Auto-entrepreneur : le statut limité pas seulement dans le bâtiment ?

 |   |  270  mots
La ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme Sylvia Pinel. Copyright Reuters
La ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme Sylvia Pinel. Copyright Reuters
Matignon et la ministre de l'Artisanat ont précisé que le plafonnement à deux ans de ce statut ne concernerait finalement pas que le BTP. Les consultations se poursuivent.

Rétropédalage ? Les services de Matignon ont fait savoir ce week-end que lorsque le Premier ministre a parlé vendredi de la limitation dans le temps du régime d'auto-entrepreneur dans le seul secteur du bâtiment, Jean-Marc Ayrault avait simplement pris ce secteur comme « un exemple particulièrement criant » du problème de dévoiement de ce statut. Déjà vendredi soir, la ministre de l'Artisanat et du Commerce, Sylvia Pinel, avait précisé dans un communiqué que « l'objectif du gouvernement est de favoriser l'activité économique sous toutes ses formes, tout en assurant une équité entre les différents statuts. Comme l'a rappelé le Premier ministre, le secteur du bâtiment, qui n'est pas le seul concerné, illustre la nécessité de trouver une solution. »

« Une solution globale à la mi-juin »
Le ministère de l'Artisanat ajoute que les consultations se poursuivront dès la semaine prochaine, l'objectif du gouvernement étant de parvenir à « une solution globale à la mi-juin. » L'idée est de trouver « un point d'équilibre qui satisfasse à la fois les artisans exerçant sous un régime de droit commun et les auto-entrepreneurs. » Les mesures étudiées par la ministre sont de limiter à deux ans la durée de ce statut fiscal avantageux (exonérations de charges sociales, d'impôt sur les sociétés, de cotisation foncière, etc) et de baisser le plafond du chiffre d'affaires pris en compte pour les activités d'appoint. Une fronde d'auto-entepreneurs, qui s'est baptisée le mouvement des « poussins », en référence à celui des pigeons, a demandé l'intervention d'un médiateur. Leur pétition a recueilli plus de 58.500 signatures.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2013 à 16:58 :
ça se dit socialiste 19 000 euros de chiffre d'affaires en activité principale

je viens de faire le calcul chiffre d'affaires moins charges sociales et frais de fonctionnement = 950 euro de revenu mensuel net et le smic = 1120 euro cherchez l?erreur

on dit tout et n'importe quoi sur les auto-entrepreneurs il ne s'agit que d'un régime et on ne peut pas faire ce que l'on veut (comme tous les autres régimes) il faut être qualifié

exemple pour un éclectricien ou la plupart des métiers du batiment il faut 3 ans de métier ou un diplôme sinon la loi prévoit 7 500 euros d'amende et la cessation d'activité.

personnellement je ne connais pas beaucoup d'artisans qui remplissaient ces conditions lors de la création de leur entreprise.

concurrence déloyale : la différence entre une entreprise individuelle la TVA 7 pour 100 pour les travaux et un auto-entrepreneur TVA 0 pour 100
mais sur l'achat les matériaux 19.60 pour 100 l'auto-entrepreneur le facture sans récupérer La TVA.

exemple pour un chantier avec 1000 euros HT de matériaux et 1000 euros de main d'oeuvre

entreprise individuelle : matériaux et main d'oeuvre 2000 euros plus 7 pour 100 = 2140 euros -

auto-entrepreneur : matériaux 1000 euros plus 19.60 = 1196 + 1000 main d'oeuvre = 2196 euros

cherchez la concurrence ?
a écrit le 12/06/2013 à 10:02 :
Et c'est un gouvernement social / socialiste qui aide les gens qui veulent travailler ?? C'est une honte de limiter ce statut et je sais de quoi je parle... étant moi-même ex cadre salariée 50 ans, je n'ai eu d'autres choix que de faire du conseil en auto entrepreneur. Si on limite le statut, je serai une sans emploi de plus sur le marché ! Bravo à HOLLANDE et à ce gouvernement de GUIGNOLS ! A part le MARIAGE POUR TOUS, leur politique est un vrai désastre pour la France COURAGEUSE et QUI SOUHAITE TRAVAILLER !! Je suis très en colère et pourtant, j'ai voté HOLLANDE
Réponse de le 13/06/2013 à 16:06 :
Michèle Paris c'est pas grave HOLLANDE va embaucher de nouveaux fonctionnaires
a écrit le 06/06/2013 à 9:12 :
Comment faire confiance à des politiques pour redresser l'économie alors que leur patrimoine est composé majoritairement d'immobilier? Ils sont là pour mécontenter le minimum de Français et continuer à être élus tout en touchant de substantielles rémunérations. Mais après tout, n'est-ce pas la faute des électeurs si nous sommes dans cette situation?
a écrit le 03/06/2013 à 22:37 :
le travail qui est fait par les autoentrepreneurs sera sûrement fait au black par les ex AE mais (ou car ) ne sera pas fait par d'autres.
a écrit le 03/06/2013 à 20:16 :
Attention, vous faites erreur, les AE ne sont absolument pas exonérés de charge sociales, de plus, leurs charges viennent d'être augmentées de 3 points. Et l'exonération de cotisation foncière, c'est uniquement pour les trois premières années d'activité, et si on n'a jamais été indépendant avant.
a écrit le 03/06/2013 à 17:25 :
La réalité est que taper sur les AE permet à l'Etat de donner un os à ronger aux artisans à défaut de leur donner de vrais conditions d'allègement de charges et de mesures leur permettant de doper leur activité. Encore une tactique par le tacticien en chef élu depuis un an. Réveillons nous .
Réponse de le 05/06/2013 à 17:35 :
Entièrement d'accord avec cequiestcaché : ce ne sont que des tacticiens qui font fi de la situation économique de notre "pauvre" France : fi des chômeurs qui veulent s'en sortir avec le statut AE, fi des retraités qui mangent des clous, ce sont des FAISEURS DE PAUVRES en puissance........
a écrit le 03/06/2013 à 16:19 :
Le statut auto-entrepreneur n'est pas parfait mais fonctionne. Il présente l'avantage de créer facilement une activité, supprime le travail au noir et allège la paperasse administrative sociale et fiscale.
Au contraire , il me semble que le gouvernement ferait un vrai choc de compétitivité en alignant toute les TPE sur un modèle auto entrepreneur c'est à dire une simplification drastique de ce qui mes pollue le plus
a écrit le 03/06/2013 à 15:45 :
Dommage que la France soit un pays profondément corporatiste, sans cela, les artisans et les AE feraient un front commun pour la création d'une véritable liberté d'entreprendre en demandant moins de charges et plus de liberté pour les artisans. Le rapport de l'IGAS montre bien que la concurrence déloyale est un phénomène complètement marginal. Hollande n'a cessé de dénoncer en Sarkozy, un président qui divise. Je crois que le pays n'a jamais été aussi divisé que depuis qu'il est commande et pour le coup, il est en est pleinement responsable !
a écrit le 03/06/2013 à 13:47 :
Le statut d'auto-entrepreneur a permis de récupérer de l'impôt sur des gens qui avant travaillaient au black. Ce gouvernement est dénué de la moindre intelligence car en supprimant le statut d'auto-entrepreneur les gens ne vont certainement pas se priver d'une activité qui leur rapporte de l'argent, ils vont tout simplement se mettre ou se remettre au black, l'équation est on ne peut plus simple. On glisse doucement vers les modèles italien/portugais où le travail au black représente une part importante de l'économie.
Réponse de le 04/06/2013 à 1:18 :
Exactement...moi qui comptais enfin déclarer mon activité afin de cottiser pour les autres et pour ma retraite, je ne comprends vraiment pas cet énième projet de loi stupide! Le gouvernement fait tout pour faire de nous des esclaves du salariat ou des assistés de pôle emploi...Si l'emblème de la droite est le féroce loup, celui de la gauche caviar est bel et bien le mouton!
a écrit le 03/06/2013 à 13:30 :
Elle a la bonne conscience de celle qui courageusement, s'attaque à la finance. Ça se voit sur son visage !...
a écrit le 03/06/2013 à 12:49 :
Ainsi, les socialistes aiment augmenter le chomage ! C'est a des nullites comme Mme Pinel que l'on constate que ces fonctionnaires de la politique n'ont jamais travaille dans une entreprise, jamais rempli un formulaire de TVA et fondamentalement, ne savent pas ce dont ils parlent et qu'il pretendent reguler !
Chaque AE est un chomeur en moins et une possibilite de nouvelle entreprise. Tuer cela au nom des principes est une idee parfaitement imbecile.
S'il y a conflit avec certains artisans, assouplissez le statut des artisans. Donnez leur le privilege de moins de formalites et de taxes en deca d'un certain seuil. Et puis permettez au AE de grandir jusqu'a devenir des TPE, puis des PME, puis... Les fonctionnaires oublient que le but n'est pas de creer plus des problemes ( qui creent des emplois nuisibles) mais au contraire de fimplifier pour permettre aux poussins de devenir des aigles (sans devoir passer par la case pigeon) . Je parie que les imbeciles qui nous gouvernent ne savent meme pas que Apple a ete cree dans un garage (sans taxes) et que meme Facebook a ete cre par un etudiant.
Pauvre socialistes qui ne savent meme pas ce qui serait bon pour eux ! (helas cela signifie qu'ils ne savent pas non plus ce qui est bon pour la France)
a écrit le 03/06/2013 à 9:58 :
Alors, résumons : statut AE à deux vitesses, baisse du plafond pour certains mais pas pour tous, limitation dans le temps pour certains mais pas pour tous, augmentation des obligations en tout genre, suivis, attestations, formations, déclarations... Le "CHAOC de simplification selon les socialistes, c'est maintenant !!!
a écrit le 03/06/2013 à 9:35 :
Pinel, démission !
a écrit le 03/06/2013 à 9:27 :
Ca va bientôt chauffer en France!
Tant d'incompétence dénote un amateurisme et une méconnaissance totale du monde de l'entreprise!
Je vous invite à voir le profil de Sylvia PINEL;une personne comme elle, qui fait profession d'être politique, ne peut certainement pas comprendre , ni répondre aux besoins des Français
J'invite les concernés ( au vrai sens du terme!), à manifester et à réagir fortement pour leur survie!
Réponse de le 03/06/2013 à 10:20 :
Et qui l'a nommée cette Ministre si compétente ???? c'est dire la considération que M. Hollande porte aux petits entrepreneurs. Edifiant... Dès les prochaines électiions, il faudra bien s'exprimer puisqu'il n'y qu'avec un bulletin de vote que c'est possible.
a écrit le 03/06/2013 à 9:27 :
Encore des couacs de la part de ce "misérable" gouvernement, qui annonce tout et son contraire en l'espace de 48H ! Ma colère est si grande... et je "perds" mon temps à essayer de savoir de quoi l'avenir va être fait : survie ou chronique d'une mort annoncée !!!
Derrière chacune des décisions de la soit-disant tête pensante de l'Etat, ces Messieurs et Dames oublient qu'il y a des êtres humains pour qui chaque décision est lourde de conséquences. C'est encore une faute LOURDE de la part du gouvernement, c'est à dire avec l'intention de nuire. On en a viré pour moins que ça.
Réponse de le 03/06/2013 à 11:12 :
Le pire, c'est qu'ils vous expliqueront qu'ils font tout cela pour votre bien ! A vomir.
a écrit le 03/06/2013 à 9:27 :
quand une loi est juste, même dure, elle remporte l'adhésion!!!! cette loi est le pur produit d'un lobbying ou la capeb tente se justifier auprès de ses adhérents en leur montrant qu'elle sert à quelque chose!!!! quitte à mettre en place une mesure absurde, discriminatoire, de la poudre aux yeux qui ne règle rien !!!!!!!
a écrit le 03/06/2013 à 8:58 :
Vive la concurrence! A quel prix va être le déplacement du plombier! Il est déjà à 2 ou 3 fois le prix de la consultation du médecin généraliste! Et Bruxelles demande la suppression des réglementations des professions. Quelle langue comprend ce gouvernement? Les socialiste ne connaissent que l'économie monopolistique d'Etat!
a écrit le 03/06/2013 à 8:35 :
Des ministres nuls, on en a connus. Mais là c'est le pompon. On devrait la conserver sous cloche à Sèvres pour les générations futures.
Réponse de le 03/06/2013 à 9:26 :
+1, on la mettra à coté du mètre étalon !
a écrit le 03/06/2013 à 8:00 :
exonerations de charges sociales? diantre! faudrait se renseigner avant de dire des conneries! y a un forfair social sur le CA qui doit etre de l'ordre de 22% ' tt compris' payable a ... l'urssaf
Réponse de le 03/06/2013 à 15:51 :
Vous l'avez dit mais il faut le souligner, c'est 22% de charges sociales sur le CA et pas sur le bénéfice, ce qui fait une différence colossale. Ceci étant comme une grande partie des français honnissent l'économie (notamment grâce au bourrage de crâne que mènent les socialistes depuis des décennies) il ne voient pas la différence. La seule chose qui fait plaisir, c'est que visiblement l'économie n'aime pas non plus les socialistes.
a écrit le 03/06/2013 à 7:27 :
quand vous voyez Des Artisans francais facturant 300 euros la journee pour de l'emploi ouvriers polonais quel mafia organisee
Réponse de le 03/06/2013 à 18:37 :
maboite à 50 ans je suis artisans et mes 20 salariés sont payés suivant les lois françaises( c'est à dire trop cher) . je doit facturer mini 36euros de l'heure pour etre rentable et pouvoir investir dans du matériel.,j'ai 4 apprentis en formations .je combat les (grosses)entreprises qui emploient des salariés Low cost (pas forcement polonais ),je combat les entreprises qui font démissionner les salariés pour les faire passer AE ,je combat les AE sans assurances décennale et qui sont pompiers,gendarmes ou fonctionnaires la journée. je penses que c'est comme tout il y a de l'abus et les bons payent pour les tricheurs. et chez les artisans aussi .moi je suis pour plus de contrôle y compris le samedi et dimanche ,.et moins de paperasse pour rien .enfin je pense qu'un AE seul sais au bout de deux ans,si il bosse correctement si il peux passer en entreprise de droit commun sinon c qu'il est pas bon et il arrête . se vendre à 12euros de l'heure comme j ai vu ,il vaut mieux qu'il reste salarié.
Réponse de le 13/06/2013 à 15:12 :
padi26 avec 19 000? de CA annuel c'est sur on ne sera pas à 36 euros de l'heure mais à 11.30 euros
encore moins cher nous passons à la concurrence loyale
a écrit le 03/06/2013 à 6:58 :
La France pays qui fait fièrement parader sur les frontons de ses mairies "Liberté, Égalité, Fraternité" devrait étendre tous les "avantages" de ces auto-entrepreneurs à tous les artisans. Nous sommes un des pays qui doit avoir le plus de statuts différents dans pratiquement tous les secteurs aussi il est inutile de créer de nouveaux privilèges pour une nouvelle "corporation".
Réponse de le 03/06/2013 à 7:16 :
Ce statut ne peut intéresser tous les artisans car il ne permet pas la déduction des charges et est soumis à un plafond de Chiffre d'affaires.
Il ne peut intéresser que les artisans n'ayant pas de salariés et en outre ayant peu d'achats externes par rapport à leur Chiffre d'affaires.
Réponse de le 03/06/2013 à 8:49 :
Le choix entre plusieurs statuts dynamise le marché de l'emploi et réduit le chômage, car ces statuts correspondent pour l'essentiel, à des cas d'emploi distincts. Cette approche dérange certains syndicats, en particulier le CAPEB, syndicat patronal représentant l'artisanat du bâtiment, qui défend une vision corporatiste dans laquelle il deviendrait incontournable.
a écrit le 03/06/2013 à 1:50 :
ce statut devrait avantager la normalisation de l' entreprise à caractète bioethnique
a écrit le 03/06/2013 à 0:02 :
Lu dans Sud Ouest. Ministere du Commerce et de l'Artisanat 14 membres au cabinet de la ministre en moyenne 7.807 euros bruts mensuels + 30.000 euros de primes en 2012 en moyenne pour 6 personnes. Les conseillers eux sont competents puisque enarques contrairement aux AE. Et on nous ressort les mots d'equite, de justice en faisant mine de s'adresser a des tricheurs qui au mieux gagnent un peu plus que le smic grace a ce statut. Tout simplement ecoeurant..
Réponse de le 03/06/2013 à 0:21 :
sont compétents ds leur domaine c'est évident - les conseillers techniques ,eux , sont plus nombreux que ds les annees 73 mais il ne faut pas dire que puisqu'ils sont enarques ils sont compétents car il y a tj des personnes plus ou moins compétentes et consciencieuses ds ttes les branches de la societé -
Réponse de le 03/06/2013 à 9:44 :
A part que la branche eux ils sont en train de la scier et c'est celle sur laquelle ils sont assis!!!! des benêts!!! Parce quand on gagne ça sur le dos des autres, normalement on fait le moins de bruit possible, on se fait discret, on se fait oublié en temps de crise !!! eux non ils brassent de l'air!!!! ils réforment la bière , le vin et les AE!!! "Parce qu'il y a urgence les gars on est en crise quoi!!!!"
Réponse de le 03/06/2013 à 16:29 :
le bon sens n'est pas l'apanage des énarques, mais ces gens là n'ont aucune vergogne car leur rémunération dépend des AE et des chefs d'entreprises du privés qui gagnent moins de 3 fois leur rémunération!
supprimons ces ministères couteux qui ne servent qu'à emmerder le monde!
a écrit le 02/06/2013 à 22:27 :
Et dire que les socialos dénonçaient la stigmatisation des chômeurs sous Sarko. Eux stigmatisent ceux qui travaillent. C'est juste hallucinant ! Ce gouvernement est une véritable machine à faire dégringoler la France. Comment vont ils gérer l'augmentation du chômage consécutive à leur réforme ? Après avoir fait de la France la risée du monde économique avec la taxation à 75 % qui a eu l'effet d'une bombe en terme de communication dans toutes les grandes économie susceptibles d'investir chez nous, ils créent une incertitude incroyable en envoyant des messages contradictoires. Sans compter les accusations insultantes de travailleurs au noir, de voleurs, de profiteurs envers les AE qui ont souvent fait le choix de travailler plutôt que de devenir des assistés... Et qui gagnent 2 000 ? mois dans le meilleur des cas. Quelles sont donc les valeurs de ce gouvernement ? On se le demande, car la solidarité c'est bien, mais quand la moitié de la population sera fonctionnaire ou au chômage et qu'il ne restera plus rien à partager que va t-on faire ?
Réponse de le 02/06/2013 à 22:54 :
Vous parlez juste là
a écrit le 02/06/2013 à 21:59 :
Elle est fille d'éleveurs bovins...
Réponse de le 02/06/2013 à 22:05 :
et alors ?????
Réponse de le 02/06/2013 à 22:16 :
ça explique beaucoup de choses...
Réponse de le 02/06/2013 à 22:16 :
Bah ! Elle est un peu lourde, quoi...
Réponse de le 02/06/2013 à 22:17 :
Elle est tout à fait à sa place dans ce "gouvernement"...
Réponse de le 02/06/2013 à 22:29 :
Elle est un peu lourde, quoi...
Réponse de le 02/06/2013 à 22:38 :
ses classes en politique mais c'est tout !
Réponse de le 02/06/2013 à 23:30 :
elle est plus mignonne les cheveux courts :))
Réponse de le 03/06/2013 à 0:08 :
Meme regard plein d'intelligence qu'une charolaise
Réponse de le 03/06/2013 à 0:11 :
Penser aussi aux A.E qui ont des gardes alternées car pour eux ce statut d'A.E est tres important , ce n'est pas à négliger pour pouvoir avoir aussi la joie et le bonheur d'elever leurs enfants , de les voir grandir tout en travaillant -
Réponse de le 03/06/2013 à 0:12 :
manquent d'emplois !
Réponse de le 03/06/2013 à 0:23 :
bien que vous soyez revolté rester dans le domaine du correcte Sempre
Réponse de le 03/06/2013 à 7:02 :
Le domaine du correct : l'exemplarite devrait venir du haut cher Monsieur : aux politiques elus par le peuple de traiter correctement la population si ils veulent etre eux meme respectes.
Réponse de le 03/06/2013 à 9:29 :
Les veaux, ça la connait !!!
a écrit le 02/06/2013 à 21:11 :
Le statut d'autoentrepreneur va-t-il continuer à permettre à tous les étrangers venant en France de bénéficier pendant trois ans d'une couverture sociale simplement en se faisant immatriculer ?
Réponse de le 02/06/2013 à 22:11 :
ça on savait pas !
On va de plus en plus vers Marine aux prochaines élections ! Et après nos politiques feront les étonnés !
a écrit le 02/06/2013 à 21:10 :
mde pinel votre mari est en sarl ?
vous avez le droit de changer d'avis mde pinel c'est pas grave de ce planter sur son premier projet,je ne pense pas que vous êtes imbécile! et comme le disez votre boss le changement c'est maintenant alors vous devriez reprendre cette citation dans notre cas, changer d'avis comme le préconise le rapport que vous fait payer pour étre mis direct a la corbeille...ne vous bornez pas ,car ce qui veulent la morts des auto sont des patrons qui s'en mettent déja énormément dans les poches ,ils en veulent encore plus...mettez leurs un plafond a 32000 , on verra leur réaction ,les vrais sarl sérieuses ne ressentent aucunes concurrence des ae 32000 c'est un chantier pour eux et ils en font au moins 3 dans un mois ..seul les escros sarl sont génés par les ae honnéte....bref c bidon vos arguments
Réponse de le 02/06/2013 à 21:39 :
pluq1
a écrit le 02/06/2013 à 20:49 :
ben si ils nous empeche de continuer nos projets pro , ben je demande a étre remboursé et payer mes indemnités chomage qui m'ont divisé a la base par 2 pour étre investie dans mon ae..
comme je n'ai plus rien si j'arréte qu'il me rembourse tout de a à z , que je puisse m'assister au chomage....au fait madame pinel , ne croyez vous pas que le black sera encore plus déloyale!!!
Réponse de le 02/06/2013 à 21:55 :
Pourquoi veut- elle laisser ce statut a deux ans quand dans le passe les personnes avaient trois ans pour créer leur entreprise (avec une fiscalité moindre) .IL faut reconnaitre que ce statut évite le chomage dans la crise que nous vivons actuellement et ne fait pas d'ombre aux artisans , sans oublier qu'il rapporte a l'Etat Français -
a écrit le 02/06/2013 à 20:30 :
Moi, perso, je suis contre ce changement proposé par le gouvernement compte tenu des chiffres record du chomage
Réponse de le 02/06/2013 à 22:31 :
+1
a écrit le 02/06/2013 à 20:23 :
Ca serait bien si on vivait en démocratie et que le peuple pouvait dissoudre l'assemblée.
a écrit le 02/06/2013 à 20:14 :
Ah, quelle nouvelle !! c'est un vrai devin ce client !!! « La Grande-Bretagne va plus mal que la France des années 70 selon Moi. Mais il attend quoi Hollande pour privatiser ces Banques Françaises qui sont dirigées par des marioles et qui nous sucent jusqu'à la moelle ???
a écrit le 02/06/2013 à 20:11 :
que de la probité qui a toujours pris ses racines dans le noumène social hollandais ce que j' ai remarqué en tant qu' educateur eco
a écrit le 02/06/2013 à 19:59 :
Qu'on rétablisse la directive Bolkenstein!Ainsi nous n'aurons plus a subir en permanence les pressions de ces petits artisans aigris et tout le monde sera dans le meme bain:on comptera les courageux!
Réponse de le 02/06/2013 à 20:13 :
entièrement d'accord et virons tous les socialos incapables du moindre travail.
Réponse de le 02/06/2013 à 20:47 :
@élu ps Ne vous fatiguez pas inutilement mon brave. Moins les élus en feront, mieux le pays se portera. Les auto-entrepreneurs les plus aguerris ont déjà commencé à étudier le droit européen intracommunautaire pour contourner les restrictions imaginées par la ministre. Une piste parmi d'autres, consiste à facturer par l'intermédiaire d'une société dans un pays à la fiscalité plus avantageuse ... et ils n'ont que l'embarras du choix. Les géants du web Google, Amazon, ... ont ouvert la voie. Pour ces géants, c'est par recherche du profit maximal, pour les auto-entrepreneurs, c'est une question de survie économique.
a écrit le 02/06/2013 à 19:54 :
Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage. Tout le reste n'est que diversion (concurrence déloyale, abus d'employeurs). Le dogme socialiste est contre la liberté d'entreprise, il veut tout contrôler, tout taxer et ce qui, de près ou de loin, s'écarte de cet idéal ,et donc échappe à son pouvoir, est à détruire. De plus un assisté donnera plus facilement son vote à la gauche, d'ou l' intérêt d'en créer le plus possible. Tout autre prétexte n'est qu'enfumage.
Réponse de le 02/06/2013 à 21:58 :
bien sur qu'un assisté risque , je dis bien risque de porter son vote comme vs le dites (encore pas si sur) avec ts les événements qui se passent ce jour .
a écrit le 02/06/2013 à 19:40 :
Dans le BTP on ferait déjà bien d'obliger à embaucher les chômeurs au long cours qui ont un baobab dans la main, ça limiterait l'importation de main d'oeuvre qui vient se greffer sur notre système social déjà agonisant !!! Qu'ils laissent tranquilles les AE qui ont au moins le courage de se bouger les fesses. Et si ces gens se tournent vers ce secteur c'est peut-être aussi qu'il y a une demande non satisfaite par les pros du BTP !!
Réponse de le 02/06/2013 à 22:06 :
àsoldatlouis : la réponse est dans votre suggestion :" d'obliger à embaucher les chômeurs au long cours qui ont un baobab dans la main " ... Connaissez-vous un seul employeur qui a envie de tels employés ??? Je rentre d'une réunion de famille : ce sont exprimés sur le sujets une opticienne, un patron auto-école ( 9 salariés comme moi) un garagiste, une coiffeuse et un boulanger et un carrossier ... Pas un seul ne veut développer l'emploi, même s'ils sont surcharger de travail Tous les petits employeurs ne VEULENT plus de ce code du travail qui empêche de se défaire d'un salarié incapable, de mauvaise volonté, etc .. ATTENTION: mon propos n'est pas de dire que les salariés sont tous comme ça, loin s'en faut heureusement ! Mais un seul dans une TPE vous pourri la vie, voire vous fait couler la boite dans laquelle vous avez tout investi, y compris votre vie familiale toute entière !!! RESULTAT : ce Code du travail qui devrait protéger les salariés, ne fait que DETRUIRE l'emploi !!! PROPOSITION : un statut pour les nouveaux salariés, réservé aux entreprises de moins de 20 salariés, et uniquement pour les nouveaux contrats, comme cela existe en Autriche, qui moyennant une cotisation de 1% du salaire mensuel, vous autorise à mettre fin au contrat sans avoir à vous justifier et je vous garantie que, d'ici fin 2014, les offres d'emplois seront augmenter de plus de 800.000 postes !!!! Chiche ??
Réponse de le 02/06/2013 à 22:22 :
toujours modèle sur les pays européens mais ils ne fonctionnent pas comme nous dans beaucoup de domaines -
Réponse de le 02/06/2013 à 22:57 :
voyez ce que ça donne !!!
a écrit le 02/06/2013 à 19:27 :
Donc en résumé, les artisans sont en en voie de paupérisation. Ils sont écrasés par les charges, sont face à une chute de leur activité. Ils perdent des appel d'offres à cause de la m.o. bon marché des pays de l'est. Que fait la Fédération du batiment, elle s'en prend aux AE pauvres qui rament pour gagner 3 sous. Mais c'est les thénardiers face à Cosette. Que vont Pinel et Ayrault, ils attisent les haines, montent les français les uns contre les autres. C'est ça la France de 2013 ?
a écrit le 02/06/2013 à 19:20 :
Tous les statuts sont utiles pour couvrir la diversité des situations. La personne qui a la possibilité de déduire comptablement des dépenses, des amortissements, des charges, etc ... (et de réduire ainsi son résultat imposable) choisira un statut d'artisan ou de société. La personne qui n'a qu'un chiffre d'affaire modéré et peu de déductions choisira le statut d'AE. Le gouvernement avance à tâtons sur ce dossier sous l'impulsion de lobbys et de syndicats qui défendent des intérêts catégoriels et qui essayent de réduire la diversité des statuts, augmentant ainsi à terme leur propre influence auprès du gouvernement.
Réponse de le 02/06/2013 à 20:36 :
Très bonne réponse , tout est dit vraiment rien à rajouter .
Réponse de le 02/06/2013 à 22:24 :
Il faut donc attendre et ensuite juger
a écrit le 02/06/2013 à 19:12 :
Vraiment dommage que ce régime fiscal et social, simple et pratique, ne soit pas pris en considération pour assouplir les autres régimes, sans tomber cependant dans l'excès des artisans qui revendiquent le même taux d'imposition que les auto-entrepreneurs alors qu'ils n'ont pas de plafond de chiffre d'affaires et peuvent bénéficier des déductions (frais, investissement, ...).
a écrit le 02/06/2013 à 19:07 :
"Les mesures étudiées [?] sont de limiter à deux ans la durée de ce statut fiscal avantageux (exonérations de charges sociales, d'impôt sur les sociétés, de cotisation foncière, etc) et..."

Mais il n'y a pas d'exonération des charges sociales et d'impôts dans ce statut ?! Les impôts et charges sont moindres mais il ne faut pas non plus oublier qu'ils sont calculés sur le chiffre d'affaires et non sur le bénéfice et sans aucune déduction possible.
Réponse de le 02/06/2013 à 22:04 :
Vous avez raison. Même les journalistes ne comprennent pas et n'approfondissent pas les sujets. C'est juste affligeant de voir la médiocrité de nos hommes politiques et, celle inexcusable de nos médias. Qui plus est un journal éco ! L'article n'est même pas signé, ce qui est très mauvais signe en général. C'est quoi ? Un publireportage financé par Mme Pinel ?
a écrit le 02/06/2013 à 18:07 :
Atlas haussera les épaules et laissera tomber le monde.
a écrit le 02/06/2013 à 18:01 :
Capitaine Haddhoc et son matelo de Zayrault ne tiennent plus la barre si seulement un jour ils l'ont tenue. Font dans la basse cour aux canards ,couac,couac
Réponse de le 02/06/2013 à 18:13 :
J'imagine bien Moscovici et Sapin en Dupont et Dupond !
Réponse de le 02/06/2013 à 18:22 :
Bien vrai,le même air intelligent, même coupe de cheveux, mais eux les 2D ne sont que des personnages de BD nous les nôtres ruinent notre pays, différence fondamentale
Réponse de le 02/06/2013 à 22:36 :
tombee tres bas devient ingouvernable
a écrit le 02/06/2013 à 17:52 :
Ils savent vraiment pas communiquer !

prévoyons donc au minimum une centaine de millier de chômeurs en plus en septembre. Ceux, sur les 900.000 qui travaillent à temps plein mais dont les recettes ne permettent pas de passer a un statut ei.


Réponse de le 03/06/2013 à 18:48 :
alors je veux bien une explication , combien AE declarent un chiffre d'affaire ? 41 % des 900000 et alors les autres il vivent de quoi ????chercher l'erreur . ensuite sur les 41 % combien vivent de leur métiers ???? . je pense que les chiffres sont faux car il y en a bcp qui oublient de déclarer . sinon il sont plus fort que moi ils vivent avec un salaire de misère.
Réponse de le 03/06/2013 à 19:29 :
On peut être retraité ou fonctionnaire et AE. D'autres AE sont le 2ème revenu d'un foyer, alors vous voyez mieux ? Ce n'est pas de la fraude, d'autant plus que pas de revenus déclarés, c'est pas de validation trimestres retraites (pour ceux qui ont une activité principale). Tout simplement les temps sont durs et les rentrées difficiles malgré les efforts et les heures effectuées ( les 35 h ne concernent pas un AE !) . Le gouvernement en plus cherche à diviser le statut en 2, l'activitié principale limitée et l'activité secondaire non limitée. c'est à n'y rien comprendre, ..
a écrit le 02/06/2013 à 17:28 :
Alors que le régime des auto-entrepreneurs a rencontré un réel succès, qu'il permet de démarrer une activité, s'ils mettent en place un couperet au bout de deux ans c'est très démotivant voir rédhibitoire comme tout ce qu'ils font d'ailleurs. On pourrait le comprendre si on était à 3% de croissance, mais on en est loin. Que dire devant tant d'incompétence, c'est désespérant. A part faire des déclarations incantatoires, sur la jeunesse et le chômage, ce sont des incapables.
a écrit le 02/06/2013 à 17:25 :
ah!il semble qu'un nouveau lobby se soit manifesté entre temps pour faire changer la décision!qui cela peut il bien etre?bouygues?vinci?un syndicat d'artisans qui ne pourrait plus piquer assez dans les caisses?les jeux sont ouverts
a écrit le 02/06/2013 à 17:22 :
Bienvenue en France. 40 000 demandeur d'emploi de plus en Avril. Explosion du chômage en Europe...! Et bientôt 1 million de chômeur en plus, en France, grâce au génie de Sylvia Pinel et de nos dirigeants qui ne savent que tout détruire au lieu de réformer notre Pays en profondeur. Continuons sans broncher...!??
Réponse de le 02/06/2013 à 17:45 :
Bienvenue aux attristés. Qu'ils ne baissent pas les bras. Ces ministres aux titres usurpés (ce sont plutôt des sous secretaires d'état) ne savent pas conduire un débat public. Ils se contentent d'écouter les lobbies. FH n'a aucune vision pour faciliter le travail des gens. Il ne s'intéresse qu'aux statuts corporatistes, aux régimes fiscaux attachés, aux privilèges accordés. Pas un sou d'humanité pour ceux qui produisent et vivent tant bien que mal de leur production. C'est un domaine qu'il ignore complètement comme si cela n'existait pas.
Réponse de le 02/06/2013 à 17:55 :
Vous êtes drôles, réformer notre pays en profondeur, vous êtes pour, mais dès qu'il s'agit d'équité devant la taxe, y a plus personne.
Réponse de le 02/06/2013 à 18:26 :
pouvez vous développer quant au niveau d'imposition (sur le CA ou sur le BIC???), quant au niveau de la fraude (les artisans ne fraudent pas bien sûr), quant au niveau de la compétence (tribunaux saturés d'affaires particuliers/commerçants), etc....
Réponse de le 02/06/2013 à 18:32 :
@artisans,
Équité devant la taxe? Alors il faut un taux fixe d'imposition, impossible d'être plus équitable.
Réponse de le 02/06/2013 à 18:39 :
Si vous étiez malin, au lieu de critiquer le statut d'auto-entrepreneur, pourquoi ne demanderiez vous pas au gouvernement l'alignement de votre fiscalité sur la leur ?
Réponse de le 02/06/2013 à 20:24 :
Les artisans ont une fiscalité plus avantageuse que les auto-entrepreneurs dans la mesure où ils peuvent déduire leurs investissements sous forme d'amortissements, leurs charges, etc ... Sur le long terme, un artisan qui maîtrise les astuces comptables et fiscales payera globalement moins d'impôts, tout en bénéficiant d'équipements haut de gamme amortissables (véhicule, smartphone, ordinateur, ...). La contrainte pour l'artisan, c'est d'atteindre un CA suffisant pour être rentable. L'auto-entrepreneur n'a pas cette contrainte de CA.
Réponse de le 02/06/2013 à 20:47 :
En Parfait accord. Combien de gens savent que les auto-entrepreneurs ne peuvent déduire leurs frais ? Très peu, comme Sylvia Pinel, qui ne sait rien du statut.
Réponse de le 02/06/2013 à 22:27 :
Bien accord avec votre commentaire Midas
Réponse de le 02/06/2013 à 23:20 :
est taxe de pres de 25 pr cent sur son CA
a écrit le 02/06/2013 à 17:12 :
Le double discours permanent...C'est de la schizophrénie !
Réponse de le 02/06/2013 à 22:04 :
ouiiiiiiiiiiiii
a écrit le 02/06/2013 à 16:49 :
" Les mesures étudiées par la ministre sont de limiter à deux ans la durée de ce statut fiscal avantageux (exonérations de charges sociales, d'impôt sur les sociétés, de cotisation foncière, etc) "

Vous êtes mal renseignés car en tant qu'auto entrepreneur je paie des charges sociale je paie la taxe fonciere des entreprises, et cela me coute 12.000?/an donc ne faites pas croire aux gens qu'on est privilégié. Le gros avantage de ce statut c'est son extrême simplicité. Il y a des dérives certes mais cela concerne qu'une minorité. Pas la peine de tout remettre en cause.
a écrit le 02/06/2013 à 16:31 :
La méthode de travail de ce gouvernement: l'improvisation continue.
Réponse de le 02/06/2013 à 16:49 :
Non, plutôt l'incommensurable incompétence...continue.
Réponse de le 02/06/2013 à 18:09 :
Oui tout à fait d'accord c'est de l'amateurisme, des bricoleurs du dimanche. Et du copinage à tous les étages: merci les socialistes!
Réponse de le 02/06/2013 à 23:31 :
drole de bricoleur toaaaaa
a écrit le 02/06/2013 à 16:07 :
PINEL, et encore une parvenue en talons éguille, qui ferrais mieux d'aller voir de plus près le monde réel du travail ( pas depuis un bureaux aceptiser, climatiser ) . Bizare aussi, que seul les artisants du batiments font le pressing sur les AE, aurrait ils peur qu'on leur prenne la poule aux oeufs d'or!! La fin des rémunérations en espèces, se serais balot tout de même, comment vont ils faire pour entretenir le gros 4x4 de Mr, vehicule de fonction bien entendu, et la grosse BM pour Mme. Pauvre FRANCE. On est gouverner par des ...... !!
Réponse de le 05/06/2013 à 17:41 :
Si les artisans étaient vraiment malins : ils ne taperaient pas sur les AE mais demanderaient de bénéficier du même régime que l'AE en terme de cotisations sociales.
a écrit le 02/06/2013 à 15:45 :
Finalement il fallait bien voter au lieu de croire que ce gouvernement allait prendre aux riches..... Quels naïfs !.
a écrit le 02/06/2013 à 15:41 :
Deux sons de cloche ? Qui dit juste ?...
Réponse de le 02/06/2013 à 20:29 :
En phonétique c'est mieux, deux sons, deux,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
Réponse de le 02/06/2013 à 21:05 :
Juste. Qu'est ce j'ai gagné ?
a écrit le 02/06/2013 à 15:38 :
La "Duflop" rentre-t-elle encore dans le fameux jean qu'elle portait à sa première réunion?
a écrit le 02/06/2013 à 15:35 :
Pour l'exonération des charges sociales et des impôts ? les MINISTRES et TOUS les ELUS politiques s'exonèrent toujours de CSG/RDS et d'impôt sur le revenu pour leurs salaires et indemnités diverses, ainsi que sur LEURS RETRAITES MILLEFEUILLES. Avant de donner des leçons aux autres, QU'ILS COMMENCENT à S'APPLIQUER à EUX-MËMES LES LOIS QU'ils VOTENT !
a écrit le 02/06/2013 à 15:35 :
Il n'y a vraiment que la gauche qui, en ces temps de crise, cherche à empêcher les personnes de travailler. C'est incroyable.
Réponse de le 02/06/2013 à 17:03 :
Souvenez-vous de l'ex-URSS avec le communiste, la misère, le chômage. Eh bien, c'est notre modèle Français défendu par nos irresponsables au pouvoir. Si seulement les Français avaient encore quelque chose dans la culotte et dans le cerveau...??! Pour ENFIN RÉAGIR. Désespérant.
Réponse de le 02/06/2013 à 17:33 :
moi j'ai même connu leurs geôles en temps que militaire, comme la piscine de la caserne MORTIER c?était agréable ah! oui je ne nageais pas!!!!
Réponse de le 02/06/2013 à 18:32 :
De mon temps, on allait au boulot en sabot avec de la paille en guise de chaussettes, et on faisait pas 35 heures.
a écrit le 02/06/2013 à 15:29 :
..connait Sylvia Pinel ?
Réponse de le 02/06/2013 à 15:41 :
elle est partie prenant du printemps francais
a écrit le 02/06/2013 à 15:19 :
Les Services FISCAUX disent que les SOMMES que leur DECLARENT les artisans sont dans la réalité 3 FOIS SUPERIEURES (à ce qu'ils gagnent)
Réponse de le 02/06/2013 à 16:41 :
c'est vraiment des pigeons: déclarer plus que ce qu'ils gagnent. Arretez de dire n'importe quoi svp.
a écrit le 02/06/2013 à 15:14 :
Après le chantier d'IKEA ou les travaux du TRAMWAY terminés, des "très jeunes gens" qui avaient pourtant droit au chômage pendant 2 ans, ont choisi de s'installer auto-entrepreneur dans le bâtiment, puisque on leur avait permis de mettre le pied à l'étrier ; c'est ainsi que le fils de mon voisin (pas encore 26 ans à ce jour) s'est installé auto-entrepreneur.
Mais dire qu'il va créer 1 entreprise (même 1 micro ?) quand les ASSUREURS REFUSENT de l'assurer pour des travaux dont il a établi 1 devis ?!
Que fait-il ? il refait 1 muret en pierres, qui s'écroule pour un Hollandais qui a acheté dans l'arrière pays des ex-vignes en espaliers - une terrasse en bois - murs de clôtures.
Comme il est "jeune" il a beaucoup de copains, dont Il met (à son tour) le pied à l'étrier de nombreux de ses copains (filles et garçons !) et prend aussi la dernière de mes filles qui m'avoue qu'elle va changer de métier et partir en contrat de qualif (électricien).
Mais quant à dire qu'il va s'installer en micro-entreprise ? Peut-être pas encore. PINEL qui n'a jamais travaillé, ne peut-elle pas les laisser travailler ? ILS NE SONT AUCUN A LA CHARGE DE LA SOCIETE.
De plus nos MINISTRES SAVENT-ILS QUE les ASSUREURS ne LES SUIVENT PAS ?
a écrit le 02/06/2013 à 15:08 :
Bienvenu en France. Là ou le monde politique a réussit à faire croire à ses moutons, que Gorbatchev était un dangereux leader ultra-libéral, responsable de la décadence de l'idéal bisounours.
a écrit le 02/06/2013 à 15:04 :
Tout a fait a cote de la plaque.Dans le bâtiment ce ne sont pas les auto entrepreneurs qui concurrencent déloyalement les artisans, mais le travail au noir qui est très rependu et quelquefois certains artisans eux mêmes qui le pratiquent a l'occasion.
Une précision les auto entrepreneurs ne sont pas exonérés de charge, simplement ils paient des charges lorsqu'ils font du chiffre d'affaire, seuls les bénéficiaires de l'ACCRE en sont exonérés durant deux ans.
Ce statut est simple et même s'il n'est pas parfait il permet a des tas de gens soit de se lancer, soit d'avoir un revenu supplémentaire, mais c'est trop pour ce gouvernement de fonctionnaires qui n'offre pour seule issue que le bénéfice de l?assistanat et non la possibilité a chacun de vivre de son entreprise.
Réponse de le 02/06/2013 à 15:28 :
faire sauter cette republique pour une patrie francaise
Réponse de le 02/06/2013 à 15:35 :
Tout à fait. Impossible d'avoir des dirigeants au pouvoir plus incompétents...!
Réponse de le 02/06/2013 à 16:31 :
@sam
JUBILATOIRE !!!! Que des artisans commercants fmajoritairement à droite fassent du lobbying au gouvernement socialiste pour reformer le statut des auto entrepreneurs mis en place sous Sarkozy c'est pas banal. Comme quoi le liberalisme, la libre concurrence, la main invisible du marche ,c'est bien mais quand c'a s'applique aux "autres".
Sam ne soyez pas naifs, le travail au black n'est pas reserve aux seuls artisans, dans le secteur du batiment que je connais bien je n'ai jamais rencontre d'A.E. ne travaillant pas au black. et y a autant de fraude et d'arnaque chez les artisans que chez les A.E. Vous reclamez à chacun la possibilite de vivre de son entreprise, connaissez vous le revenu "reel" des A.E. ? Avec 5000euros de ca moyen "declare" on ne vit pas ou alors on dissimule la majeure partie de son activite, ou alors c'est une activite d'appoint.
Personnellement j'ai rien contre les A.E. mais le poids economique de l A.E. sur le pib c'est 5 milliards d'euros contre 300 pour l'artisanat.La modif du statut d'A.E. ne devrait pas nous mener tout droit dans le chaos economique. Faut rester modeste les gars.
Réponse de le 02/06/2013 à 18:55 :
Le chiffre d'affaire moyen est une statistique sans grand intérêt. Il faut retrancher les AE qui ont 0 de CA pour diverses raisons : ils se déclarent mais ne vont pas beaucoup plus loin. Il y a ceux qui ont une activité en interim ou autre qui prend le pas sur l'ae.
Par ailleurs, une création d'entreprise demande au moins 3 ans. L'AE date de 2009. Il faudrait les statistiques de CA des AE ayant démarré en 2009 et 2010 et qui sont toujours en activité en 2013.
J'ai démarré début 2012, mon CA est en progression constante. La guillotine des 2 ans ou la limitation du CA à 10 000 relève de la mauvaise plaisanterie.
Je suis AE dans l'économie numérique. Je constate que ce gouvernement ne m'aime pas et passe son temps à me faire des misères. Je vais atteindre le plafond courant 2013. Je vais donc changer de structure. J'aurai une démarche rationnelle et je ferai jouer la concurrence. Quel pays propose la meilleure structure et le meilleur environnement ?
Réponse de le 03/06/2013 à 11:38 :
Rien de surprenant à cela, au delà des partis la majorité des citoyens de ce pays sont des ultra-conservateurs, fonctionnaires et commerçants en tête, toujours embourbé dans des schémas mentaux issus de l'Ancien Régime.
a écrit le 02/06/2013 à 15:00 :
Je suis AE depuis mai 2010, avant cette date j'étais au chômage.
Il ferait mieux de ce soucié des chômeurs comme l'avez fait N.SARKOZY pour moi et d'autres.
Ce gouvernement cherche du fric c'est dingue !!
Réponse de le 02/06/2013 à 23:26 :
+1
a écrit le 02/06/2013 à 14:57 :
C'est le droit commun des artisans et commerçants qui est mal foutu et qui doit se calquer sur celui des auto-entrepreneurs, pas le contraire.
Réponse de le 02/06/2013 à 17:27 :
Nos génies n'ont qu'un seul but, étriller chaque profession, les écraser par une fiscalité délirante, par des contraintes soviétiques pour mieux les démoraliser, jusqu'à ce que mort s'en suive. Bravo la France.
a écrit le 02/06/2013 à 14:50 :
A croire que de chopper un travailleur au noir est bien plus lucratif pour l'état que d'encaisser ses charges d'auto-entrepreneur...pfff
a écrit le 02/06/2013 à 14:46 :
Le seul soucis de ce gouvernement c'est surtout de casser tout ce qui a été fait sous SARKO. La FRANCE il s'en f.....pourvu qu'ils se maintiennent en place et sans mettent plein les poches.
Réponse de le 02/06/2013 à 23:00 :
que cela puisse continuer mdrrrrrrrrrrrrr
a écrit le 02/06/2013 à 14:22 :
N'oublions pas que quand le statut d'autoentrepreneur a été créé, les artisans était bien content de dire à leur salarié de s'inscrire en tant qu'autoentrepreneur pour payer moins de charges. Le problème n'est pas là, et il serait préférable que les artisans bénéficie du même régime que celui des autoentrepreneur en facilitant leur gestion et en évitatnt les plafonnements pour les uns comme pour les autres.
Réponse de le 02/06/2013 à 15:27 :
En parfait accord. Mais le bon sens est une qualité inconnue de nos ignorants à la barre. Ils ne connaissent même pas les réalités de ce statut sur le plan administratif, comptable et fiscal...??? Il suffit de regarder la ministre de l'artisanat plus haut sur la photo pour voir immédiatement qu'ils prendront les décisions les plus stupides dont les conséquences seront de générer 1 million de chômeurs de plus. Ou la démolition organisée... de notre Pays.
a écrit le 02/06/2013 à 14:20 :
Encore la cacophonie au sein de ce gouvernement.
a écrit le 02/06/2013 à 14:07 :
JE SUIS CHOQUE de voir que certains chomeurs ont gardé le chomage maxi pendanr trois ans et un plus un statut d'auto entrepreneur !!!!!!!choquant également les licenciements conventionnelles qui ne sont qu'une chasse aux primes d'installation ou de stage ;; du ménage s'impose
Réponse de le 02/06/2013 à 14:31 :
MALO c'est faux !!! polemeploi n'autorise le double statut que pendant 15 mois !
Réponse de le 02/06/2013 à 14:38 :
pour ta gouverne quand tu t instale en auto entreprise tu ne touche le rsa que pendant deux mois apres il es suprimé
Réponse de le 02/06/2013 à 14:41 :
Le "chômage maxi pendant 3 ans"? On ne vit pas dans le même pays, j'en ai l'impression. La durée d'indemnisation légale du chômage est de 730 jours (soit 24 mois). Pour les personnes de plus de 50 ans - et seulement pour elles - la durée peut monter à 1095 jours (36 mois et demi) dans certains cas. Alors franchement, vous offusquer d'un infime pourcentage de gens qui survivent comme ils peuvent... Vous feriez mieux de vous intéresser à tout ce qui pourrait simplifier la vie des entreprises!
Réponse de le 03/06/2013 à 16:01 :
Chômage et création d'entreprise sont depuis longtemps conciliables dans le cadre de l'ACCRE et pas seulement pour les AE. C'est la même chose pour tous les créateurs d'entreprise quelle qu?en soit la forme. Notez tout de même que chaque mois, les sommes encaissées par le "jeune" entrepreneur sont déduites des allocations chômage qu'il aurait dû percevoir. C'est une manière très positive de sécuriser les parcours de personnes qui ont cotisé et de permettre dans un grand nombre de cas aux ASSEDIC de verser moins d'argent au final. Alors ne soyez pas choqué, essayez juste d'être un peu pragmatique.
a écrit le 02/06/2013 à 13:58 :
Regarder ces graphiques : http://www.entrepriseindividuelle.info/VraiTauxChargesSociales.php

A frais égaux, l'ordre de grandeur du bénéfice sont identique. L'auto-entrepreneur prend le dessus seulement pour des secteurs à forte marge mais quand c'est le cas, ils sont plus cher et dans la situation actuelle, qui est encore "à forte marge" ?

Où est la concurrence déloyale ?

Ce gouvernement ne va réussir qu'a casser l'envie d'entreprendre et maintenir les gens dans la pauvreté, le comble pour des socialistes ...
Réponse de le 02/06/2013 à 15:32 :
@chomage:enfin quelqu'un qui connait son sujet.cet article de la tribune est truffé d'erreurs.les AE ne sont pas exonérés de cfe:il faut qu'ils demandent un prélèvement libératoire d'impot et alors ils sont exemptés pour 3 ans.il n'y a pas d'exonérations de charges sociales,celles ci sont environ les memes que les autres artisans commerçants,elles sont juste calculées différemment.il n'y a exonération d'impot sur les sociétés qu'en cas de prélèvement libératoire sur l'impot,donc l'impot est payé dans tous les cas.qu'on arrete de faire chier les AE sinon ils se mettront au black,et la ,les autres vont comprendre ce que concurrence déloyale veut dire,des marchés ils vont en perdre.anectode:j'ai fait installer un insert dans ma cheminée par un pro qui a fait n'importe quoi et qui s'est mis en faillite sans que je puisse le faire venir en 6 mois:société du groupe (escroc)CorentinMartins,bien déclaré celui la!
a écrit le 02/06/2013 à 13:56 :
Regarder ces graphiques : http://www.entrepriseindividuelle.info/VraiTauxChargesSociales.php

A frais égaux, l'ordre de grandeur du bénéfice sont identique. L'auto-entrepreneur prend le dessus seulement pour des secteurs à forte marge mais quand c'est le cas, ils sont plus cher et dans la situation actuelle, qui est encore "à forte marge" ?

Où est la concurrence déloyale ?

Ce gouvernement ne va réussir qu'a casser l'envie d'entreprendre et maintenir les gens dans la pauvreté, le comble pour des socialistes ...
Réponse de le 02/06/2013 à 16:02 :
Non ce n'est pas le comble, les assistés font partie de leur électorat, et gardez le pouvoir est leur seule motivation. Vous verrez qu'ils ne toucheront pas aux enseignants, aux régimes spéciaux, aux intermittents du spectacle, aux subventions dans la culture, etc...
Réponse de le 02/06/2013 à 16:58 :
Malheureusement, je pense que vous avez raison. Le seul espoir est que les marchés se rendent enfin compte que la France ne décidera rien pour baisser ses dépenses publiques et prélèvements et que cette attitude nous conduit à la faillite finale. Dès lors, ils remonteront les taux d'intêrêts et la France explosera ce qui serait parfait pour en finir avec ce calvaire..!
a écrit le 02/06/2013 à 13:55 :
moi je suis "un ancien de l'industrie"quand je vois tous ces BRAS CASSES issue de l'ENA avec l'argent des AUTRES qui ne savent pas se lacer les souliers MOI qui doit tout a une grande ÉCOLE prestigieuse FRANÇAISE je suis très inquiet POUR LA PROCHAINE GUERRE MONDIALE
Réponse de le 02/06/2013 à 22:08 :
L'avenir nous fait peur pour nos enfants et petits enfants -
a écrit le 02/06/2013 à 13:52 :
He les poussins faudrait pas prendre les contribuables pour des dindons,quant aux artisans qui se plaignent du travail au noir arrétez je suis au bord des larmes
a écrit le 02/06/2013 à 13:47 :
Exonération de charges sociales? révisez votre article !
Les AE paient des charges sociales : env 14% du chiffre d'affaire pour les commerçants, 20% pour les professions libérales et 25% pour les prestations de services.
Cette exonération n'est que pour ceux qui ne dégagent aucun chiffre d'affaire.
Après deux ans d'activité, ils ne sont plus exonérés de cotisation foncière.

Réponse de le 02/06/2013 à 15:10 :
tu as raison, je suis étonné de tels raccourcis venant de "la tribune", l'article n'étant pas signé.
je cite : "statut fiscal avantageux (exonérations de charges sociales, d'impôt sur les sociétés, de cotisation foncière, etc"
- les cotisations sociales tu en as parlé (exemple : 30000 euros de CA annuel => 7380 euros de cotisations sociales (pour les prestations de services Décret n°2012-1551))
- impôt sur les sociétés : les entrepreneurs individuels n'ont jamais payé l'IS, "réservé" comme son nom l'indique aux SARL
- CFE anciennement TP : les artisans qui travaillent seuls (entrepreneur individuel) n'ont jamais payé la taxe professionnelle, en revanche ils paient la cotisation CMA
- quant à la dispense de TVA (une loi qui date de 1991 : loi 90-1168) elle est réservée au statut fiscal "micro-entreprise"
la loi 2007-290 a permis aux TNS statut micro-entreprise de payer des cotisations sociales calculées trimestriellement selon leur CA réel et non plus selon un forfait qui était soit trop fort pour les petits CA soit trop faible, avec le forfait la moitié des entreprises coulaient, pour les petites car le forfait mangeait tout le CA, pour les plus grosses car le rattrapage au bout de 2 ans s'il n'avait pas été anticipé forçait l'entreprise à déposer le bilan. cette loi de 2007 était une réelle avancée.
j'aimerais que ""la tribune nous dise ce que veut réellement la PINEL :
- supprimer le statut micro-entreprise,
- supprimer le régime micro-social,
- supprimer la dispense de TVA,
- mettre un IS sur les artisans,
- etc... ????
Réponse de le 02/06/2013 à 22:01 :
Elle ne le sait pas elle-même pour l'instant -
a écrit le 02/06/2013 à 13:34 :
des supermesures pour economiser 10 euros...et dans qques mois ils nous demanderont une nouvelle taxe de 10 euros ....ht !!! Bref des mesurettes ou les eventuels embaucheurs seront encore et tjours perdants...mais qui s'en soucie ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :