Emploi des jeunes : jusqu'à quand allons-nous fuir nos responsabilités ?

Dans cette tribune, Christophe Praud, le président du Centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise, propose des pistes pour rendre le marché du travail plus accessible aux jeunes, qui subissent de plein fouet la montée du chômage. Il évoque notamment des réformes de l'enseignement, alors que le gouvernement met en application les promesses de campagne du candidat Hollande en recrutant des enseignants.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)

Bruxelles songe à adresser une recommandation aux 27 Etats-membres pour la création d'une "garantie pour la jeunesse", dispositif garantissant aux moins de 26 ans une offre d'emploi de qualité ou une formation professionnelle dans un délai de 4 mois après la fin de leurs études!
Jusqu'à quand allons-nous fuir nos responsabilités?

Alors qu'en France des mesures telles que le contrat de génération ou le contrat d'avenir voient le jour à grand renfort de financements publics, nous, dirigeants de petites et moyennes entreprises, à l'origine de 82% des emplois créés au cours de ces vingt dernières années, proposons un changement de paradigme.

Réinventer le système

Le système éducatif français doit se réinventer pour permettre à chacun d'obtenir un emploi, en commençant par renoncer à faire du Baccalauréat la voie royale pour nos jeunes. Puisque trois cent mille emplois techniques restent non pourvus chaque année, nous proposons une réflexion sur la légitimité du Collège Unique, dépourvu de passerelles vers un enseignement spécialisé avant le lycée.

Ne devons nous pas mettre fin à l'orientation couperet en offrant aux jeunes la possibilité d'effectuer leur choix en toute connaissance de cause? Nous proposons que les diplômes soient évalués sur la base d'un ratio entre le nombre d'élèves qui trouvent un poste dans les 6 mois qui suivent la fin de leur cursus et le nombre d'élèves formés. Cette information devrait être diffusée à chaque élève, ainsi qu'aux parents.

Des diplômes pour des emplois

Le contenu desdits diplômes devrait également être traduits en compétences professionnelles acquises afin de rendre les formations plus lisibles et en phase avec les exigences du monde de l'entreprise.

Il nous semble évident que la création de synergies nouvelles passera par plus de rencontres entre les acteurs : il est grand temps de renvoyer les dirigeants dans les écoles afin de parrainer des classes de collège, de revaloriser l'enseignement professionnel, d'accompagner les jeunes dans leurs choix d'orientation, de collaborer à l'enseignement de nouvelles matières autour de l'entrepreneuriat, de favoriser les stages et de faire de l'alternance une filière d'excellence pour les jeunes.

Les TPE-PME, vivier de débouchés pour les jeunes

L'Etat semble être en mesure de débourser plusieurs centaines de millions d'euros pour la création mécanique d'emplois. Dans ce cas, pourquoi ne pas aider les entreprises qui n'ont pas les moyens humains ou financiers de recruter? Quid d'une exonération de charges pour les TPE-PME pendant 6 à 12 mois pour les contrats en CDI passés avec un jeune à l'issue de sa période en alternance? Pourquoi ne pas aider les entreprises unipersonnelles à grandir en exonérant de cotisations sociales l'emploi d'un jeune de moins de 26 ans pendant la première année, puis de façon progressive ensuite? Ne peut-on pas créer un Crédit Impôt Embauche afin de faciliter le recours des petites entreprises aux conseils d'une structure de recrutement agréée pour les guider dans l'embauche d'un jeune sans expérience?

Les jeunes subissent les pressions -voire les intérêts- de ceux qui rêvent pour eux, choisissent pour eux, ont besoin d'eux. Arrêtons d'arrondir les angles du triangle Parents-Education-Entreprise et donnons aux jeunes toute leur place au centre de notre réflexion nationale.

par Christophe Praud, président national du Centre des Jeunes Dirigeants

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 43
à écrit le 10/12/2012 à 20:49
Signaler
(déjà: l'éducation, c'est le rôle des parents ! Pour le service publique, c'est de l'instruction dont-il s'agit! mais je m'égare)...Tant que l'éducation nationale préferera préparer un licencié (le titre est prometteur!) en Histoire de l'art plutôt q...

à écrit le 10/12/2012 à 18:49
Signaler
C'est un russe, journaliste je crois, qui a dit à propos de la France : "J'ai vécu dans votre avenir !". Les jeunes qui peuvent fuir l'Europe ont tout intérêt à le faire pour espérer une vie un peu meilleure sans être écrasés d'impôts. Ou ils doiven...

à écrit le 10/12/2012 à 17:31
Signaler
Beaucoup de commentaires semblent démontrer un clivage: entre les jeunes qui ne travaillent pas et les vieux qui les exploitent; entre les travailleurs et les inactifs; entre les cotisants et les ayant-droits. Et si on regardait le monde avec un peu ...

le 10/12/2012 à 17:47
Signaler
@candide: ça y est, les vieux vous exploitent :-) si t'as autant envie de travailler, crée ta propre entreprise :-) on est d'accord sur un point je crois, il faut arrêter tout de suite la sécu, l'éducation et les allocs diverses pour lesquelles les g...

le 10/12/2012 à 18:37
Signaler
@Patrickb: j'ai 50 ans, deux entreprises...

le 10/12/2012 à 18:47
Signaler
@candide: et t'embauches à tour de bras :-)

le 10/12/2012 à 18:49
Signaler
@Candide vous n avez pas à vous expliquer. Un verre de rouge sur la table rends certainement l esprit brumeux de certains participants. J y songe maintenant: un petit rouge me ferait certainement du bien pour comprendre certains commentaires. Allez, ...

le 10/12/2012 à 20:13
Signaler
@floppy: c'est sûr qu'il faut en tenir une sacrée couche pour confondre les "boomsters" et les "banksters". C'est sans doute l'abus de rouge :-)

à écrit le 10/12/2012 à 17:22
Signaler
nous avons intéret a ce que les jeunes trouvent du travail,ne serait ce que pour pouvoir payer nos retraites.il faut leur redonner le gout de l'effort et leur réapprendre les métiers nobles.trop de jeunes veulent aujourd'hui travailler dans la com ou...

à écrit le 10/12/2012 à 17:07
Signaler
les boomers, les banksters, les retraités et autres subventionnés de la société maintiennent une pression d esclavage sur les jeunes. si les politiques ne changent pas le système de formation, émigrez. d autres pays sur la planète ont besoin de votre...

le 10/12/2012 à 17:16
Signaler
@floppy: pourquoi seraient-ce aux autres de changer quoi que ce soit ? tu peux pas te prendre en main au lieu de pleurnicher et d'attendre que ce soient les autres qui agissent ??

le 10/12/2012 à 17:28
Signaler
@Patrickb je travaille à l'étranger, je donne des cours gratuits (en plus de mon boulot) À des jeunes dans des lycées, je forme des collègues ou employés débutants.. j agis.. Ceci répond certainement à vos interrogations.

le 10/12/2012 à 17:44
Signaler
@floppy: si tu travailles à l'étranger comme tu le rpétends, tu ne cotises donc pas et ne paies donc pas les retraites en France. de quoi te plains-tu donc ? c'est ce que je dis, on pleurniche et on repleurniche en espérant que les autres vont nous b...

le 10/12/2012 à 17:59
Signaler
Et alors, on a quand même le droit de se sentir concerné par son pays de naissance et donner son avis sur la situation non ?

le 10/12/2012 à 18:01
Signaler
@Patrickb je ne me plains pas. relisez l article. c est pour les jeunes actuellement en france. je les plains. pas comme vous et moi qui habitent en allemagne (avec d autres problemes: trop de vieux qui n aiment pas non plus les jeunes)

le 10/12/2012 à 18:19
Signaler
@floppy: je ne connais pas la sitaution en Allemagne, mais si les commentaires sont du même ordre que ceux que les jeunes affichent ici, je comprends assez bien que les "vieux" réagissent. Un peu de respect pour ses ancêtres serait un bon point de dé...

le 10/12/2012 à 18:39
Signaler
Laissez donc la place, regardez la moyenne d'age des politiciens et vous verrez que les décisions sont toujrous dans les mains de votre génération (les seules députés qui diminuent la moyenne d'age sont des femmes, qui servent de porte parole et d'im...

le 10/12/2012 à 18:48
Signaler
@glo: est-ce que je dis autre chose ? quand on est pas content, il faut agir au lieu de pleurnicher et de jalouser :-)

à écrit le 10/12/2012 à 16:29
Signaler
Les retraites d'aujourd'hui ont certainement plus travaillé que les jeunes de maintenant: il n'y avait pas le 35 heures, les 5 semaines de congés , les RTT, la retraite à 60 ans, voire moins...alors assez de cette jalousie de la part des plus jeunes....

le 10/12/2012 à 16:52
Signaler
Quelle jalousie??? Donnez moi le choix de supprimer les 35heures je saute dessus. Donnez moi le choix de me debrouiller pour cotiser pour ma retraite en echange d'une exonerations des contisations obligatoire a ce sujet et je saute dessus... Payez mo...

le 10/12/2012 à 17:16
Signaler
de mes grand-parents (anno 1918..1990) je n avais entendu que du respect de la jeunesse. de mes parents (1945.. encore la) je n ai jamais entendu que critique et pas de reconnaissance. la raison? cette génération des 68ards a peut-être, grâce au plei...

le 10/12/2012 à 17:21
Signaler
@M92: faut arrêter de jouer aux victimes. L'avenir appartient aux jeunes et c'est à eux de faire quelque chose s'ils estiment que le système ne fonctionne pas, comme nous l'avons fait en 68. Y en a marre des pleurnichards permanents, la vie est un co...

à écrit le 10/12/2012 à 16:03
Signaler
l idee d evaluer la formation en faisant un rapport 6 mois apres le diplome entre le nombre de diplome et de chomeurs n est pas mauvaise. Surtout si on donne l info aux jeunes et a leur famille Mais il faudrait affiner car on peut tres bien avoir peu...

à écrit le 10/12/2012 à 15:36
Signaler
On est d'accord cette société dysfonctionne. Ni sur le chômage, ni sur la croissance, ni sur la pauvreté, ni sur le niveau de vie. Et si on pensait à schumpeter?

à écrit le 10/12/2012 à 14:44
Signaler
la France est un pays fait par et pour les vieux,la rente,les acquis,l ancienneté(sauf dans le privé),le principe de precaution,la protection,bref les valeurs des anciens

le 10/12/2012 à 15:20
Signaler
Ha bon ... Des rentiers j'en connais pas beaucoup, mais des retraités qui touchent de petites retraite et qui puisent dans leurs économies : OUI. L'histoire des rentiers est une fadaise de ceux qui ont toujours vécu au dessus de leurs moyens sans jam...

le 10/12/2012 à 15:39
Signaler
d'accord, maintenant le travail est une corvée a part iphone,ipad pas terrible cette releve

le 10/12/2012 à 16:07
Signaler
@paulo d apres l INSEE les retraites ont un niveau de vie superieur aux actifs. c est vrai que c est pas tous les retraités mais il y en a quand meme pas mal qui vivent tres bien et qui trouvent en plus le moyen de cracher sur les jeunes generations ...

le 10/12/2012 à 16:12
Signaler
@ @paulo: Avant de critiquer "la relève" regardez l'état de ce que vous lui transmettez !

le 10/12/2012 à 16:18
Signaler
@cdg: 1) les jeunes n'entretiennent pas les vieux qui 1) ont cotisé toute leur vie pour avoir une retraite 2) ont largement participé, entre autres, au système de santé et d'enseignement dont tu as bénéficié. Quant aux retraités qui vivent dans un co...

le 10/12/2012 à 16:32
Signaler
@grincheux: tes parents doivent te border encore longtemps ou tu vas enfin prendre ton avenir en main ?? :-)

le 10/12/2012 à 16:48
Signaler
@ Patrickb : vous raisonnez comme si nous étions dans un système de retraite par capitalisation. Or, nous sommes en répartition, cela veut dire que les vieux ont cotisé toute leur vie pour financer la retraite des personnes agés de l'époque, et aujou...

le 10/12/2012 à 17:03
Signaler
@patrickB : Oui nous payons les retraites de nos retraités actuel car nous sommes sur un regime par repartition, donc les cotisations d'aujourd'hui payent les retraites d'aujourd'hui. Oui nous payons la santé des retraités d'aujourd'hui car eux ne co...

le 10/12/2012 à 17:06
Signaler
@john galt: je connais ta chanson, mais comme disait madame Thatcher "I want my money back". Cela dit, 1) les retraites de nos parents étaient quasi-inexistantes pour la bonne et simple raison que la plupart d'entre eux n'avaient jamais été déclarés ...

le 10/12/2012 à 17:23
Signaler
@ Patrickb "ont cotisé toute leur vie pour avoir une retraite". désolé mais là on s est bien foutu de vous. les taxes retraites obligatoires qu on a prélevé sur votre salaire ont été redistribuées aussitôt à des retraités qui vivaient bien grassemen...

le 10/12/2012 à 17:31
Signaler
@M92: figure-toi que je cotise 4,6% à la sécu sans avoir droit à ladite sécu parce que je ne réside pas en France. Tu fais des procès d'intention aux "vieux" sans même savoir de quoi tu parles. c'est de la jalousie pure et simple, mais fais ton temps...

le 10/12/2012 à 17:38
Signaler
@floppy: nos parents vivaient très grassement, c'est ça :-) on a en effet besoin de gens intelligents et bien informés, merci de l'avoir précisé :-)

le 10/12/2012 à 17:49
Signaler
@Patrickb demandez à votre représentant des francais à l'étranger d agir pour stopper cela si vous n avez pas accès à la secu (bienfaitrice malheureuse des francais qui continuent de croire avec sa dénomination à une assurance tout risque et d un éta...

le 10/12/2012 à 18:26
Signaler
@floppy: ce que tu ne sembles pas comprendre: quand je cotise, j'ai des droits, faute de quoi c'est du vol. et compte tenu que je n'habite pas en France, c'est en effet du vol. je ne crois pas non plus au Père-Noel et figure-toi que je ne crois pas n...

le 10/12/2012 à 19:01
Signaler
allez Patrickb, reprenez vous et ne devenez pas depressif. Il s agit de l avenir et des jeunes. Aidons les. Ne regardez pas trop votre nombril. LES JEUNES. EUX. IL FAUT LES AIDER. SINON ON VA FINIR COMME EN UKRAINE (les vieux verouillent la société e...

le 10/12/2012 à 20:10
Signaler
@floppy: aide-toi, le ciel t'aidera :-) des bons samaritains sur le papier, c'est pas cela qui manque :-) la vrai vie est un peu différente :-)

le 10/12/2012 à 20:59
Signaler
je trouve que "floppy" et "John" et "m92" ont raison. @patrickb : quand je cotise, j'ai des droits; c'est extravagant, ça vient droit du passé! Certes, l'idée est bonne, mais j'espère pour vous que vous n'êtes pas "trop jeune" retraité! Aidons plutôt...

à écrit le 10/12/2012 à 12:27
Signaler
Si M. Praud pouvait être un peu écouté, ça ne ferait pas de mal. Mais je crains que ce ne soit une trop grande révolution pour notre vénérable Mammouth. Jamais les syndicats de l'EN ne laisseront passer ça.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.