La médiation du crédit a enfin son chef !

 |   |  190  mots
Copyright Reuters
Jeanne-Marie Prost a été nommée médiatrice nationale du crédit. Elle remplace Gérard Rameix aujourd'hui à la tête de l'Autorité des marchés financiers. Elle occupait jusqu'ici le poste de médiatrice déléguée. Le poste était vacant depuis le 1er août....

Il était temps. Ce vendredi, la nomination de Jeanne-Marie Prost à la tête de la médiation du crédit a été officialisée au Journal officiel. Le poste était vacant depuis le 1er août, date de la nomination de Gérard Rameix, son précédesseur, à la présidence de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Administrateur civil, Jeanne-Marie Prost connaît bien les rouages de la médiation. Elle occupait jusqu'ici la fonction de médiateur délégué. Derniers chiffres connus, en novembre 2012, 382 entreprises ont saisi la médiation du crédit, 277 dossiers ont été acceptés, ce qui a permis de conforter 115 entreprises dans leur activité. Ainsi, en novembre, la médiation a permis de préserver ou de conforter 1.338 emplois.

Plus de 16.500 entreprises préservées depuis novembre 2008 !

Depuis le lancement du dispositif, en novembre 2008, au plus fort de la crise financière consécutive à la faillite de Lehman Brothers, ce sont 30.196 dossiers qui ont été acceptés en médiation, soit 81% des dossiers déposés. L'action de la médiation a permis à 16.501 entreprises de poursuivre leur activité et de préserver 291.314 emplois !
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2013 à 8:19 :
Consultez également le site communautaire http://www.mediateurducredit.com pour obtenir une aide sur votre litige.
a écrit le 05/01/2013 à 12:06 :
M. Piliu, on aurait aimé savoir pourquoi avoir attendu 5 mois pour nommer le numéro 2 de la médiation ?
Réponse de le 05/01/2013 à 12:37 :
Excellente question ! il semble que les arbitrages entre les ministres aient été délicats à Bercy. J'ai évoqué cette question dans les précédents articles en lien. Bien à vous

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :