L'emploi devrait être la priorité du gouvernement selon 66% des Français

 |   |  255  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
L'éducation nationale et la santé publique se placent en deuxième et troisième position selon un sondage BVA Institut Paul Delouvrier publié lundi.

L'emploi, voilà le nerf de la guerre pour deux tiers des Français. Ce devrait être le domaine d'action publique proritaire selon deux tiers d'entre eux, si l'on en croit les résultats du baromètre BVA-Institut Paul Delouvrier rendu public ce lundi. Les sondeurs notent "une poussée spectaculaire" de ce thème parmi les préoccupations des Français. Ceux-ci étaient en effet 46% à le juger de prime importance fin 2011 contre 66% aujourd'hui.

En deuxième position vient le thème de l'éducation (pour 48% des sondés) puis l'action en matière de santé publique (38%).

Dégringolade de la satisfaction en terme de justice

Concernant les usagers des services publics, le niveau moyen de satisfaction constaté "se situe toujours à un bon niveau, conforme à ceux des années précédentes" (74%), mais reste contrasté selon les services publics. Ainsi, si la satisfaction est en progrès pour la police (+3 points, à 78%), elle dégringole pour la justice (-15 points, à 53%).

Le service public de l'emploi ne jouit lui aussi que de 54% d'opinion favorables.

Globalement, l'objectif d'améliorer les prestations repasse de peu (49% contre 47%) devant celui de diminuer les impôts, quitte à réduire ces prestations. Avant l'élection de François Hollande, le rapport était largement inversé. Ces résultats sont issus d'un sondage réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 976 personnes, selon la méthode des quotas, entre le 20 novembre et le 4 décembre 2012.

POUR ALLER PLUS LOIN

» Le chômage grimpe encore, Pôle emploi revoit le suivi des chômeurs

avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2012 à 9:16 :
on attend un sursaut de courage, que le président s'attaque au vrai problème du surpoids de l'état et des collectivités locales en réduisant prioritairement le nombre d'élus et de niveaux administratifs ! Mais c'est un rêve que nous ne verrons ni sous un gouvernement de droite ni sous un gouvernement de gauche... La soupe est trop bonne, quitte à risquer une révolution ou une dictature, ne touchons pas à nos privilèges d'élus, à notre pouvoir et continuons le clientélisme.
a écrit le 17/12/2012 à 13:31 :
Ah oui dans 5 ans .....milles respect je suis sans voix monsieur quel courage quelle abnégation être capable de supporter ça durant 5ans .....votre seuil de tolérance est incommensurable ...;)
Réponse de le 17/12/2012 à 15:09 :
Vous êtes sans voix ....et sans orthographe aussi ..Mille est invariable . Chapeau pour un donneur de leçon !
Réponse de le 05/01/2013 à 15:07 :
votre ortoGR ....... NE DONNE PAS A MANGER ..sauf a qq prof ...pour a peine 140 jours de travail par an
a écrit le 17/12/2012 à 13:26 :
Si du sang neuf se présente pas vous aurez le choix entre le front national ou l armée .......;)
Réponse de le 17/12/2012 à 14:15 :
Le choix sera vite fait, pour bouter hors de nuire les pétainistes français de la guerre économique, il faudra un Général d'Armée de la trempe de DeGaulle, capable d'envoyer en prison les profiteurs de la République, à commencer par ceux du CAC40, du Sénat, de l'Assemblée Nationale, des Assemblées Régionales avec tous leurs courtisans et courtisanes ...
a écrit le 17/12/2012 à 12:33 :
... ça laisse quand même 34% de personnes qui n'ont pas envie de travailler. Edifiant !
Réponse de le 07/01/2013 à 18:54 :
Si l,emploi est le première priorité pour 66% des français on peut seulement en déduire que pour 34% des français l'emploi est en priorité 2,3 ou moins. On ne pu pas en déduire que 34% des français n'ont pas envié de travailler.
a écrit le 17/12/2012 à 12:11 :
Mais comme ce gouvernement fait tout pour dégoûter les entreprises privées, c'est mal parti.
Réponse de le 17/12/2012 à 12:34 :
Mais comme les gouvernements Raffarin Fillon ont tout fait pour plomber les entreprises industrielles, c'était massacré et c'est mal parti pour un redressement avec Hollande Ayrault.

a écrit le 17/12/2012 à 11:31 :
Pour les structures parapubliques qui prétendent s'occuper d'innovation et qui sont en échec total depuis plus de 10 ans, par exemple chez Oseo Innovation ex Anvar et ses pléthoriques "obédiences" comme les CRITT, CFI, et dans les Agences blas blas bnaquet, leur priorité c'est leur carriérisme individuel ... c'est aussi leur gloriole et les repas gastronomiques diners appéros photos articles presse publicité, ce sont aussi leurs vacances incontrôlées, et ... l'emploi en France ils s'en moquent totalement ...
a écrit le 17/12/2012 à 10:47 :
ils n'ont qu'a voter des lois et des decrets qui diraient qu'ils n'y a plus de chomage, et le tour est joue...
a écrit le 17/12/2012 à 10:42 :
L'emploi est le problème majeur de notre pays! mais ce n'est pas à coup de démagogie, d'idéologie, de sectarisme en spoliant les uns au profits des autres, en critiquant ceux qui travaillent que l'on a la moindre chance de le résoudre. Créer des emplois ça veut dire prendre des commandes, exporter, créer, innover, chercher. Ceux qui passent des semaines, des mois à l'étranger pour vendre du made in France en savent quelque chose. Ponctionner tous ceux qui travaillent ou sont à la retraite ça veut dire réduire la consommation et l'investissement, démotiver jeunes et moins jeunes, bref le nivellement par le bas. Sans parler de tous les sujets inutiles agités par des moulins à vent!
a écrit le 17/12/2012 à 10:39 :
Je me demande s'il est "normal" d'être aussi inconstant, de renier son combat contre la finance? d'abandonner Gandrange, de faire supporter aux ménages l'effort fiscal, de se dédire des engagements tenus et sur lequel l'on à été élu..., Tout cela n'est pas normal du tou, la France représente encore quelque réalité, c'est un peuple qui peut être rassemblé mais par un Homme ou une Femme qui tienne la route. Or ni M Hollande et ses lettres au Tribunal, M VALLS et ses "scores " de renvoi à la fontière, ni Mme Filipetti et Mrs Ayrault et Sapin, tous trois ayant jeté la vindicte sur M DEPARDIEU qui leur à bien répondu, ne semblent porter de message pour unir notre nation.
A droite il en est de la même médiocrité d'une nouvelle classe d'élus...médiatiques mais très toc et ne sachant avoir de vision d'avenir que pour leurs intérêts personnels..Qaunt à M SARKOZY, le libérateur de la Lybie, n'en écrivons rien car écrire et s'esclaffer fait faire des ratures...Alors n'en croyez pas que pour autant je sois au Front National...NOn, je suis un socialiste mais je pleure beaucoup ces derniers temps...Joyeux Noël
Réponse de le 17/12/2012 à 11:00 :
votre commentaire est juste et je pense comme vous, il est grand temps que le président prenne en compte les priorités des Français et non écouter ses conseillers qui doivent être d'une autre génération!!!!le mariage pour tous et le vote des étrangers ne me semblent pas être une priorité.
Réponse de le 17/12/2012 à 11:38 :
"Une belle brochette" exprime tout ce que les français de droite d'en bas pensent, ils sont dégoutés ecoeurés par cette droite minable bling bling qui nous a foutu dans la merde durant 10 ans de 2002 à 2012, et ecoeurés dégoutés par cette gauche caviar vaniteuse qui poursuit les basses oeuvres de la droite et du monde pourri des voyous de la finance ... Hollande finir par sortir de l'Elysée comme les Ben Ali, Trabelsi, Moubarak qui ont menti à leurs peuples et Copé Fillon Sarkozy et leurs bandes ne reviendront pas car ils seront banis comme les Ben Ali Trabelsi Moubarak Kadhafi...
a écrit le 17/12/2012 à 10:09 :
Arrêtons de nous mentir !. En France , il aurait fallu élire au moins un "Homme d'état" et non un Président "normal" Peut être faudra-t-il attendre la catastrophe économique pour que ce Président "Normal" prenne enfin les mesures nécessaires
a écrit le 17/12/2012 à 9:59 :
Hollande occupe les medis qui courrent avec autres choses , mariage gay ....celà occupe le peuple qui oublie ses miseres sinistre
Réponse de le 17/12/2012 à 10:38 :
Il serait utile de défendre les classes moyennes et leur travail alors que l'étouffoir tourne à fond! Les salaires sont au plancher et le pouvoir d'achat baisse. On est loin de la fortune des riches et même du salaire des députés...
a écrit le 17/12/2012 à 9:17 :
Mr Hollande a trouvé la solution : défendre l'emploi oui mais dans l'éducation nationale!!!!! C'est dire le degré de dogmatisme auquel il est réduit!!!
Réponse de le 17/12/2012 à 9:52 :
Pas mal du tout!!!
Mais c'est son électorat le plus marqué, ceci explique cela! Mais à quel prix... RDV dans 5 ans!!!
a écrit le 17/12/2012 à 9:07 :
Le gouvernement a d'autres priorités: le mariage gay et la pma, l'euthanasie .
Voilà des urgences vitales. Alors le chômage, l'emploi, la précarité, la misère, ce sera pour plus tard!
a écrit le 17/12/2012 à 9:05 :
La priorité c est ... le mariage des gays et des lesbiennes
a écrit le 17/12/2012 à 8:42 :
Ce sont les causes du chômage de masse qu'il faut questionner. On les connait.
Depuis trente ans :politique du franc fort puis de l' euro fort qui ont laminé notre compétitivité.( et n'ont profité qu'aux plus riches, comme par hasard !)
Absence de protectionnisme européen.
Hystérie néo-libérale de la Commission non élue de Bruxelles.
Arrêtons ce massacre.


Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :