Affaire Cahuzac : le mystère bordelais

 |   |  565  mots
Reuters
Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Cahuzac réserve encore des surprises. Un fonctionnaire des impôts bordelais avait des informations dès 2001 sur un possible compte en Suisse de Jérôme Cahuzac. Il a fait venir de Paris le dossier fiscal de l'ex ministre. Il l'a conservé jusqu'en 2007. Ce fonctionnaire est décédé en 2012

Pourquoi un fonctionnaire des impôts de Bordeaux, a-t-il, le 9 février 2001, demandé le dossier fiscal de Jérôme Cahuzac, lequel dossier était conservé à Paris ? On ne le saura sans doute jamais. Car sa hiérarchie, entendue ce mardi par la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Cahuzac n'en a aucune idée, et ce fonctionnaire est décédé en 2012. Mais un de ses subordonnés a lâché une information explosive, livrée à la commission par Alexandre Gardette, chef du service du contrôle fiscal à Bercy : le fonctionnaire bordelais a obtenu en 2001 une information verbale explosive de la part de l'un ses contacts, dont il n'a jamais voulu dire le nom. Son contact lui a dit que Jérôme Cahuzac possédait un compte en Suisse, destiné au financement de sa campagne. D'où la demande de transfert du dossier Cahuzac.

>> EXTRAIT VIDEO « Monsieur Mangier [ndlr : inspecteur du Fisc à Bordeaux] aurait reçu une information verbale sur l'existance d'un compte en Suisse utilisé par Monsieur Cahuzac pour le financement de sa campagne électorale »

La hiérarchie de l'administration fiscale ignore tout
Pour le reste, alors que la rumeur circulait depuis le début des années 2000 autour de Villeneuve sur Lot, à propos de la possession d'un compte en Suisse par Jérôme Cahuzac, les hauts fonctionnaires de l'administration fiscale affirment n'avoir rien su. Même si selon l'actuel directeur général des finances publiques, Bruno Bézard, a reçu des informations de son prédecesseur lors de son arrivée en fonction, en août 2012, selon lesquelles il y avait un "sujet fiscal Cahuzac".

>> EXTRAIT VIDEO Le 5 aout 2012, lors de la passation de relais entre Philippe Parini, précédent DG des finances publiques, et Bruno Bézard, « M Parini a évoqué la situation de l'executif, [...] et il me dit 'pour Monsieur Cahuzac, on a un sujet de nature fiscale' » (Lire aussi l'article Il y avait à Bercy "un sujet fiscal" concernant Jérôme Cahuzac bien avant les révélations de Mediapart)

Questions sur le fonctionnaire bordelais
Selon Bernard Salvat, ancien responsable de la Direction nationale des enquêtes fiscales, auditionné par la commission, il est possible que le fonctionnaire bordelais ait demandé le dossier pour une simple vérification, et qu'il n'ait rien trouvé de bien probant. Mais pourquoi a-t-l conservé le dossier Cahuzac jusqu'en février 2007 ? « C'est un peu long » reconnaît Bernard Salvat.
Et pourquoi le fonctionnaire bordelais n'a t-il jamais informé sa hiérarchie de sa découverte ? Il ne pourra jamais le dire.
Les hauts fonctionnaires de l'administration fiscale et des douanes, interrogés ce mardi par la commission d'enquête ne sont pas beaucoup plus précieux. «Il n'existe pas de documents à la douane
Haut fonctionnaire des douanes mis en cause par Xavier Gonnelle, l'avocat-adversaire politique de Jérôme Cahuzac, Thierry Picart a mis en cause la réalité du témoignage de l'avocat. Celui-ci avait déclaré que ce haut fonctionnaire, élu dans le Val d'Oise, avait rédigé un rapport en 2008 sur le compte de Cahuzac, qui aurait été étouffé par la hiérarchie. « Or, en 2008, je me trouvais à la direction du Budget, je n'avais en aucun cas la charge de dossiers douaniers » souligne Thierry Picart.

_____

>> VIDEO L'intégralité de l'audition publique du 4 juin 2013 d'Alexandre Gardette, chef du service du contrôle fiscal

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2013 à 22:04 :
Il est tellement facile de s'essuyer les mains sur quelqu'un qui ne peut pas se défendre!

un chef de brigade qui n'est pas au courant de ce que font ses inspecteurs c'est fort !!

il est plus facile de dire que c'est une personne décédée qui a mal fait son travail plutôt que de dire que les vivants racontent des conneries pour se défendre !!!

une seule chose à dire : Que des mythos et gros Pourris dans cette administration fiscale !!! tout ça pour en défendre un puissant !
Réponse de le 09/06/2013 à 23:12 :
honte à tous ces messieurs qui ont travaillé avec monsieur Mangier pendant des années et qui salissent sa mémoire pour se protéger !!!
a écrit le 05/06/2013 à 23:50 :
ça commence à puer très fort. Du côté PS, encore plus fort.
Réponse de le 06/06/2013 à 2:12 :
ils ont P comme l'umP et Ps , Punition et politique aussi a un P.

Prison aussi a un P
a écrit le 05/06/2013 à 12:24 :
Ben oui ...c'est comme le journaliste dit " d'investigations" qui est "surpris "lorsqu'il apprend de la bouche d'un politique que certaines grosses fortunes négocient leurs impôts. Deux choses l'une ...ou c'est un incompétent dans son domaine ou un sacré faux cul....j'obterais pour la deuxième solution , il vaut mieux que le bon peuple corvéable à merci ignore certaines pratiques...............
a écrit le 05/06/2013 à 10:30 :
Une fois de plus on constate que cette jolie province est gangréné par des réseaux très puissants
Réponse de le 05/06/2013 à 11:45 :
Le N?ud de vipères...
Réponse de le 05/06/2013 à 15:49 :
FM, d'habitude, c'est plus à l'Est...
a écrit le 05/06/2013 à 8:13 :
Ce brave Monsieur a du décéder de la même façon que De Grossouvre ou Béré
a écrit le 05/06/2013 à 6:11 :
«Le fraudeur fiscal est un contribuable qui s?obstine à vouloir garder un peu d?argent pour son propre usage»
Réponse de le 05/06/2013 à 7:17 :
un esclave fiscal est un citoyen lucide et honorable , qui a pour devoir de fuir à l'étranger avec son argent tant qu'il lui en reste encore...Cahuzac a commis l'erreur fatale de vouloir la chèvre et le choux...
Réponse de le 05/06/2013 à 8:18 :
Ben barrez-vous au lieu de geindre tous les jours. Ça libérera du foncier et de l'espace pour les jeunes...
Réponse de le 05/06/2013 à 8:52 :
Ben c déjà fait ! suis juste à coté en francophonie...! et mes activités tournent à fond depuis que je me suis barré de l'enfer fiscal...continuer à déblatérer négativement sur ce que vous ne connaissez pas ..mais j'ai été généreux il vous reste a acheter plein de foncier et d' espace ...et du vent...
Réponse de le 05/06/2013 à 9:16 :
LOL
a écrit le 05/06/2013 à 5:49 :
C'est bizarre ce silence judiciaire sur l'affaire Cahuzac , le compte suisse devrait parler, il y a eut certainement des mouvements sur ce cpte...en faveur de qui...et pourquoi sont les questions basiques d'une enquête...nous attendons impatiemment les réponses....juste au cas ....ou il y aurait des bénéficiaire aux gouvernement ou chez les copains du PS...,dans une république exemplaire c'est une exigence citoyenne minimum.......!
Réponse de le 05/06/2013 à 7:05 :
La transparence, encore une promesse qui ne sera pas tenue par F. Hollande, à part le mariage pour tous qui ne faisait pas l'unanimité.
a écrit le 04/06/2013 à 21:49 :
"alors que la rumeur circulait depuis le début des années 2000 autour de Villeneuve sur Lot, à propos de la possession d'un compte en Suisse par Jérôme Cahuzac, les hauts fonctionnaires de l'administration fiscale affirment n'avoir rien su." ... chez les RG, il va falloir virer tout le monde pour incompétence !!?!
Réponse de le 05/06/2013 à 5:31 :
Vos députés, ministres et leurs hauts fonctionnaires sont au courant de beaucoup. Pourquoi ils seraient payés si chers... sachez qd même que la justice administrative a annulé, vendredi, l'avertissement disciplinaire infligé à Rémy Garnier en 2008 par Eric Woerth pour avoir osé consulter le dossier Jérôme Cahuzac... et Woerth est toujours député de l'Oise. Les électeurs feront crever la France. d'ailleurs elle est en train.
a écrit le 04/06/2013 à 20:57 :
De quoi est mort ce pauvre monsieur?
Réponse de le 04/06/2013 à 21:32 :
@columbo
D'un arrêt cardiaque!.
Réponse de le 04/06/2013 à 22:27 :
un accident très opportun, sans doute ?
Réponse de le 04/06/2013 à 23:06 :
Voyons, simplement d'un manque de savoir vivre.
Réponse de le 10/06/2013 à 10:44 :
@Hercule Poirot : comment le savez-vous ??
Réponse de le 18/06/2013 à 16:30 :
Pourquoi M Gardette n'a t-il pas répondu à cette question pendant son audition ?
Que savent les proches de la personne décédée sur les conditions du décès ?
Pourquoi ne sont -ils pas auditionnés, eux aussi ?
Vous avez dit bizarre, tien comme c'est bizarre...
a écrit le 04/06/2013 à 20:53 :
Assez d'hypocrisie ! Il faut être niais ou naif pour ne pas savoir que des affaires sont régulièrement étouffées dans le milieu politique comme dans les administrations et ceci à tous les niveaux. Idem dans le privé, ou il y a des choses qui se savent mais et que l'on n'étale pas par peur des retombées. Exemple les lasagnes de cheval où l'on peut jouer avec la nourriture en toute connaissance de cause, ou bien l'affaire Kerviel, Crédit Lyonnais, etc...
a écrit le 04/06/2013 à 20:27 :
De la a conclure que le dit jerome c est entendu avec le fonctionnaire moyennant ........ , il n y a qu un pas !
De la a dire que le dossier fut conserver jusqu en 2007 comme une forme assurance....
Réponse de le 10/06/2013 à 10:57 :
pas du tout. le fonctionnaire en question n'est pas celui qui bénéficie de ce genre de chose. si ca avait ete le cas, il aurait effacé toute trace de son passage dans le dossier. c'est plutôt celui qui aujourd'hui dit qu'il n'etait pas au courent. on va nous faire croire que sur un dossier aussi important, le dossier a ete nigligeament oublié ! arrêtons de prendre les gens que pour des cons!
a écrit le 04/06/2013 à 19:52 :
Les politiques UMPS qui nous dirigent constituent une vraie mafia; et dans la mafia, c'est la loi du silence qui prévaut.
Personne ne sait rien; par exemple des débordements sexuels de DSK. La vérité est que tout le monde le sait et mais que personne de dit rien.
Les malversations et enrichissements personnels peuvent continuer... Gentils Français continuez à voter pour nous (UMPS).
Réponse de le 07/06/2013 à 16:33 :
Vous oubliez la 2e famille de feu Mitterrand que nous avons entretenue pendant 14 ans ! Et on continue avec la concubine de "moi" président ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :