La "banque" de la Sécu présente un bilan comptable satisfaisant

 |   |  408  mots
Copyright Reuters
L'Acoss - la "banque" de la "Sécu"- a encaissé 419 milliards d'euros en 2011. Sa trésorerie s'est nettement améliorée, affichant un solde négatif de 4,7 milliards d'euros contre 49,5 milliards un an plus tôt. La lutte contre la fraude sociale a permis de récupérer 220 millions d'euros.

Voilà une administration satisfaite de son travail ! L'Agence centrale des organisme de sécurité sociale (Acoss) - la "banque "de la sécu qui chapeaute les Urssaf- a livré mercredi son bilan 2011. Le recouvrement des cotisations s'améliore et la lutte contre la fraude sociale s'est accentuée. En outre, l'agence est parvenue à maintenir à un niveau très faible ses frais de fonctionnement. Chargée d'assurer la gestion commune de la trésorerie des différentes branches du régime général de la "Sécu", l'Acoss est également en charge des prélèvements pour le compte de plus de... 800 organismes tiers, dont, notamment, depuis 2011, l'Unedic et Pôle emploi.

419 milliards d'encaissements

 L'année dernière, la branche recouvrement a encaissé auprès de 9,5 millions de comptes de cotisants  419 milliards d'euros dont 82,7 milliards pour le compte des organismes tiers. Ce qui en fait l'un des premiers organismes de recouvrement en France. Sujet de fierté : le coût très réduit des frais de l'organisme. Ainsi, en 2011, pour 100 euros collectés, 30 centimes ont été consacrés aux dépenses de fonctionnement des Urssaf, soit un coût de gestion de 0,30%... contre 0,33% en 2010. A cet égard, l'Acoss a aussi sensiblement amélioré la gestion de sa trésorerie.

Un solde négatif de 4,7 milliards contre près de 50 milliards un an plus tôt

Ainsi, en 2011, la très forte reprise des déficits par la Cades (Caisse d'amortissement de la dette sociale) pour un montant de 65,3 milliards d'euros, a nettement réduit les besoins de financement. Fin 2010, le compte de l'Acoss à la Caisse des dépôts et consignations enregistré un solde négatif de 49,5 milliards. Et les besoins de financements nouveaux - assurés par le recours aux outils de marché, comme l'émission de billets de trésorerie - pour 2011 ont atteint 20,5 milliards. Fin 2011, avec la reprise de la dette par la Cades, le solde négatif du compte de l'Acoss n'atteignait plus que 4,7 milliards.
Last but not least, la lutte contre la fraude sociale s'est également accentuée : 220 millions d'euros de redressement ont été enregistrées en 2011, soit une évolution de près de 20% par rapport à 2010. Une amélioration due notamment à la signature de convention de coopération avec la Direction générale des finances publiques (DGFIP) et des organismes comme Tracfin, ainsi qu'à la présence dans les Urssaf de personnels spécifiquement dédiés à la lutte contre la fraude.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2012 à 22:38 :
Génial on est sauvé, le trou de la sécurité sociale est entrain de se boucher, mais cette article c'est l'arbre qui cache la forêt, là vraiment le journaliste à fait fort.
a écrit le 03/08/2012 à 12:50 :
Quand je vois certaines pratiques d'employés de la sécu, je me dis qu'il y a encore de la marge pour optimiser le budget de fonctionnement....Les congés "maladies" en sont le sommet de l'iceberg. 33% des salariés sont en trop dans cette institution, et font tout pour ne pas être dérangé dans leur sieste.....Emploi de CDD que l'on fait travailler sur 3 postes et que l'on note en mettant une pression énorme, comme si c'était un tribunal, chacun disant sont petit mot sur le travail de l'employé précaire.
a écrit le 02/08/2012 à 8:43 :
Je ne suis pas sûr que le fait de pouvoir se refinancer à bas coût soit un gage de bonne gestion ou d'équilibre futur des comptes. Il s'agit avant tout d'un élément d'environnement. Si je suis l'article, les résultats sont bons (en tout cas moins mauvais) en partie parce que la dette a été reprise par la CADES, qui annoce fièrement sur son site ses performances de refinancement. Je ne connais pas le détail, mais ne gros quand un déficit devient insupportable, on créé (ou utilise) une autre entité bénéficiant de la signature implicite de l'état et donc de sa note et donc de ses taux pour répartir sur le long terme ce financement, mais hors l'organisme initial, dont on peut alors dire que son déficit est maîtrisé... C'est ça?
a écrit le 02/08/2012 à 1:06 :
Coucou, c'est encore moi !
Hè, vous êtes forts vous tout de même ... Vous auriez du y penser avant, on aurait perdu moins de temps (Hi,hi).
Ceci-dit, vive Bachar Al Assad !
À + les "clampins".
a écrit le 02/08/2012 à 0:59 :
Heu, vous êtes vraiment sure de cette "erreur" de 10 ?
Moi j'ais un énorme doute !
Revoyez vos chiffres avant de les publier (ça arrive des erreurs vous savez, nul n'est à l'abri).
La base 10 pourtant, on l'apprend au CP !
À + les "fraudeurs".
a écrit le 01/08/2012 à 22:26 :
heu ! je lis : L'Acoss - la "banque" de la "Sécu"- a encaissé 419 milliards d'euros en 2011. Sa trésorerie s'est nettement améliorée, affichant un solde négatif de 4,7 milliards d'euros contre 49,5 milliards un an plus tôt. La lutte contre la fraude sociale a permis de récupérer 220 millions d'euros.
il y avait un négatif de 49,5 milliards et en un an il y avait plus que 4,7 milliards de négatif !!!!
personne ne relis avant de mettre des bêtises pareille ? 49,5 et 4,7 milliards fait 220 millions d'euros d'écart ?
il a fait le bac S des bacs a sable ! je ne suis pas très bonne en français mais je me relis pour limiter la casse.
Réponse de le 01/08/2012 à 22:57 :
Il n'est pas dit que la différence d'une année sur l'autre provient uniquement de la lutte contre la fraude...
a écrit le 01/08/2012 à 19:15 :
que dit on bravo hollande, ou bravo sarko ou mensonges
Réponse de le 01/08/2012 à 20:43 :
a mon avis c'est plutôt Bravo Sarko ou Mensonges !!!!
mais l'un peut aller avec l'autre car tous ces politiciens nous badigeonnent de fausses info en criant systématiquement au loup !!!
Regardez cette histoire de CSG qui rapporte depuis 10 ans près de 80 milliards d'euros ... où sont-ils partis ces sommes astronomiques ... personne ne le sait !!!!
Réponse de le 01/08/2012 à 21:12 :
Et après, on va crier que le déficit de la Sécu est en forte hausse... On nous prend pour des
billes...Normal..cela marche..
Réponse de le 01/08/2012 à 23:29 :
La CSG part dans les 700 milliards d'euros annuels de prestations sociales versées par la CNAM, la CNAF (Allocations Familiales) et la CNAV (Assurance Vieillesse)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :