Pour François Hollande, les fonctionnaires ne doivent pas être "une variable d'ajustement"

 |   |  371  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Répondant aux recommandation de la Cour des comptes, le président de la République a affirmé qu'il ne reverrait pas à la baisse le mécanisme de revalorisation de la rémunération des fonctionnaires, pas plus qu'il n'en réduirait l'effectif.

"Ce serait trop simple de penser qu'on peut régler les problèmes de finances publiques de notre pays (...) avec la variable d'ajustement que seraient les fonctionnaires". C'est ainsi que le chef de l'Etat a répondu aux suggesitions de la Cour des comptes. Il s'exprimait en conférence de presse, à la suite du Conseil européen.

Les recommandations des "Sages"

La veille, les "Sages" de la rue Cambon publiaient une série de recommandations parmi lesquelles une révision de leur système de progression de leur rémunération. Concrètement, la Cour des comptes suggère de revoir à la baisse le "glissement vieillesse technicité" (GVT), qui assure une revalorisation annuelle des traitements en fonction de l'ancienneté. Une proposition qui s'inscrit dans un cadre plus large, visant à économiser 28 milliards d'euros sur deux ans.

"Les fonctionnaires ne sont pas exonérés de l'effort, bien au contraire"

De cette mesure concernant les fonctionnaires, il n'est pas question, a donc répondu François Hollande. "Qu'est-ce que je demande aux fonctionnaires? C'est de ne pas avoir d'augmentation du point d'indice", a-t-il résumé.Or, "cela a été déjà le cas en 2012 et en 2013. Il y aura des négociations qui vont s'ouvrir pour 2014", a-t-il également rappelé. Selon lui, "c'est un sacrifice important" qui revient à économiser près de 800 millions d'euros. "Les fonctionnaires ne sont pas exonérés de l'effort, bien au contraire", a-t-il insisté, "c'est sans doute la catégorie qui au travail a eu le moins de retour en terme de pouvoir d'achat" ces dernières années.

Pas de réduction d'effectifs

Il a également réaffirmé son intention de ne pas réduire le nombre de fonctionnaires."Il s'agirait, si on voulait trouver les moyens de réduire substantiellement le déficit, de se séparer d'une fonction publique. Je ne l'accepterai pas, les Français pas davantage", a-t-il lancé. Il a également rappelé que les emplois créés dans l'Education nationale doivent être "compensés par des non remplacements dans les autres administrations". Le chef de l'Etat a en outre chiffré à 500 millions d'euros par an le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Cette mesure avait été mise en place par Nicolas Sarkozy.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2013 à 15:24 :
Pour François Hollande, les fonctionnaires ne doivent pas être "une variable d'ajustement"... sauf pour les militaires.

a écrit le 16/07/2013 à 19:51 :
QU EN UNE ENTREPRISSE EST EN DEPOT DE BILAN ELLES VIRE LES NON RENTABLE EST ELLES COMMENCE PAR L ESCADREMEMT.. DANS LE CAS;;; D UN PAYS SE SONT LES ADMITRATIFS EST LES FONTIONNAIRES ;;; DONC MR LE PRESIDENT IL Y A DU TRAVAIL POUR EVITE AU FRANCAIS DE PAYE PLUS DE CHARGE ET PLUS D INPOT,,,??????
a écrit le 01/07/2013 à 11:12 :
sur 3000000 proffesseurs des écoles il y en a 60000 en congé maladie!
Réponse de le 01/07/2013 à 21:11 :
Ce n'est pas 3 millions mais un million d'enseignant. Merci de vérifier vos nombres avant d'écrire.
a écrit le 30/06/2013 à 14:31 :
la messe est dite , seule la faillite de l'état permettra de le réformer. En espérant que l'état n'est pas tué tout l'économie dans sa tentative désespérée pour survivre
Réponse de le 30/06/2013 à 15:24 :
..HELAS !
a écrit le 30/06/2013 à 10:31 :
Les salariés du Privé par le chômage et la baisse nominale des salaires sont la variable d'ajustement à la crise.
a écrit le 30/06/2013 à 9:40 :
ils sont pourtant sa variable d'ajustement pour les élections les municipales arrivent tres vite
Réponse de le 30/06/2013 à 10:27 :
Pour les élections municipales,la gauche sera toujours majoritaire dans notre pays, ne soyez pas inquiet. L'alternance n'est pas pour demain car l'opposition est déjà laminée, les français n'en veulent plus!
Réponse de le 30/06/2013 à 15:25 :
y a autre chose, mais faut se décider !!!!
Réponse de le 30/06/2013 à 15:41 :
Tout à fait juste!
a écrit le 30/06/2013 à 9:35 :
Le scénario du Titanic se précise : juste pour vous faire rire, je vous rappelle que le budget 2014 retient toujours comme hypothèse une croissance de 1,2 %, totalement farfelue. Certes, il est prévu d'abaisser cette prévision à 0,7 %. Mais c'est totalement inatteignable au vu de l'orgie d'augmentations d'impôts qui se prépare. Sur la base d'une croissance 0 (hypothèse réaliste quoique assez optimiste), c'est encore 10 milliards qu'il faudra trouver. Vous voulez que je vous continue : connaissez-vous la prévision de croissance de 2015 ? On n'a pas fini de payer des impôts (en pure perte)....
a écrit le 29/06/2013 à 19:07 :
voila les profs qui travaillent 18heures par semaine viennent d'obtenir une prime de 400 euros et les autres fonctionnaires c'est de la m......e ? les fonctionnaires ne sont pas tous egaux devant l'etat , il y a encore des avantages cachés
Réponse de le 30/06/2013 à 12:44 :
Ce sont les profs des écoles qui ont obtenu une prime... ils ne travaillent pas 18h par semaine.. et ils sont parmi les fonctionnaires ceux qui touchent le moins de primes (et de très loin)..
Réponse de le 30/06/2013 à 15:38 :
Voilà qu'on attrbut des primes à ceux qui travaillent très peu et qui profitent de leur statut pour ne pas travailler de trop grâce à leur absentéiste chronique!
a écrit le 29/06/2013 à 17:58 :
Je suis tout à fait d'accord avec Hollande! Les fonctionnaires ne doivent pas être la variable d'ajustement de l'économie française par des embauches massives toutes inutiles. Il faut mettre fin au "statut" très flottant es fonctionnaires en donnant la possibilité à tous les français d'avoir un salaire et un travail garanti par le budget de l'état avant toute autre considération. Seul un français sur 4 bénéficie de cet avantage. Pourquoi ?
a écrit le 29/06/2013 à 16:33 :
En réduisant les budgets, on induit le non remplacement de plus d'un fonctionnaire sur deux en s'assurant qu'ils ne sont pas remplacé par l'appel à des sociétés privées.
Réponse de le 30/06/2013 à 7:14 :
Dans mon administration décentralisée, le non remplacement des fonctionnaires partant en retraite est une réalité depuis l'ère Sarkozy. Par contre, vous avez raison, pour faire face aux travaux d'entretien, nous faisons appel au privé. Nous travaillons en mode dégradé depuis quelques années et cela empire d'année en année. La charge de travail est reportée sur ceux qui restent avec une certaine inégalité. Par ailleurs, je viens de lire le dernier numéro du "Point" où il est question des salaires. En toute franchise, les salaires mentionnés sont loin de la réalité et bien inférieurs. Tout cela poursuit le but d'opposer le public au privé. En attendant, on ne parle pas de l'incompétence de nos élus.
Réponse de le 30/06/2013 à 9:46 :
@ pas sur alors expliquez moi pourquoi ex le consel général embauche des ouvriers d'entretien dans les colléges avec toutes les vacances scolaire la majorité des contribuables n,'ont que cinq semaines.pourquoi un employé d'hopital peutr partir en retraite aprés quinze années de service l'assmilé ne peut pas etc etc supprimons le statut fonctionnaire pour toutes les embauches
Réponse de le 30/06/2013 à 13:03 :
"supprimons le statut fonctionnaire pour toutes les embauches" : c'est ce qui se fait en remplaçant des fonctionnaires par des CDD : La précarité pour les autres, c'est ça l'idée?
Réponse de le 30/06/2013 à 15:16 :
On peut surtout s'amuser de voir les citoyens s'opposer aux fonctionnaires quand ce sont les élus qui lancent des projets aussi somptueux qu'inutiles. Pour la charge de travail, c'est parfait : Un vaste merdier où il faut s'auto-former sur plusieurs métiers pour faire tourner la machine, ça fait progresser! Autant de projets prioritaires en parallèles qu'il y a de directeurs : Bilan, je tiens la route face des personnes qui ont trois fois plus d'années d'expérience que moi dans les partenariats public/privé. Que les matheo qui me jalousaient moins quand j'étais "fou de faire prépa" ou "fou de passer mes nuits et mes weekend sur des projets" en école d'ingé se rassurent : Je leur laisserai volontiers mes jours de RTT où je me retrouve à bosser en chausson dès que j'aurai remboursé ma dette envers l'état. S'ils veulent de la concurrence, ils l'auront : S'ils avaient eu trois offre d'emploi en sortie de leurs études, ils ne seraient pas plus au chômage que ceux de ma promo! S'ils avaient fait ne serait-ce qu'un projet où on monte à plus de 70h par semaine sur des casses têtes techniques, ils pourraient gratter des primes car ils auraient une connaissance fine de certains produits de leur entreprise : Leur patron craindrait autant qu'ils partent que mon chef!
a écrit le 29/06/2013 à 16:08 :
De quel côté ça change, comment... voilà ce que doit chercher à voir le chef d'état. Déjà, dans le gouvernement, c'est le bordel, ce ministre n'écoute pas le paroles de celui-ci, l'autre n'est pas d'accord avec celui-là, on ne négocie pas avec le Premier Ministre, on déclare n'importe quoi... Et pourtant, nous avons un Premier Ministre très expérimenté. Si vous, vous voulez un changement comme ça, le publique, lui, il en veut pas. Dans ce gouvernement, la première chose mal faite, c'est qu'on a fait un gouvernement allié avec les écologistes. Les écolos' n'ont rien à voir dedans. On ne pouvait pas aussi lâcher, c'était juste pour la nécessité. Le PS n'a jamais été seul, lui. On avait toujours le PC, les verts.... Mais cette alliance était un mauvais choix. Le 2nd mauvais choix, c'est d'avoir équilibré le gouvernement, chez les ministres. Comme si on allait présenter ce tableau le 14 juillet, c'est vachement... inutile. Au lieu d'avoir un gouvernement ayant des qualités et étant qualifié pour ces postes, nous avons un gouvernement affreusement inutile, lui aussi. Si nous partons pour faire une variable d'ajustement, il est important de faire un changement dans le gouvernement. On laisse tomber l'équilibre femmes et hommes. On est pour le redressement économique du pays. On n'est pas là pour un match amical.
a écrit le 29/06/2013 à 16:04 :
Les seules vairables d'ajustement acceptées par ces malades mentaux sont le chômage et les impôts. Les fonctionnaikres, c'est sacro-saint;
Nous en crèverons.
a écrit le 29/06/2013 à 16:01 :
pour moi c'est le défaut de la FRANCE 3 fois de trop et leurs régimes spéciaux ...tout comme le nombre de politiques.........ce sont les fossoyeurs de
a écrit le 29/06/2013 à 15:23 :
Evidement que les fonctionnaires ne sont pas la variable d'ajustement.............puisque c'est le portefeuille de tous les autres qui est a été et sera la seule variable d'ajustement. Il n'y a rien a y faire, ce sont les fonctionnaires qui font les lois en France, alors il ne faut pas s'étonner qu'ils ne sont pas prets a faire le Hara-kiris. C'est aux autres de se suicider!
a écrit le 29/06/2013 à 15:22 :
Pour une fois, je suis d'accord avec lui. Les fonctionnaires ne sont pas une variable d'ajustement. Il y en a tant d'autres : supprimer les allocations familiales, supprimer l'aide à la rentrée scolaire, limiter le RSA à 2 ans maximum, etc...
a écrit le 29/06/2013 à 14:14 :
C'est une déclaration de principe qui ne peut être que bien accueillie par les fonctionnaires, mais vu que pour la 4eme année leur indice est gelé et que la politique de non remplacement continue de façon larvée, ils ne vont surement pas se lever en criant "hourra!". On manque en France d'une démarche rationnelle qui permettrait de décider sinon une fois pour toute, ce qui doit être du ressort de l'état, des collectivités locales et de dimensionner les moyens humains et matériels en conséquence, et non l'inverse. Ca ne peut être décidé que par un consensus national et c'est un chantier sur 10 ou 15 ans,mais ça me semble fondamental.
Réponse de le 29/06/2013 à 15:07 :
Rectifions quelques idées préconçues et fausses. Lorsque l'on parle de gel de l'indice il ne s'agit pas du gel des salaires, dans la fonction publique ils sont indexés à sur l'inflation au même titre que les retraites, et la progression au choix, sur concours ou tout simplement à l'ancienneté fait de toute façon augmenter la masse salariale et la fiche de paie des intéressés. Ensuite et proportionnellement au nombre d'habitant il s'avère que l'Allemagne compte deux fois moins de fonctionnaires (les services de l'état allemands n'en sont pas moins assurés de manière efficace et le taux de chômage y est pourtant relativement bas). L'idée que le pays se retrouve bloqué suite à une surcharge de travail dans la fonction publique, à défaut de faire rire tout le monde parait hautement improbable et le poids de la dette actuelle, qui continue à augmenter non pas dans le cadre de projets d'infras mais uniquement pour les frais de fonctionnement de l'état ainsi que le taux de prélèvements des particuliers et entreprises, devrait inciter nos amis de la fonction publique à un peu plus de retenue (à défaut de décence) dans leurs revendications actuelles et futures.
Réponse de le 29/06/2013 à 18:51 :
@ pitcho : L'Allemagne a deux fois moins de fonctionnaires que la France... La belle affaire. La Gréce a moitié moins de fonctionnaires que l'Allemagne et le Danemark en a trois fois plus. Vous faites quoi de ces chiffres parfaitement exacts? Vous en déduisez que le fonctionnaire grec est 6 fois plus efficace que le danois?
a écrit le 29/06/2013 à 13:50 :
Le socialisme non plus... ne peut être une variable d'ajustement au 21 siècle .....! depuis que de vrais démocrates ont abattu le mur de Berlin....
a écrit le 29/06/2013 à 13:32 :
Ils continuent à ne vouloir rien changer à notre systèm a bout de souffle en pensant qu il doit flatter sa base électoral. Il n as aucune stratégie sauf attendre que la reprise arrive Les fonctionnaires verront bien quand nos taux seront à 6 % et qu on reformera à chaud
a écrit le 29/06/2013 à 12:49 :
la fonction publique est un etat dans l'etat qui tient les gouvernants par les c....s, et donc nous, il n'y a qu'a courber l'echine et casquer....
Réponse de le 29/06/2013 à 15:13 :
Si vous voulez être des nôtres...
Réponse de le 29/06/2013 à 20:43 :
@cigale.. Non merci.
a écrit le 29/06/2013 à 12:02 :
il vient de se griller
Réponse de le 29/06/2013 à 15:15 :
Mais non Clarence, quel homme admirable. Tiens, je vais sûrement revoter pour lui en 2017.
a écrit le 29/06/2013 à 11:50 :
Les retraites des fonctionnaires seront sauvegardées. Les acquis resteront des acquis avec notre président, la justice sait la justice; bravo à notre président pour son courage et de sa détermination de pas céder à la préssion de certains revanchards haineux!
Réponse de le 29/06/2013 à 13:07 :
Les régimes spéciaux de retraite dont bénéficient les fonctionnaires sont tout simplement scandaleux! Et je mets dans le lot les parlementaires et ministres. Ce système est inegalitaire, coûteux et contribue à la lente morte de la France. Réveillons-nous!
Réponse de le 29/06/2013 à 13:24 :
Il faudra une attaque massive sur la dette pour faire le ménage
Réponse de le 29/06/2013 à 15:16 :
Finalement, je ne regrette d'avoir voter Président. Un fromage qui a du caractère et ne se laisse par emmerder par les bouseux.
Réponse de le 29/06/2013 à 23:55 :
Pour qu'il y est plus de chomeurs il faut les engager dans la fonction publique! Et l'avantage que représentera cette embauche pour notre gouvernement: 1) il y aura encore plus de fonctionnaires. 2) La gauche restera au pouvoir pour toujours étant donné que sa base sera très large et
fidèle.
Réponse de le 30/06/2013 à 10:13 :
F.Hollande sera réélu avec une majorité encore plus forte,car les français seront reconnaissants: de son courage d'avoir redressé la france et appliqué la justice, égalitaire, pour tous et d'avoir grandi la france dans le monde. La cinquième république n'a jamais connu un si grand président. c'est pourquoi qu'en 2017 il sera reconduit dans ses fonctions.
Réponse de le 30/06/2013 à 15:21 :
Vous avez tout à fait raison De Gaulle n'arrive même pas à sa cheville, sauf par sa taille.
a écrit le 29/06/2013 à 11:45 :
Il y a en france 2 millions d'enseignants dont la moitié ne vient meme pas au travail!Pourquoi continuer a vouloir en embaucher?
Réponse de le 29/06/2013 à 12:01 :
Déjà vous remplacez vos 2 millions par 800000 et votre moitié par 10% et après on pourra discuter
Réponse de le 29/06/2013 à 12:23 :
Il n'y a que 850 000 enseignants.
a écrit le 29/06/2013 à 9:57 :
A 100% de dette /PIB c'est champagne,dette que nous ne rembourserons jamais,on n'arrive plus à payer les intérêts (50),alors 1850 milliards.Loi rectificative sur Loi rectificative personne ne sait comment solder 2013,c'est cela la vérité toute nue.Je regardais hier c dans l'air Mr Gulliani parlant
de l'intégration de la Croatie et de tous les postulants futurs,je crois bien qu'il a jouit le gamin,bon a son age c'est méritoire,même Calvi c'est fendu d'une vanne du style quand les chinois vont nous voir à leurs portes,ils vont être surpris,le rapport avec l?Europe me direz-vous ,la solution ou le problème de nos turpitudes économiques aux choix.
Réponse de le 29/06/2013 à 13:27 :
Encore un minute mr le bourreau la fin est proche
a écrit le 29/06/2013 à 9:50 :
Mais bien sur Mr Hollande, vous paierez les fonctionnaires en taxant et reduisant encore et encore les retraites du privé, en augmentant petit a petit tous les impots . Plutot que de faire de l'humour, vous feriez mieux de trouver des solutions plus justes, les français en ont ras le bol, la colère gronde....
a écrit le 29/06/2013 à 9:27 :
pourquoi préciser " d' ajustement" ... c' estune constante , en augmentation , pas une variable !!!
a écrit le 29/06/2013 à 9:23 :
J'attends toujours la révolution des rentiers contre leurs cousins fonctionnaires. Nous les actifs du privé on paiera, comme toujours !
Réponse de le 29/06/2013 à 9:41 :
Selon vous le soldat qui va se faire tuer au Mali est un inactif ?
Réponse de le 29/06/2013 à 12:07 :
Combien de % de notre armée représentent-ils? et pendant ce temps là combien de retraites de généraux à payer? Plus qu'aux USA, c'est un comble! En plus on continue d'acheter des avions à Dassault alors que ce sont des drones qu'il nous faut. Lorsqu'un Etat est géré comme nos politiques gèrent la France, on va droit dans le mur.
a écrit le 29/06/2013 à 9:02 :
La question qui se pose, est de savoir qui, en fin de compte est la variable d'ajustement!?
Et pourquoi pas l'Europe!!
a écrit le 29/06/2013 à 8:49 :
dans la fonction publique, il y a 2 catégories de gens :
1 - ceux qui travaillent, les catégories B,C et les contractuels (revenu net 1000 à 2500 euros mensuels)
2 - ceux qui dirigent, les catégories A, A+, A++, A+++, A++++,...(revenu net 2500 à 25000 euros mensuels)
Depuis une quinzaine d'années, les effectifs de la deuxième catégorie deviennent pléthoriques et leurs revenus explosent alors que dans le même temps, les effectifs de la 1ère catégorie sont réduit tel la peau de chagrin et contrairement à ce qui est dit , le revenu baisse par le jeu de la stagnation du point d'indice, de la hausse des prix et de la hausse des cotisations retraite.
Je pense que les gouvernants devraient avoir comme priorité Urgente de changer la donne. Ce n'est qu'une piste parmi d'autres.
Si nous avons un déficit de 3,5 %, alors nous devons faire une économie d'un montant équivalent, point.
Réponse de le 29/06/2013 à 9:48 :
Vous n'avez pas de chance car justement on peut constater ceci :

1)Les administrations qui produisent le plus (justice, enseignement primaire, hôpitaux publics) sont ceux où le pourcentage de cadres A est le plus élevé

2)La moyenne des rémunérations des cadres A est très en dessous du marché (y compris européen) et on a beaucoup de mal à les recruter avec ce statut

3)La moyenne des rémunérations des agents B,C,D est au-dessus du marché (à contenu de poste équivalent)
Réponse de le 29/06/2013 à 11:02 :
Une administration ne produit pas, les libéraux ont décidément une fâcheuse tendance à confondre emplois marchands et non marchands sans doute à cause d'une lecture un peu trop assidu de la balance des paiements. La rémunération des cadres A de la fonction publique n'entre donc pas dans une logique de marché.
De plus, il est faux d'avancer que la rémunération des cadres A de la fonction publique est très en dessous de la valeur du dit marché car en France, ces derniers perçoivent des rémunérations accessoires et des primes mensuelles représentant à minima l'équivalent de leur traitement mensuel. Croyez moi, ils ne sont pas à plaindre ces gens là.
De surcroît, on a aucun mal a les recruter puisque leur proportion dans les effectifs de la fonction publique n'a cessé d'augmenter depuis 15 ans au détriment des autres catégories toute chose égale par ailleurs.
Par contre vous avez raison sur un point, oui c'est vrai je n'ai pas de chance.
Réponse de le 29/06/2013 à 12:07 :
Donc un professeur qui enseigne dans une école privée américaine est quelqu'un qui produit alors qu'un professeur qui enseigne dans une école publique française est quelqu'un qui ne produit pas ? C'est quoi pour vous une logique de marché ? Il y a marché quand il y a demande. Vous pensez qu'il n'y a pas de demande d'éducation, de demande de santé ou de demande de sécurité ? Quant à vos rémunérations accessoires, elles n'existent pas pour tous les cadres A (voir les enseignants) et quand elles existent elles ne comptent pas dans la retraite ce qui a conduit bon nombre de ces fonctionnaires à pantoufler.
a écrit le 29/06/2013 à 8:46 :
peut-être un oubli concernant les militaires...
Réponse de le 29/06/2013 à 9:14 :
Ils ne votent pas assez PS donc ...
Réponse de le 29/06/2013 à 13:06 :
Pas que les militaires. Depuis 2007 c'est 150 000 emplois qui ont disparu dans la fonction publique d'état. Il paraît que c'est bon pour les finances, mais en parallèle on peut se dire que ca fait 150 000 chômeurs de plus et que le travail qu'ils effectuaient doit maintenant être confié à des entreprises privées, ou alors en payant des heures sup à ceux qui restent. Globalement il est prouvé que la suppression des postes n'a amené que des des économies marginales et beaucoup de problèmes pour les usagers des services publics. Sans compter les fonctionnaires restants qui ont du prendre en charge le travail de leurs collègues disparus alors que leur salaire est gelé depuis 4 ans. Dans cette histoire il n'y a que certains profs dans certaines matières qui s'en sortent puisque leurs heures supplémentaires, facilement comptées, sont payées.
a écrit le 29/06/2013 à 8:10 :
Dette à 93% du PIB, déficit du régime de retraite général avec la sanctuarisation du mode de calcul de départ pour les fonctionnaires et des régimes spéciaux, entreprises pressées comme des citrons, déficit publique qui ne passera pas sous la barre des 4% et... 10 000 postes de plus dans l'éducation national (dont il faut dors et déjà budgéter les rémunérations et futures retraites). Formidable, tout le monde veut plus profs, de cantonniers et de policiers mais... Qui va payer? Réponse: nos enfants! Ils subissent déjà indirectement les effets dévastateurs de notre gabegie puisque le premier poste budgétaire concerne désormais le remboursement des intérêts de notre faramineuse dette (dont ils ne sont absolument pour rien). Le syndicaliste de la fonction publique réagit de toute façon toujours de la même façon: "après moi le déluge" et "yaqua faire casquer les salariés du privé". Message 100% reçu par notre cher Président...
Réponse de le 29/06/2013 à 8:33 :
Il n'y pas pas des postes de fonctionnaires en plus globalement mais une nette diminution de ces derniers au total, notamment par rapport au gouvernement précédent. Vous voulez aller plus vite et entraîner des grèves et une gabegie monstre qui nuirait encore plus à l'économie comme en 93 ? La politique et la gestion d'un peuple, surtout français, n'a rien à voir avec un clic sur internet ou un claquement de doigts. La tendance choisie est plutôt bonne, le gouvernement précédent en faisait moins. Et le parlement ne s'est jamais autant plaint de travailler à un tel rythme.
Réponse de le 29/06/2013 à 8:56 :
Vous ne pouvez travailler que pour le PS pour sortir des choses pareilles. Déjà vos références à 93 ( 20 ans ! ) sont édifiantes. Ce qu'hollande dit est une insulte à tous ceux qui ne sont pas dans l administration , qui voient leurs impots et taxes monter , tout en voyant la probabilité de perdre son emploi monter dangereusement tout cela pour assurer un emploi à vie à une autre partie de la population. Au fait , ma rémunération est la même qu 'il y a 10 ans et je m'en estime bien heureux !
Réponse de le 29/06/2013 à 9:21 :
Hollande est plutôt bon? Hormis le fait que vous soyez très minoritaires désormais à effectuer ce constat et à moins que vous ne viviez dans une bulle complètement hermétique aux événements et à la situation nationale, j'aimerais que vous me donniez un point en amélioration depuis sa prise de fonction ? Chômage (constante augmentation malgré les promesses), dette (surtout on ne change rien), logement (Duflot a finalement fait machine arrière en croyant qu'elle allait créer 500 000 logements en y croyant très fort et sans les investisseurs), insécurité (on règle ses comptes à coups d'armes de guerre dans le centre de nos métropoles et les cambriolages explosent), retraites (une réformette au lieu de la vraie réforme annoncée qui va encore plus cliver le publique du privé et basée sur des estimations de croissance romanesques), taxes en augmentation malgré les promesses ("indolore" sur les smart phones pour Batho, beaucoup moins sur le diesel qui va pénaliser les familles rurales et modestes qui se sont expatriés loin des centres urbains pour des raisons de coût du logement et qui n'ont pas 35 000 euros à mettre dans une hybride), Taubira qui veut redonner les terres guyanaises aux descendants d'esclaves (en oubliant qu'elles appartenaient avant tout aux amérindiens), Montebourg qui s'agite dans tous les sens, cherche des boucs émissaires en se pavanant en marinière mais n'a sauvé aucun site en difficulté malgré (encore une fois) des promesses irréalisables, Moscovici qui traite de menteurs des députés qui affirment que le déficit ne descendra pas sous les 4% et qui se fait remettre à sa place par la cour des comptes (qui est le menteur?), notre ministre de l'outremer qui n'en finit plus de pleurer Chavez, les marges des PME qui n'ont jamais été aussi faibles rendant impossible investissements et embauches (les investissements d'aujourd'hui représentent les emplois de demain), la justice et son mur des cons (le doute est désormais établi quant à l'impartialité des magistrats)... Mais bon, puisque tout va bien...
Réponse de le 29/06/2013 à 9:58 :
un peu long ,mais bonne synthèse.
Réponse de le 29/06/2013 à 9:59 :
Hollande est très loin d'être un génie mais on a évité le pire en ne reconduisant pas son prédécesseur. Tout ce que vous signalez existait avant l'élection présidentielle. Après je pense personnellement qu'on attend beaucoup trop de miracles des politiques (qui ont en fait bien du mérite à consacrer du temps aux affaires collectives). Seul le peuple français dans son ensemble est responsable de ce qui se passe et les politiques (du moins en France) ne font jamais que les réformes que ce peuple de braillards et d'égoïstes accepte qu'on fasse...
a écrit le 29/06/2013 à 5:51 :
Ce qui veut bien dire que le secteur privé est bien la variable d'ajustement ! Au-moins, maintenant les choses sont clairement dites. Aux salariés du secteur privé qui votent PS, maintenant vous savez pour qui ne pas voter.
Réponse de le 29/06/2013 à 7:25 :
Le secteur privé bénéficie de bien plus de soutiens, d'aides etc. Regardez les montants en jeu, ceux des programmes européens etc. Il n'y a pas lieu d'opposer binairement secteur public et privé. Le PS favorise plus actuellement les entreprises que la droite précédemment et plusieurs fois auparavant aussi.
Réponse de le 29/06/2013 à 7:37 :
Bah oui forcement, il ne va pas aller contre les fonctionnaires qui votent pour lui....
Il est incompetent mais pas debile
Réponse de le 29/06/2013 à 8:00 :
Les fonctionnaires ne votent pas spécialement Hollande, regardez les sondages, même dans l'enseignement, pas vraiment dans la police ni chez les militaires ou les juges etc.
Réponse de le 29/06/2013 à 9:01 :
Le secteur privé ne voudrait qu'une seule chose : qu on lui foute la paix. La situation laissée par l UMPS c'est : je te pique 100 , et je te redonne 50 d'aides que je fais gérer par des organismes para publiques. Pour ces 50 tu dois me dire merci , me faire de beaux dossiers, et me redonner des contre parties! Par ailleurs demandez aux gérants majo de sarl qui se sont pris un vrai coup de bambou fiscal si c est juste.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:42 :
nous les fonctionnaires,ne touchons pas de 13ème mois par exemple...
Réponse de le 29/06/2013 à 14:46 :
@agent territorial
Moi, cadre dans le privé, je ne touche pas de 13ème mois non plus...
J'ai été contractuelle dans le public, et si ce n'est pas "la fortune", c'est tout de même pas mal du tout, notamment niveau équilibre vie privée/pro, et les salaires ne sont pas inférieurs à ce que j'ai touché dans le privé.
Par contre, un bon paquet de fonctionnaires est complètement déconnecté de la réalité, en pensant que tous les salariés du privé ont voiture de fonction, 13èeme mois...C'est faux! Par contre moins de RTT, ça oui. Et plus de cotisations, donc à brut égal moins de net.
Par ailleurs, si dans la fonction publique il y a de super personnes, bosseuses etc...il y a aussi de sacrés fainéants, qui refusent de se former à leur poste de travail et glandent en reportant la charge de travail sur les contractuels et les stagiaires! Et ça me dégoûte de penser que mes impôts servent à payer ce genre de personnes, qui devraient être virées illico presto et apprendre que pour gagner un salaire, il faut accepter de bosser!
Il y a aussi tous ceux qui touchent un super salaire uniquement par leur âge, alors que leur poste n'est ni fatiguant ni complexe (ils gagnent bien plus que les cadres débutants, pour bien moins d'heures et de stress).
Enfin bref, il n'est pas normal que les impôts paient ce genre de choses. Il y a plein de choses à faire dans la fonction publique, plein de gens compétents et de bonne volonté, mais entre les boulets à traîner et les décisions à subir (genre engager un gros cabinet de conseil qui fait payer 5 fois le prix pour la mise en place d'un nouveau système informatique, alors qu'une équipe en interne irait beaucoup plus vite et pour moins cher...mais faut bien filer des marchés aux copains!), on paie et le clientélisme de nos dirigeants, et la fainéantise des certains.
a écrit le 29/06/2013 à 4:55 :
Il essaye de flatter ce qu il prend pour son fond de commerce Flambi est redevenu un petit chef de parti alors qu il nous faudrait. Un homme d'état
Réponse de le 29/06/2013 à 7:41 :
Dans les crises économiques au cours de l'histoire ou dans les différents pays actuellement essayez de trouver ce que vous appelez un chef d'Etat qui ferait l'unanimité et aurait des résultats rapides et durables ? Le gouvernement Hollande prend une multitude de mesures, le parlement a rarement été aussi sollicité, c'est un Flamby qui ne se vante pas mais agit avec des mesures à moyen terme que beaucoup de spécialistes approuvent. On peut toujours critiquer à la marge mais il n'y a pas d'erreurs fondamentales. Si vous en décelez, citez-les avec des arguments et nous verrons bien. Ce gouvernement est plutôt correct surtout compte tenu de la situation catastrophique dont il a hérité, aussi moi je préfère soutenir que de demander la lune et de faire le yaka faucon.
Réponse de le 29/06/2013 à 9:12 :
- suppression du jour de carence dans la fonction publique
- suppression de la hausse de la TVA pour en revenir plus tard à .... une hausse de TVA
- assauts injustifiés contres les autoentrepreneurs
- taxations fiscale et sociale fortement augmentée sur les petits patrons de sarl ( au titre de leur statut ) pourtant créateurs de richesse et d emploi
- rupture de la confiance allemagne france pourtant indispensable à l'europe...
Je continuerais bien mais je vais y passer la matinée . CIAO
Réponse de le 29/06/2013 à 10:07 :
@Hollande est plutôt bon
Je suis plutôt d'accord avec vous sauf sur un point essentiel : si on ne transfère pas massivement les prélèvements actuellement assis sur les salaires vers les impôts à large assiette, alors on se plantera....et là-dessus Hollande est malheureusement assez braqué...alors que bizarrement ça n'a rien à voir avec la droite et la gauche (dans 200 euros de bijoux on paye plus de TVA que de charges alors que dans 200 euros de nourriture produite en France on paye plus de charges que de TVA).
Réponse de le 29/06/2013 à 12:46 :
@ Théophile : je vous rejoins sur le constat que François Hollande se débrouille plutôt bien étant donné les circonstances. Par contre je préfèrerais qu'on oriente les prélèvements massivement sur les revenus (tous les revenus, les revenus salariaux, les revenus d'épargne, les bénéfices non réinvestis, les bénéfices des placements spéculatifs à court terme) et qu'on allège en priorité les coûts du travail et ensuite si possible la TVA. Et Hollande me semble aller plutôt dans ces directions là.
Réponse de le 29/06/2013 à 13:48 :
Il n a rien fait pour réduire la dépense alors qu il annonçait 60 milliard d économie sur la défense aucune réduction le millefeuille territoriale rien le deficit de la secu rien on est les champion de l impôt et on ne peux rien réduire????? La cour des comptes et les tonnes de rapports contiennent des dizaines de milliards a économiser. Mais biensur il faudrait bousculer certains nantis Pour moi un homme d état à une vision et décide pour l avenir du pays FH fait de la petite politique à cours terme il n a aucune parole se dédit chaque semaine
Réponse de le 29/06/2013 à 16:59 :
@JM57 Il faut faire les deux : transférer la solidarité (minima sociaux, famille, santé et même chèque scolaire) vers la CSG (car l'IRPP est mité par les niches et a une assiette beaucoup trop étroite pour supporter ces montants) mais pour cela il faut passer par l'allocation universelle sinon cela baisse le revenu disponible des plus pauvres. Par contre ça produit un effet moindre sur la compétitivité différentielle avec les autres pays car l'entreprise doit tout de même payer le salaire chargé de la CSG même si il y a un gain pour les bas salaires du fait du revenu de base. Il reste donc après cela les cotisations de retraite. Elles n'ont aucune raison de subsister car sur le long terme elles ne permettront pas de financer les retraites quelles que soit les mesures d'âge prises ; par ailleurs ce n'est pas de la solidarité et il est donc normal que les consommateurs continuent de la payer dans les prix. Il faut donc basculer les retraites sur la TVA, refinancer l'équivalent de la TVA actuelle par un autre impôt sur les actifs des entreprises par exemple et aussi par l'augmentation de la CET pour rendre les collectivités locales plus autonômes...le solde (180 - 130 = 50 Ge) serait le transfert demandé à juste titre par Jean Arthuis. Là on ferait une réforme pérenne des retraites (car même si le travail s'automatise, même si on importe beaucoup avec des gens qui vivent d'allocations, la TVA rentre quand même malfgré tout) et on n'entendrait plus parler du coût du travail en France....Il faut juste avoir le courage de faire tout ça et de l'expliquer car je rappelle quand même aux gens de gauche que les charges sont plus injustes que la TVA : regardez ce que vous payez respectivement comme charges et comme TVA avec 2 achats d'un même montant que sont des bijoux d'une part et des produits alimentaires français d'autre part...
@Pierre
Quant au mille-feuilles territorial c'est une excellente idée. Il faut juste organiser un référendum dans chaque région pour savoir ce que les français locaux en pensent. C'est ce qui a été fait en Alsace, région qui comme chacun sait est peuplée de gens inconséquents...Donc Hollande qui a du nez a raison de beaucoup se méfier d'une hypothétique réforme territoriale de grande envergure (sujet historiquement très casse-gueule pour tout pouvoir exécutif)
a écrit le 28/06/2013 à 22:57 :
je ne comprends plus le sens des fonctionnaires. pour moi, un fonctionnaire est un serviteur de l'état:
- très bien payé (sans souci d argent)
- aux postes indispensables avec risques de corruption
- pour un fonctionnement de l'état
- les meilleurs
Faire des efforts, des économies, ..? l'état ne va pas fonctionner. Je ne suis pas fonctionnaire (ma soeur). Je ne les envie pas. Revoyez la philosophie et la fonction! Trop de gens massacrés, sans reconnaissance sociale et mal payés ne va pas faire de bien à la France.
a écrit le 28/06/2013 à 22:41 :
La France doit se mettre en grève pour affamer les fonctionnaires qui se comportent comme des sales patrons rentiers. FH l'a affirmé, il n'est que le patron de la caste nombreuse des fonctionnaires sur-payés et les protège. Le masque de président des français vient de tomber pour découvrir celui d'un patron des patrons.
Réponse de le 29/06/2013 à 0:01 :
Ça devient pathologique!

Réponse de le 29/06/2013 à 2:34 :
Les Français doivent bloquer durablement en mouvements de Masse, les accès aux Centres des Impots, et autres administrations sensibles.
Réponse de le 29/06/2013 à 4:46 :
@Pilotin
+ 10000000000000000
Réponse de le 29/06/2013 à 7:48 :
Les français feraient surtout mieux de tout faire pour sortir le pays de sa situation en étant constructifs, positifs et en soutenant le gouvernement en faisant des propositions s'ils ne sont pas d'accord plutôt que de faire des nièmes manifestations stériles regroupant des gens même pas d'accord entre eux. Se comporter comme Copé et la droite la plus nulle du monde ou comme Marine le Pen ou Mélenchon n'apportera jamais rien.
Réponse de le 29/06/2013 à 18:50 :
Etre constructif, c'est produire moins pour être sûr de vendre et ne pas faire faillite. Dans 50% des cas cela va conduire à la pénurie de biens et à l'explosion des prix. Les marges ainsi restaurées pourront payer les impôts mais le rendement des prélèvements sociaux va s'effondrer et le chômage continuer d'exploser. On ne peut lutter contre la pauvreté générale en produisant moins, suivant les incitations fiscales du gouvernement à la décroissance.
a écrit le 28/06/2013 à 22:35 :
parole d' énarque donc de super nanti ! Les fonctionnaires sont en surnombre partout et ruinent la France . Acte 1 : fermer pôle emploi !
Réponse de le 29/06/2013 à 4:53 :
Eh oui il croit que pôle emploi va crée des emplois MDR on est pas loin de l URSS
Réponse de le 29/06/2013 à 8:03 :
Si on ferme Pôle emploi, on contrôle comment l'indemnisation des chômeurs et on aide comment ceux qui pour beaucoup en ont besoin ?
Réponse de le 29/06/2013 à 9:39 :
Il faut simplement gérer chaque fonction comme une entreprise et pas besoin pour ça de changer le statut des personnels : ça s'appelle des budgets annexes. En positionnant des unités d'oeuvre produites et un tarif on sait dire quelle fonction est productive : la justice et l'école primaire sont productives, les administrations locales et financières sont peu productives, l'organisation des établissements de santé peut être améliorée, l'enseignement secondaire est moins productif que le primaire et plus mauvais que la moyenne de l'OCDE (donc des moyens dans l'éducation nationale oui mais plutôt dans le primaire et pas dans le secondaire où là une réforme des contenus est nécessaire)...Bref il faut juste GERER comme on le fait dans les entreprises en regardant les chiffres et sans considération idéologique générale qui n'a aucun intérêt...
Réponse de le 29/06/2013 à 13:56 :
Il faudrait déjà simplifiée les procédures d indemnisation
je sais pas si quelqu'un a déjà vu l usine à gaz à pôle emploi en vérité ils ont garde un service interne les anciens des ASSEDIC tellement c est complexe
. Limite a 1500 euros dégressivité 10 h cotise 2 heures d indemnité l'île service entreprise de pôle emploi je sais pas si vous l avez utiliser mais c est vraiment la catastrophe l intérim peux très bien les remplacer. Surtout qu on a mot les missions local pour les gens en difficulté
a écrit le 28/06/2013 à 22:14 :
Alors ainsi, le secteur privé est LA variable d'ajustement : en Effectifs, et en sacrifices Retraite....et en tout. Que tous les nouveaux fonctionnaires soient, comme en Suède, embauchés sous contrat de droit du travail commun : et donc licenciables. Memes Droits et memes Devoirs que les travailleurs du secteur privé. " Sa Suffisance" "Moi Président Je" (16fois) ne touchera en Rien aux fonctionnaires : son seul objectif "pour La France" retrouver intact ces 77% de fonctionnaires votant pour lui dans moins de 4 ans.
DURANT LA CAMPAGNE, IL N'AVAIT EU DE CESSE DE PROMETTRE, POUR SON QUINQUENNAT, DE "REENCHANTER LE REVE FRANCAIS" C'est pour Quand et c'est pour Qui cette Illusion là ?
a écrit le 28/06/2013 à 22:05 :
Même taux de remplacement pour les retraites, mêmes primes de départ, mêmes préretraites, mêmes participations et comités d'entreprises pour les salariés, du privé comme du public!
a écrit le 28/06/2013 à 21:56 :
Il est tout de même étrange qu'aucun politique (et aucun français) ne considère finalement que la fonction publique est là pour produire les services qu'on lui demande, et que donc ces services sont supposés avoir de la valeur...et qu'en conséquence ils doivent être vendus comme tous les autres services. Si les tarifs de ces services sont dans la moyenne de l'OCDE, alors il n'y a rien à dire sur la gestion des personnels qui les produisent quelque soit leur statut...ces personnels sont plus nombreux si la demande augmente et moins si elle diminue (pour l'école il y a l'année-élève, pour l'hôpital la T2A, etc...). Et si pour une administration on a peine à évaluer le service rendu avec une unité d'oeuvre et un prix acceptable pour le client-usager alors peut-être faut-il se poser la question de l'utilité de l'administration en question. L'erreur est de croire que les services publics doivent être gratuits pour que les pauvres en profitent : en réalité ce sont eux qui pâtissent de ce système car ils ne choisissent pas leur fournisseur. Redonnons l'impôt aux citoyens par le revenu de base et demandons à chaque administration de gagner sa vie en vendant ses services...vous verrez que ça ira alors beaucoup mieux, les choses s'éclairciront d'elles-mêmes.
Réponse de le 29/06/2013 à 0:18 :
On va commencer par les militaires, puis les policiers, ils vendront bien leurs services.

On continuera avec les pompiers, le samu, là encore la vente du service sera intéressante.





Réponse de le 29/06/2013 à 9:28 :
CA fonctionne comme l'assurance privée c'est tout...Là il s'agit d'une redevance ET NON D'IMPOT : on protège les personnes et les biens ?....Alors le chiffre d'affaires du régalien strict c'est un abonnement par personne + une flat tax sur le patrimoine protégé (tarifs de type assurance). Si la flat tax n'est pas payée faute d'assiette alors on ne donne pas suite non plus aux dépôts de plainte concernant ce bien non déclaré. Vous avez tort de ne pas faire l'exercice, d'ailleurs vous constaterez en le faisant que si on enlève le cas particulier de la dissuasion nucléaire la France a une productivité correcte sur ces fonctions
Réponse de le 29/06/2013 à 13:44 :
@ Théophile, Tout n'est pas que comptabilité dans la vie. J'ose espérer vous n'avez pas eu des enfant seul au motif que vous allez avoir besoin d'une retraite plus tard et que vous n'allez pas égorger vos parents lorsque leur retraite ne permettra plus de couvrir leur frais de vie et de soins. Et bien c'est pareil pour les états. La pure logique budgétaire voudrait qu'on abandonne toute politique de défense, qu'on ne fabrique pas de pièces de 1 centime d'euros, qu'on laisse crever les SDF et les retraités et les insolvables. Si on ne le fait pas c'est parce que certaines choses ne sont pas monnayables et la solidarité entre les générations et les couches sociales sont les contrats de base de la famille, la société et l'Etat. C'est magnifiquement exliqué par la formule: "chacun contribue selon ses moyen et bénéficie selon ses besoins".
Réponse de le 29/06/2013 à 19:34 :
Et c'est comme ça qu'on creuse les déficits sans que personne ne soit responsable de rien...je n'ai jamais dit qu'il fallait laisser les SDF crever de faim puisque je suis favorable à l'allocation universelle qui devrait être selon moi la seule destination de l'impôt (d'ailleurs le système de solidarité actuel dont vous êtes apparemment si fier fonctionne tellement bien que beaucoup de SDF n'en profitent pas justement). Sinon qu'on ne fabrique pas de pièces de 1 euro oui car à l'heure du porte-monnaie électronique c'est assez contre-productif et qu'on n'ait aucune politique de défense non puisqu'il y a des risques...par contre il serait plus intelligent de confier cela à l'Europe en échange de moins d'intrusion dans les affaires économiques et sociales de chaque état car en effet ça nous ferait faire des économies d'amortir la dissuasion sur le PIB européen plutôt que sur le PIB français...
a écrit le 28/06/2013 à 21:50 :
Non mais un variable de fonctionnement...
a écrit le 28/06/2013 à 21:46 :
Il ne s'agit pas d'une variable d'ajustement. Un minimum de justice sociale voudrait que les fonctionnaires aient les mes mêmes droits mais pas plus que les salariés du privé. calcul identique pour les retraites et même contrat de travail CDI ou CDD . Aucune raison que dans la fonction publique, on puisse prétendre à un travail garanti à vie. Sans compter qu'il y a 1 million de fonctionnaires en trop. 80 % des députés socialistes viennent de la fonction publique , est-ce normal?
Réponse de le 29/06/2013 à 16:44 :
Les CDI avec 20 ans d'ancienneté se battent peut-être pour avoir les CDD des jeunes recrues? La chanson est connue : Autant taper sur les autres! "Aucune raison que dans la fonction publique, on puisse prétendre à un travail garanti à vie. " : Eviter que les agents se tirent dans les pattes et conservent jalousement des compétences pour ne pas risquer d'être viré est suffisant. Ce qui n'est pas justifiable, c'est qu'on ne puisse pas se débarrasser facilement d'une feignasse mais ça ne vous regarde pas quand son travail est assuré par un autre agent.
a écrit le 28/06/2013 à 21:42 :
Plus d'enseignants, alors que les enfants ne savent plus lire, ni écrire ! Les enseignants n'ont aucun objectif de fixé, ni aucune obligation de résultat : PRIVATISONS L'ENSEIGNEMENT (ON A BIEN PRIVATISE LA POSTE, et d'autres !)
Réponse de le 28/06/2013 à 22:08 :
Avez-vous vu le résultat de la privatisation de la Poste? Nombreux bureaux fermés dans les campagnes, et des facteurs qui ne font plus du lien social.
Réponse de le 28/06/2013 à 22:42 :
@Meslier
Le facteur distribue le courrier !
Le facteur n est pas une assistante sociale !
Réponse de le 28/06/2013 à 23:11 :
+1000 x 1000 = 1.000.000
Réponse de le 29/06/2013 à 0:29 :
Franchement prenons a liste:

- EDF- GDF les prix ont flambé suite à la privatisation
- La poste: Les prix du timbre ont aussi bien augmenté avec une qualité de service médiocre
- Les autoroutes et aéroports, un véritable racket!

La liste est longue, et vous pouvez la continuer.
Réponse de le 29/06/2013 à 4:53 :
@tous,
Pour la poste, ce n est pas valable ! en effet tout le monde envoie des mails, mms, sms etc...
Le courrier papier reste uniquement pour les envoies en recommander avec AR !!!!
Donc oui, comme les postier sont des fonctionnaires et que maintenant ils sont trop nombreux, il faut les payer a rien faire et augmenter les tarifs !!!
Réponse de le 29/06/2013 à 6:00 :
Vous avez raison, il est normal de payer le vrai prix d'un service sachant qu'avec une solution "public" vous le payez avec vos impôts ! Il est donc bien plus préférable de maîtriser le coût et que celui qui utilise le "service" paye et non pas celui qui ne l'utilise pas. La solution "privé" n'est pas forcément plus chère contrairement à ce que vous dites. Exemples : trouvez-vous normal que les salariés EDF ne payent quasiment pas leur électricité alors qu'elle augmente pour vous ? Trouvez-vous normal qu'une société "public" comme EDF ait fait des investissements à l'étranger ? ...
Réponse de le 29/06/2013 à 12:15 :
+ 1
a écrit le 28/06/2013 à 21:10 :
pour info : recrutement de 60000 enseignants plus 10000 mais 200000 enseignants n'enseignent pas (syndicats, élus, ...). Cherchez l'erreur
Réponse de le 29/06/2013 à 0:30 :
C'est au moins deux zéros en trop. C'est juste 100 fois trop!
Réponse de le 29/06/2013 à 12:53 :
les 10 000 recrutements annoncés concernent des assistant(e)s scolaires et non des enseignants.
Réponse de le 29/06/2013 à 12:53 :
les 10 000 recrutements annoncés concernent des assistant(e)s scolaires et non des enseignants.
a écrit le 28/06/2013 à 21:09 :
Mais oui M. Hollande, seul le secteur privé doit être la variable d'ajustement, avec les chômeurs qui vont avec. Normal être fonctionnaire c'est faire partie de la caste des intouchables du socialisme français, le parti socialiste le plus archaïque d'Europe. Pas grave puisque Valérie aime François qui aime Valérie .
Réponse de le 29/06/2013 à 8:07 :
Vous rigolez ? Hollande diminue plus le nombre de fonctionnaires que le gouvernement précédent. La tendance est bonne et se fait sans entraîner de blocages qui seraient très nuisibles à l'économie.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:59 :
@Adrianna
Vous avez raison sauf que cela se fait sans "science" car l'administration est toujours dirigée par des administratifs qui ne connaissent pas grand chose aux processus de production et à l'informatique. Du coup si on continue à baisser sans regarder les unités d'oeuvre, sans changer les structures organisationnelles (et territoriales) et sans s'intéresser aux processus ça peut péter ici ou là. Par exemple si les administrations financières (trésor, impôts, CAF) ne sont pas très productives ce n'est pas parce que les gens ne travaillent pas, c'est parce qu'on leur donne à gérer des "usines à gaz" totalement inefficaces et souvent injustes (multiples allocations plafonnées, multiples niches...) pondues par des élus et des administratifs. Même dans l'éducation, si on avait un peu regardé la production des année-élèves par niveau, on se serait rendu compte que le secondaire (à la différence du primaire) ne manquait pas de moyens mais qu'il fallait par contre revoir toute l'organisation de l'enseignement...
a écrit le 28/06/2013 à 21:03 :
"Sa Suffisance" " Moi Président Je"(16fois) ne touchera En Rien !!! à sa toute première clientèle : les fonctionnaires votent à 77% pour lui. Sa seule obsession est de ne pas etre reconduit sur le perron de l'Elysée, battu par un successeur dans moins de 4ans : son orgueil ne le permet pas. La France dont les dépenses de fonctionnement sont de 10 points de P.I.B plus élevées que l'Allemagne : Colossal. Il s'en fout : il se fout totalement du déclin de La France, et de l'appauvrissement des Français. Un Seul, Unique et Exclusif Objectif, réélection Printemps 2017 ( dans seulement moins de 4ans)
Réponse de le 29/06/2013 à 0:25 :
J'ai une jolie société à vous proposer.

On supprime le système par répartition et chacun épargne pour sa retraite.
On supprime es allocations chômage et chacun épargne ou prend une assurance au cas ou.
On cesse de rembourser les consultations et les soins et chacun prend une mutuelle qui lui coutera 5 à 10 fois pus qu'actuellement....

Au final nous aurons fait baisser le taux de prélèvement obligatoire de plus de 15 points, et lus surement de plus de 20 (%) et vous serez content!

Évidement ce qui ne sera pas pris en cotisations sociales partira en cotisations d'assurances et notre pouvoir d'achat ne sera pas changé d'un centime.

Mais vous serez heureux et comprendrez alors que le comparaisons des taux de prélèvements obligatoires sont ridicules!
Réponse de le 29/06/2013 à 9:06 :
Instit, membre du PS ? discours habituel de la gauche donneuse de leçons :
1 on y va carrément en vous faisant que vous êtes un ane ou un méchant voir les 2 puis 2 on prend ce que pourriez suggérer et on pousse le raisonnement jusqu' à l absurde pour arriver à ...l'absurde et on ferme le débat ( retour au point 1). Vous ne vous en tirerez pas comme ça .
a écrit le 28/06/2013 à 21:00 :
Lapsus, bourdes, gaffes et couacs... Les symptômes de gouvernants qui ne dirigent plus rien ; voir cette video de Zayrault ; il a commis lundi 17 juin, au Bourget, une nouvelle bourde, et des meilleures.
http://lelab.europe1.fr/t/jean-marc-ayrault-au-bourget-salue-une-impressionnante-demonstration-du-rafale-avant-la-demonstration-du-rafale-9806al
Réponse de le 29/06/2013 à 8:11 :
C'est sans importance, cà prouve qu'il travaille et c'est bien. Celui qui ne se trompe a un emploi du temps simpliste et ne fait rien.
a écrit le 28/06/2013 à 20:40 :
et dire que vous avez votez pour cette marrionette.... a l'etranger on nous regarde en riant bien haut :) surtout sur les taxes qui font vivre les fonctionnaires.....
Réponse de le 29/06/2013 à 0:33 :
Nos impôts (pas les prélèvements obligatoires!) et taxes sont plutôt similaires ou bas par rapport aux autres pays y compris très libéraux.

les conditions de travail des fonctionnaires ne sont pas non plus meilleures.

Le gouffre c'est a protection sociale (sécu, retraites, caf, chomage...) et les collectivités locales.

Il faut vraiment vous informer.

Lire la tribune est un bon début!

a écrit le 28/06/2013 à 20:38 :
le problème des fonctionnaires c est le statut .....trop de mauvais qui se gavent... le mammouth est malade prêt a crever
a écrit le 28/06/2013 à 20:35 :
Je pense que la perte du double A nous pend au nez. A la rentrée de septembre probablement. ...
Réponse de le 28/06/2013 à 22:03 :
On les entendait plus ceux la ! Quand avant, régulièrement, ils chuchotaient leurs basses et tronquées interprétations.
Réponse de le 29/06/2013 à 0:34 :
Même s'il y a eu une petite remontée des taux nous sommes au plus bas de notre histoire depuis la perte du triple A.

Vivement la perte du double A!
a écrit le 28/06/2013 à 20:24 :
La variable d'ajustement n'est pas de supprimer les fonctionnaires mais de les mettre en nombre là où on en a besoin par transfert de postes où ils sont en surnombre. Il s'agit ensuite d'enseigner à la fonction publique les regles de base d'amélioration de la productivité qui permettent de dégager des gens pour d'autres fonctions et d'autres services pour le citoyen. Question d'investissement et de mobilité cérebrale, tout le contraire du j'y suis, je m'y accroche.............................
a écrit le 28/06/2013 à 20:18 :
Comment voulez-vous qu' un fonctionnaire comme Hollande fasse une réforme des retraites pour le service public !!! Ce type a passé sa vie dans les couloirs de l' administration.
Réponse de le 28/06/2013 à 20:38 :
Sachez qu'un Président n'a pas le statut de fonctionnaire, quand bien même ce soit un intermittent du spectacle.
Réponse de le 28/06/2013 à 21:30 :
Aux dernières nouvelles, Hollande est bien un haut fonctionnaire quand il n'est pas élu. .
Réponse de le 29/06/2013 à 12:22 :
Les HAUTS fonctionnaires !! quelle belle appellation de BR..NLEURS en puissance! de plats de nouille, de sangsues , de quiches avariées! DEHORS! on les a assez vu !
a écrit le 28/06/2013 à 20:03 :
tout ceci est de l'enfumage:d'un coté Migaud ,le rebelle socialiste de la cour des comptes qui tape sur les dépenses,de l'autre Hollande l'humain qui défend les petits contre Migaud et bruxelles.Ils jouent la scène du bon et du méchant flic.Le but est de vous forcer a exiger les "réformes structurelles" sur la protection sociale,pas sur les niches fiscales rassurez vous.La france n'est pas plus socialiste que les usa:la bas les salaires des hauts fonctionnaires sont délirants et ils sont nombreux!Les mieux payés?:les coachs sportifs qui s'occupent des clubs de basket et de foot universitaires!.Le but de tout ce cirque est simple:faire payer un peu tout le monde pour pouvoir préserver ses clientèles.Un seul moyen de briser cette classe politique infame dans son ensemble:grève de la consommation:moins vous consommez ,moins le gouvernement rentre d'argent!La suite est simple:de plus en plus d'insiders sont exclus du gateau,et par dépit ils commencent a parler,l'omerta se délite etc....
Réponse de le 28/06/2013 à 21:45 :
Pas idiot du tout cette idée...
Fasse le ciel que vous soyez suivi...
a écrit le 28/06/2013 à 19:49 :
Pour une fois, je suis d'accord avec lui. Les fonctionnaires ne sont pas une variable d'ajustement. Il y en a tant d'autres : supprimer les allocations familiales, supprimer l'aide à la rentrée scolaire, limiter le RSA à 2 ans maximum, etc...
a écrit le 28/06/2013 à 19:41 :
Comment peut t'on considérer gouverner une démocratie et ne pas être capable d'entendre ce qu'a à dire une grande majorité de français, la cour des comptes et les différents rapports qui traitent du sujet????? Comment peut on ne pas prendre la mesure de l'urgence en pleine crise???
Réponse de le 29/06/2013 à 12:24 :
Lorsque l'on est UN ROI", on se moque de toutes ces remarques! regardez Louis XIV qui voulait absolument gouverner seul, et n'avait que foutre de ses ministres, et encore MOINS DU PEUPLE !!
a écrit le 28/06/2013 à 19:31 :
Ce président ne fera rien de sérieux et on va droit dans le mur.
Les prochaines élections tant européennes que municipales, c'est dans un peu moins d'un an.
Je ne voterai pas pour son parti mais je devine qu'elle aura un sourire radieux les soirs d'élections.
Réponse de le 28/06/2013 à 20:34 :
C'est ce que beaucoup attendent !
Réponse de le 29/06/2013 à 8:26 :
Si vous votez pour les municipales en fonction d'un parti et non pas pour une équipe efficace alors si votre municipalité n'est pas satisfaisante vous n'aurez à vous en prendre qu'à vous même. Quant à l'Europe vous ne correspondez qu'à 1 pays sur 28 alors là c'est l'intérêt général et l'avenir des 28 dans le monde actuel qui est le paramètre principal. Si vous regardez votre nombril et vos intérêts franchouillards seuls autant dire que l'Europe n'a pas d'avenir et vous pouvez rêvez de faire partie du tmbre poste France redevenu seul, il n'aura plus aucun avenir dans le monde actuel face aux grandes puissances et les fortes tensions avec les voisins reviendront forcément avec les conséquences déjà vécues.
a écrit le 28/06/2013 à 19:30 :
Les français en ont marre d être pauvres, ils ont raison, ils n attendent qu une seule chose qu on dégomme le monstre. Qui a envie de perdre son entreprise, sa retraite, son emploi, son avenir, sa famille pour un vampire malfaisant ? Personne. C est Brejnev, on respecte pas ! Un bon humaniste, ça crache dessus ! Et c est contre la modernité ! Catin de l enfer ! Aucun respect pour la démocratie qu on écrit avec deux s, monsieur le nazi de l Etat, statolâtre, c est confortable ! A chaque fois qu il ouvre la bouche 15 familles sautent !
Réponse de le 28/06/2013 à 20:20 :
En attendant, on aimerait bien connaitre le noms des 15 politiques ayant ou ayant eu un compte en Suisses. Ne les oublions pas.
Réponse de le 28/06/2013 à 20:48 :
mais on ne les oublie pas!!!!! comment pourrait on oublier qu'ils nous prennent pour des beignets??? Et chaque jour qui passe ils en remettnet une couche!!!!!! Alors oui on les attend les 15 noms!!!!
Réponse de le 29/06/2013 à 8:29 :
et ils ont raison de prendre les français pour des beignets car ceux sont des beignets!!!!! exemple : M Carrez qui n'arrête pas de donner des leçons est le mieux loti concernant sa cagnotte parlementaire, mais bon il donne un nonos à ronger aux français : les fonctionnaires et ça marche. Enfin de compte quand vous lisez les diffèrents mails, vous comprenez pourquoi la Ftance va si mal.
a écrit le 28/06/2013 à 19:15 :
Il me semble que notre bon président n'a pas hésité à sabrer dans la défense, avec 28000 suppressions d'emplois. IL est vrai que les militaires votent plutôt à droite. Dans la doctrine socialiste, ce sont des fonctionnaires "impurs", pas indispensables. ET surtout, ils ne font pas grève ! Car le coeur du problème est là : ce brave François se chie dessus rien qu'à l'idée d'affronter les fonctionnaires (la droite n'a pas fait mieux). Peu importe que la gestion de la fonction publique soit catastrophique, que des dizaines (voire centaines) de milliers d'emplois pourraient être supprimés sans que cela n'affecte la qualité du service public et que les abus (bien connus) soient légions. ENTRE L'INTÊRET DE LA FRANCE ET CELUI DES FONCTIONNAIRES, HOLLANDE A CHOISI : CE SERA LES FONCTIONNAIRES (POUR SAUVER SA PEAU). Applaudissons le grand homme d'état qui laissera sa trace dans l'histoire !
Réponse de le 28/06/2013 à 20:21 :
Les militaires votent plutôt à droite. Pfff !!! Jugement de valeur. Vous étiez dans l'isoloir ?
Réponse de le 28/06/2013 à 20:53 :
si l'éducation nationale était gérée comme la défense,ce serait des centaines de milliers d'emplois qui seraient économisés !
Réponse de le 28/06/2013 à 22:12 :
Les militaires et policiers votent d'après le sondage cevipof a 39% FN, 38% UMP et 13% a gauche.
http://www.cevipof.com/rtefiles/File/AtlasEl3/noteROUBAN2.pdf
a écrit le 28/06/2013 à 19:11 :
resumons: ni les fonctionnaires, ni les retraites, ni les allocations sociales ne sont des variables d'ajustement... pour diminuer les depenses il faut donc augmenter la csg, lirpp et l'is..... il va se faire souffler dans les bronches copieux en septembre, ce gars la!
a écrit le 28/06/2013 à 19:07 :
Condamnés à perpétuité aux impôts et au chômage malgré leur vote, les français sont dans les sondages révoltés contre la bureaucratie qui s érige en dictature privilégiée. C est un système féodal sur la précarité des salariés. Plus y a de fonctionnaires, plus y a de chômeurs. On n a jamais réformé. Ce n est un modèle pour personne sauf le gratte papier, dictateur en pantoufles.
a écrit le 28/06/2013 à 19:04 :
Il faut savoir que le PS trouve une bonne part de ses électeurs chez les fonctionnaires.
Vu le peu qu'il leur reste, il vaut mieux pas les contrarier !
Leur privilèges ne seront pas remis en cause sous ce quinquennat. Aux autres de se serrer la ceinture.
a écrit le 28/06/2013 à 19:02 :
Monsieur la mort préside le pays? on attend le bourreau. Bienvenu en corée du nord !
a écrit le 28/06/2013 à 18:56 :
Prenons l exemple de l Espagne? personne n en veut. C est un pays accablé par des politiciens idiots : 50% de chômage chez les jeunes et 11% de déficit, les fonctionnaires dans la rue. Mais l Allemagne, elle, fonctionne. Dans le genre bourreau de l humanité, votre majesté, vous êtes pas mal ! Je détruis, je m enrichis. Il faut protéger les sociétés civiles de ces calamités ambulantes qu on appelle politiciens.
a écrit le 28/06/2013 à 18:55 :
consulter W.POUTINE pour parler des f.... il en connait un rayon et la décadence de l'URSS elle est due a ...... et puis vous avez le livre de ZOE SHEPPARD "ABSOLUMENT DÉBORDÉE" ......
a écrit le 28/06/2013 à 18:50 :
A 68 ans, après 45 ans d'activités et une fin d'activité prise en août 2011, je voudrais dire ici une bonne foi pour toutes que je suis exilé fiscal parce qu'HOLLANDE ne fera jamais les réformes nécessaires encore moins les coupes sombres indispensables dans les finances publiques préconisées par Didier MIGAUD Président de la Cour des Comptes, préconisées aussi par l'OCDE et l'Union Européenne en allongeant de 2 ans le délai pour revenir sous les 3% du PIB. Donc il va continuer de louvoyer comme il sait si bien le faire et bien sûr en continuant à prélever le maximun d'impôts et de taxes sur le secteur privé aussi les retraités du privé; donc aujourd'hui je me fiche complètement que mon attitude choque, mais je sauve mes retraites, ma peau de vieux sans aucun complexe ni remords.
Je ne crois pas une seconde au redressement de ce pays de planqués, d'idées gauchistes de redistribution d'argent que nous n'avons plus sauf à plumer quelques uns pour la sauvegarde d'intérêts catégoriels (Régimes spéciaux de retraites, professeurs en quantité industriel sans résultats pour les élèves etc....)
A bon entendeur SALUT à tous !
Réponse de le 28/06/2013 à 19:09 :
+1000
Réponse de le 28/06/2013 à 19:09 :
Je ne suis pas du tout choqué par ces propos. Bien au contraire je les partage.
Réponse de le 28/06/2013 à 19:10 :
Ben...bon voyage. Je ne vois pas en quoi ce qui se passe en France vous intéresse ni en quoi vous estimez avoir votre mot à dire dessus.
Réponse de le 28/06/2013 à 19:11 :
je vous assure que vous n etes pas le seul.
Réponse de le 28/06/2013 à 19:13 :
les taux a 10 ans sont a 2.5%, il ne va pas louvoyer longtemps quand ca sera 7, car il ft emprunter 200 milliards par an, ce qui creera mecaniquement 10 milliards par an d'interet sur les 10 prochaines annees, et c'est pas les allemands qui vont lever le petit doigt ( ni les espagnols qui ont du serrer les f... tres fort)
Réponse de le 28/06/2013 à 19:24 :
Vous n'aviez pas assez pour tenir jusqu'à la fin? D'après l'espérance de vie encore une quinzaine d'année (81.4), et cela fait deux ans que vous n'êtes plus en bonne santé (espérance de vie ne bonne santé 63 ans).

Mais je ne doute pas une seule seconde que vous viendrez vous faire soigner au frais des français qui cotisent! Et les vieux ça coute cher à l'Etat (est-ce une variable d'ajustement?)!

Si vous avez le courage d'aller dans un hôpital public (mais vous c'est plutôt clinique privée ou hôpital public réservé aux riches et aux personnes ayant du réseau!), vous pourrez voir le manque criant de moyens, les petits fonctionnaires qui se défoncent et les gros médecins en consultation privée qui se gavent d'argent public.

Car l'Etat étouffe les hôpitaux et la sécu gave des nantis.

Et peut être vous direz vous que la variable d'ajustement n'est pas les fonctionnaires mais le gaspillage de la sécu!

Allez SALUT!






Réponse de le 28/06/2013 à 19:24 :
Attendez moi, j'arrive !
Réponse de le 28/06/2013 à 19:41 :
Je rappelle que tout français résident à l'étranger non seulement n'est pas privé de sa nationalité française mais qu'il continue à être électeur français. A ce titre, il est en droit de donner son opinion sur la vie politique française.
Réponse de le 28/06/2013 à 19:51 :
je partage votre point de vue sur l"hôpital. Mais alors pourquoi embaucher 10000 personnes dans l'éducation nationale, alors que tout le monde sait qu'elle pourrait fonctionner avec beaucoup moins de monde ?je connais une personne qui travaille dans un conseil général et je peux vous garantir qu'elle ne mourra pas d'épuisement !! ce qui ne l'empêche pas de refuser que l'âge de départ à la retraite soit repoussée...
Réponse de le 28/06/2013 à 20:56 :
votre cercle de gens lucides s'agrandit , j'en fais parti depuis Mai 2012....la France est un titanic avec des etrangers qui profitent des cabines de luxes, payees par ceux qui bossent et payent leurs impots....le pays qui coule doucement mais surement; Vu l'etat d'esprit des personnes qui soutiennent la politique du massacre , cela ne va pas s'arreter...
Réponse de le 29/06/2013 à 12:30 :
au lieu de rajouter des gens dans l'éducation, renforcez un peu' le personnel des hôpitaux qui font un travail super, avec peu de moyens, pour le bien de tous !
a écrit le 28/06/2013 à 18:41 :
Cause toujours François, on verra quand le taux d'emprunt à 10 ans de la dette française aura dépassé la 5% !
a écrit le 28/06/2013 à 18:33 :
A mongolland on fait croire que faire des dettes ça fait vivre les gens mieux? or c est l inverse ! C est un escroc ! On tue la pouvoir d achat, on ment sur les retraites, on interdit la production et l exportation. On ne fera pas vivre la population avec des ronds points. On prétend financer l entreprise, sur du copinage ? Mais faire monter leur dette c est les ruiner ! On siphonne l épargne vers le logement afin de détruire la société par la bulle au lieu de construire. La sous compétitivité en zone de monnaie forte, c est une crétinerie supplémentaire. A quoi ça sert que la population travail si l idiot du village déglingue tout ? La France se tord de rire!
Réponse de le 28/06/2013 à 22:02 :
L'europe aussi applaudit : elle aime le french circus depuis longtemps. Vous jouez si bien !!
a écrit le 28/06/2013 à 18:33 :
Mitterrand bis est de retour
a écrit le 28/06/2013 à 18:27 :
MDR ! MDR ! MDR !
Les salaires de la fonction publiques est LE poste de depense de l etat !! Avant meme les depenses sociales !!!
Il n a aucun courage ! il ne fait que du social clientelisme pour etre re elu !
A quand la suppression du statut privilegie des fonctionnaires !
A quand la REDUCTION des effectifs de l etat !
MDR ! MDR ! MDR ! ces 2 questions sont posees a la France depuis 20 ans !!! Et la reponse est toujours la meme ; plus tard !! Comprendre jamais !!!
MDR MDR
Réponse de le 28/06/2013 à 18:57 :
ça en devient névrotiquement obsessionnel là. Vous voyez des fonctionnaires lorsque vous fermez les yeux ?
Réponse de le 28/06/2013 à 19:01 :
Les dépenses sociales sont nettement supérieures à celles de l'Etat au sens strict.

Quand à la baisse du nombre de fonctionnaires, il va falloir nos dire si ce sont des policiers de militaires, des médecins, ou des enseignants qu'il faut en moins.

Il y aura forcément une baisse de ces services publics.






Réponse de le 28/06/2013 à 19:21 :
Bravo ! Tous les asphyxiés sociaux et fiscaux sont d'accord avec vous ! Mare de payer pour remplir le tonneau des danaïdes et nourrir les planqués à vie, les privilégiés du système, l'oligarchie socialo-syndicalo-parlementaire. Mare de cette caste arrogante et cynique qui prêche le patriotisme sans se l'appliquer. L'exemple devrait venir d'en haut. Où est l'exemple du sacrifice sinon dans les classes moyennes et particulièrement non fonctionnarisées ? Lorsqu'on demande aux parlementaires cumulards de renoncer à leurs multiples mandats, il s'y refusent. S'ils peuvent cumuler, c'est donc que le travail parlementaire est insuffisant, c'est pourquoi les parlements pourraient sans problèmes fonctionner avec le tiers des effectifs. Réduisons à 300 le nombre de parlementaires (910 actuellement).
Réponse de le 28/06/2013 à 20:27 :
Bien d'accord avec vous. La France est composé de névrotique préférant jalouser l'autre que de se remettre en cause.
Réponse de le 28/06/2013 à 20:36 :
Perso, j'en rêve dans tous les soirs !
Réponse de le 29/06/2013 à 12:33 :
c'est comme LE CUMUL DES MANDATS......ils éructent qu'ils ne sont pas d'accord...ben, oui le gouvernement recule! pourtant c'était aussi une promesse" !ce sera , parait-il pour 2017.......et ce sera : JAMAIS !!!
a écrit le 28/06/2013 à 18:26 :
la variable d ajustement des fonctionnaires ce sont les gens du secteur prives qui ont droit a vivre le chomage, partir plus tard en retraite, travailler plus d heures avec moins de vacances pour contribuer au caisses deficitaires des fonctionnaires.
la variable d'ajustement ce sont bien sur les autres....
Réponse de le 28/06/2013 à 19:06 :
Tout d'abord il n'y a pas de caisse des fonctionnaires.

Et si pour simplifier on imaginait qu'il y avait une caisse, ça serait plutôt le public qui comblerait les trous des caisse du privé.

En ce qui concerne les cotisations, les salariés du privé cotisent pour combler les caisses de celles des artisans, autoentrepreneurs et professions libérales. Les salariés payent pour les petits patrons!




Réponse de le 28/06/2013 à 20:33 :
Ne vous plaignez pas. Nous on a pas droit au chômage.
Réponse de le 29/06/2013 à 4:56 :
@Fonctionnaire
de part votre statut : il est interdit de vous licencier !
Donc en effet ne pouvant etre au chomage, vous ne devriez pas avoir ce droit !!!
a écrit le 28/06/2013 à 18:22 :
Bien sur que c'est une variable d'ajustement. C'est LA variable d'ajustement !
Bien entendu il faut qu'il caresse son électorat dans le sens du poil.
Ecoeurant.
Réponse de le 28/06/2013 à 18:58 :
On sait, la crise c'est la faute aux fonctionnaires. S'il n'y avait plus de fonctionnaires, il n'y aurait plus de crise. l'économie, c'est simple.
Réponse de le 29/06/2013 à 9:03 :
Les fonctionnaires ne sont pas des objets ni des nantis, ils sont très utiles à la société et le symbole du progrès humain, de surcroît, ils ne sont pas vos ennemis mais vos voisins.
Ce sont des travailleurs qui ont investi dans le capital humain et réussi des concours.
Je vous accorde que les armées de cadres A qui les encadrent et qui coutent très très chers à la société sont à supprimer à la manière de 1789.
Les fonctionnaires cotisent et paient leurs impôts (ce n'est pas le cas de tout le monde) Mais qui plus est, ce sont des consommateurs qui aiguisent l?appétit des commerçants.
S'il vous plait, les jaloux, les aigris passer votre chemin ou plutôt, passer des concours, si vous réussissez votre discours s?adoucira comme par magie.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:20 :
@bonsens

Sauf que le fonctionnaire n'est pas soumis à la logique du marché qui est la recherche du profit. Le secteur public est improductif, il ne vit que sur le dos du secteur privé: SEUL CREATEUR DE RICHESSE.
Fonctionnaire, symbole du progrès? haha
L'innovation; symbole du progrès, provient du secteur privé.
Quant au fait que le fonctionnaire consomme, la médiocrité de cette argument m'oblige à vous inviter à lire Frédéric Bastiat.
a écrit le 28/06/2013 à 18:20 :
La société est scandalisée par le suicide collectif organisé par la fonction publique. L individu fonctionnarisé qui fabrique des illettrés doit être sanctionné !
Réponse de le 28/06/2013 à 20:28 :
On sait, la crise c'est la faute aux fonctionnaires. S'il n'y avait plus de fonctionnaires, il n'y aurait plus de crise. l'économie, c'est simple.
a écrit le 28/06/2013 à 18:19 :
encore heureux, je le mérite moi, et c'est quand mon congé bonifié dans mon île pendant 3 mois, je donne toute l'année moi, j'ai besoin moi.
a écrit le 28/06/2013 à 18:14 :
Ben oui, on sait bien. La variable d'ajustement, ce sont les salariés du privé. Les 5,1 millions de chômeurs des catégories A, B et C...
Rien que ca.
a écrit le 28/06/2013 à 18:11 :
Si je pouvais m'exprimer, je serais condamné pour injure au chef de l'état.
Réponse de le 28/06/2013 à 19:15 :
Moi aussi ainsi qu'au gouvernement ^_^
Réponse de le 28/06/2013 à 20:31 :
Chuuuuutttt !!! La Tribune veille et censure la liberté d'expression. Chuuuutttt !!!
a écrit le 28/06/2013 à 18:10 :
Vendre les entreprises à l étranger, ruiner le pays et la population, faire des millions de chômeurs n est ce pas une bétise ? Au lieu de faire du pib, on fait des dettes. Comme en Espagne la pauvreté et le chômage explosent. Le laxisme du gouvernement, c est la FIN DE LA France !
a écrit le 28/06/2013 à 18:10 :
Ben, c'est sûr, il ne va pas ruiner son fond de commerce.
a écrit le 28/06/2013 à 18:03 :
6 millions de chômeurs toutes catégories confondues et le gouvernement ne fait rien ! Qu il s en aille ! La population demande la démission dans les sondages ! Et quid des députés qui ont des comptes, il y en a 40 selon la banque suisse. Pour les jeunes c est de la carotte ! Ne laissons pas mourir la France !
a écrit le 28/06/2013 à 18:03 :
6 millions de chômeurs toutes catégories confondues et le gouvernement ne fait rien ! Qu il s en aille ! La population demande la démission dans les sondages ! Et quid des députés qui ont des comptes, il y en a 40 selon la banque suisse. Pour les jeunes c est de la carotte ! Ne laissons pas mourir la France !
Réponse de le 28/06/2013 à 19:00 :
" La population demande la démission dans les sondages" ? Supprimons les élections et gouvernons avec les sondages alors. Et faisons les faire à Buisson.
a écrit le 28/06/2013 à 17:58 :
Le pire des pires entêtés, il nous la fallut. Le mur se rapproche et le petit bonhomme appuie sur l?accélérateur.
Réponse de le 29/06/2013 à 12:36 :
c'est bien connu : " IL n'Y A QUE LES IMBECILES QUI NE CHANGENT PAS D'AVIS.." !! no comment !
Réponse de le 29/06/2013 à 12:36 :
c'est bien connu : " IL n'Y A QUE LES IMBECILES QUI NE CHANGENT PAS D'AVIS.." !! no comment !
a écrit le 28/06/2013 à 17:58 :
Pas de problème. Continuez dans cette voie M. Hollande. Je doute que les marchés ne vous aient pas écoutés.
Avec plus de 5 000 milliards de dette en France (tous engagements confondus) ils ne vont pas tarder à vous remonter les bretelles et vous ne pourrez rien contre le bon sens et la tornade qui mettra la France à genoux.
Réponse de le 28/06/2013 à 18:33 :
+1000
Attendez le FMI va mettre son nez la dedans.......
Reduction des salaires
Licenciement sec
Pour sur que la il n auront plus que leur yeux pour pleurer !!
Réponse de le 28/06/2013 à 19:01 :
C'est vrai que le FMI a tellement démontré son efficacité dans la résolution des crises grecques et espagnoles, notamment en admettant leurs erreurs de calculs..mais en continuant à faire de l'austérité. ça c'est du bon sens.
Réponse de le 29/06/2013 à 12:37 :
...comme vous dites ! ils sont fameux, eux aussi au FMI !!
a écrit le 28/06/2013 à 17:50 :
L'état ne doit s'occuper que de ses fonctions régaliennes. Le reste doit revenir au secteur privé. Le coût est tel actuellement que les PME,PMI,TPE, sont en train mourir à petit feu, écrasées par les prélèvements et taxes. Ce n'est que du simple bon sens. Continuons dans cette voie et la France sera bientôt sous le contrôle du FMI. Je prends date.
Réponse de le 28/06/2013 à 18:28 :
+10000
Réponse de le 28/06/2013 à 19:02 :
Vous avez bien appris votre leçon de théorie ultralibérale. On sait tous que si l'Etat ne se préoccupe que de ses fonctions régaliennes, ça va entièrement profiter aux PME et TPE, et qu'elles ne vont absolument pas se faire bouffer par les gros en moins de temps qu'il n'en fait pour le dire.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:09 :
@Parfait
Sauf qu'il n'y a pas besoin d'être un génie pour comprendre ce que EVIDENCE explique. Les PME/TPE ont bien plus à perdre actuellement que dans une économie purement libérale tout simplement parce que le fardeau fiscal qu'elles doivent subir ne touche pas les grandes entreprises qui profitent d'une imposition bien moins élevé grâce au lobbying et à l'optimisation fiscale (qui a dit évasion?).
Evidemment, votre position est insoutenable et je vous souhaite bien du courage pour vous en sortir.
a écrit le 28/06/2013 à 17:44 :
Les énarques sont rassurés, leur rente de situation est pérennisé, pourvu que cela dure. Encore une minute Mr le bourreau !
Réponse de le 28/06/2013 à 18:37 :
+10000
a écrit le 28/06/2013 à 17:33 :
Non pour ça il y a l'armée Française ni vu ni connu..!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :