Croissance : Bercy maintient ses prévisions

 |   |  297  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Alors que le Haut Conseil des finances publiques jugeait les prévisions macroéconomiques du gouvernement trop optimistes dans un avis publié ce mardi, le ministère de l'Economie a décidé de ne pas revoir sa copie et confirme les derniers chiffres avancés, comme le 0,1% de croissance de 0,1% pour 2013.

Bercy a décidé de ne pas revoir sa copie. Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a confirmé mardi le pronostic de Bercy, en dépit de l'avis du Haut Conseil des Finances publiques (HCFP) qui le juge trop optimiste. "Tout en reconnaissant l'existence de facteurs qui jouent à la hausse comme à la baisse, Pierre Moscovici confirme les prévisions de croissance du gouvernement, qui s'établissent à 0,1% (du produit intérieur brut) en 2013, 1,2% en 2014 et 2% par an entre 2015 et 2017", a assuré Bercy dans un communiqué.

Mise en garde du HCFP

Le HCFP a estimé ce mardi dans un avis remis au gouvernement à la veille de la présentation par celui-ci de sa stratégie pour ramener les déficits en dessous de 3% en 2014 qu'"un léger recul du PIB en 2013 et une croissance sensiblement inférieure à 1,2% en 2014 ne peuvent être exclus". Pour 2015-2017, le HCFP s'est également montré réservé sur la perspective de rétablir une croissance de 2% par an. Plus globalement, "le Haut Conseil estime que les développements macroéconomiques contenus dans les programmes de stabilité gagneraient à être substanciellement enrichis, contribuant ainsi à améliorer l'information du Parlement et la qualité du débat public".

Or le même jour, le Fonds monétaire international a confirmé que l'Hexagone serait en récession en 2013. L'institution dirigée par Christine Lagarde a en effet prévu une contraction du PIB de 0,1% en 2013 en France et un léger rebond de 0,9% en 2014, dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales. Le FMI a également estimé que le dérapage des déficits se poursuivrait en 2014, à 3,5% du PIB, contre 2,9% annoncés par le gouvernement. Pourtant, Bercy persiste et signe.

Pour aller plus loin: le Haut Conseil des finances publiques juge la prévision de Bercy trop optimiste

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2013 à 13:50 :
de toute façon plus personne ne les croit .
a écrit le 18/04/2013 à 8:44 :
Au royaume des menteurs ils sont les rois. N'est ce pas pepere
a écrit le 17/04/2013 à 16:03 :
Dans BERCY il a ber et comme c'est le début de BERCY il faut dire que celle ci doit dormir car on a l impression qu elle ne fait rien et qu elle laisse le gouvernement faire ce qu il lui plait aussi j éspère que ces gens devraient dire HALTE LA maintenant on bosse et l on dis qu il faut aussi que bercy puisse dire ce qu il pense vraiment au gouvernement car ca ronfle et qu il faut au contraire faire en sorte que l on puisse sortir le plus vite de cette crise;
a écrit le 17/04/2013 à 14:24 :
Hollande a menti aux Français, Cahuzac a menti à l'assemblée, Moscovici s'apprête à mentir à l'Europe ....
a écrit le 17/04/2013 à 10:10 :
et pourtant nous avons huit ministres à bercy mais tous incapables d'établir un budget c'est que quand on calcul en voix les euros cela les dépasse
a écrit le 17/04/2013 à 10:03 :
un endettement à plus de 94% du PIB,pas de réduction des dépenses publiques,le FMI parle de récession de la France et benoîtement Moscovici trouve de la croissance???
a écrit le 17/04/2013 à 9:59 :
Miroir aux Alouettes" ! jusqu'à QUAND ????
a écrit le 17/04/2013 à 9:35 :
Pas de croissance because on est blinde de tout ecran plat i pad i phone voiture etc la seule solution augmenter les impots pour investir dans le logement et les infrastructures et reduire la dette
a écrit le 17/04/2013 à 8:57 :
Pour être intellectuellement rigoureux, le ministre devrait assumer les chiffres de Bercy comme un objectif de croissance (volontariste) et non pas une prévision de croissance. De plus, le budget devrait être défini au départ avec un déficit nettement plus faible que le plafond de déficit. De cette façon, en cas de croissance inférieure à l'objectif, il reste une marge d'ajustement pour soutenir la croissance tout en respectant le plafond de déficit.
a écrit le 17/04/2013 à 8:57 :
Comme disait Pierre Dac, la prévision est un exercice difficile, surtout lorsqu'elle concerne le futur !

Il est de bon ton de parler de ministre incompétant ou gouvernement de faibles ou de FH sans autorité, mais au contraire je pense qu'ils savent très bien ce qu'ils font, EN PLEIN ACCORD AVEC BRUXELLES (dont ce sont les chiffres !) et toléré du bout des lèvres par Berlin, contre un autre deal ailleurs, par exemple sur la supervision bancaire.

Il faut maintenir des prévisions légèrement optimistes pour ne pas trop réduire les budgets et maintenir un minimum de croissance afin d'atteindre les dites prévisions. Après tout celà fait 30 ans que nous sommes en déficit et le retour à l'équilibre peut attendre 3 ans !

Il faut surtout éviter de retirer plus de 1% de PIB à l'économie par an (étude de Goldman Sachs). Le reste est de l'enfumage pour JT de 20h.
a écrit le 17/04/2013 à 8:45 :
Il n'y a qu'a envoyer les Charles de Gaulle au large des côtes du pays qui ne se décide pas à acheter le Rafale.
a écrit le 17/04/2013 à 8:43 :
Il y a le feux à la maison France ! Il serait temps d'aller maintenant "taper" dans le secteur publique et territoriaux pour trouver les 60 milliards d'euros d'économies. LE PRIVE A LARGEMENT DONNE MAINTENANT CA SUFFIT !!! DANS UNE FRANCE TRÈS INÉGALITAIRE ENTRE LE PUBLIC ET LE PRIVE !!! les salariés et les entreprises du privé ne l'acceptent plus !!!
Réponse de le 17/04/2013 à 10:01 :
...."on ne l'accepte plus!!! "......que sur l'écran, hélas !
a écrit le 17/04/2013 à 8:31 :
confidence, pour confidence, moi aussi !!!!
a écrit le 17/04/2013 à 8:28 :
comme l'année dernière et comme le déficit 2012 les deux chiffres ont été revus avec 3 mois de retard sur laes annonces de la presse
donc en juin 2013 le triste ministre incompétent et menteur Moscovisi annoncera une croissance de "0" en 2013
rendez vous a lui donner mRS LES JOURNALISTES
a écrit le 17/04/2013 à 8:05 :
Combien de personnes supplémentaires auraient été sauvées si elles avaient su que les immeubles allaient s'effondrer durant les attentats de 9/11? Il faut poser sérieusement nos difficultés: pas de salut si l'on ne ramène pas la dépense publique à 50 pour cent du PIB! Il ne sert à rien de sortir sa boule de cristal pour évaluer l'improbable retour à la croissance (chaque jour, on annonce la fermeture d'un site industriel..). Seule la vérité formulée de façon nette par les politiques sortira nos assistés de leurs rêves. Commençons par bloquer toute réévaluation des prestations sociales!
a écrit le 17/04/2013 à 8:02 :
Envers et contre tous , Moscovici maintient ses "prévisions" , jusqu'à ce qu'il soit obligé de manger son chapeau ... Incompétent et menteur par surcroît ...
a écrit le 17/04/2013 à 7:38 :
Ca fait 15 ans que la France est le seul pays occidental qui ment systématiquement sur ses prévisions de croissance.
Un fois,2 fois,3 fois daccord ,mais après ca veut dire dire quelque chose d un pays et d une classe politique
Réponse de le 17/04/2013 à 8:00 :
+ 1
a écrit le 17/04/2013 à 7:36 :
quand ils auront echoue ils expliqueront qu'en fait il s'agissait dun ' objectif qu'ils visaient' ( un peu comme la baisse du chomage fin 2013...)
Réponse de le 17/04/2013 à 10:03 :
vu qu'ils n'auront aucun compte à rendre à la maison France et aux Français...ils refileront la patate aux autres, à ceux qui suivront après s'être gavés....c'est toujours comme ça depuis des décennies, non ?... !
a écrit le 17/04/2013 à 7:23 :
Je vais embaucher 60000 fonctionnaires de +,
Je vais créer 100 000 emplois jeunes,
J'impose déjà les Français à hauteur de 250 milliards d'euros,
Pour abaisser courageusement le déficit de mon pays à 2,9% du PIB en 2014, j'aurai donc besoin d'une croissance de 2% pour avoir un surplus de recettes.

It 's done ! and well done !

Le Roi des Shadocks and Leader of the holly socialists team
a écrit le 17/04/2013 à 1:12 :
Prévision de croissance, c?est un article d?embrigadement ! La France se prétend pays le plus humaniste du monde, on peut en parler ? Tout français n?est-il pas honteux de voir son Etat financer des ONG trafic d?enfants et se prétendre humaniste par ailleurs. Peut-on définir le terme humaniste, selon quels critères ?
a écrit le 16/04/2013 à 21:46 :
avec cahuzac ils ont appris à tenir bon.
a écrit le 16/04/2013 à 21:43 :
Je me demande si le qualificatif d'escroc s'applique aux politiques ?
Réponse de le 16/04/2013 à 22:45 :
C'est un pleonasme : Répétition de termes ou expressions ayant le même sens : Escroc, politique ...
Réponse de le 17/04/2013 à 7:37 :
juridiquement c'est pas de l'escroquerie, ... mais le coeur y est !
Réponse de le 17/04/2013 à 10:04 :
Ils devraient rectifier leurs termes....".
a écrit le 16/04/2013 à 21:32 :
+0,1% ou - 0,1%, alors qu'Il faudrait au minimum 2% de croissance pour sortir un peu la tête de l'eau, vraiment minable.
a écrit le 16/04/2013 à 21:14 :
"La croissance viendra parce que je l'ai décidé, malgré mes multiples erreurs économiques. Les impôts n'augmenteront pas en 2014 et mes ministres sont d'honnêtes gens et pour l'autre, je savais pas ....je suis, je suis ...??"
a écrit le 16/04/2013 à 20:55 :
C'est comme cahuzac, il n'a pas et n'a jamais eu de compte a l'étranger. Décidément c'est une habitude
a écrit le 16/04/2013 à 20:19 :
Combien de fois ce gouvernement va t- il nous faire miroiter des prévisions que personne ne croit que ce soit en france ou bien à l'international ???? Halte a l'hypocrisie !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :