La production domestique, cette richesse insoupçonnée

L'Insee estime à 959 milliards d'euros la valeur annuelle du "fait maison". Sa prise en compte entraîne une majoration de 63% de la consommation domestique !

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Combien de temps passe-t-on chaque jour à faire la cuisine, la vaisselle, le ménage, à s'occuper les enfants, à faire les courses, à bricoler, jardiner, à faire des trajets en voiture et à sortir le chien ? Selon l'Insee : 3 heures et 53 minutes ! Soit 27 heures et 14 minutes chaque semaine et 765 heures par an.  Parce que ce sont des activités domestiques qui ne donnent par lieu à d'échanges monétaires, celles-ci n'étaient pas jusqu'ici mesurées.

Conformément au point 5 du rapport de la commission Stiglitz-Sen-Fitoussi publié en septembre 2009, l'Insee prend désormais en compte d'autres réalités économiques, notamment celles qui permettent de « une évaluation appropriée de la situation dans laquelle la plupart des gens se trouvent ». « Un exemple : aller au restaurant est bien comptabilisé comme une consommation ; à l'inverse, les surcroîts de revenu implicite et de consommation apportés par les repas préparés à la maison ne sont pas pris en compte », explique Delphine Roy, chargée d'études au sein de la division redistribution et politiques sociales à l'Insee.

Une production estimée à 959 milliards !

Dans le nouveau millésime de « L'économie française, comptes et dossiers » dévoilé ce vendredi, un chapitre consacré à la production et à la consommation faites maison, l'Insee évalue à 959 milliards d'euros la production domestique des ménages, soit presque autant que la dépense de consommation finale des ménages actuellement évaluée dans le cadre des comptes nationaux estimée à 1,085 milliard en 2010.
La prise en compte de la production domestique entraîne une majoration de 63% de la consommation, soit 686 milliards d'euros, et de 55% du revenu disponible brut. Cette nouvelle approche fait mécaniquement tomber le taux d'épargne - ratio de l'épargne brut sur la consommation brute- de 16% à 11% !

Un travail de valorisation de chaque tâche

Pour évaluer la production domestique, l'Insee a valorisé les heures de travail domestique par les salaires qui seraient versés en échange de ces travaux s'ils devaient être réalisés par quelqu'un d'autre.
Ainsi, pour tenter de valoriser justement un gâteau fait à la maison, l'Insee a basé son estimation sur le coût horaire d'un commis de cuisine. Pour une heure de repassage, c'est le tarif horaire moyen d'une femme de ménage qui a été prise en compte.

Le bénévolat et le travail au noir est aussi mesuré

Le bénévolat est aussi pris en considération par l'Insee. Ainsi, le travail domestique pour le compte d'autrui accroît de 28 milliards les services rendus par les ménages à d'autres ménages, contre 40 milliards de service rendu par les associations et autres organismes de la société civile actuellement mesurés par la comptabilité nationale. Et le travail au noir ? Selon l'Insee, qui prend ce sujet avec des pincettes, celui-ci représenterait 4% du PIB, soit 80 milliards.

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 17/06/2013 à 10:26
Signaler
Au lieu de perdre leur temps à ces calculs ,disons :farfelus; (de toute façon pas très utiles pour ce pauvre consommateur !) L' INSEE devrait calculer combien , sur 100 Euro gagnés par le travail (y compris toutes les charges,salariales,patronales ...

à écrit le 16/06/2013 à 8:09
Signaler
Ben elle n'a pas fini d'augmenter la production domestique ! le troc aussi, le développement des potagers, l'hébergement, le convoiturage, les échanges de services, l'occasion, les prêts familiaux sans intérêt etc ... Si l'Etat a besoin d'argent, qu...

à écrit le 14/06/2013 à 22:17
Signaler
Et si on se mettait un compteur jeager au bout , on pourrait estimer aussi les aller retours pour créer une nouvelle taxe au coup, (comme la pêche à la gaule) et tant pis pour celui qui n'aurait pas fait ses "prises" il paierait un forfait à l'année ...

à écrit le 14/06/2013 à 17:52
Signaler
Etude non anodine : il y a bien un malin quelque part qui va trouver un jour un moyen pour nous faire payer d'une manière ou d'une autre ce "manque à gagner".

à écrit le 14/06/2013 à 16:13
Signaler
Je ne suis pas un monstre mais je demande toujours à ma femme de me payer en... nature quand je travaille pour le ménage ! A l'heure de l'ultralibéralisme débridé je ne tiens pas à passer pour un ringard ,un demeuré ou que sais-je encore, aux yeux...

à écrit le 14/06/2013 à 14:42
Signaler
<mode gras> Ouais donc quand je pète ça fait du PIB<mode gras/> Ce niveau de réflexion est à peut près le même. Dire qu'il y a des personnes payées pour produire ce genre de réflexions ...

à écrit le 14/06/2013 à 14:42
Signaler
à quand une taxe sur la production domestique ? et une haute autorité de régulation de la production domestique, composée de hauts fonctionnaires et énarques ?

à écrit le 14/06/2013 à 14:38
Signaler
Absurde car la quantité fait baisser les prix, si vous essayez de revendre en même temps tous les logements d'un quartier voir d'une ville, les prix s'effondrent. Et quand vous considérez l'infini en vente pour 0 à l'achat, vous n'obtenez rien. Et po...

à écrit le 14/06/2013 à 14:23
Signaler
On va financer encore longtemps l'INSEE pour nous faire des rapports à la c... comme celui-là ?

le 17/06/2013 à 8:42
Signaler
Oui , je me demande qu'elle est l'utilité de ce Machin qui a pour nom : INSEE ??? Quelle richesse créent-ils ? ces fonctionnaires ???

à écrit le 14/06/2013 à 12:17
Signaler
J'hésite s'il s'agit de nous préparer à une nouvelle idée brillante comme celle qui consistait à vouloir taxer les résidences en propre au titre d'une jouissance gratuite (celle-là, il fallait quand même y penser) ou nous préparer à un changement de ...

à écrit le 14/06/2013 à 11:55
Signaler
Si vous allez voir une péripatéticienne et que vous la rémunérez, (elle paie des impots ? ) , vous créez de la richesse .!!!..... Si vous faites l'amour a votre EPOUSE , etes-vous un mauvais citoyen ??? Je comprend pourquoi certains ne se marient ...

à écrit le 14/06/2013 à 11:49
Signaler
Tout ce temps passé en travail d'autosubsistance, où le faire soi-même "au black" est seul compétitif, laisse-t-il du temps pour travailler dans l'échange et le commerce avec les autres? Il serait utile de voir comment le temps est de plus en plus bo...

à écrit le 14/06/2013 à 11:28
Signaler
A mon avis, ca ne va pas servir à justifier une nouvelle taxe. En revanche, si on l'inclut dans le calcul du PIB, ca va permettre de gonfler artificiellement les chiffres de la croissance, et donc de faire croire, encore une fois, que la crise est de...

le 17/06/2013 à 8:48
Signaler
Cela amène à une question : A quoi servent les "économistes"? On en a des tonnes ET quelle richesse créent-ils ???

à écrit le 14/06/2013 à 11:25
Signaler
Beaucoup de milliards pour le fait maison. Un énarque va bien nous trouver un nouvel impôt pour chaque pot de confiture que l'on fait soi-même.

à écrit le 14/06/2013 à 10:44
Signaler
encre un rapport qui coûte à la France mais pour rien. Exemple: tout le monde sait que les associations par centaines de milliers concoctent pour leurs adhérents des repas . ces repas sans conditions d'hygiène requises sont achetés en moyenne entre 1...

à écrit le 14/06/2013 à 10:44
Signaler
Et oui une évidence pour tout le monde depuis longtemps qui apparait enfin aux économistes. Lorsque je fais tondre ma pelouse par un paysagiste, j?enrichis la France car c'est pris en compte dans les échanges monétaires et donc le PIB, lorsque je le ...

le 17/06/2013 à 9:56
Signaler
A savoir aussi que : Plus on met de malfrats en Prison et Plus le P I B augmente !!! Donc puisque les candidats ne manquent pas le problème serait résolu (en partie, au moins !) si l'on décide de faire construire quelques prisons (comme travaux d'in...

à écrit le 14/06/2013 à 10:34
Signaler
Houlà ! Le genre de rapport qui pue la taxe à plein nez. J'espère que l'Etat français ne paye pas un centime pour acheter ces torchons ...

à écrit le 14/06/2013 à 10:26
Signaler
Après l'aberration de certains pseudo pseudo "think tank" de faire payer un "loyer" au propriétaires ayant fini de payer leurs emprunts pour surcroit de revenus, ils vont bien nous pondre un impôt/droit à cuisiner, bricoler etc.. Déjà que l'eau est p...

à écrit le 14/06/2013 à 10:02
Signaler
Je ne sais aps si il faut en rire ou en pleurer. Au bout du compte ca sert a quoi si ce n'est a faire plaisir a quelques statisticiens econo-theorico-bidouilleurs. Moi je dirais plutot que ca doit erte deduit de la production nationale. Quand je fais...

à écrit le 14/06/2013 à 9:44
Signaler
Ainsi cela justifierait une augmentation de la TVA qui ramenée à toute la consommation domestique serait finalement pas si énorme que cela.... Splendide!

à écrit le 14/06/2013 à 9:38
Signaler
Personnellement j'estime que (en dehors des "corvées normales" qui touchent tout le monde ) en vivant en pavillon, le bricolage et le jardinage me permet de gagner au moins 20% de plus par mois. (réparation de voitures, d'objets divers, des éléments ...

à écrit le 14/06/2013 à 8:55
Signaler
Vouloir tout convertir en Euros c'est prostituer les hommes.

à écrit le 14/06/2013 à 8:15
Signaler
Auraient ils l'idée de taxer le système D pour compenser les pertes de recettes de l'Etat ?

à écrit le 14/06/2013 à 8:07
Signaler
Il faudrait taxer ! Étonnant que ce gouvernement, toujours à l'affût d'une nouvelle taxe "dans la justice " bien entendu, n'y ait pas encore pense ....lui qui pense faire payer un loyer "fictif" aux propriétaires, ou faire payer une "exit tax" aux pe...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.