Immobilier : Cécile Duflot affiche sa détermination à faire baisser les prix

 |   |  326  mots
Copyright Reuters
Cécile Duflot, la ministre du Logement, est revenue ce jeudi sur la réforme du prêt à taux zéro et l'aide à l'investissement locatif. Elle a expliqué vouloir ainsi recentrer les dispositifs sur les ménages les plus modestes et a affiché sa détermination à faire baisser les prix de l'immobilier.

La ministre du Logement Cécile Duflot a dénoncé la "hausse artificielle depuis 2008" des prix dans l'immobilier, qu'elle attribue notamment aux précédents dispositifs dans le secteur, et s'engage à relancer la construction en 2013, dans un entretien au journal Les Echos

Objectif : baisse des prix de l'immobilier des loyers et du foncier

"Je ne veux pas de nouvelles bulles spéculatives, ma priorité est de relancer le secteur de la construction (...) avec l'objectif clair d'une baisse des prix de l'immobilier, du foncier et des loyers", indique-t-elle dans le quotidien à paraître jeudi. La ministre a indiqué qu'elle "ne prendra pas de mesures à l'emporte-pièce, non ciblées et sans contrepartie comme l'on fait (ses) prédécesseurs", une allusion notamment au précédent dispositif Scellier de l'ancien gouvernement. Selon la ministre, ces mesures ont "provoqué depuis 2008 une hausse artificielle des prix de l'immobilier, unique en Europe". 

Recentrer les dispositifs sur les ménages modestes

Concernant la réforme du prêt à taux zéro entrée en vigueur le 1er janvier, Cécile Duflot souligne que cette mesure "sera recentrée sur les ménages les plus modestes" alors que le "précédent dispositif était accessible sans plafond de ressources et ouvert à l'immobilier ancien".

A propos du dispositif fiscal "Duflot" prévu pour encourager l'investissement locatif, la ministre indique qu'il "bénéficiera aux locataires car les loyers seront inférieurs de 20% au marché". Ce dispositif d'aide à l'investissement locatif prévoit une réduction d'impôt de 18% "sur le revenu pour l'acquisition ou la construction d'un logement neuf en zone tendue". En contrepartie, le propriétaire devra mettre son bien en location pendant neuf ans au minimum, à un loyer plafonné et inférieur au marché, et à des locataires sous plafonds de ressources, a indiqué le ministère du logement, en présentant ce dispositif qui est entré en vigueur le 1er janvier.

Pour aller plus loin :

Les prix de l'immobilier rue par rue

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2013 à 14:06 :
Les politiciens sont vraiment exactement les mêmes....les gens se battent PS et UMP pour savoir qui a raison mais.... leur but est le même, vivre très bien sur le dos du peuple et assassiner le pays et la société entière. Des sortes d'anarchistes au pouvoir..drôle non ?

Il n'y a plus assez de terre en France... et la solution c'est de faire faire plu d'enfant en donnant plus d'aides pour cela et plus d'avantages (notamment les fonctionnaires qui font des enfants pour les mutations...).

Il en résulte un manque de logement, donc des prix qui augmentent (normal...l'offre est inférieur à la demande) et le gouvernement veut faire rentrer plus d'etrangers... pour arranger encore le déséquilibre.

Ensuite leur solution c'est d'augmenter à fond les impots de certains pour les forcéer financièrement à vendre leurs terrains (paysans,..etc).
Ca a pour conséquence de faire dans ces zones toujours plus d'habitant pour de moins en moins de terre pour produire l'alimentation des habitants...

Alors leur solution c'est de baisser le prix des loyer dans ces zones... cela amène (et on le voit tous) des familles de profiteurs, de cas soc' qui détériore la qualité de vie des zones tranquilles, qui volent, abiments, taguent, vendent de la drogue....

Donc les gens qui peuvent financièrement partent... et les autres subissent... et puisque les gens partent ceux qui restent payent toujours plus d'impots......
Pour ceux qui sont venu et qui payent rien et pour ceux qui sont partis..

Ensuite ceux qui sont rester ne peuvent plus partir puisque personne ne veut plus venir dans ces zones vu le climat qui y règne et la population qui est là à présent....

Donc le bon citoyen paye encore tout ça et l'Etat Français également indirectement .....

Comme quoi on se demande si les dirigeant au Parti Socialiste et à l'Ump vont à l'école est réfléchissent plus de 10 secondes à leurs actes et aux conséquences.

De vrais mongoliens et il y a ds partisans encore..... triste pays
a écrit le 05/01/2013 à 21:23 :
" (...) la "hausse artificielle depuis 2008" (...) " ah parce que de 2000 à 2008 c'était justifier ? Si l'on retient une hausse annuelle de 2,5% (~ taux inflation annuelle sur la période) on devrait avoir une hausse d'environ 30% depuis 2000... Nous sommes à +100% sur l'ensemble l'ensemble du territoire, +200% dans les grandes agglomérations (Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse etc), + 300% sur Paris ! Si je peux me permettre une question : où est ce que la Ministre compte construire de nouveaux logements ? Parce que pour rappel les bassins d'emploi ne situent pas dans la Creuse !
a écrit le 04/01/2013 à 12:43 :
MOURIR pour un Emploi saisonnier comme esclave des RICHES RéSIDENTS SECONDAIRES qui mérient des SURTAXES pour purger le merdier de l'iMMOBiLiER SPéCULATiF- La cupidité des patrons des stations de sports d'hive n'a pas de limite, salariés précaires, payés au lance pierre, logés dans des taudis au service des riches patrons qui roulent carosse en gros 4x4 et font la joie et le bonheur des richissimes vacanciers cadres et dirigeants d'entreprises qui rouelnt leurs caisses en montagne.... LAMENATBLE
http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/01/04/la-clusaz-les-deux-saisonniers-decedes-dans-l-incendie-avaient-20-et-17-ans
Réponse de le 06/01/2013 à 12:59 :
Eh oui c'est très vrai, sauf que sans les riches, il n'y aurait même pas d'emplois saisonniers, alors ce serait crever de faim pour tout le monde.
a écrit le 04/01/2013 à 9:30 :
de toute façon c'est plié, meme le Medef est officiellement pour désormais (cf les Echos aujourd'hui)...tant mieux, avec l argent épargné , les gens pourront consommer plus et envoyer leur épargne vers nos boites....et pour ceux qui doutent encore, les impots locaux finiront de les achever...les pièges à winner s est refermé sur les gogos.
a écrit le 03/01/2013 à 22:52 :
Pourquoi ne pas décentraliser au lieu d'essayer de faire baisser les prix dans les zones déjà très denses en construisant encore plus et en ramifiant les moyens de transport déjà surchargées ?
a écrit le 03/01/2013 à 22:29 :
Elle croit au pére Noël en plus! Riches (!) achetez donc un logement dans une "zone tendue" (comprendre zone de non-droit livrée au dealers), louez-le pendant 9 ans en dessous des prix du marché. En contre-partie une réduction de 18% sur vos impôts et des larmes pour récupérer quoi que ce soit de votre bien dans 10 ans. Vraiment, à se demander si elle plaisante ou bien si elle va trouver assez de crétins pour se lancer dans l'aventure.
Réponse de le 23/03/2013 à 17:08 :
oui, zone tendue ça veut dire zone où les loyers sont hors de prix, style le 16ème aussi...20% de baisse sur les loyers hors de prix, cela fait toujours des loyers...
hors de prix
a écrit le 03/01/2013 à 21:54 :
Cecile duflot ne fait que preparer les gens à ce que tous les proffessionels savent deja : cette chaine de ponzi dont la dette en perpétuelle hausse a été le principal moteur est entrain de s ecrouler...les plus grands spéculateurs sont tout ceux qui ont été capables de mettre sur la table leur 25 prochaines années de revenu, tout cela pour vouloir à tout prix faire partie de la caste des proprios winners....good luck à cette armée de locataire de leurs banques quand on voit les salaires dans l europe du sud...le boomers qui leur a vendu son tas de pierre à prix d or doit bien se marrer à Marrakech....PS : pensez bien aussi à bien lui verser sa tant méritée retraite et ce, augmentée de 2% chaque année....remboursez aussi toutes les dettes publiques qu il laisse derière lui et payez lui ses frais de santé lorsqu il sera de passage dans l hexagone....le hold-up inter générationnel, le plus grand casse de l histoire....
a écrit le 03/01/2013 à 21:48 :
c est le seul moyen de redonner du pouvoir d achat au gens et surtout aux actifs et aux jeunes. un logement pas cher, c est la possibilité d accepter un salaire plus bas tout en ayant plus de reste à vivre pour consommer. exactement ce que nos entreprises demandent pour pouvoir être compétitives et écouler ce qu'elles produisent....biensur les rentiers, le lobby et les boomers vont hurler mais c est ça où les jeunes et les entreprises quitteront ce pays. de toute manière l immo ponzi est mort. il y a bien plus de gens en âge de vendre (retraite et fin de vie des papyboomers) que de gens en âge de devenir acheteurs (primo)...et je ne parle même pas de la solvabilité de ces derniers....avec des espagnols et des portugais qui bossent pour 500 euro par mois, qui peut croire que nos salaires ne seront pas tirés vers le bas...game over pour celui qui en a pris au tacket sur 25 ans.... quand à celui qui ne voulait pas brader , qu il reste bien accroché à ses rêves de plus-value, il n y a plus de demande solvable....
a écrit le 03/01/2013 à 18:27 :
Les prix de l'immobilier dans les grandes villes sont artificiellement gonflés de 45 à 60%, si cette bulle immobilière implosait, (ce qui à mon avis ne saurait tarder),l'activité économique du pays dans son ensemble se porterai beaucoup mieux.
au lieu que l'argent des loyers et des ventes d'immeubles ne partent dans les poches de spéculateurs, les gens pourront à nouveau consommer et de ce fait relancer la machine économique.
a écrit le 03/01/2013 à 18:13 :
Le marché immobilier s'est renversé un peu partout dans le monde, je ne pense pas que la France (jusque là épargnée) passera à coté de cet effondrement, ou alors, elle aura beaucoup de chance.
Réponse de le 15/01/2013 à 21:08 :
Ou des médias qui ne vivent que de leurs annonceurs....
a écrit le 03/01/2013 à 17:37 :
Déloger les occupants des HLM avec de très hauts revenus, et de ce fait ne pouvant prétendre prétendre à ces logements à loyer modéré serait un bon début et une très bonne chose!.
a écrit le 03/01/2013 à 17:33 :
qui peut croire que des gens sous plafond de ressources, vont investir dans du locatif , alors qu'il n'ont pas eux mêmes la capacité à payer leur loyer ! ceux qui investissent dans la pierre sont soit des investisseurs qui esperent un retour sur investissement (pas avec des loyers inférieurs de 20% au marché) soit des particuliers suffisamment riches : le plan Duflot est à l'eau ! on verra les chiffres à la fin de l'année ! pourquoi avoir filé ce ministere à un Vert incompétent § pour pouvoir les virer du gouvernement devant les milliers de chômeurs dans le bâtiment qui vont débouler
Réponse de le 04/01/2013 à 0:14 :
Vous croyez que quelques milliers de chomeurs vont faire tomber un ministre alors qu'il y a déjà 3000 000 de chomeurs ? Pas raisonnable !!! Et avec vos arguments, on aurait soutenu les subprimes et les aides immobilière espagnoles, qui ont plongé ces deux pays dans une crise monumentale pour soit disant faire tourner le marché immobilier créateur d'emplois !!! Vos arguments ne valent donc rien et sont même dangereux .
a écrit le 03/01/2013 à 17:28 :
Tant que la rentabilité nette de charges et taxes ne sera pas revenue à des niveaux acceptables, tout espoir de voir cette crise de l'immobilier, inouïe en temps de paix, se résorber est vain. La pénurie de logements locatifs en bon état est là pour longtemps, et ne peux que s'aggraver compte tenu de l'évolution des modes de vie et de la démographie. Il faudra un nouvel abbé Pierre, aux brodequins cloutés, pour chasser toute ces administrations et politiques ayant mené à son installation tenace.
Réponse de le 04/01/2013 à 0:15 :
IL n'y a pas de pénurie, ceci est juste un baratin marketing du lobby immobilier, qui vient d'une étude faite par ... des étudiants !!! Payées par le crédit foncier, sous la responsabilité de Mouillart !!! Ils ne s'en vantent pas trop qu'elle a été réalisée par des étudiants, leur étude !!!!
a écrit le 03/01/2013 à 16:49 :
C'est beau le rêve, mais quand on annonce un manque de 1.000.000 de logements, ça devient un cauchemar.
Non, les prix de l'immobilier ne vont pas baisser, sauf dans certains secteurs non porteurs, mais au contraire continuer à monter, certes modérément, mais inéxorablement
Réponse de le 04/01/2013 à 0:16 :
Vous sortez exactement les arguments utilisés en 2007 aux USA et en Espagne, avec le grand crack immobilier...
a écrit le 03/01/2013 à 16:23 :
officiellement,il manque des centaines de milliers de logement.en réalité l'abondance de logements vacants existe:chateaux appartenant aux syndicats ou a lutte ouvrière entre autres.Mais peut etre est ce trop bien pour les pauvres?
a écrit le 03/01/2013 à 16:16 :
Les ménages moyens n'ont pas les moyens d'acheter de l'immobilier neuf et loin de lá.
La seule raison pour la baisse du prix de l'immobilier sera que la crise force les gens á vendre á tout prix.
Mais le neuf ne sera pas touché par cette baisse.
a écrit le 03/01/2013 à 14:47 :
je l'espère une baisse des prix. il faut commencer par les annonces avec obligation de mettre la superficie du bien à vendre.
éviter de transformer toute mesure en "produit de défiscalisation" qui est vendu cher.
Pour les vendeurs, limité les commissions et les afficher dans les annonces.
a écrit le 03/01/2013 à 14:41 :
Pourtant la précédente équipe de choc nous disait ou voulaient nous faire croire que l'immobilier ne pouvait pas baisser, valeur refuge, bourrage de crâne, demain sera plus cher qu'aujourd'hui , France de propriétaires et encore moins dans les grandes villes.
Pourtant c'est déjà arrivé je rappelle ça aux gens qui se font endoctriner.
Et je pense que plus personne ne parie sur des hausses à présent et que les investisseurs foutent le camp, pour le plus grand bien des autres, qui veulent se loger à prix décents.
Réponse de le 03/01/2013 à 19:16 :
A long terme, l'immobilier suit toujours peu ou prou l'inflation. La vraie inflation, celle qui a transformée une baguette de pain à 1F en une baguette à 1 euro, pas celle de l'INSEE à laquelle est retirée par exemple le prix de l'énergie, qui est en constante augmentation. Tout le monde gueule contre l'euro mais le coupable ce n'est pas l'euro, c'est le climat économique franchouillard qui fait que votre salaire n'a pas suivi la même forme d'inflation: il a suivi l'inflation des taxes qui ont pour effet de diminuer ce qui vous restent dans la poche, parce que votre patron ne peut pas vous augmenter de 1? sans en payer un autre à l'Etat, parce que tous les produits et services que vous achetez sont inondés de taxes en aval, avant qu'ils vous parviennent, donc ils deviennent de plus en plus cher (sauf s'ils sont produis dans des pays à bas cout). Le décrochage que tout le monde peut voir entre le cout de la vie et les revenus est du pour bonne partie a notre politique surréaliste qui consiste à entraver le développement économique au profit d'une soit distante justice de redistribution, l'exemple le plus frappant est les 35H: on a pénalisé les entreprises sans que cela profite aux salariés car quand on génère moins d'activité on a inévitablement moins de revenus. Faites aussi le compte du nombre d'emplois privés nécessaire pour produire la paye d'un seul fonctionnaire: alors que l'emploi privé va générer de la valeur, le poste de fonctionnaire créé uniquement pour enfumer les statistiques du chomage va couter très cher, ne rien rapporter et ne rien apporter (car bien souvent il est créé dans des services invisibles du public, services qui n'ont pour seul mérite que d'exister): ca devient un anti-investissement. Les loyers ne sont donc pas forcément chers, ce sont les revenus qui n'ont plus aucun sens en regard des loyers à payer et rien n'est fait pour que ca s'arrange, ca continue dans le délire régulateur improductif. C'est un peu comme lorsqu'un alcoolique arrive à la conclusion que la seule manière de ne pas avoir la gueule de bois c'est d'être saoul en permanence. Dommage qu'on ait une armée d'énarque dont les études nous ont couté bien cher pour arriver à un résultat aussi lamentable, mais tant qu'il y a des gens comme vous qui croient au père noel ce n'est pas près de s'arrêter.
Réponse de le 03/01/2013 à 21:13 :
à 100% d'accord avec votre point de vue rourou !!
Réponse de le 05/01/2013 à 18:57 :
Ben oui vous avez raison ! supprimons tous les emplois de policiers, de médecins et d'infirmières du secteur public, d'enseignants, de juges et après vous n'aurez plus qu'une envie c'est de quitter la France où il y aura encore plus de délinquance, où il sera très difficile de se faire soigner sauf si on a de l'argent et où vos chères petites têtes blondes ne pourront plus faire d'étude à la hauteur de ce que vous aspirez pour eux;
vous vous faites plaisir devant votre écran, vous vous défoulez mais c'est tout; votre discours est vide ; seul émerge la haine qui vous anime
a écrit le 03/01/2013 à 14:39 :
Moi c'est encore pire : mon Scellier a été construit dans une région sans demande locative et je dois rembourser l'avantage fiscal ! Quel bougre d'andouille je fus en croyant au père Noël !
Réponse de le 03/01/2013 à 16:21 :
Qu'allez vous faire ? Pouvez vous attaquer en justice ceux qui vous ont fait croire au père noèl ?
Réponse de le 03/01/2013 à 16:55 :
reconnaître une erreur est le début de la sagesse!
a écrit le 03/01/2013 à 14:37 :
Moi je suis ravie j'ai fait mon sceller à temps et je laisse le Duflot aux patriotes ! Ce gouvernement dresse les français les uns contre les autres chacun son tour ! Amusez vous bien, surtout ceux qui pensent que ce sont les plus modestes qui bénéficieront de la baisses de l'immo, laissons les dans leurs chimères. Si vous saviez comment ça marche vous auriez déjà compris que ce sont les plus aisés qui achèteront à bon compte et revendrons quand ça remontera car ça remonte toujours !
Réponse de le 03/01/2013 à 16:16 :
Entièrement d'accord avec vous. Bonne analyse mais à quoi ça sert que Duflot se
décarcasse ?
Réponse de le 03/01/2013 à 16:22 :
Les arbres montent jusqu'au ciel, c'est bien connu !!! Bientôt, les arbustes mesureront 500 mètres de hauteur, achetez achetez, et croyez moi !!!
Réponse de le 03/01/2013 à 16:55 :
PARDI ! + un à rentier heureux
a écrit le 03/01/2013 à 14:29 :
Que des apprentis, et reveurs en plus
Réponse de le 03/01/2013 à 16:23 :
De qui parlez vous, et pourquoi ? Pourriez vous argumenter un peu ?
a écrit le 03/01/2013 à 14:03 :
Selon la ministre, ces mesures ont "provoqué depuis 2008 une hausse artificielle des prix de l'immobilier, unique en Europe"
Elle n'est jamais sortie de France ?????
Incompétente ou menteuse ???
Réponse de le 03/01/2013 à 15:57 :
USA : -33%, Irlande : -50%, Espagne : -35% depuis 2008; Japon, -75% depuis 1990. Je continue ? Etes vous sorti de France ? Ou etes vous menteur ?
Réponse de le 03/01/2013 à 16:19 :
Non elle est sortie de France : elle a passé ses dernières vacances aux Seychelles pas comme ces fainéants de "rentiers" (dixit Duflot) qui n'arrêtent de bricoler en France dans leurs résidences secondaires .
Réponse de le 03/01/2013 à 16:30 :
Avant de la traiter d'incompétente ou de menteuse, citez nous d'autre pays européen dont l'immobilier à fortement augmenté entre 2000 et 2008 et qui n'aurait pas diminué depuis la crise.

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy avait déjà dénoncé pendant sa campagne cette même situation unique en Europe. C'était après l'avoir lui même entretenu depuis 2007, mais bon c'était bien de le reconnaître.
Réponse de le 03/01/2013 à 16:55 :
Pas de moquerie , regargez la fulgurante augmentation des prix de l'immobilier dans les pays où la croissance est forte. C 'est de l'incroyable ! voyez Rabat, Dubaî... Pour ceux qui cherchent un logis c'est le moment d'acheter en Espagne, Irlande, usa... quelles fameuses plus values vous allez réaliser lorsque ces économies vont rebondir . Vous serez alors à la place de ceux que vous critiquez.Mais au-delà, questionnons nos incompétents élus municipaux qui accroissent éhontément les impots locaux.
Réponse de le 03/01/2013 à 18:32 :
Vu cette publicité dans un journal Français, " prix sacrifiés sur appartements front de mer de la costa del sol, valeur d'origine 420000 euros, à vendre 240000 euros, frais inclus"
Réponse de le 03/01/2013 à 18:51 :
Je rappelles que ni les USA, ni le Japon ne sont des pays européens.
Réponse de le 03/01/2013 à 19:10 :
Statistiques de ???? totalement fausses
a écrit le 03/01/2013 à 13:53 :
Il faut arrêter de penser que le propriétaire est un imbécile !!!pourquoi aller investir dans une zone tendue ,au moment ou tous les droits sont pour les locataires, avec le risque de ne pas toucher le loyer.
il vaut mieux louer plus cher dans des zones moins risquées car 18% de moins sur les impôts cela ne représente pas grand chose!!!!

Réponse de le 03/01/2013 à 16:21 :
Mais il y a un marché important : 50 % de français ne payent pas d'impôt sur le revenu.
Réponse de le 03/01/2013 à 21:17 :
Vous avez raison, la clé c'est de ne plus investir un euro en France dans l'immobilier. Investissez ailleurs en Europe, dans des pays où on peut encore foutre dehors les locataires qui ne paient pas, et pas au bout de deux ans après un jugement hypothétique, mais au bout de quelques mois. Il n'y a qu'en France que l'on pense encore protéger les locataires en bloquant les expulsions de logements, tout ce qu'on a fini par bloquer, c'est le marché locatif
a écrit le 03/01/2013 à 13:51 :
Duflot... pour info Mme la ministre le PTZ était déjà en 2012 réservé exclusivement au neuf, et non à l'ancien... et les nouvelles conditions d éligibilité sont encore plus contraignantes puisque elle devront respecter le RT 2012 qui augmente au mini 15 % le cout des constructions....
a écrit le 03/01/2013 à 13:38 :
Je suis déçu : mon candidat qui subventionnait la bulle immobilière a été battu le 6 mai 2012. Comme je me suis fait avoir en plus par mon officine de défiscalisation, je n'aurai jamais le rendement promis !
Réponse de le 03/01/2013 à 14:01 :
Vous devriez dire ".. qui subventionnait la bulle immobilière et la construction de logements a été battu ..."
Réponse de le 03/01/2013 à 14:07 :
Je comprends votre désarroi. Je vous conseille de prendre la nationalité Russe, à l'exemple de votre acteur préféré, celui qui pisse dans les avions devant les autres clients, et alors vous aurez la joie d'avoir un président qui correspond mieux à vos attentes !!!
Réponse de le 03/01/2013 à 14:58 :
par rentier, vous voulez dire ' rentier de la republique des copains'? ( profs, syndicalistes, fonctionnaires divers et varies...)
Réponse de le 03/01/2013 à 16:25 :
Non mais vous délirez ? Les profs des rentiers ? COnnaissez vous la signification des mots ? Et avez vous remarqué que plus personne ne veut faire ce métier tellement il a la réputation d'être trop mal payé pour des conditions de travail trop mauvaises et pénibles, au point que le gouvernement doit faire de la pub pour essayer de trouver des candidats profs ???
a écrit le 03/01/2013 à 13:37 :
et une niche fiscale de plus
a écrit le 03/01/2013 à 13:34 :
si le gouvernement pouvait créer de la croissance, de l'emploi, des logements, faire baisser les prix et augmenter le pouvoir d'achat, pourquoi ne le fait-il pas depuis 40 ans ? pourquoi Si Hollande le peut, Sarko ne l'a pas fait, alors qu'il le promettait aussi ? Quand se rendra-t-on compte que l'état ne doit pas sortir de son role qui est de faire respecter la liberté et la justice, et que s'il s'occupe d'autre chose, il le fera mal et au détriment de la liberté et de la justice ??? Frédéric Bastiat en 1850 ..
Réponse de le 03/01/2013 à 14:04 :
Avez vous déploré l'intervention de l'état pour sauver le systeme financier actuel ?
Réponse de le 03/01/2013 à 14:13 :
Sacré John Galt et ses recettes de grand-mère. Le monde évolue John ! Pas vous apparement
Réponse de le 03/01/2013 à 14:22 :
le probleme des politiques c'est effectivement qu'ils pensent etre utile en s'occupant(mal) de tout. En france ce probleme est multiplié car le meme raisonnement s'applique à tous les echelons(europe,etat, regions, departements communautes de communes, communes...) et à tous les acteurs(ministres, deputés, maires, conseillés territoriaux de toute sorte, syndicalistes, gerant de caisses sociales,president d'associations, etc....)
Réponse de le 03/01/2013 à 14:43 :
Et si le privé pouvait créer des logements, et l'emploi etc, ourquoi ne l'a t'il pas fait depuis 40 ans ? Voyez vous que vos arguments ne tiennent pas et peuvent être retournés conter vous ?
Réponse de le 03/01/2013 à 15:09 :
Si les idées de Bastiat étaient si bonnes pourquoi donc personne ne les a appliquées ?
J'ai la réponse : elles ne sont pas bonnes tout simplement.
Le périmètre du rôle de l'Etat n'est inscrit dans aucun évangile cher John Galt : il dépend de choix politiques.
Réponse de le 03/01/2013 à 16:01 :
@ Chich : maiss bien sûr, la liberté et la justice, ce sont des valeurs périmées, il faut évoluer...
Au fait, 1+1 = 2 depuis la nuit des temps, vous trouvez que je n'évolue pas non plus sur ce thème ?
Réponse de le 03/01/2013 à 16:05 :
@ ??? : il me semble qu'il y a 18 millions d'emplois privés qui ne sont pas créés par l'état, (mais malgré l'état) et qu'il n'y a que 800 000 logements HLM alors que la france compte 65 millions de personne qui sotn logés ... par le privé !!!. Vus voyez bien que le privé travaille depuis 40 ans et que ems arguments sont parfaitement logiques ... Depuis 40 ans, la part de l'état dans le PIB est passé de 35 % à 57 % et le chomage est passé de 2 % à 11 %, cela ne vous interpelle pas ? et que partout dans les pays de l'ocde où l'état a reculé, le chomage a reculé (NZ en 1984, USA, GB, Suède, Suisse, Singapour, Allemagne, Autriche, hollande, canada, etc etc etc ...) les faits sont tétus ..
Réponse de le 03/01/2013 à 16:29 :
@ John Galt : Non, le privé n'a pas créé 18 millions d'emploi depuis 40 ans : il y avait déjà tous ces emplois avant, leur nombre n'a pas augmenté ! Par ailleurs, pour info, un grand nombre de grandes entreprises privées françaises ont été créées par l'état : Total, EDF, GDF, France Telecom, donc la situation est plus complexe que ce que vous croyez,
a écrit le 03/01/2013 à 13:28 :
Merci Madame DUFLOT, ne lâchez rien, les animaux les plus dangereux, sont les animaux blessés, et ce secteur va vouloir votre peau maintenant, TENEZ BON !
a écrit le 03/01/2013 à 13:28 :
Meme pas en reve les loyers ne sont et ne serons jamais dicter par des incapables
Réponse de le 03/01/2013 à 14:05 :
"reve" au lieu de "rève", "serons" au lieu de "seront" et "dicter" au lieu de "dictés" !!! Voulez vous faire un record de fautes de grammaire et d'orthographe ???
a écrit le 03/01/2013 à 13:21 :
Petite question N°1 : pourquoi Mr Hollande et tant de ses sinistres ont-ils organisé leur patrimoine immobilier sous forme de SCI ?
Petite question N°2 : allez-vous changer les règles pour les DOM au risque de fâcher votre grande amie Mme Taubira ?
Petite question N°3 : allez vous vraiment modifier les règles en Corse ?
Réponse de le 03/01/2013 à 13:44 :
@ turlututu : pour les SCI, cela facilite le démembrement de la propriété et les dons aux enfants, ce qui a permis à hollande et royal de ne pas être à l'isf et d'enrichir leurs 4 enfants qui eux y sont tous (à l'isf)...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:44 :
Petite question numéro 4 : quel rapport avec le sujet ??? En quoi vos questions mettent elles en doute ce dont il est question ? Méthode malhonnète de détourner le sujet !!!
Réponse de le 03/01/2013 à 16:40 :
non c'est une méthode emprintée aux socialistes qui en usent depuis 5 ans et d'autres méthodes également peu avouables. (diffamation, insulte, .....)
a écrit le 03/01/2013 à 13:19 :
Madame le ministre duflot, ou pardon, Madame la ministre de la flotte, accord oblige, a un rêve: transformer la France en une immence cité hlm.
Je suis ecolo, car j'ai horreur du gaspillage, mais pas ecolo rouge ou rose. On dit que Mme duflot est cultivée, j'en doute fort !! mais je sais que la seule culture qui l'intresse, c'est celle du canabis.
Avec ce gouvernement, on aura vu des vertes et des pas mures.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:30 :
totalement d'accord, un vrai écolo n'a pas d'étiquette
Réponse de le 03/01/2013 à 14:17 :
@opportuniste : je vous cite "Je suis ecolo, car j'ai horreur du gaspillage" : vous n'êtes pas serieux là ? C'es tout ? Ca vous suffit ? L'écologie ce n'est pas mettre les papiers dans la pouvbelle jaune et le verre dans la poubelle bleue, l'écologie ce n'est pas fermer son robinet quand on se lave les dents. L'écologie est une nécessité pour pouvoir continuer dans un monde a peu près vivable. C'est un état d'esprit une quasi-philosophie. Mais je vous rejoins sur un point : l'écologie ne doit pas être un parti, les verts n'ont aucune crédibilité politique. Pour le cannabis je vous conseil d'essayer ça vous détendra un peu.
a écrit le 03/01/2013 à 13:19 :
Pour quand des gens a la hauteur ?
Réponse de le 03/01/2013 à 14:03 :
Pourriez vous un peu justifier votre propos ? Et ainsi prendre un peu de hauteur vous même ?
Réponse de le 03/01/2013 à 15:12 :
Arrêtez de vous moquer de la taille de Nicolas Sarkozy : il s'agit de méthodes déloyales !
Réponse de le 03/01/2013 à 16:32 :
Bien vu ! Même si je ne crois pas que c'était le sens du bizarre message initial.
a écrit le 03/01/2013 à 13:15 :
Vous rêvez debout et éveillé, si vous pensez qu'elle va pouvoir sur sa seule bonne mine faire baisser les prix !!!! Quant au président Mou le jour ou il prendra une vrai décision ça fera la une et c'est pas pour demain. En revanche, même si les prix diminuent c'est surtout ceux qui paient l'ISF qui vont trouvé mieux et je m'en réjouit car si vous imaginez qu'en pleine crise de l'immo les primo accedents sans un rond vont pouvoir acheter vous vous leurrer. D'autant qu'avec la fermeture du Credit Immobilier de France ils vont avoir du mal à trouver un financement ! Trop marrant vos commentaires désespérés continuez donc à rêver !
Réponse de le 03/01/2013 à 13:37 :
Ha bah moins y aura d'acheteurs, plus les prix baisseront, c'est imparable, ce ne sont plus les vendeurs qui décident désormais mais les acheteurs. Les prix ont déja baissé en 1990 et rebaisseront, y a pleins de pays aut,ours de nous on l'immo a déja baissé. Je suis un futur primo et j'ai fait le choix de ne pas acheter, la possilité je l'ai !
Réponse de le 03/01/2013 à 14:02 :
Et "vous leurrer" au lieu de "vous leurrez", encore une... Et je ne vois pas pourquoi les primo accédants seraient "sans un rond", et je ne crois pas que "Mou" ait été un jour président d'une république; "Mou" ne figure pas dans la liste des présidents français, il faudrait que vous regardiez cette liste à nouveau pour augmenter votre niveau culturel qui semble en avoir bien besoin.
Réponse de le 06/01/2013 à 7:39 :
@ ??? dialectique,rethorique,pensee inique...le trytique françois
a écrit le 03/01/2013 à 13:09 :
Cécile Duflot, pour les sans abris, réquisitionnez ces 14 châteaux « quasi vides » des syndicats
3 décembre 2012 | Classé dans: France,Présidence Hollande,Société | Posté par: Jean-Patrick Grumberg

Madame la ministre Duflot, comme vous je suis sensible au sort des sans abris.
-
Comme vous, j'ai cherché des solutions pour les loger durant les dures journées d'hiver, et comme vous, j'ai trouvé une solution.
-
Voici 14 magnifiques châteaux, soit plusieurs milliers de lits inoccupées, qui appartiennent à la CGT, à FO, etc.
-
Et comme vous le disiez si justement concernant les bâtiments des églises : « Je ne comprendrais pas que les syndicats ne partage pas vos objectifs de solidarité« .
-
Château de Fontenay-les-Briis propriété de la branche CGT de la RATP. Situé aux portes de Paris dans un parc de 74 hectares, dont près de 40 hectares de forêt, avec deux cours de tennis, deux restaurants, un mini-golf, un étang à truites, et trente chambres :

Fontenay les briis CGT
Le château de la Brévière, au coeur de la forêt de Compiègne. Il appartient à Force Ouvrière qui sera j'en suis sûr ravi de le mettre à votre disposition :

Chateau de la brévière-FO
Avec ses 36 hectares de vignes dans le Sauternes, voici le château Lafaurie-Peyraguey du CE de GDF-Suez :

Chateau Lafaurie Peyraguey
Le château du Plat, à Vallière dans la Creuse, entouré de plusieurs bâtiments, et qui appartient au Comité d'Entreprise de la RATP, possède 114 hectares de terres forêts et prairies, des écuries avec une trentaine de chevaux. Le château est en bon état, car le CE vient de faire d'énormes travaux, auto-financés sur son pactole de 50 millions d'euros par an :

Chateau du Plat - RATP
Château de Montreul de la Fédération des Organisations Sociales des PTT :

Château de Montreul - PTT
A seulement quelques kilomètres des superbes plages de Honfleur, Trouville et Deauville, dans un parc boisé de 3 ha, le Château de Prêtreville appartient au Comité d'Entreprise de la Caisse d'Allocations Familiales du Val d'Oise. Il est composé de 8 bâtiments :

Chateau-de-Pretreville - CAF Val d'Oise
Au cŠur de la Bourgogne, le château de Ragny. Un véritable château médiéval du XIIe siècle qui appartient au Comité d'Entreprise de la Banque de France. En été, il accueille des centaines d'enfants en colonies. Tennis et piscine font naturellement partie des prestations de base :

Chateau de Ragny CE- banque de France
L'association Ageforel (Association de Gestion des Foyers de la Région Ferroviaire de Lyon) gère le château de La Bachasse. Propriété de la SNCF depuis 1947, c'est une jolie bâtisse du XIXe siècle avec un parc de 8 hectares au cŠur de Sainte-Foy-Lès-Lyon :

Château de La Bachasse
Le Comité d'entreprise de la SNCF est également propriétaire du magnifique château du Vernay, à Challuy, au sud de Nevers, qui comprends terrains de tennis, piscines, parc privé et forêt :

Chateau-Plagny-Vernay-CE-SNCF


Dans le Nord, le Comité d'Entreprise d'EDF GDF à majorité CGT est propriétaire du château de Cappelle-en-Pévèle, dit aussi château du Béron. Piscine couverte chauffée et deux tennis. Riche propriétaire terrien et foncien :

Château de Cappelle-en-Pévèle - EDF
Château de Sainte-Croix de l'EDF, dans l'Ain :

Château de Sainte-Croix - EDF
Château d'Agecroft de l'EDF sur la Côte d'Azur :

Château d'Agecroft - EDF
Château de Blomard dans l'Allier, toujours au CE de l'EDF :

Château de Blomard - EDF
Château de Vaux à Argenton-sur-Creuse, également à EDF :

Château de Vaux - EDF
La CGT possède le très beau château de Courcelle-sur-Yvette, dans l'Essonne :

château de Courcelle - CGT
Château de Bierville à Boissy-la-Rivière, non loin d'Etampes CFDT :

Chateau de Bierville - CFDT
Reproduction autorisée : © Jean-Patrick Grumberg pour http://www.dreuz.info/
http://www.journaldunet.com/economie/magazine/chateaux-des-ce-et-syndicats/

61 Réponses à Cécile Duflot, pour les sans abris, réquisitionnez ces 14 châteaux « quasi vides » des syndicats
1.
Je vous remercie de votre travail d'investigation que Médiaart n'arrive pas à faire .Votre boulot éclaire les citoyens
Vous avez oublie le château de BREGANCON et aussi La Villa d?été a MOUGIN de Mme ROYAL et Mr HOLLAND qui doit être fermée hors saison!!!!!!
Réponse de le 03/01/2013 à 13:23 :
JE suggère aussi les locaux de la COCOE dans lesquels on peut bien s'amuser par ailleurs.
Pat Pat est un syndicaliste formidable : il est prêt à donner sa chemise à autrui. Merci pour cette belle générosité chrétienne.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:34 :
Pourquoi pas plutôt les châteaux et résidences des riches qui n'accueillent à l'année qu'une seule famille dans un vaste espace ? Ce serait plus efficace : il y en a beaucoup plus que les "chateaux" des syndicats !
Réponse de le 03/01/2013 à 13:51 :
Trop long, pas intéressant.
Réponse de le 03/01/2013 à 14:03 :
Donnez des noms, j'aime beaucoup la notion de "riches" avec les châteaux et tout et tout, comme à la révolution... Pour ce qui est des chateaux des syndicats il s'agit le plus souvent de résidences de vacances comme pour les CE, donc tant qu'à faire autant réquisitionner les hôtels...
Réponse de le 03/01/2013 à 15:27 :
Pour l exemple non?
Réponse de le 03/01/2013 à 15:57 :
pat pat est un leurre utilisé pour détourner l'attention vers les syndicats. C'est une lapalissade que de dire que les richesses ne sont pas à trouver chez les syndicats mais chez les riches ! Taxons donc plutôt les résidences secondaires des riches
Réponse de le 03/01/2013 à 17:55 :
tous les châteaux appartenant aux CE et aux syndicats doivent êtres non pas réquisitionnés, mais saisis, car ces demeures ont été financées avec de l'argent public détourné, il s'agit dans ce cas précis, d'un vol de fonds public!.
a écrit le 03/01/2013 à 13:04 :
Quel plaisir de voir ces pleureuses, pleurnicher ! vendez tant qu'il est encore temps... Ces papys boomers sont vraiment la plaie de ce pays...
Lachez rien Mme Duflot, L'économie entière de ce pays est paralysée par l'immobilier.


Réponse de le 03/01/2013 à 14:06 :
J'aimerais beaucoup lire votre démonstration économique sur la politique de Duflot et la baisse des prix, car comme je suis sans doute peu intelligent je ne comprends pas comment ça fonctionne. Pour moi quand on augmente la demande les prix montes, et je ne suis ni papy boomer, ni classe moyenne, ni propriétaire....
Réponse de le 03/01/2013 à 16:04 :
Supprimer des subventions et aids à l'immobilier diminue le flux d'argent vers l'immobilier donc fait baisser les prix (ou évite de les faire monter artificiellement).
Réponse de le 03/01/2013 à 21:30 :
Simplet vous airait beaucoup mieux je crois ! Il y a certes un impact des subventions (niches fiscales) sur les prix du neuf, ainsi que, peut-être, un léger impact du PTZ sur les prix de l'ancien il y a deux ans ou trois, mais vous oubliez un levier essentiel qui a permis la hausse des prix : ce sont les taux d'intérêt très bas. Tant que ces taux d'intérêt perdureront, les prix resteront élevés. Le jour où les taux d'intérêt remonteront, et s'ils remontent de façon très sensible, là il y aura un effet sur le financement des acquisitions, donc une demande en baisse, et si cet effet dure, des prix à la vente qui diminueront. Croire qu'une mesure ministérielle va faire baisser les prix, c'est de la pure ignorance (souvent véhiculée par des gauchistes qui pensent toujours que l'Etat règlera tous leurs problèmes !!)
a écrit le 03/01/2013 à 12:54 :
Ah, enfin une ministre du logement qui semble comprendre un peu quelque chose et penser aux particuliers et pas seulement au lobby immobilier et bancaire, la seule ministre qui semble comprendre quelque chose avec Benoit Apparu. Que les prix baissent et qu'on arrète tous ces dispositifs d'aide qui font flamber les prix au détriment des acheteurs tout en plombant dangereusement le budget de l'état, voilà ce qu'on attend !!!
Réponse de le 03/01/2013 à 13:12 :
Benoit Apparu a été ministre et n'a RIEN FAIT. il s'est contenté de flatter un électora de rentiers.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:36 :
pensez vous objectivement (mais ça je ne crois pas) que les mesures populistes de Duflot puissent un moment faire baisser les prix? démagogiques mesures prises par celle ci et qui ne changeront RIEN quant au prix de l'immobilier tant que les taux resteront bas et que les banques ne vous en déplaise accorderont des crédits. Je rappellerai que la loi TEPA favorisait par crédit d'impôt important l'acquisition immobilière, mais les résultats furent négligeables. Ce n'est pas en braquant stupidement en imposant les PV que Duflot fera céder le marché. Ah j'oubliais je suis un baissier acharné desprix immo et de droite donc pas sectaire ni intolérant ce qui semble être votre cas,par nature les droiteux sont ainsi. salutations.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:47 :
Il a supprimé le Scellier et autres subventions, ce n'est pas rien faire. Faire quelque chose, cela ne vaut pas forcément dire verser de l'argent aux lobbys.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:51 :
Benoit Apparu n'a jamais eu d'apprition divine, de surcroît il est aveugle de mauvaise foi àl 'insu de son plein gré ... DUFLOT peut se marier avec lui, ils feraient un beau couple blas blas sans courage et sans idées solides.
Réponse de le 03/01/2013 à 14:45 :
"et de droite donc pas sectaire ni intolérant" Et lucide aussi surement...

Décidément j'en apprends des choses aujourd'hui. Moi qui pensais naïvement qu'être de droite ne signifiait que "servir ses intérêts personnels et se foutre comme une guigne des autres" (1). Je découvre brutalement un monde qui me laisse perplexe de tant de naïveté et de ridicule.

Mais laissez tomber : je suis de gauche donc par nature aigri, cynique et puéril.



(1) c'est une caricature
Réponse de le 03/01/2013 à 14:48 :
Vous faites un gros oubli : le PTZ est considéré comme les banques comme de l'"apport personnel", ce qui les incite à préter.
a écrit le 03/01/2013 à 12:45 :
CQFD
Cécile Duflot après avoir longtemps cru que le japon était dans l'hémisphère sud croit maintenant qu'on rendra l'immobilier plus accessible en le rendant moins attrayant pour les investisseurs....

AH AH AH AH AH
Réponse de le 03/01/2013 à 12:55 :
Comprenez vous vraiment ce dont il s'agit ? Le PTZ n'a jamais été destiné aux investisseurs mais aux particulier primo accédants !!! Réfléchissez un peu avant de rire stupidement de votre propre bétise.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:16 :
Ah bon la réduction d'impot pour l'INVESTISSEMENT locatif concerne les primo-accédant? Vos larmes de joie ont du vous empêcher de lire le dernier paragraphe et de rire avec nous.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:50 :
@rourou : je lis l'article : titre : "Recentrer les dispositifs sur les ménages modestes". En quoi est-il question d'investissemtn locatif ??? Je ris bien, mais à cause de vous.
Réponse de le 03/01/2013 à 18:56 :
Oh comme c'est étonnant, il y a du texte en plus du titre, il y a même plusieurs paragraphes et le dernier dit: "A propos du dispositif fiscal "Duflot" PREVU POUR ENCOURAGER L'INVESTISSEMENT LOCATIF, la ministre indique qu'il "bénéficiera aux locataires car les loyers seront inférieurs de 20% au marché". Ce dispositif d'aide à l'investissement locatif prévoit une réduction d'impôt de 18% "sur le revenu pour l'acquisition ou la construction d'un logement neuf en zone tendue". En contrepartie, LE PROPRIETAIRE DEVRA METTRE SON BIEN EN LOCATION pendant neuf ans au minimum, à un loyer plafonné et inférieur au marché, et à des locataires sous plafonds de ressources, a indiqué le ministère du logement, en présentant ce dispositif qui est entré en vigueur le 1er janvier." . Est-ce que c'est plus clair maintenant ? Ou alors c'est un mystère et vos commentaires apparaissent sur un article qui n'est pas celui que je lis (et qu'a pu lire 'sr')
a écrit le 03/01/2013 à 12:44 :
Mme Duflot, on compte sur vous, soyez intransigeante. Il faut ramener les prix immobilier à leur juste valeur c'est à dire à environ 50% de leur valeur actuel. La France est l'un des derniers pays sinon le seul où la bulle immobilière n'a pas encore explosée, en raison pricinpalement du nano-président qui à coup d'aides fiscales a tout fait pour la maintenir
a écrit le 03/01/2013 à 12:42 :
Visiblement elle n'a rien compris au fonctionnement du marché, tout comme sa consoeur vallaud-belkacem qui veut interdire la prostitution. A croire qu'elles viennent de sortir de l'oeuf. Nous sommes vraiment dirigés par des incompétents.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:57 :
Peut-être vous pourriez donner au moins un argument, une explication, car c'est vous qu'on ne comprend pas, vous ne faites que critiquer sans aucune justification, votre commentaire est donc incompréhensible et sans aucun intérêt.
Réponse de le 03/01/2013 à 14:08 :
A moins qu'i n'et lu ceux précédents lui?
Réponse de le 03/01/2013 à 16:08 :
Bebecar je ne vous comprends pas; cet amoncellement de fautes de frappe et d'orthographe rend votre prose inintelligible.
a écrit le 03/01/2013 à 12:19 :
Vas y Cecile , fais baisser les prix, cela diminuera mon ISF . Ras le bol de voir mes impots augmenter à cause des Bobos (souvent de gauche ) qui achètent à n'importe quel prix dans Paris.
Merci d'avance....
a écrit le 03/01/2013 à 12:17 :
Bravo madame duflot, j'espère que vous tiendrez bon la barre contre le flot de petits spéculateurs immobilier qui va crier au scandale.

L'immobilier c'est devenu la martingale du bof. Les Ai et notaires à force de propagande ont réussi à implanter l'idée que c'était un placement plus sûr que la bourse en faisant oublier la dégringolade des prix des années 90. Hors le placement sans risque n'existe pas.

Vivement que les prix tombent et que les gens mettent un peu d'argent dans des valeurs qui peuvent faire monter la france. L'Allemagne investi dans ses usines et sa recherche et nous dans les veilles pierres, cherchez l'erreur.. On va au devant d'une immense catastrophe pour notre pays si ça ne cesse pas. On est de moins en moins compétitif car il faut payer les gens trop cher car eux doivent payer un logement trop cher !!

Réponse de le 03/01/2013 à 12:59 :
A Berlin, un 65 m2 dans le quartier le plus chic, OrianenburgStrasse, se loue 700 euros alors qu'on n'a que 18m2 pour le même prix à Paris ! Pourtant l'Allemagne se porte beaucoup mieux que la France !!!
Réponse de le 03/01/2013 à 13:14 :
L'erreur vient justement des personnes comme duflot pour qui l?interventionnisme de l'Etat est la réponse à tout alors que depuis 40 ans on voit systématiquement que cet interventionnisme est une entrave au développement économique car il ne sert qu'à alimenter la pompe à taxes. Quel neuneu va croire dans les fariboles de duflot sur les réductions d?impôt? On sait très bien que tout avantage fiscal est systématiquement contrebalancé par des taxes prises ailleurs, toujours pour alimenter le dinosaure étatique incapable de se mettre au régime. Ca fait des lustres que le régime fiscal est adapté au jour le jour pour nourrir le brontosaure, le secteur encouragé un jour se transforme le lendemain en piège fiscal pour tondre les naifs qui y ont cru. C'est pourtant pas difficile à comprendre: plus de dette = plus de taxe, et les taxes finissent toujours par être payées par ceux qui ne peuvent pas en faire porter le poids à d'autres maillons économiques. A la fin c'est vous qui payez d'une manière ou d'une autre (loyer plus cher, nourriture plus chère, transport plus cher, salaire bloqué, etc). Tout est fait pour qu'il ne soit surtout pas intéressant d'investir en quoi que ce soit qui génère une vraie activité économique et en plus vous devenez un sale patron profiteur mis au banc de la société. Après le partage des richesses, comme il n'y a plus de richesses, on en arrive au partage de la pauvreté et tout le monde va être bien servi, nos gouvernements successifs s'y sont employés avec constance et détermination.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:53 :
Encore une fois vous vous trompez : l'article dit que Duflot considère que l'interventionnisme du type Scellier, PTZ a été mauvais car il a trop fait monter artificiellement les prix; relisez cet article.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:54 :
MERCI POUR CE COMMENTAIRE QUI EST LE MEILLEUR RESUME DE LA POLITIQUE FRANCAISE. IL DEVRAIT ETRE LU PAR TOUS
a écrit le 03/01/2013 à 12:12 :
Mme la ministre ne pourra pas faire baisser les loyers sans un choc de l'offre qui ne peut venir que d'investisseurs privés (l'état n'a plus les moyens d'assurer la construction de dizaines de milliers de logements sociaux). En ne mettant pas en place des avantages susceptibles d'attirer de façon efficace ces mêmes investisseurs, son plan est voué à l'échec. Bon sang, mais comment peut-on confier des responsabilités aussi importantes à une personne qui ne maîtrise même pas les bases du système?
Réponse de le 03/01/2013 à 12:49 :
Les avantages, ils les ont eu les investisseurs, sous Sarko...Et pour quel résultat ? Prix trop hauts, tensions locatives exacerbées, logements vacants construits dans des zones où il n'y avait pas de besoin...Mme la Ministre, au moins, a une mémoire qui remonte au delà d'un an !
Réponse de le 03/01/2013 à 13:02 :
Parfaitement. Les 40 milliards d'aide, de Scellier, de PTZ etc ont été un échec total : un coût énorme pour un résulta zéro, et même pire : une augmentation artificielle des prix, comme l'a enfin compris un ministre du logement. Peut-être parce que le nouveau gouvernement n'est pas un copain de Bouygues ?
Réponse de le 03/01/2013 à 13:38 :
et que son electora n'est pas constitué de papy boomers rentiers !
Réponse de le 03/01/2013 à 14:01 :
Vous oubliez tous une chose : ces mesures concernent des investisseurs et doivent permettre le logement de population en difficultés donc dans des zones peu attractives. Vous comme moi, pour inversir dans un bien immobilier vous voudrez vous assurer de sa possible revente pour ne pas tout y perdre. Or dans les zones concernées personne n'y mettra un ROND et vous les premiers, soyez honnêtes ! C'est du vent .... des discours qui sont beaux et idéalistes sur le papier mais dont l'exécution ne se fera jamais.
Réponse de le 03/01/2013 à 14:14 :
"Peut-être parce que le nouveau gouvernement n'est pas un copain de Bouygues"
Vous croyez sincèrement que ce gouvernement recherche la baisse des prix? L'immobilier représente plus d'un million d'emplois, ce système c'est juste de nouvelles subventions au secteur qui favorise de toutes les façons les constructeurs, pour information le sellier fonctionnait sur le même principe.
Réponse de le 03/01/2013 à 16:11 :
@bebecar : Subventionner excessivement le marché immobilier peut certes maintenir arfificiellement un niveau d'activité à court terme, mais cela peut avoir des conséquences dramatiques à long terme : voir la crise des subprimes aux USA, et la crise Espagnole, extrèmement sévère. Votre argument ne tient donc pas; l'état ne doit pas soutenir artificiellement ce secteur.
a écrit le 03/01/2013 à 12:04 :
Avec les mesures BBC, le coût de la construction va augmenter d"environ 20%.
Il faudrait de vraies messures propres à faire baisser les prix - ce qyui exist ne suffit pas - plus n'esty pas payable.
Annoncer des baisses de loyers, à l'effet de réduire les mises en construction. Bravo.

Cordialement,

giantpanda
Réponse de le 03/01/2013 à 13:02 :
Toutes les aides du passé n'ont servi à rien. Arrétons ces mesures stupides d'aide à l'immobilier, chères et inutiles.
a écrit le 03/01/2013 à 11:56 :
Avec l'augmentation des taxes foncières ne vous attendez pas à ce que votre actif immobilier prenne de la valeur.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:03 :
Les prix sont trop haut, les français ne peuvent plus se loger, il faut donc faire baisser les prix pour que le logement ne soit plus un aussi gros problème. On attend la baisse des prix.
Réponse de le 03/01/2013 à 14:05 :
Réponse à Tant mieux!!!
Vous avez raison mais la richesse qui fout le camp et les dépenses contraintes(impôts fonciers)incontrôlées c'est aussi un gros problème.
a écrit le 03/01/2013 à 11:45 :
Cette "personne"... car cette dame c'est vraiment personne !! sait-elle ce qu'est un marché et comment il fonctionne ? Une réponse sûre.....un marché ne répond pas aux gesticulations et injonctions d'une incompétente.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:25 :
Pour apprendre ce qu'est un marché, elle a peut-être pris des cours de recyclage chez M. Montebourg.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:55 :
Vous trouvez le résultat des années Sarko meilleures ? Parce que c'est ça qu'elle est en train de gérer...Des prix et des loyers trop hauts car intégrant les aides à la demande, et tout un lot de citoyens moyens ne comprenant pas que les subventions étatiques soient détournées de leur poche au profit du plus grand nombre...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:05 :
Un marché, c'est quelque chose qui fonctionne avec l'offre et la demande, sans aide, sans PTZ, sans Scellier, sans APL, c'est cela que vous voulez dire ? Alors oui, dans ce cas Duflot comprend mieux ce qu'est un marché que Sarko et son gouvernement.
a écrit le 03/01/2013 à 11:43 :
cette déclaration empreinte d'idéologie est à pleurer; oui le Scellier a sans doute contribué à entretenir 1 hausse des prixde l'immobilier mais les "ventes Scellier" ont représenté + de 60% des ventes de logements neufs ces dernières années avec entre autres des conséquences positives sur l'emploi dans ce secteur et des rentrées fiscales non négligeables pour l'Etat
Croire qu'en devant louer à 1 prix inférieur de 20% du marché et à des gens aux revenus moyens/faibles les acheteurs vont se précipiter celà relève de l'incompétence voire de l'imposture; d'autant que les acheteurs seront lourdement taxés en cas de revente
dans le même temps on proroge en les améliorant des dispositifs DOM/TOM qui sont le plus souvent des arnaques et aboutissent 8 fois sur 10 à des redressements fiscaux
ce gouvernement est à l'Ouest et nous avons encore pour 4 ans !!
Réponse de le 03/01/2013 à 12:57 :
Si l'enseignement de l'économie n'était pas au niveau de celui des langues en France (c'est à dire déplorable), vous sauriez que maintenir artificiellement un marché comme l'a fait Sarko n'est qu'une façon d'agrandir le fossé qui sera de toute façon à franchir...Notre économie ne peut plus supporter un tel niveau de prix.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:07 :
A vous entendre, on croirait que vous êtes en faveur des subprimes et des mesures pro immobilier de l'espagne.. .mesures qui ont abouti à une catastrophe majeure pour ces deux pays et par la suite pour le reste du monde.
a écrit le 03/01/2013 à 11:42 :
La réalité c'est que le "Duflot" va être un désastre. Tous les échos provenant d'investisseurs patentés sont négatifs. Mais oui Mme Duflot vous prenez toutes vos décisions à l'emporte pièce. La preuve, déjà vous avez le record de France du "retoquage". On peut vous faire confiance pour foncer tête baissée. Vite un professionnel pour gérer ce ministère....
Réponse de le 03/01/2013 à 13:08 :
Le but est justement d'éviter des bulles aussi catastrophiques que celles des subprimes et celle d'Espagne, bulles horribles à fuir à tout prix.
a écrit le 03/01/2013 à 11:38 :
cette personne , encore jeune , aurait peut être eu sa place dans l'ex URSS sous réserve d'avoir tout de même une compétence . L'état n'a pas a fixer le prix des logements ou des loyers , il devrait plutôt s'intéresser à la spéculation sur le prix des terrains car là , c'est un véritable scandale. Le prix de construction d'une villa vaux moins cher que le prix du terrain où il n'y a aucune valeur ajoutée.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:10 :
Vous affirmez quelque chose de totalement erroné ! La moyenne des terrain s à batir est de 75 000 e en france et le prix d une construction autours de 1300e/m2 soit 130 000e pour une maison de 100m2.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:10 :
Sauf que le terrain ne subit pas l'usure ou l'obsolescence et qu'il est, à priori, a propriété illimitée dans le temps...
Réponse de le 03/01/2013 à 12:19 :
Rassurez-vous, l'état ne fixera pas les prix. Le gouvernement se rend enfin compte qu'après avoir passé 10 ans à injecter des milliards en aides (PTZ dans l'ancien, APL...) et réduction d'impôts (Déduction des intérêts sous sarko, Scellier...), la situation est in fine pire qu'avant! À quoi ça sert de continuer d'alimenter un puits sans fond? À rien!
Donc on va mettre l'argent là où on en a besoin en immo, c'est à dire la production (via construction ou réhabilitation) de nouveaux logement. Le reste du marché va devoir faire sans et c'est tant mieux. Le PTZ dans l'ancien n'a jamais augmenté l'offre déjà bien maigre mais par contre a artificiellement solvabilisé la demande qui s'est endetté les yeux fermés.
Pour les terrains, attendons l'inversement de la fiscalité sur les temps de détention pour voir...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:10 :
Parfaitement !!! Le plus soviétique, c'était Sarko qui prenait des mesures anti marché de type Scellier, PTZ, etc qui manipulaient le marché plutôt que de laisser faire l'offre et la demande !!! Supprimons ces mesures d'aide trop couteuses et pro lobby immo !!!
a écrit le 03/01/2013 à 11:38 :
C'est qui est pénible avec la classe moyenne c'est qu'elle veut que leur résidence principale prenne toujours plus de valeur mais dès qu'il faut loger les enfants pour les études, puis assurer l'achat du premier logement, on râle car l'immobilier est devenu trop cher. N'est pas riche qui veut, il faut mériter.
a écrit le 03/01/2013 à 11:38 :
Trop de règlementation dans ce secteur, ce qui renchérit le coût de la construction.
N.B: Le gouvernement prévoit aussi que les PLU soient intégrés dans l'intercommunalité. Un échelon supplémentaire et donc des délais et des coûts supplémentaires.
a écrit le 03/01/2013 à 11:30 :
Ca commence à être agaçant, cette manie des politiques de s'attribuer le succès des mouvements de marchés : si la France emprunte à des taux bas, ce serait grâce à M. Moscovici, si les entreprises ne délocalisent pas toutes, ce serait grâce à M. Montebourg, et maintennant si le marché immobilier baisse, ce serait grâce à Mme Duflot. Non messieurs et mesdames les politiques, les acteurs économiques n'attendent pas vos déclarations pour prendre des décisions.
Sur ce point de l'immobilier, le déglonflage de la bulle n'a rien à voir avec Mme Duflot. La seule contribution du gouvernement actuel est la politique (involontaire ?) d'incitation à l'exil des riches, qui va mécaniquement faire baisser le prix de l'immobilier dans les beaux quartiers. Mais faut-il s'en réjouir ?
Réponse de le 03/01/2013 à 14:05 :
Regardez les chiffres de l'INSEE et vous verrez que les beaux quartiers n'ont pas attendu ce gouvernement pour se vider. Le phénomène était même plus fort pendant ces 10 dernières années (malgré le Bouclier fiscal) donc merci d?arrêter d?écrire des contre vérités.
a écrit le 03/01/2013 à 11:28 :
Faire baisser les prix immobilier, mais elle rêve elle ne doit pas connaître les lois de marché. Il faut qu'elle redescende sur terre la petite dame. La Franc en(est pas L'EELV
Réponse de le 03/01/2013 à 13:12 :
Supprimer des aides fait baisser les prix; connaissez vous un minimum l'économie vous même mon "petit monsieur" réveur ???
a écrit le 03/01/2013 à 11:26 :
Aucun intérêt mieux vaut placer son argent ailleurs sans les inconvénients d'un locataire
a écrit le 03/01/2013 à 11:26 :
CECIIIIIIIIIIIIIIILE ...... Réquisitionne donc les DIZAINES (voire la CENTAINE) de chateaux des syndicats et autres C.E !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 03/01/2013 à 12:05 :
Sans doute que Duflot n'est pas au courant des biens immobiliers que possèdent syndicats et CE?.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:28 :
@Petit Entrepreneur et le logement de M.Chevènement dans le 5ème!
Réponse de le 03/01/2013 à 13:13 :
Quel rapport ??? Vous croyez que 10 ou 20 bâtiments ont une influence sur la marché ? AH ah ah !!!!
a écrit le 03/01/2013 à 11:25 :
des locataires sous plafond de ressource donc peu fiables: cecile duflot donne-t-elle sa garantie en cas d'impayé? Sinon pour quelqu'un à fort revenu il s'agit d'une nouvelle niche fiscale assez forte(18%) et innatendue de la part d'une "verte"
a écrit le 03/01/2013 à 11:24 :
J'ai fait quelques simulations avec le dispositif Duflot. Les pertes cumulées sur la durée de location plus l'imposition sur le revenue d'une éventuelle plus-value en cas de revente donne une rentabilité très largement négative. Encore un dispositif issu du jus de cerveau d'énarques.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:03 :
J ai compris aussi ... c est effectivement un dispositif patriote
Réponse de le 03/01/2013 à 12:03 :
Ce que je ne comprends pas, c'est que les investisseurs achètent de l'immobilier, mais se détournent complètement de l'investissement industriel!.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:07 :
Pas d'accord pour s'en prendre aux énarques. Contrairement à ce qu'on pense ils sont nombreux à êtres très compétents maintenant ils ne font qu'obéir aux gouvernements qui se succèdent...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:15 :
Oui; Sarko a pris tout un tas de gens peu diplomés dans son gouvernement, sans doute par complexe d'infériorité de quelqu'un qui a doublé sa 6e, et on a vu le résultat : un paquet de ministres incompétents, bien pire que les énarques !!!
Réponse de le 03/01/2013 à 13:19 :
Tous les dispositifs mis en place par les différents gouvernements depuis 20 ans sont responsables de la forte hausse des prix de l'immobilier. Comme il faut réduire les dépenses il suffit de supprimer tous ces dispositifs inutiles.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:24 :
Si les énarques étaient compétents franchement ça se saurait et on ne serait pas dans une telle m...e !
Réponse de le 03/01/2013 à 14:19 :
Je vais vous faire un parallèle, les systèmes informatiques des boîtes sont pourris pourtant les informaticiens sont compétents, sauf que les décisions sont prises par leurs chefs qui n'y connaissent rien. Si vous e me croyez pas lisez les rapports de la cours des comptes ou de l'IGF écris par des énarques et vous verrez que les solutions qu'ils proposent sont rarement appliquées.
Réponse de le 03/01/2013 à 18:09 :
Les énarques sont des personnages avec des têtes bien pleines, rarement avec des têtes bien faites!, personnellement, je préfère une personne non diplômée mais compétente pouvant apporter des résultats positifs, qu'un bon à rien qui a tout appris et qui ne sait rien faire!.
a écrit le 03/01/2013 à 11:15 :
C'est sûr, la dure vie de la classe moyenne qui achète 100k en 2002 et qui revend 240k aujourd'hui va être obligée de baisser de 20% le prix de vente.
J'en dors plus de la nuit...
a écrit le 03/01/2013 à 11:14 :
les prix devraient effectivement s'ecrouler??? mais la construction aussi :-))))))))))
Réponse de le 03/01/2013 à 11:59 :
Mais alors que vont devenir nos travailleurs du bâtiment Turques et Polonais?.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:55 :
L'espagne est pleine de travailleurs qui demandent qu'à venir bosser ... Des maçons qui gagnaient jusqu'à 5000 euros / mois avant la crise chez eux.
a écrit le 03/01/2013 à 11:09 :
La seule solution RADiCALE pour mettre FIN aux désordres dans l'immobilier, c'est de taxer très lourdement tout l'immobilier VACANT... TOUT les locauxc vacants, à commencer par taxer très lourdement les résidences secondaires vacantes plus de 10 mois sur 12, les logements vacants, les bureaux vacants, les locaux commerciaux vacants, les batiments industriels en friches ... AINSI SOIT-IL mit un terme aux spéculations immobilières.
Réponse de le 03/01/2013 à 11:56 :
Vous voulez tuer le tourisme en plus?
Réponse de le 03/01/2013 à 12:10 :
meme si la dite résidence secondaire n'est pas dans une zone ou le logement est un gros probleme?
Réponse de le 03/01/2013 à 12:12 :

quel prose frisant l ignomenie !
Réponse de le 03/01/2013 à 12:13 :
Marre des taxes. Allez en Corée du nord, puisque l'ex URSS s'est effondrée
Réponse de le 03/01/2013 à 13:17 :
Taxons l'immobilier vacant, voire réquisitionnons le : si il est vacant, c'est que leurs propriétaire n'en ont pas besoin. Pour les résidences secondaires, c'est toutefois différent.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:47 :
Taxer les résidences secondaires est aussi pleinement justifié car dans les stations touristiques comem Chamonix Megeve Courchevel Meribel Val d'Isere Tignes etc les travailleurs abusés par les aptrons fric fric sont soit logés dans des camions à bestiaux sur des parkings dans des anciennes carrières, soit ils sont obligés de faire des 10zaines de kms en montagne matin et soir et alors il "mangent" leurs maigrichons salaires en frais de voitures par ailleurs vites usées ... ca fera baisser les loyers aussi pour que ces salariés puissent vivre un minimum dignement !!! et les propriétéires de résidences secondaires sont toujours de vrais nantis, papy mamy boomers, financiers dans l'âme sans état d'âme ...
a écrit le 03/01/2013 à 11:09 :
Il est curieux de voir un ministre venant d'un parti écologique, vouloir bétonner la france entière, par la reprise des terrains de l'état,.. ..A ne rien comprendre !! A moins que l'écologie n'est été qu'une excuse.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:05 :
Ce qui m'étonne le plus c'est que pas un journaliste ne relève les aberrations du discours, voir ne ressorte ses saillis sur l'inviabilité de tout le Pacifique après Fukushima..
Réponse de le 03/01/2013 à 13:19 :
Quel rapport avec Fukushima ? Et sailli n'existe pas dans le dico; faudrait-il de plus vous ressortir toutes vos fautes d'orthographes passées de vos 20 dernières années ?
Réponse de le 03/01/2013 à 14:20 :
Merci de votre correction...
a écrit le 03/01/2013 à 11:08 :
Donc, nous avons un ministre qui, grâce à sa baguette magique fait baisser les loyers... Vous construisez, je vous aide à construire... Et vous êtes scotchés pendant 9 ans avec des locataires dont la situation fait que le plus souvent ils ne paient pas...
Bon courage...
Bien sûr on peut penser que les dits locataires avec faible revenu sont des super payeurs... Ou sont sponsorisés par l'état... Soit nos impôts. Bref et en conclusion : vous construisez et vous louez moins chers et vous payez un impôt (APL) pour loger des locataires qui paient leur loyer grâce à l'APL.... Bienvenu dans le meilleur des mondes économique.
a écrit le 03/01/2013 à 11:07 :

un coup de baguette magique et le vert devient rose
Réponse de le 03/01/2013 à 13:14 :
un coup de braguette magique et la verte devient rose...
a écrit le 03/01/2013 à 11:04 :
Pas besoin d'un détonateur Duflot, la bulle immobilière implosera d'elle même lorsque toutes les conditions seront réunies!.
Et c'est en bonne voie pour que nous recevions l'immobilier en pleine figure.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:20 :
Mais il faut au moins arréter de gonfler la dite bulle artificiellement avec le Scellier, le PTZ, et les 40 milliards d'aide au logement.
a écrit le 03/01/2013 à 11:00 :
l'immobilier première cause d'une guerre generationnelle.
a écrit le 03/01/2013 à 10:57 :
il peut évidemment y avoir consensus sur les effets négatifs des bulles immobilières (l'argent des français est plus efficace placé dans le financement de l'économie, que stocké dans de la pierre, et des prix immobiliers élevés rendent les français scotchés à leurs résidences, ce qui va à l'encontre de la flexibilité du travail). Toute aide d'état visant à rendre l'immobilier plus cher est ainsi de l'argent bien mal placé. Ceci dit, les Ministres en charge du dossier feraient bien d'être un peu moins interventionistes, car ils sont inefficaces. Ministre du Logement est au mieux un travail à mi-temps..
Réponse de le 03/01/2013 à 13:21 :
Vos propos se contredisent. Duflot cherche justement à limiter ces aides, ce que vous souhaitez, non ?
a écrit le 03/01/2013 à 10:48 :
Les verts ..des citadins ? Je n arrive pas comprendre la démarche des verts : une récente étude montre que les français aspirent à vivre dans les communes de 5000 hab . Si l on excepte Paris et la RP il n y a pas ou peu de problème de logements en france et les prix ont baissés car le foncier a baissé . Quand une vraie décentralisation à commencer par nos administrations ? La france est un des pays d europe à faible densité : Il faut arrêter de dire qu il manque du foncier en france et surtout tout ramener à la la RP. Je remarque que le dispositif duflot exclue presque toute la province en favorisant les zones tendues donc encore la RP
Réponse de le 03/01/2013 à 12:03 :
Il n'y a rien d'écologique à multiplier les résidences individuelles et l'étalement urbain ne vous en déplaise l'écologie c'est de vivre dans un immeuble de 100 étages au sein d'une mégalopole ce qui réduit d'autant les transports et les coûts de chauffage et de viabilisation. Mais ne vous en faites pas le but de madame duflot, en rendant constructible les terrains protégés par les communes, rejoint vos dires.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:22 :
Parce que vous croyez les "études" - dont vous ne donnez même pas la référence ??? Et pourquoi les prix parisiens etc seraient si élevés alors ??? Pourquoi les villages se vident dans ce cas ???
Réponse de le 03/01/2013 à 14:22 :
Hum... Je ne sais pas il n'y a pas beaucoup d'entreprises dans les villes de moins de 5000 âmes et dans les villages de campagne?
a écrit le 03/01/2013 à 10:39 :
Super mesure...
Donc la classe moyenne qui s'est endettée pour acheter son appartement ou sa maison va se retrouver coincé, avec des prêts à rembourser et voyant son épargne fondre comme neige au soleil...
Commencons déjà par libérer les appartements de fonction, les m2 de ministère inutiles en réduisant le nombre de fonctionnaires...cela fera double économie...
Ceci dit, cela ne changera pas les prix de Paris...qui sert de coffre-fort aux étrangers qui ont profité de la libéralisation dans leur pays et viennent mettre leurs économies à l'abri du droit français...
Réponse de le 03/01/2013 à 11:22 :
"Paris...qui sert de coffre-fort aux étrangers qui ont profité de la libéralisation dans leur pays et viennent mettre leurs économies à l'abri du droit français... " Ah, ouais!? Depardieu vient d'obtenir son nouveau passeport : russe!

Réponse de le 03/01/2013 à 11:34 :
Merci Stéphane, c'est grâce à des gens comme vous que j'ai pu réaliser des belles plus values sur ?, J'ai réalisé en total plus de 700 k ? de bénéfices en à peine 15 ans avec des pavillons de banlieues. Dommage que vous vous êtes endetté trop tard. Moi c'est ok.
Réponse de le 03/01/2013 à 11:34 :
Vous a t-on obligé à acheter?
Vous pensiez faire une pv en achetant un bien à 250 000? pour le revendre combien? 350 000?
L'immo c'est comme la bourse, celà monte, mais celà baisse aussi.
Fallait pas écouter les médias et les pros de l'immos.
Réponse de le 03/01/2013 à 12:53 :
Une question Stéphane : vous ne vous seriez pas fait pigeonner par Sarko et sa "France de propriétaires" ?

Réponse de le 03/01/2013 à 13:25 :
Visiblement vous avez été un pigeon des banques et des promoteurs qui vous ont refourgué un logement deux fois plus cher que 10 ans plus tôt en vous faisant croire que c'est un placement sûr et que de plus vous allez faire une plus value !!! C'est du baratin marketing mensonger. Avez vous vu les -33% aux USA? les -50% en Irlande, les -35% en Espagne ? Les -50% à Dubai ?
Réponse de le 03/01/2013 à 14:26 :
Et bien en attendant que vos prophéties se réalisent, Stéphane est semble t'il toujours en PV latente... et possède un toit!!!
a écrit le 03/01/2013 à 10:38 :
Dans tous les pays démocratiques le marché de l'immobilier répond à la loi de l'offre et de la demande, si c'est l'état qui veut fixer les prix de marché on se trouve alors dans une économie dirigée comme le socialisme russe d'antan. Si c'est cela que veulent les français...des gouvernants qui n'y connaissent rien et qui veulent tout réguler.....
Réponse de le 03/01/2013 à 11:17 :
Ben oui. C'est exactement ce qu'elle dit la mère duflot.
Pourquoi donc la France subventionnerait-elle donc le secteur de l'immo, quel intéret??
Ce serait deu communisme comme vous le faites remarquer. Nénamoins, depuis 10ans, la droite puis sarko l'ont fait à coup de milliards, d'aides robien, borloo scellier, ptz ptz+ exonération des pvs ect ect ect. L'ump serait elle communiste?
Si pas d'aides, qu'est ce qui va soutenir les prix hauts de l'immo? Le Saint Esprit?
Réponse de le 03/01/2013 à 11:30 :
Et il a fait quoi Sarko avec le PTZ, le Scellier, etc... ? C'est la même chose ! Sauf que cela ne profite pas aux mêmes...Est ce cela qui vous dérange ?
a écrit le 03/01/2013 à 10:28 :
en politique cela rime avec "piege à ..."
a écrit le 03/01/2013 à 10:27 :
Depuis qd un ministre fait baisser les prix...On est dans la politique larmoyante quel est le bon niveau de prix pour une ville comme Paris celui de Londres, Madrid, Chateauroux ?
Réponse de le 03/01/2013 à 13:28 :
Jsumtent l'idé est d'arréter de manipuler les prix, gonflés artificiellement, comme le dit notre ministre d'ailleurs, par des PTZ, Scellier etc. Stoppons cette manipulation des prix larmoyante, comme vous dites !!!
a écrit le 03/01/2013 à 10:10 :
Exactement!!!
a écrit le 03/01/2013 à 10:03 :
Vous pensez qu'augmenter le pouvoir d'achat faire efficacement l'acquisition d'immobilier? Au contraire, augmenter le pouvoir d'achat rend une haute inflation et donc la bulle d'immobilier ne serait jamais explosée!!!
Réponse de le 03/01/2013 à 11:03 :
Effectivement d'accord sur le pouvoir d'achat, c'est la bulle qu'il faut crever et mettre en adéquation les loyers en rapport.
a écrit le 03/01/2013 à 9:55 :
Déjà vous etes riche d'avoir acheter une maison. Si le prix d'immobilier reduit prochainement, ce n'est pas la faute du gouvernement, au contraire, ce serait une réussite. Vous seriez victime d'une bulle d'immobilier créé précédemment par l'un ou l'autre... Nous, beaucoup de gens, surtout les jeunes actifs <35 ans ne peuvent plus accéder à un achat mtn, surtout en IDF. Regardons les autres pays en Europe, et vous verrez! L'objectif de Mme Duflot est bon, faut l'encourager!!!
Réponse de le 03/01/2013 à 13:29 :
Parfaitement ! Stoppons ces aides inflationnistes et trop couteuses !!!
a écrit le 03/01/2013 à 9:49 :
Mme Duflot dit généralement beaucoup de bêtises, mais c'est la première fois qu'un ministre du logement à l'air de comprendre que pour aider les gens à se loger, il faut construire des logements plutôt que de donner de l'argent aux acheteurs, ce qui a pour unique effect de pousser les prix à la hausse. C'est un peu simpliste, mais la seule solution au problème du logement est d'en construire...mais cela implique de revoir le code de l'urbanisme et les recours abusifs qu'il permet, et le remettre en question le pouvoir des maires, qui sont nombreux à empêcher de nouvelles constructions dans leurs communes.
Réponse de le 03/01/2013 à 11:13 :
EXCACT !
Réponse de le 03/01/2013 à 11:55 :
+1
Réponse de le 03/01/2013 à 12:00 :
Bonne idée je trouve aussi qu'il y a beaucoup trop de natures, n'oublions pas de raser le reste des forêts pour augmenter les surfaces cultivables...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:30 :
C'est la deuxième, il y a eu Benoit Apparu, aussi, celui qui a voulu stopper le Scellier et augmenter les droits à la construction, mais deux ministres de ce type d'affilée, c'est bon signe, même si Duflot aurait dû ne pas faire le.. Duflot, trop avantageux.
a écrit le 03/01/2013 à 9:34 :
Allez, on casse tout en supprimant toutes les aides du genre loi Dufflot, et on réoriente l'ensemble des incitations fiscales vers les primo accédants. Mais cela nécessite en premier lieu la réforme de la fiscalité locale. Sur les offres d'achats, le montant des impôts commencent à être indiqué, est-ce un signe d'une nécessaire réforme de ces impôts locaux qui eux aussi s'envolent jusqu'au ciel.
a écrit le 03/01/2013 à 9:27 :
Vous connaissez beaucoup de Français assez crétin pour investir dans de l'immobilier neuf construit en ""zone tendue "" afin de le louer 20 pour cent en dessous du marché à des locataires sous plafonds de ressources ?? La réduction d'impots etant déja intégrée dans le prix de vente il n'y a que de gros ennuis à la clé !!! Merci Duflot !! En voila une bonne idée de gauche !!!
Réponse de le 03/01/2013 à 10:19 :
... vous voyez le mal partout !
Il faut commencer à penser comme un bisounours pour comprendre cette mesure, si vous êtes trop terre à terre ça ne peut pas fonctionner ! :)
Le coté le lus "génial" de cette mesure, c'est que si ça marche (soyons fou et donnons lui du crédit), l'acheteur qui mettra le bien en location perdra de l'argent à la revente puisqu'il aura fait baisser le prix de l'immobilier dans le coin.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:31 :
courage pour vendre en "zone tendu" un appartement occupé à -20% et pas forcément par de bons payeurs soigneux...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:32 :
Il y a eu beaucoup de crétins pour acheter du Scellier dans des zones à faible demande... Au point qu'il a fallu créer un système de zones.
a écrit le 03/01/2013 à 9:22 :
la réalité c'est que Mme Duflot a déjà reussi : on assiste depuis l'arrivée de ce nouveau gouvernement avec les Kmers verts à l'effondrement du marché immobilier (baisse du nombre des ventes) et les programmes neufs sont mis sous le boisseau. Le Duflot, après étude ,n'est pas interessant (rentre dans le plafond des niches fiscales, loyers plafonnés). Cet effondrement du marché immobilier est une véritable réussite : Bravo Mme Duflot vous participez dignement à la réussite de ce gouvernement.
Réponse de le 03/01/2013 à 11:32 :
Et c'était quoi la réalité du marché avant l'arrivée de Duflot ? Si, si, le marché immo existait AVANT la gauche, et mon bon monsieur, la réalité était marché tendu, prix trop hauts et subventions grasses de l'état et de Sarko aux intermédiaires ! C'est marrant tous ces gens qui râlent dés que le fric de l'état n'arrive plus dans leurs poches !
Réponse de le 03/01/2013 à 11:50 :
Ce qui ne va pas, c'est qu'elle dit en même temps avoir besoin de relancer la construction. Apparemment, elle croit à la génération spontanée de logements ...
Réponse de le 03/01/2013 à 12:59 :
"Cet effondrement du marché immobilier est une véritable réussite"

Tout à fait. J'espère bien que ça va continuer afin qu'éclate complètement la bulle immobilière entretenue pendant 5 ans par le gouvernement Sarkozy à coup de scandaleuses aides d'états
a écrit le 03/01/2013 à 9:18 :
Merci pour les personnes de la classe moyenne qui se sont endettées (pour ma part encore 21 ans à payer) pour acheter un logement et qui seront ravies de voir la valeur de leur bien diminuer! Si Mme Duflot est entendue je devrais plus à ma banque que ne vaudra ma maison. Je me rassure quand je serai vraiment devenu pauvre à force de payer les impots, taxes et re-taxes je passerai sous les plafonds pour les allocations familiales, RSA, forfait social... et le gouvernement commencera à penser à moi.
Réponse de le 03/01/2013 à 9:31 :
Il serait de bon ton de ne pas acheter au plus haut et de se renseigner avant de mettre 25 années de salaires sur la table ...
Réponse de le 03/01/2013 à 9:34 :
Faites comme moi et de nombreux autres : vendez et restez locataire le temps que les choses redeviennent rationnelles. C'est peut être risqué mais pas autant que de subir la "negative equity". La "chance" sourit aux audacieux.
Réponse de le 03/01/2013 à 9:59 :
@classe-moyenne
Vous avez mis un toit sur la tête de votre famille, c'est le principal.
Le marché immobilier français est largement surévalué par rapport à tous le reste du marché européen. C'est malheureusement le coup de la patate chaude. C'est à ceux qui l'auront en main lorsque ce marché reviendra à plus raisonnable. Dans un an, deux ans... personne ne sait.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:09 :
La hausse des prix est liée à une forte demande qui se concentre sur certains secteurs, insuffisance de l'offre demande forte et pérenne il n'y aura pas d'éffondrement au mieux une baisse light et durable sur certains secteurs moins tendus quant à Duflan elle ne fera rien baissé du tout on est pas sur un marché immo de spéculation comme au début des années 90.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:28 :
@Goldenjester
Vous vous contredisez si la hausse des prix est pérenne pourquoi parler de spéculation?
Je ne suis pas d'accord avec vous il y a de nombreux logements vides, sans compter les résidences secondaires et les locations non nécessaires (étudiant dans la même ville que leurs parents, couple où chacun garde son appartement...). Une mesure simple comme la hausse du coefficient d'occupations des sols ou un taxe équivalent à 600% de la valeur locative sur les logements vides pourrait régler le problème avec certes un effondrement du marché préjudiciable à l'économie.
Je voudrais aussi souligner que la pierre est traditionnellement une valeur refuge et que voir les prix baisser en période de crise économique ce n'est pas rien.
La politique de la ministre n'est que le cynisme PS habituel qui consiste à présenter comme "sociale" les aides économiques, non assumées, au marché.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:33 :
On verra, mais pour moi je pense ,que ce n'est vraiment pas le moment d'acheter ou que se soit. La patate est trop chaude...
Réponse de le 03/01/2013 à 10:37 :
@ classe-moyenne je dirai 2 choses:
1/ si vous avez cru qu'acheter un bien immobilier était sans risque, que la baisse était impossible, vous vous êtes trompé. Vous m'en voyez désolé
2/ l'important c'est que vous ayez un toit pour votre famille et que vous soyez capable de rembourser votre emprunt. La baisse des prix n'est finalement pas votre problème (ni la hausse d'ailleurs): la superficie de votre logement ne diminuera pas si les prix baissent, je peux vous le certifier. De plus, si vous vendez à un prix inférieur à vos attentes, sachez que le nouveau logement que vous acheterez en retour aura également baissé. Donc ne vous inquietez pas
Réponse de le 03/01/2013 à 10:37 :
La démographie française contrairement aux autres pays européens subit une poussée sans précédent en Europe et ce comportement nataliste encouragé par les aides sociales plus que généreuses cumulé avec l'immigration massive crée une vive demande de logements qui pousse inévitablement les prix à la hausse. Mme Duflot ne peut rien faire contre un phénomène naturel qui va en s'amplifiant puisque la natalité continue à être très forte. Le chômage croissant est une autre conséquence de cette augmentation de la population.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:44 :
Mais oui, actuellement les biens immos s'entassent depuis des mois sur les vitrines d'agences et les sites web pendant des mois, minimum 1an certains bcp plus.
D'ou tirez vous cette forte demande?
Réponse de le 03/01/2013 à 11:29 :
@Anti Papys Boomers, l'offre est correcte mais la demande insolvable de l'ordre du millon de ménages
Réponse de le 03/01/2013 à 11:38 :
Il tire cette forte demande de son imagination débordante. Je vis dans une grande ville, forte tension locative, y a des apparts très bien et tout à fait familiaux qui restent vides au dessus de chez moi depuis plus d'un an. Prix demandé : équivalent à 40 ans de loyers. Mais bien évidemment le problème n'est pas le prix, hein, "c'est-la-faute-à-Hollande-si-ça-se-vend-pas"...Le français moyen est une buse en économie, y a qu'à voir les posts des "haussiers" ici même... :rolleyes:
Réponse de le 03/01/2013 à 12:10 :
L'immobilier c'est comme la bourse: on n'a rien perdu (ou gagné) tant qu'on n'a pas vendu. Si votre bien est adapté à votre besoin (traites, surface, emplacement), même un énorme krach ne vous impacterait pas! Au pire vous resterez dans votre maison jusqu'à ce que le prix de vente couvre votre capital restant dû à votre banque. Ce qui, vous en conviendrez au regard des mal-logés et sans logements chaque mois plus nombreux, est un bien moindre mal.

L'immobilier c'est comme la bourse: quand on achète au plus haut, il faut bien s'attendre à ce que ça baisse... Personne ne pleure sur le sort de ceux qui se ruinent sur les marchés action. Si vous avez acheté votre logement dans l'espoir d'en faire supporter le coût à un acheteur futur tout faisant une plus-value, vous avez, monsieur, spéculé. Et en spéculant vous prenez le risque de perdre comme celui de gagner. Le marché immobilier ne peut pas indéfiniment se nourrir de l'endettement croissant des primo-accédants qui sont les plus exposés au chômage et à la baisse de pouvoir d'achat; et ceux malgré tous les arguments de pénurie, de valeur refuge et de "Paris ne baissera jamais" qui soient.

Bravo à Mme Duflot qui détient, je pense, une patie de la clé de sortie de crise du pays. L'immobilier à ses niveaux de prix stérilise une part trop important des ressources financières du pays: réduction du pouvoir d'achat de biens courants, le tout sous perfusion d'aides publiques (PTZ, APL, Scellier...) financées par nous tous contribuables. Laissons le marché se réguler et se restructurer seul avec des aides réellement ciblées. Aidons les secteurs qui en ont réellement besoin. Construction + immobilier moins cher, ce sont des gens mieux logés, qui consomment davantage avec moins. Et comme en Allemagne, on réduira un d'autant la pression sur les salaires...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:10 :
Il faut être sacrément confiant dans l'avenir pour prendre un crédit sur 25 ans pour ma part je me suis abstenu et suis locataire actuellement, le futur me dira si j'ai eu raison d'attendre. Ce qui est sur c'est que faire comme tout le monde augmente les possibilitées d'être un mouton et finir par se faire tondre...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:38 :
Thierry et Mathieu ont totalement raison. @classe-moyenne-oubliée : vous avez été vraisemblablement victime du lobby immobilier et bancaire, de leurs arguments marketing, et de votre propre cupidité qui vous a fait croire que vous ferez une plus value facilement et sans risque. Regardez aux USA : -35%, en Irlande : -50%, en Espagne : -35%. Désolé, c'est la réalité.
a écrit le 03/01/2013 à 9:09 :
Les jeunes génération "crèvent" de cette bulle immobilière qui tarde à se dégonfler. Il faut impérativement que les prix soient à nouveau corrélés au pouvoir d'achat des Français.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:27 :
il n'y a pas de "bulle immobiliere"(sauf exception) mais des prix en relation avec une offre insuffisante dans un contexte d'augmentation de la demande(dans certains coins de france ou la demande est faible les prix sont meme ridicules). Il faut absolument faire repartir la construction et la rénovation. En plus il s'agit d'emplois non délocalisables.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:35 :
Et pourquoi pas pour une fois avoir une autre ambition que celle de niveller par le bas à la mode socialiste...mais ce dire qu'il faut peut être mettre en place une économie libéralisée, enfin débarassée de ses stigmates stalinistes et de ses blocages structurels...et se dire que peut il vaudrait mieux chercher à augmenter le pouvoir d'achat des français....
Réponse de le 03/01/2013 à 10:49 :
"des prix en relation avec une offre insuffisante dans un contexte d'augmentation de la demande"
Non il n'y a pas de pénurie d'offre massive. La raison de la hausse vertigineuse des prix est une hausse de la demande. Mais une hausse de la demande principalement en valeur et non en volume. Dit autrement, ce n'est pas tellement la hausse du nombre de ménages prêts à acheter qui a explosé mais plutôt leur capacité de financement. La baisse du côut de l'argent, la hausse des durées d'emprunt et les aides fiscales ont boosté les capacités d'emprunt: à salaire égal on pouvait emprunter l'année dernière quasiment le double qu'il y a 10 ans. C'est ce qui explique le plus gros de la hausse que nous avons connu.
Donc non il n'y a pas de pénurie massive et les prix baisseront pour les mêmes raisons qu'ils ont augmenté, par la baisse des capacités de financement (même si les taux restent actuellement très bas)
Réponse de le 03/01/2013 à 11:02 :
Les socialistes veulent que le fainéant sans travail, avec une famille nombreuse, de surcroît fumeur, buveur et qui possède en plus deux chiens coûteux puisse vivre honnêtement. Celui-là même qui claquera des pétards comme un fou devant votre maison, pour s'occuper.
Réponse de le 03/01/2013 à 11:16 :
à Bx +un
Réponse de le 03/01/2013 à 11:44 :
une baisse de capacité de financement des menages qui provoque une hausse des prix? un peu alambiqué comme raisonnement.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:06 :
@eco
vous m'avez compris: la hausse des capacité de financement explique la hausse des prix constatée. La baisse des capacités de financement fera baisser ces mêmes prix
Réponse de le 03/01/2013 à 14:43 :
@Thierry

+1
a écrit le 03/01/2013 à 9:06 :
Ben oui le soutient à l'investissement c'est à peu près la même chose que le sellier...
J'aime beaucoup le soutient à l'achat pour faire baisser les prix, elle a aucune notion d'économie ou elle nous prend pour des c...
Non parce que augmenter la demande chez moi ça n'a jamais fait baisser les prix, les boîtes d'immobilier vont juste augmenter leurs prix les plus bas du montant du taux zéro et les cours vont repartir à la hausse jusqu'à ce que cette bulle explose.
Pour une écologiste il y a pas une contradiction à favoriser les constructions neuves et l'étalement urbain?!!
a écrit le 03/01/2013 à 9:05 :
Si Mme Diflot, par ses propositions, permet d'enrayer une bulle immobilière ou parvient à faire baisser les prix de l'immobilier (mettons à Paris, dans les deux cas), alors Jean-Marc Fiorentino aura de grandes chances d'obtenir le prochain prix Nobel d'économie.
Réponse de le 03/01/2013 à 9:21 :
Les amateurs du gouvernement peuvent aussi viser le (les) prix Nobel.
Réponse de le 03/01/2013 à 10:05 :
Excellent ! j'approuve.
a écrit le 03/01/2013 à 8:59 :
bravo madame la ministre.
Réponse de le 03/01/2013 à 9:29 :
C'est certain.
a écrit le 03/01/2013 à 8:49 :
Vous racontez n'importe quoi : les marques allemandes battent des records de vente en France sur le haut de gamme auto ainsi que l'immobilier de luxe !
Les riches se portent très bien : merci pour eux ! Ce sont les travailleurs et les entrepreneurs qui morflent.
Quant aux petits rentiers immobiliers, faut qu'ils arrêtent de rêver : les prix ne montent pas jusqu'au ciel ...
Réponse de le 03/01/2013 à 9:45 :
commentaire peu au fait de la réalité: les riches achètent chaque année quelques centaines d'appartements à Paris, ils ne sont pas si nombreux. Et les marques automobiles haut de gamme vendent surtout à des kékés de la classe moyenne ou à des sociétés (voiture de fonction).
Réponse de le 03/01/2013 à 10:25 :
Les kékés ont évidemment les moyens d'acheter des Mercedes et BMW neuves à 50/60 K?... c'est bien connu...
Ils achètent généralement 3ème main, et plus de 5 ans...
Réponse de le 03/01/2013 à 13:40 :
Voter comparaison, comme la plupart des comparaisons, est totalement à coté de la plaque. Les BMW etc sont de bonne qualité; alors que les logements chers sont souvent de la merde vendue à prix d'or.
a écrit le 03/01/2013 à 8:45 :
entierement d'accord avec vous malpensant. Ce gouvernement n'a^pas compris que pour une vente il faut un acheteur et que les acheteurs sont de moins en moins nombreux avec la baisse du pouvoir d'achat. de toute façon un gouvernement qui augmente plus vite les revenus de l'assistanat que les revenus du travail est un gouverment d'incapables
Réponse de le 03/01/2013 à 10:31 :
C'est justement le principe, quand il y a beaucoup d'offres et peu d'acheteurs les prix baissent, c'est trop compliqué a comprendre pour vous ? Peut être qu'il faudrait vous faire un peu assister vous aussi.
Réponse de le 03/01/2013 à 14:11 :
@stakha : quand on voit le raisonnement du sieur milou, oui je pense que c'est trop compliqué pour lui de comprendre
a écrit le 03/01/2013 à 8:42 :
Les incantations n'y changeront rien. Le pouvoir d'achat est en berne, et les modestes n'ont pas les moyens de se loger. La construction ne sera pas relancée (dispositif Duflot sans intérêt, trop de taxes et d'emm.. pour les bailleurs éventuels)
a écrit le 03/01/2013 à 8:27 :
c'est bien parti, avec le matraquage fiscal le pouvoir d'achat en forte chute. avec le matraquage fiscal malus sur les voitures l'industrie automobile est en train de disparaitre;
comme les riches s'en vont ils n'y a plus personne pour acheter de l'immobilier ou des voiture dites de luxe avec forte marge pour les constructeurs.Ce n'est pas en encourageant l'immigration de suceurs de subvention en tout genre que cela va s'améliorer.
Réponse de le 03/01/2013 à 13:42 :
Les suceurs de subvention, ce sont les gens qui veulent profiter de Scellier, PTZ et autres subventions ?
Réponse de le 03/01/2013 à 17:38 :
L'immobilier n'est plus rentable et on se fait trop taxer.
De plus on a que des enmerdes avec des locataires qui ne payent plus avec la bien-veillance de l'état.
Il est devenu impossible d'expulser dans ce payer alors pourquoi investir dans l'immobilier.
Il faut investir dans l'OR ou l'immobilier aux USA.
Réponse de le 18/01/2013 à 23:48 :
HEUREUX investisseurs ayant put investir dans de l'immobilier..
certains on voulus le changement, ils vont l''avoir + 20% sur les impôts 2013, arrêtez de vous plaindre, vous gagnez et nous retournons au 19ei siècles avec une classe sociale en plus, les miséreux avec comme moi, 3 enfants, reconnu maladie professionnelle 10 % car je me suis battu contre ces cons de la Cpam et 300? de rente vie et plus de ass ni de rsa et pas le droit de travailler, car j'ai le dos détruit mais étant commercial , PAS DE SYNDICAT POUR ME DÉFENDRE.
avant directeur commercial, dos cassé, licenciement après 6 mois d?arrêt et galère, aujourd'hui, 3 enfants ma femme au chômage avec 800?, alloc 500? car je leur doit de l'argent ils m'ont piqués au bout de quatre ans de procédures mes indemnités de licenciement abusif car non reconnues comme indemnités de licenciement mais prime de départ.
aujourd'hui, mois indépendant car pas le choix, 3 enfants et un chômage, je touches 0+800 chomage +500 caf soit 1300? avec 780? de loyer pour une maison non isolées d'un proprio qui me fout les huissiers pour 2 mois de loyers non réglés, cela fait 8 ans que je suis locataire,
et 700? de frais (elec+ mutuelle+assurance+école +crèche+.....)
ET VOUS PLAIGNEZ......................
j'ai vote SARKO, c'était le moins pire mais la nous avons le pompon, du mou et menteur bref un guignol, vous l'avez voulus et maintenant, PLEUREZ mais EN SILENCE, d'autres pleurent depuis plus longtemps que vous..............................................................

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :