Retraites : "un effort sera nécessaire" selon Marisol Touraine

 |   |  411  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine estime que la retraite par répartition «doit rester le socle» du système et que ses principes doivent être «inscrits dans la durée».

La question de retraites "Un effort sera nécessaire", et "tous les Français devront y participer", a assuré la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, dans un entretien accordé au journal Le Figaro vendredi (lien abonné). Elle l'a promis, des mesures seronnt prises d'ici la fin de l'année avec "trois défis : le financement à court terme, la pérennité à long terme de notre système de répartition et des mesures de justice".

La durée de cotisation, le critère le plus juste

S'agissant de la durée de cotisation, elle a considéré que c'était le critère le plus juste en raison de l'augmentation de la durée de vie. Mais "elle doit tenir compte des réalités des carrières", a précisé la ministre. Sur ce point, elle est en ligne avec les Français qui considéraient eux ausssi dans un sondage publié jeudi que ce critère était celui à prendre en compte en priorité.

Sauver le système par répartition

Pour Marisol Touraine, "la retraite par répartition doit rester le socle. Je ne pousse pas à un bouleversement des principes existants. Nous voulons consolider les principes, les inscrire dans la durée". Elle a par ailleurs assuré entendre "les inquiétudes à ce sujet". Les craintes que le système de retraites français basé sur le principe de la répartition soit remis en cause existent. Selon le sondage de jeudi, 76% des Français ne font pas confiance au gouvernement pour le sauver.

Une différence entre sérieux budgétaire et austérité

La ministre en a aussi profité pour défendre la politique du gouvernement et la première année du quinquennat de François Hollande qui «restera comme une année utile pour la France et les Français. Nous avons mis en place les conditions du redressement, de la croissance et de l?emploi.» Et de préciser: «Il y a une différence entre sérieux budgétaire et austérité! Cette différence, c?est le développement des droits sociaux. Le sérieux budgétaire n?est pas un objectif en soi, c?est la condition même du progrès social: si on abandonne ce sérieux budgétaire, nous risquons d?abandonner le contenu de nos politiques sociales. La droite peut l?accepter. De la part de la gauche, ce comportement serait inacceptable et irresponsable.»

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2013 à 9:42 :
Que tous nos élus politiques commencent à réformer leurs (j'ai bien dit) propres retraites d'élus ! Sachant qu'ils peuvent les cumuler, qu'elles sont non-imposables et non soumises à la CSG/RDS et "cerise sur le gâteau" reversibles à 100 % sur leurs conjoints !
a écrit le 12/05/2013 à 19:32 :
il faut les faire sauter du gouvernement car bientot nous serons tous des misereux il faut une revolution il font n importe quoi mais par contre il se remplisse les poches tous dans la rue
a écrit le 12/05/2013 à 17:42 :
SI LES HOMMES POLITIQUES VEULENT REFORMES LEMONTANT EST LE CALCUL DES RETRAITES QU ILS COMMEMCENT PAR EUX CA C EST DE LA MORALE
Réponse de le 12/05/2013 à 18:54 :
Tout à fait d'accord : aller vers un régime unique privé/public/élus...et résoudre les inégalités scandaleuses dont sont victimes nombre de pluri-pensionnés.
Réponse de le 13/05/2013 à 13:13 :
Seul moyen, descendre dans la rue et investir l'Élysée et Matignon jusqu'à satisfaction.
Réponse de le 21/05/2013 à 20:58 :
oui tout à fait d 'accord mais les francais de la revolution ne sont plus la , ils sont trop assités, donc il n'y aura personne dans la rue pour le moment , ce n'est pas seulement l'elysée et matigno qu'il faille investir c est tout paris et tous les ministeres , ils ne faut les laisser se retourner
a écrit le 04/05/2013 à 15:11 :
C'est vrai qu'il va falloir se serrer la ceinture pour éviter que ce système de Ponzi n'explose. Cependant, un bon moyen d?être sur qu'il n'y aura pas de systèmes a deux vitesses consiste a fusionner IMMEDIATEMENT tous les systèmes de retraite en un seul. Ainsi, nous serons au moins assurés que ceux qui nous inventent les nouvelles formules entubatoires seront un peu concernés par le fait que ces inventions s'appliqueront aussi a eux mêmes et leur famille. Parce qu'aujourd'hui, le ramassis de fonx qui nous pondent ces lois ne les subissent pas, donc ils se foutent éperdument de ce qui peut bien arriver au peuple les nourrissant...
a écrit le 03/05/2013 à 23:09 :
Et aussi : Pourquoi verser 1 retraite aux IMMIGRES qui n'ont jamais mis les pieds en France, ni cotisé en France ? Et cela du moment qu'ils sont âgés de 60 ou 65 ans Quand on pouvait on l'a fait, à présent on n'a plus les moyens pour cela ! Voir cette INFO sur le site : "ach 34, pages perso" ; vous verrez aussi sur ce site, le coût de l'immigration, car cette Conseillère municipale de Montpellier l'a chiffrée.
a écrit le 03/05/2013 à 22:30 :
Pourquoi nos élus auraient droit à 1 retraite après 5 ans de cotisations, alors que pour nous c'est 40 ans qui sont demandés ? Nos élus pour 1 euro cotisé reçoivent 6 euros, alors que pour nous 1 euro = 1 euro à la Sécu. S'ils sont adjoint au Maire, cela égale à 1 retraite. S'ils sont Maire, cela égale une seconde retraite. S'ils deviennent sénateur (ce qui est le cas quant ils ont perdu la Mairie, car c'est comme ça qu'ils sont recasés !), cela égale encore à une 3ème retraite. Toutes ces retraites d'élus sont cumulables entr'elles, non-imposables, ni soumises à la CSG/RDS. De plus elles s'ajoutent à leur retraite professionnelle. Le montant minimum (après 5 ans) est de 3 600 euros, alors que les SMICARDS qui auront cotisé 40 ans n'y arriveront pas ! A QUAND LA REFORME de la RETRAITE de NOS ELUS ????!
Réponse de le 04/05/2013 à 15:15 :
Il suffit d'appliqué le second de nos principes chers a nos représentants : Egalité. On applique la même règle a tout le monde, et tout le monde sera heureux.. sauf eux... Ha.. On me signale dans l'oreillette que c'est justement eux qui ne veulent pas voter ces lois là... Désolé.
Réponse de le 12/05/2013 à 15:40 :
Il fallait y penser avant de déposer le bulletin!ou avoir un peu de culture historique avec 1981.avec la gauche encore plus qu'avec la droite,l'égalité de traitement se fait pour tous sauf pour les copains politicards!
Réponse de le 12/05/2013 à 18:57 :
Aucun gouvernement de droite comme de gauche n'a eu le courage de s'attaquer à cette réforme pour un régime unique avec égalité de traitement pour tous sur la base de points cotisés !
a écrit le 03/05/2013 à 21:20 :
Touchant une grosse retraite, et ayant par ailleurs quelques biens bien placé à l'étranger. Je me sens moins serré dans mon string.
a écrit le 03/05/2013 à 21:13 :
"un effort sera nécessaire" selon Marisol Touraine" : La surprise serait que l'on réforme la retraite de tous nos élus...mais là, c'est une autre histoire.
a écrit le 03/05/2013 à 19:41 :
Le fin mot de l'histoire : rabot tout autour des fromages sans y toucher, un peu "la clientèle" pour faire semblant et le reste à la diete ... Ca sera un enieme "accord historique" non financé, bâclé avec des moitié de 1/4 de résolutions...
a écrit le 03/05/2013 à 18:48 :
Les 68tards racontent qu'ils n'avaient que deux semaines de congés par an : sauf que la 3ème semaine de CP date de 56 et la 4ème de 68 . Ces glandeurs professionnels mentent comme ils respirent ! La plupart ont bullé en fac jusqu'a 25 ans et se sont débrouillés pour partir du turbin à 55 ans. Résultat : 30 ans à faire semblant de bosser et avec l'esperance de vie, 50 ans à vivre aux crochets de leurs parents (étudiant diant diant) puis de leurs enfants (et ils comptent aussi sur leurs petits enfants...)
Réponse de le 03/05/2013 à 19:45 :
@hyper menteur: si t'as la recette du bonheur, pourquoi tu fais pas pareil ??
a écrit le 03/05/2013 à 16:56 :
On n'imagine pas qu'une assurance privée puisse rembourser les accidents, les médicaments et interventions de ceux qui ne sont pas ses client, sinon cet assureur irait droit vers la faillite.
Et bien notre système social le fait, cela explique le déficit monumental de ce système. mais aux yeux du monde la France quelle grandeur vous vous rendez compte le pays qui prend en charge toute la misère du monde.
Réponse de le 03/05/2013 à 19:10 :
C'est un système solidaire, pas une assurance privée.
Réponse de le 03/05/2013 à 19:46 :
@Lennart: tout à fait, mais les jeunes veulent tout sans rien payer :-) et cela coûte en effet la peau des fesses !!!
Réponse de le 04/05/2013 à 5:06 :
@Odi - C'est un système solidaire pour ceux qui cotisent, mais à partir du moment ou toute la misère du monde veut en bénéficier sans y participer financièrement les quelques rares cotisants restants seront de plus en plus sollicité, résultat ce système est en train de crever. Par contre si vous même voulez faire preuve de plus de solidarité les initiatives personnelles ne sont pas interdites mais ça reste votre choix.
a écrit le 03/05/2013 à 16:43 :
les causes de cette crise sont claires les INJUSTICES sont insuportables.......aucun espoir de reprise les FRANCAIS ONT PERDU TOUTE CONFIANCE ....la gauche a deçu ...
Réponse de le 03/05/2013 à 21:13 :
Simplet s'attendait au miracle au bout d'un an ? Si la crise n'était que Française, on pourrait encore l'espérer, mais dans un tel marasme Européen et mondial, si tout redevenait comme avant même dans cinq ans, cela relèverait encore du miracle.
a écrit le 03/05/2013 à 15:26 :
Pour permettre à certains d'arrêter de débiter leurs âneries et de s'instruire un peu : http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/indicateur22_pqe_retraite.pdf
Réponse de le 03/05/2013 à 15:46 :
Vous ne comprenez même pas ce que vous linkez vous comparez des déficits sans les ramener au nombre d'allocataires concernés, c'est ridicule.. vous demandez au gens de s'instruire, commencez par réfléchir en vous posant les bonnes questions. Vos indicateurs s'entendent hors régimes spéciaux qui ont été déporté hors bilan or c'est bien là que le bât blesse. Sur ce, je vous laisse à votre propagande pour étourneaux benni oui-oui.
Réponse de le 03/05/2013 à 15:59 :
@ Père la boule : les régimes spéciaux sont inclus, apprenez à lire ou demandez une consultation gracieuse auprès d'un opticien de votre quartier pour un contrôle rapide.
a écrit le 03/05/2013 à 15:23 :
Les deux seules pistes raisonables:allongement de durée de cotisation et hausses (modérées) des cotisations.Le reste ,c'est de la démagogie
Réponse de le 03/05/2013 à 15:32 :
On sait mon gars, on sait ..;
Réponse de le 03/05/2013 à 15:37 :
Aussi mais très impopulaire: plafonnement pour les plus gosses retraites même si c'est injuste par rapport aux cotisations versés. On vit au dessus de nos moyens depuis 30 ans, il ne faut plus se comptenter de mesurettes.
Réponse de le 03/05/2013 à 15:40 :
La démagogie c'est de faire financer le déficit généré par des régimes d'un autre âge (37.5 ans et demi de cotisation, départ à 50-52-55 ans, pension basée sur les 6 derniers mois d'activité etc..) par l'ensemble de la collectivité qui est elle soumise à la portion congrue (42 ans, 25 meilleures années, départ à 62 ans.. pour le moment) Elle est là la démagogie.
Réponse de le 03/05/2013 à 20:22 :
La démagogie c est de vouloir tout niveler par le bas.....
Réponse de le 03/05/2013 à 20:55 :
C'est d?anéantir de dettes et de crédits les suivants et de se mettre à portée d'attaques spéculatives à cause du clientélisme ou de la défense de régimes qui n'ont plus lieu d'etre. La demagogie, c'est 3 milliards/an pour la retraite des cheminots pendant que l'on met péniblement 100 millions pour de la recherche sur les robots. Etc
Réponse de le 03/05/2013 à 21:15 :
C'est de ne pas avoir prévu que tout cela ne pouvait pas durer. Dieu merci, j'ai investi dans la pierre plutôt qu'en bourse.
Réponse de le 03/05/2013 à 21:25 :
Je ne sais pas si c'est la démagogie, mais ce qui est sûr,c'est que ce n'est pas l'équité.
Pourquoi ne pas fermer la liste jusqu'à extinction des bénéficiaires des avantages actuels de la fonction publique et autres administrations et appliquer aux nouvelles recrues le régime commun. Dans le privé c'est chose courante. Cela devrait faciliter les négociations.
Réponse de le 04/05/2013 à 6:25 :
@Jeannot Lapin : Excellente idée à soumettre à votre député.
Réponse de le 04/05/2013 à 8:51 :
C'est déjà ce qui se passe....
Réponse de le 12/05/2013 à 16:33 :
Très bonne analyse,sauf pour la RATP ,l'EDF ,la SNCF,nos parlementaires,etc...
En définitive,pour tous sauf pour soi!!!!
a écrit le 03/05/2013 à 15:00 :
on parle beaucoup sur la retraite mais je trouve pas normal que certaine personne a la retraite ayant travailler toute leur vie se retrouve avec une petite retraite de rien du tout, et qu'ils vivent presque dans la pauvreté et le prire de tous s'est les femmes qui non pas travaillé et que leur mari meurt et qui se retrouve avec une pension de reversion qui les fait a peine vivres, ils faut vraiment revoir tous celà, qu'elle fichu monde que l'on vie.
Réponse de le 03/05/2013 à 15:42 :
En general, les personnes qui recoivent peu ont aussi cotise peu... Quant aux femmes qui ont fait le choix de ne pas travailler, leur situation est certainement difficile si elles vivent d'une pension de reversion. Mais ameliorer leur situation reviendrait a augmenter encore la charge des retraites pour les actifs: inenvisageable!
Réponse de le 03/05/2013 à 16:17 :
@nathalinat66

Vous avez raison ce n'est pas normal, supprimons le minimum vieillesse qui avait pour but de compléter les petites "retraites" (en réalité des pensions de reversion) de femme d'agriculteur non salariée (i.e. travail dissimulé) tandis que le secteur a perdu de nombreux emplois par la mécanisation et l'expansion des surfaces d'exploitation. Il faut dire la vérité aux smicards, votre pension de retraite après plus de 40 ans de travail ne sera pas sensiblement plus élevée que le minimum vieillesse d'un ancien allocataire du RSA (ex-RMI) après plus de 40 ans d'oisiveté.
Réponse de le 12/05/2013 à 15:54 :
Désolé,mais les personnes qui n'ont pas travaillé,pas cotisé par conséquent ont déjà vécu toute leur existence sur le dos des cotisants.Elles ont ainsi pu se faire un pécule par capitalisation ce que n'ont pas forcément pu faire ceux qui travaillaient surtout avec la médiocrité des rémunérations.De quoi se pleignent ces personnes?
Réponse de le 12/05/2013 à 17:18 :
après 45 ans de cotisation 700euro de retraite vive les retraités nantis!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 03/05/2013 à 14:42 :
On va encore vouloir reculer l'âge de départ alors que la moitié des français ne travaille déjà plus après 58 ans.Il faut un régime unique avec départ pour tous à 60 ans sans dérogations. Plus de régimes particuliers, mais un régime unique, fonctionnaires, élus, privé !
Réponse de le 12/05/2013 à 16:01 :
C'est beau l'utopie!mais qu'elle gouvernement assez couillu prendra le risque de le faire au risque de perdre ses électeurs?Peut être qu'une bonne faillite du système sociale les amènera à envisager une remise à plat de celui-ci . Nous n'en sommes pas encore là!
a écrit le 03/05/2013 à 14:17 :
on met tout le monde sur le même pied d'égalité
à cotisations égales droits égaux
si certains veulent plus, ils se paient eux mêmes la différence et pas sur le dos des autres cotisants ou contribuables . exemples parmi d'autres : les intermittents du spectacles, les fonctionnaires et bénéficiaires de régimes spéciaux, ceux qui touchent le minimum retraite alors qu'ils n'ont jamais cotisé et qu'ils débarquent à 65 ans de l'étranger.....

Tout le monde logé à la même enseigne !
Réponse de le 03/05/2013 à 14:39 :
Et les artisans et ouvriers agricoles qui représentent 50% des reversements auprès de la CNAV (loi, trèèèèèèèèès loin devant les régimes des mineurs, des gaziers et électriciens).
Mais m'est avis que vous n'aurez pas les corones pour aller dans une exploitation agricole raconter vos salades ;-)
Réponse de le 03/05/2013 à 15:11 :
Plutôt que de vous pavaner sur vos 50% des pensionnements (sans rire, les artisans représentent déjà plus de 2 millions de retraités......) je vous ai répondu chiffres à l'appui sur le fil de 9alacock, rien que la dotation pour le déficit "Démographique" de la SNCF représente 50% de plus que le déficit cumulé du régime artisans (2.6mds vs 1.7 mds) seul problème la dotation du déficit SNCF couvre 400.000 allocataires contre 2.1 millions pour les artisans (sources : Info-retraites & IFRAP) donc allez raconter vos salades ailleurs..
Réponse de le 03/05/2013 à 15:34 :
@ Sun Tzu : Vous devriez vous rapprocher des services fiscaux, les artisans ont un peu plus tendance à frauder l'Etat (et donc tous les citoyens) que les guichetiers de la SNCF ;-)
Réponse de le 03/05/2013 à 15:43 :
tous à égalité y compris artisans et agriculteurs
tout le monde à la même enseigne
sinon ils se paient eux même leur retraite dans une caisse spéciale qui n'a droit à aucune subvention des autres régimes
Réponse de le 03/05/2013 à 15:58 :
Assertion dilatoire ayant pour seul objectif d'éviter de regarder les chiffres en face. Je vous épargne donc les poncifs sur le secteur public, c'est trop facile. Les chiffres sont têtus.
Réponse de le 03/05/2013 à 20:25 :
Tout à fait. Et puis vous n aviez qu a y rentrer à la SNCF si c est tant la panacée que ça.
a écrit le 03/05/2013 à 14:16 :
Une vraie reforme des retraites;; OK Commençons par mettre tout le monde sur le même pied d'égalité en commençant par l'ensemble des ELUS. Leurs cotisations dans la même Caisse en y incluant l'ensemble des régimes spéciaux. et pour tous le même nombre de trimestres. Une intégration complète de toutes les caisses
de retraite complémentaire ferait économiser des années de cotisation (Conseil d'administration réservé aux élus
syndicaux, jetons de présence etc.....) Mais quel politicien aura ce courage LA.......
Réponse de le 03/05/2013 à 19:20 :
voila qui est bien dit ÉGALITÉ tout le monde sur le même pied enfin la justice pour tous hélas personne ne tentera d aborder le sujet trop peur des nantis; les politiques , fonctionnaires , les régimes spéciaux qui sont la honte de la république
a écrit le 03/05/2013 à 13:52 :
HOLLANDE A DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS ALORS MADAME MARISOL TOURAINE VOUS DEVEZ REFORMER LES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES AVEC MODE DE CALCUL SUR LES 25 DERNIÈRES ANNÉES COMME DANS LE PRIVE QUI A SUFFISAMMENT DONNE SINON LES FRANÇAIS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DESCENDRONT DANS LA RUE CRIER A L?INJUSTICE !!!
Réponse de le 03/05/2013 à 14:20 :
Tout à fait d'accord le pays est plombé par tous les faineants de la fonction publique.Mais c'est le fond de commerce de ces messieurs qui nous bernent.
Réponse de le 03/05/2013 à 14:41 :
et plombé par les comptes sociaux dont les 14% de PIB des retraites !
Réponse de le 03/05/2013 à 14:46 :
@ Réforme retraites spécifiques !!!!!!!!!!!!!!! : Pourquoi crier ? Pourquoi mentir ? 35 années ? Pour qui ??? 25 années ? Oui, mais de salaire net, pas de traitement brut ! Dites tout ou ne dites rien.
@ TOTO : portez bien votre pseudo, avec l'autre au-dessus les deux font la paire : 0 + 0
a écrit le 03/05/2013 à 13:14 :
Et pendant ce temps l'Etat continue de piller les caisses du privé ( Arrco-Agirc ) pour les caisses de retraite des
fonctionnaires imitant en cela Mr Estrosi en 2010 lors de la privatisation de la Poste ( 6 Milliards ponctionnés )
dans la caisse de l'Arrco, sans que personne ne s'en émeuve ou réagisse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 03/05/2013 à 13:35 :
@ 9alacock : Source ? Moi, ma source (oh 3 fois rien, juste la CNAV) me dit que la CNRACL compense en grande partie les régimes structurellement déficitaires dont les 2 plus importants sont, et de très loin, les artisans et les ouvriers agricoles. A moins que ces deux dernières catégories soient passées fonctionnaires depuis ce matin, je crois que vous racontez de la bonne marde :-)
Réponse de le 03/05/2013 à 15:05 :
@Père Horus Ah oui les plus déficitaires hors régimes spéciaux vous voulez dire.. le concept est bien vidé de sa substance. Par ailleurs la gestion paritaire Arrco-Agirc & cie.. est un échec patent et 9alacock à raison de s'en émouvoir tout ceci ressemble de plus en plus à une tour de babel pathétique sur le point de s'éffondrer.J'attends impatiemment votre démonstration chiffrée sur le déficit comparé des régimes artisans & ouvriers agricoles rapportés hmm disons à ceux de la SNCF, d'EDF, des ex PTT vraiment...Un indice la dotation de l'état (du contribuable donc) pour financer le seul déficit du régime SNCF approche 3 mds d'euros par an (2.6mds) pour 430.000 allocataires, les artisans : 1.7 mds pour 2.1 millions d'allocataires, cherchez l'erreur et affinez vos stats. Au plaisir.
a écrit le 03/05/2013 à 13:06 :
nous cumulons 178 pour ma part et184 pour mon épouse en trimestres avec dans le prive des résultats très positifs dont le monde bénéficie pour des décennies quelle touche a nos retraites et ce sera une gréve générale, 68 a cote PINUPS
Réponse de le 03/05/2013 à 13:36 :
@ annees60 : nous les jeunes actifs tondus attendons patiemment votre manifestation de déambulateurs (les peaux de banane sont prêtes).
Réponse de le 03/05/2013 à 14:17 :
Vous jeune actif vous ne faisiez pas de cas des impôts annee60 pour payer vos études qui vous ont permis d avoir un diplôme facilement mettant aux chômage un cinquantenaire plus efficace que vous. Alors maintenant vous devez très justement payer pour ceux qui vous ont aidé egoiste
Réponse de le 03/05/2013 à 14:41 :
Un cinquantenaire plus efficace en quoi ? En déjeuner d'affaires ?
Réponse de le 03/05/2013 à 16:01 :
annees60 fait toujours 10 h de golf par semaine et 240 au DRIVER 2 années de guerre cela maintient la forme je doute DERICHTER pour la prochaine avec des gens comme vous!!!!
Réponse de le 03/05/2013 à 17:12 :
vous etes jeune,coupez vous le poil que vous avez dans la main et contribuez a soutenir les anciens qui ont été solidaires avec vous quand vous étiez enfant
Réponse de le 03/05/2013 à 18:37 :
Les vieux ou la génération des Ardisson-DSK et autres Dodo la saumure ?
a écrit le 03/05/2013 à 12:58 :
le seul effort à faire pour les dix / 20 prochaines années concerne le secteur public ... non productif et bedonnant , le privé a assez donné depuis 20 ans (merci balladur) , la seule justice c'est celle ci mais quel énarque sera assez couillu pour l'avouer ?
Réponse de le 03/05/2013 à 14:35 :
Et allez!!! avec des gens comme vous on est pas près d'aller vers la paix. Figurez vous que beaucoup ont donné depuis + de 20 ans sans broncher, peut être d'ailleurs pour vos parents ou grands parents , même parmi le secteur public ne vous en déplaise. Ne dites pas n'importe quoi.
Réponse de le 03/05/2013 à 18:22 :
à priori vous avez du mal à comprendre , j'ai pris la date de 20 ans rapport au hold up de balladur de 93 , le privé se fait escroquer depuis le fin de la II WW évidemment mais actuellement cela devient de moins en moins supportable ... enlevez vos oeillères mon brave !
Réponse de le 04/05/2013 à 8:58 :
Concernant la réforme Balladur, vous n'aviez qu'à vous bouger le derche a ce moment la au lieu d'aller lézarder sur la plage.....
a écrit le 03/05/2013 à 12:29 :
Journal Le point n° 2117 du 11 Avril 2013.

Non indexation des pensions, baisse des droits... depuis 20 ans, l'érosion continue.

Depuis le 1er Avril 2013, taxe de à 0,3% pour financer la dépendance, gel des tranches du barème de l'impôt sur le revenu, hausse des impôts locaux et des prélèvements sociaux, taxation accrue de leur épargne...

Si les partenaires sociaux viennent de s'attaquer au 3ème pillier qui détermine la retraite des Salariés du Privé, en revanche ils n'ont opéré aucun changement pour les fonctionnaires !
Réponse de le 03/05/2013 à 13:22 :
@ : Tiens c'est bizarre, moi je vois une augmentation des cotisations retraites des fonctionnaires depuis près d'un an, serait-ce une illusion d'optique ?
Au passage, merci de rappeler que les retraités sont plus riches que les actifs (cf INSEE) et détiennent l'essentiel du patrimoine immobilier (acquis une bouché de pain et reloué à prix d'or.......aux jeunes actifs).
Réponse de le 03/05/2013 à 14:05 :
Désolé mais lorsque vous avez travaillé pendant 45 ans 50 à 60 heures par semaine et pas 35 h,avec RTT je pense que l on peut avoir un patrimoine !!!à 30 ans je n avais rien et bien que les jeunes actifs fassent de même ,je les encourage et à 70 ans ils auront aussi un patrimoine !!la jaloisie va bien à l esprit de ceux qui n ont pas foutu grand chose toute leur vie!!!
Réponse de le 03/05/2013 à 14:44 :
Ainsi donc vous prétendriez que la durée légale de travail, depuis 1946, ait pu être de 50 à 60h/semaine ? Ecoutez, je veux bien débattre, mais avec des individus dotés d'un minimum d'honnêteté intellectuelle, pas avec des individus qui fantasment ou exagèrent sans jamais sourcer. Oser parler de jalousie lorsqu'un esprit libre évoque la bulle immobilière, la culture de la rente, le plein emploi des 30 Glorieuses, les taux de cotisations minables durant ces mêmes années (vous ne l'avez pas financé votre retraite !), quelle insolence, quel manque de respect pour ceux qui travaillent et paient vos rentes.
Réponse de le 03/05/2013 à 17:16 :
quand vous aurez cotisé pendant 47 ans sans rtt et congés maladie,vous saurez ce qu'est mériter une retraite.mais en plus,(ça vous dépasse),nous avons cotisé pour nos ainés.alors faites en autant ,chiche?
Réponse de le 03/05/2013 à 17:47 :
j'ai 77 ans, et je vous signale " gentiement" que l'on faisait exactement 42 h et demie par semaine dont le samedi matin et 15 jours de vacances dans l'année, alors ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas
Réponse de le 03/05/2013 à 17:54 :
@ubu roi: être plus "riche" après avoir travaillé toute sa vie, ça te paraît anormal ? Les gens travaillaient beaucoup plus jusqu'à environ le milieu des années 80 et je sais pas où tu travailles (si tu travailles) pour ne pas savoir qu'entre la théorie (durée légale du travail) et la réalité, il y a un ravin :-)
@ubu reine: je ne suis pas du tout d'accord avec cet amuse-gogos qui voudrait que l'on paie pour la génération d'avant. La preuve, c'est que tu touches une retraite en fonction de tes cotisations, pas celles de tes enfants :-) La génération d'avant en question a payé de son sang et ce sont les contribuables boomers qui ont payé en sus de leurs cotisations personnelles, car l'État c'est nous et pas les généreux distributeurs de notre argent :-)
Réponse de le 03/05/2013 à 18:41 :
Faut pas nous prendre (que) pour des jambons : les 15 jours de congés payés, c'était avant guerre ! La génération des jouisseurs de 68, on la connaît à sa capacité à mentir "les yeux dans les yeux"...
Réponse de le 03/05/2013 à 18:52 :
Mon patoche, nous les 68tards on a surtout travaillé comme les castors si tu vois ce que je veux dire ... Me réponds pas "avec les ratiches", plutôt l'autre côté !!!
Réponse de le 03/05/2013 à 19:26 :
@@juliette: qu'est-ce qui t'empêche de jouir :-) comme t'as pas de boulot, tu peux aller aux manifs de Frigide, sauf si t'es déjà engagé de l'autre côté bien entendu :-)
Réponse de le 03/05/2013 à 19:43 :
@@juliette: t'as raison, à bas les jouisseurs. Commençons par arrêter des uite le RSA et autres aides aux gens qui ne travaillent pas, et assurons-nous que ceux qui n'ont jamais travaillé ne bénéficient de rien aux frais de ceux qui ont cotisé et payé des impôts toute leur vie :-)
a écrit le 03/05/2013 à 11:43 :
Elle est au courant que dans le monde du travail,on est soit trop jeune,soit passe 45/50 ans trop vieux pour y avoir acces?.... Rallonger la duree des cotisations ne fera que reduire le montant des pensions,une manière deguise de reduire le pouvoir d'achat(déjà tres faible) de la majoritee des retraites....Pendant ce temps la un depute au bout de 5 ans touche une retraite pleine....CQFD?! Ceux qui nous refilent leurs potions ne se l'appliquent pas
Réponse de le 03/05/2013 à 12:22 :
Vous êtes au courant que les cotisations retraites, énormes, découragent les employeurs d'embaucher ?
Réponse de le 03/05/2013 à 12:51 :
Vous êtes au courant que l'esclavage est interdit
Réponse de le 03/05/2013 à 13:45 :
La seule solution est donc la baisse des pensions. Mais plutôt que de baisser de façon déguisée les pensions des nouveaux retraités en allongeant leur durée de cotisation ( et donc leur durée de chômage avant la retraite pour la majorité), il faudrait réduire les pensions de TOUS les retraités. Ce serait plus juste.
Réponse de le 03/05/2013 à 13:58 :
Vous imaginez Pépère se mettre à dos 14 millions d'électeurs ? Non bien sûr. Les jeunes paieront, point (il leur reste le choix de se tirer)
Réponse de le 12/05/2013 à 16:11 :
Les personnes qui sont retraitées ont cotisé,pourquoi toucher à leur retraite?alors que volontairement nos gouvernements successifs entretiennent volontairement une masse de
5 millions mini de cerfs corvéables à merci qui contre leur gré n'ont pas la possibilité de cotiser,ni pour eux ,ni pour les autres!
a écrit le 03/05/2013 à 11:08 :
Bien, donc qu elle ramène d abord tous les systèmes de retraite sur le même model !!!qu elle augmente la durée des cotisations pour tous y compris les fonctionnaires (bonne chance) enfin quand elle dit :cette 1 ere année nous avons mis en place les conditions du redressement de la croissance etc!!!je dis: vous avez augmenté les impôts de façon que dans ce domaine nous sommes les premiers au monde !!!
a écrit le 03/05/2013 à 10:45 :
L'Etat devrait être garant de la concorde entre les français. A vous lire (tous), c'est plutôt la construction de clivage les uns contre les autres : les cheminots contre les fonctionnaires territoriaux, le privé contre le public, les jeunes contre les vieux, les actifs contre les inactifs, les patrons contre les salariés, etc ...
Réponse de le 03/05/2013 à 12:23 :
Les retraités favorisés, qui peuplent les restos de luxe, et les actifs qui paient ces retraites de luxe au prix de gros sacrifices.
a écrit le 03/05/2013 à 10:42 :
"La droite peut l?accepter. De la part de la gauche, ce comportement serait inacceptable et irresponsable" Ras la couenne des moi de gauche donc beau / intelligent/ généreux et toi de droite donc idiot / méchant / beauf quoi ! Ces idioties de la part d'une ministre et dans la période actuelle sont insupportables.
Réponse de le 03/05/2013 à 14:19 :
Un peu de mémoire qui a fait la dernière réforme en 2010 ?????!
a écrit le 03/05/2013 à 10:28 :
HOLLANDE A DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS ALORS MADAME MARISOL TOURAINE VOUS DEVEZ REFORMER LES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES AVEC MODE DE CALCUL SUR LES 25 DERNIÈRES ANNÉES COMME DANS LE PRIVE QUI A SUFFISAMMENT DONNE SINON LES FRANÇAIS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DESCENDRONT DANS LA RUE CRIER A L?INJUSTICE !!!
Réponse de le 03/05/2013 à 11:08 :
le privé est mieux paye que les fonctionnaires donc vous aviez fait un choix je suis desolee
Réponse de le 03/05/2013 à 11:27 :
c faux le salaire moyen du privé est inférieur à celui des fonctionnaires
Réponse de le 03/05/2013 à 11:32 :
Archifaux !!! Les études récentes démontrent que les salaires de la fonction publique et territoriaux sont supérieurs et très bien rémunérés si l'on tient compte des semaines en-dessous des 35 heures, de la faible productivité, de l?absentéisme important et des congés payés au-dessus du l'égal... En ce qui concerne les cadres du publiques les salaires sont en dessous du privé mais compensés par le pantouflage, la faible productivité et responsabilité... L'état doit revenir à des fonctions régaliennes et abolir les privilèges des fonctionnaires qui créent une société très inégalitaires dans notre société. Les contribuables de la société civile n'ont pas à payer pour une caste qui n'acceptent aucunes réformes structurelles !!!
Réponse de le 03/05/2013 à 11:35 :
Je ne suis pas convaincu que c'est l'exact vérité. Le salaire moyen à compétence égal d'un fonctionnaire est supérieur au même dans le privé.
Réponse de le 03/05/2013 à 11:38 :
Votre argument est erroné , mis à part la finance ou l aeronautique le privé gagne moins que les fonctionnaires. En tant que conseil , Je reçois beaucoup de chefs de petites entreprises beaucoup ne gagnent guère mieux que leurs employés , quand ils ne se paient pas du tout leur rémunération servant d'amortisseurs à des résultats souvent en berne.
Donc face à l'injustice des retraites du privé par rapport à celles du public ils seraient temps d'aligner les régimes!
Réponse de le 03/05/2013 à 11:39 :
@ patafoin : non, vous faites erreur. Le secteur public compte davantage de cadres à nombre de salariés équivalents (source : INSEE), ce qui augmente mécaniquement le salaire moyen mais n'est pas représentatif d'une majorité.
Si dans le privé, pour 10 salariés vous avez 2 cadres et que, pour le même nombre de salariés dans le public, vous en avez 3, le salaire moyen sera plus élevé dans le second cas mais les salaires dans leur globalité resteront inférieurs.
Voilà :-)
Réponse de le 03/05/2013 à 12:25 :
Parfaitement; merci de remettre les choses en place. Le public n'emploie pas d'ouvriers ni de femmes de ménage... Il faut comparer les salaire à niveau comparable, et là il n'y a aucun doute : le privé paie BEAUCOUP mieux.
Réponse de le 03/05/2013 à 12:40 :
Cadre, pas cadre, cela n'a aucun sens économique. Le salaire moyen dans la fonction publique est plus élevée que dans le privée. C'est un fait. Après si vous considérez qu'un cadre doit systématiquement être mieux payé qu'un ouvrier, vous n'êtes pas un entrepreneur, donc un rentier (désolé...). Moi, je paie bien quelqu'un qui me rapporte de l'argent, qu'il soit technicien ou ingénieur. Et si un ingénieur apporte moins de valeur ajoutée qu'un technicien, alors je le paierai moins que le technicien (comprendre en France = je l'augmenterai moins en absolu...). Mon statut = une rémunération ne correspond plus à aucun critère économique (cf chinois, indien, brésilien, europe de l'est, etc....), et montre que les mentalités en France, peu importe ce que l'on en dit, n'ont pas évolué dans les faits : on est toujours dans un société de statut et d'acquis. La méritocratie attendra encore...
Réponse de le 03/05/2013 à 13:25 :
@ Generation Post 80 : je ne fais que rapporter des faits sans opinion partisane.
a écrit le 03/05/2013 à 10:25 :
Bah la solution elle est déjà pratiquée : augmentation des cotisations pour tous et, par la combinaison des "réformes", arrêt des versements de retraite pour 80% des français.
a écrit le 03/05/2013 à 10:21 :
Au lieu de toujours plus de taxes, pourquoi ne pas reduire le nombre d'elus, actuellement un pour 28 familles le plus haut d'Europe, faisons le passer a 1 pour 56 familles ce sera plus de 11 milliards de sauves chaque annee, regroupons les petites communes ainsi que les departement et regions !
Réponse de le 03/05/2013 à 10:46 :
Sur le principe, je suis d'accord avec vous. Il faut faire des réformes sur plusieurs domaines et pas seulement sur l'organisation territoriale. Le gouvernement devrait donner une direction claire, montrer comment il veut la France dans 10 ans.Là, les Français seraient prêts à faire des efforts. Au lieu de ça, on a l'impression que le gouvernement fait le dos rond, sans grosse réforme et attend que l'orage passe. Sauf que ça exaspère tout le monde. On nous dit qu'il y a une crise sans précédent, on la subit chaque jour. Mais il n'y a pas de grosse réformes.
Réponse de le 03/05/2013 à 11:06 :
le Sénat qui ne sert strictement a RIEN
a écrit le 03/05/2013 à 10:05 :
Aucun effort possible si le gouvernement ne réforme pas les retraites du secteur public.
Est-il normal qu'un fonctionnaire ait sa retraite calculée sur les 6 derniers mois de salaire et que pour les salariés du privé on tient compte des trente dernières années? Scandaleux
Sans compter les autres avantages
Réponse de le 03/05/2013 à 10:33 :
Est-il normal que dans le régime général 1 mois de travaille valide un trimestre de cotisation.
Alors que pour un fonctionnaire un trimestre de travaille à mi-temps ne valide qu'un mois et 1/2 ?
Réponse de le 03/05/2013 à 10:37 :
@ Justice pour tous ou rien : merci pour ce grand témoignage d'ignorance. La retraite des fonctionnaires est calculée sur les 6 derniers mois de traitement brut, en aucun cas 6 mois de salaire. Renseignez-vous pour assimiler la différence, ce sera un bon début. Ensuite, vous pourrez regarder ce qu'il en est pour le privé. Un indice : ce n'est pas 30 années. Enfin, nous attendons tous vos précisions quant aux "avantages" des fonctionnaires. Indice : ils n'ont ni ticket resto, ni treizième mois, ni mutuelle de groupe, ni participation/intéressement, ni paiement des heures supp' pour la plupart, etc
Réponse de le 03/05/2013 à 10:53 :
Mais dans quel monde vous vivez!!!Vous croyez que les 90% des salariés du privé qui bossent dans les PME ou petites entreprises artisanales vivent comme ceux de Total, EDF, la Société Générale? Pour nous salariés "normaux" du privé, pas de 13ème mois, pas de participation...Des carrières qui connaissent des périodes de chômage, de précarité. Alors oui il est temps que les fonctionnaires fassent aussi des efforts!
Réponse de le 03/05/2013 à 11:08 :
@"Entrepreuneur 2013"
Si "Justice" se trompe sur les 30 années au lieu des 25 années, votre argument est très petit!
Ce ne sont pas quelques tickets restaurants, vagues intéressements/participations (peu d'entreprise en ont et encore moins se déclenchent), le 13eme mois fait partie de la rémunération annuelle dans la plupart des entreprises (salaire annuel/13 et non salaire annuel +1).
Les fonctionnaires ont des heures supplémentaires à quelques exceptions près type armée.
Les fonctionnaires ONT la meilleure des mutuelles: NOS impôts
Le calcul sur les 6 derniers mois avec en plus les promotions "quart de place" booste très largement les émoluments en comparaison des 25 meilleures années.
Les fonctionnaires n'ont pas d'année vide pour CHOMAGE.
Les fonctionnaires ne sont pas mis à la porte à 50 ans alors qu'on oblige à travailler plus longtemps.
BREF, si vous êtes AIGRI d'être devenu entrepreneur, redevenez salarié!
Réponse de le 03/05/2013 à 11:24 :
@ prolo : les fonctionnaires de catégorie C ont des salaires assez minables et beaucoup d'entre eux cotisent au chômage sans en bénéficier. Cela s'appelle la "contribution solidarité", renseignez-vous. Une dernière chose : je suis entrepreneur mais n'ai rien contre les fonctionnaires car je me renseigne et ne suis pas aveuglé par la haine et la jalousie, moi. Bien cordialement.
Réponse de le 03/05/2013 à 11:29 :
@ iCitoyen : merci pour votre grande clairvoyance, de tels esprits se font rares en ces lieux.
Je note que vous ignorez que les fonctionnaires paient aussi des impôts quand, dans le même temps, de très nombreuses boîtes privées vivent de marchés publics. Vous constaterez donc l'interdépendance des deux secteurs sus-nommés. Vous parlez également du chômage et vous en remercie. Chacun sait, en effet, que l'on naît fonctionnaire et qu'à AUCUN moment un fonctionnaire n'aura été susceptible d'avoir connu le chômage ou le travail dans le secteur privé, ou encore les études supérieures, etc etc.
Les concours n'existent pas, être fonctionnaire étant, bien entendu, une charge transmissible de père en fils.
Bien à vous.
Réponse de le 03/05/2013 à 11:54 :
@Entrepreneur 2013: Merci du compliment! face aux aigris et à l'obscurantisme, il faut effectivement des gens ayant un peu de bon sens si ce n'est de la clairvoyance.
Il semble que vous n'ayez pas compris la différence entre création de valeur et rotation des capitaux.
Ce que vous décrivez est juste une machine à brasser du vide car les impôts des fonctionnaires retourne dans la caisse pour les payer.
Quant aux marchés publics vers les sociétés privées, c'est donc de l'argent que l'on a ponctionné dans le privé pour de remettre dans le privé. Il s'agit donc juste d'un transfert.
Les fonctionnaires des fonctions régaliennes sont indispensables et doivent exemplarité et efficacité.
Pour avoir un discours aux allures intelligentes, vous auriez pu prendre la recherche fondamentale où LA il y a création de valeur par des fonctionnaires qui ouvre de nouveaux champs de création via de l'argent public. Dès lors, que les découvertes passent dans la création d'une entreprise il y a création de valeur à partir de l'argent public et non simplement transfert.
Enfin, le fonctionnariat est désormais très proche d'une charge entre les dockers (où c'est le cas), la cooptation syndicale chez EDF ou la SNCF, les recrutements au niveau régional ou local (cf. Zoé Sheppard).
Passer un concour n'est rien. C'est surtout une question de mentalité: avoir pour but d'être fonctionnaire ou avoir envie de créer.... et l'assumer....! (... PS: ce que j'ai déjà fait et referai)
Réponse de le 03/05/2013 à 13:31 :
@ iCitoyen : la SNCF emploie des fonctionnaires ?? Sacré scoop que voilà, moi qui croyait qu'il s'agissait d'un EPIC, comme je me trouve bête :-) . Je vois que de l'oeuf ou de la poule (métaphore du marché public), vous avez trouvé qui était là le premier. Chapeau bas, vous devriez en référer au CRNS, non ? Après, concernant les fonctionnaires territoriaux, il y existe effectivement une véritable gabégie. Mais je regrette qu'il ait fallu attendre votre 2ème commentaire pour que vous fassiez la différence entre un inutile à la communication d'une mairie de 150 âmes et un policier ou un médecin urgentiste (tellement plus simple de déclarer que tous les fonctionnaires sont des inutiles).
a écrit le 03/05/2013 à 10:02 :
Oui un effort sera nécessaire pour les retraités. L'effort demandé aux jeunes est de plus en plus lourd. Beaucoup de jeunes de ma génération s'interrogent: on nous demande de cotiser comme des ânes pour les retraités d'aujourd'hui alors que nous ne sommes même pas certain de bénéficier, nous, un jour d'une retraite....C'est la légitimité même du système qui va bientôt être mise à mal par les jeunes. Mais comme les "vieux" on le pouvoir politique, on va continuer à se faire tondre!
Réponse de le 03/05/2013 à 10:27 :
Je vous invite à vous libérer d'une douloureuse incertitude et d'une illusion dangereuse : sauf cas exceptionnel, vous ne toucherez qu'une retraite misérable à un âge avancé. C'est arithmétique.
a écrit le 03/05/2013 à 9:57 :
Pour financer les retraites, il faudrait commencé par demande le remboursement des fonds puisés par le gouvernement Sarko pour financer les restructurations des entreprises comme EDF qui coute 5 milliars Euro. Le recul de l'age de la retraite entraine aussi un effet pervers c'est qu'ils sont 13,2% a être au chômage alors qu'ils ont les trimestres nécessaires, vu que le chômage est à la fois plus généreux et permets d'engranger des points AGIR et ARCO, ils reste chômeur. Il existe aussi une piste douloureuse mais qui aura un triple effets pas d'augmentation ni des cotisations, ni du nombre de trimestres et économie pour les entreprises c'est la suppression de jour fériés (11 actuel seul le 1/05 est légal), 1 jour férié c'est 2,2 milliards d'économies, 6 jours de plus travailler finance largement les retraites et en fin de carrières c'est globalement 120 jours de travaillé en moins ( 41ans 1/2*6).
Réponse de le 03/05/2013 à 11:09 :
Bonne idée mais c'est oublier que ces jours féries font vivre par leur travail de nombreuses personnes dans le tourisme et les loisirs, par exemple grâce aux week-ends prolongés.
Par ailleurs, il serait dommage de faire travailler plus ceux qui ont du boulot alors qu'il en y a tant d'autres qui en cherchent.
Réponse de le 03/05/2013 à 14:12 :
Effectivement sauf que maintenant la destination France ne fait plus recette dépassée par les voyages au soleil, c est donc en plus un moyen de réduire le déficit commercial.
a écrit le 03/05/2013 à 9:55 :
J'ai fait un rêve : créer un régime de retraite qui ne serait pas remise en cause tous les ans. Une population qui n'a que l'obsession de la retraite depuis 2 générations est une population qui n'a que la caisse en sapin pour horizon. Les âgées ne savent plus comment valoriser leurs avoirs, car leur retraite est souvent suffisante à leur train de vie (plus d'enfant, résidence payée) et les maladies invalidantes (qui coutent 60% du budget de la sécurité sociale) sont pris 100% en charge. C'est la triple richesse : charges faibles, rémunération stable et revalorisée, patrimoine de confort. Inversement, les jeunes n'ont pas de boulot, pas de perpective de carrière bien payée, pas de possibilité de devenir propriétaire et pas de retraite financée par plus pauvre qu'eux. Et c'est à eux qu'on demande de payer la retraite des âgées, qui estiment qu'ils le méritent, vu qu'ils ont travaillé pour (en endettant les génrations présentes). Evidemment , qui osera le dire ? Hollande ne risque plus grand chose. Schröder, en Allemagne, a sacrifié le SPD pour rénover l'ensemble du sytème social allemand, ancien modèle du systéme français. Solution : retraite à 80 ans (y compris pour ceux qui sont parti plus tôt), transformation en emprunt obligatoire obligatoire d'une partie des livrets d'état et de l'assurance vie pour payer la dette ; allocation d'une rente proportionnelle (mais limitée) à l'emprunt pour les personnes à la retraite ; obligation de l'Etat de rembourser avec plan sur 20 ans dans une structure indépendante des parties. Ceux qui feront cela ne seront pas réélu et sûrement mal notés à court terme par l'histoire (mais "sauveur" à long terme), mais cela sera la bonne décision, immité à terme. Bien sûr, les marchés ne vont pas appréciés et les relations avec nos partenaires eropéens seront fortement à revoir. Mais les marchés et nos partenaires n'ont pas proposé de solutions viables, sauf des lendemains qui déchantent. A terme, de toute façon, cela se passera de fait, sauf qu'il y aura spoliation, pas de rente et encore de la dette. Ceux qui croient que ce n'est qu'un moment de 1 à 2 ans à passer se trompent. Contrairement à ce que nous font croire nos politiques, les traités européens le permettent . Mais ces politiques préfèrent indiqués que ces de la faute de l'Europe et de nous transformer en anti-européen en n'ayant pas le courage de prendre leurs reponsabilités.
a écrit le 03/05/2013 à 9:54 :
premiere chose supprimer les avantages exorbitants des retraites des élus pour montrer l'exemple,les avantages aussi exorbitants des anciens présidents et premiers ministres,puis aligner tous les régimes nous aurons déjà beaucoup d'économies de faites supprimer la retraites des étrangers qui n'ont jamais cotisé, supprimer culul emploi retraites SAUF pour les petites retraites
Réponse de le 03/05/2013 à 10:10 :
+1
a écrit le 03/05/2013 à 9:54 :
Avec les dernières "réformes", 75% des français ne toucheront plus de retraite. Allongement de la durée de cotisation + arrivée tardive sur le marché du travail + période d'inactivité + décote plus que proportionnelle des années non cotisées + licenciement entre cinquante ans et soixante ans = montant de retraite inférieure aux cotisations versées et inférieur au minimum vieillesse. L'Etat n'est pas capable de gérer le système de retraite. Il faut arrêter ce système.
a écrit le 03/05/2013 à 9:31 :
Va-t-on indiquer aux retraités percevant 2000 euros du régime général tout en encaissant 1500 euros de loyers prélevés sur les jeunes travailleurs de renoncer à une partie de leur pension ?
Réponse de le 03/05/2013 à 9:41 :
Les fourmis n ont pas à payer pour les cigales
Réponse de le 03/05/2013 à 9:54 :
@ Carlier : degré zéro de l'argumentation. Pensez à signaler que les cigales ont remboursé en monnaie de singe, sont souvent revendeurs à 4 fois le prix d'achat (pas grave s'ils ont payé en 15 ans ce que les autres doivent payer sur 30) et ont creusé la dette publique léguée aux jeunes fourmis, la prochaine fois ;-)
Réponse de le 03/05/2013 à 10:07 :
Genre les jeunes sont des cigales? Marre de la génération dorée des Trente Glorieuses qui donne des leçons de travail alors qu'ils n'avaient qu'à tendre la main pour trouver du boulot. Les jeunes d'aujourd'hui galèrent mais dans l'ensemble on se plaint bien moins que la génération qui a fait Mai 68. On est fataliste et patient pour s'en sortir. Mais faut pas nous pousser à bout non plus.
Réponse de le 03/05/2013 à 10:34 :
J'ai inversé cigales et fourmis dans mon précédent post :-)
Réponse de le 03/05/2013 à 10:41 :
+1. On aimerait vous entendre un peu plus dans les médias (la seule façon d'exister dans nos sociétés). Malheureusement les français les plus dynamiques que je rencontre (et fier de l'être), ne sont plus en France : ils penssent que le pays est fini depuis longtemps. Ils n'y a pas à avoir de honte par rapport aux ainés : les études sont maintenant plus longues, obligatoires et sélectives, l'intensité du travail est plus fort (on fait 45 heures en 35) ; certes, ils ont commencé à travailler plus jeunes, mais parce que c'était possible avant. Les jeunes politiques des vieux partis pensent à leur carrière et donc, comme cette génération (et la précédente), a tous les pouvoirs, ces jeunes-là pensent comme leurs ainés. L'avenir, c'est une OPA sur ces partis ou la création de nouveaux partis (vraiment nouveaux, pas une régurgitation de l'ex-UDF par l'UDI).
Réponse de le 03/05/2013 à 10:43 :
@jh25ans, tout à fait d'accord avec toi, j'ai 53 ans et j'en ai plus que marre de tous ces retraités qui ne pensent qu'à leur petit confort sans se soucier des générations futures. Leur leitmotiv : après-moi le déluge. Retraite par répartition... ok mais dans ce cas que le gouvernement actuel ne redonne que ce qui est dans les caisses et pas un ? de plus. On en est loin.
Réponse de le 03/05/2013 à 10:54 :
@Carlier. de toute façon, c'est à vous de voir. Soit les fourmis devraient accepter une diminution de leurs pensions de retraites, soit à terme, personne n'aura plus rien.
Réponse de le 03/05/2013 à 12:01 :
@Petrus

Peut être que le plus simple pour en finir ce que je qualifie "d'escroquerie intergénérationnelle" serait de ne plus cotiser au régime de retraite et ainsi tarir la ressource. La montée du chômage est un bon tremplin pour atteindre cet objectif. Que se passera-t-il alors pour nos "beaux" et jeunes retraités? Leur niveau de pension diminuera inévitablement et ils seront dans l'obligation légale de subvenir aux besoins de leurs enfants dont l'immense majorité a décidé d'en avoir. Tôt ou tard la roue tourne...
Réponse de le 03/05/2013 à 13:40 :
@ Michel : sans oublier qu'il va falloir bientôt payer la dépendance de ces goinfres égoïstes !
a écrit le 03/05/2013 à 9:31 :
les senateurs députés et apparentés y adhèrent! il est injuste que ceux qui votent les lois aient des traitements differents. memes regimes ( retraite-secu-impots) memes lois pour tous et le pays grandira !
a écrit le 03/05/2013 à 9:31 :
Depuis 1939 , on demande des effort aux Français ; en contre partie de quoi , on leur promet - de façon récurrente , comme les suite ma-
thématiques - le bonheur pour demain . Cette façon de "gouverner"
va finir par faire exploser la société française et c'est Hollande qui va en faire les frais , ce n'est pourtant pas le seul responsable ,mais
lui est-là au mauvais moment .
a écrit le 03/05/2013 à 9:28 :
"76% des Français ne font pas confiance au gouvernement" si on y ajoute ceux qui ne se prononcent pas, il n'en reste pas beaucoup pour leur faire confiance ...
a écrit le 03/05/2013 à 9:26 :
souvenons nous ce que de telles paroles avaient déclenché en d'autres temps pas si lointains...... jusque chez la même personne....
Ce qui prouve bien d'ailleurs que le gout du pouvoir importait plus que la considération du bien général
a écrit le 03/05/2013 à 9:24 :
Elle a trouvé les prix des lunettes trop chères, donc il fallait baisser les prix. Maintenant c'est au tour des retraites car elles sont payées trop chères. C'est sur, quand on paye l'ISF, on n'a pas la même vision
a écrit le 03/05/2013 à 9:21 :
Si nous avions vraiment un système par répartition, celui-c ne serait pas déficitaire. Merci de cesser de nous mentir.
Réponse de le 03/05/2013 à 9:33 :
@ Thargor : +1 000 000 000

Mais cela, certains pensionnés privilégiés semblent l'avoir oublié (on répartit les sorties par rapport aux entrées, sinon on crée une dette reportée sur les nouveaux entrants = PONZI ).
a écrit le 03/05/2013 à 9:21 :
encore un effort POUR QUI ????LES MËMES???? MOI PRESIDENT??????? je suis bien nourri, j'ai une maitresse qui me coûte pas un ROND et vous paierez l'addition !!!!!!
a écrit le 03/05/2013 à 9:18 :
Comme d' habitude les seuls salariés et retraités du privé seront les "baisés" de cette future réforme qui n' en sera pas une pour les fonctionnaires, régimes spéciaux, députés, ministres, élus régionaux et locaux, habitants des DOM-TOM, population immigrée n' ayant jamais cotisée mais touchant les retraites de base.....!!!!!!
Réponse de le 03/05/2013 à 9:36 :
ppa3775am : et comme d'habitude vous racontez n'importe quoi (les fonctionnaires voient leurs cotisations déjà alignées depuis 18 mois et l'intégration de leurs primes dans le calcul de leur pension - 75% du dernier traitement brut et en aucun cas du salaire - toujours pas envisagée).
Feriez mieux de vous en prendre aux rentiers !
Au cas ou vous ne seriez pas au courant, les plus gros bénéficiaires du principe de compensation de la CNAV sont les ouvriers agricoles et les artisans, pas les régimes spéciaux, et de loin (source CNAV).
a écrit le 03/05/2013 à 9:17 :
J'approuve depuis toujours l'idée d'un effort, mais dans la justice. Or François Hollande semble renoncer à toute préoccupation de ce côté et frappe toujours les mêmes : les familles moyennes, surtout si les parents ont le tort de travailler dans le privé.
a écrit le 03/05/2013 à 9:15 :
Chacun a son idée sur le sujet mais il y a une evidence que le PS ne veut pas voir .L'ANI + la nouvelle réforme des retraites va les faire rentrer dans une nouvelle dimension : ils ne seront plus vus comme les représentants de la gauche mais comme des cousins de la droite .Mieux vaut prendre l'original diront certains .Non ce qui va se passer c'est que ceux qui nourrissaient encore quelques espoirs vis à vis du PS vont s'en détourner .Mieux vaut l'abstention que le vote PS/FN/UMP .A un moment donné le vote de conviction doit primer sur le vote de résignation ou de second choix
a écrit le 03/05/2013 à 9:15 :
il faut à ce système de retraite pour tout le monde. Donc fin des régimes spéciaux, la retraite des fonctionnaires, remettre à plat la reversion des différents systèmes, du régime des élus et du Sénat, revoir à la baisse un certain nombre de cotisations absolument indues via des abondements et des avantages invraisemblables de la part des employeurs ( région, CCI, banque services de l'État etc.) ...il faut pas tant de 20 ans
a écrit le 03/05/2013 à 9:14 :
Pragma a 100% raison. Pas de jaloux ! Tout le monde a la même enseigne.
Qui pourrait être scandalisé d'avoir les mêmes conditions de départ à la retraite, le même calcul de la pension, etc
a écrit le 03/05/2013 à 9:13 :
Comment pouvez vous dire tenir ce raisonnement maintenant alors que vous avez tout fait pour ne pas admettre le recul de l âge légal de la retraite en 2010 madame Touraine ?
a écrit le 03/05/2013 à 9:11 :
Quand la ministre declare "un effort sera necessaire" ...j'en deduis que les regimes de retraites des fonctionnaires et les regimes speciaux seront bien concernes
Il me serait agreable d'entendre la ministre sur ce point....de detail
Réponse de le 03/05/2013 à 9:38 :
Quels régimes de retraites des fonctionnaires ? Soyez précis, nous ne sommes pas au PMU mais sur un journal économique de premier ordre. La CNRACL (caisse des territoriaux et hospitaliers) est en excédent et les fonctionnaires d'Etat n'ont pas de caisse de retraite...
a écrit le 03/05/2013 à 9:06 :
"un effort sera nécessaire" ça veut dire que les ministres devront rester plus longtemps que les six mois nécessaires pour avoir leur "retraite"?
a écrit le 03/05/2013 à 9:03 :
Silence assourdissant quant aux calcul de retraite des fonctionnaires des militaires ( ...
Réponse de le 03/05/2013 à 9:26 :
Oui , j ai été militaire pendant 33 ans , pas de droit de grève, des semaines de 70/80 heures
guerre du golf ex yougo, Afghanistan.
Suis parti à 52 ans avec 2200? par mois.Vous trouvez que je l 'ai volée??
Réponse de le 03/05/2013 à 9:41 :
@ robert : je respecte les militaires, j'ai du reste des amis dans votre situation. Toutefois, l'honnêteté intellectuelle devrait vous inciter à préciser que les OPEX sont sur la base du VOLONTARIAT et qu'ainsi PERSONNE ne vous a contraint à vous engager en ex-Yougoslavie ou en Afghanistan. (et les semaines de 70h, arrêtez les salades - sauf si jouer aux cartes et tourner dans la cour avec les camtards est considéré comme un travail harassant - ).
a écrit le 03/05/2013 à 8:59 :
Des efforts pour qui : les députés, sénateurs et autres élus ainsi que les fonctionnaires évidemment ou uniquement pour le privé ???
a écrit le 03/05/2013 à 8:53 :
Du vent
Réponse de le 03/05/2013 à 9:10 :
encore augmenter les prelevements c'est bon basta ca suffit!!! a la niche et faites autre chose ................................
a écrit le 03/05/2013 à 8:52 :
"le systeme par repartition doit rester le socle" ok d accord mais dans ce cas durée egale de cotisation pour TOUS, taux de cottisation egal pour TOUS, age de depart egal pour TOUS et calcul de la retraite identique pour TOUS! sinon >>>> OUT!!!!! Et qu on ne viennent pas me parler de "pénibilité" le mec qui a choisit de bosser comme routier ou a la SNCF l a fait en toute connaissance de cause des lors pourquoi l agent SNCF aurait de meilleurs conditions de "retraite" que le routier! Vous voulez preservez la repartition, va falloir effectivement que TOUS accepte un SOCLE UNIQUE ET COMMUN, sinon une majorite de Francais n y adherera plus
Réponse de le 03/05/2013 à 9:07 :
Entièrement d'accord.
Réponse de le 03/05/2013 à 9:23 :
ben non

deja on peut retourner l'argument en disant que celui qui a choisi de ne pas bosser a la sncf l'a fait en toute connaissance de cause, pourquoi aurait il les memes conditions de retraite

ensuite concernant les fonctionnaire, ils ne touchent pas une retraite, mais une pension (qui est stricto sensu un salaire maintenu, c'est pour cela qu'elle peut etre supprimée en cas de faute lourde)

là encore celui qui n'est pas fonctionnaire, soit l'a choisi, soit a été incapable de reussir le concours, pourquoi venir se plaindre ensuite???
Réponse de le 03/05/2013 à 10:20 :
]@Bobby parce que a l heure actuelle ce sont les caisses du PRIVE et les caisses de REGIMES GENERAUX qui alimentent TOUTES ces caisses de nantis donc VOTRE arguement est inepte, donc je persiste et je signe!!!! et je ne suis pas le seul a en avoir assez!!!!! et le probleme est le meme sur les cottisation SANTE et CHOMAGE. Plus aucun de vous ne peut le nier, c est critiqué et dénoncé depuis des années par la cours des comptes: Vous ne cottisez pas au chomage d'un coté et vous cottisez a un taux moindres pour la retraite, sans parler du mode de calcul.... LA SOLIDARITE c est dans les 2 SENS PAS QUE DANS LE VOTRE!!!! Alors soit vous accepter l uniformisation GLOBALE des régimes soit on SUPRIME LA REPARTITION
Réponse de le 03/05/2013 à 10:28 :
@Bobby ah et au Fait je suis Fonctionnaire cher ami! ca ne m empeche pas de denoncer tout ce bordel! Petit exemple j ai certains collegues de services qui gagnent comme moi plutot bien leur vie et qui s arrangent pour payer 0 impots!!! Un comble quand on sait que c est ce qui contribue en partie a financer le service public!!!!!!! Alors désolé mais ce systeme est a modifier ou a foutre par terre!
Réponse de le 03/05/2013 à 10:40 :
Vous voulez une illustration concrete vais vous en donner une: Mon frere travaille dans le prive, on ne va regarder que les cottisation chomage et retraite, on a un salaire brut identique a 10 euros pres a niveau de diplome equivalent (ca c est deja pour ceux qui continuent a soutenir que le prive paye mieux, alors que la aussi l acours des comptes explique que non) expliquez moi alors pourquoi lui cottise au chomage et pas moi, expliquez moi pourquoi j ai 4 point de taux de cottisation en moins par rapport a lui, expliquez moi ainsi qu a tous les Francais pourquoi (si je reste dans la fonction publique) je vais partir avec une retraite calculée sur les 6 dernier mois et que lui cela sera calculé sur les 25 meilleurs années.......Vous ne pouvez pas nier ces chiffres!!!
Réponse de le 03/05/2013 à 10:53 :
@ Pragma : être fonctionnaire ne dispense pas d'être ign*rant et vous en êtes une remarquable illustration. Pourtant, les données de la CNAV étant accessibles à tout le monde, vous pourriez faire l'effort de vous en inspirer. Ainsi, vous auriez remarqué que la CNRACL, caisse des hospitaliers et territoriaux est en excédent et compense d'autres régimes. Vous auriez également compris que les fonctionnaires d'Etat cotisent mais n'ont pas de caisse propre (c'est intégré dans le budget général).
Enfin, dernier point mais non des moindres, les principaux bénéficiaires du système de compensation de la CNAV sont les artisans et les ouvriers agricoles, catégories qui, à elles deux, concentrent plus de 50% des reversements pour un volume de cotisations excessivement faible.
Réponse de le 03/05/2013 à 11:17 :
@ Pragma : vous ne pouvez pas être fonctionnaire vu le niveau de vos arguments. Ou vous êtes ignorant, ce qui est pardonnable mais devrait vous inciter à ne pas poster, par dignité, ou vous êtes un manipulateur et là c'est déjà plus grave. En effet, à partir d'un certain indice, très bas, les fonctionnaires acquittent la "contribution solidarité", i.e une cotisation chômage (dont ils ne peuvent bénéficier mais auquel ils contribuent, vous me suivez ?).
Ensuite, voter retraite est calculée sur les 6 derniers mois de traitement bruts, en aucun cas 6 derniers mois de salaire. En ignorant cela, vous ne pouvez être fonctionnaire. Nous avons donc la réponse à mon interrogation en début de post : vous êtes un manipulateur.
a écrit le 03/05/2013 à 8:51 :
un effort nécessaire ! merci à tous ceux qui délocalise leur argent pour échapper à l'impôt
Réponse de le 03/05/2013 à 9:26 :
A chaque fois qu'une branche est déficitaire on entend les mêmes absurdités. Si la branche est déficitaire il faut la réformer convenablement de facon a ce qu elle soit excedentaire. 35 régimes différents, des personnes des services publiques qui partent encore à 52 - 53 ans jusqu'en 2023 alors que le régime est en péril e
a écrit le 03/05/2013 à 8:49 :
Entre l'UMP et le PS, les français auront vu leur obligation de travailler sept ans de plus car c'est ce qui a été demandé par l'union européenne. Passer de 60 ans à 67 ans pour financer la folie de l'eurokenstein car, ne l'oublions pas, chaque année, nous sommes contributeurs nets de 7 milliards d'euros à destination des autres pays et ce, sans compter les pertes de tout ce qui a déjà été prêté et qui ne sera pas rendu. Français, on vous a menti et vous avez tout gobé.
Réponse de le 03/05/2013 à 9:20 :
L'age de départ à la retraite avec l'allongement de l'espérance de vie, n'aurait jamais dû être abaissé à 60 ans.
Réponse de le 03/05/2013 à 9:58 :
un député fait 5 ans de mandat il touche 1500 euros .il fait 10 ans 3000euros .pas mal pour 10 ans de boulot 3000euros de retraite. on nous demande à nous pauvres cons de bosser 42 ans pour toucher pour la plupart 1000 euros .les politiques de gauche comme de droite prennent vraiment les francais pour des imbéciles ,mais personne ne dit rien alors!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :