Ayrault promet une « feuille de route » écologique la semaine prochaine

 |   |  472  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En clôture de la conférence environnementale, le premier ministre a annoncé plusieurs mesures, notamment la hausse de la taxe sur les activités polluantes et un guichet unique de la rénovation thermique des logements.

En clôture de la conférence environnementale, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé la publication « dès la semaine prochaine » d?une feuille de route environnementale afin de mettre en ?uvre la « transition écologique. »


Hausse de la taxe sur les activités polluantes


Le premier ministre a indiqué les grandes lignes de cette feuille de route. Ainsi, Jean-Marc Ayrault a-t-il promis une augmentation de la taxe sur les activités polluantes ou l?interdiction de l?épandage aérien de produits phytosanitaires. « J?ai la conviction que nous pouvons construire une fiscalité écologique qui soit juste socialement, qui favorise l?innovation et la croissance et qui améliore la compétitivité des entreprises », a résumé le premier ministre.


Appel d?offres pour l?éolien en mer


Ce dernier a également annoncé le lancement, d?ici à la fin de l?année de deux appels d?offres pour des parcs d?éoliennes en pleine mer au large du Tréport (Seine-Maritime) et de Noirmoutier (Vendée).


Des voitures à deux litres aux cent


Par ailleurs, il a affiché sa volonté de voir sur les routes françaises des véhicules automobiles consommant 2 litres de carburant pour 100 km, soit quatre fois moins que ce qui est le plus courant en France aujourd?hui. « C?est ainsi que nous diminuerons notre consommation d?hydrocarbures et que nous réduirons l?impact sur la santé publiques », a indiqué le chef du gouvernement.


Un guichet unique de la rénovation thermique


Autre annonce : la mise en place d?un « guichet unique de la rénovation thermique des logements », visant à conseiller les ménages et à mettre en place des « financements innovants. » Le président de la république avait fixé vendredi l?objectif d?un million de logements rénovés sur le plan thermique chaque année dans l?Hexagone.


Les ambitions de François Hollande


Vendredi, François Hollande avait, lors de l?inauguration de cette conférence, promis que son chef de gouvernement s?engagerait sur « des priorités, des moyens, des calendriers ». Le président de la république avait déjà quant à lui annoncé la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin et le rejet des demandes actuelles d?exploration des gaz de schiste.


300 participants


La conférence environnementale a regroupé cinq tables rondes autour de l?énergie, la biodiversité, la santé, la fiscalité et la gouvernance. 300 élus, représentants des associations, des syndicats et du patronat ont participé à ces travaux, ainsi que 14 ministres. Les réactions à cette démarche ont été assez contrastées. Si la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, parle d'un "dialogue de qualité", le Medef déplore que les "entreprises n'aient pas été assez associées" à cette conférence. Du côté du Parti communiste, on regrettait aussi le "manque d'ambition" du gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2012 à 16:17 :
Hausse des taxes sur les activités polluantes, mais pas baisse sur les non polluantes.
a écrit le 17/09/2012 à 14:22 :
L'absence de représentants du monde de l'entreprise me parait pour le moins étonnant ; un oubli...?
a écrit le 16/09/2012 à 18:24 :
Avec l'état économique de la France qui ne devrait même plus être notée par les agences internationales, il est certain que la fermeture de cette centrale va conduire à réduire le déficit, déficit qui est principalement du aux importations d'énergies.
Une consommation de 2 litres aux 100 kilomètres, mais bon sang, mais c'est bien sur !! Une seule chose est certaine, PSA qui est déjà mal en point, va certainement aller beaucoup mieux. On comprend tout à fait la fermeture d'Aulnay, souvenons nous de la danse des canards interprétée par Montebourg !
L'automobile occupe de près ou de loin, environ 10 % de la population active, nous assistons à la mise à mort d'un nouveau pan de l'industrie en France.
a écrit le 16/09/2012 à 12:35 :
Excellente idee de consommer 2 litres, super gouvernement. Au fait le chomage, le pouvoir d achat, les charges sociales des micros entreprises, les vrais problemes c est pour quand? Jamais ok
a écrit le 16/09/2012 à 10:23 :
pou un moteur a combbustion interne,nous parlons en grammes par cheval et par heure,ou en kilocalories;le monsieur devrait reviser et surtout analyser;les pauvres 2 litres, ils vont souffrir les chevauux!
a écrit le 16/09/2012 à 10:07 :
Taxons les conférences inutiles de babar !!! Encore des mesures qui vont pénaliser nos entreprises ( même si je suis entièrement d accord avec le fond ), mais où toute l Europe le fait ou l on diminue encore notre compétitivité !!! Je trouve grave d avoir un naïf ou un rêveur à la tête de notre pays
a écrit le 16/09/2012 à 7:57 :
"Il faudra taxer moins le travail et plus la pollution",autrement,taxer l'énergie pour financer les retraites.
a écrit le 16/09/2012 à 6:06 :
Il serait temps de mettre en place une taxe sur les pingouins.
a écrit le 16/09/2012 à 2:28 :
quels commentaires si justes !!
j'ajouterais tout de même, qu'avant d'interdire une activité ou de la taxer, trouvez d'autres solutions de remplacement.
Car si vous taxez ou interdisez, nous aurons un peu plus de chômage, dont bien sûr nous avons grand besoin, mais bon !!!!
et pour la rénovation énergétique, il va falloir en trouver des sous !!!!
a écrit le 16/09/2012 à 1:29 :
Pourquoi arreter Fessenheim? Voila un symbole pour contenter l'electorat des verts.
Combien va couter au contribuable cette ineptie?
Doit on bruler de la lignite comme le font nos voisins allemands?
Réponse de le 16/09/2012 à 14:15 :
Fessenheim est construit sur une zone sysmique. Tu connais Fukushima ???
Réponse de le 18/09/2012 à 8:55 :
@Centriste : merci de vous taire avec ce genre de commentaire. Cherchez sur le net les informations sur Fessenheim, elle est construite pour tenir les secousses. Et pour votre culture, apprenez que Fukushima a parfaitement tenu au séisme.
a écrit le 15/09/2012 à 23:13 :
t' as pas une feuille de route pour les islamistes ?
a écrit le 15/09/2012 à 22:41 :
Toujours plus de taxes.
Côté économies, François Hollande a promis 10 milliards d'Euros en un an.
Les dépenses publiques représentent 56% du PIB, soit 56% de 2000 milliards d'Euros, c'est à dire 1120 milliards.
10 milliards sur 1120 milliards représentent 0,9%.
Quelle entreprise en faillite se contenterait de programmer 0,9 d'économie sur ses dépenses !
a écrit le 15/09/2012 à 22:22 :
Accroche toi Jean Marc le fusible ne va pas tarder à sauter !! Bon vent !!!
a écrit le 15/09/2012 à 22:06 :
Eyrault promet, Hollande aussi fait des promesses, tous les ministres s'attèlent aux promesses... Pour les. effets de manches et les promesses sans lendemains, ils sont très forts

Et après ?... Nous attendons toujours les actes et le temps perdu en promesses ne se rattrape pas !
a écrit le 15/09/2012 à 19:48 :
Ils brassent du vent, sont improductifs et incompétents. la véritable feuille de route, c'est de réduire les dépenses de l'état.Il y a urgence.
Réponse de le 16/09/2012 à 10:50 :
Ah ben oui, tout à fait d'accord, mais vous oubliez que tous les membres du gouvernement sont issus de la sacro-sainte fonction publique. On est pas rendus...
Réponse de le 16/09/2012 à 15:31 :
Ok pour réduire les dépenses non nécessaire de l'état comme les sénateurs et les départements et puis après.... Il faut bien relancer une production industrielle innovante...
a écrit le 15/09/2012 à 18:57 :
Enfin de bonnes initiatives, reste à les mettre en oeuvre. N'en déplaise à ceux qui pensent qu'on peut continuer comme par le passé, la transition vers une société moins polluante, plus économe en énergie, et surtout en pétrole est inévitable. Alors autant commencer tout de suite.Il y a des centaines de milliers d'emplois à la clé, non-délocalisable.Au revoir la BM, vive la future Deuch'. C'était bien la Deuch' non?
Réponse de le 15/09/2012 à 19:34 :
Vive mon Audi elle pollue moins que la Deuc. Vous dites des milliers d'emplois mais pourqui j'habite dans une région où le batiment est de plus soyustraité à des entreprises polonaises roumaines d'ailleurs bravo à l'une d'entre elle qui vient de construire une maison BBC tout en bois venu de Roumanie avec des ouvriers roumains ne parlant pas le français mais un gros avantage moins 30 pour cent par rapport aux offrexs trois françaises . Dernier point voyagez en europe et vous serez étonné de notre retard les autres attentes le feu vert des aides pour arrivez en masse.
a écrit le 15/09/2012 à 18:52 :
petite taxe par-ci, petite niche fiscale par la: bref rien de bien nouveau. Pour la voiture à 2 litres au 100, je ne savais pas qu'en plus ce gouvernement fabriquait des voitures! formidable
a écrit le 15/09/2012 à 18:22 :
Le "guichet unique de la rénovation thermique" ne peut, en termes d'efficacité, être qu'un énième pole emploi ou une sinécure pour amis verts à caser. Quand aux activités polluantes, taxées sur des critères déstabilisants, achetant leur énergie au prix fort des renouvelables post-nucléaire, privées des ressources en C H bon marché dont bénéficient déjà les USA, bye bye. Bientôt, il ne restera que les ateliers à conditionner des petits pots de Flanby en Corrèze, devenu zone franche ou principauté.
a écrit le 15/09/2012 à 17:32 :
Mettre en place des "financements innovants" : traduit en langage intelligible, cela s'appelle créer de nouvelles niches fiscales.
a écrit le 15/09/2012 à 17:29 :
"Construire une fiscalité... qui améliore la compétitivité des entreprises" : on est impatient d'observer cet exploit, que dis-je, ce miracle que nous promet le Jean-Marc. En attendant, salariés des activités jugées "polluantes", préparez-vous à rejoindre la longue cohorte des chômeurs et des inactifs forcés. Combien sont-ils déjà ? 8 millions ? 9 millions ? Peut-être même 10 millions de victimes du socialisme qui sévit dans ce pauvre pays depuis plusieurs décennies grâce aux efforts conjoints de l'UMP et du PS.
a écrit le 15/09/2012 à 17:13 :
il va plus vite , sur ce sujet, qu' à passer un W-E, à regarder où lui pourrait faire quelques économies de dépenses et montrant l' exemple suprême , imposer aux autres ministères d' en faire.. là il y a le feu au lac !!!!
a écrit le 15/09/2012 à 17:03 :
En gros, ces taxes encouragent donc directement la délocalisation définitive de pas mal d'activités industrielles. Ensuite, ils enverront Monte Bourre faire la leçon aux entreprises une fois les décisions logiques et inévitables prises. Et nous on sera au chômage (ou fonctionnaires) ...
a écrit le 15/09/2012 à 16:42 :
Completement degoute de vivre en france et d etre francais..
Réponse de le 15/09/2012 à 18:12 :
bon voyage
Réponse de le 15/09/2012 à 18:59 :
En fin de compte je ne suis plus degoute ni envie de partir, j ai trouve une super planque grace a un amis politique d ecologie de gauche, qui me propose de faire l eolienne chez moi dans mon canape, il m a affirme que j aurai un bon salaire avec interessement et une super retraite. Le principe c est que mon salaire est payé par des gens qui travaillent dur pour s en sortir, pas grave du moment que je touches cet argent. Il m a dit que j etais qq de bien parceque j aprouvai ses methodes. Jsuis hyper content....
a écrit le 15/09/2012 à 16:41 :
On va mettre une taxe sur le PS car c'est le plus gros polluant
Réponse de le 15/09/2012 à 17:07 :
Bonne idée. Tous dans la rue en septembre alors...
a écrit le 15/09/2012 à 16:40 :
Et oui ! Il faut bien trouver une idée pour aller capter l'électorat et laisser penser que l'on est moderne, actif et que l'on va créer de l'emploi ... Quand on est capable d'imposture (cf. affaire Caton), on est capable de bien des choses !!!!!
a écrit le 15/09/2012 à 16:40 :
Bon, je crois qu'il faut le dire... Ils doivent démissioner maintenant, taxer ne fait que détruire des emplois, cela suffit maintenant
a écrit le 15/09/2012 à 16:17 :
A part mettre en place des taxes , augmenter les charges et impots et creer qq emplois aux frais du travailleurs, ce gouvernement n a pas finit de nous donner l envie de le quitter ou de le detester.
Réponse de le 15/09/2012 à 16:45 :
Pourtant des éoliennes on en a suffisamment à l'Assemblée Nationale.
Réponse de le 15/09/2012 à 19:23 :
J'adore !!! C'est si vrai !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :