Chômage : Michel Sapin met les partenaires sociaux devant leurs responsabilités

 |   |  377  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Michel Sapin a adopté un discours offensif à la veille de la publication des chiffres du chômage de novembre. Il a par ailleurs mis les partenaires sociaux devant leurs responsabilités dans la négociation sur la sécurisation du marché du travail entamée début octobre. Une posture qui tranche avec les mois précédents.

Une fois n'est pas coutume. Après avoir pris pour habitude de couper court aux critiques chaque mois en annonçant des mauvais chiffres du chômage à la veille de chaque annonce officielle, Michel Sapin, ministre du Travail, a changé son discours pour le rendre plus offensif. Le gouvernement doit s'assurer d'"une mobilisation maximale de tous les outils en faveur de l'emploi", a-t-il ainsi promis mercredi, à la veille de la publication des chiffres de novembre, très attendus après 18 mois de hausse consécutifs. Affirmant qu'il ne disposait pas des chiffres à l'avance, Michel Sapin a refusé de se poser en comptable de la situation. "Nous sommes là pour agir" a-t-il martelé.

La pression est sur les partenaires sociaux

Si le discours a changé, c'est parce que les discussions entre les partenaires sociaux, chargés de parvenir à un accord visant à  "donner plus de souplesse aux entreprises et plus de sécurité aux salariés" on été entamées début octobre. "Aujourd'hui (les solutions) sont entre les mains des partenaires sociaux," a expliqué Michel Sapin, cherchant ainsi à faire reposer la pression sur leurs épaules. Et de menacer. Faute d'accord, le gouvernement pourra "lui-même prendre les dispositions absolument indispensables au bon fonctionnement de notre économie et de notre société," a prévenu Michel Sapin.

Mais l'heure n'est pas encore à la mise à exécution des menaces. Et la réunion de travail qu'ont tenu le ministre du Travail et François Hollande ce mercredi soir portait sur l'avancée des discussions entre les partenaires sociaux. Une réunion parmi toutes celles qui doivent se tenir, entre le chef de l'État et chacun de ses ministres, avant le séminaire de travail sur la situation économique et l'emploi prévu pour le 4 janvier.

Le gouvernement veut se montrer mobilisé

Ce alors que le président de la République a indiqué dimanche qu'il travaillerait "quotidiennement" et passerait l'essentiel de son temps à Paris pendant les fêtes de fin d'année. En somme, le gouvernement ne veut en aucun cas se montrer passif face au chômage, pas même pendant les vacances de Noël. Ce que l'on comprend lorsque l'on sait que 66% des Français considèrent que l'emploi devrait être la priorité du gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2012 à 22:01 :
ils étouffent les ménages et les entreprises de charges et d'impôts au lieu de baisser la colossale dépense publique et donner de l'oxygène pour la relance, et ensuite ils s'étonnent que le chômage augmente !!! comment pourrait il en être autrement ? et dire que c'est la faute aux syndicats est totalement dénué de sens puisque les syndicats français ne font que de la politique, ils sont le relais de la gauche (et ne représentent que 5% des employés). Quant à donner de la sécurité à ceux qui ont du travail pour qu'il y en ait encore moins qui en ait, c'est très adapté ! en autriche, il n'y a aucune contrainte de licenciement et le taux de chômage est à 4%!!! et le turn over très important, ce sont les employés qui demandent à changer ! tout faux et tout à l'envers, il ne faut pas leur en vouloir, ils n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise, que voulez vous qu'ils apprennent dans des administrations ?, ce sont des handicapés de la vie, mais c'est nous qu'ils handicapent par ce qu'ils ont le pouvoir !
a écrit le 29/12/2012 à 10:28 :
RESPONSABILITES ! un des Grands Mots 68tarte qui ne nous ont emmené que des Maux !
Mot qui à eu son heure de gloire avec la cynique, g.dufoix.
a écrit le 28/12/2012 à 9:58 :
La flexibilité a déjà été donnée aux patrons avec la rupture conventionnelle dont ils usent et abusent après harcèlement et mise au placard pour l'emporter et ça donne un million de chômeurs de plus et des dépressions en pagaille et pas d'embauches pour autant. Alors sécuriser de nouveau l'emploi est peut-être la solution n'en déplaise au Médef qui ne cherche qu'une chose : nous mettre au niveau des chinois. Quant à l'Allemagne avec son lot considérable de pauvres (qui gagne 1 ? de l'heure), elle n'est pas enviable et étudie la mise en place d'un salaire minimum.
a écrit le 27/12/2012 à 18:41 :
Vous n'avez pas encore compris: vous coûtez trop cher, vous avez en plus l'outrecuidance d'exiger un salaire en contrepartie de votre travail ... c'est insensé !!! Une fois détruits le code du travail, la sécurité sociale, le système de retraite, une fois introduite la précarité systématique en guise de "flexibilité", une fois privatisés les hôpitaux et tous les services publics ce sera le Nirvana pour les chantres de la Mondialisation ultra libérale avec des salaires Chinois et la disparition de toute réglementation ... Quel pied !!!!
Réponse de le 27/12/2012 à 23:31 :
Lis le guepard ( ou regarde le film ) "tout changer pour que rien ne change". Qui parle de tout détruire, personne.Par contre faire des adaptations quand les temps changent afin que l'essentiel ne soit pas balayés à cause de l'aveuglement de ceux qui s'arqueboutent sur leur bout de gras. Les exemples en France de sinistres liés à l'incapacité de s'adapter ne manquent pas! Agiter le spectre du déclassement total des salariés est très très dangereux ( je précise que j'ai connu le chomage ...)
Réponse de le 28/12/2012 à 14:24 :
Constat et UBU53 : vous résumez parfaitement la situation.
Il faut que les politiques agissent, reprennent la main sur la finance et le MEDEF. Le veulent-ils vraiment?
Et arrêtons de regarder outre Rhin, l'Islande ou l'Argentine ont appliqué d'autres méthodes de résistance à la dictature des Moodies & Co. On peut aussi innover et créer en politique, pas seulement en entreprise...
a écrit le 27/12/2012 à 18:09 :
On pointe le doigt ( marrant le nombre de gens qui pointent le doigt dans ce gouvernement , un vieux reflexe de l'education nationale ) , on alterne les postures d evitement ( annonce à l avance puis discours offensif ), on lance des discussions sur comment faire de l 'eau sèche... bref on est bien barré
a écrit le 27/12/2012 à 16:42 :
Tous les pays devraient faire comme les Allemands, 16 Milliards d'écédent commercial par MOIS et ceci depuis 17 ans.
Je ne sais pas si mathematiquement cela est possible, mais le modèle allemand c'est cela, exporter plus qu'on importe. Cela permet d'exporter le chômage chez les voisin, l'ami d'outre Rhin ou transalpin.
Parce-que, me direz-vous, pour qu'il y ait un excédent il faut qu'il y ai un déficit!
Bon, c'est un détail.
a écrit le 27/12/2012 à 15:40 :
La balle est dans le camp des "adversaires" sociaux, car personne ne croit sérieusement que les bolcheviques des centrales syndicales seront plus favrorables que les socios-cocos au pouvoir, à des mesures d'assouplissement des règles actuelles, rigides et séculaires du code du travail; donc le MEDEF ne lâchera rien non plus sur la sécurisation des parcours professionnels dans un contexte de durcissement de la fiscalité des entreprises, d'augmentation des charges sociales pesant sur le travail et ce n'est pas le Crédit d'Impôt Z'AYRAULT qui changera la donne en 2013.
a écrit le 27/12/2012 à 14:30 :
Cet éléphant de politqiue refuise comme bien d'autres de prendre ses responsabilités c'est à dire de revoir la copie du gouvernement. Ce Monsieur qui n' jamis rien prouvé qui a été déjà un triste ministre est là que par copinage de cette école de la déroute françiase l'ENA, allez au lieu de vous défilez encore prenez une réelle responsabilté quittez cet hanbit de ministre pour lequel vous n'^tes pas fait pas plus que vos petits prédécesseurs imbus de leur personne mais tout aussi petit, dont le type m^me de l'incompétence à droite est celui de notre VRP de l'assurance M. Bertrand tout dans le discours rien dans les faits.
Réponse de le 28/12/2012 à 2:07 :
Entierement d'accord!, Mr Sapin s'est un jour vante d'avoir reforme la fonction publique grace a la reforme de la fiche individuelle d'etat civil. C'etait la sa seule reforme de son ministere dont il se vantait a la television. On est mal barre!
a écrit le 27/12/2012 à 13:09 :
franchement qu'est ce qu'ils ont fait depuis qu'ils sont élus?augmenter les impots.si augmenter les impots suffisait a relançer une économie ,cela se saurait.le reste?je ne vois vraiment pas ce qu'ils ont fait d'autre:rien!le vide sidéral!
Réponse de le 27/12/2012 à 14:50 :
@grouik: Ce serait intéressant que vous énumériez ce qu'à votre avis il faut faire et avec chiffre à l'appui. Sinon critiquer sans énoncer des contres propositions ne sert à rien
Réponse de le 27/12/2012 à 15:55 :
a passe son temps a critiquer et a donner des lecons de morale pdt 10 ans, sans aucun chiffre, hormis de la foutaise ( genre ' si on a 10% de chomage on diminue le temps de travail de 10% et le chomage disparait)
Réponse de le 27/12/2012 à 19:42 :
@toto:quelques idées en vrac:dissoudre les faux syndicats actuels et les remplacer par des vrais.empecher les collectivités locales de s'endetter et de lever les impots comme ils l'entendent.virer yamina benguigui du gouvernement.revaloriser le travail.relancer la production agricole(marre d'importer ce qu'on peut produire chez nous)supprimer la cotisation foncière des entreprises.vendre la corse.franchement tout cela est facile a réaliser,je ne comprends pas qu'en six mois ils n'aient rien foutu a part compter la progression du chomage
Réponse de le 28/12/2012 à 4:48 :
@grouik: Vous avez raison, énoncer une liste à la Prévert c'est très facile.Heureusement que vous n'êtes pas aux décisions. Quel est l'impact économique de ce que vous avancez comme des idées phares? Franchement tout cela semble bien creux.
a écrit le 27/12/2012 à 11:56 :
1/que les employeurs respectent les lois sur le travail:
Respect du droit des ce
Respect des contrats

2/ création d'un seul contrat CDI en contre partie licenciement possible si besoin
3/ supprimer toutes les aides aux entreprises actuelles, les remplacer par une baisse des charges sociales patronales
Baisse des charges salariales de 5% ( augmentation du pouvoir d'achat)
Budget social et culturel obligatoire pour toutes les entreprises ( déductible en totalité)
Supprimer toutes les niches fiscales , mise a plat et refonte

4/ impossibilite pour l'employeur de faire partir les salariés à 57 ans sans maintenir leur ré libération (actuellement c'est l'assedic qui paye )

Faisons preuve d'innovation

A suivre

Réponse de le 27/12/2012 à 12:44 :
on ne peut pas acheter étranger (allemand, chinois ! Aller en vacances à l?étranger donc dépenser en dehors du territoire français) et EN MEME TEMPS exiger que nos entreprises embauchent ! _ _ _ si on veut que les entreprises françaises embauchent, il faut que les Français achètent leurs produits, et non des produits fabriqués à l'Etranger!_ _ Faut donc abaisser les coûts salariaux donc _ _ 1nt) réduire drastiquement des cotisations sociales, donc réduire d'autant les prestations sociales : _ _ a) la santé: privatiser la Sécurité Sociale, privatiser les Hôpitaux, réduire de moitié les remboursements de soins et reprendre sur l'héritage les soins remboursés; _ _ b) les retraites: En vertu du principe "à travail égal, salaire égal" , étant donné que les retraités font tous le même travail (celui de retraité) tous percevraient la même pension de retraite, soit le SMIC (en effet, pourquoi les retraités seraient-ils mieux payé qu'un SMICard qui -lui - bosse?) _ _ c) Supprimer les allocations familiales ( aujourd'hui on ne fait plus des enfants parce qu'on percevra des aides! Et ceux qui ont cette mentalité, il vaut mieux les dissuader de faire des gosses, car ils en feront des chômeurs plus tard; Donc il vaut mieux ne pas leur donner des allocations familiales) _ _ _ 2nt) abaisser les salaires français au même niveau que les salaires chinois (donc, avant d'abaisser les salaires ouvriers , faut commencer par abaisser les prix des produits de base: _ _ a) les produits alimentaires (le pain, les pates , le jambon blanc etc,_ _ b) abaisser le coût du logement, donc fédérer tous les office d'HLM en une seule entité, et obliger -par un cahier des charges- cette entité à construire chaque année 200 000 logements dans les zones prioritaires (Ile de France , région de Genève, et cote d'azur) _ _ c) abaisser le cout de l'énergie: chauffage, lumière transport (donc doubler le parc de centrales nucléaires, développer les mini-centrales issues de la technologie des sous-marins nucléaires )_ _ d) abaisser le cout du transport (donc généraliser d'ici a 2020 le passage à la voiture électrique ) _ _ _ Bien sûr cela n?est réalisable qu?en activant l?article 16 de la Constitution (les pleins pouvoirs donnés au Président de la République) ! HOLLANDE est incapable de demander çà au Parlement, car c?est pas démocratique (mais la démocratie c?est la chienlit) ! Quel homme/femme politique en est capable ? _ _ _Clu, maitre ès sciences économiques , faculté de Poitiers 1976
Réponse de le 27/12/2012 à 13:03 :
@bclu@live.fr Le nivellement par le bas que vous proposer est une heresie, pour un maitre es sciences economiques vous etes un sacre j'en foutre..... C est pas concurrencer les pays a bas cout sur leur terrains qu il faut, mais elever le niveau faire de nos ouvrier, comme l on fait les pays du nord, des gens qualifies donc non delocalisable. Le seul point sur lequel vous avez en partie raison c est sur l abaissement des charges et le conditionnement des prestations sociales a niveau de revenu tout en plafonand ces revenus sociaux pour qu ils ne decouragent pas le retour a l emploi.
Réponse de le 27/12/2012 à 14:30 :
des gens qualifiés donc non délocalisables... mdr!
plein d'entreprises en france, font des produits technologiques, avec une seule personne aux manettes : cette personne fait une spec, puis l'envoie à une société ODM en asie: toute l'ingénierie est faite la bas, la validation, les achats, la production ,le test usine... la seule personne qui est en france ne comprend même pas comment est fait le produit, ni les normes et standards...
tout est délocalisé
Réponse de le 27/12/2012 à 15:34 :
ah oui? alors expliquez moi comment les industriels Auto allemand font??? certe les WV et autre modele standard sont delocalises mais les Audi, Mercedes, Porsche sont fabriquee sur place avec une main d ooeuvre locale, que je sache Airbus et EADS produisent en europe nottement en France........
Réponse de le 27/12/2012 à 15:40 :
Autre illustration du savoir faire francais, qui est avec EA leader mondial de son secteur et degage plus de cash que ce meme EA>>>> Activision Blizzard, boite francaise pour activision qui a rachete blizzard (Anglosaxone) eux meme absorbés par Vivendi Francais aussi, autre exemple du meme domaine Ubisoft.... Le savoir faire des infographistes, dessinateur, programmeurs qui sortent nottement des Gobelins a Paris est mondialement reconnu... Probleme si les boites sont francaises peu de studio sont sur le territoire Francais..... on a prefere subventionner Florange, PSA, Renault, Duralex............ Toujours le meme probleme au lieu de regarder vers l avenir on regarde notre grandeur d antan.....
Réponse de le 27/12/2012 à 18:01 :
@clu: vous maitrre en sciences économiques, allez vivre en Corée du nord
Réponse de le 27/12/2012 à 18:48 :
@bclu: votre cadeau de Noêl: la société dont vous rêvez tant arrive à grands pas gauche ou pas gauche, droite ou pas droite ce n'est qu'une question de temps car vos si chère et adulées multinationales ce sont elles qui gouvernent, Sarko ou pas, Hollande ou pas ... Nos castrats politiques ne font que de la figuration.
a écrit le 27/12/2012 à 11:40 :
les responsabilités d'un ministre ne sont pas de "dicter sa loi" à l'économie.
on s'est justement assez plaints de l'interventionnisme de l'état (justement les 35h). C'est aux acteurs de l'économie d'agir
que les entreprises et les salariés de ce pays décident enfin de ce qui est bon pour ce pays. Ils le savent sans doute mieux que le ministre
Mais on constate que comme d'habitude aucun compromis n'est possible. Tout le monde - y compris les entreprises - attendent tout de l'Etat : une subvention par ci une subvention par là, une décision sur ci une décision sur ça.

Le succès de l'Allemagne est dans sa capacité à se reformer via les forces vives de son économie et pas (seulement) par les décisions prises par le gouvernement à Berlin. Idem dans tout le nord de l'Europe

Les entreprises et syndicats français peuvent en prendre de la graine
a écrit le 27/12/2012 à 11:36 :
Cela fait des années que les français connaissent les limites affligeantes du dialogue des partenaires de l'emploi, dits partenaires sociaux. Ce dialogue a conduit au pillage de la sécurité sociale avant que le parlement ne s'en saisisee avec la loi annuelle sur l'équilibre de la sécurité sociale, le pillage des retraites avec la gestion pléthorique et complexe de centaines de caisses de retraites, la pseudo-sécurité de l'emploi avec la précarisation de la moitié des salariés transformés en variables d'ajustement pour préserver l'autre moitié des emplois à vie.
Et notre sot gouvernement prétend redécouvrir cette réalité structurelle affligeante qui dure depuis 30 ans. Il prétend mettre les auteurs de gabegie devant leur responsabilité alors qu'il est au premier rang de ceux-ci.
a écrit le 27/12/2012 à 11:27 :
Sapin, un type qui était déjà ministre sous Mitterrand !!!!! Tant que nous aurons au gouvernement des politicards incapables et d' une grande médiocrité, le pays s' enfoncera dans le chômage de masse. Les français ont voté en mai 2012 pour la démagogie, et bien maintenant, payons tous l' addition.
a écrit le 27/12/2012 à 11:25 :
quel nul
il déclare placidement"le chomage" va monter
on imagine de telles phrase dans la bouche de sarko
il y a comme un mépris des pauvres, lui le riche fonctionnaire qui n'a jamai rien fait i ce n'est que de profiter des contribuable
qu a t il jamai cree
a écrit le 27/12/2012 à 10:25 :
Qu'il prenne ses responsabilités ! Et on verra. Les mesures à prendre sont connus : Arrêts de travail donnés uniquement par les médecins du travail ou de la sécu et non plus par tous les médecins = 4 milliard d'euros d'économie et diminution de l'absentéisme dans les entreprises et surtout dans la fonction publique ! Suppression des cotisations sociales pour les bas salaires < 1.2 le smic. Suppression des 35 heures qui coutent 0.3 % du PIB chaque année ! Limitation du chômage à six mois, ensuite rsa ! Alignement du smic français au smic allemand (il n'y en a pas). Tant que ces mesures ne seront pas prises, la désindustrialisation et les emplois de service délocalisés continuera jusqu'à la grande Révolte. Il y aura tant de chomeur que ...
Réponse de le 27/12/2012 à 10:53 :
Enfin du bon sens. 100% D'accord
Réponse de le 27/12/2012 à 11:29 :
Versement du RSA sous condition d'effectuer des travaux d'Intérêt général ou d'une formation.
Réponse de le 27/12/2012 à 12:01 :
Pourquoi suppression des 35h? Inutile de produire plus si on ne vend pas, détenir un stock de produits finis augmente le BFR, risque d?obsolescence,... Plus de SMIC ok, mais dans ce cas autant aller jusqu'au bout: plus de salaire, c'est sûr les gens seront motivés... (vous préconisez les coups de fouet dans ce cas?). Votre solution sur les cotisations sociales est absurde vous incitez les entreprises à payer leurs salariés une misère, au Luxembourg c'est l'inverse et ça marche. Je vous rejoins sur les arrêts de travail.
Réponse de le 27/12/2012 à 12:15 :
Mais P.... c est pas le temps de travail le probleme, pour memoire la moyenne d heure travaillee en Allemagne est a 32H!!!!! Voir moins dans leur secteur automobile, de plus la productivite horaire francais est parmi les 3 meilleures mondiales!! Le probleme est double, voir triple : Les charges que l on fait supporter au travail sont trop lourde, ce qui induit le second problemes des revenus disponibles moindres, et le dernier probleme, majeur celui la, c est qu on cherche a concurrencer les chinois et autres SUR LEUR TERRAINS, il faut elever la gamme pour avoir une VA bien meilleure!!! Faire des produit de qualité qui se vendent et qui s exportent Cf Automobile.... sinon c est le mur
Réponse de le 27/12/2012 à 15:09 :
@Magic du 56 : C'est du il faut qu'on, il n'y a qu'à. Avez vous simplement réfléchi un peu sur la délivrance d'un arrêt de travail par le médecin du travail ou par la sécu? Je suis malade le soir et je ne pourrai vraisemblablement pas travailler le lendemain, Comment faire intervenir le médecin du travail ? L'abus est peut être réel dans certains cas, mais votre solution est irréalisable. Il faudrait un flic derrière tout un chacun. On revient à l'URSS.
Réponse de le 27/12/2012 à 15:59 :
@ magic du 56 : vous devez être à la retraite pour tenir de les propos ?
a écrit le 27/12/2012 à 10:18 :
Sapin se défile devant les vrais responsabilités du gouvernement. Le chômage, résulte d'une activité économique amorphe et d'une réduction des investissements. L'Etat ne devrait pas avoir à intervenir dans l'économie, mais il le fait déjà. Son poids est étouffant, économiquement et juridiquement.
a écrit le 27/12/2012 à 10:08 :
Sapin ? Cet inutile et incompétent se défausse du problème du chômage.
Réponse de le 27/12/2012 à 19:25 :
hé!hé! lui, il risque rien le mec !
a écrit le 27/12/2012 à 9:48 :
" plus de souplesse aux entreprises et plus de sécurité aux salariés" 'est ce qu'on appelle la quadrature du cercle, ils vont pondre une usine a gaz inapplicable, qui ne servira a rien et dont personne se sera satisfait cars il faudra bien faire des concessions. Je serai les partenaires sociaux je laisserai le gouvernement légiférer. Cars au moins l'on verrai clairement qui ils veulent sacrifier.
a écrit le 27/12/2012 à 9:35 :
Que penser, et quel crédit donner à un gouvernement qui donne plus d"avantages à certaines catégories de personnes par rapport aux travailleurs qui triment sang, sueur et eau du soir au matin pour des clopinettes!.
a écrit le 27/12/2012 à 9:30 :
"Chômage : Michel Sapin met les partenaires sociaux devant leurs responsabilités"
"Nous sommes là pour agir".
Que de belles phrases!, mais dépourvues totalement d'actions.
Que le gouvernement prenne d'abord ses responsabilités en légiférant et en prenant des mesures fortes en favorisant l'emploi et en supprimant toutes les entraves entrepreneuriales, ensuite nous pourrons discuter sur la capacité et le sérieux de ces personnes qui nous servent de dirigeants.
Réponse de le 27/12/2012 à 9:42 :
ben Sapin est devant ses responsabilités...et alors ? qu'est-ce qu'il fait lui ?
a écrit le 27/12/2012 à 9:23 :
Un pays qui consomme plus qu'il ne produit est un pays moribond.
a écrit le 27/12/2012 à 9:21 :
quand on se rend compte que c'est en train de "foirer" on déplace la responsabilité sur les autres: technique bien rodée
a écrit le 27/12/2012 à 9:17 :
Les "dispositions indispensables au bon fonctionnement de l'économie" sont de limiter les entraves et interventionisme publics, de réduire le coût et la complexité du fonctionnement de l'Etat, pour redonner la priorité à l'investissement public ou privé, et à la demande privée, facteurs d'emploi. Quel, par ailleurs, est l'utilité sociale d'un ministre des seuls emplois protégés?
a écrit le 27/12/2012 à 9:02 :
en tous cas, il a l'air d'avoir bien fete! l'alcool a du couler a flots !!! boh, d'ici 24 heures il arrivera de nouveau a ouvrir les yeux! ;-)
a écrit le 27/12/2012 à 9:00 :
c'est bete que le droite soit au 3eme sous sol, elle pourrait hurler a la tele tous les jours 'il y a un pb de methode', vu que c'etait la phrase preferee de l'opposition il n'y a pas si longtemps que ca...
a écrit le 27/12/2012 à 8:16 :
heureusement qu'il y a les fêtes de fin d'année. le gouvernement donne l?exemple : il travaille.
Bouffons, faites nous rire
Réponse de le 27/12/2012 à 8:52 :
les guignols comme Sapin semblent s'activer en remuant du vent qu'ils continuent ....................jamais j'ai vu autant de nuls et bons a rien dans un gouvernement .............................
Réponse de le 27/12/2012 à 9:07 :
rien que des fonctionnaires ..... la démonstration de leurs efficacités est démontrés moitie trop
Réponse de le 27/12/2012 à 19:31 :
...y en avait un autre...qui remuait du vent ! on a pas de chance, franchement..que des NULS !
a écrit le 27/12/2012 à 8:01 :
Michel Sapin n'est pas plus utile que Montebourg.
a écrit le 27/12/2012 à 7:22 :
La France importe chaque année plus de 200 000 chomeurs potentiels. Les gouvernements pensent que leur prise en charge soutient l'économie basé sur la consomation, la croissance. Le probleme aprés plus de 30 ans de ce fonctionnement est que le pays se retoruve avec 9 millions de pauvres, 5 millions de chomeurs, etc...

Réponse de le 27/12/2012 à 7:32 :
quel pays veut de nos jeunes ?
Réponse de le 27/12/2012 à 8:59 :
il y a plein de pays qui sont interesses par des jeunes qualifies et motives... la france est interessee par l'import de gens qui veuelent glandouiller et palper des acquis sociaux a gogo... c'est de l'import export...
Réponse de le 27/12/2012 à 10:10 :
+ 1
Réponse de le 27/12/2012 à 19:17 :
Churchill + 2 !!
a écrit le 27/12/2012 à 6:54 :
ne pas mettre tout sur le dos des pouvoirs,retraite baby boum nous avions le travail dans le sang ,nous avons relevé le pays, mais malheureusement les nouvelles generations n'ont pas la valeur travail et ceci est important pour la richesse du pays,un pays ne peut pas vivre de loisirs comme actuellement,nous avons aussi beaucoup de manager de haut niveau qui font des erreurs sur des investissements qui sont des gouffres financiers (le louvre a lens ,flamenville epr,)
Réponse de le 27/12/2012 à 13:29 :
Vous avez relever le pays???? Vu l'etat du pays je dirais que vous l'avez plomber avec 68 et compagnies a demander des acquis sociaux que l'ont vous a accorder en sachant que c'etais a credit et a nous (jeunes) de payer 50 ans plus tard!!!
a écrit le 27/12/2012 à 6:11 :
Nouvelle tactique du Gouvernement pour gagner du temps et faire porter le chapeau...
Réponse de le 28/12/2014 à 12:21 :
Cheminots à très faible productivité (6h00 de travail par jour) retraite à 50 ans très couteuse, gestion calamiteuse de la sncf... Sans réforme par manque de courage on préfère augmenter par facilité les tarifs. Heureusement en 2019 la libéralisation des chemins de fer avec des nouvelles compagnies privé mettra fin à la dictature de la sncf qui finira par coulé comme la sncm de Marseille.
a écrit le 27/12/2012 à 5:48 :
franchement ce gouvernement devrait repartir en vacances comme ils en ont l'habitude.cela fait six mois que le peu qu'ils ont fait est une catastrophe pour les entreprises, et donc l'emploi
a écrit le 27/12/2012 à 3:27 :
Quand Bayrou dit la vérité, on le sort...
Réponse de le 27/12/2012 à 4:02 :
Les tires au flanc sont toujours des resquilleurs alors plus de plan foireux SVP ...
a écrit le 27/12/2012 à 3:25 :
Une société à 9 millions de pauvres et 6 millions de chômeurs, on ne peut pas dire que c'est une réussite. Avec l'effondrement du secteur privé qu'on nous a annoncé, on va se marrer! vu le nombre de mécontents, il faudrait constituer d'autres mouvements...
Réponse de le 27/12/2012 à 3:57 :
Déjà il nous faudrait Un président qui nous représente a tous , c'est a dire quelqu'un de respectable , qui a la pêche , la hargne , des couilles et pas forcément quelqu'un de la haute ou de l'ENA , seul serai concernées ses ministres qui doivent surtout prouver leurs compétences par anticipation s'ils le peuvent dans des délais les plus brefs et correspondre si possible a une éthique , les autres s'ils ont déjà fait leurs preuves et ont le respect de notre société dans son ensemble ; le tout choisie pour tirer tous les français vers le haut et non vers le bas.
Réponse de le 27/12/2012 à 19:24 :
ah! ce que vous dites, ce serait formidable, sauveur et bénéfique! mais ou sont donc de tels hommes? c'est là ou le bât blesse drôlement, entre un président compétent, "honnete, un tant soit peu, qui prévoit 'gouverner, c'est prévoir ? ), des ministres sans casseroles, sérieux, entreprenants...bref, on peut rêver...utopie, utopie sur l'air de "paroles, parooollleeeesss " !
a écrit le 27/12/2012 à 0:33 :
Pour noel et l'emploi on met michel au sapin
a écrit le 26/12/2012 à 23:35 :
Eh bien que de commentaires , messieurs qui d'netres vous est pret à renoncer à c privilége sécurité sociale ,niche fiscale ,aide , rsa alloc et tout notre magnifique arsnal d'état providence et j'oublié allégement de charge car les grandes entreprise et c'est de cela dont nous parlons en bénéficie.C'est pour cela que partenaire sociaux doive s'entendre car décider que ce soit de gauche ou de droite cela ne passera pas .Les syndicat ouvrier doive expliquer à leur adherent que c'est la fin d'une époque de 40 ans ou nous avons vécu comme un pays riche (mais qui n'avit pas les moyens ) ,le colonialisme c'est fini il n'y a plus de petrole pas cher d'uranium gratuit de mains d'oeuvre pas chere et tout le monde veut garder ce qu'il a c 'est l'autre le feigneant ,le riche , l'assister .Se serrer la ceinture et bien cela commence par soi pas par les autres.
Réponse de le 27/12/2012 à 13:35 :
Oui, sauf que les salariés du privé se sert la ceinture depuis 10ans pour permettre a tout les autres de ne surtout pas toucher a leurs avantages...
a écrit le 26/12/2012 à 23:24 :
Ils ont bien grippé une mécanique qui était déjà bien sappée par le précédent gouvernement et maintenant ils décrètent l'emploi! Faudrait déjà rendre la confiance à ceux qui créent l'emploi, ceux qui investissent, qui entreprennent, ceux qui consomment, achètent des appartements des maisons, des autos qui au final créent des emplois. TOUT le monde est figé, dans l'attente, rien ne bouge plus. Quelles seront les règles du jeu rétro-actives décrétées la semaine prochaine? Si tous ces gens connus (Arnaut, Depardieu, Afflelou, Clavier, Mittal, Peugeot...) sont en "guerre" avec le gouvernement et/ou désertent la France et même demande un déchéance de nationalité, que peuvent donc s'imaginer le reste de la population? Quand donc vont-ils comprendre? Mitterrand (qui était fourbe mais intellignet lui) avait mis à peu près 1 an. Mais à notre époque maintenant 1 an ce sera trop tard! Il faut faire un mea-culpa MAINTENANT et revenir aux fondamentaux!!!
Réponse de le 27/12/2012 à 1:20 :
"une mécanique qui était déjà bien sappée par le précédent gouvernement "
parceque vous pensiez que la gauche au pouvoir allait tous nous sauvez? Vous avez voté hollande assumez !!!
Réponse de le 27/12/2012 à 9:28 :
@ emplois : PERDU, j'ai toujours voté RPR/UMP voyez-vous. Devant le résultat de tant d'incompétences à Droite comme à Gauche et refusant catégoriquement de voter à Gauche ou extrême(s) j'ai jeté ma carte électorale il y a 1 mois. Tout comme je le ferai avec mon passeport d'ici quelques temps. Vous devriez sortir de ce cercle militantiste bien huilé par tout nos Enarques de gauche comme de droite qui se tapent sur les cuisses et se tutoient en coulisse en montant la population en deux groupes opposés afin de servir leurs desseins nationaux et personnels. J'ai donné et j'en suis revenu.
Réponse de le 27/12/2012 à 13:38 :
@Dur : pourquoi lacher prise? Il n'existe pas que UMP/PS (enfin aujourd'hui si....). Patientez un petit peu, de nouveaux mouvements constitués de gens compétant ne sortant pas de l'ENA vont se créé d'ici quelques temps...
a écrit le 26/12/2012 à 23:04 :
Et depuis quand les partenaires sociaux sont ils responsables chez nous ?
Réponse de le 27/12/2012 à 3:36 :
La CGT par exemple , ils sont responsables des grillades quand ils lancent une gréve pour couler une entreprise , après Montrestesbourses la fini , c'est fort ...
a écrit le 26/12/2012 à 22:29 :
Ils sont vraiment extraordinaires de mauvaise foi. L'état se veut au centre de tout, régente tout, décide presque tout et ce serait aux partenaires sociaux dont la représentativité est ridicule qui devraient porter la responsabilité de l'échec de cet étatisme permanent?
Réponse de le 27/12/2012 à 3:26 :
Rappellez-vous. Responsable mais pas coupable
Ce qui peut se traduire par: ils veulent etre bien payes mais refusent qu on les fassent payer.
a écrit le 26/12/2012 à 22:17 :
Rien ne sert de faire semblant entre Noel et le 1er Janvier , l'avenir du pays est bien sombre Messieurs et vos gesticulations ne changerons rien maintenant !!! Vous vous êtes fait plaisir à détricoter ,à bomber le torse, à taxer , à interdir , à réquisitionner , à faire fuir les investisseurs !!! Et maintenant moi Président je fais quoi ,,,??? Euh......euh......
a écrit le 26/12/2012 à 21:49 :
Ce n'est pas Mme. Pariisot qui embauche , ce sont les Patrons !
a écrit le 26/12/2012 à 21:47 :
il commence a comprendre que les choses se compliquent ...il etait trop fort ....facile de souffler et jeter l huile sur le feu . ....MAIS ?????
a écrit le 26/12/2012 à 21:37 :
Pour changer la donne il faudrait que le gouvernement compte des chefs d'entreprises, décideurs de l'emploi. C'est vrai que ces derniers ont déjà bien assez de s'occuper de leur milieu professionnel mais il faudrait qu'ils délèguent leur personnel certainement plus capable que nombre de fonctionnaires et comptables qui n'existent parce que les autres secteurs font encore du bénéfice. Mais cela n'est plus sur de durer et au gouvernement il n'y a aucun chef d'entreprise connaissant le problème de l'emploi...
a écrit le 26/12/2012 à 21:36 :
Plutôt que de menacer M. Sapin ferait mieux de donner des pistes quant à ce qui est nécessaire "au bon fonctionnement de notre société". Personnellement il me semble qu'il ne le sait pas. C'est pour ça qu'il menace.
a écrit le 26/12/2012 à 21:20 :
Étonnant!
a écrit le 26/12/2012 à 21:11 :
Les patrons voudraient dégager les sinistres, la population aussi. Retournons-nous après la révolution l'empire. alors français sabre au clair!
a écrit le 26/12/2012 à 20:59 :
Bien d'accord avec le commentaire: niveau de vie trop faible, insécurité terrible, l'emploi c'est la queue de mickey, essaye de l'attraper, l'entreprise s'enfuit dans l'Europe de l'Est ou bien le maroc, bon président en Algérie, donc vu les résultats, ne pourrait-on fonder d'autres mouvements, afin qu'on multiplie le nombre de ministres, de vice-ministres, les commissions et délégués territoriaux, contrôleurs des comptes et autres agents.
a écrit le 26/12/2012 à 20:55 :
C EST LUI ET HOLLANDE QU IL FAUT METTRE DEVANT LEURS RESPONSABILITES .LES CHEFS D ENTREPRISE SE FONT PLUMER PAR TOUS LES MOYENS ET ON COMPTE SUR EUX POUR EMBAUCHER !
c est vrai que eux ils n ont jamais travaille en preneant des risques ,ils ne peuvent pas scomprendre .
MAIS ILS VONT DETRUIRE DURABLEMENT DES MILLIERS D EMPLOIS ET ILS S EN MOQUENT !
a écrit le 26/12/2012 à 20:51 :
Question dont les français devraient se saisir: vu la situation gravissime de nombre de nos compatriotes étrangers ou nationaux en pauvreté ou en devenir, on compte sur ce territoire et pas ailleurs, 9 millions de pauvres! On y fait disparaitre la moitié des chômeurs. Et comme par hasard le pouvoir d'achat part à la baisse... Imaginez ce qui nous attend, la Grèce ou l'Espagne. Qui accepte un système sous performant qui fabrique un quart de chômeurs et la moitié chez les moins de 30 ans. Et pire, on commence à travailler pour l'étranger, pas pour nous.
a écrit le 26/12/2012 à 20:51 :
Monsieur SAPIN devrait se dépêcher de faire le ménage dans les troubles strucutres parapubliques qui massacrent les projets créateurs d'emplois nouveaux orientés vers des productions à hautes valeurs ajoutées et à forts potentiels d'exportations ... il faut boucler Oseo innovation ex anvar ettoutes ses dépendances inutiles et ruineuses ... LE TEMPS PRESSE, l'horloge avance, il faut de 1an à 5ans pour porter de nouvelles entreprises en régime de croisière ... SINON, les français réserveront aux socialistes le même sort que celui accordé aux UMPisteSarkologuesFillonistes...
a écrit le 26/12/2012 à 20:45 :
Quel dommage, le ministre du travail s'appelle Sapin... Si seulement il avait pu s'appeler Bouleau !
Réponse de le 27/12/2012 à 9:21 :
Un peu d'humour fait du bien de nos jours
Réponse de le 27/12/2012 à 9:29 :
de toute façon ça change rien, si c'est pour travailler comme un gland...
Réponse de le 27/12/2012 à 15:18 :
Si le ministre bosse comme un gland et ne fait pas le bouleau, c'est (peu) plié d'avance. ça sentira bientôt le sapin.
a écrit le 26/12/2012 à 20:42 :
Chomage ou pas chomage, lui au moins il continue de manger a sa faim voire meme plus. Le gavage continue pour cette caste tandis que la majorite se fait tringler et assommer par de nouvelles taxes creees chaque semaine
Réponse de le 27/12/2012 à 19:39 :
+1 , malheureusement !
a écrit le 26/12/2012 à 20:34 :
en espérant des mesures de flexisécurité
a écrit le 26/12/2012 à 20:22 :
il faut supprimer les surcotes de retraite que l'on donne à ceux qui restent trop longtemps au boulot alors qu'ils ont tous les trimestres requis. Leur salaire doit suffire, c'est pas la peine d'en rajouter quand il y a plein de chômeurs.
Réponse de le 27/12/2012 à 1:15 :
Et ses gens qui ont cotisé toute leur vie vous vous asseyez dessus? pourquoi les retrairés? je pensais que ce ce gouvernement de gauchistes s'attaquerait aux riches !!!
Réponse de le 27/12/2012 à 13:57 :
Comme si s'etait pas deja fait... Et les riches, eux, contribuent a l'emplois... pas les retraités, qui eux pesent sur l'emplois....
Réponse de le 27/12/2012 à 19:38 :
pas de problème ! apparemment les retraités e.merdent" beaucoup de monde! on a qu'à leur filer "le bouillon de onze heures"! et puis quoi encore !!
Réponse de le 27/12/2012 à 22:58 :
Monsieur le Président,
J'espère que votre secrétariat va être submergé par le courrier des retraités !!
Ceux qui sont en retraite de nos jours n'ont pas travaillé 35 h par semaine ! n'ont pas eu 5 semaines de congés payés, 20 jours de RTT, n'ont pas commencé à travailler entre 22 et 25 ans, et pour beaucoup,ont travaillé après 60 ans, en ayant commencé à 16 ans voire moins ! Et, aujourd'hui ils devraient être pénalisés, quelle honte. Ils ont largement cotisé.
Les retraités aident leurs enfants, petits enfants, le chômage touche tout le monde, les études sont de plus en plus chères, et les grands-parents sont continuellement sollicités, alors STOP. Il y a des économies à faire dans ce pays, mais les Énarques, les élus, sont tellement loin des réalités quotidiennes, ils faudrait qu'ils essayent de vivre à 4 personnes, avec un SMIG et l'APL, au bout de 8 jours ils seraient « raides morts » ? !!
J'ai élevé mes enfants et ne le regrette pas, même si ma retraite n'est pas complète ; avec 1100 euros de retraite par mois il faudrait que je sauve le pays ?? des amies à moi, ouvrières en couture, touchent aujourd'hui 900 ? par mois et les cas comme celui-là ne manquent pas... ces femmes dont il est question, vont sauver la sécurité sociale ? honte à vous, gens de gauche, près du peuple soit disant. je n'ai pas fait de grandes études, mais je peux vous donner quelquessolutions pour faire des économies :
- SUPPRIMER le SENAT qui ne sert à rien, et que vous avez tant décrié quand vous n'étiez pas en poste ! 80% de ces gens ont largement dépassé l'âge de la retraite, et ils continuent de percevoir des revenus indécents pour dormir dans des sièges confortables !
- SUPPRIMER les budgets alloués par l'État aux organisations politiques (à coups de millions d'euros !) la presse quotidienne, les journaux télévisés, les débats télévisés, les radios... ça suffirait largement à se faire connaître et à dévoiler des programmes, et faire des promesses jamais tenues !
- SUPPRIMER les "enveloppes plaisir" des députés, ce qui n'existe pas dans les pays nordiques bien mieux gérés que le nôtre, et de toutes façons ne rembourser les frais que sur justificatifs comme cela sefait dans les entreprises. ces enveloppes sont NOS impôts, alors STOP ! Quelle Honte !!
- STOP aux voitures de fonction, aux pleins d'essence, y compris les week-ends pour se rendre dans leur résidence secondaire.
- DAVANTAGE DE CONTRÔLES pour éviter les arrêts maladie de complaisance, qui combleraient un peu le trou de la CPAM.
- STOP aux primes allouées aux médecins qui ne prescrivent pas trop de médicaments ! ils font tout simplement le travail consciencieusement, en évitant d'engraisser les grands laboratoires pharmaceutiques, si bien défendus par l'Etat.
- PASSEZ des accords avec les dirigeants des pays du MAGHREB, pour que leurs Voyous étrangers, soient emprisonnés chez eux pour la durée de leur peine, et qu'ils ne soient pas à la charge de la France. Il y aurait moins de récidivistes c'est sur ; les prisons chez eux sont de vraies prisons et non des centres de loisirs qui nous coûtent très cher.
- STOP à l'AME (Aide Médicale de l'État) véritable pompe aspirante !!on sait très bien qui en profite, toujours les mêmes...
- STOP au secrétariat de la première Dame de France qui n'est pas élue, qui fait la belle et qui nous coute très cher ! mais là il ne faut rien dire, il faut suivre la « ligne » Mitterrand !! la presse partisane se tait ! complice de ce mensonge, quelle honte !!
- STOP aux voyages à l'étranger avec autant de ministres, quand 2 ou 3 suffiraient ; ces déplacements sont simplement des "remerciements" des vacances offertes gracieusement...
- SUPPRIMER le 8 mai, ne faire qu'une seule fête pour nos Anciens combattants le 11 novembre. Cette journée travaillée comblerait un peu le trou de la sécurité sociale, ou aiderait les maisons de retraite !
En France plus personne ne travaille en Mai et Aout, il faudrait san doute remettre les valeurs travail à la mode !
Les retraités peuvent se permettre de dire ça, car le travail ils le connaissent ! ils ont pratiqué !
- les Retraités ont le temps d'aller en vacances, en week-end, au cinéma, au restaurant, au club de sport (pour certains) et alors ? ce n'est pas gratuit pour eux, et ils contribuent à l'économie du Pays !
Et c'est encore sur cette population que l'on veut frapper ? Arrêtez le massacre !!!
- STOP aux abattements d'impôts octroyés aux journalistes ! C?est vrai qu'ils ont largement contribué à l'arrivée de la gauche, et qu'il faut les ménager et les récompenser ... mais là... motus !
- Pourquoi montrer du doigt les retraités propriétaires !! mais ils se sont privés toute leur vie pour ne plus avoir de loyer à payer avec leur petite retraite ; il faut donc pénaliser les gens prévoyants pour aider ceux qui ont profité de la société toute leur vie ?? et maintenant ils vont être imposés sur un « loyer fictif » de leur maison payée !
Vous n'ignorez pas les tarifs d?hébergement des maisons de retraite...2 200 euros et plus par mois. Qui peut financer cela ? Celles et ceux qui n'en n?ont pas les moyens se retrouvent dans des mouroirs, alors que les prisons sont de plus en plus luxueuses et gratuites !!
Je vais arrêter là !, car mon bloc à lettres n'y suffirait pas, et je pense que vous n'irez pas au bout de ce courrier !
Le jugement des petites gens dérange et ne vous semble pas digne d'intérêt.
La crise a bon dos, vous étiez au courant et vous saviez bien que vous ne pourriez jamais tenir les promesses faites en campagne (la fameuse « relance » dont vous aviez le secret !), vous nous avez bernés tous !!!
C'est ça le discours de la Gauche ! et des donneurs de leçons ? que vous êtes !! Honte à vous !!
Ne méprisez pas ce message et veuillez agréer, Monsieur le Président, mes salutations.
(Cette lettre exprime ce qu?un très grand nombre de personnes découvrent, pensent, veulent dire haut et fort !)
Hélas ? il est sûr que son destinataire, principal intéressé, s?en moquera, enfermé dans sa « normalitude », et imbu de sa haute fonction de? Président à capacités réduites !! et élu grâce aux étrangers !?
Faites suivre, nous avons un droit de citoyens, celui de dénoncer? un État catastrophe !!
a écrit le 26/12/2012 à 20:17 :
Hollande et son équipe travaillent pendant les vacances de noël et du jour de l'an ! de l?enfumage, toujours et encore ... Ils prennent les Français pour des neuneus !!!
a écrit le 26/12/2012 à 20:03 :
En gros sapin (de Noël) dis, on a taxé, donc démerdez-vous les travailleurs!
a écrit le 26/12/2012 à 19:55 :
l'emploi, l'emploi..... rien ne sert de sauter comme un cabri! L'emploi ne se décrète pas! Seule une reprise des investissements, conditionnée par un regain de confiance des investisseurs ayant une visibilité réglementaire et fiscale à moyen/long terme peut faire repartir l'activité économique, et donc l'emploi. Le reste n'est que de l'incantation.
Réponse de le 27/12/2012 à 3:37 :
Les profits sont les investissements de demain et les emplois d après demain. Vous aves le droit de penser que c idiot mais ne venez pas vous ensuite.
a écrit le 26/12/2012 à 19:45 :
ce n'est pas quand même les syndiocalistes qui vont décider de l 'emploi, ben la on est mal barré,
Réponse de le 26/12/2012 à 21:27 :
C'est bien eux qui vont encore une fois nous montrer la voie vers des jours meilleurs.
a écrit le 26/12/2012 à 19:43 :
1/ Perception d'une pension retraite forfaitaire.
2/ Perception d'une allocation chômage forfaitaire
3/ Perception des cotisations proportionnelles
4/ Justice pour tous
a écrit le 26/12/2012 à 19:42 :
c'est la saison , il a les boules
a écrit le 26/12/2012 à 19:38 :
Quand ces dinosaures arriérés comprendront le "b-a ba" de l'économie.... alors la France ne se redressera pas car il sera trop tard !!!!
Réponse de le 26/12/2012 à 21:01 :
Michel Sapin a un pb avec les chiffres, qu'il passe son temps à escamoter par des effets de discours. Novembre est une hécatombe, comme décembre le sera, pas moins que Janvier. Dans ces 3 mois, on verra pas loin de 200 000 personnes au chômage, et trois fois plus en fin de droits. La catastrophe est en marche.
Réponse de le 26/12/2012 à 21:04 :
vôtre suffisance est désolante .
Réponse de le 26/12/2012 à 22:21 :
pour sortir de ce marasme la solution est simple ...AUCUN.. AUCUN .DE NOS REPONSABLE a le courage de dire la héritée de faire les reformes immediates qui s imposent ...
Réponse de le 27/12/2012 à 19:34 :
il est clair, que lorsque l'on a touché le fond, pour remonter...DUR!DUR! @ petit entrepreneur

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :