L'année 2013 sera-t-elle si catastrophique pour l'économie française ?

 |   |  541  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Depuis de nombreuses semaines, les Cassandre de tous bords le clament haut et fort: l'exercice 2013 sera catastrophique pour l'économie française. Est-ce si certain?

Si la France et les autres pays du globe ont échappé à la fin du monde le 21 décembre, l?économie tricolore n?échappera pas aux multiples souffrances qu?anticipent les Cassandre. Concrètement, après un exercice 2012 chaotique qui devrait se solder par une croissance du PIB de 0,3% -à condition que l?activité rebondisse de 0,7% au quatrième trimestre, ce qui rend cette prévision peu certaine-, le millésime 2013 sera selon elles encore plus morose.

Jusqu?à présent, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault maintient sa prévision de croissance. Selon ses calculs, le PIB progressera de 0,8%. C?est sur cette estimation qu?ont été bâti le projet de loi de finances (PLF) et le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). Si cet objectif n?est pas atteint, la France ne pourra abaisser le déficit public de 4,5% à 3% du PIB comme le gouvernement s?y est engagé auprès de Bruxelles.

Le FMI doute

Les économistes ne croient pas la France capable d?une telle performance. Le Fonds monétaire international (FMI) vise une progression de l?activité limitée à? 0,4% qui est également hypothétique. "Les risques de dégradation résident en grande partie dans la résurgence d'importantes tensions dans la zone euro", a souligné l'institution en décembre, rappelant ainsi que la France ne maîtrisait pas totalement son destin.

Pourtant, tous les indicateurs ne sont pas si mauvais. L?acquis de croissance pour 2013 s?élève actuellement à 0,1%. Ce n?est pas terrible, mais il était nul il y a un an tout juste.

Les Français ont un peu retrouvé le moral en cette fin d?année. L?indicateur synthétique de l?Insee s?est élevé à 86 unités, soit six points de plus qu?en décembre 2011. Il reste toutefois en dessous de sa moyenne de longue période. Par ailleurs, cette légère embellie de la confiance est tempérée par le petit moral des industriels. En décembre, l?indicateur synthétique de l?Insee atteignait 87 points, loin des 93 observés il y a un an.

L?indicateur de retournement s?est? retourné

Autre élément encourageant à prendre en considération : l?indicateur de retournement construit par l?Insee, qui vise à détecter le plus tôt possible le moment où la conjoncture change d?orientation. Il évolue entre +1 et -1 : un niveau très proche de +1 signale que l?activité est en période de nette accélération; un niveau proche de -1 indique sa nette décélération. Il s?élevait à -1 en octobre 2011. Selon l?Insee, un an plus tard, il atteint 0,73!

L?environnement de l?économie française doit également être observé. Selon Eurostat, l?office européen des statistiques, le PIB de l?Union européenne avec laquelle la France réalise les deux tiers de ses échanges progresserait de 0,4% en 2013. Il aurait reculé de 0,3% cette année.

Quant au commerce avec les autres pays du monde, il ne devrait pas s?essouffler. L?Insee envisage une accélération de la progression des exportations au premier semestre, à condition bien sûr que le taux de change euro-dollar n?évolue pas en défaveur de la monnaie unique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2013 à 19:37 :
Vous gens de droite, nostalgiques des bonnes années Sarko, posez vous la question,qui à dirigé notre pays la France ces quarantes voire 50 dernières années,la gauche ou la droite?Et oui on en est là il faut payer, et ne dites pas que c'est la faute des 35h
Allez un petit effort après ces années de gavages et de dérives de déficits à vos portes monaie et bonne année 2013
Réponse de le 03/01/2013 à 3:07 :
Qu'est ce que c'est simpliste et sans la moindre originalité ! encore un qui est resté à l'URSS et au mur de Berlin
Réponse de le 03/01/2013 à 10:09 :
Depuis 1980 il y'a eu trois mandature de gauche (1981/86; 88/93; 97/2002 et depuis 2012) soit 15,5 ans sur 32 ans , l'argument que vous developpez d'une gestion exclusive de la droite est fausse . En outre la gauche a souvent eu de la "chance "conjoncturelle, en 88 et 97 l'économie mondiale et européenne redémarrait avec des taux de croissance à plus de 3%. Le contexte était idéal sous l'ère Jospin pour engager des réformes (notamment les retraites etc..) résultat: rien absolument rien, forcément rien tant le courage politique est étranger au parti socialiste
a écrit le 02/01/2013 à 18:02 :

Il revient à ma mémoire des souvenirs familiers
Je revois ma blouse noire lorsque j'étais écolier
Sur le chemin de l'école je chantais à pleine voix
Des romances sans paroles vieilles chansons d'autrefois

Douce France, cher pays de mon enfance,
Bercé de tendre insouciance,je t'ai gardé dans mon c?ur
Mon village, au clocher aux maisons sages,
Où les enfants de mon âge, ont partagé mon bonheur
Oui je t'aime, et je te donne ce poème,
Oui je t'aime, dans la joie ou la douleur

Douce France, cher pays de mon enfance,
Bercé de tendre insouciance,je t'ai gardé dans mon c?ur
Oui je t'aime, et je te donne ce poème,
Oui je t'aime, dans la joie ou la douleur

Douce France, cher pays de mon enfance,
Bercé de tendre insouciance,je t'ai gardé dans mon c?ur
a écrit le 02/01/2013 à 12:44 :
tous les indicateurs économiques au plus mal : 1900 milliards de dette, 100 milliards de déficit du commerce ext, 3 millions de chômeurs, perte de compétitivité, la dépense publique la plus haute d'europe et la plus inefficace et qui augmente les charges et tue l'emploi, et pas la moindre mesure adaptés : augmentation des impôts qui étouffe encore plus le système au lieu de s'attaquer à la dépense publique inutile afin de baisser les impôts, diminuer les charges des entreprises, aider les pme pour développer l'emploi..tout à l'envers...donc oui, l'année 2013 ne peut qu'être catastrophique, on affaiblit encore plus le malade plutôt qu'avoir le courage de le soigner, mais protection de l'électorat oblige ! le clan politique administratif syndical protège son confort au détriment du privé qu'ils saignent encore plus ! vive la démocratie à la française !
Réponse de le 03/01/2013 à 3:09 :
Hélas tout a fait vrai !
a écrit le 02/01/2013 à 6:39 :
il est permis de rêver, mais à quoi ?
a écrit le 01/01/2013 à 11:37 :
Oui il reste un espoir!!! il faut y croire ne baissons pas les bras, mais plutot prenons notre destin en mains!! Il est temps de reprendre notre pays à ce gouvernement et président d'incapable!!!!.....C'est maintenant qu'il faut le faire demain il sera trop tard!!!! Reformons, arretons les taxations, et relevons nos manches!!!
a écrit le 01/01/2013 à 11:23 :
Voir Mme Soleil, ou dans le marc de café!
a écrit le 01/01/2013 à 11:03 :
quand ils vont voir les chiffres de l'investissement, ils vont reviser leurs previsions... le plus drole c'est qu'apres avoir mis les gens dehors ils vont se rendre compte... que ca ne repart pas ;-))) bonne annee a tous
Réponse de le 01/01/2013 à 14:36 :
louis galois "himself" disait qu'une stagnation de l'investissement en 2013 serait une bonne nouvelle(mi decembre sur bfm)...
a écrit le 01/01/2013 à 6:42 :
subis hier soir qui parle de reforme de l'etat et d'impot utile....pathetique
bonne annee a tous,merci a la tribune pour la facilite de post et une certaine liberte de ton
a écrit le 01/01/2013 à 0:27 :
les carottes sont cuites !!! bonne année 2013 quand même !
a écrit le 31/12/2012 à 18:23 :
Plus que l'on ne peut l'imaginer, ca va secouer et dezinguer ...
a écrit le 31/12/2012 à 18:10 :
Je suis tout à fait d'accord avec vous!
a écrit le 31/12/2012 à 17:08 :
Avec tout ce qui va nous tomber dessus en 2013 comme taxation, impôts et autres amabilités, notre pouvoir d'achat va se "casser la gueule"!!...Cette fin d'année n'est qu'un faux semblant: les fêtes de fin d'année permettent de "souffler" un peu dans cette galère mais il va falloir rattraper les dépenses effectuées pour ces fêtes, donc se serrer la ceinture!!...Donc la consommation sera en berne et le reste suivra avec!!...Quel espoir!!...
a écrit le 31/12/2012 à 16:02 :
L'année 2013 sera-t-elle si catastrophique pour l'économie française?
ET PLUS ENCORE !
a écrit le 31/12/2012 à 15:38 :
Ce qui est surtout d'une stupidité sans borne, c'est de décourager l'investissement avec ce concept idiot de taxation du capital au même niveau que les revenus, alors qu'on serait au tout début de cycle de reprise! C'est bien à ce moment là qu'il faut encourager l'investissement par tous les moyens, et bien non, on fait tout le contraire. Soit les investisseurs vont tarder à valoriser leurs investissements actuels pour attendre de meilleurs jours fiscaux (et donc bloquer du cash qui pourrait financer de nouveaux projets), soit ils vont investir ailleurs ou notre fisc ne verra rien passer et accentuer notre décrochage par rapport aux pays moins bornés. Que ce soit pour la taxation des revenus du capital ou les 35H, la gauche s'efforce toujours de placer l'idéologie avant le pragmatisme, ca doit être maladif.
a écrit le 31/12/2012 à 14:22 :
Le salut de la France viendra de l'Algerie, non deplaies a certains !!
A condition que les échanges soit équitables..
Réponse de le 01/01/2013 à 9:38 :
on est sauvé
Réponse de le 01/01/2013 à 11:24 :
qu "Dieu" vous entende !
Réponse de le 01/01/2013 à 12:11 :
Avec ce qu'il rentre comme main d'oeuvre depuis des dizaines d'années , les résultats devraient s'en ressentir depuis longtemps!.
Peut-être manque t-il ce sacro saint travail par rapport à la main d'oeuvre disponible?.
Réponse de le 01/01/2013 à 20:52 :
@ Pas de panique..
Que notre seigneur t'entende mon enfant!, amen!.
a écrit le 31/12/2012 à 14:13 :
La solution : des indemnités non-imposables pour tout le monde. Avez-vous déjà vu un élu vouloir se tirer à l'étranger ? Bien sûr que non. Pas de raison que certains soient plus égaux que d'autres. Vive la République exemplaire !
Réponse de le 01/01/2013 à 14:54 :
Vous voulez dire des indemnités imposables pour tout le monde ? Et pourquoi pas le non cumul des mandats et des indemnités tant que vous y êtes !
Réponse de le 01/01/2013 à 18:08 :
tu pourrais au moins avoir le courage de donner ton nom elu PS !! surement le cumul de certains mandats est scandaleux , comment peut on par exemple etre député et maire d'une grande ville trop d'élus, trop de retraite payées a ces messieurs les élus, pour qui vous prenez vous , trop de privilèges scandaleux
a écrit le 31/12/2012 à 13:58 :
Depuis le choc pétrolier, la France n'a cessé de dégringoler à tel point qu'un retour à une situation supportable demeure illusoire...
Les politiques de droite comme de gauche sont soumis aux diktats des marchés financiers et lobbys Bruxellois. Leur marge de man?uvre est nulle si ce n'est de lancer des débats aussi incongrus qu'inutiles sur le mariage pour tous ou le code la nationalité. La prospérité d'une nation ne peut se fonder sur le mensonge ou la manipulation de l'opinion.
a écrit le 31/12/2012 à 13:35 :
Miroir miroir dis-moi.....
a écrit le 31/12/2012 à 13:18 :
Les impôts et taxes confiscatoires ciblés sur les classes moyennes et les entrepreneurs vont plomber la croissance en 2013. Quand il n'y a pas d'argent , pas de croissance.
Pour retrouver de l'énergie, les politiques doivent baisser au contraire les impôts, diminuer les dépenses d?État, réformer le droit social et celui du travail. Et rendre l'emploi plus flexible.
Sans cette politique volontariste, on continuera dans la médiocrité d'une politique pseudo redistributive.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:55 :
+10000
Réponse de le 31/12/2012 à 15:15 :
Merkel en Allemagne dit que 2013 sera plus dur , plus difficile que 2012 , chez nous en France tout va bien on voit le bout du tunnel les Sapin Moscovici et consorts feraient bien de ne se pas se comporter comme des voyous de la politique et regarder les choses en face ........................................
Réponse de le 31/12/2012 à 17:02 :
Augmenter les impôts c'est bien si on utilise cet argent pour désendetté le pays et non pas créer de nouvelles dépenses.
Dabord il faut payer ses dettes avant de baisser les impôts.
Le meilleur moyen revient à augmenter légèrement les impôts et de réduire les dépenses de l'Etat de plusieurs milliards. Comme cela on rentre dans les clous au niveau budgétaire et on a de l'argent pour payer notre dette.
C'est seulement comme cela que la pilule passe mieux.
Réponse de le 31/12/2012 à 17:04 :
Ce que vous dites est du bon sens?bravo ! Mais la caractéristique des politiques est de ne pas en avoir?surtout les socialistes !
Réponse de le 31/12/2012 à 18:28 :
Diminuer les impôts revient à une politique de relance de la demande ( la diminution des impôts rend du pouvoir d'achat aux contribuables ; pouvoir d'achat toutefois limité car la dépense publique devient privée mais reste une dépense pour les contribuables ) il existe aussi des politiques de relance par l'offre consistant à rendre nos entreprises plus compétitives, soit par une baisse des salaires ( ou des charges, mais ces diminutions de salaires ou de charges pèsent sur la consommation et donc la croissance) soit par une hausse de la prouctivité, de l'innovation, de l'attrait des produits français ( adéquation aux besoins des consommateurs)
Réponse de le 02/01/2013 à 11:32 :
+1, c'est du bon sens et du réalisme
a écrit le 31/12/2012 à 13:16 :
Encore une explication vue dans la boule de cristal des économistes. L'économie, une pseudo-science au service d'une minorité qui en tirent bénéfice, sur le dos de d'une majorité pour l'instant silencieuse.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:02 :
Supprimons l'économie !
a écrit le 31/12/2012 à 13:16 :
Encore une explication vue dans la boule de cristal des économistes. L'économie, une pseudo-science au service d'une minorité qui en tirent bénéfice, sur le dos de d'une majorité pour l'instant silencieuse.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:35 :
avant l'ennemi, c'était le capital, puis la finance, maintenant l'économie dans son ensemble. Bientôt ce sera l'univers tout entier qui va conspirer pour exploiter les pauvres.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:57 :
il y a les réalités, pas de la boule de cristal: l'ASEAN est en croissance et la Chine de Xi Jinping ne peut que suivre eu égard aux relances du marché intérieur voulues par la Direction. S Abe se moque des avis de la Bojo et veut un peu d'inflation; quant aux autres Brics, par ex la Russie ils cartonnent. Donc ne pas se focaliser sur les soit-disantes bornes de l'hexagone.
a écrit le 31/12/2012 à 13:13 :
Triste réalité! Nous avons élu des incapables... Les précédents l'étaient tout autant! Hollande fut choisi par défaut car aucun candidat n'avait vraiement ce "plus"....Mr Hollande fera un quinquenat pitoyable car notre économie est sur le déclin et aucune décision afin de rendre l'économie créatrice d'emplois n'est prise....entre les taxes qui augmentent et les délires de taxer @ 75%, ce gouvernement creuse sa tombe....Sur l'Europe, idem, Hollande n'a acuun projet et le fait d'Ayrault parle allemand ne change rien....Hollande est un pur socialiste rétrograde et je regrette amèrement mon vote/ Hélas, Sarkozy je n'en pouavais vraiement plus non plus...Bonne année tout de même.....
Réponse de le 31/12/2012 à 14:00 :
Sarkozy Hollande : mauvais .
De Gaulle est mort .
Présentez-vous à la prochaine élection .
Réponse de le 31/12/2012 à 14:02 :
Il est vrai que le 6 mai dernier, c'était un peu comme choisir entre la peste et le choléra.... Lequel des deux est le moins nocif ????
Réponse de le 31/12/2012 à 14:55 :
En même temps le choix de sarko était à mon avis moins pire que celui-ci !!!!!
Lui au moins il allait au combat même si il a fait des conneries et comme il n'y avait pas mieux, il valait mieux choisir la continuité que cette solution qui à mon avis va s'avérer bien pire sur le long terme.
C'est mon avis mais on pourra en reparler dans 10 ans car il ne faut pas rêver nous sommes partis au moins pour cette période de morosité.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:55 :
Comme on vous comprend...à deux maux, on essaie de prendre le moindre, mais........Bon réveillon à vous; pour la suite, on verra!
Réponse de le 31/12/2012 à 16:54 :
Parler allemand ne nous rapportera rien. Par contre pratiquer l'économie à l'allemande ça sa rapporte.
Réponse de le 31/12/2012 à 17:45 :
@eurofederal
Personnellement, au deuxième tour des présidentielles, je me suis abstenu, car plus vite PS accéderait au pouvoir, plus vite la France tomberait comme un fruit mur, que n'aurait plus qu'à ramasser un vrai renouveau national.
Réponse de le 01/01/2013 à 11:27 :
parler Allemand, je vous souhaite bien du courage,, attelez vous y dès maintenant, c'est long à la "comprenoire" ! ouf !
a écrit le 31/12/2012 à 13:11 :
On constatera que la plupart des Cassandre sont de droite et ne sont que de mauvaises perdantes. Seule la régression sociale les intéresse, au mépris du peuple qui souffre.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:29 :
on est bien parti....Ben tu vois, je suis de droite (bord politique ou la réalité prime d'abord sur l'idéal et pas l'inverse) et je ne souhaite pas de régression sociale (même si je suis convaincu qu'il y en aura une). Bonne année quand même !
Réponse de le 31/12/2012 à 16:12 :
Monsieur, que ceux qui rédigent des commentaires soient de droites ou de gauche, ils sont avant tout des citoyens comme vous et moi, pas nécessairement plus riche que vous et moi !! Non, je ne pas pas d"ISF (je n ai pas le patrimoine). Donc, moi, nous aussi faisont parti du "peuple" ! Je dit simplement que lorsque l on voit ses impôts augmenter IR, Taxes Hqbitation, et que l etat continue de gaspiller l"argent, on est en droit de se poser des questions. De plus, si l on reflechi un peu sur la dette, force est de constater que nous avons vecu au dessus de nos moyen depuis longtemps, en fin si l on regarde l ecomonie, pas besoin non plus d etre grand clerc pour comprendre que rien ne va plus !!! Alors non je ne méprise personne, mais attention, je n ai plus de doute sur le fait que tot ou tard, il y aura la régression sociale et que moi aussi j en subirai les conséquences !!!
Réponse de le 31/12/2012 à 16:36 :
Pour faire du social encore faut il creer de la richesse. Or nous croulons sous 1850 milliards d"euros de dettes.La France est en vois de pauperisation...
Réponse de le 31/12/2012 à 16:47 :
On veut du travail, pas du chômage. Si le "social" est un frein, comme actuellement, il faut modifier nos règles. La france ne vit pas en vase clos.
Réponse de le 31/12/2012 à 16:51 :
C'est faux, moi je veux que l'on pérennise la sécu, l'assurance chômage, les allocations familiales et la retraite rien de plus.
Mais les règles doivent être les mêmes pour tous.
Réponse de le 31/12/2012 à 17:03 :
Avec les dépenses inconsidérées de la gauche, son incompétence, son déni de réalité, c'est bien le peuple qui va souffrir !
a écrit le 31/12/2012 à 13:03 :
catastrophique pour nos économies . livret A LDD et les autres assurances vie .
réquisition . planquez vos sous
a écrit le 31/12/2012 à 13:02 :
2013 l'année où je vais mettre la clé sous la porte .... quoiqu'en disent les analyses ! ... à mon gd désespoir !
Réponse de le 31/12/2012 à 13:33 :
Sincèrement désolé pour vous. Meilleurs voeux pour 2013 tout de même.
Réponse de le 31/12/2012 à 15:11 :
Désolant, mais vous ne serez pas le seul, car des milliers d'autres suivront ...
Réponse de le 31/12/2012 à 15:14 :
@pmxr bien désolé pour votre cessation d'activité, vraiment; que dire, qu'il nous reste au moins la santé par les temps qui courent.....
a écrit le 31/12/2012 à 12:36 :
Les prévisions n'engagent que ceux qui y croient. Si la France tombe, l'Euro est mort et l'Union avec elle. Comme la France n'a réalisé aucune réforme depuis le début de la crise...
Réponse de le 31/12/2012 à 16:46 :
La France sera puni pour ses mauvais résultats et pour n'avoir fait aucune réforme. La France sera peut être le premier pays dont le budget sera décidé à Bruxelles. Et là attention aux coupes budgétaires importante.
a écrit le 31/12/2012 à 12:29 :
Bonne année aux lecteurs de la tribune
Réponse de le 31/12/2012 à 14:57 :
Merci, à vous aussi Ainsi qu'à la Tribune et toute L'équipe, Merci !
Réponse de le 31/12/2012 à 15:10 :
Merci Azerty, bonnes fêtes à vous pareillement
a écrit le 31/12/2012 à 12:27 :
La nouvelle économie socialiste : on importe des pauvres, on produit des aides sociales et on exporte des riches !
Réponse de le 31/12/2012 à 13:06 :
quelles sont vos sources ?
Réponse de le 31/12/2012 à 13:10 :
"Socialo" certainement pas, "Démago", à coup sûr, accoudé au comptoir...
Réponse de le 31/12/2012 à 13:10 :
"Socialo" certainement pas, "Démago", à coup sûr, accoudé au comptoir...
Réponse de le 31/12/2012 à 14:23 :
un raccourci un peu facile, mais tellement proche de la réalité....
Réponse de le 31/12/2012 à 14:41 :
60% de dépenses publiques en France = production d'aides sociales. Exportation de riches : Depardieu, Arnault, Mulliez, etc, etc...
Réponse de le 31/12/2012 à 15:19 :
oui, oui, c'est bien vrai tout ça ! vive la TVA sociale à 30%, l'impôt sur le revenu à 99%, le gazole à 2,50, etc., etc.
à placer 25'000 Centrafricains début janvier ...
Réponse de le 31/12/2012 à 18:13 :
200.000 nouveaux entrants chaque annee, en majorite issus du tiers monde qui arrivent sans aucune ressource, et ils croisent 2000 personnes aisees qui cotisaient et qui sortent de France cette meme annee. Bercy a ses statistiques mais n'osent les publier de peur de decourager et d'exasperer la classe moyenne prisonniere de Francois 1er jusqu'en 2017
Réponse de le 27/01/2013 à 17:32 :
200.000 entrants chaque année ?? Donc ils sont également entrés sous les années sarko.....alors ??
a écrit le 31/12/2012 à 12:27 :
Cet article relaie la méthode coué du gouvernement ... J'invite l'auteur à lire la déclaration de Mme Merkel pour 2013. Bien plus réaliste, et surtout les allemands ont déjà pris des dispositions anticipant une année 2013 difficile (doublement du temps de chomage partiel de 6 à 12 mois, soit 19 milliards de plus). Nier l'évidence consiste à encore plus décrédibiliser la voix de la France ...
Réponse de le 31/12/2012 à 13:53 :
Mme Merkel parle pour l'Allemagne, il ne faut pas confondre les choses. Je serais cependant plus mesuré sur le contexte économique global. il y 1 an on parlait du déclin des USA et du hard landing en Chine... le France en récession (la fin du monde le 21 décembre, blabla) .... Et que sais-je. Ce qui ne signifie pas que tout est rose pour autant, mais que les choses s'améliorent.

La vérité Paulo, c'est qu'il y a deux écoles qui se côtoient actuellement (pour faire simple, très simple)

- Celle de la "fausse austérité" en Europe, dont on ne voit pas toujours où elle veut aller. Cependant, ils ont récemment compris que réduire la dépense de l'Etat pouvait peser fortement sur la croissance. Il est donc fort probable que les PIIGS resteront en récession. Dans le même temps, le FMI (au bilan calamiteux concernant les réformes structurelles, CF Stiglitz) affirme que la France n'en fait pas assez... avant de dire, qu'il faudrait songer à la croissance en Europe pour atténuer l'impact des politiques d'austérité. Je ne comprends plus rien
- De l'autre, les néo-keynésiens, dont on ne parle plus, ils ne sont pas populaires. "Ils veulent dépenser plus et augmenter encore la dette"... oui mais encore faudrait-il écouter ce qu'ils souhaitent dire...

L'ironie du sort, c'est que les "Figarophiles" auront fini par gagner tant leur défaitisme commence à se rependre au sein de la population française... Au moins, le scénario du pire est intégré, 2013 ne pourra donc être qu?une année de bonnes surprises ! Oui Oui !
Réponse de le 31/12/2012 à 14:07 :
L'INSEE nous raconterait-il un conte de Noël ?
Réponse de le 31/12/2012 à 15:06 :
Bonne surprise : Démission de Hollande et exil du gouvernement en Belgique ! Chouette ! Ce serait vraiment une bonne surprise !
Réponse de le 31/12/2012 à 19:16 :
@oui oui : merci pour vos précisions. Il ne faut pas mélanger défaitisme et réalisme. On ne peut prendre les bonnes décisions (ou s'en rapprocher) en considérant que tout va bien, et que la reprise aux USA en 2013 (à coup de QE massif) aura un effet sur une reprise en France. Nous courrons depuis 20 à 30 ans avec des baskets en plomb et on vient de les allourdir en taxes et impots en tout genre ... Personnellement, si j'étai au pouvoir alors il y aurait longtemps que j'aurai mis en place un plan anti-pauvreté pour anticiper le choc de 2013 et permettre de prendre en charge (pas d'assister à coup de RSA) tous ceux qui risquent de se trouver sur le carreau. Dans le meme temps, j'aurai mis 2 à 3 milliards sur la table pour permettre aux banques de financer +/- 50 milliards de crédits pour nos entreprises dont un grand nombre en difficulté sont solvables mais à court de trésorerie. J'aurai aussi mis en place une vraie cellule d'intelligence économique extérieure pour permettre de créer des produits à valeur ajoutée en combinant ceux de certaines de nos entreprises avec ceux d'entreprises étangères. J'aurai aussi permis aux entreprises exportatrices d'utiliser gratuitement (et pour une période limitée dans le temps) des personnes au chomage pour gagner en compétitivité et surtout des parts de marché, avec comme contre-partie d'embaucher en priorité ces personnes pour toute nouvelle embauche. Je ne suis pas au gouvernement, mais en quelques lignes j'ai posé quelques idées simples mais qui pourraient donner un résultat probant. Si demain on mettait ensemble toutes les idées alors le résultat pourrait être fantastique. Mais pour cela il faudra disposer d'un gouvernement non idéologique et issu de la société civile ...
a écrit le 31/12/2012 à 12:15 :
Elle le sera certainement pour beaucoup de ménage Français.
a écrit le 31/12/2012 à 12:07 :
Ce n'est pas l'année prochaine qui va être difficile, ce sont les dix prochaines années. Et encore, si on prend les bonnes décisions.
Réponse de le 31/12/2012 à 14:09 :
La prévision est chose difficile, surtout quand il s'agit de 'avenir (P. DAC)
Réponse de le 31/12/2012 à 14:59 :
vous , au moins, vous "prévisionnez"! ce qui n'est pas le cas, d'aucun gouvernement ! pourtant ce serait leur devoir! faut pas trop leur en demander à ces élites......
Réponse de le 01/01/2013 à 9:09 :
il faut le courage de faire travailler tout le monde et là fin de la recession la premiere valeur c'est le travail et apres les gens refont des projets a leur mesures et a tous les niveaux la consommation reprend mais ça arrange surement certain de rester dans cette situation
Réponse de le 01/01/2013 à 11:31 :
@ amerigo + 1000000

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :