La nouvelle taxe sur les très riches concernera 1.500 contribuables

 |   |  414  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le nombre de contribuables concernés ne changera pas par rapport au dispositif prévu à l'automne, selon Michel Sapin.

 

Pas plus, pas moins de contribuables qu'avant. Etrangement, c'est Michel Sapin, le ministre du Travail, qui a livré la seule information officielle du jour concernant la future taxe sur les très riches contribuables, qui ne sera pas de 75% mais de 66,66%, au maximum. C'est ce que suggère le conseil d'Etat, et le gouvernement devrait le suivre. "L'objectif n'est pas de faire payer plus de monde mais de faire payer de manière juste et équilibrée" a souligné Michel Sapin, sur Europe 1. "Il n'y aura pas plus de personnes concernées qu'il y en avait dans le dispositif antérieur" (dispositif voté à l'automne mais invalidé par le Conseil constitutionnel), a-t-il ajouté. Autrement dit, 1.500 foyers fiscaux seront visés, comme prévu en septembre.

Eviter deux écueils
Cette indication n'est pas anodine. Elle signifie que le dispositif va être calibré pour éviter deux écueils: l'augmentation du nombre de personnes concernées -alors même que le gouvernement met en place cette taxe sous la contrainte médiatico-politique, il aurait préféré l'oublier - et, deuxième écueil, la diminution, au contraire de la population visée. Dans ce deuxième cas, la gauche aurait tout de suite évoqué une taxe au rabais. "L'objectif est de montrer que quand la France est dans la difficulté, on fait faire des efforts à tout le monde mais que ceux qui ont plus doivent faire des efforts supérieurs" souligne Michel Sapin.
Techniquement, cette stabilité du nombre de contribuables suppose un calibrage très fin du dispositif. D'autant que celui-ci est bouleversé, par rapport à la copie initiale: comme le préconise le Conseil d'Etat, tous les revenus seront concernés, y compris les revenus du patrimoine. Mais un abattement important sera prévu - plusieurs centaines de milliers d'euros-, s'agissant de ces revenus du patrimoine. Le seuil de déclenchement, pour un couple marié, serait de deux millions d'euros. La taxe sera, comme prévu en septembre, différentielle. C'est-à-dire que seront pris en compte l'ensemble des impôts, auquel s'ajoutera la nouvelle taxe, pour parvenir à un total, maximal, de 66,66%.

Une taxe, différents taux
Son montant sera différent selon les catégories de revenus. Pour les revenus d'activité, elle s'ajoutera au taux marginal (45%), à la surtaxe Sarkozy « hauts revenus » (4%) et à la CSG (8%). Soit une contribution de 9,66%, au maximum.
Pour les revenus du patrimoine, les prélèvements sociaux sont plus plus importants (15,5%). La taxe sera alors limitée à 4,4%, dans l'hypothèse où le total doit atteindre 66,66%.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2013 à 8:37 :
Je suis déçu je pensait qu'ils étaient plus nombreux.
a écrit le 23/03/2013 à 10:17 :
Entre les futurs délocalisés et ceux qui se feront rémunérer directement en Suisse, combien en restera-t-il à la fin du quinquennat socialiste ? In fine, cela entraînera un baisse des rentrées fiscales, pas une hausse. Juste le temps que la "cible" s'évapore.
a écrit le 23/03/2013 à 9:02 :
Pour les revenus du capital c'est maxi 60,5% (45% sur le revenu + 15,5% CSG) auxquels s'ajoute l'ISF . Il aurait été plus simple d'instituer une tranche supérieure à 55 ou 60 % au lieu de cette usine à gaz
Réponse de le 26/03/2013 à 8:39 :
oui ou ranimer les hauts fourneaux.
a écrit le 23/03/2013 à 6:50 :
Le même nombre ? ils n'oublient pas de déduire les " Depardieu" ?
a écrit le 23/03/2013 à 4:40 :
Les idéologues à la manœuvre. Et dans tous les domaines ! Jusqu'à quand ? « I had a dream », les voir partir de toute urgence...
a écrit le 22/03/2013 à 23:51 :
Contrairement au pouvoir politique (qui au fil du temps a été partagé/séparé et limité - cf Montesquieu) le pouvoir "argent" n'est pas limité. En théorie, vous pouvez avoir de l'argent de manière "illimitée". C'est un vrai problème car un pouvoir , quel qu'il soit, doit toujours être limité. Je suggère donc qu'au delà de 1 milliard de patrimoine (ce qui, à un rendement de 5% , donnerait 50 millions d'euros de revenus annuels) l'imposition soit de 100%. Il est préférable d'avoir par exemple 17 personnes avec 1 milliard que 1 personne avec 17 milliards (suivez mon regard) . Parallèlement tout faire pour faciliter les transmissions et les donations. Cette mesure serait un vrai "booster" pour l'économie.
a écrit le 22/03/2013 à 23:49 :
Tout ce temps perdu pour faire plaisir à quelques frustrés...
Les recettes seront minables, et l'effet d'annonce désastreux pour le pays.
Mais l'ancien Maire de Tulle s'en fout, il a le job pour encore 4 ans...
a écrit le 22/03/2013 à 22:05 :
Sot-ils toujours là? Ces 1500. L'administration fiscale met ses fichiers à jour avec un an de retard en moyenne.
Réponse de le 22/03/2013 à 23:50 :
Qu'ils soient 1500 ou bien 150, les socialistes s'en moquent, l'essentiel c'est le symbole!!!
Réponse de le 24/03/2013 à 11:56 :
Le symbole est représenté par le 0,01% de français payant l'Irpp
a écrit le 22/03/2013 à 22:04 :
Mariage gay, taxe sur les très hauts revenus (qui entre nous soit dit ne ramènera pas grand chose à Bercy). Ce gouvernement se concentre sur des sujets anecdotiques (qui mobilisent les médias) pendant que le pays sombre. Politiquement parlant c'est très bien joué, l'attention des français est complètement détournée et pendant ce temps ils ne se rendent pas compte qu'ils sont à bord du Titanic...
Réponse de le 22/03/2013 à 23:12 :
@Pitcho: le mariage gay est une bombe à retardement pour les finances de la sécu, de la retraite et tout simplement de Bercy. Non pas qu'il faille interdire d'être gay, mais il ne faudrait pas accorder les mêmes avantages aux gens qui ont des enfants et qui donc assure la postérité du pays avec des gens qui sont de passage pour jouir et ne rien donner en contrepartie en toute connaissance de cause.
a écrit le 22/03/2013 à 19:29 :
Quand les riches sont malades, les pauvres meurent.
a écrit le 22/03/2013 à 17:37 :
Heureusement que le Conseil d'Etat calme la frénésie fiscale des socialistes.
a écrit le 22/03/2013 à 17:24 :
on ne cesse de dire que leur acharnement haineux contre la réussite et l'entreprise fait fuir les riches et l'emploi avec, mais non, ils maintiennent le cap des dogmes sectaires qui nous plombent et en même temps, plus de conditions à l'intégration, régularisation, on ouvre les vannes des cueilleur de prestations sociales.. On fait fuir les riches et on importe les pauvres, la double peine de l'idéologies qui passe son temps à se donner bonne conscience...les valeurs au prix fort de la destruction des finances et de l'emploi...pas grave, c'est le privé qui paye...les fonctionnaires et politique sosnt bien au chaud pour pondre des anneries pareilles...
a écrit le 22/03/2013 à 15:27 :
Ils s'acharnent. Quel dogmatisme, quel sectarisme ! Ils n'aiment pas ceux qui réussissent. Sans doute les renvoient-ils a leur propre médiocrité.
a écrit le 22/03/2013 à 13:28 :
Quelques questions:
- beaucoup d'intervenants fustigent les riches. Pour quelle raison? Porsche va embaucher 3000 personnes en Allemagne. Merci les riches! Achetez encore plus de Porsche.
- les riches sont aussi des investisseurs! S'il n'y en a plus, qui est ce qui va investir en France?
- pourquoi faut-il toujours plus de taxes? Pourquoi l'Etat ne fait-il pas d'économie? Pourquoi nos dirigeants condamnent-ils les riches alors qu'ils le sont eux mêmes?
- pourquoi "Moi je" paye-t-il moins d'impôts que moi alors que je n'ai ni maison à Mougin (1,5M? mini) ni d'appartement à Cannes?

a écrit le 22/03/2013 à 12:48 :
pouquoi pas 100% comme en core du nord plus de probleme de syndicat ,de salaire ,competitivite
a écrit le 22/03/2013 à 12:19 :
Hollande me fait penser à christophe colomb: quand il part il ne sait pas ou il va, quand il arrive il ne sait pas ou il est. ce n'est pas un gouvernement que l'on a, c'est le concour Lépine de la taxe. quand je vois que beaucoup pensent qu'ils vivront mieux parce que les autres sont taxés, cela me laisse pantois.
a écrit le 22/03/2013 à 11:48 :
Il faudrait qu'une taxe digne de ce nom touche un million de personnes, car 1500 c'est pas beaucoup et ça fera fuir les plus riches en Belgique ou en Russie (les milliardaires fuient la bas).
a écrit le 22/03/2013 à 11:06 :
sur la photos michel sapin est dubitatif il s est dit purée la bêtise que l on a fait
Réponse de le 22/03/2013 à 12:41 :
;) il se peut aussi se dire : merde, je suis toujours dans les 1500....!
a écrit le 22/03/2013 à 10:29 :
A titre personnel, je me sentirai bien mieux quand ces quelques personnes rendront enfin cet argent injustement gagné. J'ai d'ailleurs bon espoir que par voie de conséquence mon contrat d'intérim se transforme en CDI. Et puis si ce n'est pas le cas, alors au moins la réussite de ces quelques nantis ne me narguera plus (bon j'avoue avoir encore quelques aigreurs envers pas mal de monde mais on verra ça dans un second temps, il y a encore de la marge sur les taux d'imposition).
Réponse de le 22/03/2013 à 11:57 :
Comment peut-on en vouloir à ceux qui expriment leur talent, travaillent souvent au delà de 35 heures, sacrifient une partie de leur vie, créent de la richesse pour la collectivité ... c'est plus simple que de se poser les vrais questions sur son échec personnel. On peut aujourd'hui devenir riche, mais l'animosité n'est pas un ingrédient du succès. Et plus les riches, à force de lire et d'entendre de tels propos, finiront pas quitter leur pays qu'ils aiment tant, mais ne leur rend pas ... et les pauvres resteront ensemble pour payer les dettes. Est ce cela que tout le monde veut ...
Réponse de le 22/03/2013 à 13:21 :
Serge, entièrement d'accord avec. Greg, vous racontez n'importe quoi!
Réponse de le 22/03/2013 à 14:02 :
Ces plus riches ne créent pas de la richesse pour la collectivité. Ce qu'ils veulent c'est de la richesse pour EUX. Les autres ne les interressent pas...
Réponse de le 22/03/2013 à 14:34 :
DJ : démago.. ne soyez pas aigri cher monsieur !
Moins de riches =
=> Moins de consommation
=> Moins d'investissement
=> Moins d'emploi
La richesse crée de la richesse pour eux ET pour les autres..
Réponse de le 22/03/2013 à 14:44 :
Bravo DJ, ça, c'est de l'analyse en profondeur!
Réponse de le 22/03/2013 à 22:40 :
GREG; Qui a dit avant les elections que Sarkozy montait les Français les uns contre les autres?
Et maintenant , cette forme d'accuser les soit disons riches, c'est quoi?
Réponse de le 23/03/2013 à 11:57 :
DeuxiÚme tentative de réponse. J'étais parfaitement ironique dans mon intervention, je parlais d'espérer voir mon contrat d'interim se convertir en CDI avec cette taxation, pour illustrer l'illusion idéologique de nos chers gouvernants, à moins que ce ne soit de la démagogie pure...
Réponse de le 23/03/2013 à 13:24 :
Navré, je n'avais pas compris... Bien joué!
a écrit le 22/03/2013 à 9:55 :
Pourquoi ne pas nos instituer une tranche supplémentaire à 55% ou plus (a calculer par Bercy) par exemple, de façon permanente. Comme dans la plupart des pays civilisés. Par la même on enlève l'ISF qui est un impôt injuste et coûteux à gérer. Mais c'est peut être trop intelligent pour nos Énarques !
Réponse de le 22/03/2013 à 14:02 :
tout à fait d'accord avec vous, l'.S.F. est une taxe tout à fait injuste, puisque l'on repaie sur des biens qui ont déjà été très taxés.
a écrit le 22/03/2013 à 8:51 :
Pourquoi investit-il tant d'énergie et de temps pour 1500 personnes et si peut pour les 3 mio de chômeurs?
Réponse de le 22/03/2013 à 12:57 :
parcequ'il parait malheureusement plus simple de prendre que de donner.
a écrit le 22/03/2013 à 8:42 :
Cette taxe touchera 1500 ménages la première année, mais combien la seconde année quand ces ménages se seront "arrangés" pour contourner cette imposition ?
a écrit le 22/03/2013 à 7:56 :
Cette mesure ne touche que 1500 personnes environ ! Pourquoi faire un tel tapage médiatique ? De toutes façons avec de bons conseillers financiers et avec cette multitude de niches fiscales, ils abaisseront leurs taux d'imposition . La question que je me pose est plutôt celle-ci: Quel est le taux réel payé par ces personnes ? Ne nous leurrons pas. C'est l'arbre qui cache la forêt.
Réponse de le 22/03/2013 à 8:33 :
Ce que vous n avez pas compris :Cette taxe ne touche effectivement que peu de personnes mais c est le dernier coup de grâce donné à tout investisseur ! Vous n avez pas compris que la confiance est définitivement perdue , vous n avez toujours pas compris qu en fustigeant les riches , les entrepreneurs ,les cadres notre pays va droit au mur .
Réponse de le 22/03/2013 à 8:55 :
Parce que vous croyez un seul instant à l'histoire des 1500 ? mais les 1500 vont devenir bien vite 3000 puis 10000 par des artifices de poloitiques comme d'habitude (mais eux, les politiciens seront toujours exclus soyons en surs !!!)
Réponse de le 22/03/2013 à 10:01 :
Vous voulez dire malcomprenant que les USA ou la GB sont des pays qui font fuir les investisseurs ? En France, contrairement à ce que vous croyez, les "riches"payent peu, proportionnellement, d'impôts. Les couches moyennes payent payent beaucoup, beaucoup plus. Mais en plus en France, il y a de tels échappatoires pour ceux qui ont les moyens de se payer un "bon" conseil.
Réponse de le 22/03/2013 à 10:02 :
C'est vous qui n'avez pas compris: les riches de ce pays ne sont pas des entrepreneurs, mais des rentiers qui ont herite du travail de leurs parents. Leur depart ne fera pas de grand tort a la France. Par contre, les entrepreneurs, eux, ils triment, a cause de reglementations interminables, d'un code fiscal inextricable et d'une epargne privee qui ne sert... a rien (Livret A, genial !). Ce sont ces entrepreneurs qu'il faut aider.
a écrit le 22/03/2013 à 6:36 :
Quoi de 9 ? Ben, 75 = 66 !!! Très fort, Hollande.
a écrit le 22/03/2013 à 4:44 :
Eh ben dis donc ! Il ne reste plus que 1500 riches en France ? Dépêchez-vous messieurs les démagogues car d'ici à la mise en place de cette idée "géniale", cette population de pigeon sera probablement en voie de disparition du territoire !
a écrit le 22/03/2013 à 2:08 :
Pas le apeine d'avoir fait l'ecole pyrotechnique pour comprendre que la mise en place du dipositif (pour 2 ans en principe) va couter aussi cher sinon plus que le produit de la taxe elle-meme. Vive Courteline !!
a écrit le 22/03/2013 à 1:41 :
Encore un peu de patience et il ne restera plus un seul taxable à ce taux en France. Qui veut encore travailler dans un pays pareil et se défoncer à créer et faire avancer une entreprise ? Le chômage a de très beaux jours devant lui. Que du bonheur ?
Réponse de le 22/03/2013 à 10:03 :
Si,si, il reste les couches moyennes, salaries ou retraites, qui payent beaucoup plus que les personnes dites riches, en proportion bien sur.
a écrit le 22/03/2013 à 0:52 :
Il faut que quelqu'un pose plainte en justice pour sabotage économique, abus de pouvoir de taxation, vol camouflé en prélèvement confiscation, clientélisme, et engage leur responsabilité totale en cas de faillite économique, avec dommage et intérêt envers la nation sur leur bien personnel, ,c'est fini le responsable mais pas coupable.
Il y a culpabilité avéré, tout responsable est coupable des retombées de ses décisions.
Réponse de le 23/03/2013 à 11:46 :
Il paraît que le chiffre 6 est celui du diable, obèse dans son graphisme et rétenteur d'énergie accumulée, 66,6%, c'est pas bon signe !
a écrit le 21/03/2013 à 22:29 :
"alors même que le gouvernement met en place cette taxe sous la contrainte médiatico-politique" : voilà pourquoi on ne s'en sort pas : si nos hommes politiques avaient l'intelligence de retourner sur leurs erreurs ils éviteraient ce type de mesure dont se fout éperdument le peuple de gauche, qui en veut qu'une chose : avoir un emploi. Mais comme nos hommes politiques suivent aveuglément l'idéologie libérale européeenne, celle qui enfonce l'Europe depuis 15 ans, l'emploi, c'est pas pour demain...
a écrit le 21/03/2013 à 22:15 :
C'est très fin. Encourager les créateurs de richesse à aller voir ailleurs. On a vraiment un gouvernement très intelligent. Merci au Pingouin !
Réponse de le 22/03/2013 à 10:09 :
Vous vous laissez complètement enfumer par la rumeur colportée par certains journalistes. S'il y a 100 ou 200 ou même 500 personnes qui partent à l'étranger, il y a encore de nombreuses personnes extrement riches qui vivent en France. Ceux qui payent le plus, sont les couches moyennes qui commencent à être découragées. Le pire se sont nos têtes bien faites qui partent pour gagner plus. Cela est la vrai perte pour la France.
a écrit le 21/03/2013 à 22:05 :
Voila un an d effort ideologique pour un impact economique quasiment nul.
Combien a coute cette mise en place ? De temps passe, d encre, de mobiIisation ?
Combien ca va rapporter ? Plus que ca coute ?
Et puis surtout combien d emploi cela va creer ? Pour les jeunes ?

Temps perdu....
a écrit le 21/03/2013 à 21:33 :
la france donne des lecons pour chypre sur la taxation
super
et nous on mais de plus en plus de taxe
a écrit le 21/03/2013 à 21:29 :
Encore un qui a tout compris et qui a inventé la poudre à canon qui va lui exploser en pleine figure !
a écrit le 21/03/2013 à 21:09 :
Pourquoi taxer les plus riches ? C'est au contraire en taxant les classes moyennes que cela rappelé le plus.
a écrit le 21/03/2013 à 20:43 :
Faut être fou pour rester en France
a écrit le 21/03/2013 à 20:42 :
Le sapin, ça le fait marrer cette taxe, la photo est bien choisie
a écrit le 21/03/2013 à 20:39 :
Vends usine à gaz fiscale, inutile et destructrice. Idéal gouvernement d'énarques et autres technocrates.
a écrit le 21/03/2013 à 20:24 :
Moi President a casse la confiance, a peine son portrait apparu a la tele lle soir du second tour. Elle n'est pas près de rebénir
a écrit le 21/03/2013 à 20:20 :
C'est triste qu'il n'y ait que 1500 personnes concernées par ce taux (si j'ose dire). A ce rythme, il n'y en aura plus que quelques centaines dans quelques années. En France, on restera entre pauvres, le socialisme, quoi...
a écrit le 21/03/2013 à 20:19 :
Ça rappelle la guillotine et le régime de la terreur. Tout ça pour une lubie du manchot
a écrit le 21/03/2013 à 19:41 :
je ne serai jamais concerné.... autant d'argent..2 Millions ou plus par an?
Sans avoir fait l 'ENA..... on a pourtant un peu besoin... de gens riches...et oui...pour investir...
bon..ils en veulent toujours plus.. très bien..mais ils emmèneront rien non plus...
Que dire d'autres? pester?... confisquer? comme les conventionnels de 1789?
Couper la tête parce que riches? ...Meilleures répartitions des richesses? on pourrait débattre des heures non? si un jour je trouve la bonne solution... qui convient à tous.. je vous le ferai savoir.....;(le ..pas demain la veille...c'est bon...je prends) ... il y aura toujours...riches et pauvres....les entre deux? hm oui aussi...
bonne soirée
a écrit le 21/03/2013 à 19:04 :
Se focaliser sur 1500 personnes dans un pays qui compte 65 millions d'habitants, c'est vraiement faire preuve de beaucoup de bêtise.
Réponse de le 21/03/2013 à 22:11 :
ce n'est pas le chiffre qui compte, mais le même principe pour tout le monde, et c'est pour cela que je suis contre les allocs à plusieurs vitesses. Cela dit, s'ils veulent faire fuir les gens, Ils ont trouvé la recette :-)
Réponse de le 21/03/2013 à 22:32 :
Entièrement d'accord avec vous. Mais avec le PINGOIN, il est interdit d'être riche, il est interdit d'être propriétaire, il est interdit de transmettre le fruit du travail de toute notre vie à nos enfants, etc, etc, etc. Si bien que les gens qui viennent passer la retraite au soleil n'osent plus avouer qu'ils sont propriétaires, ils se disent locataires ! J'en profite pour ajouter que jeune retraité, Nicolas Sarkozy a toujours respecté les retraités)
a écrit le 21/03/2013 à 18:41 :
Des démagogues des idéologistes et du populisme
a écrit le 21/03/2013 à 18:38 :
cela devrait faire réfléchir , il n'y a plus que 1500 très riches dans un pays comme la France.
Des conclusions s'imposent, inutile de développer.
a écrit le 21/03/2013 à 18:34 :
Donc le gouvernement veut punir 1.500 personnes ? Pourquoi ne pas les brûler sur un bûcher ? Etre la risée du monde entier avec cette taxe débile ne gêne pas nos fonctionnaires au pouvoir ?
a écrit le 21/03/2013 à 18:32 :
Il suffit de baisser de 10% les salaires des fonctionnaires et des hauts fonctionnaires en France pour diminuer les charges de l etat mais non on prefere taxer quelques riches restant dans ce pays pour maintenir le train de vie de l etat ! Sacré gouvernement !
a écrit le 21/03/2013 à 18:15 :
C'est vraiment de l'Enfumage ...pour faire plaisir au "peuple de gauche " ...Au lieu de s'attaquer aux vrais problèmes et en particulier a la diminution des charges de L'ETAT obèse et toujours plus protégé ....on se préoccupe de 1500 personnes (qui sont peut-être déjà parties...)et on lance encore un signe négatif aux éventuels investisseurs !
a écrit le 21/03/2013 à 18:15 :
Des démagogues des idéologistes et du populisme en plus des menteurs. Ils continuent à vouloir s'acharner sur les riches, il y a eu la persécution des protestants puis des Juifs et volà les riches, Verdi avait dit je déteste le bavardage incessant des Français leur insolente politesse et le mépris pour tout ce qui n'est pas français ! il avait tout compris.
a écrit le 21/03/2013 à 18:15 :
J'annonce, au moment de payer on verra que finalement ce n'est pas 1500 personnes qui seront concernées mais bel et bien 0 (ZERO).
a écrit le 21/03/2013 à 18:06 :
"Le nombre de contribuables ne changera pas" ?? C'est faire fi de ceux qui vont partir pour ne pas subir ce nouvel impôt. On aimerait tant que ce gouvernement arrête de dire n'importe quoi, histoire d'occuper le terrain sans doute :-)
a écrit le 21/03/2013 à 17:58 :
C'est de la démagogie, et je suis bien à plus à gauche que le PS...
a écrit le 21/03/2013 à 17:51 :
J'imaginais qu'il y avait beaucoup plus que 1500 riches en France, 6ème (ex)puissance mondiale.... Cela voudrait dire que plusieurs milliers se sont vraiment barrés !!!!!
a écrit le 21/03/2013 à 17:47 :
Et si au lieu de pondre une taxe de plus, on inventait un fond d'investissement social, ou éthique, ou green, ou peu importe, destiné a "collecter" l'argent de ces 1500 plus riches en les y incitant quelque peu ? L'ambiance perçue ne serait surement pas la même, non ?
Réponse de le 21/03/2013 à 18:02 :
Et si au lieu de ponctionner ceux qui payent des impôts, on supprimait des aides absurdes comme l'aide médicale gratuite pour les clandestins ?
Réponse de le 21/03/2013 à 18:52 :
ca coute tres cher Bastien
a écrit le 21/03/2013 à 17:45 :
1500 personnes, plutot au dessus de la moyenne qui n ont qu une seule envie partir a Londres ou a Bruxelles le plus vite possible... quelle betise. On est au dela de la solidarite


a écrit le 21/03/2013 à 17:32 :
C'est uniquement et depuis le début de son annonce, un argument politique dogmatique sans aucun fondement économique. Les chiffres le prouvent et si on jugeait par sa pertinence économique il serait urgent de retirer cette mesure. elle ne rapportera rien, et coûtera pour la mettre en place, de plus au plan d ela communication économique c'est un désastre complet en France et à l?étranger. Son auteur n'a vraiment aucun talent économique ni politique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :