Cahuzac sur le pacte Ayrault : "une politique intelligente que la droite n'a jamais faite"

 |   |  344  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Dans un entretien à Libération, le ministre délégué au Budget apporte de nouveau son soutien et sa confiance dans le pacte de compétitivité présenté la semaine dernière par le gouvernement Ayrault, dans le sillage du rapport Gallois. En outre, il a annoncé des mesures pour lutter contre la fraude fiscale.

"Lutter contre le chômage, c?est une politique de gauche." Jérôme Cahuzac n?en démord pas. Et enfonce le clou. Dans un long entretien à Libération ce lundi, le ministre délégué au Budget est monté au créneau contre les critiques de son propre camps, accusant le gouvernement d?avoir mener une politique de droite avec le pacte Ayrault et son crédit d?impôt de 20 milliards d?euros aux entreprises, couplé à une hausse de la TVA. Lorsque le quotidien ironise, lui demandant s'il "mène une politique de droite au service d?un objectif de gauche", l?intéressé assène : "je ne vois pas en quoi permettre aux entreprises d?investir davantage serait une politique de droite. Ce pacte est en tout cas une politique intelligente que la droite n?a jamais faite".

Pour le ministre du Budget, il s?agit-là du seul moyen efficace d'endiguer contre le chômage. "Lutter contre cette menace oblige à restaurer les marges des entreprises afin que celle-ci puissent investir et gagner en compétitivité. Et donc embaucher", argumente-t-il.

Lutte contre "la fraude ou les man?uvres abusives"

Concernant la hausse de la TVA en 2014, Jérôme Cahuzac assure que "la solution retenue n?est pas du tout de même nature que la TVA sociale de Nicolas Sarkozy". "Il ne s?agit pas d?une augmentation générale de TVA, car le taux sur les produits de première nécessité baisse avec un coût pour les finances publiques de l?ordre de 1 milliard d?euros", se défend-t-il notamment.

En outre, alors qu?un grand nombre de Français va devoir essuyer des hausses d?impôts, Jérôme Cahuzac a annoncé des mesures pour lutter contre "la fraude ou [les] man?uvres abusives" dans le cadre de la dernière loi de finances pour 2013. D?après Libération, ces mesures concernent les ménages et les entreprises, et doivent permettre au fisc de dégager au moins 1 milliard d?euros supplémentaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2012 à 20:20 :
"Quand viendra le moment de choisir, l'instinct ou le réflexe de la conservation, sans lequel Jaurès lui-même ne pourrait pas vivre pendant une minute, l'emportera sur tout le reste, et lorsque les socialistes français verront les socialistes allemands franchir la frontière en armes, ils délibéreront fort peu sur le danger de ruiner une force de libération ouvrière."
a écrit le 12/11/2012 à 20:01 :
Entre nous faire mieux que la droite c'est pas un exploit ni une référence au vu de la situation dans laquelle la France s'est retrouvée au lendemain du sarkozysme !
a écrit le 12/11/2012 à 17:03 :
Le seul choc de compétitivité qui marcherait c'est la dévaluation, croire qu'en enlevant 30 ou 50 ou 100 milliards de charge aux entreprises résoudra le problème est une erreur. D'ailleurs ces charges ne font que baisser depuis 20 ans pour être reportés sur le contribuable avec le résultat que l'on connait.
a écrit le 12/11/2012 à 15:37 :
Tant mieux pour lui s'il dort tranquille, ce personnage ! Après tout, à titre personnel, il ne sera jamais ni touché ni affecté lorsque l'explosion sociale se produira, patrimoine oblige. Bref...
a écrit le 12/11/2012 à 15:29 :
ce sont quelques mesurettes qui vont dans le bon sens, mais bien faible set bien tardives en application, pas de quoi déclencher une vague positive et d'embauche, qu'il s'attaque à la falaise de la dépense publique, le mammouth dans le couloir que personne ne veut voir, le record européen de dépenses sans résultats, et là il y a de quoi booster l'économie française tout en améliorant les services publics, voilà la seule politique intelligente et hyper efficace, monsieur Jerome Cahuzac De la Cecité Clienteliste
a écrit le 12/11/2012 à 15:29 :
Heureusement( qu'il y a LIbé pour recueillir la unième autosatisfaction de Cahuzac. Moi je lui donne rebdez-vous en Juin 2013.......rien que pour voir et comparer.
a écrit le 12/11/2012 à 15:18 :
entre le discours et les conséquences des actions, c'est 180°, ne pas toucher à la colossale dépense publique improductive, c'est l'arme de destruction massive de l'emploi parce qu'on étouffe les citoyens et les entreprises de charges et d'impôts inutiles pour un grand gaspillage public. La dépense publique c'est le boulet de la france, le cancer de l'économie, total destroy. ET on a une armée de laxistes pour gérer cette fatalité intouchable
a écrit le 12/11/2012 à 14:14 :
Bien que tout cela soit encore très timide, on ne peut nier qu'une véritable révolution se soit déclenchée dans les travées du pouvoir socialiste. Entendre le mot ''competitivité'' prononcé, encore tabou dans leur langage il n'y a pas si longtemps, entendre parler de baisse des charges patronales, de maîtrise du budget de l'état (à défaut de baisse)... Même si on est encore loin du compte, il semblerait (enfin) que nos dirigeants prennent la mesure de la crise. Il y a eu plus de changements au PS en 6 mois qu'en 50 ans et ça, nous ne pouvons que nous en réjouir.
Réponse de le 12/11/2012 à 14:43 :
Mouais, c'est un petit mieux, mais cela ne résout pas le fond. A mon avis, la véritable révolution serait que le "pouvoir socialiste" s'atèle au concept de compétitivité du Service Public, car le fond du problème est bien celui-ci. Pourquoi consacrons nous une part grandissante de notre PIB aux services publics, alors que leur qualité se dégrade ? Et j'ajouterai que nous y consacrons plus que bien des pays voisins, sans pour autant avoir de meilleurs services publics ?... de nombreuses études, notamment celles de l'OCDE le prouvent. Si les conditions sont bonnes, les entreprises réussiront à s'adapter seules, pas besoin d'intervention constante du politique dont la mission première reste de gérer les services dont il a la charge.
a écrit le 12/11/2012 à 14:03 :
Prochain plan social : les guignols de canal plus !!! Plus besoin d eux, le gouvernement les remplace parfaitement et en bien plus marrant ...
a écrit le 12/11/2012 à 13:24 :
C'est Laurent Gerra déguisé, vous ne l'aviez pas reconnu ? Un tel sens de l'humour ça n'est pas monnaie courante chez Cahuzac soi-même en personne. Mais c'est un bon chirurgien il veille à une anesthésie soignée avant de nous prélever quelques organes sonnants et trébuchants ...
a écrit le 12/11/2012 à 13:05 :
cahuzac est en train de se fou..e de notre poire!!!!!! juste ca .......... et la hausse de la tva vous étiez contre il me semble........ merci de reprendre la reforme de sarko;););) ils vendrez leurs mère je vous le dis.............. manipulateur!!!!!!!!!!!
a écrit le 12/11/2012 à 12:11 :
Voilà une politique cohérente. Il est bon de savoir que depuis six mois la France est de nouveau gouvernée. Pas de gesticulations, pas d'effets d'annonces ou de mises en scènes, non, ce gouvernement gouverne et travail avec le plus grand sérieux. Quelle est belle cette France là !
a écrit le 12/11/2012 à 11:48 :
le calcul des socialistes est simple:transférer une partie des économies des français aux entreprises(grosses),qui pourront ainsi présenter de meilleurs résultats sans rien faire.pour un socialiste c'est cela améliorer la compétivité
a écrit le 12/11/2012 à 11:35 :
Le PS est toujours en campagne électorale... c'est juste incroyable de nous rabattre encore les oreilles avec Sarkozy. Quant à leur volonté de rendre les entreprises plus compétitives, c'est super, rien à dire... sauf que quand c'est le coût prohibitif et la faible efficacité de l'Etat et des collectivités qui plombe les entreprises, la priorité devrait-être d'attaquer le mal à la racine : c'est à dire revoir de fond en comble le fonctionnement du Service Public et arrêter d'embaucher des fonctionnaires quand on sait qu'avec 30% de fonctionnaires en moins (en proportion avec la population) l'Allemagne a des Services Publics au moins aussi efficaces (souvent plus) quelque soient les domaines. Et encore l'Allemagne n'est pas le top ! Alors avant de donner vos bon conseils aux entreprises, merci aux messieurs du PS (et aussi de l'UMP) de commencer par gérer convenablement l'argent public.
Réponse de le 12/11/2012 à 18:38 :
Bien Oui ,il faut reconnaître que,si le SARKO avait eu assez de vrai ""sens de l'état"", il aurait fait les réformes dès que la crise fut ""officielle"" (car le mal était connu mais occulté !) ce qui lui donnait l'excuse devant le peuple ,le rétablissement eut été spectaculaire ET il serait encore là pour nous hisser au-dessus de TOUS et il aurait mérité de la PATRIE mais il fut simplement un homme politique parmi d'autres (c à d à la solde !) ET notre NORMAL 1 er se prépare à assurer la continuité ! Au suivant !!!!!
a écrit le 12/11/2012 à 10:56 :
La priorité devrait d'abord de mettre à plat toutes les allocations et aides sociales et de controler si elles sont bien dues, arréter les exonérations d'impots en totalité pour certains.Il y a là de grosses économies à faire plutot que de toujours augmenter les impots.que paient toujours les mémes
Réponse de le 12/11/2012 à 13:49 :
Vous avez raison, l'exemple de Sevrans est flagrant, plus de la moitié des foyers ne paie pas d?impôts. Si on aligne le RSA, les allocations logement, allocation parentale, CMU, le droit à un logement social... le chômeur n'a pas intérêt à reprendre un travail au SMIC.
Si on ajoute la fiscalisation des HS, la hausse de la TVA, les nombreuses autres taxes en préparation, il est évident qu'un certain nombre de bas salaires vont avoir intérêt à devenir chômeur.
Pour taire toute critique, je n'ai absolument rien contre la solidarité, au contraire, car ce ne sont pas les chômeurs qu'il faut incriminer, mais leur gestion!
a écrit le 12/11/2012 à 10:48 :
Dites du bien de votre parti politique car lorsque cela vous revient on sait plus d'où c'est parti mais cela fait toujours plaisir. Pour ce qui concerne Cahuzac c'est la méthode Coué-béton. Décidemant le Ps c'est le Parti Suffisant.
a écrit le 12/11/2012 à 10:09 :
Lutter contre le chômage n'a aucun sens, car le chômage est une conséquence et non une cause.
Les causes du chômage en France sont multiples: obésité de l'Etat, produits non concurrentiels, exportations insuffisantes, rigidité de la législation sociale, congés pléthoriques, syndicats-mafieux, administration trop lourde, banques frileuses, nombre d'investisseurs insufisants, entreprises sous-capitalisées, chômage hyper rémunéré, smic très élevé, immobilité des français, hostilité du peuple vis à vis des entreprises, méfiance vis à vis de l'argent et de la réussite, mentalité d'assistés des français...
Réponse de le 12/11/2012 à 10:22 :
Que le chômage soit une conséquence relève du bon sens. Mais comment faire pour prendre des résolutions de bon sens: les syndicats, le Parlement et les gouvernements se sont discrédités?
Réponse de le 12/11/2012 à 11:42 :
Pas grave, le 21 décembre tout est résolu
a écrit le 12/11/2012 à 10:08 :
Pour lutter contre la fraude il y a du boulot et surtout du personnel pour se rendre sur les chantiers où il y a de plus en plus de travail au noir, du npersonnel aussi pour enquéter sur le bien fondé de percevoir des allocations et des aides pour certains, pour enquèter sur l'évasion fiscale etc...
Réponse de le 12/11/2012 à 19:23 :
ET l'on devra embaucher beaucoup de ""Fonctionnaires"" pour faire ce ""boulot"" ! Qualifié !!!!
a écrit le 12/11/2012 à 9:42 :
Concernant la fraude, la courbe de Laffer pourrait être étudiée avec profit par ce monsieur.
a écrit le 12/11/2012 à 9:42 :
!
a écrit le 12/11/2012 à 9:23 :
"Ce pacte est en tout cas une politique intelligente que la droite n?a jamais faite". Devons nous en déduire que la droite est bête et peut être même méchante ? > Décidemment , il faudrait arrêter de se prendre pour des cadors , pour les justes et tout simplement faire le job
Réponse de le 12/11/2012 à 11:37 :
... d'autant plus que c'est tout de même la gauche qui a empêché toute réforme en profondeur depuis 10 ans, même quand elle était d'accord sur le fond !
Réponse de le 12/11/2012 à 12:01 :
Là trop drôle! Seriez-vous daltonien?
a écrit le 12/11/2012 à 9:20 :
afin de lutter contre l'effondrement des marges, l'etat vote de nouveaux impots... il n'y a vraiment qu'un francais pour tenir ce genre de raisonnement... il devrait quitter sa tour d'ivoire et faire un stage en entreprise...
Réponse de le 12/11/2012 à 10:39 :
Des impôts payés par les ménages afin de rembourser de l'argent aux entreprises. Les marges des entreprises sont donc augmentées.
De plus, la hausse de l'impôt ne couvre que la moitié de l'allègement de charge. Le reste est assuré par une baisse des dépenses de 10 milliards d'euros.

Aussi Churchill, ce n'est peut être pas le gouvernement qui devrait faire un stage en entreprise, mais peut être vous qui devrait lire le pacte Ayrault.
Réponse de le 12/11/2012 à 13:21 :
Désolé Mat mais vous ne faites finalement qu'affirmer le commentaire de Churchill !!
a écrit le 12/11/2012 à 9:18 :
Il ne faut pas se fier aux apparences, ce monsieur a un incroyable sens de l'humour..................
a écrit le 12/11/2012 à 9:18 :
Il faut jugé ce GVT sur 2 marqueurs : le chômage et le nombre de logements neufs ...Mr Sapin a raison : on arrête pas aussi facilement que ça un navire lancé à pleine vitesse sauf que le navire doit ralentir ( le chiffre de demandeurs d emploi suplémentaire/mois doit baisser de manière significative avant que la courbe ne s inverse d elle même). Le nombre de logements neufs doit se rapprocher de 500 000 et là on est très loin de l objectif avec une année record 310 000 cette année qui nous propulse 15 ans en arrière .Je ne jugerai ce GVT que sur ces 2 chiffres sans parti pris .
a écrit le 12/11/2012 à 9:16 :
CE QUE FAIT M. HOLLANDE ET SON GOUVERNEMENT , JAMAIS M. SARKOZY N'AURAIT PU LE FAIRE ; CAR TOUS LES SYNDICATS AURAIENT ETE DANS LA RUE POUR GREVE GENERALE . SANS MEME SAVOIR ...IL FALLAIT CONTRER SARKO......COUTE QUE COUTE !!!AUJOURD'HUIT CE N'EST PAS MIEUX ,C'EST PIRE !!!!!Y A Y T'IL ENCORE DES SYNDICATS EN FRANCE AU SECOURS !!!!TU PARLES; ILS SONT TOUS DE GAUCHE ; LA VOIE EST ENTIEREMENT LIBRE !!!!!!!!!ET M.MOI JE LIBRE.
Réponse de le 12/11/2012 à 12:22 :
Le pauvre président Sarkosy un nul devant les syndicats? Peut être Fillon au choix. D'ailleurs les noveaux à la marge ne sont pas revenu sur la réforme des retraites?il n'y avait personne dans les manifestations à l'appel des syndicats forts!
a écrit le 12/11/2012 à 9:11 :
Le gouvernement prend des mesures efficaces pour relancer l'emploi. Entre autres, en cherchant à démolir le statut d'autoentrepreneur qui nourrit tant bien que mal un million de personnes qui seraient sinon certainement au chômage. En juillet donc, net ralentissement des créations d'autoentreprises. Efficace ! Le gouvernement cherche par des moyens détournés à imposer le gaz de schiste. Sans même polémiquer sur le véritable niveau de rentabilité de cette exploitation (subventionnée aux USA), il est certain que cette exploitation détruiera énormément d'emplois au niveau de l'agriculture et du tourisme. Efficace ! Concernant le crédit d'impôt proportionnel à la masse salariale, comme l'ont indiqué certains députés socialistes, si la mesure ne cible pas avant tout les PME, ce sera les actionnaires des grosses entreprises qui profiteront de l'aubaine, sans rien apporter en retour. Efficace !
a écrit le 12/11/2012 à 9:01 :
Pour plagier la publicité du lunettier Kris, on peut dire : "Avant,la hausse de la TVA était injuste.......Mais ça c' était AVANT"
Hollande et sa bande socialiste sont des raquetteurs de premier ordre.
Réponse de le 12/11/2012 à 9:21 :
lol
a écrit le 12/11/2012 à 8:48 :
que d fleurs lancé a des décisions qui seront peut etre votée dans quel temps.... tout le monde semble ignorer la super réforme de la taxe professionnelle, en fait pas si intelligente que cela mais qui était une vraie réforme de compétitivité, leur crédid d'impot vision a long terme ne servira pas a baisser le coute de production..... et ne modifiera pas les systèmes de charges sociales, c'est un gadgets qui sera vérifie et revérifié par les gens des impots... et si l'entreprise est déficitaire soumise au bon vouloir a la disposition de la trésorerie de l'état nous avons attendu parfois trés longtemps le remboursement du crédit d'impot recherche madame lagarde avait fortement réduit les délais;....et déja ce gouvernement a augmenté de 10 Milliards les charges des entreprises, quel culot quel mensonge on nous prend pour des C et meme parisot se laisse prendre...
a écrit le 12/11/2012 à 8:43 :
"la solution retenue n?est pas du tout de même nature que la TVA sociale de Nicolas Sarkozy", c'est vrai le précédent gouvernement ne voulait monté que le taux principal, eux en font monté deux,notamment le taux réduit principalement axé sur les emploi en France. le président précédent cherchait a taxer d'avantage les importations.
a écrit le 12/11/2012 à 8:35 :
Ce gouvernement entièrement socialiste nous prend pour des caves... ,d'un coté en amont ,à coup d'impôts et de diverses taxes directes et indirectes ...ils impactent lourdement et durablement la confiance et le capital et de l'autre en aval,ils veulent ajuster des résultantes et des variables orphelines de la confiance et de la dynamique de l'argent des investisseurs et des entrepreneurs,résultat c'est un gros emplâtre social coûteux sur une jambe de bois...
Réponse de le 12/11/2012 à 8:59 :
Ceux qu vous ont pris pour des "caves", ce sont les Union des Magouilleurs Politiques qui ont précipité la France dans la misère et le déclin.
Réponse de le 12/11/2012 à 9:22 :
comme on dit chez vous ' c'est la faute a sarkozy, c'est la faute a sarkozy' ; vous allez moins rigoler quand la droite va utiliser des methodes ' de gauche', c'est a dire passer son temps a bloquer le pays... ;-))) et ca,, ca va pas tarder a venir...
Réponse de le 12/11/2012 à 10:00 :
La France est au fond du trou, après 10 ans de mauvais et déloyaux services de l'UMP et du Nouveau Centre déguisé avec un faux nez en UDI !!! Le trou creusé est une énorme cavité, énorme en dimansion et en profondeur avec des galleries souterraines ... QUEL MASSACRE nous ont laissé les politocards entre 2002 et 2012 !!! Nous électeurs de droite d'en bas, NOUS SOMMES LUCIDES sur les responsabilité des traitres UMP Nouveau Centre de la guerre économique entre 2002 et 2012 ...
Réponse de le 12/11/2012 à 11:42 :
Allez, assez de mauvaise foi et de stupidités idéologiques. Vous savez pertinemment que les problèmes actuels de la France remonte à bien plus loin et que Sarkozy et que la droite en est autant responsable que la gauche. Des erreurs stratégiques en matière économique, il y en a eu et des deux côtés. Quand on voit combien de français soutiennent aujourd'hui Hollande, on voit bien qu'ils sont également très lucide sur la responsabilité des "traîtres de gauche" comme vous dites. Et cela ne fait que commencer...
Réponse de le 12/11/2012 à 14:07 :
@aufondutrou: mais enfin cher ami comme tout militant vous possédez une mémoire sélective. Cela fait bientôt 40 ans que tout gouvernement confondu (droite et gauche), la France s'endette et n'a pas présenté un budget equilibré. Jusqu'à ce que les socialistes prennent le pouvoir la crise n'existait pas et c'était la faute à Sarko. Soit, Sarko n'étant plus là, s'ils se plantent à qui cela sera-t-il la faute?
a écrit le 12/11/2012 à 8:28 :
Plus menteur que lui ,ça n'existe pas.La tva sociale de Sarkozy ne concernait que la tva a 19.6 ,ne touchait pas les produits de premières nécessité dont le taux est à 5.5. Lutter contre le chômage et de gauche ,il oublie le passé , Mitterrand disait la même chose sauf qu'en 1 an avec tonton le chômage avait quasiment doublé
Réponse de le 12/11/2012 à 8:57 :
Le bilan de l'UMP Sarkozienne est un vrai désastre, un massacredu pays France.. dans tous les domaines, l'industrie massacrée, l'innovation effondrée, le chômage envahissant, les travailleurs pauvres nouvelles classes crée par les MInistres l'UMP des Raffarin DeVillepin Fillon et que font les Parlemantaires GODILLOTS de l'UMP Accoyer en tête, Rochebloine, Wuaquiez, Pécresse, Bertrand, Copé, Chatel, Fillon ... ils sont lamentables et sans vergogne !!! sans regrets d'avoir piétiné la Nation France comme ils l'ont fait durant 10 ans de 2002 à 2012 ... Les Français dedroite d'en bas n'en veulent plus de ces malhonnêtes Parlementaires ...
Réponse de le 12/11/2012 à 11:46 :
@LeBilan_LeBilan. Lisez les rapports de la cour des comptes et de l'OCDE sur la gestion de la crise par le gouvernement de Sarkozy et vous verrez que les choses sont bien plus complexes et remontent à bien des années avant Sarkozy... Les problèmes actuels de la France remontent au moins à l'époque de Mitterrand et la droite n'a jamais réussi (ou vraiment voulu ?) redresser la barre.
Réponse de le 12/11/2012 à 11:55 :
@LeBilan_LeBilan

parlons en du bilan. De quel "massacre" parlez-vous? On veut des exemples concrets. Des chiffres et pas du bla bla ressassé à l'envie. Et surtout, des éléments de comparaisons internationaux. Oui il est important de voir ce que les autres pays ont fait dans le même temps. Par exemple l'Espagne, l'Italie, la Grèce, l'Angleterre, le Portugal, la Hongrie et bien d'autres.
Accessoirement, vous n'avez pas honte d'utiliser ce terme de massacre? Un peu de décence un lendemain de 11 novembre. Merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :