400 millions d’euros : le coût de la fraude pour la SNCF et la RATP

 |   |  303  mots
1600 contrôleurs travaillent à lutter contre la fraude
1600 contrôleurs travaillent à lutter contre la fraude
La fraude coûte chaque année environ 300 millions d’euros à la SNCF et 100 millions d’euros à la RATP. Ces chiffres semblent stables d’une année sur l’autre et le ministère entend renforcer les mesures pour arrêter les fraudeurs de plus en plus inventifs.

La fraude coûte 400 millions d'euros à la SNCF et à la RATP. 300 millions pour la SNCF et 100 millions pour la RATP. Ces chiffres sont « relativement stables d'une année sur l'autre » et Frédéric Cuvillier, ministre chargé des transports, estime que « la fraude dans les transports en commun constitue une nuisance à la qualité du service public, une perte de recettes pour l'exploitant du service de transport et génère un sentiment d'insécurité et d'injustice parmi les voyageurs ».

 Deux fois plus de fraude dans les bus et tramway

La fraude concerne les différents types de transports mais le ministre précise que « le taux de fraude sur le réseau de surface (bus, tramway) pour un jour ouvrable est, en moyenne, deux fois plus important que celui dans le métro et plus encore par rapport au RER dans Paris intra-muros ». Pour lutter contre la fraude, 1600 contrôleurs sur 10 000 mènent des actions anti-fraude. Leur masse salariale s'élève alors à près de 95 millions d'euros par an.

 Des partenariats avec la police seront renforcés

La SNCF et la RATP entendent renforcer leur lutte contre la fraude. Alors que les fraudeurs se font de plus en plus inventifs et ont même créé des pages Facebook pour localiser les contrôleurs, plusieurs axes anti-fraude cherchent à s'améliorer. Le pass Navigo représente ainsi un système billettique performant, des lignes de contrôle physique ont été instaurées et une politique de contrôle itinérant a été accentuée dans les zones que le ministre qualifie « à fort flux de fraudeurs »: le Nord et le Nord-Est, l'Est et le Sud-Est de Paris, principalement. Ce dernier a par ailleurs précisé que des partenariats entre les personnels RATP et SNCF et la police seraient consolidés pour faire reculer la fraude.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2013 à 12:48 :
Est ce que quelqu'un a calculé le cout des éternels retards pour le PIB français ??

Parce que quant on compte les centaines voirs milliers d'employés de la région parisienne qui arrivent en retard au travail tous les matins, j'aimerai bien savoir ce que ça coute en matière de productivité...

Mais ça, évidemment, personne n'en parle et surtout pas la SNCF qui préfère focaliser l'attention sur les fraudeurs
a écrit le 09/09/2013 à 12:12 :
Fraude ?

400 millions ? N'importe quoi... Des chiffres sans signification....

Après c'est simple, la RATP vend des ticket mais pas de ticket journée.
Les abonnements sont pour un an non suspensif et leur prix est juste délirant.... il ne prend pas en compte les congés... Donc on paye chez pour un non usage.

Quand on est au mensuel si par exemple on revient le 15 du mois il faut payer le mois complet ou la semaine mais le prix semaine est prohibitif...

Résultat en faisant bien les calculs il s'avère que prendre des tickets à l'unité est moins onéreux dans biens des cas que de prendre un passe navigo RATP...

Par ailleurs ce même passe navigo ne peut pas être utilisé au coupon... ce qui serait tellment pratique donc quand tu surveille les prix tu es obligé d'avoir le pass navigo pour les mois complets et des tickets pour les mois incomplets....

....Déjà
Réponse de le 09/09/2013 à 14:51 :
Pas d'accord avec votre calcul Benoit.

Salarié, je viens travailler sur Paris depuis la banlieue (zone 1-3, ce qui est assez proche).
Un train de banlieue pendant 10min puis hop, dans le métro.
Le prix unitaire d'un déplacement est de 3,20?. L'A/R est donc à 6,40?.
Au bout de 10 jours, j'en suis déjà à 64? de dépenses. Or le pass Navigo illimité pour tout le mois est à 84?...

Donc à moins de ne se déplacer que quelques fois par semaine et à Paris intra muros uniquement, le Pass Navigo reste avantageux.
a écrit le 29/08/2013 à 20:57 :
Nique la sncf et leur tarification de batard il reprendrai les systeme des primes retraite et les arrets maladies de 6 mois il y aurait pas de manque a gagner les medias se foutent de notre geule
Réponse de le 29/08/2013 à 23:07 :
Et tu te pose en victime après ça ?...
Les médias te laissent bien parler ici. Et toi par contre tu te fout de la gueule du monde...

Quand je dis que le suffrage universel pose problème, je tombe pas si loin je crois...
Réponse de le 29/08/2013 à 23:58 :
ça va ? la famille ? bien ? t'as vu ?

Azy crache pas partout, et pis laisses pas tes mocos partout sur les barres. Pis laisse tes pompes pourries sur le sol. Comme ça je nique pas mon jean sur la deumer dans laquelle t'as marché. Au fait ? Marcher tu sais faire ? ouais ? bah continues...
a écrit le 29/08/2013 à 20:04 :
la fraude n'est pas nouvelle en soi , mais elle a pris des ampleurs considérables devant des publics de mauvaise foi et qui fraude ne vole pas peut-être ? , bien sur tellement facile de dénoncer certaines conditions de transports , mais une entreprise privée ne tolérerait pas ces égarements financiers couteux , le poiconneur avait son utilité a une époque démographique moins dense , dans certains pays la fraude aux transports en commun est durement sanctionnée ( ainsi que les dégradations comme les tags ) , les contrôleurs ne sont pas assez actifs ou qu'avec l'aide de gendarmes et avec chiens c'est dire la peur de contrôler des individus , les fraudes aux tourniquets et autres joyeusetés sont légion mais cela n'évite pas la ruse des fraudeurs prêts a bousculer l'honnête qui paie son ticket , si il y avait plus de contrôleurs et d'amendes dissuasives ( 1500 euro par exemple l'amende et si pas de pièces d'identité un petit séjour au commissariat local ) ce serait peut-être dissuasif , car certains pays en amerique du nord sanctionnent durement ces comportements , quand aux pauvres , eux ils possèdent des tickets distribués par les mairies , donc l'excuse de la pauvreté ne se justifie nullement .. non c'est juste de la mauvaise foi pour voler en toute impunité ..
a écrit le 29/08/2013 à 17:19 :
On achète les billets à l'avance, billets terrestre et billets aériens. Parfois six mois à l'avance, on a déjà programmé notre voyage. Soudainement les syndicats décident de faire grève en déposant le préavis quelques jours avant. Comme des bêtes, on les autorise. C'est quoi, c'te démocratie ? Nous privons des milliers de gens pour favoriser deux-trois syndicats minables ! Cela se passe en continu, même si nous en avons vu moins au temps de SARKOZY. Lorsque les socialistes sont venus, nous avons compris que les syndicats se mettraient à danser avec leur tambourins et leur café à la main. Dans cette situation « marionnettiste », on pense au développement de notre économie. Dans tous les journaux, les médias présentent le Gouvernement ayant les solutions bien en mains, attendant de les appliquer. Mais nous le peuple ne voyons pas ou est le changement, ? mais confrères ont déjà parlé du chômage, donc je laisse le sujet de côté ?, mais quant à l'économie, son taux continu tous les jours à baisser un peu plus. Cela nous étonne que la France, comme la Grèce, l'Espagne.... « évolue »..... car au moment de l'ascension au pouvoir, étaient les socialistes, comme nous avons le PS.
a écrit le 29/08/2013 à 16:01 :
perte de recette veut dire que l´on ne gagne pas cet argent et pas que l´on pert, comme si on l´avait investi sans retour. C´est un "manque à gagner " dont les actionnaires doivent demander des comptes. Ça ne m´émeut pas que des spéculateurs gagnent moins, ce qui m´émeut c´est que des tas de gens sont dans la mouise et aucun bureaucrate ne se casse la tête pour leur trouver un dignité!
Réponse de le 29/08/2013 à 17:44 :
+1000 j'ai lu a peine le titre pas la peine d'aller plus loin quand des journalistes fonts des erreurs pareille sur des titres d'articles,un manque à gagner n'est pas un cout j'aurais été sur un quotidien peu sérieux je n'aurais pas relevé mais de la part de LT (un quotidien tourné vers l?économie) c'est un scandale!! et je pense que c'est c'est une faute volontaire manipulation de formulation pour faire culpabiliser les c***!! LT baisse dans mon estime.
a écrit le 29/08/2013 à 15:47 :
S'ils baisserait les tarifs pour les rendre plus accessible ils y gagneraient. les tarifs sncf je dirai presqu'ils sont à la tête du client si vous avez internet et du temps à perdre vous prendrez le prochain train pour tizi ouzou à 1,00 mais il faudra vous inscrire 6 mois à l'avance ne ratez pas le coche sinon vous ne partirez pas. C'est du n'importe quoi. Bien fait pour eux
Réponse de le 29/08/2013 à 17:52 :
"un petit train",d'abord les "si" n'aiment pas les "ré" ! Deuxièmement, toute entreprise a des coûts y compris les très grandes entreprises dites d?État.Vous semblez oublier que le matériel roulant a un prix(rame TGV : entre 25 et 30 MILLIONS d'Euros).La rénovation du réseau a un prix(1000 Km par an) L?énergie consommé à un prix.(tarifs dérégulés pour les entreprises.Etc
Quant aux tarifs à la "tête du client",je vous engage à voir les pratiques de nombreux domaines (transport aérien,vacances,hôtels,...) où les tarifications sont "volages" ! Je ne cautionne pas ces pratiques mais soyez au moins un peu objectif dans ce monde de gestionnaires et de commerce.Au fait , pourquoi autant de méconnaissances quand on lit un journal économique ?
Réponse de le 30/08/2013 à 5:18 :
c'est une vérité les usagers sont fatigués des dysfonctionnements de la SNCF et de son fonctionnement de vente aléatoire non prévisible mais bénéfique pour certains mais pour d'autres jugée irresponsable. Ce n'est pas la peine d'être économiste pour réaliser que la SNCF peut se permettre d'avoir des revers financiers et des pertes. C'est prévisionnel ! Et si ce n'est pas compris dans ces prévisions je vous conseille de postuler
Réponse de le 30/08/2013 à 6:15 :
Deuxièmement nécessite un premièrement ! Monsieur le soi-disant économiste vous avez du temps à perdre sur un forum ouvert à tous vous venez certainement pour vous inspirer de nos écrits, j'espère pour vous que vous avez remarqué que cet article n'attire pas l'attention a part son côté fait divers. Toutes entreprises déshumanisées (comme vous les soulignez dans de nombreux domaines) s'exposent à des pertes. En l'occurrence la SNCF n'est pas appréciée
Réponse de le 30/08/2013 à 7:01 :
tututu, tututu, tututu, après avoir sifflé trois fois, le petit train finira par vous dire que contrairement à la Tribune vous méprisez la liberté d'expression qui est nécessaire dans tous les domaines et votre approche économique sur la SNCF est obsolète
Réponse de le 31/08/2013 à 14:41 :
Renseignez vous sur l'appartenance du matériel roulant et vous comprendrez que les bénéfices de ce "non fonctionnement" profites bien à d'autres qu'aux employés de la SNCF.
a écrit le 29/08/2013 à 14:50 :
J'ai du mal à comprendre comment ils font pour calculer le cout des fraudes ... Les fraudeurs se dénoncent afin que la SNCF et la RATP fassent leurs statistiques ? :)

95 millions d'euros de masse salariale pour 1600 controleurs : 59K?/an. Et ben, ils sont bien payé les controleurs!
a écrit le 29/08/2013 à 13:51 :
400 000 000, ça représente à peu près le salaire au smic de 800 personnes pendant 20 ans. Et si on embauchait des contrôleurs aux portillons, comme dans le temps ??
Réponse de le 29/08/2013 à 23:12 :
Je l'ai toujours dit depuis 15 ans de service....
a écrit le 29/08/2013 à 13:51 :

Déplorable confusion entre Coût et Charge, bien à la mode :

La RATP et la SNCF ont-elles dû faire face à une dépense supplémentaire de 400 millions d'euros, ou alors : elles ont dû faire une croix sur 400 millions de recettes ?

J'ai gagné 20 euros : est-ce identique, que de rater l'occasion de gagner 10 euros ( + 0 euros dans le porte monnaie, soit reste net 20 ) ou de devoir payer 10 euros de charge en plus ? ( - 10 euros, reste 10) ?

On fait toujours semblant d'assimiler "perte de CA" avec "Charge payée en plus" : les licenciements pour baisse de compétitivité ont encore de beux jours devant eux.....
a écrit le 29/08/2013 à 13:42 :
J'ai toujours payé le train et RATP et je travaille, j'en ai les moyens.
Mais quand je vois à quelle point les trains sont sales les filtre de clim pas changés, sous ne sommes pas considérés, aucun services etc... nous sommes usagers et non des clients. Je préfère payer l'amende que de payer pour un service que je n'ai pas, hormi d'un point A à un point B... mais alors super cher !!!!
Réponse de le 31/08/2013 à 20:31 :
Le matériel roulant n'appartient pas aux deux EPIC. Les filtres pour certaines rames ne sont tout simplement plus fabriqués. Quand à la propreté c'est un peu comme la lunette des toilettes tout le monde s'en plein, mais un minimum de correction éviterai l'aspect dégueulasse...
a écrit le 29/08/2013 à 13:31 :
Je suis toujours dubitatif quand on me parle de "manque à gagner" ... Surtout quand les chiffres sont annoncés hors de tout contexte: ça représente quoi, 1% ou 50% ? Et quelle est la motivation des fraudeurs? Qu'ils préfèrent marcher et le "manque à gagner" serait le même!

a écrit le 29/08/2013 à 13:19 :
Je prends souvent le train et je vois les contrôleurs se balader dans e train mais rarement contrôler les billets .Qu'ils fassent le travail
Réponse de le 29/08/2013 à 14:01 :
Vous avez tout à fait raison! Et que l'on ne nous dise pas qu'il s'agit de cas isolés! Je prends le train (TER) deux fois par jour et an 2 ans et demis je n'ai été contrôlée qu'une seule fois!
Réponse de le 29/08/2013 à 23:13 :
Vous avez déjà fait du contrôle ? Combien de jours d'ITT comptabilisez vous ?
Et quand on se défend, on dégage...
a écrit le 29/08/2013 à 13:16 :
Les fraudeurs de plus en plus inventifs ???

Pas plus tard que ce matin en gare Montparnasse, un "Fraudeur" se met à courrir en direction des portiques, force le passage derrière un usager et tout ça, devant un contrôleur de la RATP qui a violemment réagi en lui lançant un : "Héééééééé !".

Les fraudeurs de plus en plus inventifs, mouiiii bien sur ! Les contrôleurs de la RATP plus efficace ? Réfléchiussons bien....

Je vous laisse juger ;)
a écrit le 29/08/2013 à 13:11 :
dans le bus et métro le transport devrait être gratuit. Cela couterait moins chère à la RATP plus de contrôleur plus de guichet plus de coût de fabrication de ticket etc....
Réponse de le 29/08/2013 à 15:09 :
Et un énorme squat dans les souterrains de Paris, génial!
Réponse de le 29/08/2013 à 23:17 :
Le prix du billet est déjà financé à 50% par le versement transport (payé par toute entreprise de plus de 20 salariés). Et quand l'employeur en plus rembourse 50% de la carte orange de ses employés... Vous voyez où je veux en venir ?
Pour finir, j'ai longtemps été sensible à cette idée qui me semblait bonne. Mais les tickets, la vente, les débitants etc...
Ca laisserait encore plein de gens sur le carreau.
a écrit le 29/08/2013 à 13:10 :
en prive le pouvoir serait pour repression forte sur les fraudeurs (sommation policieres ) le socialiste est un regime extremiste voir intervention syrie , nous l'avons notre bush
a écrit le 29/08/2013 à 13:08 :
Augmentation du prix de la contravention et baisse du prix des billets, vous verrez que ça marche...
Réponse de le 29/08/2013 à 14:08 :
oui peut etre mais nous avons dejaa chez nous un prix bas en prix du billet non? je ne sais pass combien cest dans d autres pays? quant à l augmentation de la prune heu? les controleuyrs nont qu a avoir moins peur de la violence et de la delinquence qussi et là on verrait!!!!!
Réponse de le 29/08/2013 à 17:26 :
Pour un Navigo zones 1 à 4 ?100?/mois ... Mais c'est sûr que si on fraude plus à Villiers le Bel qu' à Saint Germain en Laye c'est certainement "juste une question de de civisme" :)
Réponse de le 30/08/2013 à 11:38 :
remoi, justement j habite sur la ligne d du rer villiers le bel est sur mon chemin!!! et il faut voir le bordel bazar dansz ce rer!!! pieds sur les banquettes enfin du gros n importe quoi quoi en gros!!!!!
a écrit le 29/08/2013 à 12:51 :
Tout va bien, puisque les chiffres sont stables d'une année sur l'autre.
Tout de même l'équivalent de 12 milliards d'Euros en 30 ans...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :