Jean-Claude Mailly prône l'établissement d'"un vrai impôt sur le revenu des personnes physiques"

 |   |  225  mots
Interviewé ce lundi matin sur RFI, le secrétaire général de Force Ouvrière (FO) a appelé lundi à "une grande réforme fiscale" après la censure de la taxation à 75% des hauts revenus par le Conseil constitutionnel.

"Ce serait peut-être le moment (...) d'engager une grande réforme fiscale qui avait été annoncée et qui n'a toujours pas été entamée" a déclaré Jean-Claude Mailly ce lundi matin au micro de Radio France Internationale (RFI), en réaction au retoquage de la taxe à 75% des plus hauts revenus par le Conseil constitutionnel samedi 29 décembre. Pour le syndicaliste, le but serait alors de mettre en place "un vrai impôt sur le revenu des personnes physiques".

La taxe rejetée samedi "pèse très peu dans le budget de l'Etat", a observé M. Mailly sur RFI. Pour autant, "que le principe d'une taxation plus forte des hauts revenus soit à nouveau retenue me paraîtrait une bonne chose", a-t-il dit.

Le Conseil constitutionnel a annulé samedi la taxation à 75% pour les plus riches contribuables, la mesure la plus emblématique du budget 2013, mais le gouvernement a aussitôt promis de la rétablir dans une nouvelle version. D'après les Sages, la mesure souffre d'une "méconnaissance de l'égalité devant les charges publiques". Ils ont considéré que la disposition aurait pu frapper les foyers fiscaux de manière inégale suivant la répartition des revenus entre les deux conjoints.

» Le Conseil constitutionnel retoque la taxe à 75%

» Taxe à 75% : il n'y a pas le feu au lac pour le gouvernement

avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2013 à 20:02 :
j'ai apprie avec collère et déseption de travailler plus longtemps moi qui a 27 ans je n'approuve pas cette réformme Laurence Parisot dit quil faut allongée la durée decotisation 43 ans travailler 63 ans c'est une honte un scandale pur la socitée et prochainement toucher au petite retraite!! la gauche de mon partie va sétouffer au municipale et malheureusement le bleu sera plus fort.
a écrit le 02/01/2013 à 14:23 :
...Et pourquoi ne tournerait on pas le pbm d une autre maniere ...
A savoir TOUT LE MONDE doit payer l impot et pas seulement environ 40% de la population
Si chacun ne verse ne serait ce que 1 ou 2 ou 5 euros .... (car que je sache tout le monde utilise routes , ecoles, hopitaux , services publics en tous genres) , la solidarité serait complete ...
Réponse de le 03/01/2013 à 8:39 :
L'égalité serait de supprimer également les allocs, la prime de Noë, l'allocation de rentrée scolaire et j'en passe ...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:08 :
faut effectivement imposer les personnes, et non plus les familles ( supprimer le Quotient Familial, cette exception française; En effet, dans les autres pays, le QF n'a pas son équivalent)
a écrit le 02/01/2013 à 12:03 :
Au lieu de philosopher, ce responsable syndical ferait mieux de defendre dignement les salariés et retraités.
a écrit le 02/01/2013 à 12:00 :
Au lieu de philosopher, ce responsable syndical ferait mieux de defendre dignement les salariés et retraités.
a écrit le 01/01/2013 à 16:16 :
Ce sont ces syndicats qui ruinent le pays avec tous leurs blocages, pour maintenir leurs acquis.
a écrit le 31/12/2012 à 18:29 :
Donne moi ta montre, je te donnerais l'heure, célèbre maxime communiste qui n'a pas pris une ride!.
a écrit le 31/12/2012 à 18:27 :
Lorsque j'écrivais dans la Tribune il y a 6 mois, que vu des States, la France apparaissait comme un des derniers pays communistes au monde, il y avait du vrai dans mon commentaire.
a écrit le 31/12/2012 à 18:25 :
S'il fallait faire payer un impôt "physique", je ne pense pas que l'on puisse prélever un morceau de cervelle sur cet individu, ce serait en pure perte!.
a écrit le 31/12/2012 à 18:16 :
Pourquoi pas mais que de Pied Nickelé de l'économie dont le CV est queqlques mois à al Sécurité sociale puis hop syndicaliste donc un piètre homme de salarié. Alors revooir les impôts bien sur mais tout sera déclaré les alloc, les APL en avantage en nature, la prime pour l'emploi, la prime de rentrée scolaire, les primes pour femmes isolées, les prix sociaux: électricité, gaz, téléphone etc etc, car sur le fond un ménage touche réellement combien personne peut le dire. Concernant notre triste syndicaliste pourvoyeur de chômage l'homme anti croissance qu'il cesse comme il l'a fait chez Bricorama la chasse à la croissance. Ce Monsieur payé par le contribubale, tous les syndicats touchent des subventions de l'Etat et en plus les permanents sont payés soit par le client type EDF et autres industriels soit par la Sécu ou autres institutions, mais refuse que l'on mette le nez dans les comptes des syndicats, devraient commencer par balayer dans sa confédération et cessez de créer du chômage.
a écrit le 31/12/2012 à 17:58 :
il a raison, tout les résidents en France ainsi que tous les Francais de l'étranger doivent payer l'impôt dès le premier euro perçu. On redistribuera ensuite. mais il faut absolument exonérer les acteurs, les politiques (nationaux et européens et leur épouses ainsi que les collectionneurs d'art. http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9r%C3%B4me_Cahuzac .
Réponse de le 02/01/2013 à 15:03 :
..vous avez oublié les journalistes ... mais il y en a plein d autres qui sont exonerés au nom de je ne sais quel principe ...Quant aux oeuvres d Art ... Merci Mr Fabius ( en son temps et cela commence à faire qqes années !! ) ..
et dire ... quand on bosse , que l on n a jamais d arret maladie , que l on ne fait pas greve et qu on defend l entreprise qui verse le petit salaire tous les mois ...ON A TOUT FAUX ET DROIT A RIEN (si ce n est payer pour tous ceux qui ne payent rien )
Helas !! pas assez riche pour s acheter une croute , mais juste assez pour celle du pain ... Ces donneurs de leçons ... politicards et syndicalistes me degoutent ...
a écrit le 31/12/2012 à 17:40 :
Il à 59 ans bientôt un départ à la retraite. Ce sont nos oreilles et nos cerveaux qui vont être contents.
Il pourra enfin refaire le monde avec ses potes de bistrot devant une bonne bière, santé.
Réponse de le 01/01/2013 à 5:47 :
Ces gens ne partent pas en retraite. Ils sont là pour nous emmerder jusqu'au bout.
a écrit le 31/12/2012 à 15:39 :
Notre systême fiscal d'imposition directe dans son mode de calcul est stupide et contre productif, les effets de seuil sont catastrophiques et nuisibles pour l'économie, réflexion encore cette semaine d'un ami la dernière fois que j'ai fait des heures sup, j'ai payé tellement d'impôts que je n'ai jamais recommencé.
Pensez à l'entreprise dont les employés refusent de faire des heures et les pertes de ressources parce qu'ils vont se fatiguer pour rien .(mis à part les pts de retraite)
Il ne doit pas y avoir de tranches mais une valeur proportionnelle suivant une courbe mathématique (un genre d'intégrale) ça sert à quoi tous ces milliers de pc en service dans l'administration si ce n'est servir le citoyen plutôt que lire ses mails.
Et dans le cas depardieu and so one, plus 75% mais quelque chose entre 1% et 75%.
et plus de scandale que du flou, tiens la méthode fillon.
a écrit le 31/12/2012 à 15:32 :
Que l on m explique ce que l opinion d un syndicat vient faire dans la politique fiscale.
a écrit le 31/12/2012 à 15:10 :
Oui le système est hors d'âge!
Que 90% des foyers fiscaux payent l'IR. Même symbolique! 10€ par mois, soit 1 abonnement b&you!
Plus de niche contre des taux revues à la baisse!
Et que quand on demande 39milliards au peuple, alors l'état fait 39milliards d'économie.
Quand un particulier ou une ets gagne moins elle réduit les dépenses! En France nada!!!!
a écrit le 31/12/2012 à 15:00 :
Pour une fois je suis d'accord avec M.Mailly, l'impôt sur le revenu en France c'est du grand n'importe quoi.
Primo un impôt à la source pour tout le monde, avec un barème progressif simple et clair, on paye suivant ces revenus et TOUT le monde paye, sauf les bas salaires (du coup on supprime la prime à l'emploi).
On supprime la déclaration d'impôt qui devient inutile...sauf au-delà d'un certain montant de revenu.
C'est ce qui fonctionne déjà depuis des lustres dans les pays modernes...
a écrit le 31/12/2012 à 14:32 :
Le rêve de la gauche "proffarde", c'est de supprimer la TVA, impôt injuste celon elle, et de tout reporter sur l'impôt sur le revenu quitte à aller jusqu'à 95% de prélèvement. Un rève idiot, comme le reste, entrentenu par des gens irresponsables et communistes. On en connait le résultat.
a écrit le 31/12/2012 à 14:23 :
Personne n'a jamais vraiment expliqué ce qu'est la redistribution par l'impôt.
Vu de droite, l'impôt ne doit pas servir à la redistribution( car l'impôt est alors la mise en commun de ressources pour faire des économies d'échelles dans les dépenses par l'intermédiaire de l'état, ce qui d'ailleurs est signifié dans notre constitution); vu de gauche l'impôt ne sert quasiment qu'à cela( prendre suffisamment aux riches pour éviter la reconstitution d'une noblesse, ce qui semble raté en plus).
Or, de ces vieux concepts de redistribution par l'impôt, de nouveaux ont émergé, notamment par l'étude des flux économiques et monétaire, le fait qu'il faille que l'argent circule suffisamment pour qu'il maintienne ou développe l'activité économique( A achète à B qui achète à C qui achète à A), là l'état sert donc de redistributeur par l'intermédiaire des aides sociales( comme retraite et chômage ) et de ses fonctionnaires, lesquels, en étant bien éparpillés sur le territoire participent à son développement.
Nous avons un problème, l'état taxe trop, il taxe trop car le secteur privé n'est pas assez développé en France et doit le compenser, et ce dernier n'arrive pas à se développer car l'état taxe trop.
Nous en sommes arrivés au point où une bonne partie de la classe moyenne n'est plus issue du secteur privé mais du secteur public.
Il existe pourtant une bonne solution, simple, très efficace, il suffit de ne virer aucuns fonctionnaires mais simplement d'abaisser leurs revenus par la haut, c'est à dire réduire les hauts salaires en proportion de leur importance, et ce de 15 à 20% pour les hauts fonctionnaires puis 10% pour les moyens et de ne pas toucher aux petits. Et il faut faire de même pour chômage et les retraites c'est à dire réduire ces allocations par le haut.
Ainsi le niveau de vie du pays ne sera pas réduit, la redistribution continuera à fonctionner, l'état sera moins gourmand et la croissance reviendra.
a écrit le 31/12/2012 à 14:20 :

maintenant les syndicats font de la politique...au lieu de defendre les travailleurs !!!
a écrit le 31/12/2012 à 14:13 :
F. Hollande avait dit pendant sa campagne qu'il ferait une grande réforme fiscale, il a oublié qu'il faut du courage.
a écrit le 31/12/2012 à 14:10 :
Si plutot que parler impots on s attaquait au reformes structurelles du haut (senateurs politiciens , commissions etc) jusqu a la commune en passant par tous les ministeres dont celui de la culture des intermittents du spectacle....et ensuite des impots des multinationales des banques ( europe + de 1600 milliards fin 2011 detourne des impots pour sauver les actionnaires...) OK je reve....
a écrit le 31/12/2012 à 14:05 :
"devant les charges publiques" il n'y qu'a faire comme le Canada et la Suède ! Supprimer toutes ces administrations publiques et cette caste de 5,3 millions de fonctionnaires inutiles et paresseux y compris députés, sénateurs. LES CONTRIBUABLES ET LES SALARIES DU PRIVES qui font la richesse de notre pays ONT ras-le-bol de se serrer la ceinture pour cette caste de nababs publique minoritaire au détriment de l'inintérêt général.
Réponse de le 31/12/2012 à 18:43 :
vous ne voulez plus de fonctionnaires : Ok ; Qui supprimez vous? Les pompiers ? les policiers ? L'armée ? Les enseignants, les médecins et infirmiers ? Les juges ? ....
Pour votre information les élus ne sont pas des fonctionnaires. Ils sont élus et certains sont fonctionaires d'autres non....
Réponse de le 10/01/2013 à 14:53 :
J'ignorais que les médecins étaient des fonctionnaires. Dites cela à votre généraliste, il sera heureux de l'apprendre... Par ailleurs, il y a une multitude de fonctionnaires qui n'appartiennent à aucune des catégories que vous citez. Et là, croyez-moi, il y aurait de quoi faire en termes de réduction d'effectifs !
a écrit le 31/12/2012 à 12:54 :
Harry Potters a pris un sacré coup de vieux, non !
a écrit le 31/12/2012 à 12:53 :
Euh...Il ne paie pas d'impôts ce monsieur ? Parce que les impôts en France sont massifs et bien existants. L'IR est déjà trÚs lourd. Il rapporte peu parce que beaucoup en sont exonérés c'est tout.
a écrit le 31/12/2012 à 12:07 :
Avec ce genre de mec on remet en place le mur de Berlin et la France devient une "république" de l'Est, affreux qu'on ait en France des syndicats aussi minables que FO et aussi dangereux que la CGT OU SUD. Au delà de 50% hors retraites complémentaires, les prélèvements fiscaux et sociaux sont confiscatoires. Quant à la TVA celle ci ne devrait pas être supérieure à 14 ou 15% ne serait ce que pour éviter l'évasion fiscale, et le taux d'impôt sur les sociétés (hors foncier ou taxes environnement) ne devrait pas être supérieur à 15% effectif en révisant l'assiette donc. Dans ce cas là exit les paradis fiscaux ou alors les pénalités pour fraude et évasions fiscales devraient être de 100% des sommes concernées voire plus avec les amendes pénales.
Réponse de le 31/12/2012 à 15:34 :
Tout à fais d'accord avec Halte aux nuls du 31 12 12 tout vient des Syndicats ils ont coulés les ports et toutes les entreprises soit disant qu'ils défendent les entreprises .Avec un seul syndicat comme en Allemagne la France sera +compétitive C'est connu tous les transports des bateaux vont en Allemagne en Belgique et les pays du nord .Distribuons tous leurs chateaux aux sans logis après avoir fait un tri .
a écrit le 31/12/2012 à 11:52 :
Je pense qu'il existe une façon plus juste et moins coûteuse pour que le pays fonctionne correctement: Que 10% de tous les mouvements d'argent (Y compris les revenus annuels et la TVA) soit retirés et versé au Trésor-Public. On pourrait envisager d'exclure les retraités gagnant moins de 1000 ou 1200 ? par mois et les smicards. Certains budgets et surtout les salaires des élites (ainsi que leur nombre) doivent être diminués. La France ne peut plus se permettre d'avoir cette cohorte d'incapables, d'inutiles et de sangsues vivant à ses crochets...Meilleurs Voeux et surtout meilleur gestion et gouvernance de notre pays en 2013... Jean-Claude Meslin
Réponse de le 31/12/2012 à 17:53 :
@JCM32: calcul à affiner, car le smic c'est maintenant 1400 euros et des poussières. À deux, ça fait environ 3000 euros et quand on vit en couple, on paie pas 2 redevances télé, 2 loyers et 2 taxes d'habitation pour le même appart, etc. Je ne dis pas que le smic, c'est la panacée, mais 2 ou 3 smics à la maison permettent tout de même de mieux s'en sortir. D'autant plus qu'il y a de fortes chances que ledit smicard bénéficie de biens d'autres aides. Cela dit, il faudrait en effet plafonner, mais comment (individuellement ou par foyer, en intégrant les aides ou non, etc.) ?
Réponse de le 31/12/2012 à 18:46 :
Ce sont qui les élites pour vous ? Pour diminuer leur salaire l'Etat ne peut le faire que pour les fonctionnaires. Pour le secteur privé, ce sont les payons qui décident....
a écrit le 31/12/2012 à 11:48 :
Il faudrait expliquer a Bailly que quand les riches partent, ce sont des travailleurs qui souffrent. Pas les travailleurs de Bailly qui eux, en general, sont des fonctionaires mais des employes de la restauration, du batiment ou encore des employes de service. Le role de Bailly est de defendre les privileges des travailleurs fonctionaires, pas de couyler les autres.
a écrit le 31/12/2012 à 11:37 :
Il faut siml-pli-fier !
Un vrai IRPP auquel personne n'échappe (ni "pauvres, ni "riches"), retenu à la source pour les revenus du travail, et la fin de tous les autres impôts contreproductifs (ISF, prélÚvements sociaux, multiples et variés taxes à la con...).
Seulement, ça ferait du monde en moins à Bercy...
Réponse de le 31/12/2012 à 14:41 :
Et que faites-vous de la politique familiale ?
Réponse de le 31/12/2012 à 17:36 :
Avec un impôt dés le premier euro gagné comme en Belgique.
a écrit le 31/12/2012 à 11:30 :
Une grande réforme fiscale dit JC MAILLY: il n'est pas interdit de rêver!!
Le jour ou un gouvernement de ce pays aura le courage de faire une vrai réforme, les poules auront vraiment des dents. Mais bon, "pourvou que ça doure" disait la mère de Napoléon.
a écrit le 31/12/2012 à 11:28 :
La grande erreur de raisonnement de la plupart des gens vient de ce qu'on considère les transferts comme des dépenses et non comme des composantes négatives de l'impôt. Dès lors que l'impôt est algébrique (et en particulier négatif pour les plus pauvres), travailler sur la progressivité de la composante positive n'a plus beaucoup d'intérêt...il faut au contraire une large assiette avec un taux élevé pour tout le monde. C'est 1000 fois plus efficace et cela permet une redistribution plus généreuse par la composante négative.
Réponse de le 31/12/2012 à 12:13 :
Je propose que l?ensemble des richesses crées soient la propriété de l'état. En effet si vous avez crée de la richesse, c'est bien parce que l'état vous a donner les moyens de le faire. Partant de ce constat, il peux vous rétrocéder, en avoir fiscal de quoi vivre et assumer le train de vie, qu'il jugera nécessaire pour le bon fonctionnement du système. Il faut voir en Corée du Nord eux comment ils font ?
a écrit le 31/12/2012 à 11:28 :

Une loi VOLONTAIREMENT mal rédigée ?
Rejet de la taxation à 75% : Une loi VOLONTAIREMENT mal rédigée
Nous avons affaire à des hypocrites qui se moquent de l' électorat de la façon la plus cynique qui soit. Un peu à la manière de Montebourg qui apporte des croissants aux métallos pendant qu' Ayrault joue le "méchant de droite" et Hollande le gentil conciliateur. http://bit.ly/UbMcyZ
Réponse de le 31/12/2012 à 12:08 :
Exact, on peut se demander jusqu'où vont aller nos politicards pour arriver au pouvoir et jusqu'à quand le peuple va t-il continuer à se laisser abuser de la sorte..!
a écrit le 31/12/2012 à 11:23 :

vrai impot ,?n importe quoi ...comme les syndicats aujourdhui qui ne representent qu eux meme !!
a écrit le 31/12/2012 à 10:52 :
Etant donnée la nécessité de rationner les ressources des Français, vu l'état d'indigence qui menace la Nation, il faudrait définir la capacité contributive globale de chaque citoyen , en tenant compte de toutes les recettes et de toutes les dépenses . La dépense en logement, les loyers perçus, les frais médicaux, les déplacements professionnels, les revenus de l'épargne, tout cela additionné ou déduit, on prélèverait un impôt marginal égal par unité de consommation . Ce qui suppose une confiscation de l'épargne possible et un impôt négatif .
Réponse de le 31/12/2012 à 11:23 :
ce soir un grand feux d'artifice partout ,la les francais sont des moutons et des anes battus
Réponse de le 31/12/2012 à 12:09 :
Si l'Etat est contraint de s'endetter pour compenser l'insuffisance de ses recettes, une partie de la capacité d'épargne des ménages a pour source l'endettement de l'Etat .
Quelle partie ? C'est à discuter et à calculer .
a écrit le 31/12/2012 à 10:44 :
Souvenons-nous que 90% des salarie?s gagnent moins de 3317 euros net par mois et que 2,5 millions de salariés sont au smic (1.100 euros nets par mois, soit 200 euros au dessus du seuil de pauvreté). De plus, tout le monde paye un impôt sous forme de TVA, riches comme pauvres.
Réponse de le 31/12/2012 à 16:03 :
@ Rimbus + 1
a écrit le 31/12/2012 à 10:34 :
c'est quoi un vrai impôt sur les revenus des personnes physiques ? est ce que tous ceux qui n'en paye pas aujourd'hui seraient assujetti ?
Réponse de le 31/12/2012 à 18:22 :
Oui, si ils sont trop pauvres pour en payer, on peut par exemple, prélever un rein, un oeil, un morceau de foie, enfin bref, participer à l'effort national.
a écrit le 31/12/2012 à 10:32 :
il faudrait commencer par taxer les chatelains !!! http://www.lefigaro.fr/social/2011/12/06/09010-20111206ARTFIG00661-quand-la-cgt-mene-la-vie-de-chateau.php
Réponse de le 31/12/2012 à 17:44 :
@churchill: c'est aussi un des problèmes de la France. On critique abondamment, mais si on peut, on fait la même chose :-)
a écrit le 31/12/2012 à 10:24 :
Réforme fiscale : réforme voulant dire, " Personnes imposables, donnez toujours plus au bassinet de l'Etat glouton" !
a écrit le 31/12/2012 à 10:18 :
Bizarre, un "Vrai" impôt nécessiterait de taxer les 50% de foyers fiscaux exonérés d'IR. En clair, ceux que M. Mailly prétend représenter (En supposant que FO représente encore quelqu'un).
a écrit le 31/12/2012 à 10:18 :
Et l'alignements des régimes de retraites des fonctionnaires et affiliés sur le privé pour quand ?
a écrit le 31/12/2012 à 10:16 :
C'est ce qui s'appelle parler pour ne rien dire !!!!
a écrit le 31/12/2012 à 10:14 :
Ce type est normalement un syndicaliste pas le think tank de la politique fiscale du PS. Par ailleurs, émettre l'avis de surcharger les hauts revenus dans l impot sur le revenus alors même que 50% des foyers n en payent pas et que la progressivité pour ceux qui payent est très marquée.C'est soit de la méconnaissance absolue de cet impot soit l'idée qu il faut un impot punitif sur les hauts revenus , ce qui relève du politique à 200%
a écrit le 31/12/2012 à 10:10 :
doit on comprendre la fin de la "politique familiale"?avec fin des parts pour couples mariés et enfants??
Réponse de le 31/12/2012 à 16:04 :
Alors, LA ! ! !
Réponse de le 07/01/2015 à 13:21 :
Certes, la burn-out ne concerne pas nos 5,5 millions de fontionnaires qui se reposent sur le dos de la société civile...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :