Affaire Wendel : le siège de Wendel et le domicile d'Ernest-Antoine Seillière perquisitionnés

 |  | 267 mots
Lecture 1 min.
Les domiciles et bureaux d'Ernest-Antoine Seillière et douze autres cadres et anciens cadres de Wendel ont était perquisitionnés mardi matin - Copyright Reuters

Le siège du groupe Wendel et le domicile du président du conseil de surveillance Ernest-Antoine Seillière et de douze autres cadres ou ancien cadres ont été perquisitionnés mardi matin, dans le cadre de l'enquête pour fraude fiscale débutée en juin.

"Des infractions fiscales graves" selon le fisc

Les cadres et anciens cadres visés par les plaintes sont soupçonnés d'avoir élaboré un montage financier leur permettant de toucher 340 millions d'euros d'intéressement "net d'impôts". L'administration fiscale avait constaté, dans les déclarations de ces cadres, des "infractions fiscales graves et intentionnelles consistant en la minoration de la déclaration d'ensemble des revenus de l'année 2007". Bercy leur reproche de s'être "volontairement soustraits à l'établissement et au paiement de l'impôt".

Les barons seraient impliqués

Ernest-Antoine Seillière aurait lui même perçu 65 millions d'euros dans l'histoire, et devrait aujourd'hui 40 millions d'euros au fisc. L'ex-président du directoire du holding Jean-Bernard Lafonta et Bernard Gautier, qui serait lui aussi impliqué, aurait reçu quant à lui pour 150 millions d'euros, et devrait une centaine de millions d'euros au fisc.

Wendel tente de se dédouaner

La porte-parole de la société Wendel a tenté de l'éloigner de tous soupçons en déclarant qu'à ce jour "Wendel (n'était) pas concerné par cette procédure pénale et n'a rien à cacher à la justice." Selon elle, la police n'aurait souhaité perquisitionner que "certains bureaux de personnes privées."

 

Voir aussi cette autre affaire concernant Wendel : L'AMF enquête sur un possible délit d'initiés chez Wendel

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2012 à 19:51 :
incroyable j avais entendu cette histoire dans une émission de France télévision(cash investigation).
a écrit le 26/09/2012 à 17:12 :
Pauvre EA Seillère !!
Pas de bol que ce fisc horrible fasse son boulot !
C'est sûr que quand il était patron des patrons il donnait des leçons, alors là, on rigole...
a écrit le 26/09/2012 à 17:00 :
et ces gens là nous donnaient des leçons a la télé,
et ils sont nombreux!!
Réponse de le 26/09/2012 à 18:02 :
tout ta fait de votre avis et en plus completement ecoeure ,il est beau le patronat français!
a écrit le 26/09/2012 à 16:24 :
Trop fort , Thierry R , c'est Carla à l' époque , mais non , c 'est De Villepin , mais non , Sarkozy , il karchérise tout ce qu'il touche , même les talonettes , hé , hé .
a écrit le 26/09/2012 à 15:47 :
Personne n'a oublié, sauf les amnésiques, que M. Seilliére s'est octroyé par un trait de plume 83 Millons d'euros sur le dos de Wendel lors d'un Conseil Administration mémorable et au cours duquel les autres administrateurs (14) se sont attribués 132 millions. la seule femme qui s'est opposée à ce pillage a été révoqué Ad Nutum de ce C.A. Le même Seilliére avait nommé Sarkozy le zidane de l'économie, rappelons que le même Zidane de l'économie a vendu 600 Tonnes d'Or à 445? l'once. le cours actuel est à 1745$/once. le zidane de l'économie a été élu président de la France, il était évident qu'il était l'homme providentiel, ses analyses économiques étant d'une pertinence inégalée. VIVE LA FRANCE car il sera réélu en 2017
a écrit le 26/09/2012 à 15:41 :
Que le fisc aille voir lorsque le Toine était le patron des patrons aussi ; ça ne devait pas être triste .
Réponse de le 26/09/2012 à 16:37 :
effectivement,ça rigolait plus!moins de chomage et croissance forte.lorsqu'il sera obligé de s'exiler en suisse vous regretterez des entrepreneurs comme lui!
a écrit le 26/09/2012 à 11:06 :
Dans l'environnement la perquisition n'a rien donné quant aux valises bourrées de billets valises dites UIMM. Sous ce prétexte est à l'étude la suppression des billets de 500 voire de 100? facilitant certains transferts pas très propres d'argent pas forcement sale au profit de quelques-uns.
a écrit le 26/09/2012 à 5:26 :
encore un entrepreneur,un créateur de richesses,que l'etat socialo communiste pourchasse.bientot il n'y aura plus que des pauvres dans ce pays!
Réponse de le 26/09/2012 à 9:24 :
C'est du second degré? De l'humour?
a écrit le 25/09/2012 à 20:59 :
Seillière il donnait des conseils de bonne gestion, je commence a comprendre ses "principes".
a écrit le 25/09/2012 à 20:21 :
C'est l'heure des comptes, et du passage par la case prison.
Réponse de le 25/09/2012 à 22:53 :
Passage à la case prison ???? Je ne pense pas, il n'est pas assez vieux. Quand il sera en fin de vie, il ira en prison, ainsi le peuple aura l'impression qu'il y a une justice...
a écrit le 25/09/2012 à 18:49 :
Il ne faut pas non plus oublier que ce SEILLIERE abusait des réseaux EDF il y a quelques années. Des grévistes s'étaient aperçus, en voulant couper l'électricité aux résidences "secondaires" de messieurs Raffarin et Seillière, que ces derniers étaient branchés en direct et donc, ne payaient aucun abonnement car pas de compteur ....
Toujours la même histoire ..... les abus de la "hauteur" ne font que s'enchainer .... !!!!
Réponse de le 25/09/2012 à 21:04 :
Ha pas au courant de celle là!!! Ceci dit avec quelques millions seulement, comment veux tu qu'il paye sa facture d'électricité? Les pauvres Raffarin et Seillère, je comprend pourquoi il va y avoir des facilités pour les précaires en matières énergétiques... ;o))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :