Impôts : comment passer à travers les mailles du filet

 |   |  427  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les riches apparaissent surtaxés, fuyant l'enfer fiscal français. Or, à entendre les gestionnaires de patrimoine, il reste des moyens de diminuer sensiblement la facture.

Cela semble acquis, les «riches» sont aujourd'hui surtaxés, après les différentes mesures prises par François Hollande depuis son arrivée au pouvoir. Pour preuve, la montée de l'exil fiscal, avec le départ en Belgique, emblématique s'il en est, de Gérard Depardieu.
Or, à y regarder de près, de nombreuses failles existent toujours, qui permettent de passer à travers les mailles du filet fiscal. Les spécialistes de la gestion patrimoniale se font fort de les dénicher. L'un des sujets de préoccupation est bien sûr l'ISF, dont le barème a été fortement relevé après avoir été abaissé en 2011, à l'initiative de Nicolas Sarkozy. Le taux maximum avait été fixé à 0,5%, il est désormais de 1,5%.
Des armes juridiques existent toujours pour le réduire. La donation temporaire d'usufruit, par laquelle un contribuable soumis à l'ISF laisse son pour un temps déterminé l'usufruit de son patrimoine à l'un de ses enfants, en est une.

L'attractivité des contrats de capitalisation
Pour les plus prévoyants, qui souhaitent investir à long terme, mais veulent éviter de voir leur facture d'ISF grimper à mesure que leurs placements fructifient, les contrats de capitalisation restent particulièrement attractifs. Jean-François Fliti, associé du «multi family office» Allure Finance, en a fait la promotion lors d'une rencontre avec des riches contribuables. «Le gros avantage, c'est que l'ISF est calculé sur la base de l'investissement initial», souligne-t-il. Même si le patrimoine grossit à mesure que les revenus sont capitalisés, l'ISF reste calculé en fonction de la valeur de départ. François Fliti calcule que 5 millions d'euros investis, dans le cas d'un taux moyen d'ISF de 1%, permettent d'économiser 574.000 euros sur 15 ans.
Un avantage important, auquel n'a pas droit l'assurance-vie. Celle-ci est plus intéressante pour les successions.

Le pacte Dutreil pour des successions faiblement imposées

Mais la taxation de ces dernières a beaucoup baissé, s'agissant surtout des transmissions d'entreprises. Dans le cas d'une entreprise valant deux millions d'euros, et de deux enfants, l'utilisation d'un pacte Dutreil permet de limiter les droits de succession à 2,55%, en cas de donation avant 70 ans. En outre, ces droits peuvent être payés après un délai de cinq ans, et leur paiement peut être ensuite étalé sur 10 ans, avec un taux d'intérêt quasiment nul.
S'agissant des revenus capitalisés sur un contrat de capitalisation, leur imposition a lieu selon le même régime que celui de l'assurance vie, à savoir un impôt limité à 7,5% après huit ans de détention (plus 15,5% de prélèvements sociaux).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2012 à 18:07 :
la dette française c'est 30 ans de budget votés en déséquilibre, donc des archi nuls en gestion aussi bien à droite comme à gauche, qui n'ont aucune compétence pour assurer le poste. c'est 1700 millards de dette, sécurité social, état, collectivités locales..et on a une colossale dépens publique que ces antigestionnaires ne veulent pas toucher. Il est trés facile de baisser de 30 à 40% la dépense publique pour relancer l'économie, au contraire il tuent l'emploi en alourdissant les impôts. ça ne sert à rien de donner son argent à tous ceux qui ne savent que taxer, transformer toute la richesse créée par les entreprises en dette. IL va falloir arriver à la faillite pour que ces dépensiers génétiques fassent des économies et commencent à gérer !
a écrit le 20/12/2012 à 14:54 :
Certains aimait la france des boucliers fiscaux et la quitte au moment de l'effort de redressement des comptes. Comptes qui je le rappel ne sont pas détériorer en 6mois. Mais comme beaucoup j'attends que ce gouvernement annonce sa part cad les 10Milliards d'économie de fonctionnement (sans forcément supprimer la moiié des fonctionnaires). Ensuite, il y a les 10Milliards sur les très grandes entreprise qui depuis des années mettent a genoux les PME via une concurrence déloyale (Proportionnellement payent moins d'impots, externalisent a l'etranger donc paye moins la mian d'oeuvre,...) et enfin 10 Milliards sur les plus aisés ("La France abrite 9 % des millionnaires, soit 2,2 millions de personnes, ce qui la place au 3e rang mondial derrière les États-Unis ...(wiki)"). Donc arrétez tous de vous prendre le choux sauf si vous considerez faire partie de ces catégories. Tous dans le même bateau et pour beaucoup pas possibilité de le quitter.... Par contre possibilité de taxer tous les français a l'étranger ou du moins la différence qu'il ne paie pas dans leurs nouveau pays.
Réponse de le 20/12/2012 à 17:43 :
vous rêvez, les causes de la situation actuelle sont exclusivement dûes à la mauvaise gestion pendant plus de trente ans et non à une conjoncture aigue ou exceptionelle.De celà on évite d'en parler, tous personnels politqiues confondus, à force de dépenser plus qu'on ne gagne un jour la note finit par se présenter. Ce n'est pas aux forumis à paye pour les cigales, c'est ce qu'on bien dit et répété les allemands envers les Grecs qui sont bien autre chose que des cigales. Quand à votre projet de vouloir imposer à l'Europe entière un ISF nocif pour l'économie, vous rêvez debout et comme il est interdit à un état d'être discrimnatoire vers en nationalité, d'ici là il est a esperrer que le gvt francais actuel retourne à l'opposition.
a écrit le 20/12/2012 à 12:46 :
Je ne blamerai les exiles fiscaux que lorsque l etat aura fait le travail d economies serieuses.
Paye ses impots en France est finance ces politiciens corrompus, ce senat de roitelets, ces states entre la commune et l etat, ces hotels de region pharaoniques, ces gabegies de cette royaute bananiere etc....un peu quand on donne 10 a certaines ONG....1 arrive peniblement à la cause....
Réponse de le 20/12/2012 à 16:01 :
Plutôt que de pleurer sur les élus, PRENEZ LE POUVOIR; En espérant que vous ne ferez pas pire qu'eux...!
Réponse de le 20/12/2012 à 16:55 :
@toto42 : bravo pour votre réaction brève et juste face aux (trop) nombreuses réactions hostiles au(x) gouvernement(s) et aux fonctionnaires. Assez des donneurs de leçons de coin de bar en tout genre !
Réponse de le 20/12/2012 à 23:19 :
Je n'en veux pas aux fonctionnaires qui font souvent bien leur boulot (bien que leur absentéisme soit le triple du privé). Je pense qu'ils sont trop nombreux, et pas assez payés au mérite. De plus, ils bénéficient d'une retraite basée sur les 6 derniers mois d'activité au contraire du privé où celle ci est basée sur les 20 dernières années.
Maintenant, le responsable de cette crise de l'endettement des états, ce sont les hommes au pouvoir qui ont vécu sur la bête sans rien faire (Mitterrand, Chirac). Ils ont beau accuser les riches, les rentiers, la fiance, personne n'est dupe.
Aujourd'hui, la réforme est impossible, et la crise sans issue. Point barre.
a écrit le 20/12/2012 à 12:32 :
les politiques sont très mal venus de critiquer depardieu : chaque député et sénateurs (yc JMA) se sont alloués 120 000e et 140 000e par an en caisse noire, détournement de l'argent public à des fins privées, et les impôts ?? totalement scandaleux et personne ne veut remettre en cause ....+ 2 millards que le sénat a volé pour leur retraite...1000 fois pire que depardieu en esprit mafieux (comme l'a dit fillon) , et comme "exemple" républicain et démocratique par ceux qui devraient donner l'exemple et gérer nos deniers ! honte aux politiques.
Et les riches ont tristement raison : à quoi ça sert de payer de lourds impôts si c'est pour alimenter le tonneau des danaides de la dépense publique : le record européen en niveau et inefficacité, notre russie interne qui nous saigne, et personne (politique+ administration) ne veut se pencher sur la baisse de la partie improductive de cette dépense sans altérer les prestations aux citoyens, un gisement d'au moins 30% qui pourrait financer la relance et doper les emplois ! l'impôt est surtout de l'argent perdu dans les sables du désert gestionnaire public. Et l'absence totale de gestion publique est un crime contre la société
Réponse de le 20/12/2012 à 12:53 :
Tres bien Marion mais tout devrait publier pour que tout puisse le savoir . nous petit francais qui payont de lourd impots ne savons ce qui ce passe en haut lieu .J'encourage de le dire a tous
Réponse de le 20/12/2012 à 12:57 :
C'est scandaleux je suis retraité et touche par an ( 20 000 euros) moins que ce que touche un élu par mois et de plus je paye des impots, eux pas sur .
Il faut transmettre ces infos a tout les francais , qu'ils sachent que ces GRAS ELUS se maoque de nous
Réponse de le 20/12/2012 à 15:12 :
C'est une blague ??? Vous ne travaillez pas et gagner plus que le salaire minimun. De plus, j'éspère qu'après toutes ces années, vous avez grandement réduit vos dépenses notamment de logement, voir augmentez vos revenus (investissement). Vous voulez quoi de plus?
Réponse de le 20/12/2012 à 16:00 :
Plutôt que de pleurer sur les élus, PRENEZ LE POUVOIR; En espérant que vous ne ferez pas pire qu'eux...!
Réponse de le 20/12/2012 à 18:00 :
faire pire est impossible, le dinosaure dépensier et improductif de la fonction publique et le système politique sont imbattables !. prendre le pouvoir ? mais comment ? il faut un parti, mais le monde politique et administratif est totalement solidaire, même combat, on se protège, on ne touche à rien et le privé se saigne pour les financer ! élections: aucun problème de fond abordé, aucune question génante par les journalistes qui ont voté hollande à plus de 70% ! et les forces vives de la gauche : médias, éducation nationale, secteur public, syndicats qui ne font que de la politique...appuient la candidature au maintien des privilèges, 35h..On est dans une dictature de la gauche avec le faire valoir d'un vote démocratique et où les 11 millions de votes nuls + blancs n'ont aucune considération !
Réponse de le 22/12/2012 à 17:02 :
Marion , il ne faut pas oublier les maguouilles . quand sur 300000 UMP on n'est pas capable de compter les bulletins , ça doit faire mal quand il s'agit de 45 millions d'électeurs . si ça se trouve on nous roule dans la farine depuis plus de 50 ans
a écrit le 20/12/2012 à 12:26 :
c'est connu, plus les riches sont riches, moins ils veulent donner (c'est aussi pour cela qu'ils sont riches)... sauf exceptions bien sûr.
a écrit le 20/12/2012 à 12:26 :
En tant que petit patron, je suis beaucoup plus soucieux de la situation récessive que l'on vit, n'en déplaise aux gens de l'Insee qui disent le contraire, que d'optimiser mon impôt ou d'échapper aux mailles du filet ! Il semble que la majorité des réactions émotionnelles sur la tribune émane de gens dont les revenus tombent tous les mois, quoi qu'il arrive. Quand on a de l'argent qui tombe de manière régulière, on peut se poser des questions sur ses impôts et les juger confiscatoires ou pas et donc prendre les décisions que l'on juge pertinentes. Moi et mes confrères, on ne vit pas sur la même planète : notre préoccupation est de trouver des clients, de faire rentrer du chiffre d'affaires pour assurer notre pérennité et payer nos salaires. Pour payer des impôts, encore faut-il dégager des profits et des revenus ! Je trouve lunaire les propos de ceux qui prennent la parole pour défendre les gens très riches et qui se prétendent être nos représentants à nous PME et TPE ! Un salaire de patron de TPE : 4.000 euros par mois. Son patrimoine : sa maison ! Rien à voir avec les 93 millions d'euros de monsieur Depardieu ! Même madame Parisot qui représente les grosses boîtes l'a compris !
a écrit le 20/12/2012 à 12:19 :
Il faut garder nos riches parcequ'il y aura moins de pauvre, bravo à tous ces créateurs de richesse qui sont nos locomotives economique, des leaders qui reste parfois modeste dans la vie partagée.
a écrit le 20/12/2012 à 11:12 :
OK pour la succession aller en Belgique finir ses jours mais montrer ainsi que le toujours plus est l'unique moteur de vie ce qui explique aussi la fortune accumulée. C'est bien triste. Un contre exemple Tapie bientôt président.
a écrit le 20/12/2012 à 11:10 :
Les impôts, je les paie et sans aller dire que c'est avec plaisir, je les mets toujours en parallèle avec un temps où je n'en payais pas, temps où ma vie n'était pas aussi agréable que maintenant. Celui qui se plaint de payer trop d'impôts n'a certainement jamais connu un temps où il n'avait pas les ressources d'en payer. Néanmoins, s'il y a un impôt qui est critiquable et pour lequel les seuils d'exonération sont devenus trop bas, c'est celui qui concerne les droits de succession sur le patrimoine personnel.
Réponse de le 01/12/2014 à 21:59 :
La vraie question c'est d'où un syndicat minoritaire tel que SNPL tient-il un tel pouvoir de nuisance, suicidaire pour AF? c'est là qu'il faut agir ou envoyer tous les pilotes du SNPL avec Arnaud Montebourg en recyclage dans une business-school !!!???? on pourrait aussi demander à E. Macron de revoir les privilèges syndicaux vu leurs comportements nuisibles aux intérêts des salariés et à l'intérêt national à moins que AF ne devienne une SNCM bis au frais des contribuables.....
a écrit le 20/12/2012 à 11:04 :
a titre perso,ces conseils ne me concernent pas...mais qu est ce que j aimerais bien payer l isf
a écrit le 20/12/2012 à 10:57 :
beaucoup de ceux qui travaillent a l'étranger sont payés sur des comptes a l'étranger:la voila l'optimisation secrète qu'on ne vous dit pas
Réponse de le 20/12/2012 à 13:13 :
Ben si tu bosses à Moscou t'es payé à Moscou, tu vis à Moscou et tu payes ton IR à Moscou, ? Un étranger qui bosse en France, est payé en France et paye son IR en France. où est le problème ?
Réponse de le 20/12/2012 à 20:03 :
qui te dis que cet argent est déclaré a l'étranger cucu?un consultant français en afrique peut très bien se faire payer sur un compte au luxembourg ,cucu.et sans rien déclarer en france ,cucu.faut vraiment tout t'apprendre cucu!
a écrit le 20/12/2012 à 10:51 :
Le probleme n est pas de se preoccuper de ceux qui partent avec leur fortune mais de savoir si il vait mieux investir en France ou ailleur. Comment de personne avec un petit matelat de cash penche pour un investissement en france ou ailleur ? A moyen terme ca peut faire 1000 fois plus que le total des riches qui partent...
a écrit le 20/12/2012 à 9:15 :
optimiser est un sport national en france... ne ferait t'on pas mieux de simplifier le systeme et d'inciter nos entrepreneurs a faire de la vraie valeur ajoutee plutot que de l'optimisation ?
Réponse de le 20/12/2012 à 11:35 :
Enfin une remarque sensée. Merci.

En France au lieu d'inciter, on brime ceux qui réussissent. A lors à l'attention de tous les censeurs à la critique facile, n'oubliez pas que les fameux "riches", le sont parce qu'ils ont travaillé dur pendant des années, qu'ils ont pris des risques importants, et qu'ils ont eu la chance de voir leurs efforts récompensés (loin d'être le cas pour tous).

Avez-vous déjà tenté de monter une entreprise avec les risques que ça comporte ?

Incitons donc tous ces gens à investir en France, à dépenser en France, à créer plus d'emploi en France. Et pour cela, comme ce sont des gestionnaires, il faut que ces investissements soient plus attractifs qu'à l'étranger. Personnellement, j'augmenterais le crédit d'impôt pour les investissements dans les PME innovantes Francaises. Et tant mieux si les investisseurs gagnent beaucoup d'argent : chaque PME innovante qui éclos et qui reste en vie représente notre survie de demain.
Réponse de le 20/12/2012 à 14:51 :
@fred13 : ... et si vous vous n'êtes pas riches c'est que vous ne foutez rien et ne prenez aucun risque. Je pense à tous ceux qui travaillent parfois durement pour un SMIC... NON, Monsieur, le travail ne paie pas sinon ceux qui bossent dur seraient tous millionnaires.
Réponse de le 20/12/2012 à 15:03 :
Au moins une chose est vrai :"qu'ils ont eu la chance de voir leurs efforts récompensés". La chance, quand tu l'as tu trouve cela normal, quand tu l'as pas ca donne envie... La chance de naitre dans une famille propriétaire, la chance d'aller dans des écoles privées, la chance d'avoir un appartement pour ces études sans avoir besoin de travailler pour le financer, la chance d'avoir un cercle d'amis (ou le cercle d'amis a papa) bien placé pour te pistonner
a écrit le 20/12/2012 à 9:11 :
La France est le 3e pays du monde pour le nombre de millionnaires:
http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/millionnaires-la-france-sur-le-podium-12-10-2012-1869028.php
Un enfer fiscal à relativiser donc!
Réponse de le 20/12/2012 à 11:00 :
Enlevez le poid indécent de l'immobilier parisien et vous verrez que le nombre sera bien plus faible.
Réponse de le 20/12/2012 à 15:15 :
En effet, si tous les propriétaires parisiens qui vivent des loyers de leurs locataires se décident a vendre leurs biens alors la valeur sera beaucoup plus faible (offre/demande). Par contre si tout ces millionnaires participait a hauter de 1% cela ferait 25 Milliards....
a écrit le 20/12/2012 à 9:04 :
Il n y a rien d'étonnant à ce que les gérants de patrimoine soit plus compétents que nos gouvernants pour protéger, voir créer des richesses.
Ceux qui croient le contraire sont des naïfs.
a écrit le 20/12/2012 à 8:32 :
Pourquoi les élus augmentent les impôts : parce qu'ils sont incapables de gérer l'état.
quand on a affaire a des élus incompétents on s'en sépare de gré ou de force;
a écrit le 20/12/2012 à 6:08 :
Moi je retiens ma respiration jusqu'à ce que les impôts baissent ! Je suis sûr que ça impressionne le gouvernement.
a écrit le 20/12/2012 à 5:51 :
C'est vrai vous avez raison : que l'église s'occupe des pauvres (ils gagnent leur paradis dans l'au delà en étant miséreux en ce bas monde) et que les fraudeurs fiscaux fassent tranquillement leurs aller-retours en Suisse et finissent en enfer. Amen !
a écrit le 20/12/2012 à 4:51 :
L'SF représente 0,786% dans les recettes de l'état. C'est purement symbolique (Chiffre 2011 sur 1014,8 Mrd? récoltés).
a écrit le 20/12/2012 à 1:17 :
Comment faire baisser l'ISF??, Dans les autres pays europeens cet impot n'existe plus. Memes la tres social Suede l'a supprime.
L'impot a 75% fait baisser les recettes fiscales au lieu de les augmenter. Merci Hollande
a écrit le 19/12/2012 à 22:59 :
Dans un autre journal on parle de réactiver la guerre froide...
a écrit le 19/12/2012 à 22:31 :
Une démocratie, ça n'est pas des riches et des pauvres, il existe des gens qui travaillent et qui ne sont pas respectés. Nous sommes donc dans un système féodal du fait de l'excédent de fonction publique. Le gouvernement a été mandaté pour poursuivre les riches, alors on fait dans le mythe de Sysiphe... veuillez payer 40 milliards par an! Notre problème est cependant plus grave puisque nos voisins réforment leur Etat en réduisant sa place, nous faisons l'inverse. Ainsi la ligne rouge se déplace. Nous on fait le grand bond dans le socialisme! Les rouges font de la piraterie, ils pillent le pays et sèment la terreur!
a écrit le 19/12/2012 à 19:41 :
@ Bill hari. :Bravo ! Excellente analyse de la situation. Ah! Si tout le monde était aussi clairvoyant que vous...
a écrit le 19/12/2012 à 19:38 :
C'est un très bon article, c'est juste dommage qu'il n'ait pas plus d'articles de cette trempe là !
a écrit le 19/12/2012 à 19:13 :
Je paierai moins d impôt cette année ! J avais envisagé de changer de voiture , cela attendra ( moins de TVA). Pareil pour mon investissement immobilier , tout projet est différé ,Et pire mon locataire vient de partir et j envisage même pas de louer dans l immédiat ( IR CSG en moins) Cela fera peu de différence mais au moins je me ferai pas insulter de riche . Je fais parti simplement des classes moyennes comme des millions de français et je n ai plus confiance ,je laisse mon argent dans des placements "père de famille" ( livret A PEL...) .
Réponse de le 19/12/2012 à 21:04 :
Où commence et où finit la classe moyenne. Il me semble que l'on y met qui on veut comme ça arrange.
Réponse de le 19/12/2012 à 21:34 :
l'étape d'après, vous travaillerez moins pour moins perdre, car votre argent placé va perdre de sa valeur; donc autant ne rien avoir plutot que de se faire plumer. là, on sait pourquoi on a rien.
a écrit le 19/12/2012 à 19:08 :
Ma petite entreprise exporte 95 % dont 70 % hors UE.La logique voudrait que nous nous rapprochions de nos clients.Nous sommes profitables . mais que faire ?
Cette instabilité rend toute décision difficile et délicate. Donc, on ne bouge plus, ni au plan de la société , ni au plan patrimonial personnel.Ce n'est pas bon pour le pays.Mais qui le comprend?
Réponse de le 19/12/2012 à 22:41 :
On parle de l'EVICTION des entreprises. Vous devriez appeler votre Medef et lui dire de défendre les entreprises. Vous voyez bien que le règlement du déficit pose un sérieux problème... Plus vous travaillez plus ils dépensent et ils vous collent les factures sur le dos plus les papiers.
a écrit le 19/12/2012 à 18:16 :
Les gouvernements successifs n'ont aucune parole quant à la fiscalité, de plus la rétroactivité fiscale fait des ravages.
Réponse de le 19/12/2012 à 18:26 :
On est d'accord
maintenant une fiscalité immuable, faut pas rêver non plus
Et les ravages du rétro actif, c'est quoi ? vous pouvez préciser ?
Réponse de le 19/12/2012 à 18:42 :
la fiscalite en France est la plus élevée au monde tous les riches partent comme en Grece au debut de la crise et on voit les ravages il faut ca pour que les gens comprennent ............................... et vous verrez le desastre....................
Réponse de le 19/12/2012 à 19:23 :
fiscalité rétroactive: la premiere mesure de fh a été la supression du regime fiscal de sarko: ceci explique les 85% d'impots de depardieu sur une année anterieure à l'election de fh.Par ailleurs quand on parle impot on ne parle pas que impots sur les revenus et certaines dispositions nouvelles peuvent ffectivement completement ruiner certains projets d'investissement qui ne tenaient pas compte des nouveautés fiscales
Réponse de le 19/12/2012 à 19:33 :
Vous confondez causalité et conséquence
La Grèce est dans une mouise épouvantable entre autres du fait d'un degré de corruption élevé, d'une incapacité à lever correctement l'impôt, de dépenses somptuaires et du fait de l'existence de privilèges fiscaux incroyables, comme ceux de l'église orthodoxe et des armateurs...
Réponse de le 19/12/2012 à 19:37 :
Et les ravages de la pauvreté , vous en pensez quoi ?
Réponse de le 19/12/2012 à 23:01 :
Faut-il obéir aux lois scélérates? Comme par exemple l'expropriation des entreprises.
Réponse de le 20/12/2012 à 2:52 :
@okokok : quel est l'intérêt de l'impôt ??
comment se fait-il que dans certains pays il n'y ait pas d'impôts et que les routes soient entretenues, la justice fonctionne ?
si l'église orthodoxe ne paie pas d'impôt, elle assume les pauvres, ce quie n fait un impôt assez lourd, mais évidemment cela ne va pas dans les poches des inutiles que sont les politiques et les fonctionnaires. Cet argent est mieux employé à aider les pauvres !!
a écrit le 19/12/2012 à 17:55 :
L'Europe a enlevé tous les filets!...L'impôt peut être efficace si l'on contrôle sa monnaie et les transferts de capitaux! Sinon? L'impôt tue l'impôt!...La seule façon pour un gouvernement national européen d'avoir plus d'impôt est de créer de la richesse et de faire circuler, le plus longtemps possible et le plus rapidement possible, l'argent sur son territoire; mais, est-ce que le gouvernement français en est capable???
Réponse de le 20/12/2012 à 2:54 :
expliquez vous !! en quoi le contrôle de la monnaie rend l'impôt efficace ??
l'impôt est parfaitement inutile, il n'apporte rien mais permet le clientélisme !!!
Réponse de le 27/11/2014 à 23:24 :
Ce qui tend à démontrer que Mario Draghi souffle le chaud et le froid...Un économiste intellectuellement honnête et compétent sait en effet que l'on ne peut pas lutter contre la déflation et avoir en même temps une pression sur les salaires! !!!!???
a écrit le 19/12/2012 à 17:41 :
une forte dose d'instabilité fiscale (les évolutions de l'ISF ces dernières années démontrent que nos gouvernants ne sont pas crédibles), la forte conviction que les affaires de la France ne vont pas s'arranger (même la droite traditionnellement meilleure gestionnaire est tombée avec Sarkosy dans le cloaque du populisme, et les deux factions sont incapables de contrôler les dépenses), et enfin, et c'est peut-être le moins grave, des demandes 'exceptionnelles" (75%) qui auraient pu être comprises si le monde politique était crédible. Alors, on ne va pas créer des montages compliqués, qui nuisent à la souplesse de gestion, alors qu'il est impossible de savoir ce dont demain sera fait; surtout quand la Belgique, Genève, le Luxembourg, voire l'Espagne sont à deux heures de Paris.. Je crois le mouvement très profond, notamment dans une monde qui s'est mondialisé. Il faut être scotché par ses affaires en France pour rester..La France a deux casseroles: l'ISF et des droits de succession trop forts; elles vont ruiner le pays; le reste est presque du détail...
Réponse de le 20/12/2012 à 13:45 :
Quand tu vois l'héritier lagardére tu regrette que les droits de succession ne soient pas plus élevés!
a écrit le 19/12/2012 à 17:28 :
nos sociétés sont entrain de virer à l'absurde..... chaque pays a ses propres évadés fiscaux.... tout autant que ses niches fiscales.....

mais le plus absurde est que l'on produit une législation fiscale, et sociale, qui mine les fondements même du système.......

l'impôt doit être lisible, juste, et progressif.... il n'est absolument plus lisible, et ça ne date pas de hollande....juste est un gros mot aujourd'hui.... quant au progressif.... l'impôt sur le revenu est une petite partie des ressources de l'état.... et la pauvre type smicard qui fait son plein, achète sa poêle à frire ou paye sa mutuelle est tout autant imposé (mais on appele ça un taxe..... )... que Bernard arnault.... sauf que Bernard Arnault fait son plein très probablement avec une carte d'essence société pour remplir le réservoir de sa voiture société.... que sa mutuelle est payée par son entreprise, etc..... bon, oui, il paye sa poêle à frire....

j'espère que vous aurez compris que je caricature un peu.... mais tout juste....

l'étonnant dans tout cela c'est que l'état invente tous les jours de nouveaux impôts, et en contrepartie donne souvent les moyens aux plus fortunéesd'y échapper pour partie.....

par exemple les contrats de capitalisation..... d'autre outils existent dans l'immobilier pour sortir son investissement de la base ISF... etc etc etc....

en simple, on nourrit en prime des conseillers fiscaux qui permettent de dénicher les lois qui font que l'on diminue l'impôt.....

un jour, il va falloir remettre tout le système à plat..... mais il est devenu tellement complexe que personne n'est capable de savoir ce qui se passerait si..... donc on ne le touche qu'à la marge, empilant lois et contre lois..... dans une sorte de schizophrénie absurde..... d'une insécurité fiscale diabolique... et d'autorisation montages financiers qui deviennent abscons...... ha oui, pour les contrer, la loi peut juger que ces montages, après les avoir autorisés, s'ils sont destinés à échapper à l'impôt, sont sujet à requalification...... ça tourne en boucle.........

Depardieu est parti ou en partance, en même temps les salariés de ses établissement sont des gens heureux.... en france.....

pendant ce temps, l'urssaf veut taxer les pneus gratuits que Michelin accorde à ses salariés.....

tout cela ne veut plus rien dire..... et n'a plus aucun sens.....
Réponse de le 19/12/2012 à 18:28 :
ca s'appelle flat tax et les francais n'en veulent pas ( sauf qu'ils ont deja une flat tax, la csg...)
a écrit le 19/12/2012 à 16:43 :
La lutte contre la confiscation fiscale pourrait s'appeler de la légitime défense !
Réponse de le 19/12/2012 à 23:04 :
Vous voulez dire qu'il existerait un délit de peuple en danger?
Réponse de le 20/12/2012 à 3:25 :
il suffit
1) de le vouloir
2) si toute une commune refuse de payer l'impôt, celui-ci n'est plus dû
même chose au niveau d'une région....
a écrit le 19/12/2012 à 15:20 :
oui, sauf que tt le monde sait que ces niches ont vocations a etre recurees, avant de disparaitre avec une nouvelle loi qui sera retroactive.... plus personne n'a confiance dans ce pays !! ;-)) ( et ca c'est ce qu'il y a de mieux!)
a écrit le 19/12/2012 à 14:54 :
Pas de quoi sauter au plafond à la lecture de cet article. Sachant par ailleurs que les règles du jeu changent à la vitesse de la lumière en France...
a écrit le 19/12/2012 à 14:45 :
Si vous voyez une quelconque collusion entre les " rentiers " du privé ( personnes qui ont épargné pour leur retraite) et les fonctionnaires ( personnes qui vivent au crochet de la société), c'est que vous êtes peut-être atteint de paranoïa . Il existe un très bon traitement qui s'appelle le risperdal.
Réponse de le 20/12/2012 à 3:27 :
eh, vous oubliez les politiques !!!!!
a écrit le 19/12/2012 à 14:40 :
La fiscalité des riches comme des pauvres doit etre simple et lisible. S 'il faut des conseillers fiscaux pour remplir sa déclaration d impots ou "optimiser" sa situation fiscale c est improductif et génère les effets pervers actuels
a écrit le 19/12/2012 à 14:38 :
Bah ! Contrairement au chef d'entreprise dont l'obsession est de faire tourner sa boîte et accessoirement de payer un peu moins de ses nombreux impôts et charges, le rentier est obsédé par payer moins d'impôts ! Il faut se mettre à sa place aussi : il s'emmer...dans la vie : une fois qu'il est parti trois fois en croisière, qu'il a bouffé 10 fois avec sa rombière dans un étoilé, qu'il a usé ses fonds de costard dans les salles de vente et fait le plein de sa grosse berline qui le trimballe du golf au Spa et du Spa aux tables du casino, et ben il se fait iech comme un rat mort, le rentier. Le seul truc qui l'excite encore et lui fait monter son taux d'adrénaline (à défaut d'autre chose...), c'est le jeu du gendarme et du voleur avec le Fisc et les impôts ! Comme ça il a au moins un truc à raconter à son vieux poto rentier Maurice et de quoi râler tous les jours sur la Tribune ...
Réponse de le 19/12/2012 à 15:38 :
Pas besoin d'être aussi grossier et méprisant
Réponse de le 19/12/2012 à 16:46 :
On se reconnaît dans ce portrait ?
Réponse de le 19/12/2012 à 16:54 :
Il n'y a que la vérité qui blesse.
Réponse de le 19/12/2012 à 17:35 :
ca c'est pas des problèmes de riches, mais de multi-milliardaires! c'est franchement enfantin comme commentaire..
Réponse de le 19/12/2012 à 17:35 :
Il faut s'inscrire ou pour devenir rentier ?
Réponse de le 19/12/2012 à 17:58 :
@ minaccia, pas besoin d'être milliardaire pour se comporter comme un rentier...
Réponse de le 19/12/2012 à 18:15 :
Je confirme : fréquentant à titre professionnel les salles de ventes, je croise des curieux et une bonne part de rentiers qui visiblement s'ennuient beaucoup. Ils compensent en achetant n'importe quoi à n'importe quel prix. Ceci fait le bonheur des commissaires priseurs et des vendeurs, eux-mêmes rarement nécessiteux...
Réponse de le 19/12/2012 à 20:07 :
Je passe du temps dans les salles de vente à titre professionnel. Hors pro et curieux, il y a surtout des retraités. Je n'ai jamais vu de rentiers c'est à dire un gars dans la force de l'age dispo en semaine dépensant sans compter et qui n'est pas pro. Cela n'existe pas dans ma région.
Réponse de le 20/12/2012 à 3:33 :
votre analyse prouve que vous ne connaissez même pas vos concitoyens.
le retraité peut s'ennuyer, mais pas le rentier, et surtout, il serait bon de savoir ce qu'est un rentier, et pour moi, il n'en existe que 2 sortes : le politique et le fonctionnaire.
le rentier gagne bien sa vie sans rien faire, et même si il fait mal, il gagne bien sa vie.
avoir de l'immobilier implique de s'investir chaque jour rien que pour régler les problèmes des locataires : aujourd'hui être propriétaire s'être être quasi sûr d'être ruiné, même chose en bourse.
en revanche être prof ou flic vous garanti quoique vous fassiez un bon revenu sans aucun risque.
a écrit le 19/12/2012 à 13:58 :
Ça commence à m'inquiéter : nous les rentiers et nos alliés les fonctionnaires avons mis en place un système très sophistiqué pour pomper les richesses produites par les acteurs du privé : les entreprises et les salariés. Jusqu'ici tout allait bien mais il commence à y avoir des fuites : les actifs du secteur marchand ont les yeux qui se décillent et ils voient bien que le travail ne paie pas et que seules les positions de rentes rapportent ! Ça me chagrine qu'ils se réveillent, j'en suis tout retourné ...
Réponse de le 20/12/2012 à 14:02 :
Vous pouvez ironiser.Personnellement je viens à 52 ans de planter mon patron.Et oui le travail ne paie pas.J' étais le seul dans la société a avoir un savoir faire qui au sein de la fabrication du produit etait trés important.J'avais demandé a former qu'elqu'un d'autre, réponse trop cher. j' en ai eu marre, pas d'augmentations depuis 9ans, réponse, pas assez de bénéfices.Alors quand mes parents sont décédés, j'ai pris l'héritage 15 000 euros et je suis parti à la campagne en attendent de toucher ma retraite. Je jardine, j'aide mes voisins qui m'invitent a manger....tout va bien je vis.Il y avait 50% de cadres de la famille dans l'entreprise, bien payés eux, merci à la comptable de m'avoir ouvert les yeux, le travail ne paie plus!
a écrit le 19/12/2012 à 13:32 :
Il n'y a pas que les riches qui sont surtaxés. Il y a 10 ans j'étais RMIste. J'ai dû payer + de 7 000 euros d'IR ces derniers mois parce que j'ai bénéficié d'une avance sur indemnités de chômage en 2011 pour créer mon entreprise. Les impôts ne prennent pas en compte ce cas particulier qui aurait dû aboutir à un étalement d'imposition sur plusieurs années. Près de deux ans après sa création, les affaires de l'entreprise vont très mal, et je risque d'être à nouveau au RSA dans deux ou trois mois. Vive la France de l'impôt !
Réponse de le 19/12/2012 à 13:56 :
@Pascal Ras le Bol . Pourtant je vous assure que la France est bel et bien un paradis fiscal pour les bénéficiaires d'indemnités non-imposables (une véritable armada) et pour tous les assistés qui ne paient pas (ou très très peu) d'impôts (environ 55 % des français). Ceux-là ne sont pas surtaxés mais bien au contraire détaxés.
Réponse de le 19/12/2012 à 14:25 :
En 2002 j'avais monté une sarl en bénéficiant de la possibilité d'étaler le versement du capital social minimum requis de 7500? sur 5 ans... erreur gravissime!! car ce faisant la société ne bénéficiait plus du taux d'impôt réduit à +-15% au lieu de 33%... mais cette règle était bien cachée!! stupidité d'un système - et son hypocrisie - qui consiste à taxer fort les entreprises ayant le plus de peine à se lancer ...
Réponse de le 19/12/2012 à 14:46 :
je ne sais plus si c est dans "les androides revent t ils de moutons éléectriques?" (dont est inspiré Blade Runner) de Philipp K Dick qui nous decrit une société ou les gens touche juste ce qu il faut pour consommer et rester devant la télé a regarder une émission débile ...On va y venir on pénalise celui qui essaie de s en sortir et de créer et on favorise l immobile l attentiste et le profiteur ( non que tous ceux qui bénéficient de ce genre de revenus le soit mais il y en a quand une sacrée grosse part qui vampirise des ressources dédiées à de vrais malheureux et nécéssiteux)
Réponse de le 19/12/2012 à 14:46 :
Si cela peut te rassurer , j'ai découvert la même chose que toi avec une sacré note d impot à la clef . Ce n est d ailleurs pas mon comptable qui m en a parlé . Des couillonnades de ce type, il y en a des tombereaux qui baisent les TNS qui se mettent à leur compte : deductibilités comptées par trimestre année calendaire ( perdu 1 trimestre car société créée en decembre ) , deductibilité tvs hybride 24 mois à compter de la mise en circulation ( achat vehicule occase 2,5 ans ) walou .... Bonne chance à toi , c est quand même bien d avoir essayé
Réponse de le 19/12/2012 à 23:07 :
Faites comme les entreprises auto ou bien la sncf demandez une subventione perpétuelle ou bien un coup de pouce.
a écrit le 19/12/2012 à 13:11 :
Mouais, c'est un peu limité comme truc quand même, à moins d'être uniquement intéressé par une petite optimisation de sa succession ...
a écrit le 19/12/2012 à 13:06 :
le calcul d'économie d'isf avec le contrat de capitalisation de Mr Fliti est complétement délirant car il sous entend un taux de plu value énorme iréalisable. Tout le reste démontre encore une fois la nno souplesse des impots, sans même évoquer que les droits de succession sont une atteinte au droit de propriété, que l'état est censé protéger et qu'il bafoue continuellement ...
Réponse de le 20/12/2012 à 3:37 :
le droit de propriété : c'est quoi ça ???? je ne connaissais pas !!!!
cela ne doit pas être du français !!!!
Réponse de le 20/12/2012 à 14:13 :
Bertrand ne vous faites pas de souci "il a lu le livre" et il le digére mal, probléme d'utopies !
a écrit le 19/12/2012 à 12:36 :
Comme c'est intelligent d'aller, par cet article, livrer à Bercy les derniers échappatoires qui peuvent encore subsister ! ( quoiqu'il me semble que pour la donation temporaire d'usufruit , Bercy ait déjà bloqué le système dans la dernière loi de finances rectificative ...)
Réponse de le 19/12/2012 à 13:29 :
Très intéressant cet article, très intéressant...
Réponse de le 19/12/2012 à 16:27 :
On ne voit plus très bien en quoi la tribune serait encore un journal financier et non pas une des ennièmes courroies de transmission de la bonne parole planiste du ps .
Je rappelle que la presse française est subventionnée par l'état (avec nos sous, je veux dire) à des niveaux encore inconnus dans les autres pays européeens et contribue à l'ignorance crasse des français en matière d'économie.
Je vous prédis un réveil difficile

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :