Le régime de l'auto-entreprise sera limité dans le temps

 |   |  413  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon nos informations, le régime social devrait être limité dans le temps pour les activités principales. Les activités secondaires pourraient être bridées au cas où elles dépasseraient 15.000 euros. Les artisans sont mécontents. Ils auraient souhaité que l'artisanat soit exclu du régime.

En dépit des recommandations du rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et l'Inspection des finances (IGF), Sylvia Pinel, la ministre de l'Artisanat, aurait décidé de limiter à deux ans le régime pour les activités principales. C'est ce qu'elle a annoncé mercredi soir aux responsables de l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA), de l'Union professionnelle artisanale (UPA) et de la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB). Au-delà de cette limite, les auto-entrepreneurs devront soit créer une société classique, soit abandonner leur activité.

Les activités secondaires pourraient être bridées au-delà de 15.000 euros

Les activités secondaires qui génèrent des revenus inférieurs ne seraient pas concernées par cette limitation dans le temps qui devrait être de deux ans si le souhait de la ministre est exaucé. De leur côté, les artisans réclament une limitation du régime à un an. Matignon devrait trancher. En outre, Sylvia Pinel souhaite limiter le volume pour les activités de petites importances et améliorer la sécurité des consommateurs via le contrôle des créations d'entreprises, les vérifications des compétences et des obligations d'assurances. Il est envisagé à Bercy d'imposer une formation aux entrepreneurs qui dégageraient des revenus supérieurs à 15.000 euros.

Les artisans sont-ils satisfaits? Même pas. L'APCMA estime que « ces mesures ne répondent pas à la revendication prônée par l'ensemble des acteurs de l'artisanat, à savoir l'exclusion du secteur de l'artisanat du régime de l'auto-entrepreneur. Elles ne répondent pas non plus totalement à la situation de concurrence déloyale ». La ministre présentera un projet de loi en Conseil des ministres fin juillet avant un examen au Parlement en septembre.

Un coup de pouce au pouvoir d'achat et aux recettes fiscales de l'Etat

En vigueur depuis le 1er janvier 2009, dernier symbole du « travailler plus pour gagner plus » cher à Nicolas Sarkozy, le régime social de l'auto-entrepreneur permet aux salariés dans le privé et le public, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire pour augmenter leurs revenus, avec des démarches simplifiées et un régime fiscal avantageux. Depuis sa création, il a séduit près d'un million de personnes en leur permettant de stimuler leur pouvoir d'achat. Il a aussi permis à l'Etat d'engranger 3 milliards d'euros de recettes fiscales et sociales.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2013 à 11:59 :
Une petite blague en passant qui a parlé un jour de projet de loi sur le non cumul des mandats et, tant qu'on y est, sur la limitation dans le temps des mandats ? Un Sénateur-Maire peut rester en poste 15 ans, puis devenir Ministre, redevenir Sénateur en fin de carrière en cumulant avec quelques Présidences de Conseils divers et variés. Mais par contre auto-entrepreneur plus de 2 ans (sans cumuler avec quoi que ce soit), ah ça non, c'est être un mauvais citoyen !
a écrit le 30/05/2013 à 11:58 :
J'ai cherché en vain dans la biographie de notre ministre déléguée une ligne qui mentionne une expérience de création d'entreprise, ou à tout le moins, une expérience dans le privé (je suis quelqu'un d'optimiste ;). En vain.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvia_Pinel
"Sylvia Pinel débute en politique comme chargée de mission (2002-2004)".

Si je fais le calcul, elle est née en 1975, a commencé la politique à 27 ans, et ... n'a fait que ça depuis. Il y'a donc malheureusement peu de chance qu'elle comprenne de quoi il en retourne pour tous ceux qui se saignent à essayer de faire tourner une activité ... Je ne parle pas de fiscalité ici, mais tout simplement de comprendre ce que ça veut dire que se lever tous les matins sans savoir où on en sera dans 3, 6, 12 mois. Quand on passe d'un "fauteuil" à l'autre, on a surement aussi des doutes sur l'issue de sa carrière ("Finirai-je tout en haut, ou un étage en dessous ?"), mais je ne pense pas qu'on nourrisse la même inquiétude sur sa capacité à payer son loyer et ses factures en fin de mois...
a écrit le 30/05/2013 à 11:12 :
Mieux vaut un auto-entrepreneur qui deviendra grand en France qu'un entrepreneur français qui s'installe à l'étranger pour démarcher les clients français... non?

Un projet qui nait a besoin d'apprendre à marcher, à s'exprimer, pour pouvoir ensuite courir et produire de la richesse.

En France on a des procédures énormes pour créer des entreprises, avec des procédures énormes pour obtenir de l'aide, et tout ça, ça coute énormément à l'entrepreneur et à l'état. Ne serait-ce pas une bonne idée de rationaliser tout ça, enfin?

L'auto-entreprise, c'est une bonne incubation pour des projets d'avenir. Pas d'étouffement administratif, pas de prélèvement à la source, pas de compensation d'accompagnement dont on ne veut pas ! Juste la liberté d'entreprendre.

Donc si on prenait le problème dans l'autre sens en se disant que les simplifications dont bénéficient les AE bénéficient également aux autres, notamment les artisans, en alignant également le statut des auto-entrepreneurs en terme de TVA et autres.

Sinon le maire de Londres va devoir ouvrir un centre d'accueil spécialement dédié aux français si ça continue...
Réponse de le 01/06/2013 à 7:46 :
Mais Londres est deja la 5eme ville francaise en population il me semble, ce n'est pas pour rien. Il y a deja de grandes vagues d'emigration des cerveaux pour ceux qui ont compris que la France est morte est en voie de sous developpement...
a écrit le 30/05/2013 à 7:27 :
Bonjour à tous,

Je crois que s'orienter vers une guerre artisans c/ auto-entrepreneurs ne mènera à rien, si ce n'est justement faire le jeu malsain du gouvernement. D'ailleurs les artisans eux-mêmes sont furieux car ils ne réclamaient aucunement cette limitation temporelle mais un encadrement de l'activité d'artisan pour les auto-entrepreneurs qui exerçaient un métier similaire. Mme Pinel a choisi une voie totalement ubuesque qui semble désormais faire l'unanimité, ou de peu s'en faut, contre elle. Et j'ajoute utilement que ce n'est pas une question politicienne (dans le sens d'un clivage gauche/droite qui est dépassé depuis plusieurs années déjà).
En revanche j'ai lu sur ce fil de discussion que les auto-entrepreneurs n'étaient pas soudés, et ne savaient pas faire de lobbyisme. Pas faux mais cette affaire semble donner l'occasion à cette population de se faire enfin entendre. À l'instar des pigeons, les poussins commencent à faire du bruit. J'en veux pour preuve le succès de la pétition lancée voici quelques jours :
http://www.defensepoussins.fr/
Un bien pour un mal? L'on veut bien y croire...
a écrit le 30/05/2013 à 1:24 :
C'est exactement le contraire qu'il faudrait faire: débrider le régime de l'auto-entrepreneur et lui permettre de facturer plus. L'auto-entrepreneur (ou travailleur autonome) devrait pouvoir aussi facturer et récupérer la TVA. Le simplifier encore plus!
Ils vont tuer ce régime par des contrôles supplémentaires, et une limite dans le temps. Qui veut ouvrir une entreprise et se payer toute la paperasserie ? Alors que ça pourrait être si simple.
Quant à ceux qui croient que les auto-entrepreneurs ne payent pas d'impôts... ils rêvent.
Pendant ce temps d'autres plus malins travaillent au noir, ou montent des entreprises factices à l'étranger d'où ils factures leurs clients, la plupart du temps sans rien déclarer.
Marre de ce pays dirigé par des incompétents à la botte des corporations.
a écrit le 28/05/2013 à 14:07 :
Faut-il croire que la France préfère doubler le pourcentage de "chômeurs", et augmenter le chiffre du "travail au noir"...
Entre les délocalisations des grandes entreprises pour faire toujours plus de bénéfices au détriments des salariés, et notre brave Président Mr Hollande qui se demande comment se fait-il que le taux du chômage explose... (Sourire)
Je dis : BRAVO la France !!! En cette période de crise où ce statut a été créé pour aider les chômeurs et autres catégories de personnes à retrouver leur dignité en devenant leur propre "patron", pouvoir se donner une chance de booster leur carrière professionnelle.

Alors je n'ai pas peur de dire : Madame PINEL vous n'avez RIEN COMPRIS !!!
a écrit le 27/05/2013 à 12:32 :
Depuis l'ouverture des frontières de l'Europe en 1993, tout ressortissant européen peut créer une société dans l'état membre de son choix sans avoir l'obligation d'y résider, et ceci, dans le respect du droit des sociétés national, conformément à la 11ème directive du conseil de l'Europe (89/666/CE).
Afin de rendre conforme le Décret du 30 Mai 1984 (concernant l'immatriculation en France des sociétés commerciales ayant leurs sièges sociaux à l'étranger) aux Directives de l'Union Européenne, la 11ème directive a été transposée en droit Français par le décret n° 92.521 du 16 Juin 1992 publié au journal officiel du 17 Juin 1992. De la même manière, les autres pays européen ont transposé cette directive dans leur droit national.
A bon entendeur...
Réponse de le 27/05/2013 à 19:43 :
Vous avez tout a fait le droit de creer une societe dans quasiment n'importe quel pays dans le monde. Maintenant les impots doivent etre payes dans le pays ou vous residez et ou vous avez vos clients. Si vous etes en France avec des clients en France en effectuant vos prestations en France, facturer avec une societe au Luxembourg ne marchera pas et le fisc va vous exploser.
Il suffit d'appeler le centre des impots ou les voir en anonyme pour leur poser la question...
a écrit le 27/05/2013 à 8:52 :
pas de probleme a 2 ans de la retraite je retourne au chomage ou je toucherais 3000 ? a rester cher moi en tant que concepteur publicitaire trouver du travail a 58 ans pas simple
mais le statut auto entrepreneur me permétait de ne pas dependre de la colectivité mais si Mme le ministre prefaire des chomeurs pas de probleme elle va en avoir
en tant que profession liberal je me demande a qui je fait du tord mais il faut croire qu'ecouter certain lobit est plus rentable
Réponse de le 28/05/2013 à 15:31 :
Tout-à-fait d'accord avec vous !!!
Lorsque l'on sait que les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes,
les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entamées.

En réalité, nous sommes entrés dans un régime oligarchique,
cette forme politique conçue par les Grecs anciens et qu?ont oubliée
les politologues : la domination d?une petite classe de puissants qui discutent entre pairs
et imposent ensuite leurs décisions à l?ensemble des citoyens.

Si nous voulons répondre aux défis du XXIe siècle,
il faut revenir en démocratie : cela suppose de reconnaître l?oligarchie pour ce qu?elle est,
un régime qui vise à maintenir les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques.
a écrit le 26/05/2013 à 19:11 :
Je vous invite à lire et partager le témoignage de Marie (auto-eentrepreneuse). Une tranche vie avec en conclusion les ravages sociaux d'une telle décision prise par une ministre déconnectée des réalités ! N'hésitez pas à poster vos commentaires et réflexions sur le blog. http://blog.gestion-facturation.fr/post/51306776819/marie-ecrivain-tranche-de-vie-dauto-entrepreneur
a écrit le 26/05/2013 à 9:47 :
Clientélisme quand tu nous tiens !
Le plus marrant pour nos chers artisans dans le secteur du batiment est qu'ils sont concurrencés sur notre territoire par des artisans d'autres pays de l'UE légalement et souvent bien moins chers que des AE.
Mme Pinel merci de briser nos rêves et accessoirement des familles....
a écrit le 26/05/2013 à 4:40 :
Mais comment avez vous pu soupçonner une once de compétence à gauche pour gouverner notre pays......vraiment merci de nous avoir mis dans la merde avec vos bulletins Hollande. Maintenant on n'a plus qu'à attendre 4 ans avec vos conneries de socialisme.
Réponse de le 28/05/2013 à 11:38 :
Le problème c'est que si l'AE permet de légaliser une partie du travail au noir, celui qui avait envie d'en faire n'a maintenant plus aucune retenue. Il est déclaré comme AE et ne risque plus rien en cas de contrôle. Donc le travail au noir explose, surtout dans le bâtiment. Il faut peut être quand même mettre un terme aux dérives de ce système... Non ?
Réponse de le 28/05/2013 à 12:10 :
Chaque fois que j'ai eu affaire à un artisan et essayé de négocier les prix, il m'a proposé de faire une partie du travail au noir. Je précise bien, des artisans ayant une société, pas des AE ! Alors faire croire que le travail au noir ne serait fait que par les AE, c'est de la manipulation pure et simple...
a écrit le 25/05/2013 à 21:54 :
Bonsoir,
Je suis auto entrepreneur photographe ( la crise depuis 2010 a divisé mon CA par 2, environ 28000/2) et vais être au chomage à cause de cette réforme! Deux enfants à elever, nourrir, 46 ans, aucune perspective salariale, pas de droits aux allocations...
Plutôt de gauche, je me demande si ce gouvernement est incompétent, nul, hors réalités?
Ont ils lu le rapport qu'ils ont commandé? Aucun échos dans les médias...
Vivement que le système craque...
Salutations
Réponse de le 27/05/2013 à 7:45 :
Mon mari est dans le même cas que vous (prestataire de services intellectuels) il ne concurrence pas les artisans, gagne assez pour vivre avec le statut de l'AE mais ne pourra jamais gagner assez pour payer les charges d'un autre régime que l'AE.
Nous sommes de gauche mais là c'est la déception!!!
a écrit le 25/05/2013 à 15:48 :
Un artisan m'a demandé 57 ? au mètre carré pour poser du carrelage mural ! Quand on sait que cela ne demande bien moins d'une heure à un pro... ça fait cher de l'heure tout de même !
Un autre m'a proposé 35 ?... au black ! (proposition carrément par mail !)
Quant à moi, AE dans un métier "intellectuel" qui ne concurrence aucun artisan, je me fais payer, au mieux, 20 ? brut de l'heure, et encore, quand je peux négocier ce tarif !... En net, une fois les charges et les frais déduits, il doit me rester entre 8 et 10 ?... Je ne crois faire de tort à personne à ce tarif-là !
En outre, si une AE a déjà trois à quatre ans d'existence, va-t-on forcer l'entrepreneur à mettre la clé sous la porte ?
Quid des plus de cinquante ans jetés au Pôle emploi qui n'ont trouvé que ce moyen de s'en sortir honnêtement et qui peuvent cumuler AE et droit théorique au chômage jusqu'à la retraite si leur AE se porte bien ? Vont-ils devoir renoncer à pratiquer le métier qu'ils aiment et qu'ils ont peut-être pratiqué en tant que salariés durant toute leur carrière, sans vrai droit à quelque formation professionnelle continue que ce soit ? (c'est mon cas par exemple). Si demain je suis obligée de mettre la clé sous la porte par Mme la ministre de l'Artisanat, je repars au Pôle emploi ? et après ?... à 56 ans, physiquement mal en point, je vais faire quoi ?
a écrit le 25/05/2013 à 12:21 :
Simplement affligeant ...

Tous au RSA !!
a écrit le 25/05/2013 à 11:52 :
Et cela d'autant plus que bon nombre d'artisans bossent au black, voire se déclarent en déficit sur leur déclaration de revenus...
Et cela d'autant plus que nombre d'auto-entrepreneurs n'ont pas d'équivalents-métiers chez les artisans...
Réponse de le 02/06/2013 à 20:55 :
révolution
a écrit le 25/05/2013 à 11:40 :
Mais qui est-elle cette ministre pour se permettre de replonger dans la précarité des milliers de français qui avaient tant bien que mal réussi à s'en sortir. Elle croit quoi? Que les AE vont monter des multinationales? S'ils n'ont pas quitté le statut d'AE c' est parce que leur CA était trop bas. Ils ne vont pas créer des entreprises viables et embaucher, mais plutôt devoir arrêter leur activité et vivre du Rsa, c'est un manque À gagner pour l'Etat. Si les artisans sont le problème il n'y a qu'à exclure l'artisanat mais pourquoi pénaliser tous les AE?
Réponse de le 27/05/2013 à 9:23 :
Entièrement d'accord. Alors que nous sommes dans une crise sans précédent comment cette ministre peut-elle décider de plonger dans la précarité autant de personnes et leur famille? Et ça se dit socialiste? C'est vraiment le monde à l'envers.
a écrit le 25/05/2013 à 11:18 :
On voit bien que c'est ici que commence l??uvre du choc de simplification !!!!

La position des artisans est tout simplement désuète....ridicule et surtout inefficace pour les aider à surmonter la situation économique
1- ce n'est pas le statut d'artisan qui protègent des fraudes...
2- ce n'est pas le statut qui apportent la garantie de sérieux, de conseil, de non surfacturation, de respect des engagements aux consommateurs.
3- attaqués par les entreprises à main d??uvre étrangères, payés suivant les normes étrangères ... attaquées par le bas sur tous les travaux qu'elles ne voulaient plus faire... elles demandent la préservation des avantages acquis comme de vulgaires fonctionnaires...

De la belle idée du départ, il ne reste plus rien, déjà sabordée par Sarko lui même, et là c'est la coup de grace... et le tout pour des intérêts corporatistes... alors que la réalité des aspects deloyaux de la concurrence reste marginale.


a écrit le 25/05/2013 à 10:43 :
Le statut d'AE a aussi été conçu pour ceux qui souhaitait tester une idée puis éventuellement passer à un statut plus classique. Mais le test (le lancement d'une boite en somme) ne prend pas une paire d'années! Il faut avoir été fonctionnaire toute sa vie pour prendre ce type de décisions... Obliger un AE à passer en statut classique au bout de 2 ans revient à le planter. Ni plus, ni moins. Il ne pourra supporter les charges induites, c'est une honte...
Au pire elle est incompétente, au mieux elle cède aux lobbies, c'est consternant...
a écrit le 25/05/2013 à 9:30 :
Il faut se battre contre ce gouvernement. Si la loi est votée fin 2013, la guillotine des 2 ans ne tombera pas avant fin 2015. D'ici là Hollande aura probablement quitté le pouvoir. Sinon, il faudra s'inscrire comme "self-employed" en Grande-Bretagne ou comme AE en Allemagne. Une autre piste est de se regrouper à plusieurs AE et créer un SARL "starter" en Belgique.
Auto-entrepreneurs, vous décidez de votre destin, vous êtes libre. Ce gouvernement est provisoire et il ne peut rien contre nous. Nous AE, demain nous serons toujours debout. Alors battez-vous Dites NON, je refuse. Soyez la France de demain. Vive la France et à bas le socialisme.
Réponse de le 25/05/2013 à 12:00 :
Très intéressant comme pistes. Il serait bien de creuser d'avantage. Mais vous êtes optimiste : une loi votée avant la fin de l'année peux s'appliquer sur l'année écoulée (cela a déjà été fait par Aubry avec la défiscalisation des nourrices à domicile, loi rétroactive !). Et dans ce cas, des AE ayant déjà 2 ans d'existence pourraient se voir de facto changer de régime.
Dans tous les cas, il est hors de question que je crée une structure plus lourde avec mon faible CA pour satisfaire des idiots qui n'ont rien compris à rien.
Réponse de le 26/05/2013 à 6:56 :
Pour votre information si vous restez en France, faites une activite en France avec des clients francais, et que vous facturez cela avec une entreprise a l'etranger vous etes 300% en tort et vous etes parti pour un tur de grand 8!
Au moindre client insatisfait ou qui ne veut pas payer, vous allez etre balance et le fisc ne va pas vous rater. C'est a mon avis pire que d'etre au black car dans ce cas vous montrez clairement a l'etat francais que vous avez voulu "profiter des avantages de la France en ayant une clientele sur place tout en realisant les contrats sur place" en trouvant un moyen detourne de ne pas payer des taxes en France! En etant au black vous pouvez toujours tenter de raconter une petite histoire "j'ai quitter l'ecole a 10 ans, j'ai 3 enfants, je connais pas bien ces histoires de paperasses de boite, j'ai donc fait ma petite activite au black". Sur un malentendu, la pitie peut marcher, surtout avec ce gouvernement de gauchiste laxiste ou les parasites s'en sortent le mieux. Par contre si vous avez voulu jouer au plus malin, l'etat va vous en mettre plein la gueule!

Conseil final : ne jouez pas au plus malin en faisant une boite a l'etranger tout en restant en France, cassez vous de la France et la par contre votre boite a l'etranger sera 100% legale. Signe : un pauvre con qui s'est casse de France il y a 10 ans pour entreprendre a l'etranger de facon legale quand il a compris que creer une boite en France c'est se tirer une balle dans le pied...
Réponse de le 27/05/2013 à 10:43 :
Et comment font amazon, google te compagnie?
Réponse de le 27/05/2013 à 19:30 :
Ils ont des holdings pour rapatrier les fonds de facon legal!
Et de puissants avocats pour plaider quand les Etats commencent a vouloir les ennuyer (exemple taxe Google).

Ces societes ont des activites mondiales et ont parfaitement le droit de creer ce genre de structure dans la zone qu'ils veulent. Si dans votre cas vous etes AE reparateur de cheminee dans les Vosges, ce n'est pas vraiment credible d'avoir une holding en Belgique...

Maintenant c'est bien simple, si vous ne me croyez pas vous appelez ou meme allez en personne au centre des impots et vous posez la question directement, vous allez voir ce qu'on vous repondra. Bien sur vous pouvez demander en anonyme, rien ne vous oblige a donner votre nom pour avoir une reponse claire sur les risques...

Il y a quelques annees un gars m'a contacte pour proposer un pack de sites E-commerce avec une creation d'entreprise dans un lieu privilegie pour des clients francais afin qu'ils ne payent pas d'impots. Manque de pot pour lui je connais tres bien le systeme des societes offshore et on s'est embrouille par email. Comme je n'aimais pas sa facon de faire et que je trouvais qu'il escroquait les gogos qui se croyaient etre tres malin, j'ai fait un article sur lui et sa boite, mon article etant arrive 1er sur google quand on cherchait le nom de sa boite. Bilan? 6 mois apres il n'avait plus de site en ligne, toute trace de sa boite avait disparu.
S'il avait eu une activite legal il serait toujours dans la place :)

Ne cherchez pas midi a 14h, si vous voulez evitez de sombrer avec la France...il faut partir de France! Essayez de faire le malin avec des solutions illegales vous reviendra en plein dans la gueule. L'Etat est incompetent pour creer de l'emploi mais TRES competent pour vous sucer jusqu'a l'os.
a écrit le 25/05/2013 à 8:55 :
Si je comprends bien il va falloir s'inscrire au chômage (sans percevoir d'indemnité) voire au RSA pour être considéré comme un Auto-Entrepreneur en activité secondaire et bénéficier du statut non limité dans le temps? Tout cela amène à des aberrations complètes. SVP évoluez messieurs-dames au pouvoir!
a écrit le 25/05/2013 à 8:46 :
"Limiter dans le temps ce régime pour celles et ceux qui souhaitent s'en contenter pour vivre est un non-sens économique et une faute contre la « justice sociale ». Nous allons sacrifier les plus précaires, ceux qui ne sont ni salariés, ni retraités, ni fonctionnaires, ni chômeurs indemnisés à l'autel d'un corporatisme dont les revendications ont été balayées par le rapport de l'Igas et de l'IGF."
a écrit le 25/05/2013 à 7:54 :
Dire que j'ai pu voter pour ces gens là, mais quel égarement!
Madame la ministre, moi qui à 57 ans refusait par dignité de toucher le RSA, vous me laissez quelle possibilié maintenant?
Continuez à privilégier les fonctionnaires, bravo!
Réponse de le 25/05/2013 à 11:34 :
Pourtant Hollande a clairement indiqué pendant la campagne qu'il supprimerait le régime de l'AE. Je ne voulais pas voter mais le jour de l'élection je me suis déplacé pour voter Sarkozy et défendre l'AE.
Réponse de le 25/05/2013 à 11:55 :
Idem pour moi. Ec?urée par les "affaires", je m'étais promis de ne pas voter Sarkozy. Je l'ai fait pourtant en entendant Hollande dire qu'il voulait "réglementer" (bel euphémisme pour "supprimer") le statut de l'AE...
a écrit le 24/05/2013 à 22:49 :
http://www.youtube.com/watch?v=I1p55fcMBEI&feature=share
BOUCHER OUI MOI AUSSI ARTISAN OUI MAIS AUTOENTREPRENEUR ET C EST MON SEUL REVENU A MOI ET MA FAMILLE ( 2 enfants 6 et 3ans.) de telle annonce ne me feront pas féliciter cette décision.
Réponse de le 26/05/2013 à 7:14 :
Il y a quelque chose qui m'etonne a chaque fois c'est quand les gens se plaignent d'avoir des enfants et d'etre dans une situation difficile. Je voudrais pas etre un oiseau de mauvais augure mais au 21eme siecle on peut choisir de garder ou non un enfant. Votre enfant a 3 ans, donc ne en 2010 et c'etait deja la crise avec des perspectives pas tres rejouissantes. Quel interet d'avoir des enfants dans ces conditions? Je veux dire si vous choisissez de garder l'enfant, OK libre a vous, mais assumez jusqu'au bout et ne vous plaignez pas qu'ensuite vos conditions financieres s'aggravent et que vous ne pouvez pas elever votre enfant correctement, il fallait y penser avant!
Moi-meme je suis dans une situation relativement confortable en etant a l'etranger, je pourrais assumer d'avoir un enfant, pourtant je choisis de ne pas avoir d'enfant aujourd'hui compte tenu de la situation economique globale qui peut degenerer tres rapidement et donne peu de visibilite (imaginez que ce que vous vivez aujourd'hui est peut-etre le paradis par rapport a ce qu'il risque de se passer dans 2 ans, la France dans l'etat de la Grece est LOIN d'etre utopique).

Il faut donc etre completement inconscient aujourd'hui pour etre dans un travail precaire et enfanter. Ou alors on tombe dans le syndrome de l'afrique en ayant 6 enfants par femme alors qu'il y a rien a bouffer, soit la France qui va vers le sous developpement.

Merci de noter que je n'ai rien contre vous, j'ai juste pris votre message pour en faire un commentaire general.
a écrit le 24/05/2013 à 21:54 :
Auto-entrepreneurs, lève toi et marche! groupe facebook
a écrit le 24/05/2013 à 20:43 :
mr le président vous allez juste casser l'élan d'entreprenariat en cassant le statut d 'ae , vous voulez que nous soyons assisté rsa...que nous vivions d'économie souterraine black parce qu'il faut bien vivre ...
et que nous nous refermons sur nous meme car vous nous laissez entrevoir un avenir de précarité ou nous ne serons plus fier d'etre auto entrepreneur mais on devra etre fier d'entreprendre le chomage et l'assistanat qui vous coutera trés cher..cmu rsa alloc assedic.....vive la croissance! de vos charges d'assistanat..
je sais pas comment vous calculer mais je crois que vous le faite a l'envers ....
je me résigne depuis l'annonce de votre gouvernement en avril je suis démoralisé équerer démotivé,et dégouté d'etre en france un pays qui tape sur les petits...
a écrit le 24/05/2013 à 20:25 :
Franchement, c'est pas terrible. Juste une petite bourgeoise sans expérience. N'a jamais crée une seule entreprise, ni aucun emploi :

dispo sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvia_Pinel
a écrit le 24/05/2013 à 20:08 :
Bravo Cendrillon! Encore une mesure pour brider l'entrepreunariat plutôt que l'assistanat. Quelle belle image et quelle belle leçon pour les jeunes générations que de voir comment on tape sur les entrepreneurs et les travailleurs en France. Ce gouvernement est d'un amateurisme complet et ce, en dehors de toute considération politique gauche ou droite.
a écrit le 24/05/2013 à 19:43 :
Les "pigeons" se sont battus et ont eu gain de cause : les "pioupious", battez-vous !

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/ne-tuez-pas-dans-l-oeuf-les-projets-des-auto-entrepreneurs-pioupiou
a écrit le 24/05/2013 à 19:42 :
concurrences déloyale! oui c'est vrai pour nous français multicolor contre tous les pays émergeants .....ou pays d'europe avec faibles charges pologne roumanie.......bref ou est l'égalité en europe..
moi je travaille sur le net la concurrence est mondiale ;dans un monde de mondialisation,, la soit disant concurrence déloyale des ae contre les sarl me fait bien rire car en ae française sur le net ben c trés dur contre le monde est leur faible cout de revient , je prone depuis 3 ans le made in france ben la merci madame pinel et de mr hollande je ferais du made in black ... car je compte bien continuer a faire vivre mes enfants de mon travaille ;quelque soit la façon de faire ......j'espére juste faire entendre raison au président qui frappe les plus faible autoentrepreneur du pays face a l'adversité mondiale...mr le président faite valoir une justice SOCIAL pour L ae , vous n'osez pas tapez sur les financiers ni sur les gros patron alors j'ai l'impression que le petit auto entrepreneur est une cible plus facile pour vous ...mais dites le vous bien du coté de lautoentrepreneur ya pas grands chose a cratter.. faites preuve de plus d'ambition.....
a écrit le 24/05/2013 à 18:56 :
je suis trop déçu ...pére de 2 enfants ,j'envisageais aprés 3ans d'effort acheter une maison, mais la c'est le ko ,
trop petit cA pour une sarl....bref ça sera le chomage ,je me sens escroqué par l'état puisque mes indemnités ont été investi dans mon ae ..vive le choc du président!!
on devrait limiter dans le temps ce gouvernement mais la ce ne serait pas deux ans mais plutot 2 moi...
ben je vous le dis comme je pense , dans deux ans vive le black et la quedale pour l état ..
et en 2017 je serais m'en souvenir et lutter contre la fausse gauche .
a écrit le 24/05/2013 à 17:20 :
Et à part ça quelles sont les autres idées de cette Ministre compétente pour que des personnes sans emploi et sans revenu, puissent survivre ?
Réponse de le 24/05/2013 à 19:07 :
est soutenue par M. SAPIN
a écrit le 24/05/2013 à 17:18 :
J'ai été artisan au réel pendant plusieurs années, c'était l'enfer ! Charges, fiscalité, obligations comptables, taxes, etc. ! J'ai du déposé le bilan malgré toute l'énergie et l'investissement que j'ai mis dans mon entreprise. Je me suis retrouvé au RSA. Depuis peu, j'ai reconstruit mon activité en auto-entrepreneur en tant que "artisan d'art". C'est un métier de passion, et ce statut d'AE me conviens parfaitement. Je ne pourrais en aucun cas migrer vers un statut commun, au regard de mon CA d'une part, et du fait que je n'en ai aucune envie de part mon expérience dans le domaine. Avec cette réforme, je vais retourner à Pôle Emploi et au RSA, re-dépression, et comme j'ai 55 ans et pas d'autres qualifications que mon métier d'accordeur de piano, la boucle est bouclée. Je pense qu'il y aura beaucoup d'AE dans mon cas. D'autant que la polémique ne tourne principalement que sur les métiers du bâtiment qui ne représentent que 1,7% des AE ! Va me rester que mes yeux pour pleurer! Reste plus qu'a pondre une loi sur le sourire obligatoire! Il me semblait que la politique avait pour but de rendre les citoyens heureux, on en est loin!
Réponse de le 24/05/2013 à 19:10 :
savoir voter aux prochaines élections de 2014 déjà en attendant les élections présidentielles
Réponse de le 24/05/2013 à 20:50 :
Je suis dans le mème cas que vous, au réel pendant des années, ensuite arrèt et maintenant en auto entreprise alors je trouve ça injuste qu'on nous donne de l'espoir avec ce statut et qu'ensuite, on nous le supprime......quand on donne, on ne reprend pas.....
a écrit le 24/05/2013 à 16:54 :
Ras le bol de cette ministre, de quel droit peut on empêcher les gens de travailler ????
a écrit le 24/05/2013 à 16:29 :
Ils ont raison, après deux de chomage, j'ai préféré me mettre comme auto-entrepreneur que de vivre des minima sociaux... Mais, j'ai compris que l'état ne veux pas de mes 24% de charge, alors, je vais retourner au chomage et vivre au crochet de la société
Réponse de le 24/05/2013 à 19:05 :
"je serais le président de tous les Français"
Réponse de le 24/05/2013 à 19:45 :
Peut être qu'il estime que certains français sont plus français que d'autres ?
a écrit le 24/05/2013 à 16:13 :
C'est une réforme qui n'a jamais été bouclée, encore des idées lancées sur un coup de tête qui fait le bonheur des opportunistes, et plus particulièrement des agents du service public qui occupent leur temps libre (très libre) pour faire du commerce (strictement interdit d'après leur statut) au lieu de se consacrer à leurs tâches et à se perfectionner ! !! !!!
Réponse de le 24/05/2013 à 16:52 :
Comment ça pas bouclée ?
Pour une fois qu'on avait un truc simple pour tenter d'améliorer sa condition, le "bouclage" était largement suffisant !
D'ailleurs, ce statut est un vrai succès puisqu'il a incité plus d'un millions de français à tenter l'aventure entrepreneuriale !
Et ces idiots qui font semblant de nous gouverner veulent casser cet élan.
Ça ne peut pas durer encore 4 ans ! Ce n'est pas possible, je vais me réveiller de ce cauchemar !
Réponse de le 24/05/2013 à 16:59 :
Alors là on ne peut même plus parler d'esprit étriqué... Je ne suis pas fonctionnaire mais votre réflexion dépasse l'entendement.
a écrit le 24/05/2013 à 15:43 :
le seul travail que le ps reconnait c'est celui de ses fonctionnaires (dont il ne connait même pas le nombre exact)! dans son obsession du travail qui peut échapper à son contrôle,et le fantasme d'un enrichissement des AE ,l'etat ps qui n'est pas à l'origine de la création de ce statut, est dans sa logique :supprimer tout ce qui se faisait avant son élection et surtout sans idée pour le remplacer !!!! tant pis pour ceux qui réussissaient à vivre de l'auto entreprise en travaillant dur ,ils n 'ont rien à attendre des auto fonctionnaires à vie!!!!
Réponse de le 28/05/2013 à 14:32 :
Bonjour,

Que savait vous des fonctionnaires ? Quels sont les salaires des fonctionnaires ? Une idée ? Non ? alors merci de vous taire un peu car plus de 70% des fonctionnaires sont au SMIC. Et si certains se sont mis AE en plus de leurs travail c'est qu'ils sont comme vous et n'y arrive pas avec la vie qui augmente tout les jours. C'est ridicule de taper sur le dos des Fonctionnaires alors que nous parlons d'un problème sur L'AE provoqué par un président complètement dépassé par les évènements et une CASTE d'ARTISANS qui black à mort et prône une pseudo concurrence. Sauf que des personnes dans le Bâtiment en AE ne sont pas le plus grand nombre. Arrêtez de dire n'importe quoi et analysez réellement les choses avant d'ouvrir la bouche. Ah oui, pour information je viens du privé, je suis entré dans le fonctionnariat car je pensais avoir un devoir et une certaine satisfaction en aidant les citoyens dans leur quotidien avec la fonction public. Résultat je suis responsable informatique (responsable de moi même car aucune équipe) avec un salaire de 1400? pour plus de 60 heures par semaine car on ne paye pas les heures supp, un avantage ? 11 jours enfant malade, pour le reste un fonctionnaire se fait licencier de la même façon sans droits au pole emploi. à bon entendeur
a écrit le 24/05/2013 à 14:55 :
ça ne m'étonne pas, vu que ça vient d'un gouvernement énarchique constitué de hauts fonctionnaires qui n'ont jamais vraiment travaillé de leur vie.
a écrit le 24/05/2013 à 14:20 :
Voila une bonne manière d'augmenter le nombre de chômeurs, d'inciter au travail au noir, et d'empêcher les AE de travailler. Beaucoup dont moi vont mettre la clé sous la porte, s'inscrire au chomage (sans pouvoir le toucher !!!!) et voila. Ils auraient mieux fait de sans doute redessiner un cadre pour les artisans car tous les AE ne sont pas artisans !!!! J'ai l'impression de payer pour les abus des autres.
Réponse de le 25/05/2013 à 14:41 :
Bonjour,
49 ans, sans travail depuis 5 ans, j'ai eu l'intention de créer mon auto-entreprise,et motivé.J'ai travaillé 25 ans et j'ai démissionné à cause d'un chef trop con.
Le statut d'auto-entrepreneur m'intéresse vraiment, mais il est limité à deux ans, ça ne m'intéresse plus.
Je dis merde à cette jeune ministre sans compétence, qui a le pouvoir de fabriquer des chômeurs, à partir de gens qui veulent travailler.
Conseil : si vous êtes une biquette, faites du lait !
LOL , merci.


a écrit le 24/05/2013 à 14:03 :
Les auto-entrepreneurs déclarent eux-même leur CA. Ce mode déclaratif est incontrôlable par le fisc. Une entreprise classique avec des salariés est ultra-surveillée, controlée. L'AE était un petit espace de liberté. La gauche française est pour la liberté des moeurs mais elle est farouchement opposée aux libertés individuelles et surtout à la liberté économique. C'est leur vieux fond de maxisme-léninisme. C'est la raison pour laquelle ils ont décidé de supprimer ce régime. Soyons clair, limiter à 2 ans revient en pratique à le supprimer.
Les artisans n'ont rien gagné. Ils ont été manipulés en servant d'alibi. Ce n'est pas grave, de toute façon, ils votent majoritairement à droite. Le gagnant c'est le fisc même si cela coute quelques milliards.
Réponse de le 24/05/2013 à 17:59 :
si si c'est tres tres facilement cotrolable, en tout cas bien plusaisément qu'iune sarl, le tout ce de vouloir controle (et d'ailleurs la ^plupart des entreprises sont au déclaratif non ?)
a écrit le 24/05/2013 à 13:59 :
La bonne quenelle de 15 venant de quelq'un qui n'a jamais travaillé :) mais qui fait de la politique depuis l'age de 22ans. A noté d'ailleurs aucun des ministres de ce gouvernement n'a jamais créer une entreprise, sauf cahuzac ;)
a écrit le 24/05/2013 à 13:54 :
Je fermerais la boite si cette mesure passe, le gouvernement ne pige pas l'impact d'un tel choix. Il ferait mieux de s'occuper du chômage.
a écrit le 24/05/2013 à 13:42 :
dans 2 ans pour moi : Chômage ou CDD miraculeux.
C'est dommage, mon affaire dans le web commençait juste à décoller et peut être que dans 3 ou 4 ans après avoir mis un peu de côté, j'aurai pu monter une entreprise et embaucher ...

PS : Je ne connais pas de "artisan webmaster", donc la concurrence déloyale ça me fait "rire".
De nouveaux chômeurs : c'est tout ce que vous y gagnerez Mme PINEL.
Un soutient en moins pour 2017 : c'est tout ce que vous y perdrez Mme PINEL.

Bon courage à tous.
a écrit le 24/05/2013 à 13:30 :
Comme d'habitude, les fonctionnaires n'ont pas compris que la priorité est l'emploi. Et celui que l'on se crée soi même est le meilleur pour l'économie .... Alors pourquoi le brider ? L'améliorer et l'augmenter serait plus constructif.
Réponse de le 24/05/2013 à 14:02 :
Les pouvoirs publics ont tout interet à ce que les auto-entrepreneurs soient le plus nombreux possible, c'st autant de moins dans les statistiques du chomage et à débourser par les assedic !!
a écrit le 24/05/2013 à 13:30 :
Au lieu de chercher à limiter la différence entre auto-entrepreneur et artisan,pourquoi ne pas réfléchir à faire évoluer l'artisanat en lui imposant moins de charges sociales ,en le rapprochant d'un statut unique : 25% de charge (hors TVA) ,il n'y aurait plus de concurrence et beaucoup de création d'emplois ... Qui replieraient les caisses de l'État ...de charges et donc moins de chômage ...chiche!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 14:05 :
Pas question pour ces socialistes sectaires et irresponsables votre proposition était dans le programme de N. Sarkosy.
a écrit le 24/05/2013 à 13:16 :
Le fils de mon voisin était artisan (électricité-carrelage), avec la crise les charges l'ont plombé, il vient d'arrêter son activité et va créé une auto- entreprise. Que fera-t-il dans 2 ans?
Ce ne sont pas ces auto-entreprises qui sont concurrentes, mais les charges que les artisans doivent payer, même si elles sont dans une période creuse. Encore une fois, une décision va être prise pour empêcher les gens de travailler et en faire des (prochains) assistés!
a écrit le 24/05/2013 à 12:52 :
Encore une fois, les règles changent au cours du jeu.
Comment faire des projets à long et moyen terme dans ces conditions ?
Rendez la politique lisible svp !
a écrit le 24/05/2013 à 12:03 :
"Au-delà de cette limite, les auto-entrepreneurs devront soit créer une société classique, soit abandonner leur activité"... J'ai une agrégation de philo. J'ai quitté l'enseignement pour diverses raisons. Aujourd'hui, avec mon bagage estudiantin et mon cursus professionnel, je ne trouve pas d'emploi. Toujours la même rengaine : prof = planqué = fainéant. Puisqu'un prof ne cotise pas au assedic, je suis donc sans aucun revenus ET sans emploi. Après avoir réussi à décrocher quelques CDD de vendeuses, j'ai décidé de me déclarer auto-rentrepreneur. J'arrive, les bons moi, à me faire 350 euros en tant que couturière. Dans 2 ans, je n'aurai absolument pas les moyens de créer mon entreprise. Et n'aurai pas, non plus, les moyens de laisser tomber cette activité qui me permet, avec le salaire de mon conjoint, d'avoir une vie un peu près descente. Que veut donc madame Pinel ??? Je suis pleine de bonne volonté mais du travail je n'en trouve pas. Trop diplômée qu'ils disent, trop spécialisée, trop "ancienne prof". Je fais comment pour vivre ???
Réponse de le 24/05/2013 à 12:24 :
que vous apporter un complement de salaire a celui de votre epoux - il y a des A.E. qui sont seuls -
Réponse de le 24/05/2013 à 12:26 :
Ce que Mme Pinel attend de toi, c'est que tu restes pauvre et que tu acceptes les allocations qu'elle va te donner. Ainsi tu votera socialiste, ou au pire à gauche, à chaque élection.
Réponse de le 24/05/2013 à 13:14 :
++++++
Réponse de le 24/05/2013 à 14:47 :
@Carmen,
Il faut jouer avec les regles !!! Car c est ainsi que tout fonctionne en France !
1 Creer une auto entreprise
2 Dans 2 ans la ferner et en ouvrir une autre et ainsi de suite !!!!
a écrit le 24/05/2013 à 11:38 :
pfffffff investie depuis 3 ans, à passer tout mon temps pour gagner quelques sous, à passer mes journées à 12 heures à travailler même le week-end pour pouvoir m'en sortir, à faire enfin, quelque chose que j'aimais, un projet de devenir "quelque chose"........ et voilà ....... je fais quoi maintenant ? pôle emploi ? caf ? au moins je serai une assistée...... avec mes 3 enfants, vous allez devoir me donner des allocations alors puis une aide au logement...... pfffffffff
a écrit le 24/05/2013 à 11:35 :
Madame Pinel qui ne connait rien à rien et n'a jamais travaillé sérieusement est autant "qualifiée" que ne pouvait l'être Estrosi sous le gouvernement précédent. Elle est absolument sous-qualifiée comme Hamon, Chatel, Morano, Boutin, Bartolone, etc
a écrit le 24/05/2013 à 11:31 :
Qui serait partant pour lancer une offensive contre la réforme de l'auto entrepreneur (à l'instar des pigeons) ?
Réponse de le 24/05/2013 à 12:33 :
Elle existe ! Il s'agit des "poussins" (moins riches que les pigeons). Voici le site pour la pétition qu'ils ont mis en ligne : http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/ne-tuez-pas-dans-l-oeuf-les-projets-des-auto-entrepreneurs-pioupiou
Réponse de le 24/05/2013 à 14:02 :
Moi
Réponse de le 24/05/2013 à 19:47 :
oui, lui.
a écrit le 24/05/2013 à 11:14 :
En France la mentalité et la gauche n'a de cesse que d'empêcher les courageux ou les "hors créneaux de l'assistanat" de travailler. L'auto-entrepreneur concurrence l'artisan ? non, il fait ce que l'artisan refuse de prendre, les petits chantiers peu rentables. Réflechissons ensemble à augmenter l'activité qui donnera de la croissance dont tous profiteront au lieu de toujours essayer de saccager ce qui marche ou. La France s'en porterait beaucoup mieux.
Réponse de le 24/05/2013 à 11:32 :
"....concurrence l'artisan ? non" et bien ce n'est pas l'avis des présidents de chambres des métiers qui font pression auprés des pouvoirs publics depuis la mise en application de ce dispositif pour le limiter .
Dans le cas présent la gauche céde au lobby des artisans qui majoritairement ne votent pas à gauche !!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 11:44 :
et la il faudra , bien evidemment, vous exprimer !!!! n'oubliez pas
Réponse de le 24/05/2013 à 11:57 :
La gauche ne cède pas à un lobby, elle trouve un prétexte pour défaire ce que Sarkosy a libéré, de plus la personne qui veut s'en sortir n'est pas un électeur potentiel pour la gauche. La gauche préfère les assistés qu'elle maitrise parfaitement puisqu'elle détient le seul pouvoir de distribuer allocations et autres subsides. L'assisté n'a qu'à lui dire "merci" en votant pour elle.
Réponse de le 24/05/2013 à 12:00 :
que M.Moscovi et M.Montebourg ne soient pas en accord avec Mme Pinel sur la manière de traite ce statut d'A.E.!!!!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 12:12 :
M. Moscovici -
Réponse de le 24/05/2013 à 13:58 :
vero 70 le statut d'auto-entrepreneur a été mis en place en janvier2009 ,dés le mois de mars sous la pression des chambre des métiers il a fallu que les auto-entrepreneurs justifient d'une qualifacation ,exemple cap pour les coiffeurs et d'assurances proffessionnelles responsabilité civile et decennale et quelques temps mois plutard toujours les chambres des métiers ont imposé que les auto-entrepreneurs soient enregistrés au registre des métiers ce qui n'était pas prévu au départ pour pouvoir les identifier facilement et controler leurs activités ( chasse au travail au noir ) et tout cela sous la présidence de Sarkosy .
Oui le lobby des artisans combat le statut d'auto-entrepreneur sous la droite au départ et sous la gauche auhourd'hui .
Réponse de le 24/05/2013 à 14:05 :
Si on pouvait arrêter d'assimiler les travailleurs à la droite et les "assistés" à la gauche, on ferait déjà un grand pas. Anciennement salariée à l'étranger, je me suis inscrite au régime auto-entrepreneur en revenant en France il y a 3 ans. Le travail, je le fais sans broncher et paie bien mes charges, etc. Cela ne m'a pas empêchée de voter à gauche de la gauche au 1er tour, même si l'auto-entreprise n'y est pas soutenue. Alors svp, arrêtons de tout mélanger. Par ailleurs, l'auteur de l'article se trompe, je pense, en écrivant : "le régime social de l'auto-entrepreneur permet aux salariés dans le privé et le public, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire pour augmenter leurs revenus" : par définition, si on est salarié, étudiant ou retraité, l'auto-entreprise ne peut pas être l'activité principale. Bref, il y a du ménage à faire, entre les idées reçues, les incompréhensions et les raccourcis bien pratiques.
Réponse de le 24/05/2013 à 14:58 :
"par définition, si on est salarié, étudiant ou retraité, l'auto-entreprise ne peut pas être l'activité principale."
Mais le texte ne dit pas le contraire !
"développer une activité à titre principal ou complémentaire"
Vous savez ce que signifient les mots "ou" et "complémentaire" ?
Il faut savoir lire madame extrême gauche !
Votez mieux la prochaine fois !
Réponse de le 24/05/2013 à 15:55 :
Oui, monsieur CinéPhil, je connais très bien la signification des mots "ou" et "complémentaire". J'insistais simplement sur le fait que cette phrase, telle qu'elle est construite, est imprécise. C'était un point de détail. Mais passons. L'amusant dans votre réponse, c'est que ce qui vous chiffonne, c'est le parti pour lequel j'ai voté. J'ignore qui vous êtes et vous n'avez pas à me dire pour qui il est mieux de voter, puisque cela n'engage que vous. Si vous pensez être logé à meilleure enseigne en votant pour un parti de droite, vous vous fourrez le doigt dans l??il et bien profond. Mais là, ça n'engage que moi. Restons-en là.
Réponse de le 24/05/2013 à 19:16 :
que c'est M. Nicolas SARKOZY qui a cree ce statut d'A.E. et que c'est la gauche qui vous le supprime A vous de jugez !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 24/05/2013 à 11:11 :
Les auto-entrepreneurs font des petits travaux que ne veulent pas faire les artisans qui demande des prix astronomiques car non rentable pour eux sachant que la majorité des auto-entrepreneurs n'arrivent pas à tirer un salaire décent (600 ? en moyenne)
Le régime auto-entrepreneur devrait être limité au privé et remettre les agents publiques et territoriaux au travail avec des heures de travail de 30 heures par semaines qui coutent suffisamment chers aux contribuables et enfonce notre pays dans la faillite. Hollande tient sa promesse de faire de la France un pays de fonctionnaire avec tous les avantages surpayés et pour le privé laminé par les taxes, impôts, bas salaire, voir chômage... et des larmes.
Réponse de le 24/05/2013 à 11:39 :
n'est pas spécialement rentable !!!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 11:41 :
Fait quand meme plus de 600 e heureusement
Réponse de le 24/05/2013 à 11:49 :
avant de critiquer les artisans qui je vous le rappelle sont aussi pour bcp des commercants , vous feriez mieux de vous renseigner sur les charges que nous payons , moi et ma femme somme a deux sur un commerce pour toucher 700 euros par mois pour nous 2 donc 350 euros chacun avec plus de 10000 euros de charge dans l annee et de plus aucun droit au apl alors que vous je suppose que vous y avez le droit donc arreter de vous plaindre et reflechissez unpeu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 12:06 :
une tres petite entreprise mais en tant qu'artisans vous avez droit a beaucoup d'autres avantages qui ne sont pas a la porte des A.E. qui ce jour sont confrontés aux charges identiques aux votres Il vous faudrez peut etre develloper davantage votre activite ou alors vous demeurez dans un "bled" -
Réponse de le 24/05/2013 à 12:10 :
nous nous apercevons que c'est vous , dont le travail n'est pas concerne ce jour, qui pleurez !
Réponse de le 24/05/2013 à 12:30 :
Les droits quand aux apl sont strictement les mêmes que l'on soit commerçant ou AE... Par contre, les AE ne peuvent déduire leurs charges (locaux, matériel, tél...) contrairement à vous car ils sont taxés sur le chiffre d'affaires et pas sur le bénéfice. Donc à vous de réfléchir, quelle est la solution la plus intéressante pour vous !
Réponse de le 24/05/2013 à 12:44 :
taxes sur leur CA
Réponse de le 24/05/2013 à 12:51 :
je crois rever vous confondez grande entreprise et entreprise individuelle renseignez vous correctement avant de parler et pour les apl alors renseigne toi plus car moi suis bien au courant quand tu aura 2500 euros a rembourser car tu es commercant et qu enfin de compte tu n avais le droit a rien et bien on en repalera !!!!!! et pour le bled je suis au mans !!!!!!!! tous le monde ne vit pas dans le 16eme arrondissement de paris !!!!!!!!!! toi tu as un salaire tous les mois !!
Réponse de le 24/05/2013 à 13:27 :
venez vous pleurer sur ce forum nous parlons des A.E. !!!!!! pas des artisans - ici nous sommes en FRANCE pas au Canada donc je vous serais reconnaissante de nous vouvoyer - merci -
Réponse de le 24/05/2013 à 15:01 :
Eh les artisans et commerçants ! Plutôt que d'emmerder les auto-entrepreneurs qui ne vous font vraiment pas beaucoup d'ombre, manifestez pour la diminution de vos charges !
Réponse de le 24/05/2013 à 16:48 :
oui quand tu as des salaries ,, sinon tu bosses pas donc pas de revenus!!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 17:34 :
Vous dites que vous faites 700 euros à deux, de qui vous moquez vous? Un Rmiste a plus. Arrêtez de nous raconter n'importe quoi!
Réponse de le 24/05/2013 à 17:55 :
et oui un rmiste touche plus que nous , tu crois que tous les artisans commercant gagne une fortune et bien non , c est faux , dans les annees 80 oui mais plus maintenant! surtout dans notre domaine la fleur !!!!!! et ce merci a qui !!!!!!!!!!
Réponse de le 26/05/2013 à 8:17 :
Interessant comme cet artisan qui a l'air de trimer se fait defoncer par les AE, belle mentalite les gars... J'hallucine surtout de voir que des autoentepreneurs sont en train de dire que le statut de cet entrepreneur est plus avantageux. S'il est si avantageux que cela, remerciez Hollande qui vous demande d'arreter votre statut AE pour devenir une entreprise indivduelle comme Bruno72, vous aurez ainsi droit a ses super avantages...

Je compatis avec les AE qui prennent du plomb dans l'aile, mais je respecte beaucoup plus bruno72 qui se tappe tous les desagrements financiers et lourdeurs administratives (paperasse...) de son statut EN PLUS de se tapper le boulot de son activite.

Enfin un couple au RMI ca n'a pas 700 euros par mois...
a écrit le 24/05/2013 à 10:59 :
Retour au RSA, merci Pinel ! A quand un groupe " Pigeon Auto-entrepreneur " ?
Réponse de le 24/05/2013 à 15:02 :
Il existe, ce sont les Poussins : http://www.defensepoussins.fr/
a écrit le 24/05/2013 à 10:52 :
Pour le consommateur les auto-entrepreneurs ont permis d'introduire un peu plus de concurrence avec les artisans. La qualité du travail des uns où des autres ne se vérifie en général qu'une fois le chantier achevé par
l'auto entrepreneur où l'artisan....les différences sur les devis interpellent aussi des prix trois à quatre fois plus cher selon les artisans pour les mêmes réfections où travaux.. expérience vécue dans différentes régions de France.Réduire où compliquer le statut d'auto entrepreneur dans une période de crise ne me semble pas bien intelligent celà ne peut que favoriser le travail au noir...Le gouvernement devrait plutôt réduire ses dépenses et imposer moins lourdement les artisans et le travail dans son ensemble...
a écrit le 24/05/2013 à 10:25 :
Mais rassurez-vous, les rémunérations des patrons des grands groupes, elle, ne sera pas touchée!!!!!

La justice selon Hollande!
Réponse de le 24/05/2013 à 11:36 :
Les grandes entreprises souffrent ce jour de la lourde fiscalite qui leur est infligée aussi , rien a voir avec le sujet cité ci-dessus -
Réponse de le 25/05/2013 à 11:50 :
les grandes entreprises souffrent. ? mais de qui vous moquez vous . ? elles se portent tres bien. la preuve en est , ce que dit i-citoyen ! elles ne paient meme pas d'impots . !
c'est sur par contre rien a voir avec le sujet de l'article. ! lol
a écrit le 24/05/2013 à 10:21 :
La protégée de M. Baylet, qui n'a jamais rien fait de sa vie que graviter dans la sphère politique et donc s'enrichir grâce aux impôts en brassant du vent, décide du sort de centaines de milliers de personnes qui n'ont d'autre choix, pour survivre, que ce statut d'auto-entrepreneur.
Pa contre, pour ceux qui utilisent ce statut pour faire un peu de sous à coté, même s'ils n'en ont pas besoin et parce qu'ils n'arrivent pas à s'occuper même avec 35 heures par semaine, là rien ne change.
Réponse de le 24/05/2013 à 11:26 :
Je connais plusieurs artisans du batiment qui continuent avec le statut d'auto-entrepreneur aprés avoir fait valoir leurs droits à la retraite .Cela leur assure un complément de retraite.
Réponse de le 24/05/2013 à 15:08 :
Quand bien même on utilise le statut d'auto-entrepreneur pour une activité complémentaire,
1) Cela rapporte des cotisations et des impôts à la société ;
2) Cela permet de tester l'aventure entrepreneuriale sans pour autant prendre le risque de tout perdre. Si cela réussit, on peut basculer vers un régime d'entreprise plus classique, voire même créer une future très belle entreprise. Si cela ne réussit pas, l'activité s'arrête d'elle-même au bout d'un an ou deux ;
3) Cela permet effectivement d'arrondir des fins de mois, dont donne du pouvoir d'achat, donc augmente la consommation, donc augmente la TVA perçue par l'état ;
4) Cela montre à ses enfants que, même si on a un boulot à temps plein peut rémunérateur, on peut s'en sortir et améliorer sa condition en travaillant plus pour gagner plus !
Oh ! J'ai lâché la phrase qu'il ne fallait pas écrire ! Quel blasphème pour les gauchistes !
Réponse de le 24/05/2013 à 16:02 :
Une fois encore, on mélange tout en tombant dans l?écueil de la droite vaillante qui travaille (pour gagner plus = consommer plus. Quel beau modèle de société, la consommation...) et de la gauche fainéante qui se la coule douce. L'idée du travail générateur de valeur (autre que financière) permettant la solidarité, ça vous dit quelque chose ?
Réponse de le 24/05/2013 à 16:44 :
Pour quelqu'un qui est contre les clichés comme "la gauche fainéante qui se la coule douce", vous nous en servez un avec "la droite qui travaille pour consommer". 1) Qu'en savez vous ? 2) qui êtes vous pour vous permettre de juger ,? chacun travaille pour ce qu'il veut, on est encore en démocratie, non ? (bien que les extrêmes ne tiennent en général que grâce à la dictature).
Réponse de le 24/05/2013 à 17:04 :
@Autonome
S'il est vrai que je n'ai jamais voté à gauche et ne le ferai probablement jamais, mon message auquel vous avez répondu n'a jamais prétendu "la droite vaillante qui travaille (pour gagner plus = consommer plus. Quel beau modèle de société, la consommation...) et de la gauche fainéante qui se la coule douce."
Votre sagacité pourrait remarqué que le célèbre slogan du quinquennat précédent n'a été cité dans mon message qu'au point 4 et non pas en premier. Votre grande compétence dans l'analyse de texte pourra remarquer aussi que ce slogan n'est qu'un morceau d'une phrase. Cet assemblage de mot m'a tout simplement semblé tout à fait approprié parce que le statut d'auto-entrepreneur en était l'une des illustrations les plus évidentes et que je l'ai utilisé par effet miroir.
Ce n'est qu'en dehors de cette liste de 4 points que j'ai ensuite ironisé sur le côté tabou de ce slogan pour les soi-disant "forces de progrès".
Quant à l'idée du travail générateur de valeur autre que financière, je connais pour passer une partie non négligeable de mon temps en bénévolat dans des associations diverses depuis mon enfance.
Sauf que pour moi, en tant qu'horrible capitaliste libéral (je vous mâche le travail pour votre prochain message) la solidarité doit être un acte volontaire avec ses propres moyens plutôt qu'une solidarité imposée en ponctionnant au final tellement d'argent à tous que ça appauvrit les classes moyennes.
Réponse de le 24/05/2013 à 17:12 :
Mon intervention venait en réponse avec le commentaire précédent, qui parlait bien d'"arrondir des fins de mois", de "pouvoir d'achat" et "d'augmenter la consommation". Ce n'est pas de mon cru. Je ne suis qu'une auto-entrepreneuse qui croit encore aux valeurs de solidarité, qui ne croit pas - justement - aux clichés gauche/droite, et qui ne juge personne : je ne fais que réagir. Après, que l'on soit encore en démocratie, ça reste à voir. Et quant aux extrêmes qui ne tiennent en général que grâce à la dictature, tout dépend du sens que l'on donne au mot "dictature" : ne nous leurrons pas, la "démocratie" telle qu'on la connaît aujourd'hui a tous les atours de la dictature (financière et économique). Bien à vous.
a écrit le 24/05/2013 à 9:40 :
Ce qu'il y a de bien avec ce gouvernement c'est qu'il y a toujours un ministre ou un secrétaire d'état complètement inconnu(e) pour sortir des inepties. Ils n'ont en commun que le fait qu'ils soient incompétents, n'aiment pas les entrepreneurs et préfèrent leur caste de fonctionnaires et d'assistés. A quand le prochain ? Liberté, égalité et con fraternité.
Réponse de le 24/05/2013 à 9:55 :
Vous avez tout faux , ces modifications vont intervenir à la demande des chambres des metiers qui représentent les artisans pour qui les auto-entrepreneurs sont leurs pires ennemis.Dés le lancement de ce nouveau statut ils sont intervenus pour y mettre un frein , imposer les mêmes qualifications , les mêmes assurances professionneles et l'inscription obligatoire au registre ds métiers pour pouvoir les controler !!!! Le président d'une chambre des métiers exliquait qu'il surveillait ces auto-entrepreneurs qui déclarent un minimum mais menent grand train !!
Ces nouvelles dispositions sont le fruit de lobbying !!!!
Par ailleurs je ne pense pas que les artisans soient majoritairement de gauche !
Réponse de le 24/05/2013 à 11:30 :
mais ils ne mènent pas grand train
Réponse de le 24/05/2013 à 11:32 :
mais ne menent pas grand train comme vous le dites
Réponse de le 24/05/2013 à 23:23 :
Les chambres se méfient de ceux qu'ils ne contrôlent pas, normal peu d'auto entrepreneurs sont frères.
a écrit le 24/05/2013 à 9:31 :
En tant qu'artisan du bâtiment je vois passer beaucoup de déçus de l'auto-entrepreunariat qui souhaitent se faire réembaucher...
les raisons : ne gagne pas autant qu'en tant que salarié avec , bien évidement 2 x plus d'heures+ responsabilité ! (il est obligatoire d'etre assuré en décennale (s'il ne l'est pas c'est un risque pénal) précarité sociale, retraite, etc...
Réponse de le 24/05/2013 à 10:12 :
Peut-être vos critiques sont en partie vraies, mais quand il n'y a pas de travail salarié, on fait quoi ? On devient un assisté de la société ou on se laisse mourir de faim ?
Réponse de le 24/05/2013 à 10:23 :
Mais pourquoi interdire un statut qui , selon vos dires, sera aussi vite abandonné par ses partisans ???? ...à moins que le succès de ce statut ne démontre le contraire !!! Votre démarche me fait penser à celle des syndicats qui veulent interdire de faire des heures sups à ceux qui veulent travailler plus, interdire de travailler le dimanche à ceux dont c'est un moyen de faire des heures mieux rémunérées, voire de décrocher un contrat !!!
a écrit le 24/05/2013 à 9:19 :
Une pétition est en ligne pour demander la sauvegarde des auto-entrepreneurs : http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/ne-tuez-pas-dans-l-oeuf-les-projets-des-auto-entrepreneurs-pioupiou
a écrit le 24/05/2013 à 9:10 :
Que de déception car en effet les artisans et commerçants qui critiquent ce statut, ne se sont pas suffisaemment renseigner :
1 rien ne les emepche de passer autoentrepreneur si leur chiffre d'affaire ne dépasse pas les tranches
2 Nous payons des charges au RSI comme eux même plus , moi qui était auparavant entreprise inividuelle, j'en payais moins avant alors que je générais plus de chiffre d'affaire car nous payons en tant qu'auto entrepreneur sur notre CA
3 Vu l'époque de crise et notre cher président qui est incapable de trouver des solutions pour générer de l'emploi, laisser les particuliers et les plus ambitieux à travailler HONNETEMENT ET DIGNEMENT pour avant tout nourrir sa famille et prouver que nous n'avons pas besoin d'être une quelconque socité pour montrer notre professionnalisme mais nos justes VALEUR !
a écrit le 24/05/2013 à 9:09 :
Voilà de quoi plonger encore plus de gens dans le désespoir et l'oisiveté forcée. Le PS doit se préparer à une nouvelle décennie dans l'opposition, mais c'est peut-être ce qu'ils préfèrent, toucher de l'argent, beaucoup d'argent, à débiter des boniments sans assumer de responsabilité.
a écrit le 24/05/2013 à 9:05 :
je suis entrain de créer mon auto-entreprise et je pense que je vais abandonner et m inscrire au chômage la je croie que je touche plus ... vive la politique Français qui nous entube a fond
a écrit le 24/05/2013 à 8:30 :
Je suis auto-entrepreneur, je suis très inquiète quant à mon avenir... La semaine passée j'ai pu écrire un article à ce propos, une réponse au gouvernement. (Bizarrement je n'ai pas eu de retour...) http://www.cocondedecoration.com/blog/2013/05/reponse-au-gouvernement/
a écrit le 24/05/2013 à 8:28 :
Je rajoute à ma liste Pinel, dont les grandes compétences interrogent. Nous en sommes à Batho, Hamon, Montebourg, Duflot, et Pinel..la liste de la Honte..
Réponse de le 24/05/2013 à 11:01 :
Vous avez oublié Taubira, Carlotti et Delaunay.
Réponse de le 24/05/2013 à 13:16 :
tous dans un sac et dehors!!!!!
a écrit le 24/05/2013 à 7:46 :
Ce statut était condamné avec cette majorité pour 3 raisons:
1) Il s'agit d'une mesure prise par la droite.
2) La grosse armada étatique chère à la doctrine socialiste n'a que peu de prise sur ces individus.
3) La plupart des AE gagnent autant ou moins qu'un particulier au RSA qui reste chez lui avec sa Playstation, hors ce gouvernement préfère les inactifs.
Réponse de le 24/05/2013 à 11:25 :
Ce gouvernement préfère les inactifs car ceux là votent pour la gauche en espérant que l'allocation servie, sera revalorisée par ses "bienfaiteurs". Cette vision de l'humain est abjecte et indigne.
a écrit le 24/05/2013 à 7:40 :
Et la ministre croit que les gens vont passer en sarl pour se faire exploser par les taxes débiles que pondent les élus nantis? Au bout de 2 ans on va rayer les auto entrepreneurs qui arrivent tout juste à se faire un SMIC et au max 2000 euros par mois??? Bravo la gauche, vous allez prendre une belle taule en 2014!!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 12:53 :
+1
Réponse de le 24/05/2013 à 15:08 :
Les bêtises économiques de la gauche ne serviront pas à faire gagner une droite qui n'est pas libérale mais réactionnaires, qu'on a dernièrement vue soumise aux aux ordres du Vatican.
a écrit le 24/05/2013 à 7:24 :
@Boss qui fait un commentaire intéressant, si j'ai bien compris, les AE sont-ils des minables ?
Tout entrepreneur même le plus insignifiant des AE dispose d'un avantage par rapport à toi, c'est qu'il est libre et qu'il est décisionnaire de son destin. Toi, tu gagnes ta vie car quelqu'un te paye, ce quelqu'un déclare ta rémunération au fisc. Ce n'est pas le cas de l'AE, de ce fait il est incontrôlable. C'est la raison pour laquelle ce gouvernement veut détruire ce régime. Comme tu l'as compris le lobby de l'artisanat n'est qu'un prétexte. Ils se sont fait joyeusement manipuler.
Dernière remarque, n'importe quel citoyen à vocation à diriger du moment qu'il est élu qu'il soit AE ou prix nobel. Lombard, ancien PDG de France-Telecom était Polytechnicien. Humainement, c'était une catastrophe. Il n'avait aucune compétence à diriger.
Réponse de le 24/05/2013 à 22:34 :
désolé cher AD, je suis salarié ET AE et je déclare tous les 3 mois ( vérifiable car payé sur facture par des sociétés --> donc croisement possible avec les factures de la sociét ) et aussi déclare dans mes impots !!!!!! Je suis totalement controlable !!! ET même en se trompant d'arrondi sur la déclaration, pour 1 euro je reçois des rappels de plus de 70 euros de l'URSSAF !!!!! alors svp, arretez de dire n'importe quoi !!!!!!!!!!!!!!!!!! renseignez vous
a écrit le 24/05/2013 à 6:50 :
Voila, on redefait ce qu'on avait fait. C'etait une experience interessante, un statut particulier qui permet de travailler simplement, une opportunite pour beaucoup. Ils bossent seuls et s'en sortent tant bien que mal. Ben non, le dogme socialiste frappe encore. Surtout ne pas laisser sa chance, tous dans le moule autocratique de la pensee unique et pseudo-egalitaire. Y en a un paquet qui ne pourront pas faire face aux couts additionnels que cela va engendrer car il sont limites et deviendront au mieux des salaries aigris, au pire des chomeurs. Miserable.
Par experience ceux qui ont travaille pour moi se sont reveles plus fiables et plus motives que bien des artisans.
Réponse de le 24/05/2013 à 8:07 :
oui, bon ils iront s'inscrire au chomage ou la conseillere leur conseillera de monter leur boite vu qu'a cote il n' y a pas de boulot ( j'ai un copain francais qui a liquide sa boite, c'est ce qu'on lui a dit...)
Réponse de le 24/05/2013 à 9:24 :
Oui, il n'y a aucune, mais vraiment aucune raison pour que les AE soient moins fiables que les autres, ou fassent plus de travail au noir (perso, chaque fois que j'ai eu affaire à un ARTISAN, il m'a proposé de travailler en partie au noir, ce que moi, AE, je ne l'ai jamais fait !
a écrit le 24/05/2013 à 0:49 :
Un fonctionnaire surdiplômé et méprisant qui se prend pour un boss. En plus il se glorifie de sa vénalité et sa vulnérabilité aux lobbies.
a écrit le 23/05/2013 à 22:32 :
Serial Job killer!!!
a écrit le 23/05/2013 à 22:27 :
Ca cogne dur ce soir. C'est la fronde des auto entrepreneurs, qui s'imaginent faire partie de l'elite entrepreneuriale francaise. Bon les commentaires fleurent bon le beauf decerebre qui s'en prend au politicard à l'heure de l'"apero un peu trop muscle. Quelque soit vos qualites chers autoentrepreneurs il est difficile d'imaginer un d'entre vous dirirger un ministere, une grande entreprise, suivre des etudes d'ingenieurs à polytechnique, devenir le future serge Haroche (prix nobel physique 2012). Un peu de modestie et chacun à sa place. Et si vous avez des soucis faut vous en prendre à vous meme. Les artisans ont fait du lobbying, pas vous.
Réponse de le 23/05/2013 à 22:53 :
c est un humain , ils ne sont pas tous sortis des grdes ecoles , il y a des radiologues en tout cas c certains
Réponse de le 23/05/2013 à 22:57 :
est intelligente - je peux vous le dire car j'ai fait ma carriere aupres de parlementaires , surement pas les memes - les AE sont aussi respectables alors menager vos commentaires
Réponse de le 23/05/2013 à 23:34 :
@boss
La capacité d'un AE à diriger un ministère quand on voit la compétence d'un ministre à l'heure actuelle, eh ben ça se discute car s'ils n'étaient pas tous issus de ce moule infect des hautes écoles arrogantes et qu'ils avaient un jour mis les mains dans le cambouis, on n'en serait peut-être pas là à l'heure actuelle!!
Deuxio, un auto entrepreneur n'a pas forcément envie de réer une multinationale, il y a d'autres choses bien plus intéressantes à faire, et les lauriers ne sont bons qu'à parfumer un plat en sauce.
Tertio, les décérébrés sont bien nos politicards qui croient que pour des raisons électorales, on peut changer comme ça, des lois tous les deux ans qui impactent profondément la vie des gens en déclarant vouloir le bonheur de gens dont ils n'ont que faire!! De toute façons, eux, à la fin du mois, ils sont grassement payés à pas grand-chose.
Alors effectivement, on n'a pas fait de lobbying mais le statut est tellement récent que rien n'est encore réellement organisé, et deuxièmement, le lobbying est une des plaies profondes qui gangrènent notre monde

Votre arrogance me parait totalement de circonstance et en phase avec ce gouvernement.
Réponse de le 24/05/2013 à 0:17 :
@boss : difficile d'imaginer un commentaire plus méprisant, plus stupide et plus convenu que le vôtre. D'une part, "l'élite entrepreneuriale française" est aussi faite de Bouygues et de Pinault qui n'ont sans doute pas fait les mêmes études d'arrogance que les vôtres mais qui sont allés nettement plus loin que vous. De même, un Bérégovoy n'a pas eu besoin de l'ENA pour être un excellent ministre, intègre de surcroit ! Ensuite, le système qu'ont bâti les zélites françaises ou internationales a fait long feu et s'effondre rongé entre autres par la cupidité et la maladie des riches, malades d'avoir trop d'argent comme on a trop de cholestérol? Les AE qui se sont exprimés dans ces colonnes ne veulent apparemment pas faire partie de cette élite qui vous fascine, pas non plus l'engraisser, mais simplement travailler et avoir une vie qui leur plait. Enfin, justifier le lobbying parce qu'il marche est juste cynique. Le lobbying des armes tue, celui des labos aussi? Je ne suis pas AE mais je préfère leur vision que la vôtre !
Réponse de le 24/05/2013 à 6:26 :
@boss
Et vous pensez faire partie de l'élite X qui enfile les pantoufles chaudes de grandes entreprises françaises - ex entreprises publiques pour la plupart - juste grâce à un bout de papier ? Il y a probablement plus de mérite à être auto entrepreneur, on palpe la réalité du terrain. Le lobby des artisans est justement ce qui enrage les auto entrepreneurs car une fois encore, les monopoles et autres oligopoles ont pris la main. Une fois encore c'est toujours les mêmes qui ont leur part du gâteau . Vous pensez que les gens vont se contenter des aides sociales ? Faux, les gens veulent aussi leur dignité et leur place dans la société : le statut d'auto entrepreneur était à cet égard un bon outil d'entrepreneur. La démarche des artisans est méprisante car au lieu de demander une simplification de leur propre statut (SARL, EI), ils s'en prennent au statut d'auto entrepreneur : disons le c'est une sale mentalité qui ne leur font pas honneur.
Réponse de le 24/05/2013 à 7:17 :
@ Boss, vous preferrez surement les feignants et les assistes qui tendent la main au lieu des gens courageux qui essaient de travailler dignement ,qui consomment et contribuent a l ' economie. Tout le monde ne fait pas prepa et les grandes ecoles mais ouvrez les yeux et allez faire un tour en Asie. Vous verrez que bien des entrepreneurs n ' ont pas eu la chance de faire des etudes , neanmoins ,certains gerent des entreprises multinationales et sont devenus milliardaires en commencant de rien comme nos auto entrepreneurs. Lisez la biographie de Li Ka Shing, l' homme le plus riche d ' Asie! Quant a nos ministres, je suis mort de rire, combien d ' entre eux ont cree une entreprise, generer des emplois, combien d ' entre eux connaissent la vraie definition du mot travail?
Allez demander a un artisan de venir faire une petite reparation quand vous etes une personne agee avec des revenus faibles, soit il vous assommera en vous donnant la facture, soit vous l ' attendrez jusqu ' a la Saint Ginglin!
Réponse de le 24/05/2013 à 8:14 :
Je suis polytechnicien et autoentrepreneur...
a écrit le 23/05/2013 à 22:17 :
Etant donné que nous n'aurons pas nos retraites, autant tous passer au black ! On sera plus riches, on touchera plus d'allocs et surtout on arrêtera d'engraisser ces gens qui ont déjà la tête sur l'échafaud et qui vont tomber de haut lorsque même l'Etat ne pourra plus payer leurs retraites de députés, ministres, conseiller régionaux etc... A mon avis, ça va leur faire plus drôle à eux qu'à nous...
Réponse de le 24/05/2013 à 11:55 :
En plus vu que le gouvernement veut faire payer une CFE au bout de 4 ans d'activité , CFE qui varie entre 300 et 3000 euros suivant l'adresse , le logement , ce qu'ils vont gagner dans cette histoire c'est 3 milliards de recette en moins pour l'état français et 1 millions de particuliers qui travailleront au black éventuellement inscrit à l'URSSAF pour justifier l'acceptation CESU bidonnesque !
a écrit le 23/05/2013 à 22:03 :
Je cite Wikipédia à propos de Mme Pinel : "protégée de Jean-Michel Baylet, conseiller général du Tarn et Garonne et directeur général de la Depeche du Midi ".
On ne doute pas que ce soit sa grande compétence qui l'ait amené si tôt et sans aucune expérience à son poste de ministre.
Réponse de le 23/05/2013 à 22:24 :
Elle n'a jamais travaille et on la nomme ministre INCROYABLE !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 23/05/2013 à 21:23 :
Toujours la même chose avec les socialistes : si quelqu'un s'enrichit, on doit lui confisquer sa richesse, si quelqu'un investit, on doit lui confisquer son investissement, et si quelqu'un dépasse du rang... qu'on lui coupe la tête !!!!
a écrit le 23/05/2013 à 21:23 :
Je propose que pour le principe de l'égalité on limite la retraite des élus et des ministres à DEUX ANS !
Réponse de le 23/05/2013 à 21:38 :
apres leur retraite sera le smig
a écrit le 23/05/2013 à 20:58 :
En pratique, comme elle va faire la ministre playmobil ?
Au bout de 2 ans, elle va automatiquement passer les AE en SARL ? elle va fermer les AE ? Je fais le pari suivant, c'est que dans 2 ans, ce gouvernement aura disparu et que les AE seront toujours la.
Réponse de le 23/05/2013 à 21:39 :
que benefique
a écrit le 23/05/2013 à 20:48 :
totalement stupide et contre productif...

il aurait mieux valu adapté les anciens régimes à la souplesse de l'auto entreprise que l'inverse.

La pseudo concurrence entre auto entreprise et artisan n'est qu'une utopie populiste de la part de corporatismes installés.
Réponse de le 23/05/2013 à 21:00 :
ne fait cree pas de croissance mais adore les chomeurs VIVEMENT LES ELECTIONS - puisque vous prenez toujours exemple sur l'ALLEMAGNE ils ont EUX des AUTO ENTREPRENEURS et font de la croissance - BRAVO MME MERKEL -
Réponse de le 23/05/2013 à 21:13 :
Non,je ne ferais jamais faire de travaux chez moi par un Auto entrepreneur,car ces personnes même qualifiées ne possèdent aucune assurance biennale ou decenale.
Attention aux conséquences !
Réponse de le 23/05/2013 à 21:42 :
ils sont tres consciencieux et ils sont assurés contrairement a ce que vous pensez sans vous été renseigne -
Réponse de le 23/05/2013 à 21:52 :
Il est faux de dire que les auto-entrepreneurs ne prennent pas d'assurance décennale. J'ai fait appel à un électricien en auto entreprise qui s'est assuré et m'a présenté sa garantie décennale. Il présente à les mêmes sécurités qu'un artisan.
Réponse de le 23/05/2013 à 23:44 :
les AE et les artisans ont exactement les mêmes obligations de formation et d'assurance.
Réponse de le 24/05/2013 à 0:08 :
Il n'y a pas que le bâtiment dans les AE. Et les autres, qui n'embêtent personne, pourquoi faudrait-il les faire payer aussi?
a écrit le 23/05/2013 à 20:31 :
c'est réellement très satisfaisant de lire l'ensemble des commentaires (excepté le mien bien sûr). C'est ainsi que l'on s'aperçoit qu'en France il y a des gens prêts à investir, à s'investir bref à travailler. Mais le problème est que qqs politicards n'ayant jamais travaillé hors de la fonction publique veulent nous imposer leurs idées stupides qui fait que notre retard par rapport à l'Allemagne par exemple ne fait que s'accroître. L'exemple de cette ministre est l'archétype du politicards n'ayant aucune connaissance du monde du travail, n'ayant connu que le piston politique pour arriver à......................RIEN, sauf mettre des bâtons dans les roues des vrais travailleurs. Regardez le cursus de ce personnage rien + rien = rien
Réponse de le 23/05/2013 à 21:58 :
La photo fournie par Reuters n'avantage pas ce ministre, aux allures de "poire beurrée", bonne à discourir dans des mondanités. Mais qui n'a probablement jamais créé d'activité, eu à convaincre un client et de s'en faire payer. Qu'avons nous fait pour être ainsi "gouverné" ?
Réponse de le 23/05/2013 à 22:19 :
attendiez a quoi avec la gauche ????
a écrit le 23/05/2013 à 20:20 :
Pourquoi 2 ans ? et pourquoi pas 829 secondes . On est dans l'irrationnel. Je suis AE Si une loi limite l'AE à 2 ans, je ne l'appliquerai pas. Comment ?
Je fermerai au terme des 2 ans. Puis ma femme ou ma grand-mère s'enregistrera pour 2 ans et ainsi de suite...
Réponse de le 23/05/2013 à 20:30 :
Merci ! j'ai une grande famille !!!
a écrit le 23/05/2013 à 20:18 :
Bécassine a encore frappé!
a écrit le 23/05/2013 à 20:08 :
création de mon activité en autoentreprise en février 2012: CA la première année 18000?, CA des 4 premiers mois de la deuxième année:6900?. Dernier mois d'activité=meilleur chiffre d'affaire, pourtant cessation d'activité en mai 2013. Pourquoi? parce qu'il ne suffit pas de faire de la planification administrative étatique, pour faire tourner l'économie, lorsque les gens refusent de consommer, il vaut mieux arrêter l'activité et surtout ne pas s'endetter inutilement. C'était mon, activité unique et principale. Aujourd'hui je pointe au chômage, pourquoi? Parce que les marges sont indécentes pour survivre. Combien de ministres de ce gouvernement ont ils été entrepreneurs? (A part cahuzac?).
a écrit le 23/05/2013 à 20:08 :
En gros, t es au "chomdu", tu essaies de te débrouiller pour bricoler 3 machins (artisanat, cuisine,...), tu donnes un cadre légal, commercial et fiscale à ton activité ; et au bout de 2 ans, PAF ! T'as plus le droit d'exister, retour aux allocs.
C'est vraiment pas comme ca qu'on va retrouver de la croissance...
Réponse de le 23/05/2013 à 20:56 :
c'est certain et comment nourrir les enfants ????? faudra demander au gouvernement !!!!
Réponse de le 23/05/2013 à 22:34 :
dont les parents ont une garde alternée ???
a écrit le 23/05/2013 à 20:03 :
Beau coup de pouce pour le travail au noir !
Le lobby des artisans parait bien bête qui a tant oeuvré pour cela. Mais en réalité nombre d'entre eux ne dédaignent pas ce mode de travail et c'est en cela que le statut d'auto entrepreneur les gênait en rendant ce mode de facturation inintéressant face à un auto entrepreneur !
Réponse de le 23/05/2013 à 23:49 :
Enfin un qui a tout compris!!! Le problème de ce statut pour les artisans ce n'est pas la concurrence déloyale, c'est qu'il leur a fait sauter une grosse partie de leur black et ça, ça ne leur plaît pas du tout!!!
a écrit le 23/05/2013 à 20:02 :
combien d'autoentrepreneurs vont redevenir "des gens au black". Par expérience je peux vous assurer que nombre d'entre eux sont déjà sur le point de le faire qu'ils soient en première activité ou demandeurs d'emplois ou retraités en complément de rémunération. Après avoir supprimé les HS défiscalisées qui paraît-il empêchait l'embauche, hors en 12 mois on a éclaté les stats, voila un nouveau coup à ceux qui veulent gagner plus en travaillant plus; mais ce gouvernement préfère les assistés que les bosseurs; c'est plus malléable, plus "votant".
a écrit le 23/05/2013 à 19:20 :
Réforme qui donnera toujours sa chance mais qui évitera au profiteur de faire une concurrence déloyale a ceux qui paye sans cesse! Il y a du mérite de passer auto entrepreneur en SARl, ça s appelle la réussite !! Au moins il y aura peut être moins de fraude fiscale et moins d aide ...
On a pas non plus a se plaindre en france, c'est la nature de tout français d être insatisfait! Sa me saoule aussi mais c'est pas en râlant que l on va avancer!!
Réponse de le 23/05/2013 à 20:02 :
Le black n'est pas de la concurrence déloyale....??? En tant que auto entrepreneur je payais mes charges très honnêtement, sans déduire quoi que ce soit... sans "tricher "
Moins d'aide ? si aux auto-entrepreneurs qui n'auront pu continuer : Vos charges (que vous payez et que je payais) serviront à payer la Caf, Pôle Emploi, la sécurité social.... les assistés
Alors profiteurs.......... oui, je vais le devenir.......... car je ne peux plus entreprendre (chute de 3 ans de travail intensif et honnête)
Réponse de le 23/05/2013 à 20:50 :
cette reforme non seulement le statut d'auto-entrepreneur devrait continuer pour ceux qui en font leur activite principale , ceux qui evite le chomage - pour les personnes qui ont en font une activité secondaire elle pourrait etre arretee - decidement tout va a l'envers en FRANCE - quand au black ce sont plutôt les entreprises ne se genent pas d'en faire mais là l'etat ferme les yeux bien entendu -
a écrit le 23/05/2013 à 19:17 :
Encore une bonne idée qui va disparaître par une décision stupide d'un ministre socialo- écolo. En France, la véritable nuisance vient des politiciens fonctionnaires incompétents.
Détruire ce qui marche, ils sont fortiches. Changer sans arrêt les règles fiscales, voilà le but suprême , emmerder la population qui travaille , le pied.
Réponse de le 23/05/2013 à 21:02 :
Oui des incompetents
a écrit le 23/05/2013 à 19:15 :
Le statut d'auto-entrepreneur est un marche pied vers la création d'entreprises, ou un moyen de s'engager avec prudence dans la création de son propre emploi.

Remettre en cause celà confirme 3 choses :
1/ Nos gouvernants ne savent pas ce que c'est que créer de la richesse, donc de créer de vrais emplois (pas des emplois financés par les impôts et taxes.C'est un constat d'incompétence sur ce point (au sens de "non compétent".
2/ Bercy cherche à lutter contre les fraudes ou détournement de ce statut, donc les pertes fiscales.Ceci est vrai. Mais entre le bénéfice recherché (création d'emplois) et inconvénient généré (dérives qui existeront toujours)....on cherche à pénaliser plutôt qu'à encourager semble t'il. Erreur sur ce point.
3/ Enfin cette décision est clairement motivé pour des motifs politiques et dogmatiques, histoire de défaire ce que le gouvernement précédent avait fait.

On prépara la France à jouer dans la Ligue 2 des nations d'ici 10 ans !

Réponse de le 24/05/2013 à 10:18 :
"Le statut d'auto-entrepreneur est un marche pied vers la création d'entreprises"... Pas forcément ! En se contentant de ce statut, on peut gagner jusqu'à près de 2000 ? par mois et quand on voit le niveau des salaires, cela peut permettre à plus d'une personne de mener une vie correcte. A partir du moment où les revenus sont déclarés et les charges payées, je ne vois pas pourquoi limiter le statut dans le temps ! Ceci étant, je suis d'accord avec vous sur le reste de votre analyse.
a écrit le 23/05/2013 à 19:07 :
L'IGF, l'IGAS, le Sénat, l'Assemblée Nationale : tous ont adopté une position prudente et rationnelle. Que foutre! Mme Pinel a décidé de n'en faire qu'à sa tête pour une raison qui m'échappe... sauf celle d'une haine envers ces petites gens qui n'ont comme seul défaut que de vouloir s'en sortir.
Quels sont donc ces dirigeants qui brisent les reins de ceux qui oeuvrent, même modestement, pour glaner quelques sous alors que d'autres cachent des comptes en banque en Suisse?
Selon que vous serez puissant ou misérable... : on connait la chanson...
Réponse de le 23/05/2013 à 21:05 :
Bien en accord avec vous mais comment vont-ils pouvoir nourrir leur famille avec de jeunes enfants !!!!!!
a écrit le 23/05/2013 à 19:03 :
Un pas en avant, un pas en arrière. Les entrepreneurs sont systématiquement bloqués en France. La courbe du chômage n'est pas prête de s'inverser ( l'unedic désavoue d'ailleurs aujourd'hui le président normal)
a écrit le 23/05/2013 à 18:57 :
D'accord, je travaille au noir
Réponse de le 23/05/2013 à 19:23 :
+ 1 moi aussi ! (j'ai 3 enfants à charge donc black + alloc + apl + ce sera plus rentable que de travailler honnêtement...) un pays d?assistés... impossible d'essayer d'entreprendre quelque chose. tanpis : ce sera aussi du black ! pas le choix...
a écrit le 23/05/2013 à 18:55 :
vous avez voté à gauche, et bien voilà, la gauche c'est pour les fonctionnaires et en particulier les "enseignants"
en 1981 ils avaient recruté 1 000 000 de fonctionnaires ( ouiiii ! j'ai bien mis 6 zéros..!) , 40 ans de carrière et 20 de retraite à payer, " la france a une grosse dette c'est pas notre faute ,c'est la faute Sarko"......
Mirabeau pendant la révolution il disait: ""mentez, mentez, il en restera toujours...."
Réponse de le 23/05/2013 à 21:09 :
j'ai bien voter a droite et je continuerai encore , je m'investirai a nouveau en politique a nouveau
Réponse de le 23/05/2013 à 21:18 :
Ah il est de droite Sarkozy ? Ah bon ! Je croyais que c'était un socialiste soixante-huitard honteux marié à une chanteuse bobo, ça me rassure !
a écrit le 23/05/2013 à 18:51 :
Dommage... Je payais sur mes revenus d'auto-entrepreneurs 21,5 % de charges, 30 % d'impôts sur le revenu, la CSP... Grâce à cette ministre, j'arrête tout (je gagne trop peu pour créer une structure, et je ne veux pas passer des heures à essayer de comprendre ce que je dois à l'URSSAF, à la CIPAV, au RSI...). Ainsi, je ne paye plus rien à l'Etat, et en plus je recevrai plus d'allocations familiales ! Y a-t-il un pilote au gouvernement ???
Réponse de le 23/05/2013 à 19:33 :
+1 rendez vous à Pôle emploi et à la Caf.... y a plus que ça .......... on doit se contenter d'attendre.... à être des assistés... un gouvernement qui n'a rien comprit !
Réponse de le 23/05/2013 à 22:32 :
les charges sont passees a pres de 25 pr cent
a écrit le 23/05/2013 à 18:49 :
INVERSER LA COURBE DU CHOMAGE disait-il.... C'est sur qu'avec de telle réformes on est à 5 millions dans peu de temps !
a écrit le 23/05/2013 à 18:46 :
Puisque c'est comme cela, les autres vont en chier. C'est l'attitude type de l'Alzheimer vers laquelle nous précipitons notre jeunesse.
a écrit le 23/05/2013 à 18:39 :
Au delà de ce dispositif simple et ingénieux qui permettait à beaucoup de tenter leur chance, il y avait un symbole: la liberté d'entreprendre, d'être libre de son destin... Assurément ce symbole était intolérable aux yeux de certains esprits totalitaires.
a écrit le 23/05/2013 à 18:38 :
Merci nounours !!
Réponse de le 23/05/2013 à 21:44 :
à outils mais une boite a chomeurs
a écrit le 23/05/2013 à 18:32 :
Bon, apparemment dés s'il agit d'une mesure du l'époque Sarkozy il faut le casser, peu importe si ça marche bien.
a écrit le 23/05/2013 à 18:32 :
Drôles les commentaires...
et vous, si vous êtes un garagiste en SARL, vous pensez quoi du p'tit gars à coté qui fait le même job, moins cher, moins contrôlé en entrepreneur libre....
Si prompt à toujours plus de libéral, cette discordance de concurrence ne vous gênes pas?
Etrange....
Réponse de le 23/05/2013 à 18:47 :
Ben, mettez vous auto-entrepreneur vous aussi...
Réponse de le 23/05/2013 à 18:56 :
Vous preferez sans doute qu'il travaille au noir ? Avec un RSA comme bonus ?
Réponse de le 23/05/2013 à 19:01 :
Et qu'est ce que tu penses de certains fonctionnaires qui réparent les autos de leurs collègues 100 pour cent au black?a ton avis ils te font concurrence ceux la?En plus ,ça m'étonnerait que tu ne fasses jamais de black,c'est sans doute toi qui fais de la concurrence déloyale a l'auto entrepreneur qui se déclare
Réponse de le 23/05/2013 à 19:02 :
Non, ça ne me gêne pas et pour deux raisons évidentes: 1. tout le monde sait parfaitement faire la différence entre les deux. 2. rien n'empêche de n'ouvrir le statut dans certains métiers qu'en fonction des compétences. Mais je comprends ce que vous dites. La différence entre nos deux positions à trait au fait que nous prenions l'habitude de ne plus être responsables de nos actions. Si je veux prendre un risque en prenant un garagiste de mauvaise qualité, à moi d'en assumer les conséquences. L'inverse est également vrai: sous prétexte de certifications et autres impôts indirects et réglementaires, on en vient à ne plus pouvoir faire valoir nos droits en tant que client, dès lors que le professionnel s'est acquitté de ses obligations envers l'état. C'est un racket, et il touche toutes les industries. Quand on sort de l'épure les clients d'un produit ou service parce qu'il est devenu trop cher à mettre en oeuvre, on a atteint le point où quelle que soit la forme les clients en question n'iront de toute manière pas acheter ce produit ou service à ce prix. Il cherchera par nécessité des solutions de substitution.
Réponse de le 23/05/2013 à 19:19 :
Si le régime auto entrepreneur vous fait saliver, faites pareil ! Rappelons que les auto entrepreneurs dégagent en moyenne de petits revenus alors soyons sérieux 5 min et halte au lobby !
a écrit le 23/05/2013 à 18:30 :
"En outre, Sylvia Pinel souhaite limiter le volume pour les activités de petites importances"... Quelqu'un a-til compris ce dont il s'agit? Sinon pour le reste, nos amis socialistes auront encore une fois trouvé le moyen de prouver leur mépris total des gens qui font un effort pour s'en sortir. Nivèlement par le bas. Quant aux artisans, je rigole. Il n'y en pas un seul que je n'ai du attendre des semaines, report de RDV sans même un coup de fil, et hors de question de leur demander une heure, ils font pas dans le petit ces gens là, c'est du "mardi" ou du "jeudi dans la journée". Il sont pour la plupart hors de prix, moyennement compétents et totalement blasé quant à la notion de service et de respect de leurs clients. Je ne leur jette pas la pierre, car je devine leur quotidien, mais leur "monté au créneau" concernant les autoentrepreneurs est une mascarade lamentable.
a écrit le 23/05/2013 à 18:23 :
c'est normal,les auto entrepreneurs travaillaient tous au noir:ce que ne peuvent faire ni les fonctionnaires,ni les artisans commerçants,ni les gens au RSA.C'est une excellente ministre qui amène un peu de justice au milieu de ce capitalisme débridé
Réponse de le 23/05/2013 à 18:42 :
Stupidité ! Au contraire, comme les autoentrepreneurs déclaraient leur revenus, cela a diminué le travail au noir ! Maintenant, on y retourne...
Réponse de le 23/05/2013 à 18:43 :
Moi, travailler au noir ? Je suis jeune traducteur et ce statut est tout simplement idéal pour moi, pour justement pouvoir travailler en toute légalité. Alors vos avis tranchés stupides sans savoir de quoi il en retourne exactement on s'en passera.
Réponse de le 23/05/2013 à 18:52 :
Ils travaillent au noir ? ... en rapportant 3 milliards aux caisses de l'Etat. C'est quand même mieux que 1 million de chômeurs en plus, Monsieur élu ps
Réponse de le 23/05/2013 à 19:01 :
"indignée" ... un élu ps ... ça doit être un fonctionnaire qui ne comprend rien à l'économie ... normal jamais vendu une savonnette de sa vie !
Réponse de le 23/05/2013 à 19:08 :
c'est quoi un " élu ps "un prof, un fonctionnaire ... un gars de la sncf ?
Réponse de le 23/05/2013 à 19:24 :
Un "élu ps", apparemment, c'est quelqu'un qui ne veut pas que des gens s'en sortent par eux-mêmes car alors il perd son électorat. Mieux vaut des assistés qui votent pour lui que des travailleurs qui réfléchissent. Avec cette mentalité, c'est la paupérisation du pays à brève échéance, mais quelle importance, M. "élu ps" sera réélu par les nouveaux assistés qu'il aura créés.
Réponse de le 23/05/2013 à 20:10 :
Pour quel raison un auto-entrepreneur se déclare t-il ? Pour justement, être honnête, payer ses charges et ne plus faire de black .... vous dites n'importe quoi .... mais désormais, les charges que vous payerez servirons à payer mon Loyer et mes Indemnités à Pôle Emploi....
a écrit le 23/05/2013 à 18:21 :
Carton plein ! Hollande l'imposteur a réussi à détruire en 1 an les quelques bonnes mesures de Nicolas Sarkozy. Je tiens à féliciter Hollande pour cette prouesse et remercie tous ses électeurs !
Réponse de le 23/05/2013 à 22:56 :
Cette gauche est lamentable : elle a effectivement detruit tout ce qu'a fait la droite depuis ces 12 derniers mois. Rendez vous aux municipales l'année prochaine on va pas les rater...D?après les sondages 75 pc des français sont mécontents d'eux.
Réponse de le 25/05/2013 à 11:48 :
"ce qu'a fait la droite ces douze derniers mois" ... pour rappel , la droite a ete au pouvoir 17 ans de suite... et n'a fait que des reformettes les 12 derniers mois... mais oui c'est ce gvt qui est incapable. !
a écrit le 23/05/2013 à 18:21 :
Les artisans se félicitent d'un début de décision courageuse pour ce statut qui tue les vraies entreprises. MERCI !
Réponse de le 23/05/2013 à 19:08 :
Artisan n'est pas un statut légal : on est artisan ou commerçant.
Un régime légal c'est entreprise individuelle ou société : toutes des entreprises
Et dans les entreprises individuelles on peut avoir un régime EIRL, un régime Entreprise individuelle classique, un régime Micro-entreprise ou encore un régime Auto-entrepreneur.
CQFD : une auto-ENTREPRISE est une ENTREPRISE.
Je suis artisan, déclaré auprès de la chambre des Métiers et j'ai opté pour un régime micro-social ET micro-fiscal : une auto-entreprise quoi.
Tout comme pouvait le faire une Micro-entreprise, qui n'a jamais été remise en question !
Réponse de le 23/05/2013 à 23:13 :
Un auto-entrepreneur n'est pas une entreprise et n'est en aucun cas assimilable à une entreprise individuelle affiliée à la chambre des métiers !
Réponse de le 24/05/2013 à 0:19 :
Cher Sandrlori, merci pour votre commentaire si juste...
Cher "faux", ce pseudo vous va à merveille !
Savez-vous seulement que pour valider le statut d'auto-entrepreneur, il nous faut faire une déclaration à l'INSEE qui nous retourne un certificat d'inscription au répertoire des entreprises et des établissements : SIRENE + SIRET et transmet ces informations légales à l'URSSAF ou à la CCI...
Donc Sandrlori a bien raison de le rappeler, un auto-entrepreneur est bien une entreprise, quel que soit le sentiment et la répulsion que vous pouvez avoir contre ce régime...
Réponse de le 24/05/2013 à 0:23 :
Faux : archi-faux.
Je suis AE, affiliée, répertoriée à la chambre des métiers, avec une carte d'artisan en bonne et due forme... une AE est une Entreprise Individuelle au micro-social / micro-fiscal tout comme pourrait l'être une micro-entreprise bénéficiant de l'ACCRE.
a écrit le 23/05/2013 à 18:16 :
En bref! La France est un pays qui marche sur la tête où les règles du jeu pour le citoyen changent à tout bout de champs! Une seule chose à faire pour tous ceux qui ne sont pas des assistés et qui veulent faire quelque chose de leur vie: FUIR LE PAYS!
a écrit le 23/05/2013 à 18:16 :
Retour au black après inscription à Pôle Emploi ! Et au fait... ces centaines de milliers de personnes qui ont le statut d'auto-entrepreneur depuis 2009, ils font quoi ? Ils arrêtent toutes affaires cessantes leurs activités ? Bien vu les aveugles du "gouvernement" !
a écrit le 23/05/2013 à 18:04 :
Un eco système stable fiscalement c'est cela qu'il faut en France pour créer de la richesse. clairement ce n'est pas a l'ordre du jour chez nos gouvernant. tout est fait pour déstabiliser les initiatives. C'est a croire qu'ils le font volontairement, pour ma part je pense que c'est le cas.
a écrit le 23/05/2013 à 18:03 :
+ 1 chômeuse........ pfffffffff impossible de travailler dans ce pays... dégoutée
a écrit le 23/05/2013 à 18:02 :
Pour une fois que qqch marchait bien et que des auto-entrepreneurs bossaient avec plaisir... C'est vraiment stupide et ca va booster le travail au noir. Désespérant !
a écrit le 23/05/2013 à 17:59 :
... cette inconnue sur la photo ? Une tueuse d'entreprises ?
Réponse de le 23/05/2013 à 19:12 :
Petits rappels intéressants sur la ministre http://www.pcinpact.com/news/50962-sylvia-pinel-hadopi-lettre-menace.htm
Réponse de le 23/05/2013 à 21:13 :
aux prochaines ELECTIONS
a écrit le 23/05/2013 à 17:52 :
décidément ce gouvernement n aime pas les gens qui travaillent et sont indépendant!!!
France : le cauchemar continue ..depuis déjà les années 30......
a écrit le 23/05/2013 à 17:51 :
C'est incroyable. Tout ce qui simplifié et créé du travail, Hollande le supprime. Juste pour pouvoir récupérer plus de taxe. Les entrepreneurs qui sortent 20k? /m ne vont jamais créé leur SARL. Trop compliqué et trop de charge. Il n'a vraiment rien compris. Un incapable!
Réponse de le 23/05/2013 à 18:17 :
Ce sont les artisans qui demandent la suppression pure et simple de ce statut pour cause de concurrence déloyale !
Réponse de le 23/05/2013 à 18:36 :
la mauvaise foi est de mise chez les artisans.... vous ne pouvez pas deduire les charges en AE, alors pour trouver un carreleur AE pas trop cher ( qui fait donc une concurrence deloyale, d'autant qu'il ne declare pas la tva) qui va vous refaire votre salle de bain en vous offrant les meubles, le carrelage, etc... vous pouvez vous brosser
Réponse de le 23/05/2013 à 18:40 :
et j'oubliais! on pourrait demander aux artisans d'arreter d'avoir des apprentis, qui restent des salaries pas chers qui font une concurrence deloyale aux salaries normaux ET aux AE, pdt qu'on y est... quitte a etre au royaume de la mauvaise foi...
a écrit le 23/05/2013 à 17:48 :
chouette: pour arrondir les fins de mois rien de mieux que le travail au noir, mais avec la concurrence des auto-entrepreneurs cela devenait moins simple
Réponse de le 23/05/2013 à 21:18 :
foutaise
a écrit le 23/05/2013 à 17:45 :
CASSEZ VOUS OU RÉVOLTE VOUS SINON L ETAT VOUS TUERAS A COUP DE TAXES COMME EN GRECE .
Réponse de le 23/05/2013 à 20:18 :
NUL VOTRE COMMENTAIRE
Réponse de le 26/05/2013 à 12:27 :
c'est un des rares que je trouve serieux. Vous etes tous fous d'attendre que le gouvernement vous sauve, il est la pour vous saigner a blanc comme un porc ainsi que votre decendance afin de rembourser les dettes abyssales de la France...pardon de l'UE. La revolte va prendre encore pas mal d'annees. Se casser me semble plus approprie. Et je l'ai fait il y a 10 ans deja...
a écrit le 23/05/2013 à 17:37 :
Elle compte en faire quoi de ces auto-entrepreneurs ? Sachant que ça fait 5 ans pour certains qu'ils se sont donnés à fond pour créer leur propre emploi !! Leur CV est encore + compliqué à présenter à une entreprise... et comment redevenir salarié quand on a été son propre patron... Même si certaines structures étaient fragiles, les avantages de ce statut leur permet d'exister. Et alors que faut-il de plus ? des personnes qui travaillent qui cotisent et qui s'assument sans être assisté ! Et oui l'auto-entreprise ça permet à tous ceux qui ont un savoir faire mais pas forcément une grande maîtrise de la gestion d'y aller, de faire des choses, d'avancer... c'est à ny rien comprendre, c'est un peu malhonnête aussi de reprendre à ceux qui ont investit, cotisé... une auto entreprise qui marche c'est un bon smic à la clé ! alors ils veulent quoi de plus avec un tx de chômage record, des salariés en dessous du seuil de pauvreté, des retraités qui crèvent la dalle !! Putain faut vraiment qu'ils soient déconnectés de la vrai vie !!
a écrit le 23/05/2013 à 17:15 :
les gens vont quitter le statut d'autoentrepreneur, s'inscrire au chomage ou on leur conseillera... ed se mettre a leur compte !
Réponse de le 23/05/2013 à 17:43 :
+1
Mdr mais tellement vrai
a écrit le 23/05/2013 à 17:15 :
Ce gouvernement est d'une incompétence totale!il n'y a rien à en tirer, car ils ne comprennent rien à l'entreprise et à la création de richesses!
Réponse de le 23/05/2013 à 18:19 :
Ni les artisans qui agissent depuis longtemps pour obtenir la disparition due l'auto-entrepreneur ?
Réponse de le 23/05/2013 à 18:44 :
Dans ce contexte économique moribonde il faut vraiment plus que deux ans pour établir une bonne base pour une entreprise. La vie d'une entrepreneur-debutant se ne compare absolument pas avec une carrière politique sous le protection d'un personne influente comme dans le cas de madame Pinel.
Et sur le sujet du création de richesse: si on est dans la mode de redistribution de cela on a pas besoin de créer de richesse additionnelle..
a écrit le 23/05/2013 à 17:07 :
Ca risque de repartir dans le 'bricolage': au bout de deux ans, un copain prendra le statut, l'auto-entrepreneur attendra un an puis se remettra à son nom. Ca bricole déjà pour dépasser le seuil actuel... Bizarre que l'Etat n'arrive pas à comprendre qu'avec moins de papelards et moins de taxes l'activité décolle; et qu'à l'inverse elle s'enfonce avec la bureaucratie et la tonte fiscale des oeufs.
Réponse de le 23/05/2013 à 17:28 :
Normal les élus fonctionnaires de l état ne savent pas ce que c'est que travailler dans une entreprise privée
Réponse de le 23/05/2013 à 17:53 :
l'Etat n'arrive pas à comprendre qu'avec moins de papelards et moins de taxes l'activité décolle
=> Vous avez tout à fait raison. Perso, j'ai mis en supens tout investissement dans mon entreprise et j'essaie de recuperer le plus d'argent. Pourquoi ? Parce que cela ne vaut plus le cout de creer une SARL, trop d'impot, trop de charge et aucune protection. juste la pour payer.
Réponse de le 23/05/2013 à 20:20 :
Normal les salariés du privé ne savent pas ce que c'est que travailler dans la fonction publique
a écrit le 23/05/2013 à 17:04 :
J'en ai marre ! Pourquoi on nous tape dessus ... si auto entrepreneur rimait avec riche ça se saurait !

Je sais ou je vais finir, à pole emploi. Heureux ceux qui auront pu être salarie pour avoir droit à des indemnités !
a écrit le 23/05/2013 à 17:00 :
l'article précise "Au-delà de cette limite, les auto-entrepreneurs devront soit créer une société classique, soit abandonner leur activité." On parle bien d'obliger des personnes à détruire l'entreprise qu'ils ont créé, à cause d'une loi. Détruire des entreprises. Le gouvernement mène une politique de destruction économique caractérisée, et seule latribune.fr semble s'en émouvoir. Que fait Montebourg ?
Réponse de le 23/05/2013 à 17:11 :
auto-entrepreneur = entreprise pour vous?
Réponse de le 23/05/2013 à 17:26 :
"... créer une société classique" vous pouvez bien être travailleur indépendant ( artisan,commerçant ou profession libérale) sans être obligatoirement en société !!!
Pour le reste le statut d'autoentrepreneur n'a pas que des avantages si le prélèvement est forfaitaire le prestations qui en découlent sont quand à elles réduites ce qui peut être satisfaisant en débutant mais pas sur le long terme .
Rajouter que l'autoentrepreneur ne récupére pas la tva sur ses investissements qu'il ne peut pas amortir etc....
Réponse de le 23/05/2013 à 17:31 :
vite la gauche au pouvoir veut améliorer les stat du chômage, +10%+20%......AU COMPTEUR
Réponse de le 23/05/2013 à 17:33 :
@hades

C'est un abus de langage néanmoins tout le monde a compris le raccourci "auto-entrepreneur" implique "auto-entreprise" bien que ce soit pas rigoureusement le cas.
a écrit le 23/05/2013 à 16:59 :
L'auto-entreprise est un pas décisif vers l'autonomie. Il faut au minimum 2 ans d'effort pour devenir autonome. La solution est de développer le régime auto-entrepreneur pour englober les artisans qui sont toujours trop rares. Le gouvernement veut-il faire exploser le coût de la dépendance et de l'Alzheimer pour tous qui lui est lié.
a écrit le 23/05/2013 à 16:55 :
Et hop, 100 000 chomeurs de plus ! Trop fort Flamby !

Réponse de le 23/05/2013 à 17:53 :
+1 Odilon!!
Réponse de le 23/05/2013 à 19:20 :
je dirais plus un millions
a écrit le 23/05/2013 à 16:49 :
C'est vraiment du n'importe quoi à l'heure où l'on a un chômage de masse ! Certains métiers ne peuvent pas être rentable en passant en EURL ou SARL. Il faut laisser l'auto entrepreneur comme il est !
Réponse de le 23/05/2013 à 17:30 :
Ne perdez pas de vue que le chiffre d'affaires est plafonné pour les autoentrepreneurs, au dela vous basculez dans le régime générale , et vous n'êtes pas obligé de passer en société !.
a écrit le 23/05/2013 à 16:46 :
Le régime de l'auto-entreprise... bref c'est un truc mort ! était ce pour diminuer le nombre de chômeurs et ne plus avoir à les payer par la suite ... je ne sais pas !?... une concurrence pour les artisans ?
Réponse de le 23/05/2013 à 16:51 :
Si des artisans étaient concurrencés par l'auto entrepreneur c'est qu'ils étaient mauvais...

C'est un statut très intéressant pour beaucoup de petits métiers non rentables en EURL ou SARL. Tout ça va repartir au black. C'est bête...
Réponse de le 23/05/2013 à 17:02 :
.... on va vers une économie italienne ! on dirait !
Réponse de le 23/05/2013 à 17:03 :
@Laurent

Les artisans ne veulent pas de concurrence c'est aussi simple que cela. On les comprend car certains gagnent très bien leur vie!
Réponse de le 23/05/2013 à 17:56 :
ben oui mais le travail en contrepartie mérite salaire...même un artisan est souvent plus riche qu'un smicard ...excusez du peu.. D ailleurs ce gouvernement va faire sauter le smig comme cela tout le monde travaillera pour 5 euros de l heure ..et merci ki?
a écrit le 23/05/2013 à 16:37 :
Vous parlez du nombre de création mais pas du nombre de destructions liées à ce statut
Réponse de le 23/05/2013 à 16:56 :
En effet, ce statut d'auto-entrepreneur ne doit sa mise en place que par une volonté politique de stimuler artificiellement le nombre de création d'entreprise sans en pérenniser l'existence.
a écrit le 23/05/2013 à 16:35 :
De toute façon en France on ne veut plus d'entrepreneurs (patrons) mais plutôt des assistés (fonctionnaires) assistant d'autres assistés (allocataires) le tout financé par la dette. La chute du régime socialiste est proche.
Réponse de le 23/05/2013 à 16:50 :
Exactement. C'est l'assistanat à tout va, de partout...On a dénigré le travail et cassé l'esprit d'entreprendre. Ce n'est que le début de la chute :(
Réponse de le 23/05/2013 à 18:30 :
A une condition : pour les régimes pleins limités à 2 ans, plus de limite de CA puisque ça doit déboucher logiquement vers la création d'une vraie entreprise. A 32 000 euros ça n'est pas viable.

Autre piste : lors de la création d'une entreprise après être passé par l'auto-entreprise pouvoir récupérer toutes ses cotisations sociales pour constituer le capital de sa société
Réponse de le 23/05/2013 à 23:48 :
il existe le régime MICRO BIC avec le système paiement libératoire comme les autoentrepreneurs , ils en parle pas , est ce que ca va être arrêté aussi ? car en fait c'est exactement pareil a part que ca existe depuis 15 ans , sauf que le système libératoire a été fait en même temps que quand l?autoentrepreneur a été crée ,

PS; pensez a aller voter MARINE dans quelques mois !! c'est la seule qui pourra sauvez la France !
Réponse de le 24/05/2013 à 8:45 :
les retraités ( souvent d'anciens fonctionnaires) transformés en brocanteurs achétent sur les puces tout en liquide puis revendent sur les salons.....pas de probleme de retraite il la touche deja...en plus maximun de black trés facile dans cette corporation...comme ça minimun de cotisations
Réponse de le 28/05/2013 à 13:11 :
attendes vous à avoir une croissance du chômage très rapide avec ça !! .....quelque 600 000 minimum de chômeur en plus , cela ne fait donc pas peur au gouvernement ??
Réponse de le 29/05/2013 à 14:18 :
La question se pose simplement : si la situation d'auto-entrepreneur est si enviable et si les artisans sont si jaloux des privilèges accordés aux AE, pourquoi ne laissent-ils pas tomber leur statut d'artisan et ne deviennent-ils pas auto-entrepreneurs ? Il y a bien un bât qui blesse quelque part, ma parole !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :