S&P maintiendra sa note si la France tient ses promesses

 |   |  367  mots
L'agence de notation Standard & Poor's. Copyright Reuters
L'agence de notation Standard & Poor's. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Standard & Poor's pourrait confirmer le AA+ de la France si Paris arrive à stabiliser son ratio d'endettement, a déclaré un analyste de l'agence de notation.

La France pourrait-elle connaître une nouvelle dégradation de la part de Standard & Poor?s ? Non, répond Marko Mrsnik, analyste en chef chargé de la France, si elle respecte ses engagements en matière de réduction des dépenses. L'agence, qui a privé Paris de son triple A en janvier 2012, pourrait toutefois confirmer sa note AA+ si Paris est en mesure de stabiliser son ratio d'endettement.

"Nous partons du principe qu'il y aura, dans le budget 2014, de nouvelles mesures allant dans le sens d'une réduction des déficits", indique-t-il. "Nous anticipons une légère récession cette année et une reprise lente par la suite."

Récession de 0,2% attendue en 2013

S&P prévoit une contraction de 0,2% du produit intérieur brut (PIB) français cette année et une croissance de 0,6% l'année prochaine, donc inférieure de moitié que ce que prévoit le gouvernement. L'agence s'attend à ce que la France ramène son déficit budgétaire à 3,3% de son PIB en 2014, contre 3,8% en 2013. Cette prévision est un peu plus pessimiste que celle du gouvernement mais plus optimiste que celle de Bruxelles.

L'une des raisons qui pourraient justifier un abaissement de la note souveraine de la France serait "une nouvelle détérioration des perspectives économiques ou la persistance des menaces qui pèsent sur l'économie, la rigidité du marché du travail et des services par exemple", a déclaré Marko Mrsnik. Un passage du ratio d'endettement (dette/PIB) au-dessus de 100% pourrait aussi déboucher sur un abaissement de la note de crédit de la France, tout comme un éventuel accès de fièvre sur le marché européen de la dette.

Une dette à stabiliser... en 2015

Le gouvernement français prévoit une diminution de ce ratio à partir de 2015, à 93%, contre 94,3% attendu en 2014 après 93,6% en 2013. "Nous pensons que la dette de l'Etat va augmenter cette année et la prochaine. (...) Il reste à savoir si elle peut se stabiliser en 2015."

Moody's a elle aussi privé Paris de son "triple A" en ramenant sa note à Aa1 l'an dernier et Fitch, la troisième grande agence de notation, maintient son AAA avec une perspective négative.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2013 à 16:52 :
une seule chose c'est pas demain la veille que l on pourra leurs faire ce cadeau;
a écrit le 28/05/2013 à 11:05 :
IL EST URGENT DE FAIRE LES REFORMES STRUCTURELLES : FERMETURE DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES EN DOUBLONS OU INUTILES, LICENCIEMENT SEC DES AGENTS PUBLIQUES ET TERRITORIALES SANS TACHES DE TRAVAIL OU MASSE SALARIALE IRRÉALISTE AU RÉEL BESOIN, PACTE DE COMPÉTITIVE ET SOCIAL AVEC RÉDUCTION DES SALAIRES POUR CAUSE DE SURENDETTEMENT, PRIVATISATION ENTREPRISE PUBLIQUE (SNCF, RATP, ÉDUCATION NATIONALE, PRISONS, CHU, ETC) ETC, ETC ,ETC; L?ÉTAT EN FAILLITE DOIT REVENIR A DES FONCTIONS RÉGALIENNES D'URGENCE !!!
Réponse de le 28/05/2013 à 11:53 :
Vous avez raison mais ne croyez-vous pas que ce sont les Français qui ont cautionné, par leurs votes, cette politique imbécile qui va tous nous amener à la ruine et qui dure depuis plus de 30 ans. Quand allons-nous comprendre qu'il faut défaire les noeuds et mettre en place des solutions simples compréhensibles par tout le monde ... et baisser massivement les prélèvements ?
a écrit le 28/05/2013 à 9:49 :
Ou l'incompétence de S and P. La France ne réalisera pas un centime d'économie sur les dépenses publiques. C'est tellement évident. Dès lors, S and P ne nous rend pas service et nous fait perdre un temps fou. La ruine est évidemment au bout du chemin pour notre Pays.
a écrit le 28/05/2013 à 7:16 :
Avec ce genre de déclaration insidieusement déclarative...Je sens que la/les courbes vont pas tardé a s'inversé....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :