Auto-entrepreneur : régime limité à deux ans au delà d'un certain chiffre d'affaires

 |  | 349 mots
La ministre de l'Artisanat et du Commerce, Sylvia Pinel. Copyright Reuters
La ministre de l'Artisanat et du Commerce, Sylvia Pinel. Copyright Reuters
La ministre de l'Artisanat, Sylvia Pinel, a présenté mercredi en Conseil des ministres son projet de réforme du régime des auto-entrepreneurs qui devrait entrer en vigueur l'année prochaine. Le régime sera limité à deux ans pour un chiffre d'affaires annuel de plus de 19.000 euros pour ceux travaillant dans les services, et de plus de 47.500 euros pour ceux travaillant dans le commerce.

Il sera bien limité dans le temps... si le chiffre d'affaires devient trop important. La ministre de l'Artisanat et du Commerce, Sylvia Pinel, a présenté le projet de réforme du régime des auto-entrepreneurs ce mercredi en Conseil des ministres. Elle a proposé de limiter ce régime à deux ans pour les auto-entrepreneurs affichant un chiffre d'affaire de plus de 19.000 euros pour ceux travaillant dans les services, et de plus de 47.500 euros pour ceux travaillant dans le commerce. Au delà de ce niveau, les auto-entrepreneurs devront "basculer dans le régime classique de création d'entreprise", a indiqué Sylvia Pinel.

Au Parlement à l'automne

"L'introduction, pour les services, d'un seuil intermédiaire au-delà duquel le statut est limité dans le temps, a pour objectif de décourager les employeur de recourir au salariat déguisé, en le rendant moins avantageux", écrit la ministre dans son communiqué. 19.000 euros correspond, pour un employeur, au coût complet d'un emploi rémunéré au Smic, explique-t-elle.

"Un texte de loi sera présenté en Conseil des ministres à la fin du mois de juillet pour être débattu au Parlement à l'automne", a-t-elle précisé. "Les premières entreprises pourront basculer au 1er janvier 2015", a indiqué la ministre, assurant de la volonté du gouvernement d'encourager entrepreneuriat "sous toutes ses formes".

Eviter toute concurrence "déloyale"

Elle a aussi promis qu'il n'y aurait plus cette "concurrence qui parfois pouvait s'avérer déloyale" entre auto-entrepreneurs et petits entrepreneurs. C'était sur ce point que la fédération du bâtiment demandait une réforme du statut des auto-entrepreneurs. De même, "il n'y aura pas de rétroactivité lors de la mise en oeuvre de la réforme", a-t-elle fait valoir. Un mouvement de protestation contre toute limitation dans le temps, baptisé "Poussins", avait pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux ces dernière semaines. "Ce que nous voulons c'est que les uns comme les autres puissent se développer et cessent de s'opposer", a lancé Mme Pinel devant la presse.

Aujourd'hui, 2,6 millions de personnes travaillent sous le régime de l'auto-entreprenariat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2013 à 13:33 :
Bonjour
Je suis auto entrepreneur depuis juillet 2012, je nettoie des villas... Certaines en direct et d autres en sous traitance , je déclare au impôt env. 13000€ a l année, toute ma clientèle est étrangère.
Avant juillet 2014 il faut que je prenne une décision .... Pour renouveler mon titre d auto entreprise pour 2 ans il faut que je fasse un breaks d un an !!!! ( impossible : je perd toute ma clientèle et je me retrouve sans RIEN )
Passer en micro entreprise ? Je ne gagne pas assez .... Cela ferai des r'fais en plus que je ne peu pas me permettre étant seul avec deux enfants...
Que faire ? Aidez moi SVP
a écrit le 23/08/2013 à 16:02 :
limité oui, peut être que cela aurait un intérêt! mais ce plafond sera t'il avant ou après déduction des charges sociales? ne serait il pas un peu trop bas quand même!
malheureusement, ce n'est qu'un faux sujets! ce qui tue la France et son emploi, donc son économie, c'est les impôts! certes, il en faut, mais moins, mieux utilisés, et mieux répartis!
et une chasse sans pitié à ceux qui fraudent! messieurs et mesdames les socialistes, il faut arrêter de s'en prendre aux personnes qui gagnent un peu plus d'argent que les autres!
plus nous augmentons les impôts et moins il y aura de dépenses, donc moins l'économie se relancera! ça, n'importe quel abrutie le comprends!
a écrit le 06/08/2013 à 0:42 :
Il y a forcement une erreur voyons, si c'étais vrai elle viendrai de faire passée le rsa de ma femme au dessus de mon statut d'auto entrepreneur.
Notre gouvernement a quelques lacune mais n'est pas bête a ce point .
a écrit le 04/07/2013 à 13:44 :
j etais au chomage et grace au statut d ae j ai pu ment sortir cree une activiter avec un revenu corect mais qui reste modeste vue les temps qui court et le nombre de facture qui ne cesse d augmenter.avec se statut on peut se faire un salaire maximun d environ 2500e se qui et corect mais si on enleve les different frais essence vehicule materiel et divers assurance il nous reste pas grand chose.si le statu change je serai contrai d arreter mon activiter car le peu qui me restera sera pour le rsi et je leur devrai plus que se que je gagne.donc aujourd hui je paye 20% de mon chiffre d affaire au RSI si le statu change j irai voir le RSA il me donneront plus que si je travail !
et pour la concurrence des entreprise etrangere vous faite quoi?
car le vrai probléme vien de là.
a écrit le 24/06/2013 à 23:31 :
je suis en ae , je ne triche pas , je bosse , je ne casse pas les prix,je ne faits aucune concurrence aux sarls,je déclare tout mon ca,j'essaye d' évoluer en sarl mais le plafond de 47500 ? est ridicule aujourdhui aprés 3 ans d'ae , en allumant en pub d'année en année environ 20000? de pub par an , je suis encore fébrile en marge car la pub coute trés cher sur internet et mes concurrents sont étrangers chine pologne irlande ......donc ils ont moins de charges ..donc je ne peux augmenter mes prix sinon plus de volume(internet c'est mondiale).je fabrique moi meme , j'achéte aux prix fort comme un particulier , je n'aurais pas assez de tva a déduire donc la franchise de tva m'intérresse , j'ai attends le plafonds en 2012 , mais pas le seuil de tolérance ,donc je souhaite péréniser mon activité et augmenter ma marges avant le grand bain , mais avec ce seuil de 47500? cela est impossible, de péréniser , en gros je dois limiter mon potentiel car si je passe en sarl avec en gros 20000 de rsi par an plus 23 %d'impot et 19.6 de tva en plus , il me reste rien pour vivre ou presque rien alors que j'ai tout investi mon accre et argent personnel!!! donc je trouve tout cela trés injuste, est ce que tout mes éfforts n'auront servi a rien?
j'espere que le seuil sera le meme au moins et le temps plus long que deux ans .
voila je n'ai plus rien a ajouter a cet etat de fait qui broie le moral depuis un certain temps , laissez nous travailler !!!!
a écrit le 14/06/2013 à 11:33 :
Attention... les artisans ne peuvent pas devenir des A-E .
Le statut A-E a été créer pour devenir artisan ou commerçant .
C'est une copie de la micro-entreprise, créer pour un complément de revenu .
Mais à la base , c'est surtout pour venir en aide à la personne à domicile .

Actuellement, le statut d'auto-entrepreneur est un outil de dérégulation sauvage du marché du travail.
L'auto-entrepreneur est précaire et sans droit au chômage, avec moins de droit à la retraite.
Les artisans sont face à une concurrence déloyale d'auto-entrepreneurs non soumis à la TVA et à l'imposition réduite.

L'auto-entrepreneur reste une idée intéressante... mais remis à place.
Le statut est restreint à une liste d'activités mais beaucoup exerce en toute illégalité .
Reprenez le statut A-E ( voir l'annexe 1 ).
Attention : certaines activités sont exclues du régime fiscal de la micro-entreprise et du statut auto-entrepreneur.
Sont concernées: les activités relevant de la TVA comme la " location de matériel ".

L'exploitation des chapiteaux, Tentes et Structures (CTS) est règlementée.
Cette règlementation s'applique à tous les Etablissements Recevant du Public (ERP).
Vous pouvez consulter sur www.legifrance.gouv.fr .

Tout le monde à le droit de travailler , il faut tirer les choses vers le haut et non pas vers le bas.
Alors respecter la loi. Nous sommes en France...pas en Grèce .
Réponse de le 21/06/2013 à 7:01 :
On peut être artisan et être auto-entrepreneur contrairement à ce qu'on
lit régulièrement un peu partout sur internet et qui ne veut
strictement rien dire.
-Il y a trois types d'activités: activités commerciales, artisanales et libérales.

Si l'activité est artisanale, on a la qualité d'artisan. Pour certains
métiers l'activité est réglementée, on doit pouvoir justifier la
possession des diplômes nécessaires.
On est artisans et on est immatriculés aux répertoires des métiers comme n'importe quelle autre artisan.
Si concurrence il y a, elle est celle d'un artisan auto-entrepreneur.

Oui il y a des activités exclues du régime des auto-entrepreneurs.

Une chose importante à dire pour la TVA: la micro-entreprise peut être
également non assujetti à la TVA et il y a aussi un régime réel
simplifié avec une option possible pour être non assujetti à la TVA mais
il y a toujours une limite de chiffre affaire.
(81 500 ? pour les activités de vente, 32 600 ? pour les prestations de
services la même que pour les auto-entrepreneurs).

En fait chaque entrepreneur peut faire le calcul et voir si il est gagnant ou non avec ce régime.
Le régime est adapté pour des entrepreneurs qui travaillent à domicile et on peu de frais.

Ce régime est aussi un outil qui permet de tester une activité, de
recommencer, de réajuster, d'apprendre de ses erreurs, de grandir


Une petite poussine dans l??uf en colère
Réponse de le 23/08/2013 à 16:21 :
bien dis, Une petite poussine dans l'oeuf en colère et Libelle! et pour AE tricheur! ce n'est pas de la faute de tout le monde si certain ne respecte pas les lois! réfléchie, tu as (as eu) des enfants, imagine que la prof est mis une heure de colle ou une baffe à toute la classe parce que deux ou trois ont copiés les uns sur les autres! c'est ta façon de penser!
cela, il faut que l'état prenne ses responsabilités, ceux qui fraudent doivent être chassés et sévèrement punis! quelque soit le domaine! les AE ont bien leur place dans le système économique, ils payent leurs factures et leurs impôts, même s'ils ont des réductions! ne me fais pas croire que tu n'achètes jamais tes vêtements pendant les soldes!! si ont te donne une réduction tu la prends! même si ta feuille d'impôts, si tu as droit à une déduction tu la feras! le gros problème c'est la fraude, mais en France on a déjà du mal à punir un assassin alors un AE qui fraude....
Réponse de le 14/09/2013 à 11:16 :
@miketransporteur :Si vous êtes transporteur en auto-entreprise ou micro-entreprise .
Vous travaillez dans l'illégalité , donc vous êtes une concurrence déloyale .
INTERDIT de faire du transport en A-E et micro .
INTERDIT de faire de la location de matériel en A-E et micro .
Vous dites que : "ceux qui fraudent doivent être chassés et sévèrement punis! quelque soit le domaine! " . Et ben ...Quand le RSI vont contrôler tous ceux qui ne sont pas conforment au statut A-E ! Y'en n'a plus d'un qui va pleurer .

Réponse de le 14/09/2013 à 12:55 :
Pauvre t... Monsieur! Vous ne me connaissez pas! Et vous jugez! Je suis salarié d'une société, je vais passer mon examen de capacité le 02/10/13 pour créer une SARL ou une SAS! Justement parce que mon patron fraude sur tout, et il est gérant de SARL!
J'en connais beaucoup plus que vous ne le pensez! et apprenez que vous pouvez faire du transport en AE, si vous passez la capacité! Vu le taux d'échec, vaut mieux fraudé, c'est plus facile! Comme vous l'avez facile de prendre tout le monde pour des fraudeurs! le gouvernement que vous affectionné ne veux pas faire baisser le nombres d'AE, ni même augmenter l'embauche par ces mesures, il veut juste de l'argent en plus dans ses caisses! Réveillez vous!
a écrit le 14/06/2013 à 10:52 :
Il faut davantage alerter et mobiliser l'opinion.Les Français doivent être mieux informer des intentions du gouvernement. Bien que cette mesure concerne principalement les auto-entrepreneurs, tous les Français doivent prendre conscience du risque de la baisse pouvoir d'achat, de l'augmentation du chômage et des gens dépendant du RSA. Enfin, cette mesure va également à l'encontre de valeurs telles que le travail, le courage, la détermination et la persévérance. Entreprendre c'est prendre sa vie professionnelle en main, c'est le contraire de l'oisiveté, de l'assistanat.

Je ne comprends décidément mais cet acharnement à vouloir mettre un frein à une machine qui marche bien et qui permet à près de de 900 000 auto entrepreneurs de jouir d'une nouvelle manière de gagner leur vie sereinement et honnêtement. Sans oublier que Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif et Fleur Pellerin, la ministre des PME sont plutôt favorables à un statu quo.Enfin, l'illogisme est porté à son comble lorsque que l'on apprend que le gouvernement a lui même demandé un rapport à l'inspection générale des Affaires sociales et à l'inspection générales des finances et que les conclusions de ceux ci-sont formelles: les situations de concurrence déloyales sont résiduelles et le régime ne doit pas être modifié.
a écrit le 14/06/2013 à 10:43 :
Y-a-t-il une seule personne dans ce gouvernement qui connait le travail? qui connait qu'est ce que c'est une entreprise?
Il y a 30 ans lorsque j'ai découvert la France, j'étais émerveillé, étonné ...: les droits de l'homme, la démocratie, la liberté de parole ....
Mais aujourd'hui, je n'ai qu'un seul regrée, c'est de voir mes 2 enfants vivre dans ce pays de corruption, de création de pauvres, gouverné par les grandes entreprises qui font et défont les lois de la république. Un pays où en fait croire à nos enfants qu'ils ont les meilleurs systèmes de protections au monde, qu'ils ont une vraie démocratie ...Le droit de travail en France c'est la catastrophe, la Sécurité sociale? aller voir un peu dans les pays voisin et là vous pouvez dire qu'on réalité nous n'avons pas de sécu (une poche sans fond, vous pouvez mettre des milliards, elle ne se remplira jamais), le gouvernement prends dedans au besoin, les professionnels de santé battissent des empires et le peuple est remboursé une misère.
le statut d'autoentrepreneur a été mis en place après une étude, il correspond à un réalité d'aujourd'hui, simple efficace et rapporte de l'argent dans les caisses de l'Etat. mais cela ne plait pas aux grands groupes qui font la sous-traitance avec les entreprises de l'Est qui font venir leur travailleurs en France et les payent 2 euros de l'heure.
Ils font tout pour se faire réélire, garder leur place et leur salaire. quand au peuple qu'il crève.
a écrit le 13/06/2013 à 19:20 :
AE:de quoi vous plaignez vous?Mme Pinel vient de vous expliquer clairement comment plafonner votre activité déclarée et faire le reste au black.Vous déclariez trop,maintenant vous déclarerez moins et donc vous payerez moins de charges.Ainsi la crise sera plus facile a supporter!Merci Sylvia!
a écrit le 13/06/2013 à 18:59 :
Attention : interdit la location de matériel en auto-entrepreneur et micro-entreprise....
Code obligatoire APE 7739Z Location et location-bail d?autres machines, équipements et biens matériels n.c.a.

Ce statut a été créer pour un complément de revenu , mais beaucoup exercent à plein temps .
Cela deviens une micro-entreprise .
Souvent leur code APE n'a rien à voir avec l'activité exercé et ça fausse tout !
Comment un auto-entrepreneur fait-il pour travailler, avec quels outils ?
Cela demande un investissement important pour exercer dans beaucoup de secteur d'activités !
Combien de petits Artisans et Commerçants ..."collecteurs de TVA" ont mis la clé sous la porte ?
il est grand temps de revoir le statut de nos poussins gris pour qu'un jour... ils bénéficient du droit à la retraite .
a écrit le 13/06/2013 à 18:37 :
super!! apres la fermeture de la sarl du pere( ben oui quand le travail baisse les charges reste les memes )
les 1ans 1/2 auto entrepreneur
je crois
que la création pour moi c fini
le gouvernement;les artisans jaloux et autres rat mort feraient mieux de s occuper des pays de l est;............ etc qui sont sur les chantiers et qui démarché leur clients direct a des prix que mêmes les AE SONT HORS COURSE
pour le gouvernement un jour ou l autre le peuple se vengera ,ont la déjà fait dans le passé
pour ma part je suis tellement en colère que pour l avenir de mes enfants je suis prêt
Réponse de le 13/08/2013 à 10:55 :
les charges baissent apres 1 an, comme vs n'avez pas payé de charges la premiere année, faut reflechir un peu !
a écrit le 13/06/2013 à 16:50 :
Le rapport de la Cour des comptes dit qu'il n'y a pas trop d'enseignants, mais qu'ils sont mal gérés : le gouvernement maintient son projet d'en rajouter 60 000. Le rapport de l'IGAS et de l'IGE dit qu'il ne faut pas limiter le statut d'AE dans le temps, ni réduire son plafond : le gouvernement le limite à 2 ans et réduit le plafond d'un tiers. Le rapport sur la réforme des retraites ne dit pas un mot sur les "régimes spéciaux"... Ah, le gouvernement a enfin compris qu'ils fallait censurer les rapports à la source plutôt que de faire systématiquement l'inverse, ce qui nuit un peut à sa crédibilité...
a écrit le 13/06/2013 à 16:43 :
Je conseille à tout ceux qui parlent un peu espagnol de créer leur auto-entreprise en Espagne:
- Chiffre d'affaire illimité
- charge: 255,86 ? par mois (180 ? pour les moins de 35 ans),
- dépenses déductibles
- payera l?impôt sur le revenu comme tout le monde, variant en fonction de son bénéfices.
Ce type d'entreprise individuelle, c'est ça qu'il faut (comme aux US ou au Canada) plutôt que tout contrôler. Ce gouvernement fait tout pour casser la moindre initiative individuelle. Ce sont les autre régimes qu'il faudrait simplifier.
Pour info, l'Espagne est l'endroit où les étrangers créent le plus d'entreprise en Europe.
Il suffit d'y avoir une adresse de domicile, plus d'impôts, en France, rien n?empêchant de facturer en France. Oubliez l'auto entreprise à la Française, déjà trop restrictive, et maintenant pratiquement assassinée.
Réponse de le 13/06/2013 à 16:54 :
Tout à fait, inutile d'essayer en vain de monter quoi que ce soit en France, il y a d'autres pays plus accueillants. Certains diront que ce n'est pas légal (travailler en France et facturer en Espagne), mais alors, qui ira vérifier? Certainement pas les espagnols....
Réponse de le 19/11/2013 à 13:06 :
Je déconseille complètement sans savoir dans quoi on met les pieds.
J'ai travaillé pendant 3 ans comme autonomo en Espagne, vivant là bas.

On paye bien 256 euros par mois (et pour tout le monde maintenant), + un pourcentage allant de 20 à 50% sur les revenus, selon la tranche. On a ensuite un impot sur le revenu anuel, allant aussi de 15 à ?? %.
Par contre on peut donc déduire ses frais professionnels et avec un numéro de TVA intra réaliser des achats à l'étranger sans payer de taxes.

Il faut quand même savoir: que se passe t'il si en résidant en France vous avez un problème de santé? La sécurité sociale en Espagne est bien plus limité qu'en France, pour les dents par exemple, la seule chose remboursée c'est l'arrachage de dents...
La cotisation à la retraite en tant qu'autonomo est la plus petite possible (500 ou 600 euros par mois)...
Vous n'avez pas non plus droit à aucune aide d'aucune sorte si vous arrêtez votre activité (pas de chômage, ça va de soit).
a écrit le 13/06/2013 à 15:48 :
Il y a 800 000 AE dont 400 000 qui travaillent réellement (mais bientôt 1 million) si 100 ou 200 000 AE oublient de déclarer 30 ou 40 % de leur CA je pense que l'Etat serait bien incapable de les contrôler et de sévir.
L'Etat préfère se retrouver face à des entrepreneurs qui ont des biens que face à des pauvres qui n'ont que leur bras et leurs idées pour s'en sortir
a écrit le 13/06/2013 à 15:06 :
Madame Pinel vient de sauver le secteur du batiment!il y avait beaucoup trop de concurrence déloyale,entre les étrangers ou les auto entrepreneurs,on était en trainde niveler le secteur vers le bas au niveau cout et qualité.De plus les piètres spécialisations des AE portaient préjudice a l'image de marque des artisans:le macramé ,la poterie,la bijouterie chinoise,non merci,notre pays a une certaine tradition de qualité.Madame Pinel rend aussi service a ceux qui étaient exploités sous ce régime au lieu d'etre embauchés par leurs patrons:ces gens la lui sont reconnaissants.Seul point négatif,ses propositions n'ont été reprises que partiellemnt.Quand quelqu'un ose une réforme courageuse,on lui met des batons dans les roues,c'est cela la France d'aujourd'hui!
Réponse de le 13/06/2013 à 15:44 :
Quel endoctrinement au PS! si vous pensez que le batiment est sauvé vous n'allez pas souvent sur le terrain. Depuis quand Bouygues,Vinci et les autres étaient mis en danger par les AE? Veuillez au moins lire le rapport demandé par votre ministre qui explique que les AE en concurrence déloyale sont très minoritaires avant de lancer un discrédit sur tout le monde!
Quand un chomeur ôse sans sortir tout seul le PS vient lui mettre des batons dans les roues, c'est cela la France, votre France pour laquelle des Français vous ont élus!
Réponse de le 13/06/2013 à 16:12 :
après avoir travaillé '43 ans 23 dans le public et 20 dans le public ,professeur certifié puis psychologue clinicienne, je me retrouve seule avec1200E de retraite autour de moi ceux qui sont restés ds le même régime à des grades pourtant inférieurs et moins longtemps que moi ont des retraites qui font plus du double est-ce normal! Je suis autoentrepreneur pour arrondir mes fins de mois ,mais avec ce que je paie en publicité etc...C'est vraiment difficile.Pourquoi toujours taxer les même ceux qui essaient
de s'en sortir qui veulent travailler même si ça frise parfois l'héroïsme!
Dans ce pays on est encouragé à ne pas bouger ,plus vous restez dans votre routine et plus vous êtes récompensé.
Réponse de le 13/06/2013 à 16:26 :
Donc, Monsieur "élu PS", quand une personne est AE elle est incompétente, mais si cette même personne est embauchée par une entreprise, miracle ! elle devient tout à coup compétente... Merci pour cette leçon d'économie de la gauche,c'est vraiment un grand moment !
Réponse de le 13/06/2013 à 21:37 :
Ah ah ah ! Alors là, on voit qu'on a affaire à quelqu'un qui sait de quoi il parle... les AE réduits à la poterie et au macramé, personne n'avait encore osé ! Sûr que ça aider le bâtiment de les mettre au pas ;-) Vous faites vos tournées électorales au zinc de quartier ou quoi ?
Réponse de le 14/06/2013 à 0:46 :
Idée reçue: les auto-entrepreneurs bidouille:

Franchement honteux de parler ainsi d'un des plus beaux et des plus vieux métiers du monde.
Il y a une part de magie, d'incroyable à faire ce métier. L'impression de pratiquer une tradition ancestrale, plus vieille que l'histoire elle-même, et qui transcende les frontières, les langues, les cultures, les époques. La céramique est aussi le témoin historique de pratiquement toutes les civilisations, mais également celui de la créativité et de la pensée de la part des hommes de tous temps. Et c'est un métier merveilleux, j'ai l'impression de faire partie de cette terre, quelque part d'utiliser les connaissances de toutes ces générations de potiers avant nous mais aussi plein de responsabilités: que veut-ont vraiment laisser derrière nous sur terre pour les générations futures et par rapport aux millénaires de tradition qui précèdent notre participation?

La céramique c'est un métier très technique qui demande beaucoup, beaucoup, beaucoup de patience, de travail et qui demande des années d'apprentissage. Un très beau métier, très passionnant, j'ai commencé la terre à l'age de 4 ans, j'ai de nombreuses années d'études dont un diplôme des métiers d'art céramique à Duperré et tous les jours j'apprends des nouvelles choses. Si je devais décrire ce beau métier, je dirais que j'ai plusieurs métiers des fois je suis dessinatrice, peintre, je crée et fabrique à la fois, j'ai toujours l'impression de cuisiner. Je suis aussi chimiste, et puis surtout quand on commence à apprendre ce métier on comprend très vite que toute sa vie ne suffira pas pour tout comprendre et que le domaine est bien trop vaste.

Oui il faut être honnête on est très nombreux à vouloir vivre de ce métier passionnant, je pense faut le savoir c'est pas simple du tout, et beaucoup de personnes se lancent à la suite d'un hobby avec une formation presque inexistante seulement le métier est beaucoup trop technique et il faut beaucoup d'années de formation, de pratique, de connaissance pour avoir une formation correcte.
Franchement faut être juste bête pour y voir une concurrence, souvent ils arrêtent très vite car c'est trop difficile et revendent leur matériel dégoutés.
Seulement il y a aucun rapport avec un régime social en particulier, mais il faut vraiment des années de formation, de ténacité, de volonté, de détermination pour être céramiste.

Idée reçue : Les auto-entrepreneurs n'ont pas de qualification :
Les auto-entrepreneurs ont des qualifications, études, formations pour exercer leurs métiers.
Il y a des obligations de qualification professionnelle pour certains métiers, obligation pour les artisans d?être immatriculés au répertoire des métiers, assurance obligatoire et règles à respecter comme toute autre entreprise.

Une petite poussine dans l'oeuf très en colère
Réponse de le 18/08/2013 à 9:53 :
Bonjour élu ps, je suis un peu surpris par votre raisonnement sur le AE du BTP, qui est, mot à mot, les arguments des fédérations et syndicats du BTP. il faut un peu arrêter les arguments à 1 euros qui n ont ni queue ni tête ! La fédé et Syndic du BTP ont tendance à oublier de préciser une différence importante sur ces deux statuts, l AE ne récupère aucune TVA sur les achats, il règle les charges RSI sur la totalité du CA, et tout comme une entreprise, il a également obligation de prendre les decenales et RC. Maintenant qu AE ne prennent pas d'assurance il est tout aussi responsable que les autres statuts qui également n en souscrivent pas ! Pour une entreprise elle est déductible du bénéfice, pour l AE non ! Le travail dissimulé n est pas non plus apparu depuis le statut AE !!! Les sociétés du BTP sont elles toutes blanches à ce niveau ? Quant à la TVA, une sté collecte à 7%, mais achète à 19.6%, ca fait 22 ans que je travail en Expertise Comptable, combien de remboursement crédit TVA a été accordé au secteur du BTP depuis que la TVA a été passée à 5.5% puis à 7% . Mettre en avant des arguments que les charges sociales sont réduites pour les AE, le RSI du dirigeant est effectivement de +50%, mais jusqu a présent, une sté ne paie pas sur le CA HT !! Sinon il faut changer de comptable ! mais sur la base du bénéfice ou sur les revenus perçus en cours d année. L'AE est taxé sur 100% du CA et non sur le bénéfice. Faites simplement le calcul en déduisant les achats et frais de fonctionnement d'un AE, et cet argument n'aura plus de sens et prendra toute sa réalité que de taxer sur le bénéfice et un taux réduit sur le CA brut, ceci revient au même !!!! Il faut comparer ce qui est comparable et non pas annoncer des taux sans argumenter. Je suis d'accord, ceci fait plus d'effets auprès de l'opinion publique. C est politique et rien de plus ! Dans le secteur du BTP, que l on soit en AE ou autre, il faut bien du matériel, fourgonnette, matières premières, jusqu à présent, tout ceci est déductible fiscalement pour une entreprise, et avec un peu de conseils, une petite Loi madelin pour renforcer les protections sociales et retraite déductibles dans les limites fiscales, et ce pour baisser le bénéfice. L AE n a droit qu'a un abattement de 50% sur la base fiscale et rien d'autre de déductible ! Les AE ne sont pas des magiciens et ne travaillent pas sans matériels ! Comparez deux comptabilités de ces statuts, vous aurez la grande surprise de voir que vos arguments ne veulent rien dire et totalement faux.
SVP, pour le secteur du BTP, arrêtez les arguments qui ne tiennent pas la route sur ce statut AE. Le marche des AE est limité dans le BTP, pas de marchés public, rarement avec les maîtres d'oeuvres, architectes, ils sont refusés par les grandes enseignes du bricolage comme sous-traitants, .... la concurrence soit disant déloyal, ne serait elle pas plus de la provenance du personnel des pays de l EST qui se retrouvent sur les chantiers à des coûts horaires défiant toute concurrence ! Les AE permettent effectivement de répondre à une demande ou les sociétés ne se déplacent plus car pour eux "refaire un plafond de cuisine à moins de 1200 euros " ne les intéressent plus. Est-ce que le client serai en mesure de payer plus pour rénover son plafond, ou ferat il appel du travail au noir pour ce faire ? Vu le contexte actuel, je en penses pas qu il ferat appel à une sté du BTP en payant plus et ceci pour une solidarité auprès du secteur du BTP !
a écrit le 13/06/2013 à 14:38 :
C'est bien le gouvernement se concentre sur les réformes essentielles ! On sait bien que le régime des AE est l'une des principales causes de la crise que nous traversons. Au lieu de cela le gouvernement aurit pu essayer de comprendre pourquoi notre Service public est l'un des plus coûteux au monde, pour une productivité moindre. Après le mariage homo, voici un autre sujet permettant de masquer l'absence de vision et de projet de François Hollande. Toutes ces années dans l'opposition pour une politique si minable (et je ne parle même pas des résultats...).
Réponse de le 13/06/2013 à 15:28 :
Vous appelez ça une réforme essentielle ?? C'est une destruction en règle de la liberté d'entreprendre des gens sans emploi .... C'est vrai j'oubliais que de créer un maximum de chômeurs c'est le fond de commerce de ces Énarques incapables de rendre la vie plus simple .... Plus un bulletin de vote pour ces gens, limitons dans le temps à 2 ans leurs mandats et plafonnons leurs revenu à 20 K? par ans car eux ne travaillent pas !!!!
Réponse de le 31/07/2013 à 16:55 :
Relisez autoentrepreneur 69120, Herman emploie l'ironie il dit justement qu'il y avait bien plus essentiel comme réforme que de taper sur les AE
a écrit le 13/06/2013 à 14:25 :
Une fois de plus c'est un gouvernement socialiste qui nous mets la tête sous l'eau.C'est tellement facile de s'en prendre aux plus faibles.(alors que leur doctrine est de nous protéger)
Enfin, on va rentrer (peut-être) dans le rang des assistés.
Réponse de le 13/06/2013 à 15:29 :
Leur doctrine c'est de créer de la misère, des assistés et des chômeurs .... Des électeurs en plus pour eux !!
a écrit le 13/06/2013 à 14:23 :
Intéressant cette réforme: grâce à Mme Pinel, je perds tout. Merci Sylvia. C'est sympa. C''est sûr maintenant, on va se souvenir de vous dans la très courte histoire du retour de la gauche en France (pour laquelle j'avais d'ailleurs votée). Vous n'avez vraiment rien compris à rien. Mme Pinel.
La seule chose que cela m'inspire c'est: si le gouvernement est aussi nul dans les autres domaines qu'il l'est dans celui-la. Nous sommes vraiment très très mal partis.
Réponse de le 13/06/2013 à 16:46 :
Vous avez en effet bien compris: on est mal partis
a écrit le 13/06/2013 à 13:38 :
bonjour je suis auto-entrepreneur je travaille beaucoup en service pour les entreprise et viens de voir que le statut aller peut etre changer sa ne m inquiete pas plus que cela mais cela je penses va embêter encore plus les société car une fois les 19000 atteint au lieu de travailler pour elle je travaillerai contre elle en fessant du particulier et bien moi chere et oui car comme je ne pourrait pas le déclarer je pourrait baiser mon tarif et la c est l état qui perdra car il ny aura plus de charge et les entreprise car je serait moins chère quelle
Réponse de le 13/06/2013 à 15:36 :
A 55ans impossible de retrouver du travail, autoentrepreneur je vers près de 30% du chiffre d'affaire au RSI.
Pour ceux que cela intéresse, le chiffre d'affaire n'est pas un résultat dont les frais de fonctionnement et investissement sont déduits. Au plafond de 30 000 euros tout déduit il reste moins de 1500 euros par mois pour vivre (nourriture, logement, assurances, ....) !!! Et maintenant plus rien .......... Une bonne révolution comme en 1789 pour couper les têtes des élus corrompus qui se gavent et servent leurs copains, qui ruinent la France et les électeurs.
a écrit le 13/06/2013 à 13:23 :
ha oui aussi si il passe leur loi en plus de faire du black je demanderai le rsa :-)))) ben quoi j ai le droit on ai en France !!
a écrit le 13/06/2013 à 13:17 :
salut moi je suis auto-entrepreneur mais pas pour les particulier je travaille uniquement en service avec les entreprise donc pas de concurrence pour elle ; effectivement si se régime change alors je ferait du particulier et une fois le chiffre atteint je ne déclarer plus les facture voila tout !!!
a écrit le 13/06/2013 à 12:09 :
Bonjour,
Je suis auto-entrepreneur, après avoir été artisan. La limitation à 19000 euros n'est pas aussi stupide qu'elle n'y paraît.
De toute manière avec 19000 de chiffre d'affaire vous avez meilleur temps de vous mettre au statut micro-entreprise, vous payerez moins de charges.
Pour la micro c'est environ 44 % de 50 % du chiffre d'afaire soit 4180 euros de charges pour 19000 de chifrre d'affaire.
En auto-entreprise c'est environ 24 % du chiffre d'affaire soit 4560 euros de charges.
Et audelà de 32000 euros croyez moi il est préférable d'être au réel simplifié, ce qui permet de déduire tous les frais fixes , matières premières, de récupérer la TVA, les investissements divers...
Réponse de le 13/06/2013 à 12:24 :
Donc, on est bien d'accord. Cette réforme est 100% idéologique et anti-Sarkozy. Puisqu'aucun argument de concurrence n'a été validé par l'Igas. C'est d'autant plus minable !
Réponse de le 13/06/2013 à 12:52 :
le seul hic c'est pour pouvoir basculer artisan il faut être sûr de pouvoir alimenter la machine (quand on connait la souplesse dans le domaine mieux vaut être prudent!!!!)!!!!! De plus ce qui est vrai pour certains métiers ou certaines personnes ne l'est pas pour tous!!!! Et entre 19000 ? et 32000 ?........ il y a 20000, 21000 ......... etc et ceux là à quelle sauce on les mange????? Résultat de l'opération: 13000 ? de black!!! bouahhh! c'est à peine plus que les 10000 ? de Guéant et bien moins que Cahuzac!!!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 12:59 :
Merci Lucien. Un peu de bon sens dans un flot de polémique et d'idéologie ! Je suis comme vous ex artisan et actuel AE. Je redeviendrai artisan s'il le faut, au micro-social (j'ai 58 ans). J'ai participé à la "résistance" sur le web et en rencontrant mon député sur le sujet mais je comprends aussi le sens de ce plafond pour préserver les activités complémentaires et permettre de tester un projet d'entreprise sans favoriser le détournement du régime. Bon vent à vous !
Réponse de le 13/06/2013 à 13:36 :
Même si cela semble economiquement rentable de passer sous un autre statut, il ne faut pas oublier que la simplicité de la gestion fait que certains ne feront la demarche car ils sont allergique à la "paperrase" et aux calculs compliqué.
Ces gens la considere qu'ils aurait besoin d'un comptable pour les assister et que cela va avoir un cout qu'il ne seront pas capable d'assumer et un plafond aussi bas n'arrangera rien.

La solution serais un statut complementaire à l'auto-entrepreneur afin de gerer le passage entre l'auto-entreprise à une gestion plus "classique" mais aussi un systeme de stage obligatoire (1 jours/mois ou trimestre avec plusieurs dates dispo) afin de donner les rudiments d'une bonne gestion à ces peut-etre futur entrepreneur.
Réponse de le 13/06/2013 à 16:08 :
Je suis passée de micro-entreprise à AE, et je ne retournerai pas en micro-entreprise. La gestion est très lourde (on cotise à 3 caisses différentes, avec des planchers et des plafonds, des taux différents, sur l'année N ou N-1 ou N-2...), on y passe un temps fou, c'est difficilement compréhensible et on doit payer même sans avoir gagné de l'argent. De plus, pour les petites activités, hors de question de grever encore les bénéfices en prenant un comptable. Non, il ne faut pas un énième statut entre AE et micro-entreprise, surtout pas ! Il faut tout mettre à plat et surtout garder la simplicité du statut AE.
a écrit le 13/06/2013 à 11:59 :
f'ef'f
a écrit le 13/06/2013 à 11:59 :
Il faut se défendre, mais ne pas dramatiser non plus. Le temps que la réforme passe, que les premières entreprises passent sur un autre régime, ce gouvernement - voire ce président - ne seront certainement plus là. Et même s'il y a 1 an ou 2 de battement, il faudra faire du black et bidouiller dès que cela sera possible, c'est une question de Résistance ! Il n'est plus possible de supporter les contraintes des énarques et fonctionnaires qui nous gouvernent, nous demandent des efforts et qui refusent systématiquement de s'adapter et de se réformer eux-même. Après avoir été les vaches à lait de ce système, les entrepreneurs sont en train de devenir de véritables esclaves du Service Public, de l'Etat et des collectivités. Pendant ce temps, on augmente le nombre de profs alors que le rapport annuel de l'Education Nationale explique que seuls 1 prof sur 2 est au contact des élèves, on supprime les jours de carence pour les fonctionnaires... et les exemples sont nombreux. Il faut couper les vivres à cet Etat tentaculaire qui ne se réformera que sous la contrainte.
Réponse de le 13/06/2013 à 14:57 :
100% d'accord sur tout.le temps de la démerde est arrivé pour ceux qui jouent encore le jeu
a écrit le 13/06/2013 à 11:30 :
Le fond de commerce du PS, c'est le pauvre, c'est une chose qu'il faut bien se mettre dans la tête. Plus il en fabrique mieux il se porte et même il en importe... d'Afrique !
Réponse de le 13/06/2013 à 12:00 :
... tout à fait. C'est aussi pour cela que le PS veut donner le droit de vote aux étrangers. Plus il y a de miséreux, mieux c'est pour la gauche !
Réponse de le 13/06/2013 à 12:05 :
les prochaines municipales .....................VOILA c'est ça
Réponse de le 13/06/2013 à 12:07 :
ils peuvent se tromper et ces etrangers se tourneront vers UMP ou FN
Réponse de le 13/06/2013 à 12:20 :
... c'est possible à la marge, mais en général, cela m'étonnerait !
a écrit le 13/06/2013 à 11:25 :
Après avoir attaqué les emplois à la personne, qui concernent des gens déjà bien vulnérables, voilà qu'ils s'attaquent aux auto-entrepreneurs. Tout compte, le riche M. Hollande et sa cohorte, bien enrichie par l'impôt et le brassage de vent, ce ne sont pas les riches qu'il n'aime pas, ce sont les pas riches du tout.
Quant à cette Sylvia Pinel, il vaudrait mieux qu'elle retourne dans l'anonymat.
Réponse de le 13/06/2013 à 15:58 :
Je voterai pour ceux qui proposerons de poursuivre et de punir ces assassins de la liberté .... Hollande le franc Maçon et ses sbires ....
a écrit le 13/06/2013 à 10:25 :
Continuez à tout détruire, à décourager les gens, il ne va plus y avoir que des assistés et des fonctionnaires
pauvre pays
Réponse de le 13/06/2013 à 11:09 :
C'est exact, mais nous avons à faire à une équipe qui pilote au "bulletin de vote". Imaginez que le secteur privée se développe et augmente le nombre d'emplois alors que le nombre de fonctionnaires diminueraient, alors nos gouvernants actuels perdraient des "bulletins", meme si la France se développeraient dans un contaxte mondiale de plus en plus concurrentiel. Mais, ce n'est pas le développement de l'économie qui intéresse nos gouvernants, cf la vision à court terme de nos dirigeants qui vont jusqu'à utiliser la méthode Coué pour essayer de nous persuader d'améliorations qui n'existent pas.
A suivre
a écrit le 13/06/2013 à 10:23 :
... pendant ce temps, les intermittents du spectacle, qui eux ne rapportent rien et nous coûtent beaucoup, qui trichent aussi tant qu'ils peuvent pour rassembler leur cachets, on en parle plus ! Mieux vaut s'attaquer à ceux qui ont la valeur travail et des velléités d'indépendance, car c'est à cela que s'attaque au fond Hollande et son gouvernement. C'est une profonde atteinte à la liberté, mais cela se paiera en temps et en heure.
a écrit le 13/06/2013 à 10:11 :
Travaillez plus pour gagner moins on le savait, mais là ils viennent d'inventer travailler moins (RSA) pour gagner plus !
a écrit le 13/06/2013 à 9:42 :
Un Scandale !
C'est la misère ce gouvernement de ministres qui n'ont jamais été à leur compte et qui pantouflent depuis toujours dans la Fonction Publique !
Le terrain, ils connaissent pas !

Expert Logiciels et Réseaux, plus 50 ans, parent isolé, depuis 2 ans, je perçois moins de 25.000 ?uros !
Une fois que j'ai ristourne à ces Goinfres 23.5%+0.2%,
il me reste 19.075 ?
pour mon job (déplacements+frais généraux = 3.000 ?)
et le solde comme REVENU MENSUEL = (19.075-3.000) / 12 = 1.340 ?uros NETs
Et madame Sylvia Pinel, l'incompétente, voudrait que je m'installe en profession libérale !!!
Honte à vous !
Réponse de le 13/06/2013 à 15:55 :
BRAVO bien dis c'est la vérité je le confirme ...
J'espère que les Français ne sont plus des veaux (Hic) et qu'il ne voterons plus jamais pour ces pitoyables escrocs, énarques et autres franc-Maçons du Royaume de France qui est de retour et je leur souhaites le même sort qu'en 1789 !!!
a écrit le 13/06/2013 à 9:33 :
Maintenant, on peut le dire. Madame P. travaillait pour notre service en vue de rétablir la droite au pouvoir. Elle est en train de réussir au-delà de toutes nos espérances. Bravo ma grande.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:03 :
C'est clair que le PS, plus jamais ! Même face au FN, je préfère m'abstenir. Ils sont tout aussi dogmatiques et dangereux !
Réponse de le 13/06/2013 à 10:14 :
La politique on s'en fout, je demande juste qu'on nous laisse travailler en paix sans nous ponctionner comme des sansues.
Le rêve Américain existe, et le rêve Français c'est pour quand?
Réponse de le 13/06/2013 à 10:14 :
C'est clair que pour que des gens comme moi soient déçus du PS il faut y aller. Mais là ils ont dépassé les bornes à l'encontre de toute préoccupation sociale ils tapent sur les plus faibles et les forcent à retourner au RSA plutôt que d'arriver à vivre correctement de leur auto entreprise. On peut vouloir gagner un peu plus que le SMIC sans pour autant pouvoir se permettre de gagner assez pour supporter les charges du régime réel. On fait quoi dans ce cas? Back to RSA? Ou back to black? C'est marche ou crève ce système, crée une multinationale ou crève la bouche ouverte, des loosers libres de vivre comme ils l'entendent et de créer leur propre emploi, on n'en veut pas. Collectivisme quand tu nous tiens...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:21 :
Ben le rêve français, c'est une société avec tout le monde payé au même tarif. Avec une majorité écrasante de fonctionnaires et des petits travailleurs du privé qui seraient leurs esclaves et que l'on pomperait jusqu'à la moelle. Voilà le rêve socialiste et il est en train de se réaliser !
Réponse de le 13/06/2013 à 11:00 :
Je bosse en Suisse, je vis en Suisse et franchement ici on respecte la valeur travail (tout en ayant des aides sociales bien plus généreuses qu'en France. Exemple : prime de naissance 1600 euros sur Genève sans condition de ressources, allocation familiale 240 ? / mois par enfant) ! Il y a 2 millions de français qui vivent à l'étranger : j'invite les français à former la plus grande diaspora de cette décennie, il est temps de fuir, croyez-moi !
Réponse de le 13/06/2013 à 11:15 :
19 000 euros moins 34 % (charges et frais de fonctionnement) = 12 540 euros
12 540 euros - 700 (montant de la CFE dans ma "chère" commune) = 11 840 euros
11 840 euros / 12 mois = 986 euros par mois, soit 59 euros de moins que le SMIC !!!
Mais on peut être fier de ce gouvernement qui a su rester ferme face aux affreux capitalistes AE, après avoir renoncé à limiter le revenu des grands patrons...
Réponse de le 13/06/2013 à 12:41 :
@Libelle ce gouvernement est ferme face aux affreux capitalistes que sont les auto entrepreneurs, TPE et PME de France mais ils est aussi ferme pour ne pas réduire la charge des rémunérations de l'appareil d'état au niveau moyen du chef de PME francaise soit 30000? annuel !!!! au fonds que nous apportent ils sinon des couts et le fait de casser toute envie de s'investir personnellement à monter une activité..; non la règle des socialistes est d'encourager les gens à toucher le chômage ou le RSA et au mieux à intégrer la fonction publique!
Réponse de le 13/06/2013 à 16:49 :
Le rapport de la Cour des comptes dit qu'il n'y a pas trop d'enseignants, mais qu'ils sont mal gérés : le gouvernement maintient son projet d'en rajouter 60 000. Le rapport de l'IGAS et de l'IGE dit qu'il ne faut pas limiter le statut d'AE dans le temps, ni réduire son plafond : le gouvernement le limite à 2 ans et réduit le plafond d'un tiers. Le rapport sur la réforme des retraites ne dit pas un mot sur les "régimes spéciaux"... Ah, le gouvernement a enfin compris qu'ils fallait censurer les rapports à la source plutôt que de faire systématiquement l'inverse, ce qui nuit un peut à sa crédibilité...
a écrit le 13/06/2013 à 9:31 :
Enarchie, Monarchie, je vous conchie.
a écrit le 13/06/2013 à 9:27 :
La FFB c'est 80 milliards. La concurrence dont parle ce groupe de pression, c'est 0.07 milliard. C'est donc la grande surface qui se plaindrait de la concurrence de la supérette de quartier... Mais ça, ça ne dérange pas la future ex-ministre puisque cela abonde dans son sens. Elle argumente alors sur le salariat déguisé, comme si de plafonner l'argent de ceux qui n'ont rien, mais veulent travailler pour en avoir allait changer une pratique qui existait déjà bien avant l'arrivée de Mitterand au pouvoir, en un temps où les autoentreprises n'existaient même pas...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:09 :
Si le salariat déguisé est une pratique si courante, il faudrait peut-être que les politiques se demandent pourquoi ? Au delà du coût, l'administration et la paperasse sont de véritables plaies en France et que l'on ne me parle pas de sous effectif, nous avons le plus grand nombre de fonctionnaires en Europe et sans doute dans le monde (per capita). Au lieu de s'attaquer au privé, ils feraient mieux de gérer l'Etat et ses services dont ils ont la responsabilité. Mais c'est sur que de s'attaquer aux fonctionnaires, c'est une autre paire de manche. On leur fait même des cadeaux en ce moment avec la suppression des jours de carence... Cela s'appelle du fascisme de gauche !
a écrit le 13/06/2013 à 9:24 :
Au milieu de toutes les âneries (pour ne pas utiliser un mot commençant par c) commises par ce gouvernement, - en la matière, il y a une sorte de championnat interne -, il semble bien que celle-là emporte le pompom de la sottise et de la méchanceté. Il faut tout de suite ajouter: pour le moment, car, en matière d'ânerie, nos politiciens ont une imagination débordante.
En somme, si on avait pour objectif de couler la France le plus vite possible, on ne voit pas bien ce qu'on aurait pu faire de mieux.

a écrit le 13/06/2013 à 9:07 :
Pourquoi faut-il que des sous-qualifiés détruisent ce qui marchent correctement ? Je comprends que ce statut puisse être rendu temporaire mais est ce que la priorité n'est pas de créer de l'activité ou de faciliter la création d'emploi plutôt que de massacrer l'existant ? Le gouvernement de fonctionnaires et de feignasses socio-catégorielles, de laxisto-fonctionnaires démagos est en train de massacrer la France. Salut !
a écrit le 13/06/2013 à 8:56 :
Bienvenue dans le monde merveilleux du RSI ;des comptables et autres factionnaires..
a écrit le 13/06/2013 à 8:53 :
beaucoup d'activité technocratique pour un sujet qui n'en ait pas un
nos ministres fonctionnaires visionnaires des années 50 sont au travail là ou celà est utile!
pitoyable France gére par des faiseur de paperasse et casseurs d'enviei
a écrit le 13/06/2013 à 8:05 :
19000-URSAFF-frais-investissements = 700 ? pour au moins 45 heures de travail par semaine
RSA = 470 ? pour 0 h de travail par semaine.

C'est ça le socialisme ? Merci, madame Pinel, de nous avoir montré pour qui voter aux prochaines élections. Et le pire c'est que dans votre bétise, vous utilisez des arguments de la droite la plus rétrograde. Lamentable.
a écrit le 13/06/2013 à 7:55 :
Merci a l?état de nous enterrer un peut plus chaque jour .Je vois pas ou elle est la concurrence "déloyale" pour info y a des auto entrepreneur aussi qualifier que certain artisan qui on seulement eu un cap et aucune expérience de terrain (qui se plaigne) vive les auto ;;;;;enfin tous ces ministres qui parle pour rien et qui ronfle pendant ces assemblé on leur change pas leur statut ni leur chiffre d'affaire ,,,,,,???merci Mr hollande....................
a écrit le 13/06/2013 à 7:53 :
Quelle stupidité. Quels arguments à la mord-moi-le-n?ud complètement incohérents.

19000 ? permettrait d'empêcher le salariat déguisé ? Foutaise ! Début juin, j'ai reçu une offre de travail d'une entreprise véreuse me proposant royalement 0 ? à 22.50 ? par jour 7 jours sur 7 pour 7 heures de présence selon sa charge de travail (c'est un journal communautaire). Si l'autoentreprise n'avait pas existé, cette entreprise aurait procédé de même, comme elle procédait auparavant avec les microentreprises.

19000 ? inciterait à changer de statut ? Foutaise encore. 19000? moins l'URSSAF, c'est 14839 ? net... duquel il faut déduire les frais et les investissements. Il ne reste même pas le SMIC par mois pour pouvoir vivre. Changer de statut c'est cependant devoir payer alors des charges que l'on ne peut pas supporter. Il ne resterait donc qu'une solution : dissimuler, uniquement pour pouvoir survivre. Quelle bêtise par antisarkozysme primaire alors justement que les autoentrepreneurs sont contre le travail au noir et que c'est l'une des raisons du succès de ce statut !

Le PS de l'arrière-garde aura donc inventé l'autolicenciement par pur fanatisme : quel belle invention ! Et plus ahurissant encore, ces gens-là n'hésitent alors pas à utiliser des arguments de la droite paternaliste, celle des artisans du bâtiment.

Les artisans du bâtiment osent parler de concurrence quand ils font 80 milliards de CA contre 0.07 milliard pour les autoentrepreneurs de leur secteur : cherchez l'erreur. Ces balivernes ont été cent fois dénoncées tant par les rapports qu'a commandés sans les lire cette ministre de pacotille que l'ordre des experts-comptables. Mais voilà, ça arrangeait la dame de Haute-Garonne...
a écrit le 13/06/2013 à 7:32 :
c' est proprement incroyable ! toujours et toujours des rétropédalages.... le statuts d' auto entrepreneurs est dans sa forme actuelle une grande porte pour l' esprit d' entreprendre, pour oser se lancer , pour oser vivre. La France et ses dirigeants actuels ont une attitude mortifère,figer, raboter, tuer la moindre initiative...tout cela pour maintenir les avantages des corporations, ah! le sacro saint clientélisme, ah! les copains copines autour de quelques gros cigares havanes dans un chic restaurant à 10 0000 euros la régalade....( merci Elise Ducuet et son équipe)... des milliards filent, les gros poissons se régalent et on vient nous étrangler, nous enlever notre petite réserve d'oxygène, notre liberté d' entreprendre.
Messieurs les politiques bien installés au revenus bien confortables, ça sent la vase, le poisson pourris méfiez vous des marées d'équinoxe qui emportent tout sur leur passage...

a écrit le 13/06/2013 à 7:25 :
19 000 euros maxi de CA + black la nouvelle formule de l'auto entrepreneur
Réponse de le 13/06/2013 à 8:38 :
c'est parfaitement résumé :-)
a écrit le 13/06/2013 à 7:12 :
En attendant, qui c'est qui l'a dans le baba ?
Réponse de le 13/06/2013 à 12:01 :
Ne vous réjouissez pas trop artisans il y a des élections !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 13/06/2013 à 5:35 :
Un elu qui cumule plusieurs mandats voient sa remuneration d'ensemble limitee a 9857 euros/mois. Mais l'excedent de ces multiples mandats il peut le reverser a un autre elu de son choix moins bien remunere. Au final la limitation est fictive, pas d'economie et le contribuable se fait de toute facon rincer pour le total. Sans compter toutes le compromissions qui peuvent decouler de cette pratique plus que douteuse. Mais ce sont les beneficiaires qui font les lois donc...mieux vaut em... le petit peuple. LA-men-ta-ble.
Réponse de le 13/06/2013 à 8:39 :
pourquoi ne pas limiter les élus à 19.000 ?/an ?
Réponse de le 13/06/2013 à 10:07 :
Oui et apres ils sont tenus de fiscaliser toutes leurs indemnites et rendre leur retraite ou de s'auto-detruire dans les 5 secondes.
Réponse de le 13/06/2013 à 16:51 :
Les excédents peuvent également être reversés à des membres de la famille ( conjoint, enfant ...) employés par exemple comme attaché parlementaire, secrètaire , etc..
Les socialistes entretiennent effectivement un électorat d'assistés ( cas sociaux ,fonctionnaires et assimilés ).Il faut leur donner une bonne leçon aux prochaines élections et renvoyer tout ce beau monde dans l'opposition pour toujours.
a écrit le 13/06/2013 à 5:24 :
Quid des professions dites liberales ?
a écrit le 13/06/2013 à 5:11 :
Ah la la ! Tous ces Ministres qui s'ACCROCHENT au POUVOIR ! Faut qu'elle s'occupe celle-là qui fait partie des 7 ministres au Ministère de l'Economie des Finances. (C'est 1 moyen pour elle de se faire connaître, elle cette illustre INCONNUE !)
a écrit le 13/06/2013 à 5:00 :
Qui paie le RAPPORT que Pinel a commandé ? Et pourquoi l'a t'elle commandé, puisqu'elle va contre ses recommandations, si elle savait à l'avance ce qu'elle allait faire ???!
a écrit le 12/06/2013 à 23:49 :
Comparez rapidement le statut de l?auto-entrepreneur à celui communément appelé « la micro-entreprise » ainsi qu?à l?entreprise individuelle "classique", afin de comprendre.
http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/reglementation/developpement-entreprise/droit-fiscal/auto-entrepreneur-micro-entreprise-choisir

Une petite poussine dans l'oeuf en colère
Réponse de le 13/06/2013 à 8:40 :
l'autre question qui se pose :" pourquoi , en France, faut-il créer autant de statuts différents ?"
Réponse de le 14/06/2013 à 0:52 :
Oui bonne question!!! Car la fiscalité française est complexe, sa construction s'est faite au fil du temps sans la cohérence et la simplicité qui devraient pourtant la rendre accessible à tous.

Une petite poussine dans l'oeuf en colère
a écrit le 12/06/2013 à 23:36 :
beaucoup d'artisan ont aussi profité de ce système, le perdant c'était l'URSAFF lorsqu'il relevait ses compteurs.... et non vous échapperez pas a la mère macrelle !! elle veille !!
a écrit le 12/06/2013 à 22:45 :
Pour une fois que la droite fait quelque chose de bien, la gauche le détruit! Quels bandes d?incompétents! Alors que le chômage ne cesse d'augmenter de mois en mois, le gouvernement doit se dire qu'ils ne sont pas à quelques centaines de milliers de demandeurs d'emploi de plus! Qu'est ce que je regrette mon vote donné à la gauche...

Signé un AE qui va bientôt se retrouver au chômage... Merci madame la ministre!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 8:55 :
ils sont nuls
Réponse de le 13/06/2013 à 10:16 :
C'est clair que la droite fait rarement des choses bien. En matière économique, la gauche fait systématiquement le contraire de ce qu'il faudrait ! On est dans de beaux draps !
a écrit le 12/06/2013 à 22:19 :
... à 19 000 euros d'argent public indûment palpé en un mois. Cela s?appelle une mesure de salubrité publique.
Réponse de le 12/06/2013 à 22:33 :
Je ne comprends pas, un AE paie 23% de charges, sur son chiffre d'affaires car il ne peut rien déduire contrairement aux autres statuts, ne récupère pas la TVA, ça ne vous suffit pas? C'est de l'acharnement. En plus, les AE artisans continueront à faire du black comme tous les autres artisans. Ils continueront à vous concurrencer vous n'avez rien obtenu, vous avez juste pourri la vie des AE prestataires de services aux entreprises qui ne demandaient rien à personne et ne concurrençaient personne, et déclarent tout leur CA eux...
Réponse de le 13/06/2013 à 7:40 :
Vous avez raison, mais je me demande si cette ministre qui ne semble pas respirer l'intelligence a tout compris. Je suis scandalisée de voir cet acharnement contre tout ceux qui veulent entreprendre, il faut avoir du courage aujourd'hui pour être chef de PME !!!
a écrit le 12/06/2013 à 22:16 :
Notre gouvernement ne comprend rien aux entreprises. C'est décourageant et ça fait peur... le travail des ouvriers d'Europe de l'Est, d'Espagne ou d'Italie est la vraie concurrence dans le bâtiment. Là, personne ne fera rien car c'est l'Europe ! Le gouvernement préfère toujours taper sur les plus faibles. Franchement, y'en a marre. Je pense que le travail au noir va exploser...
a écrit le 12/06/2013 à 22:10 :
L'assistanat est la première entreprise de France. N'essayez pas de vous en sortir par vous-mêmes rejoignez la plus grande entreprise de France. La courbe de la connerie n'est pas prête de s'inverser.
Réponse de le 13/06/2013 à 12:02 :
ouiiiiiiiiiiiiii
a écrit le 12/06/2013 à 22:09 :
Reforme d'une stupidité sans nom , absolument idéal :
-pour faire exploser les déficits de l'unedic,
-le nombre d'allocaires du RSA,
-le travail au noir...
et par voie de conséquence, pour agraver les déficits de l'Etat.

TOUT LE MONDE EST PERDANT

Pauvre France !!!
a écrit le 12/06/2013 à 21:54 :
Ou l'incommensurable incompétence et connerie de nos dirigeants.
a écrit le 12/06/2013 à 21:49 :
Journal de 20 H antenne 2. ce soir. D. Pujadas a osé dire que les A.E. ne payaient pas de charges. Il faut le savoir par honnêteté. C'est de la désinformation et du mensonge. Regardez le journal en podcast, vous verrez.???
Réponse de le 13/06/2013 à 10:19 :
Mais ne soyez pas étonnés, David Pujadas est employé d'un entreprise publique. Le monde de l'entreprise, il n'y connaît rien du tout, comme la très grande majorité des journalistes en France.
a écrit le 12/06/2013 à 21:14 :
Ce pseudo compromis est d'une absurdité effarante. Cela montre à quel point ce gouvernement navigue à vue sur ce dossier. 19000 euros de CA pour les prestataires de service ça fait un Smic à peu près. C'est ça le but obliger tout le monde à se limiter au SMIC ou à être forcé d'arrêter son activité pour ne pas être écrasé par les charges. Et le pire c'est que ça ne résous même pas le problème de la concurrence déloyale faite aux artisans car les AE artisans déclareront 20000 euros de CA et feront du black pour le reste comme ils l'ont toujours fait, car eux travaillant avec des particuliers ils le peuvent. ABSURDE!!!!
a écrit le 12/06/2013 à 21:13 :
Réforme d'une stupidité sans nom,

Demain je délocalise.... Le Luxembourg n'est qu'à un jet de pierre.


a écrit le 12/06/2013 à 20:48 :
Peau de balle pour le chiffre d'affaire ! CQFD
a écrit le 12/06/2013 à 20:17 :
Le chômage grimpe à tout va avec cette mesure un coup de pouce sup.Que va t'il ce passer ,les AE vont déclarer 19000 euros de CA ,le sup sera au black ,l'Etat va percevoir 23% soit4370 euros ,avec l'ancienne formule l'Etat percevait sur 32500 euros 7475 euros soit une perte nette 3105 euros ,retournez a l'école Mme la mlinistre
a écrit le 12/06/2013 à 19:38 :
(chanson sur l'air de Laurel et hardy (à peu près)) Bibi Lolo de St Malo, qui tue sa femme à coups d'couteau, qui la console à coups d'cass'role et qui la soigne à coups d'fusil. Devinette: devinez qui est qui??
a écrit le 12/06/2013 à 19:29 :
Faites le parallèle avec la baisse de la taxe Tobin de 0.1 à 0.001% qui concerne vautours et grands financiers et vous vous apercevrez que ces socialistes n'ont de socialiste que le drapeau hérité de leurs lointains ancêtres. Ils ne savent taper que sur les plus petits et les plus faibles! Belle mentalité!!
a écrit le 12/06/2013 à 19:29 :
pour du service, 19000 - charges, ca ft moins de 15000... ca cree une 'trappe a pauvrete' tres utile par les temps qui courent ( meme si le smic est tres loin de la pauvrete.. mais bon, ca donne la direction)
Réponse de le 13/06/2013 à 9:31 :
Un smic bien virtuelle, plutôt 700 euros, 800 euros par mois à voir en fonction des charges de chaque auto-entrepreneurs... Les auto-entrepreneurs cotisent, ils payent sur leur chiffre d'affaire sans déduction de charge (loyer d'un local, matériel, voiture...), contrairement au régime réel ou déclaration contrôlé qui, eux, payent sur un bénéfice (Chiffre d'affaire-charges= bénéfice). Le smic ne sera pas pour tout le monde!!!
Une petite poussine dans l'oeuf en colère
a écrit le 12/06/2013 à 19:25 :
il y aura une mobilisation très fortes si cette loi passe! les autoentrepreneurs, mais également l'ensemble des français, car s'en prendre à la base c'est grave!!!!! NON CETTE LOI NE PASSERA PAS
a écrit le 12/06/2013 à 19:02 :
Le statut d'AE avait été avant tout créé pour sortir des stats du chômage une grande partie de gens qui pouvaient éventuellement être dynamiques et se sortir de la situation par eux même. Comme l'Etat n'a jamais voulu attaquer le vrai problème de fond qui consisterait a vraiment simplifier le mécanisme des petites entreprises, cette option a permis de planquer les chiffres de chômage en entrepreneuriat bricolé. Taper sur la gueule de ce statut sans rien changer au problème initial des TPE revient purement et simplement a renvoyer un bon paquet de ces gens a Pôle Emploi... Ca va être compliqué pour Normal 1er d'inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année avec une telle aide appuyée de ses ministres ;-)
Réponse de le 12/06/2013 à 19:19 :
Mr le Président, simplifiez les démarches (qui n'ont strictement aucune utilité, à moins que leur but soit de décourager les petits chefs d'entreprise) pour tout le monde au lieu de vous attaquer aux plus petits.

Une petite poussine dans l?oeuf en colère
Réponse de le 12/06/2013 à 19:31 :
inverser avant quand? la fin de son mandat? pour l'instant le rythme de croisiere c'est 40 000/ mois... ok, quand il sera a 5 millions, et que ca redescendra a 4.9, ca sera une inversion... sinon, on a des outils econometriques pour voir les choses, et ca risque de ne pas voir pareil...
a écrit le 12/06/2013 à 18:43 :
C'est une aberration le plafond : comment on valide les trimestres pour la retraite ???

Le seuil est complètement débile!!! D'une activité et d'une personne à l'autre il y a des différences. (à voir en fonction des charges de chaque auto-entrepreneurs.)
Vivre avec 800 euros merci la ministre!!!

Une petite poussine dans l?oeuf en colère
a écrit le 12/06/2013 à 18:26 :
J'ai le sentiment que cela va favoriser le "travail au noir", qui éxiste déja dans l'auto-entrepreneur.
Réponse de le 12/06/2013 à 18:53 :
" le "travail au noir", qui éxiste déja dans l'auto-entrepreneur."... chez les artisans vous voulez dire ? Ce sont quand même les champions toute catégorie en la matière !
Réponse de le 12/06/2013 à 20:28 :
Tant mieux si ça favorise le travail au noir...
a écrit le 12/06/2013 à 17:56 :
Cette réforme est stupide. Certains ici (sûrement la "netscouade" du pouvoir) essaient quand même d'avancer des arguments tels que "cette réforme a été exigée par les syndicats des artisans et commerçants", comme si cela pouvait atténuer la stupidité de la réforme et la faute du gouvernement.
a écrit le 12/06/2013 à 17:51 :
c est beaucoup plus simple,moins de tracasseries administratives,moins de repression fiscale et surtout une meilleure image auprès de nos énarques de gauche comme de droite hélas
a écrit le 12/06/2013 à 17:43 :
900 000 AE ça vaut bien la création d'une Holding au luxembourg non?
Réponse de le 12/06/2013 à 19:05 :
il n'y a que 200 000 AE actif
Réponse de le 12/06/2013 à 23:11 :
Vous croyez qu'on monter un produit dérivé sur les 700000 qui ne servent a rien ?
a écrit le 12/06/2013 à 17:27 :
cette mesure plus la loi dufflot sur l'immobilier (dont la future célèbre Garantie Universelle des risques locatifs) c'est mini 100 000 chômeurs. sans parler des pertes de recettes vu que tout le monde va repasser au black.
a écrit le 12/06/2013 à 17:25 :
Qu'on leur donne de la brioche, oui mais le peuple à envie de travailler!
Et bien qu'on leur donne moins qu'un Smic pour plus de 42H par semaine !
a écrit le 12/06/2013 à 17:23 :
le plus amusant dans tout ça ,c'est que tout le monde hurle apres le gouvernement alors qu'en realite,c'est les federations d'artisants et de commerçants plutot marquees à droite qui ont exige ces reformes!!!
Réponse de le 12/06/2013 à 17:50 :
@fred
droite/gauche on s en moque , ca c est votre dada

les rentes de situation et de statut n ont pas de couleur politique
Réponse de le 12/06/2013 à 18:05 :
Désolé? mais je trouve désopilant de nos jours que des eprsonnes assimile tout à droite ou a gauche? La réflexion ne va pas loin? pour moi c'est la même chose qu'une personne qui dit qe tous les employeurs sont pourris et à l'arrivée ces même personnes pleurent parce qu'il n'y a plus d'entreprise?? et pour vous rassurer dans vos dire je suis gerant d'une TPE avec 1 salarié et je ne prends qu'une semaine de vacances par an et je suis de gauche et pour finir les fin de mois sont dur pour garder ma société et mon employé
Réponse de le 12/06/2013 à 18:20 :
A mon avis, le plus drôle, c'est que le gouvernement PS commande un rapport à l'IGAS qui demande le statut co pour les AE et que ce même gouvernement va à l'encontre des conclusions de son propre organisme. Morale de l'histoire ? C'est qu'en France, la droite et la gauche n'existent plus depuis bien longtemps. Il y a 2 courants : ceux qui veulent d'un Etat omniprésent, aux manettes depuis des décennies et qui ont endetté notre pays jusqu'au cou, réduit les français à un peuple d'assistés (80 % des hommes politiques de droite et presque 100 % de ceux de gauche) et les autres qui soutiennent la liberté d'entreprendre et l'initiative individuelle. Supprimer ou limiter l'Ae en cette période de trouble économique est un acte liberticide qui illustre parfaitement l'incapacité de ce pays à s'adapter au monde contemporain. Finalement, mieux vaudrait que nous passions sous le contrôle du FMI !
Réponse de le 12/06/2013 à 18:29 :
Je comprends ce que vous dites, en même temps il faut voir que depuis 1 an que Hollande est aux commandes toute initiative individuelle a systématiquement été brimée et dévalorisée. Il y a une véritable haine de l'argent chez une majorité des personnes de gauche en France. Alors, tout ceci n'excuse en rien les errements de la droite qui est loin d'avoir toujours pris les bonnes décisions en matière économique, mais idéologiquement le socialisme français tel qu'il est aujourd'hui n'est pas compatible avec les réalités économiques actuelles. Il pourrait l'être s'il évoluait comme c'est le cas dans certains pays qui nous entourent, mais pour l'instant la gauche française est restée dans les années 70.
Réponse de le 12/06/2013 à 18:58 :
+ 1 !! Haine de l'argent sauf celui des contribuables qui leur assure leurs rentes de situation, leurs retraites éhontées et leurs privilèges ineptes, le tout volé par la coercition. Et on ale droit à la morale en plus.
Réponse de le 12/06/2013 à 19:49 :
effectivement, je crois que la morale combinée à "on fait ça pour votre bien", c'est le pire de tout. Les socialistes, hollande en tête, sont d'un cynisme absolu !
Réponse de le 13/06/2013 à 0:04 :
+ 1
a écrit le 12/06/2013 à 17:20 :
ET le cumul des mandats, des régimes spéciaux on en parle quand? Arretez de taper sur ceux qui veulent travailler!
a écrit le 12/06/2013 à 17:19 :
A la pauvre Sylvia , qui n'a pas brillé jusque là , ni avant sa nomination ( la vacuité de son experience inspire sur la théorie du trou noir ) ni après sa nomination.
a écrit le 12/06/2013 à 17:16 :
Je trouve lamentable de donner comme perspective aux AE une limite de SMIC virtuelle. (ET oui même pour les AE les frais existent.) C'est la mort de ceux qui veulent entreprendre...
Réponse de le 12/06/2013 à 17:23 :
Tout le monde au SMIC ! Mais, c'est le paradis socialiste ça ! Hollande = un soviet 2.0.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:33 :
Merci de votre soutien.
Oui un smic bien virtuelle, plutôt 700 euros, 800 euros par mois à voir en fonction des charges de chaque auto-entrepreneurs...
Les auto-entrepreneurs cotisent, ils payent sur leur chiffre d'affaire sans déduction de charge (loyer d'un local, matériel, voiture...), contrairement au régime réel ou déclaration contrôlé qui, eux, payent sur un bénéfice (Chiffre d'affaire-charges= bénéfice).
PETIT RAPPEL IMPORTANT à la destination de nos ministres: ne pas confondre chiffre d'affaire et bénéfices!!!
Mr le Président, simplifiez les démarches pour tout le monde au lieu de vous attaquer aux plus petits. La France le pays de l'enfer pour les entrepreneurs!

Une petite poussine dans l?oeuf en colère
Réponse de le 12/06/2013 à 19:04 :
C'est ça l'égalitarisme, tout le monde égaux..dans la misère....
Réponse de le 12/06/2013 à 19:44 :
Heu c'est combien le RSA en comptant tous les avantages ? en plus c'est moins fatiguant.
Réponse de le 12/06/2013 à 20:48 :
RSA/Prime pour l'emploi : les pistes choc du gouvernement
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202821481950-rsa-prime-pour-l-emploi-les-pistes-choc-de-reforme-du-gouvernement-574417.php
a écrit le 12/06/2013 à 17:13 :
Limiter a 19 000 ? dans le service = limiter a 2 trimestres de cotisations retraite !!!
Bravo le gouvernement ...
a écrit le 12/06/2013 à 17:05 :
Et à côté de ça, les "revenus annexes" des députés (salaires et autres que leurs émoluments de députés) ne seront pas limités (alors que député, c'est une fonction à temps plein). Elle est belle, la France des privilégiés et des nantis, qui écrasent le petits entrepreneurs.
a écrit le 12/06/2013 à 16:56 :
LE GOUVERNEMENT INVENTE L?AUTO-LICENCIEMENT !!!
Il y a 895.000 auto-entrepreneur en France.
La réforme du statut d?auto-entrepreneurs va conduire à l?un des plus grands plans sociaux que la France ait jamais connus.
Une petite poussine dans l??uf en colère
Réponse de le 13/06/2013 à 13:01 :
Bravo pour votre remarque : LE GOUVERNEMENT INVENTE L'AUTO-LICENCIEMENT
voir le Tweet : "LE GOUVERNEMENT INVENTE L'AUTO-LICENCIEMENT !!!
#Pioupiou, #autoentrepreneur et #autoentrepreneurs remercient @SylviaPinel L'INCOMPETANTE !"
a écrit le 12/06/2013 à 16:53 :
On va pas se faire plumer!!!
ACTION:
Les poussins lancent l'appel à la résistance !
Et entendent bien faire parler d'eux!
Le 18 juin: Tous à Pôle Emploi !
Rendez-vous devant votre agence Pôle emploi avec un gilet jaune, un porte document jaune poussin, et applaudissez chaque poussin qui vous rejoint!
Une petite poussine dans l??uf en colère
a écrit le 12/06/2013 à 16:50 :
Il y a au moins la moitié des Internautes sur ce forum qui ont voté pour ces tarés, les mêmes qui gueulent aujourd'hui, vous croyez que c'est quoi le socialisme ? Regardez vos livres d'histoires et regardez ce qu'on fait les nations socialistes/trotkistes et vous aurez vos réponses. Alors retour au black et au chômage en même temps, c'est ça le modèle socialiste faire dépendre de l'Etat pour éviter trop de pouvoir au "bourgeois" ou d'éventuelles révoltent populaires.
Réponse de le 12/06/2013 à 16:58 :
pour eux mais j'avais prevenu sur ce site que la gauche on l'avait déjà vu ? Mais les français ont la mémoire courte !
a écrit le 12/06/2013 à 16:43 :
symboliquement allons tous nous inscrire
Réponse de le 12/06/2013 à 16:54 :
Votre réponse est celle d'un entrepreneur "assisté". Vous n'avez pas l'âme d'un entrepreneur indépendant avec votre remarque... L' UPA demande cette réforme, tout le monde des indépendants sous le même régime....!!
a écrit le 12/06/2013 à 16:42 :
je suis auto entrepreneur , encore un ministre qui n y connait rien , des que la mesure passe j invite tous les auto entrepreneurs a aller s inscrire a pole emploi .... ca va etre bon pour leurs chiffres !!!!!!
Réponse de le 12/06/2013 à 16:56 :
Vous avez droit au choage ??? vous cotisez aux Assdics???
a écrit le 12/06/2013 à 16:28 :
En tant que consultant, je connais bien ce statut.Si les mesures proposées sont adoptées, c'est très exactement ce qu'il ne fallait pas faire...! Il était fort simple d'améliorer le statut pour les A.E, mais les professionnels n'intéressent pas nos gouvernants. Prévoyez 900 000 chômeurs de plus dès la mise en application des modifications.
Réponse de le 12/06/2013 à 16:51 :
Ces limites sont demandées par les syndicats professionnels des artisans et commerçants :
aider les créations d'entreprises pendnat deux ou trois avec le statut d'AE puis basculement
dans le régime général... C'est normal sinon nous aurons encore des comparaisons comme pour les salariés du public et les salariés du privé...!!
Réponse de le 12/06/2013 à 17:03 :
Sur les 900 0000 auto-entrepreneurs, la moitié, soit 450 000 ne font aucun chiffre d'affaire... La moyenne des autres s'élève à 9000 euros; Le petits entrepreneurs estiment être en concurrence déloyale, notamment sur les taxes payées.

Réponse de le 12/06/2013 à 17:13 :
Effectivement, c'est pour cela qu'un rapport de l'IGAS a été commandé par les socialistes actuellement au pouvoir et il a finalement conclu que les accusation de petits entrepreneurs étaient non-fondées... C'est à cela que servent les rapport. Visiblement, les socialistes préfèrent l'idéologie à cela.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:28 :
Faux. Statut fiscal et social ACTUEL de l'A.E.: Charges calculées sur 100% du C.A..IRPP plein pot. Aucune déduction possible des frais ce qui n'est pas le cas des artisans et commerçants.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:37 :
Sans compter les nombreux frais perso que les artisans font passer en frais pro ! Cette attaque des artisans, c'est le monde à l'envers !
Réponse de le 12/06/2013 à 20:39 :
C'est toute la connerie de nos gouvernants parfaitement nuls. Ils ne connaissent même pas le statut et se laissent enfumer par quelques médiocres tout aussi nuls.
a écrit le 12/06/2013 à 16:23 :
Mais que fait la droite ? Au lieu de s'opposer au mariage gay, ils feraient mieux de défendre les quelques rares points positif du bilan de notre ex-président, dont le statut d'AE !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:50 :
a defendu les A.E. à plusieurs reprises à l'Assemblée Nationale (questions au gouvernement) mais c'est la gauche qui se trouve au pouvoir hélas !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:56 :
avec quand même moins de hargne que leur opposition au mariage gay. C'est dommage, car c'est une question de survie pour de nombreuses familles !
Réponse de le 12/06/2013 à 17:02 :
Ces mesures annoncées sont demandées depuis plusieurs années par les organisations patronales artisanales et des PME....
Réponse de le 12/06/2013 à 17:39 :
... et ont été déclarés sans fondement par le rapport de l'Igas commandé par Mme Pinel en personne ! Comme quoi, l'idéologie passe avant toute autre considération pour les socialistes... Humm ça fleure bon l'ex-URSS.
a écrit le 12/06/2013 à 16:23 :
Il y a 900 000 auto entrepreneurs en France. La moitié au moins vont arrêter leur activité. Ce sera 450 000 chômeurs de plus.
Réponse de le 12/06/2013 à 16:47 :
Ils font + de CA que certains artisans qui eux sont dans le régime général....Le statuts d'AE
doit être limité dans le temps.OK pour la création d'une entreprise puis basculement à 2 ans dans le régime général. Ne créons pas chez les indépendants deux statuts....Il faut mettre des limites c'est ce qui est demandé par les syndicats professionnels artisans et commerçants
Réponse de le 12/06/2013 à 16:55 :
Les indépendnats ont droit au chomâge....??? Ils cotisent aux Assedics????
Réponse de le 12/06/2013 à 17:05 :
On peut être artisan et être auto-entrepreneur contrairement à ce qu'on lit régulièrement un peu partout sur internet et qui ne veut strictement rien dire. Ne pas confondre régime social et activité (activités commerciales, artisanales et libérales)
Idée reçue: on paye moins que les autres entreprises en déclaration réelle, et donc on représente une concurrence déloyale:
Le régime de l'auto-entrepreneur est certes simple mais il n'a pas pas que des avantages: plafonnement du chiffre d'affaires qui fait qu'en pratique il est difficile de dégager un bénéfice important, la non récupération de la TVA qui peut couter cher en fonction de l'activité (prix du matériel, de machines...) et surtout le calcul des charges sociales sur le chiffres d'affaires.
Le régime n'est pas adapté aux activités qui nécessitent un fort investissement de départ: local, boutique, voiture pro, grosse machine...
Plus les charges de fonctionnement de l'activité (loyer de bail commercial, fournitures, assurance, essence...) seront élevées, plus grand sera l'écart entre le chiffre d'affaires et le bénéfice réel, et moins le régime sera adapté.
Car l'auto-entrepreneur sera imposé sur un montant qui ne correspondra pas du tout à la réalité économique de son entreprise.
Il y a beaucoup d'auto-entrepreneurs qui payent plus de cotisation que si ils étaient au régime réel (en raison de frais trop importants), leur choix est donc lié à la volonté d'éviter la paperasse Française et/ou lié au manque de connaissance comptable et/ou pour tester une activité.En fait chaque entrepreneur peut faire le calcul et voir si il est gagnant ou non avec ce régime.
Le régime est adapté pour des entrepreneurs qui travaillent à domicile et on peu de frais.

Je suis pour la simplification des démarches Kafkaïennes typiquement françaises pour tout le monde.
Une petite poussine dans l??uf en colère
Réponse de le 12/06/2013 à 17:11 :
Un demandeur d'emploi n'est pas obligatoirement indemnisé. Mais il cherche un emploi. Si 200000 auto entrepreneurs liquident leur société et vont s'inscrire au pôle emploi, ca fera 200000 entreprises liquidées et 200000 chômeurs de plus en un mois. Il auront au moins droit au RSA s'il ne sont pas mariés à un(e) riche et qu'ils ont plus de 25 ans.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:48 :
"Il auront au moins droit au RSA s'il ne sont pas mariés à un(e) riche et qu'ils ont plus de 25 ans." Vous rêvez ! Si le conjoint a simplement un travail, c'est amplement suffisant pour que le RSA vous soit refusé.
a écrit le 12/06/2013 à 16:15 :
Cette pseudo réforme est d'une nullité absolue. Vous dépassez d'1 ? votre chiffre d'affaire, vous changez de régime et vous êtes imposés à 45 %. Donc pour 19001 euros de gain, vous gagnez par mois en net 870 ?. Quel progrès ! Quelle richesse !
Je propose de manifester contre ce projet d'une part en occupant le pavé, d'autre part en allant s'inscrire symboliquement à l'ANPE (d'ailleurs que tous les patrons en face de même). Plus 500000 demandeurs d'emploi en 1 mois devrait en faire réfléchir plus d'un.
Réponse de le 12/06/2013 à 18:40 :
Par contre, du coup, vous pourrez déduire vos charges ! Il ne vous restera plus qu'à abuser gravement du système en prenant exemple sur les artisans. Déduisez une partie de votre loyer, faites passer vos factures Internet, téléphone, voiture, frais de bouche... et travaillez un max au black. Ce sera incontrôlable dans la plupart des cas, surtout dans les services. La seule solution pour obliger cet Etat obèse à se réformer, c'est de lui couper les vivre.
a écrit le 12/06/2013 à 16:08 :
Exigeons que le formulaire d'inscription à Pole Emploi soit revu. Que parmi les choix du motif d'inscription il y ait: ex-AE pinélisé !
a écrit le 12/06/2013 à 16:06 :
"a pour objectif de décourager les employeur de recourir au salariat déguisé"
--> Ok, mais du coup cela pénalise tous les autres qui se retrouvent limités au SMIC...!

(Profites bien du repas chérie, car à partir de demain ta sortie Flunch avec ton mari auto-entrepreneur ce ne sera plus q'une fois par an)

Bref ..encore une mesure qui ne sert à rien, à part rajouter un niveau (de plus) de complexité.

Ancien auto-entrepeneur, et maintenant gérant d'une EURL depuis 2 ans, il n'y a plus rien à comprendre:
(Je suis pourtant ingénieur..., mais je n'ai que çà à faire de passer 1 jour par semaine à tenter d'essayer de trouver une logique à quelque chose qui n'en a pas...):

- changement des règles du jeu en cours de route
- mesures rétro-actives
- charges qui ne font qu'augmenter
- etc...

Et pendant ce temps alors que j'arrive (par miracle?) à m'en sortir, je vois tous les boites qui coulent à côté de chez moi... Cà devient vraiment triste...

On arrête quand la connerie?
a écrit le 12/06/2013 à 16:04 :
En dehors d'une ministre inutile et qui à la fin de ses études est passée directement dans la case politique, donc une ministre sans aucune expérience et qui est là EXCLUSVEMENT pour remercier M. Belay le tout aussi inutile parti radical de son soutien à celui qui n'a jamis excercé une profession notre Président qui depuis des mois nous rcaonte des fables plus d'impots claironnés en mars mais changement en juin et puis la trnasparence du patrimoine des élus vite changés en déclaration etc etc voilà le côte politicien sans grande envergure on le sait donc rien de nouveau mais voilà que ceux qui se disen,t entrepreneurs les artisans de l'UPA sont venus quémander un nonos pour passer leur colère de la baisse du CA, qui est plus du à de actions politiques anti économiques qu'au AE deux chiffres sont à mettre en // plus 100 milliards pour les artisans dans le bâtiment 2 milliards environ pour les AE et les clowns de l'artsanat voudraient nous faire croire que ces 2 milliards vont les sauver. Voilà des entrepreneurs qui n'ont que le nom pas la capacité à démontrer que les prises de positions des politiques en matières fiscales, taxes et règlementations sont les vraius sujets la chute de leur activités et je rajute que le manque à gagner de TVA est plus important par le travail au noir d'une partie des artisans. Conclusion une partie importante de cette corporation pardon caste à la française est au niveau de notre classe politique c'est à dire sans grande commpétence en matière de gestion. Je comprends mieux les frontaliers donneurs d'ordres qui vont chercher des artisans chez nos voisins et voilà un vrai sujet mais nos artistes politico-artisans se gardent bien de demander auxpolitiques de gérer un vrai sujet.
a écrit le 12/06/2013 à 15:59 :
Sans critiquer ce qui a été fait par les associations d'AE jusqu'à ce jour, c'était visiblement bien trop timoré par rapport à l'entêtement de ce gouvernement. Il va falloir passer à la vitesse supérieure et les pétitions ne suffiront pas ! Qui est prêt à descendre dans la rue pour défendre les AE ? ça suffit de nous traiter comme des moins que rien !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:21 :
Entièrement d'accord ! Il faut agir !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:29 :
Je suis avec vous ! Descendons avec les pious pious ! La CGPME et le MEDEF n'en ont rien à secouer, il faut se défendre tout seuls, comme les GEONPIS !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:46 :
laissez nous bosser !!!!! tous dans la rue et a pole emploi pour exploser les chiffres du chomage
Réponse de le 12/06/2013 à 16:59 :
N'oubliez pas que ce sont les organisations syndicales professionnelles des artisans et des commerçants qui ont demandé cette réforme pour concurrence déloyale (pas les mêmes charges )
Réponse de le 12/06/2013 à 17:11 :
Oui je suis avec vous.

Une petite poussine dans l?oeuf en colère
Réponse de le 12/06/2013 à 17:21 :
Je vous signale qu'un rapport de l'Igas commandé par le gouvernement actuel, suites aux accusations des organisations professionnelles d'artisans, a conclu que les abus pointés du doigt étaient infondés. Le même rapport a précisé que le statut devait rester en l'état, sans limitation dans le temps, ni modification du plafond du CA. Plusieurs sondages ont également démontré que les artisans étaient eux-mêmes en majorité favorables à ce régime. C'est donc bien une volonté claire du gouvernement actuel qui tient uniquement à des considérations politiciennes et idéologiques. C'est honteux et indéfendable. Je pense que des centaines de milliers d'électeurs sauront s'en souvenir aux prochaines élections. Même si aujourd'hui le gouvernement revenait en arrière, la tentative est inexcusable.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:35 :
Tout à fait d'accord. Le pouvoir est incapable d'analyser une situation objectivement. C'est la mort des A.E. pour des raisons idéologiques, ajoutées à la plus parfaite incompétence..!
a écrit le 12/06/2013 à 15:51 :
Toujours plus facile de s'attaquer aux petits plutôt que de réformer les dérives fiscales des gros ! Toujours plus facile d'emmerder le privé plutôt que de réformer le public ! Et le choc de simplification annoncé ??? Tout ceci est affligeant et consternant ! Mme Pinel, est-ce LA réforme et l'idée novatrice de votre ministère en ces temps de crise ? Je vais me donc me remettre bien au chaud au pôle emploi, il me reste des droits ! Je couterai à l'Unedic et mes charges d'AE ne seront donc plus versées à l'Ursaff (Cqfd). Que l'opposition se réveille !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:04 :
C'est désolant, mais moi aussi je vais faire la même chose. Dans ces conditions, je ne veux pas leur laisser un seul euro de mes droits restants. Ce gouvernement me dégoûte et je remercie vraiment tous les moralisateurs de gauche d'avoir voté Hollande. Même Sarkozy était plus ouvert et démocrate que lui. Le pire c'est qu'il s'attaque aux plus faibles... le comble pour un socialiste qui incarne soi disant la Justice sociale. Tu parles ! Il n'y en a que pour les assistés dans ce pays !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:24 :
Tout ce qui marche dans le secteur privé dérange, alors il faut casser. Il est plus facile de diriger une population d'assister, que des citoyens autonomes...
a écrit le 12/06/2013 à 15:46 :
Ah les socialistes et l' activité privée indépendante !!!! Les socialistes n' ont jamais travaillés dans le privée, ils ne connaissent que l' administration et toutes les agences de la fonction publique !! Dès que des modestes auto-entrepreneurs veulent réussir à sortir de l' assistanat ,ils leurs imposent des emmerdements administratifs. C' est vrai que ce pays est en train de devenir une dictature socialiste : comme Cuba !!!
Réponse de le 13/06/2013 à 0:09 :
oui
a écrit le 12/06/2013 à 15:42 :
Il faut bien qu?ils s?occupent tout ces gens là ! Le programme du gouvernement est de défaire ce que l?équipe Sarkozy a réalisé. On continue déjà de payer ce qui s?est fait en 81 (La retraite à 60 ans sans voir l?impacte que cette mesure aurait dans les années à venir, et que nous voyons maintenant), et on en rajoute une couche pour faire en sorte que les français qui tentent de s?en sortir puissent ne pas y arriver.
L?auto entreprenariat permet de combattre le travaille au noir, permet à ceux qui le veulent de travailler plus pour gagner plus, oui pour gagner plus, même si cela reste un appoint. Il n?y a pas de honte à gagner de l?argent du moment que cela est fait honnêtement, qu?ils nous laissent travailler ces politicards qui n?ont rien compris. Ceux qui veulent bosser 35 heures, qu?ils le fassent et qu?ils nous laissent bosser
Ras le bol !
a écrit le 12/06/2013 à 15:41 :
Tout en nous jurant que jamais ils n'ont pris dans la caisse ...."Ooh non ! je peux vous regarder dans les yeux et vous garantir que je n'ai rien pris" ...en plus je suis socialiste alors vous pensez bien comme le cumul d'argent ne m'intéresse absolument pas ! ... vous vous rappelez de qui je veux parler ? ^^
a écrit le 12/06/2013 à 15:40 :
Il faudra prévoir plus de 200 000 chômeurs de plus !
Réponse de le 12/06/2013 à 16:03 :
quand on sait que 50% des AE ne déclarent pas de CA tout compte fait cela ne fait plus que 100000 chômeurs de plus si l'on suit votre raisonnement!
Réponse de le 12/06/2013 à 18:57 :
... 100 000 personnes de personnes sans revenus de plus, une broutille quoi !
a écrit le 12/06/2013 à 15:39 :
ça aurait été trop simple de fixer les plafonds respectifs à 20 000 et 50 000 euros ? Ils ont encore beaucoup de petites usines à gaz comme ça ?
a écrit le 12/06/2013 à 15:37 :
Décision débile, je suis moi même auto entrepreneur, c'est galère pour faire prospérer sa petite affaire vu la conjoncture, et en plus on limite dans le temps le statut pour 5 % qui truande ?!

Merde à la fin, ça marchait bien, 19 000 euros c'est quand même pas énorme, 2 ans c'est trop court, quel besoin de toucher à ce statut ?

C'est pour montrer que Sylvia Pinel sert à quelquechose ; comme Duflot ?!

De futurs chômeurs en perspective, je m'en fou je me ferai un plaisir de venir grossir les statistiques du chômage, même si c'est subit !

On ira encore plus dans le mur, ce qui nous obligera à faire de vrais réformes!

C'est comme l'histoire des heures supplémentaires, certes on a peu embauché, certes ça coûtait 3 milliards par an. On aurait pu revoir le truc un peu (je sais pas moi taxer les heures sup à 10 % au lieu de 25%, pour que ça ne coûte plus qu'1.5 milliards par an).

Mais non, par idéologie, on casse un truc qui marche, tout ça pour financer des emplois d'avenirs bidon dont même Libération montre les limites.

Etonnez vous après que les gens votent FN, à droite, ou s'abstiennent ! Si en plus vous fumez ce qui est mon cas, que vous roulez en diesel (mon cas aussi), quelles sont les raisons d'être content de ce gouvernement, pour moi, pour la France ?

Rien , nada, walou , que dalle !

Si encore la gauche arrivait à diminuer les inégalités , mais même pas, c'est le tonneau des danaides des dépenses publiques !

On continue à gaspiller un fric fou dans des machins à la con (les agences de l'Etat par ex), et les pauvres ne voient même pas la couleur des hausses d'impôts des plus aisés, qui, si une vrai politique de gauche était appliqué (c'est le but non ?) vise à améliorer le niveau scolaire, l'état de santé des plus pauvres etc..

Marre, marre, et remarre !
a écrit le 12/06/2013 à 15:25 :
C'est "RIDICULE" c'est du pipeau depuis 13 mois ce gouvernement n'a qu'une préoccupation défaire ce que Sarkozy avait fait (les heures sup défiscalisées à la poubelle, les auto-entrepreneurs à la poubelle et à par ça rien de concret, par contre pour les impôts ils savent faire et pour se gaver sur notre dos aussi.
@+
a écrit le 12/06/2013 à 15:17 :
une usine à gaz de plus qui permettra à des fonctionnaires de s'occuper à controler : beau métier et à quel couts pour les autres , le mamouth s'auto nourrit on comprend que on puisse pas les diminuer ils s'auto nourrissent : les commissions de Hollande qui sortent des recommandations débiles -> qui occupent nos dizaines de parlementaires-> qui justifie des millions de fonctionnaires heureux dans leur paperasserie -> le tout payé par les salariés du privé qui subissent impots , chomage , blocage
stop aux technocrates PS qui n'ont rien fait de leur vie que creer de l'administratif d'un autre siecle
a écrit le 12/06/2013 à 15:12 :
Je suis poursuivi par le Chi-Chi des socialo-marxo-léninistes. Déjà en 1983, il avait fallu que je ferme une entreprise de 100 ouvriers + 50 intérimaires ( BTP) après dévaluations et séquestre. Maintenant que je suis autoentrepreneur, et n'ai surtout pas d'employé, je suis à nouveau refait. Comment peuvent-ils être aussi cons! Je suis trop vieux pour partir, j'aurai du le faire en 1983, mais je ne croyais pas que les Français allaient réélire le mitrand une deuxième fois, avec sa cohorte de casseroles toutes plus nauséabondes qu'entourées de pudibonderie et de moralisation. Vite que les forces vives s'en aillent ailleurs, et nous laissent avec nos incohérences et notre manque de bon sens. Laissez nous mourir de ce que nous n'avons pas su réformer, et allez conquérir les terres lointaines remplies d'avenir. Ici, le futur ne sera que désolation, de mal en pis.
Réponse de le 12/06/2013 à 15:41 :
Je crois que si ça passe, qu'ils continuent comme ça, et que ma femme obtient la nationalité Française et donc la liberté de circulation dans l'espace Schengen, c'est décidé, je suis le conseil des travailleurs vétérans et je me barre !
a écrit le 12/06/2013 à 15:12 :
Pourquoi ne pas intégrer la TVA dès le départ (il semble que ce soit ça que l'Etat veut récupérer) contre une réduction de charges sociales qui augmente de quelques points (2% par exemple) tous les 5000? de CA supplémentaires ?
Ainsi on préserverait un statut logique de paiement en fonction des rentrées et qui soit progressif.
Réponse de le 12/06/2013 à 17:25 :
Explication de la déclaration en micro-social simplifiée: les auto-entrepreneurs cotisent directement sur un chiffre d'affaire en fonction d'un barème établi par l'état en fonction du type d'activité.
Les auto-entrepreneurs cotisent, ils payent sur leur chiffre d'affaire sans déduction de charge (loyer d'un local, matériel, voiture...), contrairement au régime réel ou déclaration contrôlé qui, eux, payent sur un bénéfice (Chiffre d'affaire-charges= bénéfice).
PETIT RAPPEL IMPORTANT: ne pas confondre chiffre d'affaire et bénéfices!!!

Explication de la TVA:
La TVA est un impôt général sur la consommation qui est directement facturé aux clients, les assujettis à la TVA jouent en fait auprès de leurs clients le rôle de collecteur d'impôt pour le compte de l'État, sans que cette charge ne les touche personnellement financièrement autre que des obligations, notamment en matière de comptabilité et de facturation aux clients. Il y a cependant des couts indirects, type: avoir un comptable ou du temps disponible pour gérer l'administratif et savoir bien gérer une trésorerie.
Mécanisme de neutralité totale, La TVA ne coute rien à une entreprise assujettie (sauf du temps administratif ou un comptable donc).
Quand l'entreprise vend un produit, elle collecte auprès du client la TVA et elle la reverse à l'état. Ça ne lui coûte donc rien. Par exemple, mettons que l'entreprise veuille vendre son produit au prix de 100 Euros hors taxes, elle le vend en fait 119 Euros, et elle reverse les 19 Euros de différence à l?État.
Quand l'entreprise achète des produits nécessaires à son fonctionnement, elle récupère la TVA car l?État lui rembourse la TVA sur les produits en question, elle les achète donc hors taxes.
La déductibilité de la TVA se fait en remplissant une déclaration de TVA mensuelle auprès de l?administration fiscale. L'entreprise y déclare le montant de ses ventes (l'entreprise collecte ta TVA pour le compte de l?État) et inscrit en contrepartie la TVA déductible au titre des achats qu'elle a réalisé dans le mois. Le solde entre TVA collectée et TVA déductible donne un crédit d'impôts dans le cas où TVA collectée< TVA déductible. Ce crédit sera reportable les mois suivants, indéfiniment. Dans le cas inverse: TVA collectée>TVA déductible, alors l'entreprise devra régler la TVA au Trésor Public.
Une entreprise assujettie à la TVA en début d'activité (achat de gros matériels couteux par exemple) peut tout a fait recevoir de l'argent du trésor public.

L'auto-entrepreneur , lui, achète des produits nécessaires à son fonctionnement, et il les achète TTC. L?État ne lui rembourse pas la TVA sur les produits en question, ce qui a un coût plus ou moins important en fonction du type d'activité.
L'auto-entrepreneur ne collecte pas la TVA aux clients à la destination de l?État.

Une petite poussine dans l'oeuf en colère
Réponse de le 13/06/2013 à 21:53 :
Bravo Mme Pinel, vous venez d'inventer l'auto licenciement sans indemnité.
Je commence à avoir les boules d'être de gauche.
Vos seules décisions n'encourage que le travail dissimulé et l'assistanat.
Même Sarko n'avait pas osé pareille ânerie, félicitations.
Réponse de le 24/07/2013 à 0:11 :
Hervé Novelli à dit : "Mieux vaut être travailleur pauvre en Allemagne, qu?un assisté en France" !...
Traduction : "Mieux vaut être un esclave à moins de 1000euros en FRANCE , qu'un glandu payé à rien faire .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :