Les clubs de football n'échapperont pas à la taxe à 75%

 |   |  465  mots
le Parisien Zlatan Ibrahimovic et le Marseillais Andre Ayew. Copyright Reuters
le Parisien Zlatan Ibrahimovic et le Marseillais Andre Ayew. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon le président de la fédération française de football, Noël Le Graët, la taxe à 75% sur les revenus supérieurs à un million d'euros ne touchera pas les clubs, car ils sont "considérés comme des PME". Une information que ne confirme pas les services du Premier ministre.

"Cela ne concerne pas les PME. Le Premier ministre à qui j'ai posé la question a été clair: seules les grandes entreprises seront taxées. Or les clubs professionnels sont considérés comme des PME". Le football professionnel échappera-t-il à la taxe à 75% sur les revenus annuels supérieurs à un million d'euros ? C'est ce qu'avance le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, dans le quotidien Le Parisien lundi.

Selon Les Echos, cependant, "les footballeurs entrent dans le champ d'application, dès lors qu'ils sont sous contrat et sont salariés, malgré les déclarations de Noël Le Graët". Une information confirmée par les services du premier ministre, ce mardi matin.

Faire payer les entreprises

Cette taxe à 75% sur les salaires supérieurs à 1 million d'euros par an devait initialement être payée par les salariés concernés eux-mêmes. Mais le texte avait été retoqué par le conseil constitutionnel en décembre avant d'être relancé sous une nouvelle mouture par le président de la République François Hollande jeudi soir lors de son intervention télévisée. L'idée est désormais de faire payer cette taxe par les entreprises elles mêmes.

"L'assemblée générale des actionnaires sera consultée sur les rémunérations et, lorsqu'elles dépassent un million d'euros, l'entreprise aura une contribution à payer qui, toutes impositions confondues, atteindra 75%", a-t-il dit lors de l'interview qu'il a accordée jeudi dernier à France 2.

82 millions d'euros pour les clubs de Ligue 1

L'annonce avait provoqué un tollé dans le monde du football professionnel français. Dans un communiqué diffusé vendredi, Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), estimait que cette taxe allait "étrangler" les clubs de Ligue 1. Il avait évalué à 82 millions d'euros le montant de cette taxe pour les clubs de Ligue 1 qui y seraient soumis, pour une centaine de joueurs concernés.
La taxation à 75% des revenus annuels supérieurs à un million d'euros était l'une des promesses de campagne de François Hollande.

"Tout ce que cette nouvelle taxe amènera, c'est la perte de compétitivité d'un championnat de Ligue 1 déjà mal en point et aura finalement des effets néfastes pour les finances publiques", a commenté Gérald Darmanin, député UMP du Nord et ancien directeur de cabinet de David Douillet au ministère des Sports, dans un communiqué. La nouvelle taxe "ne changera rien aux salaires excessifs des sportifs professionnels, ceux-ci étant négociés en net-net, c'est-à-dire net de charges et net d'impôts, elle constituera une double sanction pour les clubs, qui devront supporter les charges liées à cette taxe et continuer à compenser celles au titre de l'impôt sur le revenu", pronostique-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2013 à 10:30 :
Enfin une bonne nouvelle ! Les clubs qui engloutissent des millions dans leurs équipes de foot sont largement subventionnés par des municipalités donc par les contribuables. Le foot professionnel coûte des fortunes pour quoi ? Quelle gloire y a--il à gagner un match lorsqu'on fait venir des joueurs comme des mercenaires ? Comment justifier cette "vente" de joueurs d'un club à un autre ? Et pourquoi trouve-t-on tant de fraudes et de trafics dans ce milieu ? Nous n'avons que faire d'êtres champions de ceci ou de cela, mettons notre fierté ailleurs.
a écrit le 02/04/2013 à 13:54 :
Si les clubs professionnels sont exonérés: il suffit de boycotter les stades et les retransmissions télé. C'est pour tout le monde ou personne ! On nous prend vraiment pour des "billes".
a écrit le 02/04/2013 à 12:07 :
Marquer contre son camp, c'est la spécialité de ce gouvernement !
Réponse de le 02/04/2013 à 19:32 :
Pas tout à fait, il n'a pas encore touché les fonctionnaires... et il ne le fera jamais ! Plus il emploi le mot juste, plus c'est truqué ( réformes justes, impôts justes, justice plus juste... )
a écrit le 02/04/2013 à 11:05 :
Le président de la FFF avait dû rêver la nuit précédente !. La mesure des 75% est une excellente idée puisque son application risque de mettre les clubs en dépôt de bilan alors que les salaires à 1 MF sont justifiés sans parler de difficultés, du moins officiellement !! Ce qui démontre bien l'hypocrisie des discours. Comme quoi, toucher à son pré carré hérisse bien le poil, et c'est tant mieux.
a écrit le 02/04/2013 à 10:57 :
Bienvenue à l'action politique "dans la justice" !!!

La conception socialiste de la justice est une conception à tiroirs ....la justice subjective.

Ces menteurs et autres manipulateurs qui ne voient que par leur communication sont INDIGNE d'être là où ils sont. Qu'on les en déloge.
a écrit le 02/04/2013 à 10:49 :
on augmentera le prix des places pour le spectacle des joueurs à la baballe . Ceux-la sont toujours prêts à se sacrifier ( non ! à soutenir ,veuillez excuser !!!) pour leurs ""idoles"" !
a écrit le 02/04/2013 à 10:40 :
Nous payons tous un surplus d'impôts... Electricité, gaz, tarifs publics, taxe d'habitation, etc, etc sont à la hausse. Les classes moyennes ne sont pas éparrgnées depuis quelques années. Pourquoi les plus riches ne seraient-ils pas épargnés. Ils créent de la richesse. Ah! Je ne m'en étais pas encore aperçu.
a écrit le 02/04/2013 à 10:12 :
Tous les premiers commentaires me navrent. On va etre bien entre les losers !!!
a écrit le 02/04/2013 à 9:58 :
Les clubs professionnels de foot sont bien des entreprises, l'OL est côté en bourse, donc ils doivent être soumis à cette taxe comme toute entreprise concernée. Une centaines de joueurs concernés plus une dizaine d'entraineurs... quand on voit le niveau du championnat de France ! Quel est le montant total des subventions publiques aux clubs ?
a écrit le 02/04/2013 à 9:51 :
Ben voyons! A quand une exemption pour les salariés d'associations? Ou les cyclistes? Et que se passera-t-il pour les gens qui ont des revenus nettement supérieurs à 1M? mais de sources différentes, comme nos amis people? Tout cela est ridicule.
a écrit le 02/04/2013 à 9:40 :
C'est étonnant ! On dirai que les auteurs des commentaires sur le sujet gagnent tous plus de 1 millions d'euros et qu'ils ne profitent jamais de services public (secours, sante, retraites,éducation, police, armée, routes, organisation de la société etc...). Ah non , j'ai compris, ils sont victimes du "syndrome du larbin" (cherchez dans google !)
Réponse de le 02/04/2013 à 10:59 :
Le syndrome du larbin n'a rien à envier au syndrome du crétin. La jalousie n'est que le moteur des sans talents qui sous couvert de gauchisme font travailler tous les ouvriers de ce pays pour payer leurs privilèges de PONCTIONNAIRE.
Réponse de le 02/04/2013 à 15:49 :
c-loss a cherché dans google : ce qu'il a lu l'a vexé , il devient méchant et agressif...
a écrit le 02/04/2013 à 9:33 :
Si cette "exonération" voit le jour ,ça sentira bon la QPC .J'espère qu'un parlemntaire se penchera sur cette inconstitutionnalité.Mais c'était sans doute un premier avril!
a écrit le 02/04/2013 à 9:30 :
S'ils y échappent cela doublerait le scandale (le premier étant l'existence même de cette taxe) Comment une PME peut-elle payer plus d'un millions d'euros de salaires à une personne. Si ce texte imbécile sort, il faut au moins qu'il s'applique sans discrimination. Dans le cas contraire cela accroîtrait l'impression d'injustice des victimes.
a écrit le 02/04/2013 à 9:30 :
les joueurs millionnaires et analphabètes devraient payer la taxe comme les autres!
Réponse de le 02/04/2013 à 10:06 :
l article ne parle pas des JOUEURS mais des clubs..... En tout etat de cause hormis le PSG detenu par le Qatar, quel club Francais a un resultat positif et est donc assujeti a cette surtaxe?
Réponse de le 02/04/2013 à 11:22 :
L'assiette de la taxe ce sont les salaires supérieurs à 1 millions d'euros, cette taxe sera donc exigible que le club (l'entreprise) soit bénéficiaire ou non... Les clubs qui en France versent des salaires supérieurs à 1 million représentent 10 clubs de première division. Le foot fait parler car l'exemple est très visible, mais en réalité beaucoup de secteurs sont concernés, je pense notamment à l'informatique, la médecine, la finance... dans ces domaines les meilleurs des meilleurs gagnent tous plus d'un million par an.
Réponse de le 02/04/2013 à 11:38 :
La taxe sur les salaires n'est pas lié à un résultat positif de la société : s'il est négatif avant il le sera un peu plus après.
Réponse de le 02/04/2013 à 15:53 :
Si le résultat est négatif, la première des choses c'est de limiter les salaires à moins de 1 million d'Euros (taxe à 75 % ou pas !)
a écrit le 02/04/2013 à 9:18 :
Il faut taxer le travail et favoriser le foot ! Merci François!!!!!!!!!!!
a écrit le 02/04/2013 à 8:31 :
Si les foutchbaleurs échappent à cette taxe, nous n'aurons qu'une ultime et non nécessaire preuve que notre système relève bien d'une république bananière...
a écrit le 02/04/2013 à 8:31 :
plein les poches et seront exonérés , çà c'est sûr .....
a écrit le 02/04/2013 à 8:26 :
On voit que l'ennemi de Hollande c'est l'entreprise, pas le Quatar a qui il cire les babouches.
Réponse de le 02/04/2013 à 10:53 :
On voit ici que la réflexion existe encore chez certains français ! Plaisir à constater !!
Réponse de le 02/04/2013 à 11:44 :
un Foliefurieuse

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :