Réforme des retraites : Jean-Marc Ayrault veut préserver l'âge légal de départ à 62 ans

 |   |  278  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Premier ministre a indiqué au Journal du Dimanche que la conférence sociale qui s'ouvrira en juin mettra sur la table tous les scénarios. Il a rappelé que le dynamisme démographique de la France restait un atout à long terme.

Peu à peu, la réforme des retraites envisagée par le gouvernement se dévoile. Jeudi soir, François Hollande a indiqué lors de son intervention télévisée sur France 2 que celle-ci comportera probablement un allongement de la durée de cotisations. Aujourd'hui, le Premier ministre indique dans une interview au Journal du Dimanche que l'âge légal de départ à la retraite serait maintenu à 62 ans.

"Nous ne toucherons pas à l'âge légal" a ainsi déclaré Jean-Marc Ayrault. "Cette réforme traitera la pénibilité au travail, la complexité des régimes et résoudra les inégalités". "Au final, nous paierons les retraites, nous préserverons les plus petites retraites et nous pérenniserons les régimes de retraite pour les générations à venir", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a néanmoins estimé que la France disposait d'un atout démographique considérable par rapport à ses voisins européens. "N'oublions jamais que nous avons la chance d'avoir une grande vitalité démographique qui nous assure que nous n'aurons pas, dans trente ou quarante ans, les mêmes difficultés que d'autres pays pour payer les retraites" a-t-il expliqué. Il s'appuie sur l'étude Populations et Société publiée Jeudi par l'INED et qui a montré que le taux de fécondité en France avait bien résisté en 2012 malgré la crise économique.

Sur le calendrier, Jean-Marc Ayrault a précisé qu'une "grande conférence sociale" suivra la remise du rapport Moreau en juin. A cette occasion, "tous les scénarios seront sur la table" avec les partenaires sociaux. "A l'automne, les choses seront plus claires pour tout le monde".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2013 à 12:50 :
ils nous prennent pour des cons ... tout simplement du mode !
a écrit le 02/05/2013 à 11:40 :
Pourquoi ne pas prendre en compte le libre choix de chacun pour cesser son activité professionnelle ? regardons ce qui se passe chez nos voisins !!
a écrit le 02/05/2013 à 9:59 :
et Mr AYrault hollande

pourquoi n'avez vous pas le courage d'aligner tout le monde prive public , parapublic , elus sur le prive

justice ? , connaissez vous se terme ou bien ne connaissez vous que "partisan "
Réponse de le 14/05/2013 à 11:34 :
Vous oubliez que ce sont des fonctionnaires qui en aucun cas ne veulent se faire hara-kiri. Notamment Héros le mal-nommé qui au travers de ses mandats politiques et emplois fonctionnaires dispose des meilleurs régimes spéciaux. Tous deux ne souhaitent surtout pas amender ceux-ci, même s'ils se perpétuent au détriment des autres régimes de retraite et du contribuable. Difficile de cumuler aussi bien que monsieur Héros autant d'avantages, loin on s'en rend compte aujourd'hui, d'être mérités. Au bas mot, plus de 16000 euros mensuels de retraite attendent notre premier sinistre.
a écrit le 27/04/2013 à 18:59 :
Minable, les hausses des prélèvement sur les retraites, pour financer je ne sais quoi...........J Marc vous devriez regarder de près ce qui se passe, l'explosion est proche, et vous ne voyez rien ou vous ne voulez par regarder en face la situation
COCO 89 FAIT UNE ANALYSE OBJECTIVE;
les allignement s des cotisation et des durées pour tous , et le mème calcul pour tous, mais là problème, je ne veux pas faire de vagues;;;;
Age de départ à 65 ans, voila ce qu'il faut pour sauver ce qui peut etre encore sauvé;;;
mais il sera bien tard, pour le moment on bouche les trous comme d'hab et on attends le déluge;;; le chomage et bien avec en France déjà 500 000 postes non pourvu car le travail est duuuuuuuuuuuuuur et bien réduisez les Aides ;;;;;;
je cloture car cela me dégoute;
Moi 65 ANS travaillant depuis 18 ANS on m'a mis en retraite d'office à 60 ans, je ne le demandais pas, mais la loi à décidé;;;;
a écrit le 27/04/2013 à 18:28 :
il faut revenir à la retraite à 65 ans
a écrit le 03/04/2013 à 7:16 :
Et si on réformait les retraites astrnomiques des députés5 ans député droit à la retraite c'est pas beau , sénateur ministres des retraites gagnées à la sueur de notre front et c'est nos retraites qui vont payer les leurs plus rsa, AmE SMu et tout les cadeaux fait aux étrangers meme sans papiers , grands patrons avec leur salaire démesurés donc leur retraite c'est la qu'il faut couper mais on ne toucheque la valtaille !!!!!
a écrit le 02/04/2013 à 22:10 :
Le président nous dit qu il faut rallonger l âge des retraites
Le premier ministre non aujourd'hui
L affaire cahuzac
Les socialistes nous ont menti veulent nous donner des leçons
Ce sont des menteurs qu ils s en aillent le plutôt possible avant que notre pauvre France soit a sac
Faites revenir Sarkozy s il n etait pas parfait au moins c etait un bon president
Réponse de le 03/04/2013 à 7:45 :
@Yvesnico Vous rigolez j'éspère en disant que Sarkosy doit revenir avec toutes les casseroles qu'il a aux fesses vous quittez un borgne pour prendre un aveugle!!!Il n'est pas crédible une seconde,à part pour les riches qu'ont tout à gagner avec lui!!!!
Réponse de le 03/04/2013 à 10:26 :
ne pas oublier que Sarkosy c'est 600 milliards de dettes supplémentaires en 5 ans ! qui va payer ? c'est vous et moi ! Mais j'espère qu'on va arriver à annuler partie de ces dettes infondées car cet argent a servi , pour une grande part, à renflouer le système financier au bord de la faillite en raison de ses propres bêtises. Ceux qu'on a "sauvés" doivent donc rembourser.
Réponse de le 14/05/2013 à 12:44 :
Bien sûr que les banques doivent payer pour la dette publique qu'elles ont pour partie contribué à l'accroissement. Mais pour la retraite, d'autres doivent payer, ceux qui jouissent d'avantage incommensurables : les ressortissants des régimes spéciaux, c'est à dire les politiques, les fonctionnaires et les salariés des entreprises publiques dont les régimes sont maintenus grâce aux transfert depuis les régimes du privé et l'impôt sans cesse en augmentation
a écrit le 02/04/2013 à 18:36 :
Ayrault HIC !
quelle langue de bois !
Il faut forcément travailler au delà de 62 pour beaucoup de gens s'il faut allongé la durée.
Ce ci dit, une bonne façon d'y arriver commencer par aligner tous les fonctionnaires et autres entreprises publiques sur 62 ans sans toucher au "privé" pour une fois. Cela donnerait une bonne bouffée d'air !
a écrit le 02/04/2013 à 15:39 :
Faut réformer les retraites spécifiques et leurs 35 régimes qui coulent les retraites du privé. HOLLANDE A DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS. Alors Bougez-vous bande de guignol car le peuple de la société civile est prêt à descendre dans la rue pour lutter contre cette république bananière des petits camarades !
a écrit le 02/04/2013 à 15:02 :
J'étais très inquiet pour ma retraite. Mais puisque le gouvernement va organiser une "grande conférence sociale", je me sens tout de suite beaucoup mieux ... attentions, réunions petits fours en perspective.
a écrit le 02/04/2013 à 14:48 :
apres "la feuille de route" apres "la priorite" c'est maintenant le"choc" alors ce qui serait bien ce serait d'avoir une feuille de route sur l'emploi en priorite pour creer un choc sur l'emploi de telle maniere qu'il y ait plus d'argent dans les caisses pour payer les retraites
a écrit le 02/04/2013 à 14:41 :
Comment prendre les gens pour des cons? Je n'augmente pas l'age de départ à la retraite mais le durée de cotisation! Il faut que je me dépêche d'annoncer à mon fils qu'il va devoir commencer à cotiser dès l'age de 8 ou 10 ans pour qu'il ait la durée voulu avant ses 62 ans.
a écrit le 02/04/2013 à 13:22 :
continuez à démobiliser les français et toute réforme des retraites sera inutile
a écrit le 02/04/2013 à 13:08 :
Le fait d'augmenter la durée de cotisation,obligera à travailler au delà de 62 ans pour avoir une retraite décente, sinon les restos du coeur vous accueillerons!
a écrit le 02/04/2013 à 13:03 :
Le fait d'augmenter la durée de cotisation oblige de ce fait à travailler au delà de 62 ans, sinon, les restos du coeur vous acceuillerons!!
Réponse de le 02/04/2013 à 23:38 :
A propos des restos du c?ur : il y a quelques jours je suis passé un peu par hasard, entre midi et deux en voiture, devant le resto du c?ur de ma ville ! ça m'a fait un choc . Une file sur le trottoir d'au moins une 100 aine de personnes, souvent assez jeunes...et pas du tout des clochards. Dans un pays comme la France, en 2013 ! c'est un pur scandale.
a écrit le 02/04/2013 à 12:41 :
la reproduction de casos n?aidera surement pas à payer les retraites futurs!!!!
a écrit le 02/04/2013 à 11:37 :
Ce ne sont pas les individus qu'il faut critiquer ou "attaquer" mais bel et bien les "politiques" qui nous ont mené dans des impasses pareilles en cédant à la facilité du crédit facile et à la surenchère démagogique. Et tout ça en connaissance de cause.
Réponse de le 02/04/2013 à 14:20 :
Si on arrêtait de voter pour les deux mêmes grands clans de politicards depuis 50 ans, on pourrait peut être espérer une prise de conscience de leur part.
Réponse de le 02/04/2013 à 23:41 :
top là pour arrêter de voter pour cette classe politique ! mais penser qu'ils comprendront ? ça je n'en suis pas sûr.
a écrit le 02/04/2013 à 10:46 :
Je suggère en ce qui concerne les retraites, qu'on introduise de la "capitalisation" en créant par exemple un fonds de pension géré par un organisme tel la Caisse des dépôts qui achèterait les maisons de retraite. Les cotisants deviendraient ainsi progressivement propriétaires desdites maisons de retraite et leurs "actions"/titres de propriété passeraient à leurs héritiers qui ne seraient pas obligés de tout recommencer à zéro. Au bout de quelques générations il n'y aurait peut être même plus besoin de cotiser pour les retraites (vous constaterez que ceux qui le peuvent, c'est exactement ce qu'ils font en achetant un appart pour compléter leur retraite; et cet appart ensuite, ira à leurs descendants) ...et il y a beaucoup à faire... avec un peu d'imagination et de courage.
Réponse de le 02/04/2013 à 14:22 :
Les employés de ces maisons de retraites faudra toujours cotiser pour les payer.
Réponse de le 02/04/2013 à 15:38 :
Dans la vraie vie, le tout gratuit n'existe pas...
Réponse de le 02/04/2013 à 20:27 :
non, il s'agit de devenir propriétaire des murs. Rien ne change pour les pensionnaires, comme aujourd'hui, ils paient le loyer de leur chambre/studio et les prestations (repas, chauffage, blanchisserie, soins médicaux , etc...) et parallèlement, ils touchent les APL etc...C'est en fait, faire au niveau global ce que les gens qui le peuvent font individuellement.
a écrit le 02/04/2013 à 10:31 :
Ils se saignent pour aider leurs enfants ? Lesquels de boomers ? Ceux qui squattent les showrooms des concessionnaires et font le bonheur des tours opérateurs ? Ah oui ! de temps en temps ils invitent au cinéma un de leurs petits enfants pour se donner bonne conscience. Génération de 68tards jouisseurs qui a spolié ses parents et endetté ses descendants...
Réponse de le 02/04/2013 à 12:15 :
Bonne synthèse, j'y ajouterais qu'une frange de cette génération n'hésite pas à vous faire la morale sur l'acquisition de la RP (sans rire quand un 2 pièces à Paris coutait 3 ans de salaire..trop dur) les "moi à ton âge" etc.. pour être exhaustif sur le sujet.
Réponse de le 02/04/2013 à 12:38 :
si vous êtes toujours la même personne qui déverse constamment son fiel concernant les retraités, on peut se passer de vos commentaires provocateurs! à bon entendeur!....(toujours les mêmes expressions, la même façon d'écrire, je ne dois pas me tromper! )
a écrit le 02/04/2013 à 10:19 :
c'est un atout sauf si ça ne fait que des chomeurs de plus...
a écrit le 02/04/2013 à 10:18 :
Rappelons aux socialistes ce qu'ils nous doivent ! Mitterrand en 81, c'était nous pour avoir la retraite à 60 ans ! Jospin en 97, encore nous pour les 35 heures qui nous ont permis de gentiment terminer nos carrières avant de partir en préretraite à 55 ans. Ensuite on a voté à droite ce qui nous a permis d'enrichir nos patrimoines avec la défiscalisation immobilière et les taux de crédit ridiculeusement bas en taux réel. On est une génération bénie des dieux mais on le mérite nous les boomers car on a su prendre le pouvoir (et on est très nombreux messieurs les politiques, ne l'oubliez pas ...alors continuez à taxer le système productif et foutez-nous la paix, sinon...)
Réponse de le 02/04/2013 à 20:37 :
je me demande si vous êtes un vrai cynique ou un provocateur qui pense, qu'il "vaut mieux en rire (même jaune) car sinon il faudrait en pleurer"
a écrit le 02/04/2013 à 9:43 :
Il serait grand temps d'aligner tous les régimes, à la SNCF moyenne d'age de départ à la retraite 58 ans.
a écrit le 02/04/2013 à 9:17 :
mais comme le gouvernement ne cesse de démolir la politique familiale nul doute que la démographie va s'effondrer mais évidemment les effets se feront sentir après le quinquennat.
On reparlera alors de l'âge de la retraite
Réponse de le 02/04/2013 à 16:36 :
Oui mais c'est fatigant de regarder passer les trains et dene pas payer quand on grimpe (ouf !) dessus ! (pour rire ?)
a écrit le 02/04/2013 à 7:47 :
@papy ponzi et mamy madoff: quel amalgame! La plupart des retraités actuels ne survivent que parcequ'ils sont propriétaires. Les quelques exemples que vous dévoyés sont pour la plupart issus du secteur publique et sont loin de représenter la majorité. Beaucoup malgré leurs faibles revenus se saignent pour aider leurs enfants eux aussi dans la dufficulté. Cette volonté de créer un conflit générationnel est absurde et votre vision caricaturale.
a écrit le 02/04/2013 à 7:43 :
Il est plus facile de faire de la démagogie que d'affronter la réalité.
a écrit le 02/04/2013 à 7:12 :
On est la génération des winners, ça fait plus de 40 ans qu'on a pris le pouvoir, gardons-le ! Montrons notre pouvoir de nuisance électoral. Votons massivement contre les socialistes en 2014 ! Que les socialistes aillent prendre l'argent aux autres et qu'ils reculent l'âge de la retraite à 67 ans mais qu'ils ne touchent pas à nos pensions !!!
a écrit le 02/04/2013 à 0:43 :

Prévision démographique donne aujourd'hui 18 cotisants pour 13 pensionnés, en 2060 environ un pour un soit un taux r(0.97) alors qu'en 1975 il était de 3.4. J'ai poussé le vice jusqu'à un traitement de faveur des plus vieux que nous serons ( en Pologne ou ailleurs , ou élimination puisqu'on gène) et un emploi plein de la population active on passe à un taux de 1.2. Conclusion tous les systèmes évoqués sur ce forum vont à la catastrophe annoncée et prévue ; nos élus et dirigeants n'annoncent pas la couleur on se demande pourquoi... c'est plus que du courage qu'il faudrait c'est de la grandeur et de l'humanité pour vivre ensemble. Malheureusement ce n'est pas du tout l'intention de nos élites nationales et internationales qui regardent surtout leur nombril....de la pédagogie de bas étage infertile, alors qu'il y a temps à faire pour tous. C'est toute la conception de notre société à réinventer avant que d'autre s'en charge il y a urgence, dans la production et la répartition des richesses dans la reprise de notre indépendance à défaut de disparaître. système,
a écrit le 01/04/2013 à 23:28 :
Pourquoi seulement les retraites du secteur privé sont frappés et celles du secteur public?
Réponse de le 02/04/2013 à 10:37 :
@ Interrogation;: Les retraites de base du secteur privé ne sont pas touchées par cette désindexation, c'est la même chose pour le secteur public qui, de plus, n'a pas de retraites complémentaires.
a écrit le 01/04/2013 à 21:27 :
Préserver l'âge de départ tout en allongeant le temps de cotisation ????
C'est possible ça ??? Nous ne sommes pas tous idiots robotisés encore , que je sache !
Pour pérenniser les caisses pour les jeunes , il ne fallait pas les vandaliser en piochant sans compter pour faire du social électoraliste !
a écrit le 01/04/2013 à 21:01 :
Ce gouvernement d'incapables n'en est plus à un mensonge près ! Il commencent à baisser les retraites, bientôt ils allongeront la durée de cotisation?Ah oui, ils ont déjà augmenté les cotisations ! DEHORS les menteurs aux retraites dorées !!!
a écrit le 01/04/2013 à 20:06 :
Dire que ce monsieur a vociféré des propos haineux à l'assemblée lorsque la retraite a été reculée à 62 ans. Aujourd'hui il l'a maintient à cette âge. Aucune dignité et d'une incompétence rare, à faire peur. Ils sont trop dangereux tous ces dangereux gestionnaires.


































a écrit le 01/04/2013 à 18:25 :
tout cela n'est que de l'enfumage ,combien de travailleurs pourront encore partir a 60 ans lorsqu'il faudra 42 ou 43 ans de cotisation ,auquelles il faudra rajouter les periodes de chomages ,pour finir avec une retraite de misere ,alors que toute la tribu des deputes senateurs ministres ...... eux partiront avec des retraites bien grasse sur le compte du contribuable français ,reflechisse bien aux prochaines elections pour mettre fin a ces enfumeurs!!!
Réponse de le 01/04/2013 à 20:09 :
Facile de faire des lois quand cela nous concernent pas..
Réponse de le 02/04/2013 à 15:46 :
Encore plus facile pour nos députés et nos sénateurs de se faire leurs propres régimes et de voter eux même les aménagements...à la hausse bien sur !
a écrit le 01/04/2013 à 18:08 :
Poisson d'avril
a écrit le 01/04/2013 à 17:13 :
Et les régimes spéciaux ? Toujours épargnés bien qu'ils soient les profiteurs du système. Ce gouvernement n'a aucun courage.
a écrit le 01/04/2013 à 17:10 :
De faire croire ainsi aux gens des choses qui ne resteront qu' un symbole creux. Evidemment on pourra prendre sa retraite mais avec quel pension? Cela fait des années que l on se gargarise de symboles qui nous emmènent en enfer , il est temps de changer de logiciel !!
a écrit le 01/04/2013 à 17:02 :
J' ai bientôt 64 ans et je travaille dans le privé, je ne vois pas ou est le problème à ce que tout le monde travaille jusqu'à 65 ans, mis à part ceux qui ont eu un travail pénible comme par exemple les chauffeurs routiers, les maçons,les infirmières. Pourquoi les français se plaignent tout le temps.....surtout les enseignants d' ailleurs qui bossent 18 heures par semaine et votent à gauche ???
a écrit le 01/04/2013 à 16:42 :
Plafonner les retraites ? OK, mais alors ne prenez plus de plan d'épargne retraite, ni de
rachats. La retraite à 62 ans est une ineptie, mon gendre est né en 1956, je crois qu'il faille
166 trimestres il commencé à bosser à 25 ans il aura donc 66 ans 1/2 lorsqu'il pourra
prétendre à prendre sa retraite.....si ça existe encore
a écrit le 01/04/2013 à 16:13 :
Cette république de la prébende est manifestement rejetée par les salariés des entreprises. Ils ont subi du chômage et de la précarité, pas les fonctionnaires, le calcul de leur retraite est inique, enfin la durée de vie au travail montre une différence d?une bonne dizaine d?années. Si on parle salaire, le salaire moyen du privé est bien plus faible. On doit aussi parler utilité publique quand nous sommes doublement administrés. L?exclusion pour les uns, la sécurité pour les autres. C?est le féodalisme, l?ancien régime, la république qui élimine les jeunes générations.
Réponse de le 02/04/2013 à 23:11 :
La France est le pays dans lequel il est bon d'être "dans l'Etat", c'est à dire d'être fonctionnaire. Cette situation est probablement unique au monde. Pour le comprendre, il faut remonter dans l'Histoire. La France s'est faite par un pouvoir central qui petit à petit s'est étendu à l'ensemble qui forme aujourd'hui son territoire . La France est un Etat centralisé (tout remonte à Paris) qui a besoin d'une fonction publique forte sur laquelle le pouvoir peut s'appuyer. (Napoléon en développant des écoles comme polytechnique disait que ce sont les "rocs" de la République" - de Gaulle et Debré ont, dans la même veine, crée l ENA) .C'est pourquoi, à cette fonction publique, on lui a accordé tous les avantages. Ce n'est pas le féodalisme, mais la "nouvelle aristocratie".
a écrit le 01/04/2013 à 14:27 :
Miser sur le dynamisme démographique, voilà au moins une idée qui n'est de politique à court terme (moins d'un mandat électoral!). Mais M. le Premier Ministre, vous réduisez les allocations familiales pour les citoyens aisés.... Il est probable que le nombre d'enfants pour ces familles va sensiblement diminuer. Vous faites en revanche un "pont d'or" aux familles immigrées qui refusent en grand nombre notre système scolaire et dans une moindre proportion notre "conformisme" professionnel. Comme les statistiques le démontrent, ce sont eux qui maintiennent un taux de fécondité au dessus de la moyenne européenne. Les conséquences de votre stratégie, coûtent donc de l'argent à court terme et ne présument en rien la probabilité qu'une fois à l'âge de travailler que ces personnes cotiseront suffisamment pour payer les retraites, étant proportionnellement moins diplômés et donc plus souvent au chômage.
Enfin, cette idée est celle de M. Michel Debré, ancien ministre du Général De Gaulle, qui mathématiquement fonctionne, mais qui s'avèrera à plus long terme être une "course" à la démographie, qui entrainera une catastrophe dans moins d'un siècle.
Il est temps de réfléchir à autre chose pour donner de l'espoir aux futurs retraités, mais aussi à la planète.
Beaucoup d'enfants = égal une charge supérieure pour la formation + beaucoup de retraités = charges sociales supérieures pour les soins.
BE + BR = PIM (Pression insupportable pour ceux du milieu)!
a écrit le 01/04/2013 à 14:14 :
Sa retraite sera de 15 000 ? par mois avec tous les cumuls de la fonction publique...! Il faut écouter nos politiques qui disent qu'ils ne toucheront pas aux petites retraites et plafonner la sienne à 1200 ?, moyenne mensuelle dans le secteur privé..!
Réponse de le 01/04/2013 à 17:21 :
Et en plus Jean-Marx ne cesse de répéter qu'il fera tout pour la justice sociale...!!!
Réponse de le 01/04/2013 à 17:38 :
La retraite pour Jean Marc Zero , vite !!! Le ChiantJeMens c'est Jean Marx !
a écrit le 01/04/2013 à 14:01 :

plafonnons les salaires et retraites de nos politiciens /// clarifier les avantages gratuits ou taxer !!! et remboursement sur facture comme dans le pays nordique
a écrit le 01/04/2013 à 13:22 :
IMPÔTS A 75 % EXCELLENTE IDÉE

En voilà une bonne idée !!!!
Hollande veut taxer à 75 % les 2 000 français les plus riches, ce qui rapporterait 200 millions et ensuite zéro car ils seront tous partis.
Notre idée est plus simple, plus sûre, plus juste et sans risque. Nous proposons de baisser de 1 000 ? par mois le salaire des 5 000 fonctionnaires français payés plus de 150 000 ? par an.
Et il y en a beaucoup !! A ceux là il faut ajouter les élus :
Députés, Sénateurs et tous les conseillers de nos Ministres, etc...
La France sera sure de pouvoir effectuer ce prélèvement car on n'a jamais vu un haut fonctionnaire français partir pour faire SDF
en Suisse... Ou en Russie !!
Car c'est ça la différence: Un riche entrepreneur français peut aller à l'étranger gagner 3 fois ce qu'il gagne en France
alors qu'un haut fonctionnaire sera au chômage à l'étranger et le chômage ailleurs c'est 450 ? par mois pendant 3 mois !!
Réponse de le 01/04/2013 à 20:58 :
+ 1 !
Réponse de le 02/04/2013 à 22:26 :
Penseriez vous , par hasard (ou naïveté) que l'oligarchie / technocratie qui tient les pouvoirs en France fera quoi que ce soit contre elle même ? car quand vous dites: ... "La France" sera sûre de pouvoir effectuer ce prélèvement...etc... vous oubliez que "la France", c'est précisément ceux que vous envisagez de ponctionner !
a écrit le 01/04/2013 à 13:19 :
Vu que les personnes agées vont nous couter plus cher et qui elles meurent a plus de 100 ans ce qui ne parait pas etre impossible il est impossible de ne pas travailler jusque 65ans car si ce n est pas fait c'est la faillite intégrale aussi c'est encore un mensonge de notre premier ministre ces socialistes ne disent que des conneries mais cela on le savait depuis longtemps;
Réponse de le 01/04/2013 à 15:18 :
en clair, ça dit quoi ??
Réponse de le 01/04/2013 à 15:54 :
Relire du mot 27 au 36, c'est assez clair.
a écrit le 01/04/2013 à 13:15 :
Nos responsables politiques montrent l'exemple. Suffit de se pencher sur la composition du Sénat. Nombreux sont ceux qui ont 80 ans et plus.
Réponse de le 01/04/2013 à 14:27 :
il faut tout de suite mettre une pencarte à l'entrée du sénat : fermeture avant liquidation !
a écrit le 01/04/2013 à 12:58 :
Cela mériterais que vous repartiez pour au moins cinq année de syndicalisme actif à défaut d'avoir apporter quelque chose de votre temps soit disant "actif"
a écrit le 01/04/2013 à 12:13 :
Et dire que ce gouvernement à critiqué Sarkosy pour ce même sujet, et aujourd'hui on suit ces mêmes réformes ....
a écrit le 01/04/2013 à 12:06 :
Si la France paye la formation des jeunes qui après vont travailler en Allemagne ce n'est pas "gagné". Il faut rendre la France attractive pour les travailleurs et arrêter de privilégier les retraités (j'en suis un). A commencer par l'alignement de la CSG;
Réponse de le 01/04/2013 à 13:24 :
Je ne suis pas d'accord avec vous, sivous êtes comme mes parents, alors là je dis oui car
ils gagnaient plus en retraite qu'en travaillant. En ce qui me concerne, je ne me plains pas, mais mon épouse a "bénéficiée" de la réforme Balladur. J'ai eu deux enfants, les allocs,
rentrées des classes je ne sais pas ce que c'est. Si vous parlez des enfants dont les parents sont davantage intéressés par les allocs, et oui, cela existe, et c'est bien plus
important que l'on le pense. Une assistante sociales me parlait de cas de personnes qui
ont 5, 6 enfants "plaçaient" et qui perçoise une rente des caisses d'allocs.
Vous ne dites pas votre revenu, Mon épouse 300 ? chef de chaine 118 trimestre, moi
1800 ? brut
Réponse de le 01/04/2013 à 13:24 :
Je ne suis pas d'accord avec vous, sivous êtes comme mes parents, alors là je dis oui car
ils gagnaient plus en retraite qu'en travaillant. En ce qui me concerne, je ne me plains pas, mais mon épouse a "bénéficiée" de la réforme Balladur. J'ai eu deux enfants, les allocs,
rentrées des classes je ne sais pas ce que c'est. Si vous parlez des enfants dont les parents sont davantage intéressés par les allocs, et oui, cela existe, et c'est bien plus
important que l'on le pense. Une assistante sociales me parlait de cas de personnes qui
ont 5, 6 enfants "plaçaient" et qui perçoise une rente des caisses d'allocs.
Vous ne dites pas votre revenu, Mon épouse 300 ? chef de chaine 118 trimestre, moi
1800 ? brut
Réponse de le 01/04/2013 à 14:54 :
Je suis dans votre cas, à la retraite. Je partage aussi votre point de vue sur un effort que pourraient faire la retraités qui touchent "une bonne" retraite. Mais où nous sommes certainement en désaccord, c'est que tous les prélèvements et nombreuses taxes qui ont fleuris ces derniers mois ne servent en aucune manière à relever la France, mais uniquement à payer des dépenses supplémentaires qui auraient pu être, sinon annulée, du moins différées (pilule, avortement gratuit, suppression des 35 euros pour les clandestins et droit à la CMU avec des privilèges que même un citoyen aisé ne peut se payer..., retraites aux immigrés âgés arrivant en France sans jamais avoir cotisés, refus de réformer les salaires et retraites de nos élus, effacement de la dette de certains pays..... Enfin, je ne vois aucune mesures qui pourraient donner de l'espoir à notre économie!
J'espère me tromper.
Réponse de le 01/04/2013 à 15:22 :
+ UN
a écrit le 01/04/2013 à 11:59 :
Serait-il possible que d'une manière totalement pragmatique un journaliste nous fasse un tableau avec un certain nombre de salaires moyens (ça nous avons ?) et en fonction d'un certains nombre de cas d'entrée dans la vie active PUIS de la sortie après les cotisations de X ou X trimestres indiquer ce qui restera Là ce serait claire et donnerai à réfléchir !!
Je suis toujours étonné qu'un homme politique n'ai pas eu la sagesse de dire à l'ensemble des travailleurs " vous cotisez XX euros durant 40 ans et vous voulez toucher une retraite décente de XX Euros pendant le reste de vos jours ??????".....Ce calcul serait une illustration certainement trop accablante pour nos hommes politiques qui préfèrent la position de l'autruche??

a écrit le 01/04/2013 à 11:49 :
mensonge éhonté
il va créé un chômage de masse vous n etes pas fichu a 60 ans mais c est suivant ce que vous faite comme boulot et l état du corps en plus une machine en panne on change la piece pas l humain
les patrons redoute a embaucher des gens âgés ou les garder trop longtemps pour certains travaux.
Réponse de le 02/04/2013 à 15:00 :
C'est sûr, les personnes qui s'affalent dans leur canapé devant la télé avec une bière en rentrant chez elles le soir ont un peu de mal à bouger à 60 ans. Il n'y a pas que le boulot qui use.
a écrit le 01/04/2013 à 11:47 :
Tout le monde sait que pour équilibrer les régimes de retraites, on n echappera pas a un recul de l'âge de départ à la retraite autour de 65 ans, que les actifs seront obligés de faire une retraite par capitalisation complémentaire
Que les régimes spéciaux et publiques ne sont plus tenables,
MAIS que le gouvernement actuel qui a combattu les précédentes réformes le fasse c est une autre histoire, faites preuve de courage et de justice messieurs les gouvernants
Réponse de le 01/04/2013 à 15:25 :
courage et justice, Mrs les gouvernants! je crois qu'on peut s'assoir, cvar attendre debouts, on va fatiguer !!!
a écrit le 01/04/2013 à 11:33 :
Il veut préservé l'age de départ ... mais pas le montant versé !

Réponse de le 01/04/2013 à 14:18 :
Il a omis de nous dire qu'il n'y aurait plus un cent pour payer les retraites. Sachez qu'avant 2017, les retraités ne percevront plus rien...!
a écrit le 01/04/2013 à 11:31 :
Pour résoudre le déficit des caisses de retraites, la SEULE SOLUTION ,c'est de plafonner les retraites à 1 800 euro. C'est déjà beaucoup puisque c'est 2 fois le SMIC NET pour des citoyens qui regardent la télé et n'ont pas besoin de prenre leur voiture tous les jours pour aller travailler ... c'est du NET pour NET alors que le smicard qui se lève tôt doit user sa voiture pour aller travailler et gagner la misère. ENFIN un peu de BON SENS des RéALiTéS.
Réponse de le 01/04/2013 à 12:22 :
Et en face cela, tu mets également un plafonnement des cotisations retraites non ? Parce que sinon, cela revient a créer encore un nouveau pallier d'imposition sur les revenus.
Réponse de le 01/04/2013 à 13:19 :
Plafonner aussi nos élus à la retraite à 1800 euros ? Vous n'y pensez pas ! Ils votent les impôts pour les autres (eux bénéficient d'indemnités non-imposables) alors vous voulez pas qu'ils s'alignent sur 1800 euros. Ne pas mélanger les torchons et les serviettes svp.
Réponse de le 02/04/2013 à 22:51 :
Vous ne pouvez pas demander à quelqu'un qui a cotisé plus, voire beaucoup plus, d'avoir la même chose ? je suis retraité, j'ai travaillé dans des endroits et des pays difficiles, et même dangereux, je gagnais alors 2 ou 3 fois plus qu'ici et je cotisais aussi 2 ou 3 fois plus. Alors je dis que si vous voulez avoir la même chose il faut faire pareil. Pendant que je me faisais "chier" certains faisaient tranquillement leurs 35 heures, attendaient le prochain week end et se plaignaient aux syndicats quand on leur demandaient de se remuer un peu. Quand j'étais à l'école, on nous apprenait "la cigale et la fourmis " de La Fontaine. J'espère que c'est encore le cas aujourd'hui ? mais j'ai peur que non. J'ai plutôt l'impression que la société actuelle fabrique surtout des "cigales" qui attendent tout de l'Etat. Mais je dois aussi dire qu'on pousse les gens à cela. Ce n'est donc pas les gens que je critiquerais mais ceux qui par démagogie leur laissent croire que l'Etat prendra toujours tout en charge.
a écrit le 01/04/2013 à 11:15 :
France Info Afp Francois Hollande et Valerie trierweiller viennent d annncer leur matiage et un grand Referundum sur le mariage pour tous !
Réponse de le 01/04/2013 à 12:08 :
Je crois même qu'ils ont invité Carla & Nicolas.
a écrit le 01/04/2013 à 10:59 :
Jean-Marx a 63 ans depuis janvier, lui et ses pairs devraient commencer par s'appliquer cette mesure salvatrice pour l'économie exsangue de ce pays !
Réponse de le 01/04/2013 à 13:28 :
Prrrooooottttt !!!
Réponse de le 02/04/2013 à 5:23 :
Ca doit porter sûrement bonheur de te marcher dessus !
a écrit le 01/04/2013 à 10:58 :
prenons le pouvoir urgent
a écrit le 01/04/2013 à 10:27 :

comment est il encore possible d inclure les primes des conducteurs (sncf) dans le calcul des retraites ,? AU CHARBON
a écrit le 01/04/2013 à 10:10 :
pour, le privé, sans doute, .. pour les autres , aucun changement d' aucune sorte..Touche pas à mon reste d'électorat !!!!!
Réponse de le 01/04/2013 à 14:10 :
Et alors ?
a écrit le 01/04/2013 à 10:06 :

EN FRANCE ! il y a beaucoup trop d emploi administratif. (de doublon dans les mairie ** dans les communautes des communes qui devaient reduire les couts tout l effet inverse POURQUOI ???
Réponse de le 01/04/2013 à 11:20 :
parce que
Réponse de le 01/04/2013 à 12:24 :
Parce qu'on n'est jamais descendus dans la rue pour dire que ca suffisait. On est des veaux, et on le prouve tous les jours...
Réponse de le 01/04/2013 à 15:26 :
+++++++++++++ 1000000000 ! HELAS !!
a écrit le 01/04/2013 à 9:58 :
Avec heros
Bientôt tous assistés
Bravo la France


Le terme est associé à celui d'« assisté », souvent péjoratif mais pas automatiquement, désignant les bénéficiaires ou, selon le point de vue, les victimes de ce type de système : bénéficiaires si on insiste sur l'avantage accordés (c'est en outre la terminologie officielle), victimes dans la mesure où le système encourage, permet ou oblige leur maintien dans une situation de dépendance sociale peu enviable.
Réponse de le 01/04/2013 à 13:04 :
Et alors ?
a écrit le 01/04/2013 à 9:53 :

En réponse à "mais non" de la SNCF

Voici une définition de la gangrène de la France

Le corporatisme désigne la tendance qu'ont les membres d'un corps professionnel ou administratif à privilégier leurs intérêts matériels au détriment de ceux du public qu'ils servent (consommateurs, administrés, justiciables, usagers, élèves, clients, patients, etc.).
Réponse de le 01/04/2013 à 10:04 :
Et alors ?
Réponse de le 01/04/2013 à 10:39 :
Et alors ?
Réponse de le 01/04/2013 à 19:07 :
zorro est arrivéééééé, sans s'pressééééé, le grand zorro...
Réponse de le 02/04/2013 à 23:31 :
et alors ? c'est qu'on est au bord du précipice et que je n'ai aucune envie de payer pour les bêtises et la démagogie de nos gouvernants depuis 30 ans
a écrit le 01/04/2013 à 9:47 :
Notre premier ministre a dit que la future conférence sociale "résoudra les inégalité". Je ne sais pas ce que cela veut dire, les inégalités on peut les réduire ou les supprimer mais pas les résoudre. Je crains qu'elle n'enterre le sujet.
Réponse de le 02/04/2013 à 23:48 :
c'est un lapsus mathematicus sans doute !
a écrit le 01/04/2013 à 9:44 :
Le premier ministre " sait ou il va" ( déclaration officielle devant nos "représentants" à l'Assemblée Nationale !) Comme c'est rassurant !!!


Réponse de le 01/04/2013 à 10:08 :

PIOCHER DANS LE PORTE -MONNAIE
Réponse de le 01/04/2013 à 10:17 :
Oui mais "...résoudra les inégalités" a parfaitement RAISON et Mr le "professeur" se devrait de mieux ""maîtriser"" la langue française ! Cela la fout MAL, si l'on y réfléchit !!!
Réponse de le 01/04/2013 à 10:59 :
@jefferson
retraite:public,privé,62 ans...etc.Ce qui rique de ne pas être rassurant ce sont les explications CHIFFREES que lui demanderont les prêteurs.
a écrit le 01/04/2013 à 9:40 :
Pour mais non
Quel attitude irresponsable
Quel manque de reconnaissance
La SNCF comme les autres fonctions et organisation d'état
Vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis et c'est tout les autres qui paient
C'est honteux
Réponse de le 01/04/2013 à 9:58 :
M'en fou, je suis déjà à la retraite.
a écrit le 01/04/2013 à 9:37 :
Bravo! Impressionnant!
La droite à annoncé des mesures comme un allongement de la durée du temps de travail, une TVA sociale,... tant critiquées. Et maintenant la gauche se voit contrainte de faire pareil, ça ne perturbe personne! Personne crie au scandale! La gauche a une politique démago a l'aveugle. On est mal en point, ce n'est pas fini!
Notre président espère la patience plutôt que d'inspirer le confiance...
Réponse de le 01/04/2013 à 10:02 :
ne vous en déplaise, hollande à toujours dit qu'il faudrait remettre la retraite à plat..... je crins qu'il ne le fasse pas vraiment d'ailleurs.... et qu'il fasse une réforme saupoudrette, comme celle de sarko, dont tout le monde savait qu'elle n'était pas finacée

d'autre part, en 2010, aubry et hollande avait dejà dit qu'il faudrait allongé les durées de cotisation..... les mémoires sont courtes.......

Réponse de le 01/04/2013 à 12:58 :
"crins" du verbe "craindre" / curieux37 est fâché avec l'orthographe on dirait.
Réponse de le 01/04/2013 à 15:28 :
tu parles, pour 3 fautes! faut pas pousser! (et une de frappe)
a écrit le 01/04/2013 à 8:30 :
poison d'avril ?
a écrit le 01/04/2013 à 7:18 :
P.S. oui il marchera mains dans la mains avec François vers la retraite du 2017........
a écrit le 01/04/2013 à 7:15 :
un détail qui a échappé à nos lecteurs: JMA a déclaré que " il marchera main dans la main "
avec François " C"est par hasard les mariage pour tous? Et Valérie a été interpellée ?
a écrit le 01/04/2013 à 7:04 :
En résumé, on ne touche pas à l'age légal de la retraite, soit 62 ans, mais il faudrait cotiser 42 ans. Si t'es sorti de l'école à 21 ans (en moyenne), l'age de la retraite sera de 42 + 21 = 63 ans. Bof, y'a pire...
Réponse de le 01/04/2013 à 7:35 :
@bof : faux ! comme beaucoup vous confondez age légal de la retraite et retraite à taux plein : dans votre ex vous pourrez toujours partir à 62 ans mais avec une décote .. après c est vous qui voyez !
Réponse de le 01/04/2013 à 10:32 :
@Joli discours
Vous avez raison, et la décote fait aussi partie de la solution. Ce n'est pas parce qu'on sort de l'école à 21 ans qu'on commence à travailler à tout de suite. Pour une retraite à taux plein, il faut que les trimestres ne soient pas seulement validés, il faut qu'ils soient COTISES.
Réponse de le 01/04/2013 à 10:47 :
@ Bof: formule de calcul de la retraite de base = (salaire annuel moyen x taux x durée de cotisations) / durée de cotisation maximale), avec taux = 50% max si nombre de trimestres requis ou âge de départ au taux plein (67 ans), salaire annuel moyen plafond sécu. Si à 62 ans il vous manque une année, votre retraite sécu sera minorée par la décote du taux et par le ratio durée cotisé/durée de cotisation requise. Pour les retraites complémentaires c'est juste un coefficient de minoration en fonction du nombre de trimestres manquant et/ou de l'âge de départ (cas le plus favorable). Si l'on compare à des systèmes par capitalisation (US, Canada) notre système de cotisations est bien conçu A mon avis, ce qui a plombé les régimes c'est plus la durée de cotisations qui était trop courte (37,5 ans jusqu'en 1993) que l'âge de départ légal à 60 ans et surtout le fait d'avoir des prestations définies et non un système s'équilibrant chaque année en fonction des revenus vs pensions.
Réponse de le 01/04/2013 à 12:26 :
C'est exactement cela. On parle de système par répartition, mais on ne réparti jamais les rentrées vers les dépenses, on garanti la dépense, et on gueule pour faire rentrer plus après... Revenons déjà a une vraie répartition, et ensuite on verra comment arranger la sauce de ceux qui sont dans le besoin...
Réponse de le 01/04/2013 à 12:41 :
Merci Bubu pour votre explication.
Réponse de le 01/04/2013 à 13:26 :
Personne ne parle de ce que préconisait les socialistes et en premier lieu JM Ayraut en 2010 sur le financement des retraites : financement via une nouvelle taxe type CSG sur les revenus du capital ( tous les revenus?) . Le seul hic est qu aujourd hui les revenus du capital sont lourdement taxés , plus que ceux du travail avec risque de faire partir définitivement tous les investisseurs .. à suivre .
a écrit le 01/04/2013 à 2:38 :
Moi ce qui me choque encore, c'est la retraite des regime speciaux. Rien que pour la SNCF, 3 milliards est deplaces du regime general au regime de la SNCF. Chaque fois, les syndicats sont montes au creneau...Scandaleux. 3milliard a compare a ce que rapportera une pathetique taxe a 75%
Réponse de le 01/04/2013 à 8:43 :
Qu'est ce qu'il y a de choquant. Libre à vous de rentrer à la SNCF. Chaque corporation a ses avantages et ses inconvénients.
Réponse de le 01/04/2013 à 9:04 :
@mais non : ce qui est choquant n est pas l avantage des régimes spéciaux mais que ces régimes soient financées par le régime général. Il n y a aucune inquiétude pour ceux qui béneficient de ces régimes ni alignement public/ privé , le premier ministre a bien confirmé qu il était premier ministre socialiste
Réponse de le 01/04/2013 à 10:04 :
Déjà, concernant la durée de cotisation, le régime SNCF a été aligné sur la fonction publique, qui est elle même alignée sur le régime général. On en est donc à 41,5 annuités.Le personnel roulant peut partir à 51 ans et le personnel sédentaire à 56 ans.

Dans ce contexte, l'âge de départ sera forcément le même que tout le monde. Sans cela, la décote est énorme.

Ne nous reste comme avantage que le mode de calcul de la pension : sur les 6 derniers mois. Encore heureux !

Pourquoi ? Parce que, si l'on nous ramène toujours sur la table nos avantages, on oublie nos inconvénients. Sur certains points, nous sommes sous le code du travail, en particulier sur la rémunération. Les heures travaillées le Dimanche et les jours fériés sont majorées à 50% contre 100% dans le régime général. Les heures de nuit sont majorées de 15% contre 20% dans le privé. J'ai pris ma petite calculatrice, à ce jeu là, je perds entre 150 et 200? nets par mois sur ma feuille de paye. Encore heureux que je récupère ça à la retraite grâce à son mode de calcul !

On nous parle aussi de la compensation du régime spécial mais on oublie qu'en dehors de l'aspect démographique qui concerne tous les régimes de retraite, elle est largement due aux politiques de réduction d'effectifs qu'on subit les cheminots. Nous étions 400 000 au sortir de la deuxième guerre, tous au statut, contre 160 000 dont certains au régime général. On a voulu réduire les effectifs pour faire des économies, ça a un effet de bord sur les retraites. Ce n'est pas à nous de trinquer.

Si on décide d'aligner totalement le régime des cheminots sur le régime général, OK mais on aligne aussi la rémunération sur le privé. Pas question de se faire enfler !
Réponse de le 01/04/2013 à 10:32 :
les inconvénients de la SNCF ? Dites-moi
Réponse de le 01/04/2013 à 11:20 :
Ok mais est-ce au reste de la communauté d'assurer cet avantage acquis a une époque bien différente ?
Dans le même registre qu'y a-t-il de choquant à gagner plus de 1 million, c'est un avantage aussi, pourquoi alors avoir envisager une taxe punitive etc... etc... On pourrait multiplier les exemples plus ou moins pertinents sans fin.

Parler de corporation quant on souhaite une France solidaire c'est mal parti.
Réponse de le 01/04/2013 à 11:40 :
Pas question de se faire enfler ! Bravo ! Mais vous oubliez que ,pour l'instant, ce sont les autres qui se font ""enfler"" ET s'ils ne veulent plus se faire enfler ? que se passera-t-il ??? Parce que ,en attendant, ce sont les autres qui casquent ! On est bien d'accord ! Faut bien trouver les sous !!! Ne croyez-vous pas qu'il serait temps que TOUS s'accordent pour mettre tout le monde sur un pied d' EGALITE ? .....Sur le fronton ,il y a bien liberté, EGALITE, fraternité ??? Nos dirigeants font-ils le poids pour cette besogne ??? pour laquelle ils se sont fait élire en prétendant être capables !!!!!!!! Hélas ..............!
Réponse de le 01/04/2013 à 12:28 :
"On aligne sur le privé". Encore une belle illusion de croire que les rémunérations du privées soient systématiquement plus importantes que celles du public. Décidément chacun vit dans son monde.
Réponse de le 01/04/2013 à 12:56 :
Je contribue bien par mes impôts aux allocations familiales alors que je n'ai pas d'enfants ; je contribue bien à la CMU alors que la sécu ne me fait pas de cadeau ; je participe à l'allocation scolaire ; à la prime de Noël etc... d'autres exemples ?
Réponse de le 01/04/2013 à 15:05 :
Que l'on commence déjà par récupérer les 80 milliards d'euros que les fraudeurs du fisc grattent sur notre dos tout les ans et qui sont impunis. Que l on mette ensuite ces sous pour les retraites et la tout les régimes seront financés.
Réponse de le 01/04/2013 à 15:30 :
+ 1
Réponse de le 01/04/2013 à 19:10 :
@ pépère: pour votre info, les alloc familiales sont financées par les entreprises, regardez votre bulletin de salaire cotisations employeurs avec un taux de 5,4% sur le salaire brut. Les enfants faits par les autres paieront votre retraite plus tard... enfin ceux qui resteront, les plus hauts potentiels partant pour l'étranger pour éviter de se faire tondre par les Thénardier de l'immobilier et les retraités couineurs.
Réponse de le 03/04/2013 à 0:06 :
@ xxx : "l'égalité" est un mot que l'on met à toutes les sauces quand ça arrange. Il en est de même du mot "liberté". Vous remarquerez que lorsqu'on l'on "pousse" l'égalité, celle ci se heurte forcément à la "liberté" et inversement. (on ne peut être à la fois libres et égaux car être égaux, c'est être tous pareils ! donc, je n'ai plus la liberté d'être comme je veux, on me force à être "comme tout le monde" ) . Pour ma part je préconiserais plutôt "l'équité". L'équité , c'est la justice. L'égalité , c'est le nivellement pas le bas, c'est un monde gris et terne où tout est pareil.
a écrit le 01/04/2013 à 2:13 :
J'ai toujours eu du mal à comprendre en quoi la démographie était quelque chose de bon pour l?économie ? Surtout lorsque l'Etat finance cette démographie à travers les allocs, et surtout lorsque des bataillants de personnes à l'age de bosser ne trouvent pas de travail ou pour une partie, refusent de travailler dans un tel ou tel domaine ?
La seule explication que j'ai trouvée pour la démographie, c'est pour la finance de la retraite, comme tout le monde le sait, la retraite à la Française est un schéma de Ponzi, ceux qui ne sont pas d'accord, l'appelle par répartition, et dans ce cas, effectivement, je suis d'accord, on a besoin de démographie pour payer la génération d'avant, ce qui confirme bien le schéma de Ponzi.
Pour moi, une chose est sûr, c'est que lorsque je serai à l'age de la retraite, d'ici 40 ans, ou 50 ans, qui sait, je n'aurai pas de retraite, encore moins la retraite cadre, je veux juste qu'on me laisse le choix de choisir mon régime, ne pas subir le Ponzi et ne pas etre solidaire envers les privilègiers du système. Je sais que c'est difficile, mais si nos politiques veulent maintenir ce régime de Ponzi, alors une personne dont l'intelligence est du coté positif de la cloche de gausse, comprend l'enfumage qui se cache derrière, du coup, il va falloir mettre à plat tous les régimes, et hors de questions que je sois solidaire avec une personne retraitée d'un régime spécial, hors de question que je sois solidaire d'un fonctionnaire qui part plus tôt en retraite, le seul cas de solidarité que j'accepte, c'est les handicapés et les accidentés, le reste, c'est de la littérature.

Réponse de le 01/04/2013 à 6:04 :
Ta solidarité est trop étroite. Quand tu es au chômage, les actifs ne doivent pas être solidaire avec toi ? Quand tu es malade, les actifs ne doivent pas aider à payer tes soins ? Finalement, ton égoïsme te détruit.
Réponse de le 01/04/2013 à 7:44 :
Dans votre liste des cas de solidarité que vous acceptez, il manque la manque votre famille, si ce n'est pas un oubli, eh bien je vous plains.
Réponse de le 01/04/2013 à 10:11 :
Je comprend ce que vous voulez dire ET vous avez Raison (je suis sûr que vous n'avez voulu être ni égoïste ni sectaire !) Seulement ,votre raisonnement ne tient Pas compte de la réalité ! Au début on a inventé une retraite pour les anciens (ceux qui ont fait les efforts pour arriver à notre société jouissive !) payée par des impôts et taxes comme la " Vignette" ET l'on a dit aux autres vous allez cotiser pour votre retraite ET ,jusque là, tout paraissait clair et Honnête ! Mais voilà ,les perversions se sont installées jour après jour ,on a fait un truc spécial pour SNCF,pour Banque de France, pour E D F (et là est un des plus gros scandale car la pénibilité chez EUX faut me la démontrer !!!) , puis pour X et Y ! ET, surtout on (nos chers "défenseurs" du peuple !) a employé ces fonds recueillis (nos cotisations !) pour les besoins (?plutôt les gaspillages !) au fur et à mesure (comme dit la chanson!!!) ET on a inventé la théorie de la répartition (l'actuelle Ponzi !!!)! CAR, les sous ont été dilapidés par nos """élus""" et TOUS !!!! C Q F D ! A méditer !!! l'Oracle !!!
Réponse de le 01/04/2013 à 10:43 :
il met juste au piloris les fonctionnaires qui sont là pour nous faire c.... est ce que le service public est solidaire avec le privé ou pour lui mettre des batons dans les roues. le privé a 3 jours de carences, ils ont retiré LE jour de carence aux fonctionnaires parce que c'était trop injuste (liberté, EGALITE, fraternité)
Réponse de le 01/04/2013 à 11:39 :
Le problème des différentes corporations est que l'on applique a toute une entrprise (SNCF ou EDF par exemple) des critères de pénibilité, alors que seulement une partie des employés la subissent peut-etre. Difficile de prouver qu'un administratif de burlingue subisse cette pénibilité éventuelle.. et pourtant il bénéficie de tous les avantages de ceux qui la subissent. Il faut donc sortir ces critères des cas généraux, et éventuellement l'inclure comme un petit bonus sur chaque bulletin de paie, comme une surcotisation retraite , mois par mois, a des métiers très spécifiques, et encore, uniquement dans la durée de l'exercice de cette charge. cela correspondrait en somme a une petit accélération d'achat de trimestres, payés bien sur par l'entreprise au titre de ces pénibilités. Et ce concept n'a pas a être limité au public, parce que le privé a aussi ses jobs foireux. Une fois qu'on a mis a plat ce concept, on a une liste des jobs , tous métiers confondus, qui peut prétendre a ce bonus, voté par la population/partenaires sociaux, et on verra bien que ce n'est pas aussi flagrant que cela parfois...
Réponse de le 01/04/2013 à 13:16 :
L'égalité doit être pour Tous (à mon avis!) 3 jours pour tous ! bien sûr ! égalité à tous les niveaux et toujours ,avec les modalités adéquates pour pénibilité ou autres cas particuliers ,Bien précisés et Bien définis ! Je ne vois pas très bien la ""pénibilité"" du conducteur de train (sa responsabilité...OUI !mais pénibilité ???? ) Chez EDF qui fait un travail pénible ???
Réponse de le 01/04/2013 à 14:23 :
Je m'attendais à être traité d?égoïsme, lorsque je disais que je refusais cette solidarité de retraite pour les privilégiés du système. Qui peut m'accusait d?égoïsme, sauf un privilégiés ?
Mais tous les non privilégiés du système des retraites comprennent bien ce que je veux dire, pourquoi devrai-je cotiser pendant 65 ans pour quelqu'un qui part à 50 ans ? c'est ça la solidarité ? si je refuse cette idée d'injustice, je suis alors égoïste ? Mais c'est quoi ce chantage moral ? Seuls les handicapés et les accidentés font exception, les autres, sont des privilégiés, non déplaise à la SNCF, EDF, ELUS, Fonctionnaires, syndicats, j'en passe et des roses rougeâtres.
Pour répondre à @Triste, et @ Égoïsme, je leur dit qu'on parle de retraites ici, pas de chômages, ou autres chose, mais je leur répondrais quand-même:
Si je suis au chômage, j'ai droit au chômage, pour la simple raison que je cotise au chômage, comme je cotise à la retraite, comme je cotise à la SECU, comme je cotise pour le reste, c'est pas la ça la question, et inutile de détourner le débat. Je ne mets pas en cause le principe d'une solidarité, je mets en cause une injustice de répartition de cette solidarité, et pour celui qui dit que ma solidarité est étroite et que j'oublie ma famille, argument super faible je trouve, je leur dit que lorsque je cotise pour la retraite par "répartition" , c'est pas pour ma famille, c'est pour tout le système de solidarité, ma famille profite de l'argent qui me reste après avoir cotisé à la retraite, au chômage, à la secu, et tout, et c'est pas à l'Etat de faire vivre ma famille, c'est à moi, et je pense que c'est la toute la différence de pensée entre nous, chers privilégiés.



a écrit le 01/04/2013 à 1:47 :
Au final , comme il dit, dans tout les autres pays l'age du depart a la retraite passe de 65 a 67 ans et lui, brillant economiste le maintient a 62 ans. Cela va mal se terminer.
Réponse de le 01/04/2013 à 6:48 :
Enfin, ce que je dis...De toute manière,, je ne suis pas concerné, puisque j'ai pris ma retraite à 60 ans...hé, hé, hé...
a écrit le 31/03/2013 à 22:09 :
Le roy disait : Nous voulons
Réponse de le 01/04/2013 à 10:25 :
Paraît que Louis XIV disait : l' ETAT, c'est MOI ! Un peu comme notre Normal 1 er qui dit JE...MOI JE... MOI, PRESIDENT ...etc...etc... Que d' ORGUEIL chez nos politiques !!! PINAY n'a JAMAIS eu un seul comportement """orgueilleux""" ET,il s'est éclipsé gentîment dès qu'il n'a plus pu gérer l'économie comme il l'entendait !!!
Réponse de le 01/04/2013 à 15:31 :
tout à fait exact ++ 1000 !
a écrit le 31/03/2013 à 21:33 :
Les conclusions de la conférence sociale du 9 et 10 juillet 2012 sont claires :
Retraites. Le Conseil d?orientation des retraites établira un état des lieux du système de retraite et de ses perspectives financières pour le début 2013. A partir de ce diagnostic, une commission ad hoc formulera différentes pistes de réforme. Sur la base des conclusions de cette commission, une phase de concertation aura lieu entre le Gouvernement et les partenaires sociaux à partir du printemps 2013.
Pourquoi réunir une nouvelle "conférence sociale", a-t-on suivi les conclusions de celle de 2012 (rappel : malgré le froid nous sommes au printemps 2013) ?
a écrit le 31/03/2013 à 21:29 :
Les discussions sur l age de la retraite (50? 62? 65?) sont un peu trop dogmatiques. S il n y a plus de fric (dette publique) et bien il faut tout réduire (compris les retraites) et travailler plus longtemps. Les personnes deviennent de plus en plus vieilles; il faut donc réduire les retraites ou bien faire travailler les jeunes retraité plus longtemps. Les retraités coutent de plus en plus au niveau de l assurance maladie: il faut donc réduire les retraites. C est simple: la vache ne donnera qu un certain volume de lait. Tirer come des malades sur les pis de donnera pas plus de lait. Il faut répartir le lait. Mais bon, comme Chypre, tant que la pression n est pas assez forte, il n y a pas de souhait de faire évoluer les structures et les lois. Dommage: on raconte depuis des années aux francais qu ils ont travaillé, payé de l argent pour une retraite (certains disent "cotisé", un peu comme s ils disaient qu ils ont bossé et le fric est dans une banque) et vont avoir leur retraite. C était un mensonge. Le fric pris depuis des années est PARTI et a été distribué à votre voisin retraité (le sénateur, fonctionnaire... noms de métiers donnés juste pour créer ici une paix sociale ;-)
Réponse de le 01/04/2013 à 2:53 :
Allonger l'âge du départ à la retraite c'est ouvrir les vannes du chômage car cela débouchera mécaniquement sur une baisse drastique de l'offre du marché de l'emploi, c'est un cercle vicieux. Avec un peu de bon sens, on comprend qu'on est face à un mur et que seul une réforme de grande ampleur du système de répartition pourra, à terme, nous sortir de cet enfer; sans abolir le principe d'aides sociales, il est urgent d'abolir l'universalité et de ne cibler que les plus démunis qui n'ont pas les moyens de vivre, tout le reste doit être gérer par les citoyens et des organismes privés type fond de pension. Le pays n'a plus les moyens d'assumer son rôle de régulateur.
Réponse de le 01/04/2013 à 10:38 :
Les affaires de l'Etat ont presque toujours été MAL gérées ! Voila le malheur ! Sur le papier il est simple de régler la question ! On ne dépense pas 101 lorsque l'on encaisse 100 ! Toute famille qui applique ce concept n'a jamais de dettes et ne vit PAS plus MAL qu'une autre !!! La société (qui devrait être une "grande" famille !) devrait pouvoir fonctionner sur le même principe ! Les """économistes""" modernes (même les pas modernes !) expliqueront que les dettes peuvent être (sont !) utiles !!! C'est un langage de ""parasite"" ! Le monde ne s'est pas fait avec l'arrivée des """économistes""" ! Bien au contraire !!!
Réponse de le 01/04/2013 à 10:45 :
Travailler plus longtemps pour créer du chomage? Il faudrait que les gens travaillent à mi-temps après 60ans ou bien changent de métier (moins dur; utilisant l expérience). Moi, je me vois bien devenir prof et donner 10h de cours dans des lycées ou des écoles d'ingénieurs.. ou bien portier/gardien. Je ne veux pas rentrer en concurrence avec des jeunes: sinon dans 20ans ca va encore plus exploser et ils vont me rendre la monnaie de ma pièce. La méthode très francaise (est-elle vraie? j en ai entendu parler mais je n en suis pas sûr) qui veut que dans certains groupes de métier, on a un super salaire avant d aller en retraite car la retraite est calculée en grande partie sur les derniers temps actifs. Pas honnête tout ca. Mais bon, il faut dicuter du système de répartition et philosopher: si vous mettez Melenchon et un gars de type "Romney" à la même table, la philosophie expliquée et les propositions de société future seront vraiment différentes. Mais que voulons nous? il faudra décider un jour. Une France à la Melenchon ou bien une France à la "Romney". J'ai déjà mon opinion sur le sujet. Et: la vache ne peut pas donner plus de lait.. ne l'oublions pas (ne la vendez pas pour avoir de l'argent et avoir un festin à court-terme! le bon sens paysan me l'interdit d'y songer)
a écrit le 31/03/2013 à 21:21 :
N'aurait-il pas 63 ans ? Oui, alors, il devrait valoir ses droits à la retraite, et pas de petit boulot du genre, ministre.ou maire.
a écrit le 31/03/2013 à 20:29 :
On nous refait aujourd'hui les 40 heures du front populaire(1936), haute avancée sociale s?il en est. Personne n'a jamais fait 40h, le salaire n?y était pas, les heures supplémentaires étaient le complément nécessaire pour vivre ou mieux vivre, elles faisaient partie du contrat de travail et on n'y dérogeait pas. Les fonctionnaires devaient eux s'en tenir au 40 heures, il se disait que leurs salaires était moindre. Ce régime de 40 heures plus heures supplémentaires a perduré jusqu?à la décennie 60.

L?âge légal du départ à la retraite restera fixé à 62 ans, ce que nous dit notre premier ministre. Pour partir à taux plein, il faudra un nombre de trimestre tel, que seul ceux qui auront commencé à travailler à la sortie de l?école obligatoire pourront s?en prévaloir. Pour tous les autres le départ en retraite à taux plein sera selon la date d?entrée dans la vie active. N?imaginez pas partir plus tôt, pensant que vous serez capable de vous contenter d?une pension réduite, nos régimes sont basés sur la répartition : Vos cotisations sont versées aujourd?hui aux anciens et un peu généreusement; Vous n?aurez droit qu?à vous répartir les cotisations qu'auront donné vos enfants. Si un déséquilibre cotisants/retraités se crée, ce que l?on nous prédit, il ne restera que de la misère à se répartir.

Vous pouvez donc déjà dire adieu à l'espérance d'une bonne retraite à taux plein et pire si vous choisissez un départ anticipé. On vous dit pour ne pas nous désespérer, nous qui avons vu partir en pré-retraite à 50 ans, que vous aurez le choix de l'âge, mais ne rêvez pas et quel choix, nos besoins et charges incompressibles à régler tout le long de l'année sont tels que toute retraite ne sera pas suffisante ou à peine.

Nous allons vers des temps plus durs, il faut être vigilant à tout, il faut que tous les travailleurs se répartissent les mêmes ressources et espérances. Il ne doit exister qu?un seul régime de retraite.

Il faut en finir avec les régimes spéciaux pour certains travailleurs, fonctionnaires et autres spécificités. Aujourd?hui on finance par notre impôt des avantages à certains auxquels n?ont pas droit ceux qui financent : Calcul et montant de pension, âge de départ à taux plein, âge légal limite d?activité (inférieure pour les fonctionnaires de catégorie active), et il doit y en avoir plein d'autre.

En tous cas, par ce tour de passe-passe notre gouvernement de gauche va pouvoir se targuer, de n?avoir pas augmenté l?âge de départ à la retraite, laissant à d?autres, partenaires sociaux et droite, les décisions douloureuses et puis il doit se dire 2020 c?est loin, et comme tous, après nous le déluge.

C?est ce qu?on appelle prendre des décisions courageuses.
Réponse de le 01/04/2013 à 11:07 :
Finalement , le problème est d'une simplicité "angélique" ! On produit le nécessaire pour 1) Manger 2) Se vêtir 3) Le superflu (qu'il y en ait pour tous les goûts ,tant mieux !) Ensuite le vrai "travail"de nos "élus" est de répartir toutes ces Richesses Honnêtement et surtout ""intelligemment"" ! Faire en sorte que chacun ait son rôle dans la société qu'il est tenu de remplir pour avoir droit à sa juste rétribution (son salaire !) ! Sur le papier ...fastoch ....
a écrit le 31/03/2013 à 20:27 :
C'est bien, notre gouvernement comprend enfin qu'une politique de droite est nécessaire si on ne veut pas une réelle faillite du pays. Qu'elle est donc l'utilité de la gauche ?
Réponse de le 31/03/2013 à 23:22 :
@Clovis2: qu'est ce que cela change ? 42 ans de cotisation pour un type qui commence à 30 ans, cela l'amène à 72 ans si aucun problème pendant toute sa vie (ce qui serait un miracle).
Réponse de le 01/04/2013 à 3:33 :
+1 Patrickb, il est temps que les gens se rendent compte que l'entrée sur le marché du travail ne se fait plus à 18ans comme se fût le cas autrefois. Aujourd'hui on commence on décroche son premier job à 22-24-26 ans voir plus, autrement vous n'avez pas le bagage nécessaire pour entrer sur le marché.
Réponse de le 01/04/2013 à 6:53 :
Reste à ce que tous les jeunes laissent tomber les études et se tournent vers l'apprentissage dès 14 ans...
Réponse de le 01/04/2013 à 15:36 :
vous ne pensez pas que ce serait dommage pour des jeunes vraiment doués pour les études? pourquoi, diable devraient-ils faire des manuels? !
a écrit le 31/03/2013 à 20:15 :
Encore un couac.
a écrit le 31/03/2013 à 19:18 :
Public+régimes spéciaux :40% du régime de base et 30% de l'ensemble des régimes.Peut-être qu'un jour des politiques ou des journalistes " mettront les pieds dans le plat".
Réponse de le 01/04/2013 à 9:56 :
Comme toujours, Lorsque l'on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage, Opposer les personnes et parfois une solution facile. Pour aligner les salaires du public sur ceux du privé, Les gouvernements successifs ont eu recours à l'attribution de prime. Aujourd'hui le salaire d'un fonctionnaire comprend plus de 20 % de primes diverses, Cette prime n'entre pas dans le calcul de la retraite. Au total le pourcentage sur le salaire de base revient au même pour un même métier entre le privé et le public. Si vous voulez l'équité, alors intégrons les plus de 20 % de prime dans le salaire de base et les fonctionnaires peuvent partir avec le même pourcentage que ceux du privé. Ne vous laissez pas manipuler par de la désinformation. Cordialement à vous
Réponse de le 01/04/2013 à 11:48 :
Le passage : ""pour un même métier entre le privé et le public"" me semble mériter une explication ! Public et Privé ....même métier ......Vraiment Pas Evident !!! Est-ce qu'il me manque des neurones ???
Réponse de le 03/04/2013 à 21:30 :
@ john Galt : vous qui êtes manifestement un "libéral" , vous conviendrez que "le gain doit être proportionnel au risque". mais comme vous le savez, les fonctionnaires ont "des parachutes" de tous les côtés ! Quand vous êtes "dans l'Etat", il n'y a pratiquement plus aucun risque. Bien sûr que dans ces conditions tout le monde rêve d'être fonctionnaire. Mais il y a deux problèmes : Le premier est que dans un pays tout le monde ne peut être fonctionnaire. Il n'y a pas que le travail "d'administration" , il faut aussi des gens qui produisent les biens et les services. Le second problème est que - surtout la haute fonction publique - les fonctionnaires veulent "le beurre et l'argent du beurre". Ils veulent les "avantages" du privé et la sécurité de la fonction publique. Et pour cela, ils ont inventé deux possibilités extraordinaires qui s'appellent : "le détachement" et "la mise en disponibilité". Alors, si vous voulez "l'équité", il faut commencer par supprimer le détachement pour des fonctions qui ne sont pas en rapport direct avec le travail administratif et la "mise en disponibilité" pour le pantouflage dans le secteur privé.
a écrit le 31/03/2013 à 19:16 :
Il n'y a pas contradiction mais une hypocrisie bien socialiste:
La retraite légale restera a 62 ans mais pour avoir le taux plein il faudra bientot cotiser 50 ans !
C'est pas merveilleux non ?
Bon évidemment il faudra aussi cotiser plus pour compenser toutes les exceptions à la règle....
Réponse de le 01/04/2013 à 10:11 :
ce n'est pas de l'hypocrisie..... c'est pour protéger les "carrières longues.... et ne pas obligé certains, du privé, je précise.... à cotiser 46 ou 47 ans pour accéder à leur retraite..... pour le régime général, ça concernera un nombre de plus en plus réduit de personnes.....

mais le problème est bien plus complexe..... et si on ne change pas notre manière de penser.... on va droit dans le mur...... et sur ce plan, gauche et droite sont pour l'instant à égalité.........

sans compter que si on est au chômage à 50 ans.... de moins en moins de chance de retrouver un job.....donc retraite de l'ordre des minima sociaux... l'avenir se dessine très mal..... si on ne bouge pas dans nos mentalités
a écrit le 31/03/2013 à 19:03 :
La retraite à 62 ans avec 50 euros par mois vous en avez rêvé, l'ENA l'a fait.
Réponse de le 31/03/2013 à 19:27 :
Brillante synthèse, j'ajouterai seulement "... pour les autres".
Réponse de le 01/04/2013 à 19:08 :
Parait que c'est gérable Vous partez faire un séjour.en pays d'émigrants (bon teint,si je puis dire!) . Vous vous débrouillez d'avoir un passeport,avec un backchich ,ce ne devrait pas être trop difficile ,après 6 mois de bronzette,puis vous vous repointez chez les Français comme "immigré" indigent ET vous aurez droit(un DROIT ! ) à la CMU et au Minimum Vieillesse qui est bien plus conséquent que vos 50 EURO prévus !!! CQFD
a écrit le 31/03/2013 à 18:29 :
Ces gens la ne veulent pas reformer. Ils savent qu'ils y laisseront leur peau aux prochaines elections: ils n'ont pas le courage de deplaire a leur electorat. Plus facile d'augmenter les impots, de plus c'est bien demago. Le gouvernement est a l'image du President Hollande: pas a la hauteur.
Réponse de le 31/03/2013 à 20:21 :
bien d'accord ! l'art et la manière de présenter les choses : le Président dit il va falloir cotiser plus longtemps, soit!!!...quelques jours après son Premier ministre indique : ne reviendrons pas sur l'age du départ à la retraite!!!
ils sont vraiment extraordinaires ces gens là! pourquoi ne pas avoir préciser les choses tout de suite! bon courage à ceux qui sont rentrés tard et ce pour différentes raisons dans la, vie active...bon dieu vous ne pouviez pas vous rencontrer devant un café crème pour vous mettre préalablement en phase tous les deux !!!
a écrit le 31/03/2013 à 17:39 :
actuellement il faut avoir cotisé 41ans12 pour avoir une retraite à taux plein.Cette durée sera obligatoirement prolongée à 43 ou 44 ans pour faire face au déficit des caisses.
Réponse de le 31/03/2013 à 17:58 :
Autant dire qu'elle ne sera plus accessible à la majorité.Seuls les fonctionnaires pourront assurer les 43 ans de cotisations demandés.
Réponse de le 31/03/2013 à 18:07 :
L'allongement de la durée de cotisation va induire une baisse des retraites, un grand nombre de chômeurs devront prendre leur retraite à 62 ans avec des décotes importantes pour trimestres manquant.
Réponse de le 31/03/2013 à 19:31 :
"Céline" + "Bubu" = la retraite mensuelle à 50 euro prédite plus haut par "ahaha", pour tous ceux qui n'auront pas fait l'ENA (annoncée par "+1000") : quatre interventions pour la meilleure analyse du projet de ceux qui nous gouvernent.
Réponse de le 01/04/2013 à 9:56 :
Comme toujours, Lorsque l'on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage, Opposer les personnes et parfois une solution facile. Pour aligner les salaires du public sur ceux du privé, Les gouvernements successifs ont eu recours à l'attribution de prime. Aujourd'hui le salaire d'un fonctionnaire comprend plus de 20 % de primes diverses, Cette prime n'entre pas dans le calcul de la retraite. Au total le pourcentage sur le salaire de base revient au même pour un même métier entre le privé et le public. Si vous voulez l'équité, alors intégrons les plus de 20 % de prime dans le salaire de base et les fonctionnaires peuvent partir avec le même pourcentage que ceux du privé. Ne vous laissez pas manipuler par de la désinformation. Cordialement à vous
Réponse de le 01/04/2013 à 10:47 :
L'âge de départ légal n'a plus vraiment d'intérêt, c'est la durée de cotisation qui va régler le problème. Compte tenu de l'entrée de plus en plus tardive dans la vie active, les aléas de la vie qui feront que certains trimestres seront validés mais non cotisés, l'âge réel pour toucher une retraite à taux plein avoisinera dans 10 ans les 65/67ans. Ceux qui voudront partir à 62 ans subiront une décote, et une majorité de ceux qui auront travaillé toute leur vie au minimum en subiront les conséquences, des retraites pour survivre.
Réponse de le 01/04/2013 à 11:53 :
Vous êtes comme John Galt vous avez trouvé les mêmes métiers dans le "public"et le "privé" ! J'aimerais avoir votre vision aussi ,à comparer avec celle de John !
Réponse de le 01/04/2013 à 13:38 :
En effet, les textes concomitants à 9:56 de John Galt et retraité ratp sont identiques et semblent en dissonance avec l'historique des commentaires de ces deux personnes. Peut-être une double usurpation d'identité? Les informations techniques associées aux commentaires et communiquées aux serveurs web de La Tribune pourraient donner la réponse.
Réponse de le 01/04/2013 à 16:34 :
JB38 : +1. L'âge de départ à la retraite n'a plus d'importance. Avec l'allongement de la durée de cotisation, le calcul du meilleur salaire sur 25 ans et la décote plus que proportionnelle des années manquantes, la majorité des retraités du privé seront au minimum vieillesse. Que d'astuce pour faire cotiser tous les salariés à fond perdu, au seul profit d'une infime minorité.
Réponse de le 01/04/2013 à 19:13 :
Vous dites une "infime minorité" !!! Je crois qu'il y en a un paquet de Millions ! Veuillez vérifier S V P ?
a écrit le 31/03/2013 à 17:20 :
on pourrait commencer a s'occuper des retraites des militaires!A 35 ans,que vous soyez musicien secrétaire ou combattant,vous avez droit de vous mettre en retraite et de cumuler avec un emploi!faut pas s'étonner que le régime soit déficitaire...
Réponse de le 31/03/2013 à 17:53 :
C'est tout simplement scandaleux !
Réponse de le 31/03/2013 à 17:57 :
Il faudrait aussi s'occuper des retraités ratpà 55 ans ! Tout aussi Inadmissible.
Réponse de le 31/03/2013 à 18:38 :
+1 présumant une réponse à retraité RATP au second degré. En effet chaque retraité peut en citer un autre qu'il considère, de son point de vue, injustement mieux loti que lui. Si une caisse est déficitaire, il faut demander des comptes à ceux qui en ont fixé ou réglé les mécanismes d'abondement.
a écrit le 31/03/2013 à 17:12 :
Ah tout va bien maintenant madame la marquise... Tout ira meme mieux cet automne monsieur le zairault... (Et les chomeurs, on en fait quoi? Qui payent!!...). Voulez pas prendre vos retraites Messieurs Nul 1er et Zairault des maintenant? Les Francais seraient ravis!...
a écrit le 31/03/2013 à 16:50 :
La retraite ne sera pas trop dure pour notre premier sinistre au minimum 15 000 euros/mois.
http://www.sauvegarde-retraites.org/newsletters/2012/octobre/jean-marc-ayrault-roi-du-cumul-de-regimes-speciaux.html
Réponse de le 31/03/2013 à 17:01 :
@blayrault: les retraites des élus et des régimes spéciaux sont un vrai problème. Tout le monde devrait être à la même enseigne !!!
Réponse de le 31/03/2013 à 17:58 :
Retraites non-imposables ou presque !
Réponse de le 01/04/2013 à 8:58 :
Sauvegarde-retraite est composé essentiellement de retraité ayant profité du système. Pas crédibles...
a écrit le 31/03/2013 à 16:40 :
Pareil!
Finis les vacances en France!
C des menteurs!
a écrit le 31/03/2013 à 16:35 :
Il faudrait que "Flamby" et " J.M. Zéro" accordent leurs violons !!! Un dit presque le contraire de l'autre...c'est du n'importe quoi !
Réponse de le 31/03/2013 à 19:22 :
et si vous écoutez Normal 1er, il dit tout et son contraire dans une même phrase. C'est ce qu'on appelle "enfumer les français" ou, plus littéralement, pratiquer le sophisme
a écrit le 31/03/2013 à 16:14 :
LÉNINE ET STALINE mais le mur va bientôt tomber !!!
Réponse de le 31/03/2013 à 16:57 :
@années60: que viennent faire Lénine et Staline ici ? Seraient-ce les séquelles de tes lectures nocturnes :-) Pour info: le monde des années 60 a quelque peu changé et il serait peut-être temps que tu lises autre chose que tes vieux bouquins de propagande occidentale :-)
Réponse de le 31/03/2013 à 20:24 :
@Patrickb. Ce sont simplement les idoles de notre gouvernement.
a écrit le 31/03/2013 à 16:05 :
Franchement, la droite n'aurait pas rêvé mieux ! Et c'est Hollande qui va le faire. Trop fort. Juste j'attends de voir bien sûr. Les régimes spéciaux ? Les retraites dorées de nos ministres dès lors qu'ils ont 6 mois d'exercices, celle des députés, des sénateurs, etc etc etc. Le calcul privé public et tout le reste. Non, il peut annoncer ce qu'il veut, plus personne de censé n'ose le croire. Pour ma part je rentre en lutte. J'ai annulé mes vacances dans le sud de la France. Je pars en Italie à la place et à un séjour en Espagne. Je gèle mes dépenses pour les garder sur place, à l'étranger. Je manifeste mon mécontentement, je fais la grève de la consommation .... en France. Et au passage je modifie mon épargne que je sors lentement de ma banque. En fait, je m'amuse. Je refuse en bloc tout ce que ce gouvernement nous demande. Je rentre en résistance et au passage je tente de convaincre lentement mon mari de quitter ce pays, pas pour des raisons fiscales, nous n'intéresserions personne, mais par pure idéologie. Mare de cette France coupée en deux que je ne reconnais plus où les riches sont montrés du doigt, surtout quand ils ont gagné leur vie par leur boulot. Et vous savez quoi, être en résistance face à cette de bande de nains intellectuels fait un bien fou au moral. Plus besoin de soleil.
Réponse de le 31/03/2013 à 17:07 :
Alors là !!! ça fait du bien d' entendre des gens intelligents !! ça change de notre cliques de socialistes normaux !!! Oui tous des incompétents, ils ne connaissent rien aux problèmes des industries, ils s' en prennent toujours aux riches, mais qui les empêchent de faire des études ou de se défoncer aux boulots pour réussir dans la vie !! Il y en a marre de la politique d' assistanat, toujours les mêmes que l' on aide, ceux qui passent leur temps les mains dans les poches dans les cages d' escaliers des cités, ceux qui gagnent plus avec les aides que ceux qui bossent durs et se lèvent tôt !! Oui moi aussi je rève de partir à l' etranger, peut-être le canada, là bas pas d' assistanat !! Mr le président normal qui fait tout pour faire partir les capitaux, mais avec quoi allons nous payer les salaires, certainement pas avec les efforts des fonctionnaires, les protégés de la nation !! Mr le président normal, de l' argent à trouver il y en a ! commencer par mettre les régimes spéciaux au régime !! Alignement sur le privé, plus de privilèges, avantages en nature, et qu' ils cotisent au même % que le privé pour leur retraite, même durée de cotisation, même age de départ, et là vous verrez que les caisses de retraites se rempliront de nouveau !! Ah oui, j' oubliais, plus d' allocs à partir du 3e enfants, au dessus les parents assument leur éducation à 100% , cela évitera de faire venir des pondeuses qui nous vident les caisses des allocations familiales !! Magistral, je vous souhaite de tenir le coup quelques mois encore, avant que notre président normal saute le premier du Titanic en train de couler, et en laissant derrière lui la plus grosse faillite que je n' ai pas encore connu depuis maintenant 68 ans !! Bon courage et peut-être bon voyage dans un pays bien plus acceuillant, et ou vous ne risquerez pas de recevoir un coup de Kalaschnikow !!!
Réponse de le 31/03/2013 à 17:38 :
+1 Qui est John Galt?
Réponse de le 31/03/2013 à 17:52 :
C'est un des plus brillants commentateurs de la Tribune !
Réponse de le 31/03/2013 à 17:59 :
Bravo Magistral
Vous avez parfaitement résumé la sitution.
Réponse de le 31/03/2013 à 23:03 :
Si l' émetteur du post commencent à s'auto-féliciter sous différents pseudos, la crédibilité de ce dernier est nulle...
Réponse de le 01/04/2013 à 0:31 :
@ @Magistral : C'est surtout le personnage principal d'Atlas shrugged d'Ayn Rand, l'ouvrage dans lequel elle développe l'idéologie de l'objectivisme. Un bouquin culte et une approche juste.
Réponse de le 01/04/2013 à 6:57 :
@JohnGalt : + 10000
Réponse de le 01/04/2013 à 8:27 :
Je suis l'auteure de "magistral" et je ne me suis jamais auto félicité c'était juste ma réflexion et je ne doute pas que d'autres partage mon avis. Quand a "magistral" n'est pas mon pseudo mais juste un qualificatif pour les gesticulations auquel les nous habitue ce gouvernement.
Je vous trouve bien acide avec moi, que vous ai je donc fait ? C'est dommage vous prenez un peu la grosse tête ? Tout cela ne sont que des réflexions a voix hautes et rien de plus cessez de voir le mal partout
Réponse de le 01/04/2013 à 9:06 :
Je suis l'auteur du commentaire du 31/3 de 17:38 qui félicite sincèrement l'auteure de Magistral. Ayant lu récemment le roman La Grève (Atlas shrugged) la question Qui est John Galt? me semblait pertinente. Par contre, j'ai une nouvelle question: JohnGalt (ci-dessus 23:03) est-il le même que John Galt (le brillant commentateur de La Tribune) ?
Réponse de le 01/04/2013 à 14:21 :
Faudrait savoir qui est qui ? Vous êtes l'auteur(e!) de "magistral" ou de "qui est JohnGalt" de 17h30 ?
Réponse de le 01/04/2013 à 15:49 :
Bolchevik !
Réponse de le 01/04/2013 à 18:05 :
Je suis l'auteur des commentaires du 31/3 17:38 et 01/04 9:06 dans cet échange. Je ne suis pas l'auteure de Magistral (que je félicite chaleureusement). Par contre, en ce qui vous concerne, ne seriez-vous pas l'unique auteur des commentaires du 31:3 23:03 sous le pseudo JohnGalt, du 01/04 6:57 sous le pseudo Michel et des ajouts du 01/04 14:21 et du 01/04 15:49? N'est pas l'authentique John Galt (le brillant commentateur de La Tribune) qui veut !
Réponse de le 01/04/2013 à 19:18 :
Cela devient incompréhensible votre histoire.
Réponse de le 01/04/2013 à 19:21 :
Moi je vous pose la question, Qui est John Galt ?
Réponse de le 01/04/2013 à 21:24 :
C'est vous qui essayez de brouillez les pistes avec vos deux derniers ajouts de 19:18 et 19:21. Mon commentaire de 18:05 met en lumière votre petit jeu.
a écrit le 31/03/2013 à 15:40 :
Au nom de cet idéal républicain que les socialistes brandissent à tous propos , pourquoi ne pas commencer par une égalité entre les retraites du privé et les retraites du public (Députés - Sénateurs inclus) . Ne pas ajuster ces déséquilibres , n'est - ce pas de la provocation ?
a écrit le 31/03/2013 à 15:35 :
au de là d'une durée de 25 ans payés en retraite , reprise du bouleau ilico.
a écrit le 31/03/2013 à 15:15 :
c est un moyen de preserver l inéquité des régimes speciaux , c est un président socialiste il le dit lui meme!
le privé continuera de payer pour le public, en 2017 la france sera clivée en 2 : le privé contre le public, bravo monsieur hollande le président rassembleur!
Réponse de le 31/03/2013 à 15:39 :

DIVISER POUR REGNER ( VOILA °)
a écrit le 31/03/2013 à 15:10 :
Une forte démographie sans aucun emploi à la clé nous promet juste l'esclavage. Ce fut le moyen et le but pour payer des salaires de misère.
Il faut cesser de faire des gosses sans aucun avenir et sans même les vieux en capacité de les prendre en charge jusqu'à ce que mort s'en suive.
Maintenant on va accélérer l'élimination des vieux du système après les avoir mis sur la paille.
HONTEUX !
En Allemagne l'age moyen sans incapacité ne dépasse plus 57/58 ans ... Ils sont en avance sur nous dans la casse sociale.
a écrit le 31/03/2013 à 15:02 :
J' attends ce gouvernement socialiste sur la suppression des régimes spéciaux et du régime des fonctionnaires ainsi que sur le régime très spécial réservé aux élus, députés et sénateurs ainsi que ministres, ambassadeurs hauts fonctionnaires et chef de l' état. L' alignement sur le régime du privé et la retraite pour tous à 65 ans comme avant 1981 serait une vraie grande surprise !!!!!!!!!!
Réponse de le 31/03/2013 à 15:13 :
Purée, il n'y a que des chèvres cette après midi...
Réponse de le 31/03/2013 à 15:16 :
Faut pas rêver quand même !
Un minimum et un maximum vieillesse pour tous sans exception ?
Oser le coup de Chypre cette fois sur les retraites ? Ca se discute ! rire
a écrit le 31/03/2013 à 14:59 :

oui ! un pas en avant puis deux en arriere ! un ras le (bol ) de tous les FRANCAIS et toujours de l assistanat qui nous meprise ...aider plutot les gens qui travaillent..............irreprochablement !!!tres dubitatif les predecesseurs faisaient mieux
a écrit le 31/03/2013 à 14:55 :
Pour tous ceux qui ne comprennent pas comment ils veulent allonger la durée de cotisation sans toucher l'âge de départ à la retraite, c'est très simple, on va commencer à travailler à 14 ans, puis à 12 ans, puis à 10 ans, puis à 8 ans, etc... C'est ça le progrès social et la préservation des générations futures à la sauce hollandaise!!!
a écrit le 31/03/2013 à 14:47 :
Des milliards de dettes: pourquoi avoir attendu pour REAGIR ?
Il faut arreter d'emprunter pour payer les retraites.
Je connais des personnes qui ont plus d'année de retraite que d'année travaillées.
Un forfait de 25 ans pour tout le monde et après chacun se débrouille
Réponse de le 31/03/2013 à 14:59 :
@rbu: même que tu vas en boîte le samedi avec ces personnes qui ont plus de temps de retraite que de travail. Pour info: il faut 42 ans de cotisation pour avoir droit à la retraite, donc 42 + 42 + 16 (âge légal du travail) = 100. Je suis certain que dans ton quartier, y a que des centennaires :-) Allez, dis-nous d'autres blagues qu'on se marre :-)
a écrit le 31/03/2013 à 14:32 :
En Afrique aussi ils ont une forte démographie,avec un taux de chômage des jeunes de plus de 25% comme en France....
Réponse de le 31/03/2013 à 16:25 :
Oui, mais là bas les jeunes sont sur le dos du mulet , tandis que les femmes portent les charges et font la popote !!! Le mot boulot pour les jeunes est bannis de leur vocabulaire !!
Réponse de le 31/03/2013 à 16:28 :
Oui mais là bas les hommes sont sur le dos des mulets, tandis que les femmes travaillent !! Pour les jeunes garçons de 20 ans et plus, le mot boulot est bannis de leur vocabulaire !!! Nous avons les mêmes en France, ceux qui nous vident les caisses de l' état !!
Réponse de le 31/03/2013 à 19:46 :
Ah bon, ce sont pas les banques qui touchent 60 milliards d?intérêts par an de la part de l'état ?
Réponse de le 01/04/2013 à 15:50 :
vous n'avez rien oublié + 1 !
a écrit le 31/03/2013 à 14:05 :
À 62 ans qui va pouvoir maintenant pour commencer à travailler il faut bac+3 et 2 ans de stage, c est à dire minimum 21 ans avec un trimestre de plus par an à partir de 1956 a partir de la generation 1960 plus personne sera en retraite a 62 ans. Deja les 600000 soixantenaure de 2012 seul 9800 ont eu leur retraite à 60 ans faite le calcul, en 2013 il seront encore moin nombreux de l ordre de 8000.
Réponse de le 31/03/2013 à 14:16 :
Et avec le décodeur, ça donne quoi?
Réponse de le 31/03/2013 à 15:10 :
les guetteurs assis sur un pave (a Marseille ou ailleurs gagnent bien plus qu un honnette travailleur en toute impunite § ??? RIEN N EST FAIT ..
Réponse de le 31/03/2013 à 23:07 :
La seule solution c'est de légaliser le shit, pour détruire le marché au noir, car comme l'alcool dans les années 30 fut interdit, ça a provoqué le marché noir.
a écrit le 31/03/2013 à 13:57 :
Ha ha ha... N'avait-il pas milité pour 60 ans à l'époque du Le gouvernement Fillon?
a écrit le 31/03/2013 à 13:57 :
Mr le 1er minictre normal ne veut pas toucher à l' age de départ à la retraite, c' est à dire 62 ans POUR LE PRIVE BIENS SUR !!!!! Le public ont ne touche pas !!!! Alors qu' il veut augmenter la durée des cotisations, il faut qu' il m' explique ??? Petit problème de CM1, durée légale 62 ans, mais augmentation de la durée de cotisation, chercher l' erreur, ça veut tout simplement dire que l' age de départ à la retraite augmentera automatiquement !!! Il faut qu' il retourne en classe de CM1, ou bien qu' il s' en aille !!! Et dire que nous sommes dirigés par des incompétents, ça promet pour les mois à venir !!
Réponse de le 31/03/2013 à 14:56 :
T'as l'air de découvrir la lune ou bien t'as un retard scolaire. Quant aux fonctionnaires, laisses les à leurs turpitudes, ça changera rien pour toi.
Réponse de le 31/03/2013 à 16:20 :
Ah tu dois être fonctionnaire !! Pour le retard scolaire, fait déjà Bac +5 pour être ingénieur comme moi et après tu pourras donner des leçons !! Au fait comme toi tu n' as pas de retard scolaire, je te signale qu' il y a une faute à laisses les .....laisse ne prend pas de S, car il est au mode subjonctif ( tu laisse ! ) retourne à l' école !!
Réponse de le 31/03/2013 à 16:45 :
@ momo: je suis surpris qu'un ingénieur comme vous ne fasse pas le distinguo entre âge légal de départ à la retraite et augmentation de la durée de cotisation, cette dernière pouvant augmenter sans faire reculer l'âge légal de départ. Par exemple passer de 42 ans à 44 ans, vous pourrez toujours partir à 62 ans à taux plein si vous avez commencé à 18 ans ou avec une décote si vous avez des trimestres manquants. Je ne vous parle pas de l'âge légal du taux plein, ce serait trop compliqué...
Réponse de le 31/03/2013 à 17:19 :
Vous en connaissez beaucoup maintenant qui vont commencer à travailler à partir de 18 ans ?? Ce sera plutôt 25 voir même 30 ans, et vous ne compter pas les années de chomage qu' ils subiront, Moi même j' ai commencé à travailler à 24 ans, donc je pourrai normalement partir à taux plein qu' à 66 ans en ayant cotisé 42 ans, c' est pourtant facile à compter.
Réponse de le 31/03/2013 à 18:00 :
Comme vous j'ai commencé à travailler à 24 ans, mes jobs d'été à partir de 18 ans et mon service militaire m'ont permis de comptabiliser 12 trimestres. Avec le régime actuel, je pourrais partir à 61,7 ans avec une décote ou 63 ans pour un taux plein. C'est facile à compter....
Réponse de le 31/03/2013 à 23:10 :
Question fautes, il n'y a pas besoin d'être ingénieur pour relever les vôtres : ...et vous ne compteZ pas .... Mettez également l'accent circonflexe à chômage, on n'est jamais trop couvert...Mdr .
Réponse de le 01/04/2013 à 11:14 :
Oui en effet, j' ai oublié de mettre l' accent sur chômage, tu as raison. Mais je te signale que c' est toi qui a été agressif dans ta réponse du 31 à 14 h 56, serait tu jaloux de ceux qui réussissent ?? Les forums ne sont pas fait pour se défouler sur les autres, mais pour faire des analyses positives, alors du calme et pensez plutôt à ce que notre président normal est en train de nous préparer, la ruine de la France !! J' ai envoyé 48 CV avant de trouver un poste dans le privé, est-ce que c' est normal avec un diplôme d' ingénieur, j 'envisage de partir au Canada, la bas les salaires sont plus motivants, et les gens nettement plus sympas !!
Réponse de le 01/04/2013 à 14:32 :
Ne raté pas l'avion et bon voyage. Mdr.
Réponse de le 01/04/2013 à 15:53 :
+ 1 il est minable le toto, même pas la peine de le calculer!
a écrit le 31/03/2013 à 13:56 :
Le premier ministre rassure sa base électorale et les syndicats. Les régimes dérogatoires seront pérennisés. Les critères de pénibilités répondront aux attentes de certaines branches syndicales influentes. Les autres salariés devront travailler beaucoup plus longtemps pour rattraper l?allongement de la durée de cotisation et finalement recevoir une pension de retraite qui sera progressivement alignée sur les plus petites retraites revalorisées. A court terme, l'effort sera modéré sous prétexte que les projections démographiques permettront à très long terme un retour à l'équilibre. Le premier ministre nous a prévenu: il sait où il va ... politiquement et électoralement.
Réponse de le 31/03/2013 à 14:23 :
+1 C est un bon premier ministre socialiste comme il l affirme lui même
a écrit le 31/03/2013 à 13:46 :
... et résoudra les inégalités"
Les inégalités public/privé ?
Les inégalités homme/femme ?
Les inégalités malade/ bien portants ?
Les inégalités chômeur/actif ?

Ayrault parle pour ne rien dire ?
a écrit le 31/03/2013 à 13:07 :
Sauf que ,une natalité elevée qui engendrera des millions de chomeurs, eux meme bénéficiares de prestations sociales, ca nous emmenera droit dans le mur!
Réponse de le 31/03/2013 à 14:35 :
La solution ???? Supression des allocs à partir de 3 gosses !!!! Que les poules pondeuses assument au delà de 3, nous n' avons pas à payer pour ces femmes qui sont tout le temps au plumart !!!
Réponse de le 31/03/2013 à 23:05 :
Le vrai problme ce sont les dettes publiques, qui plombent le budget de l'état, on paye 70 milliards par an d'interets avec les impots...et ça va augmenter. Les banques ont bien fait de preter aux pays, ça rapporte un max.
a écrit le 31/03/2013 à 12:45 :
62 ans pour les exposes ..5 0 ans les protèges un mode de calcul pour les exposes un mode de calcul avantageux pour les protèges ...égalité n est pas un mot de gauche .... la confiance ainsi que la reprise n est pas pour demain
a écrit le 31/03/2013 à 12:42 :
De toute façon il n'y a pas d'autres choix à part transférer le chômeurs de plus de 62 ans sur le système général de pôle emploi et c'est le entreprises qui paient sauf pour le RSA.
Donc tout se résume dans l'attente de jours meilleurs, est-ce que l'on peut attendre 2017 c'est toute la question. Un référendum règlerait cette question politique au mieux pour tout le monde.
A part une ouverture avec un premier Ministre de l'opposition , mais le voudraient-ils ?
a écrit le 31/03/2013 à 12:38 :
Ca c'est une trouvaille !! On va cotiser plus longtemps, mais on ne va pas travailler plus longtemps. Cherchez l'erreur !
En fait, on continue dan l'incantation : définition d'un objectif sans dire comment on fait, qui le fait et quand on le fait... Toutes les entreprises qui ont été gérées comme ça ne sont plus là pour témoigner...
A force de vouloir faire une politique difficile sans faire de peine à personne (sauf aux "riches" victimes expiatoires), on v&a directement dans le mur, et de plus en plus vite. Si ce n'était pas aussi dramatique, ce serait juste pitoyable ! "On ne fait pas de bonne politique avec de bons sentiments" (Louis XI)
a écrit le 31/03/2013 à 12:19 :
Je ne suis pas du tout du bord gouvernemental mais je dois avouer que vous semblez faire exprès de publier ce genre de photo de JM Ayrault : La contre-plongée, vers un visage un tantinet méprisant, donne au cliché un "sens" orienté. On aurait envie de qualifier le PM d'un sobriquet de type "Sa Suffisance" !!!
Réponse de le 31/03/2013 à 14:58 :
Encore un vieux retraité qui se prend pour David Hamilton.
a écrit le 31/03/2013 à 11:52 :
Voilà une fois de plus le Président et son Premier Ministre semblent se contredire mais on nous expliquera que non , il manque seulement le complément " à taux plein ".
En fait, on pourra partir à l'âge légal mais avec décote.
Pourquoi travestir la Vérité, Monsieur Ayraud ?
Cela devient fatiguant !
a écrit le 31/03/2013 à 11:44 :
Notez le "nous préserverons les petites retraites" et le "réforme....résoudra les inégalités". D'ici peu, on ne calculera pas les retraites selon la durée et le montant des cotisations mais selon une nouvelle clef qui supprimera l'injustice flagrante de revenus différenciés.
Après le RMI, le RSA, la retraite mini pour tous.
Dans le genre électoralisme et manque de lucidité, c'est pas mal !
Et il en rajoute une couche avec la pénibilité où on trouvera toutes les catégories de travailleurs ayant un bon syndicat. La SNCF au hasard ..............
Cela étant cela permettra évidemment de garantir la pérennité du système !
a écrit le 31/03/2013 à 11:36 :
si on ne touche pas au 62 ans pour la retraite et qu'on augmente la duree des cotisations les gens partiront de toute facon apres 62 car pas assez cotises ou alors avec une retraite minoree. Si quelqu'un commence a travailler a 22 ans et doit faire 42 ans alors ca 66 ans avant de prendre la retraite. Car il faudra 42 ans a terme et 41 ans tres bientot. Pourquoi ne pas dire la veriet je ne comprends pas la logique!
a écrit le 31/03/2013 à 11:36 :
les régimes spéciaux touchent environ 7Mde subventionS ET COMME A LA SNCF NOUS AVONS ENCORE DES DEPARTS A 55 ANS §§avant d'allonger alignons et aussi les régimes députés senateur, ancien chefs d'état, premier ministres et autres .
Réponse de le 31/03/2013 à 17:26 :
Les conducteurs de la SNCF partent toujours à 50 ans
a écrit le 31/03/2013 à 11:33 :
Si je me souviens cela a été la décision du précédent gouvernement et lors de l'élection de Hollande, la retraite allait être descendu à 60 ans..
a écrit le 31/03/2013 à 11:27 :
Il faut que les élus s'appliquent à eux mêmes les lois qu'ils votent. conclusion on ne veut plus voir aucun élu de plus de 62 ans.
a écrit le 31/03/2013 à 11:17 :
Maintenir l'age légal et augmenter les années de cotisation. Voilà ce qui nous attend. 45 années ? Autrement, ce sera le minimum vieillesse, puis on passera à 50 années de cotisation !
Quant à résoudre les inégalités, je demande à voir. Suppression des régimes spéciaux ? Chiche !
a écrit le 31/03/2013 à 11:05 :
Bonjour,

A nouveau, le génération 68 garde ses privilèges. Alors qu'ils ont peu cotisés, reçu des préretraites, bénéficier du boom des marchés actions et immobilier et fait 2 000 Mds de Dette au pays que NOUS remboursons !
En ne repoussant pas l'age de la retraite, c'est à nouveau notre génération qui devra travailler jusqu'a 67-70 ans avec des niveaux de retraites tres faible en valeur mais aussi au regard de ce que avons cotisé.
Pendant ce temps,résidence secondaire, voyages... et retraite dorée pour cette génération 68 !
Réponse de le 31/03/2013 à 17:31 :
@ Anthesia: contrairement aux nombreux commentaires sur les fils retraites, le vrai clivage n'est pas secteur privé / secteur public, mais bien générationnel. Deux exemples dans mon entourage: ma soeur née en 46, préretraite à 56 ans avec une retraite de 2000 euros (pour une secrétaire niveau bac). Ma femme née en 57, directrice d'école, partira à 62 ans avec une retraite équivalente et elle ne fait pas des journées de 8H....
Autre exemple pour ceux qui fantasment sur les régimes spéciaux: un conducteur SNCF qui prend sa retraite à 50 ans touche environ 1700 euros mensuel, les nombreuses primes ne rentrent pas en compte dans le calcul.
a écrit le 31/03/2013 à 11:03 :
un premier ministre toujours hors sujet et a cote de la plaque. Dire le contraire du son President en 24h00 est aussi une performance. Ces gens n'ont vraiment rien a faire aux commandes.
a écrit le 31/03/2013 à 10:58 :
JM Ayrault le grand magicien a trouvé une formule magique. On ne touche à rien, on va payer, pas de relèvement de l'âge etc... dormez! dormez je vous dit!!! Et ce, juste 48 heures après que le grand manitou ait annoncé en personne qu'il faudra relever l'age du départ en retraite sur France 2.... Il a pas la télé notre 1er ministre? ou un téléphone pour parler à son patron?
a écrit le 31/03/2013 à 10:46 :
A cotisations égales, une personne qui prend sa retraite à 60 ans a la même retraite qu'une personne qui part à la retraite à 65 ans, or elle va "statistiquement" en bénéficier 5 ans de plus : ce n'est pas normal. Il faut récompenser ceux qui prennent leur retraite plus tard par un "bonus".
a écrit le 31/03/2013 à 10:41 :
en clair il va vouloir augmenter les cotisations justes, qui sont ' juste' pas payees par ses copains: cotisations patronales en tete.... a cote de ca il va aller faire des road shows pour expliquer a qui veut l'entendre que la france est le pays le plus competitif de l'univers.... quand il va voir la recession qu'il va prendre dans les gencives il va changer son fusil d'epaule...
a écrit le 31/03/2013 à 10:37 :
Si on associe cet article avec celui expliquant que l'Allemagne cherche à attirer des personnes formées, il faut tempérer l'argument de la natalité : si la France fait des enfants, assure leur formation et qu'ensuite ils partent travailler en Allemagne, ce n'est pas "tout bon" pour nous.
a écrit le 31/03/2013 à 10:34 :
Dynamisme démographique avec de nouveaux chômeurs. Car les industries sont parties. Donc du monde en plus pour Pôle Emploi où il crée 2000 emplois supplémentaires ce qui en dit long sur la confiance en l?avenir. Sa photo est tout un programme : un air suffisant et sûr de lui. Le pauvre s'il savait.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :