L'Insee annonce 10,5% de chômage en 2013

 |   |  125  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les prévisions de l'Insee refont surgir le spectre des années 1994 et 1997 où le chômage avait atteint un taux "record" de 10,8%.

Les chiffres prévus par l?Institut national de la statistique et des études économiques ne vont pas rassurer les marchés. Déjà à 9,9% au troisième trimestre, le taux de chômage « continuerait de croître à l'horizon de la prévision" (mi-2013) pour franchir la barre symbolique des 10% (10,5% avec les DOM) d?après l?Institut. "De plus en plus de générations à fort effectif sont remplacées par des générations à plus faible effectif", commente l'Institut national de la statistique. Même en intégrant la dynamique que devrait provoquer le crédit d?impôt pour la compétitivité, pour pourrait soutenir 15 000 postes, l?Insee annonce de grosses pertes dans les secteurs marchands non agricoles (122 000 pertes d?emplois). (Source : AFP)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2012 à 12:29 :
À ceux qui pensent que le gouvernement de F Hollande cherche volontairement à appauvrir les français pour avoir plus d'électeurs, j rappelle que le vote des plus pauvres est plutôt orienté vers les extrêmes et en particulier vers l'extrême droite.
Pour creuser le sujet un article parmi d'autres de la revue sciences humaines : http://www.scienceshumaines.com/pourquoi-les-pauvres-votent-ils-contre-leurs-interets_fr_28625.html
a écrit le 22/12/2012 à 19:44 :
10,8% on retrouve le record de 1994 et 1997, mais entre temps la méthode de calcul est elle restée la même ? Je croyais qu'on avait changé le mode de calcul et que cela avait "miraculeusement" fait baisser les chiffres à l'époqaue. Donc en réalité on doit être à bien plus que 10,8% avec l'ancienne méthode.
a écrit le 22/12/2012 à 19:43 :
moi je table sur 15% bien sur sans les dom et pom
a écrit le 22/12/2012 à 19:28 :
LE PS NE SAIT MAINTENIR LE CHAUMAGE QUE PAR L'EMBOCHE DE FONCTIONNAIRES MAIS CETTE PRESIDENCE DOIT MAINTENIR LE PACTE BUDGETAIRE AVEC CETTE AUGMENTATION DES IMPOTS ET LA CRAINTE EN L'AVENIRPREVISION DE CHAUMAGE REEL 2013 13%
a écrit le 22/12/2012 à 19:28 :
LE PS NE SAIT MAINTENIR LE CHAUMAGE QUE PAR L'EMBOCHE DE FONCTIONNAIRES MAIS CETTE PRESIDENCE DOIT MAINTENIR LE PACTE BUDGETAIRE AVEC CETTE AUGMENTATION DES IMPOTS ET LA CRAINTE EN L'AVENIRPREVISION DE CHAUMAGE REEL 2013 13%
a écrit le 22/12/2012 à 18:57 :
Au train où vont les choses je dirait plutôt 10,5 millions de chomeurs . Voilà un objectif réaliste pour nos gouvernants autant l'administration précédente avait tant besoin de la police autant la nouvelle a besoin de pauvres tant et si bien qu'elle n'aura de cesse à en produire à plein régime.
a écrit le 21/12/2012 à 13:09 :
Mais c'est la faute à Sarkozy ? c'est l'excuse qu'il va encore nous sortir ce bonfon.
a écrit le 20/12/2012 à 23:50 :
Comment peut il en être autrement avec un secteur public obèse qui pèse honteusement et sans vergogne sur le secteur marchand , seul pourvoyeur de richesse ?
a écrit le 20/12/2012 à 23:14 :
Hollande en campagne devait redresser la France. Hollande président c'est la berezina. Ce n'est que le début de la descente aux enfers.
Réponse de le 21/12/2012 à 0:27 :
@af: 2012, c'est le bicentennaire de la débandade en effet :-)
a écrit le 20/12/2012 à 23:10 :
La voila la croissance de Normal 1er et Zayrault le Nantais !!! Bravo !!
Réponse de le 21/12/2012 à 0:46 :
mdr
a écrit le 20/12/2012 à 22:35 :
"le marché du travail est très souple : on peut licencier sans motif, les modérations salariales permettent de supporter des baisses d'activité, le chômage partiel est facilement utilisé, même s'il n'a pas atteint l'ampleur du « Kurzarbeit » allemand? De l'autre côté, les chômeurs ont l'assurance de ne pas tomber dans les limbes d'un service de l'emploi débordé. En 2009, syndicat et patronat ont même fortement augmenté le budget de l'équivalent du Pôle emploi, l'Arbeitmarkservice, pour multiplier le nombre de conseillers afin de faire face à la hausse de demandeurs d'emploi. La durée des allocations chômage n'est que de 5 mois, contre deux ans en France, et augmente avec l'âge et l'ancienneté. Mais il existe une différence majeure avec le système français : les conseillers de l'Arbeitmarkservice s'attachent à rencontrer les demandeurs d'emploi toutes les semaines. Et ceux-ci sont obligés d'accepter les formations proposées ou tout travail correspondant à leur qualification, s'ils ne veulent pas voir leurs allocations réduites.Des comptes épargne individuel remplacent les indemnités de licenciement L'Autriche a également réformé en 2003 son système d'indemnisation. Les employeurs versent 1,5% de la masse salariale sur des comptes d'épargne individuels destinés à chaque salarié et géré par des fonds privés. En cas de démission ou de licenciement, les personnes embauchées depuis la date de la réforme et bénéficiant de trois ans d'ancienneté ont deux choix : percevoir en cash le montant de leur compte ou le conserver s'ils retrouvent un autre travail. Pour l'employeur ce système supprime le prix ponctuel d'un licenciement. Pour le salarié, il diminue le coût de sa mobilité professionnelle." ET CA MARCHE ! "Alors que l'Espagne souffre d'un taux de chômage de 25,1% et la France de 10,3%, l'Autriche pavoise avec le plus faible taux d'Europe : 4,5%. Même en 2009, année où le nombre de demandeurs d'emploi explosait en Europe, et où l'Autriche voyait son PIB chuter de 3,8%, elle affichait un taux de chômage de 4,8%. CQFD !!
a écrit le 20/12/2012 à 22:35 :
Le marché du travail est devenu tellement rigide que les entreprises ne veulent plus embaucher en CDI : près de 80 % des nouveaux recrutements se font désormais en CDD ! Il faut que les partenaires sociaux finissent par comprendre que quand on loue les services d'un employé, il faut qu'on puisse stopper le contrat lorsqu'il n'y a plus de boulot, et l'employé doit aussi pouvoir quitter ce boulot s'il veut en changer !! Sinon : la courbe continuera à grimper ..!!!
Réponse de le 21/12/2012 à 0:48 :
le chomage montera plus notre pouvoir d'achat s'affaiblira - il etait preferable de partir a la retraite a 62 ans et de conserver le pouvoir d'achat qui faisait fonctionner les commerces ; la politique de ce gouvernement est nulle
Réponse de le 21/12/2012 à 9:18 :
@ de plus:
oui la politique de ce gouvernement est nulle. Combien de temps va-t-il encore lui falloir pour enlever ses oeillères et faciliter la vie (suppression de taxes et de contraintes administratives diverses) de tous ceux qui souhaiteraient créer des emplois ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :