Intérim : léger mieux en février mais net recul sur un an

 |   |  287  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 AFP)
Si, en février, selon les dernières données de Pôle emploi, le nombre des intérimaires a légèrement progressé de 2,5% par rapport à janvier, il n'en reste pas moins que, sur un an, la chute continue avec une baisse de 8,3%. Fin février, il y avait 575.200 intérimaires.

Très léger mieux sur  le front de l'intérim en février selon Pôle emploi. Fin février 2013, le nombre d'intérimaires s'établit à 575 200, soit une évolution de +2,5% en un mois... mais une chute de  -8,3% sur un an. Une progression sans doute liée au fait que durant ce même mois de février, la production industrielle a augmenté de 0,7% en France.


Une progression de 2,6% dans l'industrie en un mois

De fait, sur un mois, en février, tous les grands secteurs ont connu une hausse de l'intérim:  +3,9% dans le tertiaire, +2,6% pour l'industrie et
+0,2% pour la construction. Parmi les principaux secteurs de l'industrie (44% des intérimaires) , celui de la « fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques-fabrication de machines » augmente le plus (+4,0%). Il est suivi par « industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution » (+3,5%), « fabrication de matériels de transport » (+3,4%), « fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac » (+2,3%) puis par « fabrication d'autres produits industriels » (+2,1%).

Une baisse de 8,3% sur un an

En février 2013, le volume moyen journalier d'emplois intérimaires (nombre d'intérimaires employés chaque jour) s'établit à 374 300, soit +1,5% en un mois. Cependant, une hirondelle est loin de faire le printemps, si l'emploi intérimaire a légèrement progressé en février, il n'en reste pas moins que, sur un an, le taux d'évolution est de -8,3%. A fin février 2013, le nombre d?intérimaires s?établit à 575 200, en valeur corrigée des variations saisonnières. L'évaluation définitive du nombre d?intérimaires à fin janvier 2013 est de 560 900, soit une baisse de 0,3% en un mois et de...10,3% sur un an.


>> Pour aller plus loin, découvrez notre espace emploi

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2013 à 16:53 :
Pas la peine de parler emploi ou croissance, c?est une vue de l?esprit. On fait des dettes pour consommer, c?est la fête ! Ce qu?il faut faire c?est un régime de progrès, c'est-à-dire du développement et pas de la récession, du chômage, de la baisse des remboursements de santé, des pauvres ! Il faut une justice entre le salarié d?entreprise et le fonctionnaire. Il faut abolir les prébendes d?Etat. Et rétablir la liberté des citoyens sur la transparence de l?administration qui n?existe pas ! Les citoyens français ne sont pas des serfs de la fonction publique, pas plus qu?ils ne doivent être taillables et corvéables à merci dans ces goulag qu?on appelle entreprises. C?est une société poussée à l?auto destruction et ou cancre fait la loi de la barbarie et dans laquelle il n?existe aucun ordre cohérent.
a écrit le 11/04/2013 à 13:32 :
Systématiquement dans vos articles vous affichez l'enseigne Adecco en support photo.
Vous êtes sponsorisés ?
Il y a d'autres acteurs dans ce secteur d'activités qui eux n'ont pas supprimé 530 postes de permanents...
Réponse de le 11/04/2013 à 14:51 :
Je peux vous garantir qu'il s'agit du plus grand des hasards. Ceci dit, notre banque d'images n'est pas infinie non plus. Mais nous veillerons à l'avenir à ne pas mettre aussi souvent Adecco en photo.
Merci de lire notre site.
respectueusement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :