Les salaires nets des fonctionnaires se tassent

 |   |  692  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
En 2011, selon l'Insee, en euros constants, le salaire net moyen dans la fonction publique d'Etat atteignait 2.430 euros (-0,1% sur un an), 1.820 euros (- 0,8%) dans la fonction publique territoriale et 2.210 euros (-0,6%) dans la fonction publique hospitalière. La masse salariale des fonctionnaires représente 13,6% du PIB.

L'Insee vient de publier des données (encore provisoires) sur les rémunérations des fonctionnaires des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière). Et, effet de la révision générale des politiques publiques (RGPP), lancée par l'ancienne majorité, en euros constants, ces rémunérations sont en légère baisse. Ce qui s'explique par le fait que la RGPP prévoyait le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Il y a donc moins de fonctionnaires âgés, a priori les mieux rémunérés.

Le salaire net moyen des fonctionnaire a légèrement baissé...

Dans la fonction publique de l'État (FPE), ministères et établissements publics confondus, le salaire net moyen en équivalent-temps plein (EQTP) a augmenté de 2 % en euros courants entre 2010 et 2011. Mais, compte tenu de l'inflation, il a baissé de 0,1 % en euros constants. Il atteint, en moyenne, 2. 430 euros nets par mois en 2011. Dans la fonction publique territoriale (FPT), l'évolution entre 2010 et 2011 est plus faible : + 1,3 % en euros courants et - 0,8 % en euros constants. Le salaire net moyen en EQTP est de 1.820 euros par mois en 2011. Dans le secteur hospitalier public (SHP), l'évolution est également plus faible entre 2010 et 2011 : + 1,5 % en euros courants et - 0,6 % en euros constants. Le salaire net moyen en EQTP est de 2. 210 euros par mois en 2011.

Les écarts de niveaux salariaux entre les trois versants de la fonction publique s'expliquent principalement par des structures très différentes en termes de catégories statutaires, sexe et âge. Ainsi, dans la FPE, près de six agents sur dix appartiennent à la catégorie A, alors que ce n'est le cas que de trois agents sur dix dans le SHP et d'un agent sur dix dans la FPT. À l'inverse, les trois quarts des agents de la FPT et la moitié de ceux du SHP sont de catégorie C.

... mais il a légèrement progressé pour les fonctionnaires restés en place durant deux ans

Compte tenu de l'importance des mouvements de main-d'?uvre (entrées dans la fonction publique, sorties, changements d'employeur) et des changements de quotité de travail, seuls les deux tiers des agents sont présents la totalité des deux années chez le même employeur et avec la même quotité de travail. Sur ce champ, est calculée l'évolution de la rémunération moyenne « des personnes en place » (RMPP) en EQTP . Dans la FPE, la RMPP nette augmente en moyenne de 3,0 % en euros courants et de 0,9 % en euros constants. Elle est de 2.560 euros nets mensuels en 2011. Dans la FPT, la RMPP nette augmente de 2,3 % en euros courants et de 0,2 % en euros constants. Elle est de 1.910 euros nets mensuels en 2011. Dans le SHP, la RMPP nette augmente de 3,3 % en euros courants et de 1,1 % en euros constants. Elle est de 2. 220 euros nets mensuels en 2011.

A titre de comparaison, en 2010 (les données officielles del'Insee pour 2011 ne sont pas encore disponibles), dans le privé, le salaire net moyen s?élevait à 2.082 euros et le salaire médian net à 1.675 euros. Mais attention aux comparaisons, car il y a davantage de cadres et de salariés âgés dans la fonction publique que dans le privé.

Une rigueur salariale qui va perdurer

En touté éta de cause, ce mouvement de modération salariale devrait se prolonger avec le gel de l'évolution du point d'indice décidé en 2010 et qui va encore se poursuivre en 2014. A noter cependant que la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a décidé d'un « coup de pouce » en 2014 réservé aux seul agents de la catégorie C, les moins rémunérés et qui représentent 47% des fonctionnaires.

Autre donnée importante, chaque hausse du point d?indice de 1% augmente de 800 millions d?euros la masse salariale des agents de l?Etat et de 1,8 milliard celle de l?ensemble des administrations publiques. Or, selon la Cour des comptes, cette masse salariale représente 13,6% du PIB et, à elle seule, la masse salariale des fonctionnaires de l?Etat atteint 80 milliards d?euros.

 

>> Lire aussi : Les plus faibles salaires de fonctionnaires seront revalorisés dans 6 mois
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2017 à 12:16 :
bonjour,
Je ne peux m'empêcher de m'étonner de la partialité de l'article concernant la rémunération des fonctionnaires ; mais cela est devenu une habitude lorsque l'on aborde ce sujet. En effet, vous n'intégrez jamais leur avantage en nature non fiscalisé et valorisé à 1/4 de leur rémunération nette et qui est : la sécurité de l'emploi.
Comme les rémunérations du secteur public à rejoint celles du privé, si vous rajoutez la valorisation effective de la sécurité de l'emploi, vous comprendrez que les rémunération des fonctionnaires ont largement dépassées celles du privé.
Cordialement.
a écrit le 27/03/2014 à 15:57 :
36 ans de métier, des missions de catégorie A et un salaire de 2204 euros à 62 ans. C'est trop ???? Par contre, la fonction publique embauche des contractuels qui gèrent des fonctionnaires et négocient leur salaire : ils n'apparaissent pas dans les statistiques et coûtent très cher. Nous, nous passons des concours, des examens et avons un point d'indice bloqué depuis 3 ans ; eux, ils avancent, touchent nos primes et nous gouvernent. Le problème est là : où va le service public ????
a écrit le 24/11/2013 à 18:32 :
ne vous trompé pas de cible. arretez de vous en prendre aux fonctionnaires. Ou alors c'est la jalousie qui fait parler. IL y a surement plus important a dire que de cracher votre venin sur la fonction publique, voyez plutôt avec les dirigeants, mais c'est vrai cela est plus facile de taper sur les petits.
a écrit le 12/08/2013 à 17:41 :
" La masse salariale des fonctionnaires représente 13,6% du PIB" ???
Le PIB est mesuré comme une somme de dépenses : celles des ménages, des entreprises et de l'Etat.
Dans le PIB figurent des dépenses publiques financées par le déficit.
IL faut etre ENARQUE pour penser que le déficit public participe à la croissance économique !!!! seules les activités génératrices de création de valeur participent à la croissance! depuis quand un fonctionnaire crée t il de la valeur????
Réponse de le 12/08/2013 à 21:41 :
+ 1000, c'est le miracle de l'argent public en france, les politiques sont généreux, vive l'assistanat et à bas les entreprises !! ENA = école nationale d'abrutissement ! à supprimer, c'est l'école de la déprogrammation céréblale, de la "la gestion publique" cad la dépense à l'infini et aucuns pilotages, pas de mesure de la moindre efficacité, pas de bilans...la roue libre totale ..d'où 30 ans de vote de budget en déficit, 1800 milliards de dette, 3 millions de chômeurs, 100 millairds de déficit du commerce extérieur !! mais tout va bien madame la marquise, "il se passe quelque chose dans l'économie" dit notre françois 2 l'insignifiant !
a écrit le 11/08/2013 à 12:59 :
C'est gonflant...pas la moindre nouvelle fraîche...depuis 4 jours
a écrit le 10/08/2013 à 23:44 :
si la soupe n'est pas bonne, qu'ils aillent dans le privé, ils verront c'est bien mieux au niveau nombre d'heures de travail, stress des résultats, risque pour l'emploi, cotisations retraites, niveau de retraite...étrange, pas un ne bouge !!! donc on peut diviser les salaires par deux si les avantages sont aussi importants !
Réponse de le 11/08/2013 à 14:47 :
Bien que du privé, je suis étonné du nombre de caliméro que l'on peut lire sur la tribune...Vous pouvez en lire un échantillon ci-dessus.
Réponse de le 13/08/2013 à 11:28 :
à antoine : idem, trés fort pour le déni de réalité qui est cité, aucuns arguments, surement un administratif qui défend la cause des privilèges, régimes spéciaux, 35h max, retraite à 1700e en moyenne contre 1100e dans le privé, augmentations de 4% contre 1% dans le privé (cour des comptes) ! le problème est que la moitié de la france défend ses privilèges et tente de détourner la conversation ds problèmes de fond pour conserver ces privilèges !! au détriment qui privé qui travaille dur pour financer ces privilèges, attention à ne pas se laisser embobiner !!!
Réponse de le 14/08/2013 à 7:27 :
@Antoine : +1000
a écrit le 10/08/2013 à 21:59 :
La mentalité du fonctionnaire et c'est bien connu c'est d'être jamais content de leur sort.
Réponse de le 11/08/2013 à 0:02 :
bien d'accord, et surtout aucune conscience du monde extérieur, le repli total, le budget est une dépense à reconduire, aucune mesure de performance, le salaire est un du pour être présent, le reste se négocie avec l'appui musclé du collègue syndical bien planqué, le citoyen est un usager qui subit les horaires et la mauvaise humeur... et bien sûr aucun salaire au mérite ni aux résultats !!! c'est "cohérent" ! et ils stigmatisent le privé, les entreprises !! ce monde extérieur étrange, même pas conscience qu'il les finance !!
Réponse de le 11/08/2013 à 11:47 :

sachez bien les syndicats sont rémunérés ..et par leur bon patron
Réponse de le 11/08/2013 à 14:48 :
Ah, l'apéritif, ça en fait des dégats...
Réponse de le 11/08/2013 à 17:51 :

NON § E.P.O (eau-pastis- olives .)
Réponse de le 12/08/2013 à 21:44 :
les syndicats, ces représentants de rien du tout puisqu'ils ne représentent que 5% des travailleurs, sont des dizaine de milliers à être permanents dans la fonction publique, avec avancement de grade automatique, ...donc les patrons qui payent... c'est le contribuable ! ils nous coûtent plus de 5 milliards par an d'après un rapport d'un député qui a été censuré !! merci la démocratie à la française !!
Réponse de le 14/08/2013 à 7:32 :
Les assistés du privé nous coûtent 60 milliards par an.
a écrit le 10/08/2013 à 19:52 :
Si les fonctionnaires ne sont pas contents, ils peuvent revendiquer auprès de HOLLANDE le roi des illusionnistes.
a écrit le 10/08/2013 à 15:35 :
chaos de profiteurs et de SANGSUES;;;;;!mais bientôt la fin;;; PLUS DE SOUS
a écrit le 09/08/2013 à 19:55 :
@ le retraité si ont fait le ménage, dans les administrations virer les petits chefs les employés oisifs qui attendent la retraite si on laissent tout ces postes prison, police, armée, tribunaux ou autres l'image du fonctionnaire serait meilleur car on compresse de boulots certains services administratif et qu'on laisse les employés qui ne sont plus efficace car ils ont bien compris que moins ils travaillait il avait la sécurité de l'emploi, non retraité que le gouvernement aie le courage de dire STOP on va remettre de l'ordre dans ce chaos, mais le problème c'est qu'il est trop tard on ne change pas la fameuse tradition de la fonction public, mais le jour ou tout sera privatiser mais cela m'étonnerais fort là on remettrais l'ordre de l'administration qui sera privatiser.
Réponse de le 09/08/2013 à 21:30 :

SUPPRIMONS LES DOUBLONS EN TOUT GENRE
Réponse de le 09/08/2013 à 22:46 :
@ LE CHAOS : il y à parfois de travailler en binum ou en doublons peut-être pas négligeable dans un travail d'équipe, tchuss LE CAHOS.
a écrit le 09/08/2013 à 18:30 :


si on supprime la police, l'armée, l'éducation, l'état civil, les tribunaux et avec les prisons, que va-t-il rester comme ossature pour un Etat stable?
Les allocations familiales au privé ?
La sécurité sociale aux assurances?
Les hôpitaux ?

On reviendrait au moyen âge sous la féodalité sans partage autre que la bienveillance des
possédants.
Soyons sérieux!
Réponse de le 10/08/2013 à 23:41 :
il suffit de faire comme en suéde, plus du tout de fonctionnaires, des services bien dimensionnés, non pérennes, efficaces, qui ont le sens du client... le gain ? évident, pour un service il n'y a pas besoin de financer l'armée rouge de fonctionnaires français mais des services peu nombreux, bien plus efficaces, d'où de meilleures prestations et moins de dépense publiques, donc moins d'impôts, moins de charges, plus d'emplois ...
a écrit le 09/08/2013 à 16:34 :
si on veut évoluer en efficacité et service rendu (plutôt que se faire traiter comme un usager qui doit la fermer), il faut faire comme en suéde : supprimer les fonctionnaires. Rien ne justifie ces régimes et traitements spéciaux et surtout absence totale de gestion induite par le laxisme inoui. On paiera beaucoup moins cher pour de bien meilleurs services, c'est le constat des pays nordiques qui avancent bienplus vite que nous grâce à ces énormes économies, au moins 30% de gains de notre colossale dépense publique, la risée de la planète !!
Réponse de le 09/08/2013 à 17:11 :
+1
Réponse de le 10/08/2013 à 9:43 :
- 2
Réponse de le 10/08/2013 à 23:55 :
+ 1000, prenons l'exemple des pays qui marchent bien, et non celui des cancres pour justifier de ne pas toucher à la dépense publique ! car attention, ce sont les nantis qui font ce déni de réalité pour protéger leurs avantages et nous entrainer au fond !!!
Réponse de le 10/08/2013 à 23:58 :
c'est le bon sens de n'importe quelle PME : supprimer les mauvaises dépense pour se refaire une trésorerie et repartir ; ces politiques et administratifs qui ne gèrent absolument rien couleraient n'importe quelle entreprise en moins de 3 mois : on ne touche à rien, on dépense, on emprunte !!! du suicide !! , et effectivement ils suicident la france !!!
Réponse de le 11/08/2013 à 14:33 :
- 10 000. Marre des râleurs patentés. Parlons plutôt des dépenses sociales et des aides aux entreprises qui nous coutent certainement plus que les fonctionnaires
Réponse de le 11/08/2013 à 18:45 :
on peut faire diversion, chercher des boucs émissaires pour faire oublier les priorités majeures, mais la dette publique, nos 1800 milliards qui sont 5000 milliards de dette hors bilan, c'est à dire intégrant la retraite des fonctionnaires, elle vient d'où ???? de l'état, la sécu (qui serait en équilibre si on ne l'obligeait pas à financer ls régimes spéciaux), et les collectivités qui ne cessent de recruter !!! donc le problème majeur de la france, ce cancer de l'économie qui ravage les entreprises et l'emploi c'est la dette publique !!!!!!
Réponse de le 12/08/2013 à 10:26 :
S'il n'y avait pas une surcharge d 'aides sociales en tout genre, il y aurait moins besoin de taxer les entreprises en charges sociales et il n y aurait pas besoin de donner des aides aux entreprises.!!! c'est bien une politique de vases communiquant imbécile!!! donc pour bien faire rationalisons supprimons les aides mises en place par les politiques et réduisons le poids des charges!
Réponse de le 12/08/2013 à 11:52 :
vases communicants mais avec au passage la rétribution de notre armée de fonctionnaires, donc les ponctionnés (les entreprises, indépendants, ...) reçoivent beaucoup moins qu'ils n'ont donné. d'où l'idée des pays du nord de rationaliser, supprimer les fonctionnaires, faire traiter ces prestations par des services efficace, bien moins nombreux et avec de meilleurs résultats globaux ! moins de charges, plus d'économies de dépenses publiques, plus d'emlois.....
a écrit le 09/08/2013 à 16:31 :
onnous rabâche queles salaires sont bloqués parce que le point d'indice est gelé, vaste fumisterie ! on oublie les échelons, ce système qui devarit récompenser les meilleurs, mais qui comme tous les principes vertueux de gestion ont été laminés par les syndicats avec l'aval de la hiérarchie : ils sont automatiques !!!! donc avancement tous les 2 ou 3 ans, ce qui fait dire à la cour des comptes que les ahusses de salaire sont de 4% dans le public contre 1% dans le privé, et les retraites de 1700e par mois dans lepublic contre 1% dansle privé !!! mais il faut choyer l'électorat, tant pis pour le privé qui travaille dur pour financer ce monde du laxisme et de la dépense sans limite !!!
Réponse de le 10/08/2013 à 23:38 :
totalement d'accord, on nous berne par des chiffres syndicaux qui ne représentent pas la réalité mais font abstraction des primes et échelons !!!! tout ça n'est que la démonstration que le gouvernement ne gère que son électorat et le sprivilèges associés, ainsi que les siens !!! le privé travaille dur pour financer ces privilèges, quid des salaires des agriculteurs, artisans, indépendants, quid de leur retraite !!! il faut tout intégrer, salaire, sécurité ou vulnérabilité de l'emploi, cotisations retraites et niveaux de retraites ... et donc le grand luxe c'est le public !
a écrit le 09/08/2013 à 16:27 :
les cadres du public ne sont pas des cadres, ils ne réorganisent rien, ne travaillent pas dur l'efficacité puisqu'il n'y a même pas de mesure d'efficacité et de performance, au contraire ils sont la force vive de frein à toute réforme. Ils sont beaucoup trop payés pour ce qu'ils font car en comparaison du privé, ils n'ont absolument aucune responsablité !!! quand aux horaires, 35h max, rien à voir avec le privé, un cadre bosse de 50 à 70h.
Réponse de le 10/08/2013 à 23:35 :
100 % d'accord, on n'arrète pas e nous bassiner avec des comparaisons de salaires, mais sans comparer le cahier des charges, le niveau de travail et de résultats. Totalement d'accord, un "cadre" du public n'est qu'un technicien supérieur, il ne gére rien, ne manage rien, il devrait avoir au moins 30% de salaire en moins que le cadre privé qui bosse 50h, risque son emploi tous les jours, réorganise, agit, pilote, a des résultats !!!
a écrit le 09/08/2013 à 16:17 :
puisque l'administration et le pouvoir politique se refusent à rationnaliser cez monde improductif, désorganisé, redondant, et avec de médiocres résultats, et donc 30% de trop d'effectifs et de dépenses, il faut réduire les salaires de 20% minimum ! parce qu'on paye 30% de trop et qu'on est au bord de la faillite, et que l'argent serait beaucoup mieux employé à aider les pme et doper l'emploi !! la garantie de l'emploi et le million de chômeurs fictifs publics a un coût, pas à nous de payer, nous qui faisons 50h et sont licenciables du jour au lendemain ! !!
Réponse de le 10/08/2013 à 23:31 :
+1, c'est le diagnostic majeur de notre situation et le remède le plus permtinent et efficace, tout le reste n'est que bla bla
a écrit le 09/08/2013 à 14:06 :
presque les memes chiffres qu en Grece, Portugal etc.....les pauvres...Dans le prive....le salaire ne diminue pas ....il disparait...
a écrit le 09/08/2013 à 13:33 :
... de la France ne réside pas unqiuement dans le fonctionnariat même si les fonctionnaires français sont infiniment plus nombreux en france qu'en Grèce par rapport au nombre d'habitants respectifs de ces deux pays. Le problème de la france, ce sont les français. S'ils étaient moins fainéants, moins incompétents, moins râleurs, plus courageux, moins fraudeurs, moins arriérés linguistiquement, s'ils avaient un enseignement etd es formations corrects et, en un mot, une mentalité autre que celle d'assistés chroniques revenchards mais paresseux, la france se porterait moins mal. Certes, les fonctionnaires français tiennent vraisemeblablement une sorte de "pompon" de la médiocrité etd e la crétinerie, mais ils sont loin d'être les seuls et les travailleurs (sil'on ose dire, vu le peu d'heures prestées et la productivité ridiculement dérisoire) du privé sont sur-payés. La france sans les français s'en sortirait peut-être. Mais tant que les français resteront ce qu'ils sont, des tonneaux vides qui font beaucoup de bruit pour rien (et dont personne ne teient compte) et de feignasses qui confondent glander et travailler, ce sera toujours "merde in france". Mais les français ont-ils vraiment le courage et l'intelligence de chercher autre chose, surtout s'ils doivent retrousser les manches usées sur le comptoir du Café du Commerce ? Pas sûr !
a écrit le 09/08/2013 à 13:19 :
Il est assez agaçant de lire tous ces commentaires désagréables sur les fonctionnaires, écrit par des personnes qui mélangent leur point de vue visiblement erroné avec une vision objective de la situation. La fonction publique est composée d'un grand nombre de personnes investies et dévouées, qui travaillent sans compter leurs heures et avec une véritable vocation de servir. Malheureusement, et comme de partout, quelques brebis galeuses viennent ternir la situation. Quant au nombre de fonctionnaires, il a déjà fortement diminué, avec pour conséquence une dégradation de la qualité du travail produit et du bien-être des agents. Il suffit de regarder le nombre de suicides au travail, qui dans certains ministères dépasse les chiffres de France Télécom...
Réponse de le 09/08/2013 à 13:37 :
@ "Un fonctionnaire agacé par ces commentaires irréalistes" .... bien que travaillant moi-même dans le privé, je suis tout aussi "agacé" devant cette misère de pensée dénonçant de prétendus coupables par pure jaloiusie, mais cela fait malheureusement partie de la nature humaine.
Réponse de le 09/08/2013 à 13:41 :
"une dégradation de la qualité du travail produit et du bien-être des agents" bla bla bla.... toujours la meme rengaine, pourquoi lorsque le meme service est fournis alors, par une societe prive avec objectif, concurrence et risque de rester sur le carreaux, au contraire de la fonction publique, ce meme service fait mieux avec moins de personnes...... cessez de nous prendre pour des jambons.... Tout les commentateur interne et externe, jusqu a a la court des comptes sont d accord: TROP DE FONCTIONNAIRE IL Y A EN FRANCE, TROP COUTEUX SONT LES SERVICES PUBLICS POUR UN SERVICES RENDU DE MAUVAISE QUALITE... Tout ce que vous pouvez dire contre n est que desinformation et mensonge!
Réponse de le 09/08/2013 à 16:23 :
j'ai travaillé dans les 2 domaines, le jour et la nuit !!! la fonction publique c'est aucun objectifs, aucun pilotage par les résultats, toujours la dépense laxiste maximale et reconduite ! il n'y a aucun management, un cadre qui voudrait mettre les profiereurs au travail se fait remettre en place par les syndicats (ces sous marins des partis de gauche, surement pas des défenseurs de travailleurs) et la hiérarchie qui désavoue pour avoir la paix sociale !! il n'y a pas de cadres, il n'y a que des "techniciens supérieurs". Il suffit de voir le rejet de la prime au mérite pour comprendre !!! et les chiffres et rapports confirment, la première armée rouge d'europe et avec des résultats en perte parmanente, l'usine à dépenser et ruiner le pays et tuer l'emploi par les impôts inutile sà financer l'ineffcicaté et la gabegie !!! il n'y a qu'en farnce qu'on n'a pas conscience du désastre !!!
Réponse de le 17/08/2013 à 23:12 :
@ kendal : philosophe ou moine tibétain je suis étonné par les commentaires de certains internautes, bon moi je suis un assisté alors je ne connais rien à la vie, vôtre commentaire chapeau bas kendal
a écrit le 09/08/2013 à 11:19 :
C'est ridicule de s'en prendre aux fonctionnaires , il serait plus judicieux de s'interroger sur le comportement des politiques qui recrutent à tout va dans les collectivités locales : communes,communautés de communes , départements ,régions ......sans parler de la création des multiples vices présidences créées pour remercier les amis politiques et qui coutent une fortunes .....en impots locaux ......mais là chute ...secret défense !!!!
a écrit le 09/08/2013 à 10:35 :

le fonctionnaire ne fonctionne plus par manque de travail a cause du suréffectif..
rentabilité??
a écrit le 09/08/2013 à 10:10 :
Plusieurs précisions à apporter à ce constat : d'abord OUI le point d'indice est gelé depuis 2010, mais comme pour l'ensemble des salariés le gel du barème de l'I.R. sur la même année aboutit à une taxation accrue des rémunérations, même faibles à l'impôt sur le revenu aussi pour les fonctionnaires. Dans le cadre de la loi de 2008 sur la réforme des retraites les fonctionnaires, tous les fonctionnaires, se voient ponctionnés quelques 0,10% de plus chaque mois jusqu'en 2017 pour un alignement sur le privé. Enfin avec SARKOZY c'était moins de fonctionnaires, mieux payés, avec HOLLANDE c'est plus de fonctionnaires plus mal rémunérés, du reste au 30 juin dernier la masse salariale du public à augmenté de 2% et non pas les rémunérations.
Réponse de le 09/08/2013 à 14:12 :
petit rappel mathématique à la portée d'un élève de primaire: si le salaire (net fiscal) ne bouge pas et si le barème des tranches IRPP est gelé, les impôts ne bougent pas (toutes choses égales par ailleurs), donc le salaire net après fiscalité non plus!
mais évidemment, on perd sur le coût de la vie!
a écrit le 09/08/2013 à 10:05 :

il y a bien pire pour les ouvriers sans garantie de boulot
a écrit le 09/08/2013 à 9:24 :
Trop de fonctionnaire, trop de collectivité locale, trop de 35h, trop de doublon dans le mille feuille législatif. A quand un vrai patron a la Tatcher ( bien qu'el n'est pas fait que des choses de bien) ????????????
a écrit le 09/08/2013 à 8:12 :
c'est bien , comme ça tous ces fonctionnaires consommeront encore moins...... et le secteur privé continuera de pleurer, parce que c'est bien ça que l'on veut, moins de consommation non ?.
OK, alors réduisons leurs maigres salaires et pensions en en faisant les boucs et émissaires de la crises et continuons de pleurer sur l'effondrement de la consommation.

Dans ce pays, il est tellement facile de manipuler les masses avec des caricatures Franchouillardes, continuons de taper sur tous ceux qui bossent (public comme privé car c'est une connerie de les opposer) sauf sur les spéculateurs et hommes politiques qui pendant ce temps là s'en foutent plein les poches sur votre dos.

Au fait, le régime de retraite des Sénateurs, Parlementaires, Ministres......il va bien basculer dans le régime général très vite n'est ce pas....et ce au titre de la solidarité nationale et de l'exemple, non ???. Surement encore un coup des fonctionnaires , bien entendu.

Mais ne nous inquiétons plus, la crise est derrière nous, on vous l'a déjà dit plusieurs fois.Vous n'allez quand même pas commencer à penser par vous même et douter de tous ce que l'on vous invite à croire ?
a écrit le 09/08/2013 à 7:00 :
Cet article ne veut rien dire. Trop de categorie A dans le fonction publique qui ne servent à rien. Ils sont gavés de primes , ne travaillent pas concretement (réunions , stages , formations diverses les occupent) Monsieur HOLLANDE ? mettez tous les fonctionnaires au travail.
Réponse de le 11/08/2013 à 18:46 :
+ 1000
a écrit le 08/08/2013 à 20:54 :
6 agents sur 10 dans la FPE sont des catégories A... Expliquez-moi comment cette catégorie d'encadrement peut-elle être aussi représentée? Il doit y avoir eu de sacrés négociations pour arriver à un tel taux de managers dont la plupart doivent être responsables... De la photocopieuse! Les syndicats ont tellement bien négocié branche par branche qu'il n'existe plus de système pyramidal et le jardinier de la fac de Rennes doit lui aussi être en catégorie A! C'est ridicule...
Réponse de le 08/08/2013 à 21:22 :
Pas que les syndicats. Par exemple les chefs de service ne sont pas syndiques MAIS ils se cooptent entre eux, se nomment les uns les autres a des postes, s'accordent des augmentations, du savoir etre et des soutiens reciproques. C'est le meme fonctionnement en interne que la caste des intouchables sauf que ces fonctionnaires managers sont en haut, rien ne les inquietent, ils manipulent les stats pour justifier leurs postes. Ce ne sont pas que les syndicats, mais surtout la mentalite intouchable des chefs de service.
Réponse de le 08/08/2013 à 22:18 :
"Expliquez-moi comment cette catégorie d'encadrement peut-elle être aussi représentée?" : Pour votre gouverne, les chercheurs, les officiers, les ingénieurs, les architectes, les urbanistes, les inspecteurs, etc. (http://www.emploitheque.org/grille-indiciaire-etat.php) n'ont pas forcément pour principale fonction l'encadrement...
Réponse de le 09/08/2013 à 10:34 :
Les infirmières et... Les assistantes sociales sont aussi catégorie A! Sans vouloir dénigrer leur métier qui est certainement passionnant et indiscutablement indispensable, je confirme que les lobbys internes ont détruit le pyramidage de la fonction publique. Encore quelques années d'action syndicale et tous les membres de la FPE seront catégorie A. Au- delà du fait que cela dévalue le statut, cela grève fortement le budget de l'état dont le premier poste de dépense est constitué par la masse salariale, lui-même alimenté par l'emprunt et la dette. Je confirme donc que cela frise le ridicule...
Réponse de le 09/08/2013 à 11:54 :
Il faut vous informer: les assistantes sociales de la FPE, de la FPT et de la FPH ne sont pas en catégorie A et effectuent encore le travail de proximité , parfois sur plusieurs départements ( FPE) et pour le compte de plusieurs Ministères (mutualisation) et pour gérer des situations de plus en plus complexe avec de moins en moins de reconnaissance. Certaines sont en haut de la grille indiciaire depuis plus de 10 ans sans espoir d'avancement et avec des conditions de travail qui se dégradent.
C'était juste pour rétablir l'ordre des idées toutes faites Ne confondez pas conseillères techniques de service social (qui ne sont en général pas au contact des usagers) et les assistantes sociales (qui elles sont au charbon).
a écrit le 08/08/2013 à 20:23 :
Oui et ? on devrait leur baisser alors on va pas pleurer non plus ... qu'ils n'oublient pas (mais le savent ils ? ) qu'ils sont payés par le business développé par le privé .. au moyen des impôts confiscatoires que subit ce même privé
Réponse de le 08/08/2013 à 20:57 :
Mon salaire : 1600 euros net par mois, 15 ans d'anciennete, Bac +4, trilingue.
Mon chef de service : 6500 net par mois, 10 ans d'anciennete, monolingue mais a fait une ecole de la fonction publique et est un planque qui se gave.
Réponse de le 08/08/2013 à 21:05 :
@Enjoy,les recettes fiscales ne suffisent pas à assurer le train de vie de la fonction publique du monarque et de sa cour, ce sont les créanciers qui financent.
Réponse de le 09/08/2013 à 10:21 :
à Différents eux dans le même sac : avec vôtre diplôme BAC + 4 et en plus vous parlez trois langues vous vous apercevez seulement maintenant que vôtre carrière resteras au point mort jusqu'à vôtre retraite, pourquoi avec vôtre cursus scolaire vous n'avez pas cherchez dans le privé ah oui j'oubliais ce qui vous à convaincu à entrer dans la fonction publique c'est la sécurité de l'emploi, et vous avez mis 15 ans avant de vous rendre compte du montant des salariés de base et des petits cheffaillons eh bien je dis chapeaux
a écrit le 08/08/2013 à 20:08 :
2430? de salaire moyen??

dans mon service, un centre des impôts de 45 personnes seules 3 d'entre elles dépassent ce salaire moyen (1 A+ et 2 A). La plupart des agents C et B ne gagnent pas cette somme. Difficile de comprendre leur calcul a moins qu'il n y'ait une plétore de A et A+ dans les administrations centrales qui a eux seuls font exploser la moyenne. Dommage que ces mêmes personnes ne soient pas en réception en box quand des contribuables viendront nous triater de nantis.....
Réponse de le 08/08/2013 à 21:04 :
L'éducation nationale, c'est la moitié des fonctionnaire d'Etat. Et ce sont tous des cadres A. Ce qui fait monter la moyenne...
a écrit le 08/08/2013 à 19:26 :
Vite une quête pour ces malheureux ! On la fera à Pôle Emploi, on est sûrs de solliciter beaucoup de monde, au chômage mais qu'importe. Notre bien aimée et efficiente Fonction Publique le vaut bien .
a écrit le 08/08/2013 à 19:25 :
Faux ils bénéficient d'un changement d'échelon régulièrement, ils profitent de rémunérations diverses, augmentation de primes, indemnités....aides aux vacances loisirs, rentrée des classes;;;; Alors que dans le privé les salaires stagnent, sont en baisse, le salaire médian tourne autour de 1500 euros pour le privé, 2400euros pour la fonction publique. A la différence du privé, la fonction publique est financée par les recettes fiscales et les emprunts.Le problème n'est pas la rémunération mais la masse salariale, certains font de la politique, du syndicalisme, et continuent de profiter du système.Il faut dégraisser le mammouth.
Réponse de le 08/08/2013 à 20:06 :
J'ai travaille dans la fonction territoriale, les secretaires et assistantes et les divers conseillers sont au meme echelon depuis 10 a 20 ans et tres souvent au SMIC. Seuls leur chefs evoluent rapidement et se gavent allegrement, ainsi des DG ou Chefs de Service gagnent 5000 a 8000 euros net par mois et sont planques, intouchables, indeboulonnables et cumulent les voitures de fonction, appartement de fonction et autres bienfaits payes par le contribuable. Merci de ne pas mettre tout le monde dans le meme sac s'il vous plait
Réponse de le 08/08/2013 à 20:22 :
Vous oubliez de dire que tous les matins, on a à disposition gratuitement des croissants (pur beurre), dans les cantines on nous sert du "chateauneuf du Pape", que nous bénéficions d'une voiture en fonction de nos besoins, que des primes nous sont versées sous le manteau, que nous avons droit au 14 et 15ème mois, et que l'on vient travailler que si l'on a envie.
Réponse de le 09/08/2013 à 1:51 :
Qu'importe... Soyons simplement concrets. Il n'y à plus aucune augmentation générale dans la plupart des entreprises même très très rentables.
L'Etat est en déficit et il est normal qu'aucune augmentation générale n'ait lieue.

Quoique si des augmentations individuelles pour ceux qui bossent car oui il y en a et la possibilité de se séparer des profiteurs...
a écrit le 08/08/2013 à 18:59 :
Les postes supprimés au niveau de l Etat sont remplacés au niveau local : -20000 +30000 et 3 points de pib de facture pour l Etat.
a écrit le 08/08/2013 à 18:42 :
fonctionnaires le mal FRANÇAIS surtout le statut payes a ne rien faire pour la grande majorité sinon a bloquer ...le système pour se justifier ....chez nos voisins moitie moins ça fonctionne aussi bien ....
Réponse de le 08/08/2013 à 19:07 :
"simplet",vous portez bien votre pseudo ! Mais vous avez raison , les policiers (surtout dans les banlieues),les infirmières/aide-soignantes(dans les hôpitaux publics),les services de secours(pompiers,SAMU,...),les contrôleurs vétérinaires,les agents des routes,les enseignants (surtout dans les zones sensibles) ... GLANDENT ! Changez de journal "simplet" et allez dans la presse people ! Eux au moins les "people" ,ils bossent !
Réponse de le 08/08/2013 à 21:18 :
une insulte envers lespersonels soignants du prive je peux vous assurer que les agents des routes du public glandent ...il suffit de se deplacer pour le voir ... les enseignants du prive.bossent aussi ...ilest urgent de privatiser a max avant de devenir la grece
Réponse de le 09/08/2013 à 11:08 :
privatisons la SNCF, RATP, et la Poste, ça nous fera de sacrés économies.
Au boulot les glandeurs!!
a écrit le 08/08/2013 à 18:38 :

Y a pas que les fonctionnaires, on oublie les chômeurs ! On compte des grandes entreprises, des pme en danger pour cause de déficit de financement et un mépris du progrès technique, avec un quart de fonctionnaires, c est le capitalisme d Etat, l oxymort, mais de quel capital on parle ? Le système de formation est double, pas un seul pays ne fonctionne comme cela. Les entreprises sont dirigées par des énarques 50% contre 5% pour les ingénieurs. Nos vieilles grandes entreprises font des dettes à hauteur de 170 milliards, pas les autres. On prône la création d entreprises mais on ne le fait pas, c est bon pour les chômeurs ou les jeunes. Nous sommes dans le pays le plus fiscalisé au monde. Alors c est 100 milliards ou l industrie casse ? Pour la construction, on trouve qu on restreint les permis de construire et ça crée une pénurie. On manquerait de grosses PME. Alors allons-nous perdre 20 points de pib avec l industrie. Il parait qu on fait trop d organismes pour aider l export et on n y comprend rien ! Le développement des grandes surfaces serait freiné comme l emploi par les professions protégées. La sécu fait beaucoup de dettes !
a écrit le 08/08/2013 à 18:15 :
et pour les militaires qui sont assimilés fonctionnaire ca dis quoi , ils sont comment les chiffres
a écrit le 08/08/2013 à 18:12 :
Un Directeur General de Chambre de Commerce et d'Industrie gagne entre 5000 et 7000 euros net (soit nettement plus que les dirigeants de PME qu'il est censé representer ...). Un chef de service de CCI gagne entre 4000 et 6000 euros nets, quand la secretaire touche le SMIC depuis 18 ans. Je ne parle pas des chefs de service qui demandent leur propre licenciement, partent avec une indemnite ET se font reembaucher par la meme CCI en tant que consultant externe avec leur salaire precedent. Et oui, ca existe et c'est assez repandu en France. Les chefs d'entreprise et les syndicats patronaux doivent se pencher sur la gestion des CCI ... Ils vont trouver des pepites et des merveilles !
a écrit le 08/08/2013 à 17:50 :
Ceux qui sont en haut de la pyramide du pouvoir et de l?argent ont trouvé un moyen pour y rester et se goinfrer. Faire éclater la base en nous divisant. Ce n?est plus une pyramide qu?ils veulent c?est un chapeau mexicain. Un max en bas un min en haut.
a écrit le 08/08/2013 à 16:52 :
Pas trop compliqué de s'en prendre aux fonctionnaires quand les politiques se gavent un max !!!! .
Exemple édifiant la communauté de communes de la ville de 20.000 habitants où je réside comprend une quarantaine de communes , le président a nommé 10 vices présidents parmis les maires avec une rémunération de 1.200 euros /mois chacun soit ( 1.200x10x 12 ( mois) ) 144.000 euros /an !!!!!
Réponse de le 08/08/2013 à 17:23 :
qui attirent la "fine fleur" des Grandes Ecoles (X-Mines etc) payés une fortune (si si allez consulter leur grille de salaire) pour "administrer" le pays, ie pondre de la réglementation et la faire appliquer vaille que vaille mais ne PRODUISENT RIEN !

Sans compter le gâchis de ces "intelligences" ayant reçu la meilleure formation ... pour au final faire du Word ou du Excel ?!
Réponse de le 08/08/2013 à 17:35 :
c'est clair, une tentacule impensable ! + 1
Réponse de le 08/08/2013 à 20:58 :
"pour "administrer" le pays, ie pondre de la réglementation et la faire appliquer vaille que vaille mais ne PRODUISENT RIEN !" : Psss... Ceux que je connais ont fait dans les 15/20 ans de technique (recherche, développement de logiciel) avant de passer à des fonctions d'encadrement. Ensuite, c'est quand même assez général en France de pousser les techniciens vers des fonctions d'encadrement sans quoi on les considère comme des ratés qui n'évoluent pas.
a écrit le 08/08/2013 à 16:28 :
"Ce qui s'explique par le fait que la RGPP prévoyait le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Il y a donc moins de fonctionnaires âgés, a priori les mieux rémunérés.": mon interprétation est diamétralement opposée!!
Si on remplace poste pour poste, c'est un jeune qui remplace quantitativement un retraité. Donc, la moyenne baisse!
Mais, si on ne remplace qu'un départ sur deux, on augmente la proportion de salaires plus élevés ou avec ancienneté, donc on augmente la moyenne.
Donc, l'explication est ailleurs!
a écrit le 08/08/2013 à 16:24 :
Que de haine de fonctionnaires ici... Réalisez-vous que vos propos sont blessant à l'égard de tout les fonctionnaires qui aiment leur travail, s'y défoncent et souffrent aussi quand ils n'obtiennent pas de résultats probant.. car au final la plupart des gens aiment un travail bien fait. Alors oui il y a des brebis galeuses mais n'en faisons pas une généralité. Le vrai problème n'est pas le "fonctionnaire" en tant qu'individu que tout le monde se plait à stigmatiser mais le "système" incohérent de gestion de ces ressources humaines de valeur : redondances des postes, bureaucratie, paperasserie etc... Donc si il faut taper sur quelqu'un c'est au plus haut niveau, là d'ou devrait découler des changement en profondeur pour permettre aux fonctionnaires d'exprimer leur potentiel.... mais pour faire ça... il faudrait passer outre lls syndicat de fonctionnaires.. et là on touche le vrai noeud du problème.
Réponse de le 08/08/2013 à 16:36 :
Vous vous adressez à un lectorat majoritairement composé de petits rentiers aigris qui n'ont toujours pas digéré de payer les impôts auxquels ils ont échappé complaisamment pendant 10 ans (en les faisant payer par les autres). Donc les fonctionnaires sont leurs boucs émissaires au même titre que les jeunes et les étrangers. Bref une belle congrégation de réacs
Réponse de le 08/08/2013 à 16:43 :
"que de haine" ....ne vous formalisez pas trop car tout le monde est servi : les commerçants et les artisans sont soit des voleurs soit des arnaqueurs, les chefs d'entreprises exploitent leurs salariés, les agriculteurs ne vivent que de subventions .....et les politiques vivent de leurs privilèges !!!!
Sur le fond les fonctionnaires ne sont pas en cause c'est notre système politique qui concède trop de pouvoirs aux hauts fonctionnaires qui verrouillent les centres de décisions .
Réponse de le 08/08/2013 à 16:43 :
Je vais passer pour un vieux et me répéter mais:
"Bah s'ils ne sont pas contents, rien ni personne ne les empêche de démissionner et de travailler dans le privé. "

Et n'oublions que ces derniers (les fonctionnaires) ont remis à la tête de l'Etat les pires des gestionnaires... (35% des inscrits ont voté).

Alors, le fonctionnaire qui sait qu'il fait bien son travail... il va dans le privé pour être mieux payé car il connaît sa valeur!

Donc, un fonctionnaire c'est comme devrait être comme un ministre... comme le disait Jean-Pierre CHEVENEMENT de ces derniers (les ministres).
Réponse de le 08/08/2013 à 16:48 :
Les fonctionnaires ne travaillent pas car comme les syndicats se donnent un malin plaisir à répéter, ils ne sont pas soumis au code du travail en disposant d'un contrat de travail comme pour tous salarié du privé. Peut-on encore réellement parler de salaires? Ce sont plutôt des indemnités à l'instar des politiciens.
Réponse de le 08/08/2013 à 17:00 :
et @ @gus vous ne pouvez niez l inefficacite, le sur-nombre et le cout exhorbitant des la fonction publique Francais quelque soit son niveau... La France est Championne du monde du rapport poid depense publique/PIB... Pour un pays de 70 millions faut le faire..... Plus loin l efficacite et l efficience meme des ses services public et para-publique sont denonce depuis plus de 10 ans par divers rapport et par la cours des comptes.... Vous allez continuer longtemps a nier les faits????? La majorite des gens veulent moins de fonctionnaires certes mais mieux de fonctionnaires! quand de l education a la poste en passant par la SNCF, la sante.... c est le naufrage et que le niveau global baisse d annee en annee même quand les differents gouvernement y mettait "les moyens humains" demandés a corps et a cri par vos syndicats c est bien qu il y a un probleme non??? ou vous allez garder des oeilleres????
Ca n empeche pas par ailleurs de denoncer les derives de toutes les niches et avantages fiscaux, l inefficacite de l irpp, les problemes sur les prix..... Mais rester aveugle aux probleme Fonction Publique et Para-publique est un non sens.
La reforme doit etre structurelle, profonde et toucher tous les pans du systeme Francais.
Réponse de le 08/08/2013 à 17:05 :
Désolé GUS mais j'ai 59 ans et 39 ans de prive cela fut un choix que j'assume mais je dois confirmer que des fonctionnaires volontaires, compètents, motivés et qui refuse les objectifs qualitatifs et quantitatifs j'en ai rencontré des masses !!! des NANTIS qui profite du systeme j'en ai cotoyé ENORMEMENT et également dans ma propre famille !ce qu'il faut que les fonctionnaires puissent comprendre " Nous en avons RAS LE BOL de financer par le privé les privillèges et avantages des fonctionnaires dans les petites PME certains ou certaines n'ont pas eu d'augmentation depuis ++ de 10ans (exemple les pharmacies ) et autres petites entreprises mais la aucun journalistes de fait son JOB pour mettre en lumiere tout les ABUS !!!!
Réponse de le 08/08/2013 à 19:37 :
Je ne nie pas qu'il y a un problème de gouvernance ou de gestion des fonctionnaires (en même temps gérer des millions d'individus n'est pas chose aisée vous en conviendrez) qui conduit à un coût relativement élevé, c'est un fait je crois que nous sommes d'accord. Ce que je récuse c'est de stigmatiser LE fonctionnaire en tant qu'individu car cela est blessant (je précise, je suis chef d'entreprise du privé) pour tout un groupe de personne qui au fond voudraient mieux faire.

Maintenant, je voudrais revenir sur un point : le fameux "coût exorbitant" de la fonction publique à la charge des contribuables. N'êtes pas vous pas soulagé d'aller aux urgences et d'y trouver toujours des médecins et infirmières aux petits soins (et débordés), de savoir qu'un nouveau traitement oral vous aidera a soigner votre cancer ? N'êtes vous pas rassuré de rouler sur des routes en parfait état ? N'êtes vous pas rassuré de vous sentir en sécurité le soir en allant au cinéma car des policiers veillent tout de même sur vous au risque de leur vie ? N'êtes vous pas content que vos enfants aillent à l'école, et puissent devenir médecin, avocat, réaliser leurs rêves ?

Bref tout ça pour dire qu'en voyageant en Afrique ou en Asie (et même dans des pays développés comme les USA) on réalise très vite à quel point en France nous bénéficions d'un environnement incroyablement favorable au bien-être : superbes infrastructures, médecine de pointe, enseignement de haut niveau relativement à 99,99% de la population mondiale, etc.. etc...

ET donc oui tout cela a un coût, certes un peu trop élevé, mais entre nous je suis ok pour le payer si cela m'apporte autant. Ceci dit, cela ne dispense pas de chercher à rendre tout cela moins cher en optimisant le travail... des fonctionnaires.. et on en revient à mon post du début sur la gestion de la ressource humaine.
Réponse de le 08/08/2013 à 22:29 :
@Gus

Les seules routes en parfait état en France, ce sont les autoroutes et elles ne sont pas entretenues pas des fonctionnaires. Il faudrait revoir vos classiques...
Réponse de le 09/08/2013 à 9:24 :
Moi aussi je voyage, de la Nouvelle Zelande à la Corée du Sude, de la Suede a l Australie.... Et desole on peut faire autrement en preservant l egalite des chances, il faut cesser de croire que "le tout public-para-public" est LA SEULE voie a l egalité des chances, c est faux et de plus en plus faux.....On peut tres bien preserver un niveau de service public tout en privatisant les contrat.... Il faut drastiquement reformer tout le systeme et a tout les etages et vite, car malgre ce qu on entend on se dirige droit vers la situation grecque a force de "bloquer" toute reforme et quand on en sera la, ca sera la casse..... et le Tous les syndicat, fonctionnaire regretterons "de ne pas avoir fait le peu de mal (compromis) dont serait sorti un grand bien (la preservation de notre systeme)....."
a écrit le 08/08/2013 à 16:03 :
Parler des salaires des 3 fonctions publiques ne sert pas a grand chose, il faut donner les salaires des 3 categories A, B, C, afin de comparer objectivement avec le prive.
a écrit le 08/08/2013 à 15:50 :
Le cancer de l'économie française : des administrations publiques sans utilités ou en doublons avec 5,2 millions d'assistés à faible productivité ou sans tâche de travail... maladie incurable qui enfonce notre pays dans le déclin avec l'aide des monarques parlementaires et des syndicats publiques... La fonction publique et territoriale sera le cancer qui tuera notre pays à l'absence de réformes structurelles fortes...
Réponse de le 08/08/2013 à 16:16 :
Ajoutez-y les millions de petits rentiers immobiliers qui détournent l'impôt et ont inventé l'héritage à l'envers ! Ponctionnaires et rentiers cupides, les deux maladies de la France moisie !
Réponse de le 08/08/2013 à 16:46 :
rentiers immobiliers !!! 15% de csg sur les loyers +impots fonciers+ impots sur le revenus il en faut des loyers pour en vivre ....sans parler de l'isf !!!!!!
Réponse de le 08/08/2013 à 21:05 :
et combien de pourcentage d'APL des pauvres qui finissent dans leurs poches? Combien seraient-ils à louer des studios à 600 euros quand les clients qui gagnent 1500 euros sont rares? Accessoirement, à part rendre les villes inaccessibles en faisant monter les prix : Ils ne servent à rien quand ils achètent de l'ancien! Autant récupérer leurs subventions via des taxes que continuer à allumer les entreprises pour les libérer de l'impôt!
a écrit le 08/08/2013 à 15:46 :
Sudiser le pays, ça c est un bon modèle ! Qu est-ce qui nous attend ? Comme on ne fait pas de croissance sauf celle des dettes, c est la portugalisation, la grecquisation la désindustrialisation et le laxisme. Résultat on apprend qu au Portugal les pauvres fonctionnaires sont victimes du disfonctionnement : on annonce des baisses de salaires ! Quel sera l effet de la réforme du calcul et du déficit sur le nombre de postes qu on réduit à l Etat et qu on augmente en local. Ils annoncent une baisse de 10% des retraites du public. C est un vol au citoyen, la portugalisation des salaires, ça fera combien de moins ? Faut-il faire SECESSION ? On faisait des dévaluations, que fait-on en zone de monnaie forte ? C est l histoire de la ZMO. Qu est-ce que vous en disez ? C est où le Portugal, va-t-on payer indéfiniment 70 milliards par an ce qui fait grimper la dette et fait PETER l ETAT ? Le progrès à l envers!
a écrit le 08/08/2013 à 15:32 :
Bah s'ils ne sont pas contents, rien ni personne ne les empêche de démissionner et de travailler dans le privé.

Par contre, les 36 contractuels du gouvernement... là, on peut dire que leur salaire ne s'est pas tassé... et pour le boulot qu'ils abattent... on est loin du seuil de rentabilité!
Réponse de le 08/08/2013 à 17:33 :
Et si dans le privé ils ne sont pas contents, rien ne les empeche de démissionner et de passer des concours...

Belle avancée dans le débat...

(j'bosse dans une boite privée et des tires-au-flanc y'en a un paquet, mais c'est si bon les généralités...)
Réponse de le 08/08/2013 à 21:09 :
"Bah s'ils ne sont pas contents, rien ni personne ne les empêche de démissionner et de travailler dans le privé." : Oui, c'est facile pour un policier de se reconvertir par exemple!
a écrit le 08/08/2013 à 15:28 :
Parler de salaire ne veut rien dire, quel est le revenu moyen primes comprises ?. Quel sont les avantages acquis selon la branche (transport, prime de logement etc...) quand toutes les données seront prisent en compte on pourra enfin les plaindre, le pouvoir d'achat consiste a la rentrée d'argent dans un foyer, par exemple un serveur n'est pas fort rétribué et arrondi son revenu avec les pourboires
Réponse de le 08/08/2013 à 15:51 :
tout a fait surtout que depuis les loi Weil, on a "impose" au entreprise privées de limiter ces avantage à 30% du tarif public pour les services par exemple, un commercial s il a une voiture de fonction doit la re-integrer dans sa base d imposition.... alors que agent public et para-public ne respectent pas cette regle.... Combien payes un agent EDF son electricite???? un agent SNCF son billet de train?????
Réponse de le 08/08/2013 à 19:42 :
Pour info : http://www.fonction-publique.gouv.fr/score/concours

Pour pas mal de réacs qui sont sur le site, il serai bon qu'un jour ils passent un des concours pour un poste à la fonction publique.

L'agent EDF (parlons plutôt agent IEG, car ça englobe encore plus d'entreprise) doit déclarer l'avantage en nature qu'il a perçu par son employeur, sinon c'est le fameux 10% de la part de la DGFiP qui leur arrive dans la tronche.

Donc sortez de votre monde de pessimiste et regarder autour de vous. Et il y a autant voir plus de feignasse dans le privé que dans le public.

Ah j'oubliais, les entreprises privées adorent être payé par le "public", car lui a un comptable qui le paye en temps et en heure (la DGFiP). Inversement les entreprises privées ont du mal à se payer entre elle ...
a écrit le 08/08/2013 à 15:24 :
Le laboureur m'a dit en songe: "Fais ton pain
Je ne te nourris plus: gratte la terre et sème."
Le tisserand m'a dit: "Fais tes habits toi-même."
Et le maçon m'a dit:" Prends la truelle en main."

Et seul, abandonné de tout le genre humain
Dont, je traînai partout l'implacable anathème,
Quand j'implorai du ciel une pitié suprême,
Je trouvais des lions debout sur mon chemin.

J'ouvris les yeux, doutant si l'aube était réelle;
De hardis compagnons sifflaient sur leurs échelles.
Les métiers bourdonnaient, les champs étaient semés.

Je connus mon bonheur, et qu'au monde où nous sommes
Nul ne peut se vanter de se passer des hommes,
Et depuis ce jour-là, je les ai tous aimés.



Réponse de le 08/08/2013 à 15:40 :
Merci pour cette belle poésie...réaliste, il est vrai! l'Humain, les Hommes, oui, on " oublie très souvent" de les apprécier, de les aimer actuellement, ils sont méprisés...Quel dommage!
a écrit le 08/08/2013 à 15:16 :
et ajoutons que,dans le privé, les ex-salariés qui sont au chômage n'ont plus, eux, de salaires.
a écrit le 08/08/2013 à 15:11 :
" Fonctionnaires ", le gros mot est laché.....

Et voila que surgissent tous les trolls qui hantent les forums pour déverser leur haine et leur aigreur...
a écrit le 08/08/2013 à 15:03 :
Tant que les dirigeants de gauche comme de droite, de ce pays ne délimiteront pas avec exactitude les devoirs de l' Etat et les limites de son intervention, nous continuerons à supporter le poids de ces millions de fonctionnaires. Un Etat qui fonctionne ne doit s' occuper que de la sécurité du territoire, de la justice, de la police et de l' éducation jusqu'au bac. La sécurité sociale et les soins devraient être uniquement réservés aux cotisants actifs ou retraités. TOUT LE RESTE DOIT ËTRE PRIVATISE.
Réponse de le 08/08/2013 à 15:15 :
+1000000 et encore je dirait moi que certe l education (locaux, programmes) doit etre du ressort de l etat mais les contrat des profs doivent etres privés
Réponse de le 08/08/2013 à 15:38 :
Je pense qu'il faut garder aussi l'enseignement supérieur, mais avec des frais facturés supérieurs (trop de gens qui actuellement n'ont rien à faire à la fac ...), et plus de partenariats public-privé pour financer les projets de recherche.
Réponse de le 08/08/2013 à 15:59 :
Beaucoup de gens en faculte plutot qui ne savent pas "quoi faire" la fac devient un "par defaut", resultat de notre formidable education nation et son incroyable efficacite dans l orientation des eleves.... preuve s il en faut que c est a privatiser....
a écrit le 08/08/2013 à 14:46 :
trop, trop, beaucoup trop de fonctionnaires, c'est ce qui gangrène et qui ruine notre société,ailleurs on l'a bien compris et on fait en sorte de les réduire un maximum.
Cet acharnement à vouloir systématiquement maintenir de tels effectifs est la preuve que pour le gouvernement en place, c'est une aubaine pour les urnes.
C'est bien connu, pratiquement toute la fonction publique est manipulée et dirigée par la gauche et ils auraient bien tort de se priver de ce vivier!
Réponse de le 08/08/2013 à 17:39 :
par contre, la police, les hopitaux, la santé et la sécurité , par contre, ILS NE SONT PAS ASSEZ NOMBREUX! qui dira le contraire ?
a écrit le 08/08/2013 à 14:30 :
Eh oui, les français gagnent peu ( fonctionnaires ou pas)
A titre de comparaison, un prof de collège au 10° Echelon, ( bac +4) gagne net 2300 euros et des brouettes....( il y a 11 Echelon pour les certifiés) son collègue anglais gagne environ 3700 euros et son collègue US, plus de 4000 euros....Bien sûr c'est le salaire de base, sans HSA, ISOE etc.... qui viennent compléter ( pour certains seulement) la fiche de paie. Alors, trop payés les fonctionnaires?
Réponse de le 08/08/2013 à 14:58 :
Peut etre faudrait il moins de fonctionnaires mais mieux payés .......mais hélas ce n'est pas le discour des syndicats qui répètent depuis des décennies " nous voulons plus de moyens et plus d'effectifs " et qui disent non à tout ce qui leur est proposé d'autre !!!!
Réponse de le 08/08/2013 à 15:31 :
Peut être que les profs français gagnent moins mais c'est eux aussi qui donne le moins d'heure de cours. Sin, on compare au taux horaire enseigner, le prof français est bien au dessus des autres. Donc il faut comparer selon la même situation, c'est bien du raisonnement de français de "base". "Oh, l'autre il gagne plus que moi avec le même travail", mais l'autre fait plus d'heure par contre il ne le voit pas....
Réponse de le 08/08/2013 à 15:39 :
La comparaison des salaires entre français, anglais et américain est toujours un exercice périlleux car les prestations comme les retraites ou la mutuelle sont intégrés ou non selon les pays.
Concernant le fameux "trop payés les fonctionnaires" il ne faut pas oublier que dans les années 60-70 le "deal" était que les fonctionnaires étaient moins bien payés que le privé, mais ils avaient la sécurité de l'emploi. Depuis les salaires des fonctionnaires ont progressé beaucoup plus vite que ceux du privé. Maintenant pour la plupart des postes (surtout les plus bas échelons) les salaires sont équivalents entre privé et public mais la sécurité de l'emploi n'a pas était remise en question. Et c'est cela qui crée des tensions car beaucoup trouvent que les fonctionnaires disposent d'avantages non justifiés. Il est difficile d'avaler que coté privé il faut être productif pour justifier son poste et que coté public la productivité soit un gros mot.
A ceux qui répliqueront que le service public est une tâche noble qui est au dessus des basses considérations matérielles telles que la productivité ou la valeur ajoutée, je propose que les salaires des fonctionnaires soient bloqués à 1.5 x SMIC (soit 1700 euros net par mois) pour que ces "belles âmes" puissent méditer sur leur rapport au matérialisme.
Réponse de le 08/08/2013 à 17:52 :
Mes collègues US sont présents dans l'établissement de 8h à 15h avec une heure de pause déjeuner... et ils assurent environ 20 h de cours.... 5 jours par semaine. Certes, ils ont moins de vacances que nous, mais le salaire net est néanmoins beaucoup plus élevé.....et les professeurs de l'Illinois ont une couverture sociale très avantageuse. Autre point, quitte à devoir "cotiser" pour ma future retraite, un salaire de plus de 4000 euros net par mois ( en début de carrière!!!) car ma collègue finira avec plus de 6000 euros net par mois, permet de préparer confortablement sa retraite, non? De toute façon, les profs français sont très mal payés, et que tous ceux qui pensent qu'ils ne travaillent que 18 h par semaine, devraient venir faire un tour au collège ......18h + minimum 25 h de préparation, correction etc....Mais bon, taper sur les profs et autres fonctionnaires est une spécialité toute française.
Réponse de le 08/08/2013 à 18:08 :
@eurofederal: 8 à 15 - 1 heure, cela fait 6 heures x 5 jours = 30 heures, non ?
Réponse de le 08/08/2013 à 19:50 :
" minimum 25 h de préparation, correction, etc.". Qu'est ce qu'il faut pas entendre avec une grande partie des profs qui font 2 devoirs par trimestre pour faire une moyenne. Pendant le devoir, on corrige d'autres copies de devoir d'une autre classe. Pour ce qui est de la préparation de cours, il y a des livres pour les aider et de plus, les cours varient peu ou pas d'une année sur l'autre donc si on a pas de nouvelles sections, on a pas de préparation. Mais bon, quand tu vois certains profs qui partent pour travailler entreprise, ça leur fait bizarre en général...
ET pour certains si on gagne plus chez les anglo-saxons, allez-y au lieu de râler., vous serez noté par les élèves et le directeur, vous qui avez râler contre ce dispositif, il me semble. Si c'est si bien chez les autres, il faut y aller comme certains ont fait au lieu de pleurnicher sur des forums...
a écrit le 08/08/2013 à 14:30 :
trop nombreux , bien trop payés pour le service rendu . La masse salariales devrait baisser de 25% pour que la fonction publique rentre dans la moyenne ( y compris les retraités ) .
Le cumul de 68 et des 35 heures c'est l' aboutissement de la pensée socialiste ; un progrès incontestable vers l' abîme ..
a écrit le 08/08/2013 à 14:28 :
... beaucoup plus de fonctionnaires - proportionnellement au nombre d'habitants - en france qu'en Grèce. Et en Grèce, la mafia de la troïka oblige à virer des fonctionnaires et à sabrer dans les services publics. La France, qui est en état virtuel de faillite, doit suivre la même voie que la Grèce : éjection immédiate de plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires, diminution de tous les salaires du privé et du public, diminution identique des retraites, suppression des allocations familiales, augmentation du temps de travail hebdomadaire et du nombre d'années de travail, augmentation de toutes les cotisations sociales mais dimunition de tous les remboursements et prestations sociales, suppression immédiate de toutes les conventions collectives et accords salariux avec dérégulation complète et immédiate de tout le marché de l'emploi, ...
a écrit le 08/08/2013 à 14:03 :
A titre de comparaison le salaire moyen de chef de TPE et PME en province se situe à 23000 ? /an soit1916.? par mois pour diriger des entreprises certes petites, 60 H de travail moyen par semaine ... cherchez l'erreur ?
Réponse de le 08/08/2013 à 14:37 :
Les concours sont ouverts à tous : bienvenue a vous et tous ceux qui pensent que l'herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin . Et si l'enseignement vous tente , vous comprendrez vite en quoi consiste le "paradis" des fonctionnaires et vous regretterez vos 60 h et votre vie d'avant
Réponse de le 08/08/2013 à 14:41 :
Un fonctionnaire ou un salarié ne se fait pas payer son patrimoine par sa société. un chef d'entreprise à d'autres moyens de rémunération que son simple salaire...cherchez l'erreur ?

Il faut juste comparer ce qui est comparable

Réponse de le 08/08/2013 à 15:00 :
On oublie trop souvent les Porsche Cayenne de fonction de certains petits patrons.

Un petit patron artisan serrurier en mal de trésorerie avait d'ailleurs organisé " le vol " de son véhicule qui avait été retrouvé incendié dans la garrigue proche de chateauneuf les martigues. 350 hectares de végétation étaient partis en fumée

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/08/11/01016-20100811ARTFIG00559-incendie-pres-de-marseille-le-suspect-avoue.php

Et ils sont plus nombreux qu'on le croit a faire payer par leur entreprise des Q7, Porsche Cayenne, BMW X6 et autres GLA Mercedes.

Un outil de travail répondront ils.... bien sur, bien sur...
Réponse de le 08/08/2013 à 15:21 :
vu comment sont encadrés les revenus des chefs d'entreprises, je ne vois pas comment ils peuvent faire pour financer leur "patrimoine par l'entreprise" comme vous dites !! Quant aux Porsche Cayenne ou autres ils sont financés comme des véhicules de fonctions sur lesquels l'entrepreneur payent des charges sociales, plus de la TVTS, ne peut pas récupérer la TVA, ne peut pas amortir plus de 18300 ? TTC, partie non déductible de l'IS..., bref avantage qui se retrouve taxer, et même surtaxer pour engraisser les improductifs de ce pays. Heureusement qu'ils choisissent ce genre de véhicule car cela ferait moins de rentrées sociales et fiscales pour l'état. Au fait quand vous roulez avec la voiture du département, de la région, ou de l'état vous la déclarez en avantage en nature, vu le nombre de véhicules de l'état que je vois rouler le dimanche ?
Réponse de le 08/08/2013 à 15:29 :
Pour juger il faut avoir fait les deux j ai été fonctionnaire et chef d entreprise, j ai fait l erreur de quitter la fonction publique ' la vie dans l entreprise est plus dure, plus stressante, j ai perdu la tranquillité sans gagner plus financièrement voilà mon cas personnel
Réponse de le 08/08/2013 à 15:41 :
Sinon à titre personnel, je roule dans une mégane perso, ne suis pas fonctionnaire et ne dispose ni de véhicule de fonction ni de service.
a écrit le 08/08/2013 à 13:57 :
Dans un pays qui, depuis la déplorable précédente présidence qui a mis le pays à sac, est en état virtuel de faillite (malgré les discours mensongers et les statistiques tronquées), il n'y a pas 36 solutions : il faut prendre des mesures. t cela d'autant plus qu'outre des compétences pour le moins médiocres, voire mauvaises, le français travaille extrêmement peu et, en tout cas, énormément lmoins que le courageux Grec (qui travaille, lui, beaucoup plus que les français ou les allemands) et même moins que les belges. Donc, histoire de redresser la barre et éviter que la france soit en déroute complète, il faut lui redonner de la productivité. pour cela, il serait illusoire de compter sur les compétences (?) ou le courage (?) des français qui préfèrent râler au comptoir du café du Commerce et glander devant la machine àcafé que bosser. ielques mesures qui, demain, seront justes et inévitables : réduction de 30 à 40 % de tous les salaires (pas seulement ceux des fonctionnaires, mais également dans le secteur privé), suppression totale des allocations familiales pour ceux qui ont un contrat d'emploi (quel que soit le contrat), augmentation d'au moins 5 ans de la durée du temps de travail et retour à des horaires hebdomadaires déréglementés (pourquoi pas aller jusqu'à 45 heures au moins ?), augmentation de toutes les cotisations sociales, diminution similaire à celle des salaires (30 à 40 %) des remboursements des soins de santé, des pensions de retraite et des autres avantages sociaux dont les français bénéficient en masse (c'est toujours du pognon pris sans rien foutre), ... Vous voulez redresser votre pays ? Payez-en le prix, pour une fois plutôt que de faire comme d'habitude : truander vos colonies, vivre aux crochets du peuple grec qui continuent à vous RAPPORTER des dizaines de millions d'euros chaque année, privilégier le nivellement par le bas et l'assistanat, ...
Réponse de le 08/08/2013 à 14:30 :
Vous dites "vous"! pourquoi ne pas parler directement aux politiques qui sont grandement responsables de ce qui nous arrive ! "nous" profitons de laGrèce? nous" profitons des soins de santé...moins 40 % comme vous y allez, certains ne peuvent pas se soigner, déjà, et d'autres n'ont même plus de mutuelles! vous vous écoutez parler?40% de moins des pensions de retraite ? Commencez donc par vous même, quant auxw avantages sociaux, faudrait un peu remettre les pendules à l'heure et ne plus accorder des soins et autres choses à des étrangers dont les Français ne bénéficient même pas ! et QU'AVEZ VOUS PREVU POUR LES ENARQUES QUI NOUS SAIGNENT , et qui ne se PRIVENT DE RIEN??? vous n'êtes pas crédible, DESOLE !!
Réponse de le 08/08/2013 à 15:03 :
Effectivement que je dis "vous, les français". Vous avez bien la triste mentalité de vos compatriotes qui essayent toujours de se déculpabiliser à peu de frais et de remettre les fautes et les erreurs sur le dos du voisin. Bon, c'est votre mentalité et on voit où ça vous mèene. car il ne faudrait pas oublier que c'est vous qui élisez vos politiciens. C'est vous qui cautionnez votre système "à la françase". C'est vous qui en profitez largement et grassement. C'est encore vous qui vivez aux crochets des Grecs. 'est toujours vous qui ne foutez rien et, quand par hasard vous faites quelque chose, c'est tout juste du "merde in france". C'est vous qui êtes tellement fainéants que vous arrivez à travailler moins que les allemands, les belges, les grecs, etc etc. C'est vous qui profitez outrancièrement de ce système qui vous arrange bien. C'est vous qui profitez d'avantages sociaux que vous ne méritez pas. Vous, petit franchouillard, vous n'avez réussi à survivre que parce que vous avez truandé vos colonies et parce que maintenant, avec la complicité de la troïka, vous vivez aux crochets des Grecs et des autres peuples du Sud européen (rappelons pour l'ônnêteté que c'est votre psdt VGE qui a magouillé avec Goldman Sachs pour que la Grèce ehtre de force dans la zone euro et qu'elle puisse ainsi rapporter des fortunes à vos banksters mafieux !). Aujourd'hui, vous vous êtes légitimement faits foutre à la porte de toutes vos colonies et la Grèce ne sera bientôt plus la vache à lait qui vous nourrit. Vous allez devoir vous rmettre en question et enfin, avec justice et morale, vous serrer la ceinture. Oui, j'ai bien dit : "vous" !
Réponse de le 08/08/2013 à 15:19 :
Ce n?est pas du jeu, pour que cela marche il faut que se soit les français qui se divisent entre eux.
Réponse de le 08/08/2013 à 15:44 :
Dommage que vous ne vous comptiez pas, dans tous ces "vous"........vous n'avez sûrement pas les mêmes valeurs", on l'a bien compris! grand bien vous fasse....
Réponse de le 08/08/2013 à 15:48 :
Euh d une sur la grece faut pas inverser les roles: c est eux qui ont menti, vecu au crochet de l europes, fraude leur fisc.... alors remet les choses dans le bon sens tu veux????
Quand au temps des travails des Grecs et des Francais la aussi tu fais doucement rigoler, un article des Echos de mai 2013, tire d un journal Grecs qui estimait le temps de travail Grec moyen a 26h hebdo..... 21H en comptant celui des fonctionnaires...... Quand a celui des Francais, une etude recente paru dans la tribune et les echos faisait etat que la majorite des salaries etaient loin de ne faire que 35H.... et que le temps de travail moyen en France etait plutot de l orde de 40 voir 42 heures.... Alors le Grec puisque je suppose que vous etes grec, retourner donc reformer votre pays, collecter l impot, etablir un cadastre, cessez de ne pas taxer armateur et eglise, reformer votre fonction publique payee sur 16 voir 17 mois et apres venez donner des lecons!
Réponse de le 08/08/2013 à 15:49 :
Caché derrière son pseudo, " Fonctionnaires, mais pas seulement " déverse son vomi.. Je suppose que vous êtes grec, vu que votre diatribe contient x fois le mot "grecs". Vous vous ridiculisez, d'ailleurs depuis sont entrée dans l'UE, la Grèce n'a jamais contribué une seul fois au financement du projet européen, ce pays n'étant jamais solvable. Je suppose que lorsque vous aurez un pépin de santé, vous viendrez profiter de notre système social comme tout ceux qui crache dans la soupe !
a écrit le 08/08/2013 à 13:48 :
La machine a diviser les français est en marche. Mais souvenons-nous : Diviser pour régner pour obtenir de la rue ce qui est électoralement impossible.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :