Le consommateur patriote peut-il sauver l'industrie française ?

 |   |  565  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une étude réalisée par l'IFOP témoigne du sentiment patriotique toujours plus fort des consommateurs français. Mais entre les intentions et les actes...

Et si les citoyens consommateurs avaient le destin de l?industrie française entre leurs mains ? Ou plutôt dans leur porte-monnaie ? Le gouvernement ? Arnaud Montebourg n?a-t-il pas posé en marinière ? ? un certain nombre d'économistes, les entreprises qui n?hésitent pas à labelliser leur ancrage national et un nombre grandissant d?associations comme ProFrance y croient dur comme fer. L'étude réalisée par l?IFOP pour les opticiens Atol publiée ce jeudi dans le cadre d?une table ronde organisée par CCI France constate le renforcement de la fibre patriotique des consommateurs. Ainsi, 52% des personnes interrogées estiment que le produit d?origine est un élément déterminant dans l?acte d?achat. Un chiffre en hausse de 6 points par rapport à octobre 2011 !

Sauver des emplois

En achetant français, le consommateur participerait ainsi à la sauvegarde de l?emploi toute n'ayant l?assurance que la fabrication de ce produit a respecté un certain nombre de normes sociales et environnementales. Pour toutes ces raisons, une grande majorité des consommateurs, 77% précisément, seraient mêmes prêts à payer plus cher des produits français. Une sensibilité prix qui évolue en fonction de l?âge du consommateur et donc de son pouvoir d?achat. Sans surprise, les plus jeunes sont les « moins » patriotes, en raison de la faiblesse de leurs moyens financiers. Seuls 27% des personnes âgées de 18 à 24 ans sont prêts à ouvrir plus grand leur porte-monnaie contre 59% pour les 50-64 ans et 71% pour les 65 ans et plus.

Pas d?effet mécanique

Le pari de la réindustrialisation est-il gagné, sachant que les Français ont pleinement conscience des difficultés de leur industrie ? Selon le baromètre annuel de l?IFOP réalisé pour l?Usine nouvelle dévoilé en septembre, 91% des Français interrogés estimaient que celle-ci était en déclin. Ils n?étaient que 82% un an plus tôt. « Cette progression s?explique par le passage dans le rouge de la plupart des indicateurs conjoncturels, par la mise en lumière de quelques cas symboliques comme Petroplus ou Florange, par la montée brutale du chômage mais aussi parce le fait que la désindustrialisation a été l?un des points essentiels de la campagne présidentiel », explique Jérome Fourquet, le directeur du département opinion à l?IFOP. Pour 94% des personnes interrogées, la réindustrialisation doit être l?une des priorités du gouvernement.

« Ce n?est pas si mécanique. Un faisceau d?éléments rend difficile la transformation de l?intention en acte d?achat, en particulier la baisse du pouvoir d?achat des Français en 2012 et celle anticipée en 2013 », explique Fabienne Chol, la directrice générale de l?Institut national de la consommation (INC). « Bien souvent, acheter français, italien ou européen est un choix par défaut. Le consommateur ne veut tout simplement pas acheter chinois », poursuit-elle.

Par ailleurs, le consommateur commence à prendre conscience que l?origine nationale exacte d?un produit est parfois délicate à déterminer en raison de la multiplicité des éléments qui le compose. Les Renault sont-elles françaises ? Dans le domaine alimentaire, la situation est également complexe, malgré les nombreux labels qui permettent de garantir une certaine traçabilité. Le récente scandale Findus a, de ce point de vue, aggravé la confusion dans l?esprit des consommateurs.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2013 à 19:42 :
Parfait, les consommateurs français consomment français. les consommateurs chinois consomment chinois. Pourquoi F.Holande est-il allé faire un voyage en Chine??? Quant à l'idée de Bayrou d'un label made in France, LOL. Le "label" made in Germany a été à l'époque imposé à l'Allemagne justement pour que les consommateurs sachent et ne les achètent pas. C'était d'un succès inimaginable!!! Alors, réfléchissez un peu.
a écrit le 27/04/2013 à 11:20 :
Pourquoi le gouvernement ne reprend pas l'idée de Bayrou qui est de faire un label made in France avec le pourcentage de production française des produits ? L'idée c'est plutot d'acheter Français quand c'est possible,et quand c'est à un prix raisonnable sinon on va subventionner des entreprises non rentables !
a écrit le 27/04/2013 à 0:26 :
difficile par les temps qui courent d'être un consommateur patriote , mondialisation et delocalisation oblige , sous ensembles produits ici , assemblages là bas , finalisation régionale a petaouchock , résultat final on a un produit qui a voyagé au moins 5 fois avant d'arriver dans l'étal de la grande distribution , je ne parlerais meme pas des yaourts ou des briques de lait ni de la viande qui devient du minerai ( du coke ?) , en fait tout est fait pour nous induire en erreur et puis n'oublions pas la cerise optimale du système ou on pose le made in france , alors que lorsque on ouvre le produit ben on voit au moins 6 a 8 pays différents ou il a été assemblé et re-composé , là encore bonjour les surprises .. non c'est très difficile d'être un consommateur citoyen de nos jours meme chez les américains qui portent leurs made in america comme vertue absolue avec a la clée du made in china ..
a écrit le 26/04/2013 à 21:25 :
Est-il que le site de La Tribune n'est pas en France ?
a écrit le 26/04/2013 à 11:58 :
Salarié depuis 15 ans d'une entreprise Chinoise installée en Auvergne , la derniere voiture Française que j'ai acheté une C3 Picasso de chez Citroen venait de Roumanie , alors c'est quoi votre analyse du consommateur Patriote.....du vent voir de l'escroquerie intellectuelle......que l' on arrete de prendre la Populace pour des Neuneus......
Réponse de le 27/04/2013 à 11:15 :
Exact.Seule la marque est française.Moi j'ai une yaris fabriquée en France.Elle a six ans et aucune panne à déplorer.
a écrit le 26/04/2013 à 8:19 :
@ et comment faire. 100% d'accord avec vous.
Hier je suis allé chez Darty acheter une table de cuisson à induction; j'ai trouvé du français (De Dietrich) et en plus c'est une des meilleures, si ce n'est la meilleure. Et un frigo, là plus rien de fabriqué en France à mon grand-regret et celui du vendeur. Question voitures, il y a beaucoup plus de choix et du bon ou très bon avec les marques françaises + la production de Toyota dans le Nord; pas besoin d'acheter outre-Rhin.
Pour d'autres produits, c'est effectivement très compliqué; soit il n'y a rien, soit on n'arrive même pas à savoir d'où ça vient.
En tout cas, je suis très sensible à acheter français et local pour la nourriture et je suis de moins en moins convaincu par l'Europe du business telle qu'imposée par Bruxelles.
Réponse de le 27/04/2013 à 0:29 :
De Dietrich est une bonne marque mais elle est Allemande , néanmoins ils font l'effort de faire l'assemblage de leurs produits en france alors qu'ils pourraient le faire en chine , peut-être ont'ils peurs de se voir copier et que de notre coté ils ne risquent pas grand chose de ce coté là , ahh si toutes les entreprises comme celle là regardait en premier ce paramètre au lieu de celui de la maximalisation des profits a delocaliser et surtout de payer des ouvriers avec des cailloux
a écrit le 26/04/2013 à 7:42 :
le consommateur Patriote en a plein le C de réparer les erreurs des politiques..!!! vous auriez du écouter notre choix lors du référendum de 2005 sur la Constitution européenne..!!! mais non vous avez voulu cette dictature du libre échange en fait vous avez signer la mort de la France..!!!
a écrit le 26/04/2013 à 7:34 :
Je met au defi l'auteur de cet article de trouver des produits français chez les grandes enseignes... allez-y essayer de trouver un lave vaiselle, refrigerateur ou autre encore fabriqué en France...
Si vous y arrivez nous serons ravis de pouvoir acheter Français. Pour ma part c'est ce que j'éssaie de faire au maximum...
Sauf pour les voitures en effet nous faisons de très bonnes voitures mais les concessionnaires de marques Françaises nous prennent pour des vaches a lait multimillionaires frappées de stupidité maladive...
mais si vous avez des informations a nous fournir pour nous dire où et quels produits trouver je suis sur qu'un grand nombre d'entre nous les acheterons...
Réponse de le 26/04/2013 à 21:18 :
Et les topinanbour, on en trouve dans les grandes surfaces "o_o"
Réponse de le 28/04/2013 à 12:52 :
@Et comment faire ? La plupart des légumes sont d'origines locales, régionales ou nationales sauf ceux où il est indiqué l'origine étrangère sur les pancartes de prix (ou sur l?emballage). Sur ce point, on ne peut accuser les grandes enseignes. Quant aux produits de consommation (lave vaisselle, réfrigérateur etc...), il vous suffit de repérer les marques fabriquées en France sur Internet avant de vous rendre dans les enseignes en question. Mais quant on ne veut pas faire l'effort de s'impliquer, toutes les mauvaises excuses sont bonnes.
a écrit le 25/04/2013 à 19:45 :
Ce qui est étonnant c'est les produits Français sont moins chèr lorsqu'on les achètes en Belgique; La TVA peut être ?
a écrit le 25/04/2013 à 19:40 :
N'est ce pas incompatible avec l'Europe que l'on nous a imposé ?
a écrit le 25/04/2013 à 19:07 :
Acheter certains articles Français dont les usines sont occupées par des syndicats anarcho-communistes? Non merci! Plutôt acheter ailleurs ou même vivre ailleurs. Pourquoi ne pas inventer le label "Made in France Without Marxist Union"? La j'achete.
a écrit le 25/04/2013 à 18:36 :
NON !
Les taxes sont a reforme pas les consommateurs !
Et puis on ne produit plus grand chose !
a écrit le 25/04/2013 à 18:34 :
Le consommateur regarde effectivement en premier lieu le rapport qualité/prix et non pas la provenance du produit. Et quand bien même celui-ci serait estampillé "made in France", il n'y a aucune garantie que le produit soit fabriqué de A à Z en France. Et puis, pour enfoncer le clou, ce que ne dit pas l'article c'est que l'Etat ne peut pas imposer aux entreprises françaises de créer un label de fabrication national (c'est interdit par les traités européens), tout au plus, il ne peut que les inciter à le faire.
a écrit le 25/04/2013 à 18:21 :
Quand je vais au supermarché,je scrute les articles pour voir où sont fabriqués les produits.Pour acheter des pates made in France bonjour la galère.C'est souvent écrit:made in ue,ou encore transformé en ue.Faites un vrai label controlé made in France vous allez voir si les Français ne consomment pas local !
Réponse de le 25/04/2013 à 19:47 :
C'est tout de même pas difficile de les faire soit même. Vous voulez la recette ?
Réponse de le 27/04/2013 à 11:13 :
Peut être pour les pates,mais ça marche avec beaucoup de produits.Je en vais pas tout fabriquer moi même si ?
Réponse de le 28/04/2013 à 10:43 :
@ Marine: si vous fabriquez chez vous des pâtes en utilisant: de la farine importée d'Inde (je suis un peu de mauvaise foi car en France la production de blé se porte bien), des oeufs allemands, et des instruments de cuisine fabriqués en Chine avec des matières premières encore importées d'ailleurs... vous vous retrouvez avec la situation classique: un produit "fabriqué" en France selon une méthode on ne peut plus traditionnelle, mais avec des origines tellement variées qu'on ne sait même plus les tracer !
Réponse de le 28/04/2013 à 12:45 :
@Laura : Pourquoi achèteriez vous des ?ufs allemand puisque l'origine de production figure sur les boites ; idem pour la farine comme pour toutes matières premières. Quant aux ustensiles, il est où le problème dans la conception des pâtes ?
a écrit le 25/04/2013 à 15:38 :
Je suis dégoûté quand je vois tous ces m'a-tu-vu rouler en voitures allemandes !
Réponse de le 25/04/2013 à 18:39 :
WV et Mercedes fond des meilleurs offres que Renault !!!
Réponse de le 25/04/2013 à 19:42 :
Cela dit je rappelle que ma Kia est garantie 7 ans.
Réponse de le 25/04/2013 à 20:34 :
7 ans pour rouler dans une poubelle, ça ne mange pas de pain. Quand on sait le nombre de caluses d'exclusion pour la garantie, on appelle cela une Arnaque. CF Que choisir qui a révélé le poteau rose.
Réponse de le 26/04/2013 à 21:22 :
J'ai également une Kia, et franchement elle n'a rien d'une poubelle. Par ailleurs, pas une panne depuis 5 ans.
a écrit le 25/04/2013 à 14:46 :
Il vaudrait peut-être mieux savoir quoi vendre à ceux qui nous produisent ce que l'on achète... c'est là qu'est la clé.
Qu'il s'agisse de produits ou de services, tout est question d'équilibre budgétaire.
Réponse de le 03/02/2016 à 21:21 :
Et les mesures choc des réformes des administrations publiques, fonctionnaires, députés, sénateurs,... sur leurs avantages et privilèges injustifiés et très inégalitaires avec le secteur marchand type 35 retraites spécifiques, jour de carence, 32h hebdomadaire de travail, prime d'absentéisme, statut,... Fillon préfère se la filer douce contre cette caste assis sur leur dogmatisme et corporatisme ?
a écrit le 25/04/2013 à 14:38 :
belle idée de vouloir acheter en priorité ce qui est créé sur le sol Français. Mais le côut de l'impôts, taxes de notre territoire... fait que le prix de nos produits ne sont pas concurrentiel. Donc on achete chinois ou autre mais pas Français. Les autres pays doivent aussi comparer nos produits manufacturés, le prix est, et, reste déterminant pour le plus grand nombre. Nous sommes trop chèr, nous vendons peu ou pas assez, et la tendance n'est pas prète de s'inverser avec les taxes et autres impôts comme la nouvelle taxe sur les transport routiers (qui sera finalement répercuté sur le prix finale du consommateur.
Réponse de le 25/04/2013 à 15:37 :
Les productions françaises peuvent être concurrentielles quand on prend en compte le rapport qualité prix. Nous sommes en train d'investir dans un projet de rénovation d'une maison de famille avec un budget de 30 000 euros pour de l'isolation thermique par l'extérieur, un chauffe eau thermodynamique et une installation de panneaux photovoltaïques (3 KWc): rien que des produits français installés par des entreprises locales.
Réponse de le 25/04/2013 à 17:18 :
A Bubu. Une bonne initiative mais n'avez-vous pas des aides et crédits d'impôts pour ce qui est isolation de votre appartement ou maison? ce qui revient à donner des subventions aux particuliers pour acheter Français, ce n'est pas viable à long terme!?! En plus, c'est déductible de la plus value lors de la revente pour les résidences secondaire. Et 30k?, c'est 10 ans d'économies pour moi, c'est 75 ans pour d'autres. Il faut avoir les moyens de signer ce chèque même si 30k? ne vous parraisent pas énorme, tout est question de point de vu. Et en temps de crise, les points de vues tendent vers le bas (meillleur rapport qualité prix, c'est pas les produits French qui gagnent)
Réponse de le 25/04/2013 à 23:06 :
@ cigales et fourmis: vous avez raison, il y a des aides et des crédits d'impôts. Prêt à taux zéro de 30 000 euros et 1200 euros de crédit d'impôts. 15 jours de main d'oeuvre pour 4 ouvriers pour le chantier d'isolation thermique et 5 jours pour les panneaux solaires. Tout est financé par un héritage de nos parents, ce n'est pas plus scandaleux que les niches fiscales de l'immobilier...
Réponse de le 27/04/2013 à 0:34 :
d'accord au sujet des taxes mais depuis l'euro les produits crée en zone dollars ce sont effondrés il n'y a qu'a voir l'informatique , un bon pc portable il y'a 8 ans coutait 1000 euro Tva incluse , aujourd'hui cela tourne dans les 400 , de plus la TVA que perçoit l'état est moins forte qu'il y'a 8 ans , le consommateur s'y retrouve pas l'état et donc on s'étonne de la frénésie de taxes ? , le problème c'est qu'on a une monnaie plus forte aujourd'hui et qu'on commerce avec le monde en dollars , c'est cela qui faut prendre en compte avant les taxes ..
a écrit le 25/04/2013 à 14:00 :
Absolument incoryable. Qd on veut tuer son cheval il suffit de dire qu'il borgne selon l'adage, qui resume a merveille cet article. Alors qu'a une periode difficile pour tous, un gd nbre de nos concitoyens sont sensibles au made in France, on nous explique que oui mais en fait non. C'est a dire que plutot que valoriser cette demarche, la saluer, on la relativise. Seulement ne vous en deplaise, la majorite des francais resteront fideles a cette idee simplement parce qu'elle va dans le sens de leurs interest. La question que vous devriez creuser est de savoir quells interest elle indispose? Merci d'avance
Réponse de le 25/04/2013 à 14:32 :
Oui enfin tout cela c'est du baratin "DRRW", les consommateurs achètent simplement le meilleur rapport qualité prix pour eux, ou simplement en fonction de leurs envies. Allez donc voir ce que les français achètent comme vêtements ? Ils viennent à 90 % d?Asie, et vendus dans les supermarché, la ou les prix sont le premier critère de choix. L'économie de marché cela ne se décide pas dans les ministères, c'est la loi de l'offre et de la demande, il n'y a qu'en France ou l'on considère cela comme une calamité, alors que c n'est que du bons sens, et la liberté. Ce n'est pas au consommateurs d'adapter leurs choix, du moins personne ne peut leur imposer autrement que par des lois liberticides, c'est à l'offre de s'adapter, ou de proposer des produits innovants donnant envie de les acheter. Toute intervention étatique dans l'économie détruit les emplois, et le pouvoir d'achat des consommateurs, et l'économie. De plus chaque emploi créé dans l'administration, c'est 3 emplois détruits, ou empêchés d'etre créés. Ce sont les contribuables qui paient, ne l'oublions pas. Et ce qui pris de cette manière par l'état, n'est pas dépensé dans l'économie de marché, d'ou son affaiblissement, et la paupérisation du peuple..
Réponse de le 25/04/2013 à 15:46 :
Je connais un paquet de gens qui seraient ok pour payer quelques euros de plus pour acheter français. Le seul problème, et personne ne l'avouera, c'est que l'Europe, et même l'Allemagne, n'ont plus les technologies pour fabriquer les biens courants: textiles, électroménager, smartphones.....à force de délocaliser on a perdu la production mais aussi le savoir faire.
Réponse de le 25/04/2013 à 16:26 :
oui ou simplement les autres deviennent de plus en plus bon et compétitifs.
Réponse de le 25/04/2013 à 18:48 :
@jeff a répondu le 25/04/2013 à 15:46:
MDR ! Votre poste quel spectacle ! Allez a TROYES la ville des chaussettes et du textile !
alors vous comprendrez qu il ne s agit pas de quelques euros de plus ! Mais bien de multiplier les prix par 3 !
le cout de la main d oeuvre est trop chere pour etre rentable dans le textille en France alors on a mecaniser mais les impots rendent les prix toujours plus haut et donc moins attractifs pour le consommateurs comparer au prix chinois !!!! Nier cette evidence c est nier la realite et c est la politique economique en France depuis 10 ans !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :