Le patron de l'UIMM pourrait être candidat à la tête du Medef

L'opposition de Frédéric Saint-Geours à la modification des statuts du Medef - souhaitée par Laurence Parisot - marquerait une volonté de prendre la tête de l'organisation patronale, selon le Journal du Dimanche.

2 mn

Frederic Saint-Geours, president de l'UIMM. Copyright HAMILTON/REA

Frédéric de Saint-Geours, l?actuel président de l?UIMM (fédération patronale de la Métallurgie) viserait-il la présidence du Medef ? C?est en tous cas ce qu?avance le Journal du Dimanche ce 20 janvier, citant "plusieurs sources" sans en dévoiler l?identité.

Laurence Parisot, à la tête de l?organisation patronale Medef depuis 2005, doit en principe quitter ses fonctions le 1er juillet. Mais elle souhaite modifier les statuts de l?organisation afin de pouvoir prolonger son mandat de deux ans. Des modifications auxquelles Frédéric Saint-Geours s?est montré farouchement opposé ce samedi, dans une interview accordée au Figaro.

Le président de l'UIMM dit non à la modification des statuts du Medef de Parisot

Ce dimanche, le JDD considère qu? "en s'opposant clairement à son maintien, dans une interview au Figaro hier, Frédéric Saint-Geours, 63 ans, aurait, selon plusieurs sources, pris date pour annoncer qu'il entrera en campagne".

Une candidature qui pourrait être officielle le 6 mars

Laurence Parisot a confirmé le 15 janvier avoir saisi le comité statutaire du Medef pour revoir les règles internes, dans une tentative de modifier les statuts pour se maintenir au-delà de la fin de son mandat.

Selon le JDD, la candidature de M. Saint-Geours, par ailleurs directeur des marques à PSA Peugeot Citroën, "pourrait être officialisée le 6 mars lors de la convention annuelle de l'UIMM". Au Figaro, M. Saint-Geours avait dit être "sûr qu'il y aura un candidat soutenu par l'UIMM" et avait précisé que la Fédération de la Métallurgie synthétiserait le 6 mars son "projet pour le Medef".

De son coté, le président du Groupe des fédérations industrielles (GFI), Pierre Gattaz, ne laisse aucun doute sur ses intentions. Il a annoncé officiellement le 14 janvier qu'il briguait la succession de Laurence Parisot à la présidence de l'organisation patronale.

Avec agences
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 21/01/2013 à 23:17
Signaler
Ils ne sont pas en droit

à écrit le 21/01/2013 à 22:28
Signaler
La classe... Après la présidente droguée au pouvoir à tel point qu'elle essaye de faire changer les statuts pour ne pas lâcher son fauteuil, on a maintenant le candidat qui ne se déclare pas. Un haut cadre de PSA pour le medef, fallait y penser. Un r...

à écrit le 21/01/2013 à 10:31
Signaler
Après le psychodrame de l'UMP bientôt sur nos écrans de télé "Tragédie au MEDEF".

à écrit le 21/01/2013 à 10:31
Signaler
Après le psychodrame de l'UMP bientôt sur nos écrans de télé "Tragédie au MEDEF".

à écrit le 21/01/2013 à 5:32
Signaler
Voilà le type même du français dont on ne veut plus. Ce Monsieur diplômé à la politicienne ENA plus IEP donc 100 pour cent politique puis un une licence sciences eco, passe par les ministères et plus particulièrement chez un PS plus rouge que rose M....

à écrit le 20/01/2013 à 18:00
Signaler
C'est une bonne solution pour sortir de PSA qu'il a largement contribué à détruire! Et puis sa proximité avec les socialistes depuis longtemps pourrait être utile au MEDEF

à écrit le 20/01/2013 à 14:32
Signaler
l'UIMM et la CGPME sont des loges du MEDEF qui elle même est une obédience de l'UMP qui elle meme pilote une faction Nouveau Centre déguisée en UDI ... point commun, ils ont tous un nez rouge !

le 20/01/2013 à 18:37
Signaler
Vous écrivez visiblement sur un sujet que vous ne connaissez pas. Peut-être avez-vous trop bu pour voir un nez rouge partout ? En tous les cas, vous avez fumé de la moquette certainement.

à écrit le 20/01/2013 à 13:41
Signaler
Il a pas un groupe automobile à sauver celui là ? Pas brillant la stratégie de développement depuis ces dernières années !!.... Signé un salarié ... de ce même groupe automobile !

le 19/02/2015 à 10:07
Signaler
il est temps de revoir le panier de produits qui sert à mesurer cet indicateur. Car dans la vie quotidienne on a pas du tout l'impression que nous vivons en deflation.

à écrit le 20/01/2013 à 12:16
Signaler
EVIDEMMENT réveillez-vous les journalistes "spécialisés" !!!..........Pour se recaser honorablement car ses performance chez PEUGEOT sont très discutées (c'est vrai que Saint-geours a toujours été un "chat noir" pour les actionnaires de PSA : toutes...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.