Sapin l'assure de nouveau : les prochains chiffres du chômage seront "mauvais"

 |   |  282  mots
Copyright Reuters
Le ministre du Travail a indiqué dimanche soir que les prochains chiffres des inscrits à Pôle emploi, attendus mardi, ne seront pas bons.

Il faut laisser le temps aux mesures gouvernementales de faire leur effet. C?est, en clair, ce qu?a indiqué Michel Sapin dimanche soir, sur les ondes de RTL. "Lorsque la machine à créer du chômage est lancée, elle ne s'arrête pas du jour au lendemain, elle continue à produire du chômage", a prévenu le ministre du Travail. En conséquence, "les chiffres seront mauvais et cela va être comme ça pendant plusieurs mois", a-t-il assuré. Dans son viseur, les chiffres des inscrits à Pôle emploi, qui sont attendus mardi.

"Une machine à créer de l'emploi"

Ce n?est pas la première fois que le ministre agit de la sorte. Depuis plusieurs mois, Michel Sapin ne cesse de répéter que la spirale du chômage ne résoudra pas immédiatement. A la mi-octobre, il avait fait de même, jugeant qu?"il ne s'agit pas de changer de président, de Premier ministre pour que les choses s'inversent".

Pourtant, il y a urgence. Le chômage, en hausse continue depuis 17 mois, avait connu en septembre sa plus forte augmentation depuis avril 2009. On dénombrait alors en métropole 3,05 millions de demandeurs d'emploi sans activité, et plus de 3,3 millions avec les DOM. Les chiffres du mois d'octobre seront dévoilés mardi par la Dares (ministère du Travail). Ainsi, l'"objectif" fixé par le président de la République est "d'inverser" cette courbe d'ici "à la fin de l'année prochaine", a rappelé Michel Sapin. "Le rôle du gouvernement est de la ralentir et de l'inverser", a-t-il ajouté. Et ce, pour que cette machine se mue en "une machine à créer de l'emploi".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2012 à 7:04 :
Il faut faire comme l'Allemagne, avoir un excédent de la balance commerciale permanent et ainsi exporter son chômage vers les pays déficitaires.
Les autres on s'en fout!
a écrit le 26/11/2012 à 19:05 :
Très bien ! mais on ne parle que de la partie émergée de l'iceberg , et celui ci , il a une ancienneté de plus de 40 ans et a colonisé tous les domaines connus sous toutes les formes . Alors dirs que çà va s'inverser , j'apprécie la déclaration , un peu de bons propos , c'est comme chez la voyante ...malheureusement toute l'économie est partie au pays du soleil levant , depuis 1960 pour le textile , et le reste a suivi . Nous ne faisons qu'acheter à ces pays pour revendre ici et bientôt ils fabriqueront directement chez nous avec leur personnels importés de chez eux , si ; si , c'est l'étape suivante , après , que voulez vous qu'on fabrique et bientôt qu'on achète , nous avons déjà le couteau sous la gorge , la plus française des voitures : une Yaris , le salaire d'un employé de Renault : 232 ? mensuels , c'est la variable d'ajustement de Carlos Ghone (bien dit , bravo les syndicats achetés) qui le compare aux roumains travaillant en Espagne , et encore avec des horaires plus lourds et plus souples , vous verrez , la route est tracée et obligatoire , sortez vos mouchoirs , vérifiez votre ceinture pour la serrer encore plus , énormément .
a écrit le 26/11/2012 à 16:00 :
les lieutenants de hollande expliquent les mesures sans autre démonstration que c'est une promesse du président, conforme au programme. Les français n'ont pas voté pour un programme, la moitié a voté pour virer sarko, (donc il reste moins de 25% de choix hollande) et il n'y a eu que des mesurettes électoralistes, rien sur la dette, le chomage... les sujets majeurs. Hollande est très riche mais il a dit par clientélisme qu'il n'aime pas les riches, heureusement qu'il n' a pas dit qu'il fallait les pendre car ses lieutenantes l'aurait déjà pendu lui même en justifiant que c'était une promesse, tant ils sont serviles et dénués de raisonnement, juste l'idéologie !
a écrit le 26/11/2012 à 14:55 :
"l'horreur" de la flexibilité : l?Autriche n'a aucune contrainte de licenciements, ils ont 4% de chômage et un fort turn over volontaire ! en france on s'évertue à vouloir sécuriser l'emploi, et donc les entreprises n'embauchent pas pour pas être prises à la gorge. Quand à la dépense publique, il est urgent de faire comme en suède, plus aucun fonctionnaire, on paye pour des missions et des résultats et une efficacité de fonctionnement, et il n'y a plus le risque de constater nos 1600 "commissions théodules" qui coûtent au contribuable. Si un fonctionnaire est payé pour réglementer un domaine, il change les règles tous les ans sinon il n'a plus de boulot ! cf les règles d'urbanismes, sanitaires..on n?arrête pas de changer, et ainsi la plus forte dépense publique d'europe et la moins efficace. Il y a moyen de dépenser 30% de moins avec de meilleurs résultats, donc sans restriction de remboursement de la sécu, prestations... et c'est moins de dépenses, moins d?impôts, donc plus de pouvoir d'achat, plus d'embauches par les entreprises. Il faut un début de commencement de gestion dans tous le domaine politico-administratif. Et c'est parce qu'on ne s'attaque pas au vri problème qu'on augmente les impôts, donc plus de charges, moins d'emplois...et bientôt la vraie austérité ! . La solution est très simple M Sapin, plutôt que plus de dépenses et le sapin pour les travailleurs qui sont envoyés au chômage par cette totale absence de gestion. Profitez en pendant que la droite joue à chat perché !
a écrit le 26/11/2012 à 13:35 :
Tant que nos gouvernants (de gauche comme de droite) n'auront pas compris d'où vient réellement l'origine du chômage, la machine continuera à fonctionner dans le même sens :

=> la désintégration de notre société.

Pour les analyses et les solutions permettant de créer 2 MILLIONS d'emplois privés CDI en 5 ans sans ruiner l'état, voir le Manifeste ROOSEVELT 2012 (déjà 86000 signataires - La Tribune leur a consacré un article il y a quelques mois).
a écrit le 26/11/2012 à 12:11 :
mesure simple pour faire baisser le chomage:suppression de la cotisation foncière des entreprises:mais ça leur arracherait trop la gueule,alors on continue dans le massacre!et n'oubliez pas d'augmenter les charges des auto entrepreneurs comme prévu!
Réponse de le 26/11/2012 à 14:34 :
Ben voyons, pourquoi pas supprimer les impôts sur les entreprises, et leur donner la retraite gratuite, la santé gratuite, la police et la justice gratuite. Tant qu'on y est pourquoi pas privatiser les universités et tous les services publics, pour que vous cessiez de vous plaindre de payer des impôts pour payer les fonctionnaires.
Réponse de le 26/11/2012 à 15:40 :
vous etes sérieux?ça serait fantastique!enfin quelqu'un de censé dans ce pays marxiste!
a écrit le 26/11/2012 à 12:03 :
Laisser monter une courbe pour, dans quelques mois se flatter de la voir (éventuellement) repartir à la baisse n'est ni une stratégie ni une tactique. Si le ministère du travail n'est que l'observatoire de la courbe du chomage, autant le fermer tout de suite pour une vraie économie de dépenses publiques.
Réponse de le 26/11/2012 à 14:59 :
mais non puisque la logique socialo, tous les emplois publics sont intouchables, ce sont de bons électeurs fidèles et qui ne critiquent même pas toutes les caisses noires des élus, et c'est donc le privé et les ménages qui se saignent pour les payer. C'est ça la démocratie, on cautionne le système en chômage virtuel et qui s'auto-alimente, et ensuite au boulot le privé !
a écrit le 26/11/2012 à 11:52 :
au 21°siècle, pouvoir le 26 du mois n, pensez que le chomage du mois n-1 sera peut être vraisemblablement mauvais ....

C' est tout dire de l'espèrance d' exactitude des chiffres retenus par Bercy ,pour le budget !!!

Une chose sure, il n'y a eu ce crise depuis 2008 !!!!
a écrit le 26/11/2012 à 11:33 :
C'est la faute à Sarko !
a écrit le 26/11/2012 à 11:21 :
Pour mw Ministre du travail = Une machine à créer de l'emploi.
Pour ki il se prend celui là!!! faite votre boulo Mr le ministre!!!
C'est sa le changement!!! Pfffffffffffffffffffff
a écrit le 26/11/2012 à 11:09 :
le gouvernement n'aime pas ceux qui gagnent de l'argent en travaillant, il n'aime pas les "riches" qui pourraient investir et préfère les voir partir, il n'aime pas les épargnants, il n'aime pas les familles, il n'aime pas les retraités, il n'aime pas les "vilains" étrangers comme Mittal, il n'aime pas....bref il n'aime pas ceux qui contribuent à créer directement ou indirectement des emplois (consommation, investissement...). Donc soyons réaliste la courbe du chômage n'est pas prête de s'inverser!
a écrit le 26/11/2012 à 10:43 :
prendre les devants c'est prévoir (les engueulades)
a écrit le 26/11/2012 à 9:52 :
Il me semble que j'avais lu et entendu que le changement c'était maintenant! ils avaient omis de dire "par le mensonge"
a écrit le 26/11/2012 à 9:51 :
de continuer, cela va bien s'arrêter. Et là ils crieront victoire ! On en sera pas vraiment avancé pour autant .
a écrit le 26/11/2012 à 9:42 :
Comment croire l'incompétence de Sapin-Montebourg. Nous plongeons dans un chômage que la France n'aura jamais connu et ils tapent sur les investisseurs qui pourraient aider des entreprises ...........
a écrit le 26/11/2012 à 9:32 :
"" pour que cette machine se mue en "une machine à créer de l'emploi"."" <--- ca ft sourire, hein !!!!!!!! ( sauf ceux qui sont au chomage!)........... il a dit quoi montebourg? il ne veut plus de mittal, ni des autres, c'est ca? he ben c'est pas gagne! :-)))
a écrit le 26/11/2012 à 9:27 :
La politique gouvernementale, économique et fiscale, détruit la France. Les impôts confiscateurs et les insultes aux entrepreneurs détruisent l'emploi
a écrit le 26/11/2012 à 9:05 :
Sacré Sarkozy !!!!
a écrit le 26/11/2012 à 8:09 :
Le chômage , mais pas pour M. Sapin et ses amis socialistes du gouvernement, du sénat et autres assemblées qui vivent confortablement protégés par leurs milices...
a écrit le 26/11/2012 à 7:53 :
Il n'a pas besoin de le dire nous le savons. Quatre millions de chômeurs fin 2013.
Réponse de le 26/11/2012 à 9:02 :
Et malheureusement plus pour les mois à venir compte tenu des mesures et taxes mises en place et à venir.
a écrit le 26/11/2012 à 7:42 :
Ca sent le Sapin pour l'emploi.
a écrit le 26/11/2012 à 7:25 :
Jusqu'en 2017, voila a quoi Sapin va servir, a annoncer chaque mois que c'est mauvais, que c'est de la faute aux autres et il va continuer sa vie avec son salaire et avantages de ministre en attendant tranquillement la retraite sous les dorures de la republique. Pas belle la vie ? Où elle est la crise au fait ?
Réponse de le 26/11/2012 à 8:10 :
Vos propos sont exacts.
Réponse de le 26/11/2012 à 9:29 :
Bien vu. Les hauts fonctionnaires ruinent ma France, mais ne s'oublient pas au passage !! Ils piochent dans la caisse en toute impunité...à 30.000 ou 40.000 euros de retraite par mois, plus souvent de nombreux avantages en nature (secrétaire, chauffeurs, appartement -ou château- de fonction), ils vont couleur une douce retraite, au lieu de croupir en prison pour trahison...
a écrit le 26/11/2012 à 7:06 :
Qui a dit que les socialos faisaient des prévisions fausses?
Je suis sûr que Sapin a raison: les chômage va progresser dans les mois qui suivent, conformément aux prévisions des socialos.
a écrit le 26/11/2012 à 6:51 :
Je propose de voter une augmentation de la Cotisation Foncière des Entreprises de 500 % en 2013 pour fêter ça ! C'est ça la France qui gagne ! Rejoignez la page Facebook contre la CFE, et dehors les politiques !
Réponse de le 26/11/2012 à 7:26 :
le chomage est un detail pour un patron que je suis moi je vis bien
Réponse de le 26/11/2012 à 9:13 :
la seule mesure contre le chomage de plus fini les greves

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :