La médiation du crédit bénéficie à 88% aux TPE

La médiation du crédit aux entreprises a annoncé ce mardi une hausse non négligeable des dossiers déposés en médiation durant le mois de février. 88% des dossiers traités concernent les très petites entreprises (TPE, moins de dix salariés).

2 mn

La médiation du crédit aux entreprises souligne dans son bilan de février "une reprise sensible depuis janvier du flux de dossiers nouveaux déposés en médiation". Ainsi, 822 dossiers ont été déposés en décembre, 891 en janvier et 1.100 en février. Cette hausse est liée à la participation de la médiation au Plan d'urgence en faveur de l'agriculture.

En février, 83% des dossiers présentés ont été déclarés éligibles à une médiation ; dans deux cas sur trois, les dossiers instruits l'ont été avec succès, un taux stable depuis le lancement du dispositif. Ce succès a permis de sauver l'activité de 436 entreprises représentant près de 71 millions de chiffres d'affaires et de sauvegarder 4.184 emplois en France, souligne la médiation du crédit.

Par ailleurs, elle précise qu'elle est principalement sollicitée par les très petites entreprises (TPE), les sociétés de moins de dix salariés ayant représenté en février 88% des entreprises entrées en médiation, "soit cinq points de plus en deux mois". Pourtant, les banques françaises n'ont pas hésité à communiquer sur le sujet sensible du financement des petites entreprises, promettant pour 2010 de mettre 96 milliards d'euros à la disposition des TPE/PME, soit une augmentation annuelle de 3%.

Autre tendance nette, les dossiers acceptés en médiation en février concernent surtout les secteurs du commerce (26%), du BTP (20%), de l'agriculture et de l'agroalimentaire (17%).

Inquiétudes sur les comptes 2009

Quant aux motifs de saisine de la médiation, les "concours bancaires de court terme" sont en tête de liste. "Inquiets par le manque de visibilité des "cash flow" des PME, les établissements de crédit ont tendance à avoir des comportements sélectifs et attentistes dans la perspective des prochaines publications des comptes 2009", analyse la médiation du crédit.

La médiation du crédit "est ouverte à tout chef d'entreprise, artisan, commerçant, profession libérale, qui rencontre avec sa ou ses banques des difficultés pour résoudre ses problèmes de financement ou de trésorerie". Il a ouvert en novembre 2008 par Christine Lagarde, ministre de l'Economie. Plus de 23.000 entreprises ont saisi le médiateur du crédit depuis cette date.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/03/2010 à 9:31
Signaler
Je suis frappé par le décalage entre l'effet d'annonce des 100 Milliards des banques qui vont etre mis à disposition des PME et les 71 Millions qui ont reussi à etre sauvés ( CA) sur requete du Mediateur !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.