Pour Melenchon, il n'y a "aucune trace de chance" d'inverser la courbe du chômage

 |   |  454  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour le co-président du Front de gauche, l'objectif présidentiel d'inverser la courbe du chômage "avant la fin de l'année" ne pourra en aucun cas être respecté. Cela ne peut être possible avec un taux de croissance à 0,1% a-t-il expliqué ce mardi matin sur l'antenne de RTL.

Attaque en règle. Alors que François Hollande, en difficulté dans les sondages, vient une nouvelle fois d'assurer qu'il comptait inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année, Jean-Luc Mélenchon n'a pas manqué l'occasion de contredire le chef de l'Etat estimant que cela était impossible d'y parvenir à cette échéance. "La politique ne consiste pas à faire des voeux pieux mais à montrer de quelle manière concrète on compte atteindre les objectifs qu'on veut atteindre", a ainsi déclaré ce mardi matin l'ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle, sur les ondes de RTL. 

"Ce n'est pas ce que j'appelle inverser la courbe du chômage"

Interrogé au sujet de la formation professionnelle pour les chômeurs proposée par le locataire de l'Elysée, Jean-Luc Mélenchon a tenu à remettre les pendules à l'heure. Selon lui, François Hollande ne fait que déplacer le problème en jouant avec les statistiques. "La formation professionnelle, ce n'est pas de l'emploi", a-t-il commencé. "Premièrement, François Hollande veut inverser la courbe du chômage et deuxièmement il veut développer la formation professionnelle. Cela signifie que des gens qui auparavant étaient inscrits comme chômeurs ne le seront plus puisqu'ils seront inscrits au titre de la formation professionnelle. Ce n'est pas ce que j'appelle inverser la courbe du chômage! Ce qu'il avait annoncé", a poursuivi le leader du Front de gauche. 

"On inverse la courbe du chômage à 1,5% de croissance"

Et  le professeur Mélenchon ne s'est pas non plus privé de faire la leçon au chef de l'Etat. "Pour inverser la courbe du chômage, il y a des données objectives, des chiffres, qu'il faut connaître. On stabilise le chômage en France à 0,8% de taux de croissance c'est à dire qu'il y a autant de gens qui perdent leur boulot que de gens qui en retrouvent. Et on inverse la courbe du chômage à 1,5% de croissance. Donc écoutez-moi bien, à 0,1% de croissance il n'y a aucune trace de chance que la courbe soit inversée hélas. Et nous allons passer de +300.000 à +500.000" chômeurs, a conclu Jean-Luc Mélenchon.

"Comment une politique aussi stupide peut-elle être appliquée dans toute l'Europe ?"

Et de poursuivre "la question qui se pose est 'comment une politique aussi stupide peut-elle être appliquée dans toute l'Europe et que les mêmes gens prennent la même tête sérieuse pour vous annoncer que peut-être après-demain - autrefois ils disaient demain - ça ira mieux ?'. Mais nous c'est tout de suite qu'on veut aller mieux parce que c'est tout de suite qu'on vit, pas demain", a terminé le leader du Front de gauche. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2013 à 15:57 :
contre la réalité économique, le fait qu'on ne peut pas dépenser plus qu'on ne gagne, que la dépense publique est un gouffre inefficace qui tue l'emploi et saigne le privé, on a nos religieux de l'économie, nos obscurantistes, nos talibans... il faut dépenser plus, d'endetter encore plus, augmenter les impôts..il faudra que les américains reviennent nous libérer de la dictarure des politiques et administratifs de la dépense publique, de nos talibans ..
a écrit le 18/03/2013 à 15:53 :
une émission télé l'a mis à nu : j'augmente les emprunts et je ne rembourse pas la dette...c'est sûr que c'est comme ça qu'on va s'en sortir, un imposteur clientéliste, un danger pour la socité. aucune réforme salutaire n'est envisageable, toujours dépenser plus !! et les 140 000 euros de caisse noire que touche chaque sénateur par an, il en fait quoi ??? et le 1,5 milliards que s'est alloué le sénat en pur détournement d'argent public, ceci pour améliorer leur retraite, il en pense quoi ? et le fait que le sénat ait interdit la cour des comptes à venir les auditer, il en pense quoi ??? un beau parleur mais qui participe au détournement de l'argent public à des fins privées .....
a écrit le 06/03/2013 à 15:51 :
La zone zéro c?est la lanterne rouge de l?humanité ! C?est la politique de la terre brûlée, le désert d?entreprises et le règne du pirate. On noie la population dans la misère ! On abolit la liberté d?entreprise ! On vend la France à l?étranger ! C?est les colonnes infernales, le paupérisme socialiste, l?imbécile roi et le mépris des règles les plus élémentaires de l?économie : monnaie forte économie compétitive. On veut torturer la population et faire fortune par la même occasion. C?est la terreur, l?incitation à la violence sociale, la légalisation du crime, l?esclavagisme des salariés par les seigneurs de l?administration, l?autodestruction programmée, l?embrigadement, la fonctionnarisation des individus, les janissaires de la déprédation économique sont à l??uvre, on a fait Lisbonne pour faire une économie compétitive et d?investissement et bien entendu on fait l?inverse, on prétend rétablir la production mais on s?attaque à l?activité, c?est un système prétenduement social, le règne de la prébende, du clientélisme et du réseau occulte. Dessine moi un mouton tondu, à 4 ou 5 pattes ? On prône la décroissance économique, c?est une aberration sur la Terre. On incrimine le capitalisme financier mais l?Europe du Sud est dévastée par la crétinerie laxiste, la sous compétitivité et les bulles immobilières, ou encore l?euro fort. N?a-t-on pas gonflé une bulle en France ? On incrimine Moody, mais alors pourquoi leur a-t-on vendu les obligations ? On incrimine la mondialisation mais alors pour l?Allemagne fonctionne et pas nous ? On fait dans le gibier de potence, la canaille accagnardée, le fonctionnaire insermenté. On fait trimer les salariés dans la précarité et on se paye des prébendes à ne rien faire ! Belle démocratie que voila ! On élimine une génération, aujourd?hui entre un quart et la moitié de nos diplômés sont sur le carreau, on a fait fermer un bon millier d?usines, c?est de l?incitation à la paresse afin de tout dévaster ! On torture le peuple français et on interdit la consommation, le niveau de vie s?écroule ! On fabrique des illettrés et les programmes sont vides. C?est un suicide collectif ! On décrète l?union soviétique et on détruit l?humanité. Nous avons un capitaine de Titanic, naufrageur de la France, on fait dans les syndicats pirates. Souvenez-vous que de Gaulle avait pris le maquis. Partisan des libertés contre le bureaucratisme bête prenez le bocage et ralliez les FFI. Formez vos bataillons car on ne torture pas le sel de la Terre. On fait dans l?escroc, l?idiot et le bourreau ! Ralliez les humanistes pour défendre la vie et la prospérité. Combattez les partisans du déclin et de la déroute de 40 ! On a rétabli la féodalité ! On a décrété que notre civilisation n?avait pas d?avenir, puisqu?on méprise l?innovation. On élit des rois mérovingiens qui font les poches de la population à faire du travail de cochon ! Ralliez les partisans de la vie contre l?idéologie mortifère, contre le règne de la feignasse et le mépris du travail, les retraites Madoff. On élimine une génération, le système sent mauvais la spoliation. On a de bons bourreaux de l?humanité à l??uvre, voyez comme ils ont explosé l?Europe du Sud ! C?est une erreur que de mépriser la compétitivité et d?incriminer le capitalisme financier alors qu?on a fait du mauvais travail, c?est la crise de rire ! On décrète le goulag et la politice politique, dans quoi vit-on ? Qu?on justifie les millions de chômeurs dont on oublie la moitié et qu?on mette nos ingénieurs sur le carreau? n?y a-t-il pas un pervers à l??uvre ! Prenez le bocage, insurgez-vous car la république doit rendre des comptes ! Le trop d?Etat est entrain de démolir la société et la liberté ! A bas le mille feuilles !
Réponse de le 07/03/2013 à 10:15 :
Ouf !!!! çà va mieux ? cette tribune est votre éxutoire et vous permet de déverser cette logorhée stérile mais ne permet pas d'avancer;
désolé mais les salariés de la vieille Europe ne seront jamais compétitifs face aux salaires de misère de nombre de pays émergents, voire de certains pays est européens; il y a en Allemagne 4 Millions de 'travailleurs pauvres" avec des CDD payés 6 ?/h
oui il y a trop d'Etat en France , qui coûte cher et qui ne fonctionne pas bien;
oui le capitalisme s'est dévoyé dans une vision financière exclusive et absolue qui fait fi de l'économie réelle; un abîme sépare un patron de PME de 50 personnes et Carlos Gohn
oui Mélenchon est 1 populiste comme son ami Chavez mais Montebourg ne le lui cède en rien
sur tous les sujets économiques ce gouvernement fait le contraire de ce que FH a dit durant sa campagne; il a menti oui, mais il a été élu; il est en train de faire un boulevard à Mme Le Pen en 2017 qui elle a un programme encore plus suicidaire pour la France car n"en doutons pas, si la France sort de l'?uro et donc de l'Europe nous irons à la catastrophe et à la guerre civile
a écrit le 06/03/2013 à 11:41 :
tout a fait d accord
a écrit le 06/03/2013 à 10:00 :
Melanchon dit tout haut ce que FH pense tout bas mais n'ose pas dire. Il est simple faire valoir.
Réponse de le 07/03/2013 à 11:28 :
@ griot Mélanchon est une erreur de la vie politique, ne pensez vous pas car je doute des capacités de penser de lui cest plutôt ces ministres qui pense pour lui et les ambassadeurs de l'Union Européenne.
a écrit le 06/03/2013 à 9:47 :
Il a trés certainement raison.Mais alors qu'il excipe des solutions.En réalité c'est un imposteur et il berne les pauvres gens.Il ferait mieux de leur dire que chaque francais est un agent économique à la fois producteur et consommateur et détient de ce fait une grande responsabilité éconmique,sociale et politique;concurrence mondiale oblige.
Produire en france(offensif) consommer francais(défensif) et bânnir le "low-cost" qui est mortel.Réfléchissons un peu.
a écrit le 06/03/2013 à 9:44 :
Mélanchon, on pourrait écrire des romans sur cette homme, de la collection série noir, bien sur que non ces contrats ne vont pas fléchir la courbe du chômage, ainsi que le projet d'Hollande que les chômeurs aient une formation dans les 6 mois après leur inscription nos élus ne sont vraiment pas des lumières car toute ces solutions et ces hypothèses et ces bavardages au bar de l'élysée ils auras beau faire si on accorde crédit aux choses qui sont dites ou faites il va falloir étudiez tout les cas du chômage, quelle serais la bonne formation, si celle ci serais la porte à un travail durable, le statut du chômeur, ses possibilités de déplacement, de concentration, de lieu de formation, et j'en passe tout ces choses en fin de compte si elle ne sont pas étudié dans tout les cas de figure, elle n'aboutira à rien, Mélanchon et Hollande ont du se fier au étude de l'INSSE ou autre pour qu'ils soit proposé déjà à Hollande et à Mélanchon le pittbull qui l'a critiqué car il ne sait que faire ça, j'espère que mon commentaire sera éditée car ces mesures ainsi que ces hommes sont surement pas les solutions pour résoudre le problème du chômage.
Réponse de le 06/03/2013 à 11:03 :
@Mulder
Parce que les solutions néo-libérales vont régler le problème? Certainement pas, sauf à mettre des millions de gens dans la rue qui eux risquent de régler le problème autrement que dans la douceur. Je comprends que les riches s'expatrient, ils pourraient avoir chaud aux fesses.
Réponse de le 06/03/2013 à 11:03 :
@Mulder
Parce que les solutions néo-libérales vont régler le problème? Certainement pas, sauf à mettre des millions de gens dans la rue qui eux risquent de régler le problème autrement que dans la douceur. Je comprends que les riches s'expatrient, ils pourraient avoir chaud aux fesses.
Réponse de le 06/03/2013 à 12:16 :
@Mulder - Moi je vote Front de gauche. C'est la faute à mon QI. A part cela, on trouve dans les librairies, au rayon Occasions, pour pas cher, en très bon état, des Bescherelle.
Réponse de le 06/03/2013 à 13:27 :
@ Marcopolo, j'attendrais qu'il passe ce sujet à la télé, je ne vais surement pas acheter même d'occasion un Bescherelle, je laisse un telle livre au lettré que vous êtes selon vôtre réponse à mon commentaire, vous connaissez ce livre l'art de faire passer quelqu'un pour un crédule moi c'est mon livre de chevet, quand à vôtre façon de voter c'est vôtre problème, car même si vous pensez que j'ai un QI déjà je ne sais pas ce que ça veut dire, moi mon école je l'ai fait dans la rue et en me débrouillant seul, et malgré que j'ai guère d'intelligence, je vous retourne le compliment, car pour voter front de gauche, il y à du mal de fait.
Réponse de le 06/03/2013 à 13:41 :
@ Marcopolo, moi je ne vote plus depuis + de 30 ans, c'est la faute à mon QI et qu'est-ce que c'est un bescherelle même d'occasion, moi pas savoir!!!!!!!!
Réponse de le 06/03/2013 à 15:01 :
@Mulder - Désolé si je vous ai vexé. Bon, j'avoue, je l'ai fait exprès. Si je suis un peu lettré (pas assez à mon goût) je ne méprise pas ceux qui ne le sont pas, sinon je ne voterais pas pour la gauche (la vraie) et si je vote ainsi, c'est aussi pour que les jeunes soient plus lettrés que moi, que les mômes comme vous ne fassent pas leur éducation que dans la rue et que tout le monde (je sens que je vais encore vous vexer) écrive en français convenable. Alors, au lieu d'être aigri et amer, votez pour changer la vie des jeunes qui nous suivent et pour que les ultra-libéraux ne nous gâchent pas le reste de la nôtre. Vous ne savez pas pour qui voter? Je peux vous aider!
Réponse de le 06/03/2013 à 18:26 :
@ Marcopolo, je répond à vôtre si gentil commentaire, pensez-vous vraiment que des jeunes comme moi qui ont 50 ans qui sont née de père franco-polonais qui m'ont données une très bonne éducation qui voulait de moi être fonctionnaire de père en fils quand j'ai vue de mes yeux la mentalité du fonctionnaire de maintenant que j'ai refusé en bloc pour me construire un avenir professionnelle et sentimentale en dehors de cette mentalité, je me souviendrais toute ma vie une phrase qui permis par d'autre phrase quand j'ai fait l'armée j'étais de 10/80 date d'incorporation et année de celle ci que le colonel à fait mettre dans la caserne et nous à dit bon je suppose que pour beaucoup d'entrevous vous allez votez Miterrand, c'est la seule et dernière fois ou j'ai voté, qui nous à dit vous verrez dans les 40 années qui vont suivre il y aura du changement à 85 % en mal et 15 % en mal je me suis dis qu'il n'avais pas tort, bon il y à Mélanchon et Marinne Le Pen qui ne valent pas mieux pour relevez la France de tout ces maux, on à l'idée qu'on se donne de la politique qu'on se donne, moi j'ai choisi de ne plus voter, rien ne change c'est toujours le bordel à tous les étages, mais je vous remercie pour vôtre aide pour mon choix de vote, mais j'ai vu ce si beau pays qu'était la France s'autodétruire et de plus en plus se détruire par nos élus, je pense que je peut me permettre de m'exprimer sur un commentaire et ne plus voter rassurez-vous ce n'est pas ma voix qui changera la donne, car j'ai été syndiqué dès mon premier job, et je me suis aperçu que même si on est syndiqué surtout dans le privé on sera toujours perdant, mais par contre faire face à un syndicat de la fonction public le privé on à que les miettes du gâteau, par rapport aux syndicat de la fonction public ont systématiquement raison lors d'une grève et de leur revendication, car toute les motivations sont justifiés mais quand elle émane de la fonction public on à tendance à les accepter par rapport au privé, sachez que ne vous ne m'avez strictement pas vexé, car on à encore le droit à la libre pensé même si ce droit risque avec les années d'être restreint, je vous remercie de vôtre réponse car il est toujours intéressant de voir s'affronter deux idées différentes, pour moi je me sens jeune et je pense que lorsque j'avais des idées après mon armée mais avoué que certaine idées ont bien changé à 180 ° et que vraiment on ne peut que d'avoir peur pour l'avenir de vos enfants et de ma fille, alors permettez-moi de vous souhaitez une bonne soirée et il à été très intéressant de voir se conjuger de centre d'idée qui ne sont pas compatible, merci
a écrit le 06/03/2013 à 9:21 :
Pourtant M. Mélanchon a bien voté Socialiste, qu'il ne vienne pas aujourd'hui se plaindre. Il s'attendait à quoi?
a écrit le 06/03/2013 à 8:50 :
Encore des paroles de ce bavard démagogue beaucoup trop médiatisé.
a écrit le 06/03/2013 à 8:45 :
Une place vient de se libérer pour cet orateur populiste: Mélanchon pourrait prendre la succession de Hugo Chavez et redresser l'économie vénézuelienne !
a écrit le 06/03/2013 à 7:41 :
En somme La Meluche au pouvoir mènerait la même politique qu'Obama aux USA : faire tourner la planche à billets, ce qui sert juste à gagner du temps ... Étonnant comme ils se ressemblent : anciens sénateurs tous les deux, tribuns charismatiques. Bon côté esthétique c'est pas ça en revanche...
Réponse de le 07/03/2013 à 8:51 :
Seule différence les USA ont leur banque centrale, pas nous.
a écrit le 06/03/2013 à 4:09 :
En augmentant les impôts et les charges on décourage ceux qui produisent la richesse et les emplois. Ou ils quittent la France ou ils baissent les bras. Qui veut se faire tondre dans un pays d'assistés où même pas un français sur deux paie l'impôt sur le revenu ? En tant que petit entrepreneur j'ai réduit mon activité à minima. Marre de travailler 50 à 60 heures par semaine pour au final subir le racket fiscal qui rafle la mise. Autant me la couler douce.
Réponse de le 06/03/2013 à 7:13 :
Vous avez raison gege.7 millions de retraites, 5 millions de fonctionnaires et 10 millions de chomeurs et inactifs.cela veut dire que la balance de rapports d'imposition est de un contre trois dans l'equilibre fiscal.ceci double d'une surtaxation de prelevement confiscatoire d'abus du secteur prive generateur de richesse et d'imposition equilibre de tampon.Alors c'est vrai nous allons directement contre un mur de non retour.Avec un prelevement obligatoire de 58% plus 5% DE CSG ET ISF, IL ne reste que 37 % de benefices ors le taux usuriel d'amortissement minimal foncier pour un business est de 35% .alors il ne reste plus que mettre la cle sous la porte.et de remecier Paris-Bercy.
a écrit le 06/03/2013 à 3:39 :
N'est-ce pas lui qui a appelé à voter Hollande ??? Bizarre vous avez dit bizarre comme il est bizarre dans ses comportements - Trés opportuniste car il va bientot se calmer les municipales approche et il faut récolter du grain
Réponse de le 06/03/2013 à 9:15 :
Merluchon est un spécialiste des suffrages indirects (CG91, Sénat 3 mandats, Parlement Européen). Les seules fois où il s'est frotté aux électeurs, il s'est pris des baffes (présidentielle et législatives 2012). Les municipales seront pour ses camarades du PC. Il va rester bien au chaud au Parlement européen...
a écrit le 06/03/2013 à 3:04 :
L'allemagne et les usa ont une politique similaire d'industrie a tout va.Nous en france on est encore a l'age metaphysique de discussion sterile comment y arriver.Entretemps les recales laisses pour compte se retrouvent par millions sur le bord de la route au total 5.25 millions de chomeurs qui se posent la question comment nous sommes arrives la avec la versalite rigide depasse de notre systeme
Réponse de le 11/08/2015 à 10:41 :
A force de matraquer fiscalement, on ramasse plus rien du tout soit parcequ'il n'y a plus de création de richesse soit parceque les pigeons s'envolent vers d'autres contrées.
a écrit le 05/03/2013 à 19:34 :
Mélenchon: l' intermittent du parlement européen:
http://www.lepoint.fr/politique/melenchon-et-le-pen-les-cancres-du-parlement-europeen-18-04-2012-1452677_20.php
a écrit le 05/03/2013 à 19:26 :
Il a totalement raison !
Pour créer de l'emploi il faut plus de 1 à 1,5% de croissance par an, et encore le résultat n'est même pas toujours garanti, et ce n'est pas avec un taux de croissance proche de 0 ou de 1,4 en 2014 (selon le FMI) que la création d'emploi va pouvoir se faire !
Seuls les fameux "emplois dit d'avenir" vont grimper.
Des emplois "aidés", encore et encore, qui à terme ne donneront pas grand chose d'autre que le retour à la case départ !
La précarité à tous les étages comme dirait l'autre !
Je pense même que c'est par cette astuce, déjà utilisée à plusieurs reprises, et par le recours à la formation (moyen de truquer les données sur le chômage), que notre cher président souhaite faire baisser (artificiellement) le chômage.
Je me demande bien comment réagiront les chômeurs qui auront signé un contrat d'avenir nouvelle bouture dans quelques années, à la fin de leur contrat, lorsqu'ils se retrouveront, pour la majorité, à nouveau au chômage ?
Mélenchon n'a pas tort de dire que le chômage va monter ! Tout le monde le sait !
Le plus comique, c'est qu'en jouant sur les données (contrat d'avenir + formation des chômeurs) on va nous dire qu'il ne monte pas ou qu'il baisse.
Le plus triste c'est que beaucoup de politiciens ne comprennent pas que pour faire baisser le chômage il faut créer du travail (à moins de changer tout le système) et là on dirait qu'ils ne sont pas nombreux à le comprendre ?
Réponse de le 05/03/2013 à 19:49 :
Il a raison, mais il n'a pas inventé l'eau chaude en disant ça, tous les économistes le disent depuis longtemps.
Réponse de le 05/03/2013 à 19:51 :
D"accord avec vous. J"ajouterai que pour créer de l"emploi, il faut résorber l"endettement, non par l"accroissement des impôts et taxes comme le fait le gouvernement, mais par la réduction de la dépense publique de fonctionnement. Le gouvernement devrait lire les commentaires des lecteurs de La Tribune, en matière de bassin d'économies, tout y est.
Réponse de le 06/03/2013 à 22:29 :
Tout à fait, mais la réduction des dépenses publiques demande que l'Etat modifie totalement son mode de fonctionnement, et ça c'est pas gagner.
Si le Code Civil oblige tout français à agir en bon père de famille au sujet de son mode de gestion (autrement dit ne pas dépense d'argent qu'on a pas), il est clair que ces lois ne s'appliquent pas à ceux qui les rédigent quand on regarde comment nos dirigeants gèrent le budget de l'Etat.
Le jour où le Gouvernement cessera de dépenser de l'argent qui n'existe pas pour ensuite taxer partout où ils peuvent pour combler le déficit, et qu'il commencera enfin a prévoir ses dépenses par rapport aux recettes fiscales qu'il peut espérer avoir, alors on aura une chance d'avancer.
a écrit le 05/03/2013 à 19:26 :
Il raisonne presque comme un économiste de droite ce garçon ! Bienvenue à l'UMP. Je plaisante naturellement, l'UMP n'a que faire d'un autre spécialiste de l'outrance et des promesses populistes. Remarquez que Hollande et son armée de ministres (on se croirait dans l'armée mexicaine où il y a plus de généraux que de soldats) en ont fait des promesses intenables qui ont tellement convaincu leurs groupies lesquelles sont en train de se demander si elles n'ont pas été bernées.... Ben oui, elles l'ont été. Dur réveil !
a écrit le 05/03/2013 à 18:12 :
en coree du nord, d'un autre cote, il n'y a pas de chomage; les chomeurs et autres, ' on s'en occupe facon gauche plurielle'
Réponse de le 05/03/2013 à 20:36 :
churchill, c'est vrai que vous êtes un grand baroudeur, canalisez-vous sur ce problème en France et essayer d'apporter de l'eau au moulin pour trouver une solution au chômage, moi j'en ai pas ou plus, mais sauf que par rapport à vous je suis handicapé et je ne sais même pas si je vais touchez une retraite sur quoi ma vie professionnelle je suis sur que non sur mon état d'être reconnu travailleur handicapé, j'en sais rien de toute les façon possible comme vous me le dîtes si bien que je suis un assisté, eh bien j'échange ma vie d'assisté contre la vôtre qui je pense est mille fois meilleur que la mienne.
a écrit le 05/03/2013 à 18:08 :
Mais alors, pourquoi a t il appelé à voter pour Hollande ?
Réponse de le 06/03/2013 à 6:16 :
au premier tour il etait lui meme candidat...au second,il s'agissait non pas d'un duel entre un cadidat de droite et un autre de gauche mais uniquement de faire battre sarkozy qui avait fini par exasperer son propre electorat
a écrit le 05/03/2013 à 18:03 :
Pour une fois qu'il dit quelque chose de sensé le Mélanchon !
Réponse de le 05/03/2013 à 18:48 :
Là j'approuve, c'est très rare !
a écrit le 05/03/2013 à 18:03 :
Mélenchon raconte des bêtises : il suffit d'inverser le graphique...
a écrit le 05/03/2013 à 16:52 :
Qu'il mette son tablier et retourne en loge jouer avec ces frères...
a écrit le 05/03/2013 à 16:37 :
Question a Melanchon : "On stabilise le chômage en France à 0,8% de taux de croissance [...] Et on inverse la courbe du chômage à 1,5%" Et il se passe quoi entre les deux???? J'ai arreté de lire a partir de la....
a écrit le 05/03/2013 à 16:09 :
Ouais ouais, et donc si on se mettait à imprimer des vrais faux billets de banque et à les distribuer, tous nos problèmes s'envoleraient. A nous les 5% de croissance sans efforts ni réformes, etc etc. C'est beau les rêves quand même.
a écrit le 05/03/2013 à 16:05 :
Le langage de nos politiques est significatif de leur déconnexion de la réalité des français. Pour eux le chômage ne représente qu'une simple courbe sans aucun lien avec des citoyens français.
Réponse de le 05/03/2013 à 17:32 :
c'est clair! eux, ne désespèrent pas, avec ce qu'ils touchent, la vie est belle, penseriez vous une minute, qu'ils pourraient essayer de se "mettre à notre place"?? pas assez intelligents pour ça !
a écrit le 05/03/2013 à 15:49 :
Pauvre Type !
a écrit le 05/03/2013 à 15:48 :
IL ne manquait plus que ce pantin gueulard et suffisant! on est sacrément bien servi en politique !!on a un choix....comment dire, extraordinaire ..
Réponse de le 05/03/2013 à 16:49 :
Avec une petite moustache, il me fait penser à un autre grand tribun...
Réponse de le 05/03/2013 à 18:04 :
Il n'existerait pas s'il n'avait sa clientèle !
a écrit le 05/03/2013 à 15:44 :
A propos quelles sont les propositions de Mélanchon et de ses amis ? Revenir à l'époque bénie du "Petit père des peuples" ou du grand timonier ?
Réponse de le 05/03/2013 à 18:05 :
Avec Mélenchon dans le premier rôle !
Réponse de le 05/03/2013 à 19:03 :
N"empêche que le pays du grand timonier va bientôt devenir la première puissance économique mondiale
Réponse de le 07/03/2013 à 8:44 :
Exact Luc, mais dans ce pays les gens bossent, il n'y a pas de conservateurs comme la CGT qui bloquent tout.
a écrit le 05/03/2013 à 15:41 :
Alors qu'il n'a jamais créé un seul emploi, jamais travaillé dans une entreprise, jamais déposé un cv pour trouver un job, Melanchon donne des leçons d'économie.
Son idole, c'est Fidel Castro, son modèle c'est Cuba. Allez voir. C'est édifiant.
Réponse de le 05/03/2013 à 15:53 :
Pour nous français de droite d'en bas, nous finissons par penser que Melanchon a raison : "il n'y a "aucune trace de chance" d'inverser la courbe du chômage" POURQUOI : parce que Hollande Ayrault ont gardé les mêmes outils foutraques que ceux créés par Sarkozy Fillon Raffarin et que Hollande Ayrault abusent du mensonge et abusent de la bonne foi des français et des française... idem pour Valls qui est un copié collé des Hortefeux Ghéant les pires ... RIEN NE CHANGE ...
Réponse de le 05/03/2013 à 15:55 :
Ben justement, j'ai été voir:

Programme du Front de Gauche:
http://www.placeaupeuple2012.fr/telechargez-le-programme-populaire-partage/

Contre-budget du Parti de Gauche
http://www.lepartidegauche.fr/system/documents/Contre-budget_PG.pdf

Sans être économiste, je sais quand même faire la différence entre un régime communiste sous embargo et un programme de relance keynésienne.
Réponse de le 05/03/2013 à 16:35 :
@Perplexe : tout en sachant qu'aucun des deux n'est la solution... A choisir, j'en prends aucun et je me casse....
Réponse de le 05/03/2013 à 17:55 :
De même !
Réponse de le 05/03/2013 à 20:08 :
Alors adieu camarade et bon vent. Ni larmes, ni mouchoirs

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :