Montebourg s'inspire d'Obama pour rapatrier 300 entreprises

 |   |  425  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Redressement productif a annoncé dans Les Echos le lancement d'un programme de relocalisation en France d'activités industrielles. Au total, 300 entreprises sont ciblées.

"Nous sommes dans un véritable état de mobilisation générale." Tels ont été les mots d?Arnaud Montebourg, jeudi dans Les Echos. Il y a dévoilé la mise en place d?un programme de relocalisation d?activités industrielles dans l?Hexagone. D?après lui, pas moins de 300 entreprises seraient susceptibles de revenir au pays. Dans le détail, "nous créons un programme semblable de relocalisation que nous allons confier à une Agence, a détaillé le ministre du Redressement productif. L'Agence française des investissements internationaux (Afii) va offrir gratuitement aux entreprises qui le souhaitent un nouveau service en leur permettant de calculer les avantages de tous ordres à relocaliser des activités."

D?après lui, il faut d?abord privilégier "les filières françaises qui sont fortes et performantes comme l'aéronautique, la pharmacie ou le numérique", où "le financement d'une relocalisation est beaucoup plus envisageable". "Ce sera plus difficile dans les secteurs en difficulté", concède-t-il.

"Un vrai mouvement patriotique en France"

En outre, Arnaud Montebourg a également indiqué que le gouvernement allait "examiner toutes les demandes, au cas par cas, de blocage administratif ou réglementaire qui ralentirait ou gênerait tel ou tel investissement".

Optimiste, il estime qu'il y a "un vrai mouvement naissant patriotique en France, à la fois des consommateurs et des producteurs". Et a de nouveau évoqué "la marinière" devenue "le symbole de l'engagement de chaque citoyen quelle que soit sa place dans la société, en faveur du made in France".

L?exemple d?Obama

Pour justifier ce plan, Arnaud Montebourg prend exemple sur la politique d?Obama du "reshoring", dont il loue "le succès éclatant". "Son programme a aidé les plus grandes sociétés américaines à calculer le meilleur endroit ? l?Amérique ? pour produire en fonction de la nouvelle donne mondiale : le coût des énergies, le prix du foncier, le coût du travail, [?] le prix des transports et la logistique qui monte."

En parallèle, Arnaud Montebourg a annoncé la création dans la Banque publique d'investissement (BPI) d'"un fonds de 150 millions d'euros pour l'innovation de rupture. Son but? "Aider les entreprises qui prennent des risques, qui font des paris technologiques pour faire émerger les champions de demain." "Nous souhaitons mener, filière par filière, une révolution industrielle, afin d'inventer l'usine du XXIe siècle. Cette usine sera robotisée, numérisée, efficace sur le plan énergétique, ayant recours aux technologies 3D, et donc ultra-compétitive", a-t-il justifié.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2013 à 17:37 :
Il me semblait aussi qu'il y a quelquechose d'anormal chez ce ministre: la couleur d'un "oncle-Tom"...On a vraiment une sacrée bande de guignols au pouvoir... Allons-nous tenir le coup jusqu'en 2017 ! JCM
a écrit le 12/01/2013 à 17:56 :
il y aurait vraiment intérêt à exporter Montebourg. avec une green card à hollywood peut être.
a écrit le 12/01/2013 à 15:36 :
Comme a dit Sardou à la télé, ils nous "prennent vraiment pour des cons". Aprés avoir installé un climat délétère dissuadant les entreprises étrangères de s'installer en France, ils voudraient nous faire croire à un virage à 180°!
Ces gens mêlent l'idéologie marxiste à l'incompétence, et s'étonnent - bien qu'ils ne l'admettent pas - de voir fuir les français à l'étranger! plus bête, tu meurs!
Réponse de le 12/01/2013 à 18:54 :
Faut être un sacré cinglé pour voir ne serait-ce qu'une trace de marxisme dans la pratique du gouvernement! Si Montebourg, malgré un positionnement judicieux, est souvent contraint à gesticuler, c'est bien parce que le surmoi néo-libéral de la fraction dominante du PS est hégémonique.
Réponse de le 12/01/2013 à 18:54 :
Faut être un sacré cinglé pour voir ne serait-ce qu'une trace de marxisme dans la pratique du gouvernement! Si Montebourg, malgré un positionnement judicieux, est souvent contraint à gesticuler, c'est bien parce que le surmoi néo-libéral de la fraction dominante du PS est hégémonique.
a écrit le 12/01/2013 à 12:59 :
IL a du chemin à faire avant d'arriver à la cheville d'OBAMA. Le pauvre il doit commencer à stresser si il est conscient
a écrit le 12/01/2013 à 8:44 :
Ils disent tout et son contraire en l'espace de 4-5 jours. Il est est passé du modéle Hugo Chavez avec ses naitonalisations à Obama.... Quels bandes d'incompétents! Reste à attendre que le bateau coule...
Réponse de le 13/01/2013 à 8:44 :
ce n'est pas de l'incompétence, c'est du volontarisme politique.
l'incompétent c'est vous
Réponse de le 13/01/2013 à 13:15 :
le volontarisme,on s'en fout depuis des lunes...une once de pragmatisme plizzzzzz
a écrit le 11/01/2013 à 23:40 :
Boycott des produits français tant que Montebourg et ses complices sont au pouvoir.
a écrit le 11/01/2013 à 22:19 :
L'homme à la mariniÚre est une fois de plus à côté de la plaque : ce ne sont pas les secteurs innovants, numérisés et robotisés qui souffrent de la délocalisation mais ceux pour lesquels le coût du travail est une barriÚre infranchissable ! Et puis, soyons cohérents on ne peut pas à la fois soutenir les entrepreneurs en France et les matraquer fiscalement ! C'est du hollandais le parfait : on dit tout et n'importe quoi, on fait tout et son contraire et toujours pas de cap. Par pitié : un chef !
a écrit le 11/01/2013 à 19:34 :
Tout sera robotisé, numérisé, technologie 3 D... et l'homme dans tout ça ? à moins que les robots ne travaillent à notre place et dans tous les domaines auquel cas chaque Homme sera égal face à l'emploi ou alors c'est enfin la fin de ce système libéral
Réponse de le 12/01/2013 à 0:35 :
L'homme ? Il conçoit et réalise les robots, les algorithmes et les nouvelles technos.
Pas de soucis, il y a du boulot !
a écrit le 11/01/2013 à 18:47 :
he mittal dans tout ca?
a écrit le 11/01/2013 à 18:08 :
Nous vivons dans un pays ou les règles du jeu fiscal changent à chaque gouvernement. L'avenir à besoin de stabilité mais pas dans le record des impositions.
a écrit le 11/01/2013 à 17:44 :
c est cela. Qu il en profite aussi pour bruler les petits livres rouges codes du travail et revoir toutes les procedures administratives.Apres on verra....... dans 20 ans peut etre
a écrit le 11/01/2013 à 17:37 :
je ne sais pas ou il a vu que les entreprises voulaient revenir en france pour s'y faire nationaliser.... il a du abuser de chichon, la! ( pour le sentiment patriotique, ca serait marrant qsu'il aille faire un tour en banlieu avec un drapeau francais sur la voiture... ca lui donnerait une idee du patriotisme des gens!) .......... reveil!!!!!!!!!! la france c'est pas les etats unis!
a écrit le 11/01/2013 à 17:18 :
l'effet serillon
a écrit le 11/01/2013 à 15:03 :
et les pays qui hébergent aujourd'hui ces entreprises vont se laisser faire?
a écrit le 11/01/2013 à 15:00 :
je suis pas socialiste et je peut meme dire que j'aime pas trop montebourg mais pour une fois qu'il y en a un qui a une idee laissons le essayer. qui sait ça va peut etre marcher
c'est facile de toujours critiquer mais jamais personne ne propose des solutions efficaces et durable!!
Réponse de le 11/01/2013 à 15:33 :
cela pourrait marcher. Il ne s 'agit pas de tirer dans les pattes de ceux qui veulent faire quelque chose , mais là c est encore amuser les foules. Pendant ces temps les vraies bonnes décisions ( qui font mal ) ne sont pas prises, alors non à Montebourg et ses effets de manche
Réponse de le 11/01/2013 à 16:11 :
le probleme c'est que ce n'est pas vraiment une iddée. L'objectif de faire revenir des entrepreneurs en france a toujours fait parti de l'esperance des ministres en place. On attend de voir les moyens mis en oeuvre pour cela et pour l'instant il n'a justement pas beaucoup d'iddées. Si son iddée consiste simplement à faire un calcul pour savoir ou l'entrepreneur a le plus d'interet à s'installer en esperant que ce soit la france, c'est un peu leger.
Réponse de le 11/01/2013 à 16:57 :
c'est sur que vu sous cet angle il n'y a pas beaucoup d'espoir mais 'un naturel optimisme j'attend quand meme
Réponse de le 11/01/2013 à 19:11 :
les allemands sont très patriotes, ils achètent allemand dès qu'ils le peuvent, faisons la même chose qu'eux.
Réponse de le 11/01/2013 à 19:47 :
c'est ce que je fais : je viens d'acheter un Audi Q3
Réponse de le 11/01/2013 à 20:09 :
Q3 = cher et moche en plus
Réponse de le 11/01/2013 à 20:41 :
lol
Réponse de le 12/01/2013 à 5:51 :
Le patriotisme est le retour au Franc. Point.
a écrit le 11/01/2013 à 14:33 :
je ne vais pas répéter ce qu ont dit GAMMER et DENI DE REALITE car c'est ce que pense tout haut aussi je ne peux pas en dire plus qu eux
a écrit le 11/01/2013 à 14:19 :
Qui est patriote dans ce gouvernement de bras cassés ? Pour des responsables politiques, chargés de "redresser" le pays, passer des vacances dans un pays étranger en période de CRISE, et essayer de le cacher, vous appelez ça du patriotisme économique peut-être ? Vous me faites rire avec votre patriotisme tout autant sélectif que ne l'est souvent votre indignation !
a écrit le 11/01/2013 à 13:53 :
Parfait d'accord avec vous. Et je dirais même à Montebourg de s'inspirer de la fiscalité américaine, même dans sa version Obama. Car elle apparaîtrait certainement plus douce que la nôtre, spoliatrice.
Réponse de le 11/01/2013 à 16:41 :
savez vous que le taux d'imposition sur les sociétés est plus élevé aux USA ?
Renseignez vous un peu avant de l'ouvrir, l'expert fiscaliste.
Et une économie n'établit sa compétitivité pas que sur sa fiscalité, la France a de nombreux atouts dans ses infrastructures de qualité, sa position centrale sur le plus grand marché du monde, ainsi que des salariés performants, productifs et bien formés.
Ce n'est pas un hasard si la France est un des pays bénéficiant le plus d'investissement direct à l'étranger (IDE), et des premiers investissements étrangers industriels, en Europe.
Parce que si c'est pour nous sortir des lieux communs qui en plus sont des anneries, il est aussi possible de s'abstenir.
Réponse de le 11/01/2013 à 17:04 :
D'une vous sorter le fait que les usa ont un taux d is plus eleve qu en France sans le prouver donc sujet a caution. De deux vous avez parfaitement raison sur la place centralle de la France en europe, avec son acces au cotes, son reseau ferre et fluvial... probleme, vous demandiez a libre des precision de la paralysie de l economie duy fait de l etat bah en voila une partie: SNCF, Docker Marseillais.... tout ca nos atouts sont gere directement ou indirectement l Etat via des structure publique ou para-publique..... Donc oui l interventionnisme etatique nous conduit droit dans le mur!!!! Hurlez tant que vous voulez c est un fait
Réponse de le 11/01/2013 à 22:36 :
Vous devriez lire plus souvent La Tribune vous découvririez sans doute ( même avec des oeillères de socialistes) que si la France possède de nombreux atouts elle n'est pas la seule a avoir du personnel formé, productif... Que si les grandes entreprises étrangères investissaient en France c'est parce qu'elles ne payanient pas d'impôts en France. Quand à nos infrastructures si boones soient-elles si c'est pour en sur-payer l'accès (prix, grèves, vol, lenteur...) elles perdent toute leur valeur. Bien sûr la fiscalité aux USA est nettement plus favorable aux entreprises (sauf peut-être pour des socialo-comunistes qui ont des sources d'informations qu'ils sont les seuls à avoir, ce qui les maintient dans leur rève de relocalisation.
Réponse de le 12/01/2013 à 9:45 :
@clemer, "les impôts sont plus élevés au Usa qu'en France " dites vous ? Même dans l'Etat du Delawere ?? Combien de Sociétés américaines sont installées au Delaware, une foultitude ( comme dirait Ségolène) Si les Sociétés étrangères s'installent en France, c'est "peut être aussi" qu'elles souhaitent conquérir des marchés en Europe, non ????? Je suis d'accord sur le fait, que Monterbourg rêve un peu, si 300 Sociétés pourraient revenir en France cela serait très bien, mais j'en doute, fortement. Qu'il fasse en sorte que les impôts baissent et les Entreprises s'en sortiront mieux encore. Cela dit, des Sociétés sont déjà revenues en France à grand renfort de médiatisation, comme pour se persuader que tout va bien, mais si peu. Ce gouvernement, va finir par ruiner ce qui reste de la France. A part aller faire la guerre, à l?étranger, ceux qui immanquablement va nous retomber sur le coin du museau, je ne vois pas de progrès signification. Mais, je crois que chaque Président de quelques bord que ce soit , est content d'avoir eu son conflit. Non pas qu'il faille laisser faire, mais une coalition serait plus appropriée.
a écrit le 11/01/2013 à 13:40 :
Le patriotisme fait frémir car il est la principale cause des guerres. Le développement durable consiste justement à rapprocher géographiquement le producteur du consommateur et créer des zones d'échange équilibrées économiquement, genre Bretagne autonome. Mais qui veut d'une usine à côté de chez soi?
Réponse de le 11/01/2013 à 16:32 :
non mon ami, vous confondez Patriotisme et Nationalisme qui lui est la principale cause des guerres effectivement.
a écrit le 11/01/2013 à 13:39 :
En faite, Montebourg veut faire exactement comme Obama, mais je crains qu'il le fasse trop comme Obama, c-a- dire, inciter les entrepreneurs à re-localiser plutôt en USA.
C'est pas avec 75%, ISF, Spoliation fiscale, culture anti mérite, obésité étatique, cout du travail, culture anti riche, culture anti-patrons, j'en passe et des meilleurs.
Lorsqu'on veut être pragmatique, déjà, il faut arrêter de parler de patriotisme économique, car le citoyen lambda qui a du mal à finir le mois, ne vas pas ajouter 10 euros sur un produit pour faire plaisir à M. Montebourg. Surtout si on l'a déjà taxer, retaxer, imposé, etc.
L'idée est bonne, très bonne même, car elle incitera les entreprises à rester, et ferra un appel d'air aux entreprises qui veulent venir. Mais il y a un grand problème sur la credibilité de la personne qui le dit. Donc, c'est pas l'idée elle même que je critique.
Si j'ai un conseil à donner à M. Montebourg, c'est de prendre l?être humain comme il est, ni bon, ni mauvais. Ni fourmi, ni cigale.
c'est à dire : ---- s'il n'est pas motivé, il fera le stricte minimum, ---- si on lui prend tout, il produira le moins, ---- s'il peut faire des économies, il achètera étranger, ---- si le fruit de son travail est spolié, il travaillera moins, ou partira, ---- s'il se sont mal aimé dans un endroit, il changera d'endroit. ---- s'il vit sur le dos du contribuable, il fera tout pour le rester.
Réponse de le 11/01/2013 à 13:58 :
il est à craindre en effet que les experts chargés de calculer le meilleur endroit pour la relocalisation des entreprises tombent à coté de l'hexagone. Esperons pour éviter cela que montebourg choisira des experts "bien formés"
a écrit le 11/01/2013 à 12:55 :
Il faut taxer lourdement la logistique d'importation, en particulier tout l'immobilier logistique financé par les voyous de la finance, les banques et les assureurs, cette logistique est ruineuse en infrastructures sur les finances de l'Etat et des collectivités locales ... de surcroît ces taxes sur les importations en provenance des pays à bas coûts seraient tout bénéfice pour le remboursement de la dette nationale et conduirait à enchérir les produits importés à bas coûts ...
Réponse de le 11/01/2013 à 13:18 :
Oui mais nous faisons partie de l'OMC : nous en pouvons pas imposer de taxes comme nous voulons !
Réponse de le 11/01/2013 à 13:27 :
ne craignez-vous pas qu'en contre partie les pays visés n'acceptent plus nos produits? et puis si vous refuser le droit aux pays en developpement de prospérer grace à leurs exportations ne risquent-ils pas de rester pauvres?
Réponse de le 11/01/2013 à 13:52 :
avec la logistitaxe, ce sont les importateurs qui devront réduire leurs marges ou augmenter leurs prix ... de toute façon leurs marges éNORMES ils les camouflent dans des paradis fiscaux .. PAS DE PiTié pour les importateurs massifs et traitres de la Nation lorsqu'ils ont bien français.
a écrit le 11/01/2013 à 12:36 :
Vous avez raison sur les pratiques des grands groupes monopolistiques ou les oligopoles. Ce sont des adversaires et non des partenaires vis à vis des PME et TPE innovantes. Il faut savoir qu'ils financent les lobbys pour augmenter via les lois et réglementations, les barrières à l'entrée de toutes sortes afin de limiter la concurrence. Ah la France pays de rentiers qui se préservent et d'oligarchies prédatrices ...
a écrit le 11/01/2013 à 12:25 :
experience vécue d'une création d'entreprise en France: Contrôle fiscal aprés 1 an totalement injustifié et sans conséquences mais horriblement inquisitoire et décourageant, banques timorées, charges exorbitantes, régulation absurde et profitant aux grands groupes en situation de monopole,etc.
Réponse de le 11/01/2013 à 13:03 :
Et ça ne va pas en s'arrangeant ! En tous cas pour les charges et la régulation, qui est devenue totalement absurde et contre-productive ! Il y a de quoi abattre les plus motivés des entrepreneurs.
a écrit le 11/01/2013 à 11:58 :
le coût de l'énergie,c'est des impôts en moins,le coût du foncier,il n'y peut rien, quant au coût du travail c'est la galère qui l'attend...
a écrit le 11/01/2013 à 11:54 :
L'interventionnisme étatique maladif de la France dans l'économie, et l'écrasement fiscale des entreprises, et des contribuables, sont les deux causes majeures de la fuite des entreprises, des capitaux et des créateurs. L'effet de manche de Montebourg n'y changera rien, le problème est qu'en France s'enrichir et mal vue et est puni par des impôts confiscatoires et injustes, donc les motivations pour revenir en France se limiteront à quelques uns, dans des cas très spécifiques, mais le mouvement de départ s'accentue depuis 10 ans, et le bla bla de politiciens n'y changera rien, leur but est de vous faire croire le contraire, et de continuer à vivre sur le dos des contribuables.
Réponse de le 11/01/2013 à 12:52 :
Je l'ai déja publié plus bas, je le remets ici:

Je me permets de vous faire suivre un petit lien pour casse vos idées recues sur tout: http://www.cafedelabourse.com/archive/article/impot-france-monde/ Vous y apprendrez que la France est seulement 8eme en Europe concernant les impots sur les particuliers, sauf pour les tres riches (au dela de 300 000 dollars par an). Que les patrons de TPE/PME se plaignent de leurs cotisations et charges, je le comprends, mais les particuliers devraient arreter de pleurer.
Réponse de le 11/01/2013 à 13:26 :
Surtout que les revenus du capital sont beaucoup moins taxés que les revenus du travail en France ! J'espère que vous ne répondrez pas que "c'est normal, après avoir travillé et pris de risques de se faire rémunérer en concéquence". A ceci je répondrai "c'est la meilleure des façons de concentrer les richesses aux mains d'une petite partie de la population, étant donné que la part des revenus du capital augmente avec la richesse. Cela mènera à des troubles sociaux importants, bien plus contraignants pour une nation que n'importe quel soit disant niveau de taxation-qui-fait-fuire-les-plus-riches".
Réponse de le 11/01/2013 à 20:38 :
http://www.slate.fr/story/50727/fiscalite-travail-capital-Sarkozy-Hollande-egalite-taux
a écrit le 11/01/2013 à 11:29 :
pourquoi bcp parient sur l'échec de la france dès qu'une idée est annoncée soyez patriotes et arrêtez de critiquer à longueur de journée cela devient lassant...on est au bord du gouffre et vous critiquez toutes les idées...il va essayer et on verra après pas de procès d'intention, toutes les idées après 10 ans de casse de la droite sont bonnes...moi je dis wait and see....
Réponse de le 11/01/2013 à 12:00 :
Mon cher ce n'est pas la France, mais les politiciens ultra collectivistes actuellement au pouvoir dont il s'agit (je précise que les conservateurs précédents n'étaient pas mieux, juste un peu moins collectivistes). Il s'agit justement de la réussite de la France que nous souhaitons tous, mais tout le temps que l'état intervient dans tout, pour tout faire mal, et qu'il vole autant de taxes de d?impôts aux contribuables, et aux entreprises, ca ne fonctionnera pas. Les effets de manche de Montebourg n'y changeront rien, et il faut arrêter de croire que c'est à l'état de s'occuper d'économie alors que c'est à cause de lui, de son poids, de ses millions de fonctionnaires en trop, de ses gaspillages et de son non cantonnement à des fonctions régaliennes, que l'on en est la. Nous souhaitons tous la réussite de la France mais force est de constater que c'est à cause de lui que nous nous enfonçons.Stop à l'économie collectiviste et politisée, et vivement l'économie libre !!!
Réponse de le 11/01/2013 à 12:02 :
en effet c'est une bonne question: pourquoi ces critiques. plusieurs réponses possibles. 1- la connaissance du loustic qui fait cette proposition et qui nous a habitué à des discours sans suites ou meme nefastes avec des grandes déclarations démagogiques mais creuses. 2-pour l'instant il n'explique pas encore assez les mesures qu'il souhaite mettre en oeuvre pour son objectif, ni meme quelles sont les entreprises visées( faire revenir une entreprise de 10 personnes ce n'est pas la meme chose que 10000). 3- les actions engagées pour l'instant qui visaient surtout à s'en prendre aux riches, aux investisseurs, aux propriétaires, et aux entrepreneurs, parraissent etre à l'opposé de l'objectif..... Bref, pour l'instant on a plutot l'impression d'etre dans l'incantation evidente(tout le monde veut que la france fabrique de la richesse et que le chomage regresse en 2013) que dans l'annonce d'une vrai idée, mais bon attendons qu'il s'explique mieux...
Réponse de le 11/01/2013 à 12:15 :
@fredo: Il y a un côté montebourlesque dans votre contribution sans aucune "valeur ajouté"; Où sont vos arguments? Pourquoi faut-t'il être patriote? Pourquoi ne pas être critique? Pourquoi attendre? Vous ne présentez aucun argument dans cette discussion! Vous êtes libre d'approuver cette initiative de Montebourg, mais pourquoi l'approuvez-vous??? Parce qu'il ne faut pas la critiquer? Dénuée de toute logique votre contribution.
Réponse de le 11/01/2013 à 13:08 :
et vous? pourquoi êtes vous contre le fait d´être patriotique? vous n´aimez pas la France? pourquoi toujours tout critiquer?
Réponse de le 11/01/2013 à 14:10 :
patriotique = patriote
Réponse de le 11/01/2013 à 14:18 :
@Sepp: Vous n'argumentez pas non plus. Lorsqu'on critique d'une manière argumentée un état, un ministère, un ministre, on ne parle pas d'un pays mais on développe une autre idée, une autre position de la personne / du ministre concerné par la critique. "Vous n'aimez pas la France"; donc vous pouvez partir (?) est un appel à une moralité (supérieure?!) intolérable dans une société aux valeurs que j'adhérerais. Le patriotisme n'est pas un argument, ce n'est pas un concept, c'est de la démagogie populaire. Montebourg est expert dans la matière. Je ne vais pas fournir des arguments, car c'est un sujet trop philosphique, donc trop long à développer, une approche intéressante argumentée se trouve dans la contribution plus haut de :nippon ni mauvais
Réponse de le 11/01/2013 à 17:19 :
Le patriotisme n'est pas de la démagogie populaire, c'est tout simplement du bon sens, c'est privilégier un produit fabriqué en France dès qu'on peut le faire même en payant un plus si nécessaire. Ce patriotisme est d'autant plus nécessaire en temps de crise et face à un chômage qui ne cesse d'augmenter. Nos "amis" allemands pratiquent le patriotisme depuis fort longtemps.
Réponse de le 11/01/2013 à 17:55 :
à Stepp, le patriotisme ce n'est pas acheter des produits uniquement français meme s'ils sont mauvais ou plus cher, ca c est de la démagogie bolchévique, le patriotisme c'est libérer l'économie afin que celle ci soient compétitives et que des entreprises innovantes et créatrices de richesses, et donc d'emplis, puissent exister et créer de bons produits comparables à ceux fabriqués ailleurs et qui plaisent aux consommateurs francais.
Mais pour cela il faut se débarrasser des monopoles étatiques, syndicaux mafieux, et empêcher l'interventionnisme étatique, mais bien sur il y a tellement de gens qui vivent sur le dos du privé que ce n'est pas prés de changer.
Réponse de le 11/01/2013 à 18:29 :
il est évident qu'en France on souffre de syndicat (CGT entre autres) trop rigide à tout changement, d'un grand nombre de fonctionnaires et d'une absence criante de réformes qui plombent notre compétitivité et notre développement.
Acheter uniquement français est de toute façon devenu mission impossible mais toujours est-il que quand on a la possibilité, à qualité équivalente et même si le prix est légèrement supérieur, on devrait privilégier le fabriqué en France.
a écrit le 11/01/2013 à 11:25 :
montebourg est un vrai pragmatique, il répare les dégats de 10 ans de droite avec une grosse désinsdustrialisation massive, seul le patriotisme peut nous sauver...qu'il est bon ce ministre qui est là pour mouiller la chemise, n'en déplaisent aux aigris et autres grincheux, il y a du déchet dans son jeu mais lui au moins accélère le rythme tous les jours...il fait le job, qui peut en dire autant...
Réponse de le 11/01/2013 à 11:42 :
Je suis d'accord avec vous! Qui ne tente rien n'a rien et la France a besoin de tous ses talents, quelque soit leur bord, de toutes les idées et de l'esprit d'entreprise et d'accueil de tous! N'en déplaise aux grincheux et paresseux dénués de toute intelligence pragmatique et réaliste!
Réponse de le 11/01/2013 à 11:56 :
FREDO serait plus crédible s'il mettait la responsabilité de la délocalisation à un environnement concurrentiel international débridé depuis plus de 10 ans et non à la méchante droite. La "flexécurité" : on en parlait déjà en Europe, lorsque nous étions en cohabitation à la fin des années 1990, au moment où nous faisions le contraire avec les 35 heures. L'ouverture des frontières européennes et intraeuropéennes sans contrepartie satisfaisante était une réalité avant même 1990
Réponse de le 11/01/2013 à 12:03 :
aux deux utopistes fredo et Lou. Votre problème est que vous ne comprenez rien à l'économie car ce sont vos idées politiques qui vous dirigent. L'UMPS pratiquent assidument l'intervention de l'état dans l'économie depuis 40 ans, et nous en sommes la aujourd'hui, et croire qu'un commissaire bolchévique peut redresser un tissu économique délocaliser, alors que l'état confisque de plus en plus la richesse créée par les entrepreneurs, et une douce illusion, alors apprêtez vous à voir encore bien plus de chômage, et la on en reparlera de votre Montebourg, et des autres. Lisez donc, instruisez vous sur ce qu'est l'économie, son fonctionnement, et sortez de votre endoctrinement politique que diable.
Réponse de le 11/01/2013 à 13:38 :
@ Libre, à raison de deux fautes par ligne, je ne suis pas sûr que notre message ait l'impact que vous auriez souhaité, hé hé !
D'ailleurs, votre actualité économique, vous la piochez où ?
Un petit exemple d'information dont vous n'êtes sûrement pas au courant : les dépenses de santé (publique + privé, j'entends) par habitant sont très nettement supérieures aux Etats Unis qu'en Europe et particulièrement en France. Savez vous pourquoi ? Grace à une certaine régulation. Hé oui ! Pourtant, les médecins en France sont loin d'être à plaindre.
Réponse de le 11/01/2013 à 16:45 :
@ Libre : êtes vous sérieux quand vous nous dite que c'est l'intervention de l'Etat dans l'économie qui nous a mis dans la crise actuelle que nous vivons ?
Vous êtes un petit rigolo vous...merci de me présenter vos références en économie avant de nous faire part de votre avis fantasmé.
Réponse de le 11/01/2013 à 18:06 :
à clember. L'état français volent aux contribuables 57,6% de la richesse nationale. Le saviez vous ? L'état s'occupe de tout et intervient dans tout depuis des décennies. Il existe des tas de monopoles d'état dans ce pays (sécu, transport, énergie, ports de commerce, agence de l'emploi, banque publqique comme Dexia, et ses milliards de pertes pour les contribuables, etc..). Dois je poursuivre ou est ce assez clair ? L'état veut s'occuper et intervenir dans tout et voici le résultat de ce collectivisme. Voyagez un peu, et lisez la presse étrangère, peut etre que cela vous aidera à sortir de votre endoctrinement franco franchouillard socialisant.
Réponse de le 11/01/2013 à 18:39 :
il est évident que la France a besoin de réformes pour baisser le taux de 57,6% qui est un des plus élevé au monde. La Sécu, SNCF, La Poste, Pole emploi devraient être privatisé en totalité ou partiellement afin de les rendre plus compétitives et permettre des milliards d'économies à l'Etat. Toutefois être plus patriotes, et non nationalistes, soutenir son économie qui va très mal en ce moment n'est pas forcément une mauvaise chose.
Réponse de le 11/01/2013 à 18:45 :
Vous etes toujours aussi aimable ou vous vous forcez la? entre vos discours moralisateurs, votre réthorique d'extreme droite (bolchévique, socialo-communiste, UMPS et autres aneries), et votre vision ultra-libérale totalement idéalisée (vous devez passer sous silence la crise de 2008 j'imagine), vos commentaires sont insupportables.
a écrit le 11/01/2013 à 11:17 :
Enfin voilà une stratégie qui ressemble quand plus à son job!
Les problèmes qu'il risque de rencontrer, c'est "qu'on attrape pas les mouches avec du vinaigre" et qu'il reste suffisamment d'euros dans les poches des français, déjà visitées par le fisc!
a écrit le 11/01/2013 à 10:55 :
Les centres d appels semblent exclues de ce dispositif ,il faut bien aider les pays pauvres dont les dirigeants sont tres immensememts riches...
a écrit le 11/01/2013 à 10:39 :
Un ministre PS ultra-gauchiste, ennemi des riches et des entrepreneurs qui copie ce que fait le Grand Satan
On aura tout vu, le ridicule ne tue pas
Un autoentrepreneur qui s'est s'est sabordé pour ne plus être racketté et montré du doigt par la vindicte socilaiste
a écrit le 11/01/2013 à 10:30 :
Bouffon 1er remonte sur les planches, quel talent !!!!
Trop fort celui là
a écrit le 11/01/2013 à 10:24 :
Tenter de rapatrier des entreprises, OK. Mais il serait encore mieux de tout faire pour garder en France celles qui y sont, en allégeant impôts, taxes, .... ou en supprimant toute paperasserie et réglementations inutiles. En clair, laisser les chefs d'entreprise faire leur travail, traiter leurs commandes, et éventuellement embaucher, sans les emm... à longueur de journée et d'année.
a écrit le 11/01/2013 à 10:18 :
ce marchera, ca marchera pas, les leviers et actions envisagés sont pour certains nébuleux...mais c?est plutôt positif..enfin, une stratégie de fond,. enfin une volonté de dialogue avec les "clients " potentiel de l'implantation France (donc de meilleures chances de les convaincre.,évidemment, ça va aussi être l?occasion de mesurer la perception par les entreprises de mesure comme la non déductibilité des intérêts sur les emprunts qu'elles feront s?implanter en France).
Mais enfin de l'impulsion...enfin du travail de ministre. Les résolutions 2013 de Mr Montebourg comprendraient t'elles " j'essaye de définir un cap plutôt que de prétendre que j'y connais, moi, quelque chose à le restructuration d?une entreprise " ? ... c?est pas super impressionnant, comme annonce...mais on par de tellement loin depuis ces 6 derniers mois !
a écrit le 11/01/2013 à 10:15 :
Bon, il va nous l'afficher ou pas le TOP50 des activités qui causent notre déficit ?
a écrit le 11/01/2013 à 10:15 :
Moi je vuex bien tout mais je suis Gamer et Geek, ce qui ne m empeche pas de m interresser a l economie et autre domaine. J aurai quelque questions a tous ces politique de gauche et de droite: Partant d un constat simple, aujourd'hui je fais importer jeux, vetement... via Ebay ou Amazone. Pourquoi me direz vous? Eh bien le calcul est rapide quand vous acheter un jeux PS3 vous le payer en moyenne 70 euros, je fais venir le meme jeux des USA, sachant qu il se voit appliquer a l arriver TVA et Taxe de Douane j en ai quand meme pour moins cher que le meme jeux du meme editeur a savoir en moyenne 50 euros.... alors je voudrais qu on m explique cet ecart????? Pour les vetement c est pire, sur le jean levis encore une fois TVA et Taxe de douane incluse j en ai pour le Tiers de ce que j aurais paye en France....... Alors je veux bien qu'on me parler charge bla bla bla.... ca n explique pas cet ecart pharaonique de prix......
Si on ajoute a cela un interventionnisme inefficace de l etat et extremement couteux; j aimerais que Mr Montebourg m explique comment avec de nouvelles taxes il va inverser la tendance........
Réponse de le 11/01/2013 à 12:06 :
en achetant ainsi vous supprimez la marge de l'importateur et du distributeur.
vous n'aurez donc plus de copains vendeurs en boutique puisque le métier aura disparu.
mais vous aure gagné des copains livreurs ;o)
Réponse de le 11/01/2013 à 12:08 :
la différence c' est le prix de la commercialisation en france qui fait rentrer des taxes pour améliorer infrastructure santé éducation justice, ...
en achetant sur le web via amazon par exemple le bénéfice part aux usa et les américains sont contents
Merci pour eux.
Réponse de le 11/01/2013 à 12:50 :
C'est la ou l'Europe a une faiblesse, tous les autres pays développés ont des droits de douane importants pour certaines importations, alors qu'a l'inverse l'Europe laisse faire tout et n'importe quoi. Les Etats-Unis sont des spécialistes du protectionnisme caché par exemple.
Réponse de le 11/01/2013 à 13:48 :
Si les prix appliqués à certains produits sont plus élevés en France que dans d'autre pays, cela fait aussi partie intégrante du marketing. Par exemple, un jean est à 80 ? en France et à environ 30 ? pour le même au US, ce n'est pas du tout à cause des taxes et machin bidule (TVA à 19,6 + 10 ou 12 % de douanes, c'est pareil aux US), c'est qu'en France nous sommes prêts à y mettre le prix. Ca doit être pareil pour vos jeux.
Réponse de le 11/01/2013 à 16:22 :
@Difference en particulier votre raisonnement est particulierement faux vu que ce qui sert a financer justement les infrastructure c est la TVA or a l arrive mon produit se voit attribuer la TVA....
Je suis Gamer mais de formation comptable apprenez cher ami que le grossiste, le distributeur vendeur.... ne sont que collecteur de TVA, il font la difference entre TVA collecte et TVA paye.... Au final seul le consommateur paye la TVA, donc en agissant ainsi mon produit se voyant apllique TVA+Taxe douaniere qui rentrent directement à l ETAT je ne met en rien en danger le financement des infrastructure, ecole... je cours-cercuite juste tous les intermediaire qui se sucre grassement sur le dos du consommateur!!!! L'Etat ferait bien de faire un peu de controle sur les pratique tarifaire. D'ailleurs pour finir regarder le prix du meme jeux sur plusieurs enseignes vous verre que l une respecte un peu plus le consommateur, le prix des jeux PS3 et Box tournant autour de 55 euros.... Et pas 70.... Et ce n est pas le plus gros!
Réponse de le 11/01/2013 à 16:32 :
Pour completer un peu, ce que disent Gamer et @Gamer, il n est meme nullement necessaire d appliquer un controle stricte et couteux, il suffit comme dans certains pays d obliger les entreprises a publier leur bilan et les salaires verses au dirigeant comme dans certains pays, qui ne sont pas des dictature pour couper a tout troll, ca evite les exces sur les remunerations et sur les prix.
a écrit le 11/01/2013 à 10:12 :
Quel tapage, quels couacs de communication! D'une part, notre artiste tape sur les entreprises, les insultes et d'autre part il leur propose du sucre sur le dos des contribuables. Une agitation contradictoire qui ne devrait pas avoir de succés. Financement d'une relocalisation, juste quand les entreprises françaises sont en panne d'investissements à l'étranger, quand les parts de marché doivent être défendu bec et ongle, quand le marché intérieur français est au point mort, là il faut "relocaliser"? Combien de temps, allons-nous devoir le supporter, ce Mr Montebourg?
a écrit le 11/01/2013 à 9:56 :
Il est trop fort ce type: "Son programme a aidé les plus grandes sociétés américaines à calculer le meilleur endroit ? l?Amérique ? pour produire en fonction de la nouvelle donne mondiale : le coût des énergies, le prix du foncier, le coût du travail, [?] le prix des transports et la logistique qui monte.". Ici on a: un cout des énergies qui n'est pas près de baisser car on refuse d'explorer les gaz de schistes qui permettrait de suivre le même trajet. Le foncier est trop cher, sauf dans des endroits ou il n'y a aucune infrastructure, ce qui est logique. Le coût du travail et ses contraintes sont décourageants. Enfin le gouvernement s'emploie avec acharnement à faire en sorte qu'un investisseur qui veut prendre des risques soit taxé comme un salarié qui ne souhaite pas prendre de risque. Montebourg est il au courant de la politique du gouvernement dont il fait partie ? Il est aussi utile qu'un cendrier de moto, la première économie qu'on pourrait faire serait de le virer.
Réponse de le 11/01/2013 à 11:37 :
Il est probable qu'il arrive surtout à démontrer aux entrepreneurs qu'ils n'ont absolument aucun intéret à revenir...
Réponse de le 11/01/2013 à 13:51 :
Pitié arrétez, renseignez-vous ! les revenus du capital sont bien moins taxés que les revenus du travail !
a écrit le 11/01/2013 à 9:48 :
Les relocalisations se feront naturellement lorsque le coût des transports, de l'énergie et de la logistique deviendront insupportables, et ce ne sont pas les gaz de schistes qui modifieront les données du problème.
Réponse de le 11/01/2013 à 10:11 :
Vue partielle du problème, car en plus de la pression fiscale insupportable, les principaux marchés de croissance des entreprises qui exportent n'est plus la France, et peu l'Europe, mais l?Asie, le Brésil, et autres, donc, à part quelques cas, aucune ne reviendra en France, même si le cout de l'énergie augmente, car il augmente partout, et et même la la France est plus chère que ses concurrents internationaux.Beaucoup continueront à se créer ailleurs qu'en France, autant de perdu pour le pays, et des milliers de chômeurs en plus. Bravo le collectivisme français et le poids de son état intolérable.
Réponse de le 11/01/2013 à 11:46 :
@JB38 : quand les couts de transports seront si élevés alors nous ne pourrons plus rien exporter et notre économie sera du niveau des pays en voie de développement, nos cerveaux bien loin de la France ... Il faut arreter de répeter les approches simplistes des verts ...
a écrit le 11/01/2013 à 9:45 :
à côté de ses chaussures ou faute de langage ?? il ne fait pas l'hospitalité du tout; ce sont les entreprises qui lui font la charité. n'inversons pas les rôles.
a écrit le 11/01/2013 à 9:43 :
L'interventionnisme étatique maladif de la France dans l'économie, et l'écrasement fiscale des entreprises, et des contribuables, sont les deux causes majeures de la fuite des entreprises, des capitaux et des créateurs. L'effet de manche de Montebourg n'y changera rien, le problème est qu'en France s'enrichir et mal vue et est puni par des impots confiscatoires et injustes, donc les motivations pour revenir en France se limiteront à quelques uns, dans des cas très spécifiques, mais le mouvement de départ s'accentue depuis 10 ans, et le bla bla de politiciens n'y changera rien, leur but est de vous faire croire le contraire, et de continuer à vivre sur le dos des contribuables.
a écrit le 11/01/2013 à 9:15 :
La comparaison avec les US s'arrête là. En effet, Obama peut démontrer qu'une société peut être rentable aux US because faible taxe etc... Mais Montebourg avec l'ISF, la taxe à 75% etc... aura bien du mal à expliquer que c'est intéressant d'investir dans ce pays qui n'aime pas les riches !!!
Réponse de le 11/01/2013 à 9:58 :
qui va faire le calcul du meilleur endroit pour produire? Montebourg? les fonctionnaires de Bercy? une commission "indépendante" mais financée par l'etat?
Réponse de le 11/01/2013 à 11:52 :
La vous etes un peu critique, un article récent de la tribune parlait du nombre d'entreprises qui investissent toujours en France, notamment les grands groupes qui profitent des optimisations fiscales possibles. Le probleme se pose plus pour les TPE/PME, mais la on ne parle plus de taxe a 75% car les revenus sont souvent bien inférieurs.
a écrit le 11/01/2013 à 9:12 :
Tres bonne initiative. Cel permettra a tout le monde de faire des choix en connaissance de cause, l'etat comme les entreprises. Cela changera des calculs a la petite semaine des epiciers ideologues de tous bords qui au doigt mouille nous disent il faut relocaliser ou la chine c'est le must etc
Réponse de le 11/01/2013 à 9:30 :
Cela ne sert à rien tant que on ne supprime pas l'enfer fiscal et des charges. De plus, la proposition appuyée de Montebourg sur la nationalisation forçée de Florange a eu un effet extrémement négatif dans le monde entier, et qu'elle sera l'entreprise qui aujourd'hui prendra, vis-à-vis de ses actionnaires, le risque de se faire spolier par le fait du prince.
Réponse de le 11/01/2013 à 11:59 :
ne vous trompez pas de cible le spoliateur, c'est Mittal qui a acheté à la fin de la bulle fiancière avec de l'argent fictif (valeur en bourse qui s'est depuis éffondrée) un fleuron européen de la métallurgie. maintenant il a les brevets dont il ne disposait pas et peut pour un bol de riz se payer des ouvriers indiens, mais sans que le prix du métal fini n'ait baissé pour autant! les actionnaires auraenit du réagir à ce moment là et pa pleurer maintenant.
Réponse de le 11/01/2013 à 15:46 :
@cible : Je n'apprécie pas plus Mittal que vous, mais il y a des règles et de la déontologie. Ce n'est pas parceque le gouvernement de 2006 a fait une grosse boullette qu'il faut maintenant essayer de la ratrapper par une autre grosse boulette ... L'effet est désastreux chez les investisseurs étrangers ...
a écrit le 11/01/2013 à 9:10 :
Les "délocalisés" n'ont plus confiance dans ce gouvernement de "couacs" et préfèreront sans doute la "colocalisation", si chère au 1er ministre et à certains présidents de régions !
Quand j'entends le mot patriotisme dans la bouche d'un socialo-communiste, j'ai envie de pleurer !
a écrit le 11/01/2013 à 9:08 :
Je vais à contre courant : Je ne privilègerai plus les produits français tant que le gouvernement continuera à nous taxer au lieu de procéder à des mesures d'économies sur le train de vie de l'Etat.
Réponse de le 11/01/2013 à 9:40 :
Je fais de même . Assez de ces socialos communistes qui ne vont qu'amplifier l 'assistanat et la gabegie !!
Réponse de le 11/01/2013 à 9:52 :
"Socialo-communiste", le mot préféré de l'extrême-droite et de l'extrême de la droite.
Le mot préféré des faschistes, sous couvert de patriotisme. Regrettable.
Réponse de le 11/01/2013 à 9:52 :
"Socialo-communiste", le mot préféré de l'extrême-droite et de l'extrême de la droite.
Le mot préféré des faschistes, sous couvert de patriotisme. Regrettable.
Réponse de le 11/01/2013 à 11:25 :
Le patriotisme socialo communiste et sectaire, quelle rigolade
je fais le boycott des produits français et j'achète par priorité allemand ( mercedes et toyota) au moins je suis sûr de la qualité et pas comme les produits pas fiables sorties des usines noyautées par les syndicats à ma botte ( CGT,CFDT,SUd)
Réponse de le 11/01/2013 à 15:18 :
@Hedgedog : "j'achète par priorité allemand [...] toyota"

Très bon !
Réponse de le 11/01/2013 à 15:44 :
Surtout asseyez-vous avant de regarder ou sont fabriquées les Allemandes et ou est assemblée la Yaris par exemple, vous pourriez tomber de haut.
Quant aux pleurnicheurs en tout genre, voici un lien qui va vous calmer je l'espere:
http://www.cafedelabourse.com/archive/article/impot-france-monde/ (France 8eme pour les taxes aux contribuables en Europe, hors tres tres riches).
C'est pas le gouvernement que vous embetez en ne consommant plus francais, c'est les travailleurs qui payent aussi vos retraites et autres. Dans ce cas dites directement "je n'aime pas ce gouvernement, je renonce a ma retraite et mes acquis sociaux, et je souhaite voir le pays couler", au moins ce sera clair.
a écrit le 11/01/2013 à 9:07 :
Encore une agence ? décidément nous sommes les champions dans ce domaine !
a écrit le 11/01/2013 à 9:04 :
Significatif et interessant, cote a cote les 75% temporaires....!!! Et le sieur Montebourg qui veut relocaliser, manifestement plus personne ne sait ou ils vont, meme pas eux!

a écrit le 11/01/2013 à 9:03 :
Il faudrait d'abord clarifier et simplifier et épurer toutes les démarches administratives, les éventuelles aides financières et les avantages en découlant. C'est un vrai imbroglio, indigeste, incompréhensible et tellement inefficace ! Bref, cela ne donne pas envie de revenir et/ou de monter sa boîte en France.
Réponse de le 11/01/2013 à 9:27 :
C'est bien vrai ça!! J'ai ouvert une boîte en Suède en 1 semaine: 2 papiers à compléter et un petit virement en ligne pour les frais de dossier, basta. Quant à la fiscalité, elle m'a expliquée de manière transparente et limpide alors qu'en France, même en étant Français, je n'ai jamais rien compris...
Réponse de le 11/01/2013 à 10:11 :
Mais non, la fiscalité française n'est pas compliquée. Elle est juste faire pour créer des emplois artificiels qui vous la simplifient :-)
a écrit le 11/01/2013 à 9:02 :
Subventions, subventions qui dépensera le plus dans ce pays? Je pense que nous devons garder ce nouveau numéro de spectacle en mémoire, Mr Montebourg, le jour viendra quand on vous présentera l'addition pour vos efforts de distraction. (On ne vous demandera pas de la régler...)
Réponse de le 11/01/2013 à 9:52 :
C'est peut etre mlaheureusement parce qu'ils ne doivent jamais pour les bêtises qu'ils font qu'au lieu de se preoccuper du pays ils font en sorte de continuer de faire plaisir à leur électeurs (malheureusement c'est aussi bien valable pour la gauche que la droite). La seule personne qui sera capable de diriger un pays comme la France sera une personne qui aura assez de crans pour faire face a tous ces mouvements de fonctionnaires sur-gavés et leurs greves pour tout et n'importe quoi.
Réponse de le 11/01/2013 à 11:49 :
la dernière grève se sont les taxis , les mettez vous chez les fonctionnaires?
l'extrème droite populiste et inculte est nocive pour la santé
Réponse de le 12/01/2013 à 10:23 :
Le probleme reste le meme, c'est le comportement francais, d'ailleurs Charles de Gaulle l'avait bien compris en disant que la France est pays qui a besoin d'etre dirige avec vigueur. Les taxis sont en greve exactement pour les meme raisons que lorsque les fonctionnaires sont en greve, c'est a dire pour proteger de petits avantages qui ne sont meme p´us d'actualites dans un monde comme celui dans lequel nous vivons.
a écrit le 11/01/2013 à 9:00 :
A suivre dans les détails: va-t-il accorder des avantages à ceux qui s'installent en france? mais à ce moment la les entreprises concurrentes deja en france(et les autres) vont elles apprecier? Les conditions qui ont fait que des entreprises sont partis de france vont- elles s'ameliorer? cout du travail, flexibilité, fiscalité démotivante,.......car sinon memes causes memes effets!
a écrit le 11/01/2013 à 8:59 :
Y'a pas d'élan patriotique.
Les gens n'ont pas envie de redresser la France, ils ont envie de se barrer.
Les seuls à ne pas être stigmatisés dans ce pays sont les pauvres et les fonctionnaires.
Ce sont peut-être ceux qui rêvent d'un élan patriotique sans riches.

Il va falloir autre chose que des mots pour m'éviter de partir avec ma société.
Réponse de le 11/01/2013 à 9:50 :
Moi je viens de fermer ma boite, pas d'acheteurs, et je suis parti sous des cieux bien plus clément. Après 25 ans de racket fiscal dans ce pays, je me fais insulter lorsque je conduis ma voiture par ce que celle ci est une Allemande luxueuse. Je précise qu'en moyenne je travaillais 50 heures par semaine, et que les 3 premières années j'ai travaillé sans prendre de salaire. Alors le résultat: 9 personnes au chômage à cause de l'enfer fiscal français, la haine de ceux qui osent gagner de l'argent grâce à leur travail et leurs entreprises et le climat général anti "riche" (au fait c'est à partir de combien que l'on est riche dans ce pays ?). Adieu les bolchéviques qui détestent les entrepreneurs et qui pourtant pleurent tous les jours sur le manque d'emploi et le chômage.
Réponse de le 11/01/2013 à 11:40 :
l'allemande luxueuse elle s'est payée toute seule?
il y a des personnes qui seraient déjà heureuse de travailler mais avec tout ces patrons qui partent et sans travail il ne peuvent rien leur acheter! et où vous partirez ce sera pareil ou pire, car sans pouvoir d'chat pas de vente possible et là ou vous allez aller, comptez sur une concurrence féroce, des soins peutêtre pas à la hauteur, de la sécurité à vous payer par des gardes privés , des études très chères pour vos enfants, une justice ripou, etc, etc l'herbe n'est pas forcément plus verte dans le pré du voisin.
si vous êtes si fort et travaillez si bien, montrez le donc en France et vous verrez que même imposé, vous y vivrez heureux.
Réponse de le 11/01/2013 à 11:47 :
petit calcul pour l'entrepreneur que vous êtes:
1 smicard touche environ 1000 euros net par mois admettons qu'il arrive à économiser 100 euros par mois et admettons qu'une luxueuse allemande coute environ 40 000 euros
cela veut dire que même après toute une vie de travail environ 35 ans (sans chomage)
il pourrait se la payer (il faudra qu'il vive dedans et qu'elle ne tombe pas en panne car avec son épargne il n'a pas pu se payer de logement.
arrétez de vous plaindre pleureur de riche
Réponse de le 11/01/2013 à 11:58 :
Je me permets de vous faire suivre un petit lien pour casse vos idées recues sur tout:

http://www.cafedelabourse.com/archive/article/impot-france-monde/

Vous y apprendrez que la France est seulement 8eme en Europe concernant les impots sur les particuliers, sauf pour les tres riches (au dela de 300 000 dollars par an).
Que les patrons de TPE/PME se plaignent de leurs cotisations et charges, je le comprends, mais les particuliers devraient arreter de pleurer.
a écrit le 11/01/2013 à 8:48 :
Il y a deux différences avec les USA. Le prix de l'énergie s'est effondré outre Atlantique avec l'exploitation des gaz de schistes, le dollar baisse depuis 5 ans ce qui rend moins intéressant les délocalisations.
Réponse de le 11/01/2013 à 9:04 :
Très juste, heureuse de voir que les citoyens arrivent à réfléchir, ce qui n'est pas le cas du gouvernement, malheureusement...
Réponse de le 11/01/2013 à 10:14 :
Il est clair qu'on voit les ricains laisser filer le dollar, les chinois sous valoriser le yuan, les anglais garder leur indépendance face a l'euro, et nous, on continue a vouloir un euro fort.. Désolé les gars, il va sérieusement falloir penser a faire comme les autres, et laisser filer l'euro. Ca rendra les importations plus couteuses, et améliorera notre compétitivité, puisqu'on ne sait pas le faire autrement...
Réponse de le 11/01/2013 à 10:38 :
Assez d'accord. Une guerre des changes a commencé, et pour être efficace, il faut bien un dindon de la farce. Pour notre économie, c'est malheureusement l'euro....
Réponse de le 11/01/2013 à 11:33 :
n'importe quoi, le cours à 1,3z est quasiment le même qu'il y a 5 ans! et le dollar est plus cher qu'il y a 3 ans ou l'euro étit monté à 1,5z
Réponse de le 11/01/2013 à 12:09 :
ça fait plus de 5 ans que l'euro est surévalué....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :