Ayrault sur le chômage : "Il faut sortir d'un certain découragement"

 |   |  395  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Le Premier ministre a affirmé vendredi l'impératif d'intensifier le combat contre le chômage, après une nouvelle dégradation des chiffres de l'emploi.

La lutte contre le chômage demeure "la" priorité du gouvernement. Du moins, c?est ce qu?il ressort de l?intervention de Jean-Marc Ayrault vendredi à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales, où il passe ses vacances en famille. Pour le locataire de Matignon, "l'effort pour lutter contre le chômage doit être encore plus intense", a-t-il lâché lors de la visite de la brigade de gendarmerie de Font-Romeu. Puis d?enfoncer le clou: "Nous devons mettre toute notre énergie pour le redressement, il faut sortir d'un certain découragement", rapporte l'AFP.

Le chef du gouvernement réagissait aux mauvais chiffres de l?emploi publiés jeudi par l?Insee. Il faut dire qu?au mois de novembre, le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie "A", France métropolitaine) a augmenté de 29.300, soit 0,9%. Il s?agit ni plus ni moins du dix-neuvième mois consécutif de hausse. Même si cette augmentation mensuelle s?avère moins importante que les mois précédents.

Engager la "grande bataille pour l?emploi"

Du coup, le Premier ministre s?est accroché à ce bien modeste motif de satisfaction. A ses yeux cette tendance vient ainsi confirmer le gouvernement dans les mesures d'urgence comme les contrats d'avenir et les contrats de génération, mais aussi dans son pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi. Avant, à l?instar de François Hollande la veille - qui a déclaré que 2013 "serait l'année de la grande bataille pour l'emploi" -, de plaider une fois encore pour des réformes structurelles. En clair, la France se doit d?"engager des réformes, ces réformes qui sont des réformes de structure", a-t-il dit en citant l'école, la décentralisation ou l'énergie.

Jean-Marc Ayrault a également insisté sur la mise en place d?"un nouvel équilibre entre les intérêts des entreprises et de leur salariés". "L'entreprise doit retrouver des marges de manoeuvre pour investir, innover, embaucher", a-t-il déclaré, exhortant les partenaires sociaux à trouver un accord sur la sécurisation de l'emploi. Car pour mémoire, syndicats et patronat ont engagé le 4 octobre des discussions pour une meilleure sécurisation de l'emploi, dont le 9ème round est prévu en janvier.

Lire aussi : Sur fond de chômage en hausse, Hollande veut mener "la bataille pour l'emploi". Austerlitz ou Waterloo?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2013 à 23:35 :
Facile venant d'un fonctionnaire qui n'a jamais travaillé de sa vie au sens ou il n'a jamais eu à se battre pour chercher un travail et le garder ...
a écrit le 31/12/2012 à 20:25 :
Assez de mensonges, assez de gesticulations! il n'y aura pas de croissance ni de réduction du chômage avec un président et un gouvernement qui ne cessent de matraquer les éléments les plus dynamiques de ce pays, les familles, les entreprises. On ne crée pas de richesse en faisant fuir les jeunes les plus entreprenants, et ces jeunes formés dans nos universités et nos écoles ne reviendront pas .On fait fuir les personnes compétentes et on se garde des dirigeants incapables qui travaillent contre la France de demain. Plus sûrement que la crise, cette politique mène ineductablement notre pays au déclin et à l'appauvrissement général.
Réponse de le 01/01/2013 à 14:48 :
200% non seulement ils font fuir les compétences et acharnés du travail, mais en plus ils ouvrent les vannes à l?immigration pour qu'ils profitent de nos avantages sociaux, la double peine financière, mais pas de problème, c'est conforme aux valeurs idéologique set dogmatiques, y'a que ça qui compte, pas besoin de faire d'efforts puisque l'emploi est garanti et la paye confortable mécanique et garantie ! pourquoi chercher des ennuis à réformer quand on tient le pays avec les syndicats, l'éducation nationale, l'administration, la magistrature...?
Réponse de le 01/01/2013 à 18:38 :
Les vrais problèmes sont la dette publique et le chômage. L'immigration, que l extrême droite met dans toutes ses phrases, représente 0.01% des problèmes du pays.
a écrit le 31/12/2012 à 17:18 :
sortir du découragement, mais par quel euphorisant ? 1900 millards de dette, 100 milliards de déficit, 3 millions de chômeurs, la compétitivité au plus mal, on stigmatise les entreprises et les riches, vive l'assistanat, ils augmentent les impots et charges, et la dépense publique la plus forte d'europe et la moins efficace qui continue à augmenter ? absolument pas le moindre signe de gestion et de mesure positive, le chomage ne peut qu'augmenter !!!! la solution est simple comme en suéde, baisser les dépenses publiques, notre mine d'europe, et donc baisser les impôts, les charges, affecter les gains à l'aide aux pme, et c'est reparti !!! pour le moment ce n'est que la descente aux enfers par la roue libre et protection de l'électorat, et on saigne la privé et l'accusant de tous les maux, et surprenant que le chômage augmente !
Réponse de le 01/01/2013 à 5:21 :
non marion,les solutions populistes ne peuvent porter leur fruits!Les pays qui ont trop baissé les charges sont aujourd'hui en faillite(UK,USA).beaucoup de PME doivent aujourd'hui contribuer plus a la solidarité nationale,il n'est pas normal par exemple que les salaires soient bloqués dans la seule fonction publique,et ce depuis des années.N'oublions pas que les collectivités territoriales pourraient booster l'activité des pme a condition qu'on leur laisse enfin la liberté de s'endetter pour investir ou d'augmenter les taxes régionales.
Réponse de le 01/01/2013 à 14:40 :
intox de gauche pour nepas toucher à l'électorat, ceux là qui nous saignent pour financer leur situation confortable. ha bon ? la suéde, le quebéc n'ont pas pris de mesures drastiques qui ont rétabli leurs comptes, ce qui a permis de baisser les charges et financer la relance ???? arretez de prendre les exemples des cancres pour dire que rien n'est possible, la grèce ne gère rien, ne sait pas collecter l'impôt, triche... c'est pas ça l'exemple pour dire qu'il n'est pas possible de gérer de façon efficace. Quand aux collectivités, elles sont responsables de 25% de la dette qui nous étouffe !!! s'endetter c'est financer un projet qui va rapporter plus qu'il ne coûte, pas dépenser sans arrêts et sans aucuns résultats !! cachez vous, les exterminateurs de la France avec votre absence totale de gestion !!!!
Réponse de le 01/01/2013 à 14:43 :
à élu PS : le salaire de la fonction publique ? mais sachant qu'ils ne gérent rien, ils ne font que dépenser et taxer, la plus forte dépense publique de toute l'europe et avec de piètres résulats, d'une part au niveau salaire horaire, ils gagnent bien plus que dans le privé (max 30h dans le public) et surtout si ils étaient payés en fonction des résultats, ils ne gagneraient pas beaucoup. trés cher payé pour faire globalement surtout de la présence. mais comme c'est votre électorat, ils est clair qu'on est que vos esclaves à travailler 70h pour financer votre confort douillet
a écrit le 31/12/2012 à 15:47 :
Le decouragement M. le professeur d'allemand est du aux decisions que vous prenez et à vos incapacités et incompetences. Votre place est de démissioner face à vos incuries
a écrit le 31/12/2012 à 9:47 :
Incroyable, il a réussi à presque doubler l'accroissement du chômage par rapport à l'époque Sarkozy ! De 1000 chômeurs en plus par jour, il est passé à près de 2000 !! Et à part des paroles vagues, comme "il faut engager des réformes structurelles"... Toujours RIEN de précis...
a écrit le 30/12/2012 à 19:43 :
Hollande ou Sarkozy ! Cela ne change rien , il faut reprendre la production en France .
Boycotter tout les produits ASIE .
Garder plus longtemps et acheter l'occasion de qualité France / Europe .
Avec le troc sur internet , c'est possible .
a écrit le 30/12/2012 à 19:42 :
Si la France est dans cette situation .
C'est pas la faute de Sarkozy et encore moins de Hollande .
En ce qui me concerne , j'ai fermé mon entreprise en 2011 grâce à Sarkozy et Novelli ...Pourquoi ?
Je fais de la location de matériel depuis 1995 et le statut auto-entrepreneur ne permet pas de faire cette activité .
Ors , nous sommes envahis de loueurs sur leboncoin.fr .

Je fais parti de ceux qui passent au travers du comptage du chômage...Pourquoi ?
Parce-que quand vous êtes artisan , vous ne cotiser pas pour le chômage , ce n'est pas possible .
Alors me voilà inscrit nul part , sans aucun droit , comme un vagabond .
a écrit le 30/12/2012 à 18:35 :
la grande bataille pour l'emploi : valoriser le smic et le travail et non encourager les glandeurs par des aides qui coutent aux actifs
a écrit le 30/12/2012 à 14:51 :
Vécu dans un bureau de vote à Karlsruhe en mai au 2 eme tour des présidnetielles : dans la poubelle au sol oú j´ai osé regarder par curiosité il n ý avait pratiquement que des bulletins chiffonés avec le nom "Hollande".
Comme quoi les électeurs francais vivant en Allemagne avaient très bien ressenti et anticipé le débacle ce qui allait venir ! .
a écrit le 30/12/2012 à 12:50 :
Les français qui travaillent et créent de la richesse sont surtout découragés par ces deux types : Hollande et Ayrault.
a écrit le 30/12/2012 à 12:05 :
Ayrault, découragé, usé au bout de 7 mois. C'est pathétique. Il n'était pas à la hauteur. Ca rappelle le gros Maurois.
Réponse de le 30/12/2012 à 13:24 :
Pour vous être gros est donc encore une insulte ? Et petit c'est aussi une insulte ? Les discriminations sur la base du physique continuent d'exister....
a écrit le 30/12/2012 à 11:42 :
De 2 à 5 ans, c'est le temps nécessaire pour faire monter en puissance de nouvelles industries ... conclusion, Ayrault et Hollande seront les premières victimes de leurs méconnaissses de l'industrie, méconnaissances qui engendre leur endormissement et leurs illusions que tout va se faire tout seul ... allez Mrs Hollande Ayrault, vous predrez vos municipalités et vos régions puisque vous ne faites rien pour purger les structures parapubliques néfastes au pays, toutes ces strustures parapubliques ruineuses et inutiles que vous avez crées pour rien ... faites ce que vous voulez les français se débarasseront de vous comme ils se sont débarassés des Sarkozy Fillon Raffarin Copé !!!
a écrit le 30/12/2012 à 11:15 :
Comprends pas ce premier ministre : il n´a qu´`à interdire le chômage par decret !
Le problème est si simple à résoudre !
a écrit le 30/12/2012 à 10:47 :
Sauf que si l état réduit ses dépenses et entraîne une baisse de la croissance, les entreprises n auront Pas de marchés et n investiront pas
Et le chômage continuera à partir en vrille avec la croissance
Philippe de www.forumdemocratuque.fr
Réponse de le 30/12/2012 à 11:46 :
C'est pourquoi l'Etat doit réduire non seulement ses dépenses mais également les impôts. Les entreprises, avec l'argent supplémentaire disponible, pourront investir et réduire le chômage. Seules les entreprises créent des richesses et des emplois. Nous sommes déjà trop taxés.
a écrit le 30/12/2012 à 10:12 :
Un ministre qui parle du chômage !!! Donc le type le plus à l abri au monde qui parle de quelque chose qu il ne connaîtra jamais !!!! Style, moi je produit rien, je prend pas de risques , mais je vais vous dire ce que VOUS devrez faire ...( bon déjà payez plus d impôts , déconnez pas , j ai des indemnités à récupérer pour les fêtes de Noël )
a écrit le 30/12/2012 à 9:32 :
Hormis des taxes, impôts et incantations, ce gouvernement ne sait rien faire. Cette bande d'incompétents met la France à genou.
a écrit le 30/12/2012 à 2:36 :
Les contrats d'avenir et de générations, encore un piège à jeunes et à vieux; on a connu les contrats CES pour occuper les RMistes, qui n'ont créé aucune dynamique véritable pour le marché du travail à long terme.
a écrit le 29/12/2012 à 23:58 :
On râle on râle mais on bouge pas lol.
Réponse de le 30/12/2012 à 10:21 :
c'est la marque du Français, désolé !
a écrit le 29/12/2012 à 21:12 :
La gauche doit rester à la place qui est la sienne :l'opposition . Leur idéal de justice sociale ne convient au monde d aujourd hui , cela ne conduit qu à plus de misère et d opposition entre pauvres et riches ... Et à défaut de prendre aux très riches pour distribuer aux plus démunis , ils s en prennent aux classes moyennes ...( car pas la carrure pour taper les gros ) ... Bilan : affaiblissement de toutes les classes sauf les très riches ... Bravo
a écrit le 29/12/2012 à 20:30 :
Dificile avec les socialos.
a écrit le 29/12/2012 à 19:20 :
Il était plus à l'aise lorsqu'il pouvait vitupérer à longueur de journée à l'Assemblée. Le voilà au pied du mur. Et ce n'est guère brillant.
Réponse de le 30/12/2012 à 10:23 :
a part ABOYER ...???????pour le reste rien ...nul ...0de chez 0
a écrit le 29/12/2012 à 19:18 :
mr ayrault dans 5 ans vous aurez créer 5 millions de chomeurs en plus et aucun emploi
Réponse de le 30/12/2012 à 9:46 :
Belle citation !
a écrit le 29/12/2012 à 18:23 :
et malgré "le découragement"(Ayrault), meilleurs voeux à la Tribune et Merci de nous laisser nous exprimer en toute simplicité
a écrit le 29/12/2012 à 18:16 :
comment sortir avec autant d INJUSTICE
a écrit le 29/12/2012 à 17:17 :
Comment ne pas être découragé quand la seule solution qui nous est proposée pour réduire le chômage est de faciliter les licenciements. Licencier pour faire baisser le chômage! Décidément le Medef doit être a chaque fois épaté par ce que nous sommes prêts à avaler. Pas étonnant que Parisot invoque 1789 pour défendre les privilèges,pourquoi se priver : http://laphrasedeshabillee.blogspot.fr/
Réponse de le 30/12/2012 à 11:48 :
Si je ne peux pas te licencier, je ne te recrute pas. Est-ce trop difficile à comprendre ?
Réponse de le 30/12/2012 à 14:48 :
SI tu ne me recrutes pas...je ne t'achète rien...est-ce que toi tu comprends??? donc...cesse de rabaisser l'autre avec tes remarques et trouve des solutions
Réponse de le 30/12/2012 à 18:53 :
Si toi pas acheter, moi pas t'embaucher. Capito
a écrit le 29/12/2012 à 16:08 :
Oui cela fait plus de 30 ans qui nous jouent le même air ils faut arrêter de jouer les clowns, il est déjà presque trop tard pour reprendre les choses en mains. Je pense que notre derniÚre chance c'est le FN nous n'avons plus grand choses a perdre. Notre liberté nous coûte une fortune, j'ai l'impression de relire les livres d'histoire du (moyen âge) les seigneurs en vacances et les esclaves survivent, il arrêter de ménager la chÚvre et le choux. 
a écrit le 29/12/2012 à 15:49 :
Tant que les partenaires sociaux serons impliques dans la politique cela ne fonctionnera jamais ils sont trop anti patrons et argent. Prenez exemple sur l'Allemagne ils ont un syndicats mais patriotes c'est une grande différence , une grÚve dure maximum 24 heures. On prend souvent l'Allemagne comme repÚre mais nous n'avons rien de comparable. Nous allons avoir de sérieux problÚmes dans les années qui vont suivre, nos politiciens manquent de courage et sont trop laxistes. Je pense bleu marine va faire mal aux prochaines élections présidentielle, je comprends les français bleu blanc rouge.
a écrit le 29/12/2012 à 14:55 :
monsieur AYRAULT ....SAIT. IL CE QU EST LE CHOMAGE tout ses fonctionnaires sont a l abris
a écrit le 29/12/2012 à 13:41 :
pourtant ces bien les socialistes qui on sorties les 35h qui permet aux entreprise de faire travailler des gens le samedi en heure normale et pourquoi pas 6 jour de suite comme avant mais le probleme c'est qu'avant on gagnaient plus (ces vrai c'est un accord interentreprise) comme une journée normale et qui a fait perdre des centaine d'euro (d'astreinte du samedi et dimanche) aux salariée la flexibilitée ces bien pour les patron vos histoire d'heure defiscalisé cela n'est rien par rapport a ce que l'on a perdue avec ces 35h et ce que l'on perdra avec le retour au '39h il n'y a que les oisifs et les rentier pour trouvez cela horrible
a écrit le 29/12/2012 à 12:53 :
ce gouvernement fait tout ce qu'il peut pour décourager les entrepreneurs et les salariés. Augmentation des cot. retraite, du forfait social à 20%, abrogation des HS défiscalisées qui profitaient aux salariés modestes comme aux entreprises (donnant-donnant), augmentation des cot. des professions indépendantes, des mesures prises systématiquement défaites dans les deux jours et ça veut donner des leçons de courage. Mais le Zayrault et sa troupe il fait fort.
a écrit le 29/12/2012 à 12:48 :
Je croyais que ces messieurs et dames du gouvernement ne prenaient pas de vacances !
a écrit le 29/12/2012 à 12:34 :
D'accord avec @Didier, on aurait courage avant.

Courage, faites en preuve. Supprimez toutes les charges qui pèsent sur les entreprises ainsi que toutes les dépenses d'intervention sur me marché du travail (contrat avenir, CIE, CAE). Le contrat de génération n'estime bête mais pas dans une aide du type allégement de charge plutôt allégement sur cotisations formation ou mieux IS, avec une obligation d'une formation reconnue par la branche professionnelle.

Encouragez les créateurs d'entreprises et investisseurs plutôt que l'inverse.

Et surtout mettez en place une vraie stratégie d'avenir sur notre politique industrielle et indépendance énergétique pour un vrai mis énergie.
a écrit le 29/12/2012 à 12:34 :
et quand des propositions innovantes lui sont presenté il les refuse cela fait 30 ans que l'on ecoutent un seul son de cloches il faudrait peut etre faire autre chose.
a écrit le 29/12/2012 à 12:30 :
Il passe des vacances ? C'est vrai, je ne connais pas un socialiste pauvre - Les chômeurs désespérés apprécieront !
Réponse de le 29/12/2012 à 20:33 :
connaitre aussi le montant de leurs biens, serait plus qu'édifiant ! si, si!
a écrit le 29/12/2012 à 12:17 :
Il faut surtout sortir de l'immobilisme de ces trentes dernières années ,virer tous les politiciens sans courage et pensant plus a eux qu'à la france , supprimer le copinage d'élites , engager de vraies réformes , là on verra le travail revenir...
a écrit le 29/12/2012 à 12:07 :
comment il pourrait en etre autrement pour les francais que d'etre découragé par ces hommes politiques bons a rien....car en fait ça fait 35 ans que le chomage ne cesse d'augmenter.....et malgré leur grandes declarations et les nombreux plans anti chomage.....c'est de pire en pire.
Conclusion:il ne faut rien attendre des politiques...et encore moins quand c'est des socialistes au pouvoir.
Réponse de le 29/12/2012 à 12:41 :
Pire encore, face à une dépression sans précédent, nos braves hommes politiques prennent leurs vacances sans vergogne, les chefs c'est sur le pont que l'on vous attend !
Lorsque l'on veut avec autant de vigueur les responsabilités, il faut les assumer pleinement, les avantages c'est après l'effort quant il est couronné de succès car les hold' up ras de bol !!
a écrit le 29/12/2012 à 11:51 :
Il faut surtout sortir du socialisme rampant qu' il soit de droite ou de gauche. Supprimer le Smic pour les emplois non qualifiés et sans formation, repasser à 39 h par semaine ce qui n' est pas le bagne, aligner toutes les retraites du public sur celles du privé à 65 ans pour tous comme avant mai 1981. la réduction du chômage ne se décrète pas à l' assemblée, mais par des mesures concrètes et efficaces.
a écrit le 29/12/2012 à 11:45 :
Sortir du découragement ?

Il vaudrait mieux sortir d'une politique qui, depuis 30 ans, ne marche pas : l'Europe de la finance, l'Euro-mark trop fort, la dictature néo-libérale des petits marquis de Bruxelles et de Francfort.

Sinon, pas la peine de blablater, Monsieur le Premier Sinistre !
Réponse de le 29/12/2012 à 12:32 :
+un !
a écrit le 29/12/2012 à 11:38 :
Du courage??Vous êtes sûrs que ça suffit??Faudrait pas des emplois avec??Ils font encore passer les chômeurs pour des fainéants alors que ce sont les politiques qui se partagent le fric et ne font rien pour le citoyen une fois qu'il a voté.Et il est socialiste hein !! Attention !!La précarité n'aura pas peur de lui hélas...
a écrit le 29/12/2012 à 11:27 :
La variable d'ajustement des patrons attend d'un gouvernement de gauche un peu moins de néolibéralisme sur l'emploi pour ne pas se décourager et lever définitivement le pied.
a écrit le 29/12/2012 à 11:27 :
Et encore 1 de plus. Chassez le naturel de donneur de leçon , il revient au galop. Cependant donner des leçons n est pas agir. Sur le mariage gay et lesbiennes, on a déjà passé la 5 eme vitesse, par contre pour sauver le pays on cherche encore à passer la 1ere ... pitoyable
a écrit le 29/12/2012 à 11:27 :
Et encore 1 de plus. Chassez le naturel de donneur de leçon , il revient au galop. Cependant donner des leçons n est pas agir. Sur le mariage gay et lesbiennes, on a déjà passé la 5 eme vitesse, par contre pour sauver le pays on cherche encore à passer la 1ere ... pitoyable
Réponse de le 30/12/2012 à 6:16 :
Votre commentaire n'a aucun sens . Quoi vous vouloir dire ?
a écrit le 29/12/2012 à 11:18 :
RTL vient d'annoncer la censure du texte de loi taxant à 75 % les revenus des plus riches. Une grosse claque pour notre Ayrault national et le PS en général.
Réponse de le 29/12/2012 à 11:42 :
Eh, quand on a un gouvernement qui navigue à vue, faut pas s'étonner... Enfin, bref c'est quand même rassurant pour les entreprises. Mais comme le PS n'est pas à une connerie près, elle va bien nous inventer un subtilité dans les jours qui viennent.
a écrit le 29/12/2012 à 11:14 :
Autrefois, on aurait dit : "Courage !", maintenant, on entortille une syntaxe contradictoire et lourde. On mêle "il faut" à l'obsédant "un certain", ajouté pour le cas où l'on trouverait un sens trop clair à "découragement". Cette petite phrase est révélatrice de la "communication" moderne.
a écrit le 29/12/2012 à 11:12 :
Ce n'est pas en nous concoctant "un scénario à la grecque" qu'Ayrault et Hollande vont nous sortir du découragement, ni ce pays de la mouise. C'est certain ! Cette gouvernance ne fait rien pour le pays. Ses seuls "changements" sont : le "nivellement par le bas" et "la misère en partage" au nom dela "justice sociale"...
a écrit le 29/12/2012 à 11:10 :
moi ce qui me décourage c'est la hausse continue des impôts; La complicité des élus et syndicats pour le maintient des gabegies. Les primes à se faire plaindre et rien faire, etc...
a écrit le 29/12/2012 à 11:01 :
MAIS QUI A VOTE HOLLANDE...? DENONCEZ VOUS !
Réponse de le 29/12/2012 à 11:38 :
Suivez mon doigt ...
Réponse de le 29/12/2012 à 11:42 :
moi!
Réponse de le 29/12/2012 à 12:34 :
et , si je me souviens bien, moi aussi !
a écrit le 29/12/2012 à 10:52 :
Visiblement, le PS n'a pas l'intention d'être au second tour des élections 2017.
Réponse de le 29/12/2012 à 11:24 :
Si si. Il a prévu de donner le droit de vote auxvetrangers hors UE....
a écrit le 29/12/2012 à 10:49 :
Ça fait jamais que quarante ans qu'on nous joue la même musique...

Le chômage est le moyen le plus efficace de faire pression sur les salariés afin de leur imposer des choix qu'ils n'accepteraient pas autrement, comme par exemple contenir l'inflation au-dessous du taux d'intérêt ou repousser l'âge de la retraite.

Un documentaire très intéressant... et très déprimant: "Le chômage a une histoire" de Gilles Balbastre
www.youtube.com/watch?v=MnovGVFCgEk
Réponse de le 29/12/2012 à 11:15 :
Pour certains, le chômage est un problème, pour d'autres, c'est une solution.
Réponse de le 29/12/2012 à 12:36 :
@Vincent ok avec vous !
a écrit le 29/12/2012 à 10:45 :
Vivement le prochain remaniement ministériel ; ça ne changera rien, mais quelle satisfaction de ne plus le voir nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
a écrit le 29/12/2012 à 10:45 :
"comme les contrats d'avenir et les contrats de génération," ou comment ne pas nommer les CONTRATS AIDES DU PS, qui durent maxi cinq ans, soit leur fin, juste avant les élections, comme ça si les gens veulent voir leur emploi perdurer, qu'ils revotent pour Hollande. Franchement lamentable.
a écrit le 29/12/2012 à 10:44 :
Vos actions, particulièrement fiscales et de dépenses, sont décourageantes, de plus si vous avez des avantages, ca aide pas.
a écrit le 29/12/2012 à 10:43 :
On a chaque mois au moins 30 000 demandeurs d'emplois de plus, et Ayrault ... prend des vacances... Affligeant. Ayrault, le poste de Premier Ministre, tu l'aimes, ou tu le quittes !
a écrit le 29/12/2012 à 10:38 :
"l?intervention de Jean-Marc Ayrault vendredi à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales, où il passe ses vacances en famille." JE CROYAIS QUE LES MEDIAS DISAIENT QUE LE GOUVERNEMENT TRAVAILLAIT PENDANT CES VACANCES. On ne se moquerait pas de nous par hasard ?
Réponse de le 29/12/2012 à 11:00 :
ah non, visiter rungis un matin, aux frais de la société, sans charlotte ni gant, pour sûrement réserver sa bidoche pour le nouvel an, ce n'est pas travailler, vous vous méprenez !
a écrit le 29/12/2012 à 10:35 :
Les contrats d'avenir, ce sont des travaux de services qui n'apportent aucun avenir aux personnes qui en bénéficieront, dans 3 ans ils ne seront pas reconduits, mais cela aura couté 3 Mds aux français. Quant aux contrats de génération, ils vont créer un effet d'aubaine, sans amélioration relle du chomage.....Cet homme emploie des méthodes du 19ème siècle et se trompe d'époque...c'est un enfumeur.....
Réponse de le 05/01/2015 à 18:56 :
j aimerais bien que la cours des comptes tire un bilan financier pour le contribuable des 154 premières operations.
je suis d accord sur le fait que ces opérations sont l occasions du versement de pots de vin important.
question: quels intérêts Eiffage avait il a fournir des prostitués à DSK?
Probablement celui d obtenir en retour un jour quelques faveurs lors de ces importantes negociations.
Le système est pourri, je n ais pas confiance.
a écrit le 29/12/2012 à 10:35 :
Légende de la photo "E.T. téléphone maison, E.T. téléphone maison". Après le western spaghetti de l'élection UMP, voici le ciné comédie outre atlantique à la sauce hollande ayrault.
a écrit le 29/12/2012 à 10:33 :
Il faut avant tout une véritable politique économique et une vision d'avenir. On a ni l'un ni l'autre. Le crédit compétitivité est une blague, il ne donne que des clopinettes aux entreprises et rend beaucoup moins que ce qu'ils ont pris avant.
Ils devraient plutôt massivement sur un ou deux secteurs comme l'ont fait d'autres pays. Par exemple sur le numérique. En mettant 5 milliards par an sur ce seul secteur. On aurait de gros résultats. Ce sera bien plus efficace que les faux 20 milliards su crédit.
a écrit le 29/12/2012 à 10:22 :
he ben il va dechanter quand il va se rendre compte qu'il n'a qu'a se mobiliser tt seul!!! a salaire egal, travail egal !!
a écrit le 29/12/2012 à 10:21 :
Mon cher Jean-Marc, si tu lis ce post (on peut rêver !)..... si tous les incapables qui se sont succédés à la tête de notre beau pays depuis plus de 30 ans, vous n'aviez pas fait n'importe quoi, aujourd'hui nous serions les champions du monde !!!!!

Au lieu de cela, taxes ! taxes ! taxes ! taxes ! taxes ! etc etc.......... mais dans quel monde vivez vous !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 29/12/2012 à 11:44 :
oui ,j'ai lu,je ne vois pas ce que j'ai a voir avec toutes ces taxes.jean marc morandini
a écrit le 29/12/2012 à 10:20 :
il faut sortir d'un certain découragement"...et le psy pour guérir son client dépressif...il faut arrêter d'être triste et pessimiste? allons un peu de sérieux ce n'est pas avec de belles phrases que l'on va sortir du chômage et de la récession!
a écrit le 29/12/2012 à 10:18 :
Commencez par donner l'exemple : cessez de voter toujours plus de taxes pour les autres alors que vous bénéficiez d'indemnités non-imposables. C'est cela une République exemplaire tout pour les uns rien pour les autres ?
a écrit le 29/12/2012 à 10:18 :
Il sera créé un poste de fonctionnaire par chômeur. Voici une politique de l'emploi volontariste !
a écrit le 29/12/2012 à 10:18 :
Commençons alors, par supprimer l'Inutile et Incompétent ( dixit Cour des Comptes ), pôle emploi !
Réponse de le 29/12/2012 à 12:28 :
C'est sûr les maux viennent de cette agence d'état. Allez un peu de sérieux, qui crée les emplois, certes les détruits me direz-vous, mais dans une économie qui va bien il y a plus de création que de destructions. Qui doit mettre les conditions de réussite pour une économie saine et prospère, en partie l'état mais pas que l'état. Si pôle emploi ne servait à rien pourquoi en existe t il dans tous les pays européens. Allez sortez de votre ranc?ur et qualifiez vous dans des emplois disponibles et non delocalisables.
a écrit le 29/12/2012 à 10:16 :
Monsieur AYRAULT, il faut sortir des incantations inutiles et poncifs absurdes, la méthode COUé est sans intérêt, ringuarde, surfaite ... il faut aussi SORTIR urgemment... VIRER sans délai est plus précis... les fonctionnaires des structures parapubliques qui flinguent les projets industriels créateurs d'emplois pérennes bien valorisés et orientés vers l'exportation ... FERMEZ OSEO innovation ex anvar et ses tentaculaires officines et dépendances ... les pré-cités sont ruineux, inutiles et très néfastes à l'économie, ils n'ont servit à rien puisque la France est effondrée à la 64ème place mondiale en matière d'efficacité ... il faut aussi fermer toutes les agences blas blas banquets et les faux centre de faux experts, ces derniers n'ont pas empêché les friches indsutrielles ... il faut aussi stopper les gabegies des pôles de compétitivité fagocités par les groupes multinationnaux parfois étrangers qui s'approprient sournoisement les fonds publics déversés à grands flots dans ces pôles de voyous .... VOILA Monsieur AYRAULT sortez de vos poncifs sinon vous nous laisserez la France dans le même délabrement que Raffarin et Fillon nous l'ont laissée..
a écrit le 29/12/2012 à 10:14 :
Succession de phrases creuses, de yaka et de faucon. Le PM, il va pas finir 2013, c'est certain. Je suis inquiet pour le PR.
Réponse de le 29/12/2012 à 10:36 :
Le PM ? Le PR ? Kestudi ?
a écrit le 29/12/2012 à 9:56 :
Comment ne pas être découragé avec un tel gouvernement qui enfonce jour après jour notre pays! ce pays n'a aucun avenir: les jeunes entrepreneurs s'expatrient, les investisseurs étrangers ne viennent plus, l?industrie sera bientôt inexistante, le mammouth de la fonction publique continue d'être engraissé... Bref, on est dans la mer..!
Réponse de le 29/12/2012 à 10:20 :
Hé oui ! L'épicerie coco-socialo se porte bien !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :