Le déficit public s'est creusé de 300 millions d'euros en un an

 |   |  276  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le déficit du budget de l'Etat français - principale composante du déficit public - s'est établi à 12,8 milliards d'euros fin janvier contre 12,5 milliards un an plus tôt.

Le déficit du budget de l'Etat français - principale composante du déficit public - s'est creusé de 300 millions d'euros en un an, comme l'a annoncé le ministère du Budget ce vendredi dans un communiqué. Il atteignait 12,8 milliards d'euros fin janvier contre 12,5 milliards d'euros un an plus tôt.

Des recettes en berne

Dans le détail, les dépenses - en légère baisse par rapport à 2012 (32,8 milliards) - atteignent 32,1 milliards d'euros. Un montant "conforme à la prévision de dépenses" de la loi de finances 2013, comme l'a souligné Jérôme Cahuzac dans un communiqué. Mais dans le même temps, les recettes ont diminué, passant de 23,4 milliards fin 2011 à 21,9 milliards d'euros un an plus tard.

Le gouvernement prévoyait dans la loi de finances 2013 de ramener le déficit public à 3% du PIB en fin d'année, un objectif auquel il a renoncé en raison de la faiblesse de la croissance en ce début d'exercice. Cet objectif reposait sur un déficit budgétaire ramené à 62,3 milliards d'euros à fin 2013 contre 87,2 milliards en 2012. De son côté, selon la Commission européenne, la France devrait voir son déficit public atteindre 3,6% du PIB fin 2013 au lieu des 3% prévus. Rappelons toutefois que le déficit ne cesse de décroître. Il s'établissait à 5,2% du PIB fin 2011 puis à 4,5% fin 2012. La France est à ce propos en discussions avec la Commission européenne sur les conditions d'un report de ses objectifs de déficits publics. Le ministère du Budget rappelle enfin que les prévisions de croissance et de recettes seront actualisées à l'occasion du programme de stabilité transmis au Parlement mi-avril.

Avec agences

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2013 à 8:46 :
sauve qui peut!!!!!
a écrit le 09/03/2013 à 14:45 :
Continuez à réglementer, à mener une politique digne de l'ex URSS, continuez à faire ch..... les Français avec vos taxes sur les taxes. Vous finirez par vous prendre le boomerang en pleine tronche....!
a écrit le 09/03/2013 à 0:26 :
continuez!! embauchez des fonctionnaires, des agents territoriaux, donnez plus d'argents aux associations qui nous le rendent si bien, vous les monarchistes pseudo républicains qui vivez comme des princes avec notre argent, continuez, profitez, depuis 40 ans que cela dure........ et que vous ne faites RIEN
a écrit le 08/03/2013 à 17:07 :
ET NOTRE GOUVERNEMENT annonce nous maintenons la masse salariale ??????à 64 ansje n'ai jamais manifesté mais je suis pret à le faire non pas à cause des ponctions prévues sur ma retraite mais pour que ces ponctions ne servent pas à payer 38ministéres quand il en faudrait 20 à payer 577 députés quand il en faudrait 250 à payer des sénateurs qui ne servent à rien, à maintenir des sous préfectures ,les 1200 agences d'état qui ne servent à rien au 700 comités theodule etc etc
a écrit le 08/03/2013 à 14:49 :
@ vérité........ il faut que vous compreniez que c'est la politique mise en oeuvre par le precedent gouvernement qui a fait que le deficite de pib diminue il ne faut pas confondre deficit pib et deficit budgetaire.......
a écrit le 08/03/2013 à 13:57 :
Au final, en un an de pouvoir, la gauche sera parvenue a faire passer le déficit de 5.2% du PIB à 3.6% ... certes ce ne sont pas les 3% prévus mais c'est toujours mieux que ce qu'a fait la droite en le laissant augmenter !
Réponse de le 08/03/2013 à 14:47 :
C'est sur, c'est pour ca qu'on fait des cadeaux inesperes (jour de carence par exemple) et que au lieu de s'occuper vraiment du chomage et de l'avenir de nos jeunes on parle de viande de cheval et de mariage gay....Sarko et Francois, meme combat...a quand des hommes politiques digne de ce nom
Réponse de le 12/03/2013 à 14:08 :
Vérité, je pense que vous devez être un bon socialiste pour défendre ce gouvernement d' incompétents. Ouvrez les yeux et regarder le résultat d' un président qui nous a dit 11 fois de suite " Moi président...moi président... j' ai anticipé la crise..je suis bien placé car j' étais à la cour des comptes, et bien le résultat n' est pas très concluant !! Mr Sarkosy nous a trompé aussi, mais dire que le gouvernement actuel va redresser notre pays , c' est de l' utopie !!
a écrit le 08/03/2013 à 13:44 :
Imaginons que la France, le moment venu? décide ( pas nos dirigeants actuels?! ) de renégocier la dette avec ses créanciers.
Dette actuelle : 1850 milliards d'euros. Supposons que nos créanciers acceptent une réduction de 50 %, soit 925 milliards d'euros????
Au 5 Mars 2013, le taux des OAT à 10 ans est de 2,13 % l'an. Celui des OAT à 15 ans était déjà à 2,75 % en Août 2012. ( je n'ai pas trouvé le taux du jour ) mais retenons ( pour éviter le suicide ) le taux à 10 ans.
1- 925 milliards x 2,13 % = 72,7 milliards d'euros ( remboursement capital +intérêts )
2- Déficit budgétaire: 87 milliards d'euros en 2012 + déficits Assedic, Caisse d'Allocations Familiales, Caisses de Retraites = 164 milliards d'euros (selon les publications AGORA).
Mais, retenons encore uniquement le déficit budgétaire 2012 de 87 milliards d'euros.
Dès lors, il faut diminuer, AU MINIMUM, les dépenses publiques de 72,7 + 87 = 159,7 arrondi à 160 milliards PAR AN sur 15 ANS et non 60 milliards sur 5 ANS?!!!??? POUR SIMPLEMENT retrouver l?équilibre de nos finances?.!
J'ajoute:
- Qu'il n'y aura pas de croissance compte tenu des prélèvements confiscatoires
- Que L'europe avec un petit "e", conçue en dépit du bon sens, ne pourra que nous conduire vers l'abîme
Dès lors, je pose la question suivante :
Est-ce que vous croyez franchement que nos gouvernants auront le courage de baisser nos dépenses publiques de 160 milliards d'euros par an pendant 15 ans ?
L'on voit bien que le défaut de paiement de la France est garanti....!
Réponse de le 08/03/2013 à 17:15 :
C'est effectivement le constat auquel je parviens aussi.
a écrit le 08/03/2013 à 13:28 :
Plutot que de reduire la croissance des deficits, elle est aggravée.
C'est ça la normalitude ?
a écrit le 08/03/2013 à 13:27 :
Regardez sur Google : « Compteur de la dette de la France ». A quand la mise en redressement judiciaire de notre Pays, seule méthode pour enfin obliger nos dirigeants incompétents à baisser les dépenses publiques??
a écrit le 08/03/2013 à 12:59 :
La preuve que nous sommes gouverné par des amateurs. Au final tout le monde se sert la ceinture comme jamais pour rien car le déficit a augmenté alors qu'on a supprimé les heures sup détaxés par exemple.
Moralité avant j'avais de l'argent en faisant des heures sup, et je le dépensais donc ça servait l'économie. Aujourd'hui je ne dépense plus rien et je m'attends à une note salée en impôt avec les heures sup de 2012.
ça ne vaut plus le coup de faire des heures sup et de toute façon en 2013 c'est cuit vu qu'il n'y a plus de boulot dans la boite ou je bosse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :