Le gouvernement prêt à accueillir dans la "transparence" les évadés fiscaux

 |   |  283  mots
Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve. Copyright Reuters
Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a insisté pour que la régulation de la situation des contribuables coupables d'évasion fiscale doit se faire "dans la transparence".

Faire revenir en France - sans effrayer - les évadés fiscaux. Telle est la tâche à laquelle va s'atteler le gouvernement. Qui réflechit actuellement à un mécanisme de régulation fiscale.

"Les cellules de 'dégrisement' opaques appartiennent au passé" mais "des procédures qui permettent (à ces contribuables) de venir devant l'administration fiscale pour régulariser leur situation, acquitter dans les conditions de transparence et de droit commun qui doivent s'imposer les pénalités qui leurs sont imputables, nous y réfléchissons", a déclaré le ministre du Budget Bernard Cazeneuve sur i-télé.

"Je veux le droit commun, je souhaite la transparence, et si ces conditions sont réunies (...) la lutte contre la fraude fiscale s'intensifiant, nous créerons les conditions pour que, dans la transparence, les choses puissent se faire", a-t-il ajouté.

Plus d'amnistie fiscale

Bernard Cazeneuve, successeur de Jérôme Cahuzac, qui a démissionné du gouvernement le 19 mars avant de reconnaître avoir possédé un compte en banque en Suisse puis à Singapour, avait écarté dans un premier temps toute régularisation de ceux qui ont fraudé le fisc en ouvrant un compte à l'étranger ou toute amnistie fiscale.

"Il n'y aura pas de cellules de régularisation qui appliqueront un droit fiscal dérogatoire à l'égard de ceux qui ont accompli des fraudes fiscales et qui souhaitent rentrer en France, cela n'existera plus", avait affirmé M. Cazeneuve le 9 avril devant l'Assemblée nationale. "Il n'y aura pas non plus d'amnistie fiscale", avait-il déclaré.

Le ministre a par ailleurs rappelé vendredi que les efforts du gouvernement sur la fraude fiscale avaient permis d'augmenter de 2 milliards d'euros les recettes liées à la fraude fiscale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2013 à 4:49 :
de grands rigolos dans ce gouvernement,...quand vous avez la chance d'être au paradis ...faut être maso ou fou . pour revenir en enfer...
a écrit le 18/05/2013 à 9:41 :
a part une grosse carotte, comme pour les quataris, je vois pas pourquoi un type qui a echappé a l'enfer fiscal viendrait s'y recoller...
a écrit le 18/05/2013 à 9:04 :
L'évasion fiscale est simple à combattre. 5 ans de prison ferme. On en prend plus pour un vol comparable. Le manque de volonté politique pour une mesure à la hauteur du problème trahi un conflit d'intérêt malsain.
a écrit le 18/05/2013 à 8:28 :
Je vais finir par croire que les "évadés fiscaux" que le pouvoir " démocratiquement élu" tente de faire revenir maintenant en France sont plus nombreux et plus importants qu'il n'y parait Prennent ils les électeurs pour des moutons stupides et aveugles !???

a écrit le 18/05/2013 à 2:00 :
La transparence? Il y avait longtemps que le gouvernement Hollande n'avait plus fait dans l'humour. Si ce gouvernement était transparent, cela se saurait!
a écrit le 18/05/2013 à 0:57 :
Si j'avais la chance d'être un exilé fiscal, je reviendrai en France... en vacances!
a écrit le 17/05/2013 à 16:29 :
Amnistie commence par un A comme Amen. François Hollande ressemble chaque jour un peu plus à Berlusconi qui l'eut crû? La mafia est déjà en Corse et dans le sud de la France elle monte tout doucement.
a écrit le 17/05/2013 à 14:34 :
Les doux rêveurs.....
Même Sarko avec son amnistie fiscale ne les a pas fait revenir... Alors que croient-ils qu'il puisse arriver quand le seul leitmotiv est "A bas les riches". Et qu'ils n'arrêtent pas de mentir aux français depuis plus d'un an.
Si seulement il se plaçait une seconde dans la peau de ces gens pour essayer de comprendre une fois ce qui pourraient les faire revenir.... Si je me souviens bien, c'est bien ces gens qui disait qu'il ne fallait pas diviser les français...
Réponse de le 17/05/2013 à 14:53 :
J aime pas sarko, mais son amnistie a fait revenir un certain nombre de personnes ! En particulier les heritiers de comptes non declares !!! ( certes peu parmis ceux qui en ont ouvert )
a écrit le 17/05/2013 à 13:48 :
Coupable "d'évasion fiscale"? Belle mentalité qu'a ce gouvernement. Il veut surement parler de "fraude fiscale" car un évadé fiscal n'a rien à régulariser.
Réponse de le 17/05/2013 à 14:49 :
+100000
a écrit le 17/05/2013 à 13:16 :
Ils continuent à nous prendre pour des c*ns et à nous parler comme a des abrutis! Remarque ils ont été élus. Mais oui, les gens qui ont été insultés vont revenir. C'est évident. Hey, Le monde des bisousnours vous savez que le père noël n'existe pas? Vous avez insultés les gens qui ont de l'argent. Vous avez fait fuir les jeunes entrepreneurs. Dc assumé!
a écrit le 17/05/2013 à 13:12 :
Le problème c'est avec ce qu'annoncent ces malandrins d'état et leur holdup sur l'assurance vie, ils vont provoquer plus de fuite que de retour. Quels sont les plus délinquants, ceux qui vous confisquent l'épargne de toute une vie ou ceux qui cherche à le protéger contre les grigous par tout les moyens
Réponse de le 17/05/2013 à 14:50 :
+100000
a écrit le 17/05/2013 à 13:06 :
Le problème c'est qu'avec ce qu'il annonce sur l'épargne et leur holdup d'état sur l'assurance vie, ils vont provoquer plus de fuite que de retour. Qui sont les plus délinquants, les malandrins d'état qui vous confisquent vos biens où ceux qui les protègent par tous les moyens.
a écrit le 17/05/2013 à 13:05 :
Comment va t-il s'y prendre avec son prédécesseur ?
ceux qui ont mis leur argent ailleurs sont bien bêtes s'ils reviennent avec dans une France en récession.
Réponse de le 17/05/2013 à 14:51 :
Vous voulez dire : La France cet enfer Fiscal !!!!!
a écrit le 17/05/2013 à 12:57 :
POUR MIEUX SAUVER CAHUZAC
a écrit le 17/05/2013 à 12:35 :
un moment , en cette dèche généralisée il faut être pragmatiques comme les anglais et les italiens...ce sont des milliards qui peuvent être ramassés dans la transparence tranchant avec l'opacité, vraie ADN des pratiques antérieures...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :