Pour Mélenchon, l'accord de libre-échange USA - Europe signerait "la mort du système européen"

 |   |  386  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le député européen a dénoncé ce jeudi le projet d'accord de libre-échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Jean-Luc Mélenchon y voit un grand risque et préfèrerait même voir "la fin de l'Europe" plutôt que de laisser ce projet voir le jour.

"Je préfère voir la fin de l'Europe plutôt que cet accord transatlantique!". Voici ce qu'a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur les antennes de BFM TV et RMC ce jeudi matin. Après avoir félicité son interlocuteur d'aborder le sujet - "c'est la première fois qu'un journaliste parle de cet accord de libre-échange transatlantique" - le député européen a descendu en flèche le projet américano-européen.

"Des idées belliqueuses de la part des Américains"

"Cet accord, ce sont des idées belliqueuses de la part des Américains. Cet accord est déjà en route. Si ce grand marché voit le jour, c'est la mort du système européen. Je ne veux pas être Américain et préfère voir la fin de l'Europe plutôt que cet accord transatlantique", a poursuivi le co-fondateur du Parti de gauche .

Rappelons que dans son discours sur l'état de l'Union le 12 février dernier, le président américain Barack Obama a fait part de sa volonté de faire avancer les négociations pour une zone de libre-échange avec l'Union européenne.

Les Européens pressent le pas


Auparavant, la rencontre entre le commissaire européen au Commerce Karel de Gucht et son homologue américain Ron Kirk début février à Wasington laissait augurer que "de bons progrès [avaient] été accomplis pour lancer officiellement les négociations. De quoi réjouir la chancelière allemande Angela Merkel qui avait fait part de son souhait de voir avancer ce dossier en recevant à Berlin le vice-président américain Joe Biden. "Je souhaite que nous avancions dans les négociations sur un accord de libre-échange entre l'UE et les Etats-Unis. Il y a des signaux positifs avait-elle déclaré.

Les Européens souhaitent d'ailleurs boucler le dossier d'ici deux ans, "dans l'idéal" comme l'a confirmé Karel De Gucht début février. Mais selon José Manuel Barroso, ces négociations risquent de s'avérer délicates. Le président de la Commission européenne espère toutefois qu'elles verront le jour au cours de la présidence irlandaise de l'Union européenne, qui s'achèvera en juin prochain.

Lire aussi: L'accord de libre échange Etats-Unis - Europe n'est pas pour demain

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2013 à 11:55 :
navrant , oui c'est navrant de voir cet homme qui était jadis pour l'UE et qui aujourd'hui en devient un pourfendeur a la de Funes en moins drôle , mais on a voulu être a 27 au lieu d'être seul a décider ? , ah que les français sont fâchés avec les mathématiques et le jeu des fractions , quand on a une décision a prendre désormais c'est a 27 , pas tout seul , c'est le jeu de la fraction démocratique , de là a s'imposer comme on a pu le faire certaines fois par le passé cela semble désormais révolu car certains pays sont en train en europe de s'émanciper des monopoles franco-anglo-allemand et bien entendu ces 3 pays sont a l'heure actuelle sur la défensive , le général de Gaulle lui avait décidé des choix technologiques et commerciaux seul , il n'avait pas a se soumettre a une commission , aurait'il voulu une europe pareille ? , pas sur , enfin monsieur melenchon peut hurler , insulter , il ne changera pas l'union européenne avec sa rancoeur et sa vision nostalgique des années 50 , le reve européen devient un cauchemar la faute aux mathématiques ..
a écrit le 03/03/2013 à 20:33 :
@ havoc, pourquoi aller si loin, pour trouver des bonnes saucisse on va chez le boucher ou en Allemagne pour déguster une bonne choucroute
a écrit le 01/03/2013 à 17:18 :
@ lilly54, vous croyez que mélanchon est le sauveur de la France et des abattoirs on à pas attendue que mélanchon existe pour que l'état français ne nous prennent pour des veaux et ouiai.........
a écrit le 01/03/2013 à 15:35 :
Tiens tiens, la Tribune aurait-elle enfin entendu parler de cet accord scélérat ? Si Melenchon n'existait pas on continuerait à nous prendre pour des veaux !
a écrit le 01/03/2013 à 0:18 :
De toute façon, de telles décisions sans aucune concertation des peuples européens m'amèneront qu'une chose au final... La dislocation de l'UE... Un de ces jours, un des grands états européens va bien finir par se retrouver avec un anti-Europe à sa tête qui va ouvrir la boîte de Pandore...
a écrit le 28/02/2013 à 22:40 :
Le nouvel ordre mondial arrive!
a écrit le 28/02/2013 à 21:23 :
Et si on se débarrassé de Mélenchon.? SI Cuba lui plait il n'y a cas y aller mais sans engagé personne d'autre.
Réponse de le 01/03/2013 à 12:14 :
@ Etsi à Cuba avec le barbue, ils finiraient par bien s'entendre, très bonne idée
a écrit le 28/02/2013 à 18:46 :
notre debat aujoud hui est de choisir un partenaire avec le queL lils faut sunir pour lutter contre le modialisme des pays en voies de developement il me senble que c est l amerique qui est le proche de notre culture en france presque 60ù% des entrprisses sont americaines c est sur faut negossier le monde a changer les cartes gagnante sont entre les mains des pays en voies de developement je vous demande dit reflechir?
a écrit le 28/02/2013 à 18:13 :
C'est quoi le système européen ? Un système au chômage de masse qui au final précarise l'ensemble de la population et de la société .Il vaut mieux un système avec peu de chômeurs qu'un système fabriquant des chômeurs, même si ces derniers bénéficient de la solidarité de la société.
Réponse de le 02/03/2013 à 8:23 :
Malgré une politique de relance massive de l'économie fondée sur l'endettement, les USA connaissent le chômage à un niveau relativement élevé, même si les statistiques officielles semblent moins graves qu'en France et ne parlons pas de ces millions de travailleurs qui occupent deux, voire trois emplois dans la journée ou la semaine.
a écrit le 28/02/2013 à 17:58 :
Je suis d'accord avec Mélenchon, rallions plutôt le Pacte de Varsovie !
Réponse de le 02/03/2013 à 8:24 :
Varsovie est la capitale d'un état libéral économiquement et coincé au niveau des moeurs et de la laïcité.
a écrit le 28/02/2013 à 16:59 :
en parlant du système européen, Mélanchon pense avant tout au système socialo- communiste français qui volerait en éclat très rapidement .alors adieu front de gauche,PCF, et syndicats affiliés.le libéralisme anglo-saxon s'imposerait à notre économie ,et tant pis pour l'exception sociale française qui favorise avant tout les populations rétives au travail autochtones et immigrées .
Réponse de le 28/02/2013 à 18:02 :
En démocratie, on a le droit d'avoir d'autres valeurs que le travail : c'est la majorité qui décide. Si l'argent et le travail sont tes valeurs personnels, rien ne t'empêche de demander ta carte verte aux USA. Ils te paieraient même pour que tu la prennes, car peut nombreux sont ceux aujourd'hui qui veulent y vivre. Leur libéralisme ne les a pas protégé de la crise, alors ce n'est pas la peine de les citer en exemple.
a écrit le 28/02/2013 à 16:54 :
Je voulais simplement signaler des contre-vérités. Quant à l'incohérence entre le vote de MASTRICH et ses propos actuels il s'en est largement expliqué: à l'époque l'europe bénéficiait d'hommes politiques capables de concevoir un grand dessein, ce n'est plus le cas!
Mais avant de jeter l'euro aux horties les peuples pourraient décider ou pousser leurs gouvernants à faire autre chose.
a écrit le 28/02/2013 à 16:40 :
Ca serait vraiment dommage qu'il n'y ait plus de "système" européen.
Comment il ferait pour gagner sa croute notre bon Mélanchon ? faudrait qu'il aille bosser et payer des tas d'impots.
"En 2011, la rémunération mensuelle des euros-députés est de 7 956,87 ? brut, soit 6 200,72 ? net. L'indemnité de frais généraux est de 4 299 ? par mois et l'indemnité journalière de subsistance de 304 ? par jour de présence."

Réponse de le 28/02/2013 à 17:07 :
..."par jour de présence...mais lorsqu'ils sont absents, comme nos bons sénateurs, ou députés, ils sont payés tout de même ! (vu à la télé) Mazette, pas de problèmes pour arriver à la fin du mois, ces Messieurs !
a écrit le 28/02/2013 à 16:23 :
Cela fait peur à beaucoup de français "LE LIBRE ECHANGE" entre l'UE et les U.S.A, en raison du manque de moyens de ceux-ci(produits peut compétitifs, ne correspond pas à l'attente du client) et de l'innovation qui est en berne(ex MINITEL et INTERNET).
Lorsque Napoléon III signa un traité de libre echange avec l'angleterre en 1860, les industriels français etaient hostiles à celui-ci et firent des pressions pour ne pas le faire appliquer, mais celui-ci tient bon et grace à lui pendant 10 ans, la croissance fut soutenu et l'innovation aussi.
En 1870 à la chute de l'empire, ce traité fut abrogé et la croissance fut stoppée(moindre taux) et l'industrie française fut surclassée quelquetemps plus tard par l'allemagne et les etats-unis.
Donc une ligne MAGINOT ne sert à rien!
Réponse de le 26/05/2013 à 12:02 :
et on en a eu des lignes maginot qui n'ont servent a rien , en 1982 on arrette le VHS a poitier contre l'envahisseur nippon , échec .. en 1984 re-maginote aiguë avec laurent fabius qui a l'époque veut l'informatique dans les écoles , des Thomson TO9 et M05 ,pour aider un constructeur hexagonal a écouler des stocks car dans le monde informatique d'alors ce fut les CPC amstrad ou les C64 qui étaient des records de ventes , échec encore plus lourd , depuis on n'a pas arrêté les délires de stopper les incidents technologiques , écologiques aux frontières , d'ailleurs on insiste toujours dans le y'a qu'a faut qu'on et on voit ce que cela donne , car ces lignes maginot ont couté cher aux contribuables , étaient démagogiques et le pire c'est que leur cout pèse aujourd'hui dans nos dettes publiques
a écrit le 28/02/2013 à 16:15 :
Cavalier, je peux comprendre que le discours de Mélenchon vous interpel, mais soyez réaliste, il s'est planté sur tout. Reprenez le commentaire "Il vient de débarquer" de 12h53, tout est dit dedans.
a écrit le 28/02/2013 à 16:01 :
Les milliards de dollars des échanges commerciaux ne compenseront jamais notre perte de souveraineté. Le libre-échange "gagNant-gagnant" est une utopie, il y a forcément un perdant et dans ce cas ce sera l'Europe, trop divisée et soumise à l'Allemagne qui fait beaucoup trop les yeux doux à la GB et Les US. Les américains ou d'autres veulent faire des affaires chez nous, ils se plient à nos règles et réciproquement. Je n'aime pas la sous-culture américaine, je ne suis ni libre-échangiste, ni mondialiste et je hais le vert, la couleur du dollar.Pas d'accord de libre-échange avec les US et en ce sens je rejoins Mélenchon, je préfère une France hors de l'Europe et de l'Euro. Pire, si Mélenchon n'existait pas, j'envisagerai même de soutenir le FN.Parce que je considère les US sont pires que le FN...Obama ou pas.
a écrit le 28/02/2013 à 15:42 :
Melenchon n'a pas voté socialiste il a voté hollande moindre mal pour lui que SARKOZY! S'il avait préconisé l'abstention on aurait eu SARKOZY ....
a écrit le 28/02/2013 à 15:38 :
A PPA/ Mélenchon n'est pas sénateur il est député europeen!
Pourquoi parler quand on ne sait pas?
Réponse de le 28/02/2013 à 17:09 :
ouais, ben, député européen, payé grassement à ne pas faire grand chose! meme absents, ils sont payés, les bougres ! pas mal, non ? ! moi, je vais pas bosser, vous croyez que j'aurai ma journée de payée? Tiens...
a écrit le 28/02/2013 à 15:10 :
Que ceux qui veulent devenir américain puisse le faire, je ne vois pas le problème. Mais imposé "sa culture sans histoire" pour uniformiser le monde qui les entoure afin de s'en faciliter la compréhension, me semble d'une stupidité sans nom!
Réponse de le 28/02/2013 à 15:53 :
pourquoi sans histoire? les us ont une histoire...
Réponse de le 02/03/2013 à 8:27 :
On ne peut nier qu'elle soit courte, et pas toujours reluisante (natifs américains, guerre du Mexique, guerres contemporaines, trois présidents assassinés...).
a écrit le 28/02/2013 à 14:48 :
Mélenchon est un sénateur et profite de ce fait de tous les avantages des planqués du système ; il veut maintenant être député européen !!! Quand est ce que les français de gauche comprendront que ce type se fout des classes populaires et est un clown payé par les contribuables !!!
Réponse de le 28/02/2013 à 15:39 :
Non Mélenchon n'est pas sénateur mais député européen, comment pouvez avoir un avis si tranché en vous fondant sur un tel manque de connaissance?
Réponse de le 28/02/2013 à 16:43 :
Il est ancien sénateur avec une retraite de sénateur, ce vieux planqué de la république !!!!
Réponse de le 28/02/2013 à 17:11 :
il est les 2 ! double casquette
Réponse de le 28/02/2013 à 22:54 :
Il est donc hors la loi? Arrêtez de débiter des âneries.
a écrit le 28/02/2013 à 14:44 :
Mélanchon arrête de te plaindre et donner des leçons tu as voté socialiste tu as ce que tu mérites? C'est pas quand on a fait dans son F roque qu'il faut serrer les fesses.
Réponse de le 28/02/2013 à 15:50 :
C'est extraordinaire de retrouver toujours le même commentaire partout, qui au final feint la réalité! MélEnchon avec un E comme il est ecrit dans le papier que vous n'avez pas lu, car votre but ici n'est pas de réfléchir, de comprendre, mais de salir gratuitement aussi "Haut" que votre intellect vous le permet, a appelé a voter CONTRE SARKOZY si vous ne comprenez pas la "nuance" inquiétez vous pour vous même! Et si pour vous la démocratie consiste a ce taire alors c'est moi qui m'inquiète!
Réponse de le 28/02/2013 à 16:22 :
Ce ne sont pas les socialistes qui veulent de ce grand marché, ce sont les dirigeants des pays d'Europe, qui sont loins d'être majoritairement de gauche.
a écrit le 28/02/2013 à 14:28 :
cet accord est une idée fantastique. Il est temps de montrer nos crocs face aux chinois!
Réponse de le 28/02/2013 à 16:46 :
je ne vois ce qu'il y a de fantastique à faire du libre échange et d'être payé par une planche à billet (FED)
a écrit le 28/02/2013 à 14:28 :
To do business, est-ce que c?est possible ? On lit que la France compte prélever sur l?entreprise 30 milliards. Cela correspond finalement à 60 à 80% des résultats du CAC? ne risque-t-on pas une petite fuite ? N?aurions-nous pas un petit trouble sur la question du capital étranger ? Notre problème avec l?excès de dette, c?est comme avec le système Law, l?Etat spolie la population, comme après la seconde guerre? On risque une petite chute du niveau de vie, surtout les riches ! Un système qui produit trop de dettes et qui conduit à l?effondrement économique, voila une réussite ! Chez les américains c?est pareil : réduction massive des dépenses, lesquelles et impôts massifs. Pour qui les factures ? On ferait bien de faire attention, parce qu?elles sont plus que lourdes? chez nous c?est 60 milliards de réduction de dépenses? une politique de 35 ans qui arrive au bout. Alors où allons-nous ?
a écrit le 28/02/2013 à 14:19 :
Il n'y a jamais eu de "système européen", nous sommes sous hégémonie américaine et l'UE est aux ordres de Washington et New York.
a écrit le 28/02/2013 à 14:19 :
L?Europe s?explose et les américains achètent les entreprises, exemple Titan. On passe sous contrôle américain, voyez Moody !
a écrit le 28/02/2013 à 14:15 :
"l'accord de libre-échange USA - Europe signerait "la mort du système européen"" C'est bien ce que désirent les USA, non ? Ça serait dangereux si ça tenait mieux la route, une grande Europe !
a écrit le 28/02/2013 à 14:09 :
Il est évident que la zone est marginalisée dans le monde puisque l?activité est autour du Pacifique. Il est donc souhaitable de réaliser un accord avec nos amis américains. Ils ont inventé l?ordinateur et le web qui a fait sauter les fausses démocraties du Moyen Orient et qui conduit à l?émergence de Grillo en Italie. C?est un mode d?intervention du citoyen comme modérateur des politiques funestes, comme la distribution de prébendes et le clientélisme dont on parle ici. Si l?Europe n?a pas de ressources et qu?elle n?investit pas, où allons-nous ? Que la crise immobilière vienne des Etats-Unis est une chose qu?on se soit laissé enfumé s?en est une autre. On connait le cas du Japon dans les années 90 et les américains ont poussé les prix un peu haut.
Réponse de le 28/02/2013 à 15:10 :
Les ricains auraient inventer l'ordinateur ... Va falloir que vous sortiez des journaux économiques de temps en temps, là, Bill... Au mieux, les US ont inventé le hamburger et les western, c'est tout. Tout le reste vient de chercheurs captés chez nous. Par contre, et comme les relations entre zones économiques pourraient se "tendre", le mieux serait de se la jouer "à la Suisse", soit, rester neutres.
Réponse de le 28/02/2013 à 16:06 :
Ps: hamburger est le nom d'une ville allemande hambourg dont les soldat pendant la guerre manger un sandwichs composer de 2 tranches de pain et d'un steack. Une fois de plus l'idée n'est pas américaine
Réponse de le 02/03/2013 à 8:31 :
Oui mais c'est au Kentucky qu'on mange des saucisses de Frankfort ! :)
a écrit le 28/02/2013 à 13:56 :
Depuis le début du Front de Gauche JL MEMENCHON alerte sur ce projet, pour lui ce n'est pas nouveau mais jusqu'ici il est et a été le seul à s'en inquiéter tandis que les média n'en soufflaient mot.Et comme d'habitude il a toujours expliqué pourquoi mais personne ne l'écoute!
Réponse de le 28/02/2013 à 18:20 :
cavalier si on n'écoute pas mélanchon on n'écoutera pas Marinne Le Pen
a écrit le 28/02/2013 à 13:35 :
les americains ont fondes les 1 ETAT UNNIS sur une idee francaisse ils nous ont montre l exenple l amerique est une partie de nos consitoyen parties faire fortune la bas moi je crois que meme si l europe n set pas finies face au dangers que repressante l agresivite des l economies chinoisse est indienne est surtout le dangers des tendances negatives de l islamme aujourd hui ont doit reflechir a cette union?
Réponse de le 28/02/2013 à 14:28 :
Erreur. Nous avons fait la révolution pour la liberté alors que les US ont fait la leur pour des histoires de droit de douane (boston the day). Vous ne voyez pas la différence ?
Réponse de le 28/02/2013 à 15:23 :
Ca pique les yeux de vous lire, faites un effort et poussez votre analyse un peu plus loin, ça ne vole pas haut là...
a écrit le 28/02/2013 à 13:34 :
Ou quand Mélenchon justifie sa place dans le système en jouant les épouvantails de service. Du coup, toute opposition fondée se retrouve soit non relayée, soit assimilée à l'extrême gauche antilibérale et anticapitaliste... Bel exemple de ce qu'est devenu notre système politico-médiatique.
a écrit le 28/02/2013 à 13:34 :
S'allier avec les US est d'autant plus bizarre que TOUTES les grandes zones économiques (BRICS, Asie, Pays du Golfe, Amérique du Sud) ont fortement resserré leurs liens afin d'être moins dépendants du dollar. Cherchez l'erreur...
a écrit le 28/02/2013 à 13:31 :
Il a parfaitement raison. Les USA ne veulent pas d'Europe (+/- 2 fois leur population) effective. C'est la raison pour laquelle ils tiennent l'UK comme un pantin, de manière à bloquer toutes avancées; de même la volonté de garder un taux de change défavorable à l'EUR ne peut que les conforter dans l'économie mondiale. Par contre, les rigolos qui attendent les USA comme le Messie ne semblent pas avoir compris que l'avenir des USA ce n'est pas le transatlantique, mais le transpacifique. Les USA ne voient l'Europe que comme une nuisance, d'où leur volonté de la torpiller.
a écrit le 28/02/2013 à 13:19 :
Nous les citoyens de France, que l'on soit de nationalité française ou non, peut importe, nous portons les valeurs, l?histoire et les contradictions de la France, pays que nous aimons et que nous défendrons coute que coute, disons non à l'imposture et l'escroquerie des parités de change, à l'imposture de l'Europe telle qu'elle existe aujourd'hui, à l'escroquerie de l'euro, à la lâcheté et la trahison des technocrates et des décideurs politiques qui acceptent qu'en France(et ailleurs) nous ayons 25 millions de pauvres (au moins) et 5 millions de chômeurs au moins. Il faut entrer en Résistance contre les occupants, les impérialistes et colonialistes asservisseurs parmi lesquels les anglo germano amerlocs. Tout un programme, ça va pas être simple tout ça, avec un bon pack avant ça pourra peut être aller.
Réponse de le 28/02/2013 à 14:20 :
Heu... Regardez autour de vous, si il y a des occupants en france (je dit bien si) ils sont africains !

a écrit le 28/02/2013 à 13:16 :
Ces accords sont déjà partiellement à l'oeuvre depuis 2008, notamment sur le plan de la Sécurité et du Renseignement, permettant entre autres aux autorités Américaines de procéder en France et en Europe à toutes les investigations et arrestations de citoyens non-américains ayant menacé la sécurité intérieure des USA.
Tous les fichiers de l'identification des citoyens européens sont déjà accessibles aux autorités américaines et toutes les transactions bancaires des particuliers français et européens leurs sont communiquées.
Cet accord ne fera qu'entériner officiellement la faiblesse ( ou la lâcheté) de nos gouvernements européens et français en particulier face à l'empire américain
a écrit le 28/02/2013 à 13:07 :
Les usa ont la fâcheuse habitude d'affaiblir les entreprises étrangères qui deviennent trop compétitives à leur gout en les trainant en justice pour un prétexte bidon.
Les usa sont libéraux uniquement quand ça les arrange et maintenant , en plus du royaume-uni, les usa disposent d'un autre cheval de Troie: l'Allemagne.
a écrit le 28/02/2013 à 12:58 :
encore un accord de grande personne de se monde qui se fiche de se que puisse en pensée sa population...

Un federalisme euro-americain en prevoyance, que dire sur le principe? Il est bon, raprocher les peuple semblable, leur donner du poids sur l'échiquier mondiale. Americain et européen doivent etre dos au mur pour accepter de s'accorder economiquement.

Cependant melenchon a raison comme d'habitude les technocrates risque de detruire 50 ans de democratie. Car souvent le mieux est l'ennemie du bien.
Pour ce qui en est des communiste, ne vous inquieter pas pour nous personne ne peut annihiler la pensé.
a écrit le 28/02/2013 à 12:55 :
tiens le revoila lui il ressort de sa boite...Ce pacte si il est équilibrée et pensé "gagnant-gagnant" pour être un excellent moteur de croissance et resoudre le probléme en partie le probléme du chomage .Mais bien sur si et seulement si personne ne cherches a trop tirer la couverture à lui ....On peut toujours rever
a écrit le 28/02/2013 à 12:53 :
Il préfère peut-être l'entrée de la Turquie dans l'UE.
Réponse de le 28/02/2013 à 13:31 :
Ils nous imposeront d'autant plus facilement l'entrée de la Turquie, pièce maîtresse du jeu géopolitique américain.
Réponse de le 28/02/2013 à 13:39 :
la crise grecque et le soutien de l"Allemagne à la Grèce supplié par nos politiques (comme des bourgeois de Calais remettant les clefs de leur ville aux occupant anglais) pour sauver entre autre nos banques, ça se terminera à court terme par l'entrée de la Turquie dans l'UE, autre sujet d'accordance gemano américain qui accroit encore un peu plus l'étau sur la France et d'autres. Merci à qui? a nos élites, dirigeants politiques et à nos technocrates, ces derniers d'ailleurs travaillant sans scrupules pour les intérêts de ceux qui nous enserrent en croyant ou feignant croire que ceux ci ?uvrent pour nos propres intérêts, nous voici donc revenus aux temps de la Gaule défaite par Rome ou de de la France de Pétain.
Réponse de le 28/02/2013 à 14:21 :
On aura les deux : soumission aux Américains et entrée de la Turquie (tant qu'elle reste dans l'OTAN et si elle se calme un peu). C'est très cohérent.
a écrit le 28/02/2013 à 12:53 :
Mélenchon n'a toujours pas compris que l'Europe était la première étape prévue à la création de l'Union Transatlantique ? La déclaration initiale date de 1990 ! ll ne pouvait pas ne pas le savoir...et pourtant il est toujours européiste, pro-monnaie unique etc...lui qui a voté Maastricht. cherchez l'erreur.
Il est dans l'incohérence totale, ce qui laisse supposer que son rôle n'est que de canaliser les mécontents pour le compte du PS. On constate simplement que les seuls qui avaient vu venir le coup, c'est le FN, qu'on soit pour ou contre, c'est un fait. Et surtout les USA sont en passe de conquérir tout le continent européen sans le moindre coup de canon au nom du "partenariat économique indispensable dans cette mondialisation, blablabla..."
Réponse de le 01/03/2013 à 22:43 :
Vous parlez du FN Pro Reagan de J-M ou pro Tea party de Marine ?
a écrit le 28/02/2013 à 12:51 :
Méfions nous de nos "amis" US Compte tenu des "prétendus" mégociateurs européens , il est à craindre en effet que nous ne soyons que les dindons de la farce !!
a écrit le 28/02/2013 à 12:46 :
petit staline le dit.....
a écrit le 28/02/2013 à 12:36 :
Jean Luc Mélanchon et Marine Le Pen ont tous les deux raison. C'est effectivement la politique de l'allégeance et du renoncement, mais ceci a été mis au point dès la seconde guerre mondiale, nos dirigeants européens construisent l'avenir des Etats-Unis au détriment des peuples européens. De Gaulle disait " L'Europe supranationale c'est l'Europe sous commandement américain via un gouvernement mondial mais la Chine ne sera jamais d'accord et cela risque d'engendrer un conflit nucléaire.
a écrit le 28/02/2013 à 12:26 :
Malheureusement tout cela n'est qu'une suite logique, que nos amis de Bildelberg souhaitent nous imposer : un gouvernement mondial. Heureusement les peuples européens se réveillent et se révoltent. Et la révolution n'en est qu'à son début.
a écrit le 28/02/2013 à 12:24 :
Mais que comprend Melanchon de l'économie ? Lui qui n'a jamais travaillé ! Jamais déposé un cv ou jamais créé un emploi, jamais vu de près ou de loin le fonctionnement d'une entreprise . Il s'est toujours goinfré dans le fromage des prébendes de la politique. Sans jamais d'ailleurs jusqu'à l'année dernière se confronter au suffrage universel. Toujours élu par ses pairs ou sur liste. Un professionnel de la politique. Un de ceux dont la tête ornera les premières piques.
a écrit le 28/02/2013 à 12:05 :
Que contient cet accord dans le détail personnellement je n'ai qu'une confiance très très limitée dans les gouvernements US, pour ne pas dire aucune, et une confiance encore moindre dans les technocrates européens en particulier dans les technocrates issus de pays comme le Benelux, les Pays Bas ou la GB. Mais ma confiance n'est pas beaucoup plus élevée vis à vis des eurocrates français (qu'on retourne comme des crêpes) ou allemands. Quand aux autres, on sait que certains ont été recrutés et donc qu'ils doivent au moins une partie de leur parcours si ce n'est plus, aux banques d'affaires US, c'est embêtant d'avoir ce genre d'énergumènes à des postes stratégiques, ne trouvez vous pas chers français qui êtes de plus en plus placés sous le colonialisme germano-américain?
Réponse de le 28/02/2013 à 12:50 :
debat Mélenchon-Bourdin tres important
Réponse de le 28/02/2013 à 13:25 :
pauvre MELANCHON ..égal..le .Merlu..de la politique de bas niveau..comment peut on remettre en cause ..usa allemand ect....a notre époque....pour ma part je trouve qu un rapprochement économique avec les usa ...Asie.. .ect ...cela ne peut que être positif pour avancer la démocratie dans le monde...MERLU devrait se reconvertir....
a écrit le 28/02/2013 à 11:50 :
L'Europe est morte.... fondons nous dans les USA pour former les USA&E ....

le fédéralisme US me parait compatible avec une autonomie sociétale de nos vieilles nations reduitent au statut de simple Etat....

au moins, notre nouvelle banque centrale ferait tourner la planche à billet... au lieu d'être le dindon d'un accord . nous imposant OGM à tout va..
Réponse de le 28/02/2013 à 12:23 :
Curieux ce commentaire curieux.
Réponse de le 28/02/2013 à 12:47 :
Pas si curieux que ça, déjà de nos jours Washington gère mieux l'Europe que Bruxelles... alors autant officialiser la situation.
Réponse de le 28/02/2013 à 13:25 :
c'est de l'humour au deuxième degré sans doute votre commentaire.
Réponse de le 28/02/2013 à 13:30 :
Bravo pour votre fatalisme, Matthieu... Eeet .. réagir à cette situation, ça ne vaudrait pas le coup, par hasard..??
Réponse de le 28/02/2013 à 14:18 :
Désolé mais mathieu a raison. L'ue est une colonie US. Y'a que les lecteurs de la Tribune qui ne le savent pas ou quoi ?
Réponse de le 26/05/2013 à 12:09 :
cap 2006 vous me faites bien rigoler , vous me rappelez le premier secrétaire du parti communiste bulgare avec ses lunettes noires , il voulait souder la bulgarie a l'URSS , ben quand on voit ce qui est advenu des deux pays , heureusement que cela n'a pas été , quand aux USA ? pourquoi pas l'Allemagne ou la chine ou encore mieux la corée du Nord ? ou l'Iran encore ? , non ces fusions n'ont jamais marchés meme en économie regardez certaines entreprises du métal , celui qui a mangé l'autre n'était pas celui qu'on a cru .. puis la fusion quand meme c'est trop envahissant , de là a être collé comme un timbre , non c'est pas pour moi
a écrit le 28/02/2013 à 11:47 :
Bonjour,

L'article aurait pu être écrit il y a 4 ans. J'ai transmis ces informations, pour ma part, il y a seulement 2 ans à des amis pour leur dire ce qui se passe aujourd'hui. Suis-je devin ? Non ! Je m'informe. Et directement à la source, sur le site de la Commission Européenne. Et je lis les rapports et les projets des différentes commissions.

Voici le lien vers le travail de Commission européenne (Affaires économiques) qui a travaillé sur ce projet :
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A6-2009-0114+0+DOC+XML+V0//FR
Vous verrez que le projet a été adopté haut la main par les votants présents.

Que disait ce projet étudié en 2009, en gros ? Ce que vous savez aujourd'hui, 4ans après.
La construction d'un grand marché transatlantique pour 2015.

Bien à vous.
a écrit le 28/02/2013 à 11:41 :
Il veut dire surtout des communistes, car les Américains sont réputés pour liquider les rats rouges en dératisant ! on ne va pas le plaindre le Mélancon.
Réponse de le 28/02/2013 à 12:20 :
pour un libre-echange USA -
Réponse de le 28/02/2013 à 13:04 :
aux libres échanges US !
Réponse de le 28/02/2013 à 13:13 :
tombiker c'est toi qui sera à plaindre quand les usa auront bouffé l'europe et nous auront ruiné ... tu ira à la soupe populaire comme tout le monde
Réponse de le 28/02/2013 à 14:02 :
je dis oui à tout surtout ne penser à rien surtout ingurgiter tout ce qu'on nous dit tout ce qu'on nous file à consommer tout ce qu'on nous fait acheter je dis oui au chômage oui aux bas salaires oui à la flexibilité maximale à la semaine des 50 heures payées 30 oui aux superprofits et superbonus des financiers et aux salaires de misère de ceux qui travaillent vraiment en produisant de la richesse oui oui je dis oui à tout. On sait où ça mène ce genre de OUI.
Réponse de le 28/02/2013 à 16:08 :
vous m'avez bien fait sourire, en effet c'est de bonne nature que de dire OUI à tout, et se faire b.iser à longueur de journée...après tout, pourquoi pas? ....faut pas louper les chouettes moments.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :