Auto-entrepreneur : les Poussins ont gagné plus vite que les Pigeons

 |   |  370  mots
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Copyright Reuters
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Seuls les auto-entrepreneurs du secteur du bâtiment verront leur activité limitée dans le temps, et devront opter pour un statut d'entreprise classique si leur activité est viable au bout de deux ans, a annoncé vendredi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Un recul, c'est le moins que l'on puisse dire, par rapport au projet élaboré par Sylvia Pinel, la ministre du commerce. Un mouvement, dit des Poussins, s'était constitué pour combatttre ce changement de statut.

"Ce qui est proposé, c'est que lorsqu'un auto-entrepreneur dans le bâtiment s'installe, au bout de deux ans, si son entreprise est viable, il rejoint le droit commun." La limitation du régime d'auto-entrepreneur dans le temps ne s'appliquera qu'au secteur du bâtiment a prévenu le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lors d'un déplacement dans l'Ardèche. "Pour tous les autres (...), il n'y a pas d'inquiétude à avoir", a-t-il ajouté.

"Les auto-entrepreneurs, c'est un statut (...) qui permet de créer très rapidement une entreprise, donc il faut le sécuriser: je rassure tous ceux qui s'inquiètent", a-t-il déclaré à quelques journalistes à Annonay dans l'Ardèche. Il s'exprimait alors qu'une fronde d'auto-entrepreneurs s'étant baptisée "Poussins", en un clin d'oeil à celle des "Pigeons" de l'automne dernier, faisait rage sur les réseaux sociaux contre le projet de réforme de sa ministre de l'Artisanat, Sylvia Pinel.

Concurrence face aux artisans

"Il y a un problème qui a été soulevé par les artisans du bâtiment, parce que là il y a en effet une concurrence qui peut s'avérer inacceptable pour les professionnels", a-t-il néanmoins ajouté. Le "bâtiment, cela demande énormément de compétences, de savoir-faire, de respect d'un certain nombre de règles: sécurité, environnement, réglementation", a-t-il expliqué.

"Le gouvernement, au contraire, souhaite un maximum de possibilités pour les créateurs d'entreprises mais, quand un problème concret se pose, c'est vrai dans le secteur du bâtiment, il faut aussi avoir le courage de le traiter", a-t-il lancé.

Sylvia Pinel, avait annoncé le 23 mai un projet de réforme dans lequel le régime de l'auto-entrepreneur utilisé pour une activité principale serait limité dans la durée. La ministre préconisait également un accompagnement des auto-entrepreneurs, notamment par les chambres de commerce et d'industrie et les chambres de métiers, une proposition bien reçue, elle, par les auto-entrepreneurs. C'est la limitation dans le temps qui avait suscité l'ire de l'Union des auto-entrepreneurs (UAE) et de la Fédération des auto-entrepreneurs (Fedae). Cette dernière avait demandé vendredi que la ministre soit dessaisie de ce dossier au profit de sa collègue des PME, Fleur Pellerin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2013 à 10:14 :
Toto +1
a écrit le 04/06/2013 à 8:45 :
Cette annonce de M. Ayrault me rassure car je n'aurais pas eu le choix de fermer mon autoentreprise à l'issue des deux ans et de retourner m'inscrire à Pôle emploi en sachant que je n'aurais pas retrouvé d'emploi dans mon secteur d'activité ! Maintenant, je dois dire que mon autoentreprise ne fonctionne que moyennement bien car, si mes produits plaisent, les ventes ne décollent pas pour autant... Je constate que notre pays va très mal, c'est malheureux et, finalement, il aurait fallu anticiper cette situation il y a 10 ans. Cela dit, la mondialisation fait beaucoup de torts à nos entreprises et participe un peu à ce mal être persistant...
a écrit le 03/06/2013 à 17:10 :
Le gouvernément flingue les auto-entrepreneurs, les jeunes, les retraités, les ménages, les entreprises ! On parle d?un président Attila ! L?étouffoir marche à plein régime et le pire est devant nous avec la récession, le déficit et la compétitivité. On avait déjà des millions de chômeurs, tout ce qu?on a trouvé à faire c?est d?en rajouter et d?augmenter les prélèvements obligatoires à un niveau qui nous condamne. On entend dire que la moitié du pays veut partir. On ferait mieux de manifester contre la bande de huns. Aucune démocratie au monde ne conduit son pays au suicide collectif ! Et pire on ne compte plus les jeunes exclus à vie, même diplômés. Plus jamais ça ! Ils refusent que la population s?enrichisse et le pays de la même manière, ainsi les obligations et les entreprises sont vendues à l?étranger.
a écrit le 03/06/2013 à 15:58 :
Halte au carnage, pas de remaniement, Hollande démission ! En avant la grosse caisse ! Debout les morts ! Il faut sauver la France ! On nous invente une catastrophe!
a écrit le 02/06/2013 à 9:05 :
Et pourquoi seulement le bâtiment ? Si on change ou modifie la règle, il faut le faire pour tous !! Par ex : est ce que les paysagistes ne sont pas concernes aussi
Il faudrait plutôt conserver ce statut pour tous et contrôler de temps en temps ...
a écrit le 02/06/2013 à 0:05 :
Votre majesté, veuillez dire, sachant la situation des taux qui nous menacent comme l?Angleterre récemment dégradée, perfide albion, nous sortons de l?économie administrée par l?Etat et nous nous enrichissons.
a écrit le 02/06/2013 à 0:02 :
Pour le bâtiment, tout le monde travaille au black. Alors foutez la paix aux AE. Eux ils ne travaillent pas au black et ramène des sous à l'état.
a écrit le 01/06/2013 à 23:12 :
L?auto entrepreneur est harcelé par l?Etat. La victoire en chantant, nous ouvre la barrière, la liberté guide nos pas? et dézinguera l?Eta ! Qualis artifex pereo. En musique républicaine la faillite nationale ! Les politiques à la Néron personne n?en veut ! Ennemi public numéro un de l?humanité : l?idolâtrie de l?Etat contre l?humanisme. L?homme n?est pas l?esclave de l?Etat. On nous sert la politique du pire ! Le rire et l?air ne sont pas encore taxés : à quelques jours d?une grande commémoration le 6 juin, on débarque ! Apprécier la poésie c?est une chose, fabriquer des illettrés en est une autre. On peut citer : feu d?artifice en acier, qu?il est charmant est éclairage, artifice d?artificier, mêler quelque grâce au courage? Ou encore : Ronceveau Ronceveau dans ta sombre vallée l?ombre du grand Rolland n?est donc point consolée ? Et de Clovis ou de Vercingétorix, faut-il préférer le perdant, l?envahi, le looser sans valeurs ? Il reste encore sur la France une épée de Damoclès : le déficit abyssal, probablement 130 milliards (pareil aux US). Qui paye ? Faut-il faire de la croissance et des excédents ou appauvrir la population ? Entre l?âne et le chien? Elle est où l?usine ? Elle était là, elle est plus là ! Et le pouvoir d?achat ? En veux-tu en voila ? Et l?emploi public ? Envolé ? Et les retraites ? Pfouit c?est Madoff ! On nous fait des napoléon au chapeau de travers : on dépense, on gaspille, grand seigneur à quelles fins ?
Réponse de le 02/06/2013 à 1:47 :
votre message est incompréhensible
Réponse de le 02/06/2013 à 10:11 :
C'est pire que le langage sms. Quelle est le message?
Réponse de le 02/06/2013 à 13:15 :
Un jaja de mauvaise qualité ?
Réponse de le 02/06/2013 à 20:03 :
+1
a écrit le 01/06/2013 à 21:56 :
Pour les Services Fiscaux, un ARTISAN du bâtiment est reconnu gagner 3 fois plus que ce qu'il leur déclare !
De quoi se plaignent-ils ?
Par contre 1 auto-entrepreneur (ici du bâtiment) n'obtient d'AUCUN ASSUREUR, une attestation d'assurance, pour réaliser le devis qu'il a établi ! Et souvent ils doivent se rabattre à réaliser 1 mur en pierres, ou une terrasse en bois ! Aussi comment voulez-vous qu'ils puissent se monter, même en micro-entreprise après 2 ans, si tout reste bloqué comme cela l'est actuellement ?
De plus ces "jeunes" auto-entrepreneurs (dans la Région Languedoc-Roussillon) sont en lutte avec les "gens" des PAYS de l'Est, qui eux sont là pour accepter TOUT CHANTIER ? Et pour tout dire ces "gens" savent faire !
Réponse de le 02/06/2013 à 8:52 :
marge BRUTE est environ égale à 3 fois la marge NETTE (consommable par l' ARTISAN ) la différence : Frais de fonctionnement et PRELEVEMENTS .....Pour la retraite...Acheter une batisse , la retaper AUX NORMES pendant le temps libre en EXPLOITANT sa famille pendant des années .Pour obtenir un loyer NON GARANTI ..
a écrit le 01/06/2013 à 16:33 :
Je vous dis pas le compteur du pole emploi comme il va sauter si ils suppriment le statut, vous pouvez ajouter
+1 million. Ca doit commencer à faire peur, car il va falloir financer tout ca.
Réponse de le 01/06/2013 à 22:17 :
Ben non, les AE ne coûteront rien au pôle emploi, puisqu'ils ne sont pas couverts...
Réponse de le 02/06/2013 à 8:45 :
Ben si ! Ils sont couverts pendant 3 ans dans le cas où ils ont des droits ouverts au Pole emploi.
Réponse de le 02/06/2013 à 15:58 :
Ce qui laisse supposer qu'ils étaient salariés avant ou pendant leur activité d'auto-entreprise, car vous n'avez aucun droit au Pôle Emploi si vous n'êtes qu' auto-entrepreneur. Il faudrait peut-être réfléchir un petit peu avant d'écrire.
Réponse de le 02/06/2013 à 18:38 :
J'adore me répondre à moi même. Au moins, je suis sûr d'être d'accord sur mes propres commentaires.
Réponse de le 03/06/2013 à 7:45 :
spip .....vous devriez etre conseillé dans un CABINET ...
a écrit le 01/06/2013 à 13:46 :
Voilà la conséquence de nommer des ministres incompétents : on fait la girouette. Ceci dit le combat n'est pas fini, le statut d'AE ne doit pas changer d'un iota. Si dans le bâtiment il y a des abus, n'oubliez pas que votre code du travail est rigide et obsolète, alors réformez votre code du travail et on verra s'il y a encore des abus ! J'invite tous les AE à lutter contre ce gouvernement de bleus car être en SARL, EURL c'est l'horreur ! Alors un conseil : restez AE car c'est simple, fiscalement plus intéressant et vous n'avez pas affaire à des incompétents notoires comme le RSI qui sont de fous furieux (je les attaque en justice).
Réponse de le 01/06/2013 à 15:54 :
Que les AE ne fassent pas de leur victoire ce que les restaurateurs ont fait avec la baisse de la tva : le gouvernement de Droite a été berné tout comme les consommateurs . A vous de démontrer la pertinence de votre modèle économique .
Réponse de le 01/06/2013 à 21:09 :
tu serais pas fonctiomammaire?
Réponse de le 01/06/2013 à 23:47 :
Etant salariée de la restauration, je me permets de vous signaler que je ne suis pas d'accord avec vos dires.IL y a une différence fondamentale entre l'opinion et la réalité des choses...
La baisse de la TVA a entraînée une baisse des prix dans ma région plus de 80% ont joué le jeu, ensuite il y a eu mise en place d'une mutuelle et revalorisation salariale....
Réponse de le 02/06/2013 à 8:47 :
"A vous de démontrer la pertinence de votre modèle économique". Si l'on suit votre raisonnement, on doit donc en finir avec la fonction publique à la mode française...
a écrit le 01/06/2013 à 13:13 :
Dans le bâtiment les ENORMES soucis du secteur étaient bien présents avant même la création du statut d'AE... C'est autre qu'un grand ménage et la responsabilisation des clients qu'il faudrait effectuer et réaliser....
a écrit le 01/06/2013 à 12:26 :
C'est normal dans la vie d'être un peu volatil.
a écrit le 01/06/2013 à 12:21 :
Bonjour à tous.

J'ai lu (quelque part) que 55% des auto-entrepreneurs ne déclarent pas de chiffre d'affaire ???
A l'évidence parmi ceux-ci, certains ont du s'inscrire pour pouvoir être couvert en cas de contrôle URSSAF et profitent du statut pour pouvoir travailler "au noir".

Avant de vouloir punir tout ceux qui essayent de faire quelque chose de leurs dix doigts, il serait peut être bon de faire le ménage au sein même du dispositif.

Pourquoi ne pas exiger un chiffre d'affaire minimum trimestriellement (ou annuellement) de façon à éliminer les tricheurs notoires ?

Il serait peut être bon également de penser à établir un dispositif intermédiaire équivalent (tant au niveau de la simplification de l'inscription, de la comptabilité et au paiement des charges sociales) pour les petites structures dépassant le plafond annuel de C.A .....(quitte à abaisser un peu celui-ci).

Ce ne sont que des pistes, je serais heureux d'avoir vos avis sur ces "idées"................................
Réponse de le 01/06/2013 à 13:12 :
En effet 55% des AE ne déclarent pas de CA mais ce sont certainement les AE qui le sont en activité secondaire qui ont donc déjà un revenu pour les autres en activité principale il faut manger donc déclaré et donc travailler, de plus je viens d'apprendre que le travail au noir a été inventer par les AE ceci est une grande nouvelle, quant à la concurrence déloyale, je crois que les conneries ont assez durées et le réalisme doit reprendre sa place les AE ne récupèrent pas la TVA et ne peuvent donc pas faire bénéficier du taux réduit à leur client, leurs charges sont estimées à 70% de leur CA charges sociales comprises, messieurs les artisans quel est votre bénéfice net avant impôts en pourcentage de votre CA soyons sérieux
a écrit le 01/06/2013 à 12:14 :
La politique français est jaloux des contribuables qui travaillent et gagnent d'argent. Pourquoi chaque fois, on gagne d'argent, il faut qu'on paie ? Où sont partis ces argents payés ? Pourquoi la caisse nationale est vide ? Pourquoi des gens politiques vivent très bien ? Un ami a dit: les républicains ont coupé la tête de Louis XVI, apès ce sont eux qui remplacent des milliers de Louis XVI. C'est vrais .
a écrit le 01/06/2013 à 12:02 :
BIS REPETITA, svp

N'oublions pas que bp d'autoentrepreneurs sont des quinquas privés d'emploi qui ont de la bouteille et qui veulent travailler en toute légalité et dans la dignité. Etre auto-entrepreneur ce n'est pas travailler 35h, mais plutôt 60h à 70h. Peu de jeunes s'investissent à ce point.
Quant à cette polémique avec les artisans du bâtiment, elle est certes exagérée, mais il ne faut pas oublier que les pseudos A-E filière BTP sont de sacrés escrocs (4 cas dans mon entourage, 4 cas portés devant le Tribunal et procédure gagnée contre ces indélicats A-E). J'en connais d'autres A-E dans le bâtiment, qui pour ne pas dépasser leur plafond, continuent à faire payer au noir ceux qui font appel à eux. Mais les fautifs dans tout cela n?est-ce pas ceux qui ne veulent pas payer et qui font appel à de telles personnes ? S?il n?y avait pas de demandes de cette sorte, il n?y aurait pas une telle polémique. N?oublions pas non plus que les artisans n?hésitent pas non plus à avoir recours au travail au noir.
Il est clair que la filière Bâtiment n'aurait jamais dû être autorisée dans l'auto-entreprise. Deux raisons à cela : pas de garantie décennale et pas de dommages-ouvrages et en outre un manque de sérieux très clair.
Pour ma part, je suis auto-entrepreneure, profession libérale, dans ma 59ème année, je mets un point d'honneur à respecter les règles de toute entreprise, à savoir :
- tenue d'une comptabilité (même si ce n'est pas obligatoire), mais il est indispensable de savoir où on en est,
- souscription d'une RC Pro (j'ai mis six mois à en trouver une adaptée à mon activité, c.-à-d. sans Perte d'Exploitation, puisque mon activité est la propriété intellectuelle),
- je ne brade pas non plus mes tarifs (c'est ce qui est reproché aux A-E), bien au contraire. Pourquoi ? Parce que j'ai toujours la perspective de dépasser le plafond de la micro-entreprise (32.600?) et de passer à 50.000 ou 60.000 ? et donc de basculer dans l'entreprise individuelle traditionnelle, relevant du régime général des entreprises (TVA à facturer, mais et non des moindres : récupération de tous les frais engagés, impossible actuellement).
Réponse de le 01/06/2013 à 12:39 :
Merci pour votre témoignage intéressant. Vous vous inscrivez dans la vision que je me fait de se dispositif, à savoir un pied à l'étrier, une tolérance permettant de faciliter le démarrage et la prise de risque initiale, avec pour objectif de rentrer dans le rang rapidement (1 ou 2 ans), et non pas de profiter du système en faisant de la concurrence déloyale au plus petites (et donc plus fragiles) entreprises. Il y a malheureusement trop d'abus avec ce dispositif, et nous commençons à en sentir les conséquences en terme d'emploi déclinant et catastrophique. Je salue votre démarche et vous souhaite une bonne santé, un gros CA pour passer EURL et des bénéfices pour récompenser vos efforts.
Réponse de le 01/06/2013 à 21:35 :
Savez-vous que l'auto-entreprise existe partout sur la planête ? la formule française est l'une des moins avantageuses. Aux Etats-Unis, l'autoentrepreneur s'appelle DBA, sauf qu'il peut déduire ses charges. Savez-vous que les plus grosses fortunes des USA ont démarré comme auto-entrepreneurs (Microsoft, Apple, Google, facebook...).
L'intelligence ne s'use que si l'on se sert. Dans votre cas, elle est toujours dans son emballage d'origine.
Réponse de le 02/06/2013 à 8:53 :
Comme quoi, les solutions sont à portée de main, mais les français obtus et enfermés dans des schémas économiques hérités de l'Ancien Régime, à droite et surtout à gauche, se punissent eux mêmes en cherchant toujours à compliqué les choses. Corporatisme, étatisme et irresponsabilité (du citoyen) devrait être la devise de notre pays.
a écrit le 01/06/2013 à 12:00 :
faut virer Pinel,elle a été nulle,c'est un boulet pour Ayrault
Réponse de le 01/06/2013 à 13:28 :
Je dirais plutôt qu'en les réunissant, cela ferait deux boulets en moins. "Deux boulets en moins, un grand pas pour l'humanité".
a écrit le 01/06/2013 à 11:32 :
Il faudra quand même qu'on m'explique comment 1 million d'AE qui génèrent environ 1 milliard de chiffre d'affaires et dont la moitié ne déclarent aucun chiffre d'affaire arrivent à vivre. Je ne connais personne qui travaille pour rien, il y a donc un problème.
Réponse de le 01/06/2013 à 11:52 :
Le problème est que pour comprendre, il faut au préalable réfléchir.
Réponse de le 01/06/2013 à 12:42 :
@AE du btp : qu'est ce que vous n'avez pas compris dans les propos extrêmement clairs de JB38 ? Vous ne voulez pas réfléchir au préalable ? C'est un peu fainéant de votre part ! Vous devriez réfléchir plus souvent, surtout avant d'écrire ...
Réponse de le 01/06/2013 à 12:54 :
A JB38 Excelentisime question!
Réponse de le 01/06/2013 à 13:58 :
@AE du btp : Excellentissime réponse à JB38 et linus.
Réponse de le 01/06/2013 à 23:30 :
AE du btp
Réponse de le 01/06/2013 à 23:42 :
Vous devez tres mal gérer votre entreprise pour montrer tant de hargne contre les A.E.
a écrit le 01/06/2013 à 11:27 :
Ce n'est pas un Premier ministre , c'est Carlos Gardel.
a écrit le 01/06/2013 à 11:21 :
Sage décision, le secteur du bâtiment est celui qui est le plus infecté par les auto-entrepreneurs...Déjà que c'est un secteur où les "magouilles", le travail au "noir" et les malfaçons sont légion, il n'est pas utile d'en rajouter une couche.
Réponse de le 01/06/2013 à 11:33 :
Tout à fait d'accord.
L'auto-entreprise n'aurait jamais dû leur être accessible. 4 cas dans mon entourage, 4 procès gagnés contre ces indélicats AE dans le BTP.
N'oublions pas que les quinquas privés d'emploi ont retrouvé une certaine dignité en créant leur propre emploi (puisque Pôle Emploi est à ce point incompétent ainsi que les gouvernants). Si pas d'emploi, en libéral, pas de retraite décente car pas de trimestres cotisés.
En France, dès que quelque chose marche plutôt bien, il faut l'arrêter et rendre les personnes assistées. INACCEPTABLE.
Réponse de le 01/06/2013 à 23:33 :
pour les A.E. vous etes surement artisan ou tout simplement "jaloux d'eux"
a écrit le 01/06/2013 à 10:52 :
Je ne comprend au sujet des compétences je suis auto entrepreneur et l aure de mon inscription j ai fourni des certificats de travail et diplôme prouvant ma compétences .j ai également une assurance.nous avons des ministres qui dise et font n importe quoi .et vous les artisants stop arrêtez de pleurnicher on ne vous fait aucun tord vous ne prenais pas les petits chantiers que l ont prend par ailleurs nous n avont pas de récupération de TVA nous ne pouvons pas déduire nos frais et payons aussi des charges alors stop lâcher nous merçi
Réponse de le 01/06/2013 à 23:35 :
Julio + 1
a écrit le 01/06/2013 à 10:29 :
Le rapport de la Direction Générale des Finance est clair. Les AE ne créent pas de concurrence déloyale envers les artisans. C'est clair, net, précis, vérifié par les services de l'Etat. Rapport qui a même découvert que les AE apportent un service complémentaire. Ce sont les AE qui font tous les petits boulots que les artisans refusent (parfois assez vertement). Que les artisans se penchent plutôt sur la qualité de leurs prestations ... Faites un tour dans les tribunaux de commerce et comptabilisez un peu le nombre de particuliers en procés contre des artisans pour du travail baclé, vices cachés etc... (une petite recherche google est édifiante), vous serez surpris. Je ne parle même pas des employés non déclarés sur les chantiers, consignes de sécurité non respectées. Si les AE avaient envie de faire du zèle et de prévenir systématiquement l'inspection du travail, il y a un paquet d'artisans qui auraient du souci à se faire...
Réponse de le 01/06/2013 à 11:37 :
Tout à fait d'accord. N'oublions pas que les quinquas privés d'emploi ont retrouvé leur dignité en re-créant EUX-MEMES leur emploi car ils sont vaillants ces quinquas.
Il y a tant d'artisans indélicats. Comment se fait-il que les A-E leur fassent de l'ombre avec les plafonds fixés ? Les artisans ne sont jamais disponibles ou refusent d'effectuer de petits travaux car pas assez rentables soi-disant pour eux !
a écrit le 01/06/2013 à 9:59 :
Cela ne résoud pas les cas des bricoleurs qui arrondissent leurs fin de mois par du bricolage. Ceux-là vont repasser dans le travail au noir!
Il ne faut pas non plus éxagérer la concrurrences des auto-entrepreneur dans le bâtiment car, énonéré de TVA ils ne peuvent la récupérer et donc faire bébéficier leurs clients du taux réduit, soit 12% de handicap.
C'est plus dans la nature des travaux et la proprotion des revenus par rapport au revenu global du foyer foyer fiscal qu'il faut jouer.
On retombe ici dans le malthusianisme des taxis! Trouve-t-on des plombiers, des électriciens, des serruriers dépanneurs rapidement et à un prix raisonnable?
a écrit le 01/06/2013 à 9:53 :
Un artisan du batiment aprés deux ans d'activité pourra toujours opter pour le statut fiscal de la micro entreprise, par ailleurs vu le cout des assurances responsabilité civile et decennale il a quand meme interet à developper son chiffre d'affaires au dela de 30.000 ? s'il veut vivre de son activité .Les instances représentatives des artisans et les consommateurs devraient etre satisfaits..
a écrit le 01/06/2013 à 9:37 :
Manque de courage politique. Les auto entrepreneurs sont des concurrents déloyaux au rabais qui cassent les prix. Ça arrange tout le monde sauf les vrais professionnels obligés alors à se délocaliser. Pour le démarrage de l'activité, on peut accepter une dérogation, il faut être fair Play. Mais après 1 ou 2 ans, il faut rentrer dans le rang, et payer ses impôts comme tout le monde. Manque de courage politique là. Le gouvernement devrait aussi se pencher sur le Small Business Act.
Réponse de le 01/06/2013 à 10:39 :
Refaire toute une installation électrique, c'est en effet de l'artisanat et cela doit être réservé à un professionnel compétent qui travaille dans les règles de l'art. Faire des petites réparations comme changer une ampoule ou une prise, non, ce n'est pas de l'artisanat.
Réponse de le 01/06/2013 à 10:52 :
@mecatroid
Vos propos ne prouvent qu'une seule et unique chose. C'est que vous ne savez pas ce qu'est réellement le statut AE et donc vous racontez , comme beaucoup , n'importe quoi. Votre commentaire n'a aucun sens, il ne compte pas.
Réponse de le 01/06/2013 à 12:31 :
@Incroyable : Vous avez tort et parlez sans savoir. Bien au contraire, je connais parfaitement se statut dans les moindres détails car nombre de mes collègues en sont. Pour la part, je suis en EURL depuis plus de 8 ans, et je paye toutes mes charges, tout mes impôts et toutes mes taxes. Mon commentaire compte donc bien plus que ceux des autres car je suis dans la réalité du sujet chaque jour, contrairement à vous qui vous contentez de jouer les offusqués sans donner le moindre argument tangible. Vous dites simplement "il ne pense pas comme moi donc il a tort". Vous ne donnez pas le moindre élément, le moindre argument. Votre commentaire peut donc et qualifié de minable. J'ai parlé des prix, des conséquences sur l'écosystème en place, de la distorsion induite vis a vis des impôts et de piste à mettre en place pour offrir des perspectives. Vous vous êtes contentés d'émettre des critiques de principes sans le moindre argument. Aux lecteurs de faire leur choix entre mes explications et votre réponse vide de sens.
Réponse de le 01/06/2013 à 12:53 :
Rien ne vous empêche de basculer en AE si vous estimez que le statut est si intéressant; c'est possible.
Réponse de le 08/06/2013 à 21:32 :
J'ai eu une EI puis une sarl blindées de charges, bref je travaillais pour l'etat, les banques, le rsi, la commune, l'expert comptable, la chambre de commerce superbe corporatiste engraissant des nazes, etc resultat : rien pour moi... arnaque totale. alors aujourd'hui je suis auto entrepreneur dans le commerce et c'est bien mieux comme ça. Les artisans enfin je veux dire les gros latds elus par une minorites se disant legitime, un corporatisme de ramassis d'arrivistes depasses par leur epoque. et oui qui peut aujourd'hui se payer un artisan comme un electricien reclamant plus de 30? euros pour un pauvre interrupteur ( je vous raconte pas pour faire toute une baraque) plus personne alors pour beaucoup c'est soit un auto entrepreneur soit du black, pas le choix et si plus d'auto ca serra du black
a écrit le 01/06/2013 à 9:14 :
Les Pigeons , les Poussins et nous nous sommes les Dindons de la farce!!!!!
a écrit le 01/06/2013 à 9:12 :
"Il y a un problème qui a été soulevé par les artisans du bâtiment, parce que là il y a en effet une concurrence qui peut s'avérer inacceptable pour les professionnels", a-t-il néanmoins ajouté. Le "bâtiment, cela demande énormément de compétences, de savoir-faire, de respect d'un certain nombre de règles: sécurité, environnement, réglementation", a-t-il expliqué.
Monsieur le Premier Ministre vous ^tes un EXCELLENT politique qui ne connait pas le terrain car des artisans véreux il y en a à foison qui laissent des ardoises chez leur fournisseur qui sont plus compétents dans la malfaçon que dans la réglementation ou la sécurité. Le bâtiment est certainement la profession qui doit faire l'objet de contrôles tres soutenus autant sur le plan de la compétence, de la sécurité et du travail non déclaré à cela se rajoute les chèques en bois pour leur salarié.
Monsieur Le Premier Ministre vous oubliez que vous êtes un politique sans aucune connaissance de l'économie autant vos compétences en langue plus particulièrement l'allemand peut ^tre louées autant votre médiocrité en économie montre comme une grande majorité de votre caste destructrice de valeurs que vous n'^tes pas à la hauteur du poste qui vous a été confié. Une nouvelle fois un lobby a fait loi et non la compétence que nous pourrions attendre d'un politique mais cela est un rêve.
Puvre FRANCE TES POLITIQUES TE TUENT, ILS RESTENT LES GRANDS GAGANTS DE LA MAGOUILLE CAR EUX ONT TOUS LES DROITS MšME CELUI DE DEPENSER L"RAGENT PUBLIC SANS AUCUNE JUSTIFICATION ILS DONNENT DES LECON SUR LA SOLIDARITE MAIS SONT EXONERES D4Y PARTICiper.
Les politiques la honte de la Socièté.
Réponse de le 01/06/2013 à 10:00 :
Les artisans font l'objet de contrôles ,de la part de l'inspection du travail sur les chantiers et des chambres des métiers qui ne les inscrivent que s'il justifient de qualifications ou d'expérience .
Coté clients rien n'empeche de demander une attestation d'assurance décennale avant de confier un travail à un artisan .
Réponse de le 01/06/2013 à 10:38 :
@pnv un exemple un artisan maçon sans qualification embauche son cousin qui lui est diplômé. comment peut-on être artisan dans un métier qui demande des connaissances techniques qui permettent d'établir un devis sans aucune qualifiaction.
Au boiut de deux ans les deux cousins se séparent mais l'artisan sans diplôme continue dans le métier. Bien sur rien n'emp^che et mieux il est obligatoire de demander la décennale qui pour certains est une copie d'un document "trouvé" sur le net.Contrôle de la part des inspections du travial lorsque l'Entreprise est du niveau de l'artisanat peu de contrôle et pour cela il faudrait que ce métier ne soit pas devenu la cible mal aimé avec pression des professions pour pas jusqu'à l'interdire mais diminuer son pouvoir et surtout son nombre.
Je pense relativement bien connaître le métier du bâtiment pour pouvoir en parler, et pas comme un lovre. Oui les artisans des compétents et sérieux mais un pourcentage non négligeable n'a pas sa place dans ce métier.
Réponse de le 01/06/2013 à 10:51 :
faut que vous précisiez que l'attestation d'assurance doit porter sur le devis du travail que vous allez faire réaliser. Et ça, ce n'est pas facile à obtenir des assureurs ! Les raisons des assureurs pour la refuser sont : trop jeune, pas d'expérience, pas assez de qualifications, etc, etc,
Nous connaissons tous les assureurs, HELAS !
a écrit le 01/06/2013 à 9:07 :
encore une usine à gaz pourtant promis juré nous allons simplifier ?????
a écrit le 01/06/2013 à 9:05 :
Et l'égalité dans tout çà !!!!!!! avec un taux de chômage au maxi, il était urgent d'attendre !!!!!

a écrit le 01/06/2013 à 8:56 :
il n y a pas de petites economie auto entreneur cela vaus mieus que chomeur je ne conprend pas certaine critique certaine personne en france ne savent que denigres c est pourcela qu on patauge dans le marasme???
Réponse de le 01/06/2013 à 10:22 :
LA CRITIQUE EST L'ART DE CEUX QUI NE PEUVENT CONCEVOIR ...( La Rochefoucault )

et c'est plus facile !!!!

il vaut mieux un autoentrepreneur qui travaille et PAIE un peu qu'un CHOMEUR qui TOUCHE....!!!
Réponse de le 01/06/2013 à 12:14 :
Tout à fait d'accord avec CREATEUR. Pourquoi en France lorsque l'on veut travailler, et même travailler dur, on nous ferme la porte, à nous les quinquas ?
Ras-le-bol de l'assistanat.
Les quinquas (professions libérales) se sont créés leur propre emploi grâce à l'A-E en respectant toutes les règles de la légalité, face à la défaillance de Pôle Emploi totalement incompétent.
N'oublions pas qu'il y a 62% de quinquas au chômage (ie sans emploi salarié) pour la tranche 50-62 ans et qu'ils ont besoin de travailler pour cotiser en vue d'une retraite décente.
a écrit le 01/06/2013 à 8:48 :
quelque chose fonctionne en France? alors vite réformons...
a écrit le 01/06/2013 à 8:46 :
diviser pour mieux régner
a écrit le 01/06/2013 à 8:44 :
Bravo les artistes, c'était clairement le projet depuis le départ en aillant balancé une telle réforme ils savaient très bien ce que cela voulait dire 500000 chômeurs en plus. Jolie coup car c'est bien le bâtiment qui était concerné, le seul MEGA HIC de leur stratégie débile c'est qu'il suffira de changer de statut et refaire du noir donc je ne vois pas trop la nouveauté ? Retour à la situation d'avant 2009 pour les gens concernés ?! Donc ce sera 2 années pour PAPA, 2 pour MAMAN, 2 pour fiston ... et redeux pour papa ... encore une option qui ne servira à rien.
a écrit le 01/06/2013 à 8:30 :
Quand est ce qu'un gouvernement cessera de subventionner, surproteger préserver les situations de rente, du patronnat qui ne sait rien faire sans l'aide de papa ETAT...

Ces artisans du batiments , comme d'autres, pleurent sans arrêts..

Et les politiques suivent comme des moutons...
Quel deception de voir ce gouvernement faire comme les precedents.
Réponse de le 01/06/2013 à 8:53 :
Elles sont ou les aides dans le texte? le statut d'auto-entrepreneur est souvent dangereux pour les artisans notamment en terme de concurrence! Beaucoup d'autoentrepreneur dans le batiment travaille notamment sans décenal par exemple.

Et pour votre gouverne, le patronat comme vous dites réclame un peu moins de taxe pour pouvoir etre plus concurrentiel notamment vis à vis de nos voisins.

Il faudrait plutôt arrêter de balancer l'argent par les fenetres en aide multiple a des gens notamment qui ne travaillent pas!
Réponse de le 01/06/2013 à 9:19 :
Ah, par contre tous les artisants ont la décénale et font du bon travail dans les normes et tout. On sait tous aussi que le travail au noir les dégoutent au plus haut point, sauf ecxeption pour l'immigré à 50 euro la journée. Les auto entrepreneur du BTP prennent tres souvent les petits chantiers que les artisants refusent car pas assez lucratif. Alors stop la victimisation.
Réponse de le 01/06/2013 à 9:34 :
DANGEREUX pour les artisans!!!! mais l'artisan et plus particulièrement est dangereux pour les finances de la France car voilà une corporation avec la restauration et autres où l'argent liquide circule régulièrement alors SVP M.L'Entretreneur un peut de vérité.
Concernat la décennale mais combien d'artisans sont cette assurance, combien d'artisans fondent les plombs et vont s'instraller un peu plus loin pour continuer leur magouille. mais l'artisanat est comme le politique il aime bien se dire vertueux mais il est pour une partrie comme le politique un grand magouilleur. Il serait tant que l'UPA mette de la rigueur dans ses rangs et fasse la chasse à la magouille qui fait que l'Etat doit compenser le manque à gagner par des taxes et des impôts supplémentaires, que les Fédérations et syndicats Entreprenarials mettent de l'ordre dans leur rang cela devrait permettre de baisser la pression prélèvements et donc soulager les entrepreneurs honn^tyes qui pourront crer une véritable croissance. Ne pas oublier non plus que certains profitent largement des exonérations de charges. Allez Monsieur au travail vous avez devant vous la mise en place d'équité et n'hésitez pas à faire appel aux contrôleurs fiscaux et au inspection du travail, pour assenir votre corporation. Je suis pour une économie libérale mais celle de la magouille et qui fait SANS ARRET APPEL A L'ETAT DONC AUX CONTRIBUBALES POUR REGLER SON MANQUE DE RIGUEUR ET SE PERMET DE CRITIQUER LE MEME ETAT.
Réponse de le 03/06/2013 à 17:42 :
@Entrepreneur

Les niches fiscales à destinations des entreprises ne sont pas une légendes...

Réussir à faire croire que l'auto-entrepreneur est une des difficultés majeures de l'artisanat du bâtiment... c'est aussi ridicule et faux que celui des vendeurs de disques à propos du piratage internet...

la franchise fiscale existe depuis très très longtemps... et le statut autoentrepreneur à juste proratisé les cotisations sociales en fonction du CA, là où le statut d entreprise indépendante impose un minimum complétement déraisonnable.
Mais il ne faut pas se tromper : l'autoentreprenariat n'est pas un but... juste une solution à un moment donnée

a écrit le 01/06/2013 à 7:56 :
arretons d'etre des moutons
Réponse de le 01/06/2013 à 8:31 :
ce gouvernement de nuls en plus d'etre des Zayrault ce sont des casseurs , il faut defaire tout ce qu'a fait Sarkozy par ideologie probleme avant deux ans ils ne seront plus la la rue les aura sorti !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 01/06/2013 à 8:44 :
.. toujours le grand soir les nostalgiques du coup d état ne passeront pas la France est une démocratie n en déplaise à certains nous avons vu le vrai visage de l extrémisme avec les manifestations contre le mariage pour tous...
Réponse de le 01/06/2013 à 11:58 :
ce qu'a fait sarkozy, n'tait pas terrible.... alors oui . . . . faut defaire. !
a écrit le 01/06/2013 à 6:42 :
Monsieur le Premier Ministre Ayrault avez-vous produit dans votre vie 1 euro ?
Certainement et même surement pas, arrêtez de blinder en carcans les entreprises, laissez a chacun la liberté de choisir son niveau de responsabilité.
Occupez vous de favoriser l'expansion des entreprises et donc l'emploi, car dans ce domaine vous êtes complément a la rue au regard des 12 stats mensuels sur l'emploi depuis votre prise de responsabilités.
Alors, Monsieur Ayrault laissez les entreprises et les chefs d'entrepise faire leur boulot et vous Monsieur Ayrault de faire les reformes nécessaires et plus qu'urgentes afin de favoriser l'emploi et donc l'amelioration et le recule du chômage !
Réponse de le 01/06/2013 à 8:14 :
Vous demandez à ayrault de laisser la main aux chefs d'entreprise, il ne sait même pas de quoi vous parlez. Il n'a fait que de la politique et à mon avis les réformes actuelles, notamment toutes ces taxes ne servent qu'à remplir les poches de ses copains. L'intérêt de la France je crois qu'il n'en a rien à faire.
Réponse de le 01/06/2013 à 8:37 :
@ Tous pour un

il me semble que les pleureuses sont les artisans eux mêmes, et qu'ils se battent pour défendre leurs avantages acquis....
Ces artisans ne veulent surtout pas d'un libéralisme économique... ils veulent des subventions, continuer à frauder le fisc et la secu...

LIBERONS le droit d'entreprendre, là où l'on veut et comme on le veut ....

LIBERONS toutes les entreprises ( en commençant par les TPE/PME) du travail de saisie pour le compte de l'administration, en generalisant le cheque emploi associatif

REDUISONS à 10 jours les delais de paiement.

Réponse de le 01/06/2013 à 8:42 :
je vois que les donneurs de leçons ont la mémoire courte avant mai 2012 aucun problème en France une croissance incroyable un déficit budgétaire inexistant enfin bref le bonheur ..... je me trompe incroyable.... enfin bref maintenant il faut payer l addition c est ce qu'il se passe .... je trouve sidérant cette amnésie ...c est vraiment pitoyable... et puis l Etat est responsable de tout quid justement des chefs d entreprises et du MEDEF par exemple quid des réformes à faire cela fait des années que tout s écroule et c est maintenant que certains se réveillent incroyable 000
Réponse de le 01/06/2013 à 12:05 :
Il me semble que Hollande considérait qu'il n'y avait pas de crise. Tous les problèmes étaient liés à Sarkozy. Hollande allait redresser le pays en faisant l'inverse. Concernant les AE, il avait indiqué qu'il remettrait en cause ce régime. C'est d'ailleurs pourquoi j'avais voté Sarko. Depuis 1 an, les déficits n'ont pas été résorbés malgré une hausse fantastique des impots. Le 1er janvier 2013, Ayrault a augmenté de 17 % les prélèvements sur les AE. Le chomage explose.
a écrit le 01/06/2013 à 5:35 :
En fait les vrais pigeons accompagnés de leurs poussins, ce sont les Français moyens qui se font plumer chaque jour un peu plus.
a écrit le 01/06/2013 à 2:56 :
Monsieur le premier sinistre, vous êtes viré. L?humanité n?accepte pas les charlatans. Tout salarié donne des résultats. L?opinion est claire. En démocratie, on rend compte. C?est la différence avec la tyrannie. Nous pauvres citoyens sans médias, sommes toujours pauvres malgré vos éternelles promesses. Tout le monde le dit, c?est un système pourri. Qu?il s?en aille !
Réponse de le 02/06/2013 à 13:59 :
Prenez vous en main n'attendez pas que tout viennent tout cuit .Les français devraient arrêtés de se plaindre et ouvrir les yeux .
a écrit le 01/06/2013 à 2:40 :
Le statut en question détruit par le ministère est un travail, on préfère le statut public qui ne travaille pas. C?est un ministère de la violence et certainement pas de la justice, le différentiel privé public est clair. Les français sont révoltés, ils ont raison ! En l?espace de quelques années on détruit ce que des générations de français ont construit. Qui l?entend ?
Réponse de le 01/06/2013 à 4:32 :
Mais non, mais non, la décision de JM Ayrault est équilibrée, même François Hurel qui a mis en place le système d'autoentrepreneur et que je connais très bien l'admet.
Réponse de le 01/06/2013 à 5:37 :
@Vincent : Ah ! si ton petit copain le dit !
a écrit le 01/06/2013 à 2:23 :
Les hommes c?est comme les fleurs, il faut en prendre soin et les épanouir, lui il les fait pourrir.
a écrit le 01/06/2013 à 2:00 :
Ce premier là a dézingué un bon million de français, c?est pas un humaniste! C?est du parti psoe qui fait des comptes en suisse sur l?élimination des jeunes.
a écrit le 31/05/2013 à 22:52 :
La liberté recule encore en France. Surtout, poussins, restez petit pour passer au dessous du niveau d'action des matraques fiscales et sociales. Comment les socialiste peuvent-ils encore prétendre vouloir la croissance?
a écrit le 31/05/2013 à 22:37 :
Pour reprendre des termes du bâtiment, ce gouvernement s'occupe depuis le début de la déco du salon alors que les fondations s'enfoncent, que les murs se lézardent et que le toit prend l'eau de toutes parts, sans compter que le tableau électrique crépite et ve prendre feu, qu'il y a une fuite de gaz et que toutes les soudures de la plomberie sont en train de lâcher!!
au secours!!, Vite un auto entrepreneur disponible immédiatement (compétent et assuré bien sûr!). Il faudrait des AE de la politique!!
a écrit le 31/05/2013 à 22:17 :
Le "bâtiment, cela demande énormément de compétences, de savoir-faire, de respect d'un certain nombre de règles: sécurité, environnement, réglementation", a-t-il expliqué"
Alors qu'on m'explique pourquoi les ae et artisans sont soumis exactement et je dis bien exactement aux mêmes règles de compétences et d'assurances que les artisans!!! Cela veut donc dire pour moi que les artisans sont donc également des incompétents non-assurés et qu'il faut les supprimer!!
Combien d'euros Mr Ayrault a-t-il touché de la CAPEB sur un compte en Suisse pour sortir une ineptie pareille???
Le lobbying est la mort de la Démocratie!!
AE du bâtiment, ne vous laissez pas faire, cela est inconstitutionnel et va totalement à l'encontre du principe d'égalité!! C'est une loi à la tête du client avec des vues électorales!!
a écrit le 31/05/2013 à 21:51 :
Comme si les gens avaient besoin des "conseils avisés" de fonctionnaires pour démarrer une activité. Et si l'on me dit que cet accompagnement est fait pour expliquer les complexités à venir du statut, au secours!
a écrit le 31/05/2013 à 20:43 :
J'ai essayé d'utiliser des Cesu pour faire des travaux, tous sans exception ont demandé à être payés au noir. L'un parce qu'il était handicapé, l'autre parce que retraité, le 3eme parce qu'il travaille uniquement au noir.
Par contre, j'ai utilisé des auto-entrepreneurs sans soucis. Tous m'ont remis une facture. Autrefois, j'essayais avec les artisans mais j'avais les réponses suivantes :
- Pour votre fuite sur le toit, j'ai pas le temps, rappelez dans 15 jours.
- actuellement, je ne prends plus de devis, trop de travail
- Voyons, je peux faire vos travaux courant l'année prochaine
Réponse de le 31/05/2013 à 21:34 :
les travaux au noir, c'est parfait... sauf si l'ouvrier tombe de votre toit en changeant le zinc, et reste paraplegique.... la ca vous coute votre maison et ca ft de vous un clochard ' ad vitam eternam' ( evidemment, on vous explique tjs avant qu'il n'y aura pas de pbs... et c'est que quand il y en a que les gens changent d'avis!)
Réponse de le 31/05/2013 à 23:19 :
juste
Réponse de le 01/06/2013 à 5:38 :
Hein ??
Réponse de le 01/06/2013 à 7:02 :
patrick vous avez l'air de tomber des nues; par definition les gens qui travaillent au noir ne cotisent pas, donc ne sont pas pris en charge par la secu en cas d'accident du travail ( et le coup du ' c'est un ami qui venait me donner un coup de main', ca marche pas non plus!).... y en a plus d'un qui a fini clodo en voulant economiser 50 euros ( mon exemple du paraplegique, ca marche aussi pour un corps etranger dans l'oeil, un doigt coupe, un pied ecrase, etc... ;-))) )
Réponse de le 01/06/2013 à 9:08 :
C est vous qui tombez des nues. Voilà comment ils procèdent, ils font un devis en bonnes et du forme et si tout s'est bien passé le client paye en liquide et c'est fini. Revoyez vos classiques et vos leçons à dix balles on s'en passent.
Réponse de le 01/06/2013 à 9:33 :
Je suis AE, et je déclare toutes les factures. En cotisant j'ai droit à une couveture sociale pour ma famille, et cela me permet d'espérer pouvoir un jour qui sait évoluer sur un autre statut. Arreter s'il vous plait de salir les gens, comme ça sans savoir. Et je confirme, j'ai tres souvent des clients dont les travaux n'interressent pas les artisants. Grace à ce gouvernement, je vais devoir faire une chose que je n'ai jamais fait : une demande de RMI, si je ne trouve pas rapidement du travail.
Réponse de le 01/06/2013 à 11:46 :
Arrêtez nous ne salissons personne c'est comme cela que cela fonctionne. C'est souvent l artisan qui dit que si l'on paye en liquide on gagne la TVA et lui il se met l'argent directement dans la poche. Nous ne généralisons pas mais c'est le système alors jouer aux naïf on connaît. On sait très bien qu'il faut déclarer un revenu mais la combine existe, elle est utilisée intelligemment et regardez les sommes vertigineuses qui sont ainsi détournées. Contrairement à vos propos on sait.
a écrit le 31/05/2013 à 20:37 :
on dirait qu'ils commencent a comprendre comment ca marche ( entre autre que si les gens creent une entreprise unipersonnelle -- autoentrepreneur, eirl, ou autre-, c'est pas pour devenir une multinationale et embaucher plein de gens, et que ca sert a rien de vouloir tordre le bras ou casser les reins des gens...) .... la question est de savoir si la ministre va garder son poste....parce que vouloir forcer la marche a ce niveau c'est un tres haut niveau de competence!!!!!!
a écrit le 31/05/2013 à 20:04 :
"si son entreprise est viable, il rejoint le droit commun" ahah, très amusant, je connais un autoentrepreneur du bâtiment qui reprendra ses activités non déclarées prochainement.
Réponse de le 31/05/2013 à 20:19 :
prend une position raisonnable ds le statut des auto-entrepreneurs .Je l'en remercie -
Réponse de le 31/05/2013 à 20:36 :
Et il aura bien raison 2 ans autoentrepreneur 1 an au black 2 ans auto...
Ou alors 18mois de benef 6 mois sans revenu ...
Encore une fois on ne regle pas le probleme: trop de taxes et de regles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :