trop de stocks d'épargnes (dont l'immobilier) : on massacre l'épargne et tous les revenus stockés, on massacre la rente, mais on FOUT la paix aux revenus du travail et aux taxes sur les fonds propres.
1% de cotisations sociales et patronales, 1% sur les dividendes pour les entreprises dont le capital est détenu à plus de 50% par une personne physique, et 99% de taxation sur tous les supports d'épargnes. Si vous vous voulez épargner, il y a votre compte bancaire, et là au moins, la valeur de votre argent reflèterait sa réelle contribution => l'argent se déprécie avec l'inflation. J'ai posé une fois un billet de 20? sur un table, je suis revenu 24 heures après, je vous garantie que mes 20? ne s'étaient pas transformés en 21?. L'argent ne travaille pas : un entrepreneur ou un salarié oui. Foutons la paix à ce qui bosse, et que ceux qui ne veulent pas être taxé.... bossez !!!!
Réponse de le 05/07/2012 à 10:07 :
bravo , rien à dire de plus ! taxer à mort la rente ! et soulager à fonds l entreprise, la création de vrai valeur ajoutée...sinon, le risque est que les entrepreneurs iront le faire ailleurs !
Réponse de le 05/07/2012 à 11:48 :
@ generation post 80 : vous nous montrez quz vous ne maitrisez absolument aucun rudiment d'économie. Massacrez l'épargne c'est massacrer l'entrepreneur, réfléchissez :
l'épargne, c'est le capital, c'est l'investissement, c'est la hausse de la productivité, c'est la croissance, c'est le recul de lapuvreté, massacrez l'épargne (comme l'immobilier) et tout le monde se retrouve à la rue... c'est votre idéal la vie de l'homme des cavernes ? ne l'imposez pas aux autres ...
Réponse de le 05/07/2012 à 11:56 :
D'accord avec John Galt, que ferons les actionnaires individuels des grosses entreprises françaises? Ou iront les sièges quand il y aura une écrasante majorité d'actionnaires étranger. Pouvons nous perdre tous les pouvoirs?
Réponse de le 05/07/2012 à 13:44 :
J'adore les personnes qui font haro sur l'épargne surtout venant d'un entrepreneur "génération poste 80" car sans épargne pas d'entreprise pardon si réparateur de vélos de poubelle ou remise en état d'épaves, un peu pour ceux qui ont voyagé, comme dans les pays sans épargne. Allez génération post 80 un peu de sérieux car si vous êtes un entrepreneur et espérez croître, ce que je vous souhaite, vous aurez besoin de l'épargne. Sachez que l'argent bien placé fait fructifié votre billet de 20 euros même encore aujourd'hui dans les actions, ah les actions!!!!!!!!!
Réponse de le 05/07/2012 à 13:59 :
Comme dit plus haut, je serais très curieux de connaître le % de votre épargne investi en entreprise créatrice d'emploi et de richesses en France !
Je parie que comme tout un chacun, vos petites ou grosses économies ne vont pas à l'entreprise : livret A, Assurance vie, immobilier plus ou moins défiscalisé, PEA avec des actions de grosses boîtes qui détruisent de l'emploi en France !
Donc le jeune a probablement raison !
Réponse de le 05/07/2012 à 14:02 :
Je fais partie de ta génération moi aussi, mais je n'adhére pas à ton comportement de cigale, qui est vraiment caractéristique. Si je gagne de l'argent, c'est bien pour me constituer un patrimoine, pas pour flamber en voitures/itruc/etc, qui ne m'attirent absolument pas. Si tu m'annonces que tu massacreras mon patrimoine (parce que tu n'en as pas, je suppose), je n'ai plus aucune motivation pour faire quoi que ce soit.
Réponse de le 05/07/2012 à 14:30 :
@Henri: "avec des actions de grosses boîtes qui détruisent de l'emploi en France". Votre credo habituel! Dites-moi Henri, a partir de quelle taille critique/chiffre d'affaire devrait-on imposer la scission d'un groupe en entites independantes, afin qu'il n'abuse pas de sa position et n'etouffe pas les PME, seules creatrices de richesse veritables et d'idees?
Réponse de le 05/07/2012 à 14:34 :
Vous vous adressez à qui ?
Je ne me rappelle pas qu'on ai gardé les cochons ensemble si c'est à moi !
Réponse de le 05/07/2012 à 14:49 :
Je n'irais pas jusque la... Mais je fais reference a un certain nombre de vos interventions au fil du temps, sur ce site. Interventions que j'apprecie d'ailleurs le plus souvent, excepte sur ce point bien precis...
Réponse de le 05/07/2012 à 14:55 :
Ce que je vous dis est factuel et unanimement constaté quel que soit le bord politique de l'analyste !
Les boîtes du CAC, globalement, détruisent de l'emploi en France pour des tas de raisons que j'ai maintes fois exposées (et je n'invente rien : j'expose)
Contrairement à vous, je suis en effet constant dans mon propos pas tantôt libéral quand ça m'arrange et tantôt partisan de la rente et des privilèges quand ça m'arrange.

Je comprends que vous en soyez chagriné si vous êtes un employé d'une de ces entreprises majoritairement détenues par des Zinzins étrangers (je le déplore : rien n'est fait pour orienter l'épargne vers les entreprises en France) mais c'est ainsi !
Les piètres performances économiques françaises s'expliquent par un neo colbertisme au sommet de l'état et des grosses boîtes (ce sont les mêmes qui passent de cabinets ministériels aux grands groupes et vice versa)
En France nous manquons d'ETI à l'Allemande ou de districts à l'italienne, de collaboration entre grandes et petites entreprises, de stratégie industrielle (rien à voir avec les Conseils d'administration des copains et des coquins), d'innovation industrielle (et pas seulement marketing)
Si benoîtement vous pensez que tout va bien et qu'il ne faut surtout rien changer, restez sur vos positions !
Le pays s'enfonce pendant ce temps là !

PS : pour répondre à votre interpellation mon jeune ami, c'est comme avec les femmes, ce n'est pas une question de taille !
Par exemple j'ai beaucoup de respect pour le parcours entrepreurial des Mulliez (au moins 1ère et 2ème génération)
Réponse de le 05/07/2012 à 15:03 :
Euh non pas vous Tyler
Je pose la question à Claude38
Réponse de le 05/07/2012 à 16:22 :
@Henri: 1) "Les boîtes du CAC, globalement, détruisent de l'emploi en France": oui bien sur, ces groupes ont deja atteint une taille importante en France et se developpent ailleurs (emergents...), et d'ailleurs pas toujours au detriment des emplois en France. Par ailleurs, ces entreprises contribuent a l'ecosysteme (i.e. PME fournisseurs). Enfin, les situations sont forts differentes, selon les secteurs et l'histoire de l'entreprise (voir France Telecom vs Bouygues ou BNP qui malgre la crise ont cree des emplois en France... Bon, la en ce moment c'est plus tendu pour la banque d'un monde qui change...). On ne cree pas des emplois par patriotisme ni pour recevoir la legion d'honneur, mais parce que c'est utile et rentable pour ses actionnaires, qu'ils soient Francais ou non. 2) "Contrairement à vous, je suis en effet constant dans mon propos pas tantôt libéral quand ça m'arrange et tantôt partisan de la rente et des privilèges quand ça m'arrange" Pas sur de voir a quels propos vous faites reference me concernant, a moins qu'etre oppose a l'idee d'un siphonage de 80% ou plus d'un heritage pour "eviter une trop forte concentration des richesses" soit anti-liberal, dans ce cas je vous l'accorde, je le suis certainement. De meme, dans la mesure ou toute strategie d'entreprise consiste a creer un avantage competitif difficilement replicable afin d'en tirer des rentes economiques, je ne suis pas systematiquement oppose a "la rente". En revanche je me souviens de certains echanges sur ce sujet, sur lequel je trouve que vous avez une vision particulierement tranchee et sans aucune nuance, et comme toujours dans ces cas-la: c'est une vision taillee a coup de serpe, ce n'est juste pas credible. Je connais bon nombre d'equipes R&D au sein de ces groupes, qui se montrent profondemment innovantes, munies comme vous l'avez rappele dans un autre post, de competences et de savoir-faires incontestables, et oui, dans ces cas-la, ca fait de la tune (projet innovants + ressources pour les developper + un bon marketing = ca marche...). Je connais aussi des gens de qualites qui perdent leur temps dans des structures dinosauriennes complement centralisees et pyramidales, ou l'inertie est telle qu'on rate le coche a tous les coups... Que voulez-vous, la boite pourrait peut-etre faire 4 milliards de profit chaque annee, elle n'en fait que 1.5... Tant pis pour ses actionnaires! Mais encore une fois, cela depend! Et puisque vous me le demandez indirectement, en ce qui me regarde, rassurez-vous, je ne suis pas concerne et travaille pour un groupe pas Francais, pas en France. 3) Bien d'accord avec vous sur la collusion nauseabonde, qui existe incontestablement en France, entre certaines grandes boites et l'Etat (pour beaucoup, d'anciennes boites publiques, les mentalites mettent du temps a evoluer). Mais a nouveau, c'est complexe, et les cultures changent radicalement selon les groupes du CAC40... 4) Bien d'accord a nouveau sur un besoin d'un tissu de PME dynamiques! Mais encore une fois nous ne sommes par les rois de l'attractivite en France... Le probleme, ce n'est pas les grands groupes: c'est l'Etat et les charges insoutenables qu'il fait peser sur le travail, c'est l'Etat qui reglemente tout et partout, un code du travail ultra-contraignant et illisible, c'est le millefeuille de ses administrations, ses 57% du PIB en depenses publiques (alors que certains services coutent chers et sont moins performants que chez nos voisins Europeens... Mais on continue avec les memes formules!), ses interventions pour soutenir tel ou tel secteur non rentable... A tel point que les acteurs dans une certaine mesure concourrent plus pour recevoir les largesses de l'Etat que pour generer de la richesse. Laissez-donc tranquille Total, Sanofi ou la Societe Generale: c'est le Socialisme et l'omnipresence de l'Etat, le mal Francais (et la pour le coup, socialisme de gauche comme socialisme de droite).
Réponse de le 05/07/2012 à 18:18 :
Oui oui nous sommes d'accord : il y a d'excellentes sociétés bien gérées parmi les plus grosses mais vous conviendrez avec moi que beaucoup détruisent de la valeur actionnariale (indépendamment de la crise) des emplois (je dis bien détruire pas arrêter d'embaucher) tout ça à cause de dirigeants ineptes.
Pour le reste, je partage pas mal de point sauf ce ''fameux droit inaltérable'' à l'héritage que vous défendez : au delà d'un certain niveau de richesses transmises (je ne vous parle pas en millions mais en dizaines, centaines,milliards) on produit de l'inefficacité économique que j'appelle le syndrome du roi fainéant, pour faire simple !

PS : désolé de ne pas développer et de souvent prendre des raccourcis mais je tapote pendant mes trajets en transports
Réponse de le 05/07/2012 à 19:23 :
@Henri: "beaucoup détruisent de la valeur actionnariale (indépendamment de la crise) des emplois (je dis bien détruire pas arrêter d'embaucher)", bon beaucoup il faut voir c'est une question d'appreciation (pas le fait qu'elles detruisent x emplois, mais le fait que ce soit en raison de mauvais choix de son dirigeant parce qu'il vient du moule que vous decrivez). Mais oui certainement il y a des parachutages, et des types non competents pour ce poste mis aux commandes. C'est bien dommage, et c'est tant pis pour les actionnaires (et bien sur pour les employes)! Mais rien de tel que les lois du marche pour enrayer ce genre d'inefficiences... Si il y a reellement sclerose du management par des illegitimes issu des grands corps de la Republique, la boite risque fort d'etre mal geree, et une boite mal geree a terme elle disparait ou perd de son influence au profit d'organisations plus performantes (sauf quand elle est protegee/subventionnee par l'Etat... Ce qu'il faut briser, en tout cas dans les domaines ou le monopole publique n'est pas necessaire!)
a écrit le 05/07/2012 à 9:32 :
Cela nous change des idées "géniales" de l'UMP comme celle de Mariani de taxer les revenus du livret A, alors que son taux d'intérêt est inférieur au taux de l'inflation ....
Je me permets de rappeller que la CSG à 15% est une autre des idées de l'UMP, et pour tous les placements, dont le PEL ...
Réponse de le 05/07/2012 à 9:36 :
La politique économie de Sarkozy était à gauche, clairement. Il s'est réveillé sur la compétitivité et la TVA sociale en 2012...
Réponse de le 05/07/2012 à 11:52 :
Je considère que nous sommes dans une économie socialiste et de gauche depuis 1974, 1973 étant le dernier budget à l'équilibre.
Réponse de le 05/07/2012 à 15:25 :
En fait, tout le monde, à gauche, à droite, au centre et ailleurs peut continuer de chercher des idées, cela ne donnera rien. Des coups d'épée dans l'eau. A coup d'idéologies successives, on essaye de maintenir un système qui a été porté comme un emblème et défini comme "le meilleur" à la face du monde. Nous, Français, nous avions le plus système social, le meilleur système de retraite (par répartition), etc. Aujourd'hui, crises aidant, patatras ! Rien de va plus ! Les chantres d'autres visions des choses, qui ont été toujours considérés comme d'affreux libéraux, vilains ainti-sociaux à la solde de l'étranger, aujourd'hui rigolent car eux, en d'autres régions du monde, craignent beaucoup moins l'avenir et s'en sortiront bien plus facilement que nous...
Réponse de le 06/07/2012 à 10:16 :
à Pascal C (et autres) Retraite par répartition ! Voila une belle invention récente ! depuis nos 20 ans (et même avant!)on nous a fait payer pour nos retraites MAIS les sous sont allés dieu sait où ??? ET,à présent ,on vient nous dire que ce sont les jeunes qui paient nos retraites ......NOUS, on a cotisé pour quoi ou pour qui ?????? CAR ,pour ceux d'avant , on nous a inventé la "vignette" (Ramadiette !) ET, malgré cela ,notre génération a tout de même créé pas mal de richesses ,dont on profite encore pas trop mal Aujourd'hui !!
Les anciens n'ont RIEN volé MAIS on les a VOLE ! Faut réfléchir un peu !!!
a écrit le 05/07/2012 à 9:31 :
notre ministre devrait comprendre que pour beaucoup de contribuables ,sur cette épargne ils ont payé des impots donc les nouveaux impots c'est une dilapidation du capital par l'état.Une autre donnée fausse l'impot est calculé sur les intérets or n'importe qu'elle idiotpeut reconnaitre que les intéréts sont intérets moins inflation donc pour le petit épargnant ,il ce petit épargnant est bien surtaxé ? voila où nous méne l'idélogie
a écrit le 05/07/2012 à 9:25 :
on ne s'y attendait pas du tout! les experts vont s'interroger' !!! et on ne s'attend pas du tout non plus a ce que la csg prennne encore une hausse en fin d'annee !
Réponse de le 05/07/2012 à 9:35 :
Je prédis une CSG à 20% l'année prochaine !
a écrit le 05/07/2012 à 9:13 :
Le mieux est de tout dépenser pour ceux qui le peuvent, de bosser le moins possible, réclamer des RTT, râler et faire grève s'il le faut (sans oublier le barbecue et les saucisses). En conclusion, attendre que tout vous tombe tout cuit et prêt à l'usage, profiter du système et des droits "acquis" c'est plus facile! Il y a bien quelques oies et pigeons qui paieront pour cela, car leur seul droit est de PAYER, leurs biens ont forcément été mal acquis ou par chance, ce sont tous des tricheurs sans conscience ni moralité.
Réponse de le 05/07/2012 à 9:35 :
Je pense que cela est la bonne solution, ce qui à terme provoquera la sortie de l'Euro, mais tous le monde s'en fou. Nous serons alors dans un pays entièrement assisté avec une élite de crane d??ufs, qui se seront mis hors du système cars disposant de privilèges liés a leurs fonction
Réponse de le 05/07/2012 à 9:38 :
Vous avez raison. En France, il vaut mieux avoir un salaire moyen et se la couler douce plutôt que de bosser comme un dingue, créer des emplois etc. C'est désormais ma philosophie de vie, le travail est trop taxé, il n'y a plus de mérité à bosser, créer des emplois et de la croissance pour le pays. Il vaut mieux être salarié moyen avoir ses RTT et ne pas en faire trop :/
a écrit le 05/07/2012 à 9:07 :
Ou comment faire fuir les derniers capitaux français... Je suis ok sur le principe que celui qui gagne plus doit contribuer plus au financement de la collectivité... c'est indéniable, mais là, il y a des abus... Je suis en profession libérale, j'accumule les heures pour pouvoir vivre aisément... mais au final, là, ce que l'état me pousse à faire, c'est réduire mon nombre d'heures pour gagner moins, donc m'appauvrir et payer moins d'impôts... mesure totalement ridicule... Toutes les personnes qui boivent et brûlent leur RSA ne devraient-ils pas non plus contribuer à l'IR ? ne serait-ce qu'un paquet de cigarette par mois (5 euros par mois soit 60 euros /an ?) je pense que oui, ça responsabiliserait un peu les gens et ils se bougeraient surement un peu plus pour gagner plus (phrase chère à notre ancien président). Comment se fait-il, qu'en France, moins d'un actif sur 2 paye des impôts ? c'est ça la grande question... Comme en comptabilité pour augmenter le chiffre d'affaires, il n'y a pas 50 milles solutions : soit on augmente le prix, soit on augmente les quantités. Notre cher président préfère augmenter les prix plutôt que la quantité, alors que c'est là qu'est le problème : 28 millions d'actifs et à peine 14 millions de contributeurs à l'IR. sans compter tous ceux bénéficiant d'aides sans contrepartie ( je ne parle pas des étudiants qui, eux, contribueront plus tard et qu'il faut vraiment aider, mais plutôt de tous ces gens qui glandent, qui mendient devant les McDo avec des meutes de loups, on se croirait dans des camps de trappeurs canadiens...)
Réponse de le 05/07/2012 à 9:27 :
Bien d'accord, mais il convient de corriger un fait: moins d'un français sur deux paye de l'impôt sur le revenu, exact, mais TOUS les français, ou plus exactement les habitants français, payent de l'impôt: CSG, TVA, TIPP, impôts locaux, droits divers et variés... Le panel est tellement large que personne n'y échappe!
Réponse de le 05/07/2012 à 9:27 :
on ne peut pas demander aux gens qui ont le rsa/rmi de payer des impots, par contre il serait urgent de leur demander d'appliquer le 'i' de insertion, avec du travail obligatoire au service de la collectivite ( mais en france, c'est anti social de demander aux gens de travailler s'ils 'n'ont pas la chance d'avoir envie')
Réponse de le 05/07/2012 à 9:45 :
Payer plus pour le système social, je ne suis pas contre mais il faudrait que ça se fasse comme dans les pays du Nord avec un système efficace et un libéralisme sur le travail et l'emploi.
Si c'est payer toujours plus pour avoir toujours plus de chômeurs, de gens aux RSA et d'assistanat, ça n'est plus possible, on va dans le mur.
Réponse de le 05/07/2012 à 9:47 :
On peut demander aux gens au RSA de payer 1% de TVA ! Ces gens cumulent beaucoup d'aides redistribués (logement, transports, énergies, école, cantine, garderie, exonérations diverses etc.). Tout le monde doit contribuer.
Réponse de le 05/07/2012 à 10:38 :
Allez y au RSA vous verrez que ce n'est pas facile d'aller pleurer à droite et à gauche pour toucher quelques euros de plus....
a écrit le 05/07/2012 à 9:06 :
J?ai 57 ans, depuis 30 ans j?entends des hommes politiques qu?il faut d?une part cotiser obligatoirement aux caisses de retraites, et d?autre part prévoir que la retraite des différentes caisses ne sera pas suffisante et donc s?assurer d?autres revenus pour la fin de mes jours. J?ai suivi leurs conseils, j?ai épargné après avoir payé mes impôts, et aujourd?hui, je me rends compte que le capital accumulé pour ma retraite diminue après avoir payé les impôts et tenu compte de l?inflation. Je ne parle même pas des pertes en capital pour les placements mobiliers. Je me sens profondément lésé et volé.
Réponse de le 05/07/2012 à 9:28 :
et encore, ca, c'est que le debut... quand vous allez voir ce qui va vous arriver/ votre retraite, vous allez tirer la tete !
Réponse de le 05/07/2012 à 9:29 :
Il vous reste l'assurance vie. En fait, tout le budget est dicté par les banquiers et les assureurs: seule l'assurance vie échappera au matraquage, car elle subit depuis peu une collecte nette négative. Or, comment sont financés nos déficits? Je vous laisse deviner...
Réponse de le 05/07/2012 à 9:36 :
L'assurance vie, il faut voir laquelle parce que vu le taux faible chez certaines même avec une fiscalité, des actions bien placées ou un bon immobilier rapporteront plus !
Réponse de le 05/07/2012 à 10:59 :
Actions = dividendes = impôts
Immobilier = impôts multiples

Ne cherchez pas, les types de Bercy sont des pervers qui ont tout prévu

Vous allez casquer !
a écrit le 05/07/2012 à 8:59 :
pourquoi n'ented on jamais parler de plafonnement des retraites élevées ? pourquoi les retraités bénificient ils encore de 10% d'abattement pour frais professionels ? pourquoi seuls les actifs et les jeunes doivent faire des efforts ? pourquoi les retraités qui se sont votés à eux meme des retraites indécentes au regard de ce que touche un actif faisant le meme boulot, conservent ils tout ces avantéges ? pourquoi ne payent ils pas plus pour leur santé alors qu'ils représentent 60% du cout de la sécu ? pourquoi ceux qui sont partis à 55 ans à la retraite sont ils tant épargnés alors que les générations suivantes n'en auront pas ou mourront avant ? les jeunes et les entreprises ont bien raison de vouloir quitter ce pays saigné par ces rentiers qui jouissent des croisières costa et thalasso et villa à marakech alors que le reste de la population trime chaque jour un peu plus ! quel interet de rester dans ce pays ???
Réponse de le 05/07/2012 à 9:31 :
100 % d'accord. Et un alignement du taux de la CSG sur celui des actifs. Les petites retraites ne seront pas touchées, elles en sont exemptées.
Réponse de le 05/07/2012 à 10:24 :
On pourrait ajouter : pourquoi la génération qui a creusé, comme JAMAIS auparavant, la dette financière ET écologique, pleure-t-elle pour son épargne déjà douillette, alors que la plupart des jeunes actifs n'ont même pas de quoi se payer des vacances décentes ? Et pourquoi pleure-t-elle quand on veut installer des éoliennes dans le paysage alors qu'elle chauffe sa maison à 20°C, quand d'autres crèvent la dalle dehors ?
Faut-il rappeler à quel point le patrimoine est concentré dans les mains des seniors dans ce pays ?
Cette génération, qu'il faudrait l'appeler "GENERATION ATTILA" tant elle laisse à la suivante un pays - voire un monde - à bout de souffle, n'a même pas été foutue de provisionner assez pour sa propre retraite et sa dépendance. Marre des vieux qui sont propriétaires (c'est à dire riches, au moins par rapport à la majorité des Français) et qui voudraient que la collectivité finance leur dépendance pour qu'ils puissent transmettre leur maison à leurs enfants, et qui votent Sarkozy pour qu'on abaisse ENCORE les droits de succession. Et qui sont prêts à se barrer en Suisse pour ne surtout pas participer au financement de choses aussi inutiles que la santé et l'éducation publiques - inutiles car eux se font soigner et envoient leurs gosses dans le privé !
Le jour ou ce pays arrêtera de favoriser la rente pour encourager le travail, il aura sorti un pied de la tombe !
Réponse de le 05/07/2012 à 10:55 :
@ BenJ, c'est un plaisir de vous lire. Cette génération ATTILA aura vécu à credit toute sa vie au crochet de la societe (du plan Marshall aux 1800 Mds de dette aujourd'hui), bénéficie du régime par répartition et est la plus grande cause de déficit de l'assurance maladie. J'oubliais l'effet d'aubaine de l'immobiler de ces 15 dernieres années. Maintenant qu'il faut payer, ça chouine.
a écrit le 05/07/2012 à 8:53 :
Au fait, Hollande est étrangement absent en ce moment! Il est vrai qu'il y a une avalanche de mauvaises nouvelles. Sarkosy avait au moins le courage d'être en première ligne dans les moments difficiles! Il a d'ailleurs pris beaucoup de coups ! Ah, c'est vrai, Hollande avait dit qu'il ne gouvernerait pas! Alors il va de dîners de gala en réceptions et surtout, avec beaucoup d'autorité et de courage, reste totalement inexistant.
a écrit le 05/07/2012 à 8:49 :
Attention, réaliser que quand on gagne environ 80000 euros par mois, on fait partie des 2% des français ayant les plus haut revenus. C'est mon cas, et je suis fier de payer des impôts. Je souhaite seulement qu'ils soient correctement utilisés. Et quand on voit que le gouvernement précédent a augmenté la dette d'environ 10000 euros par français en 5 ans, je ne pense pas que l'on puisse dire que la droite sait gérer. N'importe quel gestionnaire avec ces compétences, dans le privé, aurait rapidement été mis à la porte.....
Réponse de le 05/07/2012 à 9:22 :
Vous venez de vous réveiller? Apparemment on vient de traverser une des plus graves crises économiques depuis les années 20 mais bon...
Réponse de le 05/07/2012 à 10:33 :
Ah, ces sarkozystes...aujourd'hui ils nous bassinent avec la "pire crise depuis 1929", alors qu'à l'été 2007, quand tous ceux qui avaient un peu de jugeote se préparaient à cette crise, qui avait déjà commencé, leur gourou a essayé - sans rire ! - de nous vendre un "choc de confiance" avec son paquet fiscal de bric et de broc (prétendre favoriser le travail, comme il le disait, en abaissant encore les droits du succession et en allégeant comme jamais la contribution des plus riches avec le bouclier fiscal, franchement, fallait oser !)
a écrit le 05/07/2012 à 8:42 :
la course au prix bas depuis des années a été une folie dans des pays à niveaux de prestations social élevé.

prix bas, implique que les salaires n'augmente plus ou si peut, que les usines fermes.
ce pays n?innove plus, et quand il trouve quelque chose c'est pour le faire fabriqué en Asie.

Pourquoi n'as t-on pas expliqué au Français qu'ils devaient accepter de payer les choses un certains prix pour conservé leur système social?

nous allons tous perdre et en premier sera la disparition du CDI, vous verrez!
Réponse de le 05/07/2012 à 9:40 :
Parce qu'ils n'ont plus d'argent ???
Le low cost n'est pas un problème, ce qui compte c'est la valeur ajoutée et la marge. Le vrai problème en France c'est que l'on veut sauver des emplois qui n'apportent rien au pays et que l'on fait fuir les entrepreneurs sur des secteurs clés !
a écrit le 05/07/2012 à 8:27 :
Gagnant bien ma vie 12 à 13 h de boulot jour ! Je décide de ne plus acheter français : ni voiture ni mobilier ni voyage ni banque et tout par internet , je n échapperai pas a la TVA ni aux impots certes mais au moins je vais collaborer au bien étre des camarades ! tous en clio à 1000€/mois ça va être beau le collectivisme...
Réponse de le 05/07/2012 à 8:41 :
Bonne petite bagnole la Clio d'ailleurs mais produite à l'étranger
Réponse de le 05/07/2012 à 9:18 :
Comment se-fait-il que les "personnes du voyage" puissent se permettre des Mercedes et Land Cruisers pour tirer leurs caravanes? Ils ne travaillent pas et n'ont pas de domicile a payer toutes les taxes, mais par contre peuvent se permettre des voitures de luxe? Il y en avait environ 200+ en attente de s'installer dans un stade de Rugby ici dans le Sud Ouest.... Je gagne raisonnablement bien ma vie mais je ne conduit pas une Mercedes! Mais une vielle VW... Si il faut augmenter les impots et charges sociales, il faudrait revoir la "fraude" avec a secu et autres aides sociales de l'etat. Je pense que ca creerai pas mal d'emploi tout ca en plus!
Réponse de le 05/07/2012 à 9:42 :
Oui, dans ce pays, on en arrive à un collectivisme où tout le monde va gagner 1500 ?, où le mérite de créer des emplois et de la croissance a été flingué, et où l'on ira tous vers la paupérisation d'ici 20/30 ans. Quand on aura 60% de retraités (pauvres vu le niveau pitoyable des retraites et les taxes sur l'épargne etc.) et pratiquement plus d'actifs, on va bien rigoler :(
a écrit le 05/07/2012 à 8:27 :
ils sont devenus fous, a quand la paix fiscal dans ce pays!
Réponse de le 05/07/2012 à 10:30 :
Pas avant que le pays ait remboursé ses dettes !
a écrit le 05/07/2012 à 7:59 :
Bon vent ... et bonne chance
C'est une fois qu'on est parti que l'on prend conscience que finalement on est pas si malheureux que ça en France.

Un exilé revenu de l'étranger et heureux
Réponse de le 05/07/2012 à 8:36 :
Bonne chance à vous aussi. En ce qui me concerne, c'est une fois que je suis parti que j'ai compris pourquoi la France allait devenir un désert économique. UN exilé tjrs à l'étranger et également très satisfait (comme des milliers d'autres apparemment)
Réponse de le 05/07/2012 à 9:08 :
Moi aussi, je suis parti, j'ai 2 entreprises, observe ce que font les politiques en France, la prochaine étape sera sans doute prendre la nationalitè allemande.
Quel gachis surtout cette jeunesse exploitée.
Je suis d'accord sur la nécessité d'un contrat social, mais comment voulez vous résoudre un problème en ayant au pouvoir depuis 30 ans ceux qui ont accepté la politique de la dette.
Réponse de le 05/07/2012 à 9:23 :
@lajaja38: Effectivement l'expatriation peut être une expérience troublante, soit on réussit soit on rentre...
a écrit le 05/07/2012 à 7:52 :
Mesure communiste - comment confisquer pour appauvrir la population et détourner de l investissement
a écrit le 05/07/2012 à 7:45 :
Et la pauvreté pour tous !
a écrit le 05/07/2012 à 7:36 :
J'ai décidé de quitter la France et d"abandonner ma nationalité française avant de tout perdre
Réponse de le 05/07/2012 à 7:52 :
Bon voyage
Réponse de le 05/07/2012 à 16:40 :
oui mais comment faire....
a écrit le 05/07/2012 à 7:34 :
quand le seul remède proposé par ces pic sous est l'augmentation des des impôts , alors on peut conclure que ce sont de piètres gestionnaires incapables de gérer les diverses administrations.et vive la démagogie.
a écrit le 05/07/2012 à 7:23 :
@ La Tribune, on devrait se renseigner avant de dire n'importe quoi :"Avec le passage au barème de l'impôt, certains contribuables seront avantagés, ceux dont les revenus sont modestes et dont les suppléments de revenus sont imposés dans les tranches de 5,5% ou 14%. Mais ils ne représentent pas la majorité des épargnants." Aujourd'hui, un épargnant modeste peut opter pour l'imposition au barème. Par conséquent, celui qui a opté pour l'imposition au barème se retrouve lui aussi pénalisé par la hausse des contributions sociales. Et oui, même les gens modestes devront payer, car ils seront déjà trop riches !
a écrit le 05/07/2012 à 7:20 :
Tout revenu dépassant les 12000 euros nets imposables annuels seront désormais imposables à 100 %. Comme ceci, tout le monde aura le niveau de vie d'un pauvre. Qu'en pensez-vous ? C'est juste, non ? Exonération prévue pour nos élus tout de même....
a écrit le 05/07/2012 à 6:58 :
il y a trois fois le montant de la dette en placement sans compter l'immobilier alors arr^tez de pleurer et battez vous pour que la BCE finance en direct les Etats , là est le coeur du problème
Réponse de le 05/07/2012 à 8:59 :
parce que vous croyez que les etats reduiront leur depenses s ils se financent en direct aupres de la BCE?? c'est ouvrir la boite de Pandore!!!!
D'autant plus que la BCE porte déjà dans son bilan de la dette des états européens!!!!
a écrit le 05/07/2012 à 6:52 :
Oh ! Les pauvres petits riches vont payer lourdement leur dix années à s'être copieusement engraissés sous 10 ans de gouvernement de droite ! Un dégraissage par la gauche ne leur fera pas de mal, au contraire. Qu'ils fassent profiter de leur graisse au plus maigre !
Réponse de le 05/07/2012 à 7:29 :
C'est avec des raisonnements comme le votre que la France va finir sans plus personne pour y créer de la richessse, et il ne restera plus que des dettes à se partager ...

Il n'y a rien prendre aux uns pour donner aux autres, mais il faut donner à chacun la possibilité de travailler et de vivre dignement de son travail. Si les gens ayant des moyens n'investissent plus et/ou quitte la France alors ce sera une misère généralisée.

Depuis 1999, il y a 625 milliards (en solde, cad entrées - sorties) qui ont quitté la France, et si on ne fait rien alors cela va se traduire par une désindustrialisation massive.

Il faut donc, au contraire de ce gouvernement, faire en sorte de récompenser ceux qui investissent en France en maintenant les impôts à un niveau comparable aux autres pays dans la mesure où leurs investissements créent de l'emploi et des activités non délocalisables facilement.
Réponse de le 05/07/2012 à 8:16 :
Il y a donc encore des ignares frustres pour tenir des raisonnements aussi ridicules. C'est frnachement desolant. La richesse est dans le travail et je suis pleinement d'accord avec Paulo. Je n'ai pas attendu que ca me tombe tout cuit dans l'assiette, j'ai bosse longtemps et durement et j'en suis fier. Je ne denigre rien ni personne ni ne juge. Que chacun se regarde avant de se lamenter. Il y a ceux qu'il faut aider et ceux qui devrait s'aider eux-memes avant de compter sur les autres.
Réponse de le 05/07/2012 à 8:59 :
A droite toute vous répond: dans 5 ans nous aurons un gouvernement revanchard, qui demandera aux salariés de travailler 10 heures par semaines gratuitement pour renflouer les entreprises. Cela vous choque! mais la posture est aussi stupide que la votre.
Réponse de le 05/07/2012 à 9:01 :
@A GAUCHE TOUTE, bonjour, j'ai eu l'avantage!!!!!! dans mon job de travailler dans les pays à gauche toute et plus mais cher "camarade" vous n' avez aucune idée de ce qu'est un pays où il faut bon vivre pour les camarades riches et politiques ceux du bureau de la province, du quartier où les pauvres étaient encore plus pauvres que nos plus démunis. A gauche toute vive la Corée du Nord Cuba et l'ex URSS mais j'oublais vous auriez une médaille pour votre commentaire un artcicle dans la gazette du parti et un bon verre d'alcool fort pour mieux vous endormir, allez à GAUCHE TOUTE prenez un vol pour sortir de ce pays la France.J'espère que vous avez voté pour M. Mélenchon le visionnaire de demain à la sauce URSS . Un français pas de gauche qui paie des impôts en milliers d'euros et content de pouvoir aider ceux qui en ont besoin mais contre tous les politiques de droite comme de gauche qui ne sont que des profiteurs des deniers des contribuables comme dans les pays que vous allez l'air d'aimer. La politique tue l'avenir et plus particulièrement les "visionnaires" de gauche type M. Mélenchon,M. Besancenot et la chère Nathalie des humoristes pas des gens responsables.
Réponse de le 05/07/2012 à 9:04 :
Oh ! Avec tout ce que vous avez pu accumuler en 10 ans, vous pourrez bien payer un petit peu quand même. Comme quoi, les riches de ce pays ne sont que de sales égoïstes !
Réponse de le 05/07/2012 à 9:38 :
Pour vous, c'est quoi, un riche? Un gros bien visqueux qui Émile des euros sur des comptes jusqu'à ce qu'ils débordent? Et l'emploi créé ? Et la consommation générée? Et les études faites avant pour y parvenir? Et les heures de travail? Ne confondez pas un rentier et un entrepreneur qui a réussi! Quelle lamentable mentalité!
Réponse de le 05/07/2012 à 9:41 :
@ A GAUCHE TOUTE, prenons votre raisonnement et disons que les plus aisés et la classe moyenne dite supérieure décident de quitter la France et de partir soit comme entrepreneur soit comme ingénieur soit comme personne innovante..... pas loin juste à nos frontières. Qu'ils vident leur compte et transfèrent leur épargne, bel avenir pour la France au mieux un pays au niveau de la Grèce au pire un pays du sud saharien. mon pauvre vous êtes aigri et pourquoi parce que sur le fond votre vie passe à critiquer ceux qui ont réussi ceux levés de bonne heure pour aller travailler ceux qui n'ont pas comptés leurs heures ceux qui ont décidé un jour de prendre des risques mais il est vrai que rester à glander et pourrir ceux qui sur le fond par leur impôt vous fond peut-^tre vivre, belle réussite perso, mais avez vous vous envi de réussir par le TRAVAIL je me pose la question. Ne soyez pas vexés tout le monde à droit à la parole et tapez sur ceux qui vont au restos comme bon leur semble voilà votre pb "ces gens la" allez passez une bonne journée et un bon resto ce soir avec une bonne bouteille dont le prix importe peu et oui qu'elle joie d'avoir du blé qu'en pensez vous. Au fait vous peut-^tre touchez une aide?????? CAF, Conseil général, région ASSEDIC grâce aux impôts de ces profiteurs!!!!!!
Réponse de le 05/07/2012 à 10:34 :
Il y a un proverbe Arabe qui me semble bien résumer : "ne mords pas la main qui te nourrie" ... Le problème aujourd'hui n'est plus les riches et les pauvres, c'est de trouver un équilibre entre toutes les couches sociales afin qu'aucune ne jette l'éponge et qu'ensemble on progresse. Si on tabasse les riches (il faut encore définir la notion de riche) alors il n'y aura plus que des pauvres, et la France sombrera dans le tiers monde ... Quels sont nos atouts ? En quoi, la France est capable de survivre à un éffondrement brutal ? Nous n'avons rien de particulier qui nous permet un avantage compétitif indiscutable (sauf l'énergie nucléaire en voie de sabotage) ... Donc, tout repose sur la volonté d'entreprendre et d'investir ... Si on enlève cela on meurt !!!
Réponse de le 05/07/2012 à 10:43 :
C'est ca cassez vous tous ca fera baisser l'immobilier....
Réponse de le 05/07/2012 à 10:58 :
Au riche, c'est la société qui l'a nourrit (donné un cadre sûr, infrastructures,etc) au riche de ne pas mordre la main qui la nourrit et rendu possible sa réussite ( sauf bien sur si vous êtes un héritier!)
Réponse de le 05/07/2012 à 11:06 :
J'avais oublié que La Tribune était lu par des ultra-libéraux ultra-narcissique et ultra-égoïstes, qui détestent partager et préfèrent s'engraisser sans fin. Ah ! que ça fait mal de se dire qu'il faut savoir partager tout ce fric que l'on accumule avec les autres !
a écrit le 05/07/2012 à 4:04 :
Les français ont élu un père Noël qui a distribué des cadeaux pour acheter des bulletins de vote (ARS...) Maintenant, la hotte est vide, il faut la remplir. Ceux qui pensent qu'avec le livret A + les assurances vie vont protéger leur épargne se trompent. La montagne des dettes va devoir être effacée par de la gomme magique. Alors dépensez
Réponse de le 05/07/2012 à 8:18 :
si tu dépenses tu payes de la taxe ! C est un comportement de riche ça ! Faut pas dépenser faut pas gagner d argent faut pas transmettre à tes enfants ni à ta femme faut que tu penses aux camarades qui ne font pas tout ça !! Sommes nous tous égaux devant l intelligence ??
a écrit le 05/07/2012 à 2:27 :
Je fais partis de ceux qui sont en tranche maximum + ISF etc. Je paye des impots sur tous les continents a titre personel et profesionel. De tous les gens dans mOn cas cela fait bien longtemps que la majeur partie du capital et securisée. Il nous reste en moyenne 20% en france. Pour ma part cela represente tout de meme plus de 500k€ d impots annuel a titre persoet ISF. Et bien j en ai assez. Je demenbre par "appartement" mes actifs france pour descendre sous la tranche ISF. Quant a mes revenus perso, j ai 1000 moyens de les gagner ailleur. Je suis degouté mais meme si tres ataché a ma terre la mobilité n est pas un probleme . Garder un appart a paris et une maison sur la cote , parfait pour les vacances et si ca leur suffit alors nickel. Il faut toujours laisser un os a ronger...
Réponse de le 05/07/2012 à 6:54 :
Un pauvre petit riche qui annonce la couleur : Monsieur veut frauder. Vous méritez de faire une lourde peine de prison, alors que nous devrions confisquer votre patrimoine !
Réponse de le 05/07/2012 à 7:09 :
Vous ne voyez même pas que ces propos sont une provocation et n'ont aucune réalité ?
Réponse de le 05/07/2012 à 8:18 :
A Gauche toute a visiblement une enorme frustration quelque part et mieux vaut s'en prendre aux autres que se poser des questions sur soi-meme. Pitoyable.
a écrit le 05/07/2012 à 0:58 :
Ce que je trouve hallucinant c'est que tout est taxé jusqu'à rapporter bien moins que l'inflation dans la majorité des cas. Sauf, effectivement, PEA et AV ...
Objectivement, je ne sais pas quelle gueule la "croissance" va avoir en 2013, mais je ne vois pas comment le chiffre pourrait être positif.
Réponse de le 05/07/2012 à 6:44 :
Croissance? Non en France on ne produit que des chômeurs et de la récession en 2013 entre -3 et-5!
a écrit le 05/07/2012 à 0:38 :
sympa pour les entrepreneurs qui se rémunèrent en dividendes. quelle bande d'enarques !!
a écrit le 04/07/2012 à 23:40 :
Donc le mieux est de vendre les actifs placés dans les outils de production pour acheter de la pierre et faire encore monter le prix de l'immobilier (seul actifs ayant la faveur de nos politiques= voir leurs déclaration de fortune) et ainsi faire encore monter les loyers.
Réponse de le 05/07/2012 à 6:33 :
Non car l'immobilier locatif sera très fortement taxé à la revente, idem pour les résidences secondaires. Vous pouvez en revanche acquérir une magnifique demeure à l'étranger et vous y installer en changeant de nationalité. Le gouvernement ne peut rien contre ça. Sinon, plus simple, l'or, que vous vendrez à discrétion ailleurs qu'en ce pays.
Réponse de le 05/07/2012 à 6:44 :
J ai la chance d etre partis en expatriation, je crois que je ne suis pas pret de rentrer et surtout je vais vider mes actifs en France. Je ne peux tolerer que le produit de mon epargne que je construit chaque jour en tant que salarie, ok bien paye, pour financer les etudes de mes 4 enfants et ma retraite me soit confisque a hauteur de 60%. Je veux bien etre solidaire mais pas le pigeon qui prends des risques qui bosse dur et qui se fait plumer par ceux qui n en prennent aucun.
a écrit le 04/07/2012 à 23:14 :
J'ai bien compris.je gagne très bien ma vie et j'avais l'habitude d'investir dans les entreprises,de faire du logement locatif à loyers modérés, à employer des gens au domicile...etc
Maintenant je serre les boulons. Je n'investit plus un centime d'euro et je fais le dos rond. Ce gouvernement d'aventuriers à réussit son pari: mettre la france à l'arrêt. bravo!je vais devenir un peu moins riche mais la masse des employés et ouvriers va devenir de plus en plus pauvre..super!
Réponse de le 04/07/2012 à 23:38 :
Hélas tous les entrepreneurs font ce même constat et sont en train de prendre le même type de décision.
Réponse de le 05/07/2012 à 6:45 :
On fait tous pareil! Malheureusement !
a écrit le 04/07/2012 à 22:52 :
PSA ne sait pas vendre ses voitures et dénicher les bons segments de marchés, ce n'est pas grave , notre bon gouvernement va taxer tous les citoyens pour combler le gouffre. Mais au fait j'y pense pourquoi ne pas nous imposer une nouvelle taxe supplémentaire : l'incompétence stratégique . A coup sur on va vite combler les 30 milliards de dettes pour 2013.
a écrit le 04/07/2012 à 22:48 :
la gauche caviar fait un peu de fumée . L' heure de la rigueur volontaire ou imposée a déjà sonné . Les mesures qui seront prises seront les mêmes que chez nos cousins latins . La rigueur sera mutualisée !
Réponse de le 05/07/2012 à 6:46 :
Non c est la dépression qui se mutualise!
a écrit le 04/07/2012 à 22:42 :
code du travail le plus archaïque d' Europe + fiscalité la plus compliquée + taxation la plus lourde = entreprise non compétitive sans investissement pour la recherche et l'innovation c'est à dire entreprise qui va couler. bravo au gouvernement qui a décidé de nous embarquer vers un modèle social ou moment ou nous avons besoin d'un modèle ultra libéral !!
la seul indice de croissance va être celui du nombre de chômeurs en France, merci Francois
Réponse de le 04/07/2012 à 23:11 :
Le 6 mai, vous l'avez élu!
Réponse de le 05/07/2012 à 6:47 :
Pas moi ! Mais beaucoup d inconscient l on fait!
a écrit le 04/07/2012 à 22:41 :
Quand les riches s' appauvrissent les pauvres meurent de faim.
A méditer.
Réponse de le 04/07/2012 à 22:58 :
A-t-on vraiment vu des riches s'appauvrir? Pas depuis la Révolution...
Réponse de le 05/07/2012 à 0:01 :
Notez que pour obtenir une place de port pour un voilier, vous devrez aujourd'hui patienter pendant 25 ans sur liste d'attente à Hyères ou à Arcachon. La France n'est pas si pauvre !
De plus, la majorité des stations de ski battent leurs records de fréquentation chaque année
Réponse de le 05/07/2012 à 7:55 :
L'année dernière! Attendez un peu...
Réponse de le 05/07/2012 à 8:51 :
Oui c'est vrai, mais combien y a t il d'étranger?
a écrit le 04/07/2012 à 22:36 :
Bonnes mesures anti accumulations. Consommer permet à l'économie de prospérer. Et maintenant thésauriser permettra à l'état de se desendetter. Que du bon.
Réponse de le 04/07/2012 à 22:47 :
Consommer quoi ? Des produits de mauvaise qualité importés ?
Accabler les entreprises avant qu'elles ne reconstituent leurs faibles marges (je ne parle pas des saigneurs du CAC 40) c'est la pire des politiques !
Pour prendre mon cas personnel, c'est wait and see : serrage de coûts, pas d'investissements si ce n'est le minimum pour la pérennité de la boite, pas d'embauches à durée indéterminée
Réponse de le 04/07/2012 à 22:48 :
N'importe quoi. Le "riche" qui consomme, ne peut pas, ou très peu, déduire ces consommations de son revenu. Donc il paie toujours autant d'impôt. Si vous lui en prenez plus, c'est l'Etat qui va dépenser plus. Je ne suis pas convaincu, mais alors pas du tout, que ce soit à bon escient...
a écrit le 04/07/2012 à 22:25 :
Si vous aimez la politique, n'hésitez pas à visiter mon blog, une politique pour la classe moyenne
http://politiquefutur.canalblog.com/
a écrit le 04/07/2012 à 22:22 :
Si vous aimez la politique, n'hésitez pas à visiter mon blog, une politique pour la classe moyenne
http://politiquefutur.canalblog.com/
a écrit le 04/07/2012 à 22:19 :
Flamby dans toute sa puissance ou comment se tirer une balle dans le pied au moment ou il faut courir... Continuons à taxer de plus en plus ceux qui créent de la richesse et continuons dans l'assistanat ! Quand nous serons tous smicards car il n'y aura plus aucun intérêt à travailler plus ou mieux puisque l'on se fera confisquer la richesse produite, la France sera morte et nous avec. Nous sommes dans le mur et Flamby préfère achever le malade plutôt que d'entrer dans un cercle vertueux de création de richesse... Dans 5 ans, une révolution ou un régime fasciste ?
a écrit le 04/07/2012 à 22:11 :
Bien venu chez les soviets , dans ce Pays il faut mieux rien foutre car on vous prends tout .
Réponse de le 05/07/2012 à 9:27 :
Bien d'accord ! Cela fait seulement quelques années que je parviens à gagner ma vie correctement, sans plus, et je vois arriver des impôts de partout cette année parce que j'ai eu l'idée idiote de créer mon entreprise (sans salarié) pour en vivre. C...nnerie ! Comme ma retraite reversée à 100% ne sera plus forte si je vais jusqu'à l'âge maximal (66 ans et trois, selon la loi actuelle), soit dans plus de 9 ans maintenant, je me demande si je ne vais demander à la mairie de mon bled de m'accorder une place de jardinier : C'est reposant et dénué de toute responsabilité ! Et je rentrerai dans la tranche des non imposables. Vive la France !
a écrit le 04/07/2012 à 22:00 :
C'est ce qu'avait aussi fait, entre autre, Roosevelt. Et qui avait permis à l'Amérique de redémarrer et d'éviter une guerre civile.
Réponse de le 04/07/2012 à 22:21 :
Non, Roosevelt a certes posé les base de l'Etat Providence aux USA, mais il n'a pas nié un différentiel de compétitivité écrasant et des prélèvements obligatoires déjà confiscatoires. Ses solutions ne sont pas adaptées à toutes les causes indifféremment.
Réponse de le 04/07/2012 à 23:38 :
Roosevelt c'était quand déjà ? Ah oui, ça me revient, c'était hier et en Europe, oui oui, le même contexte. Le parfait exemple à suivre en effet, enfin la pensée moderne nous atteint, merci.
a écrit le 04/07/2012 à 21:38 :
Le gouvernement répète tous le 3 mots "justice". Commençons par aligner les systèmes de retraite du privé et du public. Supprimons les allocations familiales pour les revenus supérieurs à 10000 euro mensuels par foyer. Voilà 2 exemples de justice dont la gouvernement ne parle pas.
a écrit le 04/07/2012 à 20:47 :
Pauvre riche! C'est sûr que cela prive les gens de revenus importants, mais si j'ai bien compris ceux que l'on va davantage taxer ne sont ni les miséreux qui se battent pour se loger et donner à manger à leurs enfants chaque mois, ni les classes moyennes qui consomment l'essentiel de ce qu'ils gagnent et remettent l'argent dans le circuit. Ils ne vont pas être mis en danger, ni en souffrir, ni être ruinés. Nous sommes en temps de crise exceptionnel, quand les temps seront meilleurs, la fiscalité redeviendra plus favorable aux riches épargnants. L'intérêt général prévaut sur les intérêts particuliers, non?
Réponse de le 04/07/2012 à 21:10 :
Et quand les temps seront plus mauvais car plus personne n aura 1 euro t y a pense lalali: démagogue !!!!
Réponse de le 04/07/2012 à 21:18 :
Erreur grossière : nous ne sommes pas en temps de crise exceptionnelle. Celle-ci va durer aussi longtemps que l'on taxera immodérément les revenus comme actuellement et sera d'autant plus dure que les taxes seront augmentées. Le seul moyen de sortir de la crise des Etats providentiels obèses est de baisser massivement les impôts (et d'en tirer toutes les conséquences quant à la privatisation de nombreux secteurs publics). Il faudra sans doute que la crise entre en phase aiguë et violente pour que les socialistes renoncent enfin à leur délire fiscal.
Réponse de le 04/07/2012 à 21:24 :
Vous êtes toujours autant dans la finesse mon trollounet !
Bouh que de mauvaises lectures mal assimilées !

On ne demande pas, nous les citoyens normalement constitués, la fin de l'Etat, on demande juste un peu de rigueur, de justesse, d'intérêt général, de mesure, c'est tout ...
Réponse de le 04/07/2012 à 21:32 :
@Lalali
Demagogie honteuse ! « ....la fiscalité redeviendra plus favorable.....» la fiscalité ne reviendra JAMAIS plus favorable ! vous prenez vos desir pour des realités !!!!!!
L' I.R fut crée en 1914 de maniere temporaire !!!! Tellement temporaire qu en 2012 je paie toujours cet impot !!!!!
Evidemment si vous ne payer pas d impot : c est une autre histoire !!!
Réponse de le 04/07/2012 à 21:57 :
Ahh, le brave Henri, qui a tout fait et même vécu en URSS ! Un champion, on vous dit ! Vous êtes libre à dîner, un de ces soirs ? Il y aura plein de gens comme vous, avec des expériences fascinantes...
Réponse de le 04/07/2012 à 22:15 :
@ Satan
Mon cher cornu
Vous êtes donc le plus vieux contribuable vivant (1914-2012)
À cet égard, recevez tous mes respects et gratitudes ...
Réponse de le 04/07/2012 à 22:49 :
Qu'on ne s'y méprenne, il faut bien sûr baisser les dépenses de l'Etat et des collectivités, mais cela ne suffira pas... Beaucoup de personnes qui travaillent pour l'état sont désormais contractuelles, voire vacataires. Les services des hôpitaux et maisons de retraites sont en sous-effectifs, les collégiens sont à 29 par classe, les secrétariats et services administratifs sont sous-dotés, les économies de personnel n'offriront plus beaucoup de marges. Les économies sont à trouver ailleurs. Satan n'a peut-être pas entièrement tort sur la fâcheuse tendance des taxes à perdurer, mais ça n'est pas vrai. La taxe sur la vignette automobile a disparu, et sous la précédente présidence un certain nombre d'exonérations, d'abattements avaient été créés ou augmentés. C'est vrai qu'on arrive à des pourcentages élevés, mais de revenus non moins élevés. Qu'est-ce que vous proposez d'autre?
Réponse de le 04/07/2012 à 22:56 :
@ champion mon troll
Je suis très flatté que vous soyez mon plus fidèle lecteur mais là désolé de vous dire que vous voyez des bolchéviques partout !
a écrit le 04/07/2012 à 20:32 :
Quand vous dites ''baisse des dépenses publiques" bizarrement je comprends moins d'aide pour les miséreux et les travailleurs pauvres et jamais baisse des privilèges de certains
Quand une majorité de gens auront plus à gagner qu'à perdre, il en cuira aux plus nantis !
Réponse de le 04/07/2012 à 21:34 :
Parce que les priviliege de certains coutent peu !!
C est la magie de donner beaucoup a un petit nombre, et peu a un grand nombre !
a écrit le 04/07/2012 à 20:09 :
La machine à stupidité fiscale est en marche...ou est la réforme fiscale tant attendue?
Quid de la JUSTICE FISCALE lorsque l'épargne est taxée? Est -ce ainsi que l'on va permettre à ceux qui ne peuvent épargner de pouvoir le faire un jour? Qu'est ce que ces taxes qui pèseront à 53% sur le ménages alors qu'elles seront encore à 47% sur les entreprises ? Pourquoi ne pas réduire le nombre de minsitres, de députés? Instaurer une indémnité FIXE ET MINIMA pour les Maires et Conseillers Généraux, et en finir avec les voitures et chauffeurs, tous en train et avion, à tarifs trés encadrés. Voilà une ébauche de JUSTICE FISCALE, crédible. Ce qui est annoncé est une énième perversion du "socialisme" et même un social-démocrate ne s'y reconnaîtrait pas. Donc nous avons voté pour un chagement qui ne viendra pas, au mépris brutal d'un sarkozysme "en roue libre" arrive un ersatz de politique ultra-conservatrice en termes d'orientation budgétaire avec des restrictions qui sont imputées de manière complètement inégalitaire et surtout celui qui mettrait la finance au pas, se couche pitoyablement en pervertissant l'idéal au détriment du respect des engagements pour lesquels il à été élu. C'est vraiement pitoyable ce qui arrive à notre pays, fait le lit des Le Pen et consorts, ils n'ont plus qu'à attendre pour ramasser les miettes et en faire le vil ciment de leur propagande réductrice.
a écrit le 04/07/2012 à 20:02 :
Quel obérer de toucher 100 d'interets s'il n'en reste que 39,5 après impôt et csg et plus rien après l'Isf. Pour vivre heureux vivons caches.
Réponse de le 04/07/2012 à 20:25 :
Pour vivre heureux vivons hors de France...
60.5% plus l'ISF, ça nous fait une taxation autour des 80%.
Mais attention, la crise, c'est la faute des riches!!
Réponse de le 04/07/2012 à 21:16 :
Soit un capital de 1 000, il rapporte brut 3,2% soit 32 euros. L'impôt + Csg = 19. Euros et l'ISF 18 euros. Reste 1 euro -le risque de perte du capital. Conclusion :
Réponse de le 04/07/2012 à 21:39 :
votez avec vos pieds !
quittons la France !
Réponse de le 04/07/2012 à 21:53 :
Erreur, 19 + 18 = 37 euros d'impots pour 32 euros de revenus. Donc il manque 5 euros pour payer les impots
a écrit le 04/07/2012 à 19:59 :
On rendra coup pour cout
a écrit le 04/07/2012 à 19:56 :
Là c'est évident : Flambynou bosse pour les rentiers !
Mamy Gaga va continuer à baver tranquillement en plaçant son brouzouf en assurance vie détaxée et nous les gros bourrins de créateurs et d'entrepreneurs, on va se faire siphonner 60% de nos dividendes (après avoir payé l'IS)
Moralité : plus que jamais, dites à vos enfants qui en veulent, d'aller créer et entreprendre ailleurs
Pour nous c'est trop tard
Bienvenu en dictature étatique !
Réponse de le 04/07/2012 à 20:52 :
Si vous payez 60% de taxes sur les dividendes, c'est que vous en gagnez encore !
D'autres ne gagnent même pas assez pour vivre, se soigner, se loger, c'est indécent ce que vous dites !

Je vous rejoins sur la jeunesse sans espoir, face à l'avidité des 1% qui se gavent.
Réponse de le 04/07/2012 à 20:56 :
Il est clair que si c'est pour me faire racketter 60,5% de mon dividende, qui lui même est déjà net d'IS (ce qui fait un taux global de 73,67% IS compris!), je bosserai moins. Je ne vais pas me tuer à générer 100 € de bénéfice pour qu'il ne m'en reste que 26,33. Donc au final ça fera moins de rentrées fiscales, sans compter la TVA, et moi je me serrerai la ceinture, je m'en sortirait quand même. La solidarité, d'accord, mais là, ça va beaucoup trop loin. Qu'ils aillent se faire voire! Et dès que je peux, je me tire!
Réponse de le 04/07/2012 à 21:00 :
Vous êtes mignon aussi mon ermite : sortez votre calculette et regardez à combien est taxé aussi un smicard !
Vous allez tomber de votre chaise : CSG, cotisations, TVA, impôts locaux, redevance TV, TIPP etc !
Réponse de le 04/07/2012 à 21:38 :
@Henri,
il n est jamais trop tard pour bien faire !
il n est jamais trop tard pour partir !
bon voyage !
Réponse de le 04/07/2012 à 23:53 :
L'ERMITE, c'est bien sur une pensée juste. Quand on a on est nécessairement mieux que celui qui n'a pas. Mais cette considération morale sur la compassion et la solidarité n'est pas le sujet. Si cela suffisait à sortir de l'ornière ceux qui le méritent, ça se saurait. Je suis à l'aise, j'ai vraiment beaucoup bossé pour y arriver, sans rien au départ, j'ai fait mes semaines de 7 jours, mes journées de 10 ou 12 heures, mes cours du soir, passé des mois loin de chez moi. Maintenant on me dit que je suis un délinquant et que je dois rendre ce que j'ai gagné ou au mieux m'interdire d'en profiter pleinement. Pourquoi ?
Je veux bien payer plus d'impôts pour aider d'autres à s'en sortir et pouvoir aussi tenter leur chance. Mais croyez-vous un instant que ça va servir à cela ? Je suis volontaire pour aider des jeunes à démarrer, je donne la main bénévolement à des artisans pour les aider dans la paperasserie et les tracasseries de nos administrations notamment fiscales et les conseille dans l'organisation de leur commerce. Sans contrepartie. Ca c'est de la solidarité active. Et j'y consacre du temps et de l'argent. Tout ça nos amis du PS vont le casser.
Réponse de le 05/07/2012 à 8:34 :
L'être le plus pauvre au monde est l'enfant. Le sens de la vie n'est pas d'en faire un mendiant dépendant, mais qu'il deviennent riche dans tous les sens du terme, en connaissances, en culture, en relations? L'essentiel n'est pas la richesse, mais la façon dont elle a été acquise. Le plus juste est de mériter ce que l'on a, les autres n'ont cas en faire autant, ce qui éliminent tous ceux qui profitent, abusent ou surfacturent.
Il faut aussi s'intéresser à la façon dont on est pauvre avec ceux qui gaspillent, les oisifs ou qui s'investissent dans des valeurs négatives.
En période de crise, il est facile de penser de prendre aux riches pour donner aux pauvres. L'esprit d'égalité n'est pas forcément justice. Ce sont les riches qui créent les emplois et qui contribuent à la prospérité du pays. Ils ont aussi plus de moyens pour s'échapper. Si les riches s'appauvrissent, comment trouver un équilibre.
Il y aurait davantage à faire dans l'éducation pour apprendre à prospérer en rendant des services plutôt qu'à convoiter les richesses des autres. Le couple riches et pauvres doit faire des efforts pour mieux s'équilibrer, ce qui a été rarement fait dans l'histoire !
Réponse de le 05/07/2012 à 11:59 :
Donc je résume votre pensée : le riche créé de l'emploi, le pauvre touche les allocs. Bravo belle vue d'esprit. Vous parlez de mérite de la richesse. Dans cet article il est question d"épargne de gens à haut revenu. Concrètement ces gens qui gagnent déjà très bien leur vie (et tant mieux) mettent de l'argent de côté (et beaucoup !!!) donc ne consomment pas donc rend cet argent inutile pour la société. Il me parait normal, en temps de crise, de taxer plus sévèrement cet argent (qui je le re rapelle permet de faire des gains sans rien faire, on se rapproche de votre définition du pauvre).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :