Réforme des retraites : ce qui est sûr, ce qui l'est moins et...ce qui ne se fera pas

 |  | 827 mots
Lecture 4 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, a terminé sa phase de concertation avec le patronat et les syndicats sur la future réforme des retraites. Elle va remettre dans quelques semaines au Premier ministre ses propositions. On sait déjà que les retraités - via une augmenation du taux de CSG et/ou une désindexation partielle des pensions?- seront mis à contribution. Les actifs aussi, si l'on en croit François Hollande, connaîtront un allongement de la durée de cotisation. Des mesures spécifiques aux femmes sont aussi attendues.

Réforme des retraites, rendez-vous fin août. Officiellement, la phase de concertation démarrée le 4 juillet entre le gouvernement et les organisations professionnelles (patronales et syndicales) s'est terminée le 18 juillet, une fois toutes les délégations reçues par la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine. Officiellement toujours, rien n'a filtré des intentions du gouvernement. « On n'a aucune visibilité, on n'a eu aucun détail de la réforme et le fond du problème a été à peine abordé », explique à La Tribune Eric Aubin, le « monsieur retraite » de la CGT.

Officiellement, enfin, la phase active de concertation est finie. Maintenant, Marisol Touraine doit concocter les grandes lignes de la future réforme pour les transmettre au Premier ministre. A son tour, Jean-Marc Ayrault convoquera les organisations patronales et syndicales les 26 et 27 août pour leur faire part de ses décisions. Un calendrier serré qui ne plaît pas beaucoup à Eric Aubin : « trois semaines de concertation c'est court, la méthode n'est pas très bonne ».

Alors certes, à ce stade, rien n'est encore réellement décidé mais des petites phrases de François Hollande « il faudra travailler davantage car la durée d'espérance de vie s'allonge », à celles de Marisol Touraine « les retraités feront leur part d'effort », en passant par le besoin impérieux de trouver 7 milliards d'euros pour équilibrer le régime général à l'horizon 2020, on peut commencer à esquisser les contours de la réforme. Surtout si l'on tien compte des recommandations du rapport Moreau.

Un effort demandé aux retraités...

Marisol Touraine a donc été très claire. A la différence des précédentes réformes, cette fois les retraités devront contribuer, leur niveau de vie moyen étant très proche de celui des actifs au travail. Comment ? Le gouvernement a plusieurs choix alternatifs... ou cumulatifs. Il peut aligner le taux de CSG sur les pensions des retraités les plus aisés, actuellement de 6,6%, sur celui des salariés (7,5%), ce qui rapporterait immédiatement 2 milliards d'euros. Une mesure bien tentante....

Il peut aussi abaisser le plafond de l'abattement fiscal de 10% dont bénéficient les retraités. Ainsi, s'il passait de 3.660 actuellement à 2.500 euros, cela représenterait une économie de 500 millions. Autre piste pour mettre à contribution les retraités : la désindexation partielle des pensions par rapport à l'inflation. Ainsi, selon le rapport Moreau, le seul fait de sous indexer de 1,2 point en 2014, 2015 et 2016 les pensions soumises au taux plein de CSG (6,6%), puis de sous indexer de 0,5% celles soumises à un taux réduit de CSG (3,8%) et enfin de ne pas toucher à celles (les plus basses) exonérées de CSG rapporterait 2,8 milliards d'euros. Mais la perte de pouvoir d'achat serait sévère, sachant que l'inflation s'établira autour de 2%, et que la désindexation a déjà été décidée pour les retraites complémentaire Arrco et Agirc.

... ainsi qu'aux actifs et aux entreprises

Du côté des actifs, si l'on écoute bien le président de la République, onn'échappera pas à une augmentation de la durée de cotisation. Selon le rapport Moreau, augmenter la durée d'assurance de 41,75 ans (pour la génération 1957) à 43 ans (pour la génération 1962), à raison de 1 trimestre par an, permettrait d'économiser 600 millions d'euros. On sent bien que cette mesure est vraiment dans l'air !

C'est même sur ce point précis que certains syndicats appellent déjà à la mobilisation dans la rue le 10 septembre. Le Medef, lui, prônait un recul de l'âge légal de départ à la retraite. Il ne semble pas que le gouvernement choisisse cette voie. En revanche, Marisol Touraine étudierait la possibilité de prendre en compte les périodes de stage effectuées par des jeunes dans le calcul de la durée de cotisation.
Une autre piste, sérieusement à l'étude ce qui fait hurler le patronat, serait une très légère hausse de la cotisation vieillesse. Toujours selon le rapport Moreau, une hausse de 0,1 point par an du taux de cotisation déplafonné ferait rentrer 3 milliards d'euros. Si la hausse est de 0,2 point, ce serait donc 6 milliards !... Tentant, très tentant. Actuellement, cette cotisation déplafonnée s'élève à 1,6% du salaire pour les employeurs et à 0,1% pour les salariés. Quelle serait la clé de répartition d'une potentielle hausse ? La question reste pour l'instant sans réponse.

Un paquet social pour "adoucir" la réforme

Au ministère des Affaires sociales, on précise que la réforme comportera de nombreuses dispositions sociales destinées à rétablir davantage d'équité face à la retraite. Ainsi, la majoration de 10% des pensions de retraite réservée aux parents ayant eu trois enfants et plus pourrait être davantage « fléchée » vers les femmes. Sans que l'on sache vraiment encore de quelle façon. De même, la récurrente question des polypensionnés sera également sur la table. On en sera davantage dans quelques semaines.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2014 à 14:49 :
Toutes ces mesures ne sont que du bricolage. La vraie réforme est d'unifier les régimes du public et les régimes spéciaux sur celui du privé. Une réforme qui demande du courage moral de nos politiques, ce que n'a eu aucun gouvernement jusqu'ici car trop lâche pour affronter les divers corporatismes et surtout être sûr de ne pas être réélu....
a écrit le 23/08/2013 à 10:01 :
revoir les avantages des régimes spéciaux ; sinon aucune équité n'est réalisable .
Travailler plus pour les actifs et cotiser plus pour les retraités : voilà la voie de la sagesse ...
a écrit le 12/08/2013 à 23:29 :
http://www.invs.sante.fr/publications/2008/mortalite_ratp/index.html

Tous les "fonctionnaires" ne sont pas à la même enseigne...

Faire travailler les "vieux" alors que les jeunes n'ont pas de boulot...
Ces mêmes "vieux" plus cher dans la masse salariale, plus malades parfois malheureusement qui finalement gardent leur gosses chez eux plus longtemps et qui ne bossent pas, ne cotisent pas et retardent encore plus leur départ à la .... comment on dit déjà ?
a écrit le 08/08/2013 à 14:21 :
C'est incroyable nous sommes dans le merdier depuis des années toutes les études de gauche comme de droite constate l'inproductivité et le coût de la fonction publique nous n'avons aucun gouvernement qui soit capable de prendre DE VERITABLE BONNE DECISION avec les fonctionnaires " LA TROUILLE" et c'est le secteur du PRIVE qui va PAYER !!!!
a écrit le 07/08/2013 à 14:04 :
Lu dans la presse aujourd'hui 7/08 : Le gouvernement portugais envisage à partir de 2014 de baisser jusqu'à 10% le montant des retraites des fonctionnaires de plus de 600 euros et de repousser à 66 ans l'âge légal de départ à la retraite pour tous les salariés.
Que notre gouvernement en prenne l'exemple .
a écrit le 06/08/2013 à 7:37 :
je trouve cela completement aberant que l on touche a nos retraites dans le prive les gens de la generation de 1945 a1965 faisait plus 42 heure s de travail par semaine et bien souvent avaient plus de 160 trimestre cotiser mais retenu uniquement 160 retenu d autre part les differente caisse n avait pas la meme valeur nous n en sommes pas mort d avoir travail dur entre 42 et 45 h par semaine pour 1 jour de repos alors mettons tous le monde a 40 h et le probleme sera regler et que nos chers ministre commence par revoir leur avantages retraite et certain regime speciaux
a écrit le 05/08/2013 à 20:37 :
il faudra détricoter ce que veut faire Touraine, ancienne de science po des années 90, d'une tout autre et bien lointaine époque.En ciblant les retraites des vieux , elle mènera ce pouvoir dans le mur, sans l'ombre d'un doute. il n'existe que deux solutions: rallonger à 65 ans la possibilité de prendre sa retraite comme en 81.Avoir une retraite à taux plein après 44 années de travail à plein temps. TOUT le reste est un trompe l'oeil, un effet d'optique. hollande le sait . Où est le courage pour dire la vérité aux français. il y a 30 ans la retraite était à 65 ans , on se demande bien pourquoi les jeunes d'aujourd'hui ne pourraient pas en faire autant . rappelons qu'il y a 30 ans la semaine était de 40 heures auxquelles s'ajoutaient 4 semaines de congés seulement. départ en retraite après au minimum 50 ans de travail pour une retraite calculée su 40 ans seulement. Autrement dit , et cela est parfaitement vérifiable , ils avaient cotisé 15 ans de trop + 8800 heures de travail supplémentaires (40 heures /35 heures), pour n'en rien percevoir. s'ajoutent 1 semaine de vacances de moins x 40 ans. Tous à vos calculettes et vous allez voir que les revendications d'aujourd'hui sont irrecevables . S'attaquer aux retraites des vieux est grave.
a écrit le 05/08/2013 à 15:21 :
Il faut certainement beaucoup, beaucoup d'argent pour payer nos millions de retraités. Mais il en faudrait beaucoup moins si l'âge de départ en retraite était resté à 65 ans. C'est Mitterrand qui a passé cet âge de 65 à 60 ans et Hollande ne veut pas y toucher. Merci aux jeunes actifs qui se saignent pour entretenir ces millions de rentiers.
Réponse de le 06/08/2013 à 2:33 :
Dites aussi merci a papa et maman qui se sont saigne pour vous elever payer vos etudes vous aident encore dans les moments difficiles, qui ont aussi payé la retraite de leurs ainés, avant de pondre des commentaires plein de rancoeur envers les retraités qui pour la plupart n ont meme pas mille euros.....
Vous saignez pas trop ...garder des forces
Réponse de le 23/08/2013 à 11:29 :
quand on a commencé à travailler à 17 ans oui 5 ans de plus c'est énorme surtout que lousque l'on fait le calcul la somme est minable 5 ans =50? pas plus
Réponse de le 24/08/2013 à 11:02 :
Tout le monde a commencé à travailler à 17 ans et même avant. Croyez vous que le bac et les diplômes professionnels s'obtiennent en se reposant ? La différence entre un étudiant et un salarié est que le premier ne touche pas de salaire. Mais il se fatigue tout autant.
Réponse de le 26/08/2013 à 12:49 :
la difference , l étudiant ne cotise pas et quand il commence a travailler il gagnera généralement plus que celui qui commence à travailler à 18 ans.
a écrit le 03/08/2013 à 18:00 :
Au sujet des retraites, on dit que c est du PONZI, qui peut l expliquer ? Un flux de 7000000 retraités, sur 13 millions de retraités. En 10 ans ça fait 60% de plus. La retraite c est 200 milliards plus 80. Ne faut-il pas trouver une centaine de milliards ? Il parait qu on n a pas fait de fonds?
a écrit le 31/07/2013 à 14:22 :
QUE DE BLA BLA BLA
a écrit le 28/07/2013 à 15:32 :
La CSG est la contribution la plus injuste possible.
Comme elle n'est pas déductible , le montant de ce que nous percevons
correspond de moins en moins au montant à déclarer aux impôts sur le revenu.
Elle devait être temporaire mais ne cesse d'augmenter.
a écrit le 23/07/2013 à 19:29 :
2 millions d?habitants en 1950 pour moins de 700 000 aujourd?hui
? 20 Mds$ de dettes dont 9 Mds$ au titre des retraites et soins médicaux des employés de la ville
? 20 000 employés municipaux qui toucheront au mieux 10% de leur retraite
« Nous ne pouvons pas payer. (?) Tout le monde le sait depuis vingt ans et personne ne veut l?assumer ». Kevyn Orr, administrateur nommé d?urgence à propos des retraites, The Wall Street Journal du 22 juillet
Comment se fait il que les politiques ont droit de nous endetter au niveau national, au niveau local ??
a écrit le 23/07/2013 à 16:23 :
je suis sur cettegauche caviars de fonctionnaires conservera ses privileges .......sur le dos ...des exposes
a écrit le 23/07/2013 à 15:52 :
Après le Crédit Lyonnais qui a coûté 150 milliards de francs au contribuable français, voici Dexia !!! Les énarques responsables ne sont ni jugés, ni en prison...Mieux, ils ont ainsi bénéficié de retraites chapeaux pour un montant total de 20,6 millions d?euros.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202904100425-la-facture-de-dexia-pour-l-etat-s-eleve-a-6-6-milliards-d-euros-587506.php

Révélations sur la plus grande faillite bancaire française
La Cour des comptes évalue à 6,6 milliards d?euros le coût provisoire pour la France de l?effondrement de Dexia.
Les déboires de Dexia ont déjà coûté 6 milliards d?euros à l?Etat français. - Reuters

Réponse de le 23/07/2013 à 19:20 :
cest bien un probleme francais ils depance l argent des francais et il ne sont responsable de rien et en plus il partent avec des retraites en or les iNconpetant en politique ne sont j amais condanne??? les loup ne ne mange pas entre eux ??? ON DOIT LEUR DEMANDE DES COMPTES CAR S EST UNE PARTIE DE LE DETTE ???
Réponse de le 03/08/2013 à 17:51 :
Vous oubliez les 170 milliards de dettes des entreprises non déclarées?
a écrit le 23/07/2013 à 15:50 :
Les Grecs l'ont fait, Sarkozy l'a fait également, l'Espagne l'a fait, voici venu le tour des Portugais de se faire braquer directement ou indirectement l'argent qu'ils ont mis de côté pour leur retraite.

http://www.express.be/business/fr/economy/le-portugal-sempare-de-la-caisse-de-retraite-pour-soulager-son-service-de-la-dette/193071.htm

Le Portugal s'empare de la caisse de retraite pour soulager son service de la dette

Portugal

La semaine dernière, le gouvernement portugais a donné son feu vert pour permettre aux fonds de pension de pouvoir investir davantage dans les obligations d'État portugaises. Désormais, les fonds de pension pourront investir jusqu?à 90% de leurs actifs en obligations souveraines, alors qu?ils étaient limités à 55% jusqu?à présent. L?écart représente environ 4 milliards d?euros, une bénédiction pour le gouvernement qui veut réduire ses coûts de financement. Le Portugal n?a pas besoin de financement supplémentaire pour 2013, mais cette nouvelle mesure devrait lui permettre de couvrir un quart de ses besoins de financement pour 2014.

La technique employée par le Portugal n'est pas nouvelle, et les économistes lui ont même trouvé un nom, parlant de «répression financière». En poussant les investisseurs captifs à placer leurs avoirs dans les obligations gouvernementales, elle permet de réduire les coûts de service de la dette publique. Lorsque les taux d?intérêt passent en dessous du taux de croissance nominal (taux de croissance majoré de l?inflation), la dette exprimée en pourcentage du PIB tend à baisser. « Pourquoi voudriez-vous restructurer la dette alors que la répression financière est si élégante? », demande Joseph Di Censo, un ancien fonctionnaire du FMI devenu gérant de portefeuille chez BlackRock.

Cette technique a été largement employée au sortir de la Seconde Guerre mondiale et elle a permis à différents pays de se sortir de leurs dettes qui avaient alors atteint un niveau inédit. Entre 1945 et 1980, le niveau des taux d?intérêt des obligations d'État était inférieur au taux d'inflation, de sorte que les taux d'intérêt réels étaient négatifs, ce qui a permis aux pays de réduire leur endettement réel.

Mais ce qui se passe aujourd'hui est plus subtil. La BCE maintient le taux de l?inflation en deçà de 2%, et les gouvernements ne peuvent donc compter sur cette dernière pour réduire leur fardeau. Mais en fixant aussi des taux d?intérêt de base à un faible niveau, la BCE les a tout de même incités à avoir recours à cette méthode, car avec la crise financière de la zone euro, les opérateurs étrangers ont été dissuadés d?investir dans les dettes des pays de la périphérie, obligeant les autorités de ces pays à faire appel aux investisseurs domestiques. L?Espagne a ainsi récemment augmenté la part d?obligations souveraines espagnoles détenue par le fonds de sécurité sociale, pour la faire passer de 90% en 2011 à 97% en 2013. L?Italie a conçu des obligations destinées à des petits investisseurs, revendues en ligne sans commission. Et depuis le début de la crise, l?Irlande a changé sa réglementation pour inciter les fonds de pension domestiques à investir dans les obligations souveraines du pays.

Mais si ces pays ne peuvent éviter une restructuration de leur dette, cela signifie que ce sont leurs banques et leurs citoyens qui subiront directement les pertes, rappelle le Wall Street Journal.

Réponse de le 23/07/2013 à 19:49 :
Les retraites en France fonctionnent par répartition et non par capitalisation. Autrement dit il n'y a pas de fonds de pension en France, sauf pour les sur complémentaires privées. Seules les personnes ayant placé une partie de leur retraite dans ces complémentaires privées seraient perdants si la France choisissait la voie portugaise. Pour les autres, cela ne changerait rien.
Réponse de le 02/08/2013 à 21:24 :
Sur 100 euros, le coût de fonctionnement de la cnav est de 1,16. Autrement dit 98,84 euros sont reversés en retraites.
a écrit le 23/07/2013 à 15:21 :
Vous allez voir à la rentrée pour démobiliser la manif des retraites, ils vont lancer au parlement le vote des étrangers et ils en ont besoin car les citoyens n'ont plus envie de voter pour eux.
a écrit le 23/07/2013 à 14:03 :
Ce qui est sur est que les deputes senateurs et autres politiques affairistes ne toucheront pas à leur retraite scandaleuse...
que pour ce faire ils ne toucheront pas aux regimes scandaleux des regimes speciaux et
toucheront à minima la retraite des fonctionnaires.....car ils ont besin d etre reelu pour ne pas changer leur retraite, voter des lois pour eux et continuer leus affaires pourries
Réponse de le 23/07/2013 à 15:03 :
Ne soyons pas jaloux des députés qui recevront une bonne retraite bien méritée après 5 années seulement de cotisations. Ou même d'un sénateur après 6 années de cotisations. C'est la République exemplaire. On est bien content pour eux. Ils (se) dépensent sans compter.
Réponse de le 23/07/2013 à 15:04 :
C'est "l'égalité" à la mode socialiste, un remake de Coluche "Il faut l'égalité : certains auront à manger, d'autres auront de l'appétit".
Ici, certains ont droit à des retraites faramineuses et qui ne leur ont rien coûté, d'autres ont droit de payer.
Réponse de le 23/07/2013 à 19:53 :
J'espère que nos députés FN auront la décence de ne pas entrer dans la combine!
a écrit le 23/07/2013 à 13:31 :
Moi j'ai juste une petite analyse à vous soumettre. On a une dette de 2000 milliards, qu'on ne pourra jamais rembourser. Cette dette c'est le plus beau coup, le must, du jamais vu et on ne pourra jamais l'égalé. Elle est issus des intérêts des sommes d'argent que l'état emprunte chaque mois aux banques privée.
Si on se sert la ceinture aujourd'hui, c'est pour diminuer la vitesse à laquelle grandit cette dette, parce que à ce rythme la on va arrivée à la case banqueroute dans peu de temps. Donc chaque mois, on a un nouveau challenge, trouver 2 milliards, puis 8, puis 6, à mince il va encore en manquer 4... etc... Donc à chaque fois, c'est facile pour nos ministres: y'a qu'a prendre à ces pauvre gens qui travaillent. Sauf que quand tu nous retire 8 milliards, c'est 8 milliards qui sorte de l'économie réel, pour entrée dans ce grand casino qu'est la bourse. A chaque fois, on vide le verre de l'économie réel pour verser dans le virtuel, qui est déjà 10 fois supérieur au réel. Chercher l'erreur.
Donc ces 8 milliards qu'on va piquer aux vieux, c'est 8 milliards en moins dans l'économie réel et 8 milliards de plus en bourse. On sera un peu plus pauvre à la rentrée quoi et nos banquiers un peu plus riche. Normal quoi
Réponse de le 23/07/2013 à 15:52 :
Qui sont ces "banquiers" que vous accusez de tous les maux? Derrière les banques, il y a ... nous les citoyens!
N'en déplaise à votre haine, les banques font travailler des gens comme vous et moi, financent des projets de gens comme vous et moi.
Sinon, la dette des états est détenue par... des gens comme vous et moi. Vous avez sans doute une partie de votre argent placé en dette de l'état français. Comme beaucoup de Français.

Il n'y a pas d'un côté une économie réelle et de l'autre une économie casino, contrairement à vos fantasmes. On vous a raconté des sornettes. Parceque vous êtes sans doute peu instruit sur la matière, et donc une cible facile pour beaucoup de politiques (aux extrèmes notamment) qui jouent de votre méconnaissance du sujet pour vous inciter à la haine des banquiers. Un conseil: instruisez-vous, vous serez moins manipulable!
Réponse de le 23/07/2013 à 19:14 :
La je me marre. Je crois quetu diverge. La derive de la speculation financiere realise ppar toutes les banques même francaise nous amene directement dans le mur. Regarde le bilan de nos banques. Je pense rellement qu'il te manque un versant de la montagne en connaissance. Bien sur le mec au gichet de quartien n'y peut rien mais c'est bien la realite les banques vont. Nous tuer
Réponse de le 23/07/2013 à 19:44 :
Mon père qui né en 1924 était bachelier, disait toujours : banquiers et assureurs égalent voleurs !
a écrit le 23/07/2013 à 13:25 :
S'ils ne réforment pas aussi les régimes spéciaux,et particulièrement ceux des élus de la République, ça risque de mal se passer.
Réponse de le 23/07/2013 à 13:55 :
Les régimes spéciaux des élus n'ont pas à être réformé. Ils sont très bien comme ça. 5 ans de cotisation à un député pour obtenir une bonne retraite. Sénateur encore bien mieux. Mais cela concerne une minorité. Soyons contents pour eux et pas jaloux.
Réponse de le 23/07/2013 à 19:55 :
Vous avez oublié de dire que leurs salaires, leurs indemnités et leurs retraites sont CUMULABLES entre chacun des différents mandats politiques qu'ils ont eu et CUMULABLES avec leur retraite professionnelle. De plus sont non-imposables ni à l'impôt sur le revenu, ni à la CSG/RDS !
a écrit le 23/07/2013 à 13:00 :
REFORME DES RETRAITES.
Oui, mais il faut aussi reformer les régimes spéciaux (sénat, assemblée, etc.) et arrêter de toujours de demander aux mêmes de faire des efforts.
a écrit le 23/07/2013 à 11:57 :
IL FAUT REFORMER LES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES (FONCTIONNAIRES, SNCF, RATP, ETC) Y COMPRIS PARLEMENTAIRES (SENATEURS, DEPUTES...) SINON LA SOCIETE CIVILE VA DESCENDRE DANS LA RUE POUR CRIER A L'INJUSTICE CONTRE CETTE CASTE DE NABABS,,,
Réponse de le 23/07/2013 à 12:33 :
TOUT A FAIT
Réponse de le 23/07/2013 à 12:47 :
MEFIANCE LA MAJORITES DES SYNDICAT AUJOURDHUI SONT DES FONTIONNAIRES SI CEST EUX QUI APELLENT A MANIFETES RENSEIGNIER VOUS POUR QU ELLES REVENDICATION ILS VEULENT DEFENDRE ... VOUS RISQUE DE DEFENDRE ENCORE LES AVANTAGES DE CES FONTIONNAIRES???
Réponse de le 23/07/2013 à 18:30 :
Très exact, les syndicats ne sont que des bénéficiaires des régimes spéciaux et les défendent âprement sur le dos des salariés ou employeurs de petites entreprises.
Ils font partie intégrante des régimes très spéciaux!
Réponse de le 31/07/2013 à 18:42 :
Il ne faut pas oublier que le président normal est également un haut-fonctionnaire qui n'a aucune envie de voir réformer le régime de retraite extrêmement favorable dont il bénéficie.
a écrit le 23/07/2013 à 11:57 :
IL FAUT REFORMER LES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES (FONCTIONNAIRES, SNCF, RATP, ETC) Y COMPRIS PARLEMENTAIRES (SENATEURS, DEPUTES...) SINON LA SOCIETE CIVILE VA DESCENDRE DANS LA RUE POUR CRIER A L'INJUSTICE CONTRE CETTE CASTE DE NABABS,,,
a écrit le 23/07/2013 à 11:44 :
Doucement mais sûrement la réforme des retraites suit son chemin et ,présentée comme inéluctable, personne ou presque ne la remet plus en question ! Quelques milliards pourtant seulement à trouver sous le sabot des riches ,des fraudeurs en tous genres et l'ensemble de la population restée honnête pourrait partir plus tôt en retraite et s'éclater à la pétanque, nom d'une boule ! Et pendant ce temps les financiers bullent avec les milliards injectés dans leur système pourri !
a écrit le 23/07/2013 à 11:22 :
Jusqu'ici notre prophète Hollande a accouché de crottes de souris, en matière de réformes.
Alors franchement, y en a-t-il qui pensent que pour "la réforme des retraites" il va aller jusqu'à accoucher de crottes de lapin ?
La retraite est une prestation sociale, au même titre que les soins.
Il faut donc trancher, il y va de l'avenir de notre pays et de nos jeunes. Il faut se tourner vers les jeunes, non vers les vieux. C'est à eux qu'il faut donner des salaires décents et délivrer du poids des prélèvements sociaux (ceux visibles sur la feuille de paye!). C'est pourquoi il est temps de mettre un plafond (à 3000 ?) aux retraites, mettre fin aux régimes spéciaux (sur 5 ans), mettre fin aux calculs iniques, aux inégalités, augmenter l'âge de départ en fonction des gains sur l'espérance de vie....bref mettre au point un système sain, souple qui libère et non asservit comme actuellement. Mais les députés et hommes politiques actuels profitent tant du système qu'ils sont incapables ou n'ont aucune envie de le réformer vraiment....et pensent au fond "après tout qu'ils aillent au diable! je ne vais pas m'amputer de...tout de même, non ?" .
Réponse de le 23/07/2013 à 17:39 :
j'espère qu'on ne va pas arriver à une situation aussi catastrophique que la ville de Detroit aux Etats Unis !
ça me fait un peu peur ! il faut vite réequilibré public privé. personnellement je pense que l'état français se soviétise de plus en plus créant des emplois financés par l'impôt;
a écrit le 23/07/2013 à 11:01 :
arrêter , sinon on va devenir méchant , car ils font tout pour .les politiques c est a bannir , quel avenir aurons nous avec ces gens la
Réponse de le 23/07/2013 à 13:58 :
@manquepasdair - Aucun avenir. C'est bien pour cela que les gens partent. (jeunes et moins jeunes).
a écrit le 23/07/2013 à 10:43 :
Franchement le peuple se souviendra du pouvoir socialiste de 2012 à 2017.
Sur le plan social c'est vraiment honteux
Réponse de le 23/07/2013 à 11:31 :
Vous voulez quoi ? Avec quoi ? Comment ?
Tout gratis ? Aux autres de payer ! Mais qui sont les autres ?
Mais comparez-vous donc aux autres peuples du monde entier.
Croyez-vous être dans un monde où vous pouvez-dire: "il nous faut ceci, cela...et encore et encore..etc". Mais êtes-vous conscient seulement QUE L'ON NE PEUT DONNER QUE CE QUE L'ON A ? Comme la plus belle fille du monde d'ailleurs...
Or que sont ces 2000 milliards d'euros de dettes (que des inconscients qualifient "d'illégitime") ? Ben simplement des avantages que l'on distribue, en n'oubliant surtout jamais de se les AUTODISTRIBUER, sans en avoir les moyens.
Réponse de le 23/07/2013 à 14:10 :
Oui la dette est illegitime, cela vous choque? c'est pourtant la réalité, 90% de la dette est constituée d'intérêt allant directement dans la poche des banques privées. ça ça ne vous choque pas? traitre
Réponse de le 23/07/2013 à 18:42 :
Eh oui,c'est là que la mémoire ou l'histoire (pour ceux qui n'ont pas vécu certaines périodes ) est utile.
Analysez, à chaque époque les gouvernements socialistes ont crée des taxes supplémentaires dont le taux à été relevé par la droite.
Il est vrai que la pilule passe mieux quand elle est administrée par des gens qui "vous veulent du bien".
Mais attention le français n'est pas qu'un crétin d'électeur!
Réponse de le 23/07/2013 à 20:09 :
Quand vous empruntez, vous devez rembourser le capital et les intérêts. Si vous me prêtez de l'argent et que je rembourse la somme mais pas d'intérêts en vous disant que c'est illégitime, que diriez vous ? Merci c'est normal ?
Réponse de le 23/07/2013 à 22:27 :
Non ca ne me choque pas que des entreprises gagnent de l argent et meme si c est des banques! Sinon on peut aussi etre choque que les medecins gagne de l argent et meme les enseignants. Ils ont qu a le faire gratis vu qu ils travaillent dans l humain et pas dans le profit ;-)
a écrit le 23/07/2013 à 10:27 :
Givry29 à raison sur un point (Bismark) mais pas sur celui de la SNCF car contrairement à ce qui se laisse entendre les retraites des cheminots ne sont pas du tout très élevées je suis fils de cheminot et je sais de quoi je parle, mais allez voir du coté des élus combien est leurs retraites il y a sûrement du grain à moudre de se coté, enfin la France compte officiellement 3 millions de chômeurs mais aussi 3 millions de PME il suffirai d'une embauche par PME et les retraites seraient assurées, enfin demandez à monsieur Woerth ce qu'il a fait les 33 Milliards d'Euros du fond de solidarité des retraites que Jospin avait mis en place en son temps?
Réponse de le 23/07/2013 à 10:50 :
je ne remets pas en cause les retraites versées aujourd'hui, la jalousie fait que certains considèrent que le mal vient essentiellemnt de la fonction publique, ils n'avaient qu'à opter pour ces carrières. Je voulais juste souligner le fait qu'aujourd'hui on ne peut plus vivre sur un système obsolète, un jeune fonctionnaire devrait désormais bénéficier d'un système se rapporchant du privé, un salaire décent et pas gonflé avec des primes diverses afin de ne plus effectuer un calcul sur les 6 dernirs mois d'activité mais sur une période plus longue.
Réponse de le 23/07/2013 à 12:59 :
POUR LES REVENUES ET SURTOUT LES RETRAITES.. CEST LES FONTIONNAIRES POUR LA SECU C EST LES MEDECINS LES DENTISTES ET SURTOUT LES GIRURGIENS.. POUR LES ALLOCATION FAMILLIALLES C EST LES PERSONNES AYANT PLUSIEUR FEMMES ET AUSSI LES FAMILLES RECONPOSSE CE N EST PAS LES SOURCES QUI MANQUE POUR FAIRE DES ECONOMIES EN FRANCE..AU TRAVAIL M LES ELUES DU PEUPLES ???
a écrit le 23/07/2013 à 10:25 :
La France est une gérontocratie !
Les jeunes crèvent la bouche ouverte. Pas de travail, logement trop cher ect...
Merci de toucher un peu chez les retraités, qui malgré toutes leur plaintes, sont majoritairement les ménages les plus riches en France.
Alors oui, on va vous filer un coup de main pour payer vos retraites, on vous aime quand même, mais merci de participer à l'effort collectif ! :)
a écrit le 23/07/2013 à 10:04 :
un jour BISMARK demanda à son ministre des finances, quelle était l'espérance de vie d'un travailleur allemand, il lui fut répondu 50 à 55 ans maxi, c'est alors qu'il décida en mettant en place le premier système par répartition, de mettre l'âge légale de la retraite à 65 ans. Tout parti de là, une logique mathématique implacable. Les acquis osnt les acquis, certes, mais aujourd"hui en entrant à la SCNCF et autre caste ne serait -il pas logique d'appliquer le système du privé aux nouveaux entrants ?
a écrit le 23/07/2013 à 9:55 :
Est-ce que la RETRAITE allouée aux ETRANGERS, n'ayant jamais ni travaillé, ni cotisé en France, ni habité en France, SERA RECONSIDEREE ?
Réponse de le 23/07/2013 à 10:05 :
on reconnait bien là le côté bien franchouillard et extrémiste de nos amis du sud !
Réponse de le 23/07/2013 à 10:10 :
@Montpellier. mais non, elle ne sera pas reconsidérée. Il faut bien continuer à encourager ceux qui souhaitent s'installer et vivre en France.
Réponse de le 23/07/2013 à 10:10 :
Moi je pense qu'ils vous diront que cela est culturel !
Réponse de le 23/07/2013 à 11:29 :
la france est et restera une terre d'asile,c'est cela la grandeur de notre pays,n'en déplaise aux libéraux!
Réponse de le 23/07/2013 à 12:02 :
Bravo élu ps. donnons le smic aux nouveaux arrivants sans même travailler. Donnons encore plus de CMU, de retraites sans cotisations etc. C'est effectivement toute la grandeur de la France.
Réponse de le 23/07/2013 à 13:10 :
J'ajouterai que ces "nouveaux arrivants" arrivent le plus souvent avec 1 ribambelle de gosses, ce qui leur donne droit aux ALLOC. familiales et surtout aux LOGEMENTS HLM, alors que nos jeunes français qui eux travaillent, restent sur 1 liste d'attente ! De toute manière ça finira mal, et quand ça "pètera", cela pètera très très fort !
Réponse de le 23/07/2013 à 14:58 :
à @ élu PS, avez vous déjà travaillé ! cela nous éclairerait.
Réponse de le 23/07/2013 à 15:09 :
@élu ps : il faudrait financer toute la planète alors, la grandeur de notre pays n'en sera que plus importante encore....
Ce doit être le grand Brel qui disait "Faut pas jouer les riches quand on a pas le sou", mais c'était probablement un vilain libéral.... ;)
a écrit le 23/07/2013 à 9:53 :
Cherchez l'erreur :
a) DEPUTE, 5 ans, 1500 ?uros de retraite net mensuel, CUMULABLE à partir de 55 ans
b) SENATEUR, 6 ans, 1932 ? net mensuel, CUMULABLE à partir de 50 ans
c) TRAVAILLEUR au SMIC pendant 45 ans, 620 ? net mensuel
Réponse de le 23/07/2013 à 10:14 :
@ 34 - N'en rajoutez pas avec les sujets qui fâchent. On ne touche surtout pas aux acquis durement gagnés par les élus. Enfoncez-vous ça une bonne fois pour toutes dans la tête ! Vous êtes sourd ou quoi ?
Réponse de le 23/07/2013 à 10:26 :
Comment peut-on comparer un député un sénateur avec un retraité ayant travaillé toute sa vie au smic, nous ne comparons pas les mêmes compétences
Réponse de le 23/07/2013 à 12:05 :
@bmi@hotmail.fr Tout a fait d'accord. La compétence de ceux qui nous gouvernent n'est plus à prouver ou à démontrer : il y a qu'à voir l'état du pays et l'étendue du désastre.
a écrit le 23/07/2013 à 9:21 :
Le masque tombe : les banquiers qui aiment l'ordre couchent avec les collectivistes de toutes sortes et leur commis socialistes précarisent les populations ; rassurez -vous les socialistes depuis longtemps ont su s'enrichir en violant les principes républicains ...La retraite est-elle égalitaire pour tous ?
a écrit le 23/07/2013 à 9:12 :
La baisse de la pension ( augmentation csg , abattement 10 % etc ..) n est pas une reforme de la retraite : ce ne sont qu impôts nouveaux qui ne financeront en rien la retraite.
Réponse de le 23/07/2013 à 9:48 :
à @malcomprenant, et oui vous avez compris les socialistes se réservent la csg et le rds pour financer le sociale tout azimut qui est la force de leur électorat, comme il est impossible d 'augmenter les prélèvements vu le contexte des 35 heures et la situation économique, donc c'est les retraites qui en fait les frais et la sécu. En fait , le salarié à une double imposition sur le salaire à la source et sur les revenus. Quand tout le monde aura compris, alors on pourra faire un ménage salutaire pour les prochaines générations.
a écrit le 23/07/2013 à 8:57 :
Pas d'ambition car aucune reforme de prévue qui ferait appel ,au travail,a l'investissement,
Pas de courage les statuts des privilégies ne changeront certainement pas.SNCF,EDF ,RATP, Politiques.
A terme ce sera la Troïka qui fixera le niveau des pensions.
a écrit le 23/07/2013 à 8:52 :
Le système de retraite monolithique ...par répartitions, à bien des égards semble obsolète... il n'a plus le sens ni politique ,ni économique , d' après guerre... il serait peut être nécessaire de réformer tout ca en ce début de 21 siècle ...
Réponse de le 23/07/2013 à 9:12 :
à @pipolino ,Cela presse , mais pourquoi les socialistes et la droite ferme les yeux sur un système qui paie 75 % des retraités avec seulement la moitié du Budget et après on nous laisse entendre que la CNAV est déficitaire.
Il y a forcément beaucoup de gens que cela arrange. A mon avis , un secret est à lever qui va détonner !
Réponse de le 23/07/2013 à 9:39 :
@lebdo, cela la presse c'est certain ...je vais être un peu trivial ...aucun politique ... n'a eut le courage d'enlever la sucette de la bouche de bébé....car il va hurler...! et les politiques aiment les applaudissements ...pas les cris...lol
a écrit le 23/07/2013 à 8:46 :
un paquet social accompagnat mais pour qui ?
pour ceux qui déja ne paye rien et sont accros aux prestations socilales de toute sorte .
marre
a écrit le 23/07/2013 à 7:21 :
Pays de rentiers immobiliers, d'assistés fiscaux et sociaux et d'élus clientélistes, qui pensent que l'argent tombe du ciel ...
Réponse de le 23/07/2013 à 15:12 :
il y a aussi quelques couillons (dont je suis) qui n'ont droit à rien sauf à payer... Mais il est probablement vrai qu'il risque de ne plus y en avoir après le passage de la gôche affligeante.
a écrit le 23/07/2013 à 6:02 :
En fait allonger la durée de cotisation, les augmenter, ou reculer l'âge de départ, ne sont qu'un pretexte pour ne pas en verser du tout de retraites, en rendant inéligibile à la retraite pleine la quasi totalité des contributeurs. L'Etat est en faillite, il n'y a plus de boulots et les salaires sont appelés à s'effondrer pour rejoindre grosso modo ce qui se fait en Chine en terme de rémunération (les Grecs ont déjà vu leurs salaires diviser par deux depuis le début de la crise par exemple, et ce n'est qu'un début), et donc ça passe mieux de dire aux gens qu'ils vont rien ou presque rien toucher parce qu'ils n'ont pas asssez cotisé, plutôt que d'admettre que le Système est en faillite. Non compris qu'une partie des retraites ont été jouées et perdues au Casino (et oui, même dans un système par répartition l'argent est placé...)
Réponse de le 23/07/2013 à 7:13 :
Bismark avait parfaitement résolu le problème en son temps. Sachant que les gens mourraient en général à 70 ans, il avait fixé l'âge de la retraite obligatoire à 71 ans. Pas bête du tout. Un peu de patience, on va y arriver aussi.
Réponse de le 23/07/2013 à 7:29 :
En attendant la génération des Ponzi sera partie en retraite vers 56 ans en moyenne (fonctionnaires, régimes spéciaux, pré retraités, licenciement + prise en charge par Unedic avec dispense de recherche d'emploi...)
Réponse de le 23/07/2013 à 7:37 :
De toute façon le "demain tous centenaires" c'est complètement bidon, avec l'effondrement économique, la sécu qui est appelée à disparaître et l'explosion du nombre de cancer, l'esperance de vie risque fort d'en prendre un coup, d'ailleurs en Allemagne la courbe commence à s'inverser, mais bon faut bien motiver les moutons à bosser plus longtemps en leur faisant espérer qu'ils seront centenaires, ou du moins qu'ils pourront prendre leurs retraites un jour.
Réponse de le 23/07/2013 à 8:46 :
Tout à fait de votre avis!
Réponse de le 23/07/2013 à 8:49 :
Rien qu'avec les gaz d'échappements, surtout en vivant en ville à proximité d'un axe routier important. Qd on sera à l'âge de prendre la retraite on aura droit directement à un pack (retraite + maison de retraite + assistance respiratoire).

Il faut faire sa retraite avant de nos jours, la préparer en investissant puis la vivre à l'étranger.
Réponse de le 23/07/2013 à 11:20 :
Sans parler du départ à la retraite en bonne santé. Actuellement les gens partent en bonne santé en France ,en moyenne, à 62 ans. On recule par rapport à il y a quelques années.En Suède c'est 70 ans (les mieux classés en Europe). Si on recule l'âge de départ à la retraite(ou on augmente le nombre d'années de cotisations ,ce qui revient au même) , il faudrait diminuer le temps de travail( du coup ça créerait de l'emploi en plus) pour pouvoir avoir des jours libres et en profiter lorsqu'on a encore la santé.
Réponse de le 23/07/2013 à 18:28 :
C'est surtout que les francais sont les champions du caduche...
Si nous nous ecoutions un poil moins, les jours d'arrets seraient bien moins nombreux...
a écrit le 23/07/2013 à 4:47 :
Mais jamais ils ne proposent de diminuer les élus politiques. La France bat tous les records sur ce point : - USA 100 sénateurs, France 348 - USA 435 députés, France 577.
Si nous avions le même pourcentage d'élus par rapport à notre population, nous aurions 17 sénateurs et 73 députés. Vous voyez cela ferait des économies !
Réponse de le 23/07/2013 à 6:58 :
Vous ne comptez que le Fédéral et oubliez de compter les élus des différents parlements nationaux dans chaque Etat. Cela rend la comparaison plus équilibrée.
Réponse de le 23/07/2013 à 8:47 :
@ @ 34-12 -Vous oubliez que nous avons les régions, leurs Présidents et la ribambelle de conseillés régionaux, leur personnel sous employé, dito pour les départements , les Présidents de communautés de communes, faite de compte vous aurez des surprises!!!
Réponse de le 23/07/2013 à 19:00 :
Eh oui mais alors comment caser confortablement son épouse,la s?ur de son épouse, son cousin et petit cousin par alliance!!
Merci à eux,il nous évitent d'indemniser par le biais de pôle emploi des personnes non adaptées au travail!
a écrit le 23/07/2013 à 4:36 :
Mais aucun rabotage sur le train de vie de nos élus ?
a écrit le 23/07/2013 à 4:35 :
Les plus riches retraités sont les Ministres, les Députés, les Sénateurs, etc
Réponse de le 23/07/2013 à 10:07 :
et pas question de réformes, car en plus ils cumulent d'autres retraites .
a écrit le 23/07/2013 à 4:34 :
Et sur les nombreux gros gros avantages des élus, on prélève quoi ??? on supprime quoi ??? on enlève quoi ??? l'effort patriotique qu'on exige de nous, c'est pas pour eux ??!
Réponse de le 23/07/2013 à 5:32 :
Vous ne lisez donc pas l'actualité : 567 députés sur 577 ont catégoriquement répondu NON à la diminution d'un seul euro de leurs avantages. La crise c'est pour les autres mais pas pour eux. Enfoncez-vous bien ça dans la tête ! C'est cela l'égalité et la fraternité française. Tout pour les uns rien pour les autres !! Et n'oubliez pas d'aller voter pour ces gens là s'il vous plait !
Réponse de le 23/07/2013 à 9:39 :
La France n'étant plus souveraine, ce n'est plus grâce aux français qu'ils sont payés mais de l'étranger!
a écrit le 23/07/2013 à 1:17 :
Bientôt tout le monde à la soupe populaire....enfin aux restos du coeur !
a écrit le 23/07/2013 à 0:51 :
Dexia a (déjà) coûté 6,6 Milliards d'euros aux contribuables français, et ce n est pas fini !
Le coût de l'EPR a été régulièrement revu à la hausse. Partie de 3,3 milliards d'euros, l'estimation actuelle atteint 8,5 milliards. Et ses ex-dirigeants beneficient de confortables retraites
et j en passe..
Réponse de le 23/08/2013 à 11:39 :
enfin quelqu'un qui parle des vrais problèmes. Dexia crédit lyonnais plus tout ce que l'on ne voit pas et dans certains commentaires je ne vois que des propos contre soit les retraités ou les fonctionnaires alors que le problème est bien ailleurs . combien nous a coûté la banque de financement européenne . les déficits ce n'est pas nous mais les gens qui nous gouvernent . les régions ne veulent plus financer la ligne à grande vitesse. combien de travaux commencés pas finis. de l'argent on peut leur en trouver
a écrit le 23/07/2013 à 0:03 :
Formidable, notre système social: on paye de plus en plus cher pour avoir de moins en moins de prestations.

Une véritable escroquerie.
a écrit le 22/07/2013 à 23:57 :
Ce que nous deviendront à la retraite ? des pauvres. Et oui, comme toujours il faut avoir le nez dedans pour s'apercevoir de ce qui nous attend, quelque soit la catégorie sociale. Ne pensez surtout pas que vous serez épargné. Prenons l'exemple d'un cadre supérieur entré tardivement dans la vie active parce qu'il a fait des études qui sera licencié 3 ans avant l'âge légal de la retraite parce qu'à 62 voir 65 ans il ne pourra pas tenir le rythme de travail qu'on lui impose, qui n'aura pu mettre de l'argent de côté parce qu'il a dû accepter des mutations et que son épouse ne travaille pas, qu'avec elle il a élevé des enfants qui auront fait des études supérieures, ils vivront avec quoi ? ils vivront chez les enfants comme au début du 19ième siècle ? Entendez vous Mesdames et Messieurs du gouvernement le bruit de la révolte qui gronde, cette fois ce ne sont pas des citoyens qui se présenteront pour demander des comptes, mais des urnes qui seront dressées comme autant d'échafauds ou le couperet se nommera le bulletin.
a écrit le 22/07/2013 à 23:36 :
Quand je serai retraité je n'irai pas finir mes vieux jours ici, j'en ai marre de nos politiques qui préfèrent flamber notre argent et ensuite augmentent régulièrement nos impôts.

J'espère juste que ma société et mes placements vaudront encore quelques choses quand mes enfants auront fini leurs études. Car pour rester en France il ne faut pas avoir le choix. Ensuite je profiterais de notre beau pays comme les touristes car il est magnifique.
a écrit le 22/07/2013 à 21:49 :
Tout le monde râle ....sur la plage....pendant que les socialistes et leurs amis banquiers rigolent de casser encore les Français (les Français qui ne sont ni leurs commis ni leurs obligés)
a écrit le 22/07/2013 à 21:19 :
comme cela est bizarre malgré le déficit de plusieurs milliards d'euros des caisses des régimes généraux eh bien personne ne parle d 'équilibrer leurs caisses , mais c'est vrai c'est nous le contribuable qui renfloue les caisses
Réponse de le 22/07/2013 à 21:54 :
Si ; c'est même l'objet de cet article. Trouver les 7 milliards qui seront nécessaires d'ici a 2020 pour équilibrer.
a écrit le 22/07/2013 à 21:13 :
Vous oubliez dans ce qui ne se fera pas "touchez au régimes spéciaux" le scandale des retraités qui partent dix ans avant les autres, qui en profitent 2 fois plus longtemps et qui touchent 50% de plus. Le tout payé par ceux la même qui travaillent et payent ceux qui en profite grassement. Et on parle de Justice !! C 'est se f... du monde. Honte à ses politiques politicardes qui ne pensent qu'à arroser leur éléctorat au mépris de la plus élémentaire humanité.
Réponse de le 22/07/2013 à 21:48 :
J'avais cru comprendre que sarkozy avait considéré la suppression des régimes spéciaux comme la priorité N° 1 avant de s'attaquer au problème général des retraites .Je constate avec surprise et amertume que finalement rien n'a été fait si ce n'est de supprimer les régimes spéciaux qui étaient bénéficiaires (EDF,etc, ..) afin d'en faire profiter financièrement le régime général. Mais,pour ceux qui étaient déficitaires tels RATP,SNCF,Armée,Police,Rien n'a été fait! .On est donc revenu à l'état initial .Bravo à l'arnaque intellectuelle!
Réponse de le 22/07/2013 à 22:35 :
@régimes spéciaux: tout à fait d'accord que ces régimes spéciaux sont scandaleux, et c'est bien à eux qu'il faut s'attaquer et pas, comme le font certains, à la mémé ou au pépé qui tente quotidiennement de survivre.
Réponse de le 23/07/2013 à 1:10 :
On ne touche pas aux régimes très spéciaux des élus. 5 ans de cotisations à un député pour avoir une retraite d'environ 1500 euros. Ces gens-là savent bien vivre.
Réponse de le 23/07/2013 à 8:32 :
Si SARKOZY a osé "toucher" aux régimes spéciaux en 2008, mais compte tenu des compensations données pour faire avaler la pilule aux syndicats (CGT SUD UNSA) sur 5 ans cette soit disant réforme se solde aujourd'hui par un coût supérieur de 23% des retraites de ces régimes AVANT 2008. Pire la réforme des retraites SARKOZYENNE a été faite pour donner des gages à Bruxelles sur nos déficits en matière de retraites et tous les régimes du public y compris les régimes spéciaux sont aujourd'hui adossés à la CARSAT du régime général des salariés du privé avec des soit disantes soultes de compensation comme pour EDF/GDF : 9 milliards qui ne seront sans doute jamais versées avec l'arrivée de la gauche aux manettes. Je voulais le dire et l'écrire ici pour que tous les lecteurs en soient avertis, ce qui, à l'époque est passé complètement inaperçu, aussi par les médias.
a écrit le 22/07/2013 à 20:57 :
Tant que la première réforme égalitaire et juste ne sera pas faite, je ne vois pas pourquoi il faut réformer les retraites ?
La première réforme est d'aligner la réforme des parlementaires et ministres divers sur celle du privé. Je pense que dans le privé nous allons avoir pas mal d'avantages !!!
a écrit le 22/07/2013 à 20:25 :
Reduire le pouvoir d'achat semble être la seule ambition de la gauche, les retraité ont pour la plupart cotisés plus que les travailleurs de maintenant et il semble normal que cette cotisation leur profite, avant la semaine était au minimum de 40 heures pour 35 maintenant a ajouté les RTT; augmenter la CSG semble logique mais supprimer l'abattement fiscal signifie que les Français ne sont pas égaux devant l'impôt, en 2014 la TVA va augmenter cela contribue a réduire autant plus le pouvoir d'achat, quand la France sera remplie de pauvres qui pourra alors engraisser nos élus peut être certain fonctionnaires ayant encore des acquis, encore 3 ans pour pouvoir respirer, Hollande on le le reverra plus et c'est tant mieux
Réponse de le 22/07/2013 à 20:56 :
Non,nos élus nous pourrons alors les saigner,comme sous l'ancien régime qui étant dit était encore moins hypocrite que les régimes dits républicains .
a écrit le 22/07/2013 à 20:03 :
eh oui c'est bien pour cela que je suis devenu exilé fiscal, cet Etat bolchevique ne touchera évidemment pas ni à ses "chers" très "chers" fonctionnaires encore moins au travers des régimes spéciaux à la toute puissante CGT, Etat dans l'Etat Français depuis la Libération pour récompenser les cocos, sans doute ad vitam éternam ! Allez faites comme moi "au revoir au revoir Président....."
Réponse de le 22/07/2013 à 20:28 :
Vous avez raison !
Quand j'entends Marisol Touraine dire que les retraités ont pratiquement le même niveau de vie que les actifs oui mais ...après combien d'années de boulot !
Il est vrai que cette ministre qui paie l'impôt sur la fortune a une grande connaissance dans ce domaine ...
Comme vous je cherche à partir ailleurs, trop c'est trop
Réponse de le 23/07/2013 à 0:31 :
"Quand j'entends Marisol Touraine dire que les retraités ont pratiquement le même niveau de vie que les actifs oui mais ...après combien d'années de boulot !" : Combien d'ingénieurs vivaient dans des studios de 20m² pendant des années il y a seulement 10 ans? Vous savez combien d'année de travail il leur faut pour acheter 30m² : 15! Au même prix, vous achetiez vos maisons et vous venez encore pleurnicher quand votre génération encaisse les loyers et les PV! Vous voulez des pensions indexées sur l'inflation quand les salaires s'effondrent, des gains indus non taxés dans l'immobilier, des droits de succession minimes pour que vos enfants puissent travailler moins que ceux qui cotisent pour vous : Le père noël n'existe pas! Vous n'avez pas à avoir des pensions supérieurs aux salaires, surtout quand on voit les pensions que vous avez offert à vos propres parents! Les jeunes qui se frappent le chômage ou le chantage au chômage n'ont pas à être la seule variable d'ajustement quand vous applaudissez vos congénères qui paralysent l'économie par leur boulimie dans la pierre! "Comme vous je cherche à partir ailleurs, trop c'est trop" : Voilà plusieurs années qu'ils partent sans bruit dans nos rangs : Vous nous manquerez moins que ceux qui ont de forte chance de monter des entreprises s'ils ne servent pas de retraites complémentaires. Bonne route!
Réponse de le 23/07/2013 à 8:50 :
bonne journée....
Réponse de le 23/07/2013 à 9:15 :
Merci ! J'aurais bien voulu être proprio mais je n'ai jamais eu les moyens... Et désormais plus le droit au crédit ....
a écrit le 22/07/2013 à 19:44 :
Un résumé de ce qui va se passer : le privé va encore payer pour les fonctionnaires et régimes spéciaux. Puisque les travailleurs du privé sont d'accord et ne disent rien, pourquoi faire autrement ?
Réponse de le 22/07/2013 à 20:30 :
Ils l'ont voulu leur régime indépendant. Soit ils le financent, et prennent leurs mesures pour financer leurs privilèges, soit ils intègrent le régime général à ses conditions, et non aux leurs. En 10 ans seulement, s'ils restent indépendants, et donc à la charge du régime général en difficultés, ces régimes qui calculent la retraite sur le dernier salaire, peuvent pourtant etre alignés sur les 25 meilleures années : 2ans et demi par an, et c'est réglé. "Moi Président Je", a le mot justice constamment dans le discours, mais ne touchera pas à sa clientèle qui vote à 78% pour lui : sa seule obsession pour la France : SA réélection dans moins de 4ans.
Réponse de le 22/07/2013 à 22:13 :
De surcroit, il est inadmissible que ces fonctionnaires et régimes spéciaux, soient dans l'impunité s'agissant de leur emploi : il ne serait que justice : mot si cher à "Moi Président Je", sauf dès lors qu'il s'agit de SA GROSSE Clientèle, que ces gens soient titulaires d'un contrat de travail équivalent aux memes droits et memes devoirs, que dans le secteur privé, et licenciables également, y compris pour raison économique : récession, service supprimé, restructuration, économies budgétaires....etc...avec droit à la formation pour un autre service public, ou pour intégration à l'entreprise.
a écrit le 22/07/2013 à 19:43 :
C'est très bien,continuez à taxer les salariés,ponctionner les retraités,et alignez les chercheurs d'emploi avec les mêmes %!!continuez comme cela et vous aurez en qualité de bons gestionnaire :
-une croissance en dessous de 0,des retraités qui ne consommeront plus,et donc 1ou2 millions de chercheurs d'emploi en plus . Continuez,Continuez !!vous serez virés.
Réponse de le 23/07/2013 à 0:55 :
"Continuez,Continuez !!vous serez virés." : Toujours ces menaces électorales de ceux qui reportent des années la charge de la crise sur les seuls actifs... Avec des salaires en berne et un nombre croissant de retraités, il suffit selon vous de demander (comme d'habitude) aux actifs de cotiser plus ou de laisser filer la dette? On sait que certains ont apprécié la méthode, de là à dire que c'est la bonne... Sinon, il vous échappe que bien des retraités siphonnent le tiers des revenus d'actifs pour se former une retraite complémentaire et qu'il est un peu cocasse de demander à leurs locataires à plus de 700 euros pour moins de 30m² d'être plus solidaire? Vous savez que les revenus des jeunes actifs ont reculé devant ceux des jeunes retraités à des niveaux qui remontent à la dernière guerre? Que les petites retraites suivent l'inflation : OK, pour les autres, c'est se moquer!
Réponse de le 23/07/2013 à 21:35 :
Il semble que vous n'avez pas lu correctement mon commentaire,d'autre part il était non seulement ironique mais surtout au second degré!!!!
a écrit le 22/07/2013 à 19:24 :
Faire payer les retraités... enfin ! Surtout qu'ils bénéficient d'avantage (CSG, 10 %) pas vraiment compréhensibles. En revanche, la désindexation est un mauvais coup, car eux n'ont pas de syndicats pour les défendre et demander une revalorisation. L'allongement de la durée de cotisation, sans augmentation de l'âge de départ à la retraite, est un moindre mal. De toutes façons, quand les gens n'auront plus d'argent, le prix des choses diminuera forcément, si les commerçants et les industriels veulent continuer à vendre !
Réponse de le 22/07/2013 à 22:44 :
VOUS AVAIS TOUS CONPRIS. ILS NI AURAS BIENTOT PLUS DE POUVOIR D ACHAT ...DONC PLUS RIEN A VENDRE ONT VA VERS UNE RESETION CARABINE?????
a écrit le 22/07/2013 à 18:59 :
Tous les français au travail durant 43 ans : bénéfice escompté : 600 millions d'euros. Coût annuel de l'aide médicale d'Etat gratuite pour les clandestins : 1 milliard 100 millions d'euros. Il n'y a rien qui vous étonne ?
Réponse de le 22/07/2013 à 19:34 :
coût : cadeau d'hollande à la Tunisie: 500 millions d'euro, suppression de la journée de carence des fonctionnaires: 70 millions, augmentation des bourses étudiantes; 120 millions. Que ne faut-il pas faire pour satisfaire ses électeurs??
Réponse de le 22/07/2013 à 19:50 :
Les tunisiens votent ?
Réponse de le 22/07/2013 à 19:55 :
Non mais toute la communauté d'origine tunisienne en France, OUI;
a écrit le 22/07/2013 à 18:52 :
Rafistolage de bric et de broc, ce gouvernement n'a pas le courage de toucher à l'âge de la retraite sinon tout le monde ira dans la rue. Comme il ne modifie que la durée de cotisation, chacun, dans son coin, découvrira le montant misérable de sa retraite pour cause d'abattement par manque suffisant d'années de cotisation. Ces spécialistes de l'enfumage que sont les socialistes pourront dire "on n'a pas touché à l'âge de la retraite" et échapperont aux manifestations. Le résultat sera malgré tout une perte de pouvoir d'achat que chacun devra supporter individuellement. Magnifique !
Réponse de le 22/07/2013 à 21:32 :
Pas grave, les marchés nous obligerons à faire de vrais réformes quand on se sera enfin pris 200 points de base dans la gueule , pour emprunter à 4 % comme on le mérite, car l'Italie qui emprunte encore plus cher est mieux gérée.
a écrit le 22/07/2013 à 18:49 :
ma conseillere CA de calais nord ma affirmé d'un sourire ironique mr vous avez mangé votre pain blanc nous les jeunes nous avons de grandes dents et nous ne voulons plus cotiser pour vous
Réponse de le 22/07/2013 à 19:23 :
bravo c est ce que le gouvernement veut la méthode américaine il divise les travailleurs et faire en sorte que la retraite par répartition se termine voila le projet de la nouvelle gauche
qui est a la solde des monarques qui dirigent l europe et ceux sont eux qui pousse , mais attendez ce n est pas fini b ils vont attaquer après a d autre avantages rsa et autre fini les alloc fini la secu fini aide au logement fini et j en passe mais vous payerais vos impôts
Réponse de le 22/07/2013 à 19:28 :
je vais en rajouter j ai travailler durant 42 ans et j ai pas dit je travaille pour que d autre sont en retraite car faut pas oublier c est que des ouvriers ce sont battus pour et certains en sont morts il y a de l argent pour renflouer des banques qui on spéculé et aucunes reformes sur ces établissements mais l ouvrier lui a droit a une reforme car il coute cher . c est un monde
a écrit le 22/07/2013 à 18:42 :
ils se gavent les politiciens sur notre dos. Et ils ne sont pas tous présents aux assemblées. Les politiciens ne devraient pas être payés. Ce devraient être un sacerdoce.
Réponse de le 22/07/2013 à 19:23 :
il fut un temps ou c'était le cas : les politiques ne touchaient rien !!!!
a écrit le 22/07/2013 à 18:40 :
Les socialistes et les syndicats nous ont fait un caca nerveux lorsqu'il s'est agi sous Sarlozy, de retarder l'âge de départ à la retraite. Résultat des courses, lorsque les socialistes arrivent au pouvoir, que font-ils ? ils retardent l'âge de départ à la retraite. De la même façon, Sarkozy n'avait pas exclu de faire participer les retraités sans véritablement préciser de quelle manière, et bien les socialistes le feront. En d'autres termes, lorsque c'est l'autre qui dit, c'est un fou. Je ne me fais aucune illusion si cela avait été l'inverse, la droite aurait fait autant de cinéma.
a écrit le 22/07/2013 à 18:32 :
encore pour la pomme du retraite moyen qui est sacrifier au delire du socialiste ,mais les regimes speciaux et politique on ne touche pas ,je ne manquerai pas de vous renvoyer l'ascenseur en 2014 et 2017 comme beaucoup de français qui on voter pour vous sur l'unique base "le mensonge"
Réponse de le 22/07/2013 à 18:44 :
Roro 62 : Il ne manquerait plus que la gauche se coupe de son fidèle électorat en prenant des positions extrêmes telles que vous le rappelez. En vérité, vous êtes un dangereux provocateur.
a écrit le 22/07/2013 à 18:28 :
les politiques d'austérité de bruxelles sont un échec!les retraites doivent etre augmentées pour soutenir la consommation!les retraités ont plus le temps pour embaucher des artisans ou faire tourner le commerce que les actifs trop centrés sur leur job
a écrit le 22/07/2013 à 18:26 :
"« fléchée » vers les femmes"... Et quand 2 hommes nouvellement mariés auront 3 enfants et iront à la retraite, sera-ce égalitaire ?
Quand on cumule les lois nules, voilà le résultat !
a écrit le 22/07/2013 à 18:24 :
"le seul fait de sous indexer de 1,2 point en 2014, 2015 et 2016 les pensions soumises au taux plein de CSG (6,6%), puis de sous indexer de 0,5% celles soumises à un taux réduit de CSG (3,8%)"... J'ai bien dit LE SEUL FAIT DE....
a écrit le 22/07/2013 à 18:24 :
plafonne les retraites a 2000 euros, c'est concernant de savoir que certains polypensionnes gagnent plus qu'un actif
Réponse de le 22/07/2013 à 18:45 :
Vous parlez peut-être des parlementaires cumulards ?
Réponse de le 22/07/2013 à 18:59 :
@john: et les cotisations, vous les plafonnez aussi ??? si vous voulez la justice, c'est ce qu'il faut faire donc moins de rentrées dans les caisses. Vous devriez éviter l'envie et la jalousie, vous risquez l'ulcère à force.
Réponse de le 22/07/2013 à 19:24 :
"et les cotisations, vous les plafonnez aussi ???" : Vous avez cotisez combien pour des personnes (vos parents) à qui vous avez concédez généralement moins de 1000 euros de retraite? Cessez de vous moquez du monde : Combien de jeunes en activité dépassent les 2000 euros?
Réponse de le 22/07/2013 à 19:49 :
Et les régimes spéciaux et les retraites fonction publique par rapport au privé, vous en pensez quoi, vous qui semblez atteint d'égalitarisme ?. Nota : il est normal de démarrer dans la vie active moins payé que lorsque l'on a acquis de l'expérience et des qualifications supplémentaires.
Réponse de le 22/07/2013 à 20:34 :
"Et les régimes spéciaux et les retraites fonction publique par rapport au privé, vous en pensez quoi, vous qui semblez atteint d'égalitarisme ?" : L'éternelle tentative de diversion : Pareil, bien trop par rapport aux CDD et aux jeunes! "Nota : il est normal de démarrer dans la vie active moins payé que lorsque l'on a acquis de l'expérience et des qualifications supplémentaires." : Quand on arrête de travailler, il n'est pas normal de gagner plus que ceux de la même branche.
Réponse de le 22/07/2013 à 21:04 :
Et le RSA avec tous les droits connexes (pas d'impots, de taxes d'habitation, gratuité cantines, centres aérés, crêches quasi gratuites, CMU, transports et loisirs avec réduction...), minimum vieillesse aux étrangers n'ayant jamais cotisé, qu'en pensez vous ??? mon éducation et mon idée de la justice me font donner ma préférence aux personnes qui travaillent (si leur santé le permet bien évidemment). Tous les autres au boulot, il y a des milliers d'emplois qui ne trouvent pas preneur.
Réponse de le 23/07/2013 à 0:17 :
"Et le RSA avec tous les droits connexes (pas d'impots, de taxes d'habitation, gratuité cantines, centres aérés, crêches quasi gratuites, CMU, transports et loisirs avec réduction...), minimum vieillesse aux étrangers n'ayant jamais cotisé, qu'en pensez vous ???" : Les pauvres ont ceci de merveilleux qu'ils restent pauvres et c'est pas demain qu'ils me piqueront le tiers de mon salaire sous forme de loyer. Seulement, je me doute que vous préférez ceux qui font des réductions fiscales pour permettre à leur électorat d'épargner plus, à l'idée de permettre à ceux qui n'ont rien de survivre? J'en ai une qui est passée par le RSA (rassurez vous, elle vous a coûté 0 euros vu qu'elle s'est retrouvé à ma charge sans qu'on soit marié). Pendant que je payais mes impôts plein pot et que je l'aidais à se payer une formation, on jugeait utile de libéré de l'impôt les acheteurs de voitures neuves, les investisseurs en Scellier, les braves gens qui lui proposaient une heure de ménage à 10 euros en transport ainsi que les pauvres titis nés à la tête d'un million d'euro et incapable de payé l'ISF en siphonnant le tiers des revenus de jeunes cadres! Vous allez peut-être nous dire qu'on a fait cadeau des heures supplémentaires défiscalisée à mon amie : 50h payée 35! J'imagine qu'on ne connait pas le chantage au chômage quand on n'a jamais vécu une vraie crise? J'imagine que vous n'avez même pas vu que pendant 5 ans, l'assistanat concernait surtout les détenteurs de capitaux pendant que ceux qui cravachaient les poches vides étaient les seuls à payer leur part des frais? "mon éducation et mon idée de la justice me font donner ma préférence aux personnes qui travaillent (si leur santé le permet bien évidemment)" : Par définition, les retraités travaillent? Vous soufflez sur mon moulin! Observez les revenus des jeunes autour de vous, comparez les rythmes de travail aux vôtres et venez nous dire qu'ils méritent des revenus plus faible que les pensions qu'ils vous versent!!! Vous avez perverti le système par répartition pour reporter la charge des crises sur les cotisants, vous avez pu procéder ainsi car vous étiez électoralement intéressant : Rien de plus, nul mérite! Vous avez maintenu des cotisations progressant plus vite que les salaires, à l'instar des régimes spéciaux que vous êtes si nombreux à critiquer, toujours au détriment des jeunes! Si encore il n'y avait que ça, on pourrait consentir à faire un effort. Seulement, à l'heure où notre génération fait face à des hordes de jeunes retraités parasites qui exigent 700 euros pour 30m² (i.e. on ne se loge pas si on gagne moins de 2100 euros) : Charité bien ordonnée commence par soit même! VOUS VOULEZ PLUS DE SOLIDARITÉ : CESSEZ D'ABUSER DE VOTRE POSITION DE FORCE SUR LE MARCHE DU LOGEMENT!
a écrit le 22/07/2013 à 18:20 :
parlons peu parlons bien en matière de justice sociale, de solidarité, de respect des salariés entre eux, quid des régimes TRES spéciaux??? ah là on touche à l'électorat enfin ce qu'il en reste du parti populiste socialiste qui va de dérive en dérive. temps de foutre le gros et sa clique dehors et de retrouver la sérénité une France apaisée que le parti populiste socialiste a mis à feu et peut être bientôt à sang comme à Trappes, Corse, Marseille, Paris, etc....
a écrit le 22/07/2013 à 18:05 :
rien sur les scandaleux regimes spéciaux et egalite privé/public!
"redressement dans la justice " : pshiiiit
gouvernement par et pour les fontionnaires .
L interet general sacrifié sous l autel des clientèles electorales , consternant .
a écrit le 22/07/2013 à 17:54 :
qui est appelé à disparaitre puisqu'il a été concu à une époque ou notre économie était Franco-Française, et aujourd'hui à l'heure de la mondialisation il y a de plus en plus de bénéficiaires de ce système mais de moins en moins de cotisants lesquels eux voient leurs cotisations subir une énorme inflation. Mais tant qu'aucun politique ne voudra pas admettre que n'avons pas les moyens de subvenir aux besoins de toute la misère du monde de peur d'être accusé de "raciste" on va droit dans le mur. La solidarité oui, mais elle a des limites.
a écrit le 22/07/2013 à 17:48 :
Mais ce n'est plus la peine de réformer les retraites, la reprise est la d'après le gouvernement, donc fini le chomage, bonjour la relance économique et les cinquante prochaines glorieuses!
a écrit le 22/07/2013 à 17:40 :
La façon dont a été évacué la question des regimes specaiux et la retraite de la fonction publique . Ciruclez , y a rien à voir ( clientèle/ fonds de commerce à soigner )
a écrit le 22/07/2013 à 17:39 :
Tiens tiens, les incapables notoires et nocifs vont s'attaquer aux retraités......Avec 1500 e de retraite, nous sommes considérés comme des nantis, mais vous n'avez pas honte, c'est très facile, avec tout le pognon que vous touchez sur notre dos, vous vous gavez. Vous n'etes pas capables de prendre de bonnes décisions pour endiguer le chomage, pour relancer l'économie. Patience, les retraités vous attendent au coin des élections futures et les actifs vont peut etre se réveiller comme en 68! L'orage va peut etre gronder enfin.
Réponse de le 22/07/2013 à 18:26 :
Moi pareils je touche aussi 1500? par mois la différence c'est que je bosse pour les avoirs !!!
Réponse de le 22/07/2013 à 18:51 :
@louk: Quand vous aurez travaillé 45 ans à plus de 40 heures par semaine, je ne suis pas certain que vous réagirez de cette manière. Pour ma part, c'est ce que j'ai fait, et j'ai profité de la réforme Sarkosy, le travaillez plus pour gagner plus tant je me doutais qu'avec les socio gaucho au pouvoir, le malheur allait arriver sur mon pays, car j'avais déjà assez donné en 1981. Alors au lieu de tenir des propos incorrects vis à vis des retraités, prenez vous en aux politiques qui se gardent bien de toucher à leur propre retraite ainsi qu'aux régimes spéciaux (EDF, SNCF etc)
Réponse de le 22/07/2013 à 18:59 :
Effectivement, ça suffit! Vous avez concédez quelles pensions à vos parents? STOP : ON PREND LES COTISATIONS ET ON DIVISE!
Réponse de le 22/07/2013 à 19:52 :
Réjouissez-vous : vous êtes suffisamment en forme encore pour râler !
Réponse de le 22/07/2013 à 22:40 :
@Iouk: j'ai une nouvelle pour toi: les anciens ont bossé et cotisé toute leur vie pour toucher des prestations de retraite :-) alors bosse et cotise et reviens nous dire si, à la retraite, tu touches sans avoir jamais rien fait :-)
Réponse de le 23/07/2013 à 0:42 :
"j'ai une nouvelle pour toi: les anciens ont bossé et cotisé toute leur vie pour toucher des prestations de retraite :-) alors bosse et cotise et reviens nous dire si, à la retraite, tu touches sans avoir jamais rien fait :-)" : Quand ils "touchent" 1500 euros, ils ont peut-être donné 1500*12*durée? Non! Nous sommes dans un système par répartition qui ne fonctionne plus ainsi : Ils ont payés des retraites de misère à leurs parents, puis s'offre des retraites sans commune mesure avec leurs cotisations sur le dos de leurs enfants (surtout ceux des autres)! Il est grand temps d'arrêtez les frais et de fixer une règle simple : Les pensions sont indexées sur les cotisations effectives! Au passage, s'ils font crever l'économie en investissant uniquement dans la pierre et en rendant les zones d'activité inaccessibles aux actifs, ces derniers ne prendront pas double peine pendant qu'on les libérera des taxes sur leur enrichissement sans cause! Au passage, je doute qu'ils soient nombreux à 60 ans à avoir autant bosser que bien des personnes de 80 ans de mon entourage avec des retraites de misère. "alors bosse et cotise et reviens nous dire si, à la retraite, tu touches sans avoir jamais rien fait :-)" : Le fait est qu'au rythme actuel, vous aurez coulé le système de retraite à grand renfort de clientélisme de la part des politiciens qui adorent les inactifs!
a écrit le 22/07/2013 à 17:37 :
Rien de rien sur les retraites des politiques Delebarre ,Vauzelles touchent la retraite de préfet alors qu'ils n'ont jamais excercés la fonction ,(décision Mitterrand) Régimes spéciaux!!!! mais frapper les retraités qui ont travaillés dur toute une vie , certains sans connaître 5 semaines de congés ,encore moins les RTT ,là nos décideurs sont costaux
a écrit le 22/07/2013 à 17:21 :
On ne touche pas aux retraites des élus, ni à leurs avantages et ni à leurs privilèges. Enfoncez-vous bien ça dans la tête !!
a écrit le 22/07/2013 à 17:21 :
Le système actuel est voué à mourir. Ceux qui cotisent aujourd'hui cotiseront encore plus demain pour ne rien percevoir quand leur tour viendra d'être (peut-être) en retraite. La génération des soixante huitards n'en finit pas de sacrifier les générations futures. Les salariés du privé boiront le calice jusqu'à la lie. Tout celà pour maintenir un système à bout de souffle et poursuivre le clientélisme lâche vis à vis des cheminots et des électriciens-gaziers.
a écrit le 22/07/2013 à 17:08 :
le déficit des régimes de retraites à l'horizon 2020 a été estimé par le CORE et validé par les annonces de Mme Touraine à environ 20 milliards d'euros .
Pas un seul média n'a osé demander à la ministre quels sont les déficits respectifs des différents régimes concernés, et bien sûr d'en faire communication au grand public .
La Tribune a t-elle l'intention d'éclairer ses lecteurs sur ce sujet ou va t-elle continuer à faire perdurer l'omerta voulue par le Gouvernement ?
Le rabot de la censure va t-il être actionné ?
Réponse de le 22/07/2013 à 17:44 :
Bonjour. Monsieur. Si, si avec mes confrères et consoeurs, nous avons posé cette question. Et la réponse est dans l'article: à l'horizon 2020, le défict du régime général serait de 7 milliards d'euros. Tout le reste concerne la trentaine d'autres régimes (régimes spéciaux des entreprises publiques, clercs de notaire, Opéra de Paris, indépendants, professions libérales, etc.). Et les mesures présentées ici ne concernent donc que le seul régime général. Etant tout de même entendu que le gouvernement a précisé que toute mesure d'augmenation de la durée de cotisation dans le régime général serait automatiquement applicable aux autres régimes... même si le calendrier ne sera pas forcément exactement le même.
Respectueusement et merci de lire le site La Tribune.
Réponse de le 23/07/2013 à 10:52 :
merci de votre réponse; vous comprendrez que la réponse faite par le Gouvernement relative l'extension de durée de cotisation du régime général serait " automatiquement répercutée aux autres régimes de retraite est trop succincte pour que l'on s'en contente, d'autant que ces régimes sont responsables des deux tiers du déficit global .
je ne doute pas que des journalistes avertis n'aient pas relevé cet état de fait, et donc demandé quelles mesures spécifiques et quels calendriers seraient définis pour ces chacun de ces autres régimes , si importants par rapport à l'ampleur des déficits les concernant .
Avez- vous des informations détaillées ? sinon, pourquoi ?
a écrit le 22/07/2013 à 17:08 :
Les retraités ont des pensions faibles et doivent souvent s'occuper de leurs enfants .
La moyenne des retraites est de 1500 E pour les hommes et 1000 pour les femmes.
Comment voulez-vous vivre avec de telles sommes? Impossible
IL vaudrait mieux trouver l'argent en économisant dans les dépenses sociales non contrôlées qui représentent 630 milliards d'euros par an sur un budget de l'État de 1600 E
Réponse de le 22/07/2013 à 18:57 :
"Comment voulez-vous vivre avec de telles sommes?" : Il suffit! Demandez aux SMICards à qui vous demanderiez de cotiser plus! Notez que les revenus des jeunes sont inférieurs à ceux des retraités en moyenne, lesquels sont en souvent propriétaire de leur toit, donc non grévé du tiers de leur salaire au profit d'un retraité. Vous voulez plus de solidarité : Débrouillez vous entre retraité! Vous vouliez plus de solidarité en provenance des jeunes : Il ne fallait pas applaudir vous congénères qui les prennent pour des vaches à lait.
a écrit le 22/07/2013 à 16:51 :
La France est un pays merveilleux, ainsi la future Maire de Paris, Anne Hidalgo, est partie en retraite à 51 ans...
Et je ne parle pas des régimes spéciaux, qui permettent à certains de partir à l'age auquel les autres connaissent le chômage...
Réponse de le 22/07/2013 à 17:20 :
@Milo - Absolument d'accord. La France est un pays merveilleux : 5 années de cotisations suffisent à un député pour partir avec environ 1500 euros de retraite. Qui dit mieux ?
Réponse de le 22/07/2013 à 18:02 :
quant au prochain maire de Paris,attendez les élections avant de vous prononcer.
Réponse de le 22/07/2013 à 23:14 :
C EST POURTANT A PARIS QUE LES FRANCAIS ONT PRIS LA BASTILLE QUI ONT DONNE LES DROIT DE L HOMME EGALITE??? FRATERNITE ??? ON RISQUE DE DEVOIR TOUS RECOMMENCE S IL NE FONT PAS LES REFORMES NECAISSAIRE
Réponse de le 28/07/2013 à 13:46 :
Prenez une calculette et faites les rapports suivants:
50 h PAR semaine sur un an cela fait grosso- modo 2000 H X 42 ans de travail = 84000 h de travail avant de prendre la retraite.
35 h Par semaine sur un an cela fait grosso-modo 1400 H x 42 ans de travail = 58800 h de
travail avant de prendre la retraite
DIFFERENCE 25000 H SOIT PLUS DE 15 ANNEE DE TRAVAIL MANQUANT ??????
PAS BESOIN D AUTRES EXPLICATIONS LES CHIFFRES PARLANT D EUX MEME
ALORS NE MALTRAITES PAS LES RETRAITES ILS ONT BOSSES BEAUCOUP PLUS QUE VOUS IL FAUT REVENIR AUX 40 HEURES ?????????????? POUR REDRESSER LA SITUATION ET NE PA ETRE DES ASSISTES
Réponse de le 19/08/2013 à 11:10 :
la seule chose que je regrette et que je demande à tous les français c'est le boïcoter des prochaines élections présidentielles. touts des menteurs mais aussi des voleurs des violeurs de vies pourquoi ..... de l'argent il y en a mais il faut aller le chercher non pas dans la poche
des franç_ais lamdas mais alleurs

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :