Un tiers des artisans et commerçants peine à recruter

Une étude de l'Union professionnelle artisanale fait état des graves difficultés du secteur à recruter. Des dizaines de milliers d'emplois sont à pourvoir. Le manque de qualification est le premier frein à l'embauche.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Malgré un taux de chômage record, il demeure des pans entiers de l'économie française qui peinent à recruter. Ainsi, près d'un tiers des entreprises de l'artisanat et de commerce de proximité disent avoir rencontré des difficultés pour recruter au premier semestre. D'après l'enquête menée par l'institut I+C pour l'Union professionnelle artisanale (UPA), 29% des employeurs de ce secteur se plaignent. Cette proportion n'était que de 21%, l'année précédente. C'est dans l'hôtellerie-restauration que la proportion est la plus forte avec 44% des employeurs. Ils n'étaient que 29% en 2012 à afficher leurs difficultés.

Des dizaines de milliers d'emploi à pourvoir

D'après cette enquête, le premier motif de ces difficultés reste le manque de qualification pour 65% des sondés. L'absence de réponse aux offres d'emploi constitue 33% des difficultés de recrutement. Pour l'UPA, de nombreuses branches professionnelles souffrent d'une pénurie de mains-d'?uvre. Ainsi, le secteur des boulangeries recherche près de 10.000 personnes, la boucherie 4000, le bâtiment 9000. Dans l'hôtellerie-restauration, pas moins de 50.000 postes sont à pourvoir.

Par ailleurs, la proportion d'entreprises de proximité ayant embauché au 1er semestre a reculé à 19%, contre 22% durant la même période de 2012. Les perspectives pour le semestre à venir sont également en baisse: 11% prévoient de recruter des salariés contre 13% un an auparavant.

Dans un communiqué de presse, l'UPA demande au gouvernement d'agir sur le coût du travail. Mais pas seulement.  "L'autre révolution à mener concerne l'orientation et la formation, avec l'impératif de mieux faire correspondre la formation professionnelle initiale des jeunes et celle des demandeurs d'emploi avec les besoins des entreprises", écrit l'UPA.

A lire aussi:

>> Offres d'emplois non pourvues : quelle est la réalité du phénomène?

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 97
à écrit le 19/07/2013 à 20:40
Signaler
Lorsque je lis certains commentaires, je suis effaré par tant d'ignorance. Comme consultant, je me suis occupé, entre autres, d'artisans. Si les artisans ne prennent pas de personnels ou y regardent à deux fois, c'est tout simplement parce qu'ils son...

à écrit le 18/07/2013 à 17:50
Signaler
Le jour où les Français auront compris qu'il ne faut pas voler en impôts et taxes tous ceux se défoncent, il n'y aura plus de problèmes, car les employés seront rémunérés correctement. Je me répète. Vous gagnez 100, vous donnez 30 à l'état pour gérer...

à écrit le 17/07/2013 à 13:46
Signaler
Beuuuurk! Travailler avec ses mains.....vous rigolez au pays de Voltaire. Si vous n avez pas bac+5....pris pour un idiot par notre elite politique et leur cour bien pensante...pas un n a touché un marteau par contre l ENA ..... et quand on voit comme...

le 17/07/2013 à 14:07
Signaler
Toujours ces mêmes cancres qui crachent sur les cadres, les intellectuels. La jalousie vous étouffera.

le 17/07/2013 à 14:14
Signaler
Etes vous vous même travailleur manuel ?

le 17/07/2013 à 18:58
Signaler
Tout à fait. En France l'on préfère les diplômés même si ils sont nuls. La compétence n'intéresse pas les Français.

le 18/07/2013 à 14:33
Signaler
Vous ne pouvez pas dire qu'un jeune sérieux et studieux, qui se sacrifie pour ses études, n'est pas compétent. Vous crachez sur les jeunes qui se saignent pour réussir.

le 18/07/2013 à 18:46
Signaler
Je ne sais plus qui a dit : "Si vous ne savez pas le faire, enseignez le". Demandez à notre Premier ministre de vous enseigner la façon de mettre la France en faillite.

à écrit le 17/07/2013 à 13:10
Signaler
je ne veux pas généraliser, mais j'ai vu certains artisans, méchants, racistes, radins, , alors qui veut bosser pour ceux là ?

à écrit le 17/07/2013 à 13:05
Signaler
Beaucoup discriminent les origines non européennes. Vrai ou faux ?

à écrit le 17/07/2013 à 10:40
Signaler
c'est faux ! ils recrutent au black pour la plupart ! mais ça ils ne vont pas le dire ! il y a plein de jeunes aux chômages avec des CAP et BEP voir BAC professionnel ! ils peuvent même profiter des contrats d'apprentissages ou de stagiaires qui so...

le 17/07/2013 à 11:55
Signaler
J'avais vu plusieurs reportages montrant les travailleurs clandestins attendrent dès 6H/7H du matin une embauche pour la journée et le ballet des camionnettes des artisans venant faire leur marché. C'est vraiment le bal des faux culs ces artisans et ...

à écrit le 17/07/2013 à 9:27
Signaler
Regardons les choses finement,vous avez deux sortes d'entreprises,le premier rapia qui vous demande d'amener les glingues pour bosser,il vous fourni même pas le minimum syndical par contre le deuxième lui est plus finaud,il vous file la caisse de gl...

le 17/07/2013 à 9:43
Signaler
+ UN l'expérience sert, n'est ce pas, voir de visu.......

le 17/07/2013 à 10:00
Signaler
Quand mes enfants sont entrés dans le monde du travail je leur ai dit de privilégier : l'interet du travail, l'ambiance et pour finir le montant du salaire .......aprés quelques années d'expérience quand vous avez une famille à faire vivre il est nor...

le 18/07/2013 à 17:43
Signaler
Vous êtes une exception Française qui a encore du bon sens. Bravo !

à écrit le 17/07/2013 à 9:11
Signaler
Ah bon ? Il y a encore quelques semaines, ils étaient au bord de la faillite à cause de la soi disant concurrence "déloyale" des Autoentrepreneurs et maintenant, ils peinent à recruter ! C'est que les affaires ne doivent pas marcher si mal finalement...

le 17/07/2013 à 9:37
Signaler
Si vous avez bien lu l'article ce ne sont pas les mêmes qui se plaignent de la concurrence des auto-entrepreneurs et ceux qui peinent à recruter !!! Mais vous remarquerez qu'ils pestent contre l'état mais qu'ils sont incapables de se poser la questi...

le 17/07/2013 à 9:42
Signaler
en France, vive le blablatage "

à écrit le 17/07/2013 à 9:10
Signaler
mettre le statut agents EDF a ces métiers qui ont du mal recruter ...il y aura liste d attente

à écrit le 17/07/2013 à 8:55
Signaler
Les jeunes préfèrent choisir vente ou comptabilité que boulangerie ou bâtiment, allez savoir pourquoi ?

le 17/07/2013 à 9:48
Signaler
c'est aussi parce que dans boulange et bêtiment , ON SE CREVE pour PAS grand chose! allez y, si le coeur vous en dit au lieu de critiquer! lorsqu'il y aura des SALAIRES DECENTS", on en reparlera ! j'espère que beaucoup savent ce que veut dire "salair...

le 17/07/2013 à 10:05
Signaler
Les salaires sont hélas tous au même niveau .....le smic ou peu sans faut !!!! du moins en province .....exemple bac+5 en compta . =smic !!!! tout comme le commis boulanger !

à écrit le 16/07/2013 à 21:04
Signaler
Des emplois bien trop peu payés...

le 16/07/2013 à 21:41
Signaler
Toujours plus que l'assistanat mais moins que l'assistanat+travail au noir par exemple

le 17/07/2013 à 1:51
Signaler
Détrompez vous ! Un artisan contrairement à une personne faisant un travail "mécanique" a un énorme atout ! Il peut travailler au black les week-end ou après ses heures pour des petits chantiers au black et à son compte et là il peut faire une sacré ...

le 17/07/2013 à 9:02
Signaler
+UN trop peu payés, ne permettant pas de vivre! travail difficiles, très prenants et payés avec un lance pierre...PAYEZ les gens correctement, décemment et vous aurez des réponses! pas plus difficile que ça : bâtiment, hotellerie etc, beaucoup , bea...

à écrit le 16/07/2013 à 20:08
Signaler
L'avenir de ce pays, ce n'est pas la haute technologie, ni le droit international des affaires, ni même les sciences economiques non non non...l'avenir pour les jeunes en france c'est l'artisanat et l'hotellerie... La france, une puissance en decade...

le 16/07/2013 à 21:09
Signaler
Trop tard. Je verrais davantage l'ouverture d'une zone verte destinée à parquer nos hommes et femmes politiques où notre SEUL job consisterait à recevoir les étrangers, morts de rire, qui viendraient s'approcher de ces génies qui nous ont foutu dans ...

à écrit le 16/07/2013 à 18:18
Signaler
comme disait Coluche les fonctionnaires on ne risque pas de leurs faucher la pendule ... ils ont tous les yeux rivés dessus !

le 16/07/2013 à 18:33
Signaler
comme disait Coluche "quand on a rien à dire, on ferme sa G..."

le 16/07/2013 à 20:10
Signaler
Ce bon vieux coluche

le 16/07/2013 à 20:47
Signaler
Une autre qui résume parfaitement la situation de démolition actuelle de la France par nos génies au pouvoir : "Mettez un technocrate dans le désert, 6 mois après, il faut importer du sable "(Coluche).

le 17/07/2013 à 9:04
Signaler
Grand Visionnaire, ce Coluche !!

à écrit le 16/07/2013 à 17:45
Signaler
En Midi Pyrénée un électricien qui fait 60 / 70 KEuro de CA annuel se paye autour de 1300 Euro net par mois toute charge et tout impot réglé.Un salarie du même secteur dans une entreprise gagne 1500 / 1600 Euro net par mois. Un trés faible pourcentag...

le 16/07/2013 à 21:55
Signaler
Ben oui ! Mettre les forces en commun dans une entreprise rend bien plus efficace. Les artisans ou les professions libérales trop individualistes (c'est souvent plus confortable et moins contraignant) doivent en payer le prix. J'ai toujours été étonn...

le 16/07/2013 à 22:45
Signaler
@ Labo: +1, j'ai demandé, il y a 2 mois, un devis pour une isolation thermique par l'extérieur (ITE) à un artisan qui faisait un chantier en face de ma maison, je l'attend toujours...

le 17/07/2013 à 9:43
Signaler
Pour labo et grincheux, demandez à une d'autres entreprises,faite marcher la concurrence, vérifiez les qualifications.

à écrit le 16/07/2013 à 17:20
Signaler
Tant que notre éducation nationale se contentera de donner un pseudo savoir plutôt qu'un métier comme en Allemagne il ne faudra pas s'étonner de ce genre de nouvelle !

le 16/07/2013 à 17:39
Signaler
un métier en Allemagne, pour payer les ouvriers 4 à 5 euros/heure? super! en vérité! arrêtez de nous rabacher les oreilles avec la grande Allemagne, elle a aussi de grandes, grandes faiblesses" !

le 17/07/2013 à 6:03
Signaler
Si vous trouvez que former des bacheliers pour en faire des chômeurs à 4 ou 5 euros de l'heure est un but, alors tout va bien. Moi je préfère l'apprentissage plutôt que le parking de nos jeunes !

le 17/07/2013 à 15:29
Signaler
Y en a des écoles d'apprentissage à gogo en france, mais personne ne veut y aller, tant que l'esclavage continuera.

à écrit le 16/07/2013 à 16:53
Signaler
A FORCE D'ASSISTER DES DIZAINES DE MILLIERS DE FEIGNANTS QUI PREFERENT LES ALLOCATIONS PAYEES PAR CEUX QUI TRAVAILLENT AU LIEU DE SE RELEVER LES MANCHES VOILA A QUOI ON ARRIVE, CAR LES BRAS SONT LA MAIS PAS LE COURAGE; LE REGIME VA A SA PERTE; ET JE ...

le 17/07/2013 à 13:06
Signaler
Allez bosser vous dans les boulots difficiles, mais pour l'ouvrir vous etes forts.

à écrit le 16/07/2013 à 15:52
Signaler
Je vois un tas de messages qui disent que patrons sont tout sauf bon ... ok mettez vous à votre compte alors !!!!!!!!!!!!!

le 16/07/2013 à 16:43
Signaler
Bon nombre d'artisans sont d'anciens salariés qui réussissent assez bien ...environ 65% sont toujours en activité 3 ans aprés s'être lancés mais travaillent seuls plus par tempérement que pour des difficultés de recrutement !!!

le 16/07/2013 à 16:48
Signaler
y'a aussi plein de patrons qui se croient bons!

le 16/07/2013 à 17:21
Signaler
Alors, là, bravo! + UN

le 16/07/2013 à 19:50
Signaler
@hades: c'est quand même au patron à prendre les décisions de sa propre entreprise. S'il se plante, c'est son problème, et rien n'empêche ceux qui se croient plus malins de créer leur propre boîte :-)

le 17/07/2013 à 9:19
Signaler
ils serait bon de temps en temps que certains patrons qui se croient bons , ecoutent parfois leurs employés qui sont meilleurs..... bcps de patrons sont juste des financiers ... et ne connaissent rien aux produits qu'ils vendent . ! il y en a des bo...

le 17/07/2013 à 9:52
Signaler
+ 1

le 17/07/2013 à 9:56
Signaler
@hades: si c'est toi qui fait tourner la boîte, faut te mettre à ton compte au lieu de râler :-) et ne mélangeons pas les "patrons" des grandes entreprises qui ne sont en effet que les copains du copain et les entrepreneurs qui se cassent le c... au ...

le 17/07/2013 à 10:11
Signaler
tout a fait... nb: je ne rale pas, je m'exprime !!! rôôôô ! ;-) svt sur la tribune, les gens prennent la defense de ces faux "patrons" alors que ceux ci n'ont fait qu'une seule chose , tuer l'esprit d'equipe.... d'entreprendre ... au profit du...

le 17/07/2013 à 10:37
Signaler
petite precision , je n'ai pas dit que JE faisais tourner la boite... je ne suis pas seul . je n'ai pas cette pretention (mais ce n'est pas mon patron qui l'a fait tourner seul non plus, comme aucun patron et aucun employé dans aucune entrepise ... ...

à écrit le 16/07/2013 à 15:46
Signaler
Employés, ouvriers, je n'en veux plus avec les 35H ....... qui ont semées une merde gigantesque !!!!!!!!!!!!

à écrit le 16/07/2013 à 15:25
Signaler
L'UPA et la formation! Pour eux formation = XIXéme siècle. Dans la restauration le niveau intellectuels des "nouveaux patrons" n'est pas transcendant. Dans un sens, il est heureux qu'ils ne cuisinent pas et se contentent de travailler avec un ciseau ...

à écrit le 16/07/2013 à 15:04
Signaler
L'UPA veut la chaîne et la montre, des travailleurs dociles avec des horaires extensibles, mal payés, mal logés et pour lesquels il veut en plus des baisses de charges. A ce triste tableau, il faut ajouter la façon dont sont traités, considérés, ces ...

le 16/07/2013 à 16:55
Signaler
Je ne connais pas l'UPA et je ne suis pas restaurateur. Mais comme vous semblez connaitre le monde de l'entreprise je vous invite grandement à vous mettre à votre compte comme cela vous aussi aurez la chaine et la montre....et vous pourrez en re-déba...

le 16/07/2013 à 17:23
Signaler
ils y a des patrons "bien"...et puis, il y a LES ESCLAVAGISTES!! c'est malheureusement vrai ! + 1

à écrit le 16/07/2013 à 14:46
Signaler
En début d'article "il n'y a pas assez de gens formés" en fin d'article "l'UPA demande d'gir sur le coût du travail", l'UPA est à la ramasse, un club de vieux completement déconnectés de la réalité. 50000 postes dans l'hotellerie à pourvoir est pas d...

à écrit le 16/07/2013 à 14:32
Signaler
Le manque de qualification alors cette phrase bien rigoler. L'école, le lycée c'est pour apprendre les généralités et ceux depuis les années 60. Toute personne arrivé dans une entreprise a du apprendre le fonctionnement. Chaque restaurant, boulangeri...

le 16/07/2013 à 14:58
Signaler
Les employeurs de la restauration n'avaient pas une trés bonne réputation mais depuis la baisse de la tva qui n'a produit aucun des effets annoncés c'est pire .Cette profession a une image déplorable vis à vis des consommateurs et des salariés .Qua...

le 17/07/2013 à 11:48
Signaler
@PNV+1 et je ne suis pas sur d ailleurs que les Grand Chef etoilés ou les grands hotels aient du mal a recruter eux.....

à écrit le 16/07/2013 à 14:31
Signaler
A l?inverse, la perte de confiance liée à la perte d?activité de ces derniers mois se traduit déjà dans les intentions d?embauche des artisans et commerçants de proximité : seuls 13% des employeurs de l?artisanat et du commerce de proximité envisag...

à écrit le 16/07/2013 à 14:29
Signaler
... demilliers d'emplois à pourvir auprèstisans. sans parler des dizaines de milliers d'emplois qui pourraient être utilisement créés en favorisant les énergies renouvelables, très porteuses d'emplois, ainsi que l'agriculture biologique qui crée de l...

à écrit le 16/07/2013 à 14:06
Signaler
Demandez à des jeunes les difficultés qu'ils ont à trouver des maîtres de stages !! Les artisans qui se donnent la peine de recruter et former des apprentis il y en a ...mais pas assez !!! Et le problème de certains artisans c'est qu'ils n'arrivent ...

le 16/07/2013 à 17:23
Signaler
+ 1000 !

le 17/07/2013 à 9:06
Signaler
Hélas, très vrai +++++

à écrit le 16/07/2013 à 13:58
Signaler
Mais non, nous voulons une France "d'intellectuels"... Passez tous le bac et allez vous échouer à la Fac.........

le 16/07/2013 à 14:09
Signaler
Détrompez vous , les CFA ( centre de formation par l'apprentissage) voient arriver de plus en plus de bacheliers et des diplomés de l'enseignement supérieur désireux de se lancer dans les metiers de l'artisanat .J'ai eu à fare à un plombier qui avait...

le 16/07/2013 à 14:17
Signaler
Le bac, c'est comme la Légion d'honneur, ils sont distribués à n'importe qui, à tel point qu'ils n'ont plus aucune valeur.

le 16/07/2013 à 17:28
Signaler
euh! faut quand même pas pousser....Il est vrai qu'il est peut-être un peu moins retord qu'il y a quelques années , mais bon, allez y donc, si ça vous chante! je ne vois pas pourquoi, un gars ou une fille très douée, ne feraient pas d'études, pour qu...

le 16/07/2013 à 22:03
Signaler
Si les artisans et les commerçants ne veulent embaucher que des gens incultes ou à faible niveau de qualification, ils ne sont pas prêts de sortir de leur difficultés : le bac représente déjà un certain niveau de qualification. Un type qui a le bac s...

le 17/07/2013 à 9:08
Signaler
+ 1

le 17/07/2013 à 10:12
Signaler
En Plein accord. Demandez à un bachelier d'aujourd'hui de vous écrire une simple lettre. Si vous ne constatez pas plusieurs fautes d'orthographe, prévenez-moi...! Par ailleurs, le drame de la France est le suivant. L'on ne demande pas la compétence m...

le 17/07/2013 à 14:40
Signaler
"Demandez à un bachelier d'aujourd'hui de vous écrire une simple lettre. Si vous ne constatez pas plusieurs fautes d'orthographe, prévenez-moi" c est pas parce que le jeune est mauvais en orthographe qu il est nul, il vous demandera peut etre de réso...

le 17/07/2013 à 15:09
Signaler
Vous écrivez : "L'on ne demande pas la compétence mais les diplômes.". Il me semble que le diplôme est justement une reconnaissance , une validation d'une compétence : une compétence générale certes, mais ce n'est pas à l'éducation nationale d'appren...

à écrit le 16/07/2013 à 13:42
Signaler
Il s'agit de métiers souvent difficiles pas toujours très bien payés ou il faut travailler dur. Dans une France socialiste, on veut des emplois faciles bien payés ou il faut travailler mollement et avec la sécurité bref du travail de fonctionnaire. S...

le 16/07/2013 à 14:05
Signaler
On veut un salaire décent. Perso, le travail ne m'a jamais fait peur. On veut également du respect de la part de l'employeur. On n'est pas des chiens.

le 16/07/2013 à 19:24
Signaler
Salaire décent..oui, tout à fait normal, mais de plus en plus difficile à trouver !

le 17/07/2013 à 9:13
Signaler
D'accord avec vous ! + 1 mais avez vous remarqué, personne ne relève, car actuellement on vous critiquera en disant que dans "ce contexte, il faut prendre n'importe quel travail, même difficile, même peu payé ", sinon vous êtes considéré comme un fe...

à écrit le 16/07/2013 à 13:24
Signaler
un artisan ça bosse tous le temps ça prend peu de vacance ça paît des charges pour les autres c est déconsidérée .et çà a une retraite de merde.je ne parle pas de la jalousie . quand tu demande a un jeune ce qu il veut faire. il te dit fonctionnaire ...

le 16/07/2013 à 13:45
Signaler
Un ouvrier chez un artisan, c'est souvent payé à coup de trique. C'est là que ça ne va pas.

le 16/07/2013 à 14:00
Signaler
C'est horrible, je vais rester à la poste coller des timbres et faire mes 35 heures, grand maximum !!!

le 16/07/2013 à 16:37
Signaler
je ne sais pas comment vous faites pour supporter ces conditions de vie,je vais en parler a la CGT,ils vont vous aider et vous défendre!

le 16/07/2013 à 17:29
Signaler
EXACT + UN

à écrit le 16/07/2013 à 12:40
Signaler
Par contre l'Université engrange un nombre considérable de jeune qui ne trouverons pas de travail a l'issue de leur cursus et coûte cher a la collectivité sans rien rapporter que l'idée de travailler a l'étranger! A quand une véritable politique de...

le 16/07/2013 à 13:28
Signaler
Pas pour demain. Il fallait amener une classe d'âge à 80% d'obtention du bac... C'est chose faite. Heureux ?

le 16/07/2013 à 14:11
Signaler
Céline bon nombre d'apprentis ont aujourd'hui un bac pro !!!!

le 16/07/2013 à 14:24
Signaler
La moitié des bacheliers sont en fait des bac pro et bac technologiques. Ce qui veut dire que 40% d'une classe d'âge est formé pour entrer directement dans l'entreprise. L'apprentissage? C'est bien chez les patrons qu'il se fait, donc s'il y a pénur...

le 16/07/2013 à 14:47
Signaler
On dirait que l?État n'appartient pas a tout le monde! On peut attendre tout d'un État souverain mais rien d'un Etat fantoche en Europe!

le 16/07/2013 à 15:42
Signaler
@Céline: tout à fait d'accord. Dans le temps, il suffisait de savoir ouvrir le placard pour prendre le balai, maintenant, il faut bac +2 (le balai + la serpillère) pour être technicienne de surface :-). Cette hsitoire de formation est de l'enfumage d...

le 16/07/2013 à 16:28
Signaler
@ Patrick : Dans le temps il suffisait de savoir rabouter deux morceaux de tube en cuivre pour se prétendre plombier chauffagiste.. De nos jours il faut être capable de concevoir une installation complète et complexe avec de l'électronique de régulat...

le 16/07/2013 à 17:30
Signaler
Alors là, CHAPEAU ! si je ne suis pas toujours ok avec vous, là je vous suis !! + 1000 !

le 16/07/2013 à 17:32
Signaler
eh! oui, tout se complique ! et puis, on a plutôt inter^t à être polyvalent !

le 16/07/2013 à 19:21
Signaler
@JM57: la technologie n'est pas une invention nouvelle. Je me souviens avoir vu au château de La Rochepot (71) l'ancêtre de la cocotte minute. Je crois toutefois que la très grosse différence entre avant et maintenant, c'est le degré de jugeotte et l...

le 17/07/2013 à 8:37
Signaler
@ Patrickb: j'ai bien peur qu'il ne faille mieux comme argument que "je suis fûté et créatif" pour que je vous confie le chantier de rénovation de mon cottage lorrain. Je préfèrerais de loin entendre:" j'ai un BTS, c'est ma cinquième rénovation en én...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.