La CGT ne signera pas l'éventuel accord sur l'emploi

 |   |  507  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Il est manifeste que la CGT ne signera pas un éventuel accord sur le marché du travail à l'issue de la négociation qui doit reprendre les 10 et 11 janvier. La centrale de Bernard Thibault affiche même une attitude de plus en plus hostile face à la politique menée par François Hollande.

Tout indique que la centrale de Bernard Thibault ne signera pas un éventuel accord réformant le marché du travail. Patronat et syndicats doivent se revoir les 10 et 11 janvier pour tenter d'aboutir à un "compromis historique", selon les propres termes de François Hollande, liant sécurisation des parcours professionnels pour les salariés et davantage de flexibilité pour les entreprises. Autant le suspens reste entier sur une éventuelle signature de FO, autant, donc, la position de la CGT semble déjà scellée. Il n'y a, pour s'en convaincre, qu'à s'arrêter sur les termes employés par la centrale de Montreuil pour commenter les dernières données sur le chômage parues le 27 décembre. Un communiqué qui dénonce certes la politique menée par le gouvernement mais, surtout, qui anticipe sur le résultat de la négociation. Ainsi: "Les plus fortes entrées au chômage, pour le mois de novembre, concernent les salariés en contrat à durée déterminée. Elles montrent, si besoin était, que la flexibilité et la précarité dans notre pays sont un véritable fléau et qu'il nous faut le combattre." Plus loin, très clairement, la CGT abat ses cartes: "La CGT réaffirme qu'elle s'opposera à toute mesure qui renforcerait la précarité et la flexibilité dès la prochaine séance de négociation qui se tiendra les 10 et 11 janvier prochains"... Pour la CGT, c'est donc "niet" à toute idée de flexibilité supplémentaire, soit exactement ce que cherche a obtenir le patronat dans la négociation. Ce sera donc sans elle.

Le gouvernement table sur une opposition bienveillante de la CGT

Au ministère du Travail, on ne doute pas du futur refus de signature de la confédération de Bernard Thibault. En revanche, on espère pouvoir compter sur "son opposition bienveillante". C'est-à-dire une opposition pas trop démonstrative, sans appel à des arrêts de travail ou des manifestions pour protester contre le futur accord. L'arrivée en mars 2013 à la tête de la centrale de Thierry le Paon pour succéder à Bernard Thibault est d'ailleurs considérée dans l'entourage de Michel Sapin comme un signe encourageant: l'impétrant étant connu pour son sens du dialogue. Oui, sauf que Thierry le Paon n'était pas le candidat "naturel" de Bernard Thibault, et qu'il va certainement avoir besoin de s'affirmer face à de grosses confédérations peut-être tentées, d'ici quelques mois, d'embarrasser le gouvernement si les résultats sur le front du chômage ne sont pas là. Ainsi, Bernard Thibault, intervenant ce 28 décembre sur RMC-BFM, semble avoir planté le décor en déclarant "douter fortement" d'une inversion de la courbe du chômage fin 2013, tant que le gouvernement ne changera pas de politique. Et le leader CGT de dénoncer le refus de nationaliser temporairement le site sidérurgique de Florange ou les "20 milliards de crédit d'impôt offerts aux entreprises sans contrepartie". Bref, pas vraiment un comportement traduisant une neutralité bienveillante.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2013 à 23:08 :
Arrêtons ces discourt ouvrier patronat. Si on sait qui sont les salariers(nous) on sait même pas sui sont les patrons. Souvent on fait l'amalgame d'un type comme Leclerc un PDG comme moral et l'artisanat du coin qui se lève le cul tous les jours 12 13 heures . On nous parles de salaire brut pour nous faire oublier qu'on a un salaire de merde. A 50 ans travailler por 1400 euros c'est une honte. La plupart des gens ne se reconnaissent pas dans ce blabla la et surtout pas les jeunes. C'est une honte
a écrit le 07/01/2013 à 17:17 :
Les syndicats n'ont jamais étaient des entrepreneurs ils ont fait que profiter du systÚme sans regarder plus loin sur leurs bout du nez, voyez ou cela nous a conduit.
Regardez derriÚre vous et vous comprendrez pourquoi beaucoup de sociétés ont délocalisées (grÚves blocages)
Nous récoltons ce que nos parents ont semés ( 35 heures, social dé mesurait assistanat au frais des entreprises )
a écrit le 02/01/2013 à 21:26 :
Est-ce que vous comprendrez qu'il y à plus d'argent dans les caisses de toute les syndicats confondus que l'état ???????????????
a écrit le 01/01/2013 à 18:05 :
aline si le syndicat n'existe pas en France tout ces potes qui défilent pour une bannière CGT - FO - LES VERTS - LE PARTIE COMMUNISTE - LE FN et j'en passe, si ce n'est pas des syndicats en tous cas c'est drôlement bien imité ça pour critiquer le privé les syndicats + le gouvernement ils font ça tout les jours avec des promesses qui ne pourront jamais tenir, mais par contre les syndicats qui sont assimilés à la fonction publique (sauf celui de la santé + l'éducation) qui eux si ils veulent faire grèves bizarrement leurs revendications pour la plupart sont accordés par contre je ne vois pas ce qu'à faire avec cette article, qu'il y est rien à voir avec le système nordique, nous sommes en France et non dans les pays nordique, d'ou mon commentaire que je n'arrive pas à saisir la comparaison pour les syndicats Français et le fonctionnement des pays nordique ???????
a écrit le 31/12/2012 à 17:37 :
un syndicat ? ça n'existe pas en france, il n'y a que les relais des partis, pas étonnant qu'ils ne représentent que 5% des employés ! et ils nous coûtent près de 5 millards par an, rapport censuré par les députés !!cqfd, même clan ! politiques, administrations, syndicats, même combat, on se sert dans la caisse et on fait bosser le privé qu'on critique à mort ; plutôt des parasites, rien à voir avec le fonctionnement des pays nordiques
Réponse de le 01/01/2013 à 22:57 :
Tout à fait d 'accord, le rapport Peruchot enterre par Fillon, aurait pu faire la lumière sur le financement des partis. Mais nos politicien non pas de courage face aux syndicats communistes que l.on paye pour avoir la paix sociale.
Réponse de le 03/01/2013 à 18:30 :
donc faut (en premier lieu) réformer les règles des élections des Parlementaires (députés comme sénateurs) !_ _ _ _ Afin qu'un parlemantaire cesse de ne penser qu'à sa ré-élection (donc qu'à flatter son électorat) , je propose qu'il soit interdit à tout parlementaire de se présenter à un SECOND mandat électif au Parlement ! _ _ _ je suugère également qu'on remette sur le feu..... le Référendum populaire de De Gaulle (en 1969) par lequel il était demandé au Peuple la suppression du Sénat !
Réponse de le 07/01/2013 à 19:27 :
Le rapport aurait montré le financement des syndicats mais aussi celui du patronat qui n'est pas plus transparent. Les syndicats son loin d'être communistes, ni même de gauche. CFTC, CGC sont à droite. Ils sont financés par le paiement des cartes d'adhérent mais aussi il existe de très forts soupçons et des déclarations de témoins relatifs a des emplois fictifs et des financements des syndicats de salariés par les syndicat patronaux... ( voir les archives sur internet des journaux, par exemple avec les mot clé uimm...)
a écrit le 31/12/2012 à 13:41 :
@ centblague, et ouai j'étais à farce ouvrière du temps de Blondel, tu sais qu'est-ce qu'on s'est marré, on était une bande de potes qui autour d'un verre d'alcool on fessait le monde à nôtre image, mais le problème l'alcool aidant la société française vu de FO ou de la CGT n'étais pas beau à voir, on voit le résultat, tu est syndiqué, je pense si tu ne l'est pas dépêche de prendre ta carte, tu verras tu te marreras comme je me suis marré pendant 15 ans.
a écrit le 31/12/2012 à 11:03 :
La cgt championne de la non signature, ça ne va pas changer tout d'un coup, mdr!!!!
Réponse de le 13/01/2013 à 23:28 :
Ça concerne qui tout ça en 2004 mes deux collègues (18 ans et 26ans d'ancienneté) se sont faites virées parce que mon patrons en avait marre qu'elle défendent les handicapes qu'elles prenaient en charge et moi j'avais la bêtise de croire que mon statut de délégué syndical me permettrait de nous faire entendre et me protéger. Malgré 12 ans d'ancienneté. J'ai eu le droit a 9 mois de placard et un licenciement sans pouvoir me défendre devant un tribunal.sans pouvoir me faire entendre physiquement.
a écrit le 30/12/2012 à 20:38 :
La cgt c est 3 pour cent des travailleurs....... Aussi des avis comme les leurs j en fais tous les matins a 6H00 petantes.
a écrit le 30/12/2012 à 16:00 :
Hors de question que cet accord passe. La France a perdu un millon d'emploi dans l'industrie en 10 ans.
La faute a qui ? Aux hommes politiques avec leurs politiques libérales qui n'ont pas été capable de mettre en place un minimum de protectionnisme.
A cause de la cupidité des financiers et patrons qui ont préfère delocalise.
Le rapport de force sera toujours en faveur des emergeants qui bénéficient d'une main d'oeuvre d'esclaves impossible a concurrencer.Et les travailleurs français devraient en subir encore les conséquences en acceptant plus de flexibilte ?
Comme les larbins anglais sans industrie vivant de petits boulots dans les services pour un salaire de misere.
La réponse est NON.
Réponse de le 31/12/2012 à 17:34 :
que tous ces travailleurs si compétents et qui subissent que des affreux qui ne pensent qu'à matraquer les travailleurs montent leur boite et nous expliquent comment ils font pour avoir une entreprise prospère, flexible par rapport au marché, et qui paye le smic à 2000e ! j'attends de voir, ou alors que les éternels critiqueurs qui n'ont jamais rien entrepris la ferment une bonne fois pour toute ! je respecte ceux qui montrent l'exemple, pas ceux qui passent leur temps à toujours trouver la faute chez l'autre, l'avenir est à ceux qui se bougent le c..
a écrit le 30/12/2012 à 14:50 :
Lorsque tout le monde devient aveugle plus personne ne peut conduire personne. Il faudrait une grosse catastrophe humaine pour que les gens sortent de leur léthargie sans ça, la France peut continuer sur sa voie de caprices, le patronat et les syndicats peuvent continuer à jouer au yoyo, le peuple peut continuer à trimer.
a écrit le 30/12/2012 à 11:40 :
@retraité edf!!la cgt ne signe jamais d accord ,c est un principe!!quant à vos interets à la sncf ils ne correspondent plus à rien et il faudrait tout remettre à plat!!idem pour la sncf ,ratp etc!!!et revenir au meme droit que tous les salariés du privé!!!justice!!mais on va y arriver car l etat du pays est tel que l on ne peut plus supporter ces cadeaux faits à certain et qui datent d un autre age!!
Réponse de le 30/12/2012 à 14:29 :
ok pour remettre en cause nos avantages,mais a une condition:alignons aussi les salaires et retraites sur ceux des privés.Moi aussi,j'aurais aimé gagner autant qu'un boucher qu'un médecin ou un financier
Réponse de le 30/12/2012 à 15:05 :
@ retraité ratp ne mélanger pas tout
Réponse de le 31/12/2012 à 0:57 :
@retraité RATP vous auriez pas aimé travailler autant qu'eux et puis ce n'est pas sûr que le boucher ou le médecin ait gagné plus que ceux qui ont le même niveau qu'eux dans la fonction publique.
Et la retraite dans la fonction publique est calculée sur la moyenne des deux dernières années de salaires (voire les 6 derniers mois) tandis que dans le privé c'est sur les 15 dernières années et je vous parle pas du libéral ou c'est sûrement encore pire.
Si vous voulez on peut commencer à lister tous les avantages dont vous avez profité et vous verrez, que vous n'avez sûremnet pas gagné beaucoup moins que les médecin ...
Réponse de le 31/12/2012 à 11:20 :
Pas tout a fait exact mon cher AAA, dans la fonction publique la retraite est calculée sur les 6 derniers mois mais dans le privé ce sont les 25 meilleures années et ce, grâce à Balladur, ce courageux premier ministre qui s'est attaqué au privé en juillet 1993, quand les français partaient en vacances et en évitant bien de faire la même chose pour les fonctionnaires.
Ce courageux premier ministre n'a fait qu'accroître les inégalités des français face à la retraite et c'est grâce à ce genre d'individu que la France en est là aujourd'hui!
Ce n'est pas la réformette de Fillon qui a changé quelque chose, bien au contraire!!!!
a écrit le 30/12/2012 à 5:14 :
Mr Thibault vous assumer votre choix et vous faites ce que le h vous demandes

merci et chut
a écrit le 29/12/2012 à 23:11 :
Vas-y Bernard, montre à Flamby ce que c'est que la solidarité de gauche!
a écrit le 29/12/2012 à 19:24 :
Pourtant la CGT avait souhaité que Hollande soit élu.
Réponse de le 30/12/2012 à 16:33 :
evidemment,ici on aime s'aboyer dessus comme des roquets
a écrit le 29/12/2012 à 18:51 :
Le jour ou le CGT signera quel chose, les poules auront des dents.Arrêtons de discuter avec ces gens là, ils ne défendent que leurs corporatismes et nous perdons du temps.
La réforme du marché du travail ne fera pas grand chose, Flamby nous emmène dans le mur, avec son équipe ils ne comprennent rien à l'économie, ils n'ont jamais travaillé dans une entreprise. La prochaine étape : davantage de déficit et après démembrement des avantages acquis défendus par ces fainéants de CGT qui ont l'audace de prétendre défendre les travailleurs.
Nous avons un beau pays et l'heure du réveil va bientôt sonner
Réponse de le 29/12/2012 à 19:22 :
Que " les dieux ", vous entendent..
Réponse de le 30/12/2012 à 14:43 :
Vous comprenez beaucoup à l'économie c'est la raison pour laquelle vous avez sauvé le monde et que vous avez reçu le prix Nobel. Est-ce que vous pouvez nous donner la recette pour sortir la France de la crise de la dette et retrouver la pôle position de la compétitivité.
a écrit le 29/12/2012 à 18:13 :
avec ou sans la CGT ...LA REFORME SE FERA .....et les privileges impossibles a conserver l effort pour tous
a écrit le 29/12/2012 à 15:42 :
Par principe la CGT a raison de s'opposer a cet accord.
Nous sommes dans un marche mondialise et ultra liberal.
Pour pouvoir être concurrentiel il faut être plus fexible, plus performant. Pour pouvoir faire face a la chine par exemple l'accord devra supprime les congés payes, passe au 96 heures hebdos, ramène le SMIC a 50 euros, faire travailler les gosses dses 14 ans, supprime les congés payes et tire une balle dans la nuque aux syndicalistes !!!
Je rejoins les propos tenus par un internaute ci-dessous, la seule solution c'est le protectionnisme.
La CGT n'est pas parfaite, mais les gouroux ultra-liberaux sont de dangereux personnages.
Réponse de le 29/12/2012 à 18:49 :
@ Jean Excellent !
Réponse de le 30/12/2012 à 5:17 :
ou est a cgt sur florange
les mecs ce demerde
a écrit le 29/12/2012 à 13:45 :
Comités d'entreprise, syndicats, détournements de fonds, gabegie, contrats douteux, copinage, favoritisme...
Réponse de le 29/12/2012 à 15:36 :
et chateaux en plus!
a écrit le 29/12/2012 à 12:27 :
Sans vouloir être bégueule,la CGT a-telle déjà signé quelque chose?
a écrit le 29/12/2012 à 11:21 :
CGT Confédération "Générale" du Travail !!! ce syndicat ,comme les autres ne défend pas l'intéret général comme le pensent certains commentateurs mais uniquement des interets catégoriels .
Exemple édifiant la réforme des retraites qui exclue les régimes particuliers !!! c'est à dire que l'ensemble des salariés cotisent pour une minorité de privilégiés !!!!
a écrit le 29/12/2012 à 11:12 :
c'est normal, ils préférent avoir des chomeurs qui sont plus disponibles pour manifester.
Réponse de le 29/12/2012 à 13:54 :
la CGT se fout pas mal des chômeurs , les pauvres ne l'intéressent pas ..... elle est prête à les sacrifiér pour les intérêts des agents EDF SNCF , GIAT , AIR FRANCE .....
Réponse de le 29/12/2012 à 22:29 :
La CGT a toujours été à nos côtés pour défendre nos intérêts !
Réponse de le 29/12/2012 à 23:58 :
Je viens de lire plusieurs de vos commentaires. On peut dire que ça ne vole pas bien haut.
Je pense que toi et beaucoup d'autres personnes auraient vraiment besoin de se renseigner sur ce que défend la CGT. Parce qu'à lire vos conneries, ça fatigue.
Il a toujours été facile de critiquer sans savoir de quoi on parle. La CGT étudie les dossiers et apporte des arguments, on peut être d'accord ou non, on appelle ça un débat. En revanche quand on lit les commentaires, ils sont affligeants de vide, aucun arguments, juste des mots qu'on balance pour attiser une haine gratuite.
Sur ce, la CGT est à votre disposition pour un réel débat, une réelle consultation de la population.
Amicalement, M.
Réponse de le 30/12/2012 à 5:19 :
fonctionnaire ces normal on bos pour vous payez une super retraite
Réponse de le 30/12/2012 à 16:00 :
@ retraité EDF : moi j'étais à farce ouvrière mais il n'ont jamais été à coté pour les salariés, les petits salaires cela les intéresse pas comme à la CGT dites vous en avez encore beaucoup comme ça car les commentaires à 2 balles il parait que je suis spécialiste à la tribune
Réponse de le 31/12/2012 à 12:37 :
@pathinder, tu étais à "farce ouvrière" ?
Tu es un sacré farceur, toi..!!
a écrit le 29/12/2012 à 10:17 :
J'aime beaucoup les commentaire "pro-cgt", surement des cgtistent eux meme, protege au sein de la fonction publique ou para-publique (EDF,SNCF...) qui reste arcquebouté sur ses "precieux acquis sociaux finances par tous les autres salarties du privé".... Si on pard d un constat froid et cartesiens: Grece, Espagne, Italie, Portugal et France... tout ses pays boulets de l Europe ont en leur sein la gangrene etatique et syndicale qui tels des sansue aspire toutes les forces vive de la nation!!! A l inverse Allemagne, Suede, Finlande... ont tous un modele base sur la flexibilite ou on favorise le chomage partiel plutot que le chomage, ou on est capable de diminuer les salaires en periode maigre pour les augmenter fortement en periode faste........ Y en a marre de tous ses fossoyeurs de l economie Francaise, de tout ces "suceurs" des richesses du pays..... Ressortons la guillotine et coupons quelque tete pour leur faire comprendre..... comme les extremistes islamiste ils ne comprennent de toute facon que ce langage!
Réponse de le 29/12/2012 à 11:27 :
,aujourd'hui la Cgt ne représente plus grand monde dans les entreprises publiques,les fossoyeurs sont les gens comme toi,qui ne sont pas capables de voir les évolutions de la société et qui vivent avec les idées d'un autre siècle
Réponse de le 29/12/2012 à 11:55 :
augmenter les salaires "en période faste", vous croyez? vous avez vu ça ou, svp
Réponse de le 29/12/2012 à 12:20 :
@Henri Dans les pays que j ai cite justement, l industrie allemande a octroye en moyenne (et ce n est qu une moyenne) 4, 5% d augmentation, tous secteur industriels confondus!!!!

@Jack d un autre siecle???? moi je vis et je travaille dans une economie mondialise, c est vous au contraire en voulant preserver un systeme tellement merveilleux qu il n a ete copie nulle part qui vivez dans un autre siecle!!!!! Il serez temps de vous reveillez ou on le fera pour vous!!!! Y a bien que les "boomer Franchouillard" pour croire au monde des bisounours de notre modele social!!!!
Réponse de le 29/12/2012 à 12:31 :
@Jack c est vous, vos agent publique et para-publique appuyés par vos syndicats qui vivez a un autre age, qui passez votre temps a relancer une guerre de classes a la Zola, pour maintenir vos acquis sociaux: vous faites fuir les talents, les investisseurs, les riches et tous ceux qui pourraient creer de la richesse !!! VOUS SACRIFIEZ LA JEUNESSE L AVENIR ECONOMIQUE DE LA FRANCE VOUS ETES LA PIRE PESTE QU AI CONNU LA FRANCE DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE, vous avez tellement gangrenner l economie qu il ne reste qu une solution: l amputation. Et ca commence, votre Cher Flamby vient de se faire retoquer son impot spoliatoire de 75%!!!!! et on entend toujours pas parler de reductions des depenses!!!!!! encore des rentrees fiscales en moins, il ya eu la Grece il y aura en 2013 la France et quel soulagement de voir toutes ces gabegies et avantage indus supprimes!!!!!!!! plus de niche fiscale, reduction drastique des fronctionnaire, privatisation a marche forcee d EDF, GDF, SNCF (ou l etat devra vendre TOUTES ses parts), privatisation de la sante (de toute facon au contraire de vos dire les cliniques sont plus efficaces et coutent moins a la secu) moins d assistanat a tous les etages... Enfin la liberalisation REELLE de l economie Francais, la fin de l interventionnisme etatique.... Ceux qui le souhaitent peuvent rejoindre un paradis communiste: Cuba ou la Coree du Nord!!!!
a écrit le 29/12/2012 à 9:56 :
Le système français n'est pas réformable. Il faudra attendre son effondrement pour pouvoir reconstruire du neuf. Merci à la CGT qui en s'accrochant à ses privilèges va accélérer la fin. On peut raisonnablement espérer qu'elle surviendra avant le 21 décembre 2013.
a écrit le 29/12/2012 à 9:40 :
La Cgt ferait bien de se montrer un peu plus réaliste et devrait être lucide sur la flexibilité de l emploi. Sans flexibilité, nous les PME notre recrutement est impossible
a écrit le 29/12/2012 à 9:24 :
Question qui fache : Poser la question de savoir si l'attitude de refus de la cgt de ne jamais rien signer favorise le maintien de l'emploi ou non !
a écrit le 29/12/2012 à 9:08 :
Quand il n y aura plus d emplois à protéger la cgt pourra toujours se recycler en agence immobilière pour survivre ( au vu du patrimoine acquis année après année )
a écrit le 29/12/2012 à 9:07 :
il faut dire que c'est plus drole de saccager des sous prefectures en vociferant ' c'est la faute a sarkozy'
a écrit le 28/12/2012 à 23:35 :
le prochain combat de la CGT sera probablement la défense des acteurs de cinéma qui sont aujourd'hui accusés d'être trop bien payés grâce à l'argent public .
a écrit le 28/12/2012 à 23:04 :
la CGT n'a toujours défendu que des salariés très avantagés, pour ne pas dire privilégiés du type agent EDF ou SNCF , elle laisserait crever les autres travailleurs plutot que de laisser ses corporations chouchoutées perdre un seul de leurs avantages. Elle pense défendre une élite et sous l'Ancien Régime, elle aurait probablement défendu la noblesse . Et ce n'est malheureusement pas la lutte contre les inégalités sociales qui l'intéresse. Pour moi qui suis réellement de gauche , la CGT est un fléau qui nuit aux classes populaires, qui les détourne des vraies idées de gauche . Mais tous les syndicats ne sont-ils pas défenseurs des pouvoirs politiques et économiques dans la société en dépit des apparences ????
Réponse de le 29/12/2012 à 9:25 :
t des milliers de de travailleurs sont daccord avec vous la CGT EST UNE ENTREPRISE DE DESTRUCTION...dirigee par des fonctionnaires a l abris de tout
a écrit le 28/12/2012 à 22:55 :
Vraiment gravissimes les commentaires des larbins patronaux ici. Et tout ce petit monde continue quand même de se faire soigner, de faire soigner ses mômes, de partir en congés payés, d'avoir souvent ses samedis et ses dimanches, d'avoir encore un peu de retraites et j'en passe et des meilleurs. Et qui a obtenu tout ça à force de luttes, de sang et de douleurs ? Ce sont les salariés avec à leur tête, ne vous en déplaise ...la CGT !!!
Elle n'est sans doute pas une centrale syndicale blanche comme neige, mais elle vaut bien mieux que tous ceux d'en face réunis et que vous soutenez de manière d'ailleurs fort douteuse et sans véritable argument !!!
Les gens se rendront compte de ce qu'ils auront perdu si la CGT un jour disparaitrait. Et là, tous ceux ici même qui la critiquent viendraient chialer sur les acquis du passé ...
Réponse de le 29/12/2012 à 2:36 :
Tout cela est juste et c'est bien grâce à l'action syndicale que nous bénéficions d'un modèle social protecteur et avantageux. Maintenant il faut se poser honnêtement la question de la pertinence de ce modèle et de sa pérennité dans ce monde en pleine transformation où nous vivons aujourd'hui. L'immobilisme n'est pas une solution, hélas.
Réponse de le 29/12/2012 à 9:01 :
nawack la cgt ne signe jamais rien....mais s'accommode bien de ce que les autres ont signé !!!!
Réponse de le 30/12/2012 à 0:11 :
Enfin un commentaire un peu censé. Les gens critiquent la CGT sans même connaitre un minimum l'histoire des acquis sociaux. Quand on voit les personnes qui te sortent que la CGT ne défend qu'une partie des salariés protégés, ça fait vraiment peur.
On en oublierait presque que le conseil national de la résistance créé et dirigé par des membres celebres de la CGT sont à la naissance de la sécurité social...
C'est là que l'on peut voir que les médias quasiment tous dirigés pas des multinationales font bien leur travail de bourrage de crâne.
On est " en crise " ? Le système n'est pas en crise du tout, il mène naturellement à ça.
Il n'y a pas d'argent ? Le pays n'a jamais été aussi riche.
On licencie parce qu'il n'y a pas d'argent ? Les entreprises du CAC40 annonces juste chaque année des bénéfices record fait sur le dos des salariés toujours de moins en moins nombreux pour faire le travail.
J?espère qu'un jour les consciences s'éveilleront et que l'on pourra répartir les richesses créaient et l'on verra qu'il y a du travail pour tout le monde, la possibilité de travailler moins, d'avoir une retraire et des salaires pour vivre décemment. Mais tant que l'ignorance et l'ingestion des discours patronaux prendront le dessus nous allons continué à souffrir.

Fraternellement, M.
a écrit le 28/12/2012 à 22:51 :
Les révolutions en France, c'est des bains de sang immondes suivi d'un siècle de misère et la perte du monde quand la France était le pays le plus prospère. Les révolutions en France ça finit au son du canon et sabre au clair. Alors français, sabre au clair!
Réponse de le 29/12/2012 à 8:47 :
c'est la lutte finale....
a écrit le 28/12/2012 à 22:01 :
Il ne manquerait plus que cela que la CGT signe une telle saloperie, qui consiste en un recul considérable pour le monde du travail. Ah, certains rêvent de travailleurs revenus aux conditions de travail d'avant 1900, et si nous ne nous battons pas contre le patronat, lequel mène sa lutte de classes, nos enfants sont partis pour déguster salement.
Réponse de le 29/12/2012 à 8:28 :
+ un
Réponse de le 29/12/2012 à 8:50 :
Bien dit! ! faut un peu faire travailler les neurones ou petites cellules grises!!! si certains revent de revenir au conditions du XVIIIIe S, grand bien leur fassent, pauvres de nous
Réponse de le 29/12/2012 à 11:31 :
Ce qui est excessif est insignifiant.
Réponse de le 30/12/2012 à 5:56 :
un minimum de protection sociale est nécéssaire a toute expansion économique.sinon c'est le retour au thatchérisme ou au reaganisme dont on constate les effets mortifères aujourd'hui
Réponse de le 30/12/2012 à 15:09 :
@ pourquoi vous ne dites pas à tout les internautes le montant de vôtre retraire par rapport aux retraités du privé ???????????
a écrit le 28/12/2012 à 21:43 :
arretez vos betises sans la CGT nous serions tous au salaire roumain et peut etres que nous aurions un peut moins de chomeurs c'est ce que veut le medef et on y vat tout droit avec les connerie que je vient de lire .bientot plus de secu. plus de semig .plus de conges.etc.... les riches vos amis reviendront la france de l'esclavage gagnera et nos enfants en baveront merci les libre penseurs
Réponse de le 28/12/2012 à 22:01 :
+ 1000!
Réponse de le 29/12/2012 à 0:02 :
avez vous deja été vivre ou travailler dans un pays "esclavagiste comme vous dites"?

Je suis personnellement passé par le canada et la suisse. Dans ces pays il n'y a pas de CGT pas de secu a la francaise pas de smig non plus, et pourtant je n'ai jamais été un esclave, au contraire lorsque je compare mon niveau de vie avec celui de mes collègues de lycée restés en France je suis persuadé d'avoir fait le bon choix.
Réponse de le 29/12/2012 à 9:30 :
@ poichiche42 malheureusement, faire et défaire (ce qui a été acquis grâce à d'âpres luttes), séduit, les individus sont ainsi, ça "les occupe"! mais certains y ont laissé leur peau; de cela = oubli complet
a écrit le 28/12/2012 à 21:30 :
Je suis abasourdi par le discours servile de certains d entre vous!!
Vous vous etes bien faits lavés le cerveau par les neoliberales de tout poil.
Vous etes en gros en train de brader par des accords avec le patronat ce qui a ete acquis de haute lutte et arraché avec les dents et le sang..
Les entreprises francaises voire europeennes ne seront jamais aussi competitives que celles des pays emergents en raison
du dumping social, fiscal, environnelental qui s y exerce...
La seule solution, le protectionisme. Une remise en cause de cette mondialisation destructrice pour les 99% de la population et tres lucrative pour les 1% restants
Réponse de le 28/12/2012 à 22:08 :
+ 1000 on fini par baisser les pantalons! on aime ça, faut croire et le patronat gagnera, de nouveau, des serfs, c'est ce que beaucoup veulent redevenir! à leur guise! vos enfants aussi seront sous de très "bons auspices, belle vie dans de pareilles conditions : Amen, Amen si les anciens revenaient, ils auraient honte du délabrement du" bocal" de certains, quelle tristesse....sous prétexte que l'on risque ceci ou cela, perdre son travail, se faire exploiter, oui, on en prend le chemin tout tracé, alores on se résigne, on se laisse faire, on s'aligne...décadence...
Réponse de le 28/12/2012 à 22:11 :
mondialisation "salutaire, bénéfique, obligatoire, quoi ! ah! elle est bien bonne + 1000000000 @melkome Bien dit !
a écrit le 28/12/2012 à 21:28 :
Bernard Thibault, change de coupe de cheveux, aucun employeur ne te recruterait rien que pour ça. Encore moins pour les idées que tu prétends avoir.
Réponse de le 29/12/2012 à 9:01 :
la coupe de cheveux de B. Thibault, on s'en tape! s'il fallait s'attarder à ça, on n'en aurait pas fini, heureusement, qu'il a quelques qualités, voyez vous
Réponse de le 29/12/2012 à 9:30 :
leravi Bernard Thibault défend surtout ses privilèges personnels et ceux de ses proches ,quant à l'interet général j'ai comme un doute ? A l'heure qu'il est il est surtout préoccupé par la réussite de sa sortie un peu entachée par sa succession !!
Réponse de le 30/12/2012 à 0:16 :
Je crois que chaque fois que je vais lire un de tes commentaires pnv, je vais tomber sur la même bêtise.
En quoi Thibault serait gagnant de ne pas signer cet accord ou autre chose ?
Pour avoir discuter avec lui et l'avoir vu faire une prise de parole dans mon entreprise c'est quelqu'un de réfléchi qui a une vision sur l'ensemble du territoire français et de la place de la France à travers l'Europe et le monde.
J'espère sincèrement que tu pourras avoir le privilège que tu veux, travailler 12h par jour 7j/7 pour un bol de riz par jour. Là on aura retrouvé une " compétitivité " !
a écrit le 28/12/2012 à 21:19 :
Comment, de la part du Gouvernement, se déculpabiliser du retour sur les acquis sociaux face aux revendications liberales du Medef et de la Cgpme?
Sous couvert de democratie sociale, laisser les syndicats en prendre la responsabilité par leur signature. Et leur rejeter la faute en cas d echec des negocations...
En effet, comment concilier securisation de l emploi et flexibilité?! c est un oxymore...
La CGT signera comme les autres, de toute maniere Thibault se casse juste apres..!!
Réponse de le 29/12/2012 à 8:36 :
Tout à fait! sécurisation de l'emploi et "flexibilité", vont ensemble, d'après certains ? on est pas au bout de nos peines !! ouvriers = kleenex ! ça va pas plaire, ça ! quoique, d'après certains...
a écrit le 28/12/2012 à 20:54 :
Il y a du travail ! seulement les actionnaires/patrons avides et mesquins (je ne parle pas des autres) veulent tirer parti de la situation dans ce bras de fer avec les syndicats qui ont bien raison de nous défendre, qui le fera sinon ? Mais je ne suis pas pour la grève paralysante.

La crise due principalement aux banques et fonds de pension américains est un bon prétexte pour un gros retour social en arrière et pour s'en mettre plein les poches à bon marché !
Je travaillais depuis plusieurs années régulièrement là on me dit : "Attends c'est la crise, faut faire des économies !" Résultat plus de boulot et ça va durer et pour Pole Emploi je n'ai droit qu'à 400 euros par mois, par ce que j'ai cumulé des CDD (CDI j'ai pas trouvé) depuis 4 ans?
Cherchez l'erreur !
Des contrats annualisés seraient possibles par exemple, mais ces gens préfèrent licencier et faire faire le boulot à ceux qui sont déjà en poste (stressés, médicalisés, qui vont se suicider dans le pire des cas) ou à des stagiaires payés en tickets de métro !
C'est le retour des serfs et des valets, de l'esclavagisme parce que on veut nous faire croire qu'il n'y a pas d'autres choix, ils sont bien gras et veulent encore plus d'argent au détriment du reste de la population.

Où va-t-on ? Vers un pays, voire un monde de riches voleurs d'un côté et de pauvres, qui eux voleront dans la rue de quoi manger ou payer leurs factures alors que d'autres feront des banquets rue de la Pompe ou en Suisse, Belgique, Londres, New York, Dubaï et j'en passe?
Réponse de le 29/12/2012 à 8:39 :
@ le bras de fer BIEN PARLE! c'est tout à fait ça, ça fait un bail que je le dis, mais apparemment, d'autres le voient autrement! qu'ils laissent FAIRE! ils vont tomber de haut, croyez moi!
Réponse de le 29/12/2012 à 8:45 :
+ 10000 beaucoup voient la situation "en béni oui-oui" , ce que vous dites est absolument exact, mais beaucoup n'ont même plus une façon de réfléchir véridique et lucide, lamentable...pour le coup, ça va faire très, très mal...quant aux enfants avec de telles vues sur l'avenir, ils seront employés et jetés eux aussi comme des serfs, magnifique perspective !!
a écrit le 28/12/2012 à 20:51 :
Que pense la CGT du salaire des footballeurs 300000 euros, des animateurs télés et autres stars du cinéma?
a écrit le 28/12/2012 à 20:43 :
dans mon entreprise, bénéficiaire et qui va bénéficier du crédit d impot de 6% de sa masse salariale 2013, la proposition d augmentation de salaire collective est de 0%.
Après cela, on va nous dire, que l on peux faire confiance aux employeurs pour la négociation sur la flexibilité
a écrit le 28/12/2012 à 20:18 :
ça promets pour les chantiers de St Nazaire!
a écrit le 28/12/2012 à 20:14 :
Je ne vois aucun problème à ce qu'un syndicat s'oppose ou refuse de signer un accord, c'est leur droit le plus élémentaire. (Je défends leur droit de s'exprimer même si je ne suis pas d'accord avec eux )
Le problème que je trouve intéressant à soulever, c'est la représentativité de ce syndicat, et de tous les syndicats en France (2% dans privé et 8% dans le public) de mémoire
Les syndicats sont subventionné par l'Etat, et ça c'est le plus gros problème à mon avis, ils sont politisés, avec des longueurs d'onde de l'infra rouge à l'ultra rose.
Pour avoir un bon syndicat, crédible, qui a un poids, et qui défend vraiment l?intérêt général, il faut que l'Etat arrête de les subventionner, et seuls les adhérents participent au budget du syndicat.
Un bon syndicat estimé des salarié survivra et se renforcera, et un mauvais syndicat disparaîtra pour le bien de tout le monde.
Mais , personne ne souhait changer le système, tout le monde trouve son compte, surtout les politiques et les syndicalistes.
La seule force de la CGT ne vient ni de son poids d?adhérents, ni de sa réputation positive chez le commun des salariés, mais seulement, de leur force de nuisance, et ça, on l'appelle la dictature de nuisance.
a écrit le 28/12/2012 à 20:10 :
Entre la CGT et le MEDEF franchement difficile de voir la France un pays gagnant tellement ils sont nuls. Ces gens ne representent personne n'ont rien a proposer a part des recettes d'un utre siecle et veiller a leurs interets. Pour un veritable dialogue sociales il faudrait avoir des vrais represetants et cela vaut pour les deux cotes.
a écrit le 28/12/2012 à 20:03 :
CGT CANCER GENERALISE DES TRAVAILLEURS
Réponse de le 29/12/2012 à 8:53 :
honte à vous
Réponse de le 30/12/2012 à 0:19 :
Waouu, je suis impressionné par cette réflexion si riche.
Un jeu de mot piqué d'on ne sait où ...
J'en serais presque surpris que ce ne soit pas un copié collé, tellement je doute de ta capacité à savoir écrire et réfléchir.
a écrit le 28/12/2012 à 19:40 :
Ça fait longtemps, et tout le monde le sait, que l a CGT a choisi de de défendre ceux qui sont au travail par un effet de solidification du marché du travail (on n'embauche pas quand on sait qu'on ne pourra pas licencier), plutôt que de favoriser ceux qui pourraient avoir un travail par une flexibilité des parcours.
Et non voit les résultats aujourd'hui .... Un soi disant modèle social qui n'a jamais su descendre en dessous de 7% de chômeurs, même en période de forte activité (demandez aux petits artisans ce qu'ils en pensent), est visiblement à bout de souffle et a besoin d?être réformé de fond en comble. Mais ce n'est pas sous ce quinquennat qu'on le verra ... si on est toujours vivants !
Pensée du jour : ''on ne corrige pas une erreur par une autre erreur"
a écrit le 28/12/2012 à 19:11 :
Quelle archaïsme cette CGT. Elle en est restée à la lutte des classes et autres imbécilités des années 1950.
Elle ne comprend pas que la rigidité des lois sur le travail est un obstacle à l'embauche.

Pour la CGT le mieux serait d'obliger les patrons à embaucher même sans besoin réel.....
Réponse de le 28/12/2012 à 22:14 :
ouais! c'est mieux "la flexibilité, pas vrai ? ouvriers = kleenex, c'est mieux! vous me direz, c'est l'époque qui veut ça, en tout et pour tout ..
Réponse de le 30/12/2012 à 0:27 :
Embauché sans besoin réel ?
Voilà un début de réflexion qui me parait plutôt inintéressant .
On va juste prendre un exemple qui est d'actualité et qui à quelques conséquences sur la vie de tout le monde.
Qu'est ce qui justifie qu'à La Poste il y a la suppression d'1 position de travail par heure ?
Comment se fait il que les salariés de cette entreprise tente de nuire à leur santé sur leur lieux de travail ? Se sentirait il trop bien ?
Je te laisserais faire le calcul du nombre de personnes en moins par an à la poste, tu verras que c'est assez édifiant. Et pourtant on supprime des bureaux de postes dans les petites communes, la poste arrive même à faire tenir " un bureau " payé par la mairie ( donc nos impots ), on paye pour avoir le service et la poste prend l'argent. Donc on paye deux fois le services.
Ce n'est l'exemple que d'une entreprise et malheureusement ce n'est pas la seule à suivre cette trajectoire.
Il y a un petit reportage d'environt 3/4 d'h sur Ryanair, je te conseil de le regarder. Comment utiliser l'argent publique pour détruire l'emploie et gaver les personnes ayant de l'argent.
Enfin, chacun fait ce qu'il veut, mais pour moi la CGT à raison de défendre le contrat de travail, parce que c'est par lui qu'on peut s'en sortir.
Amicalement, M.
a écrit le 28/12/2012 à 19:05 :
La CGT est la dernière organisation bolchevique de la planète, car dans les autres pays bolcheviques (Corée du Nord, Chine, Cuba, ) il n'y a même pas de syndicats....
Réponse de le 28/12/2012 à 22:06 :
La CGT est un système dans le système Français, Monsieur Thibault n' a aucune raison de signer le moindre accord avec les organisations patronales. Étant dans les principaux rouages stratégique Français, le pognon tombe à volo dans leurs poches !
a écrit le 28/12/2012 à 18:48 :
Arrêter de dire des idioties, regarder et lisser l'histoire du travail ....
Réponse de le 28/12/2012 à 21:30 :
ouh là, encore un qui parle bien la France... Achète un dictionnaire, une grammaire, et un guide des conjugaisons... PFFF !
Réponse de le 29/12/2012 à 9:05 :
pour être compris, si c'est perspicace, pas besoin de règles de grammaire
Réponse de le 04/01/2015 à 23:51 :
Angela Merkel et la CDU ont raison de montrer aux Grecs que le programme de Syriza est incohérent economiquement et inacceptable pour ses partenaires...On ne peut pas profiter de l'euro et ne pas en respecter les regles ...en passant son temps à renier ses engagements financiers avec un comportement de free-rider permanent dans l'UE
a écrit le 28/12/2012 à 18:27 :
J'aimerais savoir qu'appelle t'on un privilège d'un salarié même fonctionnaire.En temps que "postier" je n'ai jamais eu de 13eme mois et j'y ai fait de 1961 a 2001 pas non plus de prime de départ a la retraite.Mis a part la sûreté de l'emploi j'ai payé cet avantage par un salaire moyen.LA POSTE a été privatisée et c'est encore pire.Je ne suis pas toujours d'accord avec la C G T certes il faut défendre mais aussi proposer et construire sans collaborer.
Réponse de le 28/12/2012 à 21:01 :
Certes c'est un problème complexe. Notre pays est simplement administré comme conséquence du gouvernement des imbéciles. Le poisson pourrit par la tête. Un privilège c'est par exemple un appartement de fonction.
a écrit le 28/12/2012 à 18:22 :
Les syndicats "autorisés" gouvernementaux ont-ils été utiles à l'avancée de la problématique du travail qualifié ? De celle de l'emploi ? De celle des salaires ? A chaque fois la réponse est non ! Il est temps de supprimer les syndicats vus comme un amortisseur du mécontentement pour créer une structure capitalistique d'interessement pour les français.
Nous aurons autrement la ruine de l'emploi en France.
Réponse de le 28/12/2012 à 20:37 :
Citer un exemple et un seul de pays où l'intéressement a amené un mieux être pour les salariés (93 % de la population active en France, données comparables dans toute l'UE), un recul du chômage, une élévation des qualifications?
Réponse de le 28/12/2012 à 20:46 :
Vous avez probablement voté Pétain aux dernières élections....
a écrit le 28/12/2012 à 18:16 :
il ne reprente RIEN ....ILNE FAUT PAS TENIR COMPTE PASSER OUTRE
a écrit le 28/12/2012 à 17:53 :
il n'y avait que Hollande pour avoir la naîveté de croire que la CGT lacherait quelque chose ! comme il n'za jmais été ministre , il ne sait pas ce que sont les négociations avec la CGT ; c'est la grande différence avec l'Allemagne où le déleué general des syndicats a son bureu à coté de celui du PDG . La CGT qui ne represente qu'un faible pourcentage des travailleurs esdt restée au niveau des communistes de 1950 : Thorez ,et Cie! ils continueront donc à faire creuver les entreprises ! le gouvernement ne doit plus se laisser abuser par l'extrême gauche et doit prendre les décisions contre les entraves au fonctionnement des entreprises
a écrit le 28/12/2012 à 17:15 :
Phoenix, vous êtes typiquement français : vous préférez continuer d'appauvrir tout le monde pour être sûr d'avoir des mécontents. je suis heureux que mes enfants choisissent de s'établir ailleurs en Europe.
a écrit le 28/12/2012 à 17:11 :
On en a marre des apparatchiks communistes comme Thibault, tous anciens lèches bottes de l'URSS,.
a écrit le 28/12/2012 à 17:05 :
Le jour où le Playmobile signera un quelconque accord, la France n'aura plus de dettes...
Réponse de le 30/12/2012 à 0:30 :
Le Sage, un commentaire qui laisse sans voix ...

Tu parles de dettes, un sujet qui peut être séduisant à discuter. est ce que tu as déjà essayé de te renseigner sur l'origine de la dette ? La dette n'est qu'une création pour créer des rentes sur l'état.
Essaye de chercher un peu sur le net il y a quelques vidéos qui l'explique assez simplement. Effectivement il n'y aura pas tous les aspects mais c'est toujours ça a prendre. Et de là on peut se demander pourquoi on continu de la payer.
a écrit le 28/12/2012 à 16:54 :
Une "neutralité bienveillante" ou "Merci de vous taire afin que l'on puisse casser les acquis sociaux tranquillement et faire plaisir à nos amis du MEDEF"...
La CGT a bien raison de refuser de nouvelles concessions au MEDEF qui a déjà obtenu beaucoup trop surtout lorsque l'on sait que ces concessions au MEDEF ne profiterons qu'aux actionnaires et certainement pas aux salariés !
Réponse de le 28/12/2012 à 17:08 :
quand le Medef n'aura plus d'argent pour investir ou créer des emplois, tous les salairés dont vous parlez seront au chômage et leur soucis sera de trouver du travail, et pas de conserver leurs "Zakissossio"
Réponse de le 28/12/2012 à 17:20 :
Absolument ! Créons des emplois bien utiles dans le social au sein de la fonction publique : on pourra réparer les injustices sociales innombrables que les méchants employeurs privés créent en permanence. Bientôt, toute l'économie sera publique et consistera à s'occuper les uns des autres : on y consacrera 100% du PIB.
Réponse de le 28/12/2012 à 17:55 :
Dans le pays au monde ou ili y a le plus de d'acquis sociaux le patronat de ne doit pas être si féroce que ce ?
Réponse de le 28/12/2012 à 17:58 :
avec un tel discours de nul qui rappelle le front populaire , on ira pas loin !pour mémoire , c'est quand même les entrepreneurs qui mettent leur pognon dans les boites et pas la CGT ! il faudra bien que les syndicats acceptent les mesures de sauvegarde , sinon ,ils verront toutes les boites disparaitre ! au gouvernement de prendre les décisions pour sauver les emplois en aidant les entreprises!
Réponse de le 28/12/2012 à 18:37 :
C'est lamentable de voir comment les gens sont conditionnés par les médias pour se retrouver des esclaves du neoliberalisme. La libéralisation encore plus du marché de travail que on appelle flexisecurite est une pure arnaque. Comme acceder a la propriete avec ses contrats de travail ? comment lour un appartement avec ses contrat de travail ?
"chomeur" au lieu de recitter ton catechisme neoliberal repond a ses questions.... on parle pas d'acquis socio on parle du travail Quand travailler ne permet pas d'acceder a la propriété ou simplement louer un appart... c'est quoi la valeur du travail ?
Réponse de le 28/12/2012 à 18:43 :
Le MEDEF plus d'argent vous voulez rire... la nouvelle politique en marque que d'ailleurs j'ai peine à soutenir montre un mirage d'une autre politique bien réelle celle ci, celle de la terreur pour les patrons et de la liberté pour les salariés. Ces cette politique là qui fait peur rien d'autres. Regarder les riches qui partent alors qu'ils n'ont jamais rien donnés. Pensez vous qu'ils donneront encore quelques chose a ceux qui sont a leur service, vous voulez rire... alors que leur pognon parte puis qu'il n'est jamais arrivée jusqu'a ceux qui l'on gagner.
Réponse de le 28/12/2012 à 19:12 :
Pour la CGT, j'ai un idée qui vous plaira : Pas besoin de nationaliser, lorsqu'une entreprise fait faillite, tous les employés devraient devenir de facto fonctionnaires avec tous les acquis sociaux qui vont avec. C'est bien connu, la productivité sera tellement bonne qui nous seront tous plus richse puisque le salaire moyen,de la fonction publique a dépassé celui du privé !
Réponse de le 28/12/2012 à 22:19 :
le Medef, plus d'argent? elle est fabuleuse celle là! vous avez vu leurs salaires, leurs bénefs, leurs parachutes à ceux là? ! un scandale de parler ainsi, et ce sera bien fait pour certains, un bon retour de manivelle! prosternez vous, laissez vous enfumer, il y a de quoi aller loin en pensant ainsi, c'est tout simplement honteux et bien triste
Réponse de le 28/12/2012 à 22:23 :
Phoénix 16h54 EXCELLENT !
Réponse de le 29/12/2012 à 9:58 :
@ lecathéchismenéolibéralçasuffit = bien! quand certains pourront répondre raisonnablement à vos questions posées, on pourra en reparler, car elles sont très importantes , c'est le bea ba de la survie....
Réponse de le 29/12/2012 à 11:12 :
Arrêtez de vous chamailler dans le train qui vous emmène vers la mort. La droite conservatrice s'oppose à la gauche conservatrice et vise-versa pour la défense/partage des privilèges.
a écrit le 28/12/2012 à 16:53 :
De toute façon, quel que soit la solution avec la CGT comme FO cela sera toujours Niet ! Niet ! Niet !
Et personne ne sera surpris d'une tel réponse de cette République de camarades avec un pois chiche à la place du cerveau dont 10% sont syndiqués dans la fonction publique.
a écrit le 28/12/2012 à 16:44 :
Le contraire eu été étonnant, en 44 années de travail dans 3 entreprises, j'ai vu 5 accords signés par la CGT.
Réponse de le 28/12/2012 à 19:46 :
vous avez vu 5 miracles
a écrit le 28/12/2012 à 16:14 :
n'oublions pas que les syndicats ne sont plus du tout représentatifs des salariés mais seulement de leur clientéle de fonctionnaires.et qu'ils sont responsables par exemple du départ du freet vers les ports étrangers .sur leurs droits ,la législation a besoin d'etre modifiée ou leur comportement
Réponse de le 28/12/2012 à 18:19 :
il coute aux contribuables 6000 millions d eu par an
a écrit le 28/12/2012 à 16:06 :
Il ne faut rien attendre de ce syndicat d'un autre age , uniquement préoccupé à défendre les privilèges des salariés les plus protégés sans aucune considération pour l'ensemble du monde du travail.
Réponse de le 28/12/2012 à 17:52 :
En même temps, la il défend tout les salariés car l'accord sur l'emploi va concerner tout le monde.
Réponse de le 28/12/2012 à 18:39 :
Avec Nicole Notat qui préside le club "le siecle" cantine de l'olygarchie financiere et Chereque qui rejoint le Thinks Tanks liberal libertaire du PS... on touche le fond... Ah la CFDT ils ont pas honte. Mais cela illustre bien que les syndicats comme les partis politique sont a la botte de l'olygarchie financiere.
Réponse de le 28/12/2012 à 19:49 :
comme il ne signe pas cela concerne personne
a écrit le 28/12/2012 à 15:59 :
Ah nos syndicats... C'est juste un métier pour eux. Une rente en quelque sorte. C'est facile il suffit de s'opposer à tout même lorsque l'on ne représente finalement que soit même, vu le niveau de syndicalisation en France. L'attitude de la CGT le démontre une fois encore : avant négociation ils savent déjà qu'ils ne seront pas d'accord pourtant il y a tant à faire et à gagner pour les deux parties sur ce sujet en période de fort chômage.
Réponse de le 29/12/2012 à 9:37 :
à gagner pour "les 2 parties" ? laquelle d'après vous, va encore y gagner au train ou ça va, puisque il faut se laisserb enfumer pour "garder son travail, à n'importe quel PRIX? houlà là, l'avenir, s'il nous en reste, va être rose...
a écrit le 28/12/2012 à 15:48 :
Quelle surprise !!!! Oh ben ça ça me la coupe! comme si il avait deja fait quelque chose de constructif dans ce pays en 20 ans..Majoritaire dans une grande minorité il ne représente pas grand chose à par une nuisance
Réponse de le 29/12/2012 à 7:01 :
...en 20 ans ?...en 50 ans, plutôt...
a écrit le 28/12/2012 à 15:41 :
il souhaite combien de chomeurs.... ce fonctionnaire responsable de la perte de millier d emplois...
Réponse de le 30/12/2012 à 0:34 :
Hahaha, elle est bien bonne celle là.

Comme si ce sont les syndicats qui avaient la possibilité d'embaucher ou de licencier les gens.
J'ai vu pas mal de commentaires assez déprimant, mais celui-ci me redonne le sourire.
Nan mais sérieusement, essayer d'argumenter vos propos un minimum parce que là... que dire...

Continuez de regardez TF1 et de boire toutes les informations qu'on vous livre gratuitement. D'ailleurs rien ne vous choque là dedans ? Un monde qui veut absolument tout vendre pour faire du profit et toujours du profit. et là, une éducation disponible pour tout le monde. Personnellement, je me poserais des questions ;)
a écrit le 28/12/2012 à 15:40 :
A quoi sert un syndicat , qui de toute façon ne joue pas la règle du jeu mais profite ( très largement ) de la manne publique et privée ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :