Dépenses des ménages : les médicaments pèsent de plus en plus lourd

 |   |  288  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les prix des médicaments déremboursés progressent tandis que ceux dont la consommation est entièrement prise en charge par la Sécu reculent, constate l'Insee. Or, rigueur oblige, le nombre des médicaments déremboursés augmente...

Selon une étude de l'Insee dévoilée ce mercredi, hors dépenses hospitalières, la santé représente 10% des dépenses brutes de consommation des ménages, contre 8,9 % en 2000. Si les prix des médicaments suivent la même évolution qu'entre 2000 et 2010, la santé devrait voir son poids à nouveau progresser dans le caddie de la ménagère. Cette probabilité est forte, en raison de l'augmentation des déremboursements que la rigueur budgétaire impose à l'exécutif. Pour réduire le déficit chronique de la branche maladie de la Sécu, qui devrait s'élever à 6,7 milliards d'euros cette année, Marisol Touraine, la ministre de la Santé a déjà laissé entendre que des mesures seraient prises pour limiter le coût des dépenses de médicaments. De nouvelles vagues de déremboursements sont donc envisageables

Décalage entre prix bruts et prix nets

Ces déremboursements expliquent le décalage entre l'évolution des prix bruts et nets des médicaments. Entre 2000 et 2010, les prix bruts des médicaments ont diminué en moyenne de 1,8 % par an tandis que les prix nets augmentaient de 0,6% sur la période.Pour mémoire, le prix brut est le prix de marché hors remboursement de Sécurité sociale, le prix net correspond à la partie résiduelle du prix acquittée par le consommateur après prise en charge de tout ou partie du coût par la sécurité sociale, hors mutuelles. « Le taux de remboursement d'un médicament est déterminé en fonction du service médical rendu, et ce service peut faire l'objet d'une réévaluation périodique. Toutes ces mesures ont conduit à alourdir la part des dépenses restant à charge des ménages », explique l'Insee.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2012 à 13:55 :
mettre les "medicaments" dans les frais de sante des français est une blague: surtout pour ceux qui ne sont pas remboursés.(mais reste à définir ce qu'est la santé et encore plus ce qu'est un medicament)
a écrit le 20/07/2012 à 18:34 :
@ Eiffel c'est vôtre pote pathinder, si on vous écoutais on ne mangerait que des carottes et des navets et la viande on la mangerais cru, dîtes moi vous qui êtes un homme sain dans un corps sain par rapport à moi qui à profiter de la vie, manger, boire, être un bon vivant, vous êtes l'exception qui confirme la règle, je plains vôtre femme et vos enfants, regarder si vous avez un moment " la vie est un long fleuve tranquille " ou les bidochons, eh oui j'ai fauté et j'en redemande, je pense que vous avez pour devise ce que disait CHIRAC " manger des pommes "
a écrit le 20/07/2012 à 13:55 :
najbar. qu'est que vous en savez, moi-même j'ai fait un accident vasculaire cérébrale cela ne risque pas de vous arrivez pour écrire de telle bêtise, alors ne dites pas n'importe quoi.
a écrit le 18/07/2012 à 20:07 :
Ainsi on en prendra moins on sera du fait moins intoxiqué et on n engraissera pas les labo!
a écrit le 18/07/2012 à 18:59 :
Les médicaments de moins en moins remboursés et des cotisations toujours en augmentation : chercher l'erreur...

A quand la suppression de l'AME, l'ATA et Cie... (se référer au site : observatoire des subventions)
a écrit le 18/07/2012 à 18:29 :
si la sécurité sociale est en déficit c'est parce que les salariés ne gagnent pas assez ,et s'ils ne gagnent pas assez c'est qu'ils ont cessé de se battre pour leurs salaires ,faire grêve ça fait tâche ,on reste dans son trou ,le smic c'est bien assez payé, quand à bosser seulement 100 km plus loin pour gagner mieux quelle horreur ,cette génération devrait avoir honte avant de l'ouvrir.
On avait la génération tanguy ,je me lêve à 14h je fais chier mes vieux parents quand la bouffe ne me plait pas et j'ai pas envie d'aller bosser .
Maintenant c'est la génération boomerang encore plus con ,des 30 ,40 balais qui reviennent faire chier le monde .Du boulot il y en a mais c'est trop loin ,et je peux pas payer mon loyer!
Les 20 /40 faudrait vous secouer avant de critiquer les retraités ,quand à la retraite quelle connerie ,la moîtié de ceux qui ont bossé dur et loin comme moi n'ont pas atteint le seuil des 65 ans ,je viens d'en enterrer un qui n'a profité que quelques mois à 60 ans.
Réponse de le 19/07/2012 à 8:11 :
C'est bien pour cela qu'on veut pas avoir votre vie....
Réponse de le 19/07/2012 à 8:59 :
@najbar, sauf que dans la vie on en fait pas toujours ce que l'on veut, ce sera le véritable contraste, très frustrant pour les gens comme vous j'en conviens, par rapport à ce que vous avez vécu en tant qu'enfants /adulescents rois gâtés jusqu'à plus soif...
a écrit le 18/07/2012 à 16:13 :
nous auront complètement ruiné....clap clap clap. déjà qu'no sait qu'on aura pas de retraite, on est entrain de nous expliquer qu'on aura plus de sécu. l'ironie du sort, c 'est que ceux là meme qui nous ont foutu dans cette mouise, les séniors, en seront les premières victimes...je trouve cela savoureux.
Réponse de le 18/07/2012 à 18:03 :
Désolé mais notre système de retraite a été fondé en 1945, par ceux qui ont fait les deux guerres ( du moins ceux qui en sont revenus ) les papys boomers n'étaient même pas encore nés...! Je ne suis pas sûr que la génération Y actuelle serait prête si cela advenait à faire autant de sacrifices; et que notre système de santé et de recherche médicale (très performant) ait prolongé la durée de vie est une bonne chose, car tous ces retraités (ceux plus agés que les boomers..) consomment toujours plus de soins et des médicaments certes mais aussi des biens de consommation en tous genres, car ils n'ont que cela à faire...Au final ce sont ceux qui ont géré ce système, sans le faire évoluer au regard des pyramides des ages et de notre économie, qu'il faut accabler et pas le papy du coin.
a écrit le 18/07/2012 à 15:59 :
"La santé devrait voir son poids à nouveau progresser dans le caddie de la ménagère" Selon la génération, c'est le caddie de mes soucis ou le daddie mon gros souci. Supprimons la sécu et les labos vendront moins cher la potion magique, les docteurs donneront la bonne molécule abandonnant la liste de courses habituelle. Enfin les charges salariales seront en fortes baisse et les caisses de retraites en excédent.
a écrit le 18/07/2012 à 15:03 :
par contre pas de problème pour les clandestins..!! eux peuvent se soigner partir en cure tranquillement sans verser un centimes..
n'oublions pas a sa création l'AME coûtait 78 millions d'?
en 2011 l'AME 511 millions d'?

MERCI AUX CONTRIBUABLES...!!!
Réponse de le 18/07/2012 à 15:35 :
MAIS V R A I HELAS
Réponse de le 18/07/2012 à 19:09 :
@FRED

Bien plus que votre chiffre en 2011 :
Marisol Touraine annonce la suppression de la franchise médicale de 30 ? aux bénéficiaires de l?AME
Publié par Rédaction Brèves juil 3, 2012
Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, via Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, a annoncé la suppression de la franchise médicale de 30 ? imposée en 2011, aux étrangers clandestins, bénéficiaires de l?Aide médicale d?Etat (AME).

Créée en 2 000, l?AME permet l?accès aux soins des étrangers clandestins résidant en France depuis plus de trois mois. Cette aide ne se limite pas aux simples urgences mais peut s?étendre aux soins de pathologies plus lourdes.
Le nombre de bénéficiaires a augmenté de 185% depuis 2000. L?année dernière, le coût de l?AME atteignait 600 millions ? pour 220 000 bénéficiaires.

Réponse de le 19/07/2012 à 9:32 :
ça marche aussi pour la procréation médicalement assistée !..
Il y en a même qui après avoir obtenu l'AME ne reste pas sur le sol Français et reviennent par avion, seulement se faire soigner (adresse bidon) Les retraités payent tout cela et s'ils doivent vendre leur patrimoine pour la fin de vie, (comme il est dit dans certains commentaires) alors ils ne doivent plus cotiser à la sécurité sociale.
a écrit le 18/07/2012 à 14:59 :
Je voudrais dire à toutes ces personnes qui critiquent les retraités qui sont des" nantis" cotisent aux mutuelles en fonction de l'âge,plus on avance dans l'âge plus la cotisation est élevée.D'autre part,les retraités travaillaient 45h,voire 48h dans des conditions souvent difficiles,les RTT, les 35h,5 semaines de congés payés n'existaient pas.Apprenez que ceux ci ne sont pas plus responsables que les jeunes qui se droguent,fument boivent.Ceux ci suivent des cures de désintoxication qui coûtent cher à la Sécu.Quant à l'AME coûte énormément cher à nôtre système social,les bénéficiaires ont des tarifs préférentiels par rapport au quidam Français qui cotise(frais dentaires,optique etc...).J'ai dans mon entourage des professionnels de santé qui me disent que ceux qui consomment le plus et qui sont demandeurs d'examen en tout genre(IRM,Scanner) sont souvent les bénéficiaires de la CMU.Mais de nos jours,il faut trouver un lampiste.Comme le dit un internaute pour les smartphones,les cigarettes ,l'alcool c'est normal de payer des forfaits hors de prix.
Réponse de le 18/07/2012 à 16:10 :
ce sont les jeunes qui se droguent qui coutent cher à la sécu, c 'est bien connu....pfff...ah la la les retraités, vous nous aurez tout sorti comme arguement stupide et hypocrite ! le débat sur l'euthanasie est vraiment d'actualité.
Réponse de le 18/07/2012 à 17:05 :
Je ne suis pas retraitée.Quant à l'euthanasie,c'est une question à poser,mais c'est une porte ouverte à des abus.Je dis que les drogués dont vous faites parti peut être coûtent à la Sécu pour leur consommation de Subutex en cure de désintox,je sais de quoi je parle,je ne me drogue pas mais je suis jeune pharmacien donc bien placée pour constater les dérives(double ordonnance,trafic de subutex,revente de celui ci).A vous lire,il faudrait euthanasier tous les retraités qui vous dérangent,mais qui consomment autre produits que les médicaments.
Réponse de le 18/07/2012 à 17:53 :
@mateloche, si vous êtes jeune pharmacien, vous savez surement que dès le départ chez les labos, nous devons aller vers des conditionnements à l'unité, et imposer uniquement des génériques avec un nom "ressemblant" , ou la première syllabe du médicament d'origine, car les poubelles et les placards sont remplis de médicaments en excès de prescription lié au "boitage" et les personnes agées refusent les génériques car elles sont perdues devant les noms chimiques des médicaments. Rien qu'avec cela les Allemands (encore eux) ont 5 milliards d'euros de médicaments consommés en moins par an...Je ne parle même pas du fait que les Français consomment deux fois plus en volume que le deuxième pays en Europe sur les somnifères, antidépresseurs etc..faisons déja cela, plûtot que de dire c'est la faute aux vieux, non aux jeunes, ben aller non aux immigrés sous CMU etc..car le scandale Servier, au-delà du péril médical qu'il a entrainé, c'est d'abord un scandale purement financier, sur un taux maximum de remboursement d'un médicament de confort...(amincissant coupe-faim ...!) validé par les instances gouvernementales et les collusions de toutes sortes au plus haut des sphères du pouvoir...c'est peut-être aussi cela qu'il faudrait changer d'ailleurs plutôt que les vieux ou les jeunes...tous ensembles nous devons changer notre pays...
a écrit le 18/07/2012 à 13:18 :
Effet placebo, bien trop surpayé, mais que deviendraient les employés des labos pharmaceutiques?
a écrit le 18/07/2012 à 12:02 :
On parle de vrais faux médicaments et nous aurions pu développer les génériques. L'administration préfère dérembourser... il existe aussi des gens qui vont chez le médecin comme on va chez le coiffeur. Enfin pourquoi ne pas revoir le salaire de la profession qui gagne bien plus qu'un cadre d'entreprise... le tout bien souvent avec la sécurité d'emploi dans les hôpitaux.
a écrit le 18/07/2012 à 11:20 :
S'il est vrai que le nombre de médicaments "en reste à charge" pour le patient augmente,
il existe aussi des sites qui permettent de diminuer la facture sur tout ce qui est soins de confort
(hors statut médicament), à titre d'exemple : www.pharmacielowcost.com
Réponse de le 18/07/2012 à 14:00 :
C'est pas moins cher en tout les cas pour les laits nourrisson.... Il y a bien meilleur marché en grande surface. J'ai pas regardé les autres produits mais cela doit etre pareil qu'en parapharmacie. De plus il y a les FDP à rajouter. Non internet n'est pas un bon plan pour la paraphamacie.
a écrit le 18/07/2012 à 11:12 :
Dès que c'est "gratuit" il y a de sérieux abus. Il me semble normal q'un minimum reste systématiquement a la charge du malade.
Réponse de le 18/07/2012 à 13:23 :
D'accord sur le principe. Mais au lieu de faire çà en douce et au coup par coup dans la gabegie la plus total (et la plus inefficace), fixons une bonne fois pour toute une loi simple du genre "interdiction de rembourser quoique ce soit à + 97%, y compris par les complémentaires santé, sauf pour les traitements très lourds (et encore !)", çà serait clair, net et on pourrait s'attaquer à d'autres problèmes.
Réponse de le 18/07/2012 à 13:24 :
Les memes qui protestent, ne disent plus rien lorsqu'il faut investir 6 ou 12 euros par jour pour acheter du tabac dont la seule finalité est de détruire leur santé
Réponse de le 18/07/2012 à 14:21 :
On peut ajouter ce que coute à une famille les téléphones portables "dernier cri" et bien sur les abonnements qui vont avec!!!!!!
Réponse de le 19/07/2012 à 8:10 :
Sans compter les futurs cancers du cerveau qui ne manqueront pas d'arriver dans quelques années....
a écrit le 18/07/2012 à 10:26 :
C'est pas plus mal, si cela faisait reflechir tous les addicts à la boite de médicament, aux tranquilisants, antidepresseurs... qui rendent plus malades qu'ils ne soignent!!!!!!
a écrit le 18/07/2012 à 10:13 :
Il ne faut surtout pas oublier que les "prix" des médicaments sont administrés. Il ne s'agit pas de "prix" mais de tarifs fixés arbitrairement par des fonctionnaires (comme le tarif du gaz, par exemple). Si les tarifs des médicaments augmentent, qu'ils soient ou non remboursés, c'est que l'Etat l'a voulu.
a écrit le 18/07/2012 à 10:04 :
Il faudra revoir nos conditions de vie pour se passer davantage des médicaments. Exercices physiques, marche à pied, pas de tabac, pas d'alcool, pas de viandes rouges, pas d'alimentation industrielle, pas de sodas et barres chocolatées, et tout ira subitement mieux y compris le moral. La sécu n'aura plus de déficit mais un bonus de 30 milliards par anqui permettra de financer tout.
Réponse de le 18/07/2012 à 10:29 :
Etes vous certain EIFFEL que le deficit de la securite sociale vient vraiment de la !!!!!! j'en doute les personnes qui ont travaille tte leur vie et qui ont besoin sur le vieux jours de qq medicaments doivent etre remboursees c'est "NORMAL"
Réponse de le 18/07/2012 à 10:29 :
quand les français arreteront de se regarder le nombril, cela ira beaucoup mieux
Réponse de le 18/07/2012 à 10:31 :
Pour les anti dépresseurs, vous avez raison, pour le reste, beaucoup de médicaments sont utiles.
Réponse de le 18/07/2012 à 16:27 :
faut arrêter de faire l'amour aussi on peut avoir le sida!!
a écrit le 18/07/2012 à 10:04 :
Les medicaments hors pris sont a la un benef pour la poche des phar
a écrit le 18/07/2012 à 9:55 :
60% du budget de la sécu est consommé par les séniors. Séniors qui coutent de plus en plus cher au reste des actifs et des entreprises car ils sont les grands bénéficiares d'avantes injustifiés : retraite non financée alors que les actifs n'auront rien, 10% d'abattement pour frais professionels, csg à taux réduit etc....et qu'ils ne viennent pas nous dire qu'ils aident leurs enfants et petits enfants car c'est de la pure hypocrisie. Si leurs enfants et petits enfants ont besoin d'aide, c'est peut etre parce qu'ils leur ont laissé un pays en ruine, sur endetté et dirigé par les meme 68ards qu'eux, des gens qui ont tujours refusé la moindre réforme et qui exigent maintenant des générations suivantes des sacrifices qu'eux n'ont jamais voulu faire....bref, cette génération de papyboomers, si propre à donner des leçons aux autres n'a qu'à se prendre en charge pour une fois dans sa vie au lieu de vouloir à chaque fois qu'on dise oui à ses caprices...tout en les faisant financer par les actifs, les entreprises et de la dette publique supplémentaire....qu'ils se payent eux meme leur thalasso alors que beaucoup d'actifs n'ont meme pas de quoi voir un généraliste ! halte au hold-up intergénérationnel
Réponse de le 18/07/2012 à 10:22 :
Je ne pense pas qu'il faille taper ainsi sur les seniors. Les seniors sont à 90% victimes de notre société de consommation et s'ils sont malades c'est à cause du tabac, de l'alcool, des produits industriels avec de l'huile de palme cancérigène, de la viande rouge avec des antibiotiques et autres cochonneries, des sodas et des barres chocolatées, etc. La plupart arrivent dès 40 ans dans un état sanitaire alarmant et sont incapables de raisonner et travailler correctement. Pour remédier à ce grave problème, il faut donc revoir toute la filière agroalimentaire et produire du vrai bio. Il faut également cesser de construire des villes et des HLM's sur les surfaces cultivables afin de pouvoir réduire les cultures intensives avec engrais chimiques, pesticides et OGM's qui détruisent la santé chaque jour un peu plus, avec les rsultats que l'on voient chez les individus qui deviennent seniors dès 40 ans et même avant.
Réponse de le 18/07/2012 à 10:26 :
ne pas oublier que les retraites ont paye egalement pr les anciennes genérations de retraites ,si il n'y a pas d'emplois pr les jeunes ils n'en sont pas responsables ,; vous les jeunes vous ferez un jour parti de ceux la et heureux de voir les qq medicaments que vous prenez rembourses ne jetez donc pas la pierre
Réponse de le 18/07/2012 à 10:32 :
Vous avez raison. Les baby boomers doivent contribuer plus, ils devraient avoir un taux de CSG équivalent aux actifs. Les seuls actifs ne pourront plus financer le système dans quelques années, les retraités doivent participer.
Réponse de le 18/07/2012 à 10:45 :
il reste la piqure !... à un âge moyen quand même env. 75 ans. Mais attention, il restera ensuite plus de gens à profiter du système qu'à payer pour que ce système fonctionne un peu.
Réponse de le 18/07/2012 à 13:38 :
"pas oublier que les retraites ont paye egalement pr les anciennes genérations de retraites" certes mais ne pas oublier non plus qu'ils ont payé pour "une génération perdue" qui a subit coup sur coup 2 guerres mondiales, donc mathematiquement moins nombreux. Ajoutons aussi cyniquement que la generation precedente vivait moins longtemps.

Pour Coquelicot, n'oublions pas que le systeme est essentiellement supporte par les actifs via prelevement sociaux sur les revenus que ce soit pour la sante ou la retraite... Et le probleme est la on ne peut pas continuer a faire supporter le poid du systeme au seuls actifs.

Exemple de ce qui se fait ailleurs, pays moins hypocrite et moins assistés: Pour financer leur sejour/fin de vie en milieu médicalisé le patrimoine des retraites est vendu et sert a leur assurer une fin de vie descente.......Plutot que de faire porter le poid a la collectivite tout en transmettant a ses descandants.....

La constitution du patrimoine ne vise pas seulement a etre transmis, il vise aussi a assurer ses vieux jours!
Réponse de le 18/07/2012 à 14:33 :
oui, nous pouvons épargner pour la fin de vie à condition que tout ne soit pas confisqué par l'impôt !...et pourquoi certains paieraient et pas ceux qui ne font pas d'économies.
Mais il y a aussi énormement de personnes qui ne vivent qu'avec des aides sociales, je ne vais pas ici en faire la liste.
Lors d'un reportage il y a env. 15 jours, il était présenté une collégienne (14 ans) enceinte et son petit ami 17 ans non scolarisé et bien sur sans travail : elle touchait le RSA, la mère isolée, lui voulait prendre un appart mais avec l'argent de qui ?
Ce système existe depuis plusieurs années, déjà il y a 20 ans je connaissais 3 personnes touchant entre autre la mère isolée alors qu'il n'en était rien.
Certains labos savaient très bien aussi, que la personne en face d'eux n'étaient pas le propriétaire de la carte de sécurité sociale mais que voulez vous, ça fait vivre les labos.
Réponse de le 18/07/2012 à 15:32 :
L impot sert justement a financer en partie le trou beant du systeme de retraite de la secu, pour la retraite la generation Papy-boom a bien fait les choses..... pour elle. Elle a cottise peu pour la generation precedente moins nombreuse (Systeme de Compensation je rappelle qui fait que l actif paye pour l inactif) et laisse les dettes a la generation d apres qui casque...

Vous parler de votre entourage, vais vous parler du mien, de certains bon francais qui font le tour des medecin car ils veulent absolument la marque et pas le generique, examen en tout genre.....On continue???,

quant a votre exemple qui n a rien a voir, il souleve un autre probleme: sous pretexte de moralite on aborde plus au college en cours de bio les cours d education sexuelle, traitant par exemple de l utilisation du preservatif, de la prescription de la pillule.... Or dans certains foyers ce ne sont pas des sujets qu on aborde.... Encore une fois au lieu de faire de la prevention on eteint l incendie apres qu il soit allume. Petit exemple, un ministre de l education a propose de mettre des distributeur de capote dans les colleges et lycees, haro des parents d'eleves et organisation type famille de france.... Vous vous leurrez entre les series, les films, les livres pour ados..... qui sont le reflet de notre societe la sexualisation des plus jeunes est plus precoces que celle de la generation 75-85 alors compare a celle d avant..... Se voiler la face ici comme dans d autre domaine ne mene a rien
Réponse de le 18/07/2012 à 17:56 :
Oui mais justement, il n'y a plus beaucoup de génération précédente alors pour qui payons nous ?
Et je ne parlais pas de mon entourage seulement de connaissances.
Pour ce qui est de la sexualité, je ne suis pas dans la génération que vous mentionnez. Dans la grande majorité des cas, les parents prenaient en charge les jeunes filles enceintes et ne touchaient pas le RSA (qui est un revenu pour retrouver du travail). Je ne pense pas non plus que nos enfants (ou petits) soient des lapins.
Comment se fait-il que nous voyons des familles ou les enfants se suivent à un an d'intervalle et qu'il n'y ait pas de père ?
Je pense que les aides sont mal utilisées et données sans aucune vérification.
A force de taxer toujours les mêmes, ils vont en avoir marre !..
Réponse de le 19/07/2012 à 11:36 :
Alors on va commencer par la mere de 14 ans: Vous devriez lire un peu plus certain rapport de l insee et certaines revues scientifique, dans sciences et avenir de Mai 2011, une etudes a montre que l age moyen du premier rapport pour la generation né apres 95 est en moyenne de 14 ans, contre 15 ans et demie pour celle ne entre 85 et 95, et 16 ans pour ceux ne entre 75 et 85.... Ca reste une moyenne... mais ca démontre bien une avancée de la sexualisation.... Et ce fait n'est pas un cas isolé à la France, au Royaume Unis, aux Etats Unis on constate ce même procecus.
Alors ces chercheurs reconnaissent aussi que c est corelles à d autre facteur, nottement une baisse de la mediatisation de la lute contre le VIH donc de la nécéssité d utiliser un préservatif. Car comme vous le savez pas besoin forcement de multiplier les rapports, il suffit d une fois... On en revient donc à un probleme de manque d information/education.

Pour la Génération précédente peu nombreuse????? euh la moyenne d age va croissante donc c est l inverse elle va croissante d ou justement ce blocage au niveau du financement. Ne pas oubliez que si la natalité de la generation Papy-boom etait deja d'environs 2 enfant par femme (comme aujourd hui du reste) celle de leur parent etait plus importante voir des foyer avec 3/4 enfant n etait pas rare.
a écrit le 18/07/2012 à 9:24 :
C'est bizarre, dès qu'un médicament est déremboursé, son prix augmente !
Réponse de le 18/07/2012 à 10:17 :
c'est normal, il faut savoir qu'un médicament remboursé est soumis à un taux de tva à 2.1%, lorsqu'il est déremboursé, son taux passe à 7%...
a écrit le 18/07/2012 à 9:22 :
COMMENT CE FAIT IL QUE NOUS FRANCAIS N AVIONS PAS DROIT A AUTANT DE COMPLAISANCE PAR RAPPORT AUX ILLEGAUX SUR NOTRE TERRITOIRE CEST UNE HONTE MR HOLLANDE
Réponse de le 18/07/2012 à 10:30 :
D ACCORD AVEC VOUS nous payons pour les autres c'est HONTEUX
Réponse de le 18/07/2012 à 10:36 :
c'est sur les illégaux sont des privilégiés. D'ailleurs pourquoi ne pas devenir vous même illégal loin, très loin, an Australie par exemple...
Réponse de le 18/07/2012 à 10:45 :
Il y a un vol pour Sidney très bientôt. Pourquoi ne devenez-vous pas illégal en Australie pour profiter de cette condition?
a écrit le 18/07/2012 à 9:15 :
Ca ne change pas beaucoup de l'ancien gouvernement .Taper toujours plus sur les classes faible pour nourrir les sans papiers etc.VIVEMENT UNE BONNE REVOLUTION
Réponse de le 18/07/2012 à 10:32 :
c est leur electora
a écrit le 18/07/2012 à 9:09 :
dieu merci, ceux qui n'ont pas la chance d'avoir envie de cotiser sont pris en charge a 100%, ce qui est juste et citoyen vu qu'ils n'ont pas de chance ( rien a voir avec ceux qui ont la chance d'avoir envie de laisser 50% de leur remuneration - charges patronales comprises- a la secu !!!)
Réponse de le 18/07/2012 à 9:27 :
bien vu !...
Réponse de le 18/07/2012 à 9:40 :
Bien dit churchill c'est exactement ce qui se passe !!! Avec une telle façon de diriger ce pays on va droit dans le mur vivement en effet une bonne révolution que l'on cesse d'écoeurer les travailleurs on est vrai ment prit pour des vaches à lait et des imbéciles!
Réponse de le 18/07/2012 à 10:33 :
que ce serait triste d'en arriver !!!! alors que font nos dirigeants ??????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :