La CGT emboîte le pas aux "Pigeons"

 |   |  235  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)
Bernard Thibault a appelé vendredi les salariés français à "crier" à leur tour, après le recul du gouvernement, face à la fronde des petits patrons, sur l'alourdissement de la fiscalité sur les cessions d'entreprises prévu dans le projet de budget.

Confronté à une vague de colère des entrepreneurs qui se sont mobilisés sur internet et dans les médias, les ministres de l'Economie, du Budget et des PME ont annoncé jeudi la création d'un régime spécial pour la taxation des cessions de parts d'entreprises dont le projet de budget 2013 prévoyait une forte hausse.

"Le Medef, qui ne loupe pas une occasion pour faire pression sur le gouvernement depuis juillet, aurait tort de se priver : à chaque coup de colère, on donne le sentiment qu'il faille revoir une disposition, atténuer une intention" a expliqué le secrétaire général de la CGT en marge du centenaire de l'union départementale de son syndicat en Loire-Atlantique. "Nous n'avons pas été associés avec la même intensité, manifestement, que les organisations patronales à l'élaboration du projet de budget", a-t-il ajouté.

La CGT en ordre de marche dès mardi

Le syndicat appelle à une journée de mobilisation pour la défense de l'emploi mardi prochain. Interrogé sur France Info, le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a estimé de même que "le gouvernement recule bien facilement". "Une pétition sur internet et il recule. On va voir si socialement c'est la même chose, quand il y aura des problèmes", a-t-il ajouté. Le recul du gouvernement face au mouvement des "pigeons" a affaibli ce dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2012 à 22:47 :
Les pigeons creent des emplois et de la richesse. La cgt detruit des emplois et de la richesses. Ils vobt se surnomer comment? Les nefastes?
a écrit le 07/10/2012 à 21:49 :
Thibault a appele a voter mollande..... Bien fait pour sa pomme. Au moins les pigeons ont ete intelligents eux..
a écrit le 07/10/2012 à 19:24 :
Quelque part, les salariés ne sont ils pas aussi les pigeons des employeurs...?
a écrit le 07/10/2012 à 18:31 :
Que les retraités se mettent aussi à manifester au lieu de se laisser faire !!!!!
a écrit le 07/10/2012 à 11:19 :

les greves sont elles de retour ? ? trop tardivent ..pour des syndicats politises qui jouent sur les deux tableaux.. peut on encore leur faire confiance sans resultat ?
Réponse de le 07/10/2012 à 13:11 :
Ça dépend de votre implication et de votre motivation.
a écrit le 07/10/2012 à 9:43 :
par retour, les dirigeants de pme devraient faire comme les syndicalistes, et saccager des sous prefectures quand ils ne sont pas contents ( sous les applaudissements de la gauche, bien sur)
Réponse de le 07/10/2012 à 11:10 :
sans aller jusque là ils ont montré qu'eux aussi voulaient descendre dans la rue quand leurs intérêts sont en jeu ...
Réponse de le 07/10/2012 à 13:35 :
ça leur est difficile de faire grève, quand même !!!
a écrit le 07/10/2012 à 5:48 :
il était temps que les syndicats se décident enfin a protéger les petites gens!bravo monsieur thibault,vous etes un homme courageux!
a écrit le 06/10/2012 à 22:24 :
Tous unis pour la baisse des depenses publiques, si quelqu'un lance un mouvement il aura des millions d'adherents
Réponse de le 23/04/2014 à 12:05 :
"Travaillaient" est excessif, disons qu'ils étaient rémunérés sur l'argent public, collecté pour l'essentiel sur la création de richesses produites par le secteur privé.
a écrit le 06/10/2012 à 22:12 :
Au moins les entrepreneurs lorsqu'ils se manifestent, ne prennent pas en hotages des milliers de français en les empêchant de se rendre sur lieu de travail. Marre de ces corporatismes et de ces reliques d'un autre âge et leur vocabulaire guerrier: ''lutte, bataille, combat...''. Vont-ils enfin réussir à évoluer et ne plus considérer les chefs d'entreprises et le cadres comme des tyrans. Une société n'est pas un ring de boxe où chacun aurait à défendre comme un pitbull ses petits interets dans la méfiance perpétuelle. Nous sommes tous sur un bateau en train de sombrer et que nous soyons de gauche, de droite il va bien falloir qu'à un moment on se retrousse les manches. Pas les uns contre les autres mais les uns avec les autres!
Réponse de le 07/10/2012 à 11:15 :
Les pires pour bloquer la France sont privés !!! ce sont les routiers !!!!
a écrit le 06/10/2012 à 20:01 :
Bernard Thibault est il crédible ? Lui qui a appelé le 1 er mai à voter FH !!! Qu il assume son choix .
a écrit le 06/10/2012 à 18:55 :
Ou la chronique d'une chianlie annoncee. Thibault a raison avec son pourquoi pas nous? Et d'autres suivront. Cette histoire de pigeons etait de l'enfumage pour gogos. Quels est le resultat tangible? des petits interets sauvegardes, un sentiment d'anarchie et un appel aux lobbies en tous genres. Pour memoire notre dette est de 90% du PIB, il est donc preferable de garder present a l'esprit qu'une France ordonnee, courageuse qui respecte ses engagements et preferable a ce miserable spectacle
Réponse de le 06/10/2012 à 19:43 :
alors que Thibault et ses copains les cheminots partent sur les autres et à crédits à la retraite à 50 ans et que la CGT a détruit le port de Marseille, perte sèche : 3 milliards/an. Thibault est aussi misérable que ces pigeons, Parisot et autre "sert-à-rien- qui nous pourrissent... Quant à vos leçons, pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff Genre, vous, vous êtes ordonné, courageux, etc ? Vous travaillez, au moins ? Parce que les "cours" de courage 3.0 ? !!!!!!!!
Réponse de le 06/10/2012 à 20:46 :
Le pb dans cette histoire n'est ni vous, ni moi mais la France, qui je le repete a une dette de 90% de son PIB. Et, oui les engagements pris il est necessaire de les tenir si l'on veut exister. Il en va des pays, des entreprises comme des hommes. La lecon ne vient pas de moi mais se trouve a la base de nos societes. H Grotius au 17 eme a par ex contribue a definir les piliers sutructurants qui valent encore, la liberte, le contrat et la responsabilite. Il ne s'agit pas d'une lecon dans la mesure ou vous devriez le savoir. Si tel n'est pas le cas, cela serait plutot des cours du soir, une sorte de soutien pour futurs redoublants...
Réponse de le 06/10/2012 à 21:33 :
Vous voulez que je vous en donne des pistes d?économies sans sombrer dans l?austérité ? Non, bon parce que vous savez où vont 55% des richesses nationales ... Alors que l'on avance comme des statues et par mesurettes que marches financiers n'attendent que le feu vert pour faire feu ? Alors un peu de pragmatisme, on retrousse les manches et on s'attaque au problème, hein. Un exemple ? Le dumping social/fiscal en Europe (et en France) ? Je ne connais qu'une seule chose, c'est des droits de l'homme et du citoyen, le contrat, ce n'est pas m'entourer de chaines ou subir les élucubrations de Sarkozy, Hollande ou autre Thibault ? Vous comprenez ? Oui, j'en suis sûr ... Je suis troisième voie. Pas le cercle des amis de le Pen, l'autre. A+
Réponse de le 07/10/2012 à 11:08 :
ce qui est rigolo c'est que la gauche, qui a traite tt le monde de front national pdt 30 ans, veut du patriotisme ' pour redresser le pays' !!!.... he ben il y en a qui croient encore au pere noel !!! ceux qui veulent du patriotisme n'ont qu'a commencer par faire le boulot eux memes !
Réponse de le 07/10/2012 à 11:38 :
Les "partenaires" sociaux français Syndicats et MEDEF compris ne sont pas des représentants de l'intérêt général français mais qu'une somme d'intérêts particuliers (salariés pour CGT, grosses entreprises exportatrices pour le MEDEF) ... pas étonnant que cela ne marche pas .... Le gouvernement actuel est impopulaire pour tous en ce moment et cela montre peut être qu'il est sur la bonne voie car depuis des années les gouvernements étaient plus attachés a maintenir les intérêts de leur électorat (Sarko le premier) qu'a trouver un compromis pour l'intérêt général qui comme tous les compromis ne satisfera personne ...
a écrit le 06/10/2012 à 18:47 :
Si les salariés en on assez d'être pris pour des pigeons avec ce gouvernement et les patrons, qu'ils se manifestent nombreux dans la rue le 9 octobre !!!
Réponse de le 07/10/2012 à 11:23 :
Les entrepreneurs jusqu'à peu voulaient mettre sur le dos des salariés les gains de productivité nécessaires (baisse de salaire, baisse d'effectifs, baisse du droit du travail) , tout en croyant que les mêmes se mettront a dépenser plus (car ce sont eux les clients en majorité) pour redresser l'économie ... Bref les entrepreneurs prenaient les salariés pour de bons pigeons .... Puis le gouvernement nouvellement élu , veut taxer un peu plus les gros entrepreneurs pour qu'ils participent un peu plus à l'effort collectif , cela ne va pas créer de la croissance certes mais un peur de dividendes en moins pour les entreprises du CAC ne fera pas de mal par les temps qui courent et là ce sont les entrepreneurs qui ses sentent pigeons ... Ils voient ce que cela fait , peut être auront ils un peu moins la grosse tête pour les prochaines négociations ...
a écrit le 06/10/2012 à 15:59 :
Pour que les syndicats fassent reculer le gouvernement il faut deux points essentiels. Un qu'ils soient crédibles et qu'ils apportent des solutions et des idées nouvelles ce qui vu les discours n'est ni le cas de la CGT ni de FO, deuxièmement il faut que les salariés croient dans les syndicats là aussi il faudra pour cela qu'ils fassent preuve de compétence économique et de vision. La défiscalisation des heures sup pour les entreprises mais pas pour les salariés y compris des TPE c'est à dire des entrepreneurs de 1 à 19 salariés les syndicats n'ont ralé pas non car ils n'ont pas compris. Ils auraient du demander cette déficalisation UNIQUEMENT pour les entreprises et salariés tournés vers l'exportaion et non pour des entreprises dont la concurennce est franco français avec des exemples cocasses comme les avocats ou les études de notaires ou les vétos, d'une la part le gouvernement a cédé aux patronats et les syndicats n'ont rien compris. Par contre les TPE non concurrentielles remercient les politiques et les syndicats de pouvoir augmenter la rentabilité de l'entreprise et de pouvoir pour certains mieux investir dans les chevaux de courses et autres lobbies UN GRAND MERCI à l'incompétence.
Réponse de le 06/10/2012 à 16:10 :
un grand mouvement rouge peut faire tomber l'europe vivement
Réponse de le 06/10/2012 à 16:28 :
et apres ,,,,,??????
Réponse de le 06/10/2012 à 19:19 :
Avec les mouvements rouges, c'est surtout les humains qui tombent comme des mouches, suite aux épurations, aux famines, aux camps de la mort (pardon, de rééducation)... En revanche, les chefs des partis rouges disposent de confortables datchas équipées d'armées d'esclaves.
Réponse de le 07/10/2012 à 8:32 :
@possible vous ^tes un peu en retard la propagande n'est plus une valeur sure àmoins que vous soyez un adepte de M. mélenchon le grand gourou rouge bien nanti ou alors son clône à droite Mme Le Pen car il faut choisir rouge vif ou noir mais sur le fond la couleur des idées est la même. Je ne suis pas sur qu'avec le camarade Mélenchon, Besancenot et la camarade Le Pen vous puissiez choisir vos remarques, vous allez revenir à la dictée des partis totalitaire. Je vous conseille d'aller faire un tour en Corée du Nord ou chez les Castro et m^me chez le camarade de M. Mélenchon M. Chavez celui qui critique les US mais qui est son premier partenaire économique et qui change la constitution de son pays selon ses désiratas.
Réponse de le 07/10/2012 à 13:43 :
"Ils auraient du demander cette déficalisation UNIQUEMENT pour les entreprises et salariés tournés vers l'exportaion et non pour des entreprises dont la concurennce est franco français" avez vous écrit : Mr PINAULT vous a pris au mot : il se concentre sur les entreprises exportatrices de son groupe..; et abandonne la FNAC et La Redoute !!! Les salariés de ces entreprises apprécieront votre soutien exclusif aux sociétés exportatrices !!! .. et les salariés de ma TPE apprécieront aussi !! (NB: je n'ai malheureusement pas de chevaux de courses... avec mon maigre salaire inférieur au salaire médiant français !)
a écrit le 06/10/2012 à 15:58 :
mr Hollande commet la meme erreur que Mr Sarkosy qui changeait les lois en fonction de ceux qui criaient le plus.c'est bien pour cela qu'il à perdu les elections.
je pense que quand on est a la tete de l'etat ,on doit agir selon ses convictions en les nuançant selon la realité de l'economie et ensuite s'y tenir.
cela ne fait vraiment pas serieux de changer selon le sens du vent.
Réponse de le 06/10/2012 à 16:16 :
Il est même pas a la tête de son couple ...
a écrit le 06/10/2012 à 15:57 :
Pigeons-CGT même combat !!!
a écrit le 06/10/2012 à 15:47 :
Marre que l'Etat finance ces syndicats ! Qu'il les laisse s'autofinancer un peu, on verra ce qu'ils en pensent !
Réponse de le 06/10/2012 à 18:18 :
Nous devrions surtout, nous ou l état si vous préférez, cesser de financer ces partis politiques incapables !
Réponse de le 06/10/2012 à 19:23 :
L'Etat n'est pas "nous". Ca n'a jamais été le cas, quel que soit le régime, même pas en démocratie. L'équation Etat=Nous est de la pensée magique. L'Etat est un mal nécessaire qu'il convient de réduire et de limiter à sa plus simple expression, notamment pour éviter les crises économiques.
Réponse de le 07/10/2012 à 11:09 :
théorie fumeuse ... l'état est nettement moins lourd aux USA qu'en France et c'est pourtant aux USA qu'est né la plus grande crise , celle des subprimes , celle qui a fait passé la dette de 60% du PIB en 2007 (restée à 60 % du PIB même après la crise de l'internet de 2001 qui avait fait passé le CAC de 7000 pts à 2200 pts) à 90% du PIB en 2012 ... Bref avoir un état faible n'est en aucun cas une garantie de ne pas avoir de crise , la Chine qui est une dictature et qui a un état plus que fort en est le parfait exemple .. contraire ....
Réponse de le 07/10/2012 à 13:47 :
... et aux états-unis, ils ont maintenant un taux de chômage plus bas qu'en 2008, contrairement à nous !!! ..mais quand un entrepreneurs doit concentrer tout son temps en paperasserie administrative et en études du maquis législatif du travail et fiscal, et qu'il doit consacrer une bonne part de ses moyens en conseils juridiques, il n'a plus beaucoup de temps ni de moyens pour créer de la richesse et des emplois !!!
a écrit le 06/10/2012 à 15:36 :
CGT mouvement responsable de la destruction du port de Marseille et dont la branche dure, les cheminots SNCF, dont esi issue Thibault, se permet de partir à la retraite à 50 ans sur le dos du collectif et venant, sans vergogne, aggraver les crédits et un régime de retraites qui n'est plus financé. Les anrchos-punks comme Thibault sont une honte pour les vrais travailleurs. Je mets aussi dedans Mailly, "travailleur" issu de la fonction publique, trois ans d'activité professionnelle en tout et pour tout, invité avec Thibault à toutes les tables. J'ajoute Cherecque dedans, soignant en ce moment, par ses déclarations, sa sortie, qui va obtenir sa retraite sur le dos des français dans le notoirement inutile conseil économique, institut créé pour donner des salaires à tous les inutiles en retraite des gauche, comme de droite. Ca arrive, bientôt la fin de l'escroquerie, Messieurs ....
Réponse de le 06/10/2012 à 16:38 :
quel est le montant de retraite pour le jeune et heureux destructeur d emploie de la cgt
Réponse de le 06/10/2012 à 16:54 :
@_cgt ,monter votre syndicat et on pourra comparer.
Par contre je ne lis pas que j'ai des congés payés,des augmentations de salaire, une couverture sociale SS et complémentaire et plein d'autres éléments qui seraient trop long à mettre sur ce support.
tous les jours est un combat pour maintenir nos garanties .A moins que vos propos sont une grosse provocation en tant qu'employeur.....
Réponse de le 06/10/2012 à 17:31 :
Ne pas confondre nos arrières ou grands parents avec ces anarcho-punk. Vous confondez les vrais syndicalistes qui sont à l'origine de vraies avancées sociales avec les minables que j'ai répertorié ?
Réponse de le 06/10/2012 à 18:42 :
Mais du temps de nos arrières ou grands parents, les patrons et les bourgeois riaient la même chose ! Et heureusement que la CGT et le PS de l' époque ont eut le courage, EUX, de passer outre! !

Quant à évoquer la retraite de M. Thibault , pourquoi ne pas évoquer celle des centaines de députés, ministres présidents et autres élus ? Ont-ils été, souvent, autre chose que des hommes de paille sur lesquels on s' essuyait les pieds ?
Réponse de le 06/10/2012 à 19:28 :
Le collectif arrose les régimes déficitaires SNCF de 3 milliards au prétexte de tarifs préférentiels ou de redevances mais qui ne sont que des subventions DÉGUISÉES pour les amis à Thibault. Les retraites sont à CRÉDITS. Thibault ne propose rien. Arrêtez de comparer Thibault avec nos anciens et d'y placer le mot courage que je ressens comme plein de sous-entendu. Et ne comparez pas le PS d'antan avec cette m qu'on voit maintenant. Et je vous renvoies à ce que disait Sorel à propos des socialistes comme Jaures ... des hypocrites (gavés) tournant le dos aux ouvriers. Alors CHUT. Quant à l?opéra "démocratique" des ors et carrosses "républicains" , il va péter dans pas longtemps.
a écrit le 06/10/2012 à 14:34 :
je ne sais pas ou on va ,?????????






Réponse de le 06/10/2012 à 14:54 :
Moi non plus, ?????????
Réponse de le 06/10/2012 à 15:02 :
là où vont les pigeons ...
Réponse de le 07/10/2012 à 9:47 :
Il suffit d'une étincelle,...pour que la lumière jaillisse.
Réponse de le 07/10/2012 à 13:17 :
@titi: Allez donc a Londres, la vie, la fiscalité et le salaires sont meilleurs.
a écrit le 06/10/2012 à 14:30 :
Après avoir dénigré les manifestations syndicales pendant des dizaines d'années , les "entrepreneurs pigeons" ont montré l'exemple .. le mauvais qu'ils dénigraient depuis longtemps ... Eux aussi voulaient manifester car leurs intérêts particuliers étaient menacés ... la CGT a bien reçu le message ...
a écrit le 06/10/2012 à 14:23 :
Totalement discréditée dans l'opinion, la CGT ne sait pas quoi inventer pour survivre.
Réponse de le 06/10/2012 à 15:03 :
Comme les pigeons ...
a écrit le 06/10/2012 à 12:59 :
En attendant, c'est le Parlement qui va voter cette loi de finance...
a écrit le 06/10/2012 à 12:24 :
@ici Londres
Bien reçu pour les carottes, déroulez le tapis rouge, nous arrivons en masse !
Réponse de le 06/10/2012 à 14:10 :
Londres, sa soif de pognon , sa recession ....
Réponse de le 06/10/2012 à 15:36 :
ils appartiennent aux syndicats .qui sont eux mêmes payes par le contribuable......clientèles de la gauche donc pas d espoir
Réponse de le 06/10/2012 à 15:52 :
???
Réponse de le 07/10/2012 à 13:14 :
!!!
a écrit le 06/10/2012 à 12:05 :
fin des régimes spéciaux,dissolution des commités d'entreprise!
Réponse de le 06/10/2012 à 12:19 :
et dissolution de grouik...
a écrit le 06/10/2012 à 11:17 :
"Bien réelle, en revanche, est la hausse des prélèvements sociaux, de 2% à 3,3% du chiffre d?affaires. «Il est pleinement légitime que les auto-entrepreneurs contribuent au même titre que les autres acteurs économiques au redressement de nos finances publiques», a expliqué Sylvia Pinel aux Echos, précisant que le gouvernement n?a pas l?intention de «casser le régime». Artisans et travailleurs indépendants se plaignent régulièrement de la concurrence déloyale que leur livreraient les auto-entrepreneurs, qui peuvent exercer les mêmes activités qu'eux, sous un régime plus favorable.

Pas de quoi apaiser les «Pigeons», qui réclament le retrait de cette mesure «assassine». Et appellent à manifester dimanche, devant l'Assemblée. De quoi mesurer l'ampleur réelle d'un phénomène pour l'instant 100% virtuel.
"
Réponse de le 06/10/2012 à 11:35 :
Ca date un peu votre commentaire. La hausse de 2% à 3.3% était un gros mensonge. Il s'agissait d'une hausse de 2 à 3.3 points soit 25 %.
Réponse de le 06/10/2012 à 11:58 :
@Hollande:Vous n'avez pas remarque les guillemets?Ce n'est pas mon commentaire mais le commentaire d'un article d'il ya 2 jours de liberation.
Faire preuve de mauvaise foi est visiblement chose courante ici
Réponse de le 06/10/2012 à 12:50 :
D'un autre côté, si on ne lit pas Laberration, c'est qu'il y a une raison. Il est donc inutile de nous imposer leur pathétique production. Etes-vous incapable de penser par vous-même ?
Réponse de le 06/10/2012 à 14:33 :
Penser par soi même commence par être un minimum curieux ... et lire tous les journaux pas seulement le Figaro ...
a écrit le 06/10/2012 à 11:15 :
Joint par Libération, Stéphane Distinguin, PDG de la société FaberNovel, se déclare inquiet des conséquences du mouvement des «Pigeons» : «Il est naturel de ne pas vouloir payer plus d?impôts, mais je suis gêné car ce mouvement, alimenté par la rumeur, se base moins sur des faits que sur des fantasmes. J?ai peur que nous le payions cher à l'étranger, où la réputation de la France en matière d?entreprises est déjà écornée. Ce mouvement va laisser des traces, c?est comme l'émergence d?une sorte de Tea Party des entrepreneurs du numérique», en référence au mouvement populiste de droite américain.

La fausse mort des auto-entrepreneurs

Second cheval de bataille des «Pigeons», les cotisations des auto-entrepreneurs. La rumeur a fleuri sur les réseaux sociaux et les blogs : le gouvernement se préparerait à enterrer ce statut, en alignant ses cotisations sur celles des autres entrepreneurs indépendants. Ce qui entraînerait une taxation forfaitaire, même en cas de chiffre d'affaires nul.

De quoi alarmer la Fédération des auto-entrepreneurs, qui dénonce une «remise en cause du pilier fondateur du régime qui prévoyait une exonération de charges en l?absence de chiffres d?affaires». Des craintes relayées par l'UMP, pour qui le gouvernement «sonne le glas» du statut. L?inquiétude est d?autant plus vive que, dans leur grande majorité, les auto-entrepreneurs sont des travailleurs précaires, ou cumulent ce statut avec une activité principale : 90% gagnent moins que le Smic et un tiers seulement des auto-entreprises lancées en 2009 étaient toujours actives trois ans plus tard, selon l?Insee. Au point qu'il est étonnant de voir leurs revendications figurer au côté de celles des patrons de start-up, les deux publics ne partageant pas grand-chose de plus que le nom d'«entrepreneurs».

Or, les craintes agitées par la Fédération des auto-entrepreneurs sont largement infondées. En l?absence de chiffre d?affaires, les auto-entrepreneurs continueront bien à ne payer aucune cotisation, à la différence des travailleurs indépendants, comme l'a confirmé lundi la ministre de l?Artisanat et du Commerce, Sylvia Pinel. Et comme l'a relevé Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel Ya til un auto entrepreneur pour sauver le statut d'auto entrepreneur,le reste c de la theorie"
Réponse de le 06/10/2012 à 11:29 :
Ce qu'il reste c'est une augmentation de 25 % des charges des auto-entrepreneurs, une misère pour les misèreux. Stephane Distinguin est est-il un l'alibi sorti par le ps ?
a écrit le 06/10/2012 à 11:14 :
"En clair, si la mesure renchérit effectivement l?imposition des plus-values pour une majorité d?entrepreneurs, bien peu seront effectivement soumis aux fameux 60%. Le dispositif épargne largement les patrons s'étant dédiés à développer leur entreprise sur plusieurs années ou ceux qui réinvestissent leurs gains. Il ne tuera pas plus l'esprit d'entreprise, le statut de «jeune entreprise innovante» et ses avantages fiscaux ? y compris sur les cessions de plus-values ? étant maintenu. Certains patrons se sont d'ailleurs démarqués des critiques des Pigeons, comme Patrice Lamothe, le PDG de Pearltrees :On peut reflechir au mailleur moyen d'imposer une start up,mais ce ne sont pas qq % de plus ou de moins qui decident du choix d'entreprendre "
a écrit le 06/10/2012 à 11:12 :
la cgt ne représente que quelques% des salariés elle fait surtout preuve de nuisance en défendant (aux détriments d'une majorité de salariésdu privé) les priviléges des fontionnaires.il serait temps que nous soyons réellement gouverné par des gens responsables qui n'écoutent pas en permanence toutes ces associations bruyantes qui ne représentent qu'une minorité.
Réponse de le 06/10/2012 à 14:29 :
la formule électorale est pourtant simple : On change le système du 1 Citoyen = 1 Voix et on le remplace par 1 Euro = 1 Voix car nous ne sommes plus au 18ième siècle.
Explications :
2800 euros d'impôts payés pour un citoyen : celui ci a 2800 voix
0 euros d'impôts payés pour un autre :il a 1 voix
5300 euros reçus de l'Etat pour un troisième au titre de RMI, allocations, etc... : il a 1 Voix.
On donne un nombre maximum de voix pour un citoyen donné afin que il n'y ait pas de danger de prise de contrôle par un groupe d'individu. (par exemple 5 fois le SMIC donc aux alentours de 7000 voix maximum par citoyen)

Ainsi, le peuple de France (et notamment ceux qui en ont le plus besoin) aurait la possibilité de bénéficier de l'expérience des gens qui ont l'habitude de gérer un budget et qui ne nous pas de privilégiés de hauts fonctionnaires.
Réponse de le 06/10/2012 à 14:36 :
les pigeons ne représentent que quelques % des entrepreneurs ... CGT , Pigeons même combat ...
a écrit le 06/10/2012 à 11:11 :
Les "pigeons",qui ne sont en rien des auto entrepreneurs(le patron de meetic n'est pas AE) ne veulent surtout pas etre taxe a hauteur de ce qu'ils gagnent,par contre ils veulent bien toucher des subventions publics,profiter des niches fiscales.Contre l'etat providence et redistributrice sauf pour eux memes....

Crier a la mort de l'entreprise est la technique classique du medef,dont ce mouvmeent est issu contrairement a l'idee qu'on se fait que se serait les AE(c a dire les misereux qui n'arrivent pa a vivre de leur taf,les retraites qui n'arrivent plus a vivre et dont l'etat et le patronnat se lave les mains sur ces situations,preferant creer un statut ubuesque d'AE qui evite de remettre en cause les disfonctionnements de la societee neoliberal et laisse croire a ces AE qu'ils sont gagnant ans leur pauperisation)

La cupiditee n'a aucune limite et les pdg de start up et de grands groupes ne seront pas ruine ou moins riche apres la creation de leurs boites....Et la creation d'une boite se fait avant tout base sur un projet,la remuneration ne veint qu'apres.On peut etre un grand patron et ne pas tomber dans l'orgie des stocks options et golden parachutes
Réponse de le 06/10/2012 à 11:22 :
voir aussi la masse de subventions des agriculteurs qui partent pourtant à la retraite avec un bon patrimoine ??,,qui en plus manifestent pour l'installation des petits agriculteurs tout en les empéchant de s'installer en achetant tous les champs qui les bordent
Réponse de le 06/10/2012 à 11:34 :
A vous lire, on peut comprendre que vous n'avez jamais crée une entreprise, n'avez que les avantages en tête et non les inconvénients. Par exemple, un entrepreneur qui fait faillite, perd minimum en moyenne 30 000 ?, n'a pas le droit au chômage et bénéficie d'une retraite miséreuse (un fonctionnaire percevra à la retraite 82 % de son dernier salaire, 54 % pour le privé, 25 % pour les indépendants : artisans, commerçants, agriculteurs et professions libérales). Ce n'est pas pour rien que les jeunes veulent majoritairement devenir fonctionnaire. D'autre part, la grande majorité des entrepreneurs sont pour la très grande majorité des anciens chômeurs qui en avaient ras le bol de galérer. Certains réussissent brillamment (rare), la grande majorité modestement. Et plus de 60 000 chaque année tombent. On n'en parle pas de cette France silencieuse mais il y a 10 fois plus de suicide parmi les entrepreneurs/patrons que les employés.Il faudrait peut être arrêter de lire votre bible rouge "Camarade". Et si la situation d'entrepreneur est si enviable crée votre entreprise et vous saurez de quoi vous parler ... En attendant, il faut être fou pour créer son entreprise en France car la conduite de notre auto "France" roulant à 150 km/heure dans un virage limité à 50 km/heure va nous amener tous à la catastrophe. L'idéologie de la taxation (Sous Sarkozy et sous Hollande) comme votre pensée ne va absolument pas résoudre nos véritables problèmes.
Réponse de le 06/10/2012 à 14:43 :
"un fonctionnaire percevra à la retraite 82 % de son dernier salaire, 54 % pour le privé, 25 % pour les indépendants" ... un salaire moyen de fonctionnaire (hors haut fonctionnaire majoritairement à droite et a moitié politicards avec le régime qui va avec) c'est combien ? une misère , un salaire moyen du privé est déjà plus élevé et celui de certains indépendants souvent encore plus élevé (alors cela dépend qui ont prend comme référence , le boucher d'à coté ou un notaire ...) ... il est donc normal que le pourcentage soit adapté à la situation de chacun même si dans l'histoire ce sont les petits artisans qui se font avoir par les deux bouts ...
a écrit le 06/10/2012 à 10:58 :
Les carottes sont cuites, je répète, les carottes sont cuites.
Réponse de le 06/10/2012 à 11:08 :
+1
Réponse de le 06/10/2012 à 12:23 :
Bien reçu pour les carottes, déroulez le tapis rouge, nous arrivons en masse !
Réponse de le 06/10/2012 à 14:49 :
attention aux carottes ... elles sont parfois utilisées devant vous pour vous motiver a avancer ... mais bien souvent au final vous les retrouvez derrière dans un endroit nettement plus intime ... dans ce cas là il vaut mieux qu'elles soient cuites ...
Réponse de le 06/10/2012 à 18:33 :
+1
Enfin un commentaire marrant au milieu de cette misère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :